Procédé de construction chanvre et chaux...

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Procédé de construction chanvre et chaux..."

Transcription

1 Procédé de construction chanvre et chaux...

2 Introduction Tous les éléments du système Easy-chanvre sont réalisés à partir d un béton de chanvre qui est moulé et vibré. L utilisation d un malaxeur à production continue et l automatisation du procédé de fabrication permettent de conserver des caractéristiques constantes et homogènes pour tous nos produits. La composition du béton de chanvre utilisé par Easy-chanvre découle des nombreuses études effectuées au cours des 15 dernières années. Il est constitué de copeaux de chènevotte (bois intérieur de la tige du chanvre) et de chaux (aérienne pour 85% et hydraulique). Composants Caractéristiques Bloc de base Dimensions: 30 x 30 x 60 cm Poids: 18 Kg Quantité /m² : 5,5 pièces Passage bois d ossature: Deux cheminées de 7 x 17 cm Passage gaines techniques : Quatre cheminées diamètre 45mm Compacité : 54% Porosité: 46% Lambda anhydre: R anhydre: Lambda normal: 0.08 W/m. C 3.75 m². C/W 0.10 W/m. C R utile : 3,15 m². C/W Linteau Dimensions: 32,5 x 30 Longueur maxi: 270 cm U : 0,32 W/m². C Poids: 47 Kg/ml Âme en bois : Deux filants 60 x 300 mm Coefficient d absorption acoustique moyen : Bloc cornier Ossature bois Dimensions: 30 x 30 x 60 cm Poids: 17 Kg Quantité /m² : 5,5 pièces Passage bois d ossature: Une cheminée de 7 x 17 cm Une cheminée de 17 x 17 cm Passage gaines techniques : Deux cheminées diamètre 45mm Une ossature bois standardisée est insérée dans les cheminées des blocs puis liée à ces derniers avec un coulis de chaux afin d assurer la stabilité du bâtiment. Le mur composite ainsi obtenu est conforme au DTU 31.2 de la construction des maisons et bâtiments à ossature bois. La résistance mécanique du mur à 3 m est supérieure à 10 T/ml

3 Un filant en bois de 5x15cm est fixé sur la longrine de fondation que l on a recouvert d un tissu bitumé (pour éviter les remontées d eau). 1 Une ouverture dans les blocs du premier rang est réalisée. Elle permettra de fixer les poteaux à la filière à la fin du montage. 2 Les blocs se posent à joints croisés avec le liant prêt à l emploi fourni. On prendra soin de vérifier l aplomb des blocs. 3 Un poteau en bois (3 éléments de 5 x 15cm) est inséré dans la cheminée. Il est arasé au 2/3 afin de recevoir un linteau easychanvre et lié aux blocs avec un lait de chaux. 4 On scie ensuite le linteau à la longueur voulue et on retire un partie du béton de chanvre à ses extrémités. 5 Le linteau est simplement posé puis assemblé au poteau avec des connecteurs métalliques. La finition est assurée par un bloc d angle découpé à la cote. 6 L élévation des murs est achevée. Il faut nettoyer la filière basse (par les ouvertures des blocs du premier rang) avant de mettre en place les poteaux. 7 Des filants de 5x15cm en plein mur et 15x15cm en poteaux corniers sont insérés dans les blocs. Ils seront ensuite arasés à la scie. 8 Chaque poteau sera ensuite assemblé à la filière basse soit par clouage soit avec des connecteurs métalliques On remplit ensuite le vide laissé entre les blocs et les poteaux avec un lait de chaux. 11 Une ceinture en bois composée de deux filants de 5x15cm est fixée sur les têtes de poteaux. 12 L e s b l o c s E a s y - c h a n v r e s e découpent facilement permettant ainsi de réaliser les abouts de poutre de plancher et les pignons.

4 Respect de l environnement Matériaux naturels, les produits Easy-chanvre préservent notre environnement. Les matières premières qui constituent nos produits sont la chènevotte, la chaux et l eau. La chènevotte est produite à partir de la tige du chanvre, plante abondante et dont la culture ne nécessite pas de traitement chimique. La chaux, telle qu utilisée dans nos installations et contrairement aux liants hydrauliques actuels, présente un cycle de régénération infini dont le bilan écologique est nul. Gaz carbonique CO2 Calcination 900 C Chaux vive CaO Calcaire CaCO3 E xt in Chaux en pâte Ca(OH)2 + H2O ction Carbonatation Eau H2O Gaz carbonique CO2 Eau H2O Chaleur Qualité de l atmosphère Easy-chanvre vous garantit une atmosphère saine dans vos constructions. Les produits Easy-chanvre respirent en laissant migrer la vapeur d eau sans risques de moisissures ou de condensation. Confort acoustique Confort thermique Exigences règlementaires -30 db (-40dB dans certaines zones) Construction Easy-chanvre -52 db (Résultats en cours de validation) Le bloc Easy-chanvre est un matériau à isolation répartie, il ne nécessite aucun apport d isolation complémentaire pour satisfaire à la réglementation en vigueur. La capacité thermique des blocs Easy-chanvre procure une forte inertie à la construction impliquant une réduction des coûts de chauffage et climatisation. Une maçonnerie en blocs Easychanvre vous assure un confort acoustique supérieur. Au delà de l indice d affaiblissement, une paroi en Easy-chanvre possède des c a p a c i t é s d a b s o r p t i o n s acoustiques élevées avec un temps de réverbération inférieur à 0,25. (A titre de comparaison, une paroi en bloc béton doublée d un isolant a un Tr de 0,6) Le système de construction évite les ponts thermiques grâce à une homogénéité des constituants: bois d ossature et blocs de chanvre ont des caractéristiques thermiques similaires Température en C Retard : 9h30 Heure Paroi intérieure Paroi extérieure

5 Economie (construction) Les prix mentionnés ci-après sont le résultats de devis concernant la partie gros-oeuvre de la maison de référence utilisée pour ce comparatif (terrassement, fondations, dalles, murs, cloisons, enduits intérieurs et extérieurs, charpente, couverture, portes et fenêtres). Ils reprennent le prix par m² de surface habitable Bloc béton + 100mm laine minérale 608,40 /m² Indicateurs environnementaux d après la base Oekoinventare 1996 Effet de serre (kg Co2) Construction Ecologique Easyc hanv re Béton cellulaire Br ique monomur Brique monomur 686,20 /m² Acidification (kg So2) Energie consommée (MJ) Béton cellulaire 655,70 / m² Eau utilisée (m3) Ecotoxicité aquatique (m3) Bloc Easychanvre 582,65 / m² Toxicité humaine (kg) Gain de productivité Le gain de productivité lié à l u t i l i s a t i o n d e s p r o d u i t s Easychanvre a des causes multiples: 1/ A poids égal, la surface de mur réalisée est 1,8 fois plus importante 2/ Le liant est fourni prêt à l emploi. 3/ En une seule opération, le mur, son isolation et la contre cloison sont réalisés. 4/ Le nombre d intervenants sur le chantier est limité. Confort d utilisation L indice "Taux d'inconfort" représente le pourcentage de temps d'occupation durant lequel la température de la zone est supérieure à 27 C ou inférieure à 16 C. Bloc béton+10cm laine minérale+ba13 6,7 % soit 24 jours / an Bloc béton cellulaire+plâtre 25mm 5,6% soit 20 jours / an Brique sillico calcaire+plâtre 25 mm 2,1% soit 7 jours / an Bloc Easy-chanvre + plâtre 25 mm 0,2 % soit 20 heures / an Les données du comparatif sont issues de simulations réalisées avec le logiciel Pleiade-Comfie pour une maison de 123 m² (SHOB). Besoins en chauffage (cumul annuel en Kwh) Recyclage Economie (utilisation) Bloc béton+10cm laine minérale+ba Bloc béton cellulaire+plâtre 25mm Brique sillico calcaire+plâtre 25 mm Bloc Easy-chanvre + plâtre 25 mm 9009 En fin de vie, les produits Easychanvre sont facilement recyclés sans recourir à des outils mécaniques conséquents et écologiquement coûteux. La destruction de cette maison générera, une fois les blocs broyés, environ 50 m3 de fertilisant pour l agriculture De plus, grâce aux propriétés respirantes des produits Easychanvre, les besoins en matière de ventilation sont réduits de plus de 50 % soit une économie annuelle d environ 500 Kwh.

6 L usine Easy-chanvre est implantée en Bretagne Sud à proximité des grands axes de communication. L industrialisation du procédé garantit une production régulière et contrôlée. Les produits Easy-chanvre peuvent être distribués l Europe. dans toute Afin d assurer une mise en œuvre conforme, Easy-chanvre peut proposer une assistance technique afin d adapter le procédé à votre construction. Un réseau de professionnels agréés est en cours de formation. La certification des produits auprès du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment est sollicitée. Pour plus d informations: Brevet déposé S.A.S. Easy-chanvre 4, rue du Phare Saint-Philibert FRANCE Tél. +33 (0) Fax. +33 (0) Mél.

www.isol-plus-st.com

www.isol-plus-st.com Produits MAXPLUS & MAXFIX Maisons passives et basse consommation d énergie Maisons passives et basse consommation Les systèmes MAXPLUS et MAXFIX sont déjà aux normes de 2020. Aujourd hui, les économies

Plus en détail

ECOBRIQUE CHANVRE Notre Brique pour l isolation et la construction

ECOBRIQUE CHANVRE Notre Brique pour l isolation et la construction ECOBRIQUE CHANVRE Notre Brique pour l isolation et la construction SOMMAIRE Efficacité Energétique à5 Page 2 Mortier Ecobrique Chanvre Page 6 Brique de Chanvre à 11 Page 7 Fiche Technique Page 12 à 15

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Parc naturel régional L o i r e -A n j o u -T o u r a i n e Patrimoine bâti Les fiches techniques du Parc Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une grange semi-troglodytique Localisation

Plus en détail

Isolation murs maisons à ossature bois:

Isolation murs maisons à ossature bois: Isolation murs maisons à ossature bois: La mise en œuvre consiste à poser l isolant Magripol entre une ossature bois sur laquelle sera fixé un parement en plaque de plâtre ou en bois. Prescriptions de

Plus en détail

SOMMAIRE. Efficacité Energétique Page 2 à 4. Mortier Ecobrique Chanvre Page 5. Brique de Chanvre Page 6 à 10. Fiche Technique Page 11 à 14

SOMMAIRE. Efficacité Energétique Page 2 à 4. Mortier Ecobrique Chanvre Page 5. Brique de Chanvre Page 6 à 10. Fiche Technique Page 11 à 14 SOMMAIRE Efficacité Energétique Page 2 à 4 Mortier Ecobrique Chanvre Page 5 Brique de Chanvre Page 6 à 10 Fiche Technique Page 11 à 14 1 Le chanvre : un intérêt environnemental Le chanvre présente un excellent

Plus en détail

Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise

Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise 1 Les étapes d un dossier MOB au bureau d études: 1. La réalisation du devis 2. Passage en commande du dossier 3. La demande d éléments 4. Le plan d implantation

Plus en détail

LE DEVELOPPEMENT DURABLE

LE DEVELOPPEMENT DURABLE LE DEVELOPPEMENT DURABLE Réaliser la maquette d une Maison à Ossature Bois Sommaire : 1- Pourquoi, réaliser la maquette d une Maison Ossature Bois(MOB) lors des heures de PPCP (Projet Pluridisciplinaire

Plus en détail

Des modules pour vos idées

Des modules pour vos idées Des modules pour vos idées Autres informations Nouvelle construction Nouvelle Pensée Les personnes qui désirent construire et vivre autrement sont plus en plus nombreuses. Elles aspirent à des solides

Plus en détail

Système constructif avec isolation par l extérieur

Système constructif avec isolation par l extérieur Système constructif avec isolation par l extérieur Éco-conçu Hautes Performances Énergétiques Confort Acoustique Mise en œuvre simple et rapide Rentabilité de chantier Fiche technique Bloc Monomur Isolant

Plus en détail

5 bonnes raisons. de construire en mono mur bio bric. www.bouyer-leroux.com une marque bouyer leroux

5 bonnes raisons. de construire en mono mur bio bric. www.bouyer-leroux.com une marque bouyer leroux 5 bonnes raisons de construire en mono mur bio bric La RT 2012 fixe 3 objectifs de résultats : besoins bioclimatiques, consommation d énergie primaire, confort d été. La réponse à ces objectifs est notamment

Plus en détail

L h a b i t a t r e s p i r e

L h a b i t a t r e s p i r e L habitat respire La solution pour une isolation active, saine, durable, respectueuse de l environnement. Nous vivons avec la nature, nous en faisons partie. L eau, l air, le soleil : autant d échanges

Plus en détail

Rétro-isolation Yello-by-ISOVER Un effort minimal pour un résultat maximal

Rétro-isolation Yello-by-ISOVER Un effort minimal pour un résultat maximal Rétro-isolation Yello-by-ISOVER Un effort minimal pour un résultat maximal Pourquoi vos murs existants demandent-ils à être rétro-isolés? AVANTAGES ÉVIDENTS En isolant vos murs creux, vous bénéficiez d

Plus en détail

Blocs Béton cellulaire -Thermopierre- Bienvenu au confort. Distribué par EZ-ZAHIA

Blocs Béton cellulaire -Thermopierre- Bienvenu au confort. Distribué par EZ-ZAHIA Blocs Béton cellulaire -Thermopierre- Bienvenu au confort Distribué par EZ-ZAHIA 1 I- Qu est ce que c est le béton cellulaire? Le Béton cellulaire est un matériau de construction minéral et massif. Ses

Plus en détail

VOS CONSTRUCTIONS MÉRITENT

VOS CONSTRUCTIONS MÉRITENT poutrelles béton sur vide sanitaire VOS CONSTRUCTIONS MÉRITENT LE MEILLEUR Support. 23, rue de la Vanne 92126 Montrouge Cedex Tél 01 49 65 09 09 Fax 01 49 65 08 61 Mail fib@fib.org Site www.fib.org Industrie

Plus en détail

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option!

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! France Air & Robur Technology France Air, en partenariat avec Robur

Plus en détail

Global Construct - www.globalconstruct.be. global construct. Fabriquez vous-même vos propres blocs de béton!

Global Construct - www.globalconstruct.be. global construct. Fabriquez vous-même vos propres blocs de béton! global construct Fabriquez vous-même vos propres blocs de béton! Nos produits Bloc Global Construct Bloc de coffrage (Bloc de mur) K=0,111! Le Bloc Global Construct est le résultat d années d expériences

Plus en détail

Caméléwood une ouverture sur l avenir

Caméléwood une ouverture sur l avenir Caméléwood une ouverture sur l avenir Fonds Européen de Développement Régional L Historique THIEBAUD - FENETRES - FRANC - COMTOISES entreprise crée en 1933 l histoire de 3 générations d hommes passionnés

Plus en détail

La toiture. Cette dernière reste surprenante. Extrêmement résistante, facile à poser, d'une portée libre

La toiture. Cette dernière reste surprenante. Extrêmement résistante, facile à poser, d'une portée libre La toiture La toiture d une habitation est un élément qui demandera une juste réflexion quant à son choix. Le premier critère sera porté sur le poids que la structure devra supporter en plus de son poids

Plus en détail

Rétro-isolation d un mur creux avec Isover. Un effort minimal pour un résultat maximal

Rétro-isolation d un mur creux avec Isover. Un effort minimal pour un résultat maximal Rétro-isolation d un mur creux avec Isover Un effort minimal pour un résultat maximal Pourquoi vos murs existants demandent-ils à être rétro-isolés? AVANTAGES ÉVIDENTS En isolant vos murs creux, vous bénéficiez

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment Page 1 / 5 Rapport technique / domaine du bâtiment Contenu : La brique cellulaire (YTONG) Rédaction : Aouad Roger/ Etudiant ETC 3 ème année Date : 23 novembre 2007 Généralité 1. Histoire En 1924, J.A Eriksson,

Plus en détail

ANALYSE DE LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE D UNE RÉHABILITATION DE BÂTIMENT

ANALYSE DE LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE D UNE RÉHABILITATION DE BÂTIMENT ANALYSE DE LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE D UNE RÉHABILITATION DE BÂTIMENT Réhabilitation du bâtiment «Mendès France» à Auch 12 logements au standard «BBC Effinergie Rénovation» pour l OPH 32 Octobre 2011

Plus en détail

BLOCS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX

BLOCS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX BLOCS ISOLANTS COFFRANTS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX LA FORMULE GAGNANTE POUR UN BÂTI DURABLE ET PERFORMANT SYSTÈME

Plus en détail

ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons?

ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons? ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons? La déperdition de chaleur se fait à travers les murs non isolés dû a un refroidissement interne des murs La limitation des flux de chaleur se fait grâce

Plus en détail

CATALOGUE AKTA Chaux-Chanvre : Pôle Habitat Ecologique 2013

CATALOGUE AKTA Chaux-Chanvre : Pôle Habitat Ecologique 2013 CATALOGUE AKTA Chaux-Chanvre : Pôle Habitat Ecologique 2013 AKTA - Chanvre Chènevotte calibrée pour le béton de chanvre et enduits isolants Domaine d emploi AKTA Chanvre est issu d un chanvre non-roui.

Plus en détail

NCH. «Un Nouveau Concept pour l Habitat» «A New Concept for Home-building» BREVET N FR 05.10960 PCT/EP2006/067847

NCH. «Un Nouveau Concept pour l Habitat» «A New Concept for Home-building» BREVET N FR 05.10960 PCT/EP2006/067847 NCH «Un Nouveau Concept pour l Habitat» «A New Concept for Home-building» BREVET N FR 05.10960 PCT/EP2006/067847 Le procédé constructif breveté NCH : Les éléments constructifs PRECIMUR NCH. 1/6 Présentation

Plus en détail

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 M. Delorme 1 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Marc Delorme Inter Forêt-Bois 42 FR-Saint Etienne 2 3 ème Forum

Plus en détail

Les matériaux de construction

Les matériaux de construction Les matériaux de construction Il existe de nombreux matériaux de construction aux caractéristiques très diverses qu il faut prendre en compte afin de réaliser une construction durable, économique du point

Plus en détail

Notre maison témoin dans la région de Durbuy. Tel/Fax : +32 (0) 86455665 info@waleco.eu

Notre maison témoin dans la région de Durbuy. Tel/Fax : +32 (0) 86455665 info@waleco.eu Notre maison témoin dans la région de Durbuy La société Waléco est une jeune SPRL dont l'objet est de vous accompagner dans vos projets d isolation, que ce soit pour des constructions neuves ou anciennes.

Plus en détail

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+ Chapitre 22 Sciences Physiques - BTS Transfert thermique 1 Généralités 1.1 Température La température absolue est mesuré en Kelvin [K]. La relation de passage entre C et K est : T [K] = [ C ]+ 273,15 Remarque

Plus en détail

Comment améliorer les performances thermiques d une habitation?

Comment améliorer les performances thermiques d une habitation? thermiques d une habitation? E1-1/6 Le confort 1 Définissez en trois points le confort thermique : 2-1 Sur brouillon ou sur votre cahier d expérience, émettez vos hypothèses sur la maison de demain. Comment

Plus en détail

LA OUATE DE CELLULOSE

LA OUATE DE CELLULOSE L isolation écologique Economie de chauffage Sans danger pour la santé Classement au feu LA OUATE DE CELLULOSE pour combles perdus, planchers et murs Fabrication française www.ouatedecellulose-cedmat.fr

Plus en détail

Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars. Poutrelle Angelina. L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence

Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars. Poutrelle Angelina. L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars Poutrelle Angelina L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence Poutrelle Angelina Une idée audacieuse adaptée à un produit industriel Plus

Plus en détail

La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives. www.alphabeton.eu www.pamaflex.

La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives. www.alphabeton.eu www.pamaflex. La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives www.alphabeton.eu www.pamaflex.eu La gamme d éléments Pamaflex dévelopée par Alpha Béton est spécifiquement

Plus en détail

dans le respect de l environnement!!!

dans le respect de l environnement!!! ISOLER dans le respect de l environnement!!! Journée durabilité dans les bâtiments, Bienne, le 27 mai 2011 1 bonne raison pour isoler: En Suisse, plus de 40% des émissions de CO2 sont imputables à la consommation

Plus en détail

Nous répondons au Label BBC - Effinergie

Nous répondons au Label BBC - Effinergie Nous répondons au Label BBC - Effinergie Pour pouvoir obtenir le Label BBC Effinergie, l exigence principale est de ne pas dépasser une valeur de consommation de : 50 kwh d énergie primaire par m² de Surface

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES GUIDE D INSTALLATION La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES Possède une résistance thermique élevée Réduit la circulation d air à travers les murs Évite la formation d

Plus en détail

Les blocs de maçonnerie en béton BELBLOCK et l isolation thermique la combinaison gagnante

Les blocs de maçonnerie en béton BELBLOCK et l isolation thermique la combinaison gagnante 2 La température intérieure constitue le premier paramètre du sentiment de confort dans un bâtiment. Pour maintenir, été comme hiver, une température agréable de manière économique, il est indispensable

Plus en détail

STEKO Une pierre pour construire vos IDEÉS. STEKO Une pierre pour construire vos idées.

STEKO Une pierre pour construire vos IDEÉS. STEKO Une pierre pour construire vos idées. STEKO Une pierre pour construire vos IDEÉS. STEKO Une pierre pour construire vos idées. Un VIEUX désir devient une IDÉE NEUVE. Un vieux désir devient une idée neuve. CONSTRUIRE AUTREMENT IMPLIQUE DE PENSER

Plus en détail

Dans le respect de l environnement

Dans le respect de l environnement ISOLER Dans le respect de l environnement Durabilité dans les bâtiments, 10 septembre 2010 Didier Fleury Collaborateur technique Arbio SA Pourquoi isoler? En Suisse, plus de 40% des émissions de CO2 sont

Plus en détail

MAISON OSSATURE BOIS de charpentier. Maison de patrimoine Confort été comme hiver Perméabilité des parois Assemblages traditionnels

MAISON OSSATURE BOIS de charpentier. Maison de patrimoine Confort été comme hiver Perméabilité des parois Assemblages traditionnels MAISON OSSATURE BOIS de charpentier Maison de patrimoine Confort été comme hiver Perméabilité des parois Assemblages traditionnels Entreprise Jean-René Lannes - sur les toits du Gers, depuis 1981 Maison

Plus en détail

SOLUTIONS D ÉTANCHÉITÉ ÉCONOMES EN ÉNERGIE & DURABLES

SOLUTIONS D ÉTANCHÉITÉ ÉCONOMES EN ÉNERGIE & DURABLES SOLUTIONS D ÉTANCHÉITÉ ÉCONOMES EN ÉNERGIE & DURABLES Tout le monde parle d économie d énergie nous, nous agissons! Nos produits garantissent un climat ambiant sain Notre objectif est de développer des

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

1. Principe général de construction

1. Principe général de construction 1. Principe général de construction Les murs réalisés en colombage traditionnel sont constitués de deux éléments principaux : Une ossature en bois composée de poteaux et sablières qui constitue le squelette

Plus en détail

Avec bio bric, vivez dans une maison saine et économe en énergie

Avec bio bric, vivez dans une maison saine et économe en énergie Avec bio bric, vivez dans une maison saine et économe en énergie Une maison dite écologique est avant tout une maison économe en énergie et respectueuse de l environnement. Avec bio bric, vous faites le

Plus en détail

REMISE EN ÉTAT DES OUVRAGES EN PLÂTRE APRÈS INONDATION

REMISE EN ÉTAT DES OUVRAGES EN PLÂTRE APRÈS INONDATION FICHE CONSEIL N 2 REMISE EN ÉTAT DES OUVRAGES EN PLÂTRE APRÈS INONDATION (Plaques, carreaux, enduits) Ces préconisations communes des Industriels du plâtre ont pour but d aider l expert mandaté dans son

Plus en détail

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Rapport réalisé par ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Réhabilitation et extension de la maison Bailleul à Toulouse ville, Maison Bailleul

Plus en détail

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme.

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme. LES PLANCHERS Introduction - Charges supportées par les planchers -Poids propre -Revêtement -Cloisons -Exploitation Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le

Plus en détail

Isolation globale. 1. Maîtriser la consommation d énergie

Isolation globale. 1. Maîtriser la consommation d énergie Isolation globale 1. Maîtriser la consommation d énergie Le confort et l éco-performance d une habitation sont fortement liés à son isolation. Celle-ci doit être homogène et adaptée aux caractéristiques

Plus en détail

L énergie de l air extérieur pour une eau chaude sanitaire naturellement moins chère

L énergie de l air extérieur pour une eau chaude sanitaire naturellement moins chère LE CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE L énergie de l air extérieur pour une eau chaude sanitaire naturellement moins chère LES PERFORMANCES DE TANÉO C EST L ASSURANCE : > DE 75 % D ÉNERGIE GRATUITE > D UN FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Flash information : Juin 2010

Flash information : Juin 2010 Flash information : Juin 2010 Comment rendre son logement plus performant Le coût de l énergie, son impact polluant sur notre environnement, nous mènent aujourd hui à favoriser et à développer chez chacun

Plus en détail

Evolution des exigences réglementaires de consommation énergétique des bâtiments neufs : une rupture opérée par le Grenelle Environnement

Evolution des exigences réglementaires de consommation énergétique des bâtiments neufs : une rupture opérée par le Grenelle Environnement SEMIN TECHNIC, étanchéité à l air ] Étanchéité à l air Les murs extérieurs, plancher, toiture, portes et fenêtres constituent l enveloppe d un bâtiment. C est elle qui sépare le milieu intérieur du milieu

Plus en détail

NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE

NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE L'ISOLATION TRIPLE GARANTIE 1. Garantie Performances : les laines minérales les plus efficaces du marché La gamme G3 offre la meilleure

Plus en détail

Les enduits. Unité de Formation Professionnelle

Les enduits. Unité de Formation Professionnelle Les enduits Unité de Formation Professionnelle Les différents enduits Les finitions en isolations extérieure Migration de vapeur d eau Gestions des désordres Une protection contre les intempéries 1 Certains

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation thermique d une maison de bourg Localisation : 49250 Saint-Mathurin-sur-Loire

Plus en détail

Présentation du process. Une révolution dans la construction ossature bois

Présentation du process. Une révolution dans la construction ossature bois Présentation du process Une révolution dans la construction ossature bois L origine Objectifs La création du label BBC et l annonce de la RT2012 a déclenché la recherche d une solution appropriée. La manière

Plus en détail

Eco Bric Thermo Bric G7

Eco Bric Thermo Bric G7 Eco Bric Briques traditionnelles Les briques à perforations horizontales peuvent être utilisées pour un grand nombre d usages comme les maisons individuelles, villages, maisons de retraite, écoles, établissements

Plus en détail

Réno2020. Étude de la toiture cintrée. Projet de la rue Ferrer 13. Jean-Marie HAUGLUSTAINE Stéphane MONFILS

Réno2020. Étude de la toiture cintrée. Projet de la rue Ferrer 13. Jean-Marie HAUGLUSTAINE Stéphane MONFILS Prof. dr. Ir. Ar. Jean-Marie HAUGLUSTAINE Energy & Sustainable Development Réno2020 Projet de la rue Ferrer 13 Étude de la toiture cintrée 14 11 2011 Jean-Marie HAUGLUSTAINE Stéphane MONFILS Sommaire 1.

Plus en détail

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Après Avant Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Plus en détail

CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS.

CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS. FICHE CONSEIL N 9 CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS. Ce document précise les dispositions constructives des cloisons et contre-cloisons en plaques

Plus en détail

BRIQUES DE STRUCTURE ET DE CLOISON

BRIQUES DE STRUCTURE ET DE CLOISON BRIQUES DE STRUCTURE ET DE CLOISON c e s t é l é m e n T E R R E Savoir-faire et innovation SOMMAIRE B RIQUES DE STRUCTURE Réglementation Briques C Briques C à barrettes 3 ACCESSOIRES DES BRIQUES DE STRUCTURE

Plus en détail

1.1.1. Unité fonctionnelle de référence, à laquelle sont rapportés les impacts environnementaux du Chapitre 2

1.1.1. Unité fonctionnelle de référence, à laquelle sont rapportés les impacts environnementaux du Chapitre 2 EXTRAIT DE LA DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 PROFILES PVC DE DECORATION ET D AMENAGEMENT INTERIEURS ET EXTERIEURS Edition DECEMBRE 2005 SNEP - Profilés PVC de

Plus en détail

LE CHANTIER LA PREFABRICATION BOIS

LE CHANTIER LA PREFABRICATION BOIS LA PREFABRICATION BOIS LE CHANTIER Réaliser des structures bois nécessite pour chaque ouvrage d en maitriser la conception, les calculs, les dessins, les notices et les plans de pose. Chaque fabrication

Plus en détail

Conseils de pose : isolation des murs

Conseils de pose : isolation des murs MISE EN ŒUVRE - FACILE A POSER Conseils de pose : isolation des murs Le produit se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 20-1 : Parois et murs en maçonnerie de petits éléments,

Plus en détail

L isolation des pavillons

L isolation des pavillons Louisa Praszezynki 5 2 Flora Penot L des pavillons 1 Que connaissez vous comme type d. Donnez une définition. Il y a 2 types d : l phonique et l. Isolation : pour se protéger du froid et des intempéries.

Plus en détail

FAÇADES. Des avantages convaincants

FAÇADES. Des avantages convaincants FAÇADES Des avantages convaincants Aspect crépis, universel et esthétique Maison individuelle avant rénovation de la façade Maison individuelle après rénovation de la façade avec vinytherm Décoration individualisée

Plus en détail

Les solutions BARDAGE

Les solutions BARDAGE Les solutions BARDAGE Réf. Techniques de mise en œuvre : CSTB I.T.E bardages rapportés DESCRIPTION DU SYSTÈME I.T.E BARDAGE 1. MISE EN PLACE DE L OSSATURE BOIS Ossature Bois 65x40 (traitée classe 2) fixé

Plus en détail

ENERGIDE TOITURES EN BOIS DE FRANCE. Nature - Science Energie - Construction. Travaux de couverture en Bois. www.toituresenbois.fr

ENERGIDE TOITURES EN BOIS DE FRANCE. Nature - Science Energie - Construction. Travaux de couverture en Bois. www.toituresenbois.fr Nature - Science Energie - Construction Montjuvin 43200 LAPTE Téléphone : 33(0)4 71 59 39 48 Télécopie : 33(0)4 71 59 30 50 www.energide.eu courriel@energide.eu TOITURES EN BOIS DE FRANCE. www.toituresenbois.fr

Plus en détail

climacell Isoler naturellement avec la Ouate de Cellulose Économie Écologie Confort climacell

climacell Isoler naturellement avec la Ouate de Cellulose Économie Écologie Confort climacell Isoler naturellement avec la Ouate de Cellulose Économie Écologie Confort L ISOLATION DES BÂTIMENTS une priorité pour l environnement. La ouate de cellulose Climacell Installée depuis 1994 en Allemagne

Plus en détail

climacell ouate de cellulose Isoler naturellement avec la Ouate de Cellulose Climacell Économie Écologie Confort L ISOLATION DES BÂTIMENTS

climacell ouate de cellulose Isoler naturellement avec la Ouate de Cellulose Climacell Économie Écologie Confort L ISOLATION DES BÂTIMENTS Isoler naturellement avec la Ouate de Cellulose Climacell Économie Écologie Confort L ISOLATION DES BÂTIMENTS une priorité pour l environnement. La Climacell Installée depuis 1984 en Allemagne à Angelbachtal,

Plus en détail

Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de couverture : Pierre-André Gualino Mise en pages : PCA. Dunod, Paris, 2012

Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de couverture : Pierre-André Gualino Mise en pages : PCA. Dunod, Paris, 2012 Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de couverture : Pierre-André Gualino Mise en pages : PCA Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-058232-7 Table des matières 1 Construire 2 Le 3 Préparer

Plus en détail

Conception optimisée pour une école passive à énergie positive. Ecole Elémentaire de Burnhaupt-le-Haut

Conception optimisée pour une école passive à énergie positive. Ecole Elémentaire de Burnhaupt-le-Haut 3 ème Forum International Bois Construction 2013 Conception optimisée pour une école passive à énergie positive : Ecole élémentaire de Burnhaupt-le-Haut T. Weulersse 1 Conception optimisée pour une école

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les pompes à chaleur pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier 75724 Paris Cedex

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

STRUCTURES INNOVANTES. Planibloc. DTA n 16 / 08-562

STRUCTURES INNOVANTES. Planibloc. DTA n 16 / 08-562 STRUCTURES INNOVANTES Planibloc DTA n 16 / 08-562 facilite la construction. Un meilleur rendement : 30% de chantiers en plus. Un montage au mortier-colle, une pose facilitée > Poids allégé 1 2 3 > Pas

Plus en détail

TD de thermique de l habitat 1

TD de thermique de l habitat 1 TD de thermique de l habitat 1 - Td 3-1 Etude des déperditions d un pavillon F3 On étudie le pavillon F3, situé à Blois (41) dont le plan de masse est donné ci-dessous. La ventilation de ce pavillon est

Plus en détail

Lesbasesde la therm ique

Lesbasesde la therm ique Lesbasesde la therm ique 22 Les enjeux Le confort des occupants en toute saison L hygiène et la santé (besoin en oxygène odeurs fumées) Pérennité du bâtiment (condensation, gel) Economie d énergie Préservation

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix Module Thermique avec ECS accumulée Logix Arrêté ministériel du 27 janvier 2015 Module Thermique d Appartement Logix avec affichage des consommations de chauffage et d eau chaude sanitaire Module de distribution

Plus en détail

Système constructif avec isolation par l extérieur

Système constructif avec isolation par l extérieur Système constructif avec isolation par l extérieur Éco-conçu Hautes Performances Énergétiques Confort Acoustique Mise en œuvre simple et rapide Rentabilité de chantier Fiche technique Bloc Monomur Isolant

Plus en détail

Réponses techniques existantes, généralités

Réponses techniques existantes, généralités Réponses techniques existantes, généralités Les bâtiments existants peuvent être construits de manières très différentes. De ce fait, il n existe pas une unique manière de réhabiliter. Il faut agir en

Plus en détail

Auteur : Physibel pour ENERTECH. Juillet 2009

Auteur : Physibel pour ENERTECH. Juillet 2009 Notes techniques et réflexions Isolation extérieure : influence de la nature des fixations de bardage sur la résistance thermique de la paroi Auteur : Physibel pour ENERTECH Juillet 2009 Ingénierie énergétique

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS. Après le 01/01/1948

LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS. Après le 01/01/1948 LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS Concerne les bâtiments terminés Après le 01/01/1948 Vendredi 24 avril 2009 ASTI 38950 St Martin le Vinoux a.s.t.i@orange.fr Gérard Maubleu le 20/04/2009

Plus en détail

La pose d un plafond. La prise des mesures

La pose d un plafond. La prise des mesures La prise des mesures La prise des mesures, souvent contraignante chez nos confrères, même pour l établissement d un devis, est réduite à sa plus simple expression chez nous. Il suffit de prendre la plus

Plus en détail

DOSSIER D ETUDE THERMIQUE REGLEMENTAIRE RT 2005

DOSSIER D ETUDE THERMIQUE REGLEMENTAIRE RT 2005 DOSSIER D ETUDE THERMIQUE REGLEMENTAIRE RT 2005 Projet de maison individuelle de Monsieur et Madame LORRAIN située à MONTLAUR 31450 Descriptif général L étude suivante a pour objet de présenter les calculs

Plus en détail

La Communauté de Communes montre l exemplel LA MAISON A ENERGIE POSITIVE

La Communauté de Communes montre l exemplel LA MAISON A ENERGIE POSITIVE La Communauté de Communes montre l exemplel LA MAISON A ENERGIE POSITIVE Objectif Encourager la construction de bâtiments «exemplaires» sur le Pays des Herbiers : - consommant très peu d énergie - utilisant

Plus en détail

La prédalle qui traite les ponts thermiques

La prédalle qui traite les ponts thermiques La prédalle qui traite les ponts thermiques Une réponse thermique, simple, économique, sûre pour des bâtiments RT 12 sans contrainte. Prédalle à correction de pont thermique intégrée pour préserver tous

Plus en détail

ÉLÉMENTS ISOL+ ST «IZOPOL et VELOX-BAU-SYSTÈME»

ÉLÉMENTS ISOL+ ST «IZOPOL et VELOX-BAU-SYSTÈME» 1 ÉLÉMENTS ISOL+ ST «IZOPOL et VELOX-BAU-SYSTÈME» Construction de maisons passives et basse énergie aux normes 2020. La priorité absolue aujourd hui, est donnée à l économie d énergie. Une excellente isolation

Plus en détail

L isolation des pavillons

L isolation des pavillons L isolation des pavillons 1 Que connaissez-vous comme type d isolation. Donnez une définition. L isolation permet d apporter un meilleur confort de vie et de faire des économies d énergies IL y a deux

Plus en détail

Basse énergie et passif sans matériaux d'isolation

Basse énergie et passif sans matériaux d'isolation + Basse énergie et passif sans matériaux d'isolation PASSIFBLOC U jusqu à 0,11 W/m²K Super isolant Robuste Étanche à l air Régulateur thermique Respirant Durable et écologique Simple. Sûr. Basse énergie

Plus en détail

Niveau de prise en compte de la cible

Niveau de prise en compte de la cible Caractéristiques environnementales du bâtiment (selon les cibles HQE) Niveau de prise en compte de la cible Objectif fixé lors de la phase de conception 1. Relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement

Plus en détail

VILLA INDIVIDUELLE. 5 pièces de 140 m 2 habitable. Commune de Saint-Cergue, chemin des Clairvaux / parcelle n 206. Visualisation 3D 760'000.

VILLA INDIVIDUELLE. 5 pièces de 140 m 2 habitable. Commune de Saint-Cergue, chemin des Clairvaux / parcelle n 206. Visualisation 3D 760'000. VILLA INDIVIDUELLE 5 pièces de 140 m 2 habitable Commune de Saint-Cergue, chemin des Clairvaux / parcelle n 206 Visualisation 3D 760'000.- Une villa individuelle, un rêve d indépendance Vous avez désormais

Plus en détail

Poêles maçonnés à rayonnement continu

Poêles maçonnés à rayonnement continu Poêles maçonnés à rayonnement continu 1/5 Principe L entreprise MV HABITATION conçoit et réalise des poêles de masse sur mesure. Ces appareils aussi appelés poêles à inertie ou à accumulation, ou encore

Plus en détail

Descriptif quantitatif second œuvre

Descriptif quantitatif second œuvre GENERAUX ARTISTIQUES Descriptif quantitatif second œuvre La mise en œuvre de menuiserie intérieure Maintien des blocs portes en attente de la pose de la cloison (mise en place, réglage et calage) ES S

Plus en détail

DOSSIER DE VALIDATION DU LOGICIEL CONDUCTEÖ [S] 2D. version 3.0

DOSSIER DE VALIDATION DU LOGICIEL CONDUCTEÖ [S] 2D. version 3.0 DOSSIER DE VALIDATION DU LOGICIEL CONDUCTEÖ [S] 2D version 3.0 Déclaration de conformité... 4 Tests de validation de la norme EN 10211... 5 Cas n 1... 5 Cas n 2... 6 Tests de validation de la norme EN

Plus en détail

Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l

Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l éco-construction ---------------------------- 50 modules de formation

Plus en détail

Caméléwood. la fenêtre BOIS, qui permet comme le Caméléon, de se fondre dans l environnement.

Caméléwood. la fenêtre BOIS, qui permet comme le Caméléon, de se fondre dans l environnement. Caméléwood la fenêtre BOIS, qui permet comme le Caméléon, de se fondre dans l environnement. FENETRES FRANC COMTOISES MENUISERIE THIEBAUD 20 RUE DE LA GRANGE 25380 BELLEHERBE Tel : 03 81 44 36 65 contact@fenetres-franc-comtoises.com

Plus en détail

Un atout pour la RT 2012!

Un atout pour la RT 2012! LE COFFRE DE VOLET-ROULANT, Un atout pour la RT 2012! LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES LES CARACTÉRISTIQUES THERMIQUES DES COFFRES POURQUOI UN COFFRE EST INDISPENSABLE EN BBC? LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES

Plus en détail

MENUISERIE GÉNÉRALE LIÉGEOIS sprl

MENUISERIE GÉNÉRALE LIÉGEOIS sprl MENUISERIE GÉNÉRALE LIÉGEOIS sprl C O N S T R U C T I O N É C O L O G I Q U E OSSATURE BOIS - BASSE ÉNERGIE - PASSIVE MGL - Un chez soi très nature La menuiserie Générale Liégeois est une entreprise de

Plus en détail

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» 2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE SP2-F et SP4-F 295/310 SP2-F et SP4-F 295/310 MODELE H DH SP2/4-F 295 295 163 SP2/4-F 310* 310 163 *Standard Garage avec porte frontale devant parking mécanique

Plus en détail

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison Parlons peu isolons mieux. Multimax 0 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison En rénovation, Multimax 0 permet d optimiser efficacité thermique et espace habitable

Plus en détail