Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ"

Transcription

1 Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Édition 2011

2 Environnement de la protection sociale Le déficit du régime général En milliards d euros Prévisions ,7-0,7 0-1,8-2,7-2,6-7,2-6,1-8,9-10,6-9,9-11,6-20,3-23,9-18,6 Total Régime général Maladie Vieillesse Accidents du travail Famille En 2011, le déficit prévisionnel de la branche maladie du régime général est estimé à 9,9 milliards d euros. Source : Commission des comptes de la Sécurité sociale - Édition septembre Impact des mesures nouvelles En milliards d euros, de 2004 à 2011 Effets prix Effets Contrôle et maitrise Effets prise en charge Autres mesures (TCA, CMUc, ACS et grippe A) Total mesures 2,7 3,4 2,5 2,7 1 0,7-0,2-2,4-4,3-3,7 Assurance maladie obligatoire (AMO) Complémentaires (dépenses remboursables AMC) Ménages (dépenses non remboursables AMC) -9,7 Sur la période , l ensemble des mesures mises en œuvre conduit à une économie de 9,7 milliards d euros pour l assurance maladie obligatoire, qui se décompose en 3,7 milliards d euros de moindres dépenses et 6,1 milliards d euros de transferts vers les ménages et les complémentaires. Source : FNMF à partir des données UNCAM, UNOCAM, CNAMTS.

3 La dépense de soins et biens médicaux - Financement Répartition 2010* par financeur Sécurité sociale 75,8 % Ménages 9,4 % Institutions de prévoyance 2,5 % Assurance 3,6 % Mutuelle 7,5 % Etat et CMU-C organismes de base 1,2 % En 2010*, la dépense de soins et biens médicaux est évaluée à 175 milliards d euros dont un peu plus de 13,5 % financés par les complémentaires, soit 23,7 milliards d euros. *Résultats provisoires (nouvelle base dite «base 2005» utilisée dans les comptes nationaux 2010). Source : DREES (Comptes nationaux de la santé 2010, septembre 2011). Répartition 2010* par poste et par financeur Hôpital Médecins Autres soins ambulatoires (auxiliaires, dentistes, laboratoires) Médicaments Autres biens médicaux 90,9 % 1,7 % 68,4 % 1,8 % 10,7 % 59,3 % 14,2 % 1,2 % 66,2 % 16,3 % 0,7 % 42,1 % 21,4 % 1,1 % 3,2 % 4,9 % dont 2,8 % pour les mutuelles 19,1 % dont 10 % pour les mutuelles 24,6 % dont 13,4 % pour les mutuelles 16,3 % dont 10 % pour les mutuelles 35,7 % dont 18 % pour les mutuelles Sécurité sociale état et CMU-C organismes de base Ménages Assurance maladie complémentaire En 2010*, la part des complémentaires dans le financement de la dépense hospitalière est de 4,9 % dont 2,8 % pour les mutuelles. *Résultats provisoires (nouvelle base dite «base 2005» utilisée dans les comptes nationaux 2010). Source : DREES (Comptes nationaux de la santé 2010, septembre 2011).

4 La dépense de soins et biens médicaux - Répartition par poste Pour l assurance maladie en 2010* Médecins 9,5 % Auxiliaires médicaux 6,7 % Dentistes 2,5 % Analyse 2,2 % Soins hospitaliers 55,6 % Médicaments 17,2 % Soins ambulatoires 20,9 % Transport des malades 2,6 % Autres biens médicaux en ambulatoire 3,7 % En 2010*, la Sécurité sociale a pris en charge 132,7 milliards d euros de la dépense de soins et biens médicaux. *Résultats provisoires (nouvelle base dite «base 2005» utilisée dans les comptes nationaux 2010). Source : DREES (Comptes nationaux de la santé 2010, septembre 2011). 60 Pour les mutuelles en 2010* Médecins 14,1 % Auxiliaires médicaux 6,4 % Dentistes 14,8 % Analyse 4,6 % Soins hospitaliers 17,3 % Médicaments 26,2 % Soins ambulatoires 39,9 % Transport des malades 0,8 % Autres biens médicaux en ambulatoire 15,8 % En 2010*, les mutuelles ont pris en charge 13,2 milliards d euros de la dépense de soins et biens médicaux. *Résultats provisoires (nouvelle base dite «base 2005» utilisée dans les comptes nationaux 2010). Source : DREES (Comptes nationaux de la santé 2010, septembre 2011).

5 La dépense de soins et biens médicaux - Évolution Structure de la dépense de médecine de ville Risque maladie du régime général* 51,2 % 48,8 % 45,2 % 54,8 % 41 % 59 % Dépenses avec ticket modérateur Nombre de boîtes vendue (ATM) Chiffre d affaires, en euro Dépenses sans ticket modérateur (STM) Le poids des dépenses ATM est en recul constant au profit des dépenses STM. En 2010, ces dernières représentent 59 % des dépenses remboursées par le régime obligatoire. *Le TM exonéré relatif aux ALD 31/32 (pris en charge par l assurance maladie depuis 2009) est comptabilisé dans les dépenses STM. Source : CNAMTS, calculs FNMF. Part de financement des complémentaires et de la Sécurité sociale 76,8 % 75,7 % 75,8 % 13 % 13,3 % 13,5 % * Nombre de boîtes vendu Chiffre d affaires, en eur Assurance maladie complémentaire Assurance maladie obligatoire Entre 2005 et 2010*, la part de la dépense de soins et de biens médicaux financée par la Sécurité sociale est passée de 76,8 % à 75,8 % ; celle des complémentaires de 13 % à 13,5 %. *Résultats provisoires (nouvelle base dite «base 2005» utilisée dans les comptes nationaux 2010). Source : DREES (Comptes nationaux de la santé 2010, septembre 2011).

6 Repères Plafonds de ressources En euros Mensuel Annuel CMU régime de base* _ CMU complémentaire** Aide à la complémentaire santé** * Plafond de revenu fiscal pour la période du 1 er octobre 2011 au 30 septembre 2012 (JO 14/07/2011). ** Au 1 er juillet 2011 pour une personne seule en métropole (JO du 28/08/2011). Source : Fonds de financement de la CMU. CMU-C : forfaits et coûts moyens Données 2010 (estimation) En euros Forfait de prise en charge Coût moyen d un bénéficiaire 2010 (France entière, régime général) 432,34 Coût moyen d un bénéficiaire en 2010* pour les organismes complémentaires (métropole) 372,4 * 366,6 en 2009 Source : Fonds de financement de la CMU. Évolution des dépenses de soins de ville évolution en % Ticket modérateur soins de ville* 1,9 % 0,8 % 1 % Dépense ATM soins de ville** 1,7 % 2,3 % 0,4 % Dépense STM soins de ville (hors IJ)** 2,8 % 3,2 % 6,3 % ONDAM voté soins de ville 1,9 % 3,1 % 2,8 % ONDAM réalisé soins de ville 2,6 % 3,5 % 2,8 % * Dans l hypothèse d un déremboursement dès 2006 par les OC des médicaments à 15 % entre 2006 et **Les franchises médicales sont entièrement imputées aux dépenses STM (convention CNAMTS). ATM : avec ticket modérateur y compris TM exonéré relatif aux ALD 31/32 (convention CNAMTS). STM : sans ticket modérateur. Sources : CCSS et FNMF (à partir des données CNAMTS en date de remboursement).

7 Coût du risque de l assurance maladie complémentaire Évolution des montants pris en charge depuis 2001 Evolution en % 8,2 % 7,2 % 6 % 6,9 % 4,1 % 4,4 % 4,9 % 5,3 % 5,4 % 4 % 3,7 % 5,2 % 5,6 % 3,4 % 2,8 % 4,8 % 2,1 % 3,9 % 3,1 % 0,7 % 1,1 % 2,2 % 2,3 % (p) 2011 (p) 2012 (p) -1,9 % (p) Prévisions FNMF juillet 2011 Montant du ticket modérateur en médecine de ville dans le cas d une prise en charge des médicaments à vignette orange à partir de 2010 Dépense financée par l AMC (Comptes nationaux de la santé jusqu en 2010 puis prévisions FNMF) La dépense prise en charge par l assurance maladie complémentaire (ticket modérateur, dépassements et soins hospitaliers compris) augmenterait de +3,7 % en 2011 dans le cas d une prise en charge dès 2010 du ticket modérateur des médicaments à vignette orange. Source : FNMF (étude «coût du risque de l assurance maladie complémentaire », juillet 2011). Évolution globale du coût par personne protégée, en euros Cas d une prise en charge dès 2010 du ticket modérateur des médicaments à vignette orange 380,9 (+ 2,1 %) 63,6 16,7 % 96,2 25,3 % 221,1 58 % 390,8 (+ 2,6 %) 69 17,7 % 100,1 25,6 % 221,7 56,7 % (estimation) 402,1 (+ 2,9 %) 72,4 18 % 104,7 26 % 224,9 56 % 2011 (extrapolation) 414,6 (+ 3,1 %) 75,7 18,3 % 110,5 26,6 % 228,4 55,1 % 2012 (prévision tendancielle) Ticket modérateur médecine en ville Dépassements en ville Dépenses hospitalière (hors chambre particulière) En 2010, les dépassements en ville pris en charge par l assurance maladie complémentaire représenteraient près de 26 % du coût AMC global. En 2011, le coût AMC par personne protégée augmenterait de + 2,9 %. Source : FNMF (étude «coût du risque de l assurance maladie complémentaire », juillet 2011).

8 Les dépenses hospitalières dans les établissements publics Le reste à charge des patients et des organismes complémentaires Taux d évolution dans les établissements publics Reste à charge des patients et des organismes complémentaires 2,9 % 5,2 % 4,3 % Forfait journalier -1,1 % 1,3 % 13,2 % Frais liés à la tarification en hospitalisation 4,5 % 6,8 % 1 % Source : DGFIP ; traitements FNMF. Les frais au titre du forfait journalier se sont fortement accrus en 2010 suite à sa revalorisation au 1 er janvier 2010 : de 16 à 18 euros en médecine, chirurgie, obstétrique et de 12 à 13,50 euros en psychiatrie. Source : DGFIP / Traitements FNMF. Le coût des prestations délivrées aux usagers et accompagnants Taux d évolution en établissements publics Coût des prestations délivrées aux usagers et accompagnants 15,5 % 23,7 % 26,4 % dont repas 10,2 % -2,1 % 13,7 % dont majoration pour chambre particulière 24,1 % 37,4 % 32,9 % Source : DGFIP ; traitements FNMF. Le coût des prestations délivrées aux usagers et accompagnants a fortement augmenté, particulièrement les majorations pour chambre particulière. Source : DGFIP / Traitements FNMF.

9 L activité hospitalière Évolution de l activité hospitalière Total activité d hospitalisation -8 % 19,2 % 98,8 % Soins de longue durée -38,9 % Soins de suites et de réadaptation 10,1 % 52,8 % 99,2 % Psychiatrie -1,5 % 3,7 % 25,6 % Soins de courte durée* -4,6 % 25,1 % 119 % *MCO : Médecine, chirurgie, obsétrique Nombre de journées d hospitalisation complète Nombre de journées d hospitalisation à domicile Nombre de venues d hospitalisation partielle Entre 2004 et 2009, l activité de l hospitalisation à domicile s est fortement développée : le nombre de journées a doublé sur la période (+ 98,8 %). En 2009, la tendance se confirme et le nombre de journées s élève à plus de 3,5 millions. En parallèle, l activité de l hospitalisation complète mesurée en nombre de journées a baissé de 8 % pour atteindre 126,5 millions en Quant à l hospitalisation partielle, le nombre de venues a augmenté de 19,2 % depuis 2004, soit 13,6 millions en Source : FNMF à partir des données Ecosanté (DREES, statistique annuelle des établissements de santé).

10 Les dépenses d assurance santé Définition Biens médicaux : médicaments, optique, prothèses, orthèses, véhicules pour handicapés, petits matériels et pansements. Dépense hospitalière (périmètre étude Coût du risque de la FNMF) : relative aux honoraires, au forfait journalier et aux dépassements hospitaliers. Dispositifs médicaux : biens médicaux hors médicaments. Dépassements en ville (périmètre étude Coût du risque de la FNMF) : relatifs aux dépassements des médecins, des dentistes, en optique, aux autres dispositifs médicaux. Soins ambulatoires : soins des médecins, dentistes, auxiliaires médicaux, laboratoires et cures thermales. Taux d évolution en ACM : il consiste à rapporter les dépenses cumulées des douze derniers mois connus aux dépenses de la même période l année précédente. En savoir plus : Sur vous trouverez des informations complémentaires sur l environnement économique des mutuelles au travers d indicateurs sur le financement et la dépense de santé en France, ainsi que des chiffrages présentant les conséquences sur les mutuelles des mesures récentes prises en matière de politique de santé. Glossaire ACS : Aide à la complémentaire santé. ALD : Affection longue durée. AMC : Assurance maladie complémentaire. AMO : Assurance maladie obligatoire. ATM : Avec ticket modérateur. CCSS : Commission des comptes de la Sécurité Sociale. CMU : Couverture maladie universelle. CMU-c : CMU complémentaire. CNAMTS : Caisse nationale d assurance maladie des travailleurs salariés. DGFIP : Direction générale des Finances publiques. DREES : Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques. FNMF : Fédération nationale de la Mutualité française. IJ : Indemnités journalières. JO : Journal officiel. OC : Organismes complémentaires. ONDAM : Objectif national de dépenses d assurance maladie PP : Personne protégée. STM : Sans ticket modérateur. TCA : Taxe sur les conventions d assurance. TM : Ticket modérateur. UNCAM : Union nationale des caisses d assurance maladie. UNOCAM : Union nationale des organismes d assurance maladie complémentaire. FNMF octobre 2011 organisme régi par le code de la Mutualité Réalisation Ciem Crédit photo : Fotolia

La santé en chiffres

La santé en chiffres La santé en chiffres Edition 2008-2009 La dépense de soins et de biens médicaux Financement Répartition 2007 par financeur Complémentaires : 13,6 % des dépenses soit 22,3 milliards d euros Assurances 3,2

Plus en détail

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Édition 2015 ENVIRONNEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE Le déficit du régime général En milliards d 2012 2013 Prévisions 2014 0,6 0,2-0,2-2,5-3,2-2,9-5,9-6,8-6

Plus en détail

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Édition 2016 ENVIRONNEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE Le déficit du régime général En milliards d 2013 2014 Prévisions 2015 0,7 0,6-0,6-3,2-2,7-1,6-4,6-6

Plus en détail

Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes

Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes Place des mutuelles dans le système de santé français Poids des services de soins et d accompagnement mutualistes Nathalie CHATILLON FNMF Direction des Affaires Publiques Département International Sommaire

Plus en détail

Le financement des soins de santé en France

Le financement des soins de santé en France Le financement des soins de santé en France Présenté par Hans-Martin Späth Maître de Conférences en Economie de la Santé Département pharmaceutique de Santé Publique Plan La protection sociale en France

Plus en détail

Petit guide sur les droits de santé et les principales structures socio sanitaires de la Ville.

Petit guide sur les droits de santé et les principales structures socio sanitaires de la Ville. Petit guide sur les droits de santé et les principales structures socio sanitaires de la Ville. Ce guide à destination des professionnels locaux a été réalisé par l Atelier Santé Ville d Aubervilliers

Plus en détail

LE NOUVEAU CONTRAT RESPONSABLE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR

LE NOUVEAU CONTRAT RESPONSABLE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR GUIDE ENTREPRISE LE NOUVEAU CONTRAT RESPONSABLE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SOMMAIRE Qu est-ce que le nouveau contrat responsable? 3 Quelles sont ses caractéristiques? 3 Et précisément? 3 Récapitulatif des

Plus en détail

Aide à l acquisition d une complémentaire

Aide à l acquisition d une complémentaire Les définitions présentées ci-dessous sont extraites du glossaire de l assurance complémentaire santé édité par l Union Nationale des Organismes d Assurance Maladie Complémentaire. Aide à l acquisition

Plus en détail

LES ETUDES DE LA. MUTUALITE FRANÇAISE La prise en charge des dépenses de santé : les évolutions du poids des différents acteurs depuis 2000

LES ETUDES DE LA. MUTUALITE FRANÇAISE La prise en charge des dépenses de santé : les évolutions du poids des différents acteurs depuis 2000 LES ETUDES DE LA MUTUALITE FRANÇAISE La prise en charge des dépenses de santé : les évolutions du poids des différents acteurs depuis 2000 -Analyse réalisée à partir des comptes nationaux de la santé 2011-

Plus en détail

NOUVELLE RÈGLEMENTATION DES CONTRATS DITS "RESPONSABLES"

NOUVELLE RÈGLEMENTATION DES CONTRATS DITS RESPONSABLES NOUVELLE RÈGLEMENTATION DES CONTRATS DITS "RESPONSABLES" Entrée en vigueur de la nouvelle réglementation pour les contrats santé individuels et collectifs bénéficiant d aides fiscales et sociales. Contrats

Plus en détail

- 27 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

- 27 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi - 27 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi visant à supprimer les franchises médicales et participations forfaitaires. Réunie le mercredi 4 mars 2015, la commission n a pas adopté de texte sur la proposition

Plus en détail

PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS

PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS Vous êtes prescripteur de Generali Assurances Vie. Le PLAN-EXPERTS vous propose un choix de garanties pour améliorer

Plus en détail

FNI Santé option 1. Frais réels Frais réels 400% 90 3 50 90 jours / an 100 % 100 % 50 100 % 100% 100% 100% 100% 100% 100% + 80 100% + 120

FNI Santé option 1. Frais réels Frais réels 400% 90 3 50 90 jours / an 100 % 100 % 50 100 % 100% 100% 100% 100% 100% 100% + 80 100% + 120 option 1 HOSPITALISATION, PSYCHATRIE, REEDUCATION Frais de séjour (pour les établissements conventionnés) Forfait journalier Honoraires chirurgie et anesthésie, obstétrique Chambre particulière (forfait

Plus en détail

LA COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE (CMU) Introduction : Pourquoi cotise-t-on à des organismes complémentaires?

LA COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE (CMU) Introduction : Pourquoi cotise-t-on à des organismes complémentaires? LA COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE (CMU) Introduction : Pourquoi cotise-t-on à des organismes complémentaires? Un assuré doit cotiser auprès d un organisme d'assurance complémentaire, une mutuelle de santé,

Plus en détail

Plan Gérants Majoritaires. La Retraite. La prévoyance et la retraite. des Gérants Majoritaires

Plan Gérants Majoritaires. La Retraite. La prévoyance et la retraite. des Gérants Majoritaires Plan Gérants Majoritaires La Retraite La prévoyance et la retraite des Gérants Majoritaires Les garanties prévoyance du Plan Gérants Majoritaires vous permettent de protéger votre famille en cas de décès,

Plus en détail

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Edition 2017 ENVIRONNEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE Le déficit du régime général En milliards d 2014 2015 Prévisions 2016 0,7 0,7 0,7-2,7-1,5-2,7-4,6-4,1-5,8-4,2-6,5-7,1-13,2-10,8-1

Plus en détail

Situation sanitaire. en Nouvelle-Calédonie. www.dass.gouv.nc

Situation sanitaire. en Nouvelle-Calédonie. www.dass.gouv.nc Situation sanitaire en Nouvelle-Calédonie 2012 www.dass.gouv.nc Les comptes de la santé Source: service de la protection sociale III.1. Présentation La délibération modifiée n 490 du 11 août 1994 portant

Plus en détail

IPECA ONFORT 1, 2 et 3

IPECA ONFORT 1, 2 et 3 Votre partenaire au quotidien C IPECA ONFORT 1, 2 et 3 Pour améliorer vos garanties santé www.ipeca.fr IPECA ONFORT : Cde meilleurs remboursements Salariés Cadres, vous souhaitez une protection supplémentaire?

Plus en détail

LFSS 2015 MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES

LFSS 2015 MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES LFSS 2015 MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES I. Scénario macroéconomique et trajectoires financières du régime général et

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INDUSTRIES ET COMMERCES DE LA RECUPERATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INDUSTRIES ET COMMERCES DE LA RECUPERATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INDUSTRIES ET COMMERCES DE LA RECUPERATION Avenant N 8 portant modifications de l accord prévoyance du 9 avril 2008 relatif à la mise en place d un régime de prévoyance

Plus en détail

Loi de Financement de la sécurité sociale pour 2014

Loi de Financement de la sécurité sociale pour 2014 Loi de Financement de la sécurité sociale pour 2014 Eléments de contexte : Compte tenu d une croissance du PIB de 0,9% et de la masse salariale privée de 2,2% attendues en 2014, le déficit de la sécurité

Plus en détail

Généralisation de la complémentaire santé. Guide D INFORMATION. Harmonie Mutuelle vous accompagne dans la mise en place de ce nouveau dispositif

Généralisation de la complémentaire santé. Guide D INFORMATION. Harmonie Mutuelle vous accompagne dans la mise en place de ce nouveau dispositif Guide D INFORMATION Généralisation de la complémentaire santé Harmonie Mutuelle vous accompagne dans la mise en place de ce nouveau dispositif Généralisation de la complémentaire santé La loi du 14 juin

Plus en détail

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE N 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL POUR LA COUVERTURE DU RISQUE HOSPITALISATION TITRE I - PRINCIPES GÉNÉRAUX ARTICLE 1-1 CATÉGORIES COUVERTES Sont admis à bénéficier des

Plus en détail

Glossaire. de l assurance complémentaire santé(1) pour vous accompagner. Frais d accompagnement. CMU Tiers payant ...

Glossaire. de l assurance complémentaire santé(1) pour vous accompagner. Frais d accompagnement. CMU Tiers payant ... Glossaire de l assurance complémentaire santé(1) pour vous accompagner Frais d accompagnement CMU Tiers payant... «Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire» A...P.3 B...P.4 C...P.4 D...P.7

Plus en détail

Tableau des prestations

Tableau des prestations Tableau des prestations Applicable à partir du 1er janvier 2015 E N TR E P RI S E S Nature des Hospitalisation médicale, chirurgicale et maternité Frais de séjour Établissements conventionnés par la Établissements

Plus en détail

Nouveaux enjeux de l assurance santé complémentaire en Europe

Nouveaux enjeux de l assurance santé complémentaire en Europe Nouveaux enjeux de l assurance santé complémentaire en Europe 13 juin 2014 Point de vue de la Mutualité Française sur les réseaux de soins Marylène Ogé-Jammet Directrice adjointe -Direction Santé de la

Plus en détail

Régime de Complémentaire Frais de Santé des salariés non cadres en agriculture de PICARDIE

Régime de Complémentaire Frais de Santé des salariés non cadres en agriculture de PICARDIE Régime de Complémentaire Frais de Santé des salariés non cadres en agriculture de PICARDIE Le régime Complémentaire frais de santé prend effet au 1 er janvier 2010 et comprend : Les pourcentages indiqués

Plus en détail

Les dépenses de santé à la charge des ménages retraités

Les dépenses de santé à la charge des ménages retraités Les dépenses de santé à la charge des ménages retraités Renaud LEGAL (Drees) Coauteurs : Alexis LOUVEL, Noémie JESS, Catherine POLLAK Mercredi 14 octobre 2015 14/10/2015 1 Les dépenses de santé à la charge

Plus en détail

Note de conjoncture n 28

Note de conjoncture n 28 Mars 2014 L'Observatoire Economique et Social Note de conjoncture n 28 Volet 2 : Santé et accidents du travail Fin octobre 2013, les remboursements de soins de ville et des cliniques privées sont en repli,

Plus en détail

AVENANCE. Adaptation des régimes Prévoyance et Santé. Réunion du 26 février 2009. www.mercer.fr

AVENANCE. Adaptation des régimes Prévoyance et Santé. Réunion du 26 février 2009. www.mercer.fr AVENANCE Adaptation des régimes Prévoyance et Santé Réunion du 26 février 2009 www.mercer.fr Préambule taxe Bachelot 1 Préambule taxe Bachelot Principe Mesure souhaitée par l Etat dans son projet de Loi

Plus en détail

La protection sociale en France

La protection sociale en France 18 La protection sociale en France FONCTIONNEMENT La protection sociale peut fonctionner selon trois logiques. LA LOGIQUE D ASSURANCE SOCIALE La logique d assurance sociale a pour objectif de prémunir

Plus en détail

Commission mutuelle du 13 novembre 2013

Commission mutuelle du 13 novembre 2013 Résultats 2005-2013 Commission mutuelle du 13 novembre 2013 Sommaire 1 2 3 4 5 6 Bénéficiaires Statistiques 2009/2013 Rappels 2013 Résultats 2005-2013 Tendances 2013 Budgets 2014 2 Santé Bénéficiaires

Plus en détail

Livret de Vente 2013. Néoliane ESSENTIEL. Les bonnes garanties, au juste prix!

Livret de Vente 2013. Néoliane ESSENTIEL. Les bonnes garanties, au juste prix! Livret de Vente 2013 Néoliane ESSENTIEL Les bonnes garanties, au juste prix! Néoliane Santé - 455 Promenade des Anglais - Immeuble Nice Plaza - 06200 Nice www.neoliane-sante.fr Découvrez la gamme ESSENTIEL

Plus en détail

Garanties et tarifs. Régime conventionnel frais de santé CCN du Sport. www.umanens-sport.fr. distribué par

Garanties et tarifs. Régime conventionnel frais de santé CCN du Sport. www.umanens-sport.fr. distribué par Garanties et tarifs Régime conventionnel frais de santé CCN du Sport www.umanens-sport.fr distribué par Grille de garanties Régime frais de santé - CCN du Sport Régime conventionnel Régimes négociés HOSPITALISATION

Plus en détail

CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT?

CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT? Des aides existent pour financer votre complémentaire santé. CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT? Parlez-en avec votre conseiller. SANTÉ PRÉVOYANCE PRÉVENTION CMUC OU ACS LA MUTUELLE FAMILIALE VOUS

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs En urgence, en consultation, en hospitalisation, que payerez-vous? Quels frais

Plus en détail

Professeur Patrice FRANCOIS

Professeur Patrice FRANCOIS UE7 - Santé Société Humanité Médecine et Société Chapitre 4 : Protection sociale Partie 2 : L assurance maladie Professeur Patrice FRANCOIS Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble

Plus en détail

Une Couverture Santé pour tous

Une Couverture Santé pour tous Une Couverture Santé pour tous Les dispositifs - la CMU (Couverture Maladie Universelle de base) - la CMU-C (Couverture Maladie Universelle Complémentaire) - l ACS (Aide pour une Complémentaire Santé)

Plus en détail

DATE : Levallois, le 4 septembre 2006. REFERENCES : Circulaire n 18/2006 DESTINATAIRES. - Associations, congrégations et collectivités religieuses

DATE : Levallois, le 4 septembre 2006. REFERENCES : Circulaire n 18/2006 DESTINATAIRES. - Associations, congrégations et collectivités religieuses DATE : Levallois, le 4 septembre 2006 REFERENCES : Circulaire n 18/2006 DESTINATAIRES - Associations, congrégations et collectivités religieuses - Les Maisons agréées par la Mutuelle Saint-Martin OBJET

Plus en détail

pour vous aujourd hui et demain Tableau des prestations Multi Santé 2015 AGENTS DE LA DÉFENSE Multi Santé, la formule classique

pour vous aujourd hui et demain Tableau des prestations Multi Santé 2015 AGENTS DE LA DÉFENSE Multi Santé, la formule classique pour vous aujourd hui et demain Tableau des prestations 2015 AGENTS DE, la formule classique la formule classique Les pourcentages sont communiqués en référence au tarif opposable de la Hospitalisation,

Plus en détail

Nos partenaires. Nos outils Nous mettons à votre disposition l ensemble de ces outils afin de vous accompagner au mieux dans votre activité.

Nos partenaires. Nos outils Nous mettons à votre disposition l ensemble de ces outils afin de vous accompagner au mieux dans votre activité. Livret de vente 2014-2015 Un rapport garantie/prix optimal Néoliane INITIAL répond à vos attentes et vos besoins en proposant des réductions pour tous les profils : couples (-7 %), familles* (-10 %), gratuité

Plus en détail

L ESSENTIEL SUR LE PANIER DE SOIN MINIMUM

L ESSENTIEL SUR LE PANIER DE SOIN MINIMUM L ESSENTIEL SUR LE PANIER DE SOIN MINIMUM Introduction Depuis la loi relative à la sécurisation de l emploi du 14/06/2013, tous les employeurs ont l obligation, au plus tard le 01/01/2016, de proposer

Plus en détail

Cahier des charges des règles de facturation des actes et consultations externes (ACE) disponible dans l'espace éditeur de www.sante-sport.

Cahier des charges des règles de facturation des actes et consultations externes (ACE) disponible dans l'espace éditeur de www.sante-sport. Fiche d Information Programme HÔPITAL Forfaits ATU, FFM, SE, APE Etablissements Publics MCO FI_URS_MAJ201011 Historique Mises à Jour Date Création : 02/12/2010 Date Validation Comité de Lecture : 09/02/2011

Plus en détail

N 377 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 377 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 377 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 13 novembre 2012. PROPOSITION DE LOI relative à la création d un

Plus en détail

santé AIDE pour votre

santé AIDE pour votre santé AIDE pour financer votre complémentaire santé Le chèque santé, une démarche simple et immédiate L Aide POUR UNE Complémentaire Santé (A.C.S.), un soutien pour protéger votre santé Il s agit d une

Plus en détail

santé AIDE POUR FINANCER VOTRE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

santé AIDE POUR FINANCER VOTRE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ santé AIDE POUR FINANCER VOTRE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ LE CHÈQUE SANTÉ, UNE DÉMARCHE SIMPLE ET IMMÉDIATE L AIDE POUR UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ (A.C.S.), UN SOUTIEN POUR PROTÉGER VOTRE SANTÉ Il s agit d une

Plus en détail

LE SECTEUR DENTAIRE AU SEIN DE L ASSURANCE MALADIE

LE SECTEUR DENTAIRE AU SEIN DE L ASSURANCE MALADIE LE SECTEUR DENTAIRE AU SEIN DE L ASSURANCE MALADIE PLAN L offre de soins Les dépenses Les besoins en soins - Prévention La CMU Complémentaire L OFFRE DE SOINS LA DEMOGRAPHIE Source : Ordre national des

Plus en détail

macd mutuelle des auteurs et compositeurs dramatiques Une complémentaire santé à l écoute de ses adhérents Documentation

macd mutuelle des auteurs et compositeurs dramatiques Une complémentaire santé à l écoute de ses adhérents Documentation macd mutuelle des auteurs et compositeurs dramatiques Une complémentaire santé à l écoute de ses adhérents Documentation Mutuelle 784.117.525 régie par le livre II du code de la mutualité SOLIDARITE La

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décret n o 2015-1121 du 4 septembre 2015 modifiant les états statistiques des entreprises

Plus en détail

Contrats Frais de santé. Bilan 2013

Contrats Frais de santé. Bilan 2013 Contrats Frais de santé Bilan 2013 1 Effectifs assurés au 31/12/2013 Structure de la Démographie Assurés Conjoints Enfants Total Bénéficiaires Coef. Bénéficiaires 2 376 1 230 2 221 5 827 2,45 Assurés Age

Plus en détail

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1 UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE La réforme de l assurance maladie se met en place 1 La loi du 13 août 2004 portant sur la réforme de l assurance maladie

Plus en détail

santé individuelle GARANTIE DES

santé individuelle GARANTIE DES santé individuelle GARANTIE DES ACCIDENTMAXIMA SURCOMPLémentaire FICHE PRODUIT 3 NIVEAUX DE formules > option 1 150/200 > option 2 300 > option 3 400 Cible Assurés, bénéficiant d une complémentaire santé,

Plus en détail

NORD - PAS-DE-CALAIS - RHÔNE-ALPES - BOURGOGNE - AUVERGNE

NORD - PAS-DE-CALAIS - RHÔNE-ALPES - BOURGOGNE - AUVERGNE MEDP 0231-V12.qxd:MEDP 0231.qxt 28/12/10 15:09 Page 1 Enfin une complémentaire santé pour les moins de 26 ans du BTP! BTP SANTÉ CONTRAT SANTÉ JEUNE NORD - PAS-DE-CALAIS - RHÔNE-ALPES - BOURGOGNE - AUVERGNE

Plus en détail

CONTEXTE LEGISLATIF 1

CONTEXTE LEGISLATIF 1 CONTEXTE LEGISLATIF 1 L envol des taxes en assurance santé depuis 2006 2 LA PORTABILITE Mécanisme de maintien temporaire des garanties santé et prévoyance pour les chômeurs qui bénéficiaient de ces couvertures

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTE Cahier des charges du contrat responsable Décret du 18 novembre 2014

COMPLEMENTAIRE SANTE Cahier des charges du contrat responsable Décret du 18 novembre 2014 SERVICE SOCIAL (Circ. 7908) Le 20 novembre 2014 N 21/2014 COMPLEMENTAIRE SANTE Cahier des charges du contrat responsable Décret du 18 novembre 2014 Le décret daté du 18 novembre 2014 définissant le nouveau

Plus en détail

Tout savoir sur le Tiers Payant : De quoi s agit-il,

Tout savoir sur le Tiers Payant : De quoi s agit-il, Tout savoir sur le Tiers Payant : De quoi s agit-il, En général, lorsque vous consultez un professionnel de santé, vous le réglez immédiatement ; L Assurance Maladie (et votre complémentaire santé si vous

Plus en détail

Principales réformes de sécurité sociale adoptées au Maroc

Principales réformes de sécurité sociale adoptées au Maroc Principales réformes de sécurité sociale adoptées au Maroc Hôtel El Aurassi 25 octobre 2010 Alger Algérie 1 Sommaire 1 2 3 4 Maroc : Chiffres clés Aperçu des régimes de sécurité sociale au Maroc Principales

Plus en détail

SANTÉ ET PRÉVOYANCE ENTREPRISE

SANTÉ ET PRÉVOYANCE ENTREPRISE ANI RESPONSABLE SANTÉ ET PRÉVOYANCE ENTREPRISE Avez-vous pensé à... vous mettre en conformité avec vos obligations envers vos salariés? optimiser vos avantages fiscaux et sociaux? renforcer l attractivité

Plus en détail

débat carité : Constats»

débat carité : Constats» MUTUALITE FRANCAISE CÔTE-D OR YONNE Dr Nathalie Arnould Conférence débat «Santé Précarit carité : Constats» Samedi 18 octobre 2008 La Mutualité Française aise? Elle fédère la quasi-totalité des mutuelles

Plus en détail

La loi, Accord National Interprofessionnel (ANI) : contenu, objectifs Crédit Mutuel Groupama MAAF

La loi, Accord National Interprofessionnel (ANI) : contenu, objectifs Crédit Mutuel Groupama MAAF Mot d accueil Sommaire La loi, Accord National Interprofessionnel (ANI) : contenu, objectifs Crédit Mutuel Groupama MAAF La complémentaire santé : des échéances différentes selon les métiers Harmonie Mutuelle

Plus en détail

FRAIS DE GESTION des mutuelles

FRAIS DE GESTION des mutuelles FRAIS DE GESTION des mutuelles Décembre 2015 PARLONS-EN EN TOUTE TRANSPARENCE Pour fonctionner, toute entreprise doit consacrer des ressources à sa gestion. Les frais de gestion des mutuelles représentent

Plus en détail

Complémentaire santé : actualité économique. Point d actualité : évolutions règlementaires

Complémentaire santé : actualité économique. Point d actualité : évolutions règlementaires 20 novembre 2014 Complémentaire santé : actualité économique Point d actualité : évolutions règlementaires Frais de soins de santé : réforme des contrats responsables Prévoyance : portabilité des droits

Plus en détail

entreprise MAXIMA ENTREPRISE

entreprise MAXIMA ENTREPRISE MAXIMA ENTREPRISE FICHE PRODUIT OBJET DE LA GARANTIE Couvertures santé et prévoyance collectives. GARANTIES Complémentaire santé Capital décès Invalidité Permanente et Totale (IPT) Incapacité temporaire

Plus en détail

DEPENSE FISCALE N 560104. Taxation à la TSCA au taux de 3,5 % prévue en faveur de certains contrats d assurance maladie complémentaire

DEPENSE FISCALE N 560104. Taxation à la TSCA au taux de 3,5 % prévue en faveur de certains contrats d assurance maladie complémentaire DEPENSE FISCALE N 560104 Taxation à la TSCA au taux de 3,5 % prévue en faveur de certains contrats d assurance maladie complémentaire SOMMAIRE 1. IDENTITE DE LA DEPENSE...1 1.1. Description juridique et

Plus en détail

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins.

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins. La Sécurité sociale a) Généralités La Sécurité sociale a été créée en 1945, suite à la seconde guerre mondiale. L équilibre du système français de protection sociale est actuellement une des préoccupations

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 01/11/2008 Régime de garanties

Plus en détail

Décret du 18 novembre 2014 relatif au nouveau cahier des charges du contrat responsable. Lettre d information aux entreprises adhérentes

Décret du 18 novembre 2014 relatif au nouveau cahier des charges du contrat responsable. Lettre d information aux entreprises adhérentes Décret du 18 novembre 2014 relatif au nouveau cahier des charges du contrat responsable. Lettre d information aux entreprises adhérentes Le décret n 2014-1374 du 18 novembre 2014 relatif au nouveau cahier

Plus en détail

Plan Gérants Majoritaires

Plan Gérants Majoritaires Plan Gérants Majoritaires La prévoyance et la retraite des Gérants Majoritaires Vous avez choisi d opter pour le statut de gérant majoritaire afin de bénéficier notamment de charges sociales allégées.

Plus en détail

12 décembre 2013 UIMM 26-07

12 décembre 2013 UIMM 26-07 12 décembre 2013 UIMM 26-07 LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE 2014 PROJET DE LOI DE FINANCE 2014 Le contexte Article 1 er loi sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 : Principe de généralisation

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente La prévoyance en France La prévoyance sociale obligatoire Les couvertures complémentaires Les prestations de base, complétées par

Plus en détail

Première Table ronde l évolution du rôle des complémentaires face aux enjeux d accès aux soins : quelle articulation régime général / régime

Première Table ronde l évolution du rôle des complémentaires face aux enjeux d accès aux soins : quelle articulation régime général / régime Première Table ronde l évolution du rôle des complémentaires face aux enjeux d accès aux soins : quelle articulation régime général / régime complémentaire? Introduction Le marché de la complémentaire

Plus en détail

COMMISSION DE SUIVI DE L ACCORD DE PREVOYANCE GROUPE

COMMISSION DE SUIVI DE L ACCORD DE PREVOYANCE GROUPE COMMISSION DE SUIVI DE L ACCORD DE PREVOYANCE GROUPE Réunion du 2 février 2015 SOMMAIRE Panorama des textes légaux et réglementaires Comparatif des décrets du 8/09 et du 18/11/2014 Comparatif du décret

Plus en détail

ZOAST (ZONE ORGANISÉE D ACCÈS AUX SOINS TRANSFRONTALIERS)

ZOAST (ZONE ORGANISÉE D ACCÈS AUX SOINS TRANSFRONTALIERS) ZOAST La convention «ZOAST Ardennes» met en œuvre des dispositifs de simplifications administrative et financière en matière d accès aux soins à l étranger. Celle-ci garantit aux patients, dans le cadre

Plus en détail

Les retraités face aux difficultés d accès aux soins

Les retraités face aux difficultés d accès aux soins Les retraités face aux difficultés d accès aux soins Avoir accès aux soins est un droit fondamental. Ce droit doit être effectif pour tous, partout et à tout moment. Notre système de protection sociale

Plus en détail

ANI : La généralisation de la Complémentaire Santé

ANI : La généralisation de la Complémentaire Santé ANI : La généralisation de la Complémentaire Santé SOMMAIRE Les règles du contrat obligatoire Accord des partenaires sociaux.. p. 4 Le panier de soins. p. 5 Le contrat «solidaire & responsable».. p. 6

Plus en détail

Sciences Humaines et Sociales Médecine et Société Partie 2 : L assurance maladie

Sciences Humaines et Sociales Médecine et Société Partie 2 : L assurance maladie Sciences Humaines et Sociales Médecine et Société Chapitre 2 : Protection sociale Partie 2 : L assurance maladie Professeur Patrice FRANCOIS MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble

Plus en détail

Prémi Santé. assurer l essentiel

Prémi Santé. assurer l essentiel M U T U E L L E G É N É R A L E D E L É C O N O M I E, D E S F I N A N C E S E T D E L I N D U S T R I E Prémi Santé assurer l essentiel 2015 Vos prestations* Prémi Santé vous rembourse les actes les plus

Plus en détail

Vous voulez faire. Nous sommes là! d une obligation une opportunité. Notre accompagnement. Vos formules. Notre offre

Vous voulez faire. Nous sommes là! d une obligation une opportunité. Notre accompagnement. Vos formules. Notre offre Vous voulez faire d une obligation une opportunité. Nous sommes là! Notre offre Vos formules Notre accompagnement Notre accompagnement dans votre nouvel univers santé L Accord National Interprofessionnel

Plus en détail

Multi Santé des prestations renforcées

Multi Santé des prestations renforcées M U T U E L L E G É N É R A L E D E L É C O N O M I E, D E S F I N A N C E S E T D E L I N D U S T R I E Multi Santé des prestations renforcées 2016 Vos prestations Multi Santé intègre une participation

Plus en détail

Accès financier aux soins

Accès financier aux soins Accès financier aux soins 1 L accès aux soins Toute la population résidente en France est couverte par l assurance maladie de base et 95% par une complémentaire santé Un accès libre au système de soins

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Décret n o 2011-467 du 27 avril 2011 relatif aux états statistiques des entreprises d assurances, des mutuelles

Plus en détail

Guide pratique. Aide à la Complémentaire Santé

Guide pratique. Aide à la Complémentaire Santé Guide pratique Aide à la Complémentaire Santé Les avantages de l Aide à la Complémentaire Santé Vous pouvez obtenir une aide au financement de votre mutuelle. Avec l Aide à la Complémentaire Santé (ACS),

Plus en détail

MUTUELLE GÉNÉRALE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE. Multi Santé. des prestations renforcées

MUTUELLE GÉNÉRALE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE. Multi Santé. des prestations renforcées MUTUELLE GÉNÉRALE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE 2015 Multi Santé des prestations renforcées Vos prestations* Multi Santé intègre une participation sur les dépassements d honoraires et offre

Plus en détail

sociale DSS La Direction de la sécurité Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité

sociale DSS La Direction de la sécurité Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité La Direction de la sécurité sociale DSS Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité 1, Place de Fontenoy 75350 Paris cedex Tél : 01 40 56 60 00 Fax : 01 40 56 72 88

Plus en détail

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé Faciliter l adhésion à une complémentaire santé la CPAM de l Oise aide financièrement les assurés qui en ont besoin 4 octobre 2011 Contacts presse : Françoise De Rocker 03 44 10 11 12 francoise.de-rocker@cpam-oise.cnamts.fr

Plus en détail

Tableau des prestations Vita Santé 2015

Tableau des prestations Vita Santé 2015 pour vous aujourd hui et demain Tableau des prestations Vita Santé 2015 AGENTS DE Vita Santé, la formule active la formule active Hospitalisation, Court séjour, Maternité, Psychiatrie, Soins de Suite et

Plus en détail

Plan Professions Libérales

Plan Professions Libérales Plan Professions Libérales La prévoyance et la retraite des Professions Libérales Vous exercez une profession libérale. Vous souhaitez compléter les garanties de prévoyance et de retraite de vos régimes

Plus en détail

Avis du Comité d alerte n 2015-2 sur le respect de l objectif national de dépenses d assurance maladie

Avis du Comité d alerte n 2015-2 sur le respect de l objectif national de dépenses d assurance maladie Comité d alerte sur l évolution des dépenses d assurance maladie Le 26 mai 2015 Avis du Comité d alerte n 2015-2 sur le respect de l objectif national de dépenses d assurance maladie Dans son avis rendu

Plus en détail

Évolutions OAV ACE. Contrats responsables et Panier de soins ANI. au 4 novembre 2014

Évolutions OAV ACE. Contrats responsables et Panier de soins ANI. au 4 novembre 2014 Évolutions OAV ACE Contrats responsables et Panier de soins ANI au 4 novembre 2014 Sommaire Les dates clés à retenir Définition du nouveau cahier des charges des contrats responsables Contrat Responsable

Plus en détail

Les dépenses et les recettes de la Sécurité sociale : l exemple du régime général

Les dépenses et les recettes de la Sécurité sociale : l exemple du régime général Les dépenses et les recettes de la Sécurité sociale : l exemple du régime général Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I - Les dépenses du régime général... 4 II - Les recettes

Plus en détail

MUTUELLE GÉNÉRALE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE. Vita Santé. une couverture complète et équilibrée

MUTUELLE GÉNÉRALE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE. Vita Santé. une couverture complète et équilibrée MUTUELLE GÉNÉRALE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE 2015 Vita Santé une couverture complète et équilibrée Vos prestations* Vita Santé concilie une couverture santé complète, de qualité et une

Plus en détail

Décret. relatif au contenu des contrats d'assurance maladie complémentaire bénéficiant d aides fiscales et sociales NOR :

Décret. relatif au contenu des contrats d'assurance maladie complémentaire bénéficiant d aides fiscales et sociales NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires sociales et de la santé Décret relatif au contenu des contrats d'assurance maladie complémentaire bénéficiant d aides fiscales et sociales NOR : Publics concernés

Plus en détail

Combien coûte la santé? Tableaux et graphiques empruntés à D. Polton (Credes 2002)

Combien coûte la santé? Tableaux et graphiques empruntés à D. Polton (Credes 2002) Combien coûte la santé? Tableaux et graphiques empruntés à D. Polton (Credes 2002) V. Halley des Fontaines Psychomotricité oct 2006 Plus un pays est riche, plus il dépense pour la santé de la population

Plus en détail

Actualités Protection sociale. 20 juin 2015

Actualités Protection sociale. 20 juin 2015 Actualités Protection sociale 20 juin 2015 SOMMAIRE 1- Contrat Responsable 2- Panier de soins 3- Portabilité 3- Questions diverses CONTRAT RESPONSABLE CONTEXTE Loi de financement de la Sécurité Sociale

Plus en détail

Conférence Débat AFTA. Conférence

Conférence Débat AFTA. Conférence Conférence Conférence Débat AFTA PRÉVOYANCE SANTÉ DES SALARIES DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF Vos interlocuteurs : Alexandra REPIQUET Jean-Philippe FERRANDIS : 01 49 64 45 15 : 01 49 64 12 88 : 01 49

Plus en détail

CCN DU NÉGOCE EN FOURNITURES DENTAIRES

CCN DU NÉGOCE EN FOURNITURES DENTAIRES KLESIA PRÉVOYANCE CCN DU NÉGOCE EN FOURNITURES DENTAIRES Une protection sociale complète pour tous vos salariés Garanties FRAIS DE SANTÉ UN NOUVEAU RÉGIME de Frais de santé pour vos salariés DEPUIS LE

Plus en détail

Vous exercez une profession libérale. Vous souhaitez compléter les garanties de prévoyance et de retraite de vos régimes obligatoires.

Vous exercez une profession libérale. Vous souhaitez compléter les garanties de prévoyance et de retraite de vos régimes obligatoires. Plan Professions Libérales Vous exercez une profession libérale. Vous souhaitez compléter les garanties prévoyance et retraite vos régimes obligatoires. Generali vous offre l accès à une protection sociale

Plus en détail

N 35. Isabelle GIRARD-LE GALLO LA CONSOMMATION MÉDICALE DES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU EN 2000

N 35. Isabelle GIRARD-LE GALLO LA CONSOMMATION MÉDICALE DES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU EN 2000 D I R E C T I O N D E S S T A T I S T I Q U E S E T D E S É T U D E S N 35 Isabelle GIRARD-LE GALLO LA CONSOMMATION MÉDICALE DES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU EN 2000 En 2000, un patient bénéficiaire de la CMU

Plus en détail

Réforme des contrats responsables : Contexte règlementaire

Réforme des contrats responsables : Contexte règlementaire Réforme des contrats responsables : Contexte règlementaire Unité de Distribution Unité de Distribution Direction Formation-Département Conception 150218 Direction Formation-Département Conception 1 Le

Plus en détail