BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO - EDUCATIF

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO - EDUCATIF"

Transcription

1 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO - EDUCATIF ENSEIGNEMENT SUPERIEUR PEDAGOGIQUE DE TYPE COURT CODE : S36 D1 DOCUMENT DE REFERENCE INTER-RESEAUX Approbation du Gouvernement de la Communauté française du 15 juin 2007 sur avis conforme de la Commission de concertation

2 BACHELIER 1 EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO - EDUCATIF ENSEIGNEMENT SUPERIEUR PEDAGOGIQUE DE TYPE COURT 1. FINALITES DE LA SECTION 1.1. Finalités générales Conformément à l article 7 du décret de la Communauté française du 16 avril 1991, cette section doit : concourir à l épanouissement individuel en promouvant une meilleure insertion professionnelle, sociale et culturelle; répondre aux besoins et demandes en formation émanant des entreprises, des administrations, de l enseignement et d une manière générale des milieux socioéconomiques et culturels Finalités particulières Cette section a pour finalité de permettre à l étudiant 2 d acquérir les savoirs, méthodologies et outils pratiques relatifs à la profession d éducateur spécialisé. Plus particulièrement, elle vise à rendre l étudiant capable, par l exercice des fonctions de reliance et d interface, des fonctions sociale et politique, de fonder son travail d accompagnement psycho-éducatif sur : le développement global et l autonomie (des) personne(s) dans une optique de citoyenneté responsable et solidaire, sa capacité d agir comme acteur social et d inscrire son action dans un mouvement social, au sein d un établissement ou d un service ou dans le cadre du milieu naturel de vie des bénéficiaires, l analyse critique du fonctionnement du système politique, économique, social et culturel et la compréhension des enjeux des politiques socio-éducatives, sa capacité à situer son travail dans le cadre d une équipe pluridisciplinaire et/ou d intervenants extérieurs notamment en construisant et gérant des collaborations avec d autres intervenants, sa capacité à articuler action et réflexion critique en y intégrant les ressources théoriques et méthodologiques abordées au cours de ses études, sa capacité à inscrire son action dans le cadre de projets éducatifs (individuel, collectif, communautaire) dont les termes sont définis avec le(s) bénéficiaire(s) et avec l aide des différents intervenants dans le cadre d un projet institutionnel et/ou social déterminant son mandat, l évaluation permanente de son mode d intervention et de la qualité de son accompagnement. 1 Dans les dossiers, le masculin est utilisé à titre épicène. 2 Idem.

3 2. UNITES DE FORMATION CONSTITUTIVES DE LA SECTION Intitulés Classement des U.F. Code des U.F. Code du domaine de formation Unités déterminantes Nombre de périodes Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif : découverte de la profession Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif : approche conceptuelle 1 Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif : approche méthodologique 1 Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif : stage d immersion Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif : approches méthodologiques spécifiques Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif: approche conceptuelle 2 Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif : approche méthodologique 2 Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif : stage d insertion Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif : questions spéciales Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif : Approches complémentaires Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif : approche conceptuelle 3 Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif : approche méthodologique 3 Activités professionnelles de formation : bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif Epreuve intégrée de la section : «bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psychoéducatif» 60 SCPE U36 D SCPE U36 D SCPE U36 D1 903 SCPE U36 D /20 SCPE U36 D1 903 X 70 SCPE U36 D SCPE U36 D SCPE U36 D /20 SCPE U36 D1 903 X 100 SCPE U36 D1 903 X 110 SCPE U36 D1 903 X 170 SCPE U36 D1 903 X 170 SCPE U36 D1 903 X 240/20 SCPE U36 D /40 TOTAL DES PERIODES DE LA SECTION A) nombre de périodes suivies par l'étudiant 2224 B) nombre de périodes professeur 1484

4 4. TITRE DELIVRE A L ISSUE DE LA SECTION Diplôme de «Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif» du niveau de l enseignement supérieur pédagogique de promotion sociale de type court.

5 3. MODALITES DE CAPITALISATION EPREUVE INTEGREE: BACH EDSPEC 160p./40p. BACH ED SPEC : APPR CONCEPTUELLE p. BACH ED SPEC : APPR METHODOLOGIQUE p. ACT PROFESS FORMATION : BACH ED SPEC 240 p./20 p. BACH ED SPEC : QUESTIONS SPECIALES 100 p. BACH ED SPEC : APPR COMPLEMENT 110 p. BACH ED SPEC : APPR CONCEPTUELLE p. BACH ED SPEC : APPR METHODOLOGIQUE p. BACH ED SPEC : STAGE INSERTION 240p./ 20 p. BACH ED SPEC : APPR METHOD SPECIF 70 p. BACH ED SPEC: APPR CONCEPTUELLE 1 160p. BACH ED SPEC : APPR METHODOLOGIQUE 1 180p. BACH ED SPEC : STAGE IMMERSION 200 p./20 p. BACH ED SPEC : DECOUVERTE PROFESSION 60 p.

6 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 CONSEIL SUPERIEUR DE L ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE Profil professionnel BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO-EDUCATIF 1 Enseignement supérieur pédagogique de type court Approuvé par le Conseil supérieur de l Enseignement de Promotion sociale le 27 avril Le masculin est utilisé à titre épicène

7 Conseil supérieur de l Enseignement de Promotion sociale Profil professionnel adopté le 27 avril 2006 Enseignement supérieur pédagogique de type court BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO- EDUCATIF 2 I CHAMP D ACTIVITE Le Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif est un travailleur social qui fonde son action éducative sur : le développement global de la (des) personne(s), l autonomie de la (des) personne(s) dans une optique de citoyenneté responsable et solidaire, la capacité d agir comme acteur social et d inscrire son action dans un mouvement social. Il intervient auprès de différents publics (enfants, jeunes, adultes, personnes âgées) en construisant et en gérant des collaborations avec d autres intervenants du secteur et d autres secteurs. Il agit soit au sein d un établissement ou d un service, soit dans le cadre du milieu naturel de vie. Il s engage dans un processus articulant action et réflexion pour favoriser la qualité de vie, le développement personnel dans sa relation à soi et aux autres. Son action s inscrit dans le cadre de projets éducatifs (individuel, collectif, communautaire) dont les termes définis avec le(s) bénéficiaire(s) et avec l aide des différents intervenants dans le cadre d un projet institutionnel et/ou social déterminent ainsi son mandat. Par une analyse du fonctionnement du système politique, économique, social et culturel, il maîtrise les enjeux des politiques socio-éducatives, se situe par rapport à celles-ci et se positionne en tant qu acteur social en fonction des missions spécifiques à l institution où il exerce. Il situe son travail dans le cadre d une équipe pluridisciplinaire et/ou d intervenants extérieurs. Il s interroge sur son mode d intervention et sur la qualité de son accompagnement. Dans le respect inconditionnel des personnes et des règles déontologiques, l éducateur assure : une fonction d accompagnement et d éducation en aidant la(les) personne(s) et/ou le groupe au quotidien ; une fonction de reliance en agissant sur le réseau relationnel de la (des) personne(s) et/ou du groupe ; une fonction d interface en occupant une place centrale au sein de l équipe pluridisciplinaire ; une fonction d acteur social en promouvant l intégration de chacun et la cohésion sociale ; une fonction politique en étant vecteur de changement. II - TACHES Le Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif assure une série de tâches qui sont définies par les différentes fonctions énumérées dans le champ d activité : une fonction d accompagnement et d éducation : rencontrer la(les) personne(s) dans les différents contextes de vie ; 2 Le masculin est utilisé à titre épicène.

8 évaluer la situation individuelle, familiale et sociale de la (des) personne(s) et par l observation et l écoute active de la(des) personne(s), participer à l identification des potentialités, des obstacles et des freins pour promouvoir un projet de vie qui tient compte des réalités sociales ; créer, par des actes de la vie quotidienne fondés sur des méthodologies adaptées, une relation éducative personnalisée ; garantir le respect de la (des) personne(s), de sa (leurs) culture(s), de leur histoire familiale et veiller à ce que son (leur) avis soit pris en considération ; participer à des réunions d équipe qui l aident à évaluer son intervention éducative ; analyser seul ou avec l équipe les situations d accompagnement et leurs enjeux ; délimiter avec la (les) personne(s) le cadre de son intervention et ses limites ; une fonction de reliance : maintenir ou recréer les liens avec le réseau relationnel (famille, voisinage, structures sociales) ; valoriser les compétences du réseau relationnel et mobiliser la participation de celui-ci en référence au projet de la(des) personne(s) ; susciter le désir et la capacité de la(des) personne(s) à construire un réseau relationnel qui correspond à ses (leurs) choix ; privilégier l élaboration de réseaux relationnels solidaires susceptibles de faire évoluer favorablement les projets individuels et/ou collectifs. une fonction d interface : s intégrer dans une équipe pluridisciplinaire et solliciter les autres intervenants en vue de coordonner les actions et d assurer une cohérence optimale du dispositif d accompagnement ; analyser des situations du quotidien, les présenter à l équipe en les situant dans un contexte élargi d appartenance sociale ; susciter des rencontres entre différents professionnels, animer des réunions et en assurer le suivi en vue de favoriser la coordination, la concertation et la construction de partenariats ; communiquer oralement et par écrit. L éducateur spécialisé est à la fois un porte-parole, un révélateur, un traducteur de ce que vit le sujet et cela par rapport aux autres acteurs et intervenants. une fonction d acteur social : décoder les valeurs dominantes de ses interlocuteurs et situer son intervention par rapport à ceux-ci ; organiser ses interventions sur base de la connaissance des réalités sociales et de leur évolution ; s interroger et interpeller l institution par rapport au projet institutionnel, au mandat qu elle lui donne et aux orientations fondamentales qu elle prend ; intervenir au travers de son activité de façon à promouvoir le respect, la tolérance et le droit à la différence en référence à la convention des droits de l homme et à la convention des droits de l enfant ; informer les personnes sur leurs droits, les aider à les faire respecter et les soutenir dans l exercice de leurs devoirs ; une fonction politique : s informer des organes de représentation, participer à la concertation sur l élaboration des politiques liées au secteur, s associer avec d autres éducateurs pour valoriser et faire reconnaître la profession et l action ; situer son action par rapport au système politique, économique, social et

9 culturel ; contribuer à l élaboration et à la diffusion d outils méthodologiques et théoriques spécifiques favorisant ainsi le professionnalisme du secteur ; interpeller les pouvoirs subsidiant, dénoncer des situations d injustice ou de non droit ; participer à la construction des représentations et des normes collectives constitutives de son identité professionnelle et sociale ; confronter son expérience à celle d autres intervenants en rédigeant des écrits structurés et argumentés ; en tant qu acteur de changement, ouvrir des pistes alternatives à un monde meilleur. III DEBOUCHES secteur de l aide à la jeunesse ; secteur de l aide aux personnes handicapées ; secteur de la petite enfance ; centres d accueil pour adultes en difficulté ; service d aide aux justiciables ; secteur des personnes âgées ; secteur de la santé ; secteur culturel ; secteur de l insertion socioprofessionnelle ; secteur des services communaux de proximité ; secteur de l enseignement et du «parascolaire» ; services d information ; comités de quartier, associations de locataires ;

10 TABLEAU DE CONCORDANCE RELATIF A LA SECTION Date de dépôt : Date d approbation : 15/06/2007 «Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif» Date d application :01/01/2009 Date limite de certification :01/01/2013 Code régime 1 définitif Code domaine Intitulé régime 1 définitif Code régime 1 provisoire Code domaine Intitulé régime 1 provisoire Code Cirso régime 2 Code domaine Intitulé régime 2 Niv. Type Vol S36 D1 Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psychoéducatif (2224 p.) NEANT Educateur spécialisé ESSO FL Educateur spécialisé ESPE FL Educateur spécialisé ESSO FL Educateur spécialisé ESPE FL Educateur spécialisé ESSO FL Educateur spécialisé ESPE FL Educateurs vie associative Educateurs vie associative Educateurs spécialisés domaine vie associative ESPE FL CTSS FL ESSO FL Cellule «tableau de concordance» 04TC bachelier éduc spéc accompagnement psychoéducatif Créé le 19/03/ :16:00 Page 1 sur 6

11 Date de dépôt : Date d approbation : 15/06/2007 «Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif» Date d application :01/01/2009 Date limite de certification :01/01/2013 Code régime 1 définitif Code domaine Intitulé régime 1 définitif Code régime 1 provisoire Code domaine Intitulé régime 1 provisoire Code Cirso régime 2 Code domaine Intitulé régime 2 Niv. Type Vol U36 D1 903 Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psychoéducatif : découverte de la profession (60 p.) NEANT NEANT U36 D1 903 Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psychoéducatif : approche conceptuelle 1 (160 p.) NEANT NEANT U36 D1 903 Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psychoéducatif : approche méthodologique 1 (180 p.) NEANT NEANT Cellule «tableau de concordance» 04TC bachelier éduc spéc accompagnement psychoéducatif Créé le 19/03/ :16:00 Page 2 sur 6

12 Date de dépôt : Date d approbation : 15/06/2007 «Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif» Date d application :01/01/2009 Date limite de certification :01/01/2013 Code régime 1 définitif Code domaine Intitulé régime 1 définitif Code régime 1 provisoire Code domaine Intitulé régime 1 provisoire Code Cirso régime 2 Code domaine Intitulé régime 2 Niv. Type Vol U36 D1 903 Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psychoéducatif : stage d immersion (200 p.) NEANT NEANT U36 D1 903 Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psychoéducatif : approches méthodologiques spécifiques (70 p.) NEANT NEANT U36 D1 903 Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psychoéducatif : approche conceptuelle 2 (190 p.) NEANT NEANT Cellule «tableau de concordance» 04TC bachelier éduc spéc accompagnement psychoéducatif Créé le 19/03/ :16:00 Page 3 sur 6

13 Date de dépôt : Date d approbation : 15/06/2007 «Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif» Date d application :01/01/2009 Date limite de certification :01/01/2013 Code régime 1 définitif Code domaine Intitulé régime 1 définitif Code régime 1 provisoire Code domaine Intitulé régime 1 provisoire Code Cirso régime 2 Code domaine Intitulé régime 2 Niv. Type Vol U36 D1 903 Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psychoéducatif : approche méthodologique 2 (174 p.) NEANT NEANT U36 D1 903 Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psychoéducatif : stage d insertion (240 p.) NEANT NEANT U36 D1 903 Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psychoéducatif : questions spéciales (100 p.) NEANT NEANT Cellule «tableau de concordance» 04TC bachelier éduc spéc accompagnement psychoéducatif Créé le 19/03/ :16:00 Page 4 sur 6

14 Date de dépôt : Date d approbation : 15/06/2007 «Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif» Date d application :01/01/2009 Date limite de certification :01/01/2013 Code régime 1 définitif Code domaine Intitulé régime 1 définitif Code régime 1 provisoire Code domaine Intitulé régime 1 provisoire Code Cirso régime 2 Code domaine Intitulé régime 2 Niv. Type Vol U36 D1 903 Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psychoéducatif : approches complémentaires (110 p.) NEANT NEANT U36 D1 903 Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psychoéducatif : approche conceptuelle 3 (170 p.) NEANT NEANT U36 D1 903 Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psychoéducatif : approche méthodologique 3 (170 p.) NEANT NEANT Cellule «tableau de concordance» 04TC bachelier éduc spéc accompagnement psychoéducatif Créé le 19/03/ :16:00 Page 5 sur 6

15 Date de dépôt : Date d approbation : 15/06/2007 «Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif» Date d application :01/01/2009 Date limite de certification :01/01/2013 Code régime 1 définitif Code domaine Intitulé régime 1 définitif Code régime 1 provisoire Code domaine Intitulé régime 1 provisoire Code Cirso régime 2 Code domaine Intitulé régime 2 Niv. Type Vol U36 D1 903 Activités professionnelles de formation : bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif (240 p.) NEANT NEANT U36 D1 903 Epreuve intégrée de la section : «Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psychoéducatif» (160 p.) NEANT NEANT Cellule «tableau de concordance» 04TC bachelier éduc spéc accompagnement psychoéducatif Créé le 19/03/ :16:00 Page 6 sur 6

16 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO - EDUCATIF : DECOUVERTE DE LA PROFESSION ENSEIGNEMENT SUPERIEUR PEDAGOGIQUE DE TYPE COURT CODE : U36 D1 CODE DU DOMAINE DE FORMATION : 903 DOCUMENT DE REFERENCE INTER-RESEAUX Approbation du Gouvernement de la Communauté française du 15 juin 2007, sur avis conforme de la Commission de concertation 1

17 BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO - EDUCATIF : DECOUVERTE DE LA PROFESSION ENSEIGNEMENT SUPERIEUR PEDAGOGIQUE DE TYPE COURT 1. FINALITES DE L UNITE DE FORMATION 1.1. Finalités générales Conformément à l article 7 du décret de la Communauté française du 16 avril 1991, cette unité de formation doit : 1.2. Finalités particulières concourir à l épanouissement individuel en promouvant une meilleure insertion professionnelle, sociale, culturelle et scolaire; répondre aux besoins et demandes en formation émanant des entreprises, des administrations, de l enseignement et d une manière générale des milieux socioéconomiques et culturels. Cette unité de formation vise à permettre à l étudiant(e) de découvrir la profession d éducateur spécialisé et les diversités de son exercice, de confronter ses représentations à celles d autres participants, de clarifier ses motivations, ses atouts et ses limites, y compris en termes relationnels, par rapport à cette profession et à la formation qui y prépare. 2. CAPACITES PREALABLES REQUISES 2.1. Capacités Au départ d un document écrit traitant au sens large de l éducation, par écrit et oralement : Résumer ; émettre une critique en rapport avec son domaine de formation future ; disserter. Le travail de l étudiant respectera les règles courantes de la présentation, de la syntaxe et de l orthographe Titre pouvant en tenir lieu Certificat d enseignement secondaire supérieur (CESS) 2

18 3. HORAIRE MINIMUM DE L UNITE DE FORMATION 3.1. Dénomination des cours Classement des Nombre de Code U cours périodes Découverte de la formation et de la profession PP L 24 Méthodologie relationnelle CT F Part d autonomie P 12 Total des périodes PROGRAMME En référence au profil professionnel du «bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif», par la rencontre d autres personnes (étudiants, professeurs, témoins, experts, professionnels) et par l analyse de textes et/ou par des visites d institutions, l étudiant sera capable : 4.1. Découverte de la formation et de la profession de construire un projet professionnel personnel : situer les raisons et motivations pour lesquelles il a choisi la profession d éducateur spécialisé ; décrire des contextes dans lesquels se fait le travail éducatif ; donner une définition personnalisée de la fonction d éducateur spécialisé ; identifier les différentes fonctions de l éducateur spécialisé ; de signaler les découvertes ou les changements que les rencontres et les confrontations ont apportés à ses représentations de la profession ; de consigner, en synthèse, les expériences rencontrées pendant l unité de formation ; de se situer face à son orientation professionnelle, au programme de formation proposé, par rapport à son projet personnel de formation Méthodologie relationnelle de découvrir, à partir d échanges avec le groupe, l importance de la relation dans la profession d éducateur spécialisé. : entrer en communication avec d autres personnes ; prendre place dans une dynamique de groupe ; écouter et prendre la parole ; respecter les différences d opinions ; de percevoir et d identifier l impact des émotions, notamment dans la relation éducative ; de repérer et d exprimer ses limites et ses atouts en lien avec la profession d éducateur spécialisé, y compris en termes relationnels. 3

19 5. CAPACITES TERMINALES Pour atteindre le seuil de réussite, l'étudiant sera capable, en référence au profil professionnel du bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif : de présenter les raisons pour lesquelles il choisit la profession d éducateur spécialisé ; de décrire des contextes dans lesquels s exerce le travail éducatif ; de déterminer ses atouts et ses limites par rapport à la formation et au métier d éducateur spécialisé ; d évoquer son intégration au sein d un groupe en formation ; de signaler les découvertes ou les changements que les rencontres et les confrontations ont apportés ; de se situer face à son orientation professionnelle et par rapport à son projet personnel. Pour déterminer le degré de maîtrise, il sera tenu compte des critères suivants : la capacité à s auto-évaluer, la capacité à nuancer son propos, l utilisation d un vocabulaire adéquat. 6. CHARGE(S) DE COURS Le chargé de cours sera un enseignant ou un expert. L expert devra justifier de compétences particulières issues d une expérience professionnelle actualisée en relation avec le programme du présent dossier pédagogique. 7. CONSTITUTION DES GROUPES OU REGROUPEMENT Pour le cours de «Educateur spécialisé : méthodologie relationnelle», il est recommandé de ne pas dépasser le nombre de 15 étudiants par groupe. 4

20 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO - EDUCATIF : APPROCHE CONCEPTUELLE 1 ENSEIGNEMENT SUPERIEUR PEDAGOGIQUE DE TYPE COURT CODE : U36 D1 CODE DU DOMAINE DE FORMATION : 903 DOCUMENT DE REFERENCE INTER-RESEAUX Approbation du Gouvernement de la Communauté française du 15 juin 2007, sur avis conforme de la Commission de concertation 1

21 BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO - EDUCATIF : APPROCHE CONCEPTUELLE 1 ENSEIGNEMENT SUPERIEUR PEDAGOGIQUE DE TYPE COURT 1. FINALITES DE L UNITE DE FORMATION 1.1. Finalités générales Conformément à l article 7 du décret de la Communauté française du 16 avril 1991, cette unité de formation doit : 1.2. Finalités particulières concourir à l épanouissement individuel en promouvant une meilleure insertion professionnelle, sociale, culturelle et scolaire; répondre aux besoins et demandes en formation émanant des entreprises, des administrations, de l enseignement et d une manière générale des milieux socioéconomiques et culturels. Cette unité de formation vise à permettre à l étudiant d acquérir des notions théoriques de base relatives au travail socio-éducatif. En outre, cette unité de formation vise à initier l étudiant à l approche pluridisciplinaire et à une réflexion critique fondée sur l articulation entre les fondements théoriques et le champ professionnel. 2. CAPACITES PREALABLES REQUISES 2.1. Capacités Au départ d un document écrit traitant au sens large de l éducation, par écrit et oralement : résumer ; émettre une critique en rapport avec son domaine de formation future ; disserter. Le travail de l étudiant respectera les règles courantes de la présentation, de la syntaxe et de l orthographe Titre pouvant en tenir lieu Certificat d enseignement secondaire supérieur (CESS) 2

22 3. HORAIRE MINIMUM DE L UNITE DE FORMATION 3.1. Dénomination des cours Classement des Nombre de Code U cours périodes Théorie de la communication CT B 22 Philosophie CT B 20 Psychologie CT B 36 Sociologie CT B 25 Maîtrise de la langue orale et écrite CT B Part d autonomie P 32 Total des périodes PROGRAMME 4.1. Théorie de la communication Face à des situations de communication interpersonnelle, l étudiant sera capable : de différencier information et communication ; d appréhender de manière critique différentes conceptions actuelles et passées de la communication, scientifiques ou autres ; d indiquer les limites de ces conceptions théoriques ; d illustrer le processus de rétroaction et son utilisation comme outil de communication ; d identifier les facilitateurs et/ou les freins d une situation de communication en vue de repérer ses comportements caractéristiques en tant qu acteur de communication ; d intégrer la notion de contexte, lorsqu il donne un sens à un comportement en situation de communication ; de cerner le concept de l écoute active Philosophie L étudiant sera capable : d analyser le sens du questionnement philosophique dans une démarche de formation d éducateur spécialisé et dans une perspective citoyenne ; de comparer différentes approches philosophiques sous-jacentes aux finalités éducatives ; d expliciter les étapes méthodologiques pour formuler une question philosophique ; de pratiquer la mise en doute méthodique des croyances, préjugés, représentations, Psychologie L étudiant sera capable : de définir la psychologie, ses buts, ses champs d intervention ; de décrire les différents courants de la psychologie : caractériser leurs spécificités et leurs limites ; identifier leur application dans la vie courante et dans le champ éducatif ; d identifier les pratiques éducatives relevant de la psychologie ; de distinguer interventions thérapeutiques et démarches éducatives ; d expliciter les concepts psychologiques utiles à la pratique professionnelle de l éducateur spécialisé : personnalité, comportement social, motivation, émotions, perceptions, apprentissage, intelligence, mémoire, ; de maîtriser et illustrer les concepts de base de la psychologie utiles au travail éducatif : 3

23 - le développement psychologique d un individu de la naissance à la mort, - les déterminants des comportements et de la personnalité d un être humain, - les changements qui se produisent tout au long de la vie et leur importance ; de citer et d analyser des applications éducatives concrètes découlant de la connaissance du développement psychologique d un individu ; d illustrer par des exemples comment la maîtrise des concepts psychologiques de base permet une prise de recul par rapport aux perceptions Sociologie L étudiant sera capable : de définir des concepts sociologiques de base tels que culture, société, socialisation, classes sociales, représentations sociales, expérience sociale, intégration et exclusion, ; de déterminer le champ d intervention de la sociologie et son utilité pour la profession d éducateur ; de s initier à la démarche sociologique ; d appliquer différents concepts sociologiques dans sa pratique professionnelle et dans divers contextes ; d analyser les mécanismes de socialisation en lien avec le travail éducatif et déterminant l appartenance sociale et culturelle ; d analyser le processus de reproduction sociale à travers, notamment, les rôles de la famille et de l école Maîtrise de la langue orale et écrite L étudiant sera capable: de réaliser et de présenter, en respectant les usages de la langue française, des synthèses ayant trait notamment à l éducation spécialisée ; de relever les aspects idéologiques du vocabulaire utilisé dans le travail éducatif ; d analyser et de réaliser, en respectant les usages de la langue française, différents types de communication professionnelle en précisant leur objet, leurs spécificités, leurs destinataires. 5. CAPACITES TERMINALES Pour atteindre le seuil de réussite, l étudiant sera capable, tout en respectant les consignes relatives à l utilisation de la langue française : de définir, d utiliser et d illustrer, les concepts et processus relatifs, à la philosophie à la psychologie, à la sociologie et à la théorie de la communication qui fondent le travail socio-éducatif ; d analyser une situation professionnelle relevant de l éducation spécialisée en utilisant ces concepts et processus ; de réaliser un écrit professionnel et d en justifier la pertinence en fonction du contexte et de la finalité. Pour déterminer le degré de maîtrise, il sera tenu compte des critères suivants : du degré d intégration des concepts, de la précision de l analyse, de sa capacité à faire des liens entre les différentes activités d enseignement, de la qualité de ses argumentations. 4

24 6. CHARGE(S) DE COURS Le chargé de cours sera un enseignant. 7. CONSTITUTION DES GROUPES OU REGROUPEMENT Aucune recommandation particulière. 5

25 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO - EDUCATIF : APPROCHE METHODOLOGIQUE 1 ENSEIGNEMENT SUPERIEUR PEDAGOGIQUE DE TYPE COURT CODE : U36 D1 CODE DU DOMAINE DE FORMATION : 903 DOCUMENT DE REFERENCE INTER-RESEAUX Approbation du Gouvernement de la Communauté française du 15 juin 2007, sur avis conforme de la Commission de concertation Page 1 sur 5

26 BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO - EDUCATIF : APPROCHE METHODOLOGIQUE 1 ENSEIGNEMENT SUPERIEUR PEDAGOGIQUE DE TYPE COURT 1. FINALITES DE L UNITE DE FORMATION 1.1. Finalités générales Conformément à l article 7 du décret de la Communauté française du 16 avril 1991, cette unité de formation doit : 1.2. Finalités particulières concourir à l épanouissement individuel en promouvant une meilleure insertion professionnelle, sociale, culturelle et scolaire; répondre aux besoins et demandes en formation émanant des entreprises, des administrations, de l enseignement et d une manière générale des milieux socioéconomiques et culturels. Cette unité de formation vise à permettre aux étudiants de s initier à la déontologie et aux techniques et méthodologies spécifiques au travail socio-éducatif. 2. CAPACITES PREALABLES REQUISES 2.1. Capacités Au départ d un document écrit traitant au sens large de l éducation, par écrit et oralement : résumer ; émettre une critique en rapport avec son domaine de formation future ; disserter. Le travail de l étudiant respectera les règles courantes de la présentation, de la syntaxe et de l orthographe Titre pouvant en tenir lieu Certificat d enseignement secondaire supérieur (CESS) Page 2 sur 5

27 3. HORAIRE MINIMUM DE L UNITE DE FORMATION 3.1. Dénomination des cours Classement des Nombre de Code U cours périodes Méthodologies de l observation CT F 24 Méthodologies de la communication CT F 26 interpersonnelle Méthodologie spéciale : expression artistique, CT F 30 corporelle, sportive, culturelle Déontologie et connaissance de la profession CT B 20 Méthodologie de l analyse d interventions PP L 20 éducatives Education à la santé CT B Part d autonomie P 36 Total des périodes PROGRAMME 4.1. Méthodologies de l observation L étudiant sera capable : de définir l expression «démarche éducative» (qui demande quoi, à qui et pourquoi? Qu en fais-je?) ; de commenter et d expliquer le sens des interventions éducatives et son évolution ; de différencier «éducation intuitive» et «démarche éducative professionnelle» ; de mettre en évidence la spécificité de la fonction d éducateur dans une équipe pluridisciplinaire ; de cerner le concept de projet ; de développer une méthodologie de l observation : décrire des comportements observables et mesurables ; utiliser des techniques d observation pertinentes des comportements verbaux et non verbaux ; distinguer les faits observés des émotions et les faits sensoriellement observables des inférences ; identifier les causes de biais dans les observations ; démontrer comment la manière de récolter des informations influence les décisions éducatives ; d émettre des hypothèses quant au sens à donner aux comportements de la personne en tenant compte du contexte dans lequel ils apparaissent et de les justifier Méthodologies de la communication interpersonnelle Lors de mises en situation relationnelle, l étudiant sera capable : d expérimenter différents modes de communication et approches ; de choisir des techniques de communication adaptées aux bénéficiaires et aux contextes ; de s initier aux différents niveaux de communication : verbal et non verbal, paralangages, ; de développer ses compétences relationnelles : distinguer les contenus et les objectifs de la communication ; distinguer le contenu et la relation ; situer la communication dans un espace favorisant l échange ; repérer l impact du contexte dans la communication ; détecter le sens des réactions de son interlocuteur et en tenir compte par rapport aux objectifs de l échange ; Page 3 sur 5

28 utiliser le message «je» ; pratiquer l écoute active ; d appliquer les principes de base de la relation d aide dans le cadre de la profession d éducateur spécialisé (congruence, authenticité, empathie, ) Méthodologie spéciale : expression artistique, corporelle, sportive, culturelle L étudiant sera capable : de définir le concept de créativité et d expressivité en lien avec la profession d éducateur ; d expliciter le sens des activités artistiques, corporelles, sportives, culturelles dans le cadre d un travail d éducateur ; d appliquer des méthodologies d expression et d animation spécifiques aux activités artistiques, corporelles, sportives, culturelles ; de mettre en pratique des savoir-faire de base sur le plan artistique ou corporel ou sportif ou culturel ; de relever des éléments montrant l importance du langage corporel dans les activités d expression ; d exploiter les éléments mis à sa disposition pour inventer, innover, créer, Déontologie et connaissance de la profession L étudiant sera capable : de retracer les étapes essentielles du processus de la construction de l identité et de la déontologie de l éducateur ; d identifier et de distinguer dans ces étapes les valeurs, les croyances et les représentations morales, philosophiques, culturelles qui les sous-tendent ; d énoncer les notions théoriques de base de la déontologie professionnelle en vigueur dans les secteurs d intervention des éducateurs afin de les utiliser pour analyser des situations professionnelles ; de définir les principes de la responsabilité des éducateurs vis-à-vis des bénéficiaires, des employeurs, du mandant, relative au mandat donné au service ou à l institution particulièrement du point de vue du secret professionnel ; de distinguer règles déontologiques et démarche éthique Méthodologie de l analyse d interventions éducatives L étudiant sera capable: à partir d une situation rencontrée en stage ou proposée par le chargé de cours, et qui présente un caractère problématique ou qui interpelle l étudiant, de formuler une/des observations rigoureuses et précises permettant d ouvrir à une réflexion et à une analyse de l interaction centrée sur ce qui se joue à partir de son mandat d éducateur spécialisé dans sa relation à l autre ; de s interroger sur sa fonction, son rôle et sa place dans l institution et dans l équipe ; de décrire ses préoccupations déontologiques et éthiques ; d identifier les liens existant entre les contenus des acquis théoriques des cours de méthodologie, des débats réalisés lors des cours et l analyse de la situation observée. au sein du groupe de formation, de présenter explicitement et objectivement des faits professionnels ; d écouter et de s enrichir des avis d autrui ; de coopérer à l élucidation des situations. Page 4 sur 5

29 4.6. Education à la santé L étudiant sera capable: d illustrer, au travers de concepts tels que santé, prévention, promotion de la santé, éducation à la santé, et en s appuyant sur des connaissances de base liées à l anatomo-physiologie, la spécificité du travail de l éducateur spécialisé dans le cadre d une approche globale de la personne ; d identifier les actions à mener et les attitudes à adopter face à des situations où la santé est mise en jeu et de préciser les limites des actions de l éducateur spécialisé. 5. CAPACITES TERMINALES Pour atteindre le seuil de réussite, l'étudiant sera capable : d appliquer les principes de base de la relation d aide et de la communication interpersonnelle dans le cadre de la profession d éducateur spécialisé ; de poser une réflexion sur l application des concepts de créativité au travail socio-éducatif au travers d au moins une activité d animation ou d expression ; à partir de situations de travail socio-éducatif vécues sur le terrain professionnel ou amenées par l étudiant ou les chargés de cours, d analyser la(les) situation(s) à partir des repères déontologiques et des éléments spécifiques de l identité professionnelle de l éducateur spécialisé ; de réaliser une description différenciant faits observés, émotions et ressentis ; d analyser la(les) situation(s) en mettant en évidence la distinction entre faits observés et hypothèses, des hypothèses explicatives susceptibles d éclairer les enjeux des acteurs eu égard au contexte de la(des) situation(s) ; d analyser la(les) situation(s) à partir des éléments théoriques de la communication (influence du contexte, contenus, forme de communication, ) ; d analyser la(les) situation(s) à partir des éléments théoriques relatifs à l anatomophysiologie et l éducation à la santé. Pour déterminer le degré de maîtrise, il sera tenu compte des critères suivants : la finesse des observations et des descriptions, le degré d intégration des différents outils théoriques et méthodologiques, la qualité des travaux présentés, la capacité à faire des liens avec les autres unités de formation suivies. 6. CHARGE(S) DE COURS Le chargé de cours sera un enseignant ou un expert. L expert devra justifier de compétences particulières issues d une expérience professionnelle actualisée en relation avec le programme du présent dossier pédagogique. 7. CONSTITUTION DES GROUPES OU REGROUPEMENT Pour les cours de «Méthodologies de l observation», «Méthodologies de la communication interpersonnelle», «Méthodologie spéciale : expression artistique, corporelle, sportive, culturelle», «Méthodologie de l analyse d interventions éducatives», il est recommandé de constituer des groupes qui ne dépassent pas quinze étudiants par groupe. Page 5 sur 5

30 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO-EDUCATIF : STAGE D IMMERSION ENSEIGNEMENT SUPERIEUR PEDAGOGIQUE DE TYPE COURT CODE : U36 D1 CODE DU DOMAINE DE FORMATION : 903 DOCUMENT DE REFERENCE INTER-RESEAUX Approbation du Gouvernement de la Communauté française du 15 juin 2007, sur avis conforme de la Commission de concertation Page 1 sur 5

31 BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO-EDUCATIF : STAGE D IMMERSION ENSEIGNEMENT SUPERIEUR PEDAGOGIQUE DE TYPE COURT 1. FINALITES DE L UNITE DE FORMATION 1.1. Finalités générales Conformément à l article 7 du décret de la Communauté française du 16 avril 1991 organisant l enseignement de promotion sociale, cette unité de formation doit: concourir à l épanouissement individuel en promouvant une meilleure insertion professionnelle, sociale, culturelle et scolaire; répondre aux besoins et demandes en formation émanant des entreprises, des administrations, de l enseignement et d une manière générale des milieux socioéconomiques et culturels Finalités particulières L unité de formation vise à permettre à l étudiant en situation d activité professionnelle, de s initier à l exercice de la profession d éducateur dans un des secteurs de l éducation spécialisée en co-intervention avec des professionnels. En particulier, cette unité de formation permettra à l étudiant de développer ses capacités à observer ; questionner sa pratique ; faire rapport de son expérience professionnelle ; situer son intervention dans un contexte. 2. CAPACITES PREALABLES REQUISES 2.1. Capacités Au départ d un document écrit traitant au sens large de l éducation, par écrit et oralement : résumer ; émettre une critique en rapport avec son domaine de formation future ; disserter. Le travail de l étudiant respectera les règles courantes de la présentation, de la syntaxe et de l orthographe Titre pouvant en tenir lieu Certificat d enseignement secondaire supérieur (CESS) Page 2 sur 5

32 3. HORAIRE MINIMUM DE L UNITE DE FORMATION 3.1. Etudiant : 200 périodes Code U Z 3.2. Encadrement du stage : Dénomination du cours Classement Code U Nombre de périodes par groupe d étudiants Encadrement du stage : bachelier en éducation spécialisée PP O PROGRAMME 4.1. Programme pour l étudiant L étudiant sera capable : de présenter l institution dans laquelle il effectue un stage : décrire les spécificités du service ; réaliser une synthèse personnelle du projet pédagogique de l institution ; identifier les caractéristiques du public cible ; de participer aux activités socio-éducatives du service et de relever les objectifs y afférant et les adaptations mises en place en fonction du contexte et des ressources ; de décrire des situations vécues en tant qu éducateur spécialisé ; de s initier à un processus d interrogation et de questionnement par rapport aux situations vécues : accepter et reconnaître les limites du travail de l éducateur spécialisé par rapport aux demandes des personnes ; mettre en place des démarches pour vérifier la compréhension de la demande ; formuler des hypothèses quant aux demandes et aux comportements des personnes ; prendre en considération les personnes dans leur globalité ; de réfléchir à la place de l affectif dans les situations professionnelles pour : établir une distance professionnelle ; poser les limites entre sphère professionnelle et privée ; de développer des relations authentiques et constructives avec les personnes dans la vie quotidienne : relever des ressources et des compétences potentielles chez les personnes accompagnées ; décoder les messages verbaux et non-verbaux ; reconnaître l autre en tant que sujet ; de développer sa capacité à communiquer : évaluer sa capacité à entrer en relation ; Page 3 sur 5

33 développer l écoute active (empathie et congruence) ; accepter des situations de tension et de conflit ; de percevoir et d admettre que des opinions, des représentations, des convictions influencent son mode de pensée et son action ; de communiquer ses doutes et ses questionnements au sein d une équipe pluridisciplinaire ; de s interroger sur la cohérence entre le projet éducatif et le travail socio-éducatif du service ; de communiquer de façon claire, oralement et par écrit, ses observations,ses réflexions et ses demandes ; d interpeller et de se laisser interpeller par d autres : questionner les pratiques d autrui ; questionner ses pratiques ; écouter les différents points de vue ; accepter les interpellations sur ses pratiques ; relier les pratiques aux théories ; de s interroger sur son identité professionnelle : confronter son projet personnel aux pratiques de l institution ; s interroger sur la légitimité de ses actes et ses interventions, en situant son questionnement dans une dimension éthique et en respectant les règles de base de la déontologie professionnelle ; de s auto-évaluer de manière à mettre en évidence les acquis, les compétences professionnelles et les points faibles ; de témoigner de gestes et d accompagnements spécifiques et de confronter ses représentations du public accompagné ; de mettre en œuvre des démarches de recherche d informations Programme pour le personnel chargé de l encadrement amener l étudiant à établir des liens entre les contenus de la formation et la description de ses observations sur le terrain ; clarifier avec l étudiant, l entreprise ou l institution, les termes du contrat de stage en fonction des items du programme de l étudiant ; gérer le suivi des activités de stage et les contacts avec les institutions et les services concernés ; définir la démarche attendue, annoncer les critères et les modalités d évaluation; rappeler à l étudiant la distinction entre les faits observés et les interprétations personnelles ; aider l étudiant à relater des faits avec clarté et précision ; aider l étudiant à améliorer sa compréhension du milieu et des relations professionnelles, notamment par la recherche d informations ; encadrer la pratique de l étudiant et évaluer ses apprentissages par rapport aux finalités et aux capacités terminales de l unité de formation. Page 4 sur 5

34 5. CAPACITES TERMINALES Pour atteindre le seuil de réussite, en référence aux contenus de son niveau de formation, l étudiant sera capable, au travers d un ou plusieurs rapports d activités oraux et écrits, dans le respect des règles déontologiques et de l usage correct de la langue française : de décrire des situations socio-éducatives en tant qu éducateur spécialisé ; de distinguer les faits observés des interprétations personnelles ; de s interroger sur sa pratique en mettant notamment en évidence la place occupée par les bénéficiaires et la distance professionnelle qu il a pu établir avec eux ; de décrire en quoi ses relations avec l équipe et les bénéficiaires ont visé à développer des relations constructives ; de réaliser une synthèse personnelle du projet pédagogique de l institution ; d identifier les acquis de son expérience de stage en vue de construire son identité professionnelle (limites et ressources) en tenant compte des spécificités des bénéficiaires. Pour déterminer le degré de maîtrise, il sera tenu compte des critères suivants : la capacité à développer des attitudes d ouverture visant à l intégration dans un travail d équipe, la qualité de l utilisation des observations, la qualité, la clarté et la structure de la présentation de l expérience vécue ; le degré de pertinence des commentaires et la qualité des liens établis avec la formation. 6. CHARGE DE COURS Le chargé de cours sera un enseignant. Page 5 sur 5

35 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO - EDUCATIF : APPROCHES METHODOLOGIQUES SPECIFIQUES ENSEIGNEMENT SUPERIEUR PEDAGOGIQUE DE TYPE COURT CODE : U36 D1 CODE DU DOMAINE DE FORMATION : 903 DOCUMENT DE REFERENCE INTER-RESEAUX Approbation du Gouvernement de la Communauté française du 15 juin 2007, sur avis conforme de la Commission de concertation Page 1 sur 4

36 BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO - EDUCATIF : APPROCHES METHODOLOGIQUES SPECIFIQUES ENSEIGNEMENT SUPERIEUR PEDAGOGIQUE DE TYPE COURT 1. FINALITES DE L UNITE DE FORMATION 1.1. Finalités générales Conformément à l article 7 du décret de la Communauté française du 16 avril 1991, cette unité de formation doit : 1.2. Finalités particulières concourir à l épanouissement individuel en promouvant une meilleure insertion professionnelle, sociale, culturelle et scolaire; répondre aux besoins et demandes en formation émanant des entreprises, des administrations, de l enseignement et d une manière générale des milieux socioéconomiques et culturels. Cette unité de formation vise à permettre à l étudiant, dans le respect des règles de déontologie, d appréhender des techniques et méthodologies relatives à la dynamique de groupe et à la conduite de réunions ; de s initier aux médias et aux TIC comme outils de travail socio-éducatif. 2. CAPACITES PREALABLES REQUISES 2.1. Capacités Au départ d un document écrit traitant au sens large de l éducation, par écrit et oralement : résumer ; émettre une critique en rapport avec son domaine de formation future ; disserter. Le travail de l étudiant respectera les règles courantes de la présentation, de la syntaxe et de l orthographe Titre pouvant en tenir lieu Certificat d enseignement secondaire supérieur (CESS) Condition particulière d admission Etre inscrit dans l unité de formation «BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO-EDUCATIF : APPROCHE CONCEPTUELLE 1» Page 2 sur 4

ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION : BACHELIER EN MARKETING

ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION : BACHELIER EN MARKETING MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ACTIVITES

Plus en détail

BREVET D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DE CONSEILLER EN ADMINISTRATION ET GESTION DU PERSONNEL

BREVET D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DE CONSEILLER EN ADMINISTRATION ET GESTION DU PERSONNEL MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION BREVET D ENSEIGNEMENT

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

STAGE : TECHNICIEN EN BUREAUTIQUE

STAGE : TECHNICIEN EN BUREAUTIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail

TECHNICIEN EN BUREAUTIQUE

TECHNICIEN EN BUREAUTIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION TECHNICIEN EN BUREAUTIQUE

Plus en détail

STAGE : ELECTRICIEN INSTALLATEUR-MONTEUR

STAGE : ELECTRICIEN INSTALLATEUR-MONTEUR MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION BACHELIER EN INFORMATIQUE

Plus en détail

ELECTRICIEN INSTALLATEUR - MONTEUR

ELECTRICIEN INSTALLATEUR - MONTEUR MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION ELECTRICIEN INSTALLATEUR

Plus en détail

STAGE : TECHNICIEN EN INFORMATIQUE

STAGE : TECHNICIEN EN INFORMATIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION DROIT

Plus en détail

ELEMENTS DE BUREAUTIQUE

ELEMENTS DE BUREAUTIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENTET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ELEMENTS

Plus en détail

CONNAISSANCES DE GESTION DE BASE

CONNAISSANCES DE GESTION DE BASE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION CONNAISSANCES

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

SECRETARIAT : ORGANISATION, TECHNIQUES ET METHODES DE TRAVAIL

SECRETARIAT : ORGANISATION, TECHNIQUES ET METHODES DE TRAVAIL MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION SECRETARIAT

Plus en détail

INFORMATIQUE : LOGICIELS TABLEUR ET GESTIONNAIRE DE BASES DE DONNEES

INFORMATIQUE : LOGICIELS TABLEUR ET GESTIONNAIRE DE BASES DE DONNEES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

TECHNIQUES DE DISTRIBUTION

TECHNIQUES DE DISTRIBUTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION TECHNIQUES

Plus en détail

EQUIPEMENTS ELECTRONIQUES : MAINTENANCE

EQUIPEMENTS ELECTRONIQUES : MAINTENANCE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EQUIPEMENTS

Plus en détail

ADMINISTRATION ET MAINTENANCE DE RESEAUX SOUS LOGICIEL PROPRIETAIRE

ADMINISTRATION ET MAINTENANCE DE RESEAUX SOUS LOGICIEL PROPRIETAIRE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ADMINISTRATION

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

MECANICIEN DE VEHICULES DE TOURISME ET UTILITAIRES

MECANICIEN DE VEHICULES DE TOURISME ET UTILITAIRES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION MECANICIEN ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Œnologie : Vins d Europe (hors France)

Œnologie : Vins d Europe (hors France) ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE - REGIME 1 DOCUMENT 8 bis DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION 1. La présente demande émane du réseau : (1) Communauté française O (1) Provincial et communal O (1) Libre

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

BOULANGERIE : NIVEAU DE MAITRISE

BOULANGERIE : NIVEAU DE MAITRISE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BOULANGERIE

Plus en détail

PATISSERIE : NIVEAU DE MAITRISE

PATISSERIE : NIVEAU DE MAITRISE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION PATISSERIE

Plus en détail

ADMINISTRATION DE RESEAUX SOUS LOGICIEL «OPEN SOURCE»

ADMINISTRATION DE RESEAUX SOUS LOGICIEL «OPEN SOURCE» MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ADMINISTRATION

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SOLIDARITÉS

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SOLIDARITÉS MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE SOLIDARITÉS PROFESSIONS SOCIALES Arrêté du 18 mai 2009 relatif au diplôme d Etat d éducateur technique spécialisé

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Chargé(e) d Accueil. La filière certifications de l afpols

Chargé(e) d Accueil. La filière certifications de l afpols Chargé(e) d Accueil La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

ADMINISTRATION, GESTION ET SECURISATION DES RESEAUX

ADMINISTRATION, GESTION ET SECURISATION DES RESEAUX MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ADMINISTRATION,

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention Les transformations sociales, la territorialisation et la complexité croissante des dispositifs liés aux

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Institut Universitaire de Formation des Maîtres Université de Provence - Aix-Marseille Université 20 ans d expérience dans la formation des professionnels dans les métiers de l enseignement, de l éducation

Plus en détail

BACHELIER EN MARKETING

BACHELIER EN MARKETING MINIST D LA COMMUNAUT FANCAIS ADMINISTATION GNAL D L NSIGNMNT T D LA CHCH SCINTIFIQU NSIGNMNT D POMOTION SOCIAL D GIM 1 DOSSI PDAGOGIQU SCTION BACHLI N MAKTING NSIGNMNT SUPIU CONOMIQU D TYP CT COD : 714100S32D1

Plus en détail

Intervention et pratique éducative reflet et/ou révélateur des tensions entre instructions, socialisation et qualification

Intervention et pratique éducative reflet et/ou révélateur des tensions entre instructions, socialisation et qualification Reconnaissance de la professionnalité de stagiaires en enseignement au secondaire et rôles des superviseurs Intervention et pratique éducative reflet et/ou révélateur des tensions entre instructions, socialisation

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail)

L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail) L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail) 1. Définition L'accompagnement personnalisé, qui s'adresse à tous les élèves, est un espace de liberté pédagogique permettant

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V.

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V. Siège social : 9 bis, rue Armand Chabrier 47400 TONNEINS Tél. : 05.53.64.61.57 Fax : 05.53.64.63.12 e-mail : adestonneins@yahoo.fr Site : www.adesformations.fr Antenne de Bazas 7 chemin Larriou 33430 BAZAS

Plus en détail

Réforme du du BTS Comptabilité Gestion. Comptabilité Gestion. Jean-Charles Diry Nathalie Freydière Jean-Philippe Minier Amélie Zurita

Réforme du du BTS Comptabilité Gestion. Comptabilité Gestion. Jean-Charles Diry Nathalie Freydière Jean-Philippe Minier Amélie Zurita Réforme du du BTS Jean-Charles Diry Nathalie Freydière Jean-Philippe Minier Amélie Zurita 1 Bacs Généraux S & ES Retours d université Bacs Professionnels (notamment Gestion Administration) Bacs Technologiques

Plus en détail

BACHELIER EN ASSURANCES

BACHELIER EN ASSURANCES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION BACHELIER EN ASSURANCES

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien(ne) Médiation Services Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr REFERENTIEL DE CERTIFICATION D'UNE SPECIALITE DU TITRE PROFESSIONNEL DU

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Cohésion d Equipe - Team Building

Cohésion d Equipe - Team Building Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Cohésion d Equipe - Team Building Objectifs : Comprendre les mécanismes de fonctionnement d une équipe. Comprendre les rôles de chacun et le rôle de l encadreur.

Plus en détail

Circulaire n 5051 du 04/11/2014

Circulaire n 5051 du 04/11/2014 Circulaire n 5051 du 04/11/2014 Collaboration entre les Centres psycho-médico-sociaux, le Service de médiation scolaire et le Service des équipes mobiles missions et rôles Réseaux et niveaux concernés

Plus en détail

LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES

LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES LES CONTENUS DE FORMATION COMMUNS Champ professionnel «Métiers de la relation aux clients et aux

Plus en détail

Languedoc - Roussillon

Languedoc - Roussillon Master Métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation 1 er degré MEEF Concours préparés : Concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE) Lieu : Carcassonne - Mende - Montpellier

Plus en détail

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT EPS / DANSE ART / DANSE Elèves du lycée Bréquigny à Rennes, Avril 2014 1 Les deux options facultatives danse au BAC Ce livret a été

Plus en détail

Profil d études détaillé. Section : Informatique et systèmes Finalité : Technologie de l informatique

Profil d études détaillé. Section : Informatique et systèmes Finalité : Technologie de l informatique Section : Informatique et systèmes Finalité : Technologie de l informatique Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves PLAN D'ACTION EN MATIÈRE D'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS

Plus en détail

Conform. Le Manager Coach Le Coach Professionnel

Conform. Le Manager Coach Le Coach Professionnel Conform Le Manager Coach Le Coach Professionnel 1 : Le Leadership Identifier les clés essentielles du leadership Exercer son leadership au quotidien Stimuler et mettre en mouvement ses équipes grâce à

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Problématique / Problématiser / Problématisation / Problème

Problématique / Problématiser / Problématisation / Problème Problématique / Problématiser / Problématisation / PROBLÉMATIQUE : UN GROUPEMENT DE DÉFINITIONS. «Art, science de poser les problèmes. Voir questionnement. Ensemble de problèmes dont les éléments sont

Plus en détail

L analyse des pratiques : une démarche facilitatrice pour la construction et l évolution de l identité professionnelle... 4

L analyse des pratiques : une démarche facilitatrice pour la construction et l évolution de l identité professionnelle... 4 FICHES TECHNIQUES La carrière de l'enseignant : comment durer dans le métier? Comment optimiser les ressources des professeurs expérimentés? Usure, adaptation, épreuves et ressources.... 3 L analyse des

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement.

DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement. DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement. Centre - Pays de Loire CHRU Tours COMMUNICATION «Conflits internes et Cohérence personnelle» SOMMAIRE Introduction page 3 Communication Page 4 Les paramètres d

Plus en détail

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF 10 REPÈRES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 MEN-DGESCO 2013 Sommaire 1. LES OBJECTIFS DU DISPOSITIF 2. LES ACQUISITIONS PRIORITAIREMENT VISÉES 3. LES LIEUX

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

Unité de formation professionnelle du Ceras

Unité de formation professionnelle du Ceras Unité de formation professionnelle du Ceras 15 novembre 2013 : Journée romande de la commission latine d intégration professionnelle (CLIP) Cette présentation, susceptible d être d distribuée e aux personnes

Plus en détail

Petite enfance : des droits pour ouvrir à la citoyenneté?

Petite enfance : des droits pour ouvrir à la citoyenneté? Petite enfance : des droits pour ouvrir à la citoyenneté? Introduction Dans un monde où chacun perçoit l autre comme une menace dès lors qu il transgresse les codes et rites sociaux, où il est difficile

Plus en détail

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE MASTER Mention MEEF «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE Nouveau master mis en place à compter de septembre 2013 pour les M1. Pour le

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS)

Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS) Logo de l organisme de Formation Intitulé Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS) Public Tout public Pré-requis - aptitude physique à suivre la formation

Plus en détail

ELABORER UN PROJET D ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF

ELABORER UN PROJET D ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF ELABORER UN PROJET D ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF 1 ELABORER UN PROJET D ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF I. Elaborer le projet SOMMAIRE - L accompagnement éducatif - principes généraux - les volets du projet - Identifier

Plus en détail

144 174 237 30h + 120h 555 h

144 174 237 30h + 120h 555 h Niveau : LICENCE Année Domaine : Mention : Spécialité : S.T.A.P.S. S.T.A.P.S. MANAGEMENT DU SPORT L2 120 ES Volume horaire étudiant : 144 174 237 30h + 120h 555 h cours magistraux travaux dirigés travaux

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

Monter son propre espace web Réf : D01

Monter son propre espace web Réf : D01 1 Monter son propre espace web Réf : D01 Intervenant : Difficile de faire son propre site ou blog? Pas vraiment. Découvrez des outils et services simples pour monter votre propre espace Web et créer le

Plus en détail

LES HABILETÉS DE SAVOIR ÊTRE

LES HABILETÉS DE SAVOIR ÊTRE LES HABILETÉS DE SAVOIR ÊTRE Clémence Gauvin et Émilienne Laforge, professeures Module travail social Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue 2004-2005, modification mai 2006 Introduction La formation

Plus en détail

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS ACTIVISION Coaching : un cursus de formation complet accrédité ICF pour acquérir les compétences et la posture du coach professionnel. Une formation professionnelle, pour des professionnels, par des professionnels.

Plus en détail

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé Domaine Santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé HES-SO, les 5 et 6 mai 2011 1 PEC Modules complémentaires santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé 1. Finalité des modules

Plus en détail

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Janvier 2005 This document is available in English under

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : IUT Domaine : Droit, économie, gestion Mention : E-Commerce et Marketing numérique Parcours : Marketing et commerce sur internet Numéro d accréditation : 20150290 Régime

Plus en détail

L élaboration de la fiche de poste

L élaboration de la fiche de poste L élaboration de la fiche de poste 1 Guide pratique pour l élaboration de la fiche de poste Christine SCHMELTZ-OSCABY 40 Allée Ikinoak - 64210 Guethary tél.: 06 07 51 95 97 E-mail :chrischmeltz@yahoo.fr

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE VAE BEES1 CYCLISME

GUIDE DE LECTURE VAE BEES1 CYCLISME GUIDE DE LECTURE VAE BEES1 CYCLISME CONSIGNES DE LECTURE Ce tableau comporte de gauche à droite 4 colonnes: Colonne activités: Colonne tâches: il s'agit des activités professionnelles de référence que

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Définir et consolider son projet associatif

Définir et consolider son projet associatif FICHE PRATI QUE Définir et consolider son projet associatif L association se place sous le signe de la liberté : celle de se regrouper pour prendre collectivement une initiative. De l idée à la conception,

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT «Amener chacun à une autonomie responsable» INTRODUCTION Dans l esprit du Projet Educatif défini par le Pouvoir Organisateur du Collège Notre-Dame et dans la volonté de respecter

Plus en détail

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE :

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : DECRYPTAGE ET TEMOIGNAGE Le coaching en entreprise est souvent source de questionnement sur différents aspects : quelles populations concernées? Dans

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE

LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE Spécialité: Gestion Clientèle Particuliers Arrêté d habilitation : 20090979 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2013-2015 VU la loi 84-52 du 26 janvier

Plus en détail

LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS

LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS A. Armand IGEN lettres avril 2009-1 LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS Cette présentation du programme de français pour les classes de seconde, première, et terminale du

Plus en détail

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges.

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges. Projet Pédagogique La scolarité vise à aborder les apprentissages en prenant en compte les compétences de chacun afin de permettre l épanouissement de tous. La communauté éducative propose donc un enseignement

Plus en détail

Comment la proposer et la réaliser?

Comment la proposer et la réaliser? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment la proposer et la réaliser? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les professionnels de santé dans la mise en œuvre d un programme

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

Présentation générale de la formation

Présentation générale de la formation Présentation générale de la formation et des modules du Certificate of Advanced Studies (CAS) Formation créée et gérée par les Hautes écoles HEP VD, IDHEAP, IFFP, UNI-GE 1. CONTEXTE La profession de directeur

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION SCIENCES ET TECHNIQUES DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES STAPS 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR

OFFRE DE FORMATION SCIENCES ET TECHNIQUES DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES STAPS 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION SCIENCES ET TECHNIQUES DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES STAPS 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION / STAPS Sous réserve d accréditation PRÉSENTATION DE LA LICENCE EN

Plus en détail

Bibliothèque des Compétences clés

Bibliothèque des Compétences clés Bibliothèque des Compétences clés Modules Jours Heures S exprimer oralement 3 21 S exprimer à l écrit 4 28 Manipuler les chiffres et les ordres de grandeur 5 35 Utiliser les principaux outils bureautiques

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE VALORISATION DE LA LANGUE FRANÇAISE Service émetteur : Direction des études Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 20

Plus en détail

«Les Relations Publiques»

«Les Relations Publiques» 46 ème session de formation Club de presse Ooredoo «Les Relations Publiques» 27 mars 2014 Présentée par M hamed BITOURI Docteur en psychologie Expert international 1 Les relations publiques (une fonction

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Conception de projets multimédia et de dispositifs numériques Médiation, médiatisation des savoirs

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Conception de projets multimédia et de dispositifs numériques Médiation, médiatisation des savoirs www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Conception de projets multimédia et de dispositifs numériques Médiation, médiatisation des savoirs Dix années d expérience en formation de chef de projet multimédia

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Solidarité Doubs Handicap

LIVRET D ACCUEIL. Solidarité Doubs Handicap LIVRET D ACCUEIL POLE MEDICO-SOCIAL Services Accueil de Vie Services Habitat et Social Animation Socio-Culturelle POLE TRAVAIL PROTEGE Edition du 30 juin 2014 Solidarité Doubs Handicap SOLIDARITE DOUBS

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : IUT d EVRY Département Génie Thermique et Energie Domaine : DEG / STS Mention : Métiers de l'immobilier : gestion et développement de patrimoine immobilier Parcours

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

Résolution de conflits, coaching et formation

Résolution de conflits, coaching et formation Résolution de conflits, coaching et formation Fabienne Alfandari 16 chemin des Clochettes 1206 Genève fabienne@image-imagination.com www. image-imagination.com tél. 079 540 65 44 Un besoin dans les entreprises

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

Guide du tuteur. Baccalauréat professionnel. Accueil-Relation Clients et Usagers

Guide du tuteur. Baccalauréat professionnel. Accueil-Relation Clients et Usagers Guide du tuteur Baccalauréat professionnel Accueil-Relation Clients et Usagers Lycée Professionnel Henri Brulle 65 Route de Saint Emilion 33500 Libourne Tél : 05.57.48.12.30 Fax : 05.57.85.11.52 Présentation

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail