DICTIONNAIRE PERMANENT SOCIAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DICTIONNAIRE PERMANENT SOCIAL"

Transcription

1 ICTIONNAIRE PERANENT OCIA bulletin spécial - novembre 0 Agenda social PUBICATION ENUEE - IN 0- mois par mois Ce bulletin spécial présente, mois par mois, l essentiel des déclarations et obligations sociales devant être effectuées par les employeurs au cours de l année. trimestre et semestre Certaines obligations sont, quant à elles, récapitulées selon leur périodicité, au début de chaque semestre (obligations semestrielles et trimestrielles) en pages,,,. date variable Certaines obligations à date variable sont rappelées en page. 0, avenue de la arne ONTROUGE CEEX Tél. ervice Relations Clientèle 0 0 Tél. tandard 0 0 Télécopie 0 00 ite Internet :

2 année obligations à date variable Élections et désignation des représentants du personnel Organisation des élections (P/CE) tous les ans : informations aux salariés et aux organisations syndicales. Remise au CE de la documentation économique et financière de l entreprise dans le mois qui suit les élections (v. étude ÉEC- TION E REPRÉENTANT U PERONNE). ésignation des membres du CHCT tous les ans (par délégués du personnel et comité d entreprise) (v. étude CHCT). Information sur les conventions collectives Information annuelle aux membres du comité d entreprise, aux délégués syndicaux (ou aux salariés, à défaut des délégués du personnel) des modifications apportées aux conventions et accords collectifs applicables dans l entreprise. Négociation obligatoire (ex-nao) Annuelle sur : les salaires ; la durée du travail et l organisation du temps de travail ; la mise en place d un régime de prévoyance, de l épargne salariale (dans les entreprises non couvertes par un accord de branche, ou un accord d entreprise définissant un tel régime); les objectifs (et les mesures permettant de les atteindre) d égalité professionnelle ; cette négociation passe à une périodicité de ans en cas d accord d entreprise comportant de telles mesures ; l insertion professionnelle et le maintien dans l emploi des handicapés ; la mise à disposition de salariés auprès des organisations syndicales ou des associations d employeurs. Tous les trois ans : sur l accès à l emploi et à la formation des salariés âgés et leur maintien dans l emploi ; dans les entreprises de 0 salariés et plus, sur les modalités d information et de consultation du comité d entreprise, relative à la stratégie de l entreprise et à la GPEC. Informations et consultations annuelles du CE (0 salariés et plus) Transmission du rapport et du programme de prévention des risques professionnels et d amélioration des conditions de travail (accompagnés de l avis du CHCT). Consultation sur le rapport d activité du médecin du travail et sur le service médical du travail. Consultation sur l affectation de la contribution au logement ( % patronal). Consultation sur la politique de recherche technologique de l entreprise. Consultation sur les modalités d utilisation du contingent d heures supplémentaires (si non fixées par accord), ou consultation des délégués du personnel s il en existe. Consultation sur la fixation de la période des congés payés, à défaut de convention collective. Périodicité des réunions des représentants du personnel Comité d entreprise : dans les entreprises de moins de 0 salariés : au moins une fois tous les deux mois ; dans les entreprises de 0 salariés ou plus : au moins une fois par mois. CHCT : au moins une fois par trimestre. élégués du personnel : au moins une fois par mois. élégués unique du personnel (se substituant aux P et au CE) : une réunion propre à chaque institution au moins une fois par mois. ICTIONNAIRE PERANENT OCIA bulletin spécial - - novembre 0

3 année calendrier des jours ouvrés et des jours fériés Nb de jours ouvrés parties à compléter ois de janvier Nb de jours ouvrables fermeture samedi et dimanche fermeture dimanche et lundi Nb de jours fériés () () samedi er janvier (Nouvel An) Pont ou sortie anticipée Récupération () février mars avril lundi avril (Pâques) mai dimanche er mai (Fête du Travail) dimanche mai (ictoire ) juin juillet août jeudi juin (Ascension) lundi juin (Pentecôte) jeudi juillet (Fête Nationale) lundi août (Assomption) septembre octobre novembre novembre mardi er novembre (Toussaint) (Armistice ) décembre dimanche décembre (Noël) total jours, dont le lundi, le samedi et le dimanche () Ajouter éventuellement : dans les départements d Alsace-oselle : le avril (endredi aint) et le lundi décembre ; dans les O, le jour de la commémoration de l esclavage : mercredi avril à ayotte ; dimanche mai à la artinique ; mai à la Guadeloupe ; 0 juin en Guyane ; mardi décembre à a Réunion. () Par souci de simplification, nous n avons pas tenu compte, dans le décompte des jours ouvrables et des jours ouvrés, de la journée de solidarité (v. page ). () Récupération du pont ou de la sortie anticipée, à l exclusion des jours fériés chômés qui ne peuvent être récupérés. ICTIONNAIRE PERANENT OCIA bulletin spécial - - novembre 0

4 premier semestre obligations trimestrielles et semestrielles Comité d entreprise obligations du premier trimestre Entreprise de 0 salariés et plus Communication au comité d entreprise : de l évolution générale des commandes et de la situation financière ainsi que de l exécution des programmes de production ; des éventuels retards dans le paiement des cotisations de sécurité sociale et de retraite complémentaire ainsi que des cotisations ou primes dues aux organismes assureurs. Entreprise de 0 à salariés Communication et consultation du CE sur le rapport annuel unique : ce rapport porte notamment sur l activité et la situation financière de l entreprise, le bilan du travail à temps partiel, l évolution de l emploi, des qualifications, de la formation et des salaires. Entreprise de 0 salariés et plus* Information et consultation du CE sur : le rapport d ensemble ; il porte notamment sur l activité de l entreprise, le CA, les bénéfices ou pertes constatés, les résultats globaux de la production en valeur et volume, la situation de la sous-traitance, les aides ou avantages financiers, les investissements, l évolution des salaires, les perspectives économiques. Information du CE sur : la situation de l emploi dans l entreprise, notamment : évolution des effectifs et de la qualification des salariés par sexe ; nombre de salariés en CI, en C, en contrat précaire, ou en contrat conclu avec une entreprise de portage salarial ; motif de recours à ces contrats pour le trimestre passé et le trimestre à venir ; le bilan des embauches en «contrats aidés»; les mesures prévues en matière d amélioration de l équipement. Autres obligations Information des représentants du personnel sur la déclaration d emploi des handicapés. Consultation des CHCT et CE sur les modalités selon lesquelles l entreprise s acquitte de son obligation d emploi des handicapés. * ous réserve d un accord de branche, de groupe ou d entreprise le prévoyant, l employeur a, depuis 0, une nouvelle possibilité de regrouper au sein d un rapport annuel unique les informations à caractère économique, social et financier qu il doit fournir au CE (C. trav., art.. -). 0 janvier février mars our de l An obligations du premier semestre ocuments comptables 0 Communication au CE : des documents soumis à l assemblée générale dans les sociétés commerciales ; dans les autres entreprises, communication des documents comptables ; dans les entreprises de 0 salariés et plus dont le CA est de plus de millions d euros HT, du tableau de financement, du plan du financement et du compte de résultats prévisionnels. Information du CE sur la situation de l actif réalisable et disponible et sur la situation du passif exigible. Bilan social Avant le avril, communication au CE et aux délégués syndicaux du projet de bilan social. Avant le avril, réunion du comité d entreprise ou des comités d établissement sur le ou les projets de bilan(s). Avant le mai, communication à l inspecteur du travail du ou des bilans, du P de la réunion donnant l avis du CE. En cas d établissements multiples, la consultation se poursuit auprès du CCE (consulté sur les différents bilans d établissement et sur le bilan d entreprise). Communication est faite à l inspecteur du travail de l ensemble de ces bilans sociaux (dates : avant le juin, envoi des bilans au CCE ; avant le juin, réunion du CCE ; avant le juillet, communication à l inspecteur du travail). ICTIONNAIRE PERANENT OCIA bulletin spécial - - novembre 0

5 premier semestre vacances scolaires 0 avril Pâques lundi de P. 0 mai Fête du Travail ictoire 0 juin Ascension Pentecôte lundi de P. vacances scolaires ZONE A Caen, Clermont-Ferrand, Grenoble, yon, ontpellier, Nancy-etz, Nantes, Rennes, Toulouse ZONE B Aix-arseille, Amiens, Besançon, ijon, ille, imoges, Nice, Orléans-Tours, Poitiers, Reims, Rouen, trasbourg ZONE C Bordeaux, Créteil, Paris, ersailles Corse Remarque : dans les départements ayant adopté la semaine de jours ou un autre aménagement particulier de la semaine scolaire, d autres dates de congés scolaires ont pu être arrêtées dans le premier degré. Comité d entreprise obligations du deuxième trimestre Accord de participation Présentation au comité du rapport de l employeur sur la participation de l exercice écoulé (dans les mois suivant la clôture de chaque exercice). ervice médical Avant le avril, présentation au comité du rapport de l employeur sur le fonctionnement du service de médecine du travail de l entreprise ou interentreprises, et du rapport d activité établi par le (ou les) médecin du travail. Avant le mai, communication de ces rapports à l inspecteur du travail et aux médecins-inspecteurs régionaux. Congés sabbatiques ou pour création d entreprise Transmission au CE ou aux délégués du personnel de la liste des demandes, et suites apportées à ces demandes. Congés payés En cas d absence d accord collectif, fixation de la période des départs en congés. Rapport sur l égalité Consultation sur le rapport sur l égalité professionnelle (H/F). éclarations à produire A, voir pages, formation professionnelle, voir page emploi des travailleurs handicapés, voir pages,. A partir de 0 salariés Communication au comité d entreprise : de l évolution générale des commandes et de la situation financière ainsi que de l exécution des programmes de production ; des éventuels retards dans le paiement des cotisations de sécurité sociale et de retraite complémentaire ainsi que des cotisations ou primes dues aux organismes assureurs. Entreprise de 0 salariés et plus* Information du CE sur : la situation de l emploi dans l entreprise, notamment : évolution des effectifs et de la qualification des salariés par sexe ; nombre de salariés en CI, en C, en contrat précaire, ou en contrat conclu avec une entreprise de portage salarial ; motif de recours à ces contrats pour le trimestre passé et le trimestre à venir ; le bilan des embauches en «contrats aidés»; les mesures prévues en matière d amélioration de l équipement. * ous réserve d un accord de branche, de groupe ou d entreprise le prévoyant, l employeur a, depuis 0, une nouvelle possibilité de regrouper au sein d un rapport annuel unique les informations à caractère économique, social et financier qu il doit fournir au CE (C. trav., art.. -). ICTIONNAIRE PERANENT OCIA bulletin spécial - - novembre 0

6 janvier première quinzaine our férié ou jour de changement d horaire ate limite de déclaration ou de paiement our ordinaire à noter es URAF, désormais en charge du recouvrement des cotisations d assurance chômage es URAF sont en charge du recouvrement des cotisations et des contributions dues au régime de l assurance chômage sur les salaires versés depuis le er janvier. es cotisations et les contributions dues sur les salaires versés en 0 restent à déclarer et à payer auprès de Pôle emploi. e même, c est à Pôle emploi qu il convient d adresser, fin janvier, le document de régularisation pour 0 et, le cas échéant, le versement régularisateur. éclarations dématérialisées es entreprises redevables en 0, auprès de l URAF, de plus de de cotisations, contributions et taxes devront, en, adresser par voie électronique certaines déclarations sociales, v. page (ettre-circ. ACO n 0-0, févr. 0). Paiements dématérialisés es entreprises redevables de cotisations, contributions et taxes d un montant supérieur à par an, ainsi que les entreprises autorisées à verser leurs cotisations dans un lieu unique, sont tenues de régler les sommes dont elles sont redevables par virement ou, en accord avec l URAF, par tout autre moyen de paiement dématérialisé (sans que cela modifie la date d exigibilité des sommes dues). epuis 0, lorsque le montant des cotisations, contributions et taxes est supérieur à millions d au titre d une année civile, le mode de paiement dématérialisé est obligatoirement le virement bancaire. URAF interlocuteur unique epuis 0, une URAF unique est en charge du recouvrement des cotisations pour les entreprises de plus de 000 salariés (pour 0, l effectif est pris en compte au décembre 0) EAINE samedi er Férié : our de l An. EAINE 0 mercredi ATE IITE OIR PAGE -cas général : ayant payé les salaires de décembre 0 avant le -- ; -si décalage de la paie : ayant payé les salaires de novembre 0 entre le et le --0. URAF : paiement des cotisations de sécurité autonomie, de la CG, de la CR, du versement de transport et du FNA (v. rappel page ci-contre). Pôle emploi : paiement des cotisations de chômage et de l AG (v. à noter ci-contre). obligations mensuelles délégués Réunion des délégués du personnel ou, s il y a lieu, de la délégation unique comité d entreprise. Réunion du comité d entreprise (l ordre du jour, arrêté par le chef d entreprise et le secrétaire du CE, doit être communiqué aux membres au moins jours avant la réunion): réunion mensuelle si entreprise de 0 salariés et plus ; réunion un mois sur deux si entreprise de moins de 0 salariés. retraite complémentaire. ersement des cotisations de retraite complémentaire (sauf en cas de périodicité différente prévue par l institution dont dépend l entreprise). EAINE 0 ATE IITE ARE : relevé mensuel des mouvements EAINE 0 ATE IITE Entreprise employant des RP multicartes CCRP : paiement des cotisations de chômage et de l AG sur les salaires versés au e trimestre 0. Pour plus de précisions sur le calendrier de travail des CE, se reporter aux annexes de l étude «Comité d entreprise» du ICTIONNAIRE. ICTIONNAIRE PERANENT OCIA bulletin spécial - - novembre 0

7 janvier deuxième quinzaine 0 EAINE 0 ATE IITE samedi Entreprise salariés avec option pour le versement mensuel : - cas général : ayant payé les salaires de décembre 0 avant le -- ; de décembre 0 au plus tard le 0-- ou les salaires de novembre 0 après le sans option pour le versement mensuel, ni pour le rattachement : pour les salaires versés le trimestre précédent. URAF* : paiement des cotisations de sécurité autonomie, de la CG, de la CR et du FNA (cotisation de base). Pôle emploi ou URAF (v. à noter page cicontre) : paiement des cotisations de chômage et de l AG, sauf en cas de recouvrement simplifié. Entreprise et 0 salariés -cas général : ayant payé les salaires de décembre 0 avant le -- ; -si décalage de la paie : ayant payé les salaires de décembre 0 au plus tard le 0-- ou les salaires de novembre 0 après le URAF* : paiement des cotisations de sécurité autonomie, de la CG, de la CR, du versement de transport et du FNA (v. rappel ci-contre). Pôle emploi ou URAF (v. à noter page cicontre) : paiement des cotisations de chômage et de l AG. -si décalage de la paie : ayant payé les salaires de décembre 0 entre le -- et le 0--. URAF* : paiement des cotisations de sécurité autonomie, de la CG, de la CR, du versement de transport, du FNA (v. rappel cicontre), des cotisations de chômage et de l AG (v. à noter page ci-contre). * ur le report de la date de paiement en cas de fermeture de l URAF, voir précisions p. 0. EAINE 0 mercredi ATE IITE Entreprise de travail temporaire Centre serveur ETT : relevé mensuel des contrats en cours ou ayant pris fin en décembre 0. 0 EAINE 0 ATE IITE mardi -si décalage de la paie : ayant payé les salaires de décembre 0 entre le -- et le --. URAF : paiement des cotisations de sécurité autonomie, de la CG, de la CR, du versement de transport, du FNA (v. rappel ci-contre), des cotisations de chômage et de l AG (v. à noter page ci-contre). EAINE 0 ATE IITE Entreprise employant des RP multicartes CCRP : paiement des cotisations de sécurité sociale sur les salaires versés au e trimestre 0, accompagné du bordereau annuel. Entreprise employant des RP CIP/CIPC-R : déclaration des salaires de 0. EAINE 0 lundi ATE IITE Toute entreprise Centre de transfert des données sociales (CT) : déclaration annuelle des salaires (A) 0 ; déclaration des honoraires pour les sociétés qui ne sont pas tenues de produire une déclaration de résultats. URAF* et Pôle emploi : régularisation des cotisations de sécurité sociale, du chômage et de l AG 0 (v. à noter page ci-contre). Entreprise salariés -si décalage de la paie et option pour le rattachement : pour les salaires versés le trimestre précédent. URAF* : paiement des cotisations de sécurité autonomie, de la CG, de la CR et du FNA (cotisation de base) ; option éventuelle (ou renonciation) pour le paiement mensuel des cotisations. Pôle emploi : paiement des cotisations de chômage et de l AG (v. à noter page ci-contre). * ur le report de la date de paiement en cas de fermeture de l URAF, voir précisions p rappel e seuil d assujettissement à la cotisation supplémentaire FNA est porté à salariés (depuis le er août 0). ICTIONNAIRE PERANENT OCIA bulletin spécial - - novembre 0

8 février première quinzaine our férié ou jour de changement d horaire ate limite de déclaration ou de paiement our ordinaire rappel a déclaration annuelle obligatoire d emploi des travailleurs handicapés pour l année 0 est à envoyer à la IRRECTE au plus tard le février : se reporter au bulletin spécial «éclaration d emploi des handicapés». à noter e projet de loi de finances pour prévoit, à l heure où nous mettons sous presse, que la déclaration d emploi des travailleurs handicapés sera à adresser à l AGEFIPH à partir de. EAINE 0 samedi ATE IITE - cas général : ayant payé les salaires de janvier avant le -- ; de décembre 0 entre le et le --. URAF* : paiement des cotisations de sécurité autonomie, de la CG, de la CR, du versement de transport, du FNA (v. rappel l AG (v. à noter page ). * ur le report de la date de paiement en cas de fermeture de l URAF, voir précisions p. 0. EAINE 0 mardi ATE IITE ARE : relevé mensuel des mouvements obligations mensuelles délégués Réunion des délégués du personnel ou, s il y a lieu, de la délégation unique comité d entreprise. Réunion du comité d entreprise (l ordre du jour, arrêté par le chef d entreprise et le secrétaire du CE, doit être communiqué aux membres au moins jours avant la réunion): réunion mensuelle si entreprise de 0 salariés et plus ; réunion un mois sur deux si entreprise de moins de 0 salariés. Pour plus de précisions sur le calendrier de travail des CE, se reporter aux annexes de l étude «Comité d entreprise» du ICTIONNAIRE. retraite complémentaire. ersement des cotisations de retraite complémentaire (sauf en cas de périodicité différente prévue par l institution dont dépend l entreprise). ICTIONNAIRE PERANENT OCIA bulletin spécial - - novembre 0

9 février deuxième quinzaine EAINE 0 ATE IITE mardi Entreprise salariés avec option pour le versement mensuel : - cas général : ayant payé les salaires de janvier avant le -- ; - si décalage de la paie : ayant payé les salaires de janvier 0 au plus tard le 0- - ou les salaires de décembre 0 après le 0--. URAF : paiement des cotisations de sécurité sociale, de la contribution solidarité autonomie, de la CG, de la CR, du FNA (cotisation de base), des cotisations de chômage et de l AG (v. à noter page ). Entreprise et 0 salariés - cas général : ayant payé les salaires de janvier avant le -- ; - si décalage de la paie : ayant payé les salaires de janvier au plus tard le 0- - ou les salaires de décembre 0 après le 0--. URAF : paiement des cotisations de sécurité sociale, de la contribution solidarité autonomie, de la CG, de la CR, du versement de transport, du FNA (v. rappel p. ), des cotisations de chômage et de l AG (v. à noter page ). 0 EAINE 0 ATE IITE Entreprise de travail temporaire Centre serveur ETT : relevé mensuel des contrats en cours ou ayant pris fin en janvier. EAINE 0 ATE IITE - si décalage de la paie : ayant payé les salaires de janvier entre le -- et le --. URAF : paiement des cotisations de sécurité sociale, de la contribution solidarité autonomie, de la CG, de la CR, du versement de transport, du FNA (v. rappel p. ), des cotisations de chômage et de l AG (v. à noter page ). 0 EAINE 0 ATE IITE lundi Entreprise 0 salariés Organismes collecteurs : versement de la participation à la formation professionnelle 0 (au titre de la formation des salariés, des contrats et périodes de professionnalisation et du IF). Entreprise 0 salariés Organismes collecteurs : versement de la participation à la formation professionnelle 0 (au titre de la formation des salariés, des contrats et périodes de professionnalisation, du CIF et du IF) ; la déclaration n devra être envoyée au plus tard le avril. Entreprise ayant conclu des C Organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA) : versement de % des salaires payés en 0 aux salariés en contrat à durée déterminée (au titre du financement des congés individuels de formation). Toute entreprise Organismes collecteurs : versement de la taxe d apprentissage et de la contribution au développement de l apprentissage. - si décalage de la paie : ayant payé les salaires de janvier entre le -- et le 0--. URAF : voir entreprise et 0 salariés (mêmes obligations). Entreprise salariés IRRECTE : déclaration sur l emploi des travailleurs handicapés en 0 (v. page ci-contre). AGEFIPH : versement éventuel d une contribution par personne handicapée manquante. En cas de non paiement des cotisations sociales dans les délais à savoir entreprise se verra réclamer par l URAF des majorations de retard fixées à : % du montant des cotisations non versées aux dates limite d exigibilité (en cas de travail dissimulé : 0 % du montant des cotisations dues sur les rémunérations concernées), + 0, % des cotisations dues par mois (ou fraction de mois) écoulé. i aucune infraction n a été constatée au cours des mois précédents, l entreprise pourra bénéficier d une remise automatique de ses majorations de retard, à condition que : le montant des sommes dues au titre des majorations soit inférieur au montant du plafond mensuel de la écurité sociale fixé pour l année civile en cours ; le cotisant ait, dans le mois suivant la date d exigibilité, réglé les cotisations dues et fourni les BRC et la A. ans les autres cas, l entreprise pourra formuler une demande gracieuse de remise partielle ou totale des majorations de retard. Cette requête ne sera recevable qu après le versement de la totalité des cotisations ayant donné lieu à application des majorations. ICTIONNAIRE PERANENT OCIA bulletin spécial - - novembre 0

10 mars première quinzaine our férié ou jour de changement d horaire ate limite de déclaration ou de paiement our ordinaire 0 0 à noter orsque la date limite d exigibilité des cotisations sociales tombe un jour de fermeture de l URAF (samedi ou lundi, dimanche et jour férié), la date de paiement peut être reportée au jour ouvrable suivant. Pour l application de cette tolérance, s adresser à l URAF concernée. istes des URAF ouvertes du mardi au samedi (matin) : igne (0) Annecy () es autres URAF sont ouvertes du lundi au. EAINE 0 samedi ATE IITE - cas général : ayant payé les salaires de février avant le -- ; de janvier entre le et le --. URAF* : paiement des cotisations de sécurité autonomie, de la CG, de la CR, du versement de transport, du FNA (v. rappel l AG (v. à noter page ). * ur le report de la date de paiement en cas de fermeture de l URAF, voir précisions ci-contre. EAINE 0 mardi ATE IITE ARE : relevé mensuel des mouvements obligations mensuelles délégués Réunion des délégués du personnel ou, s il y a lieu, de la délégation unique comité d entreprise. Réunion du comité d entreprise (l ordre du jour, arrêté par le chef d entreprise et le secrétaire du CE, doit être communiqué aux membres au moins jours avant la réunion): réunion mensuelle si entreprise de 0 salariés et plus ; réunion un mois sur deux si entreprise de moins de 0 salariés. Pour plus de précisions sur le calendrier de travail des CE, se reporter aux annexes de l étude «Comité d entreprise» du ICTIONNAIRE. retraite complémentaire. ersement des cotisations de retraite complémentaire (sauf en cas de périodicité différente prévue par l institution dont dépend l entreprise). 0 ICTIONNAIRE PERANENT OCIA bulletin spécial - - novembre 0

11 mars deuxième quinzaine EAINE mardi ATE IITE Entreprise salariés avec option pour le versement mensuel : - cas général : ayant payé les salaires de février avant le -- ; de février au plus tard le 0-- ou les salaires de janvier après le 0--. URAF : paiement des cotisations de sécurité autonomie, de la CG, de la CR, du FNA (cotisation de base), des cotisations de chômage et de l AG (v. à noter page ). Entreprise et 0 salariés - cas général : ayant payé les salaires de février avant le -- ; de février au plus tard le 0-- ou les salaires de janvier après le 0--. URAF : paiement des cotisations de sécurité autonomie, de la CG, de la CR, du versement de transport, du FNA (v. rappel l AG (v. à noter page ). de février entre le -- et le 0--. URAF : voir entreprise et 0 salariés (mêmes obligations). EAINE ATE IITE Entreprise de travail temporaire Centre serveur ETT : relevé mensuel des contrats en cours ou ayant pris fin en février. EAINE ATE IITE de février entre le -- et le --. URAF : paiement des cotisations de sécurité autonomie, de la CG, de la CR, du versement de transport, du FNA (v. rappel l AG (v. à noter page ). EAINE dimanche Heure d été (avancée d une heure). EAINE jeudi ATE IITE Entreprise employant des RP CIP/CIPC-R/INPR : paiement du er acompte des cotisations de retraite complémentaire et de prévoyance. mémo ICTIONNAIRE PERANENT OCIA bulletin spécial - - novembre 0

12 avril première quinzaine our férié ou jour de changement d horaire ate limite de déclaration ou de paiement our ordinaire 0 EAINE mardi ATE IITE - cas général : ayant payé les salaires de mars avant le -- ; de février entre le et le --. EAINE ATE IITE ARE : relevé mensuel des mouvements URAF : paiement des cotisations de sécurité autonomie, de la CG, de la CR, du versement de transport, du FNA (v. rappel l AG (v. à noter page ). obligations mensuelles délégués Réunion des délégués du personnel ou, s il y a lieu, de la délégation unique comité d entreprise. Réunion du comité d entreprise (l ordre du jour, arrêté par le chef d entreprise et le secrétaire du CE, doit être communiqué aux membres au moins jours avant la réunion): réunion mensuelle si entreprise de 0 salariés et plus ; réunion un mois sur deux si entreprise de moins de 0 salariés. Pour plus de précisions sur le calendrier de travail des CE, se reporter aux annexes de l étude «Comité d entreprise» du ICTIONNAIRE. retraite complémentaire. ersement des cotisations de retraite complémentaire (sauf en cas de périodicité différente prévue par l institution dont dépend l entreprise). ICTIONNAIRE PERANENT OCIA bulletin spécial - - novembre 0

13 avril deuxième quinzaine EAINE ATE IITE Entreprise salariés avec option pour le versement mensuel : - cas général : ayant payé les salaires de mars avant le -- ; - si décalage de la paie : ayant payé les salaires de mars au plus tard le 0-- ou les salaires de février après le 0--. sans option pour le versement mensuel, ni pour le rattachement : pour les salaires versés le trimestre précédent. URAF : paiement des cotisations de sécurité autonomie, de la CG, de la CR, du FNA (cotisation de base), des cotisations de chômage et de l AG (v. à noter page ). Entreprise et 0 salariés - cas général : ayant payé les salaires de mars avant le -- ; - si décalage de la paie : ayant payé les salaires de mars au plus tard le 0-- ou les salaires de février après le 0--. URAF : paiement des cotisations de sécurité sociale, de la contribution solidarité autonomie, de la CG, de la CR, du versement de transport, du FNA (v. rappel p. ), des cotisations de chômage et de l AG (v. à noter page ). - si décalage de la paie : ayant payé les salaires de mars entre le -- et le 0--. URAF : voir entreprise et 0 salariés (mêmes obligations). Entreprise employant des RP multicartes CCRP : paiement des cotisations sécurité sociale, chômage et AG sur les salaires versés au er trimestre. EAINE mardi ATE IITE Entreprise de travail temporaire Centre serveur ETT : relevé mensuel des contrats en cours ou ayant pris fin en mars. EAINE lundi Férié : undi de Pâques. OIR PAGE - si décalage de la paie : ayant payé les salaires de mars entre le -- et le --. URAF* : paiement des cotisations de sécurité autonomie, de la CG, de la CR, du versement de transport, du FNA (v. rappel p. ), des cotisations de chômage et de l AG (v. à noter page ). * ur le report de la date de paiement en cas de fermeture de l URAF, voir précisions p. 0. EAINE ATE IITE Entreprise < 0 salariés Recette des impôts : paiement de la participation à la formation professionnelle 0, majoration comprise, à défaut de versements suffisants aux organismes collecteurs avant le er mars ; envoi du bordereau de versement n. Toute entreprise Recette des impôts : paiement de la taxe d apprentissage et de la contribution au développement de l apprentissage, à défaut de versements suffisants aux organismes collecteurs avant le er mars. EAINE samedi ATE IITE Entreprise salariés - si décalage de la paie et option pour le rattachement : pour les salaires versés le trimestre précédent. URAF* : paiement des cotisations de sécurité sociale, de la contribution solidarité autonomie, de la CG, de la CR, du FNA (cotisation de base), des cotisations de chômage et de l AG (v. à noter page ). * ur le report de la date de paiement en cas de fermeture de l URAF, voir précisions p. 0. ICTIONNAIRE PERANENT OCIA bulletin spécial - - novembre 0

14 mai première quinzaine our férié ou jour de changement d horaire ate limite de déclaration ou de paiement our ordinaire à savoir employeur doit déclarer et payer ses cotisations et contributions à l URAF située dans la circonscription où travaillent les salariés. i l entreprise a plusieurs établissements, elle peut bénéficier de la procédure de versement en lieu unique (U). a demande d autorisation est formulée auprès de l URAF ou de l Agence centrale des organismes de écurité sociale (ACO). 0 EAINE dimanche er Férié : Fête du Travail. EAINE lundi ATE IITE Entreprise 0 salariés OIR PAGE Recette des impôts : paiement du solde libératoire de la participation à la formation professionnelle 0, à défaut de versements suffisants aux organismes collecteurs avant le er mars ou en cas de dépenses de formation insuffisantes ; envoi de la déclaration n. Entreprise salariés ervice des impôts : déclaration n 0 pour la participation construction. EAINE jeudi ATE IITE - cas général : ayant payé les salaires d avril avant le -- ; de mars entre le et le --. (voir colonne suivante) URAF : paiement des cotisations de sécurité autonomie, de la CG, de la CR, du versement de transport, du FNA (v. rappel p. ), des cotisations de chômage et de l AG (v. à noter page ). EAINE ATE IITE ARE : relevé mensuel des mouvements EAINE dimanche Férié : ictoire. EAINE ATE IITE OIR PAGE ociété dont le CA RI : - versement de la contribution sociale de solidarité et de la cotisation additionnelle ; - déclaration du chiffre d affaires. obligations mensuelles délégués Réunion des délégués du personnel ou, s il y a lieu, de la délégation unique comité d entreprise. Réunion du comité d entreprise (l ordre du jour, arrêté par le chef d entreprise et le secrétaire du CE, doit être communiqué aux membres au moins jours avant la réunion): réunion mensuelle si entreprise de 0 salariés et plus ; réunion un mois sur deux si entreprise de moins de 0 salariés. retraite complémentaire. ersement des cotisations de retraite complémentaire (sauf en cas de périodicité différente prévue par l institution dont dépend l entreprise). Pour plus de précisions sur le calendrier de travail des CE, se reporter aux annexes de l étude «Comité d entreprise» du ICTIONNAIRE. ICTIONNAIRE PERANENT OCIA bulletin spécial - - novembre 0

15 mai deuxième quinzaine EAINE ATE IITE dimanche Entreprise salariés avec option pour le versement mensuel : - cas général : ayant payé les salaires d avril avant le -- ; d avril au plus tard le 0-- ou les salaires de mars après le 0--. URAF* : paiement des cotisations de sécurité autonomie, de la CG, de la CR, du FNA (cotisation de base), des cotisations de chômage et de l AG (v. à noter page ). Entreprise et 0 salariés - cas général : ayant payé les salaires d avril avant le -- ; d avril au plus tard le 0-- ou les salaires de mars après le 0--. URAF* : paiement des cotisations de sécurité autonomie, de la CG, de la CR, du versement de transport, du FNA (v. rappel l AG (v. à noter page ). EAINE jeudi ATE IITE Entreprise de travail temporaire Centre serveur ETT : relevé mensuel des contrats en cours ou ayant pris fin en avril. mercredi EAINE ATE IITE d avril entre le -- et le --. URAF : paiement des cotisations de sécurité autonomie, de la CG, de la CR, du versement de transport, du FNA (v. rappel l AG (v. à noter page ). mémo d avril entre le -- et le 0--. URAF* : voir entreprise et 0 salariés (mêmes obligations). * ur le report de la date de paiement en cas de fermeture de l URAF, voir précisions p. 0. ICTIONNAIRE PERANENT OCIA bulletin spécial - - novembre 0

16 juin première quinzaine our férié ou jour de changement d horaire ate limite de déclaration ou de paiement our ordinaire 0 rappel odalités de fixation de la date de la journée de solidarité : si une convention, ou un accord d entreprise ou d établissement, ou, à défaut, un accord de branche détermine la date de la journée de solidarité, il peut s agir d un jour férié (autre que le er mai), ou d un jour RTT, ou encore un autre jour de repos ; les partenaires sociaux peuvent également choisir de fractionner cette journée ; à défaut de convention ou d accord collectif, il revient à l employeur de fixer les modalités d accomplissement de cette journée, après consultation du comité d entreprise ou, à défaut, des représentants du personnel. a journée de solidarité n est donc plus automatiquement fixée au lundi de Pentecôte en l absence d accord collectif. EAINE jeudi Férié : Ascension. EAINE dimanche ATE IITE OIR PAGE - cas général : ayant payé les salaires de mai avant le -- ; d avril entre le et le --. URAF* : paiement des cotisations de sécurité autonomie, de la CG, de la CR, du versement de transport, du FNA (v. rappel l AG (v. à noter page ). * ur le report de la date de paiement en cas de fermeture de l URAF, voir précisions p. 0. obligations mensuelles délégués Réunion des délégués du personnel ou, s il y a lieu, de la délégation unique EAINE mercredi ATE IITE ARE : relevé mensuel des mouvements EAINE lundi Férié : Pentecôte. EAINE mardi ATE IITE OIR PAGE Grande surface (plus de 0 m ) dont le CA GFIP : déclaration du CA et de la surface des locaux ; pour les grandes surfaces > 00 m, versement de la taxe sur les surfaces commerciales (TACO). comité d entreprise. Réunion du comité d entreprise (l ordre du jour, arrêté par le chef d entreprise et le secrétaire du CE, doit être communiqué aux membres au moins jours avant la réunion): réunion mensuelle si entreprise de 0 salariés et plus ; réunion un mois sur deux si entreprise de moins de 0 salariés. Pour plus de précisions sur le calendrier de travail des CE, se reporter aux annexes de l étude «Comité d entreprise» du ICTIONNAIRE. retraite complémentaire. ersement des cotisations de retraite complémentaire (sauf en cas de périodicité différente prévue par l institution dont dépend l entreprise). ICTIONNAIRE PERANENT OCIA bulletin spécial - - novembre 0

17 juin deuxième quinzaine EAINE ATE IITE mercredi Entreprise salariés avec option pour le versement mensuel : - cas général : ayant payé les salaires de mai avant le -- ; de mai au plus tard le 0-- ou les salaires d avril après le 0--. URAF : paiement des cotisations de sécurité autonomie, de la CG, de la CR, du FNA (cotisation de base), des cotisations de chômage et de l AG (v. à noter page ). Entreprise et 0 salariés - cas général : ayant payé les salaires de mai avant le -- ; de mai au plus tard le 0-- ou les salaires d avril après le 0--. URAF : paiement des cotisations de sécurité autonomie, de la CG, de la CR, du versement de transport, du FNA (v. rappel l AG (v. à noter page ). de mai entre le -- et le 0--. URAF : voir entreprise et 0 salariés (mêmes obligations). EAINE ATE IITE Entreprise de travail temporaire Centre serveur ETT : relevé mensuel des contrats en cours ou ayant pris fin en mai. EAINE samedi ATE IITE de mai entre le -- et le --. URAF* : paiement des cotisations de sécurité autonomie, de la CG, de la CR, du versement de transport, du FNA (v. rappel p. ), des cotisations de chômage et de l AG (v. à noter page ). * ur le report de la date de paiement en cas de fermeture de l URAF, voir précisions p. 0. EAINE jeudi ATE IITE Entreprise employant des RP CIP/CIPC-R/INPR : paiement du e acompte des cotisations de retraite complémentaire et de prévoyance et, le cas échéant, du solde régularisateur de l exercice 0. mémo En vue de la réunion du comité d entreprise relative à la formation professionnelle (qui doit se tenir au plus tard le septembre), penser à la préparation des documents énumérés à l article. - ( à ) du code du travail, et à leur envoi semaines avant cette réunion. ICTIONNAIRE PERANENT OCIA bulletin spécial - - novembre 0

18 deuxième semestre obligations trimestrielles et semestrielles Comité d entreprise obligations du troisième trimestre Entreprise de 0 salariés et plus Information du comité d entreprise sur : l évolution générale des commandes et de la situation financière ; l exécution des programmes de production ; les éventuels retards dans le paiement par l entreprise des cotisations de écurité sociale, des cotisations dues aux institutions de retraite complémentaire, ou des cotisations ou primes dues aux organismes assureurs. 0 juillet Fête nationale 0 août Assomption 0 septembre Entreprise de 0 salariés et plus* Information du comité d entreprise sur : l exécution des programmes de production, l évolution des commandes et la situation financière ; les mesures envisagées au regard de l équipement et des méthodes de production et d exploitation, et leurs incidences sur le travail et l emploi ; la situation de l emploi dans l entreprise : l évolution mois par mois des effectifs et de la qualification des salariés par sexe, le nombre de salariés sous contrat de travail à durée indéterminée (CI) et de salariés sous «contrat précaire» (C, intérimaires, mises à disposition ou contrats conclus avec une entreprise de portage salarial) ainsi que le nombre d heures effectuées par ces derniers, les motifs de recours à ces contrats précaires, le nombre de contrats de travail à temps partiel, le nombre de contrats d insertion en alternance (apprentissage, professionnalisation); le bilan des embauches et créations nettes d emploi effectuées par le biais du contrat unique d insertion (contrats initiative-emploi, accompagnement dans l emploi). * ous réserve d un accord de branche, de groupe ou d entreprise la prévoyant, l employeur a, depuis 0, une nouvelle possibilité de regrouper au sein d un rapport annuel unique les informations à caractère économique, social et financier qu il doit fournir au CE (C. trav., art.. -). obligations du deuxième semestre Entreprise de salariés et plus Communication aux délégués du personnel ou, le cas échéant, au comité d entreprise : des demandes de congés sabbatiques, de congés de solidarité internationale et de congés ou de période de travail à temps partiel pour création d entreprise, et de la suite qui leur a été donnée ; de la situation de l emploi dans l entreprise (sur ce point, se reporter ci-contre aux obligations du e trimestre pour les entreprises de 0 salariés et plus). Plan de formation : au plus tard semaines avant la réunion qui doit avoir lieu avant le er octobre : fixation de la première réunion du comité d entreprise. Communication au comité d entreprise ou, à défaut, aux délégués du personnel des documents d information prévus à l article. - du code du travail ; ICTIONNAIRE PERANENT OCIA bulletin spécial - - novembre 0

19 deuxième semestre vacances scolaires 0 octobre novembre décembre 0 0 Toussaint Armistice 0 0 Noël au plus tard le septembre : re réunion du comité d entreprise ou, à défaut, des délégués du personnel sur l exécution du plan de formation de l année et sur le projet de plan pour l année ; au plus tard le décembre ( semaines avant la réunion) : fixation de la seconde réunion du comité d entreprise. Communication au comité d entreprise ou, à défaut, aux délégués du personnel des documents d information prévus à l article. - du code du travail ; au plus tard le décembre : e réunion du comité d entreprise ou, à défaut, aux délégués du personnel sur le plan de formation pour l année. vacances scolaires ZONE A Caen, Clermont-Ferrand, Grenoble, yon, ontpellier, Nancy-etz, Nantes, Rennes, Toulouse ZONE B Aix-arseille, Amiens, Besançon, ijon, ille, imoges, Nice, Orléans-Tours, Poitiers, Reims, Rouen, trasbourg ZONE C Bordeaux, Créteil, Paris, ersailles Corse Remarques : dans les départements ayant adopté la semaine de jours ou un autre aménagement particulier de la semaine scolaire, d autres dates de congés scolaires ont pu être arrêtées dans le premier degré. Comité d entreprise obligations du quatrième trimestre Entreprise de 0 salariés et plus Information du comité d entreprise sur : l évolution générale des commandes et de la situation financière ; l exécution des programmes de production ; les éventuels retards dans le paiement par l entreprise des cotisations de écurité sociale, des cotisations dues aux institutions de retraite complémentaire, ou des cotisations ou primes dues aux organismes assureurs. Entreprise de 0 salariés et plus* Information du comité d entreprise sur : l exécution des programmes de production, l évolution des commandes et la situation financière ; les mesures envisagées au regard de l équipement et des méthodes de production et d exploitation, et leurs incidences sur le travail et l emploi ; la situation de l emploi dans l entreprise : l évolution mois par mois des effectifs et de la qualification des salariés par sexe, le nombre de salariés sous contrat de travail à durée indéterminée (CI) et de salariés sous «contrat précaire» (C, intérimaires, mises à disposition ou contrats conclus avec une entreprise de portage salarial) ainsi que le nombre d heures effectuées par ces derniers, les motifs de recours à ces contrats précaires, le nombre de contrats de travail à temps partiel, le nombre de contrats d insertion en alternance (apprentissage, professionnalisation); le bilan des embauches et créations nettes d emploi effectuées par le biais du contrat unique d insertion (contrats initiative-emploi, accompagnement dans l emploi). * ous réserve d un accord de branche, de groupe ou d entreprise la prévoyant, l employeur a, depuis 0, une nouvelle possibilité de regrouper au sein d un rapport annuel unique les informations à caractère économique, social et financier qu il doit fournir au CE (C. trav., art.. -). ICTIONNAIRE PERANENT OCIA bulletin spécial - - novembre 0

20 juillet première quinzaine our férié ou jour de changement d horaire ate limite de déclaration ou de paiement our ordinaire 0 à noter A chaque versement de cotisations à l URAF, l employeur doit fournir un bordereau récapitulatif de cotisations (BRC), daté et signé. i l employeur n est redevable d aucune cotisation, il doit néanmoins adresser le bordereau avec la mention «néant» lorsqu il n a pas sollicité la radiation de son compte. EAINE mardi ATE IITE - cas général : ayant payé les salaires de juin avant le -- ; de mai entre le et le --. URAF : paiement des cotisations de sécurité autonomie, de la CG, de la CR, du versement de transport, du FNA (v. rappel l AG (v. à noter page ). EAINE ATE IITE ARE : relevé mensuel des mouvements EAINE jeudi Férié : Fête nationale. OIR PAGE obligations mensuelles délégués Réunion des délégués du personnel ou, s il y a lieu, de la délégation unique comité d entreprise. Réunion du comité d entreprise (l ordre du jour, arrêté par le chef d entreprise et le secrétaire du CE, doit être communiqué aux membres au moins jours avant la réunion): réunion mensuelle si entreprise de 0 salariés et plus ; réunion un mois sur deux si entreprise de moins de 0 salariés. Pour plus de précisions sur le calendrier de travail des CE, se reporter aux annexes de l étude «Comité d entreprise» du ICTIONNAIRE. retraite complémentaire. ersement des cotisations de retraite complémentaire (sauf en cas de périodicité différente prévue par l institution dont dépend l entreprise). ICTIONNAIRE PERANENT OCIA bulletin spécial - - novembre 0

Suggestion d ordre du jour de Janvier

Suggestion d ordre du jour de Janvier Suggestion d ordre du jour de Janvier Entreprise de moins de 300 salariés * Commandes, situation financière et exécution des programmes de production Information trimestrielle portant sur : - l évolution

Plus en détail

Agenda annuel des informations / consultations du CE

Agenda annuel des informations / consultations du CE La question du DRH Agenda annuel des informations / consultations du CE Un certain nombre d informations et/ou consultations annuelles ou trimestrielles obligatoires doivent être mises en œuvre par l employeur,

Plus en détail

Journée de solidarité

Journée de solidarité Pégase 3 Journée de solidarité Dernière révision le 21/03/2008 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...4 Mention sur le bulletin...4 Salariés concernés...4 Particularité des

Plus en détail

La Journée de solidarité

La Journée de solidarité La Journée de solidarité En vue d assurer le financement des actions en faveur de l autonomie des personnes âgées ou handicapées, la loi du 30 juin 2004 a mis en place une journée de solidarité : les salariés

Plus en détail

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires Les obligations légales et réglementaires 1. Gestion des documents de l entreprise A. Les affichages obligatoires L affichage est un élément essentiel de la communication dans l entreprise et cela peut

Plus en détail

Actualité sociale Juillet 2008

Actualité sociale Juillet 2008 Marseille, le 10 juillet 2008 N/REF : ACM-JMM 1 ère mise à jour du 22.07.2008 Actualité sociale Juillet 2008 Attention dernière minute : En page 5 : nouvelle valeur du point de la convention collective

Plus en détail

Le Personnel de Maison

Le Personnel de Maison Le Personnel de Maison ( Le guide de l employeur Tout ce qu il faut savoir pour l embauche de personnel de maison MISE À JOUR AVRIL 2013 3 bis, rue Mahabou. 97600 Mamoudzou / Tél. : 02 69 61 16 57 LES

Plus en détail

Moyens de déclaration

Moyens de déclaration Moyens de déclaration Obligation de déclaration et de paiement par voie dématérialisée L obligation de payer exclusivement par virement bancaire : Les entreprises ou établissements d'une même entreprise,

Plus en détail

CONSULTATION DU COMITÉ D ENTREPRISE ET DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL

CONSULTATION DU COMITÉ D ENTREPRISE ET DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL LES OBLIGATIONS VIS-À-VIS DU CE OU DES DP LES S SUR LES ORIENTATIONS Pour les délégués du personnel Toutes les ETT ayant atteint un effectif d au moins 11 salariés pendant 12 mois, consécutifs ou non,

Plus en détail

FICHE PRATIQUE La gestion des jours fériés, de la journée de solidarité et des congés payés

FICHE PRATIQUE La gestion des jours fériés, de la journée de solidarité et des congés payés FICHE PRATIQUE La gestion des jours fériés, de la journée de solidarité et des congés payés Peut-on imposer aux salariés de travailler un jour férié? Comment organiser les ponts dans l entreprise? Comment

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle

Réforme de la formation professionnelle MEDEF Social mars 2015 Réforme de la formation professionnelle Compétitivité Mobilité Employabilité Edito En 2030, près de 30 % de nos métiers auront évolué. Pour relever ce défi, la formation des femmes

Plus en détail

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013 informations sociales octobre novembre décembre 2013 Dans le cadre du mandat qu elle reçoit du FNCIP-HT, la Fédération Nationale de l Habillement informe chaque trimestre les entreprises à jour de paiement

Plus en détail

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI)

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) 1 Définition du CDDI un contrat de travail à durée déterminée dont le motif de recours est spécifique : favoriser le recrutement de certaines catégories

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE»

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE» GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier MISSION FORMATION CONTINUE ET APPRENTISSAGE «POLE ALTERNANCE» LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

OCTOBRE L M M J V S D 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 CALENDRIER SCOLAIRE 2015-2016 2016-2017

OCTOBRE L M M J V S D 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 CALENDRIER SCOLAIRE 2015-2016 2016-2017 SEPTEMBRE L M M J V S D 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 OCTOBRE L M M J V S D 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS

TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS CET épargne salariale TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS Sommaire Compte épargne temps 3 Historique 4 Mise en place 6 Alimentation 8 Utilisation 10 Optimiser le CET 14 COMPTE ÉPAR- GNE TEMPS Le Compte

Plus en détail

JOURNEE DE SOLIDARITE CONDITIONS DE MISE EN PLACE

JOURNEE DE SOLIDARITE CONDITIONS DE MISE EN PLACE SOCIAL N 33 SOCIAL N 18 En ligne sur le site www.fntp.fr / le 22 février 2005 ISSN 1769-4000 JOURNEE DE SOLIDARITE CONDITIONS DE MISE EN PLACE Les conditions de mise en place de la journée de solidarité

Plus en détail

EN LIGNE. EMPLOYEUR Pôle emploi

EN LIGNE. EMPLOYEUR Pôle emploi Août 2012 GUIDE PRATIQUE Guide de SAISIE EN LIGNE de l ATTESTATION EMPLOYEUR Pôle emploi Depuis le 1 er janvier 2012 les entreprises de plus de 10 salariés doivent transmettre leur attestation employeur

Plus en détail

EXEMPLE DE CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES

EXEMPLE DE CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES Relais Assistantes Maternelles Maison de la Famille Rue Antoine Bourdelle 62100 Calais Tél : 03.21.97.60.73 EXEMPLE DE CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES Présentation L accord

Plus en détail

MODE D EMPLOI LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle...

MODE D EMPLOI LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle... MODE D EMPLOI Valérie Coutteron LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle... LA LOI N 2008-111 DU 8 FÉVRIER 2008 pour le pouvoir

Plus en détail

I ADAPTATION DU TEMPS DE TRAVAIL A LA DUREE LEGALE DE 35 HEURES. Les alinéas 6 à 9 inclus de l article 5 de l accord national sont supprimés.

I ADAPTATION DU TEMPS DE TRAVAIL A LA DUREE LEGALE DE 35 HEURES. Les alinéas 6 à 9 inclus de l article 5 de l accord national sont supprimés. ACCORD NATIONAL DU 3 MARS 2006 PORTANT AVENANT A L ACCORD NATIONAL DU 28 JUILLET 1998 MODIFIE SUR L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA METALLURGIE, A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INGENIEURS ET CADRES

Plus en détail

Les autres obligations :

Les autres obligations : COMITE D ENTREPRISE OBLIGATIONS liées à la CONSULTATION du COMITE D ENTREPRISE 2012 Les autres obligations : E g a l i t é p r o f e s s i o n n e l l e H a n d i c a p S é n i o r P é n i b i l i t é

Plus en détail

info DROIT SOCIAL Egalité de traitement et avantages catégoriels

info DROIT SOCIAL Egalité de traitement et avantages catégoriels n 4 > 4 mars 2015 info ACTUALITÉ JURIDIQUE Sommaire Droit social Egalité de traitement et avantages catégoriels Clauses de non concurrence Droit d accès aux SMS non personnels par l employeur Droit fiscal

Plus en détail

Accord collectif relatif au Compte Epargne Temps

Accord collectif relatif au Compte Epargne Temps Accord collectif relatif au Compte Epargne Temps Entre les soussignés La Caisse d'epargne LOIRE CENTRE dont le siège social est situé à ORLEANS, 7 rue d'escures, représentée par adame Dominique LANGUILLAT,

Plus en détail

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP CCVRP 7 et 9 rue Frédérick-Lemaître 75971 PARIS CEDEX 20 Téléphone : 01 40 33 77 77 Télécopie : 01 47 97 75 44 Site : www.ccvrp.com Mail : accueil@ccvrp.com Petit aujourd hui forcément grand demain Organisme

Plus en détail

A - DROIT A CONGÉS PAYÉS - DURÉE DES CONGÉS PAYÉS DROIT À CONGÉS PAYÉS. Salariés concernés. Ouverture du droit à congés payés DURÉE DES CONGÉS PAYÉS

A - DROIT A CONGÉS PAYÉS - DURÉE DES CONGÉS PAYÉS DROIT À CONGÉS PAYÉS. Salariés concernés. Ouverture du droit à congés payés DURÉE DES CONGÉS PAYÉS I MAJ.06-2015 SOMMAIRE A - DROIT A CONGÉS PAYÉS - DURÉE DES CONGÉS PAYÉS DROIT À CONGÉS PAYÉS Salariés concernés Ouverture du droit à congés payés A10 A10 A11 DURÉE DES CONGÉS PAYÉS Le congé légal Années

Plus en détail

FICHE OBLIGATIONS LEGALES

FICHE OBLIGATIONS LEGALES FICHE OBLIGATIONS LEGALES L article 99 de la loi n 2010-1330 du 9 novembre 2 010 portant réforme des retraites a instauré, à compter du 1 er janvier 2012, pour les entreprises dont l effectif est au moins

Plus en détail

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel En tant que salarié à part entière, l assistant maternel a droit aux congés payés et aux jours fériés dans le respect de la législation en

Plus en détail

Solutions Évolution Anticipation

Solutions Évolution Anticipation Solutions Évolution Anticipation INCLUS Nouvelle LOI n 2014-873 du 4 août 2014 pour l égalité réelle entre les femmes et les hommes 2014 Vos obligations liées à la consultation du Comité d Entreprise Source

Plus en détail

JOURNEE DE SOLIDARITE

JOURNEE DE SOLIDARITE JOURNEE DE SOLIDARITE 15/12/2014 La loi n 2004-626 du 30 juin 2004 a introduit dans le code du travail un article L 212-16 relatif à l institution d une journée de solidarité «en vue d assurer le financement

Plus en détail

Information économique et sociale Création et répartition de la valeur créée

Information économique et sociale Création et répartition de la valeur créée Information économique et sociale Création et répartition de la valeur créée 16 septembre 2011 Identifier les flux de création et de répartition de la valeur Objectifs : Faire le lien entre la formation

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3255 Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES ACCORD DU

Plus en détail

Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013)

Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013) Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013) I. Calcul de l effectif Salariés pris en compte dans l effectif Est considérée comme salariée, toute personne ayant reçu une rémunération,

Plus en détail

Objet : Question-Réponse relatif à la mise en œuvre de la journée de solidarité. Le Ministre de l emploi, du travail et de la cohésion sociale

Objet : Question-Réponse relatif à la mise en œuvre de la journée de solidarité. Le Ministre de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Ministère de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Le Ministre de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Direction des relations du travail Sous-direction de la négociation collective

Plus en détail

PROJET. Accord cadre relatif à l activité de portage salarial

PROJET. Accord cadre relatif à l activité de portage salarial PROJET Accord cadre relatif à l activité de portage salarial Préambule Le présent accord cadre a pour finalité de fixer un cadre général de l activité du portage salarial et sera complété, en tant que

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA FORMATION

OBJECTIFS DE LA FORMATION ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ ++++++++++++++++++++++ En grandes entreprises option RH OBJECTIFS DE LA FORMATION Le gestionnaire de paie doit assurer

Plus en détail

ACCORD DU 24 JUIN 2010

ACCORD DU 24 JUIN 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel MODERNISATION DU MARCHÉ DU TRAVAIL (Portage salarial) ACCORD DU 24 JUIN 2010 RELATIF AU PORTAGE

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS

ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS Entre la Direction Générale de la société Herakles, représentée par Philippe BOULAN, en sa qualité de Directeur des Ressources Humaines, D une part, Et les organisations

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SOLIDARITÉS ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SOLIDARITÉS ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX SOLIDARITÉS ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX Arrêté du 21 décembre 2012 relatif à l agrément de certains accords de travail applicables dans les établissements et services du secteur social et

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081 Montreuil, le 16/10/2008 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081 OBJET : Loi n 2008-596 du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du

Plus en détail

La rémunération de l apprenti :

La rémunération de l apprenti : F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

Nouveautés au 1er janvier 2015

Nouveautés au 1er janvier 2015 Nouveautés au 1er janvier 2015 Urssaf.fr vous propose une présentation générale des principales dispositions de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015 *, de la loi de finances pour 2015**

Plus en détail

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Textes de référence : Article L242-1 et L 871-1 du code de la Sécurité sociale. Article D242-1, R 871-1 et R 871-2 du code de la Sécurité sociale. Loi

Plus en détail

Juin. Modernisation du Marché du Travail

Juin. Modernisation du Marché du Travail Juin Modernisation du Marché du Travail 2008 les fiches argumentaires du medef Les dispositions de l accord national interprofessionnel du 11 janvier 2008, dont la mise en œuvre requiert un support législatif,

Plus en détail

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33 F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

2.2. Les impôts et taxes PARTIE 2

2.2. Les impôts et taxes PARTIE 2 2.2 Les impôts et taxes PARTIE 2 L avis de l expert-comptable La plupart des taxes sont dues à partir d un certain seuil d effectif (avec une période de franchise totale de 3 ans puis partielle : formation

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Heures supplémentaires Présentation et évolutions des allégements Tepa La loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat a créé au 1er octobre 2007, une exonération d impôt

Plus en détail

Fiche conseil gratuite

Fiche conseil gratuite COMPTABILITÉ, FISCALITÉ ET PAIE POUR LES PME Fiche conseil gratuite Gérer les congés Calcul et traitement comptable de la provision congés payés et RTT Référence Internet Disponible sur Internet + dans

Plus en détail

Contributions Assurance chômage et cotisation AGS

Contributions Assurance chômage et cotisation AGS Contributions Assurance chômage et cotisation AGS Présentation générale Observation préalable : Vous trouverez dans ce dossier en premier lieu toutes les informations générales et les modalités pratiques

Plus en détail

Accord relatif à l activité de portage salarial

Accord relatif à l activité de portage salarial Accord relatif à l activité de portage salarial Préambule Le présent accord a pour finalité d organiser l activité de portage salarial. Les personnes portées sont titulaires d un contrat de travail conclu

Plus en détail

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES Ce modèle a une fonction d information La Convention Collective Nationale des assistants maternels du particulier

Plus en détail

ORDONNANCE. relative au portage salarial. NOR : ETST1503259R/Bleue-1 ------ RAPPORT AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

ORDONNANCE. relative au portage salarial. NOR : ETST1503259R/Bleue-1 ------ RAPPORT AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social TEXTE SOUMIS A LA DELIBERATION DU CONSEIL DES MINISTRES ORDONNANCE relative au portage salarial

Plus en détail

ANIMATION / Prévoyance

ANIMATION / Prévoyance ANIMATION / Prévoyance C5-012 Remplace C5-010 et C5-011 La mise en place de la complémentaire santé dans la branche Animation La loi du 14 juin 2013 de Sécurisation de l emploi a généralisé la couverture

Plus en détail

PARAMETRAGE PAYE - Janvier 2014 -

PARAMETRAGE PAYE - Janvier 2014 - CDIC Tél 05.34.25.40.75 Carine Louradour Fax 05.61.61.24.89 cdic@free.fr PARAMETRAGE PAYE - Janvier 2014 - DADS-U et TR Urssaf : octroi d un délai supplémentaire Délai accordé jusqu au mercredi 12 Février

Plus en détail

Effectif de l entreprise TA et FPC

Effectif de l entreprise TA et FPC Décompte des effectifs de l entreprise Contribution supplémentaire à l apprentissage et Formation Professionnelle continue Les effectifs des entreprise déterminent des obligations pour les entreprises

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Ordonnance n o 2015-380 du 2 avril 2015 relative au portage salarial

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3257 Convention collective nationale IDCC : 1601. BOURSE (3 e édition. Juin 2004) ACCORD DU 8 JUILLET 2005

Plus en détail

CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS

CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS Paiement des cotisations : précisions sur les nouvelles modalités de calcul et d appel de cotisations des indépendants Circulaire RSI n 2007-91 du 20 juillet

Plus en détail

Accord relatif à l activité de portage salarial

Accord relatif à l activité de portage salarial Accord relatif à l activité de portage salarial Préambule Le présent accord a pour finalité d organiser l activité du portage salarial et s applique aux personnes titulaires d un contrat de travail en

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

En cas de besoin, l employeur peut faire recours au travail temporaire et au personnel intérimaire, mais cette mesure doit rester exceptionnelle.

En cas de besoin, l employeur peut faire recours au travail temporaire et au personnel intérimaire, mais cette mesure doit rester exceptionnelle. AVENANT N 1 A L ACCORD DE BRANCHE DU 1 er AVRIL 1999 L arrêté du 4 juillet 2007 relatif à l'agrément de certains accords de travail applicables dans les établissements du secteur social et médico-social

Plus en détail

FOCUS : NOS ARTICLES SUR FACEBOOK https://www.facebook.com/pages/sodraco/618524861539098

FOCUS : NOS ARTICLES SUR FACEBOOK https://www.facebook.com/pages/sodraco/618524861539098 JUIN 20 N 6 FOCUS : NOS ARTICLES SUR FACEBOOK https://www.facebook.com/pages/sodraco/6185248639098 Nous vous présentons actuellement des articles aussi variés que : Assurance habitation et professionnelle

Plus en détail

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE Mise à jour : 02/03/15 1 CONDITIONS GENERALES POUR ETRE APPRENTI p. 2 2 - ENREGISTREMENT DU CONTRAT p. 2 3 DEFINITION DU CONTRAT D APPRENTISSAGE p. 5 4 - EXECUTION

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

Direction des Études et Synthèses Économiques Département des Comptes Nationaux Division des Comptes Trimestriels

Direction des Études et Synthèses Économiques Département des Comptes Nationaux Division des Comptes Trimestriels Etab=MK3, Timbre=G430, TimbreDansAdresse=Vrai, Version=W2000/Charte7, VersionTravail=W2000/Charte7 Direction des Études et Synthèses Économiques Département des Comptes Nationaux Division des Comptes Trimestriels

Plus en détail

Le versement transport (VT)

Le versement transport (VT) Le versement transport (VT) Textes de référence : Articles L2333-64 et L2531-2 du code général des collectivités territoriales Lettre circulaire Acoss n 2006-116 du 9 novembre 2006 Lettre circulaire Acoss

Plus en détail

FORMATIONS 2014. Bienvenue à l Invacademy!

FORMATIONS 2014. Bienvenue à l Invacademy! FORMATIONS 2014 Conscient que les besoins dans le domaine du handicap et les réponses à ces besoins sont en pleine évolution, le centre de formations Invacademy vous propose des formations commerciales

Plus en détail

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2015

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2015 Bulletins de paie PAIE COTISATIONS TAXES COMPTABILITE DECLARATION ET MODELES Mensuel - 20 e année - Abonnement 144 Ā - Ed. Francis Lefebvre - ISSN 1252-9095 Modèles à jour au 1-1-2015 Les données communes

Plus en détail

ACCORD SUR LES ASTREINTES UES CAPGEMINI

ACCORD SUR LES ASTREINTES UES CAPGEMINI ACCORD SUR LES ASTREINTES UES CAPGEMINI PREAMBULE Pour répondre à la continuité du service que l entreprise doit assurer à ses clients, certaines activités pour certains rôles ou fonctions, recourent à

Plus en détail

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2014

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2014 Bulletins de paie PAIE COTISATIONS TAXES COMPTABILITE DECLARATION ET MODELES Mensuel - 20 e année - Abonnement 144 - Ed. Francis Lefebvre - ISSN 1252-9095 Modèles à jour au 1-1-2014 Mis à part le premier

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION

DOSSIER D INFORMATION DOSSIER D INFORMATION PRÉSENTATION DU PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI Mardi 5 mars 2013, à 9 heures 30 Préfecture de l Ardèche - Salle Jean Moulin CONTACTS PRESSE : Cabinet

Plus en détail

1.2 AD Missions a pour vocation de prendre en charge la gestion du contrat de travail et des contrats commerciaux qu aura prospectés l Adhérent.

1.2 AD Missions a pour vocation de prendre en charge la gestion du contrat de travail et des contrats commerciaux qu aura prospectés l Adhérent. ENTRE LES SOUSSIGNES : La Société «AD Missions», SAS au capital de 150.000 Euros, RCS Paris 412 383 234 dont le siège social est situé 20 rue Brunel 75017 PARIS, représentée par Monsieur Sylvestre BLAVET,

Plus en détail

Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF

Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF Réunion d information UDAF du Gard 23 mars 2015 Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF Créée : MAJ : 24/06/2014 19/03/15 Sommaire 1 : UNIFAF 2 :

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3255 Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES ACCORD DU 28 FÉVRIER 2014 RELATIF AU TEMPS

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Le contrat de professionnalisation Objectif Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l insertion ou le retour à l emploi des

Plus en détail

Convention d entreprise n 67. relative au compte épargne-temps

Convention d entreprise n 67. relative au compte épargne-temps Convention d entreprise n 67 relative au compte épargne-temps Entre la Société Autoroutes du Sud de la France, représentée par M. Jacques TAVERNIER, Président Directeur Général, et les organisations syndicales

Plus en détail

Pour calculer les effectifs d une entreprise, il faut tenir compte de 3 paramètres.

Pour calculer les effectifs d une entreprise, il faut tenir compte de 3 paramètres. «Effectif de l entreprise CSA et FPC» Décompte des effectifs de l entreprise pour le calcul du taux de la Contribution supplémentaire à l apprentissage et de contribution Formation Professionnelle continue

Plus en détail

LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE

LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE COMPLEMENTAIRE SUR UN SALAIRE A TEMPS PLEIN Ludivine LEROUX, juriste au sein des équipes du pôle Veille d ADP, nous propose une lecture synthétique des

Plus en détail

Actualité Sociale. 21 Mars 2013

Actualité Sociale. 21 Mars 2013 Actualité Sociale 21 Mars 2013 Actualité Sociale Binôme Jeune/Senior : le contrat de génération Les dossiers sociaux dans les «tuyaux» pour 2013 Sécurisation de l emploi Financement du régime des retraites

Plus en détail

E. Avantages alloués par le comité d entreprise

E. Avantages alloués par le comité d entreprise E. Avantages alloués par le comité d entreprise 1) Bons d achat et cadeaux Les bons d achat et cadeaux alloués par le comité d entreprise doivent en principe être assujettis aux cotisations de Sécurité

Plus en détail

Édition du 3 mars 2014

Édition du 3 mars 2014 1 Édition du 3 mars 2014 LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS 2 TOUT SAVOIR SUR LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS SOMMAIRE Ce qui est dû à l apprenti

Plus en détail

COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR

COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR Consultation du Comité Technique Paritaire : 7 décembre 2010 Délibération du Conseil municipal : 17 décembre 2010 2 I. Bénéficiaires du compte épargne temps Les

Plus en détail

Avenant n 120 du 15/09/2008 relatif au CET

Avenant n 120 du 15/09/2008 relatif au CET Avenant n 120 du 15/09/2008 relatif au CET Article 1 : Il est créé un chapitre 10 dans la convention collective de l animation intitulé compte épargne temps dont les dispositions sont les suivantes : Préambule

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Le forfait social

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Le forfait social Le forfait social Textes de référence : Articles L137-15 à L. 137-17 du Code de la Sécurité sociale créés par l article 13 de la loi n 2008-1330 du 17 décembre 2008 de financement de la sécurité sociale

Plus en détail

Les congés: mode d emploi pour l employeur

Les congés: mode d emploi pour l employeur Me Gabrielle Eynard Les congés: mode d emploi pour l employeur 1 Introduction Tout salarié a un droit inaliénable au congé Code du travail = minimum légal Possibilité de déroger aux règles dans un sens

Plus en détail

Portage salarial : effets de l ordonnance n 2015-380 du 2 avril 2015

Portage salarial : effets de l ordonnance n 2015-380 du 2 avril 2015 CIRCULAIRE N 2015-10 DU 11 JUIN 2015 Direction des Affaires Juridiques INSX011-ACE Titre Portage salarial : effets de l ordonnance n 2015-380 du 2 avril 2015 Objet Suppression de l attestation spécifique

Plus en détail

L IMPACT DE LA LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI SUR LES ENTREPRISES DE

L IMPACT DE LA LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI SUR LES ENTREPRISES DE L IMPACT DE LA LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI SUR LES ENTREPRISES DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE La Loi n 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l'emploi a été publiée au Journal officiel

Plus en détail

Habiter. Le travail illégal FICHE 15

Habiter. Le travail illégal FICHE 15 FICHE 15 Habiter Le travail illégal Sont interdits par la loi : > le travail dissimulé : absence de déclarations obligatoires, de remises de bulletin de paie, dissimulation d heures de travail ; > le prêt

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > L'intéressement

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > L'intéressement L'intéressement Textes de référence : Loi n 2001-152 du 19 /02/2001 Lettre circulaire Acoss n 2001-056 du 10 avril 2001 rappelant les modifications apportées aux mécanismes de l épargne salariale Circulaire

Plus en détail

Le Groupement d Employeurs

Le Groupement d Employeurs Le Groupement d Employeurs Une formule qui permet aux petites et moyennes entreprises de se regrouper pour employer une maind œuvre qu elles n auraient pas, seules les moyens de recruter Qu est-ce qu un

Plus en détail

COTISATIONS ET POINTS DE

COTISATIONS ET POINTS DE GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO COTISATIONS ET POINTS DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 3 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

ACCORD SUR LE COMPTE EPARGNE TEMPS

ACCORD SUR LE COMPTE EPARGNE TEMPS ACCORD SUR LE COMPTE EPARGNE TEMPS ARTICLE 1 - OBJET Le Compte Epargne Temps permet au salarié, à son initiative, d accumuler des droits à congés rémunérés ou de bénéficier d une rémunération, immédiate

Plus en détail

- Les établissements publics à caractère industriel et commercial

- Les établissements publics à caractère industriel et commercial Dois-je organiser des élections? Quelles entreprises Délégué du personnel - Les employeurs de droit privé Comité d entreprise Délégation unique du personnel - Les établissements publics à caractère industriel

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE PROTECTION SOCIALE

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE PROTECTION SOCIALE PROTECTION SOCIALE SÉCURITÉ SOCIALE : ORGANISATION, FINANCEMENT MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L

Plus en détail

SÉCURISATION DE L EMPLOI

SÉCURISATION DE L EMPLOI Accompagner les dirigeants de l ess dans la gestion des ressources humaines DOSSIER JURIDIQUE SÉCURISATION DE L EMPLOI Réalisé par : La Loi sur la sécurisation de l emploi La loi de sécurisation de l emploi

Plus en détail