BIONETTOYAGE EN SOINS DE SUITE 2009

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BIONETTOYAGE EN SOINS DE SUITE 2009"

Transcription

1 PS ENS-ENT 010 V1 BIONETTOYAGE EN SOINS DE SUITE 2009 n page 1/14 OBJET Améliorer la qualité de l'environnement du patient, contribuant ainsi à diminuer le risque d'infection. En cohérence avec le manuel de certificationv2010 et à la demande des membres du CLIN, les activités de bionettoyage doivent être tracées en fin de séquence sur le cahier de suivi. (Cf fiche de traçabilité) DOMAINE D APPLICATION Le secteur des soins de suite. PERSONNEL CONCERNE IDE, AS, ASH REFERENCES Références législatives, réglementaires et normatives Recommandations N du Conseil de l Europe, 1984, Entretien des locaux des établissements de soins, CCLIN Sud-ouest, avril 2005, Décret N du 3 août 2007, relatif au statut des Aides-soignants et des Agents de Services Hospitaliers, Recommandations OMS et Ministère de la Santé «Missions Mains Propres» 5 mai 2009, HAS manuel de certificationv2010, critère 7d : hygiène des locaux, juin Références internes Procédure PG ENS-ENT 004 relative à l'élimination des déchets Mode opératoire MO ENS ENT007 relatif à l'entretien des siphons Affiche MO ENS-ENT 010 relative au bon usage des détergents désinfectants Affiche MO SPI-PRE 036 relative à l'hygiène des mains LISTE DES MODES OPERATOIRES ATTACHES A LA PROCEDURE MO1 : Bionettoyage quotidien, hors isolement : feuille verte MO2 : Bionettoyage quotidien d'une chambre en isolement : feuille bleue MO3 : Bionettoyage d'une chambre après sortie : feuille jaune MO4 : Bionettoyage d'une chambre à 2 lits après sortie d'un seul patient : feuille rose MO5 : Bionettoyage des pièces annexes du secteur : feuille orange DEFINITIONS ET ABREVIATIONS AS : Aide-Soignant(e) ASH : Agent de Services Hospitaliers HAS : Haute Autorité de Santé IDE : Infirmier (ère) Diplômé(e) d'etat OMS : Organisation Mondiale de la Santé Rédaction (nom et fonction) Equipe ASH Soins de suite V. BRIZET, S. COISNE, N. CUVELIER, V. DEVOS, S. FERRANT, C. FRESIER, P. STEELAND, E. VANDEBOGAERT S. VANLANCKER : cadre de santé V. LEFEBVRE : IDEH Date Visa Vérification (nom et fonction) M. CAILLAUX, présidente CLIN M. DUHAMEL cadre hygiéniste Date Visa Approbation support (nom et fonction) R.M. BONFANTE : directrice qualité Date Visa

2 Page 2/14 SCHEMA GENERAL DE L'ENTRETIEN EN SOINS DE SUITE

3 Page 3/14 1- REVÊTIR LA TENUE Tenue de travail (tunique pantalon) propre 0 bijou aux mains et avant-bras (Cf OMS et Ministère de la Santé) Ongles courts : ni faux-ongles ni vernis Chaussures réservées au travail, fermées devant et derrière (sécurité) Cheveux longs attachés Port de gants pour effectuer la séquence d'entretien 2- PRÉPARER LE CHARIOT Prévoir autant de bandeaux de sol et de chiffonnettes bleues et rouges que de chambres à entretenir. Petit seau bleu avec chiffonnettes bleues Support poubelles Petit seau rouge avec chiffonnettes rouges Espace pour : crème et tampon à récurer, détartrant WC, vadrouille, solution javellisée Grand seau rouge avec bandeau imprégné Filet de récupération des chiffonnettes Grand seau bleu avec filet de récupération des bandeaux Clip pour racloir lors des sorties Tiroirs de rangement pour : Papier toilette Papier essuie-mains Gazes pré-imprégnées Sacs poubelles Mouilleur et peluche Balai télescopique pour bandeaux Balai trapèze télescopique pour balayage humide Bidon de solution prête à l'emploi

4 Page 4/14 3- PREPARER LES PRODUITS Détergent neutre : se référer à la dilution préconisée par le fabricant. Détergent désinfectant : se référer à la procédure relative au bon usage des détergents-désinfectants. Désinfectant : eau de Javel à la dilution de 1 berlingot ml d'eau froide, soit 1 litre de solution. Méthode de pré-imprégnation : respecter les recommandations du fabricant Exemples de dilution de certains détergents neutres présents dans l'établissement Déterg'anios : tout type de sols, dilution à 0,25 % soit 20 ml pour 8 litres d'eau tiède Salon : tout type de sols, dilution de 2 % soit 80 ml pour 4 litres d'eau en autolaveuse, mais 4 % soit 160 ml pour 4 litres d'eau en lavage à plat des sols carrelés. Il est convenu d'utiliser: du détergent-désinfectant pour les meubles et objets meublants (par exemple : Aniosurf à la dilution de une pression de pompe blanche pour 4 litres d'eau) du détergent neutre pour le bionettoyage à plat du sol des chambres (par exemple : Déterg'anios à la dilution de une pression de pompe blanche pour 4 litres d'eau). Attention, ce produit ne doit jamais être utilisé en autolaveuse. du détergent-désinfectant pour le bionettoyage du sol des chambres dites «en isolement»(par exemple : Aniosurf à la dilution de une pression de pompe blanche pour 4 litres d'eau) la solution de javel correctement préparée pour le détartrage hebdomadaire de cuvettes de toilette. 4 - EFFECTUER LA SEQUENCE D'ENTRETIEN ADAPTÉE Respecter le mode opératoire de la situation dans laquelle on se trouve et toujours travailler du plus propre au plus sale. L'infirmière est responsable de l'organisation et de la mise en œuvre des mesures d'isolement. Elle est ainsi chargée du repérage des chambres en isolement grâce à leur signalisation sur la porte du patient. Utilisation des chiffonnettes : une chiffonnette (bleue) par chambre + une chiffonnette (rouge) par cabinet de toilette, n effectuer qu un seul passage sur la zone à entretenir, chaque chiffonnette est éliminée dans le filet immédiatement après usage Quelle que soit la situation rencontrée : l'entretien du cabinet de toilette le balayage humide sont des étapes indispensables et incontournables

5 Page 5/14 MO1 : BIONETTOYAGE QUOTIDIEN HORS ISOLEMENT

6 Page 6/14 1- APPLIQUER LES RECOMMANDATIONS Se conformer à la procédure générale pour : la tenue l'hygiène des mains la préparation du chariot la préparation des produits 2/3- EFFECTUER LE DEPOUSSIERAGE HUMIDE L'aide soignante réalise l'entretien du mobilier de l'environnement de la personne soignée L'ASH réalise l'entretien des communs de la pièce conformément au tableau : Quoi Quand Comment Chambre Porte d'entrée de la chambre Rampe lumineuse Rainures des fenêtres Dessus de tableaux muraux Tous les jours Porte externe du cabinet de toilette et poignée Interrupteur Chiffonnette bleue Porte des placards et poignée Entourage des fenêtres une fois par semaine Téléviseur Plinthes Murs et radiateurs Bouche d'aération Lors de souillures apparentes Vitres

7 Quoi Quand Page 7/14 Comment Cabinet de toilette Miroir et lavabo Chiffonnette rouge Cuvette des WC Détartrant et vadrouille (et réhausseur) Chiffonnette rouge Distributeur de papier toilette, barre d'appui, sonnette, poubelle Tous les jours Chiffonnette rouge Porte interne du cabinet de toilette et poignée Interrupteur Lavabo Saint Marc et tampon à récurer puis chiffonnette rouge Cuvette des WC (et réhausseur) (le lundi) Javellisation Patère, néon, distributeur de papier mais, porte-serviette, interrupteur 1 fois par semaine Chiffonnette rouge Plinthes Bouche d'aération 4- ENTRETIEN DES SOLS Quoi Quand Balayage humide Tous les jours Nettoyage au détergent Comment Balai trapèze et gazes préimprégnées Balai télescopique et détergent neutre

8 Page 8/14 MO2 : BIONETTOYAGE QUOTIDIEN D'UNE CHAMBRE EN ISOLEMENT 1- NETTOYAGE DES SOLS Quoi Balayage humide Désinfection du sol Quand Tous les jours Comment Balai trapèze et gazes pré-imprégnées Balai télescopique et détergent désinfectant

9 Page 9/14 MO3 : BIONETTOYAGE D'UNE CHAMBRE APRES SORTIE

10 Page 10/14 1- DEPOUSSIERAGE HUMIDE Quoi Comment Chambre Tous les éléments décrits dans le M01 chiffonnette bleue Entourage de fenêtres mouilleur, peluche et raclette Vitres Cabinet de toilette Miroir, lavabo,, patère, distributeur de papier, porte-serviette, interrupteur Distributeur de papier toilette, barre d'appui, sonnette, poubelle Cuvette des toilettes chiffonnette rouge Bouche d'aération Plinthes Porte interne du cabinet de toilette et poignée 2- NETTOYAGE APPROFONDI Effectuer le balayage humide, Puis, si la chambre est très sale : Se munir de la monobrosse 300 tours et d'un disque rouge Verser le détergent sur le sol Passer la monobrosse Racler Et dans tous les cas, réaliser le nettoyage à plat au détergent ou au détergent-désinfectant s'il s'agit d'une chambre en isolement.

11 Page 11/14 MO4 : BIONETTOYAGE D'UNE CHAMBRE A 2 LITS APRÈS SORTIE D'UN SEUL PATIENT 1- NETTOYAGE DU SOL Quoi Balayage humide Quand Comment Systématiquement Balai trapèze et gazes pré-imprégnées

12 Page 12/14 MO5 : BIONETTOYAGE DES PIÈCES ANNEXES Quoi Quand / Comment (1) Lingerie Balayage humide quotidien, lavage hebdomadaire Petit salon Balayage humide quotidien, lavage hebdomadaire Ascenseurs centraux Circulation Douches centrales Local chariot repas Locaux lave-bassins PC infirmier / pharmacie / bureau attenant Salle à manger Salle de décontamination WC centraux Local poubelle Ascenseurs latéraux Bureau médecin ou cadre Escaliers centraux Local chariot Escaliers latéraux Mensuel Réserve matériel Semestriel 1- COMMENT l'entretien des surfaces est toujours effectué avec du détergent / désinfectant l'entretien des surfaces est toujours effectué avec du détergent neutre

13 Page 13/14 FICHE D'EVALUATION DE L'ENTRETIEN Chambre en isolement septique: OUI NON RESPECT DES CRITERES OUI NON Observations L'agent a la tenue conforme à la séquence d'entretien (1 seul élément absent la réponse est non) Le chariot est correctement préparé, conforme à la séquence d'entretien (1 seul élément absent la réponse est non) Les produits sont correctement préparés, conformes à la séquence d'entretien (1 seul élément absent la réponse est non) L'agent d'entretien respecte le code couleur L'agent d'entretien respecte la procédure conforme à la séquence d'entretien (1 seul élément absent la réponse est non)

14 Page 14/14 FICHE MENSUELLE DE TRACABILITE RETROSPECTIVE DU BIONETTOYAGE Quoi / 2010 Recommandations Ascenseurs centraux Ascenseurs latéraux Bureau médecin ou cadre Chambres Circulation Douches centrales Escaliers centraux Escaliers latéraux Mensuel Lingerie / Local chariot Local chariot repas Local poubelle Locaux lavebassins PC infirmier / pharmacie / bureau attenant Petit salon / Réserve matériel Semestriel Salle à manger Salle de décontamination WC centraux

PROCEDURE BIONETTOYAGE DES UNITES DE SOINS EN COURT SEJOUR

PROCEDURE BIONETTOYAGE DES UNITES DE SOINS EN COURT SEJOUR PROCEDURE BIONETTOYAGE DES UNITES DE SOINS EN COURT SEJOUR PG ENS ENT 014 v4 2012 1/11 MODIFICATIONS APPORTEES - Nouveaux chariots - Méthode de pré-imprégnation - Individualisation des chiffonnettes OBJET

Plus en détail

BIONETTOYAGE EN EHPAD ET LONG SEJOUR

BIONETTOYAGE EN EHPAD ET LONG SEJOUR BIONETTOYAGE EN EHPAD ET LONG SEJOUR PS ENS ENT 002 v2 2012 1/10 MODIFICATION(S) APPORTEE(S) - Nouveaux chariots - Méthode de pré-imprégnation - Individualisation des chiffonnettes OBJET Améliorer la qualité

Plus en détail

OUVRIR UNE SALLE D'INTERVENTION

OUVRIR UNE SALLE D'INTERVENTION PS ENS ENT 012 v2 OUVRIR UNE SALLE D'INTERVENTION 2010 1/7 OBJET Uniformiser la procédure d'ouverture d'une salle d'intervention DOMAINE D APPLICATION Blocs opératoires PERSONNEL CONCERNE Ensemble du personnel

Plus en détail

PROCEDURE BIONETTOYAGE DES NOYAUX CENTRAUX DE CHATILIEZ

PROCEDURE BIONETTOYAGE DES NOYAUX CENTRAUX DE CHATILIEZ PROCEDURE BIONETTOYAGE DES NOYAUX CENTRAUX DE CHATILIEZ PS ENS - ENT 008 v1 2012 1/6 OBJET Maintenir une bonne qualité de l'environnement. En cohérence avec le manuel de certification V2010, les activités

Plus en détail

Entretien d une chambre d un patient ou résidant. Formation élèves aides soignants Melle Van de casteele IDE Hygièniste

Entretien d une chambre d un patient ou résidant. Formation élèves aides soignants Melle Van de casteele IDE Hygièniste Entretien d une chambre d un patient ou résidant Formation élèves aides soignants Melle Van de casteele IDE Hygièniste RECOMMANDATIONS GENERALES 1. Aérer la pièce 2. Sortir les déchets 3. Travailler toujours

Plus en détail

EFFECTUER LE BIONETTOYAGE DES NOYAUX CENTRAUX DE CHATILIEZ

EFFECTUER LE BIONETTOYAGE DES NOYAUX CENTRAUX DE CHATILIEZ PROCÉDURE PS INF 025 v2 EFFECTUER LE BIONETTOYAGE DES NOYAUX CENTRAUX DE CHATILIEZ Date 02/2017 Page 1/5 MODIFICATIONS APPORTÉES OBJET actualisation des références traçabilité propre à chaque service ajout

Plus en détail

Formation Initiale du personnel. A l hygiène et à l entretien des locaux

Formation Initiale du personnel. A l hygiène et à l entretien des locaux Formation Initiale du personnel A l hygiène et à l entretien des locaux Formation initiale à l hygiene et l entretien des locaux 1.Principes d hygiène fondamentaux 1.1. Notions de base sur les salissures:

Plus en détail

Avant l époque «Faubert»

Avant l époque «Faubert» Epoque que vous n avez surement pas connue! Entretien des locaux : de la serpillière à la méthode de pré imprégnation G. Guerre (CS hygiéniste) ARLIN Bourgogne 1893 Guide de l'entretien des locaux / ARLIN

Plus en détail

ENTRETIEN COURANT DE LA CHAMBRE DU RESIDENT Fiche N 3

ENTRETIEN COURANT DE LA CHAMBRE DU RESIDENT Fiche N 3 1. OBJECTIFS Maintenir un environnement visuellement propre afin d offrir un confort et un accueil agréable aux résidents et à leurs proches. Limiter le risque de transmission croisée des microorganismes

Plus en détail

PRISE EN CHARGE D'UN PATIENT ATTEINT OU SUSPECT DE CLOSTRIDIUM DIFFICILE

PRISE EN CHARGE D'UN PATIENT ATTEINT OU SUSPECT DE CLOSTRIDIUM DIFFICILE PRISE EN CHARGE D'UN PATIENT ATTEINT OU SUSPECT DE CLOSTRIDIUM DIFFICILE PG SPI SUR 014 v1 2011 1/5 OBJET Conduite à tenir dans le cadre de l'arrivée d'un patient atteint ou suspect de portage de Clostridium

Plus en détail

BIONETTOYAGE QUE FAIRE POUR BIEN FAIRE

BIONETTOYAGE QUE FAIRE POUR BIEN FAIRE BIONETTOYAGE QUE FAIRE POUR BIEN FAIRE P r é v e n t i o n d u r i s q u e i n f e c t i e u x e n E HPAD V. MOULIN Praticien Hygiéniste D.SEVALI Biohygiéniste 03/04/2014 L'ENTRETIEN DE L ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Annexes jointes Annexe 1 : Fiches d entretien par zone Annexe 2 : Fiche de traçabilité

Annexes jointes Annexe 1 : Fiches d entretien par zone Annexe 2 : Fiche de traçabilité Référence : PT/HYG/003-C Page :Page 1 sur 15 Objet : - Permettre de dispenser des soins de qualité dans un environnement maîtrisé (garantie de propreté visuelle et bactériologique). - Eviter la propagation

Plus en détail

Annexes jointes Annexe 1 : Fiches d entretien par zone Annexe 2 : Fiche de traçabilité

Annexes jointes Annexe 1 : Fiches d entretien par zone Annexe 2 : Fiche de traçabilité Référence : PR/HYG/003-B Page : Page 1 sur 18 Objet : - Permettre de dispenser des soins de qualité dans un environnement maîtrisé (garantie de propreté visuelle et bactériologique). - Eviter la propagation

Plus en détail

L entretien en radiologie conventionnelle. Comment procède t on? Radiologie conventionnelle. Quel mobilier et matériel?

L entretien en radiologie conventionnelle. Comment procède t on? Radiologie conventionnelle. Quel mobilier et matériel? L entretien en radiologie conventionnelle Il existe plusieurs sortes d entretiens à l hôpital Selon le service, le risque infectieux, la zone à entretenir et les actes effectués, l entretien sera différent.

Plus en détail

Dossier de travail du candidat

Dossier de travail du candidat DCL FP 05/13-03 c Dossier de travail du candidat Page 1 sur 16 Diplôme de Compétence en Langue Français Professionnel Session du vendredi 24 mai 2013 Dossier de travail du candidat Rendre tous les documents

Plus en détail

Entretien des différents locaux

Entretien des différents locaux Fiche Pratique Entretien des différents locau Il n'eiste pas " la technique", mais plusieurs techniques qui seront élaborées sous forme de mode opératoire en tenant compte des contraintes du contete. Cependant,

Plus en détail

ENTRETIEN DES DIFFERENTS LOCAUX

ENTRETIEN DES DIFFERENTS LOCAUX ENTRETIEN DES DIFFERENTS LOCAUX Bionettoyage REGARD A., LYON Juillet 2010 Il n'eiste pas " la technique", mais plusieurs techniques qui seront élaborées sous forme de mode opératoire en tenant compte des

Plus en détail

Entretien des locaux : principes et méthodes C. CHAPUIS, HCL

Entretien des locaux : principes et méthodes C. CHAPUIS, HCL Entretien des locaux : principes et méthodes C. CHAPUIS, HCL Objectifs Assurer une propreté visuelle Assurer un environnement agréable au patient/résident Prévenir la transmission croisée La classification

Plus en détail

FORMATION BIONETTOYAGE FORMATION BIONETTOYAGE FORMATION BIONETTOYAGE. Produits utilisés pour la détergence et la désinfection

FORMATION BIONETTOYAGE FORMATION BIONETTOYAGE FORMATION BIONETTOYAGE. Produits utilisés pour la détergence et la désinfection A. CHATELAIN Cadre hygiéniste Produits utilisés pour la détergence et la désinfection Les produits utilisés en établissement de soins participent à la prévention et la lutte contre les infections nosocomiales.

Plus en détail

Bionettoyage des locaux

Bionettoyage des locaux Hôpital Local Intercommunal Soultz-Issenheim N S.PT.S.006.4 Bionettoyage des locaux CLASSEUR 1 : ADMINISTRATION SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : SERVICE DE SOINS INFIRMIERS CLASSEUR 3 : QUALITE CLASSEUR

Plus en détail

Cahier des charges 2015 Entretien des locaux : Anses Agence nationale du médicament vétérinaire - Fougères

Cahier des charges 2015 Entretien des locaux : Anses Agence nationale du médicament vétérinaire - Fougères Cahier des charges 2015 Entretien des locaux : Anses Agence nationale du médicament vétérinaire - Fougères I- DESIGNATION DES LOCAUX I.1 - Bâtiment Administratif A niveau 1 et niveau 0 Les cases en grisé

Plus en détail

ENTRETIEN MENAGER D UNE CHAMBRE D UN PATIENT FAISANT L OBJET DE PRECAUTIONS SPECIFIQUES

ENTRETIEN MENAGER D UNE CHAMBRE D UN PATIENT FAISANT L OBJET DE PRECAUTIONS SPECIFIQUES 1 ENTRETIEN MENAGER D UNE CHAMBRE D UN PATIENT FAISANT L OBJET DE PRECAUTIONS SPECIFIQUES A. NETTOYAGE COURANT Il est effectué: en dernier lieu, Idéalement ½ heure minimum après la réfection du lit. en

Plus en détail

Construire un plan de nettoyage et de désinfection

Construire un plan de nettoyage et de désinfection Construire un plan de nettoyage et de désinfection Docteur Régine POTIÉ-RIGO Médecin du Travail Mlle Laetitia DAVEZAT IPRP Ingénieur Hygiène/Sécurité Mme Laetitia MARCHE Technicienne des services généraux

Plus en détail

ENTRETIEN DES BUREAUX & SANITAIRES

ENTRETIEN DES BUREAUX & SANITAIRES ENTRETIEN DES BUREAUX & SANITAIRES METHODE PRODUITS Usine & bureaux : Z.I. La Croix-St-Pierre - 19800 EYREIN - Tél. 05 55 27 65 27 - Fax 05 55 27 66 08 - www.eyrein-industrie.com ENTRETIEN DES BUREAUX

Plus en détail

4 PROTOCOLES DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION A APPLIQUER 1 - PROCEDURE APPROFONDIE DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION DES VEHICULES

4 PROTOCOLES DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION A APPLIQUER 1 - PROCEDURE APPROFONDIE DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION DES VEHICULES PROTOCOLE DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION DES TRANSPORTS SANITAIRES ET DE LEURS MATERIELS Selon les protocoles du CLIN, du SMUR 54 et du Groupe Synapse (69) Pour assurer une efficacité optimale du nettoyage

Plus en détail

Procédé de Bionettoyage par la vapeur Dans les établissements de santé

Procédé de Bionettoyage par la vapeur Dans les établissements de santé Procédé de Bionettoyage par la vapeur Dans les établissements de santé 9èmes Journées de prévention des infections associées aux soins OBJECTIFS DEFINIS ET ATTEINTS PAR SANIVAP DEPUIS 13 ANS VALIDER L

Plus en détail

DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT

DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT I LES DETERGENTS a) Définition : Substances utilisées pour le lavage ou le nettoyage. Le détergent a uniquement des propriétés nettoyantes. Il ne détruit pas

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR UN CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICE DE NETTOYAGE DE LOCAUX

CAHIER DES CHARGES POUR UN CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICE DE NETTOYAGE DE LOCAUX UNION DES SECTEURS D ENERGIE DU DEPARTEMENT DE L'AISNE CAHIER DES CHARGES POUR UN CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICE DE NETTOYAGE DE LOCAUX NOM ET ADRESSE DE L ACHETEUR PUBLIC OBJET DU CONTRAT Union des

Plus en détail

METTRE EN PLACE DES PRÉCAUTIONS COMPLÉMENTAIRES

METTRE EN PLACE DES PRÉCAUTIONS COMPLÉMENTAIRES PROCÉDURE METTRE EN PLACE DES PRÉCAUTIONS COMPLÉMENTAIRES PG INF 011 v4 03/2014 1/7 MODIFICATIONS APPORTÉES Application des précautions complémentaires air ou gouttelettes, mars 2013 En cas de transfert

Plus en détail

PRÉVENIR LA TRANSMISSION CROISÉE DES «BACTÉRIES HAUTEMENT RÉSISTANTES AUX ANTIBIOTIQUES ÉMERGENTES» (BHRE)

PRÉVENIR LA TRANSMISSION CROISÉE DES «BACTÉRIES HAUTEMENT RÉSISTANTES AUX ANTIBIOTIQUES ÉMERGENTES» (BHRE) PROCÉDURE PRÉVENIR LA TRANSMISSION CROISÉE DES «BACTÉRIES HAUTEMENT RÉSISTANTES AUX ANTIBIOTIQUES ÉMERGENTES» (BHRE) PG INF 008 v2 03/2014 1/10 MODIFICATIONS APPORTÉES Ce document remplace et annule les

Plus en détail

Entretien des locaux. IFSI / SEHH CHU / Isabelle Therme / dijon 2013

Entretien des locaux. IFSI / SEHH CHU / Isabelle Therme / dijon 2013 Entretien des locaux IFSI / SEHH CHU / Isabelle Therme / dijon 2013 L entretien des locaux hospitaliers concourt à l hygiène générale d un établissement de soins L entretien est un des maillons de la chaîne

Plus en détail

CCTP. Annexe n 1 DOSSIER TECHNIQUE

CCTP. Annexe n 1 DOSSIER TECHNIQUE CCTP Annexe n 1 DOSSIER TECHNIQUE Direction des Achats et de la Logistique Octobre 2014 Lot N 1 - CMP Adultes - Maison de la Santé 3, avenue du Général Leclerc BEAUJEU - CMP Enfants et Adultes locaux Mairie

Plus en détail

Verser 1L 1L d'eau dans dans la la chaudière. Verser 2L d'eau dans le réservoir de récupération. Brancher le tuyau sur la machine

Verser 1L 1L d'eau dans dans la la chaudière. Verser 2L d'eau dans le réservoir de récupération. Brancher le tuyau sur la machine NETTOYEUR VAPEUR Utilisation Verser 1L 1L d'eau dans dans la la chaudière Verser 2L d'eau dans le réservoir de récupération Brancher le tuyau sur la machine Fixer l'accessoire et les raccords nécessaires

Plus en détail

REALITE ET UTOPIE EN BIONETTOYAGE?

REALITE ET UTOPIE EN BIONETTOYAGE? REALITE ET UTOPIE EN BIONETTOYAGE? 1 Journée régionale ARLIN Corse 16 Mai 2013 N. L O U I S / M C. C A R P E N T I E R C C S D E S A N T É Préambule 2 réflexions issues de la pratique: de formatrice de

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT SESSION 2011 CORRIGE Epreuve E3 Sous épreuve C3 U33 GESTION PREVISIONNELLE ET SUIVI DE CHANTIER EN ASSAINISSEMENT OU EN NETTOYAGE INDUSTRIEL OU EN NETTOIEMENT

Plus en détail

La réglementation quelques incontournables

La réglementation quelques incontournables Unité d Hygiène et d Épidémiologie 2012 La réglementation quelques incontournables Code du Travail - Article L 231-2 du titre 3 Hygiène, sécurité et conditions de travail Paragraphe 2 : «Les établissements

Plus en détail

MODE OPÉRATOIRE ENTRETENIR LE MATERIEL D ENDOSCOPIE DIGESTIVE

MODE OPÉRATOIRE ENTRETENIR LE MATERIEL D ENDOSCOPIE DIGESTIVE MODE OPÉRATOIRE ENTRETENIR LE MATERIEL D ENDOSCOPIE DIGESTIVE MO ENDO 002 v7 02/2014 1/7 MODIFICATION APPORTÉE mise à disposition du produit inactivant «prion OBJET Décontamination, détergence et désinfection

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT SESSION 2012 SUJET Epreuve E3 Sous épreuve C3 U33 GESTION PREVISIONNELLE ET SUIVI DE CHANTIER EN ASSAINISSEMENT OU EN NETTOYAGE INDUSTRIEL OU EN NETTOIEMENT

Plus en détail

GRILLE D'EVALUATION DE LA QUALITE DU STOCKAGE DES PRODUITS PHARMACEUTIQUES GERES EN SYSTÊME PLEIN VIDE.

GRILLE D'EVALUATION DE LA QUALITE DU STOCKAGE DES PRODUITS PHARMACEUTIQUES GERES EN SYSTÊME PLEIN VIDE. PRE-REQUIS A LA VISITE Service : UF : Cadre de santé : GRILLE D'EVALUATION DE LA QUALITE DU Mobilier Etiquetage Fonctionnement Dotation Circuit de demande Médicaments MédiMath Médimath Simple casier Double

Plus en détail

ENTRETIEN DES DIFFERENTS LOCAUX 3.08

ENTRETIEN DES DIFFERENTS LOCAUX 3.08 ENTRETIEN DES DIFFERENTS LOCAUX 3.08 Il n'eiste pas " la technique", mais plusieurs techniques qui seront élaborées sous forme de mode opératoire en tenant compte des contraintes du contete. Cependant,

Plus en détail

HYGIENE DES MAINS DES PROFESSIONNELS ET DES RESIDENTS

HYGIENE DES MAINS DES PROFESSIONNELS ET DES RESIDENTS 1. OBJECTIF Appliquer une hygiène des mains adaptée à chaque activité, afin d éviter la transmission croisée manuportée des micro-organismes. 2. DOMAINE D APPLICATION L ensemble des professionnels de,

Plus en détail

EXAMEN PROFESSIONNEL D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2008. Spécialité : Environnement, hygiène

EXAMEN PROFESSIONNEL D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2008. Spécialité : Environnement, hygiène Centres de Gestion de la Mercredi 6 janvier 2008 Fonction Publique Territoriale de la région Bretagne Centre organisateur : CDG 56 EXAMEN PROFESSIONNEL D'ADJOINT TECHNIQUE DE ère CLASSE 2008 Spécialité

Plus en détail

Documents du PMS. spécimen. Fiches des Bonnes Pratiques d Hygiène B.P.H. Appelées également prérequis. chalphil-docs de travail

Documents du PMS. spécimen. Fiches des Bonnes Pratiques d Hygiène B.P.H. Appelées également prérequis. chalphil-docs de travail 11 Documents du PMS Fiches des Bonnes Pratiques d Hygiène B.P.H Appelées également prérequis Tenue réglementaire exigée On n'entre pas sans sa tenue Toute personne travaillant dans une zone de manutention

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) SITE DU RESTAURANT ADMINISTRATIF DU CNRS

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) SITE DU RESTAURANT ADMINISTRATIF DU CNRS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) SITE DU RESTAURANT ADMINISTRATIF DU CNRS 1 - PRESENTATION DU SITE 1.1 - Nature et localisation RESTAURANT ADMINISTRATIF Allée de La Boëtie 33600 PESSAC

Plus en détail

Dossier de consultation des entreprises Nettoyage des locaux

Dossier de consultation des entreprises Nettoyage des locaux 1 Dossier de consultation des entreprises Nettoyage des locaux 2 1 Cahier des clauses administratives particulières DC1 Règlement de la consultation DC4 Lettre de candidature DC5 Déclaration du candidat

Plus en détail

Objet : Assurer une bonne hygiène et une bonne conservation des aliments et des médicaments nécessitant une conservation au réfrigérateur.

Objet : Assurer une bonne hygiène et une bonne conservation des aliments et des médicaments nécessitant une conservation au réfrigérateur. Référence : PT/HYG/007-A Page :Page 1 sur 7 Objet : Assurer une bonne hygiène et une bonne conservation des aliments et des médicaments nécessitant une conservation au réfrigérateur. Résumé des modifications

Plus en détail

Audit des pratiques d hygiène en établissements médico-sociaux: l expérience de la région Champagne-Ardenne

Audit des pratiques d hygiène en établissements médico-sociaux: l expérience de la région Champagne-Ardenne Audit des pratiques d hygiène en établissements médico-sociaux: l expérience de la région Champagne-Ardenne Véronique Bussy-Malgrange Martine Blassiau Journée interrégionale de formation CClin-Est-Resclin,

Plus en détail

Dossier de travail du candidat

Dossier de travail du candidat DCL FP Dossier de travail du candidat Ce dossier est à remettre à l examinateur à la fin de l épreuve Numéro du candidat :. Nom(s) Prénom(s) Centre de passation Numéro du candidat Signature : : : : : Code

Plus en détail

Annexe 2 au CCTP Présentation des prestations par type de locaux

Annexe 2 au CCTP Présentation des prestations par type de locaux Annexe 2 au CCTP Présentation des prestations par type de locaux Les fréquences d opération indiquées ci-après sont données à titre indicatif et sont susceptibles d être réajustées selon les résultats

Plus en détail

Nettoyage et bio nettoyage. Soress, l institut de la propreté et la formation de vos Collaborateurs

Nettoyage et bio nettoyage. Soress, l institut de la propreté et la formation de vos Collaborateurs Nettoyage et bio nettoyage Soress, l institut de la propreté et la formation de vos Collaborateurs Service de nettoyage et de bio nettoyage En milieu tertiaire, les activités des équipes reposent principalement

Plus en détail

BIO NETTOYAGE LORS D UN ISOLEMENT SEPTIQUE OU PROTECTEUR

BIO NETTOYAGE LORS D UN ISOLEMENT SEPTIQUE OU PROTECTEUR Page : 1 de 6 MISE A JOUR N version : 1 OBJET DE LA REVISION ET NATURE DES MODIFICATIONS RELECTURE ET MISE A JOUR LE 6 AOUT 2012 OBJET Décrire la technique de réalisation du bio nettoyage appliquée dans

Plus en détail

Entretien (nettoyage et/ou désinfection) de l'environnement direct des locaux et des lieux de vie des pennsionaires en EMS

Entretien (nettoyage et/ou désinfection) de l'environnement direct des locaux et des lieux de vie des pennsionaires en EMS SOMMAIRE Définition des niveaux de risque page 2 Plan de nettoyage d une chambre de pensionnaire à faible risque page 3 Plan de nettoyage d une chambre de pensionnaire à risque élevé page 4 Plan de nettoyage

Plus en détail

"Au lieu de s ingénier à tuer les microbes dans les plaies, ne serait-il pas plus raisonnable de ne pas en introduire"? Pasteur

Au lieu de s ingénier à tuer les microbes dans les plaies, ne serait-il pas plus raisonnable de ne pas en introduire? Pasteur "Au lieu de s ingénier à tuer les microbes dans les plaies, ne serait-il pas plus raisonnable de ne pas en introduire"? Pasteur 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Historique Cadre législatif Petits rappels

Plus en détail

Visite hygiène du du 02 octobre 2009

Visite hygiène du du 02 octobre 2009 1/10 Présents : Monsieur BONDU (Société AZUR NET), Micheline GUILLOTEAU, Odile MICHONNEAU et Nadine OUACHENE Ordre du jour : Point sur la prestation d AZUR NET Compte-rendu : Rappel de la visite hygiène

Plus en détail

Procédure Gestion du linge MCO et EHPAD

Procédure Gestion du linge MCO et EHPAD Procédure Gestion du linge MCO et EHPAD Référence BM :#Référence unique# Ref. Service :#Référence autre##référence client# Version : 02 Centre Hospitalier de Hyères Qualité Nombre de pages : 5 1. OBJET

Plus en détail

PROCEDURE OPERATOIRE DE SERVICE

PROCEDURE OPERATOIRE DE SERVICE POS/DUS/SANTE/S005 du 05H119 Page 1/ 7 Date de mise en application : 01/05/09 PROCEDURE OPERATOIRE DE SERVICE NETTOYAGE ET DESINFECTION D UN VEHICULE DE PREMIERS (VPSP) ANNULE ET REMPLACE Cette POS annule

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE : marché de services Objet : prestations de nettoyage de locaux et de surfaces

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE : marché de services Objet : prestations de nettoyage de locaux et de surfaces AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE : marché de services Objet : prestations de nettoyage de locaux et de surfaces Lieu d exécution : Ecole supérieure des métiers CFA Chemin de la Pyramide 31600 Muret

Plus en détail

Description des tâches 1x/jour 1x/semaine 1x/mois 1x/trimestre 1x/an BUREAU : avant 9 h 30

Description des tâches 1x/jour 1x/semaine 1x/mois 1x/trimestre 1x/an BUREAU : avant 9 h 30 Description des tâches 1/jour 1/semaine 1/mois 1/trimestre 1/an BUREAU : avant 9 h 30 Vider les poubelles, les nettoyer intégralement et changer les sacs, si nécessaire Nettoyer les traces de doigt sur

Plus en détail

SUJET A3. Consignes de travail : l- À l aide de la gtimme opératoire présentée annexe 1, réaliser l entretien de la zone de conditionnement.

SUJET A3. Consignes de travail : l- À l aide de la gtimme opératoire présentée annexe 1, réaliser l entretien de la zone de conditionnement. SUJET A3 Vous êtes agent polyvalent de restauration dans une entreprise de production cu!inaire. Aujourd hui, vous devez participer à la réalisation de l entretien journalier de la zone de conditionnement.

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES PROGRAMME DES PRESTATIONS. Caractéristiques Techniques

MARCHE PUBLIC DE SERVICES PROGRAMME DES PRESTATIONS. Caractéristiques Techniques MARCHE PUBLIC DE SERVICES PROGRAMME DES PRESTATIONS Caractéristiques Techniques Objet de la consultation Nettoyage, hygiène des locaux et entretien des espaces verts de la DEAL Mission Territoriale situé

Plus en détail

CCTP - ANNEXE I Descriptif des opérations d entretien des locaux réguliers et en période estivale

CCTP - ANNEXE I Descriptif des opérations d entretien des locaux réguliers et en période estivale CCTP Annexe I - Page 1 sur 18 CCTP - ANNEXE I Descriptif des opérations d entretien des locaux réguliers et en période estivale 1 Salle Polyvalente Périodes d ouverture : ouvert 48 semaines fermé de mi

Plus en détail

TEXTE DE L'EPREUVE MISE EN STTUATION PROFESSIONNELLE

TEXTE DE L'EPREUVE MISE EN STTUATION PROFESSIONNELLE MISE EN STTUATION PROFESSIONNELLE Vous venez d'obtenir votre CAP Services Hôteliers, et vous recherchez un emploi de femme de chambre en hôtellerie ou d'agent de service en maison de retraite. L'ANPE vous

Plus en détail

SÉCURISATION DU CIRCUIT DU MÉDICAMENT - USLD - MODE D EMPLOI DU CLASSEUR DE TRAITEMENT 1. PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES CLASSEURS DE TRAITEMENT :

SÉCURISATION DU CIRCUIT DU MÉDICAMENT - USLD - MODE D EMPLOI DU CLASSEUR DE TRAITEMENT 1. PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES CLASSEURS DE TRAITEMENT : SÉCURISATION DU CIRCUIT DU MÉDICAMENT - USLD - MODE D EMPLOI DU CLASSEUR DE TRAITEMENT 1. PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES CLASSEURS DE TRAITEMENT : Choix de 2 classeurs format A3 par unité : soit 1 par secteur

Plus en détail

Objet : Préciser les techniques s appliquant au lavage hygiénique des mains.

Objet : Préciser les techniques s appliquant au lavage hygiénique des mains. Référence : PT/HYG/002-B Page :Page 1 sur 5 Objet : Préciser les techniques s appliquant au lavage hygiénique des mains. Résumé des modifications intervenues : Le temps de lavage des mains a été diminué.

Plus en détail

GERER LA SALLE DE CESARIENNE EN URGENCE

GERER LA SALLE DE CESARIENNE EN URGENCE PROCÉDURE GERER LA SALLE DE CESARIENNE EN URGENCE Date : 09/2017 Page : 1/7 OBJET Optimiser la gestion et l'entretien de la salle de césarienne en urgence DOMAINE D PLICATION Le bloc opératoire décentralisé

Plus en détail

GUIDE D EQUIPEMENT SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN LP

GUIDE D EQUIPEMENT SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN LP GUIDE D EQUIPEMENT SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN LP 1 Objectifs : Ce guide s appuie sur le guide d équipement national élaboré en mai 95 et concerne les formations au BEP Carrières Sanitaires et Sociales

Plus en détail

OXIVIR AHP5 RTD Johnson Diversey (Manufacturier) Wood Wyant (Distributeur)

OXIVIR AHP5 RTD Johnson Diversey (Manufacturier) Wood Wyant (Distributeur) Solutions inc. En cas de pandémie du Virus A (H1N1), voici un résumé formatif de l entretien ménager des salles à manger et des toilettes, dont les points de contact («high touch»). Le désinfectant à base

Plus en détail

ENTRETIEN DES LOCAUX. Dr Agnès LASHERAS Service d Hygiène Hospitalière CHU Bordeaux

ENTRETIEN DES LOCAUX. Dr Agnès LASHERAS Service d Hygiène Hospitalière CHU Bordeaux ENTRETIEN DES LOCAUX Dr Agnès LASHERAS Service d Hygiène Hospitalière CHU Bordeaux Classification des locaux selon le risque infectieux L entretien doit prendre en compte : la diversité des locaux les

Plus en détail

FICHE N 1 LA TENUE DU PERSONNEL

FICHE N 1 LA TENUE DU PERSONNEL 1- Hygiène personnelle indispensable 2- Cheveux propres et attachés FICHE N 1 LA TENUE DU PERSONNEL Objectif : Protéger le patient et le soignant en évitant la propagation des micro-organismes. 3- Port

Plus en détail

AGENT DE SERVICE CLASSIQUE

AGENT DE SERVICE CLASSIQUE AGENT DE SERVICE CLASSIQUE Vérifier que la tenue de travail est conforme aux exigences (habillage) Lire et appliquer les notices et fiches d'entretien et fiches produits Préparer son chariot avec les produits

Plus en détail

FICHE 5 : CONTROLES BACTERIOLOGIQUES DE LA DESINFECTION FICHE 6 : CONTROLES BACTERIOLOGIQUES DE LA DESINFECTION - ENREGISTREMENTS

FICHE 5 : CONTROLES BACTERIOLOGIQUES DE LA DESINFECTION FICHE 6 : CONTROLES BACTERIOLOGIQUES DE LA DESINFECTION - ENREGISTREMENTS FICHES 1et 2 : HYGIENE DU PERSONNEL FICHE 3 : PLAN DE NETTOYAGE DESINFECTION FICHE 4 : SUIVI DES OPERATIONS DE NETTOYAGE DESINFECTION FICHE 5 : CONTROLES BACTERIOLOGIQUES DE LA DESINFECTION FICHE 6 : CONTROLES

Plus en détail

Activité 3 : Aider la personne dans les actes de la vie quotidienne et repérer les modifications d'état

Activité 3 : Aider la personne dans les actes de la vie quotidienne et repérer les modifications d'état FICHE METIER et PASSERELLES AGENT DE SERVICE HOSPITALIER - ASH Domaines : Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement - Sous domaine : Hygiène Code fiche du répertoire des métiers de la fonction publique

Plus en détail

Bureaux et assimilés, locaux techniques, locaux archives ) Vidage des corbeilles. balayage humide des sols

Bureaux et assimilés, locaux techniques, locaux archives ) Vidage des corbeilles. balayage humide des sols BATIMENT A ANNEXE 1 Fréquence des prestations : périodicité Nature des prestations Q H M T A Local dédié au agents d'entretien : chambre F1 ET F20 internat filles ET G18 internat gatçon Bureau et assimilés,

Plus en détail

Hygiène au cabinet. Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine

Hygiène au cabinet. Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine Hygiène au cabinet Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine Environnement : air/eau Aération quotidienne des locaux Point d eau dans chaque salle de consultation

Plus en détail

Utilisation de la vapeur d eau pour l entretien des locaux

Utilisation de la vapeur d eau pour l entretien des locaux Utilisation de la vapeur d eau pour l entretien des locaux Journée de formation du RRESO Brest le 24 mai 2007 Jean-Christophe HILAIRE Cadre infirmier Service hygiène hospitalière Centre Hospitalier de

Plus en détail

HYGIENE HOSPITALIERE METHODE PRODUITS

HYGIENE HOSPITALIERE METHODE PRODUITS HYGIENE HOSPITALIERE METHODE PRODUITS Usine & bureaux : Z.I. La Croix-St-Pierre - 19800 EYREIN - Tél. 05 55 27 65 27 - Fax 05 55 27 66 08 - www.eyrein-industrie.com L HYGIENE HOSPITALIERE Le système hospitalier

Plus en détail

Le service pédiatrie néonatale et réanimation. Hygiène en consultation accueillant des enfants et des adolescents. Le secteur de consultations

Le service pédiatrie néonatale et réanimation. Hygiène en consultation accueillant des enfants et des adolescents. Le secteur de consultations Hygiène en accueillant des enfants et des adolescents MT.Métivier, N.Evray Service de Pédiatrie Néonatale et réanimation A.Moreau Unité de prévention des Infections Nosocomiales CHU de Rouen Le service

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE EN BELGIQUE REPRÉSENTATION PERMANENTE DE LA FRANCE AUPRÈS DE L UNION EUROPÉENNE

AMBASSADE DE FRANCE EN BELGIQUE REPRÉSENTATION PERMANENTE DE LA FRANCE AUPRÈS DE L UNION EUROPÉENNE AMBASSADE DE FRANCE EN BELGIQUE REPRÉSENTATION PERMANENTE DE LA FRANCE AUPRÈS DE L UNION EUROPÉENNE APPEL D OFFRE POUR UN MARCHE DE NETTOYAGE Pouvoir adjudicateur Monsieur Bernard VALERO, ambassadeur de

Plus en détail

Résumé des modifications intervenues : simplification et clarification des actions descriptives

Résumé des modifications intervenues : simplification et clarification des actions descriptives Référence : PT/RES/006-B Page :Page 1 sur 5 Objet : Maîtriser les dangers microbiologiques, biologiques, chimiques et physiques lors des opérations d épluchage, lavage et désinfection des légumes terreux,

Plus en détail

C.CLIN Ouest. Hygiène des structures d hébergement pour personnes âgées. 2002 2. H 2. HYGIÈNE DES LOCAUX

C.CLIN Ouest. Hygiène des structures d hébergement pour personnes âgées. 2002 2. H 2. HYGIÈNE DES LOCAUX 2. H 2. HYGIÈNE DES LOCAUX 23 C.CLIN Ouest. Hygiène des structures d hébergement pour personnes âgées. 2002 2. HYGIÈNE DES LOCAUX 2.1 Classification des locaux par zone 2.2 Fréquence du nettoyage par local

Plus en détail

CIRCULATIONS ET ESCALIERS

CIRCULATIONS ET ESCALIERS PRESTATIONS GLOBALES Ecole GERBAULT CIRCULATIONS ET ESCALIERS L M Me J V 5 fois/an 3 fois/an 1 fois/an Aspiration et lavage des sols Dépoussiérage des rampes Dépoussiérage des portes manteau Dépoussiérage

Plus en détail

MARCHE DE NETTOYAGE MAISON DE L ENFANCE. Cahier des clauses techniques particulières

MARCHE DE NETTOYAGE MAISON DE L ENFANCE. Cahier des clauses techniques particulières MARCHE DE NETTOYAGE MAISON DE L ENFANCE Cahier des clauses techniques particulières ESPACE D ACCUEIL ET D ECHANGE NATURE DES SURFACES ET SUPERFICIE Il est précisé que les locaux restent ouverts en période

Plus en détail

démarche qualité Hygiène

démarche qualité Hygiène démarche qualité Hygiène SALLES DE CLASSE, BUREAUX Chaise, table, bureau, sols, armoire, tableau, portes, interrupteurs, poubelle 1 z LAVETTE z SEAU z BALAI z SYSTEME DE LAVAGE DE SOL 1 z Eliminer tous

Plus en détail

Mai Thanh LE - Pôle Hygiène

Mai Thanh LE - Pôle Hygiène Sodexo Le Better Tomorrow Plan Nos actions de progrès en bio nettoyage Mai Thanh LE - Pôle Hygiène Présentation de l entreprise Sodexo Depuis la création de l entreprise en 1966, Sodexo est le partenaire

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE DESCRIPTIF QUANTITATIF / BORDEREAU DE PRIX TRAVAUX DE PEINTURE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE DESCRIPTIF QUANTITATIF / BORDEREAU DE PRIX TRAVAUX DE PEINTURE TRAVAUX DE PEINTURE MARCHE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE (article 28 du Code des Marchés Publics) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES DESCRIPTIF QUANTITATIF / BORDEREAU DE PRIX CE DOCUMENT COMPTE

Plus en détail

Nettoyage et désinfection des chariots de douche en Chirurgie plastique (CPR)

Nettoyage et désinfection des chariots de douche en Chirurgie plastique (CPR) Nettoyage et désinfection des chariots de douche en Chirurgie plastique (CPR) 1. Objet Ce document décrit les modalités de nettoyage et de désinfection à l Incidin Plus des chariots de douche en Chirurgie

Plus en détail

FICHES INFORMATIVES HYGIENE DU PERSONNEL

FICHES INFORMATIVES HYGIENE DU PERSONNEL LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG Direction de la Santé FICHES INFORMATIVES HYGIENE DU PERSONNEL Un plan d hygiène permet de garantir la propreté du personnel et éviter toutes contaminations

Plus en détail

PROGRAMME DUSTBANE POUR L ENTRETIENDES SALLES DE TOILETTE. Les Produits Dustbane Limitée

PROGRAMME DUSTBANE POUR L ENTRETIENDES SALLES DE TOILETTE. Les Produits Dustbane Limitée PROGRAMME DUSTBANE POUR L ENTRETIENDES SALLES DE TOILETTE Les Produits Dustbane Limitée La salle de toilette La salle de toilette est la pièce la plus importante dans un édifice quant à la propreté. Même

Plus en détail

PRINCIPALES TECHNIQUES D'ENTRETIEN

PRINCIPALES TECHNIQUES D'ENTRETIEN PRINCIPALES TECHNIQUES D'ENTRETIEN Bionettoyage REGARD A., LYON Janvier 2010 Techniques et méthodes I. Entretien des surfaces «hors sol» 1) Essuyage humide des surfaces au quotidien Enlever les salissures

Plus en détail

Bureaux et assimilés, locaux techniques, locaux archives ) Vidage des corbeilles. balayage humide des sols

Bureaux et assimilés, locaux techniques, locaux archives ) Vidage des corbeilles. balayage humide des sols BATIMENT A ANNEXE 1 Fréquence des prestations : périodicité Nature des prestations Q H M T A Local dédié au agents d'entretien : chambre F1 ET F20 internat filles ET G18 internat gatçon Bureau et assimilés,

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE ET INTERNE D AGENT DE MAITRISE TERRITORIAL 2008

CONCOURS EXTERNE ET INTERNE D AGENT DE MAITRISE TERRITORIAL 2008 CONCOURS EXTERNE ET INTERNE D AGENT DE MAITRISE TERRITORIAL 2008 Spécialité «Environnement, hygiène» HASPARREN, le 11 mars 2008 Résolution d un cas pratique exposé dans un dossier portant sur les problèmes

Plus en détail

Etablissements comportant des locaux d hébergement

Etablissements comportant des locaux d hébergement Etablissements comportant des locaux d hébergement Fiche H.15 Objet de la fiche Rappeler les dispositions de l arrêté pour l application, aux établissements comportant des locaux d hébergement, des articles

Plus en détail

ENTRETIEN DES LOCAUX Date de dernière mise à jour : 20/11/06

ENTRETIEN DES LOCAUX Date de dernière mise à jour : 20/11/06 Page 1 sur 8 ENTRETIEN DES LOCAUX ASPECT REGLEMENTAIRE En matière d entretien et de nettoyage des locaux, la règlementation impose à l autorité territoriale certaines opérations : Tenir en état constant

Plus en détail

Plateaux de bureau, bureaux

Plateaux de bureau, bureaux LOT 1 Siège central de Fedasil Plateaux de bureau, bureaux SOLS 2x par an Dépoussiérer tous les sols à l aide d un balai muni de voiles imprégnés Enlever les taches éventuelles sur les sols Aspirer à fond

Plus en détail

Gestion d une épidémie en EHPAD

Gestion d une épidémie en EHPAD Gestion d une épidémie en EHPAD EHPAD Roger BESSON Sandrine BERTHELOT, Brigitte FLEURY, Catherine MAISONNIAL - St GERAND le PUY - 03 1 Présentation de l EHPAD Établissement public dans un village de 1000

Plus en détail

Manuel d utilisation PRÉAMBULE

Manuel d utilisation PRÉAMBULE PUISSANCE VMC Manuel d utilisation Version 1.17 Avril 2007 PRÉAMBULE Avant toute utilisation du logiciel PUISSANCE VMC, il est nécessaire de baisser le niveau de sécurité des Macros sous Excel. Pour cela,

Plus en détail

PREVENTION DE LA TRANSMISSION DES BMR A DOMICILE

PREVENTION DE LA TRANSMISSION DES BMR A DOMICILE PREVENTION DE LA TRANSMISSION DES BMR A DOMICILE Liliane GUILLORET**, Mireille LAMBERT*, ** Coordinatrice de SSIAD, Infirmière re hygiéniste *PH responsable EOHH, Président du CLIN HOPITAL LOCAL MONTFORT

Plus en détail

Isolement "Grippe A" H1N1

Isolement Grippe A H1N1 Isolement "Grippe A" H1N1 Rédigé par: Unité de Prévention des Infections Nosocomiales 'DESP), avec la collaboration des services de Médecine du Travail et de Maladies Infectieuses et Tropicales Validé

Plus en détail

A CONCEPTION DES LOCAUX LA MAÎTRISE DU RISQUE INFECTIEUX LIE A L ENVIRONNEMENT. C. Dumartin Formation FELIN Mars 2011 PLAN

A CONCEPTION DES LOCAUX LA MAÎTRISE DU RISQUE INFECTIEUX LIE A L ENVIRONNEMENT. C. Dumartin Formation FELIN Mars 2011 PLAN LA MAÎTRISE DU RISQUE INFECTIEUX LIE A L ENVIRONNEMENT C. Dumartin Formation FELIN Mars 2011 PLAN A CONCEPTION DES LOCAUX B ENTRETIEN DES LOCAUX 1. ENTRETIEN DES SOLS ET SURFACES 2. ENTRETIEN DES EQUIPEMENTS

Plus en détail

Dans l hôpital Dans le service

Dans l hôpital Dans le service Dans l hôpital Dans le service LE CIRCUIT DU LINGE A L HOPITAL Principe du circuit: 1) Evaluer: risque encouru (patient, personnel, environnement, linge propre). 2) Mettre en œuvre les dispositions suivantes:

Plus en détail