>> CIV : une cinquantaine de nouvelles mesures en faveur des quartiers en difficultés

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ">> CIV : une cinquantaine de nouvelles mesures en faveur des quartiers en difficultés"

Transcription

1 actualité / agenda / nouveautés sur le site / nouveaux documents en ligne sur i-ville / lecture / offres d emploi / Lettre d information bimensuelle de N Jeudi 9 mars 2006 ACTUALITE >> CIV : une cinquantaine de nouvelles mesures en faveur des quartiers en difficultés Un Comité interministériel des villes (CIV) et du développement social urbain s est tenu ce matin à Matignon, sous la présidence de Dominique de Villepin, Premier ministre, et en présence de membres du gouvernement concernés ainsi que d Anne-Marie Charvet, Déléguée interministérielle à la ville. Ce CIV fixe un nouveau cadre pour la politique de la ville et, afin de répondre aux attentes et aux difficultés des habitants des quartiers en difficultés, il arrête une cinquantaine de mesures dans 5 domaines prioritaires : l emploi et le développement économique, la réussite éducative, l amélioration de l habitat et du cadre de vie, la prévention de la délinquance et la citoyenneté, l accès aux soins et la santé. - La Lettre de la DIV - SPECIAL CIV - n février / mars (7 pages ko) - La carte des 15 nouvelles zones franches urbaines (2 pages ko) - Le dossier de presse du CIV - 9 mars (46 pages - 2,5 Mo) >> La loi Egalité des chances est votée Après que le projet de loi ait été modifié lors de son passage au Sénat, les députés et les sénateurs ont voté, mercredi 7 et jeudi 8 mars, le texte définitif de la loi Egalité des chances. Parmi les dispositions-phares de cette loi, outre le CPE (contrat première embauche), il faut noter : l introduction du CV anonyme pour combattre la discrimination à l embauche dans le code du travail : disposition introduite par voie d amendement au Sénat, elle stipule que «dans les entreprises de 50 salariés et plus, les informations communiquées par écrit par le candidat doivent être examinées dans des conditions préservant son anonymat». Ses modalités d application seront déterminées par un décret, en Conseil d Etat ; l apprentissage à 14 ans : les élèves pourront commencer une formation d «apprenti junior» dès 14 ans et signer leur premier contrat à 15 ans ; la durée des stages limitée à six mois : pour tous les stages en entreprise, à l exception de ceux qui sont intégrés dans un cursus pédagogique. Les stages d une durée supérieure à trois mois devront faire l objet d une gratification ; la création de 15 nouvelles zones franches urbaines : le gouvernement a pris en compte l orientation souhaitée par la commission européenne de voir le dispositif ZFU limité aux petites entreprises (50 salariés au plus) répondant à des critères de bilan ou de chiffre d affaires (10 millions au plus de CA ou bien 10 millions au total de bilan), et prévu, en accord avec les assemblées, l adaptation du projet de loi Egalité des chances en ce sens. La création de ces nouvelles ZFU reste subordonnée à un agrément de la

2 commission européenne ; le contrat de responsabilité parentale : en cas d absentéisme scolaire ou de troubles au fonctionnement de l établissement, le président du conseil général peut proposer aux parents un contrat rappelant leurs obligations parentales. Il pourra demander la suspension du versement des prestations familiales s il constate le non-respect de ces obligations ; le renforcement des attributions de la Halde (Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l égalité) : cette dernière pourra désormais proposer à l auteur de discrimination une «transaction», c est-à-dire une amende s ajoutant, s il y a lieu, à l indemnisation de la victime, d un montant ne pouvant excéder euros pour une personne physique, euros pour une personne morale. Le projet de loi pour l égalité des chances adopté, par l Assemblée nationale, le 8 mars >> Médiation sociale : les actes du colloque sont en ligne Les actes du colloque qui s est tenu à Paris, le 15 juin 2005, sur «la médiation sociale : une démarche d écoute et de prévention au service de la cohésion sociale» sont disponibles sur le site internet www. i-ville.gouv.fr. Cette manifestation, organisée par le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) et la Délégation interministérielle à la ville (DIV) sous le parrainage du ministre de l Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement, aborde la question des enjeux du développement de la médiation sociale (structuration et reconnaissance de ce champ professionnel, diffusion de la culture «médiation» dans les métiers territoriaux), ainsi que celle de sa professionnalisation et de sa pérennisation. Les organisateurs se sont appuyés sur les territoires et sur une enquête nationale confiée à l IFOP sur l évolution des emplois de médiation sociale. En outre, ce colloque faisait suite à la parution du guide sur la médiation sociale, en janvier La médiation sociale - actes du colloque du 15 juin (151 pages - 2,2 Mo) >> Une Maison de la mixité à Paris Le mouvement Ni putes ni soumises (NPNS) a inauguré, hier, lors de la journée internationale des femmes, la Maison de la mixité, en présence de Jacques Chirac, président de la République, Jean-Louis Debré, président de l Assemblée nationale, Simone Veil, membre du conseil constitutionnel et Bertrand Delanoë, maire de Paris. La Maison de la mixité, située rue des Rigoles, dans le 20e arrondissement de Paris, sera le siège du mouvement NPNS mais elle se veut également un espace d accueil et d écoute, et un centre de ressources et de recherche ouvert au grand public. L inauguration de la Maison de la mixité >> Le rapport de l Observatoire de la pauvreté est paru

3 L'observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale (ONPES) présente, dans son quatrième rapport, les évolutions récentes relatives aux situations de pauvreté et d'exclusion sociale. Au-delà de la production de différents indicateurs de pauvreté, l Observatoire fournit des analyses plus poussées portant notamment sur les dimensions locales de la pauvreté. Le rapport de l Observatoire national de la pauvreté et de l exclusion sociale >> Azouz Begag lance le «Collectif égalité des chances» Le 10 février, Azouz Begag, ministre délégué à la Promotion de l égalité des chances, a mis sur pied un «collectif égalité des chances». Ce groupe d associations proposera des actions de communication, impliquant les chaînes publiques de télévision. Par ailleurs, des rencontres régionales et nationales de l égalité des chances seront l occasion de débattre des problèmes et des avancées possibles et de préparer la participation de la France à l année européenne de l égalité des chances en Le Collectif égalité des chances >> La Commission européenne présente le «premier rapport conjoint» sur l inclusion sociale Le 13 février, la Commission européenne a adopté le «premier rapport conjoint» sur la protection sociale et l insertion sociale pour Réalisé à partir des propositions des Etats-membres faites l an dernier dans les domaines de l insertion sociale, de retraite et de santé, ce document devrait être validé lors du sommet européen des chefs d Etat et de gouvernement, les 23 et 24 mars, après examen en conseil des ministres chargés de l emploi et de la cohésion sociale, le 10 mars. Parmi les orientations préconisées : les politiques de protection sociale et d inclusion sociale devront se concentrer sur «la pauvreté des enfants et des familles. Une attention accrue doit également être accordée aux multiples formes d exclusion auxquels sont confrontés les jeunes des quartiers pauvres issus de minorités ethniques. L accent doit être porté sur l éducation et la formation.» >> Une consultation européenne est lancée pour aider les personnes les plus éloignées de l emploi à s insérer La Commission européenne a lancé, le 8 février, une consultation des partenaires sociaux et autres personnes intéressées sur «une action à mener au niveau communautaire pour promouvoir l inclusion active des personnes les plus éloignées du marché du travail». Première question posée dans le cadre de cette consultation : «face au défi que représente pour les Etats membres l enjeu de l inclusion sociale, et en particulier l insertion des personnes les plus éloignées du marché du travail, une action

4 complémentaire est-elle nécessaire à l échelon de l Union?», si oui, «quels sont les moyens les plus utiles par lesquels l Union pourrait compléter et appuyer l action nationale?», «l activation et l accès au marché du travail pourraient-ils faire l objet d une négociation entre les partenaires sociaux?»,etc. Toutes les personnes intéressées peuvent, avant le 19 avril, envoyer leurs commentaires par courrier électronique. Contact : Le site internet de la Direction générale de l emploi AGENDA 2006 >> 11 mars au 28 avril, à Evry «Des ensembles assez grands : mémoire et projets en Essonne», exposition réalisée par la Maison de Banlieue et de l Architecture, le Centre de ressources Politique de la Ville en Essonne, le CAUE (Conseils d architecture, d urbanisme et de l environnement) de l Essonne et Cineam. Des rencontres-débats sont proposées en marge de l exposition. Contact et inscription : tél. : mailto: >> 16 au 19 mars, partout en France «Vivre les villes», opération organisée par le ministère de l Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement, le ministère des Transports, de l Equipement du Tourisme et de la Mer, et le ministère de la Culture et de la Communication. Pour la 2e édition, l opération prévoit visites guidées, conférences, débats et expositions, destinés à un public scolaire le jeudi, professionnel le vendredi et familial le samedi et le dimanche. Contact : >> 17, 24 et 31 mars, à Saint-Denis «Développement économique et quartiers urbains en difficulté», cycle de qualification organisé par le centre de ressources Profession Banlieue. Contact : Profession Banlieue - tél. : mailto: >> 18 mars, à Echirolles «D une culture à l autre», colloque organisé par l Ecole des parents et des éducateurs (EPE) de l Isère. Objectif : interroger les notions d intégration, de multiculturalisme et d interculturalité au cours d ateliers qui permettront d échanger sur la prise en compte de la dimension culturelle dans les pratiques des professionnels de l enfance et de la famille.

5 Contact et inscription : EPE Isère - tél. : >> 21 et 22 mars, à Paris «Préparer l évaluation des projets de rénovation urbaine et des contrats de ville», sessions organisées par l Ecole des Ponts et Chaussées. Objectifs : prendre connaissance des dernières évolutions législatives, identifier les fondements, enjeux et étapes d une démarche d évaluation pour un contrat de ville, disposer des méthodes et outils adéquates, et se référer à des expériences significatives menées dans le cadre projets relevant de la politique de la ville ou du PNRU. Contact et inscription : tél. : >> 23 mars, à Evry «Entre parenthèses», rencontre-débat organisée par le centre de ressources politique de la ville en Essonne, sur le rapport annuel 2006 de la Fondation Abbé Pierre sur l état du mal-logement en France. Thèmes abordés : la hausse des demandes d expulsion, l augmentation des dépenses liées au logement dans le budget des ménages, la baisse des efforts de la collectivité en faveur du logement. Contact : Centre de ressources politique de la ville en Essonne - tél. : >> 27 et 28 mars - 29 et 30 juin, à Paris «Rénovation urbaine : monter et piloter votre programme avec la méthode ANRU», formation organisée par Comundi. Les pouvoirs publics comme les populations ont pris conscience des enjeux de la rénovation urbaine et sont demandeurs de projets d'envergure permettant de réinventer la Ville. Au programme de la formation : la maîtrise du règlement financier de l ANRU, le montage et le pilotage des PRU et la mise en oeuvre des programmes d habitat. Contact et inscription : >> 8 et 9 juin, à Dunkerque «Participation des jeunes à la vie de la cité», rencontre organisée par l INJEP (Institut national de la jeunesse et de l éducation populaire), l AFEV (association de la Fondation étudiante pour la ville), la Direction régionale et départementale de la Jeunesse et des Sports, la Communauté urbaine de Dunkerque et l Université du Littoral Côte d Opale. Il s agit de développer plus précisément certaines formes d investissement notamment l investissement dans les secteurs de la culture, de la politique et de la solidarité. Contact : Ville de Dunkerque (direction de l enfance et de la jeunesse) - David Coulon - tél. :

6 >> L agenda complet de la politique de la ville NOUVEAUTÉS SUR LE SITE >> Un avis d appel public à concurrence - Objet du marché : Réalisation d un support de publication et de communication dans le cadre d une journée nationale consacrée à la réussite éducative en >> L agenda de Catherine Vautrin, ministre déléguée à la Cohésion sociale et à la Parité 34.html >> Les archives complètes de la Lettre électronique NOUVEAUX DOCUMENTS EN LIGNE sur I-Ville >> Actes de la Ve Conférence des villes de l AMGVF - janvier (56 pages - 1,7 Mo) >> Les outils européens d information dans le domaine de l urbanisme, l habitat, la construction et l aménagement du territoire - actes du colloque du 4 novembre juin outilseuropeens/compterendu.pdf (63 pages ko) >> La lettre de la rénovation urbaine n 4 - ANRU - janvier (2 pages ko) >> Jeunes issus de l immigration, une pénalité à l embauche qui perdure... - CEREQ - janvier (4 pages ko) >> La future politique européenne de cohésion des régions - Urban-France - juillet presentation.php?def=1024x768&is=59760&cs= &ts= >> ZFU : une étude sur l emploi - Dares - février (6 pages ko) >> ZFU : enquête auprès des entrepreneurs - décembre (2 pages - 80 ko) >> ZFU : mission d animation et de professionnalisation des responsables ZFU : présentation du programme national - novembre 2005

7 (6 pages - 32 ko) >> Fiche d'expérience - À CyberCap, les jeunes raccrochent grâce au multimédia - Montréal - septembre (3 pages - 1,2 Mo) - Accompagner les personnes en continu et activer les réseaux. L aide à la création d entreprises à Saint-Priest - juin (2 pages ko) - De jour comme de nuit. Médiation globale à Pont-de-Claix (Isère) - juin (2 pages ko) - Donner aux enfants la liberté de «Se dire». Un camion «atelier-peinture» - mars (2 pages - 44 ko) - Eco-quartier : les citoyens contribuent à l amélioration de leur cadre de vie - octobre (3 pages - 1,7 Mo) - Favoriser l accès et l appropriation des nouvelles technologies. Projet du - juin (1 page - 76 ko) - Habitat et Humanisme - une ville à visage humain - Juin (4 pages ko) - La charte intercommunale du logement, un outil de mixité sociale aux Ulis - mai (4 pages - 24 ko) - La médiation scolaire en action - Villefontaine (Isère) - juin (2 pages ko) - La table de concertation Action-Gardien de Montréal - septembre (3 pages ko) - Le développement économique sous contrôle de la communauté locale - le Regroupement économique et social du Sud-Ouest (RESO) - septembre (5 pages ko) - Le patrimoine architectural comme outil de développement - deux exemples à Lyon (Rhône) et Firminy (Loire) - juin (2 pages ko) - Le projet Harmonie : «Cédez la place à l harmonie» - septembre (3 pages - 1,5

8 Mo) - Les Pimms, de l expérience au projet - juin (2 pages ko) - L'Apparte : service d intervention sociale auprès des jeunes - septembre (3 pages - 1 Mo) - L initiative habitante au coeur de l aménagement des quartiers pauvres de Boston - Dudley Street Neighborhood Initiative - juin (1 page - 96 ko) - Prendre en compte le temps de soirée dans l animation socioculturelle - l Escale à Chambéry (Savoie) - mars (1 page - 88 ko) - Rennes : penser la mixité au niveau de l agglomération - février (3 pages - 24 ko) - Travailleurs sociaux et usagers : pour une coproduction des actions - l approche du conseil général de l Isère - juin (1 page - 84 ko) - Un exemple d appropriation d un projet par des habitants - «Mémoire au présent» à Fontaine (Isère) - juin (1 page - 96 ko) - Un moyen de développer les liens interculturels - les jardins familiaux du quartier Beauvert - juin (1 page - 88 ko) >> Les nouveautés de la base i-ville LECTURE >> Paroles d acteurs. Participation des habitants au renouvellement urbain à Berlin Edité par le PUCA (Plan urbanisme construction architecture), Collection Recherches n Auteur : Hélène Bernard Février 2006, 136 pages, 15 euros (en vente au Certu - tél. : ) Alors que les banlieues françaises sont en chantier, les tentatives pour impliquer les habitants dans les opérations de rénovation se multiplient. En Europe, ces expériences se sont généralisées depuis plusieurs années, tout particulièrement en Allemagne où les acteurs de la participation ont acquis un savoir-faire incontestable. Pour le mettre en lumière, le PUCA a confié un travail de recherche à Hélène Bernard, architecte française exerçant à Berlin depuis dix ans. Comment mettre en oeuvre un processus de participation? Quel est l enjeu des démarches participatives? En quoi les habitants sont-ils un potentiel pour le devenir de leurs quartiers? L ouvrage issu de cette

9 recherche répond à ces questions au travers d entretiens particulièrement riches et vivants, conduits dans deux quartiers en difficulté à Berlin, auprès de personnes d horizons très divers (habitants, acteurs de la ville, techniciens...). L auteur présente aussi plusieurs documents techniques utiles à la compréhension de «la méthode allemande» : organigramme d un management de quartier, description d un atelier coopératif, constitution du jury d un fond citoyen... OFFRE D EMPLOI >> Chargé(e) de mission, de l éducation formation, du développement des pratiques culturelles, de la lutte contre les discriminations La communauté d agglomération Grenoble Alpes Métropole recrute, dans le cadre de la politique de la ville, un(e) chargé(e) de mission, de l éducation formation, du développement des pratiques culturelles, de la lutte contre les discriminations à l échelle de l agglomération. Cadre A confirmé, filière administrative, possibilité contractuel La politique de la ville est la 4e compétence obligatoire des communautés d agglomération, partagée avec les communes membres. A ce titre, la communauté d agglomération assure la fonction d ingénierie centrale et de représentation des communes et la fonction de construction et de diffusion de la cohésion territoriale. La mission politique de la ville est intégrée à la direction des politiques urbaines. Sous la direction du chef de projet «politique de la ville» d agglomération, le (la) chargé(e) de mission, en matière d éducation formation (80% du temps de travail) préparera et mettra en oeuvre le dispositif de réussite éducative (dont l administration du GIP ad hoc) les programmes annuels d actions «éducation», les actions d intérêt communautaire dont la Métro est maître d ouvrage pour le compte des communes et/ ou des partenaires. En matière de développement des pratiques culturelles et de la lutte contre les discriminations (20% du temps de travail), il (elle) préparera et mettra en oeuvre les orientations, le suivi, et l évaluation des programmes annuels d actions. Le chargé(e) de mission doit faire preuve de qualités de réflexion stratégique et de capacités d aide à la décision, comme d animation de groupes et/ou de dispositifs multi partenaires, voire pluri disciplinaires. Date limite de remise des candidatures : le 15 mars 2006 Contact : Odile Quintin - Candidature à adresser impérativement à : Monsieur le Président de la Métro, le forum, 3 rue Malakoff, Grenoble OFFRE D EMPLOI

10 >> Un Chef de Projet à la Politique de la ville La Mairie de Paris recherche un Chef de Projet à la Politique de la ville pour le quartier Porte Montmartre/Porte de Clignancourt, 18e arrondissement (agent de catégorie A) Sous l autorité du coordinateur de la Politique de la Ville, le Chef de Projet aura pour missions : - l impulsion, la coordination des actions politique de la ville en partenariat avec la mairie d arrondissement, la Préfecture de Paris, la Région Ile-de-France, le Fasild, les différentes directions de la ville, - la mise en réseau des acteurs locaux (associatifs, institutionnels) selon les thématiques du contrat de ville (emploi, développement économique, prévention sociale, santé, sécurité, justice, prévention de la délinquance, cadre de vie, urbanisme, logement, éducation, culture, loisirs, sports). Le suivi des dossiers concernés par le Grand Projet de Renouvellement Urbain et mise en oeuvre du Projet de territoire du quartier voté par le Conseil de Paris en février 2004, - secrétariat et organisation des instances locales de concertations (commission locale de concertation et groupe de pilotage local notamment), - spécificités du poste : responsable du quartier, le chef de projet travaille avec une équipe de 3 chargés de mission installés sur le quartier. Il informe régulièrement les partenaires de la politique de la ville. Il anime des groupes de travail, suscite des porteurs de projet et participe au montage technique et financier de ceux-ci. Il assure le suivi des demandes de subventions, collabore à la mise en oeuvre du grand projet de renouvellement urbain sur le quartier. Profil du candidat : - formation souhaitée en développement social urbain, - connaissance de la politique de la ville - aptitude à mener des projets complexes - aptitude à conduire des réunion, connaissance du secteur associatif, - qualités relationnelles, aptitudes à la rédaction de synthèse!!!!!!! - connaissance de l ensemble des acteurs institutionnels, des procédures administratives et financières de la Mairie de Paris et des différentes politiques publiques.! Lieux de travail : - en partie au siège de la DPVI 6, rue du Département, Paris - et en partie dans le local de l Equipe de développement local 1, rue Fernand Labori, Paris! Poste à pouvoir immédiatement! Date limite de remise des candidatures : le 31 mars 2006! Contact : M. Pierre-François Salviani 6, rue du Département Paris

11 Tél. : OFFRE D EMPLOI >> Animateur/éducateur Réussite éducative La mairie d Eragny-sur-Oise recrute un(e) animateur/éducateur Réussite éducative (catégorie B - temps complet sur 5 jours) Missions du poste : - mettre en place, animer, participer aux actions favorisant la réussite éducative (en partenariat avec les établissements et les services de la ville) - mobiliser le réseau des partenaires éducatifs autour d une situation - participer à la réflexion et à l élaboration de projets - accompagner les projets individuels au côté des familles Aptitudes : - qualités relationnelles - capacité d analyse et d initiative - capacité de travail aussi bien avec les jeunes qu avec les familles et les partenaires - connaissance de l environnement éducatif et social et des ressources locales - connaissance du développement de l enfant, de l adolescent dans l environnement familial Contraintes du poste : - adaptabilité des horaires et réunions en soirée Poste à pourvoir immédiatement Contact : Emmanuelle Dekeyser - Candidature à adresser à : Madame la Maire d Eragny-sur-Oise Mairie d Eragny-sur-Oise Place Louis Don Marino Eragny-sur-Oise Prochaine Lettre d information : jeudi 23 mars 2006 La Lettre d information de est éditée par le service communication de la Délégation interministérielle à la Ville Contact : - tél. : Rédaction : - tél. : tél. :

12 Cette Lettre d information est envoyée, le jeudi, tous les quinze jours. Vous êtes aujourd hui abonnés à la recevoir. S abonner à la Lettre d information bimensuelle Résilier votre abonnement

>> Conseil des ministres : une offre d activités sportives, culturelles et de loisirs pour les jeunes des quartiers urbains sensibles

>> Conseil des ministres : une offre d activités sportives, culturelles et de loisirs pour les jeunes des quartiers urbains sensibles actualité / agenda / nouveautés sur le site / nouveaux documents en ligne sur i-ville / lecture / la vie du web / offres d emploi / Lettre d information bimensuelle de http://www.ville.gouv.fr N 110 -

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre?

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Note réalisée par l Observatoire Régional de l Intégration et de la Ville (ORIV) septembre 2014 Eléments de contexte

Plus en détail

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Appel à projets Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Date limite : mercredi 25 février 2015 à 12h 1. Contexte La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

Dép. 75 «Service d Accueil de Jour»

Dép. 75 «Service d Accueil de Jour» Dép. 75 «Service d Accueil de Jour» PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation Le Service d accueil de jour -SAJE- est implanté sur le 19 e arrondissement de Paris et accueille

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 1 ER AVRIL 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

Mise en œuvre d'un dispositif de vidéosurveillance nocturne du cœur de ville

Mise en œuvre d'un dispositif de vidéosurveillance nocturne du cœur de ville CONSEIL MUNICIPAL 1 Séance du 06 décembre 2012 Mise en œuvre d'un dispositif de vidéosurveillance nocturne du cœur de ville Direction Solidarité Urbaine - Tranquillité Publique - Rapporteur(s) M. Christophe

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

REGLEMENT DE LA BOURSE BAFA

REGLEMENT DE LA BOURSE BAFA REGLEMENT DE LA BOURSE BAFA Préambule Considérant que la bourse au BAFA constitue aujourd hui un atout incontestable pour l emploi ou la formation, Considérant que l obtention du BAFA nécessite des moyens

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse

L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse Institut de la jeunesse Madrid Les débuts de toute chose sont toujours petits. Cicéron La

Plus en détail

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon Édito L année 2014 a constitué pour le Centre de gestion du Rhône et de la Métropole de Lyon une année forte d évolutions et de renouvellement avec en parallèle la poursuite des nombreuses activités qui

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014 Le nouveau programme national de renouvellement urbain CRDSU septembre 2014 Un nouveau programme de renouvellement urbain! Un projet à l échelle de l agglomération, un projet intégré : le contrat de ville!

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Master Administration des Territoires et des Entreprises (ATE)

Master Administration des Territoires et des Entreprises (ATE) Département AES Master Professionnel et de Recherche "Sciences de l'homme et de la Société" Master Administration des Territoires et des Entreprises (ATE) Lieu de la formation : Université Rennes 2 Haute-Bretagne

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Saint-Denis, le 4 mars 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE Saint-Denis, le 4 mars 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE Saint-Denis, le 4 mars 2014 Aider les plus démunis à rester connectés Connexions Solidaires ouvre à Saint-Denis Grâce au soutien de la Mairie, du Centre Communal d Action Sociale (CCAS)

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

3. Relations clientèle et solidarité

3. Relations clientèle et solidarité 3. Relations clientèle et solidarité Maintenir une proximité forte avec ses clients via un dispositif d accueil animé par plus de 6 000 conseillers, construire des partenariats de médiation sociale pour

Plus en détail

Permanences accueil, écoute, orientation, revues de presse, consultations Du lundi au vendredi de 9h à 12h et 13h à 17h30.

Permanences accueil, écoute, orientation, revues de presse, consultations Du lundi au vendredi de 9h à 12h et 13h à 17h30. Bulletin bibliographique du Janvier 2014 n 46 Le de l'udaf de l'isère vous propose son bulletin bibliographique. Les articles sélectionnés sont consultables à l'udaf ou envoyés selon la demande. N'hésitez

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire 1 L Economie Sociale et Solidaire L ESS EST UNE ÉCONOMIE QUI SE VEUT ÊTRE DIFFÉRENTE DE L ÉCONOMIE CLASSIQUE. DES PRINCIPES FONDAMENTAUX ONT ÉTÉ DÉFINIS ET CONSTITUENT LES PILIERS DE CE SECTEUR. 2 LES

Plus en détail

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc? Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?» Le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la baie

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Sylvia Pinel présente 20 actions pour améliorer la mixité sociale dans le logement. Paris, le 15 avril 2015

DOSSIER DE PRESSE. Sylvia Pinel présente 20 actions pour améliorer la mixité sociale dans le logement. Paris, le 15 avril 2015 DOSSIER DE PRESSE Sylvia Pinel présente 20 actions pour améliorer la mixité sociale dans le logement Paris, le 15 avril 2015 Contact presse Service de presse du ministère du Logement, de l Égalité des

Plus en détail

La fonction publique en France

La fonction publique en France MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE édition 2013 La fonction en France Des métiers au service des citoyens les essentiels Dans la fonction, tous les agents

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

Synthèse de la CNCH du 19 juin 2008

Synthèse de la CNCH du 19 juin 2008 ACTIONS EN MATIÈRE D'INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES DU MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Synthèse de la CNCH du 19 juin 2008 LE CONTEXTE La Commission nationale Culture-Handicap La

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris année européenne du bénévolat et du volontariat le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris du 14 au 20 avril 2011 place de l Hôtel de ville programme Ouvert de 11h à 19h Entrée

Plus en détail

CDAJE 16 mai 2014 COMMISSION DÉPARTEMENTALE D ACCUEIL DES JEUNES ENFANTS. MICRO CRECHE - CDAJE 16 mai 2014

CDAJE 16 mai 2014 COMMISSION DÉPARTEMENTALE D ACCUEIL DES JEUNES ENFANTS. MICRO CRECHE - CDAJE 16 mai 2014 CADRE DÉPARTEMENTAL DE RÉFÉRENCE CDAJE À l intention des élus municipaux et leurs représentants, des institutions, de l ensemble des acteurs de la petite enfance et des porteurs de projet. CDAJE 16 mai

Plus en détail

Licence professionnelle Administration et gestion des entreprises culturelles de la musique et du spectacle vivant

Licence professionnelle Administration et gestion des entreprises culturelles de la musique et du spectacle vivant Formations et diplômes Rapport d évaluation Licence professionnelle Administration et gestion des entreprises culturelles de la musique et du spectacle vivant Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne

Plus en détail

Cette synthèse est destinée à faciliter la lecture et. Juillet 2012. Avertissement

Cette synthèse est destinée à faciliter la lecture et. Juillet 2012. Avertissement COUR DES COMPTES Synthèse du Rapport public thématique Juillet 2012 La politique de la ville Une décennie de réformes Avertissement Cette synthèse est destinée à faciliter la lecture et l utilisation du

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

Licence professionnelle METINET : Concepteur et Gestionnaire de Sites Internet

Licence professionnelle METINET : Concepteur et Gestionnaire de Sites Internet Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle METINET : Concepteur et Gestionnaire de Sites Internet Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague

Plus en détail

En direct. Comité interministériel des villes du 19 février 2013

En direct. Comité interministériel des villes du 19 février 2013 En direct duciv Comité interministériel des villes du 19 février 2013 Dicom Politique de solidarité nationale envers les quartiers défavorisés, la politique de la ville est déterminée et conduite par le

Plus en détail

Chantier-Formation PARTENARIAT ENTRE UNE ENTREPRISE PRIVÉE ET 2 STRUCTURES D INSERTION POUR LA RÉPONSE À UNE CLAUSE ART.14 DANS UN MARCHÉ PUBLIC

Chantier-Formation PARTENARIAT ENTRE UNE ENTREPRISE PRIVÉE ET 2 STRUCTURES D INSERTION POUR LA RÉPONSE À UNE CLAUSE ART.14 DANS UN MARCHÉ PUBLIC Chantier-Formation PARTENARIAT ENTRE UNE ENTREPRISE PRIVÉE ET 2 STRUCTURES D INSERTION POUR LA RÉPONSE À UNE CLAUSE ART.14 DANS UN MARCHÉ PUBLIC LOCALISATION : Quartier des bassins à Cherbourg-Octeville

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Améliorer l hébergement des plus défavorisés : Un plan triennal pour réduire le recours aux nuitées hôtelières

DOSSIER DE PRESSE. Améliorer l hébergement des plus défavorisés : Un plan triennal pour réduire le recours aux nuitées hôtelières DOSSIER DE PRESSE Améliorer l hébergement des plus défavorisés : Un plan triennal pour réduire le recours aux nuitées hôtelières Paris, le mardi 3 février 2015 Contact presse Ministère du Logement, de

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DE CONCOURS ET DE VACANCE D EMPLOIS MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Avis relatif au calendrier prévisionnel complémentaire des recrutements pour 2006 (fonction publique de

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Renforcer la mobilisation du droit commun

Renforcer la mobilisation du droit commun Dossier ressources Comprendre le droit commun pour le renforcer dans les quartiers Dans son article 1 er, la loi pour la ville et la cohésion urbaine précise : «La politique de la ville mobilise et adapte,

Plus en détail

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable Mise en œuvre des principes de l Agenda 21 dans les coopérations transfrontalières, européennes et internationales des collectivités

Plus en détail

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0 SYNAPSE CENTER CHALLENGE Un programme de création d emplois pour les jeunes Synapse Center/IYF Profil du programme Titre du programme : Challenge Composantes : 1. Renforcement de l employabilité des jeunes

Plus en détail

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Sommaire 1. Périmètre du débat et méthodologie des contributions

Plus en détail

APFP. Les Pays, moteurs de stratégies de développement territorial et de gouvernance locale. Contribution de l Association de

APFP. Les Pays, moteurs de stratégies de développement territorial et de gouvernance locale. Contribution de l Association de Mars 2012 cahier d acteurs Association de Promotion et de Fédération des Pays APFP APFP Pays / Territoires de projet Contribution de l Association de Promotion et de Fédération des Pays dans le cadre des

Plus en détail

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Aménagement des Rythmes Scolaires Concertation Locale Venez nous rencontrer le : Lundi 20 Janvier 2014 à 18H30 CDC Aune et Loir Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Mot du Président

Plus en détail

Préparation des contrats de ville. Réunions Chefs de projet Novembre 2014

Préparation des contrats de ville. Réunions Chefs de projet Novembre 2014 Préparation des contrats de ville Réunions Chefs de projet Novembre 2014 Contenu des contrats de ville 3 piliers Cohésion sociale Cadre de vie et renouvellement urbain (y compris hors NPNRU) Développement

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE

PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE École nationale supérieure d architecture Montpellier PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE

Plus en détail

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE Préambule PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE La réussite éducative se définit comme la recherche du développement harmonieux de l enfant et du jeune. Elle est plus large

Plus en détail

La santé des jeunes Rhônalpins en insertion

La santé des jeunes Rhônalpins en insertion La santé des jeunes Rhônalpins en insertion Diagnostic commun et actions partenariales URML, URHAJ et MFRA CRDSU (centre de ressources et d'échanges pour le développement social urbain) 12 octobre 2012

Plus en détail

ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL

ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL EXPERIENCES PROFESSIONNELLES Détail des expériences Responsable qualité association secteur SMS : - Conception, mise en œuvre, animation et

Plus en détail

édito sommaire Le Conseil des étrangers Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9

édito sommaire Le Conseil des étrangers Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9 avec le soutien de édito sommaire Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9 N Retrouvez au dos les lieux sur le plan Notre ville est riche de sa diversité, qui

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

STRUCTURES RESSOURCES. pour les acteurs de la COHÉSION SOCIALE en région PACA

STRUCTURES RESSOURCES. pour les acteurs de la COHÉSION SOCIALE en région PACA STRUCTURES RESSOURCES pour les acteurs de la COHÉSION SOCIALE en région PACA SOUTENIR LES ACTEURS DE TERRAIN La direction régionale de la jeunesse, des sports et de la et cohésion sociale Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

CONTRAT EDUCATIF LOCAL

CONTRAT EDUCATIF LOCAL CONTRAT EDUCATIF LOCAL Année 2002-2003 CANDIDATURE ET PROJET D ACTIONS SUR LES TEMPS PERI ET EXTRA-SCOLAIRES sur la commune ou le groupement de communes de... Ce dossier comprend : Page 2 : Page 3 : Page

Plus en détail

L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport

L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport Présenté par M. Pascal Terrasse Député de la République française Secrétaire général parlementaire Berne (Suisse) ( 6 juillet 2015 I/ Le programme,

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE ADDITIF EXPLICATIF 1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE Organisation de deux «secteurs» clairement identifiés dans leurs objectifs et missions. Sous la responsabilité d un pilotage unique, ces deux «secteurs»

Plus en détail

MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE

MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/SEC//BR/DS/PP/DSA/N 12-04 Danielle SOULAT 01 43 93 84 77 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : CHEF DE PROJET ARCHIVAGE ET SYSTEME D

Plus en détail

Une association qui entreprend au service de l intérêt général

Une association qui entreprend au service de l intérêt général Une association qui entreprend au service de l intérêt général Des métiers au service du lien social L UFCV, UNE ASSOCIATION QUI ENTREPREND AU SERVICE DE L INTÉRÊT GÉNÉRAL 1907 Naissance de l Union Parisienne

Plus en détail

L éducation populaire en Alsace

L éducation populaire en Alsace L éducation populaire en Alsace Actions et partenariats (avec les collectivités L ÉTÉ DE L ÉDUCATION POPULAIRE 1 L éducation populaire en Alsace ( Sommaire Édito de Philippe Richert, Président du Conseil

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

Master Ressources Humaines

Master Ressources Humaines 1 - Objectifs de formation du Master Le Master comprend deux années : Première année : Seconde année : La première année est dédiée à l acquisition des connaissances fondamentales en gestion des ressources

Plus en détail

APPEL A PROJET HEBERGEMENT ET ACCOMPAGNEMENT AGNEMENT EDUCATIF MINEURS ISOLES ETRANGERS ET JEUNES MAJEURS ISOLES ETRANGERS

APPEL A PROJET HEBERGEMENT ET ACCOMPAGNEMENT AGNEMENT EDUCATIF MINEURS ISOLES ETRANGERS ET JEUNES MAJEURS ISOLES ETRANGERS APPEL A PROJET HEBERGEMENT ET ACCOMPAGNEMENT AGNEMENT EDUCATIF MINEURS ISOLES ETRANGERS ET JEUNES MAJEURS ISOLES ETRANGERS Appel à projet hébergement et accompagnement éducatif MIE JMIE octobre 2014 1

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

Définition des temps périscolaires et extrascolaires

Définition des temps périscolaires et extrascolaires ANNEXE 3 Définition des temps périscolaires et extrascolaires Le temps périscolaire est constitué des heures qui précèdent et suivent la classe durant lesquelles un encadrement est proposé aux enfants

Plus en détail

Règlement du prix OCTOBRE 2014

Règlement du prix OCTOBRE 2014 Règlement du prix OCTOBRE 2014 Avec l'ambition de faire progresser la qualité de l emploi associatif et dans le cadre de la Grande cause nationale 2014, Le Mouvement associatif en partenariat avec l UDES,

Plus en détail

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges.

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges. Projet Pédagogique La scolarité vise à aborder les apprentissages en prenant en compte les compétences de chacun afin de permettre l épanouissement de tous. La communauté éducative propose donc un enseignement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire -

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire - DOSSIER DE PRESSE Relations Presse : Abrasive Karine Michaud Tel : 04 26 00 25 16 E-mail : contact@abrasive.fr Communiqué de presse 17 octobre 2014 Forum de l emploi solidaire : une journée pour découvrir

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques La loi ESS, enjeux et opportunités (Dossier réalisé par Michèle Lorillon, In Extenso) La loi relative à l Economie Sociale et Solidaire (ESS), qui était tant attendue par

Plus en détail

Mobilisation de l École et de ses partenaires pour les valeurs de la République. Les assises

Mobilisation de l École et de ses partenaires pour les valeurs de la République. Les assises Assises de la KIT D ORGANISATION DES ASSISES SOMMAIRE La démarche des assises 1. Présentation générale de la démarche 2. Les thématiques à aborder lors des Assises locales et départementales 3. Assises

Plus en détail

Conseil de Quartier. Malcense - Egalité

Conseil de Quartier. Malcense - Egalité Conseil de Quartier Malcense - Egalité du 14 septembre 2009 1 Avant de commencer le Conseil de Quartier, Monsieur TALPAERT, Président du Conseil de Quartier excuse l absence de Madame DAHMANI L KASSIMI,

Plus en détail

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr ) Découvrez les métiers de la Justice Informez-vous sur www.justice.gouv.fr PENITENTIAIRE Sommaire SOMMAIRE Magistrat............................................................. p. 4, 5 Greffier en chef......................................................

Plus en détail

Séminaire «L éducation non formelle, un projet pour les habitants dans la cité»

Séminaire «L éducation non formelle, un projet pour les habitants dans la cité» Séminaire «L éducation non formelle, un projet pour les habitants dans la cité» Organisé dans le cadre du IX Congrès International des Villes Educatrices Le Mercredi 13 septembre 2006 A l Ecole Normale

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE UFR ESTHUA, Tourisme et Culture DOSSIER DE CANDIDATURE année universitaire 201 2015 2016 Licence Parcours SPORTS et LOISIRS (Saumur) EQUITATION - OPTION 1 IFCE (Brevet Professionnel / Diplôme d Etat Jeunesse,

Plus en détail

Cycle d échanges DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS. 6 matinées d avril à décembre 2015. Contexte. Présentation du cycle

Cycle d échanges DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS. 6 matinées d avril à décembre 2015. Contexte. Présentation du cycle DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS 6 matinées d avril à décembre 2015 à Lyon (Rhône) Contexte Insuffisance de services et d activités économiques, commerces de proximité en berne, taux de chômage deux

Plus en détail

FICHE DE FONCTION - 04

FICHE DE FONCTION - 04 FICHE DE FONCTION - 04 ANIMATEUR/EDUCATEUR de classe 1 INTITULE DE LA FONCTION : animateur/éducateur RELATIONS HIERARCHIQUES L animateur/éducateur de classe 1 exerce ses fonctions sous la responsabilité

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER) Page 1 Axe Référence Domaine Service instructeur Dates agréments CLS 2 La compétitivité de l économie : développer l économie réunionnaise dans l environnement international REGION Direction des Affaires

Plus en détail

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 7 JUIN 2011 SUR L ACCES DES JEUNES AUX FORMATIONS EN ALTERNANCE ET AUX STAGES EN ENTREPRISE

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 7 JUIN 2011 SUR L ACCES DES JEUNES AUX FORMATIONS EN ALTERNANCE ET AUX STAGES EN ENTREPRISE ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 7 JUIN 2011 SUR L ACCES DES JEUNES AUX FORMATIONS EN ALTERNANCE ET AUX STAGES EN ENTREPRISE Considérant que l alternance est un moyen particulièrement adapté, à tous

Plus en détail

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007 COOPERATION DECENTRALISEE CESR 5 octobre 2007 La coopération internationale et décentralisée S insère dans le cadre plus large de l action extérieure des collectivités Regroupe les actions de coopération

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURES CONCOURS. PRIX NATIONAL «Ethique et Sport scolaire»

APPEL À CANDIDATURES CONCOURS. PRIX NATIONAL «Ethique et Sport scolaire» APPEL À CANDIDATURES CONCOURS PRIX NATIONAL «Ethique et Sport scolaire» Edito Le sport permet la diffusion de valeurs telles que le respect de l autre, la responsabilité ou encore la solidarité et contribue

Plus en détail

Base de données documentaires [financement ACSE]

Base de données documentaires [financement ACSE] Réseau Ressources pour l Égalité des Chances et l Intégration (RECI) Rapport d activité 2011 Le programme de travail 2011 s est décliné autour de quatre types d actions : des outils, de la production de

Plus en détail

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION OBJET A travers ce dispositif, la Région souhaite : Démocratiser l accès à la culture Faire du dispositif un véritable outil d ouverture culturelle Valoriser

Plus en détail