Mise à l'enquête publique du premier plan localisé de quartier des communaux d'ambilly

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mise à l'enquête publique du premier plan localisé de quartier des communaux d'ambilly"

Transcription

1 Mise à l'enquête publique du premier plan localisé de quartier des communaux d'ambilly Conférence de presse 0 mars 010, 9h45 Salle des Fiefs,, rue de l'hôtel-de-ville, 104 Genève PROGRAMME 9h45 Allocutions de: Monsieur Mark Muller, conseiller d'etat chargé du département des constructions et des technologies de l information; Monsieur Léonard Verest, directeur de la planification directrice localisée et de la mise en œuvre des grands projet, direction générale de l aménagement du territoire, département des constructions et des technologies de l information. 10h15 Questions-réponses CONTENU DU DOSSIER DE PRESSE communiqué de presse; plan localisé de quartier (PLQ); présentation Powerpoint.

2 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Chancellerie d'etat Service communication et information Genève, le 0 mars 010 Aux représentant-e-s de la presse et des médias ( pages) Communiqué de presse du département des constructions et des technologies de l information Etape décisive pour les Communaux d Ambilly: le premier plan localisé de quartier mis à l enquête publique Monsieur Mark Muller, conseiller d Etat chargé du département des constructions et des technologies de l information a annoncé aujourd hui la mise à l enquête publique du premier plan localisé de quartier (PLQ) issu du projet d aménagement Mon-Idée Communaux d Ambilly (MICA). Six cent dix logements sont concernés par ce premier PLQ situé sur la commune de Thônex, dans un périmètre compris entre la route de Mon-Idée, la route de Jussy et le site de Belle-Idée. Leur réalisation est prévue pour l'horizon 014. Il s agit d une étape décisive pour ce projet d aménagement prioritaire pour le canton. Après son adoption, le PLQ permettra au projet d'entrer dans une phase opérationnelle. Le site Mon-Idée Communaux d Ambilly (MICA) est l un des périmètres d aménagement coordonné (PAC) identifié par le plan directeur cantonal. Le périmètre des Communaux d'ambilly s étend sur 8 hectares. La mise à l enquête du premier plan localisé de quartier (PLQ) constitue l ultime étape de planification du projet avant la réalisation des premières constructions. Ce premier plan localisé de quartier s inscrit dans le cadre du plan directeur de quartier horizon quinze ans adopté par le Conseil municipal de Thônex le 4 juin 008, puis approuvé par le Conseil d'etat le 7 août 008. Le Grand Conseil a voté, le 1 juin 008, le déclassement du périmètre des Communaux d'ambilly en zone de développement. QUE PRÉVOIT LE PLQ MIS À L ENQUÊTE PUBLIQUE? Le PLQ mis à l enquête publique dès le 1 mars 010 comprend les deux pièces urbaines, appelées A et B, qui constituent la première étape du programme de construction, l ensemble des espaces publics, ainsi qu un nouveau maillon routier permettant d accéder au futur quartier. La surface brute de plancher est de m. Le PLQ comprend en tout cinq corps de bâtiment de volumes et gabarits variés qui seront aménagés en alternance avec des espaces verts de part et d autre d un mail central (desserte et espace public majeur du nouveau quartier). Le programme du PLQ comprend m destiné à de l'habitat, soit environ 610 logements (400 logements pour la pièce A et 10 pour la pièce B), ainsi que m pour des activités, dont des petits commerces et des services de proximité. La commune disposera de deux périmètres pour l implantation d équipements publics, parmi lesquels deux groupes scolaires. Chancellerie d'etat Rue Henri-Fazy 104 Genève Tél. +41 () Fax +41 () Accès bus : Lignes TPG -1-16, arrêt Molard Lignes -5, arrêt Place Neuve Ligne 6, arrêt H.-Fazy Parking : Saint-Antoine

3 Page / Le plan localisé de quartier est accompagné de quatre autres documents: un rapport d impact sur l environnement (RIE) 1 ère étape, un schéma directeur de gestion des eaux, un concept énergétique et des mesures relatives aux espaces publics et aux infrastructures. L ensemble des documents constituant le PLQ est disponible dès aujourd'hui sur le site internet officiel de l Etat de Genève à l adresse suivante: UN PROJET DE QUALITÉ LARGEMENT CONCERTÉ Le projet de PLQ a fait l objet d une enquête technique en août et septembre 009 puis d une consultation auprès des communes de Thônex et de Chêne-Bourg. Une enquête technique complémentaire a été effectuée en novembre et décembre 009. Il a été tenu compte des remarques des communes et le projet a été adapté en conséquence. Une attention toute particulière a été portée à la qualité environnementale du projet (étude d impact sur l environnement, concept énergétique et gestion des eaux). Concernant la mobilité, des mesures seront prises sur un périmètre élargi pour assurer le fonctionnement des transports individuels et collectifs, ainsi que sur le mail central afin de limiter au maximum le trafic de transit par le nouveau quartier. Des ouvrages et talus antibruit seront intégrés aux aménagements du maillon routier. Les transports publics se verront également fortement renforcés. Par ailleurs, le projet du maillon routier prévoit la création d'une voie bus en site propre jusqu'au carrefour de Jussy- Ambilly et des réflexions sont en cours pour un prolongement de ce site propre jusqu'à la route de Genève, afin d'optimiser la liaison entre le nouveau quartier et le centre de Thônex. En outre, un réseau continu de cheminements pour piétons et cyclistes sera réalisé dans le périmètre. Ce premier PLQ du PAC MICA est le fruit d une collaboration étroite entre l Etat de Genève, la commune de Thônex et les promoteurs (Groupe Batima Comptoir d Investissements Immobiliers). Au sein de l administration cantonale, une large concertation a également été menée entre les nombreux services impliqués dans le projet. PROCHAINES ÉTAPES Une deuxième étape prévoit, à l horizon 018, la réalisation de deux pièces urbaines (A1a et A) totalisant m, dont m pour de l'habitat, soit environ 60 logements, ainsi que m pour des activités et services. Trois autres pièces urbaines (A1b, A4 et A5) constituent une réserve à bâtir au-delà de 15 ans dans le périmètre. AGENDA DE RÉALISATION maillon routier et mail central: 01 réalisation des pièces urbaines A et B: 014 espaces publics et réseau de mobilité douce: par étapes de réalisation équipements publics communaux: par étapes de réalisation pièces urbaines A1a et A: 018 pièces urbaines A1b, A4 et A5: dès 0 Le PLQ MICA et ses annexes sont disponibles sur le site web officiel de l'etat de Genève: Le dossier de presse complet est disponible sur le site web officiel de l'etat de Genève: Pour toute information complémentaire: M. Mark Muller, conseiller d'etat en charge du département des constructions et des technologies de l information (DCTI), en contactant Mme Nicole Bovard Briki, chargée de communication, tél. +41 (0) ou +41 (0)

4 LÉGENDE dp Aménagement Périmètre de validité du plan Degré de sensibilité : OPB I et II, selon indication sur le plan Le présent premier plan localisé de quartier (PLQ) Communaux d'ambilly concerne les pièces urbaines A et B, l'ensemble des espaces publics du quartier, ainsi que le maillon routier entre le carrefour de Bel-Air et la route de Jussy. Les autres pièces urbaines, non comprises dans le périmètre du présent plan, feront l'objet de PLQ ultérieurs au fur et à mesure des étapes de réalisation du quartier. dp 4191 Périmètre d'évolution des constructions projetées et des balcons Périmètre d'implantation maximum des constructions projetées Le nombre d'étages et la hauteur des bâtiments sont indiqués sur le plan 4491 Affectation : Bâtiment A-1, parties de bâtiment R+9, R+1 et R+6 adjacentes au mail central: le rez-de-chaussée et le premier étage seront affectés à des services de proximité et/ou à des activités commerciales et/ou administratives. Les autres étages seront dévolus à des activités et/ou du logement. Autres bâtiments et parties de bâtiment: Le rez-de-chaussée et le premier étage seront affectés à du logement et/ou des activités comerciales et/ou administratives et/ou des services de proximité. Les autres étages seront dévolus à du logement. 674 it bru nti ra Mu Limite d'emprise des constructions en sous-sol Accès des véhicules d'intervention M ur an Accès au parking souterrain / édicule destiné aux sorties du sous-sol tib ru it Zone d'accès aux parkings souterrains privés à partir du parking souterrain du mail central 56 M ur DS I an Liaison piétonnière et cyclable (servitude de passage public à pied et à vélo) tib ru it Espace piétonnier public (seuls les accès aux véhicules d'intervention et de livraison seront autorisés) DS II Construction basse et ouverte de type couvert xxx places Mu antib tibr uit 1 Mur r an Aire de stationnement deux-roues, places abritées et sécurisées sur le mail central / Aire de stationnement deux-roues non motorisés en surface, places abritées et sécurisées pour les pièces urbaines A et B ruit Arrêt TPG Plantation nouvelle / plantation existante à sauvegarder Engazonnement et plantations : en pleine terre / sur dalle 6 R P s as ag e à fau 56 jardin collec tif oue R ne st Périmètre destiné à des équipements publics Forêt (constatation de nature forestière) Surface forestière à défricher Surface de compensation forestière R Notes : R+5 0 A DP R+1 A- R R R ING e PAR K collecti f sud A-1 A1b R R Les voies d'accès des véhicules des services d'incendie et de secours doivent être conformes à la directive N 7 du règlement d'application de la loi sur la prévention des sinistres, l'organisation et l'intervention des sapeurs-pompiers (F ). Les emplacements pour des postes de transformation des Services Industriels sont réservés. R n ING e PARK ol B sous-s B- B-1 R L art., al. 5. Le haut standard énergétique, reconnu comme tel par le service compétent, d'une construction prévue par un plan localisé de quartier constitue un motif d'intérêt général justifiant que le projet de construction s'écarte de ce plan. Dans cette hypothèse, la surface de plancher constructible peut excéder de 10% au maximum celle qui résulterait de la stricte application du plan. 1 La répartition des droits à bâtir s'effectue en prenant en compte l'ensemble des terrains situées en zone de développement, à l'intérieur du périmètre du présent plan ou des futures pièces urbaines. 489 R jardin c ollec Les toitures plates devront être végétalisées par la création de milieux de substitution ou aménagées pour la production énergétique. Leur conception sera effectuée en coordination avec la Direction générale de la nature et du paysage (DGNP), la Direction générale de l'eau (DGEau) et le Service cantonal de l'énergie (ScanE) lors des demandes en autorisation de construire. Les aménagements extérieurs sont dessinés à titre indicatif. Les projets définitifs des aménagements devront être établis et réalisés conformément aux mesures relatives aux espaces publics et aux infrastructures complétant le PLQ, ainsi qu'aux directives de la DGNP. 6 lo ces vé 15 pla piétonnier space l'e r u s 6 77 places Le PLQ fait l'objet d'une étude d'impact sur l'environnement (EIE) 1ère étape au sens de l'article 10a LPE. Les requérants, la commune ou l'etat sont tenus de respecter, de mettre en oeuvre et de financer les mesures décrites aux chapitres 7 et 8 de l'eie. La réalisation du maillon routier et celle du mail central nécessitent la mise en oeuvre des mesures sur le réseau routier décrites au chapitre de l'eie. 9 9 jardin TOTAL : Les surfaces de logement situées au rez-de-chaussée seront surélevées de 1 mètre par rapport au niveau des surfaces extérieures adjacentes. Les distances entre bâtiments sont calculées selon la formule suivante: (H-6) x /5 6 mètres. La partie de bâtiment R+1 est considérée comme une construction basse. l R Places de stationnement des deux-roues non motorisés (en surface, en sous-sol ou au rez-de-chaussée des bâtiments) f est collecti jardin -so n sous ING e tral K R A P en mail c Q tir â b à e v r e s Ré LQ P r u t Fu R A L P r u t Fu 851 places habitants 8 places visiteurs Activités et services: 15 places employés 147 places visiteurs TOTAL : 1 places A 1 R R A1a -sol A Places de stationnement des voitures (en sous-sol): Logements : lo ces vé 61 pla piétonnier ce a p s sur l'e jardin n sous La surface brute de plancher (SBP) du présent PLQ est limitée à 77'00 m, c'est-à-dire 5'00 m (logement: 4'000 m, activités et services de proximité: 9'00 m) pour la pièce A et à 5'000 m (logement: '450 m, activités et services de proximité: '550 m) pour la pièce B. L'indice d'utilisation du sol (IUS) calculé sur le périmètre des deux pièces urbaines A et B, d'une surface d'environ 4'00 m, est de 1,8. collec La délivrance des autorisations de construire nécessaires à la réalisation des constructions et installations prévues dans les secteurs A et B du présent PLQ est subordonnée à l'inscription au registre foncier d'une servitude grevant les parties de la parcelle n 56 comprises dans les secteurs A1a et A, tels que délimités par ce plan hors de son périmètre, ceci afin d'y permettre ultérieurement la possibilité de réaliser des droits à bâtir afférents aux parcelles n 046, 88, 89, 81, 489, 458, 515, 5575 et 56, au profit de ces dernières parcelles. Cette servitude devra préciser que les droits à bâtir afférents à ces terrains pourront, dans le cadre de l'élaboration des futurs PLQ appelés à régir les secteurs A1a et A désignés par le présent PLQ, être transférés de manière à s'exercer dans ceux-ci, de sorte que soit respecté le principe de l'équivalence, qui veut que chacune des parcelles précitées, qui forment le périmètre de la zone de développement créée par le plan n , visé à l'art.1 de la loi n 10189, du 1 juin 008, ait droit, en proportion de ses dimensions et en considération de l'ensemble des PLQ appelés à régir cette zone, à un IUS et des SBP identiques. A5 tif est tir â b à e v r e s Ré tif sud 515 B Éléments de base du programme d'équipement 1 L'évacuation et la gestion des eaux devront être réalisées conformément au schéma directeur de gestion des eaux. Eaux claires projetées - cunettes Eaux usées existantes Eaux usées projetées Eaux claires projetées - raccord sur canalisation existante Réseau de chauffage à distance (CAD) Forage géothermique existant (THX1) X Emprise maximale des bassins et fossés de rétention Maillon routier: cession gratuite au domaine public cantonal Mur antibruit Mail central: cession gratuite au domaine public communal et emprise maximale de la servitude gratuite pour la construction d'un parking souterrain privé Parcs: cession gratuite au domaine public communal Equipements publics: cession à la commune Éléments compris dans le périmètre et figurant à titre indicatif (selon art., al., LGZD) 5575 Bâtiments dont la démolition est prévue Végétation à abattre Evacuation Seymaz Éléments hors périmètre et figurant à titre indicatif La SBP des pièces A1a et A est figurée à titre indicatif. Elle est limitée à 80'500 m, c'est-à-dire 7'400 m (logement: '50 m, activités et services de proximité: 4'050 m ) pour la pièce A1a et 5'100 m (logement: 45'00 m, activités et services de proximité: 7'900 m) pour la pièce A. L' IUS calculé sur le périmètre des deux pièces urbaines A1a et A, d'une surface d'environ 4'800 m, est de 1,8. Les pièces A1b, A4 et A5, d'une surface totale d'environ 65'100 m, sont également figurées à titre indicatif, comme réserves à bâtir. La SBP y relative reste à déterminer. 81 E.U. Pas sag eà e r i t â b eà v r e s Ré E.C. faun RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE A4 DÉPARTEMENT DES CONSTRUCTIONS ET DES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION Direction générale de l'aménagement du territoire Service des plans d'affectation et requêtes POST TENEBRAS LUX Tableau de répartition des droits à bâtir Surface brute de plancher (SBP) Présent PLQ Futurs PLQ A - B A1a - A (4'00 m ) (4'800 m ) (65'100 m) prescriptif indicatif indicatif 0 m 0 m m 0 m 0 m m 0 m 0 m m 0 m m 0 m 0 m 458 0m 0m 4067 m 0 m 0 m m 0 m 0 m m 770 m 6900 m m 1100 m Total 8007 m 7700 m m 0m X D BIOBE BIOBE Parcelles N : 046, 88, 89, 81, 489, 458, 515, 5575, 56, 56 et pour partie DP 57, dp 57, DP 5746, dp 5747, dp 5748, dp 5749, DP 5760, 674 D D Plan localisé de quartier Communaux d'ambilly (MICA) E.C. 515 BIOBE Ce PLQ fait l'objet d'une étude d'impact sur l'environnement (EIE) première étape, au sens de l'article 10a LPE. à déterminer 89 Ce PLQ est accompagné des documents suivants qui complètent les dispositions du règlement type défini selon l'article du règlement d'application de la loi générale sur les zones de développement (L ) et font partie intégrante du PLQ: - Schéma directeur de gestion des eaux; - Concept énergétique; - Mesures relatives aux espaces publics et aux infrastructures. 046 Tableau de localisation des droits à bâtir A-B m Bâtiments A m A- A- B-1 B m m 1500 m 1500 m Total A : 500 m Total B : 5000 m ENQUÊTE PUBLIQUE E. U. Parcelles Droits à bâtir Parcelles N : pour partie dp 4189, dp 4191, 4491, 4514 THÔNEX Feuilles Cadastrales 4, 9, 0, 7 et 8 CHÊNE-BOURG E.C m 0m D BIOBE A1b - A4 - A5 CHÊNE-BOURG Feuilles Cadastrales 1, et THÔNEX Réserves à bâtir m D E.C. Parcelles en zone de développement Surface totale Numéro selon cadastre BIOBE 88 N.B. : La répartition et la localisation des droits à bâtir peuvent être modifiées avec l'accord des propriétaires des parcelles concernées et du département. AMENAGEMENT Adopté par le Conseil d'état le : Visa : Timbres : Evacuation Foron Adopté par le Grand Conseil le : 464. dp 5748 dp Echelle DP 5746 DP Dessin MB / PM Modifications Indice / Date Code GIREC Secteur / Sous-secteur statistique Code alphabétique /01/0 THX - CBG Objets Date Dessin Code Aménagement (Commune / Quartier) Modif. suite à enquête technique Enquête technique compl PM PM Plan N 49. dp 5747 Archives Internes N COUPE 1-1 dp 5749 COUPE m. EQUIPEMENT CDU Indice

5 Etape décisive pour les Communaux d Ambilly: le premier plan localisé de quartier mis à l enquête publique Conférence de presse de M. Mark Muller, conseiller d'etat chargé du département des constructions et des technologies de l'information 0 mars Page 1

6 Historique Modification des limites de zones Loi adoptée par le Grand Conseil le 1 juin 008 Plan directeur de quartier PAC MICA horizon 15 ans: adopté par la commune de Thônex le 4 juin 008 approuvé par le Conseil d'etat le 7 août Page

7 Le plan localisé de quartier Page

8 Périmètre du PLQ Espaces publics et infrastructures Paysage, aménagement urbain, génie civil, mobilité, environnement, énergie, développement durable Pièces urbaines centrales Première étape du programme de construction Maillon routier Accès principal du quartier Page 4

9 Organisation PROJETS Pièces urbaines Groupe Batima / Comptoir d'investissements immobiliers Espaces publics et infrastructures Structure tripartite: Etat Thônex promoteurs Maillon routier Office du génie civil DÉMARCHE CONCERTÉE Coordination Programme et architecture Paysage, gestion des eaux et des espaces publics Mail central et mobilité Environnement et énergie Aspects économiques PLQ PROCÉDURE PLQ n 9 74 Rapport d'impact sur l'environnement Schéma directeur de gestion des eaux Concept énergétique Mesures relatives aux espaces publics et aux infrastructures Page 5

10 Programme / étapes de réalisation Etape Horizon 018 : pièces A1a-A Surface brute de plancher : m 60 logements sur m (85%) Activités : m (15%) Etape 1 Horizon 014 : pièces A-B Surface brute de plancher: m 610 logements sur m (85%) Activités : m (15%) Etape : A1b-A4-A5 : Réserve à bâtir au-delà de 15 ans Page 6

11 Pièces urbaines Logements Pièce A: environ 400 pièce B : environ 10 Activités et services Rez-de-chaussée et 1 er étage des immeubles Bâtiment repère au centre Equipements scolaires Deux périmètres prévus hors pièces urbaines Implantation Cinq corps de bâtiments de volumes et gabarits variés Liaisons entre espaces publics du quartier Vues diversifiées sur le grand paysage Page 7

12 Espaces publics et collectifs Cours champêtres Césures vertes entre les pièces urbaines Maillon routier Accès transports individuels et collectifs Mail central Desserte et espace public majeur du quartier Parc des franges Transition avec les villas Lisière Transition avec la forêt Jardins collectifs A-B Prolongements extérieurs des logements et activités Places publiques A-B Centralités et lieux de vie Page 8

13 Mobilité: transports individuels Raccordements au réseau routier et accès aux parkings Mesures de gestion du trafic sur un périmètre élargi Limitation du trafic de transit sur le mail central Stationnement organisé dans trois parkings souterrains Page 9

14 Mobilité: transports collectifs Planification 014 : Ligne 10 (ex-9) vers le centre de Genève Ligne J (ex-1) vers le centre de Thônex trois arrêts sur le mail central un arrêt sur le maillon routier (HUG) Options futures préservées (prolongement des lignes, tram) Page 10

15 Mobilité douce Réseau continu, confortable et sûr de cheminements pour piétons et cyclistes Liaisons entre quartiers et équipements publics Accès aux arrêts de transports collectifs Places de stationnement pour les vélos Page 11

16 Environnement Energie Option géothermie à moyenne profondeur (SIG) Autres options d'énergies renouvelables: solaire, géothermie à faible profondeur, récupération de chaleur des eaux usées Réseau de chauffage à distance (CAD) Objectifs : Minergie Gestion des eaux Respect des bassins versants Seymaz / Foron Concept de récolte des eaux pluviales en surface Page 1

17 Environnement Protection de l'air et mesures antibruit Mesures de gestion du trafic routier Ouvrages et talus antibruit Sols et agriculture Limitation des volumes de matériaux d'excavation Gestion des matériaux terreux Maintien temporaire d'activités agricoles selon les étapes de réalisation Page 1

18 Environnement Forêt, nature et paysage Compensation du défrichement forestier Compensation des abattages d'arbres Prise en compte des fonctions naturelles Aménagements à vocation écologique Intégration paysagère des mesures antibruit Passages à faune pour franchir le maillon routier Page 14

19 Merci pour votre attention Questions réponses Page 15

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N CARACTERE DE LA ZONE Zone faisant l objet d une protection en raison soit de la qualité des sites, des milieux naturels, des paysages et de leur intérêt notamment du

Plus en détail

CRÉDIT DE CONSTRUCTION POUR LA RÉALISATION D UN GROUPE SCOLAIRE SUR LE SECTEUR L LA CONCORDE ET POUR LE DÉPLACEMENT D UNE PARTIE DU PARKING FMCV

CRÉDIT DE CONSTRUCTION POUR LA RÉALISATION D UN GROUPE SCOLAIRE SUR LE SECTEUR L LA CONCORDE ET POUR LE DÉPLACEMENT D UNE PARTIE DU PARKING FMCV DA 005-15.06 CRÉDIT DE CONSTRUCTION POUR LA RÉALISATION D UN GROUPE SCOLAIRE SUR LE SECTEUR L LA CONCORDE ET POUR LE DÉPLACEMENT D UNE PARTIE DU PARKING FMCV Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux,

Plus en détail

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Eco-quartier des Bergères - Cahier des Charges de la consultation d acquéreurs ILOT

Plus en détail

ÉTUDE PRÉPARATOIRE - SECTION IV SCHÉMAS DIRECTEURS. EP4-SD-LI-02a «AN DER UECHT» PROJET D AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL DE LA COMMUNE DE KÄERJENG

ÉTUDE PRÉPARATOIRE - SECTION IV SCHÉMAS DIRECTEURS. EP4-SD-LI-02a «AN DER UECHT» PROJET D AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL DE LA COMMUNE DE KÄERJENG AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL DE LA COMMUNE DE KÄERJENG SECTION IV - ÉTUDE PRÉPARATOIRE PROJET D AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL DE LA COMMUNE DE KÄERJENG ÉTUDE PRÉPARATOIRE - SECTION IV SCHÉMAS DIRECTEURS EP4-SD-LI-02a «AN

Plus en détail

PCAR n 3083 «Îlot Square Léopold» à Namur Survey & Aménagement Février 2014 Rapport d options

PCAR n 3083 «Îlot Square Léopold» à Namur Survey & Aménagement Février 2014 Rapport d options 1 Table des matières OPTIONS D AMENAGEMENT...3 I. Options relatives aux économies d énergie...3 I.1. Constructions...3 I.2 Energies renouvelables...3 II. Options relatives à l urbanisme & à l architecture...

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES. Le présent Règlement s'applique sur la totalité du territoire communal de SAINT-JEAN-DE-BEAUREGARD.

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES. Le présent Règlement s'applique sur la totalité du territoire communal de SAINT-JEAN-DE-BEAUREGARD. 1 TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Ce Règlement est établi conformément aux dispositions du Code de l'urbanisme (C.U) et notamment de ses articles R. 123-4 et R. 123-9. ARTICLE 1 - Champ d'application territorial

Plus en détail

CREDIT D ETUDE EN VUE DE LA CONSTRUCTION D UNE PASSERELLE SUR LE RHONE RELIANT LES COMMUNES D ONEX ET DE VERNIER.

CREDIT D ETUDE EN VUE DE LA CONSTRUCTION D UNE PASSERELLE SUR LE RHONE RELIANT LES COMMUNES D ONEX ET DE VERNIER. DA 500 10.09 CREDIT D ETUDE EN VUE DE LA CONSTRUCTION D UNE PASSERELLE SUR LE RHONE RELIANT LES COMMUNES D ONEX ET DE VERNIER. Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux, En 2009, les communes de

Plus en détail

CHAPITRE NCa POS APPROUVE LE 27/09/01 ET MODIFIE LE 29/09/05

CHAPITRE NCa POS APPROUVE LE 27/09/01 ET MODIFIE LE 29/09/05 POS APPROUVE LE 27/09/01 ET MODIFIE LE 29/09/05 CHAPITRE NCa ZONE DE RICHESSES NATURELLES, OU LA POSSIBILITE D'EXPLOITER DES CARRIERES DOIT ETRE PRESERVEE. SECTION 1 - NATURE DE L'OCCUPATION DU SOL ARTICLE

Plus en détail

P R E AV I S N 3 1 / 2 0 0 8. Parcelle no 48 - Secteur Ramiers Demande de crédit extrabudgétaire. pa_31_secteur-ramiers-p-48.doc/29.09.

P R E AV I S N 3 1 / 2 0 0 8. Parcelle no 48 - Secteur Ramiers Demande de crédit extrabudgétaire. pa_31_secteur-ramiers-p-48.doc/29.09. P R E AV I S N 3 1 / 2 0 0 8 Parcelle no 48 - Secteur Ramiers Demande de crédit extrabudgétaire pa_31_secteur-ramiers-p-48.doc/29.09.2008/15:48:37 Table des matières Préambule 3 Evolution de la situation

Plus en détail

L essentiel de la réforme des autorisations d urbanisme

L essentiel de la réforme des autorisations d urbanisme L essentiel de la réforme des autorisations d urbanisme Entrée en vigueur le 1 er octobre 2007 Toute demande d autorisation déposée le 1 er octobre sera soumise au nouveau dispositif. Tout dépôt de déclaration

Plus en détail

Sommaire. Les lotissements à partir du 1er mars 2012. Février 2012. Caractéristiques d un lotissement...2. Constitue un lotissement...

Sommaire. Les lotissements à partir du 1er mars 2012. Février 2012. Caractéristiques d un lotissement...2. Constitue un lotissement... Les lotissements à partir du 1er mars 2012 Février 2012 Sommaire Caractéristiques d un lotissement...2 Constitue un lotissement...2 Ne constitue pas un lotissement...2 Les procédures applicables et leur

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 7/2009

MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 7/2009 MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 7/2009 Assainissement du bruit routier sur la Commune d'ecublens/vd Demande d'un crédit d'étude AU CONSEIL COMMUNAL D'ÉCUBLENS/VD Monsieur le Président, Mesdames et

Plus en détail

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE LIGNE 16 : NOISY CHAMPS < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 : LE BOURGET RER < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 14 : MAIRIE DE SAINT-OUEN < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE BLEUE) DOSSIER

Plus en détail

REGION DE BRUXELLES-CAPITALE COMMUNE D UCCLE - PPAS 28ter Plateau Avijl

REGION DE BRUXELLES-CAPITALE COMMUNE D UCCLE - PPAS 28ter Plateau Avijl REGION DE BRUXELLES-CAPITALE COMMUNE D UCCLE - PPAS 28ter Plateau Avijl - 14 août 2008 BOA DOCUMENTS CONSTITUANT LE PPAS Le présent plan particulier d'affectation du sol se compose de : A. Cahier des notes

Plus en détail

D Ismaël RAMI à Henri- Francis DUFOUR Marie-Christine BINOUX-REMY Christine LEBOCQ-CESTAN Khalil HENNI Amélie PASCAL

D Ismaël RAMI à Henri- Francis DUFOUR Marie-Christine BINOUX-REMY Christine LEBOCQ-CESTAN Khalil HENNI Amélie PASCAL D Ismaël RAMI à Henri- Francis DUFOUR Marie-Christine BINOUX-REMY Christine LEBOCQ-CESTAN Khalil HENNI Amélie PASCAL Montbéliard, le 4 Mars 2011 Objet : Compte-rendu de la réunion en mairie de Vieux Charmont

Plus en détail

Commission de suivi de site STORENGY

Commission de suivi de site STORENGY Commission de suivi de site STORENGY Réunion du 8 octobre 2014 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Rhône-Alpes www.developpement-durable.gouv.fr Plan 1- Rappel des objectifs

Plus en détail

Le financement du projet

Le financement du projet Le financement du projet Comment financer mon projet? 14 Votre budget doit faire l objet d une étude approfondie. Pour vous aider à établir votre plan de financement, faites appel à l Association Départementale

Plus en détail

FAVORISER LES DEPLACEMENTS ET LES TRANSPORTS LES MOINS POLLUANTS EXEMPLES, PROJETS, PROSPECTIVES

FAVORISER LES DEPLACEMENTS ET LES TRANSPORTS LES MOINS POLLUANTS EXEMPLES, PROJETS, PROSPECTIVES L EXEMPLE DE LA VILLE DE FRIBOURG ET DU QUARTIER VAUBAN EN ALLEMAGNE Responsables de 40 % des émissions de CO 2,, les transports routiers ont un impact non négligeable sur le réchauffement planétaire,

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES. Établissement OM GROUP. Communes de SAINT-CHERON et de SERMAISE

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES. Établissement OM GROUP. Communes de SAINT-CHERON et de SERMAISE PRÉFECTURE DE L'ESSONNE DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE L'ESSONNE DIRECTION RÉGIONALE ET INTERDÉPARTEMENTALE DE L'ENVIRONNEMENT ET DE L'ÉNERGIE D'ÎLE-DE-FRANCE Unité territoriale de l'essonne

Plus en détail

PLAN DE SITUATION C'est le plan qui localise votre terrain PCMI 1. SAINT DENIS - Bellepierre Parcelle AY 592. Ech : 1/ 2000 ème

PLAN DE SITUATION C'est le plan qui localise votre terrain PCMI 1. SAINT DENIS - Bellepierre Parcelle AY 592. Ech : 1/ 2000 ème PERMIS DE M. X. Plan de situation. Plan de masse 3. Coupe 4. Notice descriptive. Façades et plan de toiture. Insertion graphique 7. Photo dans le paysage proche 8. Photo dans le paysage lointain Mise à

Plus en détail

VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL. à l'appui de la demande d'approbation du plan spécial '' Coop - Les Entilles''.

VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL. à l'appui de la demande d'approbation du plan spécial '' Coop - Les Entilles''. VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL à l'appui de la demande d'approbation du plan spécial '' Coop - Les Entilles''. (du 15 mai 2002) AU CONSEIL GENERAL DE LA VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS

Plus en détail

Fasc. 653-20 II. GESTION DE L'INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D'URBANISME : 1. 7. Délibération relative à l'instruction des autorisations d'urbanisme

Fasc. 653-20 II. GESTION DE L'INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D'URBANISME : 1. 7. Délibération relative à l'instruction des autorisations d'urbanisme Formulaire des Maires Fasc. 653-20 SOMMAIRE PRÉSENTATION GÉNÉRALE I. CERTIFICAT D'URBANISME : 1. 1. Certificat d'urbanisme 2. Certificat d'urbanisme d'information 3. Certificat d'urbanisme détaillé 4.

Plus en détail

TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes

TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes La loi n 2000-1028 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbain, dite «loi SRU», avait instauré une participation

Plus en détail

P.L.U. de SURESNES approuvé par DCM du 26 septembre 2013 PLAN LOCAL D'URBANISME. Pièce n 4.1 R E G L E M E N T D E Z O N E S

P.L.U. de SURESNES approuvé par DCM du 26 septembre 2013 PLAN LOCAL D'URBANISME. Pièce n 4.1 R E G L E M E N T D E Z O N E S PLAN LOCAL D'URBANISME Pièce n 4.1 R E G L E M E N T D E Z O N E S Approuvé par DCM le 26 septembre 2013 SOMMAIRE TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES 3 TITRE II -DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES URBAINES

Plus en détail

Direction des Services Techniques. Phase I : DIAGNOSTIC. de type «R, X, L» : Ile Fanac

Direction des Services Techniques. Phase I : DIAGNOSTIC. de type «R, X, L» : Ile Fanac Direction des Services Techniques Phase I : DIAGNOSTIC de type «R, X, L» : Ile Fanac Commission Communale d Accessibilité pour les Personnes Handicapées (CCAPH) Réunion n 4 du 13 février 2008 1 ère partie

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES NEXTER MUNITIONS. Communes de TARBES, BOURS, AUREILHAN et BORDERES-sur-ECHEZ

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES NEXTER MUNITIONS. Communes de TARBES, BOURS, AUREILHAN et BORDERES-sur-ECHEZ PRÉFET DES HAUTES-PYRÉNÉES PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES NEXTER MUNITIONS Communes de TARBES, BOURS, AUREILHAN et BORDERES-sur-ECHEZ - Note de présentation - Plan de zonage réglementaire

Plus en détail

Le Conseil général de la Ville de Neuchâtel, Sur la proposition du Conseil communal, a r r ê t e :

Le Conseil général de la Ville de Neuchâtel, Sur la proposition du Conseil communal, a r r ê t e : relatif à diverses cessions immobilières au domaine public communal et au domaine privé ainsi qu à l inscription d une servitude Article premier.- Le Conseil communal est autorisé à acquérir, gratuitement,

Plus en détail

PLU de BONREPOS SUR AUSSONNELLE

PLU de BONREPOS SUR AUSSONNELLE PLU de BONREPOS SUR AUSSONNELLE atelier urbain, Sarl d Architecture Ségui et Colomb 33 rue Paul Dupin 31500 TOULOUSE 05 61 11 88 57 atelierurbain@free.fr Département de la Haute Garonne Commune de BONREPOS

Plus en détail

DRAVEIL élabore son PLU

DRAVEIL élabore son PLU DRAVEIL élabore son PLU Réunion publique de quartier DANTON -LA VILLA DOMAINE DE VILLIERS Plan Local d Urbanisme VILLE DE DRAVEIL 10 JUIN 2010 La ville dans son contexte Situation géographique 19kmausuddeParis

Plus en détail

Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 1

Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 1 DISPOSITD TIONS ACTUELLES Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation 1 Modification n 3 du PLU de Rueil-Malmaison - Orientations d Aménagement et de Programmation

Plus en détail

PLAN D'AMENAGEMENT LOCAL REGLEMENT COMMUNAL D'URBANISME (RCU)

PLAN D'AMENAGEMENT LOCAL REGLEMENT COMMUNAL D'URBANISME (RCU) PLAN D'AMENAGEMENT LOCAL REGLEMENT COMMUNAL D'URBANISME (RCU) mars 1999 REGLEMENT COMMUNAL D URBANISME (RCU) PREMIERE PARTIE : DISPOSITIONS GENERALES Art. 1 But Le présent règlement d'urbanisme définit

Plus en détail

Système de gestion des décisions des instances Sommaire décisionnel

Système de gestion des décisions des instances Sommaire décisionnel Système de gestion des décisions des instances Sommaire décisionnel Identification Numéro de dossier : 1074400052 Unité administrative responsable Niveau décisionnel proposé Arrondissement Ville-Marie,

Plus en détail

Eco quartier Vauban Freiburg - Allemagne

Eco quartier Vauban Freiburg - Allemagne Eco quartier Vauban Freiburg - Allemagne En périphérie de Freiburg, à moins de 3 km du centre ville, le quartier Vauban s étend sur 38 hectares, en lieu et place de l'ancienne caserne de l armée française.

Plus en détail

Zone d Aménagement Concerté et Lotissement

Zone d Aménagement Concerté et Lotissement ZAC et Lotissement - Version 1 - Juin 2012 Zone d Aménagement Concerté et Lotissement Définition générale : Il existe deux procédures différentes permettant de réaliser une opération d aménagement : la

Plus en détail

LE RESEAU VERT PAC LA CHAPELLE - LES SCIERS

LE RESEAU VERT PAC LA CHAPELLE - LES SCIERS LE RESEAU VERT PAC LA CHAPELLE - LES SCIERS Plan directeur de quartier n 29298 B Du réseau vert au réseau écologique Le projet de réseau vert du PAC de La Chapelle - Les Sciers repose sur deux approches

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS LIEU : SURFACE D INTERVENTION: COÛT : LIVRAISON : ARCHITECTES : ARCHITECTES ASSOCIES : B.E.T. : MAÎTRE DE L OUVRAGE : MISSION : TOURS 3 000 m² (SHON) 3 845 000

Plus en détail

Expertise vénale Expertise d'un bâtiment existant avant et après travaux

Expertise vénale Expertise d'un bâtiment existant avant et après travaux Gudrun Xpert - sa Avenue des Arts 50 BE - 1000 Bruxelles tel. 02/515 12 40 98947-07 /VEN Client Mevr Kathleen Van Limburg Vredestraat 25 BE - 1080 Brussel Avenue des arts 50 Belgique - 1000 Bruxelles 11/123.45.67

Plus en détail

CONCLUSIONS ET AVIS MOTIVE DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

CONCLUSIONS ET AVIS MOTIVE DU COMMISSAIRE ENQUETEUR DEPARTEMENT DE LA GIRONDE COMMUNE DE BORDEAUX Enquête publique du 1 er juillet 2013 au 31 juillet 2013 inclus : Demande de permis de construire déposée à la mairie de Bordeaux et concernant le projet d

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements réglementaires. Nombre total d'unités de passage Moins de 20 personnes 1 1. 1 + 1 dégagement accessoire (a)

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements réglementaires. Nombre total d'unités de passage Moins de 20 personnes 1 1. 1 + 1 dégagement accessoire (a) CODE DU TRAVAIL Art. R. 235-4.- Les dispositions de la présente section s'appliquent aux établissements mentionnés à l'article R. 232-12. Les bâtiments et les locaux régis par la présente section doivent

Plus en détail

PRÉSENTATION DES QUESTIONS DE LA FEUILLE DE LOGEMENT

PRÉSENTATION DES QUESTIONS DE LA FEUILLE DE LOGEMENT PRÉSENTATION DES QUESTIONS DE LA FEUILLE DE LOGEMENT Chacune des questions de la feuille de logement fait l'objet d'une fiche recto-verso. Ces fiches ont vocation à être mises en ligne sur le site web

Plus en détail

MUNICIPALITE PREAVIS N 4/2005 AU CONSEIL COMMUNAL

MUNICIPALITE PREAVIS N 4/2005 AU CONSEIL COMMUNAL MUNICIPALITE PREAVIS N 4/2005 AU CONSEIL COMMUNAL Vente de la parcelle communale n 350, sise à l'avenue du Général-Guisan 16, à l Etablissement cantonal d assurance contre l incendie (ECA) Séance de la

Plus en détail

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Article R. 122-3 du code de l environnement N 14734*02 Ministère chargé de l'environnement Ce formulaire n est pas applicable

Plus en détail

Schéma directeur du réseau cyclable CONTROLE DE CONFORMITE. Rapport final. Adopté par le Conseil Municipal de Bellevue le :...

Schéma directeur du réseau cyclable CONTROLE DE CONFORMITE. Rapport final. Adopté par le Conseil Municipal de Bellevue le :... Plan directeur des chemins pour piétons n 29 875 Schéma directeur du réseau cyclable CONTROLE DE CONFORMITE Rapport final Adopté par le Conseil Municipal de Bellevue le :... Plan directeur des chemins

Plus en détail

COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E

COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E AU CONSEIL COMMUNAL Préavis n 2015/05 Réaménagement routier du chemin du Bochet Demande de crédit de construction Séance de la commission ad hoc, le jeudi

Plus en détail

R A P P O R T. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Bref historique

R A P P O R T. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Bref historique Commune de Peseux Conseil communal R A P P O R T du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de CHF 1'910'000.- pour la rénovation des conduites d'eau, de gaz, d'électricité,

Plus en détail

PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE DE RONCHEROLLES SUR LE VIVIER

PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE DE RONCHEROLLES SUR LE VIVIER PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE DE RONCHEROLLES SUR LE VIVIER Orientations d'aménagement et de Programmation Rapport Agence Urbanités- agence DSM 1 Préambule Dans le cadre de la révision générale du PLU

Plus en détail

A terme: 5000 habitants / 600 emplois

A terme: 5000 habitants / 600 emplois Une mise en pratique du développement durable à l échelle d un quartier A terme: 5000 habitants / 600 emplois D une caserne de l armée française...... à un quartier modèle en matière de développement durable

Plus en détail

FICHE PRATIQUE 05 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUESTIONS / RÉPONSES

FICHE PRATIQUE 05 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUESTIONS / RÉPONSES LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUESTIONS / RÉPONSES FICHE PRATIQUE 05 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS COMMENT PRÉPARER LES DEMANDES? QUELLES SONT LES RÈGLES A RESPECTER? MINISTÈRE DE LA CULTURE

Plus en détail

Loi fédérale sur l aménagement du territoire

Loi fédérale sur l aménagement du territoire Délai référendaire: 4 octobre 2012 Loi fédérale sur l aménagement du territoire (Loi sur l aménagement du territoire, LAT) Modification du 15 juin 2012 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse,

Plus en détail

de formation des prix

de formation des prix Le mécanisme m de formation des prix 1 URBANiS 24 janvier 2011 DEUX MARCHES FONCIERS URBAINS Zone AU «stricte» le droit des sols n est pas défini, il est négocié Zone AU indicée et zone U le droit des

Plus en détail

COMMUNE DE SASSENAGE

COMMUNE DE SASSENAGE COMMUNE DE SASSENAGE PLAN LOCAL D URBANISME 3. RÈGLEMENT ------------------------- ------------------------- Direction de l aménagement urbain. Modification n 2 SOMMAIRE TITRE I DISPOSITIONS GENERALES

Plus en détail

Décrète : Ce règlement est applicable aux zones définies à l'article premier. Fait à Rabat, le 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964). Ahmed Bahnini.

Décrète : Ce règlement est applicable aux zones définies à l'article premier. Fait à Rabat, le 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964). Ahmed Bahnini. Décret n 2-64-445 du 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964) définissant les zones d'habitat économique et approuvant le règlement général de construction applicable à ces zones.( BO n 2739 du 28 Avril 1965)

Plus en détail

RÈGLEMENT 700.11.1 d'application de la loi du 4 décembre 1985 sur l'aménagement du territoire et les constructions (RLATC)

RÈGLEMENT 700.11.1 d'application de la loi du 4 décembre 1985 sur l'aménagement du territoire et les constructions (RLATC) Adopté le 19.09.1986, entrée en vigueur le 01.01.1987 - Etat au 01.05.2014 (en vigueur) RÈGLEMENT 700.11.1 d'application de la loi du 4 décembre 1985 sur l'aménagement du territoire et les constructions

Plus en détail

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1 1. Avant-propos de Monsieur Bréhaux (adjoint au maire en charge de l urbanisme) : L importance du P.L.U. en tant qu outil législatif permettant une maîtrise de l urbanisme de la commune est rappelée aux

Plus en détail

Fnasat-Gens du voyage

Fnasat-Gens du voyage Fnasat-Gens du voyage Fédération nationale des associations solidaires d action avec les Tsiganes et Gens du voyage Paris, le 11 mai 2015 59, rue de l Ourcq 75019 Paris Tél. 01 40 35 00 04 Fax 01 40 35

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville ST MALO CAEN ST BRIEUC ICI VANNES LORIENT RENNES LE MANS NANTES Des accès proches et rapides Bus lignes 4 et 30 Métro A à

Plus en détail

Ordonnance sur le Registre fédéral des bâtiments et des logements

Ordonnance sur le Registre fédéral des bâtiments et des logements Ordonnance sur le Registre fédéral des bâtiments et des logements du 31 mai 2000 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 10, al. 3 bis, de la loi du 9 octobre 1992 sur la statistique fédérale 1, arrête: Section

Plus en détail

CHAPITRE VII REGLEMENT DE LA ZONE UF*

CHAPITRE VII REGLEMENT DE LA ZONE UF* CHAPITRE VII REGLEMENT DE LA ZONE UF* Zone à dominante d activités économiques (PME, services, activités artisanales, activités tertiaires) et d équipements collectifs PLU Champigny-sur-Marne Approuvé

Plus en détail

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE Habitat, bureaux, commerces : le W conjugue les trois fondamentaux de l urbain. Dans cet esprit, Vauban Immobilier, Scharf Immobilier, GIPA et Rive Gauche CB Richard

Plus en détail

Atelier 3 Vers le programme. Notions et définitions Présentation des terrains

Atelier 3 Vers le programme. Notions et définitions Présentation des terrains Atelier 3 Vers le programme Notions et définitions Présentation des terrains Atelier 3 - Ordre du jour Programmation (19h) Notions et définitions (19h15) Echanges avec la salle (19h45) Présentation des

Plus en détail

LOI 700.11 sur l'aménagement du territoire et les constructions (LATC)

LOI 700.11 sur l'aménagement du territoire et les constructions (LATC) Adopté le 04.12.1985, entrée en vigueur le 01.01.1987 - Etat au 01.11.2014 (en vigueur) LOI 700.11 sur l'aménagement du territoire et les constructions (LATC) du 4 décembre 1985 LE GRAND CONSEIL DU CANTON

Plus en détail

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Diagnostic sur les lieux - 8 mars 2012 Balade urbaine - 29 mars 2012 Enjeux de requalification - 5 avril 2012 Adoption des fondamentaux

Plus en détail

Cas pratique CADASTRE DES OBSTACLES SUR LE RESEAU DE MOBILITÉ DOUCE La population fait la chasse aux obstacles

Cas pratique CADASTRE DES OBSTACLES SUR LE RESEAU DE MOBILITÉ DOUCE La population fait la chasse aux obstacles Cas pratique CADASTRE DES OBSTACLES SUR LE RESEAU DE MOBILITÉ DOUCE La population fait la chasse aux obstacles 10.10.2005 Soutenu par: Mobilservice PRATIQUE c/o beco Economie bernoise Protection contre

Plus en détail

Table des matières... i. Liste des figures...fehler! Textmarke nicht definiert. Liste des tableaux...fehler! Textmarke nicht definiert.

Table des matières... i. Liste des figures...fehler! Textmarke nicht definiert. Liste des tableaux...fehler! Textmarke nicht definiert. Table des matières Table des matières... i Liste des figures...fehler! Textmarke nicht definiert. Liste des tableaux...fehler! Textmarke nicht definiert. Liste des annexes... iv Liste des abréviations

Plus en détail

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne Grand Hameau Une entrée de ville à la campagne Une entrée de ville à la campagne Afin de donner une nouvelle impulsion à son développement, la Ville du Havre a choisi de mettre en valeur les derniers espaces

Plus en détail

LE PROJET URBAIN PARTENARIAL (PUP) :

LE PROJET URBAIN PARTENARIAL (PUP) : Paris, le 30 mars 2015 LE PROJET URBAIN PARTENARIAL (PUP) : UN OUTIL DE FINANCEMENT DES EQUIPEMENTS PUBLICS Le projet urbain partenarial -PUP-, outil de financement des équipements publics, créé en 2009,

Plus en détail

CONVENTION DE PORTAGE FONCIER VILLE DE SAINT-BRIEUC / SAINT-BRIEUC AGGLOMERATION OPERATION RUE DU GOELO NOTE DE SYNTHESE. Mesdames, Messieurs,

CONVENTION DE PORTAGE FONCIER VILLE DE SAINT-BRIEUC / SAINT-BRIEUC AGGLOMERATION OPERATION RUE DU GOELO NOTE DE SYNTHESE. Mesdames, Messieurs, Ville de SAINT-BRIEUC ------------------------------- Conseil Municipal ---------------------- Séance du 29 septembre 2009 ----------------- Rapporteur : Mme DIOURON ----------------- N 10 CONVENTION DE

Plus en détail

Assainissement énergétique des fenêtres: outils pour une mise en œuvre facilitée

Assainissement énergétique des fenêtres: outils pour une mise en œuvre facilitée REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département présidentiel Service communication et information Genève, le 19 février 2015 Aux représentant-e-s des médias Communiqué de presse du département de l'aménagement,

Plus en détail

TITRE PREMIER De l urbanisme et de l habitat. CHAPITRE PREMIER Rôle du Ministère des travaux publics en matière d urbanisme et d habitat

TITRE PREMIER De l urbanisme et de l habitat. CHAPITRE PREMIER Rôle du Ministère des travaux publics en matière d urbanisme et d habitat DECRET N 63-192 DU 27 MARS 1963 FIXANT LE CODE DE L URBANISME ET DE L HABITAT (J.O. n 291 du 31.05.63, p. 1265), modifié par décret n 69-335 du 29 juillet 1969 (J.O. n 658 du 09.08.69, p. 1744) TITRE PREMIER

Plus en détail

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 L eau dans les documents d urbanisme L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 Pourquoi ce guide? Participer à «décloisonner» les services «Environnement Eau» et «Urbanisme»

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION DES RISQUES MINIERS DE LES CHAPELLES

PLAN DE PREVENTION DES RISQUES MINIERS DE LES CHAPELLES Ministère de l Écologie, de l Énergie du Développement durable et de la Mer PLAN DE PREVENTION DES RISQUES MINIERS DE LES CHAPELLES Reunion du 20 janvier 2014 aux Chapelles Direction régionale de l Environnement,

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE 3/11 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE Séance du 29 Janvier 2010 Commission n 3 Transports, Déplacements et Voirie Commission n 7 Finances DIRECTION PRINCIPALE DES ROUTES RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL

Plus en détail

La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme

La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme 1 PREAMBULE Quelques dates pour situer la réforme du permis de construire 2 Le permis de construire en quelques dates 1852 : décret relatif

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Christophe RIPERT, Directeur immobilier, SOGARIS Cette présentation porte sur des exemples concrets d

Plus en détail

Places de stationnement pour véhicules

Places de stationnement pour véhicules Guide de l'aménagement des places de stationnement selon les articles 49 à 56 OC Places de stationnement pour véhicules Direction de la justice, des affaires communales et des affaires ecclésiastiques

Plus en détail

V - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES ET FORESTIERES

V - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES ET FORESTIERES SOMMAIRE I - DISPOSITIONS GENERALES Article 1. Article 2. Article 3. Article 4. Article 5. Article 6. Champ d'application territorial du plan Portée respective du règlement à l'égard d'autres législations

Plus en détail

Commune de Préverenges

Commune de Préverenges Commune de Préverenges PREAVIS MUNICIPAL N 16/05 Demande d un crédit de construction de fr. 16'274 000.-- pour la construction d un collège primaire 2 MUNICIPALITE DE PREVERENGES Préavis N 16/05 Demande

Plus en détail

Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids. Préavis No 15/2013 Au Conseil communal

Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids. Préavis No 15/2013 Au Conseil communal Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids Préavis No 15/2013 Au Conseil communal Demande de crédit de CHF 371'500. concernant la mise en séparatif de la partie inférieure du chemin Prés-du-Marguiller

Plus en détail

Lettre d actualité de l urbanisme

Lettre d actualité de l urbanisme n 3 Février 2010 Lettre d actualité de l urbanisme de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Calvados 1- ACTUALITÉ DES DÉCISIONS DU CONSEIL D'ÉTAT Décision du conseil d'etat (CE) n

Plus en détail

Liste de nos biens immobiliers

Liste de nos biens immobiliers Table des matières 1.1. Description...3 1.2. Particularités...3 1.3. Site...4 1.4. Images 3D...5 1.5. Biens restants...6 1.5.1. Résidence 1 (Bloc A)...6 1.5.1.1. Situation...6 1.5.1.3. Caves...7 1.5.2.

Plus en détail

Immeuble, Le Square Duvernay

Immeuble, Le Square Duvernay Immeuble, Le Square Duvernay rue Duvernay rue Comte-de-Loche Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002041 réalisé en 2012 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du

Plus en détail

DOMAINE URBANISATION : PRéSENTATION

DOMAINE URBANISATION : PRéSENTATION Monitoring du plan directeur cantonal Domaine Urbanisation U- DOMAINE URBANISATION : PRéSENTATION L urbanisation est l un des quatre domaines couverts par le monitoring du plan directeur cantonal (les

Plus en détail

Lyon Part-Dieu. Une vision éclairée de l immobilier de bureaux IMMOBILIER

Lyon Part-Dieu. Une vision éclairée de l immobilier de bureaux IMMOBILIER Lyon Part-Dieu Une vision éclairée de l immobilier de bureaux IMMOBILIER Le mot de l architecte * Worldview Model by Ottmar Hörl EQUINOX offre t-il une autre vision du monde*? Nous le souhaitons! Les valeurs

Plus en détail

Catalogue de répartition frais entretien - investissements (Etat au 01.01.2010)

Catalogue de répartition frais entretien - investissements (Etat au 01.01.2010) Département des finances, des institutions et de la sécurité Service cantonal des contributions Section des personnes physiques Departement für Finanzen, Institutionen und Sicherheit Kantonale Steuerverwaltung

Plus en détail

Nos engagements Développement Durable

Nos engagements Développement Durable 1. Montpellier Events s'est engagé à PROTEGER L'ENVIRONNEMENT PRODUCTION D'ENERGIE VERTE La Park&Suites Arena vend sa production d'électricité "verte" au réseau EDF depuis le 2 Décembre 2010, grâce au

Plus en détail

COTISATION FONCIÈRE DES ENTREPRISES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES

COTISATION FONCIÈRE DES ENTREPRISES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES COTISATION FONCIÈRE DES ENTREPRISES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES SUPPRESSION DE L EXONÉRATION EN FAVEUR DES CRÉATIONS OU EXTENSIONS D ÉTABLISSEMENTS SITUÉS DANS LES QUARTIERS PRIORITAIRES

Plus en détail

La réglementation «accessibilité» en vigueur

La réglementation «accessibilité» en vigueur La réglementation «accessibilité» en vigueur Eric Heyrman Chargé de mission auprès de la déléguée ministérielle à l'accessibilité Ministère de l Écologie, du développement Durable, des Transports et du

Plus en détail

Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative

Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative A n n e x e 1 Annexe 1 1.2.1 hauteur d un bâtiment La hauteur h d'un

Plus en détail

CEP-CICAT 5 Février 2015. Lieutenant Jean-marc BRUCKERT - Service Prévention

CEP-CICAT 5 Février 2015. Lieutenant Jean-marc BRUCKERT - Service Prévention CEP-CICAT 5 Février 2015 Lieutenant Jean-marc BRUCKERT - Service Prévention EVACUER EN TOUTE SECURITE ESPACES D ATTENTE SECURISES SOLUTIONS EQUIVALENTES CAS D EXONERATION ERP CODE DU TRAVAIL IGH Introduction

Plus en détail

centre courrier et bureau d'aix-les-bains Victoria

centre courrier et bureau d'aix-les-bains Victoria Poste, centre courrier et bureau d'aix-les- Bains Victoria 15 avenue Victoria avenue Marie-de-Solms rue Jean-Louis-Victor-Bias Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002123 réalisé en 2012 Copyrights

Plus en détail

Lutte contre l étalement urbain

Lutte contre l étalement urbain Lutte contre l étalement urbain L étalement urbain et la consommation d espace résultent de plusieurs causes cumulatives. Ces phénomènes s expliquent notamment par l insuffisance et l inadaptation de l

Plus en détail

Plan directeur cantonal

Plan directeur cantonal Plan directeur cantonal Etude des besoins et de l offre en logements septembre 2011 GENÈVE 2030 www.ge.ch/amenagement Département des constructions et des technologies de l information Office de l urbanisme

Plus en détail

EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80

EPLEFPA LES SARDIERES 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Maître d'ouvrage : EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Objet : Récupération des eaux pluviales pour le jardin partagé des Sardières CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016.

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. FINANCER MON PROJET Crédit d'impôt développement durable Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même

Plus en détail

SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd. 7 juin 2010

SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd. 7 juin 2010 SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd Commune de Coulandon CONTRATT COMMUNAL D AMENAGEMENT DE BOURG FICHE ACTION 1 Aménagement de la route

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME BROU-SUR-CHANTEREINE 3.1 REGLEMENT Plan Local d'urbanisme prescrit le : 5 février 2010 Plan Local d'urbanisme arrêté le : 11 juillet 2013 Plan Local d'urbanisme approuvé le : Commune

Plus en détail

Le Grand Paris. dans les Hauts-de-Seine. Le projet Les territoires Les objectifs de logements Les perspectives. François Bertrand - DRIEA/UT92

Le Grand Paris. dans les Hauts-de-Seine. Le projet Les territoires Les objectifs de logements Les perspectives. François Bertrand - DRIEA/UT92 Le Grand Paris dans les Hauts-de-Seine Le projet Les territoires Les objectifs de logements Les perspectives François Bertrand - DRIEA/UT92 Direction Régionale et interdépartementale de l'equipement et

Plus en détail

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Article R. 122-3 du code de l environnement N 14734*02 Ministère chargé de l'environnement Ce formulaire n est pas applicable

Plus en détail