Utilisation des tabelles de dimensionnement

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Utilisation des tabelles de dimensionnement"

Transcription

1 ponctuelle Tabelle A - Sans tuyaux de chauffage sol Tabelle B - Avec tuyaux de chauffage sol répartie Tabelle C - Résistance à la compression de l'isolation thermique par m 2 Utilisation des tabelles de dimensionnement xemple 1 - xemple 2 - xemple 3 -

2 Utilisation des tabelles de dimensionnement xemple 1: Données: - Hauteur totale chape avec isolation et revêtement (entre étages) 10 cm - Avec tuyaux de chauffage - s 200 kg/m 2 (habitation) uniformément répartie. On cherche: paisseur de la chape ciment pour une isolation maximale thermique et phonique. Bases: habitation 200 kg/m 2 charge utile. - Tabelle : - Toutes les isolations T/S soit en rouleaux ou en panneaux sont possibles (également 43/40). - Tabelle C: - our une charge de 200 kg/m 2 uniformément répartie, il y a lieu de compter avec max. 100 kg pour une charge ponctuelle, dans sa position la plus défavorable. : Ø charge ponctuelle max. 5 cm il s'en suit: goroll-t/s- ou gopor-t/s isolation aux bruits d'impacts 22/20 pour une chape ciment avec armature 70 mm On choisit: Isolation aux bruits d'impact goroll-t/s 22/20 1) 20 mm Chape ciment avec armature de retrait et chauffage sol 70 mm Revêtement env. 10 mm Hauteur totale env. 100 mm Remarques: Sans tuyaux de chauffage, l'épaisseur de la chape peut être réduite à 60 mm, ce qui permet d'augmenter l'isolation à 30 mm. La construction sera la suivante: Isolation aux bruits d'impact goroll-t/s 32/30 1) 30 mm Chape ciment avec armature de retrait sans chauffage sol 60 mm Revêtement env. 10 mm Hauteur totale env. 100 mm 1) 20 mm = épaisseur sous charge

3 Utilisation des tabelles de dimensionnement xemple 2: Données: - Hauteur totale chape avec isolation thermique (exposition voitures) 15.6 cm. - Sans chauffage par le sol. - s: Voitures jusqu'à 3 tonnes (charges ponctuelles jusqu'à 750 kg) charge répartie p 600 kg/m 2. On cherche: paisseur et armature statique de la chape ciment. Bases: artisanat p 600 kg/m 2. - Tabelle : Toutes les isolations thermiques peuvent être utillisées depuis le T/S 11/10 jusqu'au gosol. Contrôle: charge ponctuelle 750 kg par roue (ø ponctuelle env. 10 cm) Dimensionnement selon tabelle A (armature statique minimale) : charge ponctuelle = 1000 kg (sécurité). - Tabelle A: n employant goroll-f30 ou gopor F30: -> épaisseur minimale de la chape = 140 mm n employant gosol F50: -> épaisseur minimale de la chape = 130 mm On choisit: gosol F50 isolation thermique 20 mm Chape ciment avec 2 x armature statique K mm Revêtement époxy env. 6 mm Hauteur totale env. 156 mm Remarques: La charge ponctuelle maximale (charge par roue) est d'env. 750 kg. Cette valeur se trouve exactement au milieu des valeurs entre 500 kg et 1000 kg. Le dimensionnement de la chape est par conséquent avec 250 kg du bon côté. Si la charge ponctuelle pouvait être réduite à 500 kg, la tabelle A (armature minimale) pourrait être prise en considération avec une chape de 80 mm, une armature et une isolation gosol. Une réduction de l épaisseur de la chape est envisageable à condition de mettre en oeuvre une armature renforcée (= nappe d armature inférieure et supérieure!). Cas à définir avec i ingénieur!

4 Utilisation des tabelles de dimensionnement xemple 3: Données: - Hauteur totale de la dalle en béton avec isolation thermique (halles des machines avec presses): 20 cm. - Sans chauffage par le sol. - industrie 8000 kg/m 2 uniformément répartie. - ponctuelle maximale: presse 12 to profil d'appui 1200 mm x 400 mm -> sans influence. - élévateur charge 1.2 to. charge utile. - charge ponctuelle avant 1500 kg (appui env. ø 15 cm ). On cherche: paisseur et armature statique de la chape. reuves: Tabelle (charge uniformément répartie p = 8000 kg/m 2 ) -> seul les types d'isolation godur F40 et gosol F50 entrent en ligne de compte. Critère charge ponctuelle: 1500 kg sur ø 15 cm. Variante a): Armature statique minimale - tabelle A Construction: gosol F50 20 mm Chape avec ciment 2 x K mm Hauteur totale env. 160 mm Variante b): Armature statique maximale. Cas limite: à définir par l ingénieur Construction: godur F40 20 mm Chape avec ciment 2 x K 283 (70 mm) 90 mm Hauteur totale env. 110 mm On choisit: Isolation thermique godur F40 (Isolation augmentée d'une épaisseur de 20 à 60 mm) 60 mm Chape ciment avec 2 x armature K mm Hauteur totale env. 200 mm Remarques: Comme on le remarque ci-dessus, la qualité des armatures statiques (une armature posée en haut et une dans le bas) influence considérablement l'épaisseur de la chape ciment. ar principe, il est judicieux de choisir une isolation thermique plus épaisse et en contrepartie diminuer l'épaisseur de la chape, tout en la renforçant avec les armatures adéquates. Les armatures statiques ne sont en principe employées que dans les constructions industrielles et artisanales. Une réduction de l épaisseur de la chape est envisageable à condition de mettre en oeuvre une armature renforcée (= nappe d armature inférieure et supérieure!). Cas à définir avec i ingénieur!

5 Tabelle A Chape ciment C30-F5 Dimensionnement chape avec charge ponctuelle Valeur selon tabelle = épaisseur minimale de la chape en ciment ( Valable uniquement pour les produits ) our constructions SANS tuyaux de chauffage de sol selon SIA 251: 2008 Avec armature minimale (armature de retrait en option) pour charge ponctuelle en fonction du niveau de charge et de la surface d'appui ø Tassement C C = (kn/cm Armature de retrait en option K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 utile Armature de retrait en option K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 utile Armature de retrait: milieu Armature de retrait en option K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 utile D Rouleaux / panneaux type La résistance à la compression augmente de gauche à droite. Cas de charge ponctuelle Isolation phonique Isolation thermique goroll - goroll - goroll - goroll - goroll - goroll - goroll - godur gosol gopor- gopor- gopor- gopor- gopor- gopor- gopor- T/S T/S T/S T/S T/S F 20 F 30 F 30 + F 40 F 50 épaisseur épaisseur épaisseur épaisseur épaisseur 43/40 32/30 22/20 17/15 11/ mm mm mm mm mm kg kg utile Armature de retrait en option K 71 K 71 K 71 K 71 K 71 K 71 K 71 K 71 K 71 K utile Armature de retrait en option K 71 K 71 K 71 K 71 K 71 K 71 K 71 K 71 K 71 K mplacement de l'armature: en haut Armature statique: utile en bas Armature de retrait en option Valeurs de résistance exigées de la chape K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 en ciment (au moins C 275/sable 0-8): σ r 2.5 N/mm2 bz (classe de résistance C30-F5) utile Calcul des moments de tassement (tassement elastique) selon Westergaard, H.M et Hahn, J.: Armature statique: haut haut: K 188 bas: K 188 m (milieu de la plaque) M 21.8 (1+ )lg h 3 γ ( C r 4 ) utile m (bord de la pl.) (4 lg a r a r R Armature statique: haut m (coin de la pl.) haut: ( (a r 2 ) ) bas: bord milieu 4 2 utile (1-γ ) 12 c coin a = Ø h Isolation Armature statique: haut haut: Chape en ciment (élastique) bas: Index : as néçessaire, selon la norme SIA 251 : Recommandé en présence de revêtements en carrelages rigides et sensibles. Version 2008 Index : oser de préférence des nappes d armature statique supérieures et inférieures.

6 Tabelle B Chape ciment C30-F5 Dimensionnement chape avec charge ponctuelle Valeur selon tabelle = épaisseur minimale de la chape en ciment ( Valable uniquement pour les produits ) our constructions AVC tuyaux de chauffage de sol selon SIA 251: 2008 Avec armature minimale (armature de retrait recommandé) pour charge ponctuelle en fonction du niveau de charge et de la surface d'appui ø Tassement C C = (kn/cm utile utile utile utile utile Armature de retrait Armature de retrait D Rouleaux / panneaux type La résistance à la compression augmente de gauche à droite. Cas de charge ponctuelle kg kg utile Armature de retrait utile Armature de retrait utile Armature de retrait utile Armature de retrait Armature statique: haut Armature statique: haut milieu en haut en bas Valeurs de résistance exigées de la chape en ciment (au moins C 275/sable 0-8): σ r 2.5 N/mm2 bz (classe de résistance C30-F5) Calcul des moments de tassement (tassement elastique) selon Westergaard, H.M. et Hahn, J.: m (milieu de la plaque) M m (bord de la pl.) 7.5 R m (coin de la pl.) 4 a = (1-γ Isolation phonique 2 ) 12 c h 3 Armature statique: haut Chape en ciment Index : De préférence utiliser une armature statique en haut et en bas! Index : Il est recommandé de prévoir une armature, vu que la chape avec chauffage au sol est en plus soumise à des contraintes thermiques (1+ )lg h 3 γ ( C r 4 ) 1 (4 lg a r a r ( (a r 2 ) bord milieu coin Ø ) Isolation (élastique) haut: bas: haut: bas: haut: bas: Isolation thermique goroll - goroll - goroll - goroll - goroll - goroll - goroll - godur gosol gopor- gopor- gopor- gopor- gopor- gopor- gopor- T/S T/S T/S T/S T/S F 20 F 30 F 30 + F 40 F 50 épaisseur épaisseur épaisseur épaisseur épaisseur 43/40 32/30 22/20 17/15 11/ mm mm mm mm mm K 71 K 71 K 71 K 71 K 71 K 71 K 71 K 71 K 71 K K 71 K 71 K 71 K 71 K 71 K 71 K 71 K 71 K 71 K K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 K K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 K 131 mplacement de l'armature: Armature de retrait: déterminant! Armature statique: déterminant! K 131 K 131 K 131 K 131 K K 131 K 131 K 131 K 131 K K 188 K Version 2008

7 Tabelle C Détermination de la résistance à la compression de l'isolation thermique et phonique sous charge uniformément répartie Valeur tabelle = affaissement de longue durée s ( t = 1-2 années) en mm. Sous charge constante p (charge utile uniformément répartie) et g (poids propre de la chape). 6) ( Valable uniquement pour les produits ) Tassement C C = (kn/cm 5) 5) 5) 5) 5) D Rouleaux / panneaux type uniformément répartie La résistance à la compression augmente de gauche à droite. Isolation phonique Isolation thermique goroll - goroll - goroll - goroll - goroll - goroll - goroll - godur gosol gopor- gopor- gopor- gopor- gopor- gopor- gopor- T/S T/S T/S T/S T/S F 20 F 30 F 30 + F 40 F 50 épaisseur épaisseur épaisseur épaisseur épaisseur 43/40 32/30 22/20 17/15 11/ mm mm mm mm mm p en kg/m2 g + p 320 kg/m2 200 d = 50 mm s 2.2 s 1.5 s 1.0 s 0.8 s 0.5 s < 0.1 s < 0.1 s < 0.1 s < 0.1 s < 0.1 U 1) g + p 440 kg/m2 300 = 60 mm s 3.1 s 2.2 s 1.5 s 1.2 s 0.8 s < 0.1 s < 0.1 s < 0.1 s < 0.1 s < 0.1 g + p 560 kg/m2 400 = 70 mm s 4.2 s 2.9 s 2.0 s 1.5 s 1.0 s < 0.1 s < 0.1 s < 0.1 s < 0.1 s < 0.1 g + p 810 kg/m2 600 = 90 mm s 6.6 s 4.6 s 3.1 s 2.4 s 1.6 s < 0.1 s < 0.1 s < 0.1 s < 0.1 s < 0.1 g + p 1040 kg/m2 800 = 100 mm Limite de la -- mise en -- oeuvre -- s < 0.1 s < 0.1 s < 0.1 s < 0.1 s < 0.1 g + p 1300 kg/m = 120 mm s < 0.1 s < 0.1 s < 0.1 s < 0.1 s < 0.1 g + p 2350 kg/m = 140 mm s < 0.1 s < 0.1 s < 0.1 s < 0.1 s < 0.1 g + p 3350 kg/m = 140 mm s 0.2 s 0.1 s < 0.1 s < 0.1 s < 0.1 g + p 4350 kg/m = 140 mm s 0.3 s 0.1 s 0.1 s < 0.1 s < 0.1 g + p 5400 kg/m = 160 mm s 0.4 s 0.2 s 0.1 s 0.1 s < 0.1 g + p 6400 kg/m = 160 mm s 0.2 s 0.2 s 0.1 s 0.1 g + p 7400 kg/m = 160 mm s 0.3 s 0.2 s 0.2 s 0.1 g + p 8450 kg/m = 180 mm s 0.4 s 0.3 s 0.2 s 0.2 g + p 9450 kg/m = 180 mm s 0.3 s 0.3 g + p kg/m = 180 mm s 0.4 s 0.4 utile Version ) - our habitations, locaux commerciaux, locaux de service, terrasses et locaux de garage pour voitures légères. 200 kg/m2 - our escaliers, balcons, salles de classes. 300 kg/m2 - our locaux de vente, couloirs, escaliers dans des lieux publiques, garages pour voitures jusqu'a 6 tonnes. 400 kg/m2 - Ces indications sont des valeurs moyennes. 5) - Moment de tassement avec une épaisseur D = 20 mm 6) - Ce cas de charge n est pas déterminant pour le dimensionnement de la chape. Se référer impérativement aux tabelles A ou C (s ponctuelles!)

Dalles alvéolées en béton précontraint. Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle!

Dalles alvéolées en béton précontraint. Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle! Dalles alvéolées en béton précontraint Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle! 1. Généralités Les planchers en béton, appelés hourdis, sont aujourd hui devenus des

Plus en détail

SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM

SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM Nouvelle solution en grès cérame grande épaisseur pour l aménagement extérieur. Dalles en grès cérame fin coloré pleine masse de 2 cm d épaisseur, obtenues par atomisation

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET... 3

SOMMAIRE 1. OBJET... 3 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1. OBJET... 3 2. DOMAINE D APPLICATION... 5 3. CALCULS EN ENVIRONNEMENT AGRESSIF... 7 3.1 Généralités... 7 3.2 Vérification des dalles... 12 3.3 Vérification des poutres... 24 3.4 Calculs

Plus en détail

LA MAISON BIOCLIMATIQUE Isolation thermique de la maison. NOM : Classe : Page 1/2

LA MAISON BIOCLIMATIQUE Isolation thermique de la maison. NOM : Classe : Page 1/2 S1 - S2 NOM : Classe : Page 1/2 1. Problème à résoudre Comment isoler efficacement la maison bioclimatique. 2. Connaitre les matériaux d'isolation En se connectant au site Leroymerlin.fr rubrique : construction

Plus en détail

Apporte confort et repos avec une isolation thermique et acoustique

Apporte confort et repos avec une isolation thermique et acoustique Apporte confort et repos avec une isolation thermique et acoustique Données techniques Isobet l conductivité thermique : 0,085 W/mK (λ Ui ) l résistance à la compression : > 0,3 N/mm 2 l masse volumique

Plus en détail

LE CONFORT D UN SOL ISOLE

LE CONFORT D UN SOL ISOLE l isolation de sol la plus mince pour chaque niveau d isolation un format pratique de 1200 x 2500 mm une haute résistance mécanique une pose rapide et efficace LE CONFORT D UN SOL ISOLE Des sols au-dessus

Plus en détail

CHAPE CIMENT FLUIDE. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Résistance à la compression :

CHAPE CIMENT FLUIDE. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Résistance à la compression : DESCRIPTION t-mix CCF Chape à base de ciment, de sables sélectionnés, d ajouts et adjuvants spécifiques, selon DTU 26.2 (Chapes et dalles à base de liants hydrauliques), classée CT-C 20-F4 selon la norme

Plus en détail

Aqua/Aqua Flat Receveur de douche. Conseils de mise en œuvre

Aqua/Aqua Flat Receveur de douche. Conseils de mise en œuvre Aqua/Aqua Flat Receveur de douche. F Conseils de mise en œuvre JACKOBOARD Aqua Les différents composants 2a 3 5 6 4 7 8 2b 9 1 a Siphon JACKOBOARD Aqua au choix b a. Siphon horizontal b b. Siphon vertical

Plus en détail

sol dans la zone commerciale d accès aux quais de la nouvelle Maître d œuvre : SNCB

sol dans la zone commerciale d accès aux quais de la nouvelle Maître d œuvre : SNCB Installation d un chauffage par le sol dans la zone commerciale d accès aux quais de la nouvelle gare des Guillemins Maître d œuvre : SNCB Reportage technique sur une réalisation de Delbrassine Les zones

Plus en détail

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures TZ-fert_franz.QXD 20.09.2006 13:52 Uhr Seite 1 Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures Préparation: Ajouter la quantité d eau requise (voir indications

Plus en détail

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 Plancher collaborant Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 V1/2011 caractéristiques du profil DÉTAIL GÉOMÉTRIQUE DU 22 728 104 épaisseur (mm) 0,5 0,7 poids (dan/m 2 ) 5,3 7,4 APPLICATION CONSEILLÉE

Plus en détail

Benchmark poutre en flexion 3 points

Benchmark poutre en flexion 3 points Benchmark poutre en flexion 3 points Le benchmark consiste en un essai de flexion 3 points d une poutre en béton armé sous chargement statique afin d étudier son comportement mécanique jusqu à la rupture.

Plus en détail

I. Instructions d installation :

I. Instructions d installation : I. Instructions d installation : Veuillez lire attentivement les recommandations suivantes avant toute installation. 1. Contrôle du site d installation Livrer le parquet sur le site d installation lorsque

Plus en détail

NORME BETON AUTOPLAÇANT LA NORME BETON AUTOPLAÇANT

NORME BETON AUTOPLAÇANT LA NORME BETON AUTOPLAÇANT LA NORME BETON AUTOPLAÇANT 1 Le BETON AUTOPLAÇANT fait l objet de règles complémentaires dans la norme NF EN 206-9 Cette norme précise les règles qui s appliquent au BAP en complément des règles communes

Plus en détail

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» 2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE SP2-F et SP4-F 295/310 SP2-F et SP4-F 295/310 MODELE H DH SP2/4-F 295 295 163 SP2/4-F 310* 310 163 *Standard Garage avec porte frontale devant parking mécanique

Plus en détail

FINESSA FINESSA LIGHT

FINESSA FINESSA LIGHT Nouveau! Neu! UNE LÉGÈRETÉ PLEINE DE STYLE POUR LES TERRASSES MODERNES FINESSA FINESSA LIGHT SOLUTIONS PAR PASSION UNE LÉGÈRETÉ PLEINE DE STYLE POUR LES TERRASSES MODERNES FINESSA est une dalle de jardin

Plus en détail

Travaux de toiture. Guide pratique

Travaux de toiture. Guide pratique Travaux de toiture Guide pratique 1 Travaux de toiture dangereux 2 Travaux de toiture dangereux 3 Travaux de toiture dangereux 4 Echelles de couvreurs Pour les travaux sur une surface dont la pente est

Plus en détail

Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Alu) En complément du plan fourni

Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Alu) En complément du plan fourni Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Alu) En complément du plan fourni A suivre pour assurer une pose esthétique et de qualité Ce document définit les interfaces nécessaires

Plus en détail

swisspor Support de planification Plafond et sol Produits et services du groupe swisspor

swisspor Support de planification Plafond et sol Produits et services du groupe swisspor swisspor Support de planification Plafond et sol Produits et services du groupe swisspor Plafond et sol Support de planifications swisspor Table des matières Notions de base Sol de comble sur dalle en

Plus en détail

Installez vos sols stratifiés Berry Floor en un tour de main.

Installez vos sols stratifiés Berry Floor en un tour de main. 1. Préparation de la surface 2. Instructions préalables 3. Chauffage par le sol 4. La pose du revêtement stratifié Berry Floor 1. Préparation de la surface Un sol Berry Floor peut être installé sur la

Plus en détail

Exigences pour les glissières préfabriquées en béton ou coulées en place

Exigences pour les glissières préfabriquées en béton ou coulées en place Exigences pour les glissières préfabriquées en béton ou coulées en place Ir Claude Ployaert Ingénieur Conseil FEBELCEM La norme harmonisée EN 1317-5 traite des critères de durabilité. Celle-ci sera d application

Plus en détail

Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003. KNAUF Thane 24

Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003. KNAUF Thane 24 Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003 KNAUF Thane 24 KNAUF Thane 24 Panneaux isolants en polyuréthane Description Panneaux isolants en polyuréthane rigide KNAUF Thane 24 à performances thermiques

Plus en détail

Accessibilité des balcons, loggias, terrasses Comparatif dalle Pleine/PLTA-Seacbois. Deux contraintes normatives et réglementaires

Accessibilité des balcons, loggias, terrasses Comparatif dalle Pleine/PLTA-Seacbois. Deux contraintes normatives et réglementaires Accessibilité des balcons, loggias, terrasses Comparatif dalle Pleine/PLTA-Seacbois Réglementation "Dans les bâtiments d'habitation collectifs, dont la construction fera l'objet d'une demande de permis

Plus en détail

Instructions de pose pour parquets finis

Instructions de pose pour parquets finis Parquets finis cabana lock-connect Généralités Les parquets finis cabana de 13 mm d épaisseur sont en principe posés de façon flottante. Leurs éléments (lames ou carreaux) sont livrés dans un emballage

Plus en détail

générale à la mise en œuvre Introduction générale à la mise en œuvre

générale à la mise en œuvre Introduction générale à la mise en œuvre Béton cellulaire Ytong Béton cellulaire Ytong Introduction générale à la mise en œuvre Remarque : Ces données ont été publiées par. Nous donnons des conseils et informations au mieux de nos connaissances

Plus en détail

LES COUPES VERTICALES

LES COUPES VERTICALES LES COUPES VERTICALES 1- GENERALITES : La coupe verticale est effectuée sur la totalité de la construction. Elle peut être droite ou brisée à plans parallèles. Le repérage de la coupe doit figurer sur

Plus en détail

Fondations. Willy Naessens 7

Fondations. Willy Naessens 7 Willy Naessens 7 1. Fondations superficielles Introduction Ces fondations sont posées à faible profondeur sur un terrain de bonne portance. Une distinction peut être faite entre fondations préfabriquées

Plus en détail

La mise en œuvre des bétons

La mise en œuvre des bétons Chapitre4 La mise en œuvre des bétons 4.1 Le serrage du béton (compactage) 4.1.1 - Les bétons autoplaçants (BAP) 4.1.2 - Les autres bétons 4.2 Les traitements de surface 4.3 La cure 4.4 Les joints 4.4.1

Plus en détail

Produit Br eveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond

Produit Br eveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond Produit Breveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond Toiture-Terrasse Combles Sous-toiture Haut d étage Haut

Plus en détail

Chape sèche FERMACELL

Chape sèche FERMACELL Chape sèche Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Chape sèche de haute qualité adaptée à divers domaines d utilisation,

Plus en détail

PROCEDURE DE POSE ET D ENTRETIEN DES SEPARATEURS D HYDROCARBURES COALISATOR-GG. Table des matières

PROCEDURE DE POSE ET D ENTRETIEN DES SEPARATEURS D HYDROCARBURES COALISATOR-GG. Table des matières Table des matières 1 Identification et description des séparateurs... 1 2 Conditions d utilisation... 4 3 Installation... 4 4 Mise en service... 6 5 Maintenance et exploitation... 6 1 Identification et

Plus en détail

Classement au bruit des baies : BR1 BR2 BR3

Classement au bruit des baies : BR1 BR2 BR3 Fiche d application : Classement au bruit des baies : BR1 BR2 BR3 Date Contenu de la mise à jour Version 7 janvier 2009 2 Préambule : La détermination des classes BR1, BR2 BR3 s effectue en fonction du

Plus en détail

CRÉATION D UNE DALLE NON PORTEUSE EN GRANULATS LÉGERS

CRÉATION D UNE DALLE NON PORTEUSE EN GRANULATS LÉGERS Les produits, les conseils en plus CRÉATION D UNE DALLE NON PORTEUSE EN GRANULATS LÉGERS mémo technique 2009 > 09 Avant tous travaux : Dans le cas d un plancher bois existant, contrôler sa résistance et,

Plus en détail

(Exemple ici de calcul pour une Ducati 748 biposto, et également pour un S2R1000, équipé d un disque acier en fond de cloche, et ressorts d origine)

(Exemple ici de calcul pour une Ducati 748 biposto, et également pour un S2R1000, équipé d un disque acier en fond de cloche, et ressorts d origine) Analyse de la charge transmise aux roulements de la roue dentée, notamment en rajoutant les efforts axiaux dus aux ressorts de l embrayage (via la cloche) (Exemple ici de calcul pour une Ducati 748 biposto,

Plus en détail

PCB Plancher collaborant

PCB Plancher collaborant V1/2012 PCB Plancher collaborant Guide de mise en œuvre PCB 20 PCB 0 PCB 80 1PCB PCB ZS 1 Toutes nos documentations sont téléchargeables sur www.bacacier.com 2 Version 01 / 2012 Rédaction : Bacacier Conception

Plus en détail

CAISSON KERTO RIPA. Caractéristiques techniques

CAISSON KERTO RIPA. Caractéristiques techniques CAISSON KERTO RIPA Caractéristiques techniques Le caisson Kerto-Ripa est un système sous Avis Technique permettant de passer de grandes portées en plancher et en toiture. Fruit de la R&D Metsä Wood, il

Plus en détail

Liaisons de dalles en porteà-faux avec d excellentes performances en matière d isolation thermique, d aptitude au service et de sécurité structurale.

Liaisons de dalles en porteà-faux avec d excellentes performances en matière d isolation thermique, d aptitude au service et de sécurité structurale. ASCHwAnden-QuALiTy SePTembre 2015 ARBO éléments d armature thermoisolants pour la liaison d éléments structuraux en béton armé Liaisons de dalles en porteà-faux avec d excellentes performances en matière

Plus en détail

ISOlation Laine de mouton Performance & Naturel

ISOlation Laine de mouton Performance & Naturel Fiche technique isolant en laine de mouton LANATURAL Caractéristiques et conditionnements. Description L'isolant en laine de mouton Lanatural est constitué de laine de mouton lavée et de polyester thermofusible

Plus en détail

1. Description. 1.1 Généralités. 1.2 Les différents modèles de garde-corps

1. Description. 1.1 Généralités. 1.2 Les différents modèles de garde-corps Fiche de prévention Utilisation d un système de garde-corps périphériques temporaires 1. Description Un système de garde-corps temporaire est un équipement de protection collective temporaire dont la fonction

Plus en détail

NOUVELLE OFFRE ISOLATION PERIPHERIQUE

NOUVELLE OFFRE ISOLATION PERIPHERIQUE NOUVELLE OFFRE ISOLATION PERIPHERIQUE FT 012.072012.V1 Application Pour plancher chauffant et rafraîchissant basse température. Description Nouvelle Offre gamme isolation périphérique ACOME. La fonction

Plus en détail

Mise en œuvre GFP 01/2014 6.1

Mise en œuvre GFP 01/2014 6.1 Mise en œuvre GFP GFP panneau grand format: Détails de construction 6.2 Le plus important en bref 6.3 Détail assemblage d angle 6.4 Détail angle intérieur 6.5 Détail appui de mur 6.6-6.9 Détail appui de

Plus en détail

DALLES DE COUVERTURE POUR LES LATRINES : CAS DES DALLES A BASE DE CIMENT ET COMPOSANTS => BETON ARME (CONCEPTION)

DALLES DE COUVERTURE POUR LES LATRINES : CAS DES DALLES A BASE DE CIMENT ET COMPOSANTS => BETON ARME (CONCEPTION) DALLES DE COUVERTURE POUR LES LATRINES : CAS DES DALLES A BASE DE CIMENT ET COMPOSANTS => BETON ARME (CONCEPTION) Dans la plupart des cas, ce sont les dalles de béton ou à base de ciment qui offrent la

Plus en détail

POURQUOI ISOLER LES COMBLES PERDUS?

POURQUOI ISOLER LES COMBLES PERDUS? POURQUOI ISOLER LES COMBLES PERDUS? Avec 30% des déperditions de chaleur de l habitat, le comble est la surface qui occasionne le plus de pertes calorifiques dans une maison peu ou non isolée. De même,

Plus en détail

Isolation des toitures terrasses en bois

Isolation des toitures terrasses en bois 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Isolation des toitures terrasses en bois J. Lamoulie 1 Isolation des toitures terrasses en bois Julien Lamoulie Institut Technologique FCBA FR-Bordeaux

Plus en détail

Comblissimo La solution laine à souffler pour les combles perdus

Comblissimo La solution laine à souffler pour les combles perdus Comblissimo La solution laine à souffler pour les combles perdus DESCRIPTION DU PRODUIT Comblissimo est une laine minérale en flocons de couleur blanche. Elle est livrée compressée en sacs et doit être

Plus en détail

La réglementation thermique 2012

La réglementation thermique 2012 La réglementation r thermique 2012 LES SOLUTIONS SEAC 11 SOLUTIONS POUR LA MAISON INDIVIDUELLE 21 Vide sanitaire le hourdis polystyrène avec languette Pour répondre aux exigences de la RT 2012, nous avons

Plus en détail

fermacell Conseil de pro

fermacell Conseil de pro Conseil de pro Revêtements coupe-feu de 0 à 0 minutes en plaques fibres-gypse pour piliers et poutres en acier Version avril 0 Si les éléments de construction en acier tels que les piliers ou les poutres

Plus en détail

Système ISO de tolérances Ajustements

Système ISO de tolérances Ajustements Principe de l interchangeabilité: Système ISO de tolérances Ajustements Lorsqu il faut fabriquer une série de pièces identiques, il est impossible d obtenir, d une pièce à l autre, exactement les mêmes

Plus en détail

Rénovation. fermacell répond à toutes les exigences. Newsletter Mai 2013. Newsletter Septembre 2012

Rénovation. fermacell répond à toutes les exigences. Newsletter Mai 2013. Newsletter Septembre 2012 Spécial Solutions Rénovation Newsletter Septembre 2012 Des solutions innovantes, tout simplement. fermacell répond à toutes les exigences Depuis plus de 30 ans, fermacell, spécialiste de la construction

Plus en détail

[Armatures de liaison de dalles en porte-à-faux] Le vaste assortiment d éléments d armature pour l isolation thermique

[Armatures de liaison de dalles en porte-à-faux] Le vaste assortiment d éléments d armature pour l isolation thermique Journal pour la clientèle de F.J. Aschwanden SA Mai 2010 [Armatures de liaison de dalles en porte-à-faux] Le vaste assortiment d éléments d armature pour l isolation thermique Les armatures de liaison

Plus en détail

FERMACELL. Détails de construction Façades ventilées crépies (façades rideaux)

FERMACELL. Détails de construction Façades ventilées crépies (façades rideaux) FERMACELL Détails de construction Façades ventilées crépies (façades rideaux) Table des matières. Généralités.................... Conditions, système de crépi... Composition du système...... Fixation sur

Plus en détail

Isolation murs maisons à ossature bois:

Isolation murs maisons à ossature bois: Isolation murs maisons à ossature bois: La mise en œuvre consiste à poser l isolant Magripol entre une ossature bois sur laquelle sera fixé un parement en plaque de plâtre ou en bois. Prescriptions de

Plus en détail

Isolation globale. 1. Maîtriser la consommation d énergie

Isolation globale. 1. Maîtriser la consommation d énergie Isolation globale 1. Maîtriser la consommation d énergie Le confort et l éco-performance d une habitation sont fortement liés à son isolation. Celle-ci doit être homogène et adaptée aux caractéristiques

Plus en détail

INSTRUCTION DE POSE Natte de désolidarisation et support sous carrelages Sika Permat 01.08.2014 / 08.2014 / SIKA SCHWEIZ AG / SAM

INSTRUCTION DE POSE Natte de désolidarisation et support sous carrelages Sika Permat 01.08.2014 / 08.2014 / SIKA SCHWEIZ AG / SAM INSTRUCTION DE POSE Natte de désolidarisation et support sous carrelages 01.08.2014 / 08.2014 / SIKA SCHWEIZ AG / SAM SOMMAIRE 1 DESCRIPTION 3 2 DOMAINE D UTILISATION 3 3 SYSTEME DE POSE 3 4 DESCRIPTION

Plus en détail

APPLICATION RULES Fication mecanique de l étancheite

APPLICATION RULES Fication mecanique de l étancheite APPLICATION RULES Fication mecanique de l étancheite AR-09 APPLICATION RULES 1.1 GENERALITES Avec un complexe d étanchéité fixé mécaniquement, on peut considérer trois familles de techniques : A. Les panneaux

Plus en détail

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur ossature bois extension Extension d'un groupe scolaire - WORMHOUT

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur ossature bois extension Extension d'un groupe scolaire - WORMHOUT Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur ossature bois extension Extension d'un groupe scolaire - WORMHOUT Page 1/7 Transfert d'humidité à travers les parois : Note de synthèse Paroi

Plus en détail

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 PROCES-VERBAL PROCES-VERBAL DE CLASSEMENT n 13 A - 789 Résistance au feu des éléments de construction selon

Plus en détail

L affaiblissement acoustique des cloisons Fermacell en comparaison

L affaiblissement acoustique des cloisons Fermacell en comparaison Institut pour l acoustique Kühn + Blickle 6314 Unterägeri Gewerbestrasse 9b Téléphone 041 750 22 23 Fax 041 750 52 33 L affaiblissement acoustique des cloisons Fermacell en comparaison Traduit de l allemand

Plus en détail

Les barrières-vapeur

Les barrières-vapeur Les barrières-vapeur 01_Montage d une barrière-vapeur et d une couche d étanchéité à l air Sisalex 518 dans une piscine intérieure Outre la thématique de l étanchéité à l air, la protection des bâtiments

Plus en détail

DALLES ELEMENTS DE COURS

DALLES ELEMENTS DE COURS CESFA BTP CAO - DAO DALLES ELEENTS DE COURS Contenu : Calcul des actions et des sollicitations Règles de calcul et dimensionnement des dalles Dispositions constructives Page 1 Nous ne traiterons dans ce

Plus en détail

Chapitre n 3: Les escaliers

Chapitre n 3: Les escaliers Capitre n 3: Les escaliers I. généralités : Collet Mur d'éciffre Palier intermédiaire Palier Cage d escaliers Ligne de foulée à Emmarcement 0.5 m du collet Contre-marce palier Palier L g Mur d'éciffre

Plus en détail

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES SPÉIFITIONS TEHNIQUES (NNEXE) ETF-300 V.04 01/07/09 INEX 1. NNEXE 4 PGE index continue 1.1 iagramme général de sélection de modèles. 4 1.2 Interprétation du diagramme de sélection. 5 1.3 Interprétation

Plus en détail

FOAMGLAS L isolant thermique pour vos parois enterrées

FOAMGLAS L isolant thermique pour vos parois enterrées Application Info FOAMGLAS L isolant thermique pour vos parois enterrées www.foamglas.fr FOAMGLAS La sécurité et la performance thermique pour vos ouvrages enterrés La problématique de l isolation en parois

Plus en détail

RENFORCEMENT ET STABILISATION DES SOLS. Prescriptions de mise en œuvre. nidagreen

RENFORCEMENT ET STABILISATION DES SOLS. Prescriptions de mise en œuvre. nidagreen RENFORCEMENT ET STABILISATION DES SOLS Prescriptions de mise en œuvre nidagreen nidagreen support de gazon synthétique ornemental 1 Généralités Les plaques nidagreen sont des plaques de nids d abeilles

Plus en détail

Alba therm et Alba phon. Alba. Carreaux composites pour l isolation thermique intérieure et la protection phonique.

Alba therm et Alba phon. Alba. Carreaux composites pour l isolation thermique intérieure et la protection phonique. Alba therm et Alba phon Alba Carreaux composites pour l isolation thermique intérieure et la protection phonique. Quand l isolation à l intérieur des bâtiments est efficace et prend tout son sens. L assainissement

Plus en détail

Portillons. Pour un accès différencié des personnes et des marchandises. Portes d accès distinctes pour personnes et

Portillons. Pour un accès différencié des personnes et des marchandises. Portes d accès distinctes pour personnes et Portillons Pour un accès différencié des personnes et des marchandises Les portes ALU ou ISO d Alpha peuvent être dotées d un portillon intégré. Lorsque c est possible, nous recommandons de prévoir des

Plus en détail

Solutions de plancher

Solutions de plancher Solutions de plancher partenaire En SOLutiOnS DE plancher DE L AVAnt-prOJEt A LA realisation Echo est un fabricant d éléments de plancher en béton précontraint destinés à la construction résidentielle

Plus en détail

26/02/2011. Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire. Charpente traditionnelle. Structure principale. Structure principale.

26/02/2011. Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire. Charpente traditionnelle. Structure principale. Structure principale. Pièces constitutives d une charpente Charpente traditionnelle Structure principale Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire 2 1 5 4 3 1 - Panne 2 - Panne faitière 3 - Sablière 4 - Chevron

Plus en détail

Aides financières pour la rénovation. sur l enveloppe du bâtiment de la part de l Etat.

Aides financières pour la rénovation. sur l enveloppe du bâtiment de la part de l Etat. Aides financières pour la rénovation sur l enveloppe du bâtiment de la part de l Etat. Les aides financières accordés aux mesures individuelles réalisées sur l enveloppe du bâtiment dépendent du standard

Plus en détail

NOUVEAUTÉ. Economiser efficacement l énergie. Plaque de sol FERMACELL R+C pour combles. Conseil de pro FERMACELL :

NOUVEAUTÉ. Economiser efficacement l énergie. Plaque de sol FERMACELL R+C pour combles. Conseil de pro FERMACELL : Conseil de pro FERMACELL : Plaque de sol FERMACELL R+C pour combles Economiser efficacement l énergie La nouvelle plaque de sol FERMACELL R+C pour combles répond à de hautes exigences d isolation thermique

Plus en détail

CLIMATISATION TRANQUILLE 12.MONTAGE. 12.2 Montage des nattes sur plaque Placoplâtre

CLIMATISATION TRANQUILLE 12.MONTAGE. 12.2 Montage des nattes sur plaque Placoplâtre 12.2 Montage des nattes sur plaque Placoplâtre La mise en place de plafonds chauffants en plaque de plâtre est considérée comme traditionnelle et régie par le DTU 25.41 depuis septembre 1981. Les plafonds

Plus en détail

Principes de mise en œuvre

Principes de mise en œuvre Principes de mise en œuvre Chape hydraulique ou mortier de pose avec revêtement scellé Les isolants Knauf sont mis en œuvre conformément à la norme NF P 61-20. Ils sont posés de préférence en une seule

Plus en détail

Cardok Sàrl CP37 CH-1295 Tannay Switzerland Tél: 0041 22 77 66 051 info@cardok.com

Cardok Sàrl CP37 CH-1295 Tannay Switzerland Tél: 0041 22 77 66 051 info@cardok.com CARDOK MULTI Doubler votre espace de parking Rapide, Silencieux, Discret, Inviolable, Design, High-Tech Installation pour maison privée, immeuble, hôtel, bureau, CARDOK MULTI - FICHE TECHNIQUE Différents

Plus en détail

PrimoFront Classic. Habillage pour le système d induction en allège PRIMO

PrimoFront Classic. Habillage pour le système d induction en allège PRIMO Habillage pour le système d induction en allège PRIMO L habillage comprend un panneau supérieur, une goulotte électrique, des consoles et des plaques frontales. Les prises sont montées dans un boîtier

Plus en détail

Appuis de bâtiment. Types d application définis, réduction efficace des bruits solidiens

Appuis de bâtiment. Types d application définis, réduction efficace des bruits solidiens BASYS Appuis de bâtiment Types d application définis, réduction efficace des bruits solidiens B a u S y s t e m e À base de matières recyclés, non putrescibles Livrable rapidement en bandes de 1 mètre

Plus en détail

nos produits BÉTON PRÉFABRIQUÉ ponceaux préfabriqués : polyvoûte - matière - opticadre - ponceau rectangulaire

nos produits BÉTON PRÉFABRIQUÉ ponceaux préfabriqués : polyvoûte - matière - opticadre - ponceau rectangulaire nos produits BÉTON PRÉFABRIQUÉ ponceaux préfabriqués : polyvoûte - matière - opticadre - ponceau rectangulaire BÉTON PROVINCIAL EST UNE ENTREPRISE SOLIDEMENT IMPLANTÉE DEPUIS PRÈS D UN DEMI-SIÈCLE DANS

Plus en détail

Cours de mathématiques - Alternance Gea

Cours de mathématiques - Alternance Gea Cours de mathématiques - Alternance Gea Anne Fredet 3 novembre 2005 1 programmation linéaire à deux variables 1.1 Partitionnement du plan Une droite permet de découper un plan en plusieurs parties. Droite

Plus en détail

La construction parasismique en maison individuelle

La construction parasismique en maison individuelle DOCUMENTATION THÉMATIQUE La construction parasismique en maison individuelle www.bouyer-leroux.com Ce qu il faut faire dans le cadre de la construction de maisons individuelles 1. Déterminer les longueurs

Plus en détail

SWISSCULINARIA LONGLIFE NG PLAN DE TRAVAIL DE CUISINE EN VERRE ÉLÉGANT ET RÉSISTANT

SWISSCULINARIA LONGLIFE NG PLAN DE TRAVAIL DE CUISINE EN VERRE ÉLÉGANT ET RÉSISTANT SWISSCULINARIA LONGLIFE NG PLAN DE TRAVAIL DE CUISINE EN VERRE ÉLÉGANT ET RÉSISTANT SWISSCULINARIA LONGLIFE NG PLAN DE TRAVAIL DE CUISINE EN VERRE SWISSCULINARIA LONGLIFE NG* est un verre de sécurité trempé

Plus en détail

Plaque FERMACELL vapor : épargner temps et argent

Plaque FERMACELL vapor : épargner temps et argent FERMACELL vapor : épargner temps et argent Economiser temps et argent grâce à La plaque FERMACELL vapor pour la construction à ossature bois L étanchéité de l enveloppe d un bâtiment revêt une signification

Plus en détail

ST/SEMPERCORD BANDE À CÂBLES ACIER SUIVANT DIN

ST/SEMPERCORD BANDE À CÂBLES ACIER SUIVANT DIN BANDE À CÂBLES ACIER SUIVANT DIN Les bandes à câbles acier SEMPERCORD sont utilisées dans les cas suivants: conditions d utilisation sévères débits élevés entr axes importants et fortes pentes résistance

Plus en détail

ARMATURE DE SÉCURITÉ

ARMATURE DE SÉCURITÉ ARMATURE DE SÉCURITÉ ARTICLE 1. Cette note explique le changement de réglementation des armatures de sécurité depuis le 1er janvier 1994. Le changement s adresse aux voitures dont le règlement technique

Plus en détail

Créer un Mannequin Virtuel En utilisant le film 3M pour projection arrière

Créer un Mannequin Virtuel En utilisant le film 3M pour projection arrière Créer un Mannequin Virtuel En utilisant le film 3M pour projection arrière Le film 3M pour projection arrière, restitue une image haute résolution, grand angle avec d excellents contrastes quelles que

Plus en détail

CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS.

CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS. FICHE CONSEIL N 9 CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS. Ce document précise les dispositions constructives des cloisons et contre-cloisons en plaques

Plus en détail

MAISON XXX DÉMARCHE QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE

MAISON XXX DÉMARCHE QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE VENDÉE 85000 MAISON DÉMARCHE QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE Maître de l'ouvrage : EXPERTISE THERMOGRAPHIQUE (EXEMPLE) Architecte : ARKITEKTO - Atelier d'architecture & d'ecoexpertise Sylvain HOUPERT 02 41 41

Plus en détail

SWISSRAILING Systèmes complets pour garde-corps et balustrades. Une esthétique parfaite, un montage simple et rapide

SWISSRAILING Systèmes complets pour garde-corps et balustrades. Une esthétique parfaite, un montage simple et rapide SWISSRAILING Systèmes complets pour garde-corps et balustrades Une esthétique parfaite, un montage simple et rapide SWISSRAILING CLASSIC La solution pour toutes les situations SWISSRAILING CLASSIC offre

Plus en détail

Exercices de 5 ème Chapitre 3 Fractions Énoncés

Exercices de 5 ème Chapitre 3 Fractions Énoncés Exercice Exercices de ème Chapitre 3 Fractions Énoncés Que devient exactement la valeur d'une fraction dont on a... a]... multiplié le numérateur le dénominateur par? b]... multiplié le numérateur par?

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

Géomembranes Préparation du support

Géomembranes Préparation du support Géomembranes Préparation du support Édition septembre 2005 Éléments de conception 2/3 Sommaire 1. Pente des talus 3 2. Compactage 3 3. Structure support 3 4. Drainage 4 5. Lestage 7 2 Guide de pose géomembranes

Plus en détail

Guide d installation BLdext

Guide d installation BLdext Stockage et manutention - Les lames BLdext doivent être toujours stockées à plat, dans un endroit sec, sous un toit et hors du sol. Le portage des lames doit se faire par les extrémités. La température

Plus en détail

Concepts de réhabilitation par Schöck. Pour les constructions existantes.

Concepts de réhabilitation par Schöck. Pour les constructions existantes. Concepts de réhabilitation par Schöck. Pour les constructions existantes. Diminution des ponts thermiques au niveau des liaisons de balcons dans les bâtiments anciens. Avec le rupteur Schöck Isokorb. 2

Plus en détail

Sur une aire de stationnement, accessible par tranche de 50 places.

Sur une aire de stationnement, accessible par tranche de 50 places. Handicap : Les normes d'accessibilité La loi du 11 février 2005 est l'une des principales lois sur les droits des personnes handicapées, depuis la loi de 1975. Elle réaffirme que les locaux d habitation,

Plus en détail

KAB-WATERSTOP-COMBINE

KAB-WATERSTOP-COMBINE KAB-WATERSTOP-COMBINE Le profilé KAB est un waterstop-combiné avec bande hydrogonflante incorporée dans sa partie inférieure pour l étanchéité des joints de reprise. Le waterstop-combiné KAB est un PVC

Plus en détail

2.1 - DURABILITE - CLASSE D EXPOSITION

2.1 - DURABILITE - CLASSE D EXPOSITION 2.1 - DURABILITE - CLASSE D EXPOSITION Désignation de la classe Description de l'environnement 1 - Aucun risque de corrosion ni d'attaque Béton non armé et sans pièces métalliques noyées : toutes expositions,

Plus en détail

Les parois de chambres froides

Les parois de chambres froides Les parois de chambres froides présentation de : Illustrations de sources diverses. 1 Objectifs du cours Identifier les modes de transferts Réaliser un bilan thermique pour un échangeur un mur un container

Plus en détail

Guide Pratique. Garde-corps de bâtiments. Fonction, conception et dimensionnement

Guide Pratique. Garde-corps de bâtiments. Fonction, conception et dimensionnement Guide Pratique Garde-corps de bâtiments Fonction, conception et dimensionnement En application de l'article R. 111-15 du Code de la construction et de l'habitation (CCH) et des normes NF P01-012 et P01-013

Plus en détail

18 mai 2013. Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Annexe 7 Dispositions communes

18 mai 2013. Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Annexe 7 Dispositions communes 18 mai 2013 Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Annexe 7 Dispositions communes Annexe 7 Dispositions communes Contenu de la présentation 1. Introduction à la problématique 2. Principes généraux

Plus en détail

HiCompact PLUS Panneau superisolant à haute densité

HiCompact PLUS Panneau superisolant à haute densité Panneau superisolant à haute densité Un produit de l'entreprise Européen des brevets EP 2 111 962 A2 Juin 2011 1680 Romont FR Nouveauté 2011 Résolution jusqu à ce jour: Application d une isolation intérieure

Plus en détail

Descriptif Commercial

Descriptif Commercial Descriptif Commercial Date // 02 Juillet 2013 1. GENERALITES Le projet consiste en la construction à Redange-Sur-Attert, am Fraesbich, d un bâtiment comprenant des surfaces de hall et de bureaux pour une

Plus en détail

«Promotion Grimisuat» document non-contractuel A

«Promotion Grimisuat» document non-contractuel A A Façade sud Façade ouest Façade est Façade nord Rez-de-chaussée Etage Descriptif de construction: bâtiment et garage «Promotion Grimisuat» 1. GROS-ŒUVRE Rez inférieur (chambres) - fondation par radier

Plus en détail