OPTION ESCALADE. Equipement de la Cordée - Grimper en tête - Assurer en tête Sommaire:

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OPTION ESCALADE. Equipement de la Cordée - Grimper en tête - Assurer en tête Sommaire:"

Transcription

1 OPTION ESCALADE Equipement de la Cordée - Grimper en tête - Assurer en tête Sommaire: A) Passer son beaudrier idem moulinette B) S'encorder: Noeud de huit C) Fermer la chaine d'assurance idem moulinette D) Installer le système d'assurance idem moulinette E) Le grimpeur prépare la corde au sol F) Jusqu à la première dégaine G) Entre la première et la deuxième dégaine H) Au delà dela 2ème dégaine I) Communiquer et assurer J) Les principales erreurs en assurage tête A) voir moulinette B) S'encorder: Noeud de huit: obligation de faire un noeud d'arrêt en compétition C) D) voir moulinette E) Le grimpeur prépare la corde au sol Pour donner du mou, la corde doit passer sans obstacles donc sans noeuds je fais en sorte qu'il n'y ait pas de noeud la corde est vérifiée,,,, Il faut brasser la corde au sol en faisant de grande brasser en falaise, on utilise une bâche plastique pour poser la corde et ainsi éviter qu'elle se salisse. page 1 / 8

2 La grimpe en tête se décompose en trois phases. F) Jusqu à la première dégaine, (Assurer avant la 1ere dégaine mousquetonner à la 1ere dégaine) Le Grimpeur (le premier de cordée) 1/ Prépare sa corde sur son épaule: 2/ Lit la voie pour se placer en Position de Moindre Effort (PME) pour libérer une main quand la 1ere dégaine se trouve entre son bassin et ses épaules, proche de son point d'encrage: 3/ Mousquetonne la 1ere dégaine quand celle-ci se trouve entre les épaules et le bassin : 4/ Est efficace pour mousquetonner les dégaines: page 2 / 8

3 L'Assureur (le second de cordée) Généralement jusqu'à 3m de haut, le grimpeur n est pas assuré par la corde. Le second doit le parer en amortissant sa chute, en le rattrapant au niveau du bassin. Il se tient donc juste derrière le grimpeur, bras tendu, jambes fléchies, jusqu au mousquetonnage de la première dégaine. Il doit laisser au préalable suffisamment de mou à la corde pour que, quand le grimpeur sera à la première dégaine, il ne soit plus nécessaire de donner du mou. Il doit rester concentré sur la parade. Les mains de l assureur suivent le bassin du grimpeur. Quand le grimpeur est plus haut, l assureur ferme les mains. Il reçoit le grimpeur sur ses avant bras et amortit la chute par une flexion des jambes 1/ Prend le mou nécessaire avant la parade: en général: 2 grandes brassées ou environ 3 mètres: voilà une grande brassée 2/Communique "vas -y": 3/ Pare avec les 2 mains, position légèrement décalée de l'axe de chute du grimpeur. Ne s'occupe plus de son descendeur TANT que le grimpeur n'est pas mousquetonné au 1er point: Les mains de l assureur suivent le bassin du grimpeur Le grimpeur est plus haut L assureur ferme les mains Il reçoit le grimpeur sur ses avant bras et amortit la chute par une flexion des jambes 4/ Vérifie le mousquetonnage à la 1ere dégaine: 5/ Reprend son descendeur quand la 1ere dégaine est mousquetonnée. Avale la corde et assure un peu sec 6/ Se place proche du mur mais décalé du couloir de chute page 3 / 8

4 G) Entre la première et la deuxième dégaine Assurer après la 1ere dégaine mousquetonner à la 2eme dégaine: Le risque de retour au sol, synonyme de fracture des membres inférieurs, est encore très grand. L assureur doit donc être extrêmement vigilant et «sécher» le grimpeur en cas de chute. L assurage dynamique est fortement déconseillé, et complètement interdit s il n est pas bien maîtrisé. L assureur se tient à un mètre du mur, légèrement sur le coté, il veille à ce que le grimpeur ne risque pas de tomber sur la corde ce qui entraîne des brûlures très douloureuses, voire une retournette. Il donne juste le mou nécessaire et anticipe la prise de corde par le grimpeur lors du mousquetonnage de la deuxième dégaine. L énergie de la chute va être absorbée un peu par la corde, mais surtout par le baudrier et le dos du grimpeur. Une chute sur la première dégaine est douloureuse. A consommer avec modération Le Grimpeur (le premier de cordée) 1/ Lors de sa progression, le grimpeur mousquetonne le brin de sa corde après son noeud et évite le yoyo: mousquetonne lorsque son pontet arrive à hauteur de la dégaine (idem à la 3ème dégaine) 2/ le brin de l'assureur est "collé au mur", la corde est passée dans le bon sens, trouve la position d'équilibre permettant de libérer une main pour aller vite. (PME), le passage de la corde fait un "clic", il part de son noeud et mousquetonne quand son pontet arrive à hauteur de la dégaine L'Assureur (le second de cordée) 1/ Vérifie le sens du mousquetonnage et l'erreur du yoyo: yoyo page 4 / 8

5 2/ donne du mou et assure sec: 0 Position de repos 1 Glisser la main gauche 2 Glisser la main droite SANS lâcher la corde 3 Remonter la corde en la tenant 3/ Se place en dehors du couloir de chute près du mur: H) Au-delà de la 2 ème dégaine, l'assurage dynamique: L assureur reste vigilant mais en cas de chute il devra réaliser un assurage dynamique. Cette technique revient à augmenter l allongement de la corde. La chute du grimpeur est amortie en douceur, toute l énergie est absorbée par le matériel et non plus par le corps du grimpeur. L assurage dynamique se réalise soit par un pas en avant, soit en se laisser soulever soit en donnant un peu de mou (demande finesse et pratique) au moment où la corde se tend lors de la chute. Malgré tout, avant la 3ième dégaine, le grimpeur risque de retomber sur l assureur qui aura été soulevé lors de la chute. Dans ce cas l assurage dynamique en lâchant du mou est déconseillé. L assureur peut se reculer un peu pour soulager ses cervicales. Il est dangereux que l assureur soit loin du mur. En cas de chute du grimpeur, il sera projeté vers le mur, donnant ainsi beaucoup trop de mou au grimpeur qui risque un etour au sol. Il risque, par réflexe, de lâcher la corde page 5 / 8

6 I) Communiquer et assurer: En dehors des mousquetonnages, l assureur donne du mou au grimpeur en évitant de le gêner dans sa progression (corde trop tendue), et sans le mettre en danger (trop de mou). A chaque dégaine l assureur doit donner très rapidement du mou au grimpeur, idéalement en une seule fois, et en quantité juste suffisante. C est un moment très délicat pour le grimpeur qui n a plus que 3 appuis, et n est pas toujours bien équilibré. Il faut donc aller vite. L assureur doit anticiper le moment où le grimpeur va tirer la corde pour mousquetonner. Dès que la dégaine est clippée, l assureur ravale le mou, sans sécher le grimpeur. J) Les principales erreurs en assurage tête: Le Grimpeur (le premier de cordée) 1/ Mousquetonne à l'envers: En cas de chute, si le mousquetonnage est faux, la corde peut sauter de la dégaine, c'est l'accident! Le brin est passé dans le mauvais sens 2/ Tient l'encrage, la dégaine, met les doigts dedans: 3/ Mousquetonne à bout de bras, trop tôt... Oublie de mousquetonner ou rate une dégaine: Si le grimpeur décide de mousquetonner trop tôt la 2ème ou 3eme dégaine il met en jeu trop de corde c'est -à dire qu'il sera obligé de prendre 2 fois la longueur de corde entre son noeud et le mousqueton de la dégaine EN CAS DE CHUTE, IL S'ECRASE AU SOL! page 6 / 8

7 4/ garde la corde entre les jambes lors de la progression: ok non non 5/ fais un yoyo: ne part pas de son noeud mais reprend sous la dégaine, il n'est donc assuré que par la dégaine du bas!! page 7 / 8

8 L'Assureur (le second de cordée) 1/ Ne fait pas de parade avant le 1ere mousquetonnage du grimpeur: 2/ Se place trop loin au risque de finir écraser contre le mur en cas de chute du grimpeur: 3/ Reste dans le couloir de chute: Si l'assureur se place dans le couloir de chute même en arrière, il écarte la corde du mur et en cas de chute: 1/ le grimpeur tombe avec la corde entre les jambes, 2/ le grimpeur se prend les pieds et part en arrière au risque de se taper la tête page 8 / 8

Escalade durant l'e.p.s. à l'école primaire

Escalade durant l'e.p.s. à l'école primaire Escalade durant l'e.p.s. à l'école primaire Fabrice Paget B.E.E.S Escalade Tél : +336 88 31 14 72 fabrice.paget@orange.fr 1 Glossaire Effectifs Durée des séances Atelier escalade sans être encordée Traversées

Plus en détail

Sommaire. L assurage 1/1. fic-somassurage01-c3m

Sommaire. L assurage 1/1. fic-somassurage01-c3m L assurage fic-somassurage01-c3m Sommaire Le matériel Tubes, bloqueurs, plaquettes... Auto-assurage à la montée à la descente du 1 er de cordée avec appareil à la taille/épaule du second de cordée avec

Plus en détail

Sommaire. Les techniques d escalade. De fortune sur demi-cabestan Débrayable Suisse 1/1. fic-somescalade01-c3m

Sommaire. Les techniques d escalade. De fortune sur demi-cabestan Débrayable Suisse 1/1. fic-somescalade01-c3m Les techniques d escalade fic-somescalade01-c3m Sommaire La poulie (moulinette) L assurage Sécurité lors de la mise en place Manip FFME Le rappel Sécurité lors de la mise en place Amarrages en terrain

Plus en détail

Îlots de sécurité Construction d'un relais dans les voies de plusieurs longueurs (plaisir) de Emanuel Wassermann et Michael Wicky

Îlots de sécurité Construction d'un relais dans les voies de plusieurs longueurs (plaisir) de Emanuel Wassermann et Michael Wicky Îlots de sécurité Construction d'un relais dans les voies de plusieurs longueurs (plaisir) de Emanuel Wassermann et Michael Wicky progresser en montagne est le leitmotiv de l'école fédérale d'alpinisme

Plus en détail

ECOLE DE GLACE SUPPORT DE FORMATION

ECOLE DE GLACE SUPPORT DE FORMATION ECOLE DE GLACE SUPPORT DE FORMATION Club Alpin de Colmar Rédaction Eric MUNIER 1/ LES NOEUDS 1.1 Le nœud de 8 1.2 Le nœud de cabestan 1.3 Le nœud de ½ cabestan 1.4 Le nœud de Marchard 1.5 Le nœud français

Plus en détail

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 LANCER EN ROTATION lancer d anneaux FONDAMENTAUX Tenir l engin en pronation (paume vers le bas) Lancer avec tout le corps Les lancers en rotation

Plus en détail

Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois. Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SE RENVERSER

Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois. Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SE RENVERSER Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SE RENVERSER 1 In Apprendre en éducation physique Tome 2, Collectif

Plus en détail

Fiche technique ESCALADE

Fiche technique ESCALADE Mise à jour 01/01/2011 Construire pour le sport Infrasports Fiche technique ESCALADE Direction générale opérationnelle des Routes et des Bâtiments Infrasports Boulevard du Nord, 8 5000 NAMUR Tél. 081/77.33.70

Plus en détail

TACHES N 1. Escalier : Taper des pieds en faisant le crocodile, souffler, immerger le visage... S asseoir au fond de l eau, tête hors de l eau

TACHES N 1. Escalier : Taper des pieds en faisant le crocodile, souffler, immerger le visage... S asseoir au fond de l eau, tête hors de l eau Taper des pieds en faisant le crocodile, souffler, immerger le visage... S asseoir au fond de l eau, tête hors de l eau TACHES N 1 Descendre les marches Marcher le long de la ligne S appuyer sur les deux

Plus en détail

JE SUIS JEUNE OFFICIEL EN ESCALADE. Programme 2012 / 2016

JE SUIS JEUNE OFFICIEL EN ESCALADE. Programme 2012 / 2016 JE SUIS JEUNE OFFICIEL EN ESCALADE Programme 2012 / 2016 Modifié le 11 janvier 2013 12 Décembre 2012-1/26 PRÉAMBULE Ce mémento permet à l élève du collège ou du lycée d officier au sein des rencontres

Plus en détail

LES DIFFERENTS PAS EN STEP. Variantes

LES DIFFERENTS PAS EN STEP. Variantes LES DIFFERENTS PAS EN STEP Type de pas Pas en temps sans changement de pied directeur Pas en temps avec changement de pied directeur Pas en 8 temps sans changement de pied directeur Pas en 8 temps avec

Plus en détail

MIEUX VIVRE AVEC SON HEMIPLEGIE

MIEUX VIVRE AVEC SON HEMIPLEGIE Comment aider un hémiplégique COMMENT AIDER UNE PERSONNE HÉMIPLÉGIQUE... - La sortie du lit - Le transfert - Au fauteuil - La marche en deux temps Chaque personne a gardé des capacités et des possibilités

Plus en détail

La hernie discale Votre dos au jour le jour...

La hernie discale Votre dos au jour le jour... La hernie discale Votre dos au jour le jour... Votre dos est fragile. Ce document va vous aider à le préserver au jour le jour. Si vous venez de vous faire opérer, certaines activités vous sont déconseillées

Plus en détail

Gymnastique Rythmique HELP DESK

Gymnastique Rythmique HELP DESK Gymnastique Rythmique HELP DESK Ce «Help Desk» de Gymnastique Rythmique est conçu pour éclaircir et illustrer à l aide d exemples, les diverses normes du Code de Pointage de Gymnastique Rythmique. Le propos

Plus en détail

AU DELA DU TEST 3 vers les nages codifiées, le sauvetage, la natation synchronisée

AU DELA DU TEST 3 vers les nages codifiées, le sauvetage, la natation synchronisée AU DELA DU TEST 3 vers les nages codifiées, le sauvetage, la natation synchronisée Pour aborder ce travail, les élèves doivent avoir acquis au minimum le test N 3 départemental Possibilité de travailler

Plus en détail

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX TEST NUMERO 1 (1/3) Nom : Test Luc LEGER Navette (20m) Objectifs : Mesure de la VMA (Vitesse maximal aérobie)

Plus en détail

Bien utiliser son échelle : généralités

Bien utiliser son échelle : généralités Bien utiliser son échelle : généralités Les échelles et escabeaux sont des moyens d'accès en hauteur. Les échafaudages sont des moyens de travailler en hauteur. La norme EN 131 n'étant pas doublée d'une

Plus en détail

POMPIERS TERRAIN DIFFICILE

POMPIERS TERRAIN DIFFICILE Département de la sécurité, des affaires sociales et de l intégration Service de la sécurité civile et militaire Office cantonal du feu Departement für Sicherheit, Sozialwesen und Integration Dienststelle

Plus en détail

Le ski à l'école. Réalisé par les CPC E.P.S. de Moselle. Février 2008

Le ski à l'école. Réalisé par les CPC E.P.S. de Moselle. Février 2008 Le ski à l'école Réalisé par les CPC E.P.S. de Moselle 1 «Les Activités Physiques de Pleine Nature, par leur possibilité de réinvestissement, constituent un terrain privilégié pour la mise en œuvre de

Plus en détail

Saison 1999-2000. U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97. Dossier préparation Cycle 2

Saison 1999-2000. U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97. Dossier préparation Cycle 2 ACTIVITÉ CYCLE 2 Gymnastique Saison 1999-2000 Dossier préparation Cycle 2 U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97 FR/VP - 20/07/07- R CYCLE 2

Plus en détail

Sièges d auto pour enfants

Sièges d auto pour enfants ! Sièges d auto pour enfants Du siège de nouveau-né à la ceinture de sécurité, tout ce que vous devez savoir pour que votre enfant soit en sécurité! C est la loi En auto, les enfants qui mesurent moins

Plus en détail

L ESCALADE à L ECOLE

L ESCALADE à L ECOLE L ESCALADE à L ECOLE CPC LYON : R.Reynaud EDUCATEURS LYON : D.Kirsh - O.Teulade ANNEXES : ENCADREMENT et SECURITE circulaires ministérielles et académiques PRESENTATION R.Reynaud - déc 96 CPC - LYON 1

Plus en détail

Auto-assurance par le bas : une méthode efficace pour grimper en solo

Auto-assurance par le bas : une méthode efficace pour grimper en solo Auto-assurance par le bas : une méthode efficace pour grimper en solo Pierre Boudinet Introduction Ce qui est présenté est le résultat de plus de deux ans d'essais, avec plus de 500 longueurs parcourues,

Plus en détail

HIERARCHISATION DES PAS DE BASE EN STEP (collège et lycée : niveaux 1/2/3/4/5)

HIERARCHISATION DES PAS DE BASE EN STEP (collège et lycée : niveaux 1/2/3/4/5) HIERARCHISATION DES PAS DE BASE EN STEP (collège et lycée : niveaux 1/2/3/4/5) Pour tous les pas suivants, la position de départ considérée est : pieds fermés, joints derrière le STEP (6 ème ). Chaque

Plus en détail

SIEGE D EVACUATION. Manuel d'utilisation

SIEGE D EVACUATION. Manuel d'utilisation SIEGE D EVACUATION Manuel d'utilisation REHA-TRANS Siège d évacuation Evacuation d'urgence Armoire de rangement Introduction Vous avez choisi d acheter un SIEGE D EVACUATION D'URGENCE. Veuillez lire attentivement

Plus en détail

A.R.E. LIVRET DE L ETUDIANT ESCALADE PHYSIQUE ET SPORT CALLEN LAURENT ELIAS FLORENCE

A.R.E. LIVRET DE L ETUDIANT ESCALADE PHYSIQUE ET SPORT CALLEN LAURENT ELIAS FLORENCE A.R.E. LIVRET DE L ETUDIANT ESCALADE PHYSIQUE ET SPORT ELIAS FLORENCE CALLEN LAURENT L atelier consiste à mener de front la pratique d une activité sportive et la compréhension des principes physiques

Plus en détail

De découvrir ses possibilités corporelles aux activités gymniques au sol et aux agrès GYMNASTIQUE

De découvrir ses possibilités corporelles aux activités gymniques au sol et aux agrès GYMNASTIQUE De découvrir ses possibilités corporelles aux activités gymniques au sol et aux agrès GYMNASTIQUE 65 Cycle 1 Les programmes de l école Compétences de l élève Les activités - adapter ses déplacements à

Plus en détail

Comment utiliser vos béquilles

Comment utiliser vos béquilles Comment utiliser vos béquilles Votre équipe de soins vous recommande des béquilles pour vous aider dans vos déplacements. Cette fiche vous explique comment bien les utiliser. Pourquoi est-il important

Plus en détail

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr twitter.com/routeplussure Délégation à la sécurité et à la circulation routières Place des Degrés Tour Pascal B 92055 LA Défense Cedex DSCR - AVRIL 2013 -

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

-Détails du programme- 5 ème DAN

-Détails du programme- 5 ème DAN -Détails du programme- 5 ème DAN (Utilisation obligatoire d arme en bois, en caoutchouc ou en mousse) * Les armes et protections seront fournies par le candidat Tronc commun 5 ème DAN 1. UV1 Kihon, techniques

Plus en détail

-Détails du programme- 3 ème DAN

-Détails du programme- 3 ème DAN -Détails du programme- 3 ème DAN (Utilisation obligatoire d arme en bois, en caoutchouc ou en mousse) * Le candidat devra apporter ses armes et protections Tronc commun 3 ème DAN 1. UV1 Kihon, techniques

Plus en détail

Des compétences méthodologiques et sociales aux contenus d enseignement en EPS

Des compétences méthodologiques et sociales aux contenus d enseignement en EPS Des compétences méthodologiques et sociales aux contenus d enseignement en EPS Groupe ressources 2009-2010 Sommaire 1. Texte introductif 2. Démarche d enseignement 3. Articulation CMS1-CP et illustrations

Plus en détail

techniques de tirs a l avant - partie 2

techniques de tirs a l avant - partie 2 techniques de tirs a l avant - partie 2 1 - direction a - tir long b - tir court c - tir droit 2 - feintes a - aile ou sur place b - roulette avec appel c - appel dans un jeu en mouvement d - aller-retour

Plus en détail

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 MOUVEMENTS DE BASE (global) EN. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 Squat Développé Couché Traction Traction bphiver2013 Hamrouni Samy 2 Un travail de ces mouvements sur appareils guidés est plus sécurisant mais

Plus en détail

Commission Polydog Règlement de compétition SportPlaisir Catalogue des disciplines catégorie adresse niveau B

Commission Polydog Règlement de compétition SportPlaisir Catalogue des disciplines catégorie adresse niveau B 1 FAIRE UNE PIROUETTE SUR UNE PALETTE Description des installations Une estrade plane (palette) est placée au sol à environ 7 pas du point de départ. Pour le CCh, une ligne de démarcation est tracée un

Plus en détail

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier En forme, en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier DEMANDEZ L O R I G I N A L www.thera-band.de Contenance Introduction...2 Le Stability-Trainer...3

Plus en détail

TOP 1 ARI ET INVESTIGATION. ARI et investigation

TOP 1 ARI ET INVESTIGATION. ARI et investigation ARI ET INVESTIGATION Le binôme. 2 Sommaire Rôle du binôme (grand volume). Rôle de l équipier. Rôle du chef d équipe. La progression du binôme. 3 Rôle du binôme (grand volume) RAPPEL : 1 binôme = 1 mission

Plus en détail

Arbitrer. LE FUTSAL.quelques éléments de compréhension

Arbitrer. LE FUTSAL.quelques éléments de compréhension Arbitrer Un exercice complexe que ce livret du jeune arbitre essaie de rendre abordable et simple. Il contient : - des éléments de compréhension du futsal (esprit du jeu, sens général du règlement) - 10

Plus en détail

QUELQUES TECHNIQUES DE BASE POUR L'ALPINISME ET LA RANDONNEE EN HAUTE MONTAGNE

QUELQUES TECHNIQUES DE BASE POUR L'ALPINISME ET LA RANDONNEE EN HAUTE MONTAGNE QUELQUES TECHNIQUES DE BASE POUR L'ALPINISME ET LA RANDONNEE EN HAUTE MONTAGNE Fédération Sportive et Gymnique du Travail 14-16 rue de Scandicci 93508 PANTIN Cedex Tel. : 01 49 42 23 19 fsgt@wanadoo.fr

Plus en détail

ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT

ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT Placer une gommette sous un banc. Départ allongé sur le ventre. But : Regarder la gommette en roulant. Lâcher un ballon sur le plan incliné. Glisser et rouler. But : Pour tourner en avant et rouler comme

Plus en détail

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11 «Top 10» de l hiver Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne Renseignements Tél. 041 419 51 11 Commandes www.suva.ch/waswo-f Fax 041 419 59 17 Tél. 041 419 58 51 Auteurs Dr Hans Spring,

Plus en détail

PREAMBULE Pass Sports de l Eau Pass Sports de l Eau

PREAMBULE Pass Sports de l Eau Pass Sports de l Eau 1 PREAMBULE Après la validation du Sauv Nage, le Pass Sports de l Eau de l Ecole de Natation Française (ENF) mis en place par le Conseil Interfédéral des Activités Aquatiques (CIAA) permet de découvrir

Plus en détail

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus)

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus) Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

Information destinée aux patients Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou

Information destinée aux patients Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou Information destinée aux patients Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur Objectif de votre rééducation

Plus en détail

Document réalisé par :

Document réalisé par : Ce document permet de situer le niveau des élèves en fin de module d apprentissage. Il peut être aussi utilisé pendant les séances d apprentissage pour aider à mesurer les acquisitions. Il donne des indications

Plus en détail

EN HARMONIE. L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique

EN HARMONIE. L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique EN HARMONIE L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique Le développement moteur de l enfant Dans les deux premières années

Plus en détail

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients Information destinée aux patients Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur Sommaire Introduction... 3 Préparation musculaire...

Plus en détail

3.3. Techniques d installation. 3.3 Installation à bord du VSL. Quand Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger.

3.3. Techniques d installation. 3.3 Installation à bord du VSL. Quand Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger. L auxiliaire ambulancier 3e édition 3.3. Techniques d installation 3.3 Installation à bord du VSL Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger. A Malgré que le transport en VSL soit destiné

Plus en détail

La technique en 7 étapes. Déroulement du mouvement. ASTA Association Suisse de Tir à l Arc. Conseil des entraîneurs

La technique en 7 étapes. Déroulement du mouvement. ASTA Association Suisse de Tir à l Arc. Conseil des entraîneurs Déroulement du mouvement 1. Position Position des pieds Jambes Hanches Buste Tête 2. Bras d arc Main d arc Point de pression Coude Bras de l arc Epaule 3. Bras de corde Prise de corde Position des doigts

Plus en détail

Programmation des séances (Trêve de Noël 2013) Détail des séances. * gainage abdo-lombaire (voir planches D) * gainage abdo-lombaire (voir planches D)

Programmation des séances (Trêve de Noël 2013) Détail des séances. * gainage abdo-lombaire (voir planches D) * gainage abdo-lombaire (voir planches D) Détail des séances Séance numéro 1: 1- Course PMA 1 : I- 10 minutes de jogging facile + stretching des jambes II- 3 blocs de 6 minutes en 30 course/30 repos sur 154m Prendre 1 30 de récupération entre

Plus en détail

Règles du Jeu et Code du Fair-Play

Règles du Jeu et Code du Fair-Play 12 MISE EN PLACE DU CODE DU FAIR-PLAY Publicité pour le Code Tous les parents, les joueurs, les éducateurs et les arbitres doivent se familiariser avec les Règles du jeu et le Code du Fair-play avant le

Plus en détail

Définition des termes les plus utilisés en danse Country

Définition des termes les plus utilisés en danse Country Définition des termes les plus utilisés en danse Country A Accross A.k.a. Apple Jack Abréviations : D : Droit - G : Gauche - PDC : Poids Du Corps PD : Pas avec le pied Droit - PG : Pas avec le pied Gauche

Plus en détail

Les activités de cirque à l école primaire

Les activités de cirque à l école primaire Les activités de cirque à l école primaire Équipe EPS de la Charente Maritime Le Bihan Serge PIUMF à La Rochelle Proust François CPD-EPS 17 1 1. Définition...2 2. Les enjeux...3 3. Problèmes fondamentaux...3

Plus en détail

GUIDE POUR PREPARER LES SEANCES DE NATATION

GUIDE POUR PREPARER LES SEANCES DE NATATION GUIDE POUR PREPARER LES SEANCES DE NATATION Equipe départementale EPS de Tarn et Garonne 1 Ce dossier pédagogique relatif à la natation à l'école primaire (du cycle 1 au cycle3 ) a pour objectifs: - de

Plus en détail

PROGRAMME DÉFI STR PRÉSENTATION DES CHANGEMENTS. OBJET : Programme DEFI STR Modifications au programme, septembre 2014

PROGRAMME DÉFI STR PRÉSENTATION DES CHANGEMENTS. OBJET : Programme DEFI STR Modifications au programme, septembre 2014 PROGRAMME DÉFI STR PRÉSENTATION DES CHANGEMENTS DESTINATAIRES : EXPÉDITEUR : CLUBS STR Christine Paquin, Antoine Vallières DATE : Septembre 2014 OBJET : Programme DEFI STR Modifications au programme, septembre

Plus en détail

Athénée Royal d Evere

Athénée Royal d Evere Athénée Royal d Evere Prévention des hernies discales en milieu scolaire et dans la vie de tous les jours Présenté par Didier Vanlancker LEVAGE DE CHARGES POSITION INITIALE Levage de charges Jambes légèrement

Plus en détail

Attaquer un pressing tout terrain G LELARGE, CTF OISE BASKETBALL

Attaquer un pressing tout terrain G LELARGE, CTF OISE BASKETBALL Attaquer un pressing tout terrain Préambule Avant de parler d organisation offensive, il est essentiel d analyser le système défensif proposé. Cette démarche doit permettre de : - Connaître les objectifs

Plus en détail

VOITURE A REACTION. Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson)

VOITURE A REACTION. Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson) VOITURE A REACTION Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson) 1 Introduction BUT DE L ACTIVITE Fabriquer une voiture à réaction originale et sans danger Jouer avec et essayer plein

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir de l opération. Et surtout Ce qu il faut faire ou ne pas faire après l opération

Tout ce qu il faut savoir de l opération. Et surtout Ce qu il faut faire ou ne pas faire après l opération Tout ce qu il faut savoir de l opération Et surtout Ce qu il faut faire ou ne pas faire après l opération Prothèse Radio après l opération Voir l opération Clic ici Conseils pratiques après l opération

Plus en détail

LA PERTE DE CONSCIENCE

LA PERTE DE CONSCIENCE CES QUELQUES NOTIONS PEUVENT SAUVER DES VIES. PENSEZ Y SV D URGENCES Pompiers et service médical urgent : 100 Police : 101 L'HEMORRAGIE Comment reconnaître une hémorragie? Le sang s'écoule abondamment

Plus en détail

Instructions de montage

Instructions de montage LA SÉCURITÉ AU PLUS HAUT NIVEAU Easi - Dec Plateforme d accès de 2 mètres Instructions de montage Kee Safety SAS 30 bld Pasteur 75015 Paris Tél : + 33 1 53 58 14 26 Fax : + 33 1 53 58 14 11 Dispositif

Plus en détail

FICHE D AVERTISSEMENT ET PRECAUTIONS D EMPLOI

FICHE D AVERTISSEMENT ET PRECAUTIONS D EMPLOI Date : 21/05/2014 FICHE D AVERTISSEMENT ET PRECAUTIONS D EMPLOI Produits impliqués : Table de Verticalisation Top Niveau Réf TF1-2860 / TF1-2861 Tables fabriquées en 2012 (2860 10 12 01 et 2860 10 12 02)

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION

PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION Service Orthopédie www.cliniquesdeleurope.be Site St-Michel 2 COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES? AVEC 2 BÉQUILLES Pendant

Plus en détail

ROLLER : LA RENCONTRE DÉPARTEMENTALE USEP Parcours niveau 1

ROLLER : LA RENCONTRE DÉPARTEMENTALE USEP Parcours niveau 1 ROLLER : LA RENCONTRE DÉPARTEMENTALE USEP Parcours niveau 1 Toute chute annule le point de la zone arrivée r e t o u r Zone 5 Freinage arrêt Arrêt équilibré dans la zone : 1pt sinon : 0 pt 2 Pieds au sol

Plus en détail

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques Vivre avec une prothèse du genou Conseils pratiques Introduction Pourquoi cette brochure? Avant la pose de votre prothèse de genou, vous avez bénéficié d un cours. L objectif de ce document est de résumer

Plus en détail

Série T modèle TES et TER

Série T modèle TES et TER 6-8 rue des Casernes Tél. : 03.84.29.55.55 F 90200 GIROMAGNY Fax : 03.84.29.09.91 E-mail : ultralu@ultralu.com http://www.ultralu.com NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION ECHAFAUDAGE ROULANT ALUMINIUM Série

Plus en détail

La reprise de la vie active

La reprise de la vie active Prothèse de hanche Les conseils de votre chirurgien La reprise de la vie active Vous êtes aujourd hui porteur d une prothèse de hanche ; elle va vous permettre de reprendre vos activités sans gène ni douleur.

Plus en détail

La paralysie cérébrale. 4 - La motricité et les déplacements. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents

La paralysie cérébrale. 4 - La motricité et les déplacements. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents La paralysie cérébrale 4 - La motricité et les déplacements livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents Centre de réadaptation Estrie, 2008 En général Les enfants bougent

Plus en détail

ROULER A L ECOLE MATERNELLE

ROULER A L ECOLE MATERNELLE Construire une Unité d Apprentissage en EPS ROULER A L ECOLE MATERNELLE Dossier réalisé par l équipe des CPC EPS des circonscriptions de Châlons-en-Champagne Anne GANTELET, Bernard FLORION et Pascal LOCUTY

Plus en détail

Badminton Niveau 3. Public concerné : CAP 1 ère année et terminale Bac pro 3 ans 1 ère année

Badminton Niveau 3. Public concerné : CAP 1 ère année et terminale Bac pro 3 ans 1 ère année Badminton Niveau 3 Public concerné : CAP 1 ère année et terminale Bac pro 3 ans 1 ère année Groupement : 8, «activité d opposition duelle : sport de raquette» CP : 4, «Conduire et maîtriser un affrontement

Plus en détail

«Laissez-moi jouer en sécurité»

«Laissez-moi jouer en sécurité» 12 MISE EN PLACE DU CODE DU FAIR-PLAY Publicité pour le Code Tous les parents, les joueurs, les éducateurs et les arbitres doivent se familiariser avec les Règles du jeu et le Code du Fair-play avant le

Plus en détail

COMMISSION SPORTIVE SPECIALISEE DANSE DE SOCIETE TECHNIQUES DES DANSES. 1er DEGRE

COMMISSION SPORTIVE SPECIALISEE DANSE DE SOCIETE TECHNIQUES DES DANSES. 1er DEGRE COMMISSION SPORTIVE SPECIALISEE DANSE DE SOCIETE TECHNIQUES DES DANSES 1er DEGRE s'applique du 1er septembre 2011 au 31 août 2012 1 LISTE DES DANSES 1er DEGRE BOLERO p. 3 BOSSA NOVA p. 8 BOSTON p. 15 CHA

Plus en détail

SOMMAIRE. I - Définition de l activité «Jeux de Lutte» Page 2. II - Composantes de l activité Page 3

SOMMAIRE. I - Définition de l activité «Jeux de Lutte» Page 2. II - Composantes de l activité Page 3 SOMMAIRE I - Définition de l activité «Jeux de Lutte» Page 2 II - Composantes de l activité Page 3 III - incontournables de l activité Page 4 IV - Construire une unité d apprentissage au cycle 1 Page 5

Plus en détail

Serrer les fesses du bébé contre votre corps avec le côté de votre avant-bras (celui du petit doigt)

Serrer les fesses du bébé contre votre corps avec le côté de votre avant-bras (celui du petit doigt) Effectuer la mise au sein Serrer les fesses du bébé contre votre corps avec le côté de votre avant-bras (celui du petit doigt) - Ceci vous permettra de l'amener au sein en pointant le mamelon vers son

Plus en détail

IDENTIFIER LES TEMPS DE JEU NE PAS PERDRE LE BALLON

IDENTIFIER LES TEMPS DE JEU NE PAS PERDRE LE BALLON BENJAMINS IDENTIFIER LES TEMPS DE JEU N TACHE SITUATION N 1 Objectif Avancer pour conserver-progresser ou pour déséquilibrer But Marquer Règles Interdit de défendre dans la zone défensive tant que le ballon

Plus en détail

KAYAK DE MER NIVEAU I

KAYAK DE MER NIVEAU I KAYAK DE MER NIVEAU I Objectif du cours Associer plaisir et sécurité lors d une journée d initiation. Donner au kayakiste novice ou sans expérience les connaissances théoriques et pratiques de base pour

Plus en détail

Description des Pas. Abréviations. D = Pied DROIT - G = Pied GAUCHE - PC = Poids du Corps

Description des Pas. Abréviations. D = Pied DROIT - G = Pied GAUCHE - PC = Poids du Corps Description des Pas Abréviations D = Pied DROIT - G = Pied GAUCHE - PC = Poids du Corps ACROSS - A) Mouvement qui traverse la piste de danse. - B) Avancer le pied en croisant devant l'autre pied. BRUSH

Plus en détail

Assister un proche dans ses déplacements

Assister un proche dans ses déplacements 2012 Assister un proche dans ses déplacements Remerciements : Merci au Ministère de la famille et des aînés du Québec pour le soutien financier ayant permis la réalisation de ce document. Merci à Josée

Plus en détail

Une situation d'apprentissage du lexique en MS Les activités gymniques

Une situation d'apprentissage du lexique en MS Les activités gymniques Cette séquence permet l acquisition des compétences nécessaires à la construction des connaissances : - Connaître et enrichir le lexique de base de l action «se déplacer» : marcher, ramper, courir, grimper-escalader,

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION NOTICE D UTILISATION NOTICE D UTILISATION SIEGE COQUILLE INNOV SA NOTICE D UTILISATION SIEGE NOTICE COQUILLE D UTILISATION INNOV SA SIEGE COQUILLE INNOV SA INNOV SA NOTICE D UTILISATION SIEGE Fauteuils

Plus en détail

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche...

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Prothèse de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Afin de limiter les risques de luxation de prothèse, vous devez éviter certains gestes, pendant une durée minimum de trois mois.

Plus en détail

Développer/Complexifier en remplaçant les lancers à la main par des tirs de balle avec une frappe de raquette.

Développer/Complexifier en remplaçant les lancers à la main par des tirs de balle avec une frappe de raquette. VII. Cycle 2, Classe de CP Ecole Primaire.. Année scolaire Cycle de PING-PONG AVEC Tables Lieux possibles : Cours récré/salle /gymnase/stade Réaliser une action que l on peut mesurer LES PIRATES Compétences

Plus en détail

LIVRET DE L'ARBITRE DE CLUB. Réalisation Eric FRIN Formateur Labellisé FFBB

LIVRET DE L'ARBITRE DE CLUB. Réalisation Eric FRIN Formateur Labellisé FFBB LIVRET DE L'ARBITRE DE CLUB GROUPEMENT SPORTIF...... Nom :.. Prénom :... Date de naissance : Catégorie :. Numéro de licence :. Ce livret est un résumé des principales règles du Code de jeu du Basket Ball.

Plus en détail

Chapitre 5. Le ressort. F ext. F ressort

Chapitre 5. Le ressort. F ext. F ressort Chapitre 5 Le ressort Le ressort est un élément fondamental de plusieurs mécanismes. Il existe plusieurs types de ressorts (à boudin, à lame, spiral etc.) Que l on comprime ou étire un ressort, tel que

Plus en détail

Enseigner l acrosport aux cycles 2 et 3 Guillaume CATOIS, conseiller pédagogique EPS, circonscription d Argentan.

Enseigner l acrosport aux cycles 2 et 3 Guillaume CATOIS, conseiller pédagogique EPS, circonscription d Argentan. Enseigner l acrosport aux cycles 2 et 3 Guillaume CATOIS, conseiller pédagogique EPS, circonscription d Argentan. - 1 - SOMMAIRE 1. Définition de l APS acrosport 2. Caractéristiques de l APS 3. Références

Plus en détail

Contrat de location Studio-Orcieres Merlette. Mettre le prix de votre séjour ici

Contrat de location Studio-Orcieres Merlette. Mettre le prix de votre séjour ici le présent contrat de location de vacances est conclu entre les soussignés : Nom, adresse Haghnazar Clarisse, PHENICIA International ZA les Pradeaux 13850 GREASQUE Dénommé le bailleur d une part (le propriétaire)

Plus en détail

PROTEGER SON DOS ex. Cliniques St Luc

PROTEGER SON DOS ex. Cliniques St Luc CONGRES UCL DE MEDECINE GENERALE 1 juin 2013 PROTEGER SON DOS ex. Cliniques St Luc Philippe Mahaudens, PhD Faculté des sciences de la motricité UCL Service de Médecine Physique et Réadaptation, Saint-Luc

Plus en détail

Questionnaires sur les étapes du développement

Questionnaires sur les étapes du développement Questionnaires sur les étapes du développement De 31 mois 16 jours à 34 mois 15 jours Questionnaire 33 mois S il vous plaît, veuillez répondre aux questions suivantes. Veuillez utiliser un stylo à encre

Plus en détail

CONSTRUCTION DE LA CIBLE

CONSTRUCTION DE LA CIBLE CONSTRUCTION DE LA CIBLE TACHES Jeux sur cibles fixes N 1 Remplir sa maison Posséder les plus de ballon que l adversaire. Au signal de l éducateur, chaque joueur part en course chercher un ballon dans

Plus en détail

Pass'compétition - WATER POLO

Pass'compétition - WATER POLO Pass'compétition - WATER POLO Validation du test : le test individuel de tirs en crise de temps plus la participation active à un match de mini polo (d'une durée de fois mn) doivent être réussis. Réaliser

Plus en détail

La chute en crevasse est un des risques majeurs lors

La chute en crevasse est un des risques majeurs lors ALPINISME Approche glaciaire encordée à deux La chute en crevasse est un des risques majeurs lors de l approche glaciaire. Emporter du matériel pour le mouflage et connaître les techniques de hissage est

Plus en détail

Atelier Travailler vos photos Mars 2015

Atelier Travailler vos photos Mars 2015 Accéder aux photos enregistrées sur votre ordinateur. Cliquer sur le bouton démarrer puis cliquer sur Images dans la colonne de droite. Vous êtes dans le dossier Images. Cliquer ici pour modifier l apparence

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DU GENOU - RÉÉDUCATION

PROTHÈSE TOTALE DU GENOU - RÉÉDUCATION PROTHÈSE TOTALE DU GENOU - RÉÉDUCATION Service Orthopédie www.cliniquesdeleurope.be Site St-Michel 2 COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES? AVEC 2 BÉQUILLES Après l opération

Plus en détail

PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES

PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES 31. - LA TECHNIQUE PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES LES PNEUS D UNE VOITURE 1. Les pneus doivent être conformes. Ce sont les pneus qui assument le contact de la voiture avec la route. Pour rouler en

Plus en détail

Pilotage en parapente. Essais de formalisation

Pilotage en parapente. Essais de formalisation Pilotage en parapente Essais de formalisation L enseignement du parapente a une certaine tendance à mettre la charrue avant les bœufs : En effet la mode et l image de l activité ont pour effet de pousser

Plus en détail

LE TRAVAIL EN HAUTEUR

LE TRAVAIL EN HAUTEUR F I C H E P R E V E N T I O N N 0 2 «H Y G I E N E S E C U R I T E» LE TRAVAIL EN HAUTEUR STATISTIQUES Avec près d une centaine d agent victime de chutes de hauteur durant les 5 dernières années dans les

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof Une échelle est appuyée sur un mur. S il n y a que la friction statique avec le sol, quel est l angle minimum possible entre le sol et l échelle pour que l échelle ne glisse pas et tombe au sol? www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof

Plus en détail

2 ème Edition Mai 2010

2 ème Edition Mai 2010 2 ème Edition Mai 2010 Contenu: Ce document appelé Help Desk GAF a pour objectif de donner des précisions et des exemples concernant les différentes règles du code de pointage GAF. Le but du CTF est de

Plus en détail

PLAN RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION. Contrôle de la phase pendulaire. Par Jos DECKERS

PLAN RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION. Contrôle de la phase pendulaire. Par Jos DECKERS PLAN de RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION Contrôle de la phase pendulaire Par Jos DECKERS 02 Sommaire LA RÉÉDUCATION Objectifs : Pour que le patient puisse utiliser correctement l articulation,

Plus en détail