Lisez la conscience tranquille

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lisez la conscience tranquille"

Transcription

1 Lisez la conscience tranquille Une étude sur l impact environnemental Analyse du cycle de vie menée à bien par l institut de recherche Innventia et commandée par l association professionnelle Sveriges Tidskrifter (association suédoise des éditeurs de magazines) en collaboration avec SCA, Posten Meddelande, Pressretur et Sörmlands Grafiska.

2 Pour télécharger le rapport : L intégralité des résultats et des données d inventaire peuvent être consultés dans ce rapport et ses deux annexes : Annexe 1 processus et sources de données et Annexe 2 résultats.

3 L impact environnemental des magazines La question climatique a donné naissance à un besoin de mieux comprendre les effets environnementaux des magazines, tant au format papier qu en ligne. De nombreux consommateurs ont le sentiment que les journaux imprimés ont un impact significatif sur l environnement et qu une consultation en ligne est nécessairement un choix judicieux en matière de respect de l environnement. Pour analyser ces concepts, l association suédoise des éditeurs de magazines a demandé à l institut de recherche Innventia de comparer l impact environnemental des magazines papier et des magazines en ligne, en prenant en compte l intégralité du cycle de vie afin d identifier les étapes ayant un impact et par conséquent les points à améliorer. Les résultats de cette étude montrent que l impact environnemental est faible pour les deux types de médias, papier et en ligne, ce qui est bien entendu une bonne nouvelle. Alors lisez la conscience tranquille : en ligne et au format papier!

4 Scénario de base Magazines papier Il s agit de l impact environnemental d un abonnement annuel à un mensuel. Les chiffres pris en compte dans le scénario de base pour, par exemple, la création des articles, le temps de lecture, le nombre de lecteurs par copie et le nombre d abonnés sont les chiffres moyens du secteur. Le magazine utilisé est un membre type de l association professionnelle suédoise des éditeurs de magazines. Consultation sur Internet Les internautes sont basés en Suède et utilisent le mix électrique suédois. Les ordinateurs et certaines matières premières et autres matériaux sont produits hors de Suède. La création d articles, la production des ordinateurs et autres, le stockage des données, le téléchargement et la lecture d une page d accueil sur un ordinateur portable sont des éléments pris en compte dans l étude. La production et l élimination des ordinateurs sont également considérées.

5 Effets environnementaux L étude environnementale menée à bien est une analyse du cycle de vie. Il s agit d une méthode bien établie permettant d identifier l impact environnemental d un produit, du berceau à la tombe, c est-à-dire de l extraction des matières premières à la production en passant par l utilisation et la gestion des déchets. Cette étude s intéresse tout particulièrement à l impact climatique, connu sous le terme «empreinte carbone». Cependant, d autres effets environnementaux ont également été étudiés : l épuisement des ressources, l acidification, la surfertilisation, la dégradation de la couche d ozone et la formation de l ozone troposphérique. L impact climatique potentiel est une mesure de l intégralité des émissions de gaz à effet de serre liées à la production d un produit. Les émissions de gaz à effet de serre (notamment de dioxyde de carbone) contribuent à l augmentation de la température moyenne de la planète. Cette étude prend en compte les conditions suédoises. Empreinte carbone Formation de l ozone troposphérique Épuisement des ressources Dégradation de la couche d ozone Acidification Surfertilisation

6 Quelle est l étendue de l impact climatique? Lire un magazine papier ou lire un magazine en ligne sont des activités qui ont un impact environnemental, mais il est faible et similaire pour ces deux types de médias. Lire un magazine papier ou lire un magazine en ligne pendant un an génère la même quantité d émissions de gaz à effet de serre : 1 kilo d équivalent CO 2 *. Un kilo d équivalent CO 2 représente 0,1 millième de l impact environnemental annuel moyen d un suédois. Les émissions d un kilo d équivalent CO 2 correspondent à : un déplacement de 4 kilomètres seulement dans une grosse voiture à essence (ne prend en compte que l impact environnemental du carburant) un déplacement de 8 kilomètres seulement dans une voiture verte (carburant uniquement) un déplacement à l étranger, en avion, environ 4 personnes-km regarder la télévision pendant 2 heures environ *La somme des impacts climatiques potentiels de différents gaz à effet de serre convertis en équivalents CO 2. La consommation moyenne d un Suédois génère des émissions correspondant à 10 tonnes d équivalent CO2 par an*. La lecture d un magazine, au format papier ou en ligne, pendant un an correspond à 0,1 millième de ces émissions. *Source : agence suédoise pour la protection de l environnement 2008

7 Qu est-ce qu un impact? Les activités des journalistes nécessaires à la rédaction des articles d un magazine contribuent considérablement à l impact environnemental des magazines papier et en ligne. À cet égard, les déplacements, notamment en voiture à essence ou diésel et en avion, représentent la part la plus significative de l impact environnemental des activités des journalistes. Les résultats montrent l importance du site de production pour les activités énergivores telles que la fabrication de pâte et de papier ou l impression. Étant donné que le mix énergétique suédois fait appel à une très faible quantité de combustibles fossiles, il est particulièrement avantageux sur le plan environnemental d imprimer en Suède, sur du papier suédois. L activité de lecture en elle-même n a aucun impact environnemental, ce qui signifie que plus le magazine a de lecteurs, moins la charge «par lecture du magazine» est élevée. C est également vrai concernant la durée de lecture : plus le lecteur passe de temps à lire le magazine, plus la lecture d un magazine papier est respectueuse de l environnement. Par contre, l impact environnemental de la lecture d un magazine en ligne augmente au fil du temps de lecture. Si le temps de lecture est supérieur à 40 minutes par mois, l impact environnemental du magazine en ligne est supérieur à celui du magazine papier. L impact environnemental de la lecture d un magazine papier auquel le lecteur est abonné est inférieur à celui de la lecture d un magazine acheté au numéro. Les magazines d un présentoir ne sont pas tous vendus, ce qui signifie que 1,7 copies sont imprimées pour chaque numéro vendu. Cependant, les invendus sont recyclés. Le système de recyclage des magazines papier réduit leur impact environnemental. En Suède, 9 magazines sur 10 sont recyclés. Ils peuvent être utilisés comme matière première pour produire à nouveau du papier ou bien servir à générer de la chaleur et de l électricité, grâce à l incinération du papier non recyclé. Une forêt bien gérée présentant une croissance nette entraîne un stockage net du dioxyde de carbone dans la forêt. Cet effet n est pas pris en compte dans le scénario de base. Si cet effet avait été inclus, alors l impact environnemental des magazines papier serait inférieur à 1 kilo d équivalent CO 2.

8 Lecture de magazines papier Voici le diagramme de processus des différents modèles de production à la base de l analyse du cycle de vie. Près de 15 employés travaillent au bureau de la direction et la production du magazine papier nécessite autant d heures de travail que la production du magazine en ligne. L impact environnemental a été réparti équitablement entre tous les lecteurs, qu ils lisent le magazine papier ou sa version en ligne, afin de ne pas affecter la comparaison des différents médias. Émissions compensées par la production de papier pour magazine Opérations forestières T Pâte et papier T Création du contenu Impression offset Distribution par voie postale : 91 % Utilisateur/ lecteur Recyclage Archivage T= transport Distribution dans des librairies : 9 % Incinération Émissions compensées par la production de chaleur et d électricité L abonnement entraîne un impact environnemental par lecteur inférieur par rapport à l achat au numéro. Le magazine papier est produit, distribué et jeté en Suède. 91 pour cent de la distribution s effectuent par voie postale et 9 pour cent par des ventes au numéro. Le papier du magazine de l étude est produit à Ortviken (SCA) et l impression est effectuée à Katrineholm (Sörmlands Grafiska). Sont inclus : foresterie, transport du bois, production du papier, transport du papier, création du contenu du magazine, impression, postproduction, distribution du magazine, utilisation du magazine, recyclage du magazine, gestion des déchets et archivage.

9 Lecture de magazines en ligne Création du contenu Serveur et centre de traitement Émissions compensées par le recyclage des métaux Production des ordinateurs, modems, imprimantes domestiques et papier de bureau Téléchargement sur Internet Utilisateur/ lecteur Recyclage L élimination du papier Émissions compensées par la production de papier pour papier journal, de chaleur et d électricité Les internautes sont basés en Suède et sont alimentés en électricité par le mix énergétique suédois. Les ordinateurs et certaines matières premières et autres matériaux sont produits hors de Suède. La création d articles, la production des ordinateurs et autres, le stockage des données, le téléchargement et la lecture d une page d accueil sur un ordinateur portable domestique sont des éléments pris en compte dans l étude. La production et l élimination des ordinateurs sont également prises en compte. Travail éditorial Lorsque l équipe éditoriale rédige le contenu du magazine, cela a un impact sur le climat, tant pour la version papier que pour la version en ligne. L impact principal du travail de rédaction réside dans les déplacements pour le travail sur le terrain, ainsi que la consommation d énergie pour les ordinateurs et le chauffage des bureaux. Mix énergétique Suèdoise Cette étude prend en compte le mix énergétique consommé en Suède. La consommation d électricité a un faible impact sur le climat grâce à l utilisation de ressources renouvelables telles que l hydroélectricité ou le nucléaire, auxquelles s ajoutent quelques combustibles fossiles. Près d 1/8 des émissions de CO 2 du mix énergétique moyen de l UE sont imputables au mix énergétique suédois.

10 L art de la comparaison Nous devons comparer les bons éléments pour obtenir les résultats adéquats. Cette préoccupation est au cœur de cette étude. Abonnement à un magazine papier/achat d un magazine en librairie avec un temps de lecture type pendant un an Lecteurs Temps de lecture correspondant pour les magazines en ligne pendant un an Lecteurs Un lecteur passe en moyenne près de 40 minutes à consulter chaque numéro d un magazine papier suédois 1. Un magazine suédois type dispose de 3,23 lecteurs par numéro 2. Plus les lecteurs sont nombreux, plus l impact climatique est faible. Le magazine type étudié est imprimé en Suède et distribue 11 numéros par an (dont un numéro double). Le temps que passent les lecteurs en ligne contribue à l impact climatique. Le temps de lecture pour le magazine en ligne de l étude est de 40 minutes, divisé en trois visites mensuelles sur le site. Plus le temps de lecture est long, plus l impact climatique est élevé. Le lecteur utilise le mix énergétique suédois, un ordinateur portable avec un modem ADSL et imprime deux pages recto par mois. Source : 1) Orvesto QRS 2006, Sifo Research International 2) Orvesto Konsument 2009 dans son ensemble, Sifo Research International

11 Impact climatique par lecteur et par an GWP=potentiel de réchauffement de la planète GWP (kg CO 2 -e) 1,1 0,9 0,7 0,5 0,3 0,1-0,1-0,3 Total Magazine papier, travail des journalistes inclus Travail des journalistes Opérations forestières Utilisation du transport Pâte et papier Totalt Journalistiskt arbete Skogsbruk Transport bruk Massa & papper Transport vers les imprimeries Transport tryckeri Impression offset Offsettryck Distribution postale Postdistribution Transport vers les librairies Transport affär Utilisateur/lecteur Recyclage Archivage Användare/läsare Återvinning Arkivering Incinération Émissions compensées Förbränning Utsläpp som undviks GWP (kg CO 2 -e) 1,1 14 0,9 0,7 0,5 Magazine en ligne, travail des journalistes inclus 0,3 0,1-0,1 Total Travail des journalistes Centre de traitement Alimentation Internet Totalt Journalistiskt arbete Datacenter Internet energi Alimentation modem Modem energi Alimentation computer Dator energi Production de l ordinateur Produktion dator Élimination de l ordinateur Hemmaskrivare Dator avfallshantering Imprimante domestique Papier pour l imprimante Papper hemmaskrivare Élimination du papier Papper avfallshantering Scénario de base. Le potentiel de réchauffement de la planète (GWP) total d un lecteur sur une période d un an, réparti parmi les différentes étapes du cycle de vie des magazines papier et en ligne.

12 Impact climatique des magazines papier La production de papier représente la part la plus élevée de l impact total des magazines papier. Étant donné que le mix énergétique suédois fait appel à une très faible quantité d énergies fossiles, il est particulièrement avantageux sur le plan environnemental d imprimer sur du papier suédois. Plus les abonnés sont nombreux, plus l impact environnemental est faible. Si plusieurs personnes lisent le même numéro, l impact environnemental par lecteur est encore plus faible. Un magazine type a 3,23 lecteurs par numéro. Chaque année, nous recyclons près de 50 kilos de papier par personne en Suède, c est-à-dire 91 pour cent de tous les journaux, magazines, catalogues et publipostages. Chaque kilo de papier recyclé compense 1,4 kilo d émissions de dioxyde de carbone dans l atmosphère. Les fibres recyclées à partir des magazines collectés peuvent servir de matières premières pour produire à nouveau du papier pour magazine et d autres produits papetiers. Le succès des magazines, c est la passion. Les magazines les plus appréciés sont des magazines débordant d enthousiasme. L impact climatique des magazines papier : des scénarios différents GWP (kg CO 2 -e) 0,0 0,5 1,0 1,5 2,0 2,5 3,0 3,5 Scénario Bascenario de base % % postal Avec suppléments Med bilagor et & DVD Plus Fler de pages* sidor* Mix énergétique Nordisk nordiquel Mix énergétique Europeisk européen el 1 lecteur 1 läsare/ex / numéro 5 lecteurs 5 läsare/ex / numéro Sans Utan travail journalistiskt des journalistes arbete *Calcul en fonction de 200 pages au lieu de 120 pages pour le scénario de base. Le potentiel de réchauffement de la planète (GWP) d un lecteur de magazine papier sur une période d un an, au total en fonction de différents scénarios et choix.

13 GWP (kg CO 2 -e) L impact climatique des magazines en ligne En cas de consultation en ligne, le temps passé à lire a un impact significatif sur l empreinte carbone. Moins le lecteur passe de temps en ligne, moins l impact climatique est important. La part dominante de l impact climatique en matière de publication en ligne est représentée par la production de l ordinateur. Seule une petite proportion de l impact environnemental lié à la production des ordinateurs affecte le magazine en ligne dans cette étude. L électricité utilisée pour l infrastructure du Web, le modem ADSL et les ordinateurs représente la deuxième principale contribution. Le mix énergétique suédois a un faible impact environnemental. Le nombre d impressions à l aide d une imprimante domestique affecte l impact climatique total. Les enfants commencent à utiliser Internet de plus en plus jeunes : de nos jours, 50 % des suédois âgés de quatre ans utilisent Internet. L impact climatique des magazines en ligne : des scénarios différents GWP (kg CO 2 -e) 0,0 0,5 1,0 1,5 2,0 2,5 3,0 3,5 Scénario de base Mix énergétique nordique Mix énergétique européen Faible utilisation* 1/3 fluorure d azote** Pas fluorure d azote Sans travail des journalistes *Calcul en fonction de 10 minutes, contre 40 minutes dans le scénario de base. Le potentiel de réchauffement de la planète (GWP) d un lecteur d un magazine en ligne sur une période d un an, au total en fonction de différents scénarios et choix. **Un gaz à effet de serre très puissant (1700 fois plus puissant que le CO 2 ) qui est utilisé pour le nettoyage des composants électroniques en cours de production.

14 Quelques mots sur la foresterie Ces dernières années, le papier a fait l objet de critiques environnementales négatives et bien souvent trompeuses. De nombreuses personnes pensent que pour préserver les forêts et bénéficier d un meilleur environnement, il convient d utiliser moins de papier. Pourtant, la production de papier contribue à la croissance des forêts. Le papier est également l une des rares matières premières renouvelables et recyclables existant actuellement. L un des avantages des fibres de bois, c est qu elles se régénèrent naturellement et qu elles peuvent être réutilisées plusieurs fois. Une forêt bien gérée présentant une croissance nette entraîne un stockage net du dioxyde de carbone biogénique dans la forêt. Les forêts en pleine croissance capturent davantage de dioxyde de carbone que les vieilles forêts qui ne sont pas activement utilisées. Cet effet n a pas été inclus dans le scénario de base de l étude. S il avait été inclus, alors l impact environnemental des magazines papier serait inférieur à 1 kilo d équivalent CO 2. Le volume de bois des forêts suédoises à augmenté de 75 pour cent au cours de ces 90 dernières années. Un arbre sert à la fabrication de nombreux produits. L un des malentendus les plus répandus consiste à croire que des grands arbres sont abattus pour faire de la pâte à papier. En fait, les opérations forestières de SCA sont efficaces : tous les éléments de l arbre est utilisé, pour différentes activités et différents produits. Lors des travaux d éclaircissage et de défrichage, qui doivent être réalisés pour que les arbres puissent croître, les produits d éclaircissage sont utilisés pour la fabrication de pâte. Cimes, branches et brindilles issues des travaux d éclaircissage réalisés dans des forêts adultes servent à la fabrication de biocombustibles. Le tronc est exploité pour les produits en bois débité, c est-à-dire les grumes. La sciure et les copeaux de bois qui restent à la scierie servent à la fabrication de granulés (petits cubes de bois pressés utilisés pour le chauffage) et de pâte. Trois nouveaux arbres sont plantés chaque année pour chaque arbre abattu. Les propres pépinières de SCA produisent près de 100 millions de plants tous les ans. La forêt croît davantage lorsqu elle est utilisée que lorsqu elle est délaissée et nos terrains forestiers ont augmentés de 50 millions de m³ depuis les années 50. En outre, une jeune forêt en pleine croissance absorbe davantage de dioxyde de carbone qu une forêt plus âgée, un élément essentiel dans la lutte contre le réchauffement climatique. Le FSC (Forest Stewardship Council) est un label environnemental pour les opérations forestières, favorisant une gestion responsable des forêts. L objectif du FSC est d encourager le développement de pratiques forestières environnementalement appropriées, socialement bénéfiques et financièrement viables à travers le monde. Des vérifications annuelles sont menées à bien par des auditeurs externes.

15 Choisissez FSC : faites la différence Le label FSC montre quels sont les produits à base de bois provenant de forêts certifiées FSC. Vous pouvez alors être sûr que ces produits ont été fabriqués de manière responsable. L achat de marchandises labellisées FSC renforce également l intérêt en faveur d une utilisation responsable des forêts à travers le monde. Les règles FSC permettent notamment de préserver : les animaux et plantes en danger la capacité future de la planète à accueillir des forêts des conditions de travail sûres et saines pour le personnel intervenant dans les forêts les droits des peuples indigènes Plus de 11 millions d hectares de terrains forestiers sont certifiés FSC (2009) en Suède. Cela représente environ la moitié de la zone forestière productive. Plus de 100 millions d hectares de forêts à travers le monde sont certifiés conformément au système FSC, répartis dans plus de 82 pays. Cela représente près de 5 pour cent des zones forestières productives du monde. Tonnes Année 0 Livraisons de SCA de papier d impression certifié FSC (usines à papier d Ortviken et de Laakirchen)

16 Conclusions Toute consommation de média entraîne des émissions de gaz à effet de serre, tant pour les magazines papier que pour les consultations sur Internet. Lire un magazine papier auquel on est abonné et lire un journal en ligne pendant le même laps de temps génère la même quantité, limitée, d émissions de gaz à effet de serre. Le comportement de l utilisateur est une caractéristique essentielle de l impact environnemental de l utilisation d Internet. Lire un magazine sur Internet n est pas forcément plus respectueux de l environnement. Si le temps de lecture est inférieur à 40 minutes par mois, l impact environnemental du magazine en ligne est inférieur à 1 kilo d équivalent de CO 2 par an. Les activités des journalistes nécessaires à la rédaction des articles d un magazine contribuent considérablement à l impact environnemental des magazines papier et en ligne. Le mix énergétique est important. Les diverses sources d électricité ont un impact environnemental différent. Le mix énergétique suédois a un faible impact climatique grâce à la forte proportion d hydroélectricité et de nucléaire, alors que les mix énergétiques européens et norvégiens ont un impact plus élevé en raison d une plus grande utilisation des combustibles fossiles. Imprimeur : Tryckeribolaget, FSC nr SGS-COC Papier et imprimeur sont tous deux certifiés FSC. (A l intérieur GraphoCote 90, Couverture Tom&otto silk). Le système de recyclage des magazines papier réduit leur impact environnemental. En Suède, 9 magazines sur 10 sont recyclés. Une forêt bien gérée présentant une croissance nette entraîne un stockage net du dioxyde de carbone dans la forêt. Les forêts en pleine croissance capturent davantage de dioxyde de carbone que les vieilles forêts qui ne sont pas activement utilisées. Cet effet n est pas pris en compte dans le scénario de base. S il avait été inclus, alors l impact environnemental des magazines papier serait inférieur à 1 kilo d équivalent CO 2. Les résultats de cette étude vont fournir de meilleures données pour le processus de communication auprès des parties prenantes respectueuses de l environnement et pourront également être utilisées dans le cadre de notre effort d amélioration continue puisque l étude brosse un tableau clair de la situation des principaux impacts environnementaux du flux. La consommation moyenne d un Suédois génère des émissions correspondant à 10 tonnes d équivalent CO 2 par an. La lecture d un magazine, au format papier ou en ligne, pendant un an correspond à 0,1 millième de ces émissions. LISEZ LA CONSCIENCE TRANQUILLE! publicationpapers.sca.com Parce que nos produits facilitent votre vie et celle de millions de personnes à travers le monde. Parce que nos ressources et notre façon de travailler sont des composantes naturelles de l ensemble du cycle de vie. Enfin, parce que nous prenons soin de vous.

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

PAPIER OU SUPPORT NUMÉRIQUE, QUEL EST LE BON CHOIX ÉCOLOGIQUE?

PAPIER OU SUPPORT NUMÉRIQUE, QUEL EST LE BON CHOIX ÉCOLOGIQUE? PAPIER OU SUPPORT NUMÉRIQUE, QUEL EST LE BON CHOIX ÉCOLOGIQUE? F R A N Ç O I S E B E R T H O U D G D S E C O I N F O / C N R S w w w. e c o i n f o. c n r s. f r F r a n c o i s e. B e r t h o u d @ g

Plus en détail

Chauffage à granulés de bois

Chauffage à granulés de bois 0 Chauffage à granulés de bois Alliance pour le Climat Luxembourg Protection du climat à la base En partenariat avec plus de 00 villes et communes européennes, plusieurs communes de l Alliance pour le

Plus en détail

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse Récapitulatif de l étude Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse réalisé par Dr. Fredy Dinkel Carbotech AG, Bâle par ordre de PRS - PET-Recycling Schweiz Contact PRS - PET-Recycling Schweiz Naglerwiesenstrasse

Plus en détail

GUIDE de L ÉCO CITOYEN. au BUREAU

GUIDE de L ÉCO CITOYEN. au BUREAU GUIDE de L ÉCO CITOYEN au BUREAU SUIVEZ LE GUIDE...................................................................... p.03 QUELS BESOINS, QUELS IMPACTS? ce qui est consommé ce qui est rejeté > Transport

Plus en détail

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1 Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 2 6/4/08 11:53 AM Page 2 LOG 8869 Residential

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE VIABILITÉ DE L ENTREPRISE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT 2007 (1)

LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE VIABILITÉ DE L ENTREPRISE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT 2007 (1) Incorporées aux produits (2) LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE VIABILITÉ DE L ENTREPRISE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT 2007 (1) TABLEAU 1 TOTAUX Émissions de gaz à effet

Plus en détail

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière Plate-forme énergie Filière de la biomasse forestière Mars 2013 Table des matières 1. Principes généraux... 0 2. Ce qu on entend par économie d énergie... 1 3. Réflexion sur les sources d énergie à privilégier...

Plus en détail

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015 Umweltauswirkungen durch Biomassenutzung Etude d impact de l utilisation de la biomasse sur l environnement 26.Juni 2015 / 26 juin 2015 Akademiehotel Karlsruhe Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence

Plus en détail

NOUVEAU PAPIER GRAND FORMAT POUR TRACEURS JET D ENCRE ET PPC

NOUVEAU PAPIER GRAND FORMAT POUR TRACEURS JET D ENCRE ET PPC NOUVEAU PAPIER GRAND FORMAT POUR TRACEURS JET D ENCRE ET PPC Blanc, lisse et respectueux de l environnement sans émission de CO 2 Ce nouveau papier 100% recyclé ne génère aucune émission de C0 2 et est

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

Avec quel bois. se chauffer?

Avec quel bois. se chauffer? Avec quel bois se chauffer??? Pourquoi choisir l énergie bois? Le bois énergie est bon marché Contrairement aux prix des énergies fossiles, celui du bois est stable. Le faible coût de ce combustible, associé

Plus en détail

Les Technologies de l Information et de la Communication et leurs impacts sur l environnement

Les Technologies de l Information et de la Communication et leurs impacts sur l environnement Les Technologies de l Information et de la Communication et leurs impacts sur l environnement Selon le rapport "Impacts of Information and Communication Technologies on EnergyEfficiency", réalisé par BIOIS

Plus en détail

Internet, courriel : réduire les impacts

Internet, courriel : réduire les impacts Au bureau AGIR! Internet, courriel : réduire les impacts Limiter nos consommations d énergie et de matières premières Édition : avril 2012 sommaire glossaire introduction En savoir plus sur les TIC....

Plus en détail

Nouvelles technologies, nouveaux usages : les TIC*, quels impacts? * : technologies de l information et de la communication

Nouvelles technologies, nouveaux usages : les TIC*, quels impacts? * : technologies de l information et de la communication Nouvelles technologies, nouveaux usages : les TIC*, quels impacts? * : technologies de l information et de la communication LES BONS USAGES Nouvelles technologies, nouveaux usages : les TIC, quels impacts?

Plus en détail

la climatisation automobile

la climatisation automobile Un équipement en question : la climatisation automobile LES TRANSPORTS la climatisation en question La climatisation automobile, grand luxe il y a encore peu de temps, devient presque banale pour tous

Plus en détail

Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie. Les chiffres clés Et moi?

Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie. Les chiffres clés Et moi? Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie Les chiffres clés Et moi? Bilan Green IT mars 2011 Bilan Green IT mars 2011 Pourquoi un bilan Green IT? > CONTEXTE En France, la loi sur la Responsabilité

Plus en détail

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion.

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion. Strength. Performance. Passion. Pour l environnement Réduire les émissions de CO 2 en optimisant les matériaux de construction et les méthodes de production Holcim (Suisse) SA Les fondements de notre avenir

Plus en détail

Internet, courriels : réduire les impacts

Internet, courriels : réduire les impacts Au bureau AGIR! Internet, courriels : réduire les impacts Limiter nos consommations d énergie et de matières premières Édition : février 2014 sommaire glossaire introduction En savoir plus sur les TIC....3

Plus en détail

Le recyclage du PET en Suisse. 2008 Verein PRS PET-Recycling Schweiz

Le recyclage du PET en Suisse. 2008 Verein PRS PET-Recycling Schweiz Le recyclage du PET en Suisse 2008 Verein PRS PET-Recycling Schweiz 1 Partenaires LPE / OEB PET-Recycling Schweiz Récupérateur Producteur Consommateur Commerce PET-Recycling Schweiz» Organisation PRS fondée

Plus en détail

Bien vivre, dans les limites de notre planète

Bien vivre, dans les limites de notre planète isstock Bien vivre, dans les limites de notre planète 7e PAE le programme d action général de l Union pour l environnement à l horizon 2020 Depuis le milieu des années 70, la politique environnementale

Plus en détail

Dossier de presse PRESENTATION DE L INDICE ECOLOGIQUE DES MAGAZINES. Mercredi 20 juin 2012

Dossier de presse PRESENTATION DE L INDICE ECOLOGIQUE DES MAGAZINES. Mercredi 20 juin 2012 Dossier de presse PRESENTATION DE L INDICE ECOLOGIQUE DES MAGAZINES Mercredi 20 juin 2012 Naissance du projet Les points de départ Un questionnement grandissant des consommateurs et des acheteurs media

Plus en détail

La production énergétique à partir de la biomasse forestière : le devenir des nutriments et du carbone

La production énergétique à partir de la biomasse forestière : le devenir des nutriments et du carbone La production énergétique à partir de la biomasse forestière : le devenir des nutriments et du carbone Jessica François, Mathieu Fortin et Anthony Dufour Journées CAQI les 8 et 9 avril 2014, Gembloux,

Plus en détail

ESII. Une entreprise éco-citoyenne

ESII. Une entreprise éco-citoyenne ESII Une entreprise éco-citoyenne ESII s inscrit dans une politique de développement durable garantissant la mise en œuvre de pratiques sans danger pour l environnement ainsi que le respect des normes

Plus en détail

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château Réseau de chaleur Cantagrelh Commune d Onet-le-Château Maître d ouvrage : Mairie d Onet-le-château 12, rue des Coquelicots BP 5-12850 Onet le Château Télécopie : 05 65 78 00 91 - www.onet-le-chateau.fr

Plus en détail

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET?

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Décembre 2010 En 2009, Eco-Emballages, ELIPSO et Valorplast se sont associés pour conduire une étude d évaluation des impacts environnementaux

Plus en détail

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 Présentation par Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 STANDARD DE GESTION FORESTIÈRE FSC FOREST STANDARD SHIP COUNCIL Historique du FSC Créé en 1993 suite au Sommet de la terre de Rio

Plus en détail

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE pour économiser les fournitures et les ressources En route vers une administration écoresponsable Aujourd hui notre planète est en danger : sa biodiversité est menacée.

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 LIVRET GESTES VERTS GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 Adresse Postale CS 60013-38702 - La Tronche Cedex Siège Social / Rue de

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011 Bilan des émissions de gaz à effet de serre 21-211 Méthode Bilan Carbone - Rapport final - février 212 II. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE Page 6 Sommaire I. CONTEXTE III. ANNÉE DE REPORTING ET ANNÉE

Plus en détail

Crédit : June et Sylvain Hitau

Crédit : June et Sylvain Hitau Crédit : June et Sylvain Hitau Géraldine Poivert Crédit : Zabou Carrière Jean-Charles Caudron Filières Responsabilité élargie du producteur Crédit : Antoine Doyen Édito Comme de nombreux produits, les

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Gamme de produits écologiques certifiés, distribuée par Multifonction. produits certifiés

Gamme de produits écologiques certifiés, distribuée par Multifonction. produits certifiés Gamme de produits écologiques certifiés, distribuée par Multifonction produits certifiés Une nouvelle marque de produits éco-conçus et responsables Fabrication 100% française Une vraie fabrication française

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

Bilan GES réglementaire d Eovi Mutuelle en France. Olivier Laguitton

Bilan GES réglementaire d Eovi Mutuelle en France. Olivier Laguitton Bilan GES réglementaire d Eovi Mutuelle en France Olivier Laguitton Saint Etienne, le 18 février 2013 Contenu de la présentation Le contexte du développement durable Passage en revue de la législation

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

ADEME. Analyse comparée des impacts environnementaux de la communication par voie électronique. Présentation des résultats

ADEME. Analyse comparée des impacts environnementaux de la communication par voie électronique. Présentation des résultats Direction Communication, Formation, Développement Analyse comparée des impacts environnementaux de la communication par voie électronique Présentation des résultats Juillet 2011 Contact BIO Intelligence

Plus en détail

Les émissions de GES au quotidien et les gains possibles

Les émissions de GES au quotidien et les gains possibles Les émissions de GES au quotidien et les gains possibles Un Français émet environ 2,2 tonnes équivalent carbone par an tous gaz à effet de serre confondus (et en tenant compte des puits de carbone que

Plus en détail

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir connaître pour agir Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement les enjeux les outils les applications locales Enjeux d une analyse environnementale et leviers d améliorations QU EST-CE

Plus en détail

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Plan d actions Bilan Carbone Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Patrimoine et services communaux Territoire d Uccle 1) Energie 8 2) Déplacements de personnes 5 3) Transport de marchandise

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

Un projet Bois Energie Citoyen?

Un projet Bois Energie Citoyen? Un projet Bois Energie Citoyen? Filière bois énergie : les attendus les entrants Filière usuelle : circuit long Filière d avenir : circuit court Chaîne de production d énergie thermique HQE : Analyse systèmique

Plus en détail

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ 1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT NOR : SOCU 00611881A ARRÊTÉ relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants proposés à

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Date: 20 02 2007 Ref: 071/07/OL. Architecture et durabilité

Date: 20 02 2007 Ref: 071/07/OL. Architecture et durabilité Architecture et Société - TA 3 anglaise Architecture et durabilité Le secteur de la construction joue un rôle clé dans toute politique visant un développement durable pour le 21ème siècle. L environnement

Plus en détail

La consommation énergétique des usines de dépollution est un poste de dépense important et l un des plus émetteurs de gaz à effet de serre.

La consommation énergétique des usines de dépollution est un poste de dépense important et l un des plus émetteurs de gaz à effet de serre. Contexte / Objectifs La consommation énergétique des usines de dépollution est un poste de dépense important et l un des plus émetteurs de gaz à effet de serre. A titre d exemple, pour compenser les émissions

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

Que sont les sources d énergie renouvelable?

Que sont les sources d énergie renouvelable? Que sont les sources d énergie renouvelable? Comme leur nom l indique, il s agit de sources qui se renouvellent et ne s épuiseront donc jamais à l échelle du temps humain! Les sources non renouvelables

Plus en détail

La crise écologique. Perspectives anticapitalistes pour la préservation de la vie sur Terre

La crise écologique. Perspectives anticapitalistes pour la préservation de la vie sur Terre La crise écologique Perspectives anticapitalistes pour la préservation de la vie sur Terre Qu est-ce que la crise écologique? Le réchauffement climatique? La destruction des forêts? La fin du pétrole?

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

Les impacts cachés des TIC. Quels enjeux et quelles actions concrètes?

Les impacts cachés des TIC. Quels enjeux et quelles actions concrètes? Les impacts cachés des TIC Quels enjeux et quelles actions concrètes? Eric Drezet Fête de la Science CRHEA, Valbonne 19/11/2013 1 Plan Conclusion Derrière mon PC une avalanche numérique Des conséquences

Plus en détail

FONDS D INVESTISSEMENT CLIMATIQUES

FONDS D INVESTISSEMENT CLIMATIQUES FONDS D INVESTISSEMENT CLIMATIQUES CRITÈRES DE SÉLECTION DES PROGRAMMES PILOTES NATIONAUX ET RÉGIONAUX AU TITRE DU PROGRAMME D INVESTISSEMENT FORESTIER I. CADRE GÉNÉRAL 1. On s accorde de plus en plus

Plus en détail

LE CARNET DE L ELEVE. La Maison du Développement Durable présente

LE CARNET DE L ELEVE. La Maison du Développement Durable présente La Maison du Développement Durable présente LE CARNET DE L ELEVE La Maison du Développement Durable est une réalisation d Objectif D. 15, rue André Del Sarte - 75018 Paris Ils t accompagnent pendant toute

Plus en détail

Monaco s engage contre la déforestation

Monaco s engage contre la déforestation Compte rendu des deux réunions sur l élaboration de la Charte sur le Bois en Principauté Contexte des réunions Deux réunions de travail ont été organisées le jeudi 1 er juin et le mercredi 6 juin 2011

Plus en détail

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure?

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Plan : 1. Qu est ce que l atmosphère terrestre? 2. De quoi est constitué l air qui nous entoure? 3. Qu est ce que le dioxygène? a. Le dioxygène dans la

Plus en détail

GUIDE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES

GUIDE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES GUIDE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES Ville de Saint-Laurent d Aigouze [ [ Le mot du Maire Le développement durable est un enjeu de société majeur, et bien plus qu un effet de mode. Les changements

Plus en détail

Le marketing direct responsable

Le marketing direct responsable Le marketing direct responsable Béatrice Parguel To cite this version: Béatrice Parguel. Le marketing direct responsable. 50 fiches sur le marketing durable, Bréal, pp.144-147, 2010.

Plus en détail

Principe de fonctionnement de la façade active Lucido. K:\15.Lucido \Dossier d'envoi\annexe\2011_12_explicatif du principe de la façade Lucido.

Principe de fonctionnement de la façade active Lucido. K:\15.Lucido \Dossier d'envoi\annexe\2011_12_explicatif du principe de la façade Lucido. Principe de fonctionnement de la façade active Lucido K:\15.Lucido \Dossier d'envoi\annexe\2011_12_explicatif du principe de la façade Lucido.doc 0. Préambule Le présent document est élaboré dans le but

Plus en détail

SCIENCES TECHNOLOGIES

SCIENCES TECHNOLOGIES R essources MICHEL WAUTELET SCIENCES TECHNOLOGIES et SOCIÉTÉ Questions et réponses pour illustrer les cours de sciences De Boeck Introduction générale 5 Sciences, technologies, société 1. Quels sont les

Plus en détail

Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles

Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre Secteur de l'energie Combustion de Combustibles Version du

Plus en détail

Biomasse forestière et bioénergie: Danger ou solution?

Biomasse forestière et bioénergie: Danger ou solution? C est correct. La scie mécanique fonctionne au biocarburant. Biomasse forestière et bioénergie: Danger ou solution? Evelyne Thiffault David Paré Jacques Morissette Sébastien Dagnault Ressources naturelles

Plus en détail

L éco-responsabilité appliquée à l informatique

L éco-responsabilité appliquée à l informatique L éco-responsabilité appliquée à l informatique //////////////////////////////////////////////////////// IMPACTS SUR L ENVIRONNEMENT DU MATERIEL ////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE 2011 DU SIAAP

BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE 2011 DU SIAAP BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE 2011 DU SIAAP Sommaire 1/ DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE CONCERNÉE 2 2/ ANNÉE DE REPORTING DE L EXERCICE ET L ANNÉE DE RÉFÉRENCE 3 Utilisation d énergie sur

Plus en détail

Proximité Ethique Responsabilité

Proximité Ethique Responsabilité Qu est-ce que le développement durable à l échelle de ma TPE-PME? Proximité Ethique Responsabilité cgpme-idf@wanadoo.fr-tel: 01 56 89 09 30 www.cgpme-idf.fr Salon Entreprise Durable 20 octobre 2009 Qu

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre SOMMAIRE 1 Contexte réglementaire 3 2 Description de la personne morale 4 3 Année de reporting de l exercice et l année de référence 6 4 Emissions directes de

Plus en détail

Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques

Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques Les résultats de l enquête sont analysés d après le nombre de variables explicatives pouvant influencer le comportement,

Plus en détail

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE :

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : UNE RÉELLE OPPORTUNITÉ POUR VOTRE ENTREPRISE! Salon des Entrepreneurs Mercredi 4 février 2015 Intervenants Frédéric CURIER o Président de Bio Crèche Emilie DAMLOUP o

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

ADEME Analyse comparée des impacts environnementaux de la communication par voie électronique

ADEME Analyse comparée des impacts environnementaux de la communication par voie électronique de la communication par voie électronique Volet Clé USB : Synthèse Contact Bio Intelligence Service S.A.S. Yannick Le Guern/Laura Farrant + 33 (0)1 53 90 11 80 yannick.leguern@biois.com laura.farrant@biois.com

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

Que suis-je? Plus de 50% des GES sont sous mon contrôle et donc ma responsabilité

Que suis-je? Plus de 50% des GES sont sous mon contrôle et donc ma responsabilité Que suis-je? Je détiens près de 60% des infrastructures J accueille aujourd hui plus de 60% de la population mondiale Je réunis l économie du savoir, des services, des finances sur mon territoire 1 Que

Plus en détail

Impacts de l'informatique : ressources, énergie, déchets ; que nous révèlent les analyses de cycle de vie?

Impacts de l'informatique : ressources, énergie, déchets ; que nous révèlent les analyses de cycle de vie? Impacts de l'informatique : ressources, énergie, déchets ; que nous révèlent les analyses de cycle de vie? 8 juin 2010 Journée InTech (INRIA) Françoise Berthoud Francoise.Berthoud@grenoble.cnrs.fr Groupe

Plus en détail

Achat de matériel informatique (PC, Portables, Serveurs) Aspects développement durable. Matinfo3 CNRS - 2013

Achat de matériel informatique (PC, Portables, Serveurs) Aspects développement durable. Matinfo3 CNRS - 2013 Achat de matériel informatique (PC, Portables, Serveurs) Aspects développement durable Matinfo3 CNRS - 2013 Questionnaire pour les postes fixes et portables : Questionnaire DD Dans le présent document,

Plus en détail

Code à l intention des partenaires commerciaux

Code à l intention des partenaires commerciaux Code à l intention des partenaires commerciaux Groupe Axpo Code à l intention des partenaires commerciaux 02 03 Table des matières Introduction... 05 I. Éthique commerciale et intégrité... 07 II. Respect

Plus en détail

Guide ÉCO-GESTEs. Des engagements aux actes. Comment agir ici et maintenant pour contribuer au développement durable

Guide ÉCO-GESTEs. Des engagements aux actes. Comment agir ici et maintenant pour contribuer au développement durable McCann G Agency - GDF SUEZ : SA au capital de 2 193 643 820 - RCS PARIS 542 107 651 FSC, PEFC, Imprim vert et usine Iso 14001. Papier fabriqué à partir de bois issu de forêts gérées durablement, blanchi

Plus en détail

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE Thème : L eau CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 Domaine : Eau et énergie CORRIGE 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE 2.1. Enoncé L'alimentation électrique d'une navette spatiale

Plus en détail

Prix de l énergie dans l habitat

Prix de l énergie dans l habitat Prix de l énergie dans l habitat Mise à jour février 2013 Fiche réalisée par l ALE de l agglomération lyonnaise - TD Introduction Le prix des énergies n a cessé d augmenter depuis la fin du 20ème siècle.

Plus en détail

LA MAISON ECOCITOYENNE ITINERANTE

LA MAISON ECOCITOYENNE ITINERANTE LA MAISON ECOCITOYENNE ITINERANTE LIVRET D'ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE Passer de citoyen témoin à citoyen acteur en intégrant la préservation de l environnement au quotidien, c est utile et c est possible

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN QU EST-CE QUE LE CHAUFFAGE URBAIN? Tout simplement un chauffage central, mais à l échelle d un quartier! La chaufferie urbaine de Nemours assure la production et la

Plus en détail

La Belgique survivra au pétrole

La Belgique survivra au pétrole La Belgique survivra au pétrole > XAVIER DESGAIN Xavier Desgain est ingénieur agronome de formation. Conseiller communal, député wallon honoraire, il est actuellement conseiller politique chez Ecolo, en

Plus en détail

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Présentation d Ecoval Maroc 2 Sommaire Présentation d Ecoval Maroc Perception du Marché de déchets Objectifs de la plateforme Ecoval

Plus en détail

la Contribution Climat Energie

la Contribution Climat Energie Paris le 05/09/2009 la Contribution Climat Energie 1. Quelle assiette aura la CCE? a. Assiette : La CCE serait une contribution additionnelle aux taxes intérieures (TIPP, TICGN, TICC), assise sur l ensemble

Plus en détail

Bilan GES Entreprise. Bilan d émissions de Gaz à effet de serre

Bilan GES Entreprise. Bilan d émissions de Gaz à effet de serre Bilan GES Entreprise Bilan d émissions de Gaz à effet de serre Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 Juillet 2010 portant engagement national pour l environnement (ENE) Restitution pour

Plus en détail

allianceautopropane.com

allianceautopropane.com allianceautopropane.com QUI EST ALLIANCE AUTOPROPANE? LE PLUS GRAND RÉSEAU D AUTOPROPANIERS EN AMÉRIQUE Alliance AutoPropane est un réseau de propaniers qui se consacre à la distribution et à la vente

Plus en détail

22 janvier 2011 CONTRIBUTION POTENTIELLE AU PROGRAMME LEED-CI, V 1.0 CHAISES ARTOPEX

22 janvier 2011 CONTRIBUTION POTENTIELLE AU PROGRAMME LEED-CI, V 1.0 CHAISES ARTOPEX 22 janvier 2011 CONTRIBUTION POTENTIELLE AU PROGRAMME LEED-CI, V 1.0 CHAISES ARTOPEX Matériaux et ressources Crédit 2.1 : Gestion des déchets de construction, Détourner 50% des déchets des sites d enfouissement

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

RÉDUIRE LES EFFETS DU TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES SUR L ENVIRONNEMENT

RÉDUIRE LES EFFETS DU TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES SUR L ENVIRONNEMENT DIRCTION D LA COMMUNICATION CORPORAT D O S S I R D PRSS Lyon / Mars 2013 RÉDUIR LS FFTS DU TRANSPORT ROUTIR D MARCHANDISS SUR L NVIRONNMNT Pour réduire les effets sur l environnement tout au long du cycle

Plus en détail

www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com

www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com 1 ère partie : Qui sommes-nous? Nos activités Se chauffer avec du granulé : Qu est-ce que le granulé? Pourquoi utiliser du granulé

Plus en détail

1.1.1. Unité fonctionnelle de référence, à laquelle sont rapportés les impacts environnementaux du Chapitre 2

1.1.1. Unité fonctionnelle de référence, à laquelle sont rapportés les impacts environnementaux du Chapitre 2 EXTRAIT DE LA DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 PROFILES PVC DE DECORATION ET D AMENAGEMENT INTERIEURS ET EXTERIEURS Edition DECEMBRE 2005 SNEP - Profilés PVC de

Plus en détail

France Telecom SA. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012

France Telecom SA. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 France Telecom SA Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : France Telecom SA Code NAF : 6110Z / Télécommunications filaires

Plus en détail

D ÉVALUATION D UN SI ÉCOLOGIQUEMENT RESPONSABLE?

D ÉVALUATION D UN SI ÉCOLOGIQUEMENT RESPONSABLE? Gildas Bondi Analyse et évaluation des Systèmes d Informations SI ET DÉVELOPPEMENT DURABLE QUELS PEUVENT ÊTRE LES CRITÈRES D ÉVALUATION D UN SI ÉCOLOGIQUEMENT RESPONSABLE? 1 Table des matières Introduction

Plus en détail

ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES

ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES LA GESTION RESPONSABLE D ÉVÉNEMENTS Le Bureau de normalisation du Québec a rendu publique, en juin 2010, une norme en gestion responsable d événements. La norme vient du besoin

Plus en détail

Quelle place pour le. bois énergie. dans le logement social? Réalisé par : En collaboration avec :

Quelle place pour le. bois énergie. dans le logement social? Réalisé par : En collaboration avec : Quelle place pour le bois énergie dans le logement social? Réalisé par : En collaboration avec : Quelle place pour le bois énergie dans le logement social? UN OUTIL pour la maîtrise des charges locatives

Plus en détail

ÉCOCONCEPTION ET ÉTIQUETAGE ÉNERGÉTIQUE

ÉCOCONCEPTION ET ÉTIQUETAGE ÉNERGÉTIQUE ÉCOCONCEPTION ET ÉTIQUETAGE ÉNERGÉTIQUE 2 1 LE CONTEXTE LES OBJECTIFS DES DIRECTIVES ÉCOCONCEPTION ET ÉTIQUETAGE ÉNERGÉTIQUE Protéger l environnement (1), sécuriser l approvisionnement énergétique (2)

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

Bilan Carbone MAAF :

Bilan Carbone MAAF : Bilan Carbone MAAF MAAF ET LES GAZ À EFFET DE SERRE La loi Grenelle II, promulguée le 12 juillet 2010, a rendu obligatoire la réalisation d un Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) pour toutes

Plus en détail

Qu est-ce que l efficacité énergétique?

Qu est-ce que l efficacité énergétique? Qu est-ce que l efficacité énergétique? Vous avez sûrement beaucoup entendu cette expression dernièrement. En général, elle désigne le fait d utiliser moins d énergie qu avant pour fournir des services

Plus en détail