SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS"

Transcription

1 !"#

2 SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS INTRODUCTION :!"# DEFINITION : # % & ' ( ) # # ) * + # #, #, -",.*",.*"/01- SYSTEME D EXPLOITATION MS-DOS : "%&'(!&"(%) +# -",.*" 2(# "%"&""&"(%) -",.*" 2 #-",.*" 3 '45-( 67**8" *"9'7 *"#( 4*- : ) # 8 6"# *"' #.8-4( +.*" * %.2 #8'& *- ;0;.*"(+ Page 1

3 ",&&-&) # < +# *-- 5/.*- *"="-".*""=" %"&",) + '(,,) ) '3#(!) + : '( ')( NOTIONS FONDAMENTALES DE MS-DOS : ) + 2 -",.*"! 2 8 # 8 2 < -",.*" '.) & ) &! '! ( 2!, -",.*" 2.*".*"8 3 2!! +;884;" %#.) >? '( &! '5A( 'B( 'C( 'D('E( Page 2

4 'F( 'G( ',( 'HI( 'J(''(('K('L('M( 8 # ' ( # 3 3 /) + 3 ' ( #'! #( + ;0;*-758! -",.*" 808 "=".! 5" 5"5+75" 75" LES COMMANDES :!0/) +# -",.*" # " -",.*" # *-- 5/.*- ; + " ; # % % # % " "%&'%) Manipulation des fichiers &&" +, &" N.58; +: - OPQ>RSST ;! ':(B N8-; + RTURVOS? ;!/ B 1' +.*" Page 3

5 ! + -",.*" "' +, W 5 &"N.*"X.4 5.*" N.*"X.411W 5.*" "! 3! ; -",.*" Y R +'Z( O + '[( ' ( # % ) " +! 2# /. 3!( 8 # %*4-58*- *- +57;+*- &&' 3 8 +;884;808 +;884; +;884;W &-5 % 8 8 +;884;.* %;8;808%*4-58*- 57O;0;W // /5&\+ -5];%"*--;5" #/ 8=; NX8=;!(5- +! *=! + &"NX*= #5 #5 Page 4

6 ! *='Z[( &"NX.*"X*=Z 5 #.*"5 * *=*/ B #!84+^A %P &"NX*= '%'% '( &"NX.*"X4;/Z Z NX.*"X4;/ _ ' &"NX.*"X.;+Z NX.*"X.;+ _ Manipulation des répertoires : '2 #(, &"NX-.! ' #( &"NX. ' N58;+;4X( ' ' #(, &"NX4. 58;+;4 6&'%) &' (1 " &"NX.*"X-*&;Z NX.*"X-*&; _5 %&) &"NX.*"X/.;+;8;Z "7!(5- ; #, + 33 &"NX.*"X."`*=55 Page 5

7 7- # &"NX.*"X`;=7 +5A;48= NX.*"X`;=7 +aw;48= ' ( &"NX.*"X+57;+5 - # #-",.*" '*"=" -".*""="( -",.*"'*--5/.*-( &"NX.*"X"="5 "& + -",.*" DES FICHIERS TRES SPECIAUX : +! -",.*". '!(%"8 - &(6! &( -",.*"!"#%&%'( )*'(! *+& -",.*"!"#%&%) ) '("! '( )*'() *'(+ -",.*" -",.*" ' */%]"="( / Page 6

8 Page 7

9 Page 8

10 -&965("&&"(%:"%(: ;..#:< ; ; :<==>=#?= >., W _ S0 # 8 -",.*" W _?R # W _ >QU>PRP- W _/8W _SV1S>;8W _OQQQ" W OQQQ W 0 W _ 9/. # A BC b-, [8 # b ' ( ;?O W _?R RP *,?O RP. W _SV1S> + W _?R". bd'r( :.. 2;D Page 9

11 ; C :< & # D E 2 ' ' # 7 ) 3 3:c! 3 W _ ; 3 ' (, + < Y +7b c c c c c! '5( c 'c b(! '%( 3! '4 ( 3 c b! b 3! '4 ( 3 c c3 Page 10

12 &!!.. F? 8 # +. c 5,! c,"-".-"/-( + c cc# ; c 0!', + ' ( 0! 5 # ' (b) c c,, c d c : ' "(. c d. '., 4*-.*( %) R; c ) c# '( 8 3 W _ # b : ) 3 Page 11

13 & "> / # +) < c &! : ' ) ( : + c. W _ SV1S> < Y ' ( c : '( c"!c!!, c 3. 3 ) 3c c Page 12

14 ; B ) ; G > ; G ; 9>. + )3 # ) ; G C 9>12 Page 13

15 W _ + )3 ' e( ; G B 9>! + ) :' ( : 5 ) ) :# Y! ; G G 9>9"/.!. ) "/.#" ; G H! 2 c! " +! W #! ; G I ; G J Page 14

16 + 2 ; G K BL + 2 ; ; G M.. + PQQ- ', ( + + ; H #? & #? 9 9 # 9 ; I > ' 92 Page 15

17 ; J 5 5 * * Y 4 * Y 5 * Y ; Page 16

18 ; K 9/. 3 : /./ 9>5. d... 9> ' 9. ; M 99 Page 17

19 ; M ; 9!c /.9) 9 C.#2 ;! W _!. ' (<! Page 18

20 ! =! 5=! 5 #2N C ; 5..! C ; ; '. *21+ Page 19

21 . c c!.! R * Y 5.!! =!5=!5#2=,!! O " c 1=! c cc!.!. C ; C 2*21+. ' c ( R * Y 5.!! =!5=!5#2=,!! O " c 1 2 +! C ; B 2. *22+ Page 20

22 O * Y 5: c d!:! R 3:! O (7 Y 5. - R! +! c O (7 Y ; e Page 21

23 9D 5 b c 7 ' +#W _# C C 5.. C C ;!#2*2+ 5) R * Y 5.!!5!5#2,! O! 8 C B!#2*2+ 5 2F) R * Y 5.!!5!5#2,! O " 1F= ',!c! Page 22

24 C B ;!/9*25+ 52E...) R * Y 5. c 5! =!5=! 5#2=,!=!c 5 O!!?!!5=,!! ' c c W _ &!! 2! =!.. C B C 1.*2.+ Page 23

25 5 2.) R * Y 5. c.! =!5=!5#2=,!=!c. C " 1.= ' + C B B &P.*2.+ 5OP.) R * Y 5.! =!5=!5#2=,! O!c.? " &P.=! ##P. U : Y '!+.'+ c( C B G *28 + C G 5.. C G ;!29*2+ R * Y 5. Q! =!5=!5#2=,!Q O " =!c!! c!!c :!: Page 24

26 ' W _ R * Y 5. Q! =!5=!5#2=,!Q O " =!c!!,!!,!!,! c5-1-!,! ' W _c C G C!2*2+ Page 25

27 R Y 5. Qc! =!5=! 5#2=,!Q=!c O.!,!! ' "!c # : cccc!, OE2.EEE C H / C H ; 5 2/*25 2/+ Y ) R * Y /! =!5=!5 #2=,!5 2/ O.c 5 2/=!! # C I 5..##2 + fg Page 26

28 + Y Y 55..##2) R... - O " 5. Y5..##2Y C I ; 59F.*2F.+ 5#EF.) R * Y 5. ##2! =!5=!5#2=,!##2 F O.5..=!c,!# c,?!.. Y (7 Y Page 27

29 ' &! ' (]%'(h;]':(! R!! &!3 8 cy!r c c W _ C I C 59*2S+ 5 ) R * Y 5. ##2c S! =!5=! 5#2=,!##2=!c S i, =!c S O.S=!c! B c!5 ' +c! Yc! #! c W _cc c Page 28

30 C I B 59..*2..+ 5#E. ) R * Y 5. ##2c..! =!5=! 5#2=,!##2=!c.. i, =!c.. O ccc!! S =!! &!c c c! c! ' "! S =! +c OVP "!! 2 c! C I G 5#2*2!#2+ Page 29

31 C I G ; 5###.E R * Y 5. ##2c 5! =!5=! 5#2=,!##2=! c 5 i,... 5.!c 5 O.5=! c ' + 3c C I G C 5#9.) R * Y 5. ##2c 5! =!5=! 5#2=,!##2=! c 5 i,... 5.!c 5 Page 30

32 O.!.=! ' + c C I G B 52.E##2) R * Y 5. ##2c 5! =!5=! 5#2=,!##2=! c 5 i,... 5.!c 5 O.! &.=!! c c!5 ' "! &.c!!. PUQU>Q"PUQ U>Q! c B.:< B ; :5 W # ' &!W! =!52==!:5 Page 31

33 c c W!4'5( W B ; ; 5 R!%/ O!#!(7=!?!2=!! % B ; C 52#.. A!2 ' &! 2=! % B ; B 5 R.=!( O.! '2=!!?.,! U! ( ' " c! # &! B C F +7, PU` +7,!""'( PU`!W # +!""'5" ( # c + 5" c ' &! 7,! =!52==!F c c 7,!4'5( 7, B C ; 5.=.=../ R!,! S!. Page 32

34 B B B C C O!,! S!.?!! c c d! Y!S! U!,!S.. 5O/A#?!S'A2 ' + c Yc 5F.. +, 2!!+, : W _!!! +, #!c! W _ &! #c ' &!,! =! 52= = 5F.. B B ; 525F..# R! =!52==! 5F.. +3,c O.,!2?.%#=!!, U!(7+. ' &!, B B C 5#5F.. R! =!52==! 5F.. +3,c O.=!( Page 33

35 B G B H?.,! U.!! c!c c &! #c V.S=!! B B B 5##5F..# R! =!52==! 5F.. +3,c O.##2=! c) cc? c! ' +, 2 c +##2, 5 &!! c, &! 3 '( ' &!! =! 52= =! 5 c c!4'5( 7T"22 ` 2 c c c b # '( ' &!` 2! =!52==!"22 Page 34

36 B H ; ##2E.U2 + c 3 a,!! c ccc! : c! W _ "! W _ B H C 5 ###E2. # R.=!(#.# W _ O.(=!(.2?!"22.U U!(7 Y ' a!.u! c; W _ W _ : B I! &! B I ; ##2 Page 35

37 B I C ##2# B J ' &!! =!52==!! c c!4 '5( & +8 c ' Page 36

38 &! 8! =! 52= = +8 3c c W _ B J ; 5O. A R *8! =! O.! 5=!?.,! U!!. V.!c d!y P.S=!! ' "!!,.!3 8 G 2 :< G ;!> " c ) c, ' &! )! =! 52= = =!!> c c )!4'5( ) G C # + Deuxième caractère # \ Troisième caractère Premier caractère Page 37

39 + 6O9! # ; 'E!(: + ] Insert Suppr Alt Car + 6"9c c c cc + 6!9! # 6/O9 : # 6/O %R%RO '< ( ^ ^ [ + É é ` ` { +, j + +:!# Fix Maj Alt F1 F12 ^ ^ [ Ctrl E 3HI Page 38

40 E C ^ ^ [ kh:i ] ] lh:i - -: HI - -: -: -: # # # I ] ] nh:i # # I m -: G B. E.V; W H72I X! H+ I YO HI Q +5# Z " H"< I H4I # H% I [& H\! I \!# H4 I )/F. H I ]. H7 2 I `5E/ H; 2I b 5 E/ H 2I e/. H" I ^&=2 H+ _ I F2=E H- #I c 5 E2 H 2I f2. HI _5F2 H" I a2 H5I d O 2 H _ I g O 2 H _ I Page 39

41 h H I k/./ H"_ I n! H/ I H I t/. H"I H. I H#I } H% HI L H% I 45E2 Ha 2I H% I 05. H5I ˆ H+ I 3 H52I # H4 I *5 H+I 2. H,I i2 2 H;I l! HI o2 2 H/ I H4 2 I'( H2I'( H=I {( O H _ 2I ~& H" I & H.I #/ HI H.I 2 H]I! O H_I H- I & H8I Ž 2O H"I' ( j O 2 H _ I m 8 #U H+ 2I p 8 #U # H4 2I H #I HI y " H- H- I E.. H5 I =12 H I 2. H- I ƒ2#a H+,I 82 Ha 2I 5 H. I Š2 H. I Œ5 H. I 2. A H],I SO2 H _ I Page 40

42 G G :< 5 %RQ ; 5+8^ %3 84+^%U % 3 5+8^%U 84+^ 84+^0 " "4 5 c c %R Y 5"#3 5+8^;"5; 5 c -5h^%RQ 5 84+^p\5 84+^& 73,, ^ #! ^A P2 5 5b p\5 ),, 5 ;"5; ),, c ) Page 41

43 5+8^ ;/84p; 4-5h^ ^- 5h^ ^857 * c Y 4; ( * /. Y %U 2 ( 5 Y 2 %V ( =5E/. :< + c!, c c -5h c.4* ^- 5h " -5h^"4 5')&# %? 5 c 5+58*/ 5 c3 %V 4 %O " 84+^5 5 c 5+8^;/84p; 5+8^.*7+;,+ 5E/.:< % -5h! 4 5+8^]5\; 5:c 5+8^.4*8; 5 c 4;8544 :"%(: &!, - /`# W _ Page 42

44 5 b 5')&# 5')( 5c5 5 / 5 5 Y 5W _; W /.*W"^857 W /.*W"^% 84+^W /.*W"^% W /.*W"^%R W /.*W"^4 W /.*W" W/.*W"^588/ W /.*W"^; W /.*W"^. - 5h^W /.*W"^- H 2=# H ; 59/. + < 3 # W _ ; H C 5 H C ; 5 R.,! O.,!c)! W _ 2 + 3c?,! Page 43

45 ) 7. ' &! c # 4;8544" c c ##2=! E=! H C C 9/.:< R! =!52=!/.:< 7. O! 3?!'^( ' Page 44

46 H B H B ; c 3 &! c,.. 5..*#+. R "!!, "!co O. c; W _! c)!?! ' &! /' () H B C 5 c)!, 5 + c &! ' ( 5#9/.:< R "!!, "!co O.c; W _!c)!?! ' 5 c)!, c/.:< H G H G ;.*.+ 5#.. Page 45

47 R.!c)! O!=!.?.!!.A.=!! U.!!.=!! V! " ' &!3 + 33# 8 H G C 5#.9/.:< R.c; W _!c)! O!=!.?.!!.A.=!! BF&!3!. ". 3 CF; ' U.!!.=!! V! " &!3 + 33# 8 H H H H ; 5 5 R.35!! Page 46

48 H I H H C H I ; H I C.=!%=! + cc C 8!! #! %&'S ' "! cc!!o?, 5 9/.:< R.c/.:<!! O.=!%=!? + cc G 8!! #! %&'S ' "! cc!!o?,.# 5 R "!! O.5 c/.:<!!?! ' c; W _! +c c # + c / R.5 c/.:<!! O!S!.? *!! U.S!! ' Page 47

49 !!&'! c/.:<! H J.# H J ; 5.# R.5 c/.:<!! O!S!.? *!! U.S=!! '!!&'! &! :c c c/.:<! H K..# H K ; 5..# R.5 c/.:<!! O!.. #!..'( ' &!) :c!"! 3 2! c/.:<! I '. I ; 6 c 9 N 1.F 2 CHI!4 OVP Page 48

50 I C R! =!5=!5#2=,!##2 O " c 5=! CHI! + N 1 #D9=.F? 1 #>9* +=.F?# hc :c + c c +c c c6; -.9 c6; W 9 N c ] c c R! O " c 8.. =!cc c :#,33c Z" #! c :.,!!c ' 4!.. # c c! I B - c,n 1.F #.. #4 W _ R! =!5=!". O! c)?! #. # E.F..4 c R! =!5=!". O! c) "c "c!,#! c Page 49

51 1.F24 ;! R +c c, [ O + 13c, [? &, ['" # c ) ; c( c! S2=.E. c 5 c #!c + +c " c N 4 c! I G :c c c N ' /.2 +! #+ c # 5! =?<!' =(7 I H : + : # N 1 #D=.F?!#2... " 3! c 5#2.. #E## R!.!!,!"# O " c 8.. =,!? " c '=!!.. # Page 50

52 U. 5=,!c) ".!*` " c ]!,! c) V!! "# # P "!c c!! &!*` " 3, " c3!*` Y "#! "!c!5:c Y "#!/ 3!" + : N ' + #+c # 5 5#! '!, ( #! G b! =!?<!' =# ' I I + + N 1 #D=.F? 1 ##2=9.F?.. : N ' + #+c # 5! =?<!' =(7 Page 51

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES :

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : RAPPORT DAVID LANGLOIS-MALLET SOUS LA COORDINATION DE CORINNE RUFET, CONSEILLERE REGIONALE D ILE DE FRANCE L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : PROBLÉMATIQUES INDIVIDUELLES, SOLUTIONS COLLECTIVES? DE L ATELIER-LOGEMENT

Plus en détail

RACCOURCIS CLAVIERS. DEFINITION : Une «combinaison de touches» est un appui simultané sur plusieurs touches.

RACCOURCIS CLAVIERS. DEFINITION : Une «combinaison de touches» est un appui simultané sur plusieurs touches. S Vous n aimez pas la souris Les raccourcis clavier sont là pour vous faciliter la vie! INTRODUCTION : Vous avez du mal à vous habituer à la manipulation de la souris Des solutions existent : les raccourcis

Plus en détail

Le théorème de Thalès et sa réciproque

Le théorème de Thalès et sa réciproque Le théorème de Thalès et sa réciproque I) Agrandissement et Réduction d une figure 1) Définition : Lorsque toutes les longueurs d une figure F sont multipliées par un même nombre k on obtient une autre

Plus en détail

VMware ESX : Installation. Hervé Chaudret RSI - Délégation Centre Poitou-Charentes

VMware ESX : Installation. Hervé Chaudret RSI - Délégation Centre Poitou-Charentes VMware ESX : Installation VMware ESX : Installation Créer la Licence ESX 3.0.1 Installation ESX 3.0.1 Outil de management Virtual Infrastructure client 2.0.1 Installation Fonctionnalités Installation Virtual

Plus en détail

Les droites (d 1 ) et (d 2 ) sont sécantes en A Le point A est le point d intersection des 2 droites

Les droites (d 1 ) et (d 2 ) sont sécantes en A Le point A est le point d intersection des 2 droites I Droites perpendiculaires Lorsque deux droites se coupent, on dit qu elles sont sécantes Les droites (d 1 ) et (d 2 ) sont sécantes en A Le point A est le point d intersection des 2 droites Lorsque deux

Plus en détail

Fiche IP n 4 Les Techniques de Recherche d Emploi

Fiche IP n 4 Les Techniques de Recherche d Emploi Fiche IP n 4 Les Techniques de Recherche d Emploi !"##" %&'(" ) *+,- +./"'#&% 0" 1+,2 )&0"- 3 *-4*)-"- 1+#-" -"'("-'(" 05"6*7+&8 2)92 *+,- ),#)9#"9#-"-0)927"04#)&70"2+,#&72:!;8?,&%"-+9#75+./"#05,9"),#-"%&'(":@>AB+,#"

Plus en détail

CHAPITRE VI ALEAS. 6.1.Généralités.

CHAPITRE VI ALEAS. 6.1.Généralités. CHAPITRE VI ALEAS 6.1.Généralités. Lors de la synthèse des systèmes logique (combinatoires ou séquentiels), nous avons supposé, implicitement, qu une même variable secondaire avait toujours la même valeur

Plus en détail

Peut-on perdre sa dignité?

Peut-on perdre sa dignité? Peut-on perdre sa dignité? Eric Delassus To cite this version: Eric Delassus. Peut-on perdre sa dignité?. 2013. HAL Id: hal-00796705 https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00796705 Submitted

Plus en détail

! " # $%& '( ) # %* +, -

!  # $%& '( ) # %* +, - ! " # $%& '( ) # %* +, - 1.! "# $ % &%%'( #)*+,)#-. "/%)0123* 4%5%&!$!% 6)"7 '%%% 48-0 9::!%%% % 79;< "# 8 Ploc la lettre du haïku n 40 page 1 Décembre 2010, Association pour la promotion du haïku =%%)>

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES Théorème - Définition Soit un cercle (O,R) et un point. Une droite passant par coupe le cercle en deux points A et

Plus en détail

INTRODUCTION À L INFORMATIQUE. Etsup 2012 Florian JACQUES

INTRODUCTION À L INFORMATIQUE. Etsup 2012 Florian JACQUES INTRODUCTION À L INFORMATIQUE Etsup 2012 Florian JACQUES Plan 1. Arborescence 2. Poste de travail 3. Chemin d accès 4. Noms de fichiers 5. Le réseau de l ETSUP 6. Le clavier 7. Le presse-papier 1. Arborescence

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

TP 1 : prise en main de Windows. TP 1 : prise en main de Windows

TP 1 : prise en main de Windows. TP 1 : prise en main de Windows TP 1 : prise en main de Windows TP 1 : prise en main de Windows Objectif du TP : prise en main de Windows manipulation de l'environnement utilisation de quelques logiciels de récupération de données Introduction

Plus en détail

Excel Fonctionnalités de base [xl]

Excel Fonctionnalités de base [xl] Excel Fonctionnalités de base [xl] K. Zampieri, Version 11 février 2014 Table des matières 1 Interface d Excel 3 2 Terminologie 4 2.1 Définitions................................... 4 2.2 Les fichiers de

Plus en détail

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Stéphanie Demonchaux To cite this version: Stéphanie Demonchaux. Étude des formes de pratiques de la gymnastique

Plus en détail

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure.

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure Sylvain Meille To cite this version: Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa

Plus en détail

AIDE-MEMOIRE VI. Notations. Appel de l éditeur. Modes d édition. Aide-mémoire vi Page 1

AIDE-MEMOIRE VI. Notations. Appel de l éditeur. Modes d édition. Aide-mémoire vi Page 1 AIDE-MEMOIRE VI Vi est un éditeur de textes plein écran présent sur la grande majorité des systèmes UNIX TM. Voici un aide-mémoire pour son jeu de commandes de base. Des commandes supplémentaires peuvent

Plus en détail

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!»

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!» q io iific bo ch Mlic g f! l o h c To i? co cio collboio vc Pl 5899 ch 7398 ch y éé boé C l ob félié qi, chq jo, o cibl joi fg Blgiq! 4641 ch l o l chc ov i à l g l fg fill i foy ê à l hx! C qlq chiff

Plus en détail

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven IL If I L S V Ey G Khk U L 13/02/02 pé? xp qé xp pz à pz p héhq pé p à q z p à p héhq fé à p à q pz xp q 'p (è) f, '-à- p. x. ' é ff. N xp à py qq' q z b ( f) P xp pô pp L p - pé pz ': z qq', q -? Bj,

Plus en détail

Documentation SecurBdF

Documentation SecurBdF Documentation SecurBdF SECURBDF V2 Protocole de sécurité de la Banque de France SecurBdF V2 DIRECTION DE L'INFORMATIQUE ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Sommaire I 1 Contexte... 1 2 Références... 1 3 Cadre...

Plus en détail

Salle Jupiter. Fonctionnement.

Salle Jupiter. Fonctionnement. Salle Jupiter. Fonctionnement. Salle Jupiter ainsi que dans toutes les salles informatiques de l UCBN l accès aux postes informatiques et à Internet est contrôlé par la Direction du Système d Information

Plus en détail

clavier espagnol Figure 1 - deux types de claviers AZERTY ou QWERTY

clavier espagnol Figure 1 - deux types de claviers AZERTY ou QWERTY Clavier (Keyboard) Résumé : Le clavier reste le périphérique d entrée fondamental de l ordinateur car il permet d introduire des caractères de façon simple. La maîtrise de son utilisation demeure donc

Plus en détail

INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE. Degré 9 (1CO)

INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE. Degré 9 (1CO) INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE Degré 9 (1CO) DECS SE, mai 2011 PREAMBULE L ordinateur et les moyens multimédias en général font partie du quotidien des élèves. Ils sont utilisés comme instruments de

Plus en détail

Exercices de géométrie

Exercices de géométrie Exercices de géométrie Stage olympique de Bois-le-Roi, avril 2006 Igor Kortchemski Exercices vus en cours Exercice 1. (IMO 2000) Soient Ω 1 et Ω 2 deux cercles qui se coupent en M et en N. Soit la tangente

Plus en détail

SOMMAIRE AIDE À LA CRÉATION D UN INDEX SOUS WORD. Service général des publications Université Lumière Lyon 2 Janvier 2007

SOMMAIRE AIDE À LA CRÉATION D UN INDEX SOUS WORD. Service général des publications Université Lumière Lyon 2 Janvier 2007 SOMMAIRE 1) CRÉATION D UN INDEX SIMPLE 3 a) Étape 1 : Marquage des entrées d index (à l aide d un fichier de concordance) 3 Procédure d insertion du tableau 4 Saisie des entrées d index 5 Marquage automatique

Plus en détail

CAF et ISO L expérience du Service d audit interne du Ministère de la Communauté française de Belgique

CAF et ISO L expérience du Service d audit interne du Ministère de la Communauté française de Belgique 5QC CAF Centre CAF et ISO L expérience du Service d audit interne du Ministère de la Communauté française de Belgique Jean-Michel CASSIERS et Léon ZAKS 1. Présentation du Service 2. Missions du Service

Plus en détail

Macroéconomie. Catherine Fuss Banque Nationale de Belgique catherine.fuss@nbb.be

Macroéconomie. Catherine Fuss Banque Nationale de Belgique catherine.fuss@nbb.be Macroéconomie Catherine Fuss Banque Nationale de Belgique catherine.fuss@nbb.be Macroéconomie Monnaie Fonction de la monnaie Moyen de paiement: troc incompatible avec une forte division du travail acceptation

Plus en détail

Jeux de caracte res et encodage (par Michel Michaud 2014)

Jeux de caracte res et encodage (par Michel Michaud 2014) Jeux de caracte res et encodage (par Michel Michaud 2014) Les ordinateurs ne traitent que des données numériques. En fait, les codages électriques qu'ils conservent en mémoire centrale ne représentent

Plus en détail

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école?

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école? V vz - 90 éèv, v ê céré cmm "p éc" V vz + 90 éèv, v ê céré cmm "gr éc" V ê éc prmr, z vr p : A D V ê éc cr, z vr p : F D V ê éc prmr, z vr p : B, C E V ê éc cr, z vr p : G, H I P gb, z vr p A P gb, z vr

Plus en détail

I/ Se connecter sur le réseau Scribe :

I/ Se connecter sur le réseau Scribe : 1/6 Le but de cette première formation est de vous permettre d acquérir les usages de bases sur l authentification sur le réseau, ainsi que sur le partage de fichiers. Le serveur qui est en fonction dans

Plus en détail

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite,

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite, IRECTION ES ACTIONS INTERMINISTERIELLES --------------------------------- Bureau des Installations Classées Mines - Carrières ------------------- Arrêté préfectoral n 04 AI 2 IC 271 autorisant la société

Plus en détail

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté L c - 3 : «L mé é» 4 : «L m» 5 à 11 : L D 12 : L 13 : F é bé L J éèv Lycé L P, èm égé éèv, é f é c 2013-2014, D éc ccé à c ; x c ô, c éê vfé qq é. L - émé chz j? C mé év qq, é à c m q... B... c! LC, c.

Plus en détail

CompatibleOne energy monitoring

CompatibleOne energy monitoring CompatibleOne energy monitoring GreenDays à Lyon 19 et 20 Janvier 2012 20/01/2012 Olivier MORNARD (INRIA) Laurent LEFEVRE (INRIA) Jean-Patrick GELAS (LYON 1) Plan de la présentation Présentation du projet

Plus en détail

Système clients serveur Kwartz Vulgarisation, identification, dossier personnel

Système clients serveur Kwartz Vulgarisation, identification, dossier personnel Un peu de vulgarisation Système clients serveur Kwartz Nous allons absolument éviter les termes techniques et essayer de vulgariser au maximum. En effet, l objectif sera à terme pour les enseignants, de

Plus en détail

PRECISION - REJET DE PERTURBATIONS T.D. G.E.I.I.

PRECISION - REJET DE PERTURBATIONS T.D. G.E.I.I. PRECISION - REJET DE PERTURBATIONS T.D. G.E.I.I.. Donner les erreurs en position, en vitesse et en accélération d un système de transfert F BO = N(p) D(p) (transfert en boucle ouverte) bouclé par retour

Plus en détail

Séquence 10. Géométrie dans l espace. Sommaire

Séquence 10. Géométrie dans l espace. Sommaire Séquence 10 Géométrie dans l espace Sommaire 1. Prérequis 2. Calculs vectoriels dans l espace 3. Orthogonalité 4. Produit scalaire dans l espace 5. Droites et plans de l espace 6. Synthèse Dans cette séquence,

Plus en détail

Installation et utilisation du client FirstClass 11

Installation et utilisation du client FirstClass 11 Installation et utilisation du client FirstClass 11 Support par téléphone au 03-80-77-26-46 ou par messagerie sur la conférence «Support Melagri» Sommaire Page I) Installation du client FirstClass 2 II)

Plus en détail

2 Professionnaliser les structures et développer les compétences collectives...8 2.1 Synthèse...8 2.2 Des illustrations...9 2.3 Des orientations...

2 Professionnaliser les structures et développer les compétences collectives...8 2.1 Synthèse...8 2.2 Des illustrations...9 2.3 Des orientations... ! " #$ % &'%! 1 Le contexte du secteur...4 1.1 Repositionner l offre associative face à la concurrence...4 1.2 Mieux connaître les besoins des publics...5 1.3 Développer des activités nouvelles et cibler

Plus en détail

POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS D AFFAIRES

POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS D AFFAIRES LE RÔLE DU MARKETING STRATÉGIQUE SIX ÉTAPES POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS D AFFAIRES POUR QU UNE ENTREPRISE ATTEIGNE SES OBJECTIFS D AFFAIRES, ELLE DOIT ÉQUILIBRER SA STRATÉGIE MARKETING. Une saveur unique

Plus en détail

Affectation standard Affectation modifiée (exemple)

Affectation standard Affectation modifiée (exemple) 1 sur 5 13/02/2005 11:44 Les fonctions qui vont être abordées vont vous apprendre à : comprendre l'arborescence Poste de travail, disque Répertoire ou dossier Chemin absolu, relatif utiliser l'explorateur

Plus en détail

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière Travailler plus longtemps!? L aménagement des fins de carrière en Belgique et au Québec Note de recherche no 2009-1 De l ARUC (Alliances de recherche universités-communautés) Sur la gestion des âges et

Plus en détail

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S )

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) Dernière mise à jour : Jeudi 4 Janvier 007 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble ( Année 006-007 ) 1 Table des matières 1 Grille d autoévaluation

Plus en détail

Analyser des données à l aide de formules

Analyser des données à l aide de formules E Analyser des données à l aide de formules Vous aurez besoin de ces fichiers : EX E-1.xlsx EX E-2.xlsx EX E-3.xlsx EX E-4.xlsx EX E-5.xlsx EX E-6.xlsx EX E-7.xlsx Les formules servent essentiellement

Plus en détail

Chapitre 2 : Vecteurs

Chapitre 2 : Vecteurs 1 Chapitre 2 : Vecteurs Nous allons définir ce qu'est un vecteur grâce à une figure (le parallélogramme), mais au préalable nous allons aussi définir une nouvelle transformation (la translation). Nous

Plus en détail

Taux d intérêts simples

Taux d intérêts simples Taux d intérêts simples Les caractéristiques : - < à 1 ans - Rémunération calculée uniquement sur investissement initial. Période de préférence = période sur laquelle on définit le taux de l opération

Plus en détail

Guide de correction et d optimisation des images en vue de leur publication sous Marcomedia Contribute. Logiciel utilisé : Adobe PhotoShop 7

Guide de correction et d optimisation des images en vue de leur publication sous Marcomedia Contribute. Logiciel utilisé : Adobe PhotoShop 7 Guide de correction et d optimisation des images en vue de leur publication sous Marcomedia Contribute Logiciel utilisé : Adobe PhotoShop 7 Etape 1 Sélectionner les images, et les copier dans un répertoire

Plus en détail

Chaque ordinateur est constitué de différentes unités de stockage de données (Disque dur, Graveur ) que l on peut imaginer comme de grandes armoires.

Chaque ordinateur est constitué de différentes unités de stockage de données (Disque dur, Graveur ) que l on peut imaginer comme de grandes armoires. Chaque ordinateur est constitué de différentes unités de stockage de données (Disque dur, Graveur ) que l on peut imaginer comme de grandes armoires. Il est important de savoir les identifier, de connaître

Plus en détail

04002-LOR 2004 Mars 2004

04002-LOR 2004 Mars 2004 04002-LOR 2004 LES INTERACTIONS IPSEC/DNS ---ooo--- Abstract :!! "!! $!!! "!! %$ & '( ) * + *, $ $,, $ ---ooo - - *./ 0! 1023224" 4 %- - *5 " 6 " 6 7 6 8./ 0! 1023224" 4 %6 "6 7 5 " - - * Jean-Jacques.Puig@int-evry.fr

Plus en détail

1.1 L EXPLORATEUR WINDOWS

1.1 L EXPLORATEUR WINDOWS Gérer les fichiers et les dossiers Cette partie du T.P. a pour objectifs de vous familiariser avec les méthodes pour copier, déplacer, effacer, renommer des dossiers et des fichiers. 1.1 L EXPLORATEUR

Plus en détail

# $!%$!&$'(!(!()! $(! *)#%!"$'!+!%(!**&%',&-#.*!* /!01+'$*2333

# $!%$!&$'(!(!()! $(! *)#%!$'!+!%(!**&%',&-#.*!* /!01+'$*2333 !" # $!%$!&$'(!(!()! $(! *)#%!"$'!+!%(!**&%',&-#.*!* #$-*!%-!!*!%!#!+!%#'$ /!1+'$*2333 $!)! $(!*!" /4 5 $." 6 $-*(!% 6 '##$! $ 6 '##$! $ 6,'+%'! $ 6,'+%'! $ +!,'+%'! $ 65 %7- !""!# $ %! & '%! "!# (

Plus en détail

Tout savoir sur le clavier

Tout savoir sur le clavier Tout savoir sur le clavier Niveau débutant Niveau intermédiaire Niveau confirmé Le clavier est un périphérique d entrée (interface homme / machine), composé de touches envoyant des instructions à la machine.

Plus en détail

Nous changeons de nom. Mais nous ne changerons jamais qui nous sommes.

Nous changeons de nom. Mais nous ne changerons jamais qui nous sommes. Nous changeons de nom. Mais nous ne changerons jamais qui nous sommes. Nous changeons de nom. Mais nous ne changerons jamais qui nous sommes. Bienvenue chez Tangerine. Tout ce que vous aimez d ING DIRECT

Plus en détail

Configuration de Virtual Server 2005 R2

Configuration de Virtual Server 2005 R2 Configuration de Virtual Server 2005 R2 Rédacteur : Eric Drezet ASR CNRS-CRHEA 07/2006 Groupe Admin06 - Resinfo But du papier : Configurer Virtual Server et créer un serveur virtuel Préalable : Installer

Plus en détail

Janvier 2005. Entretien de l ordinateur

Janvier 2005. Entretien de l ordinateur Janvier 2005 Entretien de l ordinateur Sommaire : Entretien de l ordinateur Suppression de fichiers inutiles Vérification des erreurs Défragmentation Sauvegarde des données N.B. : Cette aide a été réalisée

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 34 Maître d Ouvrage d Insertion : Pact Métropole Nord 25 rue de Lille 59 057 Roubaix Adresse logement : 32 quai de Rouen 59 100 ROUBAIX Informations

Plus en détail

CAPTURE DES PROFESSIONNELS

CAPTURE DES PROFESSIONNELS CAPTURE DES PROFESSIONNELS 2 Téléchargement 3 Installation 8 Prise en main rapide 10 Lancement Recherche 14 Gestion des fichiers 23 Compare et Sépare 24 Fichiers annexes 2/ Le menu Utilitaires 32 Internet

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement Maître d Ouvrage d Insertion : Pact Métropole Nord 25 rue de Lille 59 057 Roubaix Adresse logement : 72 rue de Rome 59 100 Roubaix Informations

Plus en détail

Vue d'ensemble OBJECTIFS

Vue d'ensemble OBJECTIFS Vue d'ensemble Créez des plans de projet plus aboutis en apprenant à utiliser les interdépendances (ou liens) des tâches, les retards et les avances dans Microsoft Office Project 2007. OBJECTIFS À la fin

Plus en détail

INFORMATIONS DIVERSES

INFORMATIONS DIVERSES Nom de l'adhérent : N d'adhérent :.. INFORMATIONS DIVERSES Rubrique Nom de la personne à contacter AD Date de début exercice N BA Date de fin exercice N BB Date d'arrêté provisoire BC DECLARATION RECTIFICATIVE

Plus en détail

Malgré son aspect spartiate, Freeplane offre de nombreuses fonctionnalités en particulier dans le domaine de la diffusion des cartes sur le Web.

Malgré son aspect spartiate, Freeplane offre de nombreuses fonctionnalités en particulier dans le domaine de la diffusion des cartes sur le Web. Création d une carte heuristique avec Freeplane Version : 1.1.3 Barre de menus Barre d outils Barre des touches de fonctions Espace de travail Barre d icônes Éditeur de notes Freeplane est un logiciel

Plus en détail

, accessible depuis l application ITOOL Comptabilité est un module complémentaire permettant la dématérialisation de vos factures d achats.

, accessible depuis l application ITOOL Comptabilité est un module complémentaire permettant la dématérialisation de vos factures d achats. LE MODULE Introduction L utilitaire, accessible depuis l application ITOOL Comptabilité est un module complémentaire permettant la dématérialisation de vos factures d achats. Ce service permet la numérisation

Plus en détail

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables Cours d Analyse Fonctions de plusieurs variables Licence 1ère année 2007/2008 Nicolas Prioux Université de Marne-la-Vallée Table des matières 1 Notions de géométrie dans l espace et fonctions à deux variables........

Plus en détail

! " # $ #% &!" # $ %"& ' ' $ (

!  # $ #% &! # $ %& ' ' $ ( !" #$%"& ! "#$#% &!" #$%"& ' '$( SOMMAIRE INTRODUCTION... 4 METHODE... 4 TAUX DE REPONSES ET VALIDITE DES POURCENTAGES... 4 RESULTATS... 6 I. Qui sont les étudiants ayant répondu?... 6 1.1. Répartition

Plus en détail

DESINSTALLER L'ANTIVIRUS FIREWALL

DESINSTALLER L'ANTIVIRUS FIREWALL DESINSTALLER L'ANTIVIRUS FIREWALL Ref : FP. P833 V 10.0 Résumé Ce document vous indique comment désinstaller l'antivirus Firewall présent sur votre machine. Cette manipulation est valable pour toutes les

Plus en détail

FÉDÉRATION MAROCAINE DES SOCIÉTÉS D'ASSURANCES ET DE RÉASSURANCE FICHIER CENTRAL CRM. MANUEL D UTILISATION Version 1.0

FÉDÉRATION MAROCAINE DES SOCIÉTÉS D'ASSURANCES ET DE RÉASSURANCE FICHIER CENTRAL CRM. MANUEL D UTILISATION Version 1.0 FÉDÉRATION MAROCAINE DES SOCIÉTÉS D'ASSURANCES ET DE RÉASSURANCE FICHIER CENTRAL CRM MANUEL D UTILISATION Version 1.0 Juin 2006 Avant propos Ce manuel décrit les fonctionnalités de la consultation du fichier

Plus en détail

Partage de fichiers entre MacOS X et Windows. Partager des fichiers, avec un PC, en travaillant sous MacOSX.

Partage de fichiers entre MacOS X et Windows. Partager des fichiers, avec un PC, en travaillant sous MacOSX. Service informatique Enseignement Recherche Fiche n 46 04/04/2003 Partage de fichiers entre MacOS X et Windows Le partage de fichiers s effectue via le réseau, il faut donc que les deux machines soient

Plus en détail

Sur www.impots.gouv.fr : le délai dépend du numéro du département dans lequel vous habitez.

Sur www.impots.gouv.fr : le délai dépend du numéro du département dans lequel vous habitez. Bulletin Internet 6 mai 2013 Comme chaque année, vous devez souscrire la déclaration d'ensemble des revenus, n 2042 et la déclaration n 2042 complémentaire. Deux déclarations complémentaires sont prévues

Plus en détail

Perfectionnement Excel 2007

Perfectionnement Excel 2007 Perfectionnement Excel 2007 -2- Avertissement Ce document accompagne le cours qui a été conçu spécialement pour les stagiaires des cours de Denis Belot. Le cours a été réalisé en réponse aux diverses questions

Plus en détail

Chapitre 7. Récurrences

Chapitre 7. Récurrences Chapitre 7 Récurrences 333 Plan 1. Introduction 2. Applications 3. Classification des récurrences 4. Résolution de récurrences 5. Résumé et comparaisons Lectures conseillées : I MCS, chapitre 20. I Rosen,

Plus en détail

Mise en forme d'un document écrit sous Word - quelques rappels pour consolider ses connaissances -

Mise en forme d'un document écrit sous Word - quelques rappels pour consolider ses connaissances - Mise en forme d'un document écrit sous Word - quelques rappels pour consolider ses connaissances - Le Brevet Informatique et Internet (B2i) a pour objectif de faire acquérir un ensemble de compétences

Plus en détail

DISPOSITIF DE CONTROLE MULTIFONCTIONNEL POUR APPAREILS A GAZ

DISPOSITIF DE CONTROLE MULTIFONCTIONNEL POUR APPAREILS A GAZ SIT Group SIT -3-5 SIGMA 9.955.53 1 Le contenu du présent document peut subir des modifications sans aucun préavis DISPOSITIF DE CONTROLE MULTIFONCTIONNEL POUR APPAREILS A GAZ Domaine d'application Appareils

Plus en détail

Fiche technique. " Cible/Echantillon " Mode de recueil " Dates de terrain

Fiche technique.  Cible/Echantillon  Mode de recueil  Dates de terrain v, r v «L qé d»? q c pr v Sfr dg d é d r Pré TNS Fch chq " Cb/Ech " Md d rc " D d rr 1001 ré cf ccpé Âgé d 18 p I d p TNS Sfr 267 000 dr Frc L rprévé d c éch ré pr méhd d q : âg, x, prf d rvwé, cr d cvé

Plus en détail

Formation revendeur 2 jours Déploiement Magasin

Formation revendeur 2 jours Déploiement Magasin Formation revendeur 2 jours Déploiement Magasin Avant-propos Le but de ces 2 jours de formation est de rendre autonome un revendeur dans le déploiement de la solution XL Soft, du paramétrage jusqu à la

Plus en détail

Travail personnel sur ordinateur

Travail personnel sur ordinateur Travail personnel sur ordinateur Travail personnel sur ordinateur Travail personnel sur ordinateur Clé USB LP329 sous Windows Clé USB LP329 sous Windows - startlinux Clé USB LP329 sous Windows LP329share

Plus en détail

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2 Chapitre 8 Fonctions de plusieurs variables 8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles Définition. Une fonction réelle de n variables réelles est une application d une partie de R

Plus en détail

Le financement participatif «equity crowdfunding» et les nouvelles tendances en investissement. Chris Arsenault, 17 avril 2014

Le financement participatif «equity crowdfunding» et les nouvelles tendances en investissement. Chris Arsenault, 17 avril 2014 Le financement participatif «equity crowdfunding» et les nouvelles tendances en investissement Chris Arsenault, 17 avril 2014 1 L investissement corporatif 2 Le capital corporatif est de plus en plus présent

Plus en détail

Sauvegardes sous Mac OS X

Sauvegardes sous Mac OS X Sauvegardes sous Mac OS X Henri Massias - XLIM Limoges Présentation par Gérard Lasseur - ENS Lyon (Milles mercis à lui) Département Mathématiques Informatique Plan Introduction sur les Macs Un mot sur

Plus en détail

Table des matières Page 1

Table des matières Page 1 Table des matières Page 1 Les éléments à télécharger sont disponibles à l'adresse suivante : http://www.editions-eni.fr Saisissez la référence ENI de l'ouvrage CE12WINA dans la zone de recherche et validez.

Plus en détail

INSTALLER LA DERNIERE VERSION DE SECURITOO PC

INSTALLER LA DERNIERE VERSION DE SECURITOO PC INSTALLER LA DERNIERE VERSION DE SECURITOO PC Ref : FP. P1269 V 5.0 Résumé Securitoo PC est l Antivirus Firewall dédié aux PC de la suite Securitoo Intégral. La clé obtenue, lors de la souscription d un

Plus en détail

! " # $%& )* + ) %*,%* $-.* %% / + 0123445*6- % 3445 ) + ) % %7* * )+ %) % # * 7 % ). " %%+ 7 ) 2 * ) 879%: 0!'* *';< $: ();<

!  # $%& )* + ) %*,%* $-.* %% / + 0123445*6- % 3445 ) + ) % %7* * )+ %) % # * 7 % ).  %%+ 7 ) 2 * ) 879%: 0!'* *';< $: ();< olivier.salaun cru.fr!" florent.guilleux cru.fr #$% & ' '( pascal.aubry univ-rennes1.fr! " # $%& )* + ) %*,%* $-.* %% / + 01344*6- % 344 ) + ) % %7* * )+ %) % # * 7 % ). " %%+ 7 ) * ) 879%: 0!'* *';< $:

Plus en détail

TENDANCES TENDANCES EMBALLAGES MASTER CLASS PARFUMS D ORSAY PARIS. Marie HUET Directrice Générale General Director

TENDANCES TENDANCES EMBALLAGES MASTER CLASS PARFUMS D ORSAY PARIS. Marie HUET Directrice Générale General Director E Juin 2015 EMBALLAGES Les actualités techniques et pratiques de l emballage imprimé [papier-carton, design et packaging] ARRÊT SUR IMAGE / DUOMEDIA LAISSEZ PARLER LES SACS PAPIER LET SPEAK PAPER BAG CHRONIQUE

Plus en détail

Introduction aux Systèmes et aux Réseaux, Master 2 CCI

Introduction aux Systèmes et aux Réseaux, Master 2 CCI aux Systèmes et aux Réseaux, Master 2 CCI Cours 1 : Introduction et contexte Unix/Linux Laure Gonnord http://laure.gonnord.org/pro/teaching/ Laure.Gonnord@univ-lyon1.fr Master CCI - Université Lyon 1 -

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X 3 Création de pages dynamiques courantes Dans le chapitre précédent, nous avons installé et configuré tous les éléments indispensables à la mise en œuvre d une

Plus en détail

6 ème. Rallye mathématique de la Sarthe 2013/2014. 1 ère épreuve de qualification : Problèmes Jeudi 21 novembre 2013

6 ème. Rallye mathématique de la Sarthe 2013/2014. 1 ère épreuve de qualification : Problèmes Jeudi 21 novembre 2013 Retrouver tous les sujets, les corrigés, les annales, les finales sur le site du rallye : http://sarthe.cijm.org I Stéphane, Eric et Christophe sont 3 garçons avec des chevelures différentes. Stéphane

Plus en détail

Nouvelle structure des tarifs médicaux suisses:

Nouvelle structure des tarifs médicaux suisses: Nouvelle structure des tarifs médicaux suisses: Le TarMed Etude valaisanne Département de la santé, des affaires sociales et de l'énergie février 2000 TABLE DES MATIERES 1) RESUME 2) QU EST-CE LE TARMED?

Plus en détail

Bisnode. au mois de Mai 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013

Bisnode. au mois de Mai 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013 Bisnode Faillites et créations arrêtées au mois de Mai 2013 Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013 731b du CO: dissolutions d entreprises aux dépens de la collectivité. Entre janvier

Plus en détail

Conduite de Projets. Jean-Pierre BORG jeanpierre.borg@orange.fr

Conduite de Projets. Jean-Pierre BORG jeanpierre.borg@orange.fr Conduite de Projets Jean-Pierre BORG jeanpierre.borg@orange.fr 1 Sommaire du cours Introduction Méthode de travail : plan du cours Définir les contraintes Définir les tâches Estimer le coût Planifier le

Plus en détail

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Objectifs : Exploiter un spectre infrarouge pour déterminer des groupes caractéristiques Relier un spectre

Plus en détail

FORMATION EXCEL 2003 PRISE EN MAIN D'EXCEL LIVRET 1. THIERRY TILLIER www.coursdinfo.fr

FORMATION EXCEL 2003 PRISE EN MAIN D'EXCEL LIVRET 1. THIERRY TILLIER www.coursdinfo.fr FORMATION EXCEL 2003 PRISE EN MAIN D'EXCEL LIVRET 1 THIERRY TILLIER www.coursdinfo.fr INTRODUCTION Dans ce premier livret vous allez apprendre les fonctionnalités élémentaires de l'application Excel. Vous

Plus en détail

SAUVEGARDER SES FICHIERS AU SEIN DE LA MSHS. Arnaud Lechrist. ALT,02/10/13 MSHS Poitiers 1 / 5

SAUVEGARDER SES FICHIERS AU SEIN DE LA MSHS. Arnaud Lechrist. ALT,02/10/13 MSHS Poitiers 1 / 5 SAUVEGARDER SES FICHIERS AU SEIN DE LA MSHS Arnaud Lechrist ALT,02/10/13 MSHS Poitiers 1 / 5 QUELQUES MOYENS DE SAUVEGARDE CLÉ USB Le plus mauvais moyen : une clé est fragile, se perd ou se vole facilement...

Plus en détail

Les données du logiciel sont stockées au sein de bases de données Microsoft SQL-SERVER.

Les données du logiciel sont stockées au sein de bases de données Microsoft SQL-SERVER. Objectif Il peut être nécessaire d accéder aux données du logiciel par des requêtes SQL. Cette note technique explique le mode de fonctionnement. Quel est le format des bases de données? Les données du

Plus en détail

%$&$#' "!# $! ## BD0>@6,;2106>+1:+B2.6;;/>0.2106>9*27+2.1/+BB+:/@6>.106>>+;+>1:+>6;*,+/EA,6.+77/7A,6@+7706>>+B79 561,+76.08189:+;61,+8.6>6;0+976>1:+?+>/+7@6,1+;+>1:8A+>:2>1+7:+B21+.C>6B630+:+ 1+.C>6B630=/+FGD+7A06>>23+8.6>6;0=/++1A6B010=/+:2>7B+.)*+,+7A2.+;+1+>:2>3+,B+A61+>10+B

Plus en détail

Trucs et astuces N o 2.1 COMMENT AJUSTER VOTRE TABLETTE PORTE-CLAVIER

Trucs et astuces N o 2.1 COMMENT AJUSTER VOTRE TABLETTE PORTE-CLAVIER Trucs et astuces N o 2.1 COMMENT AJUSTER VOTRE TABLETTE PORTE-CLAVIER Vous reconnaissez-vous? Vous avez une tablette porte-clavier et vous savez qu elle est ajustable mais ne savez pas comment faire. Peut-être

Plus en détail

PRO CED U RE D I N STALLATI O N

PRO CED U RE D I N STALLATI O N Date : 03 Janvier 2012 Date de creation : 03 Janvier 2012 De : Tof006 Nb de pages : 31 Version : 1.00 Objet : Installation d un serveur OCSNG sous Windows 2008 R2 Principe : Ce document décrit dans les

Plus en détail

II - Notions de probabilité. 19/10/2007 PHYS-F-301 G. Wilquet 1

II - Notions de probabilité. 19/10/2007 PHYS-F-301 G. Wilquet 1 II - Notos de probablté 9/0/007 PHYS-F-30 G. Wlquet Ue varable aléatore est ue varable dot la valeur e peut être prédte avec certtude mas dot la probablté d occurrece d ue valeur (varable dscrète) ou d

Plus en détail

2012 BVA Logistique SA - Allmedia.13

2012 BVA Logistique SA - Allmedia.13 les canaux du marketing direct distribution d imprimés publicitaires et d échantillons envois adressés @ -mailing CONSEIL > Stratégie orientée aux objectifs > Segmentation clientèle & potentiel de marché

Plus en détail

Cirta Gestion Commerciale 2014

Cirta Gestion Commerciale 2014 Cirta Gestion Commerciale 2014 10 bonnes raisons de choisir notre logiciel Un logiciel professionnel adaptable à vos besoins. Multi-sociétés, multi-utilisateurs, monoposte/multiposte. Une base de données

Plus en détail