Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007"

Transcription

1 États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007

2

3 Sommaire 01 Bilan consolidé 5 02 Compte de résultat consolidé 6 03 Tableau de variation des capitaux propres consolidés 7 04 Tableau des flux de trésorerie consolidés 8 05 Notes annexes aux états financiers consolidés 9 Activité et faits marquants de l exercice 9 Note 1 Principes et méthodes comptables 10 Note 2 Information sectorielle 15 Note 3 Résultat financier net 15 Note 4 Résultat exceptionnel 16 Note 5 Impôts sur les résultats 16 Note 6 Ecarts d acquisition et fonds de commerce 17 Note 7 Autres immobilisations incorporelles 18 Note 8 Immobilisations corporelles 18 Note 9 Immobilisations financières 19 Note 10 Clients et comptes rattachés 19 Note 11 Autres actifs à court terme 20 Note 12 Valeurs mobilières de placement 20 Note 13 Provisions pour risques et charges 20 Note 14 Dettes financières et lignes de crédit confirmées 21 Note 15 Autres passifs à court terme 22 Note 16 Rémunérations des organes de Direction 22 Note 17 Engagements hors bilan 22 Note 18 Effectif moyen par catégorie 23 Note 19 Evénements postérieurs à la clôture 23 PricewaterhouseCoopers 3

4

5 01 Bilan consolidé En milliers d euros Notes 30/06/ /06/2006 ACTIF Écarts d acquisition et fonds de commerce Autres immobilisations incorporelles Autres immobilisations incorporelles Immobilisations financières Titres mis en équivalence 9 38 Total de l actif immobilisé Stocks et en cours de services Avances et acomptes versés sur commandes Clients et comptes rattachés Autres créances Valeurs mobilières de placement Disponibilités Total de l actif circulant TOTAL DE L ACTIF PASSIF Capital social Primes et réserves Résultat de l exercice Capitaux propres Intérêts minoritaires 0 0 Provisions pour risques et charges Comptes courants bloqués d associés Dettes financières à long terme Total des passifs à long terme Dettes financières à court terme Dettes fournisseurs et comptes rattachés Autres passifs à court terme Total des passifs à court terme TOTAL DU PASSIF Les notes annexes font partie intégrante des comptes consolidés PricewaterhouseCoopers 5

6 02 Compte de résultat consolidé En milliers d euros Notes 30/06/ /06/2006 Chiffre d affaires Production stockée Autres produits d exploitation Produits d exploitation Charges de personnel Autres charges d exploitation Autres achats et charges externes Impôts et taxes Dotations aux amortissements et provisions Autres charges d exploitation ( ) ( ) ( ) (12 123) (8401) (14 724) ( ) ( ) ( ) (12 548) (11 794) (13 242) Charges d exploitation ( ) ( ) Résultat d exploitation Bénéfice attribué perte supportée 0 0 Produits financiers Charges financières (3 770) (3 987) Résultat financier 3 (253) (2 568) Résultat courant des sociétés intégrées Produits exceptionnels Charges exceptionnelles (13 584) (4 781) Résultat exceptionnel 4 (5 589) Résultat avant impôt des sociétés intégrées Participation des salariés Impôt sur les résultats (5 368) (1 511) (1 908) (11 059) Résultat net des sociétés intégrées Quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence Intérêts minoritaires Résultat net Résultat net par action Sur la base du nombre moyen d actions en circulation Nombre d actions En euros par action Les notes annexes font partie intégrante des comptes consolidés 6 PricewaterhouseCoopers

7 03 Tableau de variation des capitaux propres consolidés En milliers d euros Nombre d actions Capital social Primes et réserves Résultat de l exercice Réserve de conversion Total Au 30 juin (2 602) Dividendes (8 800) (8 800) Résultat net de l exercice Augmentation de capital Changement de méthode Autres mouvements (2) (2) Au 30 juin Dividendes (10 560) (10 560) Résultat net de l exercice (9 923) Augmentation de capital Changement de méthode Autres mouvements Au 30 juin Les notes annexes font partie intégrante des comptes consolidés PricewaterhouseCoopers 7

8 04 Tableau des flux de trésorerie consolidés En milliers d euros Notes 30/06/ /06/2006 Opérations d exploitation Résultat net Élimination des charges et des produits sans incidence sur la trésorerie : Amortissements et provisions Plus-values sur cessions d actifs immobilisés Variation des impôts différés Intérêts minoritaires (2 146) (2 453) (5 178) (288) Marge brute d autofinancement Variation du besoin en fonds de roulement lié à l activité (4 829) Flux de trésorerie nets affectés aux opérations d exploitation Opérations d investissement Acquisitions d immobilisations corporelles et incorporelles Acquisitions d immobilisations financières Variation des autres immobilisations financières Produits de cession d immobilisations incorporelles et corporelles Incidence des variations de périmètre Trésorerie des sociétés entrantes Trésorerie des sociétés cédées Autres flux sur opérations d investissements (395) (1 346) (121) 407 (370) 31 (1 990) Flux de trésorerie nets affectés aux opérations d investissement (1 794) Opérations de financement Augmentations de capital Augmentation / (remboursement) des emprunts Dividendes versés aux actionnaires de la société mère Dividendes versés aux actionnaires minoritaires Autres flux sur opérations de financement (5 534) (10 560) (5 248) (8 800) Flux nets de trésorerie provenant des opérations de financement (16 094) (14 048) (Diminution)/Augmentation de la trésorerie (1 507) Trésorerie à l ouverture de la période 1-N Incidence des variations des cours des devises Valeurs mobilières de placement Disponibilités Concours bancaires courants (2 904) (18 686) (3 649) 1-N Les notes annexes font partie intégrante des comptes consolidés 8 PricewaterhouseCoopers

9 05 Notes annexes aux états financiers consolidés Description de l activité Le a une activité d audit légal ou contractuel et d expertise conseil. Le Groupe réalise ses activités opérationnelles au travers de structures juridiques localisées en France et à l étranger. Faits marquants de l exercice clos le 30 juin 2007 Le 26 avril 2007la société ACF Audit a été absorbée par la société PricewaterhouseCoopers Entreprises SARL par voie de fusion avec effet rétroactif au 1/07/2006, Le 26 avril 2007la société CREEC a été absorbée par la société PricewaterhouseCoopers Entreprises SARL par voie de fusion avec effet rétroactif au 1/07/2006, Le 16 janvier 2007, PricewaterhouseCoopers Entreprises SARL a fait l acquisition de 100 % des 1225 actions de la société CABINET DARTIGOLE ET ASSOCIES pour 370 milliers d euros, Le 3 mai 2007, constitution de la société Alléance Audit, Société Anonyme de droit Monégasque dont PwC Audit SA détient 25 %, Le 7 mai 2007, constitution de la société PricewaterhouseCoopers Méditerrannée SARL détenue à 100 % par PwC Audit SA. (montant global du capital : 7500 euros représentant 7500 parts), Conformément à la décision de l Assemblée Générale Ordinaire du 21 décembre 2006, la société PwC Audit a distribué milliers d euros de dividendes à ses actionnaires, Changement de méthode de présentation relative à l évaluation des travaux en cours à la date de clôture, afin de mettre en conformité les règles de présentation avec celles pratiquées par l ensemble des sociétés entités du groupe. Les impacts sur les états financiers au 30 juin 2007 sont les suivants : - Annulation des acomptes non soldés par des factures finales au 30 juin 2007 à hauteur de 27,3 millions d euros hors taxes, en contrepartie d avoirs à établir au bilan pour 32,2 millions d euros toutes taxes comprises (autres dettes), - Constatation d un encours de 25,1 millions d euros à l actif du bilan en contrepartie du compte de variation des encours de production de services au compte de résultat. - L impact net sur le résultat de l exercice s établit donc à 2,2 millions d euros au 30 juin PricewaterhouseCoopers 9

10 1 - Principe et méthodes comptables 1- A Principes comptables appliqués Les comptes consolidés du Groupe ont été établis en conformité avec les dispositions légales et réglementaires en vigueur en France. Les principes et méthodes comptables utilisées par le Groupe pour les exercices clos les 30 juin 2007 et 2006, sont conformes aux dispositions du Règlement du Comité de la Réglementation Comptable. Les comptes des sociétés consolidées, établis selon les règles comptables applicables aux comptes individuels, sont retraités pour être mis en harmonie avec les principes comptables du Groupe tels qu ils sont décrits aux paragraphes 1-B à 1-O ci-dessous. Les transactions et comptes réciproques significatifs entre les sociétés consolidées sont éliminés. 1-B Méthodes de consolidation Participations dans les filiales sous contrôle exclusif Les entreprises dans lesquelles le Groupe possède, directement ou indirectement, un intérêt de plus de la moitié des droits de vote ou a le pouvoir d exercer un contrôle exclusif sur les activités, sont consolidées selon la méthode de l intégration globale à compter de la date du transfert effectif du contrôle au Groupe et ne sont plus consolidées à compter de la date à laquelle ce contrôle cesse. Participations dans les filiales sous influence notable Les entreprises dans lesquelles le groupe possède, directement ou indirectement, moins de 50 % des droits de vote et sur lesquelles il exerce une influence notable, sont consolidées par mise en équivalence. 10 PricewaterhouseCoopers

11 Périmètre de consolidation Les sociétés consolidées sont les suivantes : Société N SIRET 30 juin juin 2006 Méthode de consolidation (1) % contr. % intér. % contr. % intér. PwC Audit (mère) IG PwC Entreprises IG PricewaterhouseCoopers Entreprises IG Compagnie Européenne d Audit IG PricewaterhouseCoopers Audit IG ACF Audit Fusion IG CREEC Fusion IG PwC Audit GIE IG GIE PricewaterhouseCoopers P.M.E IG SA CABINET DARTIGOLE ET ASSOCIES IG Alléance Audit MEE PricewaterhouseCoopers Mediterrannée (1) IG : Intégration Globale MEE : Mise En Equivalence IG Variations du périmètre de consolidation Par rapport à l exercice clos le 30 juin 2006, le périmètre de consolidation a varié comme suit : le groupe a procédé aux opérations décrites en page 7 ci-dessus, qui ont généré des variations de périmètre en ce qui concerne la SA CABINET DARTIGOLE ET ASSOCIES, Alléance Audit et PricewaterhouseCoopers Méditerranée. dans la société PricewaterhouseCoopers Audit les intérêts minoritaires non significatifs correspondant à des actions détenues par des actionnaires personnes physiques, pour des raisons liées à leur rôle ou leur activité exercée au sein du groupe ont été considérés, dans les présents comptes consolidés, comme des intérêts du groupe. Sociétés exclues du périmètre de consolidation Les entités contrôlées, Pierre Feuillet Normandie, PricewaterhouseCoopers Services GIE et PricewaterhouseCoopers GIE, ont été exclues du périmètre de consolidation compte tenu de leur caractère non significatif sur les capitaux propres du groupe. PricewaterhouseCoopers 11

12 1-C Conversion des éléments en devises Les transactions en monnaies étrangères sont comptabilisées aux taux de change en vigueur à la date des transactions. Les gains et pertes résultant du règlement de ces transactions et de la conversion des actifs et passifs monétaires libellés en monnaies étrangères sont comptabilisés au compte de résultat. 1-D Ecarts d acquisition et fonds de commerce Le poste «écarts d acquisition et fonds de commerce», détaillé en note 6, comprend milliers d euros d écarts d évaluation affectés aux fonds de commerce. Ces fonds de commerce constituant des parts de marché ne sont pas amortis. 1-E Autres immobilisations incorporelles Les autres immobilisations incorporelles sont essentiellement constituées de logiciels amortis linéairement sur une durée d utilisation estimée à 2 ans. 1-F Immobilisations corporelles Les immobilisations corporelles figurent au bilan consolidé à leur coût d acquisition. L amortissement est calculé suivant la méthode linéaire sur la base de la durée d utilisation estimée des différentes catégories d immobilisations : Catégories d immobilisations Mode Durée Installations générales et agencements linéaire 3 à 10 ans Mobilier et matériel de bureau linéaire 5 à 10 ans Matériel informatique linéaire 3 à 5 ans Matériel de transport linéaire 4 ans Les éventuels biens pris en crédit-bail ne sont pas immobilisés pour leur prix de revient à l actif du bilan. Les loyers correspondants sont comptabilisés en charges. 1-G Autres immobilisations financières Les prêts, dépôts et autres créances immobilisées sont évalués à leur valeur nominale. Ces éléments sont, le cas échéant, dépréciés par voie de provision pour les ramener à leur valeur actuelle à la date de clôture de l exercice. 1-H Stocks et en-cours de production de services Les en-cours de production de services correspondent aux prestations effectuées au 30 juin, par le Groupe ou par ses sous-traitants, et non encore facturées. Ils sont valorisés sur la base du coût de revient horaire. A noter pour cet exercice le changement de méthode de présentation relative à l évaluation des travaux en cours à la date de clôture comme expliqué dans les faits marquants de l exercice en page PricewaterhouseCoopers

13 1-I Créances Les créances sont enregistrées pour leur montant nominal taxes comprises. Une provision pour dépréciation est comptabilisée lorsque la valeur d inventaire, appréciée en fonction de la situation juridique et financière de chaque débiteur défaillant, est inférieure à la valeur nominale. 1-J Imposition différée Des impôts différés sont constatés sur les différences temporelles entre les valeurs comptables des actifs et des passifs figurant au bilan consolidé et leurs valeurs fiscales, ainsi que sur les déficits fiscaux reportables, selon la méthode du report variable. Le taux d impôt utilisé est le taux d impôt applicable lors du reversement des différences temporaires, tel qu il résulte des lois et règlements en vigueur à la date de clôture de l exercice. Les actifs nets d impôts différés ne sont pas constatés lorsque leur réalisation future présente un caractère aléatoire. 1-K Provisions pour risques et charges Des provisions pour risques et charges sont constituées pour faire face à des sorties de ressources probables au profit des tiers, sans contrepartie pour la société. Elles se rapportent essentiellement à : des rémunérations différées, des engagements de retraite, des risques inhérents à des contrôles fiscaux et sociaux, des risques et litiges divers, des provisions pour restructurations Les provisions pour retraite correspondent essentiellement aux provisions constituées chez PwC Audit. Les salariés de PwC Audit bénéficient de la part de la société : Soit de retraites sur-complémentaires dont la prestation vient en complément des montants versés par les caisses de retraites ; Soit d indemnités de départ à la retraite qui viennent en sus des indemnités accordées par la convention collective. Ces engagements sont partiellement couverts par des contrats conclus avec des compagnies d assurances de premier rang. Ils font l objet de provisions en utilisant la méthode suivante : Projections des dates de versements des prestations (capital de rente viagère ou indemnité de départ) ; Droits calculés au prorata des services passés ; Taux de rendement des actifs : 4,5 % au 30 juin 2007 (4,5 % au 30 juin 2006) ; Taux d actualisation : 4,5 % au 30 juin 2007 (4,5 % au 30 juin 2006) ; PricewaterhouseCoopers 13

14 Taux d inflation 2 % ; Taux d inflation des rentes 2 % ; Amortissement des écarts actuariels sur 3 ans. Les montants d engagements s analysent ainsi, en millions d euros : 30 juin juin 2006 Engagements bruts Fonds d assurance extérieurs Ecarts actuariels non amortis Engagements nets La charge nette de l exercice est de 9,8 millions d euros contre 4 millions d euros en L Reconnaissance des revenus Les revenus sont essentiellement constitués de prestations de services qui sont prises en compte à l issue de l exécution de la prestation. 1-M Résultat exceptionnel Le résultat exceptionnel enregistre l ensemble des éléments qui, du fait de leur nature ou de leur montant, ne peuvent pas être rattachés aux activités ordinaires de l entreprise. 1-N Trésorerie Pour l établissement du tableau des flux de trésorerie, la trésorerie est composée de la caisse, des dépôts à vue dans les banques, des placements à court terme très liquides (valeurs mobilières de placement), nets des découverts bancaires. Les valeurs mobilières de placement sont comptabilisées à leur coût d acquisition. Une provision pour dépréciation est comptabilisée lorsque la valeur d inventaire est inférieure à la valeur comptable. Dans le bilan, les découverts bancaires sont inclus dans les emprunts parmi les dettes à court terme. 1-O Résultat net par action Le résultat net par action est calculé sur la base du nombre moyen pondéré d actions en circulation dans le courant de l exercice. 14 PricewaterhouseCoopers

15 2 - information sectorielle L information par zones géographiques est présentée ci-dessous. Chiffre d affaires (en milliers d euros) France Etranger Consolidé 30 juin juin Résultat financier net Le résultat financier net s analyse comme suit : En milliers d euros 30 juin juin 2006 Charges d intérêts et assimilées (1) (3 052) (3 578) Produits d intérêts et assimilés Produits financiers sur participations, autres valeurs mobilières et créances immobilisées Produits nets sur cessions de valeurs mobilières de placement Différences positives / (négatives) de change, nettes Reprises / (Dotations) nettes aux provisions financières (210) (5) Résultat financier net (253) (2 568) (1) Les charges d intérêts et assimilées correspondent principalement à des intérêts sur des dettes financières PricewaterhouseCoopers 15

16 4 - Résultat exceptionnel Le résultat exceptionnel s analyse comme suit : En milliers d euros 30 juin juin 2006 Plus ou moins value sur cession d immobilisations (1 359) Reprises / (Dotations) nettes de (6 750) (3) provisions exceptionnelles (1) Indemnités transactionnelles (691) (2 731) Autres Résultat exceptionnel (5 589) (1) Ce poste comprend essentiellement au 30 juin 2007 des reprises/dotations aux provisions relatives à des charges de personnel 5 -Impôt sur les résultats La ventilation des impôts inscrits au compte de résultat est la suivante : En milliers d euros 30 juin juin 2006 Impôts courants (3 657) (11 348) Impôts différés Charge d impôts (1 511) (11 059) La charge d impôts courants est égale au montant d impôts sur les bénéfices du aux administrations fiscales au titre de l exercice considéré, en application des règles et des taux en vigueur. La charge d impôts différés est déterminée conformément à la méthode décrite en note 1-J. 16 PricewaterhouseCoopers

17 Taux d impôt effectif Le taux effectif d impôt qui ressort au compte de résultat consolidé diffère du taux normal d impôt en vigueur en France. L analyse des origines de cet écart est présentée ci-dessous : En milliers d euros 30 juin juin 2006 Taux d impôt courant en France (hors CSB) 33,33 % 33,33 % Résultat retraité avant impôts Montant de l impôt théorique correspondant (3 769) (10 260) Contribution sociale sur les bénéfices (CSB) (53) (310) Effet des écarts de taux - - Impôts différés actifs non reconnus 531 (593) Différences permanentes et autres Produits d impôts 446 Montant réel de l impôt (1 511) (11 059) Taux effectif d impôt 13,36 % 35,93 % 6 - Écarts d acquisition et fonds de commerce Les variations des écarts d acquisition et fonds de commerce au cours de la période se présentent comme suit : En milliers d euros Valeur nette au 30 juin 2006 Écarts d acquisition Fonds de commerce (1) Total Acquisition / Cession Reclassements - Dotation aux amortissements - Mouvement de périmètre Autres mouvements Valeur nette au 30 juin (1) Voir note 1-D ci-dessus. PricewaterhouseCoopers 17

18 7 - Autres immobilisations incorporelles Les variations des immobilisations incorporelles au cours de la période se présentent comme suit : En milliers d euros 30/06/2006 Variation de périmètre Augmentation Diminution Ecarts de conversion 30/06/2007 Valeurs brutes Logiciels (15) Autres 1 (1) - Total (16) Amortissements (3 721) (15) (2 491) 16 (6 211) Valeur nette (2 287) Immobilisations corporelles Les variations des différentes catégories d immobilisations corporelles se présentent comme suit : En milliers d euros 30/06/2006 Variation de périmètre Augmentation Diminution Ecarts de conversion 30/06/2007 Valeurs brutes Terrain 0 0 Constructions (11) 39 Installations générales et agencements (30) Immo en cours (20) 20 Matériel et mobilier de bureau, matériel (49) informatique Matériel de transport 30 (30) 0 Total (120) (20) Amortissements (2 889) (92) (413) 90 (3 304) Valeur nette (248) (30) (20) PricewaterhouseCoopers

19 9 - Immobilisations financières Les immobilisations financières sont essentiellement composées des éléments suivants : Prêts (nets) : 1694 milliers d euros, Autres immobilisations financières : 372 milliers d euros, Valeur nette des titres de participations de sociétés non consolidées : En milliers d euros QP détention Valeur nette comptable des titres 30/06/ /06/2006 Cegid Services 5 5 Pierre Feuillet Normandie SA % PricewaterhouseCoopers GIE % L & F holding Ltd PwE 2 2 STEP 2 2 Autres titres de participation 3 3 Total Titres Alléance Audit mis en équivalence : 38 milliers d euros Clients et comptes rattachés Les créances clients et les autres actifs à court terme s analysent comme suit : En milliers d euros 30 juin juin 2006 Valeur brute Provisions pour dépréciation (5 042) (6 767) Valeur nette Les créances clients ont toutes une échéance inférieure à un an. PricewaterhouseCoopers 19

20 11 - Autres actifs à court terme Les autres actifs à court terme s analysent comme suit : En milliers d euros 30 juin juin 2006 Charges constatées d avance Débiteurs divers Fournisseurs débiteurs Actifs d impôts différés Etat IS et autres impôts Etat TVA Personnel et organismes sociaux Autres Valeur nette Les autres créances ont toutes une échéance inférieure à un an Valeurs mobilières de placement Les valeurs mobilières de placement s élèvent à milliers d euros au 30 juin Elles sont essentiellement composées de SICAV et de FCP, acquis en fin d exercice Provisions pour risques et charges Les provisions pour risques et charges s analysent comme suit : En milliers d euros 30 juin juin 2006 Provisions pour rémunérations différées Provisions pour contrôle fiscal et social Provisions pour engagements de retraite (1) Passifs d impôts différés Provisions pour restructurations Provisions pour risques et litiges divers Valeur nette (1) Voir note 1-K ci-dessus 20 PricewaterhouseCoopers

21 14 - Dettes financières et lignes de crédits confirmées Les dettes financières du Groupe sont présentées ci-après : En milliers d euros 30 juin juin 2006 A moyen et long terme Comptes courants bloqués d associés Emprunts bancaires 17 - Autres dettes financières A court terme Découverts bancaires Emprunts bancaires Partie à moins d un an Autres dettes financières Total des dettes financières Echéancier des dettes financières à long terme Les dates d échéance des dettes financières à long terme sont les suivantes : En milliers d euros 30 juin juin 2006 Entre 1 an et 5 ans Supérieure à 5 ans PricewaterhouseCoopers 21

22 15 - Autres passifs à court terme Les autres passifs à court terme comprennent les éléments suivants : En milliers d euros 30 juin juin 2006 Avances et acomptes reçus Dettes fiscales et sociales Dettes sur immobilisations 1 1 Charges à payer Clients créditeurs Produits constatés d avance Autres Total Toutes les dettes incluses dans les autres passifs à court terme ont une échéance inférieure à un an Rémunération des organes de direction Aucune rémunération annexe aux salaires professionnels n est versée aux dirigeants des sociétés consolidées Engagements hors bilan Le Groupe a donné et reçu les engagements suivants : En milliers d euros 30 juin juin 2006 Engagements donnés Caution de loyers Crystal Park(1) Cautions autres loyers 322 Caution en faveur de la Fondation d Entreprise PricewaterhouseCoopers 500 France pour la Culture et la Solidarité Total des engagements donnés Engagements reçus Autres engagements Caution solidaire donnée par le CCF en faveur de l administration fiscale Total des engagements reçus (1) La société PricewaterhouseCoopers Audit étant membre de PricewaterhouseCoopers GIE est tenue à concurrence des coûts du GIE qu elle supporte habituellement par l engagement donné par le GIE pour l immeuble Crystal Park, d un montant de K. 22 PricewaterhouseCoopers

23 18 - Effectif moyen L effectif moyen du groupe a évolué de la façon suivante : Personnel salarié 30 juin juin 2006 Cadres et non cadres Évènements postérieurs à la clôture Au 23 novembre 2007, aucun événement postérieur à la clôture, susceptible de nécessiter une information financière complémentaire ou une modification des comptes consolidés du groupe PwC Audit au 30 juin 2007, n est survenu. PricewaterhouseCoopers 23

24 pwc.fr PriwecewaterhouseCoopers - septembre 2008

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/06/2013 --------------------------------------

---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/06/2013 -------------------------------------- RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 1 er janvier 30 juin 2013 ---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/ -------------------------------------- Société anonyme au capital

Plus en détail

EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010

EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010 1 EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010 S O M M A I R E COMPTES CONSOLIDES Bilan consolidé...4 Compte de résultat consolidé...6 Tableau de flux de trésorerie consolidé...7 NOTES ANNEXES

Plus en détail

Comptes Consolidés 30/06/2014

Comptes Consolidés 30/06/2014 Comptes Consolidés 30/06/2014 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Particulièrement utiles pour évaluer la capacité

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON Tel : 33 (0)1 30 83 91 70 Fax : 33 (0)1 30 83 91 71 7, rue du Parc de Clagny 78000 Versailles FRANCE 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON COMPTES CONSOLIDES Arrêté au 30 juin 2012

Plus en détail

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 GROUPE NSE INDUSTRIES Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 BILAN (en milliers d euros) ACTIF Note 30/06/14 30/06/13 Ecarts d'acquisition 1 3 872 3 972 Immobilisations

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

Comptes Consolidés 31/12/2013

Comptes Consolidés 31/12/2013 Comptes Consolidés 31/12/2013 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

A. Bilan. B. Compte de résultat. Comptes sociaux au 31 décembre 2013. ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut

A. Bilan. B. Compte de résultat. Comptes sociaux au 31 décembre 2013. ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut Comptes sociaux au 31 décembre 2013 A. Bilan ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut 2013 Amort. et dépréc. Immobilisations incorporelles 3-4 21 280 1 926 19 354 19 071 Immobilisations corporelles 3-4 7

Plus en détail

SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Bilan Compte de résultat Tableau des flux de trésorerie Variation des capitaux propres Annexe aux comptes consolidés 1 Transition aux normes IFRS 2 Principes et

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

20 Mai 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES

20 Mai 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES 14413 UNILOG S.A. Société anonyme au capital de 12 752 569 e. Siège social 39/41, rue du Rocher, 75008 Paris. 702 042 755 R.C.S. Paris. Exercice social du 1 er janvier au 31 décembre. Documents comptables

Plus en détail

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2 Rapport financier du premier semestre 2007 Sommaire 1. Commentaires sur l activité de la période... p. 3 2. Rapport des Commissaires aux comptes... p. 5 3. Comptes consolidés au 30 juin 2007... p. 9 Weborama

Plus en détail

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE - Bilan consolidé - Compte de résultat consolidé - Tableau de flux - Annexe simplifiée 1 SOMMAIRE DE L ANNEXE SIMPLIFIEE 1 EVENEMENTS SIGNIFICATIFS

Plus en détail

GROUPE ALPHA MOS ETAT DE SITUATION FINANCIERE

GROUPE ALPHA MOS ETAT DE SITUATION FINANCIERE En K GROUPE ALPHA MOS ETAT DE SITUATION FINANCIERE Actif 30/09/2010 30/09/2009 Note Net Net Actifs non-courants Immobilisations incorporelles III-4 443 134 Ecarts d'aquisition III-2 484 484 Immobilisations

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2011 1

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2011 1 GROUPE Comptes consolidés Au 31 décembre 2011 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET MÉTHODES

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Comptes de tiers (Classe 4)

Comptes de tiers (Classe 4) Comptes de tiers (Classe 4) Les comptes de tiers, notamment le compte 40 «Fournisseurs et comptes rattachés» et le compte 41 «Clients et comptes rattachés», peuvent être subdivisés pour identifier : les

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 ca-des-savoie.fr Arrêtés par le Conseil d administration du Crédit Agricole des Savoie en date du 23 janvier 2015 soumis à l approbation de l Assemblée Générale Ordinaire

Plus en détail

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations La nouvelle Swiss GAAP RPC 30 regroupe toutes les règles applicables aux comptes. Ce qui implique que toutes les autres Swiss GAAP RPC font référence aux comptes individuels. Quelles sont les questions

Plus en détail

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 mars 2013 Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic Conformément à ce qui avait été annoncé lors de la publication des comptes annuels, Icade publie

Plus en détail

Règles de consolidation des entreprises relevant du Comité de la réglementation bancaire et financière

Règles de consolidation des entreprises relevant du Comité de la réglementation bancaire et financière CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ AVIS N 99-06 du 23 septembre 1999 Règles de consolidation des entreprises relevant du Comité de la réglementation bancaire et financière L assemblée plénière du Conseil

Plus en détail

PARTIE B - NOTES ANNEXES AUX COMPTES SOCIAUX

PARTIE B - NOTES ANNEXES AUX COMPTES SOCIAUX PARTIE B - NOTES ANNEXES AUX COMPTES SOCIAUX Note 1. Informations générales et faits marquants La société Bricorama SA et ses filiales exploitent en France, au Benelux et en Espagne un réseau de grandes

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013

COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013 COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013 1, cours Xavier Arnozan 33000 BORDEAUX BILAN ACTIF 31/12/2013 31/12/2012 Brut Amort.dépréciat. Net Net Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE

Plus en détail

Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes

Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes Comptabilité approfondie Chapitre 7 1 Pourquoi consolider? La société A a acheté la société B. La somme payée s élève à 9 500 par achat des titres du capital

Plus en détail

Rapport semestriel sur les comptes consolidés

Rapport semestriel sur les comptes consolidés Rapport semestriel sur les comptes consolidés www.concoursmania.com 1 Référentiel comptable, modalités de consolidation, méthode et règles d évaluation 1.1. Principes comptables En vue d apporter une information

Plus en détail

Comptes consolidés Au 31 décembre 2014

Comptes consolidés Au 31 décembre 2014 Comptes consolidés Au 31 décembre 2014 SCHNEIDER ELECTRIC - 2014 1 SOMMAIRE Comptes consolidés au 31 décembre 2014... 3 Compte de résultat consolidé... 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés... 5

Plus en détail

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE...

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE... 1 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE... 3 ETAT DU RESULTAT GLOBAL... 4 BILAN CONSOLIDE : ACTIF... 5 BILAN CONSOLIDE : PASSIF... 6 TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES CONSOLIDES... 7 TABLEAU DES

Plus en détail

Comptes Consolidés 2014

Comptes Consolidés 2014 Comptes Consolidés 2014 Page 1 4.2 Comptes consolidés 4.2.1 Compte de résultat consolidé... 3 4.2.2 Résultat global consolidé... 4 4.2.3 Situation financière consolidée... 5 4.2.4 Variation des capitaux

Plus en détail

Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats de l émetteur

Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats de l émetteur COMPTES CONSOLIDÉS 2013 Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats de l émetteur 1 Informations financières historiques 3 Comptes de résultat consolidés

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13 ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS Données consolidées Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014 Page 1 sur 13 SOMMAIRE 1. Principes et méthodes de consolidation 2. Evénements significatifs postérieurs à la clôture

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS2014

COMPTES CONSOLIDÉS2014 COMPTES CONSOLIDÉS 2014 Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats de l émetteur 1 Informations financières historiques 3 Comptes de résultat consolidés

Plus en détail

Rapport financier semestriel 2014

Rapport financier semestriel 2014 Rapport financier semestriel 2014 Société Anonyme au capital de 2 662 782 euros Tour Gallieni II 36 Avenue du Général-de-Gaulle 93170 BAGNOLET SOMMAIRE 1. Rapport semestriel d activité... 3 1.1. Résultats

Plus en détail

GROUPE EDF RAPPORT ANNUEL 2005 ÉTATS FINANCIERS

GROUPE EDF RAPPORT ANNUEL 2005 ÉTATS FINANCIERS GROUPE EDF RAPPORT ANNUEL 2005 ÉTATS FINANCIERS 3 États financiers Comptes consolidés au 31 décembre 2005 5 Rapport des Commissaires aux comptes 111 Comptes individuels d Électricité de France résumés

Plus en détail

Plan comptable des associations et fondations

Plan comptable des associations et fondations Plan comptable des associations et fondations Classe 1 - Comptes de capitaux Classe 2 Comptes d immobilisations Classe 3 Comptes de stocks Classe 4 Comptes de tiers Classe 5 Comptes financiers Classe 6

Plus en détail

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORMES IAS 32/39 : INSTRUMENTS FINANCIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

Comptes consolidés Au 31 décembre 2012

Comptes consolidés Au 31 décembre 2012 Comptes consolidés Au 31 décembre 2012 Sommaire COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2012... 3 Compte de résultat consolidé... 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés... 5 Bilan consolidé... 6 État de

Plus en détail

Le tableau de financement

Le tableau de financement 1 ORGANISATION COMPTABLE Le tableau de financement Par Abderraouf YAICH Très souvent, le chef d entreprise s étonne des évolutions disconcordantes de ses résultats qui enregistrent une augmentation de

Plus en détail

Etats financiers consolidés du Groupe BPCE. au 31 décembre 2013. Version non auditée

Etats financiers consolidés du Groupe BPCE. au 31 décembre 2013. Version non auditée Etats financiers consolidés du Groupe BPCE au 31 décembre 2013 Version non auditée GROUPE BPCE - version non auditée - 1 - 5 RAPPORT FINANCIER 5.1 Comptes consolidés IFRS du Groupe BPCE au 31 décembre

Plus en détail

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78)

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) 1 ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) Le Président du gouvernement de la Polynésie française, Sur le rapport

Plus en détail

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE Qu est ce que la comptabilité? La comptabilité est un ensemble d enregistrement, de traitement, au niveau interne elle permet aux dirigeants de faire des choix.

Plus en détail

Du résultat social au résultat consolidé Novembre 2011

Du résultat social au résultat consolidé Novembre 2011 Du résultat social au résultat consolidé Novembre 011 Du résultat social au résultat consolidé Préambule Les comptes consolidés ont pour but de présenter le patrimoine, la situation financière et les résultats

Plus en détail

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé Loi1901.com présente : Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes

Plus en détail

RAPPORT D EXAMEN LIMITE SUR LES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES ARRETES AU 30 JUIN 2015

RAPPORT D EXAMEN LIMITE SUR LES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES ARRETES AU 30 JUIN 2015 F.M.B.Z KPMG TUNISIE Les Jardins du Lac B.P. n 317 Publiposte Rue Lac Echkel Les Berges du Lac 1053 Tunis Tél. 216 (71) 194 344 Fax 216 (71) 194 328 E-mail fmbz@kpmg.com.tn Cabinet Salah Meziou Expert-Comptable

Plus en détail

LES CRÉANCES ET LES DETTES

LES CRÉANCES ET LES DETTES LES CRÉANCES ET LES DETTES Règles générales d évaluation Définition d un actif et d un passif ACTIFS Tout élément de patrimoine ayant une valeur économique positive pour l entité est considéré comme un

Plus en détail

Rapport de la direction

Rapport de la direction Rapport de la direction Les états financiers consolidés de Industries Lassonde inc. et les autres informations financières contenues dans ce rapport annuel sont la responsabilité de la direction et ont

Plus en détail

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 relatif au traitement comptable des opérations en devises des entreprises régies par le code des assurances, des mutuelles

Plus en détail

2. La croissance de l entreprise

2. La croissance de l entreprise 2. La croissance de l entreprise HEC Lausanne Vincent Dousse 2007 1 2.1. Les succursales Définition: Etablissement commercial qui, sous la dépendance d une entreprise dont elle fait juridiquement partie(établissement

Plus en détail

GROUPE TESSI EXERCICE 2008 RAPPORT D ACTIVITE SEMESTRIEL

GROUPE TESSI EXERCICE 2008 RAPPORT D ACTIVITE SEMESTRIEL GROUPE TESSI EXERCICE 2008 RAPPORT D ACTIVITE SEMESTRIEL I - ATTESTATION DU RESPONSABLE Période : Situation semestrielle au 30 juin 2008 J atteste, après avoir pris toute mesure raisonnable à cet effet,

Plus en détail

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 12 : IMPÔTS SUR LE RÉSULTAT...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS 2014

COMPTES CONSOLIDÉS 2014 COMPTES CONSOLIDÉS 2014 COMPTES CONSOLIDÉS 2014 2 1 Compte de résultat consolidé 2 2 État du résultat global consolidé 3 3 État de la situation financière consolidée 4 4 Tableau des flux de trésorerie

Plus en détail

Rapport financier semestriel. Société Anonyme au capital de 13.401.587 Euros Siège Social : 12, rue Ampère ZI 91430 IGNY 343 902 821 RCS EVRY

Rapport financier semestriel. Société Anonyme au capital de 13.401.587 Euros Siège Social : 12, rue Ampère ZI 91430 IGNY 343 902 821 RCS EVRY Rapport financier semestriel 2013 Société Anonyme au capital de 13.401.587 Euros Siège Social : 12, rue Ampère ZI 91430 IGNY 343 902 821 RCS EVRY SOMMAIRE RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE DU CONSEIL D AMINISTRATION

Plus en détail

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31 Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31 Objectif de la norme 01 L entreprise d assurance et/ou de réassurance doit disposer à son actif, en couverture

Plus en détail

Comptes consolidés IFRS au 31 décembre 2013

Comptes consolidés IFRS au 31 décembre 2013 EXERCICE 2013 Comptes consolidés IFRS au 31 décembre 2013 ASSEMBLEE GENERALE MIXTE 14 Avril 2014 CAISSE D EPARGNE BRETAGNE-PAYS DE LOIRE GROUPE Caisse d Epargne Bretagne-Pays de Loire Comptes consolidés

Plus en détail

relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances

relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE Règlement n 2003-03 du 2 octobre 2003 relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances (Avis n 2003-09 du 24 juin 2003 du compte rendu CNC)

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 3 PLACE ARNOLD BILAN ET COMPTE DE RESULTAT - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat C.D. 63 B.P. 4 67116 STRASBOURG-REICHSTETT 03 88

Plus en détail

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants.

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants. COMPTABILITÉ ET ANALYSE FINANCIÈRE Épreuve à option Rédacteur 2009 Concours externe et interne Document et matériel autorisés : Liste intégrale des comptes comportant la mention «document autorisé aux

Plus en détail

Rectificatif du 29 juin 2005 au Document de référence 2004 DEPOSE AUPRES DE L AMF LE 23 MAI 2005 SOUS LE NUMERO D.05-0751

Rectificatif du 29 juin 2005 au Document de référence 2004 DEPOSE AUPRES DE L AMF LE 23 MAI 2005 SOUS LE NUMERO D.05-0751 Rectificatif du 29 juin 2005 au Document de référence 2004 DEPOSE AUPRES DE L AMF LE 23 MAI 2005 SOUS LE NUMERO D.05-0751 Ce rectificatif est disponible sur le site de l AMF ( www.amf-france.org) et auprès

Plus en détail

D.E.S.C.F - UV 1 - Module 8 Consolidation dans les groupes de sociétés. Corrigé - Cas IG/IP/MEE

D.E.S.C.F - UV 1 - Module 8 Consolidation dans les groupes de sociétés. Corrigé - Cas IG/IP/MEE D.E.S.C.F UV 1 Module 8 Cas IG/IP/MEE Corrigé D.E.S.C.F UV 1 Module 8 Consolidation dans les groupes de sociétés Corrigé Cas IG/IP/MEE HYPOTHESE N 1 : FILIALE EN INTEGRATION GLOBALE 6 étapes sont à distinguer

Plus en détail

COMPTE DE RESULTAT SOCIAL (Normes Françaises)

COMPTE DE RESULTAT SOCIAL (Normes Françaises) COMPTE DE RESULTAT SOCIAL (Normes Françaises) (en millions d'euros) Annexe 2014 2013 Produits d'exploitation 1424,7 1425,3 Recettes de Publicité liées à l Antenne 2.12 et 4.1 1248,5 1261,7 Autres prestations

Plus en détail

financier Rapport page 26 comptes consolidés _rapport de gestion du Groupe _comptes consolidés _annexe _rapport des Commissaires aux Comptes

financier Rapport page 26 comptes consolidés _rapport de gestion du Groupe _comptes consolidés _annexe _rapport des Commissaires aux Comptes Rapport financier page 2 comptes consolidés _rapport de gestion du Groupe _comptes consolidés _annexe _rapport des Commissaires aux Comptes page 47 comptes consolidés pro forma _compte de résultat _annexe

Plus en détail

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010 F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 Relatif aux modalités de première application du règlement du CRC n 99-02 par les sociétés dont les instruments

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 Histoire, définition et rôle de la comptabilité... 17 I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 A. Les origines antiques de la comptabilité...

Plus en détail

COMMISSION BANCAIRE ------ Instruction n 2005-04 relative à la surveillance complémentaire des conglomérats financiers

COMMISSION BANCAIRE ------ Instruction n 2005-04 relative à la surveillance complémentaire des conglomérats financiers COMMISSION BANCAIRE ------ Instruction n 2005-04 relative à la surveillance complémentaire des conglomérats financiers La Commission bancaire, Vu la directive du Conseil n 2000/12/CE du Parlement européen

Plus en détail

Plan comptable marocain www.lacompta.org

Plan comptable marocain www.lacompta.org Plan comptable marocain www.lacompta.org Comptabilité pour étudiants et professionnels Raccourcies : cliquez sur un compte pour afficher ses sous comptes CLASSE 1 : COMPTES DE FINANCEMENT PERMANENT 11

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014 ECA SA 262 RUE DES FRERES LUMIERES 83 130 LA GARDE www.ecagroup.com 1 RAPPORT D ACTIVITE L activité du 1er semestre. Au deuxième trimestre le périmètre du groupe a évolué

Plus en détail

- 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT

- 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT - 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT Objectif(s) : o Approfondissement du tableau de financement : Pré-requis : variation du Fonds de Roulement Net Global (F.R.N.G.) ; variation du Besoin

Plus en détail

GROUPE D ALIMENTATION MTY INC.

GROUPE D ALIMENTATION MTY INC. États financiers consolidés de GROUPE D ALIMENTATION MTY INC. Exercices clos les 30 novembre 2013 et 2012 États consolidés des résultats Exercices clos les 30 novembre 2013 et 2012 2013 2012 $ $ Produits

Plus en détail

Groupe Ipsos *** Comptes consolidés

Groupe Ipsos *** Comptes consolidés Groupe Ipsos *** Comptes consolidés pour l exercice clos le 31 décembre 2012 Page 2/66 SOMMAIRE 1. Compte de résultat consolidé... 4 2. Etat du résultat global consolidé...... 5 3. Etat de la situation

Plus en détail

Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2011 Projet En cours d audit. Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2011

Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2011 Projet En cours d audit. Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2011 Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 2011 Projet En cours d audit Etats financiers consolidés 2011 Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 2011 Projet En cours d audit Sommaire

Plus en détail

Intervenant. Patrick MORGENSTERN. Expert-comptable, Chargé d enseignement fiscal à l Université de Bourgogne

Intervenant. Patrick MORGENSTERN. Expert-comptable, Chargé d enseignement fiscal à l Université de Bourgogne Les impôts différés Intervenant Patrick MORGENSTERN Expert-comptable, Chargé d enseignement fiscal à l Université de Bourgogne Sommaire Présentation synthétique du mécanisme des impôts différés Impôts

Plus en détail

Comptes sociaux de Tessi SA

Comptes sociaux de Tessi SA Comptes sociaux de Tessi SA situation financière et résultats au 31 décembre 2013 La situation financière de Tessi est présentée à travers les comptes sociaux de Tessi SA aux 31 décembre 2012 et 2013.

Plus en détail

Etats financiers consolidés

Etats financiers consolidés Etats financiers consolidés Exercice clos le 31 mars 2014 1/98 COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE (en millions d' ) Note 31 mars 2014** 31 mars 2013* Chiffre d'affaires (5) 20 26 9 20 26 9 Coût des ventes (16

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 décembre 2013 SOMMAIRE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 4 COMPTE DE RESULTAT DE L EXERCICE 2013 4 ETAT DU RESULTAT NET ET DES VARIATIONS D ACTIFS ET DE PASSIFS COMPTABILISEES

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ RECOMMANDATION N 2004-R.02 DU 27 OCTOBRE

CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ RECOMMANDATION N 2004-R.02 DU 27 OCTOBRE CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ RECOMMANDATION N 2004-R.02 DU 27 OCTOBRE 2004 Relative au format du compte de résultat, tableau des flux de trésorerie et tableau de variation des capitaux propres,

Plus en détail

VEOLIA ENVIRONNEMENT - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2013

VEOLIA ENVIRONNEMENT - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés 31 décembre 2013 Sommaire ETATS FINANCIERS CONSOLIDES... 1 COMPTES CONSOLIDES... 4 1.1 État de la situation financière consolidée... 4 1.2 Compte de résultat consolidé... 6

Plus en détail

CATERING INTERNATIONAL & SERVICES CAISSE D EPARGNE ET DE PREVOYANCE DES ALPES DASSAULT SYSTEMES

CATERING INTERNATIONAL & SERVICES CAISSE D EPARGNE ET DE PREVOYANCE DES ALPES DASSAULT SYSTEMES 2 Novembre 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES 27435 Par ailleurs, nous rappelons que, s agissant de préparer le passage au référentiel IFRS tel qu adopté dans l Union européenne pour l établissement

Plus en détail

VALTECH Société anonyme au capital de 2.343.382,98 euros Siège Social : 103 rue de Grenelle 75007 Paris 389 665 167 RCS PARIS

VALTECH Société anonyme au capital de 2.343.382,98 euros Siège Social : 103 rue de Grenelle 75007 Paris 389 665 167 RCS PARIS VALTECH Société anonyme au capital de 2.343.382,98 euros Siège Social : 103 rue de Grenelle 75007 Paris 389 665 167 RCS PARIS RAPPORT FINANCIER ANNUEL AU 31 DECEMBRE 2011 1- DECLARATION DU PRESIDENT DIRECTEUR

Plus en détail

Société Financière des Caoutchoucs «SOCFIN» Société Anonyme

Société Financière des Caoutchoucs «SOCFIN» Société Anonyme Société Financière des Caoutchoucs «SOCFIN» Société Anonyme 4, avenue Guillaume L-1650 LUXEMBOURG R.C. Luxembourg : B 5937 RAPPORT SEMESTRIEL SUR LES COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2014 Socfin * Rapport

Plus en détail

PRODUITS D EXPLOITATION

PRODUITS D EXPLOITATION RESULTATS FINANCIERS Les principaux résultats financiers de l exercice 2012 ont enregistré une nette augmentation par rapport à l année 2011 due essentiellement à la hausse du prix de vente moyen du brut

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES

FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES V2.0 Page 1 sur 117 DESTINATAIRES Nom Direction M. Litvan FCE 6 ème Sous-direction M. Soulié FCE 7 ème Sous-direction

Plus en détail

Groupe HEURTEY PETROCHEM États financiers consolidés pour l exercice clos au 31 décembre 2014

Groupe HEURTEY PETROCHEM États financiers consolidés pour l exercice clos au 31 décembre 2014 États financiers consolidés pour l exercice clos au 31 décembre 2014 COMPTES CONSOLIDÉS DU GROUPE POUR L EXERCICE CLOS AU 31 DÉCEMBRE 2014 1 États financiers consolidés pour l exercice clos au 31 décembre

Plus en détail

AVIS N 89 MINISTERE DES FINANCES CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE

AVIS N 89 MINISTERE DES FINANCES CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE AVIS N 89 MINISTERE DES FINANCES CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE Avis portant plan et règles de fonctionnement des comptes et présentation des états financiers des entités d assurances et /ou de réassurances.

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

Compagnie Générale de Géophysique Verïtas SA (CGGVeritas SA)

Compagnie Générale de Géophysique Verïtas SA (CGGVeritas SA) Compagnie Générale de Géophysique Verïtas SA (CGGVeritas SA) Société anonyme au capital de 70 581 503 Siège social :Tour Maine Montparnasse, 33 avenue du Maine 75015 Paris RCS :Paris 969 202 241 Rapport

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL Edition 2014

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL Edition 2014 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL Edition RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL SOMMAIRE 1 COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDÉS CONDENSÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS ACTIF 2 BILANS CONSOLIDÉS PASSIF ET CAPITAUX PROPRES 3 COMPTES

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

31.12.2012 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES. (Comptes non audités)

31.12.2012 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES. (Comptes non audités) 31.12.2012 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES (Comptes non audités) Sommaire Etats financiers consolidés Bilan consolidé 1 Compte de résultat consolidé 3 Etat du résultat net et gains et pertes comptabilisés

Plus en détail

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière IFRS 1 Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière Objectif 1 L objectif de la présente Norme est d assurer que les premiers

Plus en détail

Cegedim : Une année 2014 stratégique

Cegedim : Une année 2014 stratégique SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière annuelle au 31 décembre 2014 IFRS - Information Réglementée Auditée

Plus en détail

Etats financiers consolidés

Etats financiers consolidés Etats financiers consolidés Exercice clos le 31 mars 2013 1/105 COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE Exercice clos le (en millions d' ) Note 31 mars 2013 31 mars 2012 CHIFFRE D'AFFAIRES (4) 20 26 9 19 934 Coût

Plus en détail