Accessoires. communs. Sommaire MURS MURS. Les éléments de grandes longueurs MURS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Accessoires. communs. Sommaire MURS MURS. Les éléments de grandes longueurs MURS"

Transcription

1 Sommaire s éléments de grandes longueurs p 96 Linteaux grandes longueurs (LGL) p 98 ½ coffres de volets roulants Monoblocs p 100 Coffres de volets roulants Rmax 280 p 102 Coffres de volets roulants tunnel 280,300 et 375 communs s accessoires communs aux gammes de murs bio bric permettent de traiter efficacement les ponts thermiques du bâti tout en apportant confort de pose et rapidité de mise en œuvre. s planelles d about de plancher p 104 Planelles Rmax 0.5 / 1.0 / 1.6 p 106 Planelles terre cuite s nouvelles gammes d éléments de grandes longueurs sont désormais en version Monobloc. s nouveaux linteaux et Coffres de Volets Roulants de Grandes Longueurs allient désormais l efficacité chantier, la performance thermique des points singuliers et la sécurité du Monobloc La brique à bancher p 108 Brique à bancher 92 93

2 communs communs Panorama des accessoires communs s Moins de pénibilité Rapide Sécurité chantier des Communs Nouvelle gamme MONOBLOC Thermique Réponse RT 2012 Homogénéité de la façade terre cuite Planelles d about de plancher Rmax - 2A - Equerre Brique à bancher Linteaux Grandes Longueurs Ep 20 - Ht 21, 27 & 31 Monobloc 1 ½ coffre de volet roulant ½ CVR 27 & 31 Coffre de volet roulant tunnel CV Rmax 280 Coffre de volet roulant tunnel Monobloc

3 communs Linteaux Grandes Longueurs Linteaux Grandes Longueurs Monobloc Linteau Grande Longueur, nouvelle génération, est un linteau en terre cuite Monobloc (ép. 20 cm). Disponible en 21, 27 et 31 cm de hauteur, sa mise en œuvre est confortable, rapide et fiable grâce à l absence d assemblage et de coffrage sur chantier. Sa conception Monobloc assure une grande sécurité à la manutention et au coulage du béton. En zones sismiques, le Linteau Grande Longueur monolithe permet d assurer confortablement la liaison et la continuité des aciers verticaux. Monobloc Moins de pénibilité Grandes Longueurs Monoblocs Coffrage de linteau des ouvrages en briques terre cuite épaisseur 20 cm Compatibles avec l ensemble des briques bio bric de 20 cm d épaisseur joints minces et traditionnels Rapide Sécurité chantier 1 Pose du Linteau Grande Longueur avec un appui de minimum 10 cm. Montage au mortier JM ou traditionnel. 2 Dégarnir les briques adjacentes au LGL sur une longueur de 10 cm de façon à avoir un appui de la poutre de béton armé de 20 cm minimum de chaque côté. 3 Etayer à mi-longueur et au moins tous les 1,20 m 4 Positionner les armatures. 5 Couler le béton. Il convient de vérifier le dimensionnement du linteau béton armé (section béton et ferraillage) en fonction des charges à reprendre. Précaution à la manutention et à la mise en œuvre Au-delà de 1,40 m la mise en œuvre des Linteaux Grandes Longueurs doit être réalisée par deux opérateurs. économique Linteau Grande Longueur Linteau Traditionnel = La gamme de Linteau Grandes Longueurs d épaisseur 20 cm bio bric permet de réaliser en toute sécurité le coffrage des linteaux d ouverture en une seule opération. Une réduction des temps de réalisation/ linteaux traditionnels. En moyenne l entreprise réduit de plus de 3h son temps de main d œuvre (pour 7 ml de linteau d ouverture). Une importante réduction du coût de l ouvrage (matériel et main d œuvre). 3 + économique Comparons! H et du Chiffre d Affaires gagné! par chantier* 140 cm 123 cm 120 cm fini Longueur de linteau à commander = longueur entre tableaux finis + 20 cm parasismique En région sismique le Linteau Grande Longueur, associé au poteau sismique, assure un traitement optimal de la liaison chaînage vertical de tableau/ linteau d ouverture. LGL21 - Ht 21 cm LGL27 - Ht 27 cm LGL31 - Ht 31 cm Dimensions (ep x h x L) (cm) 20 x 21 x L 20 x 27 x L 20 x 31 x L Poids au ml (kg) 29 34,6 35,9 Quantité/palette Dimensions réservation béton (l x h) (cm) 10 LGL / palette jusqu à L170 et 5/ palette à partir de L x x x 25 Longeur LGL (cm) Réf. Poids (kg) Réf. Poids (kg) Réf. Poids (kg) 80 LGL ,2 LGL ,7 LGL ,7 110 LGL ,9 LGL ,1 LGL ,5 140 LGL ,6 LGL ,4 LGL ,3 170 LGL ,3 LGL ,8 LGL ,0 200 LGL ,0 LGL ,2 LGL ,8 260 LGL ,4 LGL ,0 LGL ,3 280 LGL ,2 LGL ,9 LGL ,

4 communs Demi Coffre de VR Monobloc Demi Coffre de VR Monobloc s ½ CVR 27 et 31 reçoivent les menuiseries BBI de l ensemble des fabricants. Cette solution permet une excellente correction du pont thermique grâce à la continuité de l isolant coté intérieur. volet roulant et le complément d isolation sont invisibles (dans l épaisseur du mur ). MONOBLOC Compatibles avec la très grande majorité des blocs baies inversées Thermique : Up 0,5 W/m².K Gain de Cep moyen de 1,4% 3 fois moins de déperdition Réf. 1/2 CVR 27 Dispo début /2 CVR 27 1/2 CVR 31 Long. produit Poids Réf. Larg. tableau (mm) (kg) (mm) Larg. tableau (mm) Grandes longueurs Monoblocs Long. produit (mm) Léger et compact Calepinage optimisé (deux hauteurs) Compatible en région sismique : Appui réduit qui facilite la réalisation des raidisseurs en jambage d ouverture Maçonnerie homogène : terre cuite Poids (kg) DC ,2 DC ,9 DC ,2 DC ,0 DC ,2 DC ,1 DC ,3 DC ,2 DC ,3 DC ,3 DC ,3 DC ,4 DC ,3 DC ,5 DC ,4 DC ,6 DC ,4 DC ,7 DC ,4 DC ,7 DC ,4 DC ,8 DC ,5 DC ,9 DC ,5 DC ,0 DC ,5 DC ,1 DC ,5 DC ,2 DC ,6 DC ,3 DC ,6 DC ,4 DC ,6 DC ,5 DC ,6 DC ,6 DC ,7 DC ,6 DC ,7 DC ,7 DC ,7 DC ,8 DC ,8 DC ,9 DC ,8 DC ,0 DC ,8 DC ,1 Domaine d utilisation ½ coffre pour mur en brique de 20 cm (JM ou JT) recevant des menuiseries Monoblocs avec volets roulants intégrés (Bloc baie inversée) Maison individuelle Livré avec sous face 1/2 CVR 27 1/2 CVR 31 Conditionnement : vendu à l unité ou par palette de 5. Livrés avec une sous face blanche. Pour les coffres supérieurs à 3 m, nous consulter. Positionner le coffre sur un lit de mortier sur les jambages de l ouverture Commande : la dimension à commander correspond à la largeur entre tableau fini enduit. Ex : pour une ouverture de 120 cm, commander un ½ CVR 27 ou 31 - L = 120 cm Largeur des appuis - ½ CVR 27 : 65 mm - ½ CVR 31 : 90 mm Etayer le coffre a mi-longueur s coffres sont livrés avec une sous-face PVC blanche Performance thermique s ½ CVR 27 et 31 reçoivent les menuiseries BBI de l ensemble des fabricants. Cette solution permet une excellente correction du pont thermique grâce à la continuité de l isolant coté intérieur. volet roulant et le complément d isolation sont invisibles (dans l épaisseur du mur). La performance thermique est fonction du type d isolant utilisé et de son épaisseur en partie courante du mur et à l arrière du volet roulant. s principaux BBI du marché sont compatibles avec les ½ CVR 27 et des menuiseries BBI Optimisation de l isolation thermique Esthétique Coffre Invisible longueur produit largeur tableau Epaisseur d isolant 1 Epaisseur d isolant 2 Valeur UC en fonction de l isolant (W/m 2.k) (partie courante du mur) (arrière du VR) = 0,03 = 0,032 = 0,034 = 0, mm 0,833 0,875 0,916 0, mm 30 mm 0,723 0,761 0,798 0, mm 0,646 0,681 0,715 0, mm 0,582 0,614 0,646 0, mm 45 mm 0,529 0,559 0,588 0, mm 0,486 0,514 0,541 0, mm 0,454 0,480 0,506 0, mm 0,371 0,394 0,416 0, mm 75 mm 0,351 0,372 0,393 0, mm 0,334 0,354 0,374 0, mm 0,319 0,338 0,357 0,395 Une garantie sur une seule pièce & un seul interlocuteur SAV de la menuiserie et du coffre en une seule opération Intégration du volet roulant dans l épaisseur de la maçonnerie parasismique Appui réduit (65 mm - ½ CVR 27) pour faciliter la réalisation des raidisseurs en jambage d ouverture. 2 1 Valeur de, en W/m.k, calculée par le BE Th. Cardonnel ingénierie - Dossier n 10/289 RD - V2 - Demi CVR 27

5 communs CV Rmax 280 CV Rmax 280 La mise en œuvre du CV Rmax 280 est traditionnelle. Positionner le coffre sur un lit de mortier JM. La longueur de l appui est réduite : 50 mm / tableau brut sans enduit. Claveter au béton à l aide d une brique poteau coupée. En région sismique, le CV Rmax 280, dispose de joues spécialement conçues pour assurer la continuité du ferraillage au niveau des jambages d ouvertures. Il s associe au poteau sismique bio bric, pour un confort de pose renforcé. Manutention à l aide des sangles. Pose en région non sismique : appui réduit sur le mur, scellement au béton contre une brique ou une brique poteau. Coffre tunnel de volet roulant CV Rmax 280 est la réponse RT 2012 parfaite pour équiper en coffre terre cuite, un volet roulant traditionnel. Doté en partie arrière, d une coque isolante et rigide, il est deux fois plus isolant qu un coffre de terre cuite de 28 cm d épaisseur. Spécialement conçu pour l ensemble de la gamme de briques de mur bio bric ép. 20, il répond à la fois à la réglementation thermique, au besoin d étanchéité à l air ainsi qu aux nouvelles exigences de tenue au vent. De conception parasismique, ses joues permettent la continuité du ferraillage au niveau des jambages d ouvertures. Très Haute performance Thermique Uc = 0,70 W/m².K Conforme à la réglementation vent (particulièrement pour les grandes longueurs) Conception parasismique (continuité ferraillage) Etanchéité à l air renforcée 40% plus léger qu un CVR Tunnel 28 Poignées de manutention Longueur entre tableaux finis (cm) 60 à 300 (10 en 10) Réf. Série 6500 Dimensions (Ep x h) (mm) 280 x 274 Poids/ml (kg) 28 Quantité/palette 4 Performances thermiques* UC (enroulement extérieur)* (W/m 2.K) UC (enroulement intérieur) Performances acoustiques** Tablier enroulé - D n,e,c (C;Ctr)* (db Tablier déroulé - D n,e,c (C;Ctr)* (db Réf. Longueur tableau Poids (kg) Quantité / palette 0,70 0,77 52 (-1;-3) 53 (-1;-3) Largeur totale (cm) Pas de pose de 27,4 cm Parement homogène terre cuite en façade Réf. Longueur tableau Poids (kg) Quantité / palette Largeur totale (cm) Compatible avec tous types de mur de 20 cm d épaisseur. par l intérieur. * Cas le plus courant. ** Méthode de calcul CSTB. Pose en région sismique : Utiliser les poteaux sismiques en jambage. Positionner le coffre et un poteau sismique en about. La continuité du ferraillage et le scellement du coffre sont assurés. Avis technique en cours. Enduit : afin d éviter les risques de fissuration et conformément au DTU 26.1 (travaux d enduit de mortiers), il conviendra de mettre en œuvre une trame nylon marouflée dans l épaisseur de l enduit. Maison R+1 SHAB : 109,10 m² SHON RT : 135,50 m² thermique 3 pièces en PVC sont livrées à l intérieur du coffre : la sous-face le profil d étanchéité coulissant bi-matière qui remplace mastic + fond de joint au niveau de la jonction avec la menuiserie le profil d habillage du rail alu extérieur Se référer à la notice jointe. Gain thermique - remplacement du CVR Tunnel (Uc = 1,38) par CV Rmax (Uc = 0,70) Gain de Bbio : H1b = 3 à 3,4% - H2c = 3,6 à 3,9% - H3 = 3,8% * Etudes Bbio réalisées sur zones climatiques H1b / H1c / H3. Etude de sensibilité réalisée avec le logiciel Visuel TTH Fisa Moteur de calcul RT2012 : 1,163.

6 communs CVR Tunnel 280, 300 et 375 CVR Tunnel 280, 300 et 375 Extérieur Extérieur 5 cm s Coffres de Volets Roulants Tunnel 280, 300 et 375 répondent à l ensemble des besoins du marché. s CVR Tunnel 280 et 300 pour les murs de 20 cm à isolation rapportée et ceux en mono mur 30, pour les murs en mono mur 37,5 les CVR Tunnel 375. Ces coffres à isolation thermique intégrée disposent de joues qui permettent une très bonne liaison du coffre au gros-œuvre et une mise en œuvre simple et rapide du volet roulant traditionnel par clipage. Isolation thermique intégrée rapide CVR Tunnel 280 CVR Tunnel 300 CVR Tunnel 375 Dimensions (lgx h x L) (cm) 280 x x x 310 Référentiel de pose DTA 16/ (reconduction en cours) Ø max. d enroulement Performances thermiques ext. int. 1,25 W/m 2 K 1,23 W/m 2 K 0,77 W/m 2 K ext. int. 1,38 W/m 2 K 1,40 W/m 2 K 0,88 W/m 2 K lg tableau (mm) Lg produit (cm) Réf. Poids (kg) Réf. Poids (kg) Réf. Poids (kg) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,6 Mur en brique de 20, 25, 30 ou 37 cm recevant des volets roulants traditionnels Maison individuelle à isolation thermique par l intérieur (ITI) Livré avec sous-face Performance des joues CVR Tunnel Uc=0,88 W/m².K Complexe isolant ( ) : CVR Tunnel 280 Complexe isolant ( ) : CVR Tunnel 300 Isolation 100 mm + cloison de doublage Ep. 4 cm : CVR Tunnel 375 Isolation Répartie mono mur 30 : CVR Tunnel TC 30 mono mur 37,5 : CVR Tunnel TC 37,5 DTA 16/ En cours de reconduction Réservation maçonnerie largeur ouv cm Longueur du coffre = largeur ouv cm Béton de clavetage des joues Ép 6 cm Largeur des ouvertures finies Longueur à commander Brique de 20 cm mono mur 30 mono mur 37,5 1 Positionner le coffre sur un lit de mortier sur les jambages de l ouverture, en respectant une largeur d appui de 5 cm par rapport à la maçonnerie brute (6,5 cm par rapport à la maçonnerie finie). L isolation thermique du coffre (PSE) est positionnée côté intérieur du mur. Brique d ébrasement Extérieur Embase de seuil About d embase Intérieur Brique d ébrasement Intérieur 6 cm 11 cm 2 Claveter les joues au mortier (épaisseur de 6 cm) afin de solidariser le coffre au gros-œuvre. 3 Réaliser le linteau béton armé au-dessus du coffre en respectant les longueurs d appui. Vérifier le dimensionnement du linteau béton armé - section béton et ferraillage en fonction des charges à reprendre. 4 Pour les grandes longueurs (>270 cm) fixer le CVR au linteau en béton. Cas particulier : Menuiserie en ébrasement - mono mur 37,5 Enduit : afin d éviter les risques de fissuration et conformément au DTU 26.1 (travaux d enduit de mortiers), il conviendra de mettre en œuvre une trame nylon marouflée dans l épaisseur de l enduit. Etayer le CVR Tunnel si des charges supplémentaires sont appliquées au-dessus du linteau immédiatement après coulage ou si la longueur est > 2 m. Sinon pose sans étai. Planelle terre cuite Dans le cas de menuiseries posées en ébrasement (mono mur 37,5 ), utiliser un coffre CVR 280. Mettre en œuvre sur la face arrière du coffre une planelle terre cuite.

7 communs Planelles d about de plancher Rmax Planelles d about de plancher isolées Rmax Pose en plancher intermédiaire - Pose au mortier-colle Joint Mince DTA - CSTB 16/ s planelles Rmax sont des planelles isolées de dernière génération. Composées d un isolant haute performance (certifiée ACERMI) et d une planelle en terre cuite, elles permettent une réponse performante RT 2012 : R=1,06 m².k/w pour la Planelle Rmax 1.0. Destinée aussi bien au chantier joint mince que traditionnel, la gamme de planelle Rmax répond aussi en région sismique avec la planelle Rmax 0.5 (ep 50 mm). DTA 16/ Simple Economique - Réglementaire R=1,06 m².k/w pour la planelle Rmax 1.0 R=0,5 m².k/w pour la planelle Rmax 0.5 Evite les rupteurs thermiques Pose Joint Mince et Joint Tradi Réalisation des abouts de planchers bas et intermédiaire conforme à la RT 2012 S utilise avec l ensemble des briques bio bric. Maison Individuelle et Collectif, sismique et non sismique Temps de pose réduit Grandes longueurs : 120 ou 60 cm Conforme en région sismique (Rmax 0.5) Planelle Rmax 0.5 pour gamme bgv et urban bric - ep 20 et 25 cm Hauteur (cm) Ref article Résitance thermique 0,55 m 2 /K.W 0,55 m 2 /K.W 0,55 m 2 /K.W Dimension (Lxep.) (mm) 600 x x x 50 Poids à l'unité (kg) 3,55 4,15 5,1 Quantité/ml 1,7 1,7 1,7 Quantité/palette 80 u (soit 48ml) 80 u (soit 48ml) 80 u (soit 48ml) Planelle Rmax 1.0 pour gamme bgv et urban bric - ep 20 et 25 cm Hauteur (cm) Ref article Résitance thermique 1,06 m 2 /K.W 1,06 m 2 /K.W 1,06 m 2 /K.W Dimension (Lxep.) (mm) 600 x x x 55 Poids à l'unité (kg) 3,55 4,15 5,1 Quantité/ml 1,7 1,7 1,7 Quantité/palette 80 u (soit 48ml) 80 u (soit 48ml) 80 u (soit 48ml) DTA - CSTB 16/ Poser le plancher et les ferrailles Encoller le mur avec le mortier JM à l aide du rouleau applicateur Sur le plancher réaliser un lit de mortier d une épaisseur de 1 cm minimum en plancher intermédiaire Mur Ep. 20 cm Planelle Rmax 0.5 Règle Th U forfaitaires DTA 16/ en plancher intermédiaire Mur Ep. 20 cm Planelle Rmax 1.0 Note de calcul BET Cardonel Ingenierie - Dossier N 10/289 RD - V2- DTA16/ thermique - Valeurs de en plancher intermédiaire mono mur Planelle Rmax 2.6 BET Cardonel Ingenierie - Dossier N 10/289 RD - V2- DTA16/ Plancher Ep. 16 cm Plancher Ep. 17 cm Plancher Ep. 20 cm Plancher Ep. 25 cm 12 cm + 4 cm 12 cm + 5 cm 20 cm + 5 cm bgv'3+ 0,27 0,27 0,32 0,38 0,36 0,44 bgv'rt1.2 0,27 0,27 0,32 0,38 0,36 0,44 bgv'4g 0,27 0,27 0,32 0,38 0,36 0,44 urban'bric 0,27 0,27 0,32 0,38 0,36 0,44 bgv's25 0,27 0,27 0,32 0,38 0,36 0,44 Plancher Ep. 17 cm Plancher Ep. 20 cm Plancher Ep. 25 cm 12 cm + 4 cm 20 cm + 5 cm gelimaxi27 0,34 0,37 0,47 0,40 0,52 bgv'pv 0,31 0,33 0,42 0,37 0,47 bgv'3+ 0,27 0,32 0,37 0,33 0,41 bgv'rt1.2 0,27 0,32 0,37 0,33 0,41 bgv'4g 0,24 0,27 0,33 0,30 0,37 urban'bric 0,27 0,29 0,36 0,32 0,40 bgv's25 0,24 0,27 0,33 0,30 0,37 mono mur 30 Type A/R = 2,65 m 2.K/w mono mur 37,5 Type A/R = 3,09 m 2.K/w en plancher haut - acrotère Encoller la planelle Rmax au mortier JM à l aide d une truelle Pose en plancher bas - Pose au mortier traditionnel Hourder la plannelle au mortier à base de liant ciment/chaux (type LM + de SOCLI) Plancher Ep. 20 cm Déposer la planelle Rmax sur le mur : - à l aplomb du mur extèrieur - face terre cuite visible de l extérieur - en respectant le sens de pose Déposer la planelle Rmax sur le mur : - à l aplomb du mur extèrieur - face terre cuite visible de l extérieur - en respectant le sens de pose Plancher Ep. 25 cm 20 cm + 5 cm 0,14 0,15 0,16 0,17 0,16 0,17 0,17 0,19 Plancher Ep. 20 cm Plancher Ep. 25 cm 20 cm + 5 cm avec rupteur partiel sans rupteur partiel avec rupteur partiel sans rupteur partiel bgv 3+ 0,30 0,59 0,30 0,49 bgv rt1.2/bgv 4G /urban bric 0,30 0,58 0,30 0,49 À la planelle suivante, ré-encoller la nouvelle Rmax sur 3 faces pour réaliser un double encollage À la planelle suivante, ré-encoller la nouvelle Rmax sur 3 faces pour réaliser un double encollage 30 & 37,5 Planelle Rmax 2.6 pour gamme mono mur PSE Air Hauteur (cm) 20 cm 25 cm Mur Ep.20 cm Planelle Rmax 0.5* Ref article Poutrelle béton Résitance thermique 2,66 m 2 /K.W 2,66 m 2 /K.W Plancher Ep. 16 cm Plancher Ep. 20 cm en plancher haut - acrotère 12 cm + 4 cm Plaque Dimension (Lxep.) (mm) 1200 x x 86 de plâtre urban bric Poids à l'unité (kg) 8,6 10,5 avec rupteur partiel sans rupteur partiel avec rupteur partiel sans rupteur partiel bgv 3+ 0,30 0,58 0,30 0,48 Quantité/ml 0,83 u/ml 0,83 u/ml Mur Ep.20 cm bgv rt1.2/bgv 4G Planelle Rmax 1.0* /urban bric 0,30 0,57 0,30 0,48 Quantité/palette 39 u (soit 46,8ml) 39 u (soit 46,8ml) 104 * Note de calcul CTMNC - Affaire Juillet Plannelle Rmax 0.5 Béton plein Rupteur thermique

8 communs Planelles terre cuite Planelles d about de plancher terre cuite thermique - Valeurs de About de plancher bas - Sans isolant Planelle Th 2A - Ht 16 cm Complexe de doublage PSE Th, ULTRA Th ou ULTRA ThA s ponts thermiques représentent 30% des déperditions du bâti. Pour les maisons à étage, l utilisation des planelles bio bric réduit ces déperditions. La valeur du pont thermique, est fonction de la résistance thermique de la planelle, de la brique utilisée et du montage (avec ou sans rupteur thermique). Plus la valeur de est petite et plus elle est performante. est exprimé en W/m.K. L utilisation des planelles thermiques 2A avec un rupteur thermique additionnel (partiel ou total) apporte une réponse réglementaire RT2012. Réalisation des abouts de planchers bas et intermédiaires S utilise avec l ensemble des briques bio bric. Région sismique et non sismique. Maison Individuelle et Collectif bgv urban bric Planelles thermique 2A Hauteur (cm) Ref article Résitance thermique 0,22 0,24 0,23 Dimension (Lxep.) (mm) 400x50x x50x x50x250 Poids à l'unité (kg) 3,4 4 5,4 Quantité/ml 2,5 2,5 2,5 Quantité/palette Coffrage de plancher hourdis (cm) Planelle thermique 2A ou équerre Planelle mono mur 30 - Ht 20 ou 25 cm ψ = 0,07 W/mK About de plancher intermédiaire - ψ = 0,30 W/mK Entrevous creux cm Entrevous creux cm Entrevous creux cm Avec planelle Th Avec planelle Th Avec planelle Th + rupteur + rupteur + rupteur + rupteur + rupteur + rupteur partiel total partiel total partiel total Ψ en W/m.K Béton plein Béton plein 17 cm 20 cm Avec équerre Th seule gelimaxi 27 0,46 0,37 0,22 0,52 0,38 0,25 0,60 0,45 0,29 0,52 0,56 bgv PV 0,45 0,36 0,22 0,50 0,37 0,24 0,58 0,43 0,28 0,50 0,54 bgv PV3+ 0,43 0,35 0,21 0,47 0,35 0,23 0,56 0,42 0,28 0,48 0,52 bgv PV4g 0,42 0,35 0,21 0,45 0,34 0,23 0,54 0,41 0,27 0,46 0,50 s rupteurs thermiques qui ont été utilisés pour les calculs de Ψ sont des rupteurs KP1. La valeur de Ψ global est calculée avec l hypothèse d un linéaire global constitué à 40% par des jonctions transversales et à 60% par des jonctions longitudinales. * avec l'équerre d'about de plancher utiliser pour les murs de refend l'embase d'équerre 400 x 200 x 75 - Réf 287. About de plancher intermédiaire - Entrevous béton Coupe plancher bas à entrevous béton + chape flottante sur isolant en maison individuelle PSE Th ou ULTRA Th sous chape flottante Mur en maçonnerie Ep. : 20 cm Entrevous PSE Th Coupe plancher bas à entrevous isolants en maison individuelle Equerre d about de plancher Embase d équerre (refend) Hauteur (cm) 24,5 (17 + 7,5) 27,5 (20 + 7,5) 7,5 Ref article Résitance thermique 0,24 0,26 0,23 Dimension (Lxep.) (mm) 400x200x x200x x200x75 Poids à l'unité (kg) 10,2 10,8 7,3 Quantité/ml 2,5 2,5 2,5 Quantité/palette Coffrage de plancher hourdis (cm) mono murmono mur Planelles mono mur 30 Planelles mono mur 37,5 Hauteur (cm) Ref article Résitance thermique 0,49 0,5 0,95 0,95 Dimension (Lxep.) (mm) 500x90x x90x x160x x160x250 Poids à l'unité (kg) 8,4 11,1 10,5 13,2 Quantité/ml 2 2 2,7 2,7 Quantité/palette Coffrage de plancher hourdis (cm) Planelle mono mur 37,5 - Ht 20 ou 25 cm ψ = 0,30 W/mK ψ = 0,30 W/mK Toutes les valeurs de Ψ sont issues directement des règles ThU ou sont le résultat d extrapolations des règles ThU tenant compte des valeurs de R Th de nos planelles et des caractéristiques thermiques de nos briques de mur.

9 communs Brique à bancher Brique à bancher Pose en plancher intermédiaire - Pose au mortier-colle Joint Mince Complément de gamme, la brique à bancher permet de répondre à la réglementation acoustique des murs séparatifs de logements qui demandent un niveau d isolement acoustique de 53 db(a). Haute performance acoustique Résistance aux efforts horizontaux : 50% des produits disposent d une gorge dans l épaisseur du joint horizontal Possibilité d incorporer des aciers horizontaux. Complément de gamme, la brique à bancher permet de répondre avec une solution terre cuite aux exigences acoustiques des murs porteurs séparatifs de logements Harpage (Croisement d un rang sur l autre) 50% - Hourdage au mortier Joint Mince (joint horizontal et vertical). Rouleau applicateur - Largeur 30 cm - 1 er rang à soigner. Mise en place des armatures verticales et horizontales (si nécessaire). Coulage du béton tous les 3 rangs ou sur la hauteur d étage dans les perforations de la brique : 2 x (200 x 180 mm). Ref article 8100 Dimension (LxepxH) (mm) 500 x 250 x219 Poids à l'unité (kg) 18 Quantité/m 2 9,1 Quantité/palette 60 Consommation de mortier JM 2 kg/m 2 / 0,53 sac/palette Pas de pose (cm) 22 Epaisseur du joint H (mm) 1 Résistance mécanique > 12 MPa Peformances acoustiques Configuration 1 Configuration 2 Enduit plâtre 15 mm deux faces Face 1 : Enduit plâtre 15 mm Face 2 : Complexe Ldv ( ) Exigence réglementaire entre logements : 53 db (A) Réponse : db (A) = 56 db (A) minimum Rw (C;Ctr) = 61(-1;-4) db RA = Rw + C = 60 db Rw (C;Ctr) 68(-4;-11) db RA = Rw + C 64 db

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

MACONNERIE/GROS OEUVRE

MACONNERIE/GROS OEUVRE GIDE AVANT METRE MACONNERIE/GROS OEVRE MET 2 ORDRE D EXECTION Infrastructure Maçonnerie soubassement : murs, poteaux, poutres, chaînages, enduit d étanchéité, escaliers Maçonnerie superstructure : Dallage

Plus en détail

Conseils pour la conception et la réalisation d ouvrages en béton cellulaire

Conseils pour la conception et la réalisation d ouvrages en béton cellulaire Conseils pour la conception et la réalisation d ouvrages en béton cellulaire 2+ 1Introduction Le présent manuel est un guide qui a pour but d attirer l attention du concepteur et du constructeur d ouvrages

Plus en détail

Murs poutres & planchers

Murs poutres & planchers Murs poutres & planchers Henri RENAUD Deuxième édition Groupe Eyrolles, 2002, 2005, ISBN 2-212-11661-6 8. Structure porteuse : murs, planchers, charpente Eléments porteurs ou de liaisons qui contribuent

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 03 14 Le maçon à son poste de travail Partie 2 : la protection face au vide La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les chantiers du bâtiment (maison

Plus en détail

LES CENTRES DE FORMATION Ytong

LES CENTRES DE FORMATION Ytong GUIDE DE POSE Outil indispensable sur vos chantiers, ce guide vous apportera un éclairage différent sur les techniques de mise en œuvre du béton cellulaire Ytong. Toutefois, il ne remplace pas le D.T.U

Plus en détail

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat N 5 SUPERSTRUCTURE Enveloppe Seconde œuvre Arezou MONSHIZADE MOBat SUPERSTRUCTURE: Eléments constructifs SUPERSTRUCTURE Murs et baies Plancher Toiture Couverture +Seconde oeuvre INFRASTRUCTURE Sol Semelles

Plus en détail

MURS DOUBLES AVEC ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTÉRIEUR

MURS DOUBLES AVEC ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTÉRIEUR P R O G R A M M E D A C C O M P A G N E M E N T D E S P R O F E S S I O N N E L S www.reglesdelart-grenelle-environnement-2012.fr RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES MURS DOUBLES AVEC ISOLATION THERMIQUE

Plus en détail

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre D01 Protection au feu des structures Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre Généralités et principes La stabilité au feu des structures évite, en cas d incendie,

Plus en détail

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS ACOUSTIQUE REGLEMENTATION Dans les exigences réglementaires, on distingue l isolement aux bruits aériens (voix, télévision, chaîne-hifi...) et l isolement aux bruits d impact (chocs). ISOLEMENT AUX BRUITS

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements. Conseils de pose

Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements. Conseils de pose Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements Conseils de pose Conseils de pose Vous avez des idées Cloison de séparation Aménagements de cuisine Habillage de baignoire et aménagements de

Plus en détail

ISOLATION EN SOUS FACE DES PLANCHERS BAS

ISOLATION EN SOUS FACE DES PLANCHERS BAS P R O G R A M M E D A C C O M P A G N E M E N T D E S P R O F E S S I O N N E L S www.reglesdelart-grenelle-environnement-2012.fr RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES ISOLATION EN SOUS FACE DES PLANCHERS BAS

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

Document Technique d Application. Labelrock

Document Technique d Application. Labelrock Document Technique d Application Référence Avis Technique 9/2-955 Annule et remplace l Avis Technique 9/06-822 Doublage de mur et habillage Wall lining Vorsatzschale Labelrock Relevant de la norme NF EN

Plus en détail

La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois

La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois Forum Bois Construction Beaune 2011 La Règue verte - 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois B. Dayraut 1 La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature

Plus en détail

conformes aux règles de l Art

conformes aux règles de l Art conformes aux règles de l Art documents de référence travaux d enduits de mortiers minéraux revêtements plastiques épais sur béton et enduits hydrauliques documents de référence mortiers d enduits minéraux

Plus en détail

Montant H.T. Montant T.V.A 20,00% Montant T.T.C.

Montant H.T. Montant T.V.A 20,00% Montant T.T.C. PARIS LE 15/07/2015 mario.marques356@gmail.com http://www.cifidf.fr/ REF. CHANTIER M. Mme LAGRAA 44 RUE DE MARINES 95750 CHARS M. Mme LAGRAA 42 AV. HENRI BARBUSSE 92700 COLOMBES DEVIS N 05873635 TRAVAUX

Plus en détail

LE GÉNIE PARASISMIQUE

LE GÉNIE PARASISMIQUE LE GÉNIE PARASISMIQUE Concevoir et construire un bâtiment pour qu il résiste aux séismes 1 Présentation de l intervenant Activité : Implantation : B.E.T. structures : Ingénierie générale du bâtiment. Siège

Plus en détail

Acoustique et thermique

Acoustique et thermique Chapitre 3 Acoustique et thermique 1. Préambule 2. Étude de systèmes constructifs 29 Chapitre 3 Acoustique et thermique 1. Préambule Les bonnes solutions thermiques n améliorent pas forcément l acoustique!

Plus en détail

REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY

REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE ----------- BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ---------- REHABILITATION DES LOGEMENTS DE LA CITE BAD A ABIDJAN - COCODY DESCRIPTIF LOT 02 GROS-OEUVRE MODE D'EXECUTION DES TRAVAUX

Plus en détail

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti .0 RISQUES GEOLOGIQUES DU SITE NOTES. LIQUÉFACTION : On ne doit pas trouver de sols granulaires liquéfiables, lâches, saturés, ou qui pourraient compromettre la performance sismique du bâtiment, dans des

Plus en détail

Le livre. Choix et technique. Edition N 7

Le livre. Choix et technique. Edition N 7 Le livre Choix et technique Edition N 7 Créée en 1962, la SEAC est spécialisée dans la fabrication de planchers en béton précontraint et de produits en béton pressés. Elle exploite aujourd hui 20 sites

Plus en détail

Duo Tech System Mur, révolutionnez vos chantiers.

Duo Tech System Mur, révolutionnez vos chantiers. Duo Tech System Mur, révolutionnez vos chantiers. Sommaire Placoplatre : L innovation au cœur des enjeux. Découvrez notre dernière révolution technologique : Duo' Tech System Mur. La révolution de la contre-cloison

Plus en détail

ARSEAA LES MARRONNIERS

ARSEAA LES MARRONNIERS REHABILITATION D UN ETABLISSEMENT POUR ADULTES HANDICAPES : ARSEAA LES MARRONNIERS 122 place Sainte Foy 31620 CEPET TOUS CORPS D ETAT EN SITE OCCUPE ANNEES 2011-2013 MAITRE D OUVRAGE : PATRIMOINE MAITRE

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Etanchéité à l air dans la construction bois Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Pourquoi des bâtiments étanches à l air? Ne pas confondre : étanchéité à l air et confinement Une bonne étanchéité à l air

Plus en détail

Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD

Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD 01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD Description Les cloisons séparatives de logements Placostil SAA (Séparative d Appartements à ossature Alternée) et

Plus en détail

ou appelez au 04 75 81 27 42 Construction Durable

ou appelez au 04 75 81 27 42 Construction Durable Tous les prix pour la construction et la rénovation VERSION DEMO (sans les prix) Pour obtenir la version avec les prix : commandez ou appelez au 04 75 81 27 42 Construction Durable 2013 Economies d'énergies

Plus en détail

REGLES TH-U POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS

REGLES TH-U POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS REGLES TH-U POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS ENTERINE PAR LA COMMISSION Th-Bât le 28/03/2008 RT existant Page 1/2 Règles Th-U Ex Fascicule 1/5 : Coefficient U bât Version entérinée RT existant Page 2/2 Table

Plus en détail

Pourquoi isoler? Réduire l'usage d'énergie Economiser les frais de chauffage Protéger l'environnement Augmenter la valeur des bâtiments

Pourquoi isoler? Réduire l'usage d'énergie Economiser les frais de chauffage Protéger l'environnement Augmenter la valeur des bâtiments Thème Pourquoi isoler? Pourquoi isoler? Réduire l'usage d'énergie Economiser les frais de chauffage Protéger l'environnement Augmenter la valeur des bâtiments Les indications, illustrations, informations

Plus en détail

La mise en œuvre BBC. Formation pour entreprises IBSE

La mise en œuvre BBC. Formation pour entreprises IBSE La mise en œuvre BBC Formation pour entreprises IBSE 2 Les labels Maison bioclimatique Maison conçue pour bénéficier de tous les avantages du climat et du terrain ainsi que de la végétation environnante.

Plus en détail

Construire en zone sismique - Conception et bonnes pratiques

Construire en zone sismique - Conception et bonnes pratiques La construction face au risque sismique Nouvelle réglementation Auch 27 novembre 2012 Construire en zone sismique - Conception et bonnes pratiques Albane RAMBAUD Sandrine MARNAC CETE du Sud Ouest / DALET

Plus en détail

DISPOSITIONS GÉNÉRALES

DISPOSITIONS GÉNÉRALES DISPOSITIONS GÉNÉRALES ÉTAIEMENT 2 MANUTENTION La manutention manuelle est aisée en raison de la légèreté des poutrelles FILIGRANE. Toutefois, en cas de manutention par grue avec élingues ou palonnier,

Plus en détail

GUIDE CONCILIER EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET ACOUSTIQUE DANS LE BÂTIMENT

GUIDE CONCILIER EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET ACOUSTIQUE DANS LE BÂTIMENT GUIDE CONCILIER EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET ACOUSTIQUE DANS LE BÂTIMENT Avec le soutien de la DGALN Référence Y09 12 0000494 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 4 2 LES EXIGENCES À ATTEINDRE EN THERMIQUE ET EN ACOUSTIQUE...

Plus en détail

Gros Œuvre BRIQUES DE MURS - ACCESSOIRES MONOLITHES APPUIS ET MOULURES - CLOISONS - CONDUITS DE FUMÉE

Gros Œuvre BRIQUES DE MURS - ACCESSOIRES MONOLITHES APPUIS ET MOULURES - CLOISONS - CONDUITS DE FUMÉE 2013 Le Guide Gros Œuvre BRIQUES DE MURS - ACCESSOIRES MONOLITHES APPUIS ET MOULURES - CLOISONS - CONDUITS DE FUMÉE Terreal, solutions pour une construction positive ÉDITO Les systèmes constructifs Terreal

Plus en détail

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO NERGALTO, NERLAT, GALTO Facilité d emploi, Adaptabilité, Performance Les lattis métalliques nervurés NERLAT et NERGALTO sont la solution LATTIS adoptée par les

Plus en détail

C0nstruire une mais0n. Sommaire

C0nstruire une mais0n. Sommaire Sommaire Page 2 : Le terrain Page 3 : Les raccordements Page 4 : Les fondations Page 5 : La chape Page 6 : Les murs Page 8 : Les planchers Page 9 : Le toit Page 10 : La charpente Page 12 : Les tuiles C0nstruire

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

Arval. Planchers collaborants. Cofraplus 60

Arval. Planchers collaborants. Cofraplus 60 Cofraplus 6 es photos : Image de synthèse (a Tour) Sport City Tower, Doha (Qatar) Architecte : Concept Architect Hadi Simaan, Floride (USA) Structure : Arup, ondres (Royaume-Uni) Au milieu, à droite Parking

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison Parlons peu isolons mieux. Multimax 0 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison En rénovation, Multimax 0 permet d optimiser efficacité thermique et espace habitable

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

FA155156 ISSN 0335-3931. Travaux de bâtiment. Partie 1-1 : Cahier des clauses techniques types

FA155156 ISSN 0335-3931. Travaux de bâtiment. Partie 1-1 : Cahier des clauses techniques types FA155156 ISSN 0335-3931 NF DTU 20.1 P1-1 Octobre 2008 Indice de classement : P 10-202-1-1 Travaux de bâtiment ICS : 91.060.10 ; 91.080.30 Ouvrages en maçonnerie de petits éléments Parois et murs Partie

Plus en détail

PLAQUES. plaques gyptone SP. plaques pour plafond non démontable. 4 bords amincis - Spécial plafond. Bord 1-2 bords amincis Gyptone Line 7.

PLAQUES. plaques gyptone SP. plaques pour plafond non démontable. 4 bords amincis - Spécial plafond. Bord 1-2 bords amincis Gyptone Line 7. PLAQUES plaques pour plafond non démontable plaques gyptone SP plaque gyptone A CINTRER Bord 1-4 bords amincis - Spécial plafond Quattro 46 SP 1200 x 2400 x mm Taux de perforation 10 % Poids 8 kg/m 2 Bord

Plus en détail

protection incendie Ouvrant de façade : Orcades

protection incendie Ouvrant de façade : Orcades protection incendie Ouvrant de façade : Orcades FTE 502 130 D Mai 2011 Orcades ouvrant de façade d amenée d air Avantages Esthétique soignée (grille Cyclades en façade intérieure en option). Bonne isolation

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA CONSTRUCTION DE PETITS BÂTIMENTS EN MAÇONNERIE CHAÎNÉE EN HAÏTI

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA CONSTRUCTION DE PETITS BÂTIMENTS EN MAÇONNERIE CHAÎNÉE EN HAÏTI GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA CONSTRUCTION DE PETITS BÂTIMENTS EN MAÇONNERIE CHAÎNÉE EN HAÏTI M T P T C M I C T Septembre 2010 MTPTC : Ministère des Travaux Publics, Transports et Communications MICT

Plus en détail

Le chantier compte 4 étapes :

Le chantier compte 4 étapes : 02 Bien mettre en place le 03 béton désactivé La technique du béton désactivé consiste à mettre en valeur les granulats en éliminant la couche superficielle du mortier en surface. Un chantier de béton

Plus en détail

Pionnier de l isolation phonique depuis 1980

Pionnier de l isolation phonique depuis 1980 Pionnier de l isolation phonique depuis 1980 Description de produit Isolation phonique dans la cuisine La norme suisse et la norme européenne SELON SIA 181:2006 Situation de départ Les activités pratiquées

Plus en détail

Contrôle thermographique Tarifs et prestations :

Contrôle thermographique Tarifs et prestations : 20 rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN technimursdeveloppement@gmail.com Tél : 02.54.98.50.15 Mr et Mme DUPONT 20 Rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN Contrôle thermographique Tarifs et prestations : Habitations

Plus en détail

Le point de vue du contrôleur technique

Le point de vue du contrôleur technique Le point de vue du contrôleur technique mars 2010 P-E Thévenin Contrôle technique en zone sismique le contrôle technique missions et finalité contrôle technique obligatoire les attestations PS de contrôle

Plus en détail

Création et aménagement a Bar Restaurant Commerce Multiservices

Création et aménagement a Bar Restaurant Commerce Multiservices Département des Alpes de Haute Provence Création et aménagement a d un Bar Restaurant Commerce Multiservices A Lurs 04700 Démolition Désamiantage Maçonnerie - Aménagements MAITRE D OVRAGE Commune de Lurs

Plus en détail

800_Pajol Cpt au 31-01-2011 inclus. Complexe Sportif PAJOL SOLUTION RADIER. Finitions Scellements et calfeutrements Coulage plancher.

800_Pajol Cpt au 31-01-2011 inclus. Complexe Sportif PAJOL SOLUTION RADIER. Finitions Scellements et calfeutrements Coulage plancher. 800_Pajol Cpt au 31-01-2011 inclus Complexe Sportif PAJOL SOLUTION RADIER BILAN MAIN D' ŒUVRE RECAP COD DESIGNATIONS Bud AVANCMT CREDIT DEPENSE ECART ACT 14 817,00 106,00 14 817,00 3,65% 541,45 570,00-28,55

Plus en détail

Isolation des murs par l extérieur M 10. Isolation Thermique des murs par l Extérieur à base de : KNAUF Therm (PSE blanc) KNAUF XTherm (PSE gris)

Isolation des murs par l extérieur M 10. Isolation Thermique des murs par l Extérieur à base de : KNAUF Therm (PSE blanc) KNAUF XTherm (PSE gris) Isolation des murs par l extérieur M 0 Isolation Thermique des murs par l Extérieur à base de : KNAUF Therm (PSE blanc) KNAUF XTherm (PSE gris) KNAUF Therm et XTherm ITEx SOMMAIRE u Description Index u

Plus en détail

Le Plancher Nouvelle Génération

Le Plancher Nouvelle Génération Le Plancher Nouvelle Génération ISOLTOP ZAC du Plan 191 Avenue du counoise 84320 Entraigues sur la sorgue Tel : 04 90 23 52 42 Fax : 04 90 23 51 83 contact@isoltop.com www.isoltop.com Version 5 1 Bien

Plus en détail

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR Limiance Dimensions extérieures : 2206 X 1667 mm (habillage extérieur compris, hors prestation hva-concept) Largeur porte : 830 mm Surface utile : 2,95 m² Poids : 920 kg (+/- 5 %) Présentation avec finition

Plus en détail

B.60. Conception des bâtiments d industrie de commerce et de stockage VERS UNE ARCHITECTURE DE COMPOSANTS EN BÉTON COLLECTION T ECHNIQUE C IMBÉTON

B.60. Conception des bâtiments d industrie de commerce et de stockage VERS UNE ARCHITECTURE DE COMPOSANTS EN BÉTON COLLECTION T ECHNIQUE C IMBÉTON COLLECTION T ECHNIQUE C IMBÉTON B.60 VERS UNE ARCHITECTURE DE COMPOSANTS EN BÉTON Conception des bâtiments d industrie de commerce et de stockage CENTRE D INFORMATION SUR LE CIMENT ET SES APPLICATIONS

Plus en détail

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures TZ-fert_franz.QXD 20.09.2006 13:52 Uhr Seite 1 Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures Préparation: Ajouter la quantité d eau requise (voir indications

Plus en détail

Assistance à Maîtrise d Ouvrage Cinéma Jour de Fête

Assistance à Maîtrise d Ouvrage Cinéma Jour de Fête Assistance à Maîtrise d Ouvrage Cinéma Jour de Fête 74 RUE DE VIENNE, 27140 GISORS RAPPORT DE DIAGNOSTIC DES SONDAGES REALISES DANS LA SALLE DE PROJECTION 0. TABLE DES MATIERES 0. Table des matières...

Plus en détail

Les + Tournus. Rigidité : plan de travail épaisseur 1,2 mm, doublé par panneau stratifié hydrofuge avec encadrement en aluminium.

Les + Tournus. Rigidité : plan de travail épaisseur 1,2 mm, doublé par panneau stratifié hydrofuge avec encadrement en aluminium. Les + Tournus Sécurité et esthétique : bandeau à bords droits hauteur 40 mm, bord écrasé périphérique. Confort acoustique : bac et égouttoir insonorisés. Esthétique : bandeau hauteur 40 mm et dosseret

Plus en détail

La Chapelle de la Ferme d Ithe

La Chapelle de la Ferme d Ithe La Chapelle de la Ferme d Ithe Le Tremblay-sur-Mauldre / Jouars-Pontchartrain (78 Yvelines) Une dizaine de jeunes, âgés de 17 à 20 ans, ont inauguré, durant les deux dernières semaines de juillet, une

Plus en détail

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.1.- Caractéristiques d absorption B2.1.1.- Coefficients d absorption de surfaces couvertes par différents éléments Maçonnerie et enduits

Plus en détail

16 cm. 31,5 cm. Rully. 20 tuiles au m 2. Lambert Guiraud. TBF Lahera

16 cm. 31,5 cm. Rully. 20 tuiles au m 2. Lambert Guiraud. TBF Lahera 3,5 cm cm Tuile petit moule 20 tuiles au m 2 Lambert Guiraud TBF Lahera Tu i l e P e t i t M o u l e Faible Impact tuile Environnemental Coloris : Ardoisé Caractéristiques techniques Type Double emboîtement

Plus en détail

ideaux métalliques Les rideaux métalliques MURAX 110

ideaux métalliques Les rideaux métalliques MURAX 110 Les rideaux métalliques MURAX 110 ideaux métalliques faible encombrement. Aide efficace contre le vol et les dégradations. Finition adaptée au type de bâtiment. Nombreuses options disponibles. Rideaux

Plus en détail

Linstallation d un escalier dans la. un escalier de béton à double quart tournant en kit. Construire soi-même LABEL. Label. Label D E I S O N L A

Linstallation d un escalier dans la. un escalier de béton à double quart tournant en kit. Construire soi-même LABEL. Label. Label D E I S O N L A maçonnerie Construire soi-même un escalier de béton à double quart tournant en kit Bricoler du Côté d e la M ais o n Label BRICOLER DU CÔTÉ DQUALITÉ E LA MAISON LABEL BRICOLER DU CÔTÉ DE LA MAISON Label

Plus en détail

Contre-châssis Scrigno Gold Base pour plaques de plâtre

Contre-châssis Scrigno Gold Base pour plaques de plâtre Contre-châssis Scrigno Gold Base pour plaques de plâtre Description Le Contre-châssis Scrigno Gold Base version plaques de plâtre est destiné à des cloisons intérieures en plaques de plâtre pour une épaisseur

Plus en détail

Echafaudages Caractéristiques générales

Echafaudages Caractéristiques générales Echafaudages Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 2009 Echafaudage multidirectionnel, multiniveaux 12 7 22 20 14 11 23 21 6 15 13 10 4 5 18 17 16 19 3 9 8 2 1 1 Cale-bois 2 Socle réglable 3 Poteau

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE SikaLatex

FICHE TECHNIQUE SikaLatex FICHE TECHNIQUE SikaLatex RÉSINE À MÉLANGER À L'EAU DE GÂCHAGE DES MORTIERS DESCRIPTION DU PRODUIT Le SikaLatex est une dispersion aqueuse de résine synthétique qui se présente sous la forme d un liquide

Plus en détail

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Le support de pose universel pour carrelages Important! Qu il s agisse d'une mosaïque ou de carreaux de grand format, la qualité d un revêtement

Plus en détail

Classement des locaux en fonction de l exposition à l humidité des parois et nomenclature des supports pour revêtements muraux intérieurs

Classement des locaux en fonction de l exposition à l humidité des parois et nomenclature des supports pour revêtements muraux intérieurs Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe spécialisé n 9 Groupe spécialisé n 12 Groupe spécialisé n 13 Cloisons et contre-murs en plâtre Revêtements de sol et produits connexes Revêtements

Plus en détail

Ne jetez plus votre argent par les balcons!

Ne jetez plus votre argent par les balcons! Ne jetez plus votre argent par les balcons! 1 Bâtissez un patrimoine durable avec le réflexe Schöck. Edito L'augmentation des prix de l'énergie, l'impact environnemental et la règlementation thermique

Plus en détail

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable Echelle de pignon Chevêtre Ferme comble habitable (A entrait porteur (AEP)) Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme pignon Ferme comble perdu (W : avec débord entrait long) Pénétration

Plus en détail

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER Laure Delaporte ConstruirAcier Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc SCHAFFNER des Ateliers SCHAFFNER chef de file du GT4 Jérémy TROUART de l Union des Métalliers

Plus en détail

ÉLÉMENTS D'ISOLATION ACOUSTIQUE HALFEN ISI 10-F BÉTON

ÉLÉMENTS D'ISOLATION ACOUSTIQUE HALFEN ISI 10-F BÉTON ÉLÉMENTS D'ISOLATION ACOUSTIQUE HALFEN ISI 10-F BÉTON SOMMAIRE Pages L'acoustique dans le bâtiment : amortissement des bruits d'impact dans les escaliers 3 Méthodes de mesure et de justification Gamme

Plus en détail

C. C. T. P. MAIRIE DE MORSANG- SUR-SEINE. EXTENSION DU GARAGE DES SERVICES TECHNIQUES DE LA VILLE, et AIRE DE STATIONNEMENT

C. C. T. P. MAIRIE DE MORSANG- SUR-SEINE. EXTENSION DU GARAGE DES SERVICES TECHNIQUES DE LA VILLE, et AIRE DE STATIONNEMENT Maître d œuvre CABINET VERMEULIN EURL ARCHITECTES 20, RUE D'ANGOULEME 91 100, CORBEIL-ESSONNES TEL 01 64 96 40 50 vermeulin.architectes@orange.fr Maître d Ouvrage MAIRIE DE MORSANG- SUR-SEINE 24 Grande

Plus en détail

D30 / C30. La sécurité selon votre style

D30 / C30. La sécurité selon votre style / C30 La sécurité selon votre style La sécurité selon votre style Les portes blindées C 30 et D 30 constituent un choix particulièrement indiqué pour les bâtiments neuf parce qu elles offrent des particularitées

Plus en détail

Isolation Thermique par l Extérieur

Isolation Thermique par l Extérieur Isolation Thermique par l Extérieur Les solutions polystyrène Placo Édito Dans le contexte du Grenelle de l Environnement, la France s est fixée comme objectif de réduire de 40 % les émissions de gaz à

Plus en détail

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Catalogue de détails Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Construction CONTENU Détails de raccords Maison très basse consommation Systèmes bois massif Support maçonné

Plus en détail

Entrées d'air hygroréglables

Entrées d'air hygroréglables Entrées d'air hygroréglables Tableaux de sélection p. 22 1. Mise en œuvre en menuiserie 2. Mise en œuvre dans le bâti Entrée d air hygroréglable et acoustique de type p. 24 1. Description 2. Caractéristiques

Plus en détail

>I Maçonnerie I Escaliers

>I Maçonnerie I Escaliers ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières g Terminologie n Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

Avis Technique 20/13-279 Annule et remplace l Avis Technique 20/11-237*01 Add

Avis Technique 20/13-279 Annule et remplace l Avis Technique 20/11-237*01 Add Avis Technique 20/13-279 Annule et remplace l Avis Technique 20/11-237*01 Add Procédé d isolation thermique in-situ de planchers par projection de polyuréthanne sous chape ou dalle. Isolation thermique

Plus en détail

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières Terminologie Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

IMMEUBLES COLLECTIFS DE LOGEMENTS CONSTRUITS ENTRE 1949 ET 1974

IMMEUBLES COLLECTIFS DE LOGEMENTS CONSTRUITS ENTRE 1949 ET 1974 DÉPARTEMENT ÉNERGIE SANTÉ ENVIRONNEMENT Division Energie Pôle Performance Energétique des bâtiments DÉPARTEMENT ECONOMIE ET SCIENCES HUMAINES Laboratoire Services Process Innovations ESE/DE/PEB-12.039RR

Plus en détail

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m²

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Cahier de charge NON définitif. Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux bois ou la mise en œuvre de techniques

Plus en détail

SYSTÈMES D'ÉTAIEMENT D E S É C U Ri T É E T D'ÉCHAFAUDAGES. i Il. -?-:i1-

SYSTÈMES D'ÉTAIEMENT D E S É C U Ri T É E T D'ÉCHAFAUDAGES. i Il. -?-:i1- SYSTÈMES D'ÉTAIEMENT D E S É C U Ri T É E T D'ÉCHAFAUDAGES I i Il I I z: -?-:i1- LA FORCE D E Lfl~ E ~ X jp~e~r~1~e~n~cje RETOTUB, fort de son expérience dans le milieu de l'étaiement, a conçu et réalisé

Plus en détail

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE LA RESIDENCE ET EQUIPEMENT DES APPARTEMENTS

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE LA RESIDENCE ET EQUIPEMENT DES APPARTEMENTS 53 CHEMIN SALINIE 31100 TULOUSE CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE LA RESIDENCE ET EQUIPEMENT DES APPARTEMENTS Le mode constructif a été défini sous le contrôle d un bureau de vérification technique

Plus en détail

NOTICE D INSTRUCTION POSE DES PREDAL, EKOmur & EKOmur-I

NOTICE D INSTRUCTION POSE DES PREDAL, EKOmur & EKOmur-I NOTICE D INSTRUCTION POSE DES PREDAL, EKOmur & EKOmur-I SIGEMAT - 4 bis Route de l Entre-Deux - 97410 ST PIERRE Tel : 02.62.49.81.95 - Fax : 02.62.49.65.38 LE PARTENAIRE «PRÉMURS» DE VOS CHANTIERS Sommaire

Plus en détail

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier Les mots de l escalier L escalier :ouvrage constitué d une suite régulière de plans horizontaux (marches et paliers) permettant, dans une construction, de passer à pied d un étage à un autre. L emmarchement

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

Bâtiment SHS - Université Paris Ouest Nanterre la Défense

Bâtiment SHS - Université Paris Ouest Nanterre la Défense 5 ème Forum International Bois Construction FBC 2015 Bâtiment SHS - Université Paris Ouest Nanterre la Défense P. Gontier 1 Bâtiment SHS - Université Paris Ouest Nanterre la Défense Pascal Gontier Architecte

Plus en détail

GUIDE DE DISPOSITIONS CONSTRUCTIVES POUR LE BATI NEUF SITUE EN ZONE D ALEA DE TYPE FONTIS DE NIVEAU FAIBLE

GUIDE DE DISPOSITIONS CONSTRUCTIVES POUR LE BATI NEUF SITUE EN ZONE D ALEA DE TYPE FONTIS DE NIVEAU FAIBLE GUIDE DE DISPOSITIONS CONSTRUCTIVES POUR LE BATI NEUF SITUE EN ZONE D ALEA DE TYPE FONTIS DE NIVEAU FAIBLE Document établi par : CSTB 84, avenue Jean Jaurès Champs-sur-Marne F-77447 Marne-la-Vallée Cedex

Plus en détail

ECHAFAUDAGE MULTIDIRECTIONNEL. «Multisystem»

ECHAFAUDAGE MULTIDIRECTIONNEL. «Multisystem» ECHAFAUDAGE MULTIDIRECTIONNEL «Multisystem» BP 41 44310 Saint-Philbert de Grand-Lieu Tel 02.40.78.97.22 Fax : 02.40.78.80.45 E mail : welcome@duarib.fr Web : www.duarib.fr Le MULTI SYSTEM Nomenclature

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX LYCÉE LYCÉE GÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE G ÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE PIERRE BROSSOLETTE 161 cours Émile Zola - 69628 VILLEURBANNE Cedex CRÉATION DE LOCAUX DE STOCKAGE ANCIEN SANITAIRES DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

Plus en détail

MONTBAZON / 37 BEL AIR 2 RUE DES LACS D'AMOUR LOT N 41

MONTBAZON / 37 BEL AIR 2 RUE DES LACS D'AMOUR LOT N 41 MONTBAZON / 37 BEL AIR 2 RUE DES LACS D'AMOUR LOT N 41 41 NEXOME DOCUMENT NON CONTRACTUEL samedi 25 octobre 2014 Présentaon du terrain No 1 de mise en page 1:1,66, 1:2,93 Status Révision DOCUMENT NON CONTRACTUEL

Plus en détail