QUATRIÈME TRIMESTRE 2003 PUBLICATION IMMÉDIATE SEMAFO PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR L ANNÉE SE TERMINANT LE 31 DÉCEMBRE 2003

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "QUATRIÈME TRIMESTRE 2003 PUBLICATION IMMÉDIATE SEMAFO PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR L ANNÉE SE TERMINANT LE 31 DÉCEMBRE 2003"

Transcription

1 COMMUNIQUÉ QUATRIÈME TRIMESTRE 2003 TSX-SMF PUBLICATION IMMÉDIATE SEMAFO PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR L ANNÉE SE TERMINANT LE 31 DÉCEMBRE 2003 Montréal, Québec, le 21 avril 2004 SEMAFO (TSX SMF) est heureuse de présenter ses résultats financiers pour l année se terminant le 31 décembre RÉALISATIONS 2003 Augmentation des ventes d or de $ en 2002 à en Taux de récupération de 92 % à Kiniero, à la fin de Finalisation du financement de $ et relance de la construction du projet Samira Hill. Avancement de l étude de faisabilité du projet Mana, au Burkina Faso. Programme fructueux de sondage de certification des ressources du projet Mana. Prolongement du dépôt Wona, au Burkina Faso. Réalisation d un placement privé de $ CA avec Haywood Securities. Entente de co-participation complétée avec FNX Mining Company inc. pour le projet Mont Kakoulima. Négociation du contrat de vente de la filiale Semafo Ghana Limited avec Adamus Resources Limited. REVUE DES ACTIVITÉS D EXPLOITATION MINIÈRE Statistiques opérationnelles Tonnage extrait (tonnes) Tonnage traité (tonnes) Teneur (g/tonne) 3,71 5,42 Récupération (%) Or produit (onces) Coûts comptants d exploitation ($/once produite) Réserves minérales de Kiniero (onces)

2 Page 2 Au cours de l exercice 2003, nous avons extrait un total de tonnes de minerai comparativement à tonnes au cours de l exercice En 2003 l extraction a été réalisée sur les douze mois de l année comparativement à seulement 9 mois en L extraction en 2003 provient principalement des fosses Gobélé B Nord et Jean A. Nous avons traité à Kiniero tonnes de minerai ayant une teneur moyenne de 3,71 g/t en 2003 comparativement à tonnes de minerai à une teneur moyenne de 5,42 g/t en Le traitement du minerai pendant douze mois en 2003 explique l augmentation de 48% du tonnage traité par rapport à 2002, où la production n avait débuté qu au cours du deuxième trimestre. La forte intensité de la saison des pluies cette année a rendu l extraction plus difficile et n a pas permis l accès au minerai prévu. Par conséquent, une plus grande quantité de minerai provenant des piles à plus faible teneur a été traité en De plus, cette baisse de teneur est due au minerai extrait de la fosse de Gobélé B Nord qui a révélé des teneurs plus faibles que prévu. Le taux de récupération s est améliorée sensiblement passant de 85% en 2002 à 88% en Cette amélioration s explique par la réduction de la granulométrie du minerai broyé ainsi que par les effets positifs de la nouvelle cuve de traitement, entrée en fonction au cours du troisième trimestre de 2003, qui ont amélioré le processus de lixiviation de l or. Depuis septembre 2003 le taux de récupération se maintient à plus de 92 %. Au cours des douze mois d opération en 2003 nous avons produit onces d or à un coût comptant d exploitation de 232 $ par once comparativement à une production de onces, à un coût comptant d exploitation de 170 $ par once, au cours des neuf mois d opération en Cette augmentation de 36% du coût comptant d exploitation par once produite s explique principalement par le traitement de minerai ayant une teneur plus faible en 2003, par rapport à 2002, tel que discuté précédemment. RÉSULTATS Principales informations financières Résultats et situation financière ($) Ventes d or Perte nette ( ) ( ) Perte nette par action (0,11) (0,01) Flux de trésorerie lié à l exploitation excluant la mauvaise créance* Bilan ($) Espèces et quasi-espèces Actif total Total de la dette à long terme Capitaux propres Exploitation minière Ventes d or (onces) Prix de vente moyen ($/once) Coûts comptants totaux ($/once vendue)** * excluant la variation nette des éléments hors caisse du fonds de roulement représentant un flux positif de $ (( $) en 2002). ** correspond au coût comptant d exploitation auquel s ajoutent les royautés et taxes payées au gouvernement local. Pour l exercice terminé le 31 décembre 2003, Semafo présente une perte nette de $ (0,11 $ par action), comparativement à une perte nette de $ (0,01 $ par action) pour l exercice Cette forte augmentation est principalement due à la perte non réalisée sur contrat de ventes à terme de $, à la mauvaise créance de $ relativement à la taxe de vente en Guinée, à la radiation et à la dévaluation d actifs totalisant $ et à la hausse des coûts de production. Ces points sont expliqués subséquemment.

3 Page 3 Ventes d or Les ventes d or pour l exercice 2003 totalisent $, comparativement à $ en Cette année nous avons vendu onces d or au prix moyen de 323 $ comparativement à au prix moyen de 306 $ au cours de l exercice précédent. Les ventes de 2003 correspondent à 12 mois de production contre seulement neuf mois en L augmentation des ventes est principalement le résultat de la hausse du cours de l or sur le marché au comptant, le prix moyen du marché étant passé de 310 $ l once en 2002 à 363 $ en Afin de profiter de cette hausse du cours de l or sur le marché au comptant, nous avons reporté certaines livraisons prévues dans le cadre de nos programmes de ventes à terme, ce qui nous a permis de réaliser un prix de vente moyen de 323 $ l once en Au cours de l exercice nous avons vendu onces d or selon nos programmes de ventes à terme au prix moyen de 308 $ l once et onces d or aux prix moyen du marché de 345 $ l once. Charges d exploitation Les charges d exploitation de l exercice terminé le 31 décembre 2003 s établissent à $, comparativement à $ pour l exercice Ces charges d'exploitation correspondent à la production de onces d or à un coût comptant total de 255 $ l once en 2003, comparativement à la production de onces d'or à un coût comptant total de 194 $ l once en Tel que mentionné précédemment, cette augmentation des coûts est principalement due au traitement de minerai ayant une teneur plus faible en 2003 par rapport à La teneur moyenne étant de 3,71 g/t en 2003 comparativement à 5,42 g/t en Rapprochement du coût comptant total par once aux états financiers $ $ CHARGES D EXPLOITATION SELON LES ÉTATS FINANCIERS DÉVALUATION DES STOCKS ( ) - FRAIS DE RESTAURATION ET DE FERMETURE ( ) ( ) CHARGES D EXPLOITATION POUR LE CALCUL DU COÛT À L ONCE ONCES VENDUES COÛT COMPTANT TOTAL DES ONCES VENDUES Le coût comptant total par once est calculé selon les normes de l Institut de l or. Perte non réalisée sur contrat de ventes à terme Au cours de l exercice 2003, nous avons enregistré une perte non réalisée de $ sur des contrats de ventes à terme suite au report de positions, dont l échéance prévue en 2003 a été reportée à une année ultérieure. Lorsque le prix au comptant dépasse notre prix de vente à terme, nous avons la possibilité de différer la livraison sur nos contrats à terme pour ainsi profiter des prix plus élevés du marché, ce que nous avons fait occasionnellement en De plus, le traitement d un minerai ayant une teneur plus faible que prévu au cours des deux derniers trimestres ne nous a pas permis de rencontrer nos obligations relativement à nos contrats de ventes à terme et nous avons été dans l obligation de reporter certaines positions sur les années 2004 et La perte non réalisée sur contrat de ventes à terme varie en fonction du cours de l or sur le marché à la date du report de la livraison par rapport au prix de la livraison à terme. Cette perte non réalisée ne représente pas une obligation de paiement sur le plan économique, mais plutôt la valeur de remplacement des contrats en fonction des conditions sur le marché à la date du report. Amortissement des immobilisations La quasi-totalité de la charge d amortissement provient des immobilisations de Kiniero utilisées dans les activités d exploitation. La grande majorité de ces immobilisations représente les frais d exploration et de développement antérieur ainsi que les bâtiments et le matériel relatifs à l exploitation minière, qui sont essentiellement amortis selon la méthode de l amortissement proportionnel à la production sur la durée prévue d exploitation, en fonction du nombre estimatif d onces d or récupérables. La charge d amortissement s établit à $ pour l exercice 2003, comparativement à une charge d amortissement de $ pour La charge d amortissement par once vendue est de 81 $ en 2003 contre 102 $ en Cette diminution de la charge d amortissement par once vendue est le résultat de l augmentation des réserves prouvées et probables servant de base de calcul aux amortissements suite à la mise à jour des réserves de Kiniero, à la fin de 2003.

4 Page 4 Rapprochement de l amortissement par once aux états financiers $ $ AMORTISSEMENT DES IMMOBILISATIONS SELON LES ÉTATS FINANCIERS AMORTISSEMENT DES IMMOBILISATIONS HORS DES SITES D EXPLOITATION (38 351) (59 248) AMORTISSEMENT AUX FINS DU CALCUL PAR ONCE ONCES VENDUES AMORTISSEMENT PAR ONCE VENDUE Administration Les charges d administration ont augmenté, passant de $ en 2002 à $ $ pour l exercice Cette augmentation est principalement due à une hausse des honoraires de consultation technique et à l appréciation du dollar canadien par rapport au dollar américain, considérant que les charges d administration représentent principalement les dépenses du siège social qui sont réalisées en dollars canadiens. Mauvaise créance Nous avons accumulé en Guinée un montant de taxe à recevoir de $. Tel que le prévoit le Code Minier et notre Convention Minière, cette taxe doit être payée par les compagnies mais elle est ensuite remboursable par la République de Guinée. Cependant, des problèmes de liquidités empêchent la République de rembourser cette taxe. En l absence de remboursement depuis plus d un an et considérant que cette situation est totalement hors de notre contrôle, nous avons jugé plus prudent de radier ce montant à recevoir. Depuis 2004, les compagnies minières n ont plus à payer cette taxe. La République de Guinée travaille actuellement avec les compagnies minières pour en venir à une entente fixant les modalités de remboursement des taxes accumulées par les compagnies. Lorsque nous recevrons des remboursements, un gain sera alors comptabilisé à l état des résultats. Radiation d actifs miniers Au cours de l exercice 2003, nous avons a radié des actifs miniers pour un total de $ représentant les coûts associés à la propriété de nickel Mont Kakoulima en Guinée. Ce projet ne répond plus à notre stratégie désormais concentrée sur les projets aurifères. Au cours de l exercice nous avons signé une entente avec FNX Mining Company («FNX») en vertu de laquelle FNX a l option d acquérir une participation de 100 % dans le projet Mont Kakoulima. L entente prévoit que FNX doit engager des frais d exploration et de mise en valeur totalisant $ avant le 12 décembre Après cette date, notre participation dans la propriété de Mont Kakoulima sera remplacée par une redevance de 1,5 % du revenu net de fonderie (NSR). Dévaluation d immobilisations En 2003 nous avons dévalué des immobilisations pour un montant de $. Ces immobilisations représentent des pièces d équipements initialement acquises pour l exploitation de la mine de Kiniero, mais suite à des modifications de la capacité de production, ces pièces d équipement n ont jamais été utilisées. Intérêts créditeurs et autres revenus Les intérêts créditeurs et autres revenus ont légèrement diminué, passant de $ en 2002 à $ en Cette diminution est le résultat d un plus faible niveau de liquidité en 2003 par rapport à 2002 et de la baisse des taux d intérêts sur les fonds détenus en dollars américains. Gain sur cession de participation dans une filiale Au cours de l exercice de 2002, nous avons cédé notre participation dans Segala Mining Corporation S.A. («Segala») pour une contrepartie totale évaluée à $. Cette contrepartie incluait une débenture ne portant pas intérêt évalué à $. Considérant les incertitudes entourant sa perception et sa mesure, cette débenture n avait pas été comptabilisée. Les sommes reçues relativement à cette débenture ont été comptabilisées en diminution de la valeur comptable de notre participation dans Segala, qui à la fin de 2003, totalisait $. Cependant en décembre 2003, Nevsun Resources Limited a réalisé un important placement privé qui, jumelé à la hausse de la valeur marchande des actions de Nevsun, réduit les incertitudes concernant le recouvrement et la mesure de la contrepartie de $ à recevoir en Nous avons donc comptabilisé cette contrepartie comme un montant à recevoir, ce qui a généré un gain de $. Cependant considérant les incertitudes entourant la contrepartie à recevoir en 2005, nous ne l avons pas comptabilisée. Un gain potentiel de $ sera alors réalisé lorsque ces incertitudes seront réduites. Intérêts sur la dette à long terme Les intérêts sur la dette à long terme ont augmenté, passant de $ en 2002 à $ en Cette variation est le résultat de la capitalisation des intérêts au cours des premiers mois de 2002, durant la phase de construction de la mine de Kiniero.

5 Page 5 Perte de change Au cours de l exercice terminé le 31 décembre 2003, nous avons enregistré une perte de change de $, comparativement à une perte de change de $ au cours de l exercice Ces pertes de change s expliquent principalement par la conversion d'une avance à payer, à un actionnaire sans contrôle d une filiale, libellée en dollars canadiens, convertie au taux de change en vigueur à la clôture de l exercice. Cette avance ne porte pas intérêt et est sans modalités de remboursement. Ces pertes de change ont toutefois été compensées en partie par un gain de change sur la conversion des espèces et quasi-espèces détenues en dollars canadiens qui étaient plus élevés au cours de l année suite à la vente des actions de Nevsun et suite au placement privé réalisé en décembre FLUX DE TRÉSORERIE Exploitation Les activités d exploitation, avant variation nette des éléments hors caisse du fonds de roulement, excluant la mauvaise créance ont généré un flux de trésorerie de $ au cours de l exercice terminé le 31 décembre 2003, comparativement à $ en Cette variation s explique principalement par l augmentation des coûts d exploitation due au traitement d un minerai ayant une plus faible teneur qu en La radiation de la taxe de vente à recevoir en Guinée d un montant de $ a affecté négativement le flux de trésorerie provenant des activités d exploitation, avant variation nette des éléments hors caisse du fonds de roulement, ce qui a mené à un flux de trésorerie négatif de $ en En 2003, les éléments du fonds de roulement ont dégagé des liquidités de $ principalement par l augmentation importante des comptes créditeurs et frais courus découlant des activités de construction sur le projet de Samira Hill. En 2003, nous avons également investi $ dans les autres actifs à court terme représentant principalement des travaux de préparation des fosses qui seront exploitées en 2004 à la mine de Kiniero. De plus un montant de $ a été investi dans les stocks, principalement pour l acquisition de pièces de rechange. En 2002, les éléments du fonds de roulement avaient nécessité l utilisation de liquidités totalisant $ principalement dans les stocks et les comptes débiteurs, tous deux reliés à la nouvelle activité d exploitation. Financement À la fin de l exercice 2003 nous avons réalisé un placement privé par lequel d unités, comprenant chacune une action et 0,50 bon de souscription ont été émises, générant ainsi des liquidités totales de $ ( $CA) avant le paiement des frais relatifs à l émission d actions totalisant $. Nous avons également émis actions d une valeur de 0,33 $ (0,45 $CA) suite à l exercice d options d achat d actions, ce qui a généré des liquidités de $. De plus, au cours de l exercice, nous avons assuré le développement du projet Samira Hill par l obtention d emprunts bancaires totalisant $ auprès de trois institutions financières. Au 31 décembre 2003, nous avions encaissé $ relativement à ces nouveaux emprunts. Au cours de l année nous avons effectué un remboursement anticipé de $ sur notre dette à long terme portant intérêt au taux de 12 %. Ce remboursement a nécessité la disposition de $ de nos placements à long terme. Investissement Au cours de l année 2003, des liquidités de $ ont été investies dans les actifs miniers, comparativement à $ au cours de l année La grande majorité des investissements en 2003 est relié à la construction du projet Samira Hill alors qu en 2002 ils étaient principalement reliés à la construction de la mine de Kiniero. Des investissements de $ ont été réalisés dans le cadre de la construction de Samira Hill en 2003, alors que cette phase de construction est évaluée à $. En 2002 nous avions investi des liquidités de $ pour compléter la construction de Kiniero. Au Burkina Faso, nous avons investi des liquidités de $ dans l étude de faisabilité du projet Mana. Cette étude devrait être complétée au cours du deuxième trimestre de Nous avons également investi $ en exploration sur cette propriété au cours de l année 2003.

6 Page 6 Nous avons également investi $ en immobilisations, principalement sur le site de Kiniero. Ces investissements représentent les efforts de recherches qui ont mené au remplacement et à l augmentation des réserves de Kiniero, les coûts de constructions d une nouvelle cuve de traitement et le remplacement de certaines pièces d équipements. Un total de $ a également été investi dans l opération de décapage. Conformément à notre convention comptable, nous reportons ces frais à titres d immobilisations lorsque le ratio réel, du total des tonnes de stériles par rapport au total des tonnes de minerai extrait, est supérieur au ratio moyen estimatif pour la durée de la vie de la mine. Au cours de l année 2003, relativement à la cession de notre participation dans Segala Mining Corporation réalisée en juillet 2002, nous avons encaissé $ comptant et avons reçu et cédé actions de Nevsun, d une valeur de $, En 2003, nous avons utilisé des liquidités de $ en relation avec les emprunts bancaires obtenus totalisant $. Le total des frais reportés reliés à ces financements est de $. Ces frais seront amortis sur la durée des dettes correspondantes. BILANS Notre actif total s établit à $ au 31 décembre 2003, comparativement à $ à la fin de l exercice Cette augmentation est essentiellement attribuable à la hausse des liquidités provenant des différents financements réalisés en 2003 et aux investissements dans les actifs miniers, principalement reliés à la construction du projet Samira Hill. Au 31 décembre 2003 nous possédons des espèces et quasi-espèces de $ comparativement à $ à la même date l an dernier. Pour ce qui est des actifs miniers, ils sont passés de $ en 2002 à $ en L augmentation des autres actifs à court terme représente principalement le montant de $ à recevoir de Nevsun en 2004 et les frais de préparation des fosses à exploiter en Les autres actifs à court terme totalisent $ au 31 décembre 2003 comparativement à $ à la fin de l exercice Les autres actifs à long terme ont grandement diminué passant de $ en 2002 à $ en Cette diminution est le résultat de l encaissement de $ sur le solde de participation de la filiale Segala, cédée à Nevsun, de la réalisation du recevable de Nevsun en 2004 présenté dans les autres actifs à court terme et de la cession de placement à long terme pour permettre le remboursement de $ de la dette à long terme. Notre passif total s établit à $ au 31 décembre 2003 comparativement à $ en Les comptes créditeur et frais courus ont augmenté de $, hausse essentiellement attribuable à la construction du projet Samira Hill au Niger. La dette à long terme a augmenté de $ suite à l obtention des emprunts bancaires servant au financement du projet Samira Hill et au remboursement de $ de la dette à long terme. Des gains reportés de $ sont également présentés au passif et représentent la juste valeur des positions de ventes à terme dont l échéance initiale en 2003 a été reportée sur les exercices financiers de 2004 et L augmentation de l avoir des actionnaires de $ en 2003 provient des émissions d actions totalisant $ amputés par la perte nette de $ et des frais d émission d actions de $. Semafo inc. est une compagnie minière dont la mission est de découvrir et de développer des gisements aurifères et de métaux de base en Afrique de l Ouest Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec : MONTRÉAL: Benoit La Salle, Chef de la direction Tél : (514) CASABLANCA Rachid Benyakhlef Administrateur délégué Tél: 212 (22) RENMARK : Tina Cameron Tél : (514) AUCUN ORGANISME DE RÉGLEMENTATION N A APPROUVÉ NI DÉSAPPROUVÉ LE CONTENU DU PRÉSENT COMMUNIQUÉ

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Sportscene maintient le cap malgré le contexte économique actuel Montréal, le 22 janvier 2015 À l occasion de son assemblée annuelle des actionnaires tenue ce matin à la Cage aux Sports

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 24 mars 2007 (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie consolidés 4 Bilans

Plus en détail

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS LE 31 MARS, 2009 PETRO-CANADA - 2 - RÉSULTATS CONSOLIDÉS (non vérifié) Pour les périodes terminées le 31 mars (en millions de dollars canadiens, sauf les montants

Plus en détail

Rapport de la direction

Rapport de la direction Rapport de la direction Les états financiers consolidés de Industries Lassonde inc. et les autres informations financières contenues dans ce rapport annuel sont la responsabilité de la direction et ont

Plus en détail

HÉMA-QUÉBEC ÉTATS FINANCIERS

HÉMA-QUÉBEC ÉTATS FINANCIERS HÉMA-QUÉBEC ÉTATS FINANCIERS de l exercice terminé le 31 mars 2002 19 TABLE DES MATIÈRES Rapport de la direction 21 Rapport du vérificateur 22 États financiers Résultats 23 Excédent 23 Bilan 24 Flux de

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2010

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2010 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2010 Responsabilité de la direction concernant l information financière 84 Rapport des auditeurs indépendants 85 États financiers consolidés Bilans consolidés

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 8 septembre 2007 3 ième trimestre (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015 Propulsés par l expérience client Rapport de gestion intermédiaire Au 30 juin 2015 Faits saillants trimestriels 3 Commentaires préalables au rapport de gestion

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés - 2ème trimestre 30 juin 2015 et 2014

États financiers consolidés intermédiaires résumés - 2ème trimestre 30 juin 2015 et 2014 États financiers consolidés intermédiaires résumés - 2ème trimestre 30 juin 2015 et 2014 Les états financiers consolidés intermédiaires résumés de Ressources Robex Inc. pour le deuxième trimestre terminé

Plus en détail

GROUPE D ALIMENTATION MTY INC.

GROUPE D ALIMENTATION MTY INC. États financiers consolidés de GROUPE D ALIMENTATION MTY INC. Exercices clos les 30 novembre 2013 et 2012 États consolidés des résultats Exercices clos les 30 novembre 2013 et 2012 2013 2012 $ $ Produits

Plus en détail

Rapport de gestion annuel Exercice terminé le 31 décembre 2014. Déclarations prospectives et utilisation d hypothèses et d estimations

Rapport de gestion annuel Exercice terminé le 31 décembre 2014. Déclarations prospectives et utilisation d hypothèses et d estimations Rapport de gestion annuel Exercice terminé le 31 décembre 2014 Le présent rapport de gestion relatif aux résultats, à la situation financière et aux flux de trésorerie de Industries Lassonde inc. se doit

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée»)

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée») ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée») 31 décembre 2014 Table des matières Rapport de l auditeur indépendant... 2 États consolidés de la situation financière...

Plus en détail

Rapport de la direction. Rapport des vérificateurs

Rapport de la direction. Rapport des vérificateurs États financiers consolidés au 30 novembre Rapport de la direction Relativement aux états financiers consolidés Les états financiers consolidés de Quincaillerie Richelieu Ltée (la «Société») ainsi que

Plus en détail

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014 Rapport financier du premier trimestre de -2014 Pour la période terminée le Financement agricole Canada Financement agricole Canada (FAC), dont le siège social se trouve à Regina, en Saskatchewan, est

Plus en détail

LES CRÉANCES ET LES DETTES

LES CRÉANCES ET LES DETTES LES CRÉANCES ET LES DETTES Règles générales d évaluation Définition d un actif et d un passif ACTIFS Tout élément de patrimoine ayant une valeur économique positive pour l entité est considéré comme un

Plus en détail

CORPORATION MINIÈRE OSISKO.... États financiers consolidés

CORPORATION MINIÈRE OSISKO.... États financiers consolidés CORPORATION MINIÈRE OSISKO.................. États financiers consolidés Pour les exercices terminés les 31 décembre 2013 et 2012 Le 18 mars 2014 Rapport de l auditeur indépendant Aux actionnaires de Corporation

Plus en détail

[TRADUCTION] [EN-TÊTE DE L AGENCE DU REVENU DU CANADA]

[TRADUCTION] [EN-TÊTE DE L AGENCE DU REVENU DU CANADA] [TRADUCTION] [EN-TÊTE DE L AGENCE DU REVENU DU CANADA] Votre dossier Notre dossier Wildeboer Dellelce LLP 365 Bay Street Suite 800 Wildeboer Dellelce Place Toronto (Ontario) M5H 2V1 2011-041735 Ryan Lay

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE PREMIER TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client

RAPPORT INTERMÉDIAIRE PREMIER TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client RAPPORT INTERMÉDIAIRE PREMIER TRIMESTRE 2015 Propulsés par l expérience client Rapport de gestion intermédiaire Au 31 mars 2015 Faits saillants trimestriels 3 Commentaires préalables au rapport de gestion

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

Great-West Lifeco annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2014 et augmente son dividende de 6 %

Great-West Lifeco annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2014 et augmente son dividende de 6 % COMMUNIQUÉ TSX : GWO MISE À JOUR 13 h HNC La page 7 a été modifiée pour tenir compte du nouveau code d accès pour l écoute différée de la conférence téléphonique du quatrième trimestre. Les lecteurs sont

Plus en détail

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Objectif 1 Une entité peut exercer des activités à l international de deux manières. Elle peut conclure des transactions

Plus en détail

Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit

Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit Enquête unifiée auprès des entreprises - annuelle Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit Guide

Plus en détail

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation 28RE_chap_EP4.qx:quark de base 7/16/09 7:37 PM Page 858 Troisième partie : Le financement des ressources Les principales caractéristiques des travaux suggérés Questions de révision (N os 1 à 25) Exercices

Plus en détail

États financiers consolidés du GROUPE CGI INC. Pour les exercices clos les 30 septembre 2013 et 2012

États financiers consolidés du GROUPE CGI INC. Pour les exercices clos les 30 septembre 2013 et 2012 États financiers consolidés du GROUPE CGI INC. Rapports de la direction et des auditeurs DÉCLARATION CONCERNANT LA RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION À L ÉGARD DE LA COMMUNICATION D INFORMATION FINANCIÈRE

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES

LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES États financiers Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2008 Table des matières Rapport des vérificateurs 2 États financiers Bilan 3 État des résultats

Plus en détail

9 Le passif à long terme

9 Le passif à long terme 9 Le passif à long terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments qui composent le passif à long terme 1 Les emprunts obligataires

Plus en détail

États financiers consolidés

États financiers consolidés États financiers consolidés Pour l exercice terminé le 28 décembre 2013 Responsabilité de la direction à l égard des états financiers Pour les exercices terminés le 28 décembre 2013 et le 29 décembre 2012

Plus en détail

Exercices terminés les 31 mai 2009 et 2008. États financiers consolidés

Exercices terminés les 31 mai 2009 et 2008. États financiers consolidés Exercices terminés les 31 mai 2009 et 2008 États financiers 27 Rapport de la direction aux actionnaires de 5N Plus inc. Les ci-joints sont la responsabilité de la direction de 5N Plus inc. et ont été

Plus en détail

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS Au 31 mars 2014 Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. 2000 Manulife Place 10180 101 Street Edmonton (Alberta) T5J 4E4 Canada Tél. : 780-421-3611

Plus en détail

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31 Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31 Objectif de la norme 01 L entreprise d assurance et/ou de réassurance doit disposer à son actif, en couverture

Plus en détail

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers IFRS 9 Chapitre 1 : Objectif 1.1 L objectif de la présente norme est d établir des principes d information financière en matière d

Plus en détail

Rapport de gestion annuel Exercice terminé le 31 décembre 2013

Rapport de gestion annuel Exercice terminé le 31 décembre 2013 Rapport de gestion annuel Exercice terminé le 31 décembre 2013 Le présent rapport de gestion relatif aux résultats, à la situation financière et aux flux de trésorerie de Industries Lassonde inc. se doit

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 31 DÉCEMBRE 2013 RAPPORT DE LA DIRECTION La direction de la Société est responsable de la préparation et de l intégrité des états financiers présentés dans son rapport annuel.

Plus en détail

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012.

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012. Communiqué de presse Lille, le 29 juin 2012 Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014 Pour le semestre clos au 31 mars 2012. L Entreprise organise une conférence téléphonique

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES

LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES États financiers Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2007 Table des matières Rapport des vérificateurs 2 États financiers Bilan 3 État des résultats

Plus en détail

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------- Le Conseil des Ministres PLAN COMPTABLE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES T - UEMOA - I - PRESENTATION DU PLAN COMPTABLE I.1 - Les classes

Plus en détail

FINANCIERS CONSOLIDÉS

FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ET NOTES ANNEXES RESPONSABILITÉ À L ÉGARD DE LA PRÉSENTATION DE L INFORMATION FINANCIÈRE 102 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 103 Comptes consolidés de résultat 103 États consolidés

Plus en détail

FIBROSE KYSTIQUE CANADA

FIBROSE KYSTIQUE CANADA États financiers de FIBROSE KYSTIQUE CANADA KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (416) 228-7000 Yonge Corporate Centre Télécopieur (416) 228-7123 4100, rue Yonge, Bureau 200 Internet www.kpmg.ca Toronto

Plus en détail

www.fondsftq.com ÉTATS FINANCIERS AU X 3 1 M A I 2 0 1 1 E T 2 0 1 0

www.fondsftq.com ÉTATS FINANCIERS AU X 3 1 M A I 2 0 1 1 E T 2 0 1 0 www.fondsftq.com ÉTATS FINANCIERS AU X 3 1 M A I 2 0 1 1 E T 2 0 1 0 RAPPORT DES AUDITEURS INDÉPENDANTS À l intention des actionnaires du Fonds de solidarité des travailleurs du Québec (F.T.Q.) Nous avons

Plus en détail

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORMES IAS 32/39 : INSTRUMENTS FINANCIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

États financiers consolidés. Aux 31 octobre 2011 et 2010

États financiers consolidés. Aux 31 octobre 2011 et 2010 BANQUE LAURENTIENNE DU CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Aux 31 octobre 2011 et 2010 Les présents états financiers consolidés présentent des données financières récentes se rapportant à la situation financière,

Plus en détail

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 relatif au traitement comptable des opérations en devises des entreprises régies par le code des assurances, des mutuelles

Plus en détail

Rapport de l auditeur indépendant

Rapport de l auditeur indépendant 1 Rapport de l auditeur indépendant Aux administrateurs de Aéroport de Québec inc. Nous avons effectué l audit des états financiers ci-joints de Aéroport de Québec inc. qui comprennent l état de la situation

Plus en détail

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005 Rapport des vérificateurs Au conseil d administration de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Compte du régime de pension de la Gendarmerie royale du Canada Nous avons vérifié

Plus en détail

Revue financière. 2 e trimestre 2015. Le 5 août 2015

Revue financière. 2 e trimestre 2015. Le 5 août 2015 Revue financière 2 e trimestre 2015 Le 5 août 2015 AVERTISSEMENT Déclarations prospectives Certaines déclarations contenues dans cette présentation, incluant celles ayant trait aux résultats et au rendement

Plus en détail

Fonds d assurance responsabilité professionnelle de l Association des courtiers et agents immobiliers du Québec RAPPORT ANNUEL 2006

Fonds d assurance responsabilité professionnelle de l Association des courtiers et agents immobiliers du Québec RAPPORT ANNUEL 2006 Fonds d assurance responsabilité professionnelle de l Association des courtiers et agents immobiliers du Québec RAPPORT ANNUEL 2006 Table des matières Mission 1 Message du président du conseil 2 Message

Plus en détail

Le Conseil canadien des consultants en immigration du Canada États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011

Le Conseil canadien des consultants en immigration du Canada États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011 Le Conseil canadien des consultants États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011 Contenu Rapport d un vérificateur indépendant 2 États financiers Bilan 3 État

Plus en détail

Norme comptable internationale 33 Résultat par action

Norme comptable internationale 33 Résultat par action Norme comptable internationale 33 Résultat par action Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire les principes de détermination et de présentation du résultat par action de manière à améliorer

Plus en détail

Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé

Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé juin 2011 www.bdo.ca Certification et comptabilité Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé Guide sur les

Plus en détail

TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES

TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES États financiers TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES États financiers Rapport de l'auditeur indépendant 1 États financiers Bilan 3 État des résultats 4 État de l'évolution de l actif net 6 État des flux de

Plus en détail

États financiers consolidés

États financiers consolidés États financiers consolidés États financiers consolidés 100 Responsabilité de la direction dans la préparation des états financiers 100 Rapports des comptables agréés inscrits indépendants 101 Rapport

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

BANQUE LAURENTIENNE DU CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

BANQUE LAURENTIENNE DU CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS BANQUE LAURENTIENNE DU CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AUX 31 OCTOBRE 2012 ET 2011 ET AU 1 ER NOVEMBRE 2010 Les présents états financiers consolidés présentent des données financières récentes se rapportant

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES

FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES V2.0 Page 1 sur 117 DESTINATAIRES Nom Direction M. Litvan FCE 6 ème Sous-direction M. Soulié FCE 7 ème Sous-direction

Plus en détail

À TITRE D INFORMATION SEULEMENT

À TITRE D INFORMATION SEULEMENT Enquête unifiée auprès des entreprises annuelle Enquête de 2007 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit If you

Plus en détail

Imagine Canada États financiers

Imagine Canada États financiers États financiers 31 décembre 2014 Table des matières Page Rapport de l auditeur indépendant 1-2 État des produits et des charges 3 État de l évolution des actifs nets 4 État de la situation financière

Plus en détail

NORME COMPTABLE RELATIVE AUX OPERATIONS EN DEVISES DANS LES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC 23

NORME COMPTABLE RELATIVE AUX OPERATIONS EN DEVISES DANS LES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC 23 NORME COMPTABLE RELATIVE AUX OPERATIONS EN DEVISES DANS LES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC 23 OBJECTIF 01 - La Norme Comptable Tunisienne NC 15 relative aux opérations en monnaies étrangères définit les règles

Plus en détail

CLASSE 1. COMPTES DES FONDS DE LA SECURITE SOCIALE ET DE PROVISIONS

CLASSE 1. COMPTES DES FONDS DE LA SECURITE SOCIALE ET DE PROVISIONS CLASSE 1. COMPTES DES FONDS DE LA SECURITE SOCIALE ET DE PROVISIONS La classe 1 comprend les comptes du capital propre, des réserves et provisions, et ceux des avances et emprunts à plus d un an, dont

Plus en détail

RAPPORT DU DEUXIÈME TRIMESTRE POUR LE TRIMESTRE TERMINÉ LE 30 AVRIL 1999. Les gens avant tout

RAPPORT DU DEUXIÈME TRIMESTRE POUR LE TRIMESTRE TERMINÉ LE 30 AVRIL 1999. Les gens avant tout RAPPORT DU DEUXIÈME TRIMESTRE POUR LE TRIMESTRE TERMINÉ LE 30 AVRIL 19 Les gens avant tout MESSAGE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL POUR LE TRIMESTRE TERMINÉ LE 30 AVRIL 19 LA OBTIENT AU DEUXIÈME TRIMESTRE UNE

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉNONCÉ DE RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION RELATIVEMENT À L INFORMATION FINANCIÈRE La direction est responsable de la préparation et de la présentation des états financiers consolidés

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 2 novembre 2011 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 0,97 $ attribuable aux résultats en assurance

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2013 CAISSE CENTRALE DESJARDINS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2013 CAISSE CENTRALE DESJARDINS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2013 CAISSE CENTRALE DESJARDINS TABLE DES MATIÈRES Rapport annuel de la commission de vérification... 57 Responsabilité de la direction à l égard de l information

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

La consolidation à une date ultérieure à la date d acquisition

La consolidation à une date ultérieure à la date d acquisition RÉSUMÉ DU MODULE 4 La consolidation à une date ultérieure à la date d acquisition Le module 4 porte sur l utilisation de la méthode de l acquisition pour comptabiliser et présenter les filiales entièrement

Plus en détail

Comptes de tiers (Classe 4)

Comptes de tiers (Classe 4) Comptes de tiers (Classe 4) Les comptes de tiers, notamment le compte 40 «Fournisseurs et comptes rattachés» et le compte 41 «Clients et comptes rattachés», peuvent être subdivisés pour identifier : les

Plus en détail

1 milliard $ cadre Corporation. Reçus de souscription. presse. de souscription. une action. 250 millions $ de. Facilité de crédit.

1 milliard $ cadre Corporation. Reçus de souscription. presse. de souscription. une action. 250 millions $ de. Facilité de crédit. Communiqué de Ébauche en date du 2 juin 2014 presse NE PAS DISTRIBUER AUX SERVICES DE PRESSE DES ÉTATS-UNIS NI DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou une

Plus en détail

Annexe 1. Stratégie de gestion de la dette 2014 2015. Objectif

Annexe 1. Stratégie de gestion de la dette 2014 2015. Objectif Annexe 1 Stratégie de gestion de la dette 2014 2015 Objectif La Stratégie de gestion de la dette énonce les objectifs, la stratégie et les plans du gouvernement du Canada au chapitre de la gestion de ses

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013 Banque Zag Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation 31 décembre 2013 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Particulièrement utiles pour évaluer la capacité

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

pour le trimestre qui a pris fin le 30 juin 2014

pour le trimestre qui a pris fin le 30 juin 2014 pour le trimestre qui a pris fin le 30 juin 2014 De la recherche à l action Le CRDI finance des travaux de recherche appliquée dans les pays en développement afin d y accroître la prospérité et la sécurité

Plus en détail

Société Financière Manuvie

Société Financière Manuvie Société Financière Manuvie États financiers consolidés Pour l exercice terminé le 31 décembre 2008 - MODIFIÉS États financiers consolidés TABLE DES MATIÈRES 3. Responsabilité en matière d information financière

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 ca-des-savoie.fr Arrêtés par le Conseil d administration du Crédit Agricole des Savoie en date du 23 janvier 2015 soumis à l approbation de l Assemblée Générale Ordinaire

Plus en détail

Loterie Romande. financier

Loterie Romande. financier 2011 Rapport financier Société de la Loterie de la Suisse Romande 13, rue Marterey Case postale 6744 1002 Lausanne CH Tél. + 41 21 348 13 13 Fax + 41 21 348 13 14 info@loro.ch www.loro.ch Sommaire Bilan

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

31.12.2012 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES. (Comptes non audités)

31.12.2012 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES. (Comptes non audités) 31.12.2012 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES (Comptes non audités) Sommaire Etats financiers consolidés Bilan consolidé 1 Compte de résultat consolidé 3 Etat du résultat net et gains et pertes comptabilisés

Plus en détail

SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES

SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES 1 - DISPOSITIONS GENERALES 2 - COMPTABILISATION DE L ENGAGEMENT 3 - COMPTABILISATION AU BILAN 4 - CONVERSION DES OPERATIONS EN DEVISES 5 - COMPTABILISATION DES RESULTATS

Plus en détail

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NEUF DES PLUS GRANDES INSTITUTIONS FINANCIÈRES ET CAISSES DE RETRAITE CANADIENNES PRÉSENTENT

Plus en détail

Drug Mart/Pharmaprix. de 28. décembre 2013). Les Compagnies Loblaw. bonne position. Faits saillants du 11 413 $ Produits Produits, compte

Drug Mart/Pharmaprix. de 28. décembre 2013). Les Compagnies Loblaw. bonne position. Faits saillants du 11 413 $ Produits Produits, compte COMMUNIQUÉ DE PRESSEE Les Compagnies Loblaw limitée annonce une hausse de 68,4 % du montant ajusté du bénéfice par action 2) pour le quatrième trimestre de BRAMPTON, ONTARIO Le 26 février 2015 Les Compagnies

Plus en détail

SOMMAIRE DES RÉSULTATS (non audité, en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action)

SOMMAIRE DES RÉSULTATS (non audité, en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action) Symbole boursier (TSX) : PJC.A Communiqué de presse Pour diffusion immédiate LE GROUPE JEAN COUTU RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE FINANCIER 2014 Longueuil, Québec, le 30 avril 2014 Le

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

AVIS N 89 MINISTERE DES FINANCES CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE

AVIS N 89 MINISTERE DES FINANCES CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE AVIS N 89 MINISTERE DES FINANCES CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE Avis portant plan et règles de fonctionnement des comptes et présentation des états financiers des entités d assurances et /ou de réassurances.

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS VÉRIFIÉS. Exercices terminés les 31 décembre 2013 et 2012

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS VÉRIFIÉS. Exercices terminés les 31 décembre 2013 et 2012 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS VÉRIFIÉS Exercices terminés les 31 décembre 2013 et 2012 1 RAPPORT DE LA DIRECTION Les états financiers consolidés ci-joints d'aimia Inc., dont la responsabilité incombe à la

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

NOTE 1 NATURE DES ACTIVITÉS ET PRINCIPALES CONVENTIONS COMPTABLES

NOTE 1 NATURE DES ACTIVITÉS ET PRINCIPALES CONVENTIONS COMPTABLES Exercices terminés les 31 mars 2011, 2010 et 2009 (sauf indication contraire, tous les montants sont en millions de dollars canadiens) NOTE 1 NATURE DES ACTIVITÉS ET PRINCIPALES CONVENTIONS COMPTABLES

Plus en détail

VEOLIA ENVIRONNEMENT - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2013

VEOLIA ENVIRONNEMENT - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés 31 décembre 2013 Sommaire ETATS FINANCIERS CONSOLIDES... 1 COMPTES CONSOLIDES... 4 1.1 État de la situation financière consolidée... 4 1.2 Compte de résultat consolidé... 6

Plus en détail

Fondation Québec Philanthrope (antérieurement Fondation communautaire du grand Québec)

Fondation Québec Philanthrope (antérieurement Fondation communautaire du grand Québec) Fondation Québec Philanthrope (antérieurement Fondation communautaire du grand Québec) États financiers Au 31 décembre 2014 Accompagnés du rapport de l'auditeur indépendant Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

BAX MC Contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois

BAX MC Contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois BAX MC Contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique

Plus en détail

États financiers consolidés du GROUPE CGI INC.

États financiers consolidés du GROUPE CGI INC. États financiers consolidés du Pour les exercices clos les 30 septembre 2011 et 2010 Rapport de la direction et des auditeurs DÉCLARATION CONCERNANT LA RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION À L ÉGARD DE LA COMMUNICATION

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

IMPOSITION DES INTÉRÊTS, DES DIVIDENDES ET DES GAINS EN CAPITAL A CHYPRE LOIS ET DÉCRETS

IMPOSITION DES INTÉRÊTS, DES DIVIDENDES ET DES GAINS EN CAPITAL A CHYPRE LOIS ET DÉCRETS IMPOSITION DES INTÉRÊTS, DES DIVIDENDES ET DES GAINS EN CAPITAL A CHYPRE LOIS ET DÉCRETS Loi relative à l impôt sur le revenu (amendement) de 2005 Loi relative à la contribution spéciale à la défense (amendement)

Plus en détail

NORME COMPTABLE RELATIVE A LA PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS DES ASSOCIATIONS AUTORISEES A ACCORDER DES MICRO-CREDITS NC 32

NORME COMPTABLE RELATIVE A LA PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS DES ASSOCIATIONS AUTORISEES A ACCORDER DES MICRO-CREDITS NC 32 NORME COMPTABLE RELATIVE A LA PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS DES ASSOCIATIONS AUTORISEES A ACCORDER DES MICRO-CREDITS NC 32 OBJECTIF 01. La norme comptable NC 01 - "Norme comptable générale" définit

Plus en détail

Michel Bouchard Président et Chef de la direction

Michel Bouchard Président et Chef de la direction Michel Bouchard Président et Chef de la direction Énoncés Prospectifs Mise en garde Certaines informations contenues dans cette présentation, y compris l'information des travaux d exploration futurs, les

Plus en détail

Analyse par la direction des résultats d exploitation et de la situation financière

Analyse par la direction des résultats d exploitation et de la situation financière Analyse par la direction des résultats d exploitation et de la situation financière Cette section du Rapport annuel présente l analyse par la direction des résultats d exploitation et de la situation financière

Plus en détail

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions Circulaire d offre Compagnie Pétrolière Impériale Ltée Aucune commission de valeurs mobilières ni organisme similaire ne s est prononcé de

Plus en détail

Vérification des procédures en fin d exercice

Vérification des procédures en fin d exercice Vérification des procédures en fin d exercice DIVERSIFICATION DE L ÉCONOMIE DE L OUEST CANADA Direction générale de la vérification et de l évaluation Décembre 2011 Table des matières 1.0 Résumé 1 2.0

Plus en détail

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations La nouvelle Swiss GAAP RPC 30 regroupe toutes les règles applicables aux comptes. Ce qui implique que toutes les autres Swiss GAAP RPC font référence aux comptes individuels. Quelles sont les questions

Plus en détail