Arval. Planchers collaborants. Cofraplus 60

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Arval. Planchers collaborants. Cofraplus 60"

Transcription

1 Cofraplus 6

2 es photos : Image de synthèse (a Tour) Sport City Tower, Doha (Qatar) Architecte : Concept Architect Hadi Simaan, Floride (USA) Structure : Arup, ondres (Royaume-Uni) Au milieu, à droite Parking de a Pardieu Maître d œuvre : yon Parc Auto Architecte : D. Richard En bas, à droite Tour Madou, Bruxelles (Belgique) Architectes : Assar et Archi Crédit photos : Arcelor-Construction Sport City Tower : Midmac - Sixco

3 Cofraplus 6 CARACTÉRISTIQUES GÉOMÉTRIQUES Face prélaquée d Épaisseur de la dalle de à cm APPICATIONS Cofraplus 6 est un profil nervuré cranté latéralement destiné à la construction de dalles béton. Cofraplus 6 évite le décoffrage, allège le plancher et économise une nappe d armatures. DÉFINITIONS / NORMES Identification de l acier Norme NF EN 36 : bandes et tôles en acier de construction revêtues en continu par immersion à chaud. Norme XP P 34-3 : Tôles et bandes d acier de construction galvanisées prélaquées ou revêtues d un film organique contrecollé ou laminé, destinées au bâtiment. Norme EN 69-3 : Produits plats en acier revêtus en continu de matières organiques (prélaqués) - partie 3 : produits pour applications intérieures dans le bâtiment. Acier : S35 GD selon norme NF EN 36. Coffrage Cofraplus 6 sert de coffrage porteur, entre solives dans la pose sans étai, ou entre files d et solives. Sa légèreté facilite la manipulation d éléments de grand format livrés à longueur jusqu à 5 mètres. Armature e crantage latéral scelle le profil autour des nervures moulées en sous-face de la dalle béton des planchers. Comme armature, Cofraplus 6, en épaisseur,5 mm apporte,9 cm /ml ou 3,9 cm /ml d acier en épaisseur, mm dans le sens porteur du plancher. Revêtement galvanisé Z 5. galvanisé prélaqué : Intérieur : - catégorie II selon XP catégorie CPI selon EN 69-3 Haiplus 5 : - catégorie IIIa selon XP catégorie CPI3 selon EN 69-3 Autres revêtements : sur consultation. Cofraplus 6 est spécialement conçu pour les ouvrages à surchages modérées et portées moyennes. es planchers sur vide sanitaire doivent être visitables et ventilés. Versions Trois versions sont disponibles : a version standard est appelée COFRAPUS 6. a version spécialement adaptée pour utilisation en système poutre mixte avec connecteurs de types Hilti ou Nelson posés au travers du bac sur chantier est appelée COFRAPUS 6 C : fabrication spécifique sur demande. COFRAPUS 6 C (version connecteur fond de nervure) COFRAPUS 6 peut être réalisé avec préperçage pour le passage des goujons soudés en atelier. Cette version est appelée COFRAPUS 6 P : Étude et fabrication sur demande. (jusqu à une épaisseur de, mm). COFRAPUS 6 P (le plan de perçage est à fournir) Réglementation Avis Technique 3/3-39 et 3/3-39* Add. 3

4 Cofraplus 6 CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DU PANCHER VERSION STANDARD Caractéristiques utiles du profil Épaisseur nominale de la tôle e mm,5,,,5 Poids au mètre carré utile dan/m,53,,3 4, Section active d acier : A cm /ml,9, 3,9,5 Inertie propre du profil : i cm 4 /ml 55, 65, 4,53 93,94 Position fibre neutre : v i cm 3,33 3,33 3,33 3,33 Module d inertie : I/v i cm 3 /ml 6,55 9,5,3, Consommation nominale de béton Épaisseur d cm itrage l/m Poids théorique du béton seul* dan/m * Pour obtenir le poids total de la dalle il faut ajouter le poids du béton dû à la flèche ainsi que le poids du profil. Poids volumique du béton 4 dan/m 3. Caractéristiques utiles en travée de la dalle Épaisseur d Pour e =,5 mm distance d-v i Distance x l 5 z Épaisseur d Pour e =, mm distance d-v i Distance x l 5 z cm cm 6,6 cm 3,5 cm 4 /m 5 cm 5,59 cm cm 6,6 cm 3,59 cm 4 /m 39 cm 5, ,6 3, ,4,6 3,9 4,39 9,6 4,3 5,9,6 4, ,,6 4,65 6,,6 4,9 93,4 4,6 5,36 9, 6,6 5,9 5 4,4,6 3, ,36,6 4, 5,4 9,6 4,6 64,4,6 4,9 99 9,4,6 5, 969 9,94,6 5,4 59,4 4,6 6, 6,6 6,6 6,5 3 4,5,6 4,6 6,59,3 3 44,4, ,6 4,6,43, ,9,9 Notation d : épaisseur de la dalle, nervure du bac incluse v i : distance de l axe neutre du bac à sa fibre inférieure x : distance de l axe neutre de la dalle à sa fibre supérieure l 5 : inertie mixte équivalente en acier correspondant à E a /E b = 5 z : bras de levier conventionnel (d-v i - x/3) Cisaillement admissible entre tôle et béton τ = T /. z m. ρ d/ + k avec ρ = rapport de la section de la tôle à la section utile de béton (hauteur d-v i ) = portée de calcul en cm m k d es valeurs de m et de k sont données dans le système d unités : longueur en cm, force en dan. Résistance 33,6 Charge statique 5,53 Glissement Charge dynamique 4,44 x Vi Résistance au feu CF : degré coupe-feu du plancher brut. Une épaisseur minimale est requise pour le respect du critère de température en face non exposée. CF demandé d mini en cm En l absence d armatures spécifiques, avec une dalle de cm, les planchers Cofraplus sont CF 3. Pour des CF supérieurs, la résistance du plancher pour le délai requis d exposition au feu doit être justifiée par la prise en compte des seules armatures enrobées dans le béton. Isolation acoustique e comportement acoustique du plancher brut correspond à la loi de masse. (valeurs calculées par modélisation) Épais. d en cm Rw (C;Ctr) 44 (-;-3) 45 (-;-4) 46 (-;-4) 4 (-;-4) 4 (-;-5) 4 (-;-4) 5 (-;-6) 54 (-;-) 56 (-;-) 4

5 Ar val Cofraplus 6 CHARGES D EXPOITATION Avis Technique du Cofraplus 6 prend en compte les charges réparties, concentrées et linéaires. Il est formulé pour des intensités de ces charges ne dépassent pas les limites suivantes : charges ponctuelles statiques : < kn charges linéaires statiques : kn par ml charges ponctuelles dynamiques : < 5 kn et espacées d au moins, m les unes des autres. Ces limitations s exercent en l absence d une vérification complète de la répartion de ces charges. charges roulantes pour des véhicules dont la charge maximale par essieu n excède pas 3 kn. PORTÉES MAXI à la pose du Cofraplus 6 en version standard es profils sont fixés, à l avancement, sur la structure porteuse à raison de deux fixations minimum par extrémité et par appui. Par ailleurs, le couturage des profils respectera les préconisations de l avis technique en vigueur. En phase de montage et de coulage du béton, Cofraplus 6 épaisseur,5 mm peut supporter des portées limites selon les tableaux ci-dessous qui prennent en compte les conditions de flèche /4. orsque les files d sont nécessaires, celles-ci divisent la travée en parties égales. travée Épaisseur dalle en cm étai étai travées en continu Épaisseur dalle en cm étai étai travées en feuillure 3 travées en continu Épaisseur dalle en cm étai étai Épaisseur dalle en cm étai étai

6 Cofraplus 6 TABEAUX DE MISE EN ŒUVRE SUIVANT ES CHARGES D EXPOITATION TYPE Ces tableaux répondent aux cas simples de charges réparties et travées égales. A partir du logiciel Cofra 4, votre agent répond dans les meilleurs délais à toute étude de plancher sur coffrage collaborant. Portée simple q = 5 dan/m jusque de à 3 de 3 à 34 de 34 à 36 de 36 à 3 de 3 à 4 de 4 à 4 de 4 à 43 de 43 à 45 de 45 à 4 de 4 à 4 de 4 à 49 de 49 à 5 de 5 à 5 de 5 à 5 de 5 à 53 e =,5 mm PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R 3 PAF-R 4 PAF-R 5 PAF-R 6 PAF-R PAF-R PAF-R 9 PAF-R 9 PAF-R PAF-R 3 PAF-R 5 PAF-R q = 35 dan/m jusque de à 9 de 9 à 3 de 3 à 34 de 34 à 36 de 36 à 3 de 3 à 4 de 4 à 4 de 4 à 43 de 43 à 45 de 45 à 46 de 46 à 4 de 4 à 4 de 4 à 49 e =,5 mm PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R 3 PAF-R 4 PAF-R 5 PAF-R 6 PAF-R PAF-R PAF-R 9 PAF-R 3 PAF-R 5 PAF-R Portée simple q = 5 dan/m jusque de à 9 de 9 à 3 de 3 à 3 de 3 à 34 de 34 à 35 de 35 à 36 de 36 à 3 de 3 à 39 de 39 à 4 de 4 à 4 de 4 à 4 de 4 à 43 de 43 à 44 de 44 à 45 e =,5 mm PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R 3 PAF-R 4 PAF-R 5 PAF-R 6 PAF-R PAF-R PAF-R 9 PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R 6 PAF-R q = dan/m de à 3 de 3 à 5 de 5 à de à de à 9 de 9 à 3 de 3 à 3 de 3 à 3 de 3 à 33 de 33 à 34 de 34 à 35 de 35 à 36 de 36 à 3 de 3 à 3 de 3 à 39 e =,5 mm PAF-R PAF-R PAF-R 4 PAF-R 5 PAF-R 6 PAF-R PAF-R PAF-R 9 PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R 4 PAF-R 5 PAF-R 6 PAF-R ecture des tableaux pour une pré-étude q = charge d exploitation q = q + g q = charge réelle d exploitation g = charges permanentes additionnelles (cloison, revêtement sol, faux-plafonds) considérées comme charges d exploitation. ex. : = 3,5 m q = 5 dan/m g = dan/m lire dans le tableau : q = 5 dan/m. Hypothèses complémentaires : Béton dosé à 35 kg/m 3 Flèche au coulage = 4 Flèche active en service = 35 Retrait = 4 x -4 enrobage des chapeaux = cm chapeaux : nuance TS 6 PAF-R = épaisseur dalle d PAF-R = Trellis Soudé Général

7 Cofraplus 6 TABEAUX DONNANT A CHARGE D EXPOITATION MAXI en dan/m avec indication - Du nombre d en phase de coulage, - De la valeur mini et maxi de la section totale des armatures en treillis soudés à prévoir en partie supérieure de la dalle avec un enrobage de cm, Portée simple e =,5 mm Smini (cm /m) Smax (cm /m) Épaisseur Dalle en cm Portée en cm Portée simple e =,5 mm Smini (cm /m) Smax (cm /m) Épaisseur Dalle en cm Portée en cm étai étai au coulage au coulage 3 au coulage Hypothèses retenues : - Travées égales, - Charge d exploitation répartie, - Charge permanente nulle, - Béton de densité normale 4 kg/m3, - Acier armature : limite d élasticité 5 MPa, - Flèche au coulage = /4, - Flèche active en service = /35 si 35 cm et / +,5 cm si > 35 cm, - Réduction moment maxi sur appui = 5 %, Remarque : pour toutes autres hypothèses, calcul à reprendre.

8 Cofraplus 6 TABEAUX DE MISE EN ŒUVRE SUIVANT ES CHARGES D EXPOITATION TYPE Ces tableaux répondent aux cas simples de charges réparties et travées égales. A partir du logiciel Cofra 4, votre agent répond dans les meilleurs délais à toute étude de plancher sur coffrage collaborant. Pose en continu q = 5 dan/m jusque 35 de 35 à 36 de 36 à 3 de 3 à 39 de 39 à 43 de 43 à 44 de 44 à 46 de 46 à 4 de 4 à 5 de 5 à 5 de 5 à 53 de 53 à 54 de 54 à 55 de 55 à 5 de 5 à 5 de 5 à 59 de 59 à 6 e =,5 mm PAF-R PAF-R PAF-R ST PAF-R ST PAF-R ST 5 PAF-R ST 5 PAF-R 3 ST 5 PAF-R 3 ST 3 PAF-R 4 ST 3 PAF-R 4 ST 35 PAF-R 5 ST 35 PAF-R 5 ST 5 PAF-R 6 ST 35 PAF-R 6 ST 45 PAF-R ST 45 PAF-R ST 6 PAF-R ST 5 PAF-R ST 6 q = 35 dan/m jusque 3 de 3 à 33 de 33 à 36 de 36 à 3 de 3 à 3 de 3 à 39 de 39 à 4 de 4 à 4 de 4 à 44 de 44 à 45 de 45 à 4 de 4 à 49 de 49 à 5 de 5 à 5 de 5 à 5 de 5 à 53 de 53 à 54 de 54 à 55 de 55 à 56 de 56 à 5 de 5 à 5 de 5 à 59 de 59 à 6 e =,5 mm PAF-R PAF-R PAF-R ST PAF-R ST PAF-R ST 5 PAF-R ST 3 PAF-R ST 35 PAF-R ST 3 PAF-R ST 35 PAF-R 3 ST 35 ST 3 ST 45 PAF-R 4 ST 35 PAF-R 5 ST 35 PAF-R 6 ST 35 PAF-R 6 ST 45 ST 6 ST 5 PAF-R ST 45 PAF-R 9 ST 45 PAF-R ST 45 PAF-R ST 45 PAF-R ST 45 PAF-R 3 ST 45 PAF-R 5 ST 45 PAF-R 6 ST 45 Pose en continu q = 5 dan/m jusque 5 de 5 à de à 3 de 3 à 34 de 34 à 35 de 35 à 36 de 36 à 3 de 3 à 4 de 4 à 4 de 4 à 44 de 44 à 45 de 45 à 4 de 4 à 4 de 4 à 49 de 49 à 5 de 5 à 5 de 5 à 53 de 53 à 54 de 54 à 55 e =,5 mm ecture des tableaux pour une pré-étude q = charge d exploitation q = q + g q = charge réelle d exploitation g = charges permanentes additionnelles (cloison, revêtement sol, faux-plafonds) considérées comme charges d exploitation. ex. : = 3, m q = 5 dan/m g = dan/m lire dans le tableau : q = 5 dan/m. = épaisseur dalle d PAF-R ST 5 PAF-R = Trellis Soudé Général ST 5 = Chapeaux PAF-R PAF-R PAF-R ST PAF-R ST PAF-R ST 5 PAF-R ST 3 PAF-R ST 35 PAF-R 3 ST 35 PAF-R 4 ST 35 PAF-R 5 ST 35 PAF-R 6 ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R 9 ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R 3 ST 35 PAF-R 4 ST 35 PAF-R 5 ST 35 PAF-R 6 ST 45 PAF-R ST 35 q = dan/m jusque de à 4 de 4 à 5 de 5 à 6 de 6 à de à de à 9 de 9 à 3 de 3 à 3 de 3 à 33 de 33 à 34 de 34 à 35 de 35 à 36 de 36 à 3 de 3 à 3 de 3 à 39 de 39 à 4 de 39 à 4 de 4 à 4 de 4 à 43 de 43 à 44 de 44 à 45 Hypothèses complémentaires : Béton dosé à 35 kg/m 3 Flèche au coulage = 4 Flèche active en service = 35 Retrait = 4 x -4 enrobage des chapeaux = cm chapeaux : nuance TS e =,5 mm PAF-R ST PAF-R ST PAF-R ST 5 ST ST PAF-R ST 5 ST ST PAF-R ST 5 PAF-R 3 ST 5 PAF-R 5 ST 5 PAF-R 6 ST 5 PAF-R 6 ST 3 PAF-R ST 3 PAF-R ST 3 PAF-R 9 ST 3 PAF-R 9 ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R 3 ST 35 PAF-R 6 ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R ST 35

9 Cofraplus 6 TABEAUX DONNANT A CHARGE D EXPOITATION MAXI en dan/m avec indication - Du nombre d en phase de coulage, - De la valeur mini et maxi de la section totale des armatures en treillis soudés à prévoir en partie supérieure de la dalle avec un enrobage de cm, Smini (cm /m) Smax (cm /m) Épaisseur Dalle en cm , , , Pose travées en continu 4, , , , , ,4 5,4 4, 5,4 Portée en cm , 5, e =,5 mm 5,4 5, ,4 5, ,4 5, ,4 5, ,4 5, ,4 6, ,4 6, ,4 6, Pose travées en continu e =,5 mm Smini (cm /m) Smax (cm /m) 5,4 6, 5,4 6, 5,4 6, 5,4 6, 5,43 6, 5,43 6, 6, 6, 6, 6,55 6, 6, 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 Épaisseur Dalle en cm Portée en cm étai étai au coulage au coulage 3 au coulage Hypothèses retenues : - Travées égales, - Charge d exploitation répartie, - Charge permanente nulle, - Béton de densité normale 4 kg/m3, - Acier armature : limite d élasticité 5 MPa, - Flèche au coulage = /4, - Flèche active en service = /35 si 35 cm et / +,5 cm si > 35 cm, - Réduction moment maxi sur appui = 5 %. Remarque : pour toutes autres hypothèses, calcul à reprendre. 9

10 Cofraplus 6 TABEAUX DE MISE EN ŒUVRE SUIVANT ES CHARGES D EXPOITATION TYPE Ces tableaux répondent aux cas simples de charges réparties et travées égales. A partir du logiciel Cofra 4, votre agent répond dans les meilleurs délais à toute étude de plancher sur coffrage collaborant. Tôle interrompue sur appuis q = 5 dan/m jusque de à de à 3 de 3 à 35 de 35 à 36 de 36 à 3 de 3 à 39 de 39 à 4 de 4 à 43 de 43 à 45 de 45 à 46 de 46 à 49 de 49 à 5 de 5 à 5 de 5 à 5 de 5 à 53 de 53 à 54 de 54 à 55 de 55 à 56 de 56 à 5 de 5 à 59 de 59 à 6 e =,5 mm PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R ST PAF-R ST PAF-R ST 5 PAF-R ST PAF-R ST 5 PAF-R ST 5 PAF-R ST 3 PAF-R 3 ST 3 PAF-R 3 ST 35 PAF-R 4 ST 35 PAF-R 4 ST 5 PAF-R 5 ST 35 PAF-R 5 ST 5 PAF-R 6 ST 35 PAF-R 6 ST 45 PAF-R 6 ST 6 PAF-R ST 45 PAF-R ST 5 PAF-R ST 5 PAF-R ST 6 q = 35 dan/m jusque de à de à 3 de 3 à 34 de 34 à 35 de 35 à 36 de 36 à 3 de 3 à 39 de 39 à 4 de 4 à 44 de 44 à 46 de 46 à 4 de 4 à 4 de 4 à 49 de 49 à 5 de 5 à 5 de 5 à 5 de 5 à 53 de 53 à 54 de 54 à 55 de 55 à 56 de 56 à 5 de 5 à 5 de 5 à 59 de 59 à 6 e =,5 mm PAF-R PAF-R PAF-R ST PAF-R ST PAF-R ST 5 PAF-R ST 3 PAF-R ST 35 PAF-R ST 3 PAF-R ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R 3 ST 35 PAF-R 4 ST 35 ST 4 ST 5 PAF-R 5 ST 35 ST 5 ST 5 PAF-R 6 ST 45 ST 6 ST 5 PAF-R ST 45 PAF-R ST 45 PAF-R 9 ST 45 PAF-R ST 45 PAF-R ST 45 PAF-R ST 5 PAF-R 4 ST 45 PAF-R 5 ST 45 PAF-R ST 45 Tôle interrompue sur appuis q = 5 dan/m jusque 5 de 5 à de à 3 de 3 à 3 de 3 à 3 de 3 à 33 de 33 à 34 de 34 à 36 de 36 à 3 de 3 à 39 de 39 à 4 de 4 à 43 de 43 à 44 de 44 à 46 de 46 à 4 de 4 à 4 de 4 à 49 de 49 à 5 de 5 à 5 de 5 à 5 de 5 à 53 de 53 à 54 de 54 à 55 e =,5 mm PAF-R PAF-R PAF-R ST PAF-R ST 5 PAF-R ST 3 PAF-R ST 35 PAF-R ST 3 PAF-R ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R 3 ST 35 PAF-R 4 ST 35 PAF-R 5 ST 35 PAF-R 6 ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R 9 ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R 3 ST 35 PAF-R 4 ST 35 PAF-R 4 ST 45 PAF-R 5 ST 45 PAF-R ST 45 PAF-R ST 45 q = dan/m jusque de à 4 de 4 à 5 de 5 à 6 de 6 à de à 9 de 9 à 3 de 3 à 3 de 3 à 3 de 3 à 33 de 33 à 34 de 34 à 35 de 35 à 36 de 36 à 3 de 3 à 3 de 3 à 4 de 4 à 4 de 4 à 4 de 4 à 43 de 43 à 44 de 44 à 45 e =,5 mm PAF-R ST PAF-R ST PAF-R ST 5 ST ST PAF-R ST 5 PAF-R 3 ST 5 PAF-R 4 ST 5 PAF-R 4 ST 3 PAF-R 5 ST 3 PAF-R 6 ST 3 PAF-R 6 ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R 9 ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R 3 ST 35 PAF-R 6 ST 35 PAF-R ST 35 PAF-R ST 35 ecture des tableaux pour une pré-étude q = charge d exploitation q = q + g q = charge réelle d exploitation g = charges permanentes additionnelles (cloison, revêtement sol, fauxplafonds) considérées comme charges d exploitation. ex. : = 3,5 m q = 5 dan/m g = dan/m lire dans le tableau : q = 5 dan/m. PAF-R = épaisseur dalle d ST PAF-R = Trellis Soudé Général ST = Chapeaux Hypothèses complémentaires : Béton dosé à 35 kg/m 3 Flèche au coulage : = 4 Flèche active en service = 35 Retrait = 4 x -4 enrobage des chapeaux = cm chapeaux : nuance TS

11 Cofraplus 6 TABEAUX DONNANT A CHARGE D EXPOITATION MAXI en dan/m avec indication - Du nombre d en phase de coulage, - De la valeur mini et maxi de la section totale des armatures en treillis soudés à prévoir en partie supérieure de la dalle avec un enrobage de cm, Smini (cm /m) Smax (cm /m) Épaisseur Dalle en cm , , , Tôle interrompue sur appuis 4, , , , , 5, , 5,4 4, 5,4 5,4 5,4 Portée en cm ,4 5, e =,5 mm 5,4 5, ,4 5, ,4 5, ,4 6, ,4 6, ,4 6, ,4 6, ,4 6, Tôle interrompue sur appuis e =,5 mm Smini (cm /m) Smax (cm /m) 5,4 6, 5,4 6, 5,4 6, 5,43 6, 6, 6, 6, 6, 6,55 6,55 6,55 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 6,6 Épaisseur Dalle en cm Portée en cm étai étai au coulage au coulage 3 au coulage Hypothèses retenues : - Travées égales, - Charge d exploitation répartie, - Charge permanente nulle, - Béton de densité normale 4 kg/m3, - Acier armature : limite d élasticité 5 MPa, - Flèche au coulage = /4, - Flèche active en service = /35 si 35 cm et / +,5 cm si > 35 cm, - Réduction moment maxi sur appui = 5 %. Remarque : pour toutes autres hypothèses, calcul à reprendre.

12 Cofraplus 6 TABEAUX DE MISE EN ŒUVRE SUIVANT ES CHARGES D EXPOITATION TYPE Ces tableaux répondent aux cas simples de charges réparties et travées égales. A partir du logiciel Cofra 4, votre agent répond dans les meilleurs délais à toute étude de plancher sur coffrage collaborant. q = 5 dan/m jusque 34 de 34 à 36 de 36 à 3 de 3 à 39 de 39 à 43 de 43 à 45 de 45 à 46 de 46 à 4 de 4 à 5 Pose en continu e =,5 mm PAF-R PAF-R ST PAF-R PAF-R ST ST ST ST ST ST 3 ST ST 3 ST 5 ST 4 ST 5 ST 5 ST 5 q = 35 dan/m jusque 3 de 3 à 33 de 33 à 34 de 34 à 36 de 36 à 3 de 3 à 3 de 3 à 39 de 39 à 4 de 4 à 4 de 4 à 4 de 4 à 43 de 43 à 44 de 44 à 45 de 45 à 46 de 46 à 4 de 4 à 4 de 4 à 49 de 49 à 5 e =,5 mm PAF-R PAF-R PAF-R ST ST PAF-R ST PAF-R ST ST ST ST 5 ST ST ST ST 5 ST ST 5 ST 3 ST 5 ST 3 ST ST 4 ST 5 ST 4 ST ST 5 ST 5 ST 5 ST ST 5 ST 35 ST 6 ST 5 ST 6 ST 35 q = 5 dan/m jusque 6 de 6 à de à 3 de 3 à 3 de 3 à 34 de 34 à 36 de 36 à 3 de 3 à 4 de 4 à 4 de 4 à 4 de 4 à 43 de 43 à 44 de 44 à 45 de 45 à 4 de 4 à 4 de 4 à 49 de 49 à 5 Pose en continu e =,5 mm ecture des tableaux pour une pré-étude q = charge d exploitation q = q + g q = charge réelle d exploitation g = charges permanentes additionnelles (cloison, revêtement sol, faux-plafonds) considérées comme charges d exploitation. ex. : = 4, m q = 5 dan/m g = dan/m lire dans le tableau : q = 5 dan/m. = épaisseur dalle d ST ST ST = Trellis Soudé Général ST = Chapeaux PAF-R PAF-R ST PAF-R ST ST ST ST ST ST ST ST ST 3 ST ST 4 ST ST 5 ST ST 5 ST 5 ST 6 ST ST ST ST ST 5 ST ST 5 ST 9 ST 5 ST ST 3 ST 3 ST 3 q = dan/m jusque de à de à 4 de 4 à 5 de 5 à 6 de 6 à de à de à 9 de 9 à 3 de 3 à 3 de 3 à 3 de 3 à 33 de 33 à 34 de 34 à 35 de 35 à 36 de 36 à 3 de 3 à 39 de 39 à 4 de 4 à 4 de 4 à 4 de 4 à 43 de 43 à 44 de 44 à 45 Hypothèses complémentaires : Béton dosé à 35 kg/m 3 Flèche au coulage = 4 Flèche active en service = 35 Retrait = 4 x -4 enrobage des chapeaux = cm chapeaux : nuance TS e =,5 mm PAF-R PAF-R ST PAF-R ST ST ST PAF-R ST ST ST PAF-R ST ST ST PAF-R ST ST ST 3 ST ST 5 ST ST 6 ST ST 6 ST ST ST ST ST ST 9 ST ST ST ST ST ST ST ST 3 ST ST 6 ST 5 ST ST 5 ST ST 5

13 Cofraplus 6 TABEAUX DONNANT A CHARGE D EXPOITATION MAXI en dan/m avec indication - Du nombre d en phase de coulage, - De la valeur mini et maxi de la section totale des armatures en treillis soudés à prévoir en partie supérieure de la dalle avec un enrobage de cm, Smini (cm /m) Smax (cm /m) Épaisseur Dalle en cm ,3 3, , , , Pose en continu 3, , Portée en cm e =,5 mm , , , , Pose en continu e =,5 mm Smini (cm /m) Smax (cm /m) Épaisseur Dalle en cm ,4 5,4 5,4 5,4 5,4 5,4 5,4 5,4 5, ,4 Portée en cm ongueur supérieure à 5 mètres. étai étai au coulage au coulage 3 au coulage Hypothèses retenues : - Travées égales, - Charge d exploitation répartie, - Charge permanente nulle, - Béton de densité normale 4 kg/m3, - Acier armature : limite d élasticité 5 MPa, - Flèche au coulage = /4, - Flèche active en service = /35 si 35 cm et / +,5 cm si > 35 cm, - Réduction moment maxi sur appui = 5 %. Remarque : pour toutes autres hypothèses, calcul à reprendre. 3

14 Cofraplus 6 PRESTATIONS COMPÉMENTAIRES Cofraplus 6 P (prépercé) : il convient de faire vérifier par nos services Assistance Technique, les performances admissibles en phase coulage. Note de calcul spécifique établie par le logiciel Cofra 4 (disponible sur demande). Coffrage des rives e coffrage des rives est constitué par des costières en tôle d acier galvanisée pliées à l équerre. ongueurs usuelles de à 4 mètres. Épaisseur plancher d en cm de à 4 5 Épaisseur minimum de tôle en mm,,5, es bandes de rappel éventuelles sont à prévoir sur chantier. d d Trémies Réservation de trémies de petites dimensions (5 x 5 cm maximum) a réservation de trémies, préparées à l avance avant coulage du béton, peut être réalisée par un coffrage en tôle livrable aux dimensions souhaitées. Trémies de plus grandes dimensions Un système de trémie composé d équerres transversales, longitudinales et de cornières de maintien peut être utilisé. Ce système, incorporé dans la dalle, joue le rôle de chevêtre et permet le renforcement de la dalle autour de la trémie. es différents composants du système sont livrables aux dimensions souhaitées. 6 cm mini. 6 cm mini. Closoirs mousses : voir croquis ci-dessous. - épaisseur 4 mm - longueur 35 mm - partie autocollante Adhésif 35 TREIS SOUDÉS (NF A 35-6 et NF A 35-4) Section S E D Abouts ongueur Masse Surface Masse Désignation S s e d AV - AR de fils largeur nominale rouleau panneau ad ag N ou ADETS l panneau cm /m cm /m mm mm mm/mm m kg/m m kg PAF-R 4,5 5/5 3,6,53 3 4,5 /,4,4,64 9, ST,9,9 5,5 / 4,,9 5,5 / 4,4,,5,54 ST,9, /5 6 6,, 3 5/5,4,4 4,4 35, ST 5,5,5 5 5/5 6 6,, 3 5/5,4 3, 4,4 43,49 ST 3,3,3 6 5/5 4 6,, 3 5/5,4 3,36 4,4 46,46 ST 35 3,5 3,5 5/5 4 6,, 3 5/5,4 4,6 4,4 5,9 ST 45 4,4 4, /5 6 6,,6 3 5/5,4 4,643 4,4 66,6 ST 5 5,3 5,3 5/5 4 6,,6 3 5/5,4 5,6 4,4 5,4 ST 6 6,36 6,36 9 5/5 4 6,,5 5/5 3,4 6,965 4,4,3 x ST 35,, 5/5 4 6,,56 3 5/5,4,5 4,4 5,9 x ST 45,4, /5 6 6, 3,3 3 5/5,4 9,6 4,4 66,6 x ST 5,6,6 5/5 4 6, 3,36 3 5/5,4,534 4,4 5,4 x ST 6,, 9 5/5 4 6, 5, 5/5 3,4 3,93 4,4,3 4

15 Cofraplus 6 Date : QUESTIONNAIRE VOS COORDONNÉES Société : Demandeur : Mme, Mr. Chantier : Surface : Téléphone : Fax : PORTÉE : VOTRE CAS appuis l l : m 3 appuis l l l : m l : m 4 appuis l l l3 l : m l : m l 3 : m Surcharges d'exploitation : dan/m Charges permanentes : dan/m (hors poids propre du plancher) Épaisseur totale de plancher souhaitée : cm Possibilité d étai au coulage Oui Non Pour tout autre cas de charge, joindre un plan détaillé. Service Assistance Technique Clientèle - Tél Fax

16 9 THOUARE Z.A.C. de la Baudinièr e THOU ARE Tél F ax : HAGETMAU Z.I. route d'or the z 4 - HA GETMA U Tél F ax : ONNAING, rue Roger Salengr o ONNAING Tél F ax : HAIRONVIE 6, route de la Fo rg e 55 - HAIRONVIE Tél F ax : DIEMOZ Z.A. route de Bourgoin 39 - DIEMOZ Tél. 4 9 F ax : Arval 6, route de la Forge 55 Hairo nv ille Tél F ax : Site : va l-construc tion.com Édition n 3 octobre Cette brochure n est pas un document contractuel. es renseignements techniques mentionnés dans tous les documents sont donnés à titre indicatif et ne sauraient en aucun cas engager notre responsabilité. En cas de contradiction avec les documents officiels plus récents, ceux-ci prévaudront. Création et impression :

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 Plancher collaborant Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 V1/2011 caractéristiques du profil DÉTAIL GÉOMÉTRIQUE DU 22 728 104 épaisseur (mm) 0,5 0,7 poids (dan/m 2 ) 5,3 7,4 APPLICATION CONSEILLÉE

Plus en détail

Guide des systèmes planchers

Guide des systèmes planchers Arval Guide des systèmes planchers COFRASOL COFRAPLUS COFRASTRA COFRASTRA DÉCIBEL COFRADAL 200 GLOBALFLOOR SUPPORTSOL SUPPORTSOL DÉCIBEL COFRATHERM Arval Arval l offre systèmes de planchers Arval introduction

Plus en détail

DISPOSITIONS GÉNÉRALES

DISPOSITIONS GÉNÉRALES DISPOSITIONS GÉNÉRALES ÉTAIEMENT 2 MANUTENTION La manutention manuelle est aisée en raison de la légèreté des poutrelles FILIGRANE. Toutefois, en cas de manutention par grue avec élingues ou palonnier,

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

ÉLÉMENTS D'ISOLATION ACOUSTIQUE HALFEN ISI 10-F BÉTON

ÉLÉMENTS D'ISOLATION ACOUSTIQUE HALFEN ISI 10-F BÉTON ÉLÉMENTS D'ISOLATION ACOUSTIQUE HALFEN ISI 10-F BÉTON SOMMAIRE Pages L'acoustique dans le bâtiment : amortissement des bruits d'impact dans les escaliers 3 Méthodes de mesure et de justification Gamme

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES 1 INTRODUCTION AU PRODUIT 3 QUALITE PROFILS 4 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES 9 TABLEAU DE PRE-DIMENSIONNEMENT 10 2 INTRODUCTION AU PRODUIT DESCRIPTION Les

Plus en détail

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97)

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Préliminaires Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Ces obligations assurent la sécurité dans les escaliers

Plus en détail

LE GÉNIE PARASISMIQUE

LE GÉNIE PARASISMIQUE LE GÉNIE PARASISMIQUE Concevoir et construire un bâtiment pour qu il résiste aux séismes 1 Présentation de l intervenant Activité : Implantation : B.E.T. structures : Ingénierie générale du bâtiment. Siège

Plus en détail

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO NERGALTO, NERLAT, GALTO Facilité d emploi, Adaptabilité, Performance Les lattis métalliques nervurés NERLAT et NERGALTO sont la solution LATTIS adoptée par les

Plus en détail

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE 1 ENSA Paris-Val de Seine Yvon LESCOUARC H ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE Architecte : Norman FOSTER 2 LES BUREAUX EDF A TALENCE Ce bâtiment de bureaux conçu par l'agence de

Plus en détail

AUDIT DES PLANCHERS EXISTANTS

AUDIT DES PLANCHERS EXISTANTS Nice la Plaine 1 - Bt A3 RN 202 - Iscles des Arboras 06200 NICE Téléphone : 04 92 29 60 60 Télécopie : 04 93 83 83 36 Réf. client : NCA : /07 FT/FT MAIRIE DE NICE Direction des Bâtiments Communaux Service

Plus en détail

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER Laure Delaporte ConstruirAcier Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc SCHAFFNER des Ateliers SCHAFFNER chef de file du GT4 Jérémy TROUART de l Union des Métalliers

Plus en détail

8 LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET LA SERRURERIE

8 LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET LA SERRURERIE 8 LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET LA SERRURERIE De nombreux produits en acier (plats, tubes, barres, tiges, câbles, cornières ) sont utilisés pour les aménagements intérieurs et dans les éléments annexes

Plus en détail

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre D01 Protection au feu des structures Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre Généralités et principes La stabilité au feu des structures évite, en cas d incendie,

Plus en détail

Le Plancher Nouvelle Génération

Le Plancher Nouvelle Génération Le Plancher Nouvelle Génération ISOLTOP ZAC du Plan 191 Avenue du counoise 84320 Entraigues sur la sorgue Tel : 04 90 23 52 42 Fax : 04 90 23 51 83 contact@isoltop.com www.isoltop.com Version 5 1 Bien

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier Les mots de l escalier L escalier :ouvrage constitué d une suite régulière de plans horizontaux (marches et paliers) permettant, dans une construction, de passer à pied d un étage à un autre. L emmarchement

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 13/15-1273 Annule et remplace le Document Technique d Application 13/12-1140*V1 Chape non destinée à l enrobage de planchers chauffants Chape fluide

Plus en détail

Le livre. Choix et technique. Edition N 7

Le livre. Choix et technique. Edition N 7 Le livre Choix et technique Edition N 7 Créée en 1962, la SEAC est spécialisée dans la fabrication de planchers en béton précontraint et de produits en béton pressés. Elle exploite aujourd hui 20 sites

Plus en détail

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-F et P4-F 185 (Modèle standard) P2-F et P4-F 170 MODELE P2/4-F 170 P2/4-F 185 (Standard) P2/4-F 195 P2-F et P4-F 195 H 325 340 350 DH 156 171 181

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

16 cm. 31,5 cm. Rully. 20 tuiles au m 2. Lambert Guiraud. TBF Lahera

16 cm. 31,5 cm. Rully. 20 tuiles au m 2. Lambert Guiraud. TBF Lahera 3,5 cm cm Tuile petit moule 20 tuiles au m 2 Lambert Guiraud TBF Lahera Tu i l e P e t i t M o u l e Faible Impact tuile Environnemental Coloris : Ardoisé Caractéristiques techniques Type Double emboîtement

Plus en détail

Cornières égales selon NF EN 10056

Cornières égales selon NF EN 10056 Cornières égales selon NF EN 10056 Acier S 275 JR ou S 235 JR selon NF EN 10025 Dimensions en mm Poids au mètre Longueur 6m/6m200 12m/12m300 15m/15m300 20 x 20 x 3 0,880 x - - 25 x 25 x 3 1,120 x - - 30

Plus en détail

Document Technique d Application. Agilia sols A

Document Technique d Application. Agilia sols A Document Technique d Application Référence Avis Technique 12/09-1553*V2 Annule et remplace le Document Technique d Application 12/09-1553*V1 Intègre le modificatif 12/09-1553*02 Mod Chape fluide à base

Plus en détail

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses.

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. isolation thermique support d étanchéité sur bac acier ou bois

Plus en détail

Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars. Poutrelle Angelina. L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence

Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars. Poutrelle Angelina. L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars Poutrelle Angelina L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence Poutrelle Angelina Une idée audacieuse adaptée à un produit industriel Plus

Plus en détail

NOXTECH GARDE-CORPS EN VERRE. économique sûr facile à monter. Le système de balustrade

NOXTECH GARDE-CORPS EN VERRE. économique sûr facile à monter. Le système de balustrade NOXTECH Le système de balustrade GARDE-CORPS EN VERRE économique sûr facile à monter PROFIL POUR GARDE-CORPS EN VERRE Le verre remplace ou complète toujours plus les matériaux conventionnels, il permet

Plus en détail

GLOSSAIRE DU BÉTON ARMÉ

GLOSSAIRE DU BÉTON ARMÉ GLOSSAIRE DU BÉTON ARMÉ Accessoires Articles, à l'exception des barres d'armature; par exemple, les supports de barre. Adhérence Force de liaison entre l'acier d'armature et le béton. Armature en cisaillement

Plus en détail

Ecophon Advantage A 20 mm

Ecophon Advantage A 20 mm Ecophon Advantage A 20 Pour des applications nécessitant un plafond suspendu facile à installer et à démonter, tout en répondant aux conditions fonctionnelles de base. Ecophon Advantage A se pose sur ossature

Plus en détail

Utilisation des tabelles de dimensionnement

Utilisation des tabelles de dimensionnement ponctuelle Tabelle A - Sans tuyaux de chauffage sol Tabelle B - Avec tuyaux de chauffage sol répartie Tabelle C - Résistance à la compression de l'isolation thermique par m 2 Utilisation des tabelles de

Plus en détail

Echafaudages Caractéristiques générales

Echafaudages Caractéristiques générales Echafaudages Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 2009 Echafaudage multidirectionnel, multiniveaux 12 7 22 20 14 11 23 21 6 15 13 10 4 5 18 17 16 19 3 9 8 2 1 1 Cale-bois 2 Socle réglable 3 Poteau

Plus en détail

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

Avis Technique 14/12-1797*V1

Avis Technique 14/12-1797*V1 Avis Technique 14/12-1797*V1 Edition intégrant un modificatif Annule et remplace l Avis Technique 14/12-1797 Système mis en œuvre en structure Plancher chauffant hydraulique Hydraulic heating underfloor

Plus en détail

Exemple d application du EN 1993-1-2 : Poutre fléchie avec section tubulaire reconstituée

Exemple d application du EN 1993-1-2 : Poutre fléchie avec section tubulaire reconstituée Exemple d application du EN 1993-1-2 : Poutre fléchie avec section tubulaire reconstituée P. Schaumann, T. Trautmann University of Hannover Institute for Steel Construction, Hannover, Germany 1 OBJECTIF

Plus en détail

SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM

SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM Nouvelle solution en grès cérame grande épaisseur pour l aménagement extérieur. Dalles en grès cérame fin coloré pleine masse de 2 cm d épaisseur, obtenues par atomisation

Plus en détail

MACONNERIE/GROS OEUVRE

MACONNERIE/GROS OEUVRE GIDE AVANT METRE MACONNERIE/GROS OEVRE MET 2 ORDRE D EXECTION Infrastructure Maçonnerie soubassement : murs, poteaux, poutres, chaînages, enduit d étanchéité, escaliers Maçonnerie superstructure : Dallage

Plus en détail

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

TUBES ET ACCESSOIRES Serrurier A ailettes Construction Canalisation Spéciaux

TUBES ET ACCESSOIRES Serrurier A ailettes Construction Canalisation Spéciaux TUBES ET ACCESSOIRES 47 Serrurier A ailettes Construction Canalisation Spéciaux Possibilité d autres sections sur demande. Les caractéristiques indiquées sont théoriques et non garanties. TUBES 48 TUBES

Plus en détail

FICHES PRODUITS DIMENSIONS. FINITIONS Volées droites. Escaliers hélicoïdaux. Escaliers hélicoïdaux avec palier. tournant

FICHES PRODUITS DIMENSIONS. FINITIONS Volées droites. Escaliers hélicoïdaux. Escaliers hélicoïdaux avec palier. tournant FICHES PRODUITS Volées droites Escaliers hélicoïdaux Escaliers hélicoïdaux avec palier Escaliers balancés sur voile de 15cm ½ tournant Escaliers balancés sur voile de 15cm ¾ tournant Escaliers balancés

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement.

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Isolation thermique plus qu une simple protection de l environnement Une isolation thermique optimale

Plus en détail

>I Maçonnerie I Escaliers

>I Maçonnerie I Escaliers ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières g Terminologie n Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 PROCES-VERBAL PROCES-VERBAL DE CLASSEMENT n 13 A - 789 Résistance au feu des éléments de construction selon

Plus en détail

Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols Grands formats - Travaux neufs

Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols Grands formats - Travaux neufs Revêtements de sols intérieurs en carreaux céramiques de grand format et de format oblong collés au moyen de mortiers-colles dans les locaux P3 au plus en travaux neufs Cahier des Prescriptions Techniques

Plus en détail

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests Notice Produit Edition 09.2012 Identification no4794 Version no. 2012-208 Sarnavap 5000E SA Pare-vapeur Description du produit Sarnavap 5000E SA est un pare-vapeur auto-adhésif pour système en adhérence

Plus en détail

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois.

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. Isolation thermique support d étanchéité sur bac acier ou bois

Plus en détail

SANDWICH CHEVRONNÉ Détails de mise en œuvre

SANDWICH CHEVRONNÉ Détails de mise en œuvre SANDWICH CHEVRONNÉ Un système de toiture Détail de toiture avec ferme Poinçon Entrait retroussé Échantignolle Panne faîtière Semelle Panne intermédiaire Arbalétrier 2 Détail de toiture avec mur de refend

Plus en détail

Le guide du marquage CE

Le guide du marquage CE Le guide du marquage CE Introduction VOUS AIDER A CONNAITRE LES IMPLICATIONS DU MARQUAGE CE ET LES OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES Le marquage CE constitue le signe visible permettant aux produits qui en sont

Plus en détail

Fixateurs pour murs périmétriques 3.2.4. 3.2.4.1 Description de l'application. 3.2.4.2 Description du produit. 3.2.4.3 Composition.

Fixateurs pour murs périmétriques 3.2.4. 3.2.4.1 Description de l'application. 3.2.4.2 Description du produit. 3.2.4.3 Composition. s pour murs périmétriques.....1 de l'application Les murs périmétriques, en tant que partie intégrante des murs-rideaux et des charpentes claires, sont courants dans les structures métalliques. Des profilés

Plus en détail

Le chantier compte 4 étapes :

Le chantier compte 4 étapes : 02 Bien mettre en place le 03 béton désactivé La technique du béton désactivé consiste à mettre en valeur les granulats en éliminant la couche superficielle du mortier en surface. Un chantier de béton

Plus en détail

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-f & P4-f - 185/180 - Standard P2-f & P4-f - 170/165 - Compact P2-f & P4-f - 200/195 - Confort MODELE H DH P2f-4f - 185/180 - Standard 340 171 P2f-4f - 170/165 - Compact

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles bac.bourg@alpes-controles.fr - RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: BT120018 indice 0 NOM DU PROCEDE: MODULES PHOTOVOLTAIQUES ASSOCIES EN POSE PORTRAIT OU PAYSAGE:

Plus en détail

LA DALLE PORTANTE POLIELIT. Élément de structure pré-calculé immédiatement accessible EN MATIÈRE DE CONSTRUCTION

LA DALLE PORTANTE POLIELIT. Élément de structure pré-calculé immédiatement accessible EN MATIÈRE DE CONSTRUCTION LA DALLE PORTANTE Élément de structure pré-calculé immédiatement accessible POLIELIT INNOVAZIONI EPS POUR IN LES EPS INNOVATIONS PER L EDILIZIA EN MATIÈRE DE CONSTRUCTION LA FABRIQUE DES SOLUTIONS 4 L

Plus en détail

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti .0 RISQUES GEOLOGIQUES DU SITE NOTES. LIQUÉFACTION : On ne doit pas trouver de sols granulaires liquéfiables, lâches, saturés, ou qui pourraient compromettre la performance sismique du bâtiment, dans des

Plus en détail

Profils de sol en aluminium pour garde-corps en verre. www.designproduction.fr

Profils de sol en aluminium pour garde-corps en verre. www.designproduction.fr Profils de sol en aluminium pour garde-corps en verre www.designproduction.fr PROFILS DE SOL ALUMINIUM SYSTÈME DE GARDE CORPS EN VERRE Les profils pour les serruriers, métalliers, miroitiers Nous disposons

Plus en détail

PROGRAMME ESCALIERS ESCALIERS ET ACCESSOIRES

PROGRAMME ESCALIERS ESCALIERS ET ACCESSOIRES PROGRAMME ESCAIERS ESCAIERS ET ACCESSOIRES UN CHOIX IMPORTANT E PROGRAMME ESCAIERS longueur m/ to./ Marches-blocs* en cm palette palette Revêtements gravillons lavés (G) lavé (R) lavé fin (F) poncé + grenaillé

Plus en détail

Poutre en I. Le guide d emploi. L essentiel pour une bonne réalisation. dcembre 2009

Poutre en I. Le guide d emploi. L essentiel pour une bonne réalisation. dcembre 2009 La Poutre en I Le guide d emploi L essentiel pour une bonne réalisation dcembre 2009 Nos partenaires AGINCO 6 rue Henry Potez Z.I. Nord 28100 DREUX Tél : 02 37 42 51 00 Fax : 02 37 42 50 10 Web : www.aginco.fr

Plus en détail

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Matière : Couleur : Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Gris Recommandations d usage : Pression (dépend du facteur de forme) Déflexion Pression statique maximum :. N/mm ~ % Pression dyn. maximum :. N/mm

Plus en détail

LC HC LC+90 HC+ 90 LC+180 HC+110 LC+240 HC+115 HC+130 HC-50 HC-10 HC+580 3320

LC HC LC+90 HC+ 90 LC+180 HC+110 LC+240 HC+115 HC+130 HC-50 HC-10 HC+580 3320 2 3 4 5 6 7 de commande = nominales de la baie de baie maxi L H Hors tout huisserie et mécanisme (1) L H en largeur (2) Novoporte motorisé avec Novomatic Hauteur de manuel Hauteur de motorisé Novoporte

Plus en détail

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières Terminologie Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. ATELIERS COMMUNAUX EXTENSION ET REHABILITATION Rue des Brelles 56200 - LA GACILLY

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. ATELIERS COMMUNAUX EXTENSION ET REHABILITATION Rue des Brelles 56200 - LA GACILLY CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LA GACILLY MAIRIE Rue de l Hôtel-de-Ville 56200 - LA GACILLY Tél. 02.99.08.10.18 - Fax 02.99.08.25.38 ATELIERS COMMUNAUX

Plus en détail

Ecophon Super G Plus A

Ecophon Super G Plus A Ecophon Super G Plus A Destiné aux plafonds de salles de sports, et aux environnements similaires comportant des risques d impacts mécaniques très forts. Ecophon Super G Plus A se compose d un système

Plus en détail

RAPPORT DE CLASSEMENT. RAPPORT DE CLASSEMENT n EFR-14-002348

RAPPORT DE CLASSEMENT. RAPPORT DE CLASSEMENT n EFR-14-002348 Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 n EFR-14-002348 Selon les normes EN 15650 : 2010 et EN 13501-3 : 2007 Concernant Une gamme de clapets type

Plus en détail

27 cm. 17 cm. Grand Cru. Tuile Grand Moule du Nord 14 tuiles au m 2. Lambert Guiraud. TBF Lahera

27 cm. 17 cm. Grand Cru. Tuile Grand Moule du Nord 14 tuiles au m 2. Lambert Guiraud. TBF Lahera cm 7 cm Tuile Grand Moule du Nord 4 tuiles au m 2 Lambert Guiraud TBF Lahera T u i l e G r a n d M o u l e d u N o r d Coloris : Sablé Bourgogne Vraie richesse des couleurs Proposée en 4 teintes nuancées,

Plus en détail

Coffrage MBA pour ceintures et linteaux

Coffrage MBA pour ceintures et linteaux Coffrage MBA pour ceintures et linteaux Une console d armature d un nouveau genre et un système d éléments à insérer les uns dans les autres pour fixer les barres d armature Le premier système de A à Z!

Plus en détail

CODE CIVIL DTU. Journal Officiel. Code Civil. Aspects réglementaires. document technique unifié. construction et. habitation

CODE CIVIL DTU. Journal Officiel. Code Civil. Aspects réglementaires. document technique unifié. construction et. habitation Aspects réglementaires code de la construction et de l habitation document technique unifié Journal Officiel CODE construction et CIVIL habitation DTU lois et décrets Aspects Réglementaires (normes, codes,

Plus en détail

des giratoires en béton

des giratoires en béton Chapitre Réalisation des giratoires en béton.1 Les giratoires en béton à dalles courtes.1.1 Les joints et leur calepinage.2 Les giratoires à dalles courtes goujonnées.3 Les giratoires en béton armé continu.

Plus en détail

Soutuile FR. M a n u e l d e p o s e

Soutuile FR. M a n u e l d e p o s e Soutuile FR M a n u e l d e p o s e Sommaire Caractéristiques des produits La gamme Soutuile FR............................................................................................... 4 Pose Soutuile

Plus en détail

ECHAFAUDAGE MULTIDIRECTIONNEL. «Multisystem»

ECHAFAUDAGE MULTIDIRECTIONNEL. «Multisystem» ECHAFAUDAGE MULTIDIRECTIONNEL «Multisystem» BP 41 44310 Saint-Philbert de Grand-Lieu Tel 02.40.78.97.22 Fax : 02.40.78.80.45 E mail : welcome@duarib.fr Web : www.duarib.fr Le MULTI SYSTEM Nomenclature

Plus en détail

[Colonnes mixtes acier-béton préfabriquées ORSO-V] Colonnes ORSO-V pour exigences statiques les plus élevées et dimensionnement efficace.

[Colonnes mixtes acier-béton préfabriquées ORSO-V] Colonnes ORSO-V pour exigences statiques les plus élevées et dimensionnement efficace. Journal pour la clientèle de F.J. Aschwanden SA Septembre 2010 [Colonnes mixtes acier-béton préfabriquées ORSO-V] Colonnes ORSO-V pour exigences statiques les plus élevées et dimensionnement efficace.

Plus en détail

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» 2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE SP2-F et SP4-F 295/310 SP2-F et SP4-F 295/310 MODELE H DH SP2/4-F 295 295 163 SP2/4-F 310* 310 163 *Standard Garage avec porte frontale devant parking mécanique

Plus en détail

03500 Appui pour escalier ISOTREPP, L w. = 24 ou 28 db. Chapitre 03000 Édition 01 page 3.107. HBT-ISOL AG www.insonorisation.ch

03500 Appui pour escalier ISOTREPP, L w. = 24 ou 28 db. Chapitre 03000 Édition 01 page 3.107. HBT-ISOL AG www.insonorisation.ch Édition 0 page 3.0 03500 Appui pour escalier ISOTREPP, w = ou 8 db Copyright by Comme les appuis pour palier, les appuis pour escalier ISOTREPP remplissent deux fonctions principales: en premier lieu,

Plus en détail

Pionnier de l isolation phonique depuis 1980

Pionnier de l isolation phonique depuis 1980 Pionnier de l isolation phonique depuis 1980 Description de produit Isolation phonique dans la cuisine La norme suisse et la norme européenne SELON SIA 181:2006 Situation de départ Les activités pratiquées

Plus en détail

Partie non ressaisie intentionnellement (voir ci-dessous)

Partie non ressaisie intentionnellement (voir ci-dessous) - 39 - Partie non ressaisie intentionnellement (voir ci-dessous) Les modules sont en outre équipés de 4 patins de caoutchouc (125 x 125 x 20) afin d améliorer l adhérence au sol du dispositif. 2. Dimension

Plus en détail

LES MENUISERIES INTÉRIEURES

LES MENUISERIES INTÉRIEURES Les portes intérieures Seuls les ouvrages relatifs aux portes intérieures sont décrits ci-après. Pour la description des pièces de bois (montant, traverse ) et des accessoires de quincaillerie (paumelle,

Plus en détail

Global Construct - www.globalconstruct.be. global construct. Fabriquez vous-même vos propres blocs de béton!

Global Construct - www.globalconstruct.be. global construct. Fabriquez vous-même vos propres blocs de béton! global construct Fabriquez vous-même vos propres blocs de béton! Nos produits Bloc Global Construct Bloc de coffrage (Bloc de mur) K=0,111! Le Bloc Global Construct est le résultat d années d expériences

Plus en détail

La construction métallique mixte un système allégé innovant

La construction métallique mixte un système allégé innovant Journée Construction Acier 2013 mercredi le 27 novembre, Luxembourg La construction métallique mixte un système allégé innovant Bachelor / Master en Ingénierie Dr.- Ing. M. Schäfer Dr.-Ing. Markus Schäfer

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble.. 1 Définition GÉNÉRALITÉS Statique 1 2 Systèmes matériels et solides Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..une pièce mais aussi un liquide ou un gaz Le solide : Il est supposé

Plus en détail

26/02/2011. Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire. Charpente traditionnelle. Structure principale. Structure principale.

26/02/2011. Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire. Charpente traditionnelle. Structure principale. Structure principale. Pièces constitutives d une charpente Charpente traditionnelle Structure principale Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire 2 1 5 4 3 1 - Panne 2 - Panne faitière 3 - Sablière 4 - Chevron

Plus en détail

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures TZ-fert_franz.QXD 20.09.2006 13:52 Uhr Seite 1 Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures Préparation: Ajouter la quantité d eau requise (voir indications

Plus en détail

Dalle Activ Kerkstoel Activation du noyau de béton

Dalle Activ Kerkstoel Activation du noyau de béton Dalle Activ Kerkstoel Activation du noyau de béton Basé sur l expérience, piloté par l innovation L activation du noyau de béton : un système bien conçu, économe et durable. Construire selon ce principe,

Plus en détail

Société Métallurgique du Forez Pont de la Fumée BP12 Moingt 42601 Montbrison Cedex Tél. Standard : (33) 04 77 96 20 10 Fax rideaux : (33) 04 77 58 59

Société Métallurgique du Forez Pont de la Fumée BP12 Moingt 42601 Montbrison Cedex Tél. Standard : (33) 04 77 96 20 10 Fax rideaux : (33) 04 77 58 59 Société Métallurgique du Forez Pont de la Fumée BP12 Moingt 42601 Montbrison Cedex Tél. Standard : (33) 04 77 96 20 10 Fax rideaux : (33) 04 77 58 59 14 SOMMAIRE 1 - FICHES TECHNIQUES... 3 1.1 - VUES ECLATEES

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

Grilles acoustiques. Type NL 6/6/F/2

Grilles acoustiques. Type NL 6/6/F/2 Grilles acoustiques Type NL //F/ Sommaire Description Description Exécutions Dimensions et poids Constructions modulaires Options Installation 5 Données techniques, type NL Données techniques type, NL

Plus en détail

B.60. Conception des bâtiments d industrie de commerce et de stockage VERS UNE ARCHITECTURE DE COMPOSANTS EN BÉTON COLLECTION T ECHNIQUE C IMBÉTON

B.60. Conception des bâtiments d industrie de commerce et de stockage VERS UNE ARCHITECTURE DE COMPOSANTS EN BÉTON COLLECTION T ECHNIQUE C IMBÉTON COLLECTION T ECHNIQUE C IMBÉTON B.60 VERS UNE ARCHITECTURE DE COMPOSANTS EN BÉTON Conception des bâtiments d industrie de commerce et de stockage CENTRE D INFORMATION SUR LE CIMENT ET SES APPLICATIONS

Plus en détail

INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013

INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013 INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013 Ce document est susceptible d être révisé ou retiré de la circulation en tout temps. L état du document devra être vérifié par l utilisateur

Plus en détail

Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD

Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD 01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD Description Les cloisons séparatives de logements Placostil SAA (Séparative d Appartements à ossature Alternée) et

Plus en détail

le plancher intelligent

le plancher intelligent DELTAfloor FICHE PRODUIT Bas, léger, amovible le plancher intelligent laisse le passage aux câbles! Le plancher surélevé idéal en LOCATION et RENOVATION Système EXCLUSIF breveté Plancher surélevé MOBILIER

Plus en détail

Prise en compte des Eurocodes dans le dimensionnement d ouvrages d art courant en béton armé. Comparaison avec «l ancienne» réglementation.

Prise en compte des Eurocodes dans le dimensionnement d ouvrages d art courant en béton armé. Comparaison avec «l ancienne» réglementation. Prise en compte des Eurocodes dans le dimensionnement d ouvrages d art courant en béton armé. Comparaison avec «l ancienne» réglementation. Projet de Fin d Etude Auteur : GODARD Sandy Elève ingénieur en

Plus en détail

Vu pour enregistrement le 17 février 2006

Vu pour enregistrement le 17 février 2006 Avis Technique 3/05-445 Annule et remplace l Avis Technique 3/01-358 Composants structuraux Structural components Strukturelle bestandteile escaliers helicoïdaux GANTOIS Titulaire : Etablissements GANTOIS.

Plus en détail

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m²

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Cahier de charge NON définitif. Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux bois ou la mise en œuvre de techniques

Plus en détail

Les bâtiments modulaires

Les bâtiments modulaires Les bâtiments modulaires Différents types de bâtiments : Le bâtiment modulaire est une construction légère conçue pour une utilisation temporaire ou permanente, constituée d une structure métallique en

Plus en détail

Schalung & Gerüst. Echafaudage de façade

Schalung & Gerüst. Echafaudage de façade Schalung & Gerüst Echafaudage de façade Simple, pratique et économique Qu'il s'agisse d'une nouvelle construction ou d'une réfection, de petits ou de grands bâtiments, NOR48 est un système d'échafaudage

Plus en détail

La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round.

La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round. 1 Objet La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round. Le système complet comprend les éléments suivants: Panneaux Poteaux Accessoires tels que fixations

Plus en détail

LA RUBRIQUE «SUR MESURE»

LA RUBRIQUE «SUR MESURE» LA RUBRIQUE «SUR MESURE» MOYENS D ACCÈS EN HAUTEUR NOS EXPERTS ONT IMAGINÉ VOS SOLUTIONS. Maintenance industrielle, aéronautique, agro-alimentaire, logistique, transport, btp, entretien de mobilier urbain

Plus en détail