CERTIFICATION DES TIRAGES REMP / CS À DESTINATION DES DÉCIDEURS SUR LES MARCHÉS DE L ÉDITION ET DE LA PUBLICITÉ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CERTIFICATION DES TIRAGES REMP / CS À DESTINATION DES DÉCIDEURS SUR LES MARCHÉS DE L ÉDITION ET DE LA PUBLICITÉ"

Transcription

1 À DESTINATION DES DÉCIDEURS SUR LES MARCHÉS DE L ÉDITION ET DE LA PUBLICITÉ

2 SOMMAIRE Les statistiques des tirages une base de décision 3 Publication des tirages et outils d analyse 5 Variantes de la certification des tirages 6 Une clé de la réussite sur le marché des lecteurs 8 Médias suisses et aides à la presse 10 Une image complète du marché des sources diversifiées 12 Usage des tirages pour le marketing des maisons d édition 14 Usage des tirages pour la planification média 15 Glossaire 16 Profil succinct de la REMP 17 Impressum / Copyright Édité par: WEMF AG für Werbemedienforschung / REMP Recherches et études des médias publicitaires Bachmattstrasse 53 CH-8048 Zurich Tél fax Concept / coauteur: Aurel Arienti, MediaConsult, Baden Design graphique: effact AG, Zurich Traduction / relecture: Bilingue, Aeugstertal Impression offset: Schellenberg Druck AG, Pfäffikon ZH Date de publication: juillet 2015 Tirage: exemplaires Copyright: les droits de publication des tirages REMP / CS sont la propriété de la WEMF AG für Werbemedienforschung (REMP Recherches et études des médias publicitaires). La publication ou diffusion, même par extraits, n est autorisée qu à condition d en mentionner la source. Deux exemplaires de la publication doivent être adressés à la REMP sans qu elle ait à l exiger. 2

3 LES STATISTIQUES DES TIRAGES UNE BASE DE DÉCISION Les médias de presse sont très largement diffusés et leurs prestations rédaction - nelles sont disponibles non seulement sur papier, mais de plus en plus également en ligne et sous forme multimédia. C est pourquoi la certification des tirages tient compte depuis quelque temps également des usages en ligne des médias: parallèlement à la version imprimée d un titre de presse, nous intégrons également sa diffusion numérique sous forme de réplique (e-paper) et de non-réplique. La certification des tirages renforce les marques de médias Afin de mieux illustrer l évolution actuelle des médias, la REMP a étendu sa gamme de prestations, tant concernant les versions imprimées que dans le domaine numérique, cela sur la base d une vérification indépendante et objective de tous les chiffres déclarés. Les tirages certifiés constituent des repères pour le secteur de la publicité et fournissent, grâce aux informations sur les titres, une base de décision fiable. Avantages pour les maisons d édition et le marché des médias Un tirage certifié fournit des informations objectives aux managers, aux maisons d édition et aux rédactions permet une analyse fiable de la distribution des produits de presse fournit des données permettant une analyse géographique de la concurrence fournit des informations fondamentales pour le calcul des prix fournit des arguments facilement compréhensibles pour la promotion du titre et la vente d espaces publicitaires constitue, pour certaines catégories de presse, l unique grandeur fiable et un indicateur pointu permettant de justifier des décisions média permet de rendre plausibles les statistiques sur le lectorat est indispensable pour prétendre à une réduction des frais d acheminement conformément au règlement de la Poste, et aux aides de l Office fédéral de la communication (OFCOM) Avantages pour le marché publicitaire Un tirage certifié offre une meilleure sécurité dans le choix des médias des critères d évaluation simples pour le choix des médias / des titres des données comparatives quantifiées au sein de la concurrence intramédia les conditions nécessaires à des appréciations qualitatives (Readers per Copy, RpC) la base de calcul de la diffusion aux niveaux local, régional et national des possibilités de comparaison fiables pour tous les participants, grâce à des contrôles systématiques par la REMP ou les sociétés d audit mandatées par elle 3

4 Deux marchés à prospecter: les lecteurs et les annonceurs Prestation rédactionnelle Annonces Lecteurs Tirage Un éditeur prospecte constamment deux marchés: celui des lecteurs et celui des annonceurs. Plus les critères quantitatifs et qualitatifs d un titre de presse sont marqués, plus il devient intéressant pour les annonceurs qui recherchent en premier lieu des supports publicitaires proches de leur cible commerciale. Label «Certifié REMP / CS» En tant qu organisation interprofessionnelle indépendante et neutre, la REMP agit pour la transparence sur le marché des médias et de la publicité. Les tirages certifiés reçoivent le label «Certifié REMP / CS». Pour les annonceurs comme pour les agences média et de publicité, la certification par la REMP apporte la certitude que les tirages publiés pour la presse imprimée et la presse numérique ont été vérifiés de façon neutre et sur la base de critères uniformes. Pour chaque marque de médias reposant sur l imprimé, elle atteste de la part d exemplaires vendus, d exemplaires gratuits régulièrement distribués ainsi que de celle des envois individuels à des groupes cibles. Le tirage certifié constitue par conséquent la première étape concrète vers l analyse et la planification média par les professionnels. Reconnus au niveau national Les organismes ci-après, appartenant au secteur suisse de la publicité, reconnaissent officiellement les tirages certifiés REMP / CS: Leading swiss agencies Association Suisse des Annonceurs ASA Verband KS Kommunikation Schweiz / CS Communication Suisse Verband SCHWEIZER MEDIEN, MÉDIAS SUISSES, STAMPA SVIZZERA Association des Sociétés Suisses de Publicité ASSP Le tirage imprimé n est pas certifié Pour vérifier le tirage, il est nécessaire d en connaître avec précision la répartition entre les différentes catégories comme abonnements, ventes au numéro, etc. De ces distinctions résultent le «tirage vendu» et le «tirage total diffusé». Le tirage imprimé ne fait pas partie du tirage certifié. Il sert à rendre les chiffres plausibles en cas de contrôle. L écart entre le «tirage total diffusé» et le tirage imprimé représente les justificatifs, les exemplaires d essai, les exemplaires de promotion et de réserve. 4

5 PUBLICATION DES TIRAGES ET OUTILS D ANALYSE Outils pour les responsables des maisons d édition Les tirages certifiés occupent une place très importante dans tout notre secteur d activité, et cela vaut la peine de soigner sa déclaration. Les titres certifiés sont mentionnés dans la base de données de l ASSP ( comme «certifiés REMP / CS». La base de données de l ASSP constitue une aide décisionnelle pour les campagnes publicitaires. L autodéclaration confort et simplicité Toutes les informations importantes concernant la certification des tirages se trouvent sur le site internet à la rubrique «Tirages». Instructions pour la saisie des tirages Un questionnaire intuitif vous guide à travers la liste des mentions exigées. Lien vers les inscriptions en ligne: rubrique «Tirages» Autodéclaration en ligne Lien protégé par un mot de passe: rubrique «Tirages» Publication Quelque médias de presse sont certifiés chaque année en Suisse dont environ 850 ont une certaine importance comme support publicitaire. Les derniers tirages certifiés des titres de presse importants en termes de publicité sont disponibles en ligne via les outils suivants: Bulletin des tirages de la REMP: publication annuelle, à la mi-octobre, ou exploitable à tout moment individuellement avec l utilitaire d analyse NEXT>LEVEL ou via l appli «REMP Faits & Chiffres». Consultation en ligne de la base de données de l Association des Sociétés Suisses de Publicité ASSP. Accès complet aux études acquises avec mot de passe Accès gratuit aux données de tirage actuelles Accès à l étude test «Filières imprimées et numériques» Commander un mot de passe Essai gratuit Attention: données à titre d exemple. Les plans ou analyses de marché concrets ne sont pas autorisés. 5

6 VARIANTES DE LA CERTIFICATION DES TIRAGES Certification La certification des tirages REMP / CS est la version standard de toutes les certifications. Elle atteste de l évolution du tirage sur une année. La déclaration se déroule de la manière suivante: Le principe de base est l autodéclaration qui est saisie sur le site internet de la REMP. Tous les exemplaires diffusés des éditions imprimées et numériques sur la période considérée doivent être déclarés; celle-ci commence le 1 er juillet d une année et court jusqu au 30 juin de l année suivante. Le «Règlement de la certification des tirages REMP / CS» engage chaque déclarant. La responsabilité de l exactitude de la déclaration incombe par conséquent à la société de médias concernée. Afin de garantir l exactitude des chiffres publiés, les informations fournies par les sociétés de médias sont périodiquement vérifiées par la REMP ou par une société d audit dûment mandatée par elle. Pour ce faire, tous les documents permettant de rendre plausible le tirage déclaré sont exploités, parmi lesquels les pièces comptables, les paiements reçus, les bordereaux postaux, les listes d expédition, les décomptes d impression, les statistiques annuelles concernant les kiosques, etc. Certification provisoire Les titres de presse nouvellement arrivés sur le marché ou ayant récemment fusionné peuvent faire l objet d une certification provisoire; l objectif est de fournir le plus rapidement possible au marché publicitaire des statistiques sur le tirage. Cela vaut également pour les publications ayant procédé à des modifications importantes dans la présentation du produit. Les critères essentiels sont les suivants: journal ou magazine lancé récemment changement du nom, du contenu, de la présentation ou de la périodicité nouveau positionnement sur le marché des lecteurs fusion ou modification majeure de la zone de diffusion Certification intermédiaire La certification intermédiaire REMP / CS met à la disposition du marché publicitaire des chiffres d actualité, même en dehors de la période de relevé pour la certification ordinaire, par exemple en cas de fusion, de regroupement d éditions split ou de création d un média. Obligation de déclarer: en cas de certification intermédiaire, la déclaration du tirage est effectuée après consultation de la REMP. Période de relevé: la base de la certification intermédiaire sont des tirages conformes au règlement pour trois mois consécutifs ou trois éditions consécutives. 6

7 Prestations de la REMP dans le cadre de la certification des tirages Analyse des classements Aide lors de la déclaration Aide auprès de l OFCOM Prestations de la REMP Réduction du travail à fournir postales les dans démarches CLIENT Vérifiication sur place Représentation Transmission du tirage Regroupement des documents L équipe de certification de la REMP est à la disposition de tous les requérants pour leur fournir des renseignements, les conseiller utilement et les accompagner à toutes les étapes. La gamme de prestations de la REMP est la suivante: Aide lors de la déclaration du tirage Réduction du travail à fournir par les maisons d édition Vérification sur place, chez l éditeur, du tirage déclaré Regroupement des dossiers, documents et fichiers informatiques chez l éditeur Transmission par la REMP du tirage à la Poste ou à l Office fédéral de la communication (OFCOM) Aide et représentation du client dans toutes les démarches postales Aide auprès de l Office fédéral de la communication (OFCOM) pour tout ce qui le concerne Analyse des classements «LA CERTIFICATION DES TIRAGES A TOUJOURS ÉTÉ ET DEMEURE UN ARGUMENT PUISSANT POUR L IMPRIMÉ ET LE NUMÉRIQUE SUR LE MARCHÉ PUBLICITAIRE.» 7

8 UNE CLÉ DE LA RÉUSSITE SUR LE MARCHÉ DES LECTEURS L évolution du tirage peut être planifiée La facilité d accès aux offres de lecture numériques ouvre de nouveaux lectorats aux médias de presse. Les rédactions des sociétés de médias reposant sur la presse réunissent les conditions idéales pour communiquer avec leurs lecteurs dans la compétition quotidienne pour l information et donner des impulsions. Les interférences entres les lecteurs de la presse imprimée et de la presse numérique sont souvent faibles; en outre, les offres numériques sont utilisées essentiellement par les jeunes. S ils sont sousreprésentés dans le lectorat d une édition imprimée d un titre de presse, ils deviennent un groupe cible intéressant pour les filières numériques. Les marques de médias reposant sur l imprimé et ayant un profil de lecteurs sans affinité avec l internet peuvent générer, à travers une plate-forme numérique attrayante, des potentiels de lecteurs et d utilisateurs et ainsi, une part plus importante du tirage diffusé. Le tirage payant en réponse à la culture du gratuit Il y a encore peu de temps, le tirage d un titre de presse reposait pour l essentiel sur les abonnements payants tandis qu aujourd hui, la culture du «tout gratuit» met tous les médias en difficulté. Les filières numériques, en particulier les deux moteurs de croissance que sont les téléphones mobiles et les tablettes, mettent l information gratuitement à disposition, atteignant ainsi une très large diffusion. Pour les éditeurs, cette puissante tendance constitue un défi majeur dans le cadre de la recherche de modèles de financement durables pour leurs médias imprimés et numériques. La réponse passe par des valeurs ajoutées, à la fois pour l utilisateur et le marché publicitaire, c est-àdire un renforcement des performances éditoriales, de l organisation de l information, de la fidélisation des utilisateurs et de l impact publicitaire, par exemple à travers de nouvelles plates-formes de communication, des suppléments spéciaux et thématiques, en liaison avec une diffusion du tirage et une diffusion en ligne ciblée. Des éléments quantitatifs et qualitatifs Le tirage certifié est l unique grandeur mesurée reposant sur les exemplaires contrôlés d un titre, comptés au numéro et diffusés physiquement. Elle se distingue par conséquent clairement du taux de pénétration d une publication qui lui, indique le nombre de lecteurs. Readers per Copy un indicateur pour les potentiels de tirage Le taux de pénétration constitue une source importante pour la planification média et renseigne sur le nombre de lecteurs d un tirage moyen d un titre de presse. Si l on divise le lectorat d un titre par son tirage, on obtient une valeur appelée Readers per Copy. Ce rapport entre tirage et taux de pénétration peut être utilisé pour la plausibilité des résultats de la recherche sur les lectorats. Il permet par ailleurs à la maison d édition d évaluer son positionnement par rapport à la concurrence et met en évidence les potentiels de tirage. Selon la stratégie média choisie, c est un grand nombre ou un petit nombre de contacts par média qui ira dans le sens de la réalisation de l objectif poursuivi. Pour une stratégie en largeur, un nombre plus faible de contacts peut être judicieux, pour une stratégie en profondeur, il est nécessaire d avoir des contacts intenses et répétés avec les lecteurs d un titre. La valeur Readers per Copy varie en fonction du titre ou de la catégorie de titre et elle peut être utilisée de façon ciblée dans le cadre de la planification média. 8

9 Readers per Copy exemples de certains groupes de titres Familles de titres (sans combinaisons et tirages augmentés) Ø RpC (Readers per Copy) Presse quotidienne, vendu * 2,6 Presse hebdomadaire régionale * (feuilles d annonces gratuites) 1,0 Presse dominicale * 2,8 Illustrés, thèmes généraux 2 121* 2,9 * Typologie de la presse suisse ,75 Typologie de la presse suisse La catégorisation de tous les titres de presse paraissant en Suisse constitue la base de la structure de publication des données sur les tirages. Elle permet de s orienter face aux classements des maisons d édition et lors de la planification des médias imprimés. La distinction est faite entre la presse quotidienne, hebdomadaire régionale et dominicale, la presse grand public, la presse économique et financière, la presse spécialisée et professionnelle. 9

10 SCHWEIZER MÉDIAS SUISSES MEDIEN UND PRESSEFÖRDERUNG ET AIDES À LA Afin de soutenir la presse et la diversité d opinion en Suisse, les journaux, magazines et revues professionnelles bénéficient de prix plus avantageux et de prestations spéciales. On distingue l octroi de prix préférentiels pour les journaux par la Poste et les aides indirectes à la presse à travers les subventions annuelles supplémentaires de l OFCOM. Octroi de prix préférentiels pour les journaux (Poste) Toutes les publications paraissant régulièrement ne sont pas des journaux ou des magazines. C est seulement la présence d une certaine périodicité, d un tirage minimum, d une certification du tirage et d autres critères qui font qu un média peut prétendre à l octroi par la Poste du prix préférentiel pour les journaux. Les conditions à remplir sont les suivantes: Parution au minimum trimestrielle Poids max. 1 kg, encarts inclus Tirage pour au minimum 1000 abonnés Envoi d au minimum 1000 exemplaires à un minimum de 1000 abonnés / membres par numéro Partie rédactionnelle d au moins 15 % du total Pas de publication gratuite Certification du tirage par un organisme agréé Ne peuvent prétendre à ce tarif préférentiel, les publications à finalité essentiellement commerciale (catalogues et similaires) contenant des publicités pour des produits et services propres au diffuseur à durée de parution limité Informations complémentaires: sous Entreprises > Index thématique > Solutions sectorielles > Maisons d édition et médias Aides indirectes à la presse La presse locale et régionale ainsi que la presse associative et des fondations sans but lucratif bénéficient en outre des aides indirectes à la presse. Afin de soulager financièrement les petites et moyennes publications, la Confédération accorde chaque année des subventions à hauteur de 50 millions de francs. Cela permet à ces titres de bénéficier d une réduction supplémentaire sur le prix de l acheminement par la Poste. La plus grosse part, 30 millions de francs, est destinée à la presse locale ou régionale, quotidienne ou hebdomadaire. 20 millions de francs vont à la presse associative et des fondations. Toutes ces conditions doivent être remplies: Agrément par la Poste comme journal ou magazine Présentation à la Poste de la certification ou de la certification intermédiaire Demande d aide à la presse auprès de l Office fédéral de la communication (OFCOM) Attestation annuelle de satisfaction auxdites conditions Dispositions légales applicables à la presse régionale et locale Sont considérés comme journaux de la presse régionale et locale, les publications qui remplissent entre autres les critères suivants sur un total de 12 critères: Tirage total certifié Tirage certifié d une moyenne d au minimum 1000 exemplaires sur abonnement; le plafond de tirage est de exemplaires (tirage total diffusé) par numéro Certificat de contrôle du tirage actuel par la REMP ou un autre organisme de vérification agréé Informations complémentaires: sous Thèmes > Poste et presse > Aide à la presse 10

11 Presse associative et des fondations Sont considérés comme presse associative ou des fondations les journaux, magazines et revues professionnelles qui remplissent entre autres les critères suivants sur un total de 13 critères: Uniquement des exemplaires adressés à des abonnés, des donateurs, des bienfaiteurs ou des membres Certificat de contrôle du tirage actuel par la REMP ou un autre organisme de vérification agréé Informations complémentaires: sous Thèmes > Poste et presse > Aide à la presse Prestations de la REMP dans le cadre de la communication sur les tirages et les aides à la presse Afin d être en mesure de représenter les évolutions actuelles des médias, la REMP a, au cours des dernières années, systématiquement élargi ses prestations en direction du numérique. La vérification indépendante et objective de toutes les données déclarées est au centre de ses préoccupations. la constitution des Conseils lors de les tirages dossiers sur Classement des structures de distribution Prestations de la REMP CLIENT Échange d informations de tirage des structures Classement Classement des répliques et non-répliques Classement Argumenpour les ventes en kiosque taires pour le marché lecteurs et annonceurs Qu il s agisse de communication sur les tirages ou des aides à la presse, la REMP apporte son soutien à ses clients par un accompagnement sérieux à toutes les étapes des démarches: Échange d informations avec la Poste Classement des structures de tirage Élaboration ou évaluation d argumentaires pour le marché lecteurs et annonceurs Vente au numéro: classement pertinent pour les ventes en kiosque Ventes numériques: classement des répliques et non-répliques Aides à la presse: information et conseils lors de la constitution des dossiers sur les tirages Distribution: classement qualitatif des structures de distribution 11

12 UNE IMAGE COMPLÈTE DU MARCHÉ DES SOURCES DIVERSIFIÉES Mise en réseau de toutes les formes de publication Différentes offres sont regroupées sous l égide d une marque de médias reposant sur l imprimé, mais les titres des différentes catégories de presse en constituent le fondement traditionnel. La chaîne de création de valeur s est entre-temps allongée: les différents types d offres sur le net et dans le secteur mobile sont aujourd hui bien implantés et connaissent une croissance dynamique. La certification des tirages, la recherche sur les lectorats et sur les usages en ligne collaborent étroitement ce qui permet d attester simultanément de l évolution des chiffres de diffusion et d utilisation de ces différents domaines. Module 1 Certification des tirages incluant répliques / non-répliques La certification des tirages suit les titres paraissant régulièrement avec pour objectif d obtenir des tirages exacts et de les rendre comparables au sein d une catégorie de presse. La certification des tirages a étendu sa collecte de données et analyse désormais aussi les points de contact des marques de médias reposant sur l imprimé dans le domaine du numérique. Parmi ceux-ci, on trouve les répliques et les non-répliques: les répliques sont la version dématérialisée de l édition principale d un titre. Elles correspondent en tout point à la version imprimée: contenu, présentation (y compris l emplacement des annonces) et mode de parution. Les répliques peuvent être enrichies par des vidéos, des galeries photos, de la musique ou du texte supplémentaire. Les non-répliques reposent sur la marque d une édition imprimée ou d une publication numérique, mais avec un contenu changeant ou ciblé. Cela signifie que le contenu (partie rédactionnelle et annonces) peut-être modifié à tout moment. De la même manière, format et présentation peuvent être différents de ceux de la version imprimée. Module 2 Recherche REMP sur les lectorats En complément, le système de recherche de la REMP propose une base solide, surtout à travers deux études liées entre elles: MACH Basic, l étude de pénétration des médias de presse, et MACH Consumer, la plus importante étude permanente consommation-médias de Suisse, portant sur les besoins, les tendances et les habitudes des consommateurs suisses. MACH Consumer fait apparaître combien de lecteurs (d un titre de presse défini) achètent un produit ou une prestation et quels magasins ils fréquentent. On y découvre également le profil et les valeurs des consommateurs ainsi que les comportements de lecture concernant les journaux et les magazines. Ces deux études fondamentales ont pour mission, en tant qu études nationales et représentatives, de fournir au secteur de la publicité et aux maisons d édition des chiffres actualisés et validés sur les usagers des journaux et magazines en Suisse et au Liechtenstein. Module 3 Diffusion et utilisateurs (secteur numérique) NET-Metrix SA est l instance suisse indépendante de recherche sur l usage de l internet. Grâce à son système de recherche sur l usage des offres Web en Suisse et au Liechtenstein, NET-Metrix fournit au marché des données standardisées et certifiées. Les études NET-Metrix-Audit et NET-Metrix-Mobile mesurent le trafic sur les sites fixes et mobiles participants ainsi que sur les applications. L étude NET- Metrix-Profile fournit le taux de pénétration «Unique User» ainsi que des informations précises sur les groupes cibles de ces offres Web. L étude de pénétration intermédia Audience totale permet l analyse des taux de pénétration officiels combinés des éditions papier et des offres Web (site fixe, site mobile et application) correspondantes d une marque de média. Cette étude est le fruit d une collaboration entre la REMP et NET-Metrix. L étude Audience totale démontre de combien augmente le taux de pénétration d une marque de médias grâce aux utilisateurs supplémentaires sur le net et dans le secteur mobile. 12

13 Le cross-média qui collecte quoi? Item Source Question Contenu Prestataire Méthode Diffusion Tirage certifié QUOI? (Qu est-ce qui a été livré?) Distribution physique (numérique inclus) REMP (tirage) Autodéclaration contrôlée Usage Mesures techniques COMMENT? (Comment cela a-t-il été livré?) Mesure du trafic (en ligne) NET-Metrix (Audit) Mesures techniques (site-centric) Utilisateur Vu réellement QUI? (Qui l a vu?) Utilisation réelle REMP (MACH) Saisie des utilisateurs par méthode de recherche scientifique «LIER L IMPRIMÉ ET LE NUMÉRIQUE AMÈNE PLUS D UTILISATEURS. LA CERTIFICATION DES TIRAGES REND LA DIFFÉRENCE MESURABLE.» 13

14 USAGE DES TIRAGES POUR LE MARKETING DES MAISONS D ÉDITION Le quotidien des directeurs des maisons d édition Les directeurs des maisons d édition travaillent sur des produits liés à l information et des segments de marché différents, tous ont la lourde responsabilité de mettre en œuvre la stratégie de leur entreprise. Dans ce contexte, les tirages constituent une base déterminante de la planification. En coordination avec leur équipe, les dirigeants des maisons d édition prennent des décisions stratégiques concernant les offres, le fond et la forme, ainsi que l orientation et le positionnement sur le marché. En plus des objectifs supérieurs, ils définissent le cadre stratégique de la tarification ainsi que les filières de distribution et la politique de communication face aux lecteurs et aux annonceurs. Il s agit alors de compléter cette pléthore d activités par des activités de marketing portant sur les orientations au niveau distribution et tirage. Les tirages constituent une aide aux dirigeants des maisons d édition lors de la prise de décisions dans les domaines suivants: Planification stratégique de l évolution du tirage Observation de l évolution des tirages chez les concurrents Évaluation du tirage imprimé et du tirage numérique Formulation d objectifs de croissance pour le secteur numérique Optimisation des parts de recettes imprimé et numérique Usage ciblé des tirages gratuits: Niveau du tirage gratuit Proportion du tirage gratuit dans le tirage total Envoi à des groupes cibles élargis Mode et type d envoi aux groupes cibles, etc. Donner de nouvelles impulsions dans la recherche d abonnés pour les filières numériques Poursuite de l extension de l offre de lecture dans les filières classique et numérique Mise au point d un autre mode de communication pour le marché des lecteurs et celui des annonceurs Optimisation de l offre compte tenu des rationalisations au niveau production Adaptation de la distribution à travers une extension innovante des différents modes de distribution «LA CERTIFICATION DES TIRAGES EST LE REFLET DES PERFORMANCES ÉDITORIALES, DE LA FIDÉLISATION DES UTILISATEURS ET DE L IMPACT PUBLICITAIRE D UN MÉDIA IMPRIMÉ.» 14

15 USAGE DES TIRAGES POUR LA PLANIFICATION MÉDIA Le quotidien des planneurs média Pour la planification média également, les tirages constituent une base déterminante. Le planneur média assure un usage optimal du budget publicitaire de ses mandants. Il examine en continu le marché publicitaire de ses clients à partir d analyses de ce marché et des groupes ciblés. Dans le domaine des médias, c est lui qui définit la démarche stratégique et qui choisit les médias qui seront retenus pour la campagne. C est lui qui est responsable du budget de la campagne et qui détermine la pression publicitaire qu il veut déclencher dans les différents médias. Durant la campagne, le mix média peut-être optimisé à tout instant en cas de nécessité, et à l issue de la campagne, les résultats font l objet de mesures de contrôle d impact. Lors de l évaluation des tirages imprimés, les informations suivantes sont pour lui de première importance: Niveau réel du tirage, tirage diffusé Part des tirages payants / gratuits Évolution du tirage imprimé et types d offres numériques Structure des filières de distribution Utilisations possibles des données de diffusion pour les campagnes locales, régionales ou nationales avec des partenaires sur le marché (succursales, réseaux de revendeurs, etc.) Comparaison des tirages avec les résultats issus de la recherche sur les lectorats «POUR LES ANNONCEURS, DES VALEURS FIABLES ET REPOSANT SUR UNE BASE SCIENTIFIQUE SONT INDISPENSABLES À LA PLANIFICATION.» 15

16 GLOSSAIRE Applis: Données de diffusion: Envoi aux groupes cibles variables (GCV): Ne sont jamais prises en compte pour le calcul du tirage. Exception: les applis payées, liées à un abonnement ou une vente au numéro. Montrent la répartition géographique au niveau des districts / des communes et la diffusion d un organe de presse. Envois gratuits de quantités fluctuantes à des groupes cibles variables (calcul: voir «valeur médiane»). NEXT>LEVEL: Non-réplique: Plan média: Produits de presse numérique: Règlement: Réplique: RpC: Stratégie média: Tarification: Téléchargement gratuit: Tirage diffusé: Valeur médiane: Logiciel d analyse des données REMP. Se distingue par son contenu rédactionnel / les annonces ainsi que par la présentation / le format de l édition imprimée. Combinaison de divers supports publicitaires. Contient les différents éléments de la planification média comme le tirage, le taux de pénétration, le prix pour mille lecteurs / contacts, OTS, GRP, le budget, les lieux de mise en œuvre. Sont répartis en éditions numériques (reposant sur une édition imprimée) publications numériques (sans édition imprimée à la base) Certification des tirages REMP / CS. Reproduction à l identique d une édition imprimée. Elle peut être enrichie de galeries photos, de vidéos, etc. C est la première perception qui est déterminante. Readers per Copy (en français: lecteurs par exemplaire). Planification de la mise en œuvre du ou des médias en tenant compte des facteurs et des objectifs publicitaires qualitatifs et quantitatifs. Les abonnements à l année existant pour les versions imprimées ne peuvent pas être répartis entre imprimé et numérique sans l accord de l abonné. Est compté en combinaison avec un abonnement payant d une version imprimée (1 exemplaire par abonnement / jour). Somme du tirage vendu et du tirage gratuit. Valeur centrale d une série de chiffres classés par ordre croissant ou décroissant. 16

Terre&Nature, c est chaque jeudi plus de 110 000 lecteurs fidèles par nature.

Terre&Nature, c est chaque jeudi plus de 110 000 lecteurs fidèles par nature. Tarifs 2014 Terre&Nature, c est chaque jeudi plus de 110 000 lecteurs fidèles par nature. Xavier Duquaine Rédacteur en chef Chaque semaine, offrez-vous une place au cœur de la nature dans notre hebdomadaire!

Plus en détail

2014 fondation BVA Services marketing direct Allmedia.15

2014 fondation BVA Services marketing direct Allmedia.15 BVA marketing direct lettershop & mailings adressés e-solutions imprimés publicitaires vos avantages & objectifs AVANTAGES OBJECTIFS > mesure du retour sur investissement (ROI) > prix de revient bas >

Plus en détail

LIGNES DE CONDUITE RELATIVES À LA STATISTIQUE DES ANNONCES DE PRESSE SUISSE/ASSP

LIGNES DE CONDUITE RELATIVES À LA STATISTIQUE DES ANNONCES DE PRESSE SUISSE/ASSP LIGNES DE CONDUITE RELATIVES À LA STATISTIQUE DES ANNONCES DE PRESSE SUISSE/ASSP Les présentes directives ont été élaborées par le groupe de projet de la statistique des annonces de Presse Suisse et ont

Plus en détail

Qu est-ce que le ehealthcheck?

Qu est-ce que le ehealthcheck? Plus la dépendance d une compagnie envers ses systèmes informatiques est grande, plus le risque qu une erreur dans les processus métiers puisse trouver ses origines dans l informatique est élevé, d où

Plus en détail

DÉPENSES PUBLICITAIRES EN SUISSE 2014 ENQUÊTE 2013

DÉPENSES PUBLICITAIRES EN SUISSE 2014 ENQUÊTE 2013 DÉPENSES PUBLICITAIRES EN SUISSE 2014 ENQUÊTE 2013 MÉTHODE D ENQUÊTE Interrogation des propriétaires de médias au moyen de questionnaires structurés Objet de la mesure: Client's nets (rabais y compris)

Plus en détail

Etude de marché APG SGA Best Practice. Poster Performance Index 2000 2013 Les affiches ont un impact durable

Etude de marché APG SGA Best Practice. Poster Performance Index 2000 2013 Les affiches ont un impact durable Etude de marché APG SGA Best Practice Poster Performance Index 2000 2013 Les affiches ont un impact durable Etude de marché APG SGA Best Practice En 1997, dans le cadre de son programme de recherche, APG

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION REMP

STATUTS DE L ASSOCIATION REMP STATUTS DE L ASSOCIATION REMP WEMF AG für Werbemedienforschung REMP Recherches et études des médias publicitaires Bachmattstrasse 53 CH-8048 Zurich Téléphone +41 43 311 76 76 Fax +41 43 311 76 77 remp@remp.ch

Plus en détail

Les plus importants magazines financiers romands et alémaniques. 11% Rabais combiné Tout Compte Fait K-Geld

Les plus importants magazines financiers romands et alémaniques. 11% Rabais combiné Tout Compte Fait K-Geld Les plus importants magazines financiers romands et alémaniques % Rabais combiné Tout Compte Fait K-Geld Prix et prestations 205 Le magazine financier populaire et utile de Suisse romande TOUT COMPTE FAIT

Plus en détail

Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur.

Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur. Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur. Bienvenue. Des arguments qui comptent Les points forts des fonds de placement du Credit Suisse. De nets avantages Les fonds de placement:

Plus en détail

Communication B to C : Omnicanal or Die

Communication B to C : Omnicanal or Die Communication B to C : Omnicanal or Die Les DERNIERES NOUVELLES D ALSACE Christian Bach Frédéric Chalaye 2 3 4 Un nouveau tempo De nouveaux médias / de nouvelles compétences Le modèle de la «rédaction

Plus en détail

2012 BVA Logistique SA - Allmedia.13

2012 BVA Logistique SA - Allmedia.13 les canaux du marketing direct distribution d imprimés publicitaires et d échantillons envois adressés @ -mailing CONSEIL > Stratégie orientée aux objectifs > Segmentation clientèle & potentiel de marché

Plus en détail

Credit Suisse Invest Le nouveau conseil en placement

Credit Suisse Invest Le nouveau conseil en placement Credit Suisse Invest Le nouveau conseil en placement Vos besoins au centre Credit Suisse Invest Mandate Expert Partner Compact 2 / 20 4 Des arguments qui font la différence Profitez d un conseil en placement

Plus en détail

ecommerce Pratique.info : une mine d opportunités pour gagner en visibilité

ecommerce Pratique.info : une mine d opportunités pour gagner en visibilité ecommerce Pratique.info : une mine d opportunités pour gagner en visibilité Vous proposez des produits ou des services destinés aux e-commerçants? Pragmatique, pédagogique, le portail e-commerce Pratique,

Plus en détail

HORS LIGNE. kit média PROMOGUIDE RÉGIE PUBLICITAIRE ANNÉE. A world of exception

HORS LIGNE. kit média PROMOGUIDE RÉGIE PUBLICITAIRE ANNÉE. A world of exception A world of exception Formats Tarifs Données techniques Planning de parution 201 Diffusion Lectorat 201 1 Rue des Bains 3 CP 61 1211 Genève 11 Tél. +41 (0)22 809 94 Fax +41 (0)22 809 94 99 www.promoguide.ch

Plus en détail

kit média HEURE SUISSE / HEURE SCHWEIZ PROMOGUIDE RÉGIE PUBLICITAIRE ANNÉE La référence de la presse horlogère

kit média HEURE SUISSE / HEURE SCHWEIZ PROMOGUIDE RÉGIE PUBLICITAIRE ANNÉE La référence de la presse horlogère La référence de la presse horlogère Formats Planning de parution Données techniques Tarifs Diffusion Opérations spéciales Lecorat 1 Rue des Bains 35 CP 515 1211 Genève 11 Tél. +41 (0)22 809 94 55 Fax +41

Plus en détail

««TOUT-EN-UN»» 2013 BVA marketing direct SA - Allmedia.14

««TOUT-EN-UN»» 2013 BVA marketing direct SA - Allmedia.14 Votre Votre partenaire partenaire 2014 2014 ««TOUT-EN-UN»» les canaux du marketing direct distribution d imprimés publicitaires et d échantillons envois adressés e-solutions vos avantages & objectifs AVANTAGES

Plus en détail

Formation e-publicité

Formation e-publicité Formation e-publicité OT de Thonon-les-Bains - Juillet 2012 Page 1 2 façons d envisager l e-publicité DISPLAY CRÉER LA DEMANDE - Bannière publicitaire - Publicité vidéo (web tv) - Publi-reportage - Affichage

Plus en détail

LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET

LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET Le groupe, véritable machine à idées des médias, tire parti de l analyse comportementale pour optimiser son marketing

Plus en détail

GENERALISTE EN MARKETING ET COMMUNICATION

GENERALISTE EN MARKETING ET COMMUNICATION GENERALISTE EN MARKETING ET COMMUNICATION Formation pratique certifiante préparant au Certificat SAWI de Généraliste en marketing et communication LAUSANNE 1 SAWI - garantie d excellence Facteurs déterminants

Plus en détail

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Chapitre 4 La planification : le marketing opérationnel ou marketing-mix Le marché cible est défini,

Plus en détail

Site internet. Vous voulez faire réaliser votre site internet par une agence web? 21 points à passer en revue pour rédiger votre cahier des charges

Site internet. Vous voulez faire réaliser votre site internet par une agence web? 21 points à passer en revue pour rédiger votre cahier des charges Site internet Vous voulez faire réaliser votre site internet par une agence web? 21 points à passer en revue pour rédiger votre cahier des charges Présenté sous forme de questionnaire, ce document vous

Plus en détail

CERTIFICATION DES INSTITUTIONS APPLIQUANT LE CASE MANAGEMENT CRITÈRES DE QUALITÉ ET INDICATEURS DE CONTRÔLE

CERTIFICATION DES INSTITUTIONS APPLIQUANT LE CASE MANAGEMENT CRITÈRES DE QUALITÉ ET INDICATEURS DE CONTRÔLE CERTIFICATION DES INSTITUTIONS APPLIQUANT LE CASE MANAGEMENT CRITÈRES DE QUALITÉ ET INDICATEURS DE CONTRÔLE 1 INTRODUCTION Le présent document a été rédigé par le groupe de travail «Certification» du Réseau

Plus en détail

ELLE SUISSE. kit média PROMOGUIDE RÉGIE PUBLICITAIRE ANNÉE. L actualité au féminin

ELLE SUISSE. kit média PROMOGUIDE RÉGIE PUBLICITAIRE ANNÉE. L actualité au féminin L actualité au féminin Formats Tarifs Données techniques Planning de parution 201 Diffusion 201 1 Rue des Bains 3 CP 61 1211 Genève 11 Tél. +41 (0)22 809 94 Fax +41 (0)22 809 94 99 www.promoguide.ch 201

Plus en détail

Hadopi Département Recherche, Etudes et Veille (DREV)

Hadopi Département Recherche, Etudes et Veille (DREV) Hadopi Département Recherche, Etudes et Veille (DREV) Livre numérique et terminaux de lecture, quels usages? note d analyse Dans le cadre de la mission légale d observation des utilisations licites et

Plus en détail

SONDAGE DE LA PRESSE ET DES MÉDIAS EN LIGNE 2014

SONDAGE DE LA PRESSE ET DES MÉDIAS EN LIGNE 2014 SONDAGE DE LA PRESSE ET DES MÉDIAS EN LIGNE 2014 d augmenter votre couverture médiatique. 3 Introduction 4 Perspectives d évolution 6 Presse 8 Médias en ligne 18 Médias sociaux 21 Fournisseurs de contenu

Plus en détail

Le magazine des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics. Documentation média 2014

Le magazine des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics. Documentation média 2014 Le magazine des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics Documentation média 2014 Profil Public cible Bureaux d architectes, d ingénieurs, de géomètres Entreprises de construction, de génie civil

Plus en détail

SPECIALISTE EN COMMUNICATION

SPECIALISTE EN COMMUNICATION Spécial: «Meilleures pratiques digitales» SPECIALISTE EN COMMUNICATION Formation professionnelle de Spécialiste en communication, préparant au Brevet fédéral de Planificateur/trice en communication. 1

Plus en détail

> imprimés publicitaires. > mailings adressés. > e-mailings

> imprimés publicitaires. > mailings adressés. > e-mailings > imprimés publicitaires > mailings adressés > e-mailings CONSEIL > Stratégie orientée aux objectifs > Segmentation clientèle & potentiel de marché > Ciblage & modalités de diffusion > Géomarketing INFORMATIQUE

Plus en détail

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 16 I. COMPÉTENCES C1. PROSPECTER C11. Élaborer un projet de prospection C12. Organiser une opération de prospection C13. Réaliser une opération de prospection C14. Analyser

Plus en détail

Il Caffè. Facts & Figures. Tarifs publicitaires 2015 TARIFS PUBLICITAIRES DE RINGIER 2015

Il Caffè. Facts & Figures. Tarifs publicitaires 2015 TARIFS PUBLICITAIRES DE RINGIER 2015 TARIFS PUBLICITAIRES DE RINGIER 2015 Il Caffè Un journal en mutation permanente, toujours à la recherche de solutions de communication inédites permettant de répondre aux exigences du lectorat, a adapté

Plus en détail

Marché de la publicité en ligne

Marché de la publicité en ligne Marché de la publicité en ligne Rapport semestriel 2014/01 Estimations d experts sur l évolution de la publicité en ligne en Suisse Segments de la publicité en ligne 2 Tendance en ligne par segment publicitaire

Plus en détail

Analyse en temps réel du trafic des Internautes

Analyse en temps réel du trafic des Internautes Analyse en temps réel du trafic des Internautes Toute entreprise doit être en mesure d analyser le trafic de son site web et d obtenir une vue précise de son efficacité en temps réel SOMMAIRE Aperçu p.

Plus en détail

Statuts FSEA. FSEA Fédération suisse pour la formation continue Version du 28 avril 2009

Statuts FSEA. FSEA Fédération suisse pour la formation continue Version du 28 avril 2009 Statuts FSEA FSEA Fédération suisse pour la formation continue Version du 28 avril 2009 La FSEA en bref La FSEA est l organisation faîtière de la formation continue en Suisse. Ses membres sont des organisations

Plus en détail

Rapport standard analyse des risques/stratégie d audit. Sommaire

Rapport standard analyse des risques/stratégie d audit. Sommaire Projet de mise en consultation du 9 septembre 2003 Circ.-CFB 0 / Annexe 1: Rapport standard analyse des risques/stratégie d audit Rapport standard analyse des risques/stratégie d audit Les sociétés d audit

Plus en détail

Berne, le 29 août 2012

Berne, le 29 août 2012 L'Office fédéral de la communication Consultation concernant la révision partielle de la loi sur la radio et la télévision Zukunftstrasse 44 Case Postale 2051 Bienne Berne, le 29 août 2012 Prise de position

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING, 2013 ISBN : 978-2-212-55553-0 Sommaire Introduction

Plus en détail

Veille Opérationnelle Chapitre 5 Mesure de l efficacité des moyens de communication

Veille Opérationnelle Chapitre 5 Mesure de l efficacité des moyens de communication Annonce presse, spot télé, affichage Évalue ensemble de la campagne I) Définitions Pré-tests : ce sont des études qualitatives portant sur des projets et soumises à un public limité représentatif de la

Plus en détail

LES STAGES ET LES MISSIONS DES ETUDIANTS EN BTS COMMUNICATION

LES STAGES ET LES MISSIONS DES ETUDIANTS EN BTS COMMUNICATION LES STAGES ET LES MISSIONS DES ETUDIANTS EN BTS COMMUNICATION Les étudiants sont engagés dans les missions, soit : - avec des responsabilités directes et complètes d exécution - avec un rôle d observateur

Plus en détail

L USAGE DES NEWSLETTERS BtoB. Enquête exclusive Niouzeo Septembre 2011

L USAGE DES NEWSLETTERS BtoB. Enquête exclusive Niouzeo Septembre 2011 L USAGE DES NEWSLETTERS BtoB Enquête exclusive Niouzeo Septembre 2011 L usage des newsletters dans les entreprises BtoB Introduction : Notre étude : Le terme «Newsletter» s est banalisé. Beaucoup d entreprises

Plus en détail

Plus d achats répétés et complémentaires. Plus de recommandations. Plus de nouveaux clients. Sensibilité moindre des prix

Plus d achats répétés et complémentaires. Plus de recommandations. Plus de nouveaux clients. Sensibilité moindre des prix Plus d achats répétés et complémentaires Plus de recommandations Plus de nouveaux clients Sensibilité moindre des prix... pour davantage de chiffre d affaires Transforme une caisse en instrument de marketing

Plus en détail

Investir avec la Baloise Bank SoBa Vos finances en bonnes mains

Investir avec la Baloise Bank SoBa Vos finances en bonnes mains Vos finances en bonnes mains Sommaire Conseil et suivi personnels 4 Baloise Investment Advice BIA 6 Trouver ensemble la bonne voie 6 Pas à pas vers une solution optimale 7 Votre profil d investisseur 8

Plus en détail

Tirez le meilleur profit de votre argent. Solutions de placement

Tirez le meilleur profit de votre argent. Solutions de placement Tirez le meilleur profit de votre argent Solutions de placement 2 TIREZ LE MEILLEUR PROFIT DE VOTRE ARGENT Sommaire 3 Bienvenue chez Valiant 4 Solutions de placement Valiant 9 Gestion de fortune 14 Conseil

Plus en détail

La communauté d achat pour les caisses de pension

La communauté d achat pour les caisses de pension La communauté d achat pour les caisses de pension Des risques maîtrisés Avadis est le principal prestataire de services complets pour les caisses de pension suisses. La gestion de fortune parfaitement

Plus en détail

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux new 3 12 2014 CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux est la déclinaison suisse du célèbre magazine français lancé en 1968. Alors précurseur sur la cible des 50 ans et plus, il est aujourd hui le

Plus en détail

Master international de Management des Médias à distance. Organisation pédagogique de la formation

Master international de Management des Médias à distance. Organisation pédagogique de la formation Master international de Management des Médias à distance Organisation pédagogique de la formation Session 2014/2015 Table des matières Organisation pédagogique... 1 UE 1 : Histoire, économie et mondialisation

Plus en détail

Touchez vos cibles! Un service complet par un seul interlocuteur

Touchez vos cibles! Un service complet par un seul interlocuteur Touchez vos cibles! Vous souhaitez établir une relation directe, personnelle et durable avec vos clients? Le marketing direct vise à intégrer le feed-back du consommateur à la communication de sorte à

Plus en détail

Le magazine des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics. Documentation média 2013

Le magazine des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics. Documentation média 2013 Le magazine des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics Documentation média 2013 Profil Public cible Bureaux d architectes, d ingénieurs, de géomètres Entreprises de construction, de génie civil

Plus en détail

Possibilités de promotion sur www.coop.ch. Digitale Werbung / Direktmarketing, Andreas Pinsker 2010

Possibilités de promotion sur www.coop.ch. Digitale Werbung / Direktmarketing, Andreas Pinsker 2010 Possibilités de promotion sur www.coop.ch Digitale Werbung / Direktmarketing, Andreas Pinsker 2010 Aperçu a) Les avantages d une présence sur www.coop.ch b) Caractéristiques de www.coop.ch c) Possibilités

Plus en détail

L AVENIR MULTI MÉ DIA

L AVENIR MULTI MÉ DIA L AVENIR MULTI MÉ DIA INFORMER, ALERTER, RECRUTER, FIDÉLISER... Vos options sont multiples. XCITE est le partenaire idéal pour répondre à vos besoins en vous proposant une gamme de produits et de solutions

Plus en détail

PRESSE EDITION COMMUNICATION STRATEGIE DE MIGRATION VERS LE WEB MOBILE

PRESSE EDITION COMMUNICATION STRATEGIE DE MIGRATION VERS LE WEB MOBILE PRESSE EDITION COMMUNICATION STRATEGIE DE MIGRATION VERS LE WEB MOBILE Stratégie de distribution de la presse numérique Page 2 Distribution numérique, négocier et monétiser. Page 3 Adaptation du contenu

Plus en détail

La publicité multimédia (internet)

La publicité multimédia (internet) 7 La publicité multimédia (internet) Comment utiliser les leviers offerts par la publicité sur internet pour améliorer votre visibilité? oi Les encarts publicitaires L affiliation Les liens sponsorisés

Plus en détail

Information As a Service. Guide du Cloud MEDIAKIT

Information As a Service. Guide du Cloud MEDIAKIT Information As a Service Guide du Cloud MEDIAKIT Présentation du Guide Cloud CBP 2011 Le Guide du Cloud est le 1 er ouvrage du genre en Europe Destiné avant tout aux clients finaux, ainsi qu aux acteurs

Plus en détail

Votre Entreprise en Suisse. Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014

Votre Entreprise en Suisse. Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014 Votre Entreprise en Suisse Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014 Thèmes abordés 1. Présentation 2. Premiers pas, le début d un projet 3. Fonder une société en Suisse 4. Gérer

Plus en détail

Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise?

Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise? 4 Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise? à quoi sert une newsletter? Objectifs et atouts Fabriquer sa newsletter Gérer vos envois

Plus en détail

WF MEDIA.INFO ET N OUBLIONS PAS QU UNE COMMUNICATION RÉUSSIE, C EST AVANT TOUT UN IMPACT MESURABLE ET

WF MEDIA.INFO ET N OUBLIONS PAS QU UNE COMMUNICATION RÉUSSIE, C EST AVANT TOUT UN IMPACT MESURABLE ET WF MEDIA.INFO WF MEDIA.INFO, AGENCE DE COMMUNICATION SUR CMS OPEN SOURCE AU SOLUTION PROPRIETAIRE, C EST UNE VISION OPÉRATIONNELLE ET RÉALISTE DE LA COMMUNICATION DES ENTREPRISES D AUJOURD HUI. QUE VOUS

Plus en détail

Sélection du Reader s Digest ajoute un nouveau chapitre au marketing direct personnalisé à l aide du Lab 1:1 de Xerox

Sélection du Reader s Digest ajoute un nouveau chapitre au marketing direct personnalisé à l aide du Lab 1:1 de Xerox Étude de cas Sélection du Reader s Digest ajoute un nouveau chapitre au marketing direct personnalisé à l aide du Lab 1:1 de Xerox Mathieu Péloquin, Vice-président marketing lignes de produits, Sélection

Plus en détail

PRODUITS COMMUNICATION

PRODUITS COMMUNICATION PRODUITS DE COMMUNICATION SUR EMPLOI LR SARL ADCI - La Cardonille C 4032 bd Paul Valéry 34070 - Montpellier RCS Montpellier : 435.113.360 Tél : 04.67.60.46.43 Fax : 04.99.06.92.47 Emploi LR : Audience

Plus en détail

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance LIVRE BLANC Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance Une vision détaillée des fonctions de CRM etde Gestion de Connaissances dansl environnement commercial actuel.

Plus en détail

Berne, mai 2007. Questions fréquentes au sujet de l aide sociale

Berne, mai 2007. Questions fréquentes au sujet de l aide sociale 1 Berne, mai 2007 Questions fréquentes au sujet de l aide sociale 2 Pourquoi la CSIAS en tant qu association privée peut-elle établir des normes en matière d aide sociale? La CSIAS est l association professionnelle

Plus en détail

Gestion et animation de sites web. Synthèse

Gestion et animation de sites web. Synthèse A l usage exclusif des sociétés interrogées en ligne dans le cadre de l étude Gestion et animation de sites web Les métiers, les budgets, les projets L étude de référence Effectifs Budgets Chantiers et

Plus en détail

parce que la vie est un jeu

parce que la vie est un jeu parce que la vie est un jeu MEDIA KIT 2010 POKER 52 LE NUMERO 1 DE LA PRESSE POKER > Poker 52 est diffusé gratuitement depuis juin 2008 dans plus de 120 casinos et cercles de jeux dans 6 pays francophones

Plus en détail

NOUVELLE ÉDITION ABONNÉS NUMÉRIQUE. Opportunités de communication

NOUVELLE ÉDITION ABONNÉS NUMÉRIQUE. Opportunités de communication NOUVELLE ÉDITION ABONNÉS NUMÉRIQUE Opportunités de communication Juin 2013 L INNOVATION AU SERVICE DES ABONNÉS Depuis 2012 Mars > Nouvelle formule du Monde.fr sur le web En continu > Innovations éditoriales

Plus en détail

F RSE Plan d action A04 Bruxelles, le 14.09.2006 MH/JC/LC A V I S. sur

F RSE Plan d action A04 Bruxelles, le 14.09.2006 MH/JC/LC A V I S. sur F RSE Plan d action A04 Bruxelles, le 14.09.2006 MH/JC/LC A V I S sur L AVANT-PROJET DE PLAN D ACTION EN MATIERE DE RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES EN BELGIQUE *** 2 Dans sa lettre du 10 juillet

Plus en détail

Les messages EDI en librairie

Les messages EDI en librairie dernière mise à jour : avril 2013 Les messages EDI en librairie Échanges de Données Informatisés avril 2013 Sommaire Dilicom p. 6 L Alire p. 7 Le FEL p. 8 L EDI p. 3 à 5 Messages EDI p. 9 à 14 Lexique

Plus en détail

Nos solutions pour vous apporter des clients sérieux et développer votre chiffre d affaires 29/10/2014

Nos solutions pour vous apporter des clients sérieux et développer votre chiffre d affaires 29/10/2014 Nos solutions pour vous apporter des clients sérieux et développer votre chiffre d affaires 1 Nos solutions pour vous apporter des clients sérieux et développer votre chiffre d affaires Les Journaux du

Plus en détail

PromoPost Manuel d utilisation

PromoPost Manuel d utilisation PromoPost Manuel d utilisation Version 01.02 Mars 2014 1 Table des matières 1 Accès 4 1.1 Accès via My Post Business 4 1.2 Bienvenue dans le tool PromoPost 5 1.3 Accès pour les utilisateurs non enregistrés

Plus en détail

Médias imprimés Médias en ligne Conception & réalisation. Gestion de données. Creating response

Médias imprimés Médias en ligne Conception & réalisation. Gestion de données. Creating response Conception & réalisation Gestion de données Creating response Creating response Avec pour mot d ordre «Creating response», la société Swiss Direct Marketing SA à Brugg propose ses compétences dans le développement

Plus en détail

& comportement utilisateur

& comportement utilisateur Appareils mobiles & comportement utilisateur Influence des appareils mobiles sur le parcours m-commerce. Bien connaître les usages mobiles : la clé d un m-commerce efficace Les consommateurs mobiles ne

Plus en détail

emotion EVENT informations média Kommunikation, Präsentation, Emotion IM FOKUS Kanton Bern mobilisiert MICE-Kräfte Seite 8

emotion EVENT informations média Kommunikation, Präsentation, Emotion IM FOKUS Kanton Bern mobilisiert MICE-Kräfte Seite 8 EVENT emotion Meetings & Kongresse Events & Messen Technik Business Travel Nr. 2 August 2015 Schweizer Fachmagazin für MICE und Geschäftsreisen Seite 59 Kommunikation, Präsentation, Emotion IM FOKUS Kanton

Plus en détail

Le savoir-faire de la presse, la réactivité dʼune agence, la puissance dʼun grand groupe

Le savoir-faire de la presse, la réactivité dʼune agence, la puissance dʼun grand groupe Le savoir-faire de la presse, la réactivité dʼune agence, la puissance dʼun grand groupe Le 30/12/2011 1 / Prisma Corporate Media Qui sommes-nous? 2 Prisma Corporate Media, filiale de Prisma Presse pour

Plus en détail

Consignes et explications concernant la consolidation

Consignes et explications concernant la consolidation ZEWO Stiftung Fondation Fondazione Lägernstrasse 27 8037 Zürich Tel. 044 366 99 55 Fax 044 366 99 50 www.zewo.ch info@zewo.ch Consignes et explications concernant la consolidation 1. Introduction La fondation

Plus en détail

Marché de la publicité en ligne

Marché de la publicité en ligne Marché de la publicité en ligne Rapport semestriel 2014/02 Estimations d experts sur l évolution de la publicité en ligne en Suisse Segments de la publicité en ligne 2 Tendance en ligne par segment publicitaire

Plus en détail

GENERALISTE EN MARKETING COMMERCIAL

GENERALISTE EN MARKETING COMMERCIAL GENERALISTE EN MARKETING COMMERCIAL Formation pratique certifiante préparant au Certificat SAWI de Généraliste en marketing commercial Nouveau programme à Genève 1 SAWI - garantie d excellence Facteurs

Plus en détail

Le savoir-faire de la presse, la réactivité dʼune agence, la puissance dʼun grand groupe

Le savoir-faire de la presse, la réactivité dʼune agence, la puissance dʼun grand groupe Le savoir-faire de la presse, la réactivité dʼune agence, la puissance dʼun grand groupe Le savoir faire de la presse, la réactivité d une agence, la puissance d un grand groupe Prisma Creative Media Qui

Plus en détail

SAGEMCOM VALORISE SES PARTENAIRES

SAGEMCOM VALORISE SES PARTENAIRES PROGRAMME DE PARTENARIAT SAGEMCOM VALORISE SES PARTENAIRES PROGRAMME DE PARTENARIAT 1 CONNAÎTRE VOTRE ENTREPRISE Sagemcom place ses partenaires commerciaux au centre de son programme. Nous sommes déterminés

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

Les documents primaires / Les documents secondaires

Les documents primaires / Les documents secondaires Les documents primaires / Les documents secondaires L information est la «matière première». Il existe plusieurs catégories pour décrire les canaux d information (les documents) : - Les documents primaires

Plus en détail

Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion

Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion Inscription pour la rentrée de septembre 20.. Photo Je m inscris pour la formation ordinaire, à plein temps, en 3 ans Je suis intéressé-e par une

Plus en détail

Monitoring des données relatives au poids effectué par les services médicaux scolaires des villes de Bâle, Berne et Zurich

Monitoring des données relatives au poids effectué par les services médicaux scolaires des villes de Bâle, Berne et Zurich Promotion Santé Suisse Editorial Feuille d information 1 Les données de poids de plus de 13 000 enfants et adolescents dans les villes suisses de, et ont été collectées pour l année scolaire 2012/2013

Plus en détail

Kit Média Système D 2013

Kit Média Système D 2013 Kit Média Système D 2013 LA MARQUE MÉDIA DE L AMÉNAGEMENT ET DU BRICOLAGE POUR LA MAISON. Un contrat de lecture ancré au cœur des nouveaux modes de comportements et de consommation Depuis sa création,

Plus en détail

ensemble conseil production de contenus création graphique services associés régie publicitaire

ensemble conseil production de contenus création graphique services associés régie publicitaire ensemble conseil production de contenus création graphique services associés régie publicitaire Vous nous faites confiance... le magazine de Plaine Commune ... à nous et à nos savoir-faire Notre expertise

Plus en détail

TARIF - TEXTE POUR LES UTILISATIONS OFF LINE ET ON LINE (hors ligne et en ligne)

TARIF - TEXTE POUR LES UTILISATIONS OFF LINE ET ON LINE (hors ligne et en ligne) PROLITTERIS Janvier 2010 TARIF - TEXTE POUR LES UTILISATIONS OFF LINE ET ON LINE (hors ligne et en ligne) TABLE DES MATIÈRES I II III PRÉAMBULE PARTIE GÉNÉRALE m PARTIE SPÉCIFIQUE A UTILISATIONS OFF LINE

Plus en détail

Tendances de l ecommerce

Tendances de l ecommerce Tendances de l ecommerce Rapport 2015/03 Le développement de l ecommerce en Suisse Les points forts 2 Le marché publicitaire 3 Catégories du marché 4 Combinaison de médias 5 Les 10 premières catégories

Plus en détail

Variantes disponibles / Domaines d application

Variantes disponibles / Domaines d application 2014 Gestion des salaires Grâce à ce document, nous pensons pouvoir vous fournir une aide optimale pour le choix du produit le mieux adapté à vos besoins et aux exigences de votre entreprise. Pour toutes

Plus en détail

prestataires de services

prestataires de services ABACUS AbaProject Produktportrait Gestion de project/prestations pour fiduciaires, prestataires de services et sociétés de conseil AbaProject est le logiciel ABACUS pour la gestion de projets et de prestations.

Plus en détail

SEARCH MARKETING DISPLAY & SOCIAL ADVERTISING

SEARCH MARKETING DISPLAY & SOCIAL ADVERTISING SEARCH MARKETING DISPLAY & SOCIAL ADVERTISING Mieux vaut faire une seule chose et la faire bien. Le cœur de métier d Ad s up est le Search Engine Advertising. Grâce à notre équipe expérimentée et au développement

Plus en détail

.id. _la solution de pilotage de votre entreprise ERP / CRM / BPM. www.groupeid.ch. informatique & développement

.id. _la solution de pilotage de votre entreprise ERP / CRM / BPM. www.groupeid.ch. informatique & développement .id informatique & développement _la solution de pilotage de votre entreprise ERP / CRM / BPM marketing & crm \ ventes \ achats \ \ \ www.groupeid.ch Un outil performant basé sur des connaissances «métiers»

Plus en détail

Principes d AdWords. Quelques mots de présentation. Une audience large : les réseaux de ciblage. Réseau de recherche

Principes d AdWords. Quelques mots de présentation. Une audience large : les réseaux de ciblage. Réseau de recherche 3 Principes d AdWords Les deux premiers chapitres de ce livre, plutôt généraux, ont présenté l univers d Internet et de la publicité en ligne. Vous devriez maintenant être convaincu de l intérêt d une

Plus en détail

kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant Statuts du 05/09/2013

kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant Statuts du 05/09/2013 kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant Statuts du 0/09/0 Fondements Nom et forme juridique Principe But Tâches Art. Sous le nom de kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de

Plus en détail

LE MARKETING DIRECT, SUPPORT DU MARKETING CLIENT

LE MARKETING DIRECT, SUPPORT DU MARKETING CLIENT 11 CHAPITRE PREMIER LE MARKETING DIRECT, SUPPORT DU MARKETING CLIENT En moins d un siècle, le marketing direct a profondément évolué. Passant de la commande traditionnelle par courrier à la multiplication

Plus en détail

LOHNBUCHHALTUNG COMPTABILITÉ FINANCIÈRE LIGHT

LOHNBUCHHALTUNG COMPTABILITÉ FINANCIÈRE LIGHT LOHNBUCHHALTUNG COMPTABILITÉ FINANCIÈRE LIGHT LOGICIEL IDÉAL 3 POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES De nombreuses fonctionnalités pour un rapport qualité / prix attractif CofiLight ABACUS est un logiciel

Plus en détail

Article premier Forme et siège 4 Article 2 Buts 4 Article 3 Moyens 5. Article 4 Membres en général 5. Droits et obligations des membres

Article premier Forme et siège 4 Article 2 Buts 4 Article 3 Moyens 5. Article 4 Membres en général 5. Droits et obligations des membres STATUTS TABLE DES MATIÈRES I. Forme, buts et moyens Article premier Forme et siège 4 Article 2 Buts 4 Article 3 Moyens 5 II. Membres Article 4 Membres en général 5 Article 5 Droits et obligations des membres

Plus en détail

ENTR ACTE. kit média PROMOGUIDE RÉGIE PUBLICITAIRE ANNÉE. Les suppléments du journal des cafetiers, restaurateurs et hôteliers romands

ENTR ACTE. kit média PROMOGUIDE RÉGIE PUBLICITAIRE ANNÉE. Les suppléments du journal des cafetiers, restaurateurs et hôteliers romands Les suppléments du journal des cafetiers, restaurateurs et hôteliers romands Formats Tarifs Données techniques Emplacements spéciaux Planning de parution 201 Annonces médias 201 1 Rue des Bains 3 CP 61

Plus en détail

Avant-propos. Chère lectrice, cher lecteur,

Avant-propos. Chère lectrice, cher lecteur, Avant-propos Chère lectrice, cher lecteur, En ces temps économiquement difficiles, il est important de savoir ce que je peux exiger comme salaire en tant qu entraîneur ou entraîneuse. En particulier, en

Plus en détail

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet Campagne de Communication Prévisionnelle Web Intelligence & Réputation Internet 1 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Détail de la prestation de gestion de réputation online... 5 2.1 Sélection des mots, thématiques

Plus en détail

Formation PME Comptabilité analytique (ou comptabilité d exploitation)

Formation PME Comptabilité analytique (ou comptabilité d exploitation) Formation PME Comptabilité analytique (ou comptabilité d exploitation) Fit for Business (PME)? Pour plus de détails sur les cycles de formation PME et sur les businesstools, aller sous www.banquecoop.ch/business

Plus en détail

UN RETOUR SUR INVESTISSEMENT EXCEPTIONNEL

UN RETOUR SUR INVESTISSEMENT EXCEPTIONNEL PRESENTATION Menara est le 1er portail du Maroc et également le 1er portail francophone en Afrique. Avec plus de 35 millions de pages vues et 3 millions de visiteurs par mois, Menara est un support de

Plus en détail

Tarifs. Média 2015 Applicables au 1 er Janvier 2015

Tarifs. Média 2015 Applicables au 1 er Janvier 2015 Tarifs Média 2015 Applicables au 1 er Janvier 2015 AUJOURD HUI Yahoo réunit contenu, puissance et technologie au service de vos objectifs. Yahoo est le plus grand éditeur digital au monde avec 1 milliard

Plus en détail

stratégie de communication

stratégie de communication Les Fiches thématiques Jur@tic stratégie de communication Quels sites web, quels outils, pour quels résultats? Les Fiches thématiques Jur@TIC de communication pour répondre à des besoins de plus en plus

Plus en détail