SALARY SURVEY Étude de Fonctions & Rémunérations Finance & Comptabilité. En collaboration avec :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SALARY SURVEY 2014. Étude de Fonctions & Rémunérations Finance & Comptabilité. En collaboration avec :"

Transcription

1 SALARY SURVEY 2014 Étude de Fonctions & Rémunérations En collaboration avec : Sélection et approche directe de cadres confirmés

2 Michael Page 2 Sommaire Préface 3 INTRODUCTION ET MÉTHODOLOGIE 4 1. DIRECTION FINANCIÈRE Directeur administratif et financier groupe DAF filiale / site / BU - Contrôleur financier Responsable administratif et financier Directeur de Centre de Services Partagés (CSP) COMPTABILITÉ ET CONSOLIDATION Directeur comptable / Directeur des comptabilités Directeur / Responsable de la consolidation Consolideur Responsable normes et procédures Coordinateur comptable Chef / Responsable comptable Responsable de groupe / pôle comptable Comptable unique CONTRÔLE DE GESTION Directeur du contrôle de gestion Contrôleur de gestion central / corporate / financial planning & analysis Contrôleur de gestion commercial & marketing / Business analyst Contrôleur de gestion industriel Contrôleur de gestion projets Financial bid manager / controller TRÉSORERIE ET FINANCEMENTS Directeur trésorerie et des financements Credit & risk manager Trésorier Responsable de la communication financière Responsable des fusions & acquisitions Fiscaliste AUDIT INTERNE Directeur de l audit interne eur interne... 68

3 Michael Page 3 PRÉFACE Thierry Luthi Président de la DFCG C est avec plaisir que la DFCG, Association nationale des Directeurs Financiers et de Contrôle de Gestion, poursuit son engagement aux côtés du Cabinet Michael Page pour la diffusion de cee étude annuelle concernant la rémunération des cadres et dirigeants des fonctions financières et de gestion. Nos métiers évoluent de plus en plus rapidement, la rémunération demeure un indicateur significatif du marché et de ses changements. Bien entendu, ce sont des moyennes qui n intègrent pas toutes les spécificités de chaque situation, mais les tendances du passé donnent les signaux de l avenir. Connaître son environnement et anticiper ses évolutions, c est mieux appréhender sa «fair value» actuelle et future. Pour cela, cee étude de rémunérations est une contribution importante à la gestion de carrière des cadres et dirigeants finances gestion au même titre que la formation. La DFCG et Michael Page sont heureux de vous présenter cee synthèse sur les fonctions et rémunérations, outil indispensable à votre gestion de carrière et à vos futurs recrutements. La DFCG est l association française des dirigeants finances gestion. Implantée dans toutes les régions de France, elle regroupe membres de tous les secteurs économiques du pays. Toutes les tailles d entreprise sont représentées, de la PME aux groupes internationaux, à l image du tissu économique français. Elle propose, entre autres, à ses membres de participer à de nombreux événements (petits déjeuners, conférences, dîners-débats, Université d Été, formations ). En outre, elle publie le mensuel Echanges, une revue de référence pour la fonction finances gestion. Contact : Béatrice Lebouc Déléguée Générale Tél. : Thierry LUTHI Président de la DFCG

4 Michael Page 4 INTRODUCTION & MÉTHODOLOGIE Les informations et statistiques contenues dans cee étude proviennent de l analyse empirique et croisée de cinq sources d informations : Le fichier de Michael Page Finance & composé de plus de candidats ; n ont été étudiés que les dossiers de candidatures actualisés au cours des années 2012 et 2013, Les données réelles (fonctions et salaires) concernant les missions de recrutement réalisées par les Consultants de Michael Page durant cee même période, L historique de plus de 25 années de présence sur le marché du recrutement, Par ailleurs, les postes étudiés sont ceux qui ont été le plus fréquemment traités par les Consultants durant la même période. Pour chaque type de fonction, nous proposons une analyse de ses principales caractéristiques sous les angles suivants : Les responsabilités, Le raachement hiérarchique, Le profil et la formation habituellement requis, t t Une grille de rémunérations. En ce qui concerne la rémunération, nous avons cherché à faciliter la lecture de nos tableaux et avons retenu deux types de critères : Les rémunérations indiquées sont exprimées en milliers d euros et composées des minima et des maxima de tous les salaires répertoriés par fonction. L écart Paris/Région se situe en général autour de 10 à 15%. Notre cabinet travaille en conformité avec les règles de déontologie de notre profession et les dispositions légales en matière de traitement des données personnelles des candidats afin de prévenir tout risque de discrimination. A ce titre le terme «candidat» employé est générique. Le Baromètre DFCG Michael Page Option Finance juin 2012, Le Baromètre CFO Global Michael Page t t La taille de l entreprise (PME/PMI et groupe), t t Le nombre d années d expérience des candidats.

5 Michael Page 5 DIRECTION FINANCIÈRE COMPTABILITÉ ET CONSOLIDATION CONTRÔLE DE GESTION TRÉSORERIE ET FINANCEMENTS AUDIT DIRECTION FINANCIÈRE COMPTABILITÉ ET CONSOLIDATION CONTRÔLE DE GESTION TRÉSORERIE ET FINANCEMENTS AUDIT DIRECTION FINANCIÈRE COMPTABILITÉ ET CONSOLIDATION CONTRÔLE DE GESTION TRÉSORERIE ET FINANCEMENTS AUDIT DIRECTION FINANCIÈRE COMPTABILITÉ ET CONSOLIDATION CONTRÔLE DE GESTION TRÉSORERIE ET FINANCEMENTS AUDIT DIRECTION FINANCIÈRE COMPTABILITÉ ET CONSOLIDATION CONTRÔLE DE GESTION TRÉSORERIE ET FINANCEMENTS AUDIT DIRECTION FINANCIÈRE COMPTABILITÉ ET CONSOLIDATION CONTRÔLE DE GESTION TRÉSORERIE ET FINANCEMENTS AUDIT DIRECTION FINANCIÈRE COMPTABILITÉ ET CONSOLIDATION CONTRÔLE DE GESTION TRÉSORERIE ET FINANCEMENTS AUDIT DIRECTION FINANCIÈRE COMPTABILITÉ ET CONSOLIDATION CONTRÔLE DE GESTION TRÉSORERIE ET FINANCEMENTS AUDIT DIRECTION FINANCIÈRE COMPTABILITÉ ET CONSOLIDATION CONTRÔLE DE GESTION TRÉSORERIE ET FINANCEMENTS AUDIT DIRECTION FINANCIÈRE COMPTABILITÉ ET CONSOLIDATION CONTRÔLE DE GESTION TRÉSORERIE ET FINANCEMENTS AUDIT DIRECTION FINANCIÈRE COMPTABILITÉ ET CONSOLIDATION CONTRÔLE DE GESTION TRÉSORERIE ET FINANCEMENTS AUDIT DIRECTION LES MÉTIERS DE LA DIRECTION FINANCIÈRE

6 Michael Page 6 1 LES MÉTIERS DE LA DIRECTION FINANCIÈRE La supervise, coordonne et assure la fiabilité de l ensemble des informations chiffrées d une société. Selon les entreprises elle peut couvrir, en plus des fonctions purement financières, le juridique, les services généraux, les systèmes d information, les ressources humaines et les achats. Elle assiste la Direction générale ainsi que les autres Directions de l entreprise dans les prises de décisions, tant stratégiques (planification financière, opérations de croissance externe, mouvements sur les capitaux...) qu opérationnelles (comptabilité, contrôle de gestion, trésorerie...). Elle est également responsable des relations avec les tiers sur les sujets financiers, qu il s agisse des actionnaires, des banques, de l administration ou des différents types d experts (Commissaires aux comptes, Fiscalistes, Juristes...). Le poids de la dépend de la structure et de la taille de l entreprise, mais aussi de son exposition au risque, de la concurrence et de la maturité du marché, des niveaux de marge... Les participations externes croissantes dans le capital des entreprises (fonds d investissement, banques, sociétés tierces...) ainsi qu un contexte économique devenu incertain, ont également contribué ces dernières années à la mise en avant notable des Directions financières au sein des comités de direction. D une fonction considérée comme support et centre de coûts, la tend à être perçue de plus en plus comme business partner et centre de profit. Selon les structures, nous observons principalement trois profils types à la tête des Directions financières : le Directeur administratif et financier groupe, le Directeur administratif et financier business unit / filiale et le Responsable administratif et financier.

7 Michael Page DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER GROUPE 1.1 Directeur administratif et financier groupe A la fois responsable de la fonction financière et stratège auprès de la Direction Générale et du comité de direction, dont il est membre, le Directeur financier groupe est devenu, en quelques années, l un des acteurs prépondérants du management des entreprises. Il est en première ligne du développement interne ou externe, supervise toutes les réorganisations et anime souvent la communication financière pour chacun des événements de la vie de l entreprise. RESPONSABILITÉS Ses responsabilités sont traditionnellement les suivantes : Établir les comptes sociaux et consolidés, dont il garantit la conformité et la fiabilité. Ainsi, en fonction de la taille du groupe, il assure l encadrement des Directeurs financiers de filiales et/ou de divisions, d un Directeur des comptabilités, d un Directeur de la consolidation, d un Directeur du contrôle de gestion, d un ou de plusieurs Centres de services partagés (où est tenue Il est chargé de participer à la définition de la stratégie de l entreprise (et de sa déclinaison opérationnelle), d animer la communication financière et la relation avec les actionnaires et les investisseurs et de superviser l audit interne (même si ce département est souvent directement raaché à la Direction Générale), les affaires juridiques et fiscales, la gestion des ressources humaines et les services généraux. RATTACHEMENT la comptabilité générale et auxiliaire des différentes entités du groupe), Directeur général. Gérer les opérations de haut de bilan (acquisitions, fusions, cessions), Gérer la trésorerie et les financements, la relation avec les tiers : les Banquiers, les Commissaires aux comptes, etc., Superviser et valider le contrôle de gestion groupe : planification, budget, reporting, Contribuer à l amélioration ou à la mise en place des systèmes d information de gestion, Préparer les études d investissements industriels et financiers, t t Superviser, en fonction des groupes, l équipe de contrôle interne et participer à la mise en place des nouvelles normes et réglementations (SOX, LSF, IAS /IFRS ).

8 Michael Page Directeur administratif et financier groupe PROFIL Traditionnellement diplômé d une école de commerce ou de l université, le Directeur financier groupe a souvent complété sa formation initiale de façon à acquérir une expertise technique comptable et financière. Dans les grands groupes, on accède classiquement à cee fonction par le poste de Contrôleur financier de filiales ou de Directeur du contrôle de gestion mais aussi parfois par le poste de Directeur de l audit interne ou de Directeur des comptabilités. On peut également remarquer que dans les sociétés cotées, le Directeur financier a souvent eu une expérience préalable au sein d une banque d affaires ou d un cabinet d audit type Big4. Rémunération Expérience 10/20 ans 20 ans et + Tendance Min GROUPE Max Michael Page La part variable a connu une évolution importante ces dernières années, pouvant aeindre de 15 à 30 % du salaire de base ; l enveloppe peut aussi être complétée par d autres avantages du type véhicule de fonction, stock options, retraite chapeau Évolution De plus en plus fréquemment, le Directeur financier groupe est pressenti pour assumer des responsabilités de Direction générale. Le Directeur financier groupe doit dépasser les seules compétences techniques liées à sa fonction et faire preuve d aisance relationnelle, d une forte sensibilité à l activité économique de l entreprise et d une vision à long terme.

9 Michael Page DAF FILILALE / SITE / BU - CONTRÔLEUR FINANCIER Qu il soit appelé Contrôleur financier (de RESPONSABILITÉS RATTACHEMENT 1.2 DAF filiale / site / BU Contrôleur financier l intitulé anglo-saxon «Financial Controller») ou Directeur administratif et financier d une filiale, d une business unit ou d un site de production, cee fonction a pour vocation la gestion financière et administrative d une unité de gestion (centre de profit et/ou de coûts). Référent technique auprès de tous au sein de la structure sur les questions financières, il sera le garant auprès du groupe de la qualité des remontées financières à travers le reporting périodique (annuel, trimestriel et/ou mensuel). Il se positionne en outre comme business partner auprès du Directeur général de la société, participant au pilotage de la performance à travers la production de rapports d activité et siégeant au comité de direction de l entité. Ses responsabilités sont traditionnellement les suivantes : t t Être le garant de la conformité et de la fiabilité des comptes sociaux de la filiale/site, en s appuyant sur une équipe comptable sur site ou intégrée à un éventuel centre de services partagés du groupe, t t Établir les comptes sociaux et fiscaux de la société et l ensemble des déclarations afférentes, t t Animer l ensemble du processus budgétaire en relation avec les Directions opérationnelles de l entité, t t Assurer la production du reporting à destination du groupe, Gérer la trésorerie et le suivi des relations avec les banques, en l absence de cashpooling, Implémenter la déclinaison opérationnelle et l application au niveau local de l ensemble des projets initiés par la groupe, Directeur général de l entité. Dans les groupes organisés de façon matricielle, la fonction est raachée hiérarchiquement au Directeur général local et fonctionnellement au Directeur financier groupe ou au Contrôleur financier international. Profil Traditionnellement diplômé d une école de commerce ou d une formation supérieure en université, le Contrôleur financier doit posséder de solides compétences techniques, à la fois en comptabilité et en contrôle de gestion. Si les fonctions impliquent l encadrement d une équipe comptable ou de Contrôleurs de gestion, des compétences managériales validées sont alors aendues. En tant que membre du comité de direction et participant au pilotage d une unité de gestion, sa collaboration avec les autres Directeurs est facilitée par une bonne sensibilité «business» et des connaissances sectorielles idoines. t t Assurer le pilotage de projets ad hoc, à la demande du Directeur général de l entité : mise en place d un nouvel ERP ou d un nouveau système comptable, application d un plan de réduction des coûts, validation de projets d investissement...

10 Michael Page DAF filiale / site / BU Contrôleur financier Les personnes ayant occupé des fonctions de Responsable comptable ou de Responsable du contrôle de gestion seront privilégiées pour ce type de poste. En interne, ce poste peut aussi être confié à des eurs internes confirmés du groupe. Dans des contextes de filiales françaises de groupes internationaux, la maîtrise de différentes normes comptables est souvent requise, les états financiers se faisant sous normes françaises (CRC) alors que des normes internationales (IFRS, US GAAP, UK GAAP...) s appliquent aux reportings. Il s agit d un poste stratégique pour la société, fortement exposé puisqu il s exerce à la fois en collaboration rapprochée avec la Direction locale et en interface avec le groupe. On constate cependant qu au sein de nombreux groupes, la généralisation de mise en place d ERP fortement intégrés, de stratégies de cash-pooling et de centres de services partagés sur les fonctions support engendre une réduction relative des responsabilités du Contrôleur financier au niveau local. Ce dernier tend donc à se recentrer sur sa fonction opérationnelle. Rémunération Expérience 5/10 ans 10 ans et + Tendance Min PME / PMI Max Min GROUPE Max Michael Page La rémunération de ce type de fonction implique de façon quasi-systématique une part variable. Celle-ci a connu une augmentation très importante ces dernières années, pouvant aeindre 15 à 20 % du salaire de base. L enveloppe peut aussi être complétée par d autres avantages du type véhicule de fonction ou stock-options. Évolution Ce type de profil a tendance à évoluer vers des postes de Contrôleur sur des entités plus importantes ou à être promu à des positions auxquelles il était raaché : Directeur général de filiales, Contrôleur financier international au sein de la maison mère ou Directeur administratif et financier groupe.

11 Michael Page RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER Cee fonction se retrouve principalement Responsabilités Raachement 1.3 Responsable administratif et financier dans le monde des PME/PMI ainsi que dans les filiales relativement autonomes de grands groupes internationaux. En effet, ces structures ne justifient pas, de par leur taille, l existence d un Directeur administratif et financier intervenant comme Business Partner auprès de la Direction. Ses responsabilités sont traditionnellement les suivantes : Superviser la tenue de la comptabilité générale et analytique, Assurer l établissement des comptes sociaux et fiscaux de la société, Directeur général. Directeur administratif et financier groupe. Le Responsable administratif et financier a cependant un spectre d intervention large, Prendre en charge l élaboration du budget annuel ainsi que le reporting à destination couvrant l ensemble de la finance et de la de la Direction générale et des directions comptabilité de l entreprise. Bien souvent, il opérationnelles, est chargé des autres fonctions support de la structure: le service informatique, la gestion des ressources humaines et les services généraux. De par sa polyvalence et l étendue de ses prérogatives, il se positionne comme véritable interface entre la Direction générale et l ensemble des opérationnels. Assurer le pilotage du BFR à travers le suivi de la trésorerie, des situations bancaires et du recouvrement, Veiller au suivi des échéances fiscales et sociales de la société, Encadrer et superviser les collaborateurs des autres départements dont il a la charge (ressources humaines, systèmes d information, administration des ventes, services généraux).

12 Michael Page Responsable administratif et financier Profil De formation supérieure en comptabilité et gestion, le Responsable administratif et financier est généralement titulaire d un diplôme de type BTS, DCG ou diplômé d une formation équivalente. Il bénéficie d une solide expérience en comptabilité ou contrôle de gestion en entreprise de type PME/PMI, pouvant être précédée par un passage en cabinet d expertise comptable. Selon la taille de la structure et le niveau de complexité de celle-ci, la production des liasses comptables, fiscales et sociales est soit confiée à un cabinet d expertise comptable, soit internalisée. Dans ce dernier cas, la dimension technique du Responsable administratif et financier doit lui permere d intervenir en toute autonomie sur ces tâches. Un passage significatif en cabinet d expertise comptable garantit une expérience structurante à ce type de responsabilités. Rémunération Expérience 5/10 ans 10 ans et + Tendance Min PME/PMI Max Min Groupe Max Michael Page La rémunération de ce type de fonction implique souvent une part variable de l ordre de 10 à 15% du salaire de base. Celle-ci est souvent accordée sur une base discrétionnaire ou selon les performances annuelles de l entreprise. Évolution Ce type de profils évolue vers des postes de Responsable administratif et financier sur des périmètres plus étendus ou à des fonctions de Directeur administratif et financier sur des sociétés de taille équivalente. La maîtrise de l anglais est une qualité recherchée et valorisée sur le marché de l emploi car encore relativement rare au sein de cee population de candidats.

13 Michael Page DIRECTEUR DE CENTRE DE SERVICES PARTAGÉS (CSP) Dans certains grands groupes, cee Responsabilités Raachement 1.4 Directeur de Centre de Services Partagés (CSP) fonction est apparue avec la centralisation des comptabilités au sein d entités dédiées, appelées centres de services partagés (CSP). Ces entités regroupant souvent des équipes nombreuses, le rôle du Directeur de CSP est avant tout managérial. Il coordonne et analyse la production comptable de son périmètre et garantit l exactitude des informations financières et statutaires à destination de la Direction financière Groupe et des différentes filiales utilisant ses services. Encadrer et animer les équipes comptables du CSP, souvent avec des relais managériaux pour chacune des fonctions comptables (comptabilité générale, comptabilité fournisseurs, comptabilité clients, comptabilité bancaire...), Superviser les clôtures ainsi que l établissement des états financiers et des liasses fiscales, Gérer le fonctionnement quotidien du CSP : budget, ressources humaines (recrutements, formations, évolutions...), Directeur financier groupe. Directeur comptable groupe. Piloter la performance du CSP : définir les indicateurs clés (productivité, rentabilité...), établir les tableaux de bord de suivi, mere en place des plans d actions, Gérer la relation avec les business units opérationnelles du groupe et les entités légales de son périmètre, Être l interlocuteur privilégié de la Direction financière et de la Direction générale, en particulier dans le cadre des clôtures comptables et du reporting, Optimiser les procédures comptables et administratives et homogénéiser les systèmes d information.

14 Michael Page Directeur de Centre de Services Partagés (CSP) Profil Le Directeur d un centre de services partagés est avant tout un manager expérimenté. C est pourquoi il est souvent issu d un parcours qui compte des responsabilités managériales importantes dans des métiers comptables. Le CSP pouvant être considéré comme une business unit à part entière, certains Directeurs de CSP justifient d une expérience plus généraliste, par exemple en tant que Directeur administratif et financier d une entité (BU, filiale...). Rémunération Expérience 10/15 ans 15 ans et + Tendance Min Groupe Max Michael Page Pour ce poste, la part de variable est généralement comprise entre 15 et 30%. Cee part variable est relativement plus importante que dans les fonctions comptables classiques, la notion de performance du CSP entrant en ligne de compte. Évolution Le Directeur de CSP évoluera classiquement vers la Direction comptable ou la groupe. En fonction de son appétence pour le pilotage de projets, il pourra également être mandaté pour superviser la mise en place d autres CSP ou gérer d autres projets transversaux.

15 Michael Page Responsable normes et procédures 2.5 Coordinateur comptable DIRECTION FINANCIÈRE COMPTABILITÉ ET CONSOLIDATION CONTRÔLE DE GESTION TRÉSORERIE ET FINANCEMENTS AUDIT DIRECTION FINANCIÈRE COMPTABILITÉ ET CONSOLIDATION CONTRÔLE DE GESTION TRÉSORERIE ET FINANCEMENTS AUDIT DIRECTION FINANCIÈRE COMPTABILITÉ ET CONSOLIDATION CONTRÔLE DE GESTION TRÉSORERIE ET FINANCEMENTS AUDIT DIRECTION FINANCIÈRE COMPTABILITÉ ET CONSOLIDATION CONTRÔLE DE GESTION TRÉSORERIE ET FINANCEMENTS AUDIT DIRECTION FINANCIÈRE COMPTABILITÉ ET CONSOLIDATION CONTRÔLE DE GESTION TRÉSORERIE ET FINANCEMENTS AUDIT DIRECTION FINANCIÈRE COMPTABILITÉ ET CONSOLIDATION CONTRÔLE DE GESTION TRÉSORERIE ET FINANCEMENTS AUDIT DIRECTION FINANCIÈRE COMPTABILITÉ ET CONSOLIDATION CONTRÔLE DE GESTION TRÉSORERIE ET FINANCEMENTS AUDIT DIRECTION FINANCIÈRE COMPTABILITÉ ET CONSOLIDATION CONTRÔLE DE GESTION TRÉSORERIE ET FINANCEMENTS AUDIT DIRECTION FINANCIÈRE COMPTABILITÉ ET CONSOLIDATION CONTRÔLE DE GESTION TRÉSORERIE ET FINANCEMENTS AUDIT DIRECTION FINANCIÈRE COMPTABILITÉ ET CONSOLIDATION CONTRÔLE DE GESTION TRÉSORERIE ET FINANCEMENTS AUDIT DIRECTION FINANCIÈRE COMPTABILITÉ ET CONSOLIDATION CONTRÔLE DE GESTION TRÉSORERIE ET FINANCEMENTS AUDIT DIRECTION 2.6 Chef / Responsable comptable 2.7 Responsable de groupe / pôle comptable 2.8 Comptable unique LES MÉTIERS DE LA COMPTABILITÉ ET DE LA CONSOLIDATION

16 Michael Page 16 2 LES MÉTIERS DE LA COMPTABILITÉ ET DE LA CONSOLIDATION 2.4 Responsable normes et procédures 2.5 Coordinateur comptable La Direction comptable a pour principale mission de produire l ensemble des éléments statutaires sociaux et consolidés d une entreprise et d en assurer la fiabilité, la sincérité et l exhaustivité. Elle est aussi garante de la bonne application des règles fiscales et du respect des normes et procédures (légales et internes). En fonction de la taille de l entreprise et de la complexité de l activité, la comptabilité peut être totalement ou partiellement confiée à un La discipline comptable a dû, ces dernières années, s adapter à deux tendances majeures. D une part, l internationalisation croissante des entreprises a entraîné la nécessité de gérer au sein d un même environnement l application de multiples référentiels comptables et la prise en compte de problématiques réglementaires différentes. D autre part, l apparition d outils de plus en plus complexes et intégrés a amené la Direction comptable à piloter des projets d implémentation ou d optimisation de systèmes d information, en collaboration avec 42% des directions financières ont recruté sur les métiers de la comptabilité en % des DAF déclarent avoir des problématiques de fidélisation sur ces métiers. 51% des Directeurs financiers ont offert des mobilités à leurs comptables. Source : Baromètre DFCG Michael Page Option Finance juin Chef / Responsable comptable prestataire externe ou, au contraire, intégrée au sein de la structure. Le mouvement d autres fonctions de l entreprise. 2.7 Responsable de groupe / pôle comptable d intégration des comptabilités, qui suit habituellement l évolution d une organisation Ainsi, d une fonction essentiellement technique garante des prérogatives statutaires, 2.8 Comptable unique dans le temps, trouve son aboutissement dans la mise en place de centres de services la comptabilité participe aujourd hui au développement de l entreprise et se retrouve partagés (shared service centers). Malgré impliquée dans des sujets transverses et cee tendance suivie par de nombreux stratégiques. groupes, dans l optique principale de réaliser des économies d échelle, on remarque aujourd hui des mouvements inverses. Ces derniers illustrent la complexité et les difficultés de fonctionnement d un tel modèle dans certaines organisations.

17 Michael Page DIRECTEUR COMPTABLE / DIRECTEUR DES COMPTABILITÉS 2.1 Directeur comptable / Directeur des comptabilités 2.4 Responsable normes et procédures 2.5 Coordinateur comptable 2.6 Chef / Responsable comptable 2.7 Responsable de groupe / pôle comptable 2.8 Comptable unique Cee fonction se retrouve plus naturellement au sein des grands groupes. Le Directeur des services comptables est le garant du respect des obligations juridiques et fiscales de l entreprise. Il coordonne et analyse la production comptable. Il conçoit les procédures comptables et veille à leur application dans le respect des normes. Il se positionne en véritable conseiller pour le Directeur administratif et financier et la Direction générale. En fonction de l actualité de l entreprise, le Directeur des services comptables participe régulièrement à des missions de haut de bilan en pré et post acquisition. Il identifie les impacts comptables, juridiques et fiscaux des cessions/ acquisitions sur le périmètre du groupe. Responsabilités Organiser l équipe comptable : - Déterminer et mere en place la structure de l organisation comptable par fonction, par métier ou par entité juridique, - Définir les calendriers des échéances légales et financières à respecter impérativement, - Coordoner au quotidien la production des équipes qui lui sont raachées. étudier et harmoniser le plan, les normes et les procédures comptables avec les filiales en conformité avec les directives du groupe, Planifier, organiser, coordonner l établissement des comptes sociaux des sociétés du groupe, établir les comptes consolidés du groupe selon les normes en vigueur, Optimiser la fiscalité lorsque cee dernière est raachée à la Direction comptable. Le Directeur est notamment impliqué dans la mise en évidence des conséquences fiscales de la modification du périmètre de consolidation ou lors de travaux d optimisation fiscale (révision de l assiee des taxes locales, professionnelles ), Choisir, mere en place ou améliorer les systèmes d information comptable pour l établissement des comptes, Animer les relations avec les eurs (internes et externes) et les organes de contrôle externe (administration fiscale et sociale, etc.).

18 Michael Page 18 Raachement Rémunération 2.1 Directeur comptable / Directeur des comptabilités 2.4 Responsable normes et procédures 2.5 Coordinateur comptable 2.6 Chef / Responsable comptable 2.7 Responsable de groupe / pôle comptable 2.8 Comptable unique Directeur administratif et financier. Profil La voie classique pour accéder à cee fonction est le diplôme d expertise comptable. Néanmoins, il est de plus en plus fréquent que cee filière s ouvre à des candidats précédemment diplômés de l enseignement généraliste supérieur. Le cursus traditionnel suppose un premier passage d au moins cinq ans en cabinet d audit et/ou d expertise comptable, suivi d une évolution vers des fonctions de Responsable de la consolidation ou de Contrôleur financier. La fonction connaît un profond bouleversement : impliqué dans des problématiques stratégiques et organisationnelles, le Directeur des services comptables devient un véritable partenaire du Directeur administratif et financier et un point de contact privilégié pour les intervenants externes (Banque, fonds...). Expérience 10/15 ans 15 ans et + Tendance Min Groupe Max Michael Page Une rémunération variable est le plus souvent allouée, dans une fourchee comprise entre 10 et 15% de la rémunération annuelle fixe. Évolution Une expérience dans cee fonction permera au titulaire du poste d évoluer vers le poste de Directeur administratif et financier au sein d une filiale ou vers un poste de Contrôleur financier groupe, ou plus généralement vers une direction comptable de plus grande envergure.

19 Michael Page DIRECTEUR/RESPONSABLE DE LA CONSOLIDATION 2.2 Directeur / Responsable de la consolidation 2.4 Responsable normes et procédures 2.5 Coordinateur comptable Fonction créée il y a une dizaine d années, la consolidation est une technique comptable visant à présenter des états financiers consolidés pour un groupe de sociétés contrôlées par une société mère ou sur lesquelles elle exerce une influence notable. Cee fonction joue un rôle de plus en plus prépondérant, d autant plus dans des contextes de fortes restructurations et de concentrations et dans un environement égal aux contraintes croissantes. Responsabilités Manager l équipe, traditionnellement composée de Chargés de consolidation, Consolideurs seniors ou encore d Administrateurs systèmes, Collecter et contrôler l ensemble des informations liées aux résultats des filiales avec la mise en place, si nécessaire, de procédures adéquates de remontée des données et s assurer de leur bonne exécution, Superviser le montage des liasses Calculer les impacts financiers liés aux changements de normes comptables, Assurer une veille constante sur l actualité financière, fiscale, normative ainsi que des systèmes d information, Animer les relations avec les Commissaires aux comptes. Par ailleurs, la cellule consolidation est de plus en plus souvent chargée de l établissement du reporting mensuel, en collaboration avec le contrôle de gestion. 2.6 Chef / Responsable comptable 2.7 Responsable de groupe / pôle comptable 2.8 Comptable unique comptables, fiscales et de gestion groupe selon une périodicité déterminée (mensuelle, trimestrielle, annuelle), établir les comptes consolidés du groupe selon les normes en vigueur, Raachement Directeur administratif et financier ou Directeur comptable groupe. élaborer le rapport annuel et le document de référence, dans le cas d une société cotée, en collaboration avec la communication financière et le contrôle de gestion, intervenir en support dans les opérations de variation de périmètre : - Analyser les entrées et sorties d actifs et leur traitement comptable, - Définir les conséquences comptables sur les comptes consolidés des restructurations juridiques des filiales (fusions, acquisitions, cessions),

20 Michael Page Directeur / Responsable de la consolidation 2.4 Responsable normes et procédures 2.5 Coordinateur comptable 2.6 Chef / Responsable comptable 2.7 Responsable de groupe / pôle comptable 2.8 Comptable unique Profil Ces profils expérimentés allient une solide expérience technique et théorique (audit ou autre) à une approche plus pragmatique acquise en entreprise dans des fonctions similaires, comprenant notamment la dimension managériale. La cellule consolidation se situe aujourd hui au carrefour d une multitude d informations en provenance ou à destination du contrôle de gestion, de la comptabilité et de la communication financière. Tout en synthétisant l ensemble de ces informations, elle doit fournir au management une information de qualité de nature à satisfaire les demandes du marché ou des actionnaires, mais elle doit surtout refléter avec exactitude la réalité économique du groupe. Rémunération Expérience 7/15 ans 15 ans et + Tendance Min Groupe Max Michael Page La part variable est le plus souvent comprise entre 15 et 20% de la rémunération annuelle fixe du candidat. Évolution Le Directeur/Responsable de la consolidation peut évoluer naturellement vers des fonctions de Responsable reporting ou bien de Directeur comptable ou encore de Directeur financier de filiale.

Le partenaire des directions financières

Le partenaire des directions financières Le partenaire des directions financières IFRS due diligences transaction services direction financière fast close reporting controlling évaluation externalisation CSP business plan consolidation Notre

Plus en détail

Etude de Rémunérations

Etude de Rémunérations 2014 Finance & Comptabilité Etude de Rémunérations Sommaire La tendance du marché de l emploi en Finance & Comptabilité...3 A propos de notre étude de rémunérations...5 La fidélisation et le recrutement

Plus en détail

Hôtellerie & Tourisme

Hôtellerie & Tourisme SALARY SURVEY 2014 & & Sélection et approche directe de cadres confirmés www.michaelpage.fr INTRODUCTION Michael Page & est une division de Michael Page, leader du conseil en recrutement, spécialiste de

Plus en détail

III.2 Rapport du Président du Conseil

III.2 Rapport du Président du Conseil III.2 Rapport du Président du Conseil de Surveillance sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques Rapport du directoire rapports du conseil de surveillance 2012 1 Obligations légales

Plus en détail

EXPERTISE COMPTABLE ACCOMPAGNEMENT COMPTABLE ET FINANCIER AUDIT CONSEIL

EXPERTISE COMPTABLE ACCOMPAGNEMENT COMPTABLE ET FINANCIER AUDIT CONSEIL EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT ET FINANCIER CONSEIL présentation Implanté en plein cœur de Paris, le cabinet Exalys Audit & Expertise est un cabinet d expertise-comptable pluridisciplinaire, intervenant auprès

Plus en détail

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 La rénovation de la voie professionnelle, filière du tertiaire administratif a conduit à la création du baccalauréat professionnel

Plus en détail

Benchmark sur le processus de consolidation. Analyse portant sur les sociétés du CAC 40 Décembre 2012

Benchmark sur le processus de consolidation. Analyse portant sur les sociétés du CAC 40 Décembre 2012 Benchmark sur le processus de consolidation Analyse portant sur les sociétés du CAC 40 Décembre 2012 Introduction La communication financière est un enjeu majeur pour l ensemble des sociétés. La volonté

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion SOMMAIRE

BTS Comptabilité et Gestion SOMMAIRE BTS Comptabilité et Gestion SOMMAIRE ANNEXE I : RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME... PAGE 2 I a. Référentiel des activités professionnelles...page 3 I b. Référentiel de certification... page 21 I c. Lexique....

Plus en détail

L AUDIT INTERNE DES COMPAGNIES D ASSURANCES. TRANSVERS CONSULTING L'audit des compagnies d'assurances 2005 1

L AUDIT INTERNE DES COMPAGNIES D ASSURANCES. TRANSVERS CONSULTING L'audit des compagnies d'assurances 2005 1 L AUDIT INTERNE DES COMPAGNIES D ASSURANCES 2005 1 Séminaire - Atelier L audit interne dans l assurance 1 ère communication : Généralités sur l audit interne 2 ème communication : L audit interne des compagnies

Plus en détail

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE RAPPORT CONTROLE INTERNE. Enjeux du Contrôle interne au sein du Groupe Cegedim

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE RAPPORT CONTROLE INTERNE. Enjeux du Contrôle interne au sein du Groupe Cegedim RAPPORT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PRÉPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL AINSI QUE SUR LES PROCÉDURES DE CONTRÔLE INTERNE MISES EN PLACE PAR LA SOCIÉTÉ

Plus en détail

UE 4 Comptabilité et audit 2 Identification du candidat (prénom, nom) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

UE 4 Comptabilité et audit 2 Identification du candidat (prénom, nom) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion DSCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é

Plus en détail

Gestion budgétaire et financière

Gestion budgétaire et financière Élaboration et suivi de la programmation budgétaire Exécution budgétaire et comptable Aide au pilotage et contrôle financier externe Expertise financière et juridique Ministère de la Culture et de la Communication

Plus en détail

Les métiers de la comptabilité

Les métiers de la comptabilité Les métiers de la comptabilité Présentation des métiers Les entreprises ne peuvent se passer de comptables. On trouve ces derniers partout ; ils travaillent soit dans des petites et moyennes entreprises

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

1. COMPOSITION ET CONDITIONS DE PREPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL D ADMINISTRATION

1. COMPOSITION ET CONDITIONS DE PREPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL D ADMINISTRATION RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION PREVU A L ARTICLE L. 225-37 DU CODE DE COMMERCE SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL ET SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE

Plus en détail

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE Finance, Contrôle des Organisations Cette spécialisation se fonde sur la nécessité de prendre des décisions et/ou d organiser les différents processus au cœur de

Plus en détail

Exercice 2005. Mesdames, Messieurs,

Exercice 2005. Mesdames, Messieurs, SQLI Société anonyme à Directoire et Conseil de surveillance Au capital social de 1.332.339,15Euros Siège social : Immeuble Le Pressenssé 268, avenue du Président Wilson 93200 La Plaine Saint-Denis RCS

Plus en détail

Finance pour non financiers

Finance pour non financiers Finance pour non financiers Managers non financiers Responsables opérationnels ayant à dialoguer avec les comptables et les financiers Savoir communiquer avec les financiers dans l entreprise : comptabilité,

Plus en détail

ZOOM SUR. le métier du SFE. N 5 Janvier 2012. Un nouveau regard sur la stratégie opérationnelle de l industrie pharmaceutique

ZOOM SUR. le métier du SFE. N 5 Janvier 2012. Un nouveau regard sur la stratégie opérationnelle de l industrie pharmaceutique Un nouveau regard sur la stratégie opérationnelle de l industrie pharmaceutique N 5 Janvier 2012 Prochain numéro Mai 2012 ZOOM SUR le métier du SFE Magazine réalisé par l équipe de consultants du cabinet

Plus en détail

Juin 2014. Fonction consolidation A la recherche des frontières de demain

Juin 2014. Fonction consolidation A la recherche des frontières de demain Juin 2014 Fonction consolidation A la recherche des frontières de demain Intervenants Caroline MARROT Associée Deloitte José BAGHDAD Directeur Deloitte Vincent Michelet SODEXO Hervé Cardelli SANOFI Stéphane

Plus en détail

1.2 Convocation des administrateurs Conformément à l article 17 des statuts, les administrateurs ont été convoqués par courrier.

1.2 Convocation des administrateurs Conformément à l article 17 des statuts, les administrateurs ont été convoqués par courrier. Société Anonyme au capital de 36 659 280 Siège social : 20, rue de l'arc de Triomphe - 75017 PARIS 378 557 474 RCS PARIS RAPPORT DU PRESIDENT DIRECTEUR GENERAL ETABLI EN APPLICATION DU DERNIER ALINEA DE

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction CHAPITRE CHAPITRE

TABLE DES MATIÈRES. Introduction CHAPITRE CHAPITRE TABLE DES MATIÈRES Introduction 1 Le diagnostic financier des sociétés et des groupes... 1 I. L analyse du risque de faillite... 2 A. L analyse fonctionnelle... 2 B. L analyse dynamique du risque de faillite

Plus en détail

étude de rémunérations

étude de rémunérations étude de rémunérations dans la finance de marché Les salaires des métiers de la Moe et de la Moa AVEC NOUS, VOTRE TALENT PREND DE LA VALEUR 1 Sommaire Le mot des dirigeants Présentation METIERS DE LA MOE

Plus en détail

Société anonyme au capital de 10 130 830,84 euros Siège social : 8, rue de la Ville l Evêque 75008 Paris 342 376 332 R.C.S. PARIS

Société anonyme au capital de 10 130 830,84 euros Siège social : 8, rue de la Ville l Evêque 75008 Paris 342 376 332 R.C.S. PARIS Société anonyme au capital de 10 130 830,84 euros Siège social : 8, rue de la Ville l Evêque 75008 Paris 342 376 332 R.C.S. PARIS Rapport du Président du conseil d administration sur les conditions de

Plus en détail

RESPONSABLE DU DEPARTEMENT ADMINISTRATIF ET FINANCIER

RESPONSABLE DU DEPARTEMENT ADMINISTRATIF ET FINANCIER RESPONSABLE DU DEPARTEMENT ADMINISTRATIF ET FINANCIER Rattaché à la Direction Générale de PORTNET S.A, le responsable du département administratif et financier a pour mission d assurer la bonne performance

Plus en détail

P résentation. L ensemble des concepts et des outils de la Gestion des Ressources Humaines. La Gestion des Ressources Humaines (collection Les Zoom s)

P résentation. L ensemble des concepts et des outils de la Gestion des Ressources Humaines. La Gestion des Ressources Humaines (collection Les Zoom s) P résentation L ensemble des concepts et des outils de la Gestion des Ressources Humaines est développé dans le livre rédigé par Chloé Guillot-Soulez et publié dans la même collection : La Gestion des

Plus en détail

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales.

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales. Chapitre 11 LA FONCTION CONTRÔLE DE GESTION REPORTING AUDIT INTERNE Un système de reporting homogène dans toutes les filiales permet un contrôle de gestion efficace et la production d un tableau de bord

Plus en détail

Famille de métiers. achats. // Acheteur international. // Agent acheteur (market representative)

Famille de métiers. achats. // Acheteur international. // Agent acheteur (market representative) achats Famille de métiers achats // Acheteur international L acheteur a pour mission de sélectionner la meilleure offre de produits sur un marché donné selon la stratégie marketing et commerciale de l

Plus en détail

Réussir l externalisation de sa consolidation

Réussir l externalisation de sa consolidation Réussir l externalisation de sa consolidation PAR ERWAN LIRIN Associé Bellot Mullenbach et Associés (BMA), activité Consolidation et Reporting ET ALAIN NAULEAU Directeur associé Bellot Mullenbach et Associés

Plus en détail

Sage Concept Consolidation & Reporting. Sage pour les moyennes et grandes entreprises Des solutions au service de votre performance

Sage Concept Consolidation & Reporting. Sage pour les moyennes et grandes entreprises Des solutions au service de votre performance Sage Concept Consolidation & Reporting Sage pour les moyennes et grandes entreprises Des solutions au service de votre performance L offre de Consolidation sommaire L offre de Consolidation et de Reporting

Plus en détail

Choisissez la filière de l excellence. Vers les métiers de l expertise comptable du conseil et de l audit

Choisissez la filière de l excellence. Vers les métiers de l expertise comptable du conseil et de l audit Choisissez la filière de l excellence Vers les métiers de l expertise comptable du conseil et de l audit L expertise comptable : un large éventail de possibilités La profession libérale L expertise comptable

Plus en détail

Annexe IV : rapport du Président du Conseil d Administration

Annexe IV : rapport du Président du Conseil d Administration Annexe IV : rapport du Président du Conseil d Administration joint au rapport de gestion rendant compte des conditions de préparation et d organisation des travaux du Conseil ainsi que des procédures de

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Rénovation de la filière tertiaire administratif Bac pro COMPTABILITE Bac pro SECRETARIAT Bac pro GESTION-ADMINISTRATION De la comptabilité vers la gestion

Plus en détail

Etude des rémunérations 2011-2012

Etude des rémunérations 2011-2012 Etude des rémunérations 2011-2012 ROBERT HALF BANQUE & ASSURANCE Spécialisé dans le placement de candidats expérimentés pour tous les métiers de la banque et de l assurance, Robert Half Banque & Assurance

Plus en détail

Cabinet d expertise comptable et de conseil dédié aux groupes et filiales d entreprises françaises et internationales

Cabinet d expertise comptable et de conseil dédié aux groupes et filiales d entreprises françaises et internationales Cabinet d expertise comptable et de conseil dédié aux groupes et filiales d entreprises françaises et internationales Fort de 300 collaborateurs, primexis accompagne des groupes et filiales d entreprises

Plus en détail

ANNEXE A LA CIRCULAIRE SUR LE CONTROLE INTERNE ET L AUDIT INTERNE TABLE DES MATIERES

ANNEXE A LA CIRCULAIRE SUR LE CONTROLE INTERNE ET L AUDIT INTERNE TABLE DES MATIERES PPB-2006-8-1-CPA ANNEXE A LA CIRCULAIRE SUR LE CONTROLE INTERNE ET L AUDIT INTERNE TABLE DES MATIERES Introduction 0. Base légale 1. Le contrôle interne 1.1. Définition et éléments constitutifs 1.2. Mesures

Plus en détail

Sage 100. pour le BTP. Faites de votre gestion un levier de croissance

Sage 100. pour le BTP. Faites de votre gestion un levier de croissance Sage 100 pour le BTP Faites de votre gestion un levier de croissance Sage 100 pour le BTP Faites de votre gestion un levier de croissance Gagner des parts de marché, optimiser ses investissements, sécuriser

Plus en détail

Atelier A7. Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité?

Atelier A7. Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité? Atelier A7 Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité? 1 Intervenants Jean-Pierre Hottin Associé, PWC jean-pierre.hottin@fr.pwc.com Annie Bressac Directeur de l audit et du contrôle

Plus en détail

Logistique et ADV 2 0 0 8-2 0 0 9

Logistique et ADV 2 0 0 8-2 0 0 9 étude DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS Logistique et ADV 2 0 0 8-2 0 0 9 SOMMAIRE Préface Introduction Avertissement au Lecteur Remarques Méthodologiques 1 - Vice Président Supply Chain page 8 2 - Directeur

Plus en détail

Diplôme d Aide-comptable et Diplôme de Comptable

Diplôme d Aide-comptable et Diplôme de Comptable 07.10.2013 Diplôme d Aide-comptable et Diplôme de Comptable Nouveau En parallèle du Diplôme d aide-comptable, nous proposons un cours destiné à développer les compétences théoriques et pratiques de base

Plus en détail

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance Sage 100 pour les PME Faites de votre gestion un levier de performance À propos de Sage Leader des éditeurs de logiciels de gestion sur le marché des PME dans le monde* Plus de 6 millions d entreprises

Plus en détail

Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE. Éditions d Organisation, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3

Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE. Éditions d Organisation, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3 Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3 SOMMAIRE DÉTAILLÉ INTRODUCTION : L évolution de l environnement a transformé les métiers de la finance

Plus en détail

les répercussions de la crise

les répercussions de la crise Fed Finance - RégionsJob 2009 / Toute reproduction est interdite - design : alex nauman Recrutement des fonctions comptables et financières en Rhône-Alpes : les répercussions de la crise Baromètre 2009

Plus en détail

Mise en œuvre des IFRS dans la banque

Mise en œuvre des IFRS dans la banque Mise en œuvre des IFRS dans la banque Responsables financiers et comptables des institutions financières Experts Comptables Commissaires aux Comptes Comprendre les fondements des normes IFRS Savoir traiter

Plus en détail

DevHopons plus que des relations

DevHopons plus que des relations DevHopons plus que des relations CONGO BRAZZA : LES NOUVELLES OFFRES D EMPLOI 04/04/2013 Assistant Contrôleur Interne Lieu d affectation Objet du poste : Sous la supervision du Responsable du Contrôle

Plus en détail

Evelyne GURFEIN Comptes consolidés IAS IFRS et conversion monétaire

Evelyne GURFEIN Comptes consolidés IAS IFRS et conversion monétaire Evelyne GURFEIN Comptes consolidés IAS IFRS et conversion monétaire, 2007 ISBN-10 : 2-7081-3760-3 ISBN-13 : 978-2-7081-3760-8 Chapitre 7 Les normes IAS/IFRS et leur impact Quelle question? «Bonjour, je

Plus en détail

Une offre sur mesure d'information financière consolidée. Expertise Conseil

Une offre sur mesure d'information financière consolidée. Expertise Conseil Une offre sur mesure d'information financière consolidée Expertise Conseil 1 Vos enjeux Les groupes internalisant la fonction consolidation / reporting peuvent faire face à des imprévus nécessitant d'intégrer

Plus en détail

3. NORMES RELATIVES A LA CERTIFICATION DES COMPTES ANNUELS CONSOLIDES

3. NORMES RELATIVES A LA CERTIFICATION DES COMPTES ANNUELS CONSOLIDES 3. NORMES RELATIVES A LA CERTIFICATION DES COMPTES ANNUELS CONSOLIDES Considérant que la révision des comptes consolidés doit s exercer conformément aux normes générales de révision; que ses caractéristiques

Plus en détail

RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET COMPTABLE H/F

RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET COMPTABLE H/F Le groupe Antilles-Glaces recherche pour une de ses filiales en Guadeloupe un(e) RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET COMPTABLE Directement rattaché(e) au Directeur de la structure et en étroite collaboration

Plus en détail

Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes

Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes Comptabilité approfondie Chapitre 7 1 Pourquoi consolider? La société A a acheté la société B. La somme payée s élève à 9 500 par achat des titres du capital

Plus en détail

PRESENTATION DU CONTEXTE, DU CADRE JURIDIQUE ET COMPTABLE

PRESENTATION DU CONTEXTE, DU CADRE JURIDIQUE ET COMPTABLE PRESENTATION DU CONTEXTE, DU CADRE JURIDIQUE ET COMPTABLE Annexe 1 SEF - Pôle Analyses, Etudes Bancaires et Financières 1/8 I. CONTEXTE L Institut d Emission des Départements d Outre-Mer (IEDOM) a désigné

Plus en détail

Rapport du Président du Conseil d'administration

Rapport du Président du Conseil d'administration SOCIETE ANONYME DES BAINS DE MER ET DU CERCLE DES ETRANGERS A MONACO (S.B.M.) Société anonyme monégasque au capital de 18 160 490 euros Siège social : Monte-Carlo - Place du Casino, Principauté de Monaco

Plus en détail

Les leviers de performance du pilotage du processus achats/fournisseurs

Les leviers de performance du pilotage du processus achats/fournisseurs Les leviers de performance du pilotage du processus achats/fournisseurs Synthèse Petit-déjeuner «Démat-finance» Octobre 2012 SOMMAIRE I. LA PERFORMANCE DU PROCESSUS ACHATS FOURNISSEURS 2 II. GRANDS ENSEIGNEMENTS

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1 Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion Introduction 2 Contrôle de gestion : fonction aujourd hui bien institutionnalisée dans les entreprises Objectif : permettre une gestion rigoureuse et une

Plus en détail

LES FONDAMENTAUX DE L AUDIT DES COMPTES CONSOLIDES

LES FONDAMENTAUX DE L AUDIT DES COMPTES CONSOLIDES LES FONDAMENTAUX DE L AUDIT DES COMPTES CONSOLIDES 1 SOMMAIRE 1. Les sources d information 2. Les conditions d acceptation de mission 3. La planification de l audit de la consolidation 4. Les travaux d

Plus en détail

Présentation. Intervenant EURISTIC. Jean-Louis BAUDRAND Directeur associé

Présentation. Intervenant EURISTIC. Jean-Louis BAUDRAND Directeur associé Atelier ORAS Pilotage des rémunérations variables Groupe RH&M Le volet informatisation Jean-Louis BAUDRAND Directeur associé EURISTIC 4 février 2010 Présentation Intervenant EURISTIC Jean-Louis BAUDRAND

Plus en détail

Etude de rémunérations 2012-2013

Etude de rémunérations 2012-2013 Etude de rémunérations 2012-2013 Sommaire TENDANCE DU MARCHÉ...4 Directeur Administratif et Financier/Responsable Administratif et Financier* (H/F)...5 Contrôleur Financier (H/F)...6 Contrôleur de Gestion

Plus en détail

www.pwc.lu/secteur-public Gestion des risques, contrôle interne et audit interne

www.pwc.lu/secteur-public Gestion des risques, contrôle interne et audit interne www.pwc.lu/secteur-public Gestion des risques, contrôle interne et audit interne Contexte Depuis plusieurs années, les institutions publiques doivent faire face à de nouveaux défis pour améliorer leurs

Plus en détail

France Telecom Orange

France Telecom Orange France Telecom Orange fiches métiers assistant commercial et marketing conseiller commercial chef de produit technicien intervention supports réseaux assistant/gestionnaire RH domaine client conseiller

Plus en détail

RAPPORT SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE ET DE GESTION DES RISQUES ET SUR LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE

RAPPORT SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE ET DE GESTION DES RISQUES ET SUR LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE RAPPORT SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE ET DE GESTION DES RISQUES ET SUR LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE Exercice clos le 31 décembre 2013 Chers Actionnaires, La loi du 1 er août 2003 relative à la

Plus en détail

étude de fonctions rémunérations Systèmes d information Systèmes d Information

étude de fonctions rémunérations Systèmes d information Systèmes d Information 2011 2012 étude de fonctions rémunérations Systèmes d information & Systèmes d Information étude de fonctions & rémunérations Systèmes d information SOMMAIRE Introduction Présentation Tendances LES FONCTIONS

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Gestion Administration Management Droit

Gestion Administration Management Droit Gestion - Administration - Management - Droit Management et Droit Quelque soit la taille ou le développement d une entreprise, les métiers liés à la Gestion et au Management occupent une place centrale

Plus en détail

Performance 2010. Eléments clés de l étude

Performance 2010. Eléments clés de l étude Advisory, le conseil durable Consulting / Operations Performance 2010 Eléments clés de l étude Ces entreprises qui réalisent deux fois plus de croissance. Une enquête sur les fonctions ventes et marketing.

Plus en détail

Charte d audit du groupe Dexia

Charte d audit du groupe Dexia Janvier 2013 Charte d audit du groupe Dexia La présente charte énonce les principes fondamentaux qui gouvernent la fonction d Audit interne dans le groupe Dexia en décrivant ses missions, sa place dans

Plus en détail

étude de fonctions & rémunérations Hôtellerie Restauration et Tourisme

étude de fonctions & rémunérations Hôtellerie Restauration et Tourisme 2010 étude de fonctions & rémunérations Restauration et Tourisme SOMMAIRE Introduction A / LES MÉTIERS DE L HÔTELLERIE page 7 1 - Responsable des Ventes / Responsable Grands Comptes page 8 2 - Yield /

Plus en détail

Introduction. 1.2. Modalités d exercice de la Direction générale

Introduction. 1.2. Modalités d exercice de la Direction générale Rapport du président du conseil d administration à l assemblée générale, Sur les conditions de préparation et d organisation des travaux du conseil d administration et les procédures de contrôle interne

Plus en détail

Business Emergency Solutions. kpmg.fr

Business Emergency Solutions. kpmg.fr Business Emergency Solutions kpmg.fr Des situations de plus en plus complexes et délicates dans des environnements souvent dégradés Les entreprises doivent de plus en plus souvent faire face à des situations

Plus en détail

Rapport du président établi en application de l article L. 225-37

Rapport du président établi en application de l article L. 225-37 78 Gouvernance d entreprise Rapport du président établi en application de l article L. 225-37 Rapport du président établi en application de l article L. 225-37 Rapport du président établi en application

Plus en détail

Rapport d audit interne

Rapport d audit interne Exercice social clos au 31/12/2004 Rapport d audit interne du Président du Conseil d administration de la Compagnie Financière de Deauville en application de l article 117 de la loi n 2003-706 du 1 er

Plus en détail

étude de fonctions rémunérations Industrie du médicament

étude de fonctions rémunérations Industrie du médicament 2011 2012 étude de fonctions rémunérations Industrie du médicament & sommaire 3 Editorial Depuis plus d une décennie que Michael Page France intervient sur le marché pharmaceutique, il était grand temps

Plus en détail

Avec Sage HR Management, transformez votre gestion du capital humain en atout stratégique

Avec Sage HR Management, transformez votre gestion du capital humain en atout stratégique Sage HR Management Avec Sage HR Management, transformez votre gestion du capital humain en atout stratégique Face à un marché instable et une concurrence accrue, la Direction Générale a pris conscience

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3054 Convention collective nationale IDCC : 925. DISTRIBUTION ET COMMERCE

Plus en détail

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014 Rapport financier du premier trimestre de -2014 Pour la période terminée le Financement agricole Canada Financement agricole Canada (FAC), dont le siège social se trouve à Regina, en Saskatchewan, est

Plus en détail

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Comptabilité 155 INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Etre capable d assurer le suivi quotidien des opérations courantes dans une entreprise afin de faciliter les échanges avec son expert comptable. Assistante

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

Recommandations communes COB CB «Montages déconsolidants et sorties d actifs»

Recommandations communes COB CB «Montages déconsolidants et sorties d actifs» COMMISSION BANCAIRE Recommandations communes COB CB «Montages déconsolidants et sorties d actifs» La Commission des opérations de bourse et la Commission bancaire ont entrepris en 2002, suite aux différentes

Plus en détail

5.5.4. Evaluation du Conseil d administration, de ses Comités et de ses administrateurs individuels. 5.5.5. Autres rémunérations

5.5.4. Evaluation du Conseil d administration, de ses Comités et de ses administrateurs individuels. 5.5.5. Autres rémunérations 5.5.4. Evaluation du Conseil d administration, de ses Comités et de ses administrateurs individuels Sous la direction de son Président, le Conseil d administration évalue régulièrement sa taille, sa composition

Plus en détail

8.4. Le contrôle interne

8.4. Le contrôle interne 8.4. 8.4.1. LE CONTRÔLE INTERNE : DÉFINITION ET OBJECTIFS est un dispositif du groupe qui comprend un ensemble de moyens, de comportements, de procédures et d actions adaptés aux caractéristiques propres

Plus en détail

Exercice 2007. Mesdames, Messieurs,

Exercice 2007. Mesdames, Messieurs, SQLI Société anonyme à Directoire et Conseil de surveillance Au capital social de 1.534.525,45 uros Siège social : Immeuble Le Pressenssé 268, avenue du Président Wilson 93200 La Plaine Saint-Denis RCS

Plus en détail

Avis n 94-02 sur la méthodologie relative aux comptes combinés METHODOLOGIE RELATIVE AUX COMPTES COMBINES

Avis n 94-02 sur la méthodologie relative aux comptes combinés METHODOLOGIE RELATIVE AUX COMPTES COMBINES CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ Avis n 94-02 sur la méthodologie relative aux comptes combinés Le Conseil national de la comptabilité réuni en formation de Section des entreprises le 28 octobre 1994,

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

des conditions de préparation et d organisation des travaux de votre Conseil d administration au cours de l exercice clos le 31 décembre 2013 ;

des conditions de préparation et d organisation des travaux de votre Conseil d administration au cours de l exercice clos le 31 décembre 2013 ; 1.1. Rapport du président du Conseil d administration sur les conditions de préparation et d organisation des travaux du conseil et sur les procédures de contrôle interne mises en place par la Société

Plus en détail

DÉMATÉRIALISATION FINANCE 2014

DÉMATÉRIALISATION FINANCE 2014 NOTE DE SYNTHESE RENCONTRE DÉMATÉRIALISATION FINANCE 2014 DÉMATÉRIALISATION DU PROCESSUS PURCHASE-TO-PAY : QUELLES RUPTURES TECHNOLOGIQUES ANTICIPER EN RÉPONSE AUX ÉVOLUTIONS RÉGLEMENTAIRES ET ORGANISATIONNELLES?

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

Exemples de missions d apprentissage 2013-2014

Exemples de missions d apprentissage 2013-2014 Responsable Manager Distribution Objectif Acquérir de nouvelles compétences professionnelles. Rythme Ecole / Entreprise : 1 semaine / 3 semaines Décliner la stratégie commerciale de son point de vente

Plus en détail

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers IFRS 9 Chapitre 1 : Objectif 1.1 L objectif de la présente norme est d établir des principes d information financière en matière d

Plus en détail

Charte de contrôle interne

Charte de contrôle interne Dernière mise à jour : 05 mai 2014 Charte de contrôle interne 1. Organisation générale de la fonction de contrôle interne et conformité 1.1. Organisation Le Directeur Général de la Société, Monsieur Sébastien

Plus en détail

Sage 100. La solution de référence pour votre gestion POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Sage 100. La solution de référence pour votre gestion POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES Sage 100 La solution de référence pour votre gestion POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES 1 SOMMAIRE 2 5 13 20 25 L offre modulaire Gestion commerciale Gestion de la relation clients Les solutions

Plus en détail

A. Le contrôle continu

A. Le contrôle continu L audit d achat est une action volontaire décidée par l entreprise avec pour objet d apprécier la qualité de l organisation de sa fonction achats et le niveau de performance de ses acheteurs. L audit achat

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Conditions de préparation et d organisation des travaux du conseil...

SOMMAIRE. 1. Conditions de préparation et d organisation des travaux du conseil... SOMMAIRE 1. Conditions de préparation et d organisation des travaux du conseil......2 1.1 Composition et organisation du conseil...2 1.2 Limitation éventuelles apportées aux pouvoirs du Directeur Général...2

Plus en détail

Présentation de la consolidation

Présentation de la consolidation Chapitre I Présentation de la consolidation Établir les comptes consolidés d un groupe consiste à présenter son patrimoine, sa situation financière et les résultats de l ensemble des entités qui le constituent

Plus en détail

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORMES IAS 32/39 : INSTRUMENTS FINANCIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension

Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension Université ParisDauphine Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension L Observatoire des Métiers de la Publicité a confié à Luc Boyer et Aline Scouarnec, dans le cadre d une étude prospective,

Plus en détail

Piloter le contrôle permanent

Piloter le contrôle permanent Piloter le contrôle permanent Un cadre règlementaire en permanente évolution L évolution des réglementations oblige les institutions financières à revoir leur dispositif de contrôle Secteur bancaire CRBF

Plus en détail

I-1 : Principes clés de la consolidation des comptes I-2 : Périmètre et méthodes de consolidation

I-1 : Principes clés de la consolidation des comptes I-2 : Périmètre et méthodes de consolidation I-1 : Principes clés de la consolidation des comptes I-2 : Périmètre et méthodes de consolidation I-3 : pourcentage de contrôle et pourcentage d intérêt II-1 : les missions de l auditeur des comptes consolidés

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE

RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE 22.05.08 RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE Le Conseil d administration de la Société Générale a pris connaissance du rapport ci-joint du Comité spécial qu il a constitué le 30

Plus en détail

FINANCE, COMPTABILITÉ ET CONTRÔLE DE GESTION

FINANCE, COMPTABILITÉ ET CONTRÔLE DE GESTION Sur les 149 diplômés entrant dans le champ d enquête (de nationalité française et en formation initiale), 111 ont répondu au questionnaire soit un taux de réponse de 74,5%. Diplômés étant directement entrés

Plus en détail

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail