CÉGEP MARIE-VICTORIN SCIENCES HUMAINES : PROFIL INDIVIDU

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CÉGEP MARIE-VICTORIN SCIENCES HUMAINES : PROFIL INDIVIDU"

Transcription

1 CÉGEP MARIE-VICTORIN SCIENCES HUMAINES : PROFIL INDIVIDU 1 re SESSION (formation spécifique seulement) MV : L ESPACE MONDIAL Le cours L espace mondial est un cours d initiation à la géographie. Il permet à l étudiant de découvrir les différentes régions du monde tout en se familiarisant avec les principales notions de géographie physique et humaine (cartographie, population mondiale, urbanisation, mondialisation, géopolitique). La matière vue en classe cherche à démontrer comment l être humain occupe et aménage son territoire MV : HISTOIRE DE L OCCIDENT Le cours Histoire de l Occident permet à l étudiant de s initier au travail de l historien tout en abordant les principaux moments du développement de la civilisation occidentale. Ainsi, l étudiant aura l occasion de se pencher sur des sujets comme le monde gréco-romain, le monde médiéval et les croisades, la découverte de l Amérique, les révolutions politiques, économiques et sociales de l époque moderne, etc. Par l exploration de tous ces thèmes, l étudiant pourra donc comprendre en quoi notre civilisation est l héritière des civilisations qui nous ont précédés. Compétence : Reconnaître, dans une perspective historique, les caractéristiques essentielles de la civilisation occidentale (INITIATION - 022L) MV : PSYCHOLOGIE : L INDIVIDU EN PERSPECTIVE La psychologie est une science fascinante qui permet d étudier la personne humaine sous une multitude de facettes. Dans cette optique, le cours Psychologie : l individu en perspective permettra à l étudiant de se familiariser avec le vocabulaire spécifique de la psychologie contemporaine et, à travers l examen de ses différentes perspectives, de mieux comprendre les processus biologiques, cognitifs et affectifs qui sont responsables du comportement humain. Compétence : Expliquer les bases du comportement humain et des processus mentaux (INITIATION 022K) MV : VIE POLITIQUE Le cours Vie politique permet à l étudiant de découvrir et mieux comprendre les principales idées, règles et divers mécanismes qui caractérisent les luttes, les débats et la prise de décisions en démocratie. Parmi les thèmes étudiés on retrouve les acteurs politiques (citoyens, partis, groupes de pression, etc.), les idéologies politiques (libéralisme, conservatisme, socialisme, gauche, droite, etc.), les processus électoraux et les modes de scrutin (au Québec, au Canada, aux États-Unis, etc.), ainsi que les régimes démocratiques (parlementaire, présidentiel, etc.) MV : INDIVIDU ET SOCIÉTÉ Cette initiation à la sociologie propose une meilleure connaissance de l individu, de la société et de leur interrelation par l étude des principales notions de la sociologie que sont la culture, la socialisation, l identité, les structures sociales ainsi que la dynamique des différents rapports sociaux, afin de saisir la complexité sociale des individus. 1

2 2 e SESSION (formation spécifique seulement) MV : LE QUÉBEC ET LE MONDE (préalable relatif : Histoire de l Occident; pondération : 2-1-2; unités : 1,66) Crucial pour comprendre les débats politiques, économiques, sociaux, identitaires et culturels du Québec d aujourd hui, ce cours fait suite au cours Histoire de l Occident. Par ce cours, les étudiants pousseront nettement plus loin leur connaissance de l histoire du Québec par l analyse et l interprétation rigoureuse de documents (récits de voyage, mémoires, manifestes, chansons, articles de journaux d époque, photos, sites archéologiques, etc.). Ce cours jettera également un nouvel éclairage sur l histoire du Québec par l exploration de thématiques internationales RE : MÉTHODES QUANTITATIVES EN SCIENCES HUMAINES (préalable : aucun; pondération : 2-2-2; unités : 2,00) Ce cours permet à l étudiant de se familiariser avec les concepts fondamentaux et des techniques de base des méthodes quantitatives appliquées aux sciences humaines. L étudiant est amené à appliquer des outils statistiques et à interpréter les résultats dans des situations diverses, reliées au domaine des sciences humaines. Il est également appelé à lire de manière critique des textes comportant de l information de nature quantitative. Compétence : Appliquer des outils statistiques à l interprétation de données reliées à des contextes d études en sciences humaines (022P) MV : ÉCONOMIE GLOBALE Ce cours vise à expliquer les fondements économiques de la vie en société. Il traite ainsi des principes de base d une économie de marché, des principaux indicateurs économiques, de l évolution de l activité économique et des politiques économiques de l État. Les étudiants parviennent aussi à mieux comprendre la réalité économique à travers des faits d actualité. Compétence : Expliquer les fondements économiques de la vie en société (INITIATION 022M) MV : PROBLÉMATIQUES ET OBSERVATION EN PSYCHOLOGIE (préalable relatif : Psychologie : l individu en perspective; pondération : 2-1-2; unités : 1,66) En alternant des périodes d observation, des exposés théoriques, et des tables rondes, ce cours familiarise l étudiant du profil Individu, à la psychologie du développement humain et sensibilise aux phénomènes liés à l exclusion. Plusieurs thématiques sont ainsi abordées, tels l importance des premiers liens parents-enfant, les difficultés parentales, le décrochage scolaire et l itinérance. Au cours de périodes d observation directe (équivalentes à trois demi-journées) dans un organisme communautaire, l étudiant observe en étant supervisé les réalités sociales et psychologiques abordées dans le cours. En outre, ce cours fournit à chacun des éléments de réflexion quant à son propre développement MV : LES ÉTAPES DE LA VIE (préalable relatif : Psychologie : l individu en perspective; pondération : 2-1-2; unités : 1,66) Ce cours permet à l étudiant de se familiariser avec différentes périodes de développement traversées par l être humain de la naissance à la mort. Les thèmes abordés sont multiples et nous concernent tous; que l on pense à l impact de l enfance sur la vie adulte, à la formation de l estime de soi (positive ou négative), aux transformations physiques et psychologiques vécues par l adolescent, aux relations familiales et amoureuses, à l impact du divorce, à la façon de vivre le vieillissement ou même à l approche de la mort. Ainsi, à travers l ensemble des concepts vus en classe, ce cours amène chacun à se questionner sur son propre développement et favorise une meilleure compréhension des attitudes et comportements des gens de son entourage. 2

3 MV : PROBLÉMATIQUES ET OBSERVATION EN SOCIOLOGIE (préalable relatif : Individu et société; pondération : 2-1-2; unités : 1,66) Cours de sociologie avec pédagogie active qui consiste à aller à plusieurs reprises sur le terrain ou à assister à des conférences. Les méthodes utilisées seront l observation participante et l analyse de films à partir du thème général de la culture des jeunes en milieu urbain. À titre d exemple, les terrains suivants ont déjà été au programme : parcours urbains, portraits de quartier (Montréal-Nord, Westmount/St-Henri, Berri-UQAM, boulevard St-Laurent), visites d institutions ou d événements (Maison culturelle de Montréal-Nord, la Nuit des sans-abris, une visite en prison fédérale, etc.) MV : SOCIÉTÉS ACTUELLES ET NOUVELLES FORMES DE VIE SOCIALE (préalable relatif : Individu et société; pondération : 2-1-2; unités : 1,66) Ce cours décrit les sociétés actuelles, notamment à partir d une classification socio-historique des types de sociétés, afin de produire une explication des nouvelles formes de lien social à partir de la société contemporaine. Il vise une compréhension appliquée des phénomènes sociaux et des structures sociales. Il permettra ainsi de comparer la société québécoise aux autres formes de sociétés afin de mieux comprendre les tendances qui contribuent à leur développement et de réfléchir sur le changement des sociétés actuelles à travers l exploration de leurs institutions. 3 e SESSION (formation spécifique seulement) MV : MÉTHODES DE RECHERCHE EN SCIENCES HUMAINES (préalable relatif : Méthodes quantitatives en sciences humaines; pondération : 2-2-3; unités : 2,33) Ce cours permet à l étudiant de se familiariser avec les principales caractéristiques de la démarche scientifique en sciences humaines en vue de réaliser un processus complet de recherche empirique, et ce, dans les limites inhérentes à une première expérience de ce type. L étudiant aura pour tâche de réaliser une recherche scientifique en passant par les grandes étapes de ce processus : définition du problème, choix d une méthode, construction d un instrument de collecte des données, collecte et analyse de ces données, interprétation et diffusion des résultats de recherche., Il pourra ainsi exercer et développer des attitudes de rigueur, de constance, d ouverture d esprit, d organisation et d éthique, toutes qualités qui lui serviront dans sa vie personnelle comme dans ses études universitaires. Compétence : Appliquer la démarche scientifique à une recherche empirique en sciences humaines (022Q) MV : PSYCHOLOGIE DE LA SEXUALITÉ (préalable absolu : Psychologie : l individu en perspective; pondération : 2-1-3; unités : 2,00) Ce cours offert aux étudiants du profil Individu approfondira plusieurs aspects de la sexualité humaine, les orientations sexuelles, les dysfonctions, les paraphilies, la sexualité de l enfance à la maturité, les différences entre les genres ainsi que les facteurs biologiques, psychologiques, sociaux et culturels déterminant l ensemble des conduites sexuelles MV : SANTÉ MENTALE (préalable absolu : Psychologie : l individu en perspective; pondération : 2-1-3; unités : 2,00) Ce cours présente un volet plus précis de la psychologie, celui de la santé mentale. Il offre une définition contemporaine de la santé mentale et présente l'influence des facteurs biologiques, psychologiques, sociaux et culturels sur différents troubles psychologiques. Ce cours offre à l étudiant une meilleure compréhension des réalités d'autrui aux prises avec un problème de santé mentale. 3

4 RE : BIOLOGIE HUMAINE (préalable obligatoire pour les programmes universitaires en psychologie) Puisque le comportement humain est influencé par les systèmes nerveux et endocrinien et par l hérédité, il importe de se familiariser avec leur fonctionnement lorsque l on veut poursuivre des études dans certains programmes universitaires, notamment la psychologie. Le cours Biologie humaine vise à fournir les bases biologiques sur lesquelles s appuient, entre autres, des cours axés sur le développement, la perception, la cognition et la physiologie du comportement. La méthode scientifique sera aussi abordée afin de permettre à l étudiant d appliquer à la résolution de problèmes les notions acquises. Un choix parmi les trois suivants. Compétence : Expliquer la régulation cellulaire et systémique de l organisme humain ainsi que sa reproduction (022V) MV : HISTOIRE CULTURELLE DU 20 e SIÈCLE (préalable absolu : Histoire de l Occident; pondération : 2-1-3; unités : 2,00) Ce cours propose une nouvelle façon de voir l histoire du XX e siècle : l histoire culturelle. Il s agit de saisir comment les gens vivent et perçoivent le monde dans lequel ils vivent. Sous la trame de fond des grands événements historiques qui ont jalonné le XX e siècle, quel regard les différents groupes humains portent-ils sur eux-mêmes, sur les autres et sur le monde en général? Le concept de «supériorité raciale» chez les colonisateurs européens, «l image de la femme» dans les Années folles, l «homme nouveau» des régimes totalitaires, la «propagande» pendant la Seconde Guerre mondiale, le mythe du «Che» et du révolutionnaire dans le contexte de décolonisation ne sont que quelques exemples des thèmes qui peuvent être abordés dans ce cours visant à mieux comprendre l humain dans une perspective historique MV : CULTURE ET ENJEUX DE LA MONDIALISATION (préalable absolu : Individu et société; pondération : 2-1-3; unités : 2,00) Ce cours d approfondissement porte sur la culture issue de la mondialisation des sociétés contemporaines. À travers une série de thèmes issus de la mondialisation (identité, diversité, métissage, lien social, mouvements sociaux, travail, consommation, performance, urbanité, criminalité, médias et nouveaux médias), ce cours introduit à l étude de la société globale à travers ses nouvelles formes culturelles. L étudiant y explore, décrit et explique la dynamique culturelle de la mondialisation qui détermine l évolution profonde des sociétés occidentales. 4 e SESSION (formation spécifique seulement) RE : DÉMARCHE D INTÉGRATION EN SCIENCES HUMAINES (préalable absolu : Méthodes de recherche en sciences humaines; pondération : 1-2-3; unités : 2,00) Cette activité d apprentissage, proposée à la fin du cheminement scolaire de l étudiant, lui permet de faire le bilan des apprentissages acquis au cours de sa formation en Sciences humaines, à partir d une problématique ou d un sujet de nature multidisciplinaire. Autour d un thème porteur de différentes problématiques ou divers sujets, des activités sont organisées afin de réactiver et réutiliser les acquis des étudiants, à la fois leurs connaissances et leurs habiletés, principalement issues de la formation spécifique et de la formation générale du programme de Sciences humaines. Ce cours est porteur de l épreuve synthèse de programme (ESP), dont la réussite est conditionnelle à l obtention du diplôme d études collégiales (DEC). Compétence : Démontrer l intégration personnelle d apprentissages du programme (022T). 4

5 RE : MÉTHODES QUANTITATIVES AVANCÉES (préalable oblig. pour les prog. universit. en psychologie) (préalable absolu : Méthodes quantitatives en sciences humaines; pondération : 2-1-3; unités : 2,00) Ce cours permet à l étudiant de parfaire ses connaissances des méthodes quantitatives susceptibles d être appliquées dans les différentes sciences humaines. Par ce cours, il comprendra mieux les différents tests d hypothèse et les méthodes d estimation qu il peut rencontrer dans différentes disciplines des sciences humaines, notamment en psychologie. Ce cours constitue d ailleurs un préalable universitaire dans les programmes associés à ce domaine. Compétence : Appliquer des outils statistiques avancés, fondés sur la théorie des probabilités, à la prise de décision dans des contextes d études en sciences humaines (022W) MV : DÉFIS DE LA PLANÈTE (préalable absolu : L espace mondial; pondération : 2-1-3; unités : 2,00) Sur une toile de fond environnementale, liée aux changements climatiques, différents «défis de la planète» seront étudiés dans ce cours : la surpopulation, les maladies de masse, les épidémies, le désordre alimentaire, la déforestation, les enjeux géopolitiques de l énergie, etc. L étudiant pourra approfondir les notions géographiques acquises lors du cours L espace mondial et ainsi démontrer comment les sociétés humaines occupent, aménagent et souvent détériorent les espaces, habités ou non, de la Terre. Deux choix parmi les six suivants MV : HISTOIRE CULTURELLE DU 20 e SIÈCLE (préalable absolu : Histoire de l Occident; pondération : 2-1-3; unités : 2,00) Voir la description du cours à la 3 e session MV : RELATIONS ÉCONOMIQUES INTERNATIONALES (préalable absolu : Économie globale; pondération : 2-1-3; unités : 2,00) Le cours Relations économiques internationales développe davantage les concepts fondamentaux, acquis dans le cadre du cours Économie globale, et les applique dans un contexte d économie de marché à l échelle internationale. Le cours dresse un portrait de l'économie mondiale et de son évolution, identifie les enjeux du commerce international et décrit les principaux échanges commerciaux dans le monde. Il approfondie particulièrement les principaux éléments macroéconomiques liés au commerce international tels que les structures des échanges commerciaux, le fonctionnement des économies des grands pays (les États-Unis, le Japon, l Union européenne et le Canada) et des pays émergents (l Inde, la Chine, etc.), le système monétaire international et ses institutions (le FMI, la Banque mondiale, l OMC, etc.) et les formes d association économique (l ALENA, l'union européenne) MV : ACTUALITÉ POLITIQUE INTERNATIONALE (préalable absolu : Vie politique; pondération : 2-1-3; unités : 2,00) Le cours Actualité politique internationale permet à l étudiant d'explorer les caractéristiques, l'organisation et le fonctionnement du système mondial contemporain : les relations internationales (évolution, théories, principes, etc.), les acteurs politiques (États, organisations internationales, firmes, individus, etc.), les luttes, conflits et enjeux (sécurité, terrorisme, mondialisation, points chauds de la planète, etc.) MV : CULTURE ET ENJEUX DE LA MONDIALISATION (préalable absolu : Individu et société; pondération : 2-1-3; unités : 2,00) Voir la description du cours à la 3 e session. 5

Compétences de la formation spécifique que vous développerez dans vos cours

Compétences de la formation spécifique que vous développerez dans vos cours GUIDE DESCRIPTIF Ce Guide descriptif présente votre programme. Il vous fait connaître sa structure et vous aide à prendre des décisions éclairées lors de la confirmation de votre proposition. Il constitue

Plus en détail

ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION, PROFIL LANGUES- 500.A4. Informations sur le programme et description des cours

ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION, PROFIL LANGUES- 500.A4. Informations sur le programme et description des cours ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION, PROFIL LANGUES- 500.A4 Informations sur le programme et description des cours Service de la gestion et du développement des programmes d études 2015-2016 ARTS, LETTRES ET

Plus en détail

Prenez note que l horaire est maintenant de 8 h 30 à 16 h

Prenez note que l horaire est maintenant de 8 h 30 à 16 h LES JEUDIS DE L INSTITUT (Jeudis CDC- IUD) Formation, consultation et enseignement PROGRAMMATION 2013-2014 INITIATION AUX CONCEPTS DE BASE EN DÉPENDANCE 26 septembre 2013 SENSIBILISATION À L APPROCHE MOTIVATIONNELLE

Plus en détail

Description des cours FORMATION SPÉCIFIQUE

Description des cours FORMATION SPÉCIFIQUE Description des cours FORMATION SPÉCIFIQUE HISTOIRE 330-101- PN Initiation à l histoire des peuples autochtones de l Amérique du Nord- Est D où viennent nos ancêtres? Comment se sont développés leurs sociétés,

Plus en détail

1. CE QUI LES SÉPARE : DEUX DOMAINES DE RECHERCHE

1. CE QUI LES SÉPARE : DEUX DOMAINES DE RECHERCHE 10 Communication internationale et communication interculturelle RÉSUMÉ La communication interculturelle et la communication internationale constituent deux domaines particuliers d étude dans le champ

Plus en détail

SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ECONOMIE ET DROIT

SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ECONOMIE ET DROIT 13. c LYCEE JEAN-PIAGET NEUCHATEL SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ECONOMIE ET DROIT Objectifs généraux Les relations des hommes vivant en société, la façon dont ils utilisent les ressources à leur

Plus en détail

PRÉPA EUROPÉENNE. en RESSOURCES HUMAINES ET RELATIONS SOCIALES. Ecofac. 1ère année RESSOURCES HUMAINES ET RELATIONS SOCIALES

PRÉPA EUROPÉENNE. en RESSOURCES HUMAINES ET RELATIONS SOCIALES. Ecofac. 1ère année RESSOURCES HUMAINES ET RELATIONS SOCIALES Ecofac Business School ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE ET DE MANAGEMENT 1ère année PRÉPA EUROPÉENNE La PRÉPA Européenne en Ressources Humaines et Relations Sociales est une formation post Bac qui se compose

Plus en détail

Éléments clés des échanges tenus dans le cadre de la Journée de réflexion sur l Initiative concertée pour le développement des jeunes enfants

Éléments clés des échanges tenus dans le cadre de la Journée de réflexion sur l Initiative concertée pour le développement des jeunes enfants Éléments clés des échanges tenus dans le cadre de la Journée de réflexion sur l Initiative concertée pour le développement des jeunes enfants 12 novembre 2015 Les inspirations d ailleurs et la réflexion

Plus en détail

Un regard sur le travail social en Seine-Saint-Denis.

Un regard sur le travail social en Seine-Saint-Denis. Un regard sur le travail social en Seine-Saint-Denis. Outils de réflexion et de valorisation des actions de prévention. Ce projet est né de notre participation aux rencontres Carrefour-Prévention proposées

Plus en détail

GÉOGRAPHIE BACCALAURÉAT MAJEURE MINEURE

GÉOGRAPHIE BACCALAURÉAT MAJEURE MINEURE » BACCALAURÉAT MAJEURE MINEURE PROGRAMME CAMPUS ADMISSION RÉGIME 1 Baccalauréat Rimouski automne hiver TC TP Majeure Rimouski automne hiver TC TP Mineure Rimouski automne hiver TC TP BACCALAURÉAT MAJEURE

Plus en détail

GUIDE COURS DE FORMATION GÉNÉRALE COMPLÉMENTAIRE ET D ÉDUCATION PHYSIQUE HIVER 2014

GUIDE COURS DE FORMATION GÉNÉRALE COMPLÉMENTAIRE ET D ÉDUCATION PHYSIQUE HIVER 2014 GUIDE COURS DE FORMATION GÉNÉRALE COMPLÉMENTAIRE ET D ÉDUCATION PHYSIQUE HIVER 2014 Cheminement scolaire Novembre 2013 DESCRIPTION DES COURS COMPLÉMENTAIRES Numéro du cours et compétence 101-GKL-03 (X)

Plus en détail

UE 5 - ECONOMIE. Niveau L : 210 heures 18 ECTS. 2. L économie de marché : son fonctionnement et ses imperfections (70 heures) Avril 2006 1

UE 5 - ECONOMIE. Niveau L : 210 heures 18 ECTS. 2. L économie de marché : son fonctionnement et ses imperfections (70 heures) Avril 2006 1 UE 5 - ECONOMIE Niveau L : 210 heures 18 ECTS Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Grands courants de pensée et principaux faits économiques et sociaux (35 heures) 1.1 Histoire des faits

Plus en détail

CAPSULE DE VULGARISATION

CAPSULE DE VULGARISATION CAPSULE DE VULGARISATION Les déterminants de la persévérance scolaire retenus par R 2 Rédaction : Frédérick Tremblay, CRÉPAS Supervision : Mireille Jetté, R 2 DÉTERMINANTS DE LA PERSÉVÉRANCE SCOLAIRE Il

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Sciences de la Nature 200.B0... 5 Grille de choix de cours... 7. Formation spécifique... 38

TABLE DES MATIÈRES. Sciences de la Nature 200.B0... 5 Grille de choix de cours... 7. Formation spécifique... 38 GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 TABLE DES MATIÈRES Sciences de la Nature 200.B0... 5 Grille de choix de cours... 7 Formation spécifique... 8 Sciences Humaines Profil Individu, société et monde 300.30...

Plus en détail

effet buzz Les enjeux de l éducation aux médias Effet Buzz www.effetbuzz.be Note d intention Le film Le livret pédagogique Les partenaires

effet buzz Les enjeux de l éducation aux médias Effet Buzz www.effetbuzz.be Note d intention Le film Le livret pédagogique Les partenaires aux de l information L impact des sur la vie des jeunes n est plus à démontrer. Presse écrite, télévision, radio et surtout internet font aujourd hui partie intégrante de leur vie quotidienne. Présents

Plus en détail

13/10/2010. La conception contemporaine de l adolescence en psychologie. Michel Claes 14 octobre 2010

13/10/2010. La conception contemporaine de l adolescence en psychologie. Michel Claes 14 octobre 2010 Michel Claes 14 octobre 2010 La conception contemporaine de l adolescence en psychologie La durée de l adolescence dans le cours de l existence humaine La notion de crise de l adolescence Les principales

Plus en détail

Les Parcours de Réussite Éducative à ORLEANS. 27 mai 2008

Les Parcours de Réussite Éducative à ORLEANS. 27 mai 2008 Les Parcours de Réussite Éducative à ORLEANS 27 mai 2008 La réussite: un projet et une organisation opérationnelle Direction de la Prévention, de la Réussite et de la Solidarité C.C.A.S Promotion de la

Plus en détail

LIEU ET HORAIRE DE NOS FORMATIONS

LIEU ET HORAIRE DE NOS FORMATIONS LES JEUDIS DE L INST IT UT PROGRAMMAT ION 2015-201 6 Inscription en ligne dependancemontreal.ca Centre de réadaptation en dépendance de Montréal - Institut universitaire LIEU ET HORAIRE DE NOS FORMATIONS

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Catherine Arseneault

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Catherine Arseneault Compte rendu Ouvrage recensé : Désirs d ailleurs. Essai d anthropologie des voyages. Par Franck Michel. (Québec, Presses de l Université Laval, 2004, 3 e édition. Pp. 366, ISBN 2-7637-8183-7) par Catherine

Plus en détail

«La Belgique, pays d accueil»

«La Belgique, pays d accueil» «La Belgique, pays d accueil» Activités réalisées dans le cadre de l appel à projets interculturels 2009-2010 CONTEXTE Athénée Royal Serge Creuz 1 à BRUXELLES Cours d ouverture aux cultures Professeur

Plus en détail

Plan d études du Bachelor de Sciences des religions

Plan d études du Bachelor de Sciences des religions Plan d études du Bachelor de Sciences des religions (sous réserve de ratification par les instances universitaires) Première année (semestres 1 et 2) Dispositions générales relatives aux examens de 1 ère

Plus en détail

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe,

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, l Europe pour la culture» (2006) Texte rédigé par le Relais Culture Europe dans le cadre de la consultation

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

synthèse Nourddine Harrami

synthèse Nourddine Harrami synthèse Nourddine Harrami Tout au long de cet ouvrage, les questions majeures que pose l adolescence dans le Maroc de ce début du 21e siècle ont été soumises à différents éclairages théoriques et empiriques.

Plus en détail

Marie Jacqué MCF en Sociologie. Université d Aix-Marseille Laboratoire Population Environnement Développement (LPED) UMR 151 IRD

Marie Jacqué MCF en Sociologie. Université d Aix-Marseille Laboratoire Population Environnement Développement (LPED) UMR 151 IRD Marie Jacqué MCF en Sociologie Université d Aix-Marseille Laboratoire Population Environnement Développement (LPED) UMR 151 IRD Le social La société s organise autour d une «conscience collective», c est-à-dire

Plus en détail

UN PROJET AVEC DES ELEVES : POURQUOI? COMMENT?

UN PROJET AVEC DES ELEVES : POURQUOI? COMMENT? UN PROJET AVEC DES ELEVES : POURQUOI? COMMENT? Qu il soit petit ou ambitieux, de courte durée ou de fond, le projet, moment exceptionnel dans l année ou moment de la semaine, motive les élèves sur un thème

Plus en détail

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE NOTICE DESCRIPTIVE DE AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE RENTREE DE NOVEMBRE 2015 1. Le métier d Aide- Médico-Psychologique L aide médico-psychologique (A.M.P.) exerce une fonction d accompagnement et d aide dans

Plus en détail

BACHELIER EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

BACHELIER EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION BACHELIER EN GESTION

Plus en détail

Le Lycée Louis Querbes propose un large panel d enseignements d exploration.

Le Lycée Louis Querbes propose un large panel d enseignements d exploration. Edito En seconde Générale et Technologique, votre enfant devra choisir deux enseignements d'exploration qui lui permettront de découvrir et d'explorer de nouveaux domaines d'activités tels que l'économie,

Plus en détail

Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale

Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale 1 L offre de soins en santé mentale dans l accord gouvernemental L accord gouvernemental du 9 octobre 2014 prévoit en

Plus en détail

POL 160 UNE SOCIÉTÉ PLURALISTE Activité réservée au Baccalauréat en enseignement au secondaire

POL 160 UNE SOCIÉTÉ PLURALISTE Activité réservée au Baccalauréat en enseignement au secondaire ÉCOLE DE POLITIQUE APPLIQUÉE Faculté des lettres et sciences humaines POL 160 UNE SOCIÉTÉ PLURALISTE Activité réservée au Baccalauréat en enseignement au secondaire Automne 2015 Horaire : jeudi, 16h00-18h50

Plus en détail

Etude pour une meilleure connaissance de l état de l existant de l éducation à l environnement en vue du développement durable dans la francophonie.

Etude pour une meilleure connaissance de l état de l existant de l éducation à l environnement en vue du développement durable dans la francophonie. Etude pour une meilleure connaissance de l état de l existant de l éducation à l environnement en vue du développement durable dans la francophonie. Cette étude servira à la définition collective d une

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

OPTION MIXTE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Responsable: Martine Vézina Service de l enseignement du management 19 novembre 2014

OPTION MIXTE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Responsable: Martine Vézina Service de l enseignement du management 19 novembre 2014 OPTION MIXTE DÉVELOPPEMENT DURABLE Responsable: Martine Vézina Service de l enseignement du management 19 novembre 2014 «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Acquisition de «Compétences interculturelles» dans le cadre de la formation à la Haute Ecole Pédagogique de Zurich (PHZH)

Acquisition de «Compétences interculturelles» dans le cadre de la formation à la Haute Ecole Pédagogique de Zurich (PHZH) Formation et pratiques d enseignement en questions Acquisition de «Compétences interculturelles» dans le cadre de la formation à la Haute Ecole Pédagogique de Zurich (PHZH) Ingrid OHLSEN 1 Haute école

Plus en détail

Les trousses pédagogiques EVB-CSQ, Club 2/3, Oxfam-Québec. pour changer le monde

Les trousses pédagogiques EVB-CSQ, Club 2/3, Oxfam-Québec. pour changer le monde Les trousses pédagogiques EVB-CSQ, Club 2/3, Oxfam-Québec Ensemble pour changer le monde 2Ensemble pour changer le monde Ensemble pour changer le monde Les trousses pédagogiques EVB-CSQ, Club 2/3, Oxfam-Québec

Plus en détail

Programme : 300.11 - Sciences humaines & Musique

Programme : 300.11 - Sciences humaines & Musique Programme : 300.11 - Sciences & Musique Cheminement 1 en mathématiques : Cheminement à quatre cours de mathématiques. Ce parcours donne accès aux facultés de commerce, de finance et de gestion. ADMINISTRATION

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

FORMATIONS 2015/2016

FORMATIONS 2015/2016 FORMATIONS 2015/2016 LES COMPORTEMENTS DIFFICILES CHEZ L ENFANT (24H) - Décembre 2015/Janvier 2016 INITIATION AU JEU PEDAGOGIQUE «Chemin de Parents» (12h) - Décembre 2015/Janvier 2016 SOUTENIR LA PARENTALITE

Plus en détail

Master Ingénierie et Management

Master Ingénierie et Management Ingénierie et Management en Sécurité Globale Appliquée établissement public Master Ingénierie et Management en Sécurité Globale Appliquée Université de technologie de Troyes Ingénierie et Management en

Plus en détail

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Approche Globale des Risques Psychosociaux L implantation et la conduite d une démarche efficace de prévention des risques psychosociaux

Plus en détail

Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental

Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental XVI e Colloque de l AQRP Rétablissement et pleine citoyenneté : du discours à l action Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental Bernard Deschênes Agence de la santé

Plus en détail

jeunesse cœur du Québec

jeunesse cœur du Québec P O L I T I Q U E Q U É B É C O I S E D E L A J E U N E S S E La jeunesse au cœur du Québec S O M M A I R E Le présent document a été réalisé par le Secrétariat à la jeunesse. 875, Grande Allée Est, bureau

Plus en détail

UNE ÉQUIPE DE CONSULTANTS-COACHES SPÉCIALISÉS EN DÉVELOPPEMENT D'ÉQUIPES ET DE DIRIGEANTS UNE APPROCHE PAR LE JEU POUR PLUS D IMPACT ET D EFFICACITE

UNE ÉQUIPE DE CONSULTANTS-COACHES SPÉCIALISÉS EN DÉVELOPPEMENT D'ÉQUIPES ET DE DIRIGEANTS UNE APPROCHE PAR LE JEU POUR PLUS D IMPACT ET D EFFICACITE UNE ÉQUIPE DE CONSULTANTS-COACHES SPÉCIALISÉS EN DÉVELOPPEMENT D'ÉQUIPES ET DE DIRIGEANTS UNE APPROCHE PAR LE JEU POUR PLUS D IMPACT ET D EFFICACITE 18 rue du Bœuf St Paterne, 45000 Orléans / 10 rue St

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

LICENCE 3 INFORMATION-COMMUNICATION

LICENCE 3 INFORMATION-COMMUNICATION LICENCE 3 INFORMATION-COMMUNICATION OBJECTIFS Créée en 2001, la licence générale Information - Communication forme les étudiants aux sciences humaines et sociales, aux théories et méthodes des sciences

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

UNIVERSITE DES ANTILLES et DE LA GUYANE Campus de Fouillole BP250-97157 Pointe-à-Pitre Cedex CONTRAT 2010-2013 LICENCE DEGSP

UNIVERSITE DES ANTILLES et DE LA GUYANE Campus de Fouillole BP250-97157 Pointe-à-Pitre Cedex CONTRAT 2010-2013 LICENCE DEGSP UNIVERSITE DES ANTILLES et DE LA GUYANE Campus de Fouillole BP250-97157 Pointe-à-Pitre Cedex CONTRAT 2010-2013 LICENCE DEGSP Mention : SCIENCE POLITIQUE Implantation : Guadeloupe, Martinique La licence

Plus en détail

GUIDE COURS DE FORMATION GÉNÉRALE COMPLÉMENTAIRE ET D ÉDUCATION PHYSIQUE AUTOMNE 2012 ET HIVER 2013

GUIDE COURS DE FORMATION GÉNÉRALE COMPLÉMENTAIRE ET D ÉDUCATION PHYSIQUE AUTOMNE 2012 ET HIVER 2013 GUIDE COURS DE FORMATION GÉNÉRALE COMPLÉMENTAIRE ET D ÉDUCATION PHYSIQUE AUTOMNE 2012 ET HIVER 2013 Cheminement scolaire Mars 2012 DESCRIPTION DES COURS COMPLÉMENTAIRES Numéro du cours et compétence 101-GKL-03

Plus en détail

Licence de Gestion Syllabus de l année 3

Licence de Gestion Syllabus de l année 3 Le descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Il prend appui sur le référentiel de compétences en licence (MESR 2012).

Plus en détail

ÉVALUER LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

ÉVALUER LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX ÉVALUER LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Approche Globale des Risques Psychosociaux Posséder des indicateurs des RPS est une condition nécessaire pour établir un consensus de diagnostic. Patrick LEGERON, Philippe

Plus en détail

Le PEICA au Canada. Présentation à l Institut d été 2013 : Apprendre du passé, préparer l avenir

Le PEICA au Canada. Présentation à l Institut d été 2013 : Apprendre du passé, préparer l avenir Le PEICA au Canada Présentation à l Institut d été 2013 : Apprendre du passé, préparer l avenir Par Patrick Bussière Division de la recherche sur le développement des compétences Direction de la recherche

Plus en détail

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié Chapitre 1 Définition et enjeux De tout temps, l homme a tenté de se protéger collectivement contre les maladies et les décès prématurés, notamment en luttant contre les épidémies et les agressions de

Plus en détail

Lucille Guilbert - 12.04.13

Lucille Guilbert - 12.04.13 Symposium sur les mobilités Expériences francophones dans divers contextes minoritaires Centre de recherche en éducation franco-ontarienne Toronto 12 avril 2013 Migrer Étudier Travailler Devenir parent

Plus en détail

Edito. SUBANOR 2008-2 - Réorientation après une année dans le supérieur, selon le bac

Edito. SUBANOR 2008-2 - Réorientation après une année dans le supérieur, selon le bac Edito Fruit d un partenariat entre différents acteurs du système éducatif (rectorat de Rouen, région Haute-Normandie, universités de Rouen et du Havre, DRAAF Haute-Normandie), le projet SUBANOR s intéresse

Plus en détail

Annexe 1 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 1 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 1 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : littéraire Voie : A/L Objectifs de formation Première année 1 Objectifs de formation de la première année des classes préparatoires

Plus en détail

LYCÉE CLASSIQUE. DURÉE DU COURS D ÉTUDES: 5 ans. TITRE REMIS: Diplôme de Lycée classique

LYCÉE CLASSIQUE. DURÉE DU COURS D ÉTUDES: 5 ans. TITRE REMIS: Diplôme de Lycée classique LYCÉE CLASSIQUE PRÉSENTATION Le parcours du lycée classique s'adresse à l'étude de la civilisation classique et de la culture humaniste. Il permet une formation littéraire, historique et philosophique

Plus en détail

Améliorer la santé mentale en entreprise

Améliorer la santé mentale en entreprise Améliorer la santé mentale en entreprise Considérer les facteurs individuels et organisationnels dans une approche globale et intégrée de prévention Dans ce document Que nous apprend la plus importante

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence Sciences humaines et sociales mention Sociologie Autorité responsable de la certification (cadre 2) Ministère

Plus en détail

PROGRAMME DE SANTE ET SOCIAL EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE SANTE ET SOCIAL EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE SANTE ET SOCIAL EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule L enseignement d exploration «Santé et social» a pour finalité de permettre aux élèves de

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique. Environnement numérique d apprentissage (ENA), site web informatisé

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique. Environnement numérique d apprentissage (ENA), site web informatisé Scénario pédagogique APPRENDRE À ENSEIGNER AUTREMENT Description générale du scénario Titre Systèmes de régulation Résumé Cette activité a pour but d initier les étudiants à une stratégie d organisation

Plus en détail

Parcours Renforcé - Recherche de la Licence SESI (*)

Parcours Renforcé - Recherche de la Licence SESI (*) Renforcé - Recherche de la Licence SESI (*) PRESENTATION OBJECTIF ET PUBLIC VISE Le parcours renforcé - recherche de la licence sciences exactes et sciences pour l ingénieur (SESI) s adresse à des bacheliers

Plus en détail

Naissance, développement et évolution de l ergonomie Origine du terme «ergonomie»

Naissance, développement et évolution de l ergonomie Origine du terme «ergonomie» Origine du terme «ergonomie» L origine du mot ergonomie est grecque (Ergon = travail, Nomos = lois) et se traduit par la science du travail. Le mot «travail» vient du latin «tripalium» qui désignait à

Plus en détail

La Financière agricole du Québec

La Financière agricole du Québec La Financière agricole du Québec Plan d action de développement durable 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général... 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser,

Plus en détail

Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Master : Entraînement et Optimisation de la Performance Sportive (EOPS) Cadre 1 Autorité responsable

Plus en détail

GUIDE DES ÉTUDES. MASTER MEÉF Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation. Master 2. Mention Encadrement Éducatif

GUIDE DES ÉTUDES. MASTER MEÉF Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation. Master 2. Mention Encadrement Éducatif École Supérieure du Professorat et de l Éducation Lille Nord de France GUIDE DES ÉTUDES Master 2 MASTER MEÉF Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation Mention Encadrement Éducatif Année

Plus en détail

Master Administration des Entreprises

Master Administration des Entreprises Ce descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Objectifs de la formation en gestion La mention «Management et» a pour

Plus en détail

LES ORIENTATIONS DE VALEURS DES ENSEIGNANTS D ÉDUVATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. INFLUENCE DU SEXE, DE L ÂGE ET DE L ANCIENNETÉ

LES ORIENTATIONS DE VALEURS DES ENSEIGNANTS D ÉDUVATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. INFLUENCE DU SEXE, DE L ÂGE ET DE L ANCIENNETÉ N 189 PASCO D., GUINARD J-Y. et KERMARREC G. LES ORIENTATIONS DE VALEURS DES ENSEIGNANTS D ÉDUVATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. INFLUENCE DU SEXE, DE L ÂGE ET DE L ANCIENNETÉ Les valeurs se révèlent à l occasion

Plus en détail

DEMANDE D INSCRIPTION EN CLASSE DE TERMINALE ES AU LYCEE FRANÇAIS DE TANANARIVE

DEMANDE D INSCRIPTION EN CLASSE DE TERMINALE ES AU LYCEE FRANÇAIS DE TANANARIVE Lycée Français de Tananarive Ambatobe BP 4019 101 Antananarivo MADAGASCAR http://www.egd.mg Courriel : secprov.adjoint@egd.mg Tel : +261 20 23.425 25 Fax : +261 20 22 415 28 NOTICE D INSCRIPTION CLASSE

Plus en détail

Terminales STMG. Les spécialités

Terminales STMG. Les spécialités Terminales STMG Les spécialités Les quatre spécialités GF : Gestion Finance Mercatique RHC : Ressources Humaines et Communication Systèmes d information de gestion La spécialité Gestion Finance Choisir

Plus en détail

UE Libres. Initiation et entraînement aux prestations orales Inscription à l UFR Lettres. Civilisation occitane Inscription à l UFR Lettres

UE Libres. Initiation et entraînement aux prestations orales Inscription à l UFR Lettres. Civilisation occitane Inscription à l UFR Lettres Université d Avignon UE Libres Qu est-ce qu une UE Libre? Avec la mise en place du LMD, les cours d une année universitaire (2 semestres), 60 crédits ECTS, se décomposent en : 70 % d UE fondamentaux 20

Plus en détail

EVALUATION, BILAN/SUIVI, INDICATEURS

EVALUATION, BILAN/SUIVI, INDICATEURS EVALUATION, BILAN/SUIVI, INDICATEURS NOTION EVALUATION L évaluation, c est la production d un jugement de valeur concernant une politique publique. Elle vise à mesurer les effets de la politique évaluée.

Plus en détail

FORMATION VOYAGE D ETUDE

FORMATION VOYAGE D ETUDE COSMOS 2001 FORMATION VOYAGE D ETUDE LONDRES - LA PRESCRIPTION DEVELOPPEMENT DURABLE DU TERRITOIRE, DE LA VILLE ET DE L ARCHITECTURE COSMOS.2001 S.A.S. au capital de 37 000 Siège social Technopôle de l'aisne

Plus en détail

LE RÉSEAU DES DS VU À TRAVERS LA LUNETTE DE L EMPOWERMENT

LE RÉSEAU DES DS VU À TRAVERS LA LUNETTE DE L EMPOWERMENT LE RÉSEAU DES DS VU À TRAVERS LA LUNETTE DE L EMPOWERMENT William A. «Bill» Ninacs Conférence nationale des DS de la FTQ Laval (Québec) décembre 2012 Esther et moi : PLAN DE LA PRÉSENTATION le développement

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

Symposium Exploration de facteurs intrapersonnels et interpersonnels de la régulation émotionnelle. Organisateur Serge Lecours Université de Montréal

Symposium Exploration de facteurs intrapersonnels et interpersonnels de la régulation émotionnelle. Organisateur Serge Lecours Université de Montréal Symposium Exploration de facteurs intrapersonnels et interpersonnels de la régulation émotionnelle Organisateur Serge Lecours Université de Montréal Les émotions nous animent, pour le meilleur et pour

Plus en détail

1) Poser le diagnostic et établir un état des lieux de la recherche en Communauté française

1) Poser le diagnostic et établir un état des lieux de la recherche en Communauté française Artémis «Etude exploratoire concernant l accès de femmes à des fonctions de gestion et de décision dans le secteur culturel» : méthodologie et hypothèse de travail Artémis est un projet piloté par la Fondation

Plus en détail

LICENCE SOCIOLOGIE (L1, L2, L3)

LICENCE SOCIOLOGIE (L1, L2, L3) LICENCE SOCIOLOGIE (L1, L2, L3) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : Sociologie Présentation La licence de sociologie se déroule sur 3 années.

Plus en détail

Réussir son TFE. Le travail de fin d études, dit TFE, clôture une formation professionnalisante d enseignant ou d éducateur spécialisé.

Réussir son TFE. Le travail de fin d études, dit TFE, clôture une formation professionnalisante d enseignant ou d éducateur spécialisé. Réussir son TFE Le travail de fin d études, dit TFE, clôture une formation professionnalisante d enseignant ou d éducateur spécialisé. Ce travail devra requérir votre attention, à divers niveaux. D une

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE 21/12/09

COMMUNIQUE DE PRESSE 21/12/09 COMMUNIQUE DE PRESSE 21/12/09 «JOURNEE DE LA PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES. A L ERE DU NUMERIQUE : QUEL DEVENIR POUR L INDIVIDU, SON IDENTITE, SA LIBERTE? CONSTATS, PERSPECTIVES ET REGARDS CROISES».

Plus en détail

Version finale, dernière mise à jour : 12 février 2009 Page 1 de 7

Version finale, dernière mise à jour : 12 février 2009 Page 1 de 7 La communauté de Montréal-Nord doit miser sur sa jeunesse. Elle doit fournir un environnement stimulant et valorisant pour que les jeunes aient accès aux services, aux équipements et aux ressources dont

Plus en détail

Programme court de premier cycle de formation complémentaire. 0521 programme de 9 crédits. 0522 programme de 12 crédits. 0523 programme de 15 crédits

Programme court de premier cycle de formation complémentaire. 0521 programme de 9 crédits. 0522 programme de 12 crédits. 0523 programme de 15 crédits 0521 programme de 9 crédits 0522 programme de 12 crédits 0523 programme de 15 crédits (Conservatoire de musique et d art dramatique de Gatineau) LISTE DE COURS DU PROGRAMME Selon son programme (0521, 0522

Plus en détail

Parcours transversaux proposés par la Licence Information-Communication

Parcours transversaux proposés par la Licence Information-Communication Domaine Science Humaines et Sociales LICENCE MENTION Information-communication Parcours transversaux proposés par la Licence Information-Communication Où? Site de Nancy - Campus Lettres et Sciences Humaines

Plus en détail

Profil d enseignement

Profil d enseignement Profil d enseignement Catégorie économique Bachelier en Immobilier Secteur Domaine Sciences humaines et sociales 9 : Sciences économiques et de gestion Niveau CFC Bachelier professionnalisant, niveau 6

Plus en détail

LA TRANSITION À L'ÂGE ADULTE DES JEUNES DES CJ: DES SAVOIRS SCIENTIFIQUES QUI PEUVENT CHANGER LES PRATIQUES.

LA TRANSITION À L'ÂGE ADULTE DES JEUNES DES CJ: DES SAVOIRS SCIENTIFIQUES QUI PEUVENT CHANGER LES PRATIQUES. LA TRANSITION À L'ÂGE ADULTE DES JEUNES DES CJ: DES SAVOIRS SCIENTIFIQUES QUI PEUVENT CHANGER LES PRATIQUES. Marie Robert, Monique Séguin, Annie Desgranges et Guy Beauchamp LES RECHERCHES EN PARTENARIAT

Plus en détail

Réseau Cinéma CH : une nouvelle formation. universitaire en Suisse

Réseau Cinéma CH : une nouvelle formation. universitaire en Suisse 126 Rubrique cinéma suisse Réseau cinéma CH Réseau Cinéma CH : une nouvelle formation universitaire en Suisse par Marthe Porret et Anne-Katrin Weber Cet article entend retracer les récents développements

Plus en détail

GUIDE D ORGANISATION DU COLLOQUE ÉCODÉVELOPPEMENT

GUIDE D ORGANISATION DU COLLOQUE ÉCODÉVELOPPEMENT GUIDE D ORGANISATION DU COLLOQUE ÉCODÉVELOPPEMENT PARTIE 1: Portrait général du colloque Écodéveloppement 1- Contexte, historique et présentation du colloque En février 2004, le Collège de Rosemont et

Plus en détail

Organisation des études

Organisation des études Centre International Rennais d Etudes de Français pour Etrangers C.I.R.E.F.E. Université Rennes 2 2014/2015 Diplôme Universitaire d Etudes Françaises B2 Organisation des études 16 heures de cours par semaine

Plus en détail

Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf

Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf ANALYSE PÉDAGOGIQUE ET DIDACTIQUE Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf Critères 1. Développement de l autonomie dans l apprentissage des élèves Évaluation Passif 1 2 3

Plus en détail

SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ANGLAIS

SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ANGLAIS 6. LYCEE JEAN-PIAGET NEUCHATEL SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ANGLAIS I. Objectifs généraux L apprentissage de l anglais, comme celui de toute autre langue étrangère, permet à l élève d acquérir

Plus en détail

À CONSERVER POUR TOUTE LA DURÉE DE VOS ÉTUDES AU Cégep régional de Lanaudière à Joliette

À CONSERVER POUR TOUTE LA DURÉE DE VOS ÉTUDES AU Cégep régional de Lanaudière à Joliette Cégep régional de Lanaudière à Joliette Service de l organisation et du cheminement scolaires PORTAIL OMNIVOX À CONSERVER POUR TOUTE LA DURÉE DE VOS ÉTUDES AU Cégep régional de Lanaudière à Joliette Document

Plus en détail

Projet de programme. Baccalauréats professionnels du secteur industriel. Consultation des enseignants. Économie - gestion.

Projet de programme. Baccalauréats professionnels du secteur industriel. Consultation des enseignants. Économie - gestion. Baccalauréats professionnels du secteur industriel Consultation des enseignants Projet de programme Économie - gestion Avril 2008 eduscol.education.fr/ - D0048 Rénovation du programme d Économie - Gestion

Plus en détail

Informations sur le programme et description des cours

Informations sur le programme et description des cours SCIENCES HUMAINES - 300.A0 Profil A3 Développement humain et société Informations sur le programme et description des cours Service de la gestion et du développement des programmes d études 2015-2016 SCIENCES

Plus en détail

Politique institutionnelle relative à l internationalisation

Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique adoptée au conseil administration le 3 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 3 2. FINALITÉS... 6 3. OBJECTIFS

Plus en détail

Lycée Bertrand d Argentré

Lycée Bertrand d Argentré Lycée Bertrand d Argentré 15 rue du Collège BP 90 620 35 506 VITRE Sciences et Technologies du Management et de la Gestion (STMG) Les objectifs de la série STMG Favoriser la poursuite d études supérieures

Plus en détail

pour vivre L évolution des Grands Ballets

pour vivre L évolution des Grands Ballets Danser pour vivre L évolution des Grands Ballets Depuis leur fondation en 1957, Les Grands Ballets sont devenus une institution culturelle de premier plan, engagée dans la diffusion et la promotion de

Plus en détail

Service de la gestion et du développement des programmes d études

Service de la gestion et du développement des programmes d études Le DEC en SOINS INFIRMIERS 180-A0 Informations sur le programme et description des cours Service de la gestion et du développement des programmes d études 2015-2016 SOINS INFIRMIERS 180-A0 Secteur Préuniversitaire

Plus en détail

MOT DE LA DIRECTION DU CÉGEP 1. DESCRIPTION DU CISA ET DE L ÉQUIPE 2. CONTEXTE D INTERVENTION 3. CHEMIN PARCOURU 4. BESOINS DE L INDUSTRIE

MOT DE LA DIRECTION DU CÉGEP 1. DESCRIPTION DU CISA ET DE L ÉQUIPE 2. CONTEXTE D INTERVENTION 3. CHEMIN PARCOURU 4. BESOINS DE L INDUSTRIE MOT DE LA DIRECTION DU CÉGEP 1. DESCRIPTION DU CISA ET DE L ÉQUIPE 2. CONTEXTE D INTERVENTION 3. CHEMIN PARCOURU 4. BESOINS DE L INDUSTRIE 5. CHAMP D INTERVENTION 6. VALEUR AJOUTÉE ET RETOMBÉES DU CISA

Plus en détail