AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne. Les dons de cellules & de tissus.

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne. Les dons de cellules & de tissus."

Transcription

1 AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne Les dons de cellules & de tissus.

2 Introduction : Une greffe (don) de cellules consiste à administrer à un patient dont un organe vital ne fonctionne plus correctement, une ou plusieurs cellules humaines (peut-être modifiées), prélevées sur ce patient ou sur une autre personne : les cellules remplacent l'organe ou se multiplient dans le corps du patient pour remplir la fonction défaillante. Le don est totalement bénévole et n'est donc pas rémunéré. En France, ces dons garantissent l'anonymat du donneur et du receveur, sauf lorsque l'on donne nos cellules à un membre de notre famille. La greffe de tissus consiste à substituer à un tissu défaillant d'un patient un élément du corps humain prélevé sur une personne décédée ou un élément du corps humain recueilli lors d'une intervention chirurgicale. Pour qu'un don réussisse il faut que les caractéristiques biologiques du tissu ou des cellules soient les plus proches de celles du receveur ou il peut y avoir rejet. On appelle ça la compatibilité tissulaire. I. Les différents dons de cellules ou de tissus. Il y a de nombreux dons de cellules ou de tissus possibles. Mais on peut différencier ceux que l'on peut effectuer avec un donneur vivant de ceux où les greffons sont prélevés sur un patient décédé. Sur un donneur en vie, on peut par exemple prélever la moelle osseuse (appelées aussi cellules hématopoïétiques), la peau, le placenta, des fragments osseux. D'un donneur décédé, il est possible de faire don de la cornée de l'oeil, des valves cardiaques, des veines ou artères, des tendons, des os ou encore des cartilages... Moelle osseuse : La moelle osseuse se trouve au centre des os. Elle est riche en cellules souches et fabrique les cellules du sang ( globules rouges, blancs, plaquettes sanguines...) qui se renouvellent. Elle est donc très importante. Cornée de l'oeil : La cornée de l'oeil est la partie transparente située à l'avant de l'oeil. Le don consiste à prélever la cornée sur un patient décédé et à la greffer sur le patient (voir schéma). Valve cardiaque : C'est ce qui sépare les cavités du coeur et empêche le sang de circuler dans le mauvais sens. Placenta : C'est le sang qui se trouve à l'intérieur du cordon ombilical. Il peut être prélevé lors de l'accouchement. Os : Les dons d'os permettent de regagner la mobilité, facilitent la guérison, réduisent la douleur et évitent l'amputation

3 Oeil, la cornée étant la partie grise à l'avant. Représentation 3D du placenta. Crédit Encyclopédie médicale Vulgaris, Dr Martzolff Campagne publicitaire pour le don de moelle osseuse.

4 II. Pour quelles maladies? Les dons de moelles osseuses sont essentiellement destinés aux malades dont la moelle ne fonctionne plus (aplasie) ou est envahie par des cellules cancéreuses (leucémie). Une maladie touchant la la moelle osseuse a de graves conséquences. L'absence de globules rouges provoque une anémie, qui est une diminution anormale des hémoglobines dans le sang. L'absence de globules blancs entraîne des infections et celle des plaquettes donne suite à des hémorragies. Le sang placentaire (celui contenu dans le cordon ombilical) est souvent transfusé à des enfants atteints de leucémie. Les greffes de cornées permettent à un patient non-voyant (la cornée du malade est alors opaque) suite à un accident, une maladie ou tout simplement l'âge, de revoir. Environ 7000 personnes en France sont en attente d'une greffe de cornée. Les greffes de valves cardiaques sont pour la plupart pratiquées sur des enfants. Elles peuvent être nécessaires à cause d'une maladie cardiaques ou encore d'une anomalie. La peau est utilisée pour de graves brûlures, pour couvrir les plaies ou bien protéger les personnes brûlées des infections. Les os peuvent être destinés à un accidenté, ou à la suite d'une maladie telle que l'ostéoporose, le cancer ou l'arthrite. Greffe de peau au niveau du talon chez un bébé, à gauche avec un grain de beauté mal positionné, à droite la peau greffée. III.Les risques. La compatibilité tissulaire. Qu'est-ce que c'est? La compatibilité tissulaire montre que les caractéristiques biologiques du tissu du donneur sont similaires à celles du receveur. Lorsque le donneur possède le même groupe tissulaire que le receveur ou un groupe très voisin, on dit qu'il y a compatibilité : le greffon est accepté donc la greffe est réussit. Dans le cas contraire, il y a refet du greffon donc échec de la greffe. Il y a principalement 2 risques de complication après la greffe pour le receveur : Le rejet L'infection

5 Le rejet est un phénomène naturel. C'est la destruction de tout élément étranger pénétrant dans un organisme vivant après sa reconnaissance. Par exemple, quand il s'agit d'un microbe c'est une réaction bénéfique pour l'organisme alors que lorsqu'il s'agit d'une greffe, cela devient plus gênant. On peut agir sur le phénomène de rejet d'une greffe en atténuant l'intensité de la réponse, grâce à des médicaments appropriés qui ont permis la multiplication des greffes. Le taux de survie des patients a augmenté de manière spectaculaire. La principale contrainte est liée à la nécessité de poursuivre le traitement "immunosuppresseur" (médicament anti-rejet) à vie, ce qui impose une surveillance régulière. Mais cela permet de reprendre une activité professionnelle ou une scolarité normale et de pouvoir exercer presque tous les sports. En luttant contre le rejet, on diminue les capacités de défense de l'organisme contre les bactéries, virus et parasites rendant le patient plus vulnérable (immuno-déprimé). Certains microbes, par exemple, présent de façon anodine chez une grande partie de la population, sont actifs chez un sujet immuno-déprimé. IV. Les perspectives (cellules souches). Une cellule souche est une cellule indifférenciée, capable de se renouveler ou de se modifier en d'autres cellules, ou encore, de se multiplier en culture. Elles sont issues soit de l'embryon, soit du fœtus, soit de tissus adultes & peuvent être obtenues par transfert de noyau. Il y a plusieurs types de cellules souches (voir schéma ci-dessous) : - Les cellules souches multipotentes (cellules fœtales et adultes) capables de donner naissance à plusieurs types de cellules comme celles de la moelle osseuse, à l'origine des cellules sanguines. - Les cellules souches pluripotentes (cellules embryonnaires ou ES issues d'un embryon de 5 à 7 jours) capables de donner naissances à plus de 200 cellules différentes qui représentent tous les tissus de l'organisme. - Les cellules souches totipotentes (cellules issues des premières divisions de l'œuf fécondé, jusqu'au 4ème jour) capables de donner naissance à tous les types de cellules de l'organisme, et donc les seules à permettre le développement complet d'un individu. En médecine, les cellules souches font l'objet de nombreuses recherches car, comme vu ci-dessus, elles peuvent se différencier en n'importe quel type de cellules (ex : cellule du foie, cellule de la peau...). L'utilisation des cellules souches résoudrait donc de nombreux problèmes liés au manque de cellules, mais elle ne sont pas encore utilisées car les recherches sont toujours en cours.

6 Conclusion : Les dons de cellules ou de tissus permettent de sauver de nombreuses vies chaque année, tout comme les dons d'organes, même si, aujourd'hui encore, les donneurs sont moins nombreux que les malades en attente d'un don.

7

Transfusions sanguines, greffes et transplantations

Transfusions sanguines, greffes et transplantations Transfusions sanguines, greffes et transplantations Chiffres clés en 2008 La greffe d organes est pratiquée depuis plus de 50 ans. 4 620 malades ont été greffés. 1 563 personnes ont été prélevées. 222

Plus en détail

La Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques

La Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques La Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques Professeur Ibrahim Yakoub-Agha CHRU de LILLE (Illustration de J. Cloup, extraite du CD-Rom «greffe de Moelle» réalisé par la société K Noë) La moelle osseuse

Plus en détail

Comment se déroule un don de sang placentaire?

Comment se déroule un don de sang placentaire? Don de sang placentaire Le sang placentaire (appelé aussi sang de cordon car il se trouve dans le cordon ombilical) est le sang qui est issu du placenta. Il renferme une grande quantité de cellules souches

Plus en détail

ROTARY INTERNATIONAL District 1780 Rhône-Alpes Mont-Blanc Don volontaire de cellules souches

ROTARY INTERNATIONAL District 1780 Rhône-Alpes Mont-Blanc Don volontaire de cellules souches ROTARY INTERNATIONAL District 1780 Rhône-Alpes Mont-Blanc Don volontaire de cellules souches Le don de cellules souches Jean VIVIN 04/2013 1-Nature du problème : 2- Technique Les leucémies représentent

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir sur le don de moelle osseuse

Tout ce qu il faut savoir sur le don de moelle osseuse Tout ce qu il faut savoir sur le don de moelle osseuse 1. La moelle osseuse : un rôle vital pour le corps humain Page 2/23 1.1. Qu est ce que la moelle osseuse? La moelle osseuse est indispensable à la

Plus en détail

Comment se déroule le prélèvement? Il existe 2 modes de prélèvements des cellules souches de la moelle osseuse:

Comment se déroule le prélèvement? Il existe 2 modes de prélèvements des cellules souches de la moelle osseuse: La greffe de moelle osseuse représente une chance importante de guérison pour de nombreuses personnes atteintes de maladies graves du sang. Le don de moelle osseuse est un acte volontaire, anonyme et gratuit

Plus en détail

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Vous vous posez beaucoup de questions. Le Registre

Plus en détail

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Vous vous posez beaucoup de questions. Le Registre de

Plus en détail

Dire oui au don d organes, c est donner l accord. Le don d organes, c est l autre façon de donner la vie.

Dire oui au don d organes, c est donner l accord. Le don d organes, c est l autre façon de donner la vie. Le don d organes, c est l autre façon de donner la vie. Dire oui au don d organes, c est donner l accord de son vivant, à un éventuel prélèvement après son décès. Ce livret est destiné à fournir les informations

Plus en détail

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires. Qu est-ce qu une greffe de rein par échange de bénéficiaires?

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires. Qu est-ce qu une greffe de rein par échange de bénéficiaires? Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires Qu est-ce qu une greffe de rein par échange de bénéficiaires? Le Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires. Notre

Plus en détail

L affiche de la campagne de rentrée 2015

L affiche de la campagne de rentrée 2015 L affiche de la campagne de rentrée 2015 2 «Je donne mon sang, tu donnes ton sang, il est soigné» CAMPAGNE DE RENTREE Tandis que les vacances d été arrivent à leur terme, les franciliens reprennent progressivement

Plus en détail

Le Don de Moelle Ça fait pas d mal!

Le Don de Moelle Ça fait pas d mal! Le Don de Moelle Ça fait pas d mal! J ai de 18 à 50 ans Le Don de Moelle Osseuse Ça m intéresse -1 je demande des infos, je réfléchis. -2 je contacte le centre EFS le plus proche de chez moi. 3- je suis

Plus en détail

Le don de cellules souches. M.Lambermont Pascale Van Muylder

Le don de cellules souches. M.Lambermont Pascale Van Muylder Le don de cellules souches M.Lambermont Pascale Van Muylder 1 Pourquoi avons-nous recours à la greffe de CSH? Certaines maladies causent la destruction ou un fonctionnement anormal de la moelle osseuse.

Plus en détail

Le don de sang de cordon est un geste indolore, solidaire et gratuit qui sauve des vies. Le sang de cordon, un lien pour la vie.

Le don de sang de cordon est un geste indolore, solidaire et gratuit qui sauve des vies. Le sang de cordon, un lien pour la vie. Le don de sang de cordon est un geste indolore, solidaire et gratuit qui sauve des vies. Le sang de cordon, un lien pour la vie. Qu est ce que le sang de cordon? Le sang de cordon (ou sang placentaire)

Plus en détail

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus Module 2 Exercice 1: Cellules souches hématopoïétiques 1. Causes de décès en Suisse (2010) La figure suivante montre les causes de décès les plus fréquentes en Suisse en 2010, telles qu elles ont été relevées

Plus en détail

Exposé 1 : Habitudes alimentaires et santé

Exposé 1 : Habitudes alimentaires et santé Exposé 1 : Habitudes alimentaires et santé Certains comportements (manque d activité physique, excès de graisses, de sucre et de sel dans l alimentation) peuvent favoriser l obésité et l apparition de

Plus en détail

PUIS-JE DONNER UN REIN?

PUIS-JE DONNER UN REIN? Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires PUIS-JE DONNER UN REIN? Réponses aux questions que se posent les personnes souhaitant faire un don de rein non dirigé Vous vous posez beaucoup

Plus en détail

Campagne 1er trimestre 2014 : votre kit de communication

Campagne 1er trimestre 2014 : votre kit de communication Campagne 1er trimestre 2014 : votre kit de communication Le Lundi 20 janvier, la campagne de mobilisation de ce début d année de l Etablissement Français du Sang a été lancée : «Je donne mon sang, tu donnes

Plus en détail

OIX EN COMMUN Exprimez votre intention à propos du don d organes et de tissus

OIX EN COMMUN Exprimez votre intention à propos du don d organes et de tissus UN CHOIX EN COMMUN Exprimez votre intention à propos du don d organes et de tissus DEPLIANT-SCELTA-IN-COMUNE-FRANCESE.indd 1 27/04/15 15:49 INFORME TOI, DÉCIDE ET SIGNE À PARTIR D AUJOURD HUI, S EXPRIMER

Plus en détail

Stratégie de reproduction humaine: In vitro

Stratégie de reproduction humaine: In vitro Stratégie de reproduction humaine: In vitro La fécondation in vitro (FIV), est une forme de procréation assisté. C'est à dire, une technologie reproductive offert aux couples incapable de concevoir un

Plus en détail

Les tumeurs osseuses

Les tumeurs osseuses Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Les tumeurs osseuses LE SARCOME D EWING Auteurs L OSTEOSARCOME Dr Perrine MAREC-BERARD Tous droits réservés. Reproduction interdite.

Plus en détail

PUIS-JE DONNER UN REIN?

PUIS-JE DONNER UN REIN? Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires PUIS-JE DONNER UN REIN? Réponses aux questions que se posent les personnes souhaitant faire un don de rein non dirigé UN DON DE REIN DE

Plus en détail

Chapitre 2 Les défenses de l organisme : le fonctionnement du système immunitaire

Chapitre 2 Les défenses de l organisme : le fonctionnement du système immunitaire Chapitre 2 Les défenses de l organisme : le fonctionnement du système immunitaire Problème n 1 : Comment le corps réagit-il lors d une infection? Rappel : une infection se caractérise par la multiplication

Plus en détail

Santé. Les analyses sanguines et votre animal

Santé. Les analyses sanguines et votre animal Santé Les analyses sanguines et votre animal Les analyses de sang, c est important! Les analyses sanguines permettent fréquemment de détecter des maladies avant que votre chien ou votre chat ne montre

Plus en détail

RESPONSABILITE HUMAINE EN MATIERE DE SANTE ET D ENVIRONNEMENT

RESPONSABILITE HUMAINE EN MATIERE DE SANTE ET D ENVIRONNEMENT RESPONSABILITE HUMAINE EN MATIERE DE SANTE ET D ENVIRONNEMENT 1 sujet à traiter parmi ceux-là : - La maîtrise de la fécondité - Mode de vie et alimentation - Mode de vie et exposition au soleil - Des pratiques

Plus en détail

Le don de sang de cordon est un geste indolore, solidaire et gratuit qui sauve des vies. Le sang de cordon, un lien pour la vie.

Le don de sang de cordon est un geste indolore, solidaire et gratuit qui sauve des vies. Le sang de cordon, un lien pour la vie. Le don de sang de cordon est un geste indolore, solidaire et gratuit qui sauve des vies. Le sang de cordon, un lien pour la vie. SIREN 508 945 359 - Photographe : Benoit Rajau, Gil Lefauconnier et Thierry

Plus en détail

LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS

LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS On vient de vous diagnostiquer une leucémie myéloïde chronique (LMC). Il se peut que vous ayez eu une analyse sanguine de routine demandée par votre médecin traitant ou

Plus en détail

Un héritage pour la vie. Jocelyne, infirmière

Un héritage pour la vie. Jocelyne, infirmière Un héritage pour la vie Jocelyne, infirmière GUIDE À L INTENTION DES FAMILLES ET PROCHES LE DON DE TISSUS HUMAINS Consentir au don de tissus humains : une possibilité, un choix! Vous pouvez faire une différence.

Plus en détail

QUELLES SONT LES OPTIONS DU TRAITEMENT DE LA LMC?

QUELLES SONT LES OPTIONS DU TRAITEMENT DE LA LMC? QUELLES SONT LES OPTIONS DU TRAITEMENT DE LA LMC? On vous a diagnostiqué une leucémie myéloïde chronique (LMC) et il se peut que vous ayez déjà débuté un traitement. Le traitement de la LMC dépend largement

Plus en détail

LE TYPAGE HLA. Première étape vers la greffe apparentée. Pour vous, pour la vie

LE TYPAGE HLA. Première étape vers la greffe apparentée. Pour vous, pour la vie LE TYPAGE HLA Première étape vers la greffe apparentée Pour vous, pour la vie Introduction Une personne de votre famille a besoin d une allogreffe de cellules souches, aussi connue sous le nom de greffe

Plus en détail

EXERCICES : MECANISMES DE L IMMUNITE : pages 406 407 408 409 410

EXERCICES : MECANISMES DE L IMMUNITE : pages 406 407 408 409 410 EXERCICES : MECANISMES DE L IMMUNITE : pages 406 407 408 409 410 EXERCICE 1 PAGE 406 : EXPERIENCES A INTERPRETER Question : rôles respectifs du thymus et de la moelle osseuse dans la production des lymphocytes.

Plus en détail

Photos des différents ingrédients

Photos des différents ingrédients 14 globules blancs (2 cuillères à soupe farine) participent à la défense contre les bactéries. plaquettes (2 cuillères à café pigment jaune) participent à la coagulation = bouchent les trous Photos des

Plus en détail

Bien profiter des rayons du soleil D ES CONSEILS DE PRÉVENTION POUR SE PROTÉGER DU SOLEIL

Bien profiter des rayons du soleil D ES CONSEILS DE PRÉVENTION POUR SE PROTÉGER DU SOLEIL Bien profiter des rayons du soleil D ES CONSEILS DE PRÉVENTION POUR SE PROTÉGER DU SOLEIL Le soleil joue un rôle important dans notre vie et participe à notre bien-être physique et moral Il aide également

Plus en détail

Les dons d organes provenant de personnes décédées. Parlons-en

Les dons d organes provenant de personnes décédées. Parlons-en Les dons d organes provenant de personnes décédées Parlons-en Table des matières Introduction Pourquoi les dons d organes sont si importants? Face aux faits Le taux de succès des transplantations rénales

Plus en détail

THÈME 3 : DU GÉNOTYPE AU PHÉNOTYPE. CHAPITRE 1 : la relation entre ADN et protéines

THÈME 3 : DU GÉNOTYPE AU PHÉNOTYPE. CHAPITRE 1 : la relation entre ADN et protéines THÈME 3 : DU GÉNOTYPE AU PHÉNOTYPE CHAPITRE 1 : la relation entre ADN et protéines Les caractères d un individu dépendent de plusieurs facteurs : certains dépendent des caractères présents dans la famille

Plus en détail

Oui à la diète! Non au diabète!

Oui à la diète! Non au diabète! Oui à la diète! Non au diabète! Introduction Le diabète sucré est une maladie définie par la tendance à avoir trop de sucre dans le sang. La mesure de ce taux de sucre s'appelle la glycémie. Le diabète

Plus en détail

Visite du laboratoire d'analyses d'issoudun

Visite du laboratoire d'analyses d'issoudun Visite du laboratoire d'analyses d'issoudun Sommaire : Présentation de l'entreprise Accueil et secrétariat Salle de prélèvements Tri Centrifugation L'analyse biochimique et microbiologique et l'hygiène

Plus en détail

Dépistage prénatal des maladies de l hémoglobine

Dépistage prénatal des maladies de l hémoglobine Dépistage prénatal des maladies de l hémoglobine Chers parents, Félicitations pour la naissance prochaine de votre nouveau bébé. Durant votre suivi de grossesse, vous aurez à effectuer plusieurs examens

Plus en détail

La chirurgie de reconstruction par greffe osseuse

La chirurgie de reconstruction par greffe osseuse La chirurgie de reconstruction par greffe osseuse Cette fiche complète le guide SOR SAVOIR PATIENT Comprendre l ostéosarcome Qu est-ce qu une greffe osseuse? Existe-t-il différents types de greffe osseuse?

Plus en détail

Cellules souches: différents types de cellules souches, utilisation en médecine régénératrice et question d éthique

Cellules souches: différents types de cellules souches, utilisation en médecine régénératrice et question d éthique GENOTOUL 2009 GénômeS, Biologie, Société Développements récents et nouveaux enjeux sociétaux Cellules souches: différents types de cellules souches, utilisation en médecine régénératrice et question d

Plus en détail

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Le diabète est une pathologie chronique, c'est-à-dire dont on ne guéri pas, qui se définit comme une hyperglycémie constante. Cela veut dire que le taux de sucre

Plus en détail

Enquête sur le don de moelle osseuse

Enquête sur le don de moelle osseuse Enquête sur le don de moelle osseuse Réalisée auprès des étudiants de première année à l Université de Poitiers en septembre 2012 En France, pour que leur vie continue, 2 400 malades ont besoin d un don

Plus en détail

Chapitre I La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée. - I - Approche globale des réactions immunitaires

Chapitre I La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée. - I - Approche globale des réactions immunitaires Chapitre I La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée - I - Approche globale des réactions immunitaires Mécanismes de défense de l organisme en réponse à la pénétration de microorganismes

Plus en détail

Aspects réglementaires du don et de la transplantation des organes. Mohamed Arrayhani - Tarik Sqalli Service de Néphrologie CHU Hassan II - Fès

Aspects réglementaires du don et de la transplantation des organes. Mohamed Arrayhani - Tarik Sqalli Service de Néphrologie CHU Hassan II - Fès Aspects réglementaires du don et de la transplantation des organes Mohamed Arrayhani - Tarik Sqalli Service de Néphrologie CHU Hassan II - Fès Cadre législatif au Maroc Loi 16/98 relative au don, au prélèvement

Plus en détail

FICHE D INFORMATION AVANT UNE TRANSFUSION

FICHE D INFORMATION AVANT UNE TRANSFUSION FICHE D INFORMATION AVANT UNE TRANSFUSION Madame, Monsieur, Si votre état de santé nécessite une transfusion sanguine, ce document est destiné à vous informer sur les avantages et les risques de la transfusion,

Plus en détail

TIREZ LE MAXIMUM DE VOS DONS DE SANG.

TIREZ LE MAXIMUM DE VOS DONS DE SANG. TIREZ LE MAXIMUM DE VOS DONS DE SANG. FAITES UN DON PAR APHÉRÈSE. Date d entrée en vigueur : Juillet 2009 RDS-SPE-507, version 1 ( version PDF ) QU EST-CE QUE LE DON PAR APHÉRÈSE? L aphérèse est un procédé

Plus en détail

Ordonnance sur la transplantation d organes, de tissus et de cellules d origine humaine

Ordonnance sur la transplantation d organes, de tissus et de cellules d origine humaine Ordonnance sur la transplantation d organes, de tissus et de cellules d origine humaine (Ordonnance sur la transplantation) Modification du 10 septembre 2008 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance

Plus en détail

810.212.4 Ordonnance sur l attribution d organes destinés à une transplantation

810.212.4 Ordonnance sur l attribution d organes destinés à une transplantation Ordonnance sur l attribution d organes destinés à une transplantation (Ordonnance sur l attribution d organes) du 16 mars 2007 (Etat le 1 er juin 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 16, al. 2,

Plus en détail

10 ÈME SEMAINE DE MOBILISATION POUR LE DON DE MOELLE OSSEUSE 29 MARS 4 AVRIL 2015 KIT DE COMMUNICATION

10 ÈME SEMAINE DE MOBILISATION POUR LE DON DE MOELLE OSSEUSE 29 MARS 4 AVRIL 2015 KIT DE COMMUNICATION 10 ÈME SEMAINE DE MOBILISATION POUR LE DON DE MOELLE OSSEUSE 29 MARS 4 AVRIL 2015 KIT DE COMMUNICATION 3 BUS, 7 JOURS, 21 VILLES POUR CONVAINCRE LE PLUS GRAND NOMBRE DE DEVENIR DONNEUR DE MOELLE OSSEUSE

Plus en détail

DON DE SANG. Label Don de Soi

DON DE SANG. Label Don de Soi DON DE SANG Label Don de Soi 2015 SOMMAIRE Les différents types de dons p.3 Le don de sang total Le don de plasma Le don de plaquettes Le don de moelle osseuse Que soigne-t-on avec un don de sang? p.7

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

SAUVEZ UNE VIE... EN DONNANT LA VIE!

SAUVEZ UNE VIE... EN DONNANT LA VIE! SAUVEZ UNE VIE... EN DONNANT LA VIE! SUIVEZ-NOUS SUR : BANQUE PUBLIQUE DE SANG DE CORDON DʼHÉMA-QUÉBEC Lire ce code avec un téléphone intelligent pour accéder à la page S inscrire à la banque de sang de

Plus en détail

Bac S - Sujet de SVT - Session 2012 - Emirats Arabes Unis STABILITÉ ET VARIABILITÉ DES GÉNOMES ET ÉVOLUTION

Bac S - Sujet de SVT - Session 2012 - Emirats Arabes Unis STABILITÉ ET VARIABILITÉ DES GÉNOMES ET ÉVOLUTION Bac S - Sujet de SVT - Session 2012 - Emirats Arabes Unis 1ère PARTIE : Restitution des connaissances (8 points). STABILITÉ ET VARIABILITÉ DES GÉNOMES ET ÉVOLUTION Après avoir défini en introduction la

Plus en détail

INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE

INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Cathy Josse 03 22 66 87 83 / 06 86 30 46 57 josse.cathy@chu-amiens.fr 1 COMMUNIQUE DE SYNTHESE Le 16 février

Plus en détail

A. Introduction. Chapitre 4. - les entités de sécurité ; - les sécurisables ; - les autorisations.

A. Introduction. Chapitre 4. - les entités de sécurité ; - les sécurisables ; - les autorisations. Chapitre 4 A. Introduction Le contrôle d'accès représente une opération importante au niveau de la gestion de la sécurité sur un serveur de bases de données. La sécurisation des données nécessite une organisation

Plus en détail

Y a-t-il une limite d âge pour être donneur?

Y a-t-il une limite d âge pour être donneur? Bon nombre de personnes au Nouveau-Brunswick attendent le moment où on leur apprendra qu on a enfin trouvé les organes qui leur permettront de reprendre une vie normale et active. Bien d autres attendent

Plus en détail

Ce manuel a comme objectif de fournir des informations aux patients et ses familiers à respect du Trait Drepanocytaire.

Ce manuel a comme objectif de fournir des informations aux patients et ses familiers à respect du Trait Drepanocytaire. Ce manuel a comme objectif de fournir des informations aux patients et ses familiers à respect du Trait Drepanocytaire. Nous savons que les informations médicales sont entourés, dans la plupart des cas,

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nature du diabète gestationnel Le diabète gestationnel apparait durant la grossesse et disparaît généralement après l accouchement. Dans la plupart des cas, il est trouvé par une

Plus en détail

Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères.

Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères. Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères. Certains caractères sont communs à tous les individus de notre espèce et permettent de nous distinguer des

Plus en détail

SYNTHÈSE RAPPORT ANNUEL 2014

SYNTHÈSE RAPPORT ANNUEL 2014 SYNTHÈSE RAPPORT ANNUEL 2014 RÉ-ACCRÉDITATION INTERNATIONALE DU REGISTRE FRANCE GREFFE DE MOELLE Le 13 octobre 2014, le registre France Greffe de Moelle a été accrédité par la World Marrow Donor Association

Plus en détail

UNITE ET DIVERSITE DES ËTRES HUMAINS

UNITE ET DIVERSITE DES ËTRES HUMAINS UNITE ET DIVERSITE DES ËTRES HUMAINS Rappels : - organisation du corps humain - La fécondation L HEREDITE ET SON SUPPORT Chaque individu possède des ressemblances et des différences même au sein d une

Plus en détail

Allogreffe de cellules souches hématopoïétiques : quelles sources?

Allogreffe de cellules souches hématopoïétiques : quelles sources? Allogreffe de cellules souches hématopoïétiques : quelles sources? Moelle osseuse hématopoïétique «Le greffon de moelle osseuse hématopoïétique provenant d un frère ou d une sœur entièrement compatible

Plus en détail

ICI VOUS ÊTES QUELQU'UN CENTRE HOSPITALIER DE CORNOUAILLE "VOTRE IDENTITÉ C EST VOTRE SÉCURITÉ"

ICI VOUS ÊTES QUELQU'UN CENTRE HOSPITALIER DE CORNOUAILLE VOTRE IDENTITÉ C EST VOTRE SÉCURITÉ ICI VOUS ÊTES QUELQU'UN CENTRE HOSPITALIER DE CORNOUAILLE "VOTRE IDENTITÉ C EST VOTRE SÉCURITÉ" ICI VOUS ÊTES ICI VOUS ÊTES VOUS ÊTES UNIQUE UNIQUE < L espérance de vie augmente régulièrement. Cela est

Plus en détail

Le contexte. Définition : la greffe. Les besoins en greffons en constante augmentation

Le contexte. Définition : la greffe. Les besoins en greffons en constante augmentation Présentation Le contexte Quels donneurs, quels organes? Le don Pour quels malades? Les étapes d une greffe d organes Faites connaître votre choix! 01/04/2014 Union Nationale des associations de donneurs

Plus en détail

Le don de moelle osseuse :

Le don de moelle osseuse : DON DE MOELLE OSSEUSE Le don de moelle osseuse : se décider aujourd hui, s engager pour longtemps LA MOELLE OSSEUSE ET SA GREFFE La moelle osseuse C est le tissu mou dans le centre du corps des os qui

Plus en détail

L APPAREIL CIRCULATOIRE

L APPAREIL CIRCULATOIRE L APPAREIL CIRCULATOIRE L appareil circulatoire se compose de 3 grandes parties : - Le cœur - Les vaisseaux - Le sang I / Le Cœur : a) Description : Le cœur est un muscle, myocarde, gros comme un poing

Plus en détail

Vous ne tirerez aucun avantage financier de votre participation au programme de recherche.

Vous ne tirerez aucun avantage financier de votre participation au programme de recherche. EXEMPLE D INFORMATION RELATIVE AU CONSENTEMENT PROGRAMME DE RECHERCHE VISANT À OBTENIR DES LIGNÉES DE CELLULES SOUCHES EMBRYONNAIRES HUMAINES À PARTIR D EMBRYONS CRYOPRÉSERVÉS La présente invitation à

Plus en détail

Contrôle de l apprentissage

Contrôle de l apprentissage Niveau 2 07 / Le sang Information pour l enseignant 1/6 Sujet Cahier de travail dans son intégralité Devoir Les élèves résolvent le test. Matériel Solution Type de travail Travail individuel Durée 45 minutes

Plus en détail

RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : Le risque infectieux

RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : Le risque infectieux RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME Chapitre 1 : Le risque infectieux Qu est ce qu un microbe? Comment les microbes peuvent-ils nous rendre malade? Microbe : virus et microorganismes unicellulaires

Plus en détail

Campagne d information et de recrutement de volontaires au don de moelle osseuse Lancement de la campagne le 16 novembre 2006

Campagne d information et de recrutement de volontaires au don de moelle osseuse Lancement de la campagne le 16 novembre 2006 Campagne d information et de recrutement de volontaires au don de moelle osseuse Lancement de la campagne le 16 novembre 2006 Eléments de réponses aux questions les plus fréquemment posées sur la moelle

Plus en détail

Des déficiences présentes

Des déficiences présentes Des déficiences présentes Comment se fait-il que dans certains cas, le système immunitaire ne fonctionne pas convenablement? Problèmes : 1. Pourquoi certains enfants sont-ils mis sous bulle plastique?

Plus en détail

Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique.

Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique. Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique. Au cours de l activité physique, les muscles ont des besoins accrus. La couverture de ces besoins

Plus en détail

Carte de donneur d organes

Carte de donneur d organes Le court-métrage sur le sujet transplantinfo.ch 316.728.f Carte de donneur d organes Déclaration pour ou contre le prélèvement d organes, de tissus et de cellules à des fins de transplantation Carte à

Plus en détail

Sciences 8 le système immunitaire exercices

Sciences 8 le système immunitaire exercices Sciences 8 le système immunitaire exercices Exercice 1 : Remplis les blancs. 1. Les organismes qui sont la cause de maladies comme les bactéries et les virus sont appelés. 2. Les maladies peuvent être

Plus en détail

Chapitre III Les anomalies de la régulation de la glycémie

Chapitre III Les anomalies de la régulation de la glycémie Chapitre III Les anomalies de la régulation de la glycémie -I -Unité et diversité des diabètes Mesures de la glycémie en continu chez un patient diabétique 1 Les critères de diagnostic du diabète 2 3 Conclusion

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale après l avortement spontané ou provoqué Introduction Les grossesses non désirées sont l une des principales raisons pour lesquelles les femmes choisissent d avorter. Beaucoup

Plus en détail

Les maladies de déficits immunitaires : des milliers d enfants et d'adultes sont victimes de ces maladies rares au Maroc

Les maladies de déficits immunitaires : des milliers d enfants et d'adultes sont victimes de ces maladies rares au Maroc Les maladies de déficits immunitaires Des milliers d enfants et d adultes sont victimes de ces maladies rares au Maroc Les enjeux des maladies de déficits immunitaires (En débats le 26 octobre 2013 à Casablanca)

Plus en détail

Chapitre 4 Cycle cellulaire. Le cycle cellulaire comprend 2 périodes : L interphase, constituée de 3 phases :

Chapitre 4 Cycle cellulaire. Le cycle cellulaire comprend 2 périodes : L interphase, constituée de 3 phases : SYNTHESE Chapitre 4 Cycle cellulaire Le cycle cellulaire comprend 2 périodes : L interphase, constituée de 3 phases : G1 : phase de croissance cellulaire et d activités métaboliques normales. S : phase

Plus en détail

Dons, prélèvements et greffes

Dons, prélèvements et greffes Dons, prélèvements et greffes Donneur : d une vie à une autre... Chaque année, en France, plus de 10000 malades attendent une greffe afin de continuer à vivre ou d améliorer une existence lourdement handicapée.

Plus en détail

LE SYNDROME INFECTIEUX

LE SYNDROME INFECTIEUX LE SYNDROME INFECTIEUX Les maladies infectieuses résultent de l'agression de l'organisme par un être vivant microscopique ou macroscopique, Cette agression entraine généralement une ou des altérations

Plus en détail

Voici ce qu est le zona

Voici ce qu est le zona Voici ce qu est le zona Le zona est plus courant que vous ne le croyez. Lisez ce qui suit pour savoir si vous présentez un risque de développer le zona. Qu est-ce que le zona? Le zona est une éruption

Plus en détail

L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS

L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS Le traitement de votre maladie nécessite une Chimiothérapie intensive. Cette chimiothérapie qui utilise de fortes doses de médicaments antimitotiques est plus efficace

Plus en détail

Vous connaissez une personne qui souffre d insuffisance rénale chronique

Vous connaissez une personne qui souffre d insuffisance rénale chronique Vous connaissez une personne qui souffre d insuffisance rénale chronique Donner un rein de son vivant peut concerner chacun. Cela s appelle le don du vivant. LE REIN, un organe indispensable à la vie l

Plus en détail

Leucémie. Causes, Facteurs de risques

Leucémie. Causes, Facteurs de risques Leucémie La leucémie ou cancer du sang ou leucose aiguë des organes hématopoïétiques(sang, rate, ganglions, moelle osseuse) est un type de cancer qui entraîne la fabrication par l organisme d un trop grand

Plus en détail

Résultats d une analyse de sang effectué sur un enfant atteint d une déficience innée

Résultats d une analyse de sang effectué sur un enfant atteint d une déficience innée Chap. 7- Doc. 2 Déterminez le rôle et l origine des lymphocytes Pour cela : - Comparez la quantité de lymphocytes chez un enfant bulle et chez un individu normal. - Mettez en relation le nombre de lymphocytes

Plus en détail

TRANSFUSION SANGUINE. Des. réponses. à vos. questions

TRANSFUSION SANGUINE. Des. réponses. à vos. questions TRANSFUSION SANGUINE Des réponses à vos questions Des réponses à vos questions La présente brochure s adresse aux personnes qui pourraient avoir besoin d une transfusion de sang ou de produits sanguins

Plus en détail

Portail de la biologie de la reproduction

Portail de la biologie de la reproduction Portail de la biologie de la reproduction www.bio-courses.jimdo.com Auteurs : Yasmina ANTEUR Licence : Module : Biologie du développement Les mécanismes de différenciation cellulaire I. Introduction -

Plus en détail

Véronique de Saint Front Coach Nutritionniste à Ramonville et Toulouse-centre. STOP au YOYO!

Véronique de Saint Front Coach Nutritionniste à Ramonville et Toulouse-centre. STOP au YOYO! VU à La télé! FR 2 «Toute une histoire» Véronique de Saint Front Coach Nutritionniste à Ramonville et Toulouse-centre Mon poids : toute une histoire STOP au YOYO! Il est temps de comprendre ce que c est

Plus en détail

biosurance-002 vers 19_Layout 1 2/4/2016 10:49 AM Page 1

biosurance-002 vers 19_Layout 1 2/4/2016 10:49 AM Page 1 biosurance-002 vers 19_Layout 1 2/4/2016 10:49 AM Page 1 biosurance-002 vers 19_Layout 1 2/4/2016 10:49 AM Page 2 UNE DÉCISION IMPORTANTE POUR UN AVENIR EN SANTÉ En tant que parents, nous voulons toujours

Plus en détail

I Les caractères de l'individu :

I Les caractères de l'individu : Partie 1, Chapitre 1 LES CARACTÈRES DE L'INDIVIDU ET LEUR TRANSMISSION Rappels : Un être vivant : c'est un être qui naît, grandit, mange, rejete des déchets, se reproduit et meurt. Il est constitué de

Plus en détail

Initiative pour l'information sur les cancers fémmes

Initiative pour l'information sur les cancers fémmes Initiative pour l'information sur les cancers fémmes Coordonné par l Institut europeén de la santé des femmes www.eurohealth.ie Cancer et Génétique Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez

Plus en détail

en Nouvelle-Calédonie ET SI ON EN PARLAIT? Dossier de presse

en Nouvelle-Calédonie ET SI ON EN PARLAIT? Dossier de presse en Nouvelle-Calédonie ET SI ON EN PARLAIT? Dossier de presse Le don d organes en nouvelle-calédonie Le don de son vivant Depuis une vingtaine d années, des patients souffrant d insuffisance rénale sont

Plus en détail

Définitions : tumeur. Une tumeur : prolifération anormale de cellules (bénigne ou maligne). Peut toucher tous les tissus vivants.

Définitions : tumeur. Une tumeur : prolifération anormale de cellules (bénigne ou maligne). Peut toucher tous les tissus vivants. Les tumeurs Définitions : tumeur Une tumeur : prolifération anormale de cellules (bénigne ou maligne). Peut toucher tous les tissus vivants. Définitions : tumeur bénigne Tumeur bénigne : -néoformation

Plus en détail

Aide-mémoire. Que dit vraiment la loi à propos des bébés-médicaments?

Aide-mémoire. Que dit vraiment la loi à propos des bébés-médicaments? Aide-mémoire Que dit vraiment la loi à propos des bébés-médicaments? Aide-mémoire Faire des bébésmédicaments, c est permis? Au Québec? La sélection d embryons pour faire un bébé-médicament est interdite

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Décret relatif au départ à la retraite à 60 ans

DOSSIER DE PRESSE. Décret relatif au départ à la retraite à 60 ans DOSSIER DE PRESSE Décret relatif au départ à la retraite à 60 ans 6 juin 2012 Fiche 1 : Présentation de la mesure Fiche 2 : Pourquoi cette mesure? Fiche 3 : Comment s appliquera-t-elle? A qui bénéficiera-t-elle?

Plus en détail

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE CHOLESTEROL. GabrieleJasmin@Fotolia DES REPONSES CLAIRES

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE CHOLESTEROL. GabrieleJasmin@Fotolia DES REPONSES CLAIRES LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE CHOLESTEROL GabrieleJasmin@Fotolia DES REPONSES CLAIRES Risque Cardiovasculaire global Certains comportements de notre vie de tous les jours augmentent notre probabilité de faire

Plus en détail

LE DEPÔT DE SANG :UN OPTIMUM POUR L ETABLISSEMENT DE SOINS AU VU DE LA NOUVELLE REGLEMENTATION? Bruno LAFEUILLADE - EFS Rhône Alpes, site de Grenoble

LE DEPÔT DE SANG :UN OPTIMUM POUR L ETABLISSEMENT DE SOINS AU VU DE LA NOUVELLE REGLEMENTATION? Bruno LAFEUILLADE - EFS Rhône Alpes, site de Grenoble LE DEPÔT DE SANG :UN OPTIMUM POUR L ETABLISSEMENT DE SOINS AU VU DE LA NOUVELLE REGLEMENTATION? Bruno LAFEUILLADE - EFS Rhône Alpes, site de Grenoble Schéma général d une délivrance et de sa réception

Plus en détail

www.dondemoelleosseuse.fr

www.dondemoelleosseuse.fr Agence relevant du ministère de la santé www.dondemoelleosseuse.fr 01 Pourquoi devenir Veilleur de Vie? Le don de moelle osseuse peut sauver des vies. Chaque année, des milliers de personnes - enfants

Plus en détail

JORF n 263 du 10 novembre 1996

JORF n 263 du 10 novembre 1996 JORF n 263 du 10 novembre 1996 ARRETE Arrêté du 6 novembre 1996 portant homologation des règles de répartition et d attribution des greffons prélevés sur une personne décédée en vue de transplantation

Plus en détail