Tous droits réservés,

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tous droits réservés, www.depannezvous.com"

Transcription

1 Schéma vs diagramme L un comme l autre sont indispensable pour le technicien, en réalité lorsque le schéma et le diagramme ne font que se compléter les informations qu on n a pas sur un se retrouve nécessairement sur l autre. Lors d une installation des composantes le technicien travaillera avec un diagramme, les informations qu on y retrouvent comme la distance, les branchements ainsi que le positionnement des composantes sont clairement identifiées. Tandis que pour le dépannage il préfèrera le schéma électrique (type échelle), la logique des composantes et du circuit sont plus faciles à comprendre. En réalité son choix reposent sur le type de travaille qu on lui demande d exécuter. Le schéma électrique (type échelle) Il consiste à inclure la représentation dans des formes géométriques (carré, triangle, ligne, etc), nommé symbole. Le schéma s'adresse à des professionnels du métier, les composantes sont identifiées à partir de symbole suivant des normes internationales. Lors du dépannage d'une machine c'est le document le plus utilisé par les techniciens. On remarque que l identification des bornes et des conducteurs (par des numéros) se fait sur un schéma. Schéma électrique d un détecteur avec un relais. Identification des fils L1 L2 Identification des bornes A1 A2 Bornier

2 Le diagramme Par définition le diagramme est; «tracé géométrique sommaire des parties d un ensemble et de leur disposition les uns par rapport aux autres». Définition du Petit obert 1. On retrouve le diagramme sous différente forme ou pour différente application comme le: - diagramme électrique ; - diagramme d installation mécanique ; Diagramme électrique Il est généralement apprécié par les techniciens lors des installations des composantes. Cette appréciation provient du fait qu on peu y retrouvé des informations comme : - l emplacement désiré de la composante; - la distance entre les composantes; - Les liaisons électriques (Conducteur); - Les liaisons mécaniques (canalisation) Exemple : - Diagramme électrique résidentiel, commercial ou industriel ; - Diagramme d installation d un détecteur ; - Etc.. Le diagramme d'installation d un détecteur avec un relais (Load)

3 Diagramme mécanique Le diagramme mécanique possède les mêmes caractéristiques que celui d un diagramme électrique. Cependant celui-ci contient seulement les positions et les mesures des organes mécaniques d une machine. - Diagramme d installation d une usine ; - Diagramme d installation d un convoyeur ; - Diagramme d installation d un meuble IKÉA ; - Etc.. Le croquis Le croquis de montage doit correspondre au sujet sans tenir compte des normes exactes ni être à l'échelle. Bien entendu, les localisations doivent être justes mais elles ne constituent pas l objectif essentiel du croquis. Il peu être conçu soit à la main ou à partir d une image déjà existante. Le croquis de montage du capteur

4 Symbole pour schéma électrique (type échelle) Terminologie Composante Symbole ISO Symbole Européen Borne d alimentation Conducteur Connexion Saut Bornier de raccordement Fiche femelle Fiche mâle

5 Symbole pour schéma électrique (type échelle) Terminologie Composante Symbole ISO Symbole Européen Transformateur monophasé Transformateur triphasé 1 H2-H1 H1-H2 2 3 H1-H2 1 H2-H1 H1-H2 2 3 H1-H2 Transformateur à entré/sortie multiple Diode Diode électromuniscente (DEL) Pont diode ésistance ésistance variable (Potentiomètre) Condensateur

6 Symbole pour schéma électrique (type échelle) Terminologie Composante Symbole ISO Symbole Européen Bobine d un relais de commande Bobine d un contacteur Bobine d un temporisateur T T Compteur cnt 3 cnt 3 Élément chauffant

7 Symbole pour schéma électrique (type échelle) Terminologie Composante Symbole ISO Symbole Européen Solénoïde Indicateur lumineux Alarme H H Mise à la terre Fusible elais de surcharge thermique Mise à la terre mécanique Sectionneur à fusible Sectionneur Disjoncteur

8 Symbole pour schéma électrique (type échelle) Terminologie Composante Symbole ISO Symbole Européen Bouton poussoir N.O Bouton poussoir N.F Bouton d arrêt d urgence Interrupteurs à multiples positions (Sélecteur) Entre barrage mécanique entre deux boutons poussoirs Ex : bouton à bascule ou à double contact Interrupteur de niveau N.O? Interrupteur de niveau N.F

9 Symbole pour schéma électrique (type échelle) Terminologie Composante Symbole ISO Symbole Européen Interrupteur de pression N.O? Interrupteur de pression N.F Interrupteur thermique N.O Interrupteur thermique N.F Interrupteur à débit N.O Interrupteur à débit N.F

10 Symbole pour schéma électrique (type échelle) Terminologie Composante Symbole ISO Symbole Européen Interrupteur mécanique à galet N.O Interrupteur mécanique à galet N.F Capteur, détecteur, proximité N.O Capteur, détecteur, proximité N.F Contact d un relais, contacteur N.O Contact d un relais, contacteur N.F

11 Symbole pour schéma électrique (type échelle) Terminologie Composante Symbole ISO Symbole Européen Contact N.O temporisé à l enclenchement Contact N.F temporisé à l enclenchement Contact N.O au déclenchement Contact N.F au déclenchement Codeur Afficheur API (PLC) Carte d entrée 1-1IC2 IN0 IN1 IN2 IN3 IN4 IN5 IN6 IN7 COM 1-1IC2 IN0 IN1 IN2 IN3 IN4 IN5 IN6 IN7 COM API (PLC) Carte de sortie 1-1OC1 OUT0 OUT1 OUT2 OUT3 OUT4 OUT5 OUT6 OUT7 COM 1-1OC1 OUT0 OUT1 OUT2 OUT3 OUT4 OUT5 OUT6 OUT7 COM

12 Symbole pour schéma électrique (type échelle) Terminologie Composante Symbole ISO Symbole Européen Moteur monophasé Moteur triphasé Moteur courantcontinu M M Moteur monophasé Moteur à fréquence variable Solénoïde Carte amplificatrice Solénoïde variable Solénoïde variable d une soupape avec carte intégrée (Proportionnelle)

13 Variateur de fréquence Tous droits réservés,

14 Schéma en échelle (Ladder) Un schéma en échelle comporte une série de ligne nommé barreau aligné un audessus de l autre. Chacun des barreaux sera identifiée par numéro d identification. (Ce qui n est pas toujours le cas en industries) Lecture d un diagramme en échelle La lecture d un diagramme en échelle utilisant les symboles ISO se fait toujours de gauche vers la droite pour la partie commande et de haut vers le bas pour la partie puissance. Dans le cas d un diagramme européen, la lecture se fait de haut vers le bas. La lecture débute à partir de la composante qui démarre le cycle (ex : bouton poussoir N.O nommé départ ou dcy). A partir du bouton départ repérer le ou les éléments qui activeront les actionneurs (relais, solénoïde, lumière, moteur, etc..). Pour les relais, vous devrez repérez ces contacts dans le digramme afin de déterminer leur utilisation et leurs priorité d activation de la séquence du circuit. Sens de la lecture Dans cet exemple si vous appuyez sur le bouton poussoir normalement ouvert «Depart» la lumière s allumera. Si vous appuyez simultanément le bouton poussoir normalement fermé «Arret» et le bouton poussoir «Depart» la lumière ne s allumera pas.

15 Lecture d un diagramme en échelle L exemple 2 se lie comme suit ; si le bouton d urgence n est pas activé et que l interrupteur (sélecteur) à double position est sur sa position 1 la lumière rouge s allumera. Si l interrupteur (sélecteur) à double position est sur la position et que vous appuyez sur le bouton poussoir normalement ouvert «Depart» et que vous n appuyez pas sur le bouton normalement fermé «Arret» la bobine du relais s activera et activera son contact normalement ouvert situé sous le bouton normalement ouvert «Depart». Cette activation de ce contact «relais» permettra un nouveau chemin à la tension, c'est-à-dire que lorsque l opérateur relâchera le bouton poussoir normalement ouvert «Depart» la tension circulera par le contact normalement ouvert situé dessous, laissant activer la bobine du relais et la lumière jaune. Afin de désactiver la bobine et le contact du «elais» et la lumière jaune, l opérateur aura plusieurs alternatives soient ; - Positionner l interrupteur à 2 positions sur la position 1 ; - Appuyer sur le bouton poussoir normalement fermé «Urgence» ; - Appuyer sur le bouton poussoir normalement fermé «Arret» ; - Couper la tension par le sectionneur d alimentation.

16 Identification des composantes et et 5

17 Identification des contacts Pour chacun des barreaux possédant un relais, on inscrira à son extrémité de ce barreau l adresse de ses contacts. Un chiffre sans barre au dessus signifie que le contact est situé à ce barreau et qu il est Normalement Ouvert, un chiffre avec une barre au-dessus de celui-ci nous informera que c est un contact Normalement Fermé ,3 2 F.C Identification des bornes des composantes Sur chaque composante il existe des numéros ou des lettres qui indiquent la borne. Exemple sur un contacteur la bobine est A1 et A A1 A2 2 A1 A2 2,3 2 F.C Identifications des conducteurs Afin d'optimiser l'efficacité du dépannage certains schémas identifient (Numéro) les conducteurs ainsi que les borniers. Plus il aura d'information sur le schéma et plus le mécanicien pourra se repérer rapidement à l'intérieur du panneau de commande de la machine. Un élément qui s'ajoute à l'efficacité du dépannage lorsqu'on intervient est la couleur des conducteurs.

18 Circuit de commande (Base)

19 Circuit à "secousse" (JOG), L opérateur doit maintenir le bouton enfoncé pour que l opération s exécute. On utilise généralement se circuit pour créer une secousse afin de dégager le produit. Peut être utilisé à des fins de sécurité, lorsqu on désire obliger l opérateur à maintenir une distance entre ses mains et une zone de coupe par exemple _ 1 B.P Stop B.P Start Circuit maintenu Lorsque le bouton «start» sera pesé la bobine s activera. Le contact se fermera pour laisser passer le courant à son tour, lorsque l opérateur relâchera le bouton la bobine demeurera activée car le courant passera par le contact. Pour désactiver le circuit, appuyé sur le bouton «stop». En conclusion, comme le contact est situé sous le bouton «start» on le nommera contact de maintien _ 1 2 B.P Stop B.P Start 2

20 Circuit priorité à l'arrêt Lorsque le bouton vert est appuyé il active la bobine qui ferme le contact de maintien. Si on appuie sur le bouton Jaune le relais 2 ne pourra s activer car le contact N.F de la bobine sera ouvert. Il faudra appuyer sur le bouton arrêt entre chaque séquence. En conclusion, comme les contacts empêchent d activer les deux bobines simultanément et que ces mêmes contacts sert à désactiver la bobine correspondante, ont les nommera contact de protection/désactivation. Arrêt Vert 2 Vert Jaune 2 2 Jaune Type de montage utilisé généralement pour empêcher l opérateur d activer les deux bobines simultanément, ce qui pourrait engendrer des dommages irréversibles aux composantes. Exemple moteur Avant/Arrière.

21 Circuit avec entre-barrage par bouton-poussoir L'application est le même que les contacts de protections/désactivations au lieu de se faire à partir de contact on le construit à partir de bouton poussoir à double contact. stop Avance Arrière Vert 2 2 Jaune Circuit maintenu avec arrêt automatique Lorsque le bouton vert est actionné il active la bobine qui ferme le contact N.O de et qui ouvre le contact N.F de. Si on actionne le bouton jaune la bobine de 2 pourra s activer et ouvrira le contact N.F de 2, ce qui désactivera la bobine de. En conclusion, comme les contacts N.F de chacune des bobines désactivent la bobine activée sans passer par le bouton arrêt, on nommera ces contacts Contact de désactivation. (la protection de ce type de circuit se fera à partir de lien mécanique sur les relais ou sur les boutons poussoirs) stop Vert 2 Jaune Vert 2 2 Jaune

22 Division Un schéma électrique se divisent en deux parties soient; La partie commande, on retrouve les composantes comme les boutons, les lumières, les relais, les temporisateurs, etc La partie puissance, on retrouve les composantes comme les contacteurs, les thermiques, les moteurs, etc.. L1 L2 L3 Partie puissance 208 ac Transformateur 1:2 120 ac fusibles 1 2 Stop Avance T 2 st 2,3,7 7 Ar Ar Ar Av Av Av 3 4 Arrière T 2 1,4,7 st 5 2 Tempo T 1,3 M 6 2 Partie commande

REPERAGE D'UN SCHEMA

REPERAGE D'UN SCHEMA REPERAGE D'UN SCHEMA Quelques rappels de terminologie Equipements électriques des automatismes d'une installation industrielle. une installation peut comporter plusieurs équipements électriques (un équipement

Plus en détail

OBJECTIFS DU TP SOMMAIRE

OBJECTIFS DU TP SOMMAIRE NOM : T BEP ELEC NOTE : /0 OBJECTIFS DU TP - Réaliser l'étude d'un équipement d'un moteur asynchrone triphasé destiné à un tour électrique - Décoder le fonctionnement du système - Réaliser le câblage électrique

Plus en détail

Logique combinatoire. Tous droits réservés www.depannezvous.com

Logique combinatoire. Tous droits réservés www.depannezvous.com Logique combinatoire Tous droits réservés www.depannezvous.com Combinatoire Lorsque l état de la sortie dépend exclusivement de l état des entrées. On appel cette logique la logique combinatoire. Exemple

Plus en détail

L automate programmable industriel A.P.I

L automate programmable industriel A.P.I L automate programmable industriel A.P.I Introduction : Dans les chapitres précédents, nous avons vu des schémas de commande parfois très compliqués: c est de la logique câblée. Avantages: Coût économique

Plus en détail

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE (Coefficient : 1 Durée : 4 h) Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : calculatrice

Plus en détail

SCHEMA D'ELECTRICITE INDUSTRIELLE ET D'ELECTROTECHNIQUE

SCHEMA D'ELECTRICITE INDUSTRIELLE ET D'ELECTROTECHNIQUE SCHEMA D'ELECTRICITE INDUSTRIELLE ET D'ELECTROTECHNIQUE 1. Définition : Un schéma électrique représente, à l'aide de symboles graphiques, les différentes parties d'un réseau, d'une installation, d'un équipement

Plus en détail

OFPPT RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES LECTURE DE PLANS ET DE SCHEMAS ELECTRIQUES MODULE N :3 ROYAUME DU MAROC SECTEUR : GÉNIE ÉLECTRIQUE

OFPPT RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES LECTURE DE PLANS ET DE SCHEMAS ELECTRIQUES MODULE N :3 ROYAUME DU MAROC SECTEUR : GÉNIE ÉLECTRIQUE ROYAUME DU MAROC OFPPT Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N :3 LECTURE

Plus en détail

Notice de branchement et de programmation. Coffret PIC 4410 230V (Monophasé)

Notice de branchement et de programmation. Coffret PIC 4410 230V (Monophasé) Notice de branchement et de programmation N 1700 N 9110 Coffret PIC 4410 230V (Monophasé) 09/15 Moteur Axial - Tubulaire - Optimax 133 (Document réservé aux installateurs) Sommaire Matériel nécessaire

Plus en détail

Examens de fin d apprentissage Monteur-électricien / Monteuse-électricienne. N du Candidat: Recommandation: Dessinez au crayon à papier.

Examens de fin d apprentissage Monteur-électricien / Monteuse-électricienne. N du Candidat: Recommandation: Dessinez au crayon à papier. Série 2005 Connaissances professionnelles écrites Dessin de schémas d'installations à courant fort et faible Examens de fin d apprentissage Monteur-électricien / Monteuse-électricienne om: du Candidat:...

Plus en détail

4.1 SÉQUENCES À PLUSIEURS ACTIONNEURS

4.1 SÉQUENCES À PLUSIEURS ACTIONNEURS h jgbjgbjg hlk bjgbjgb sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh hlkj jgbbsghh hjkoop;y koop;y op;y hfhhjko op;y hlkj jgbjgbbs gbjgbjgbbsghh hhfhhjkoop hjkoop;y ;y ;aes hlkjgbj bbsghh hjkoop;y dpi jgbjgbj bbsghhhf

Plus en détail

Raccordement X11. KUKA Roboter GmbH. Copyright

Raccordement X11. KUKA Roboter GmbH. Copyright Raccordement X Copyright KUKA Roboter GmbH La présente documentation ne pourra être reproduite ou communiquée à des tiers, même par extraits, sans l autorisation expresse de l éditeur. Certaines fonctions

Plus en détail

Platine de commande de moteur asynchrone triphasé SET

Platine de commande de moteur asynchrone triphasé SET AII-Technique Sciences et Techniques Industrielles Automatique et Informatique Industrielle Génie Mécanique Platine de commande de moteur asynchrone triphasé SET CONTENU : Technique page 1 sur 5 : Technique

Plus en détail

MALAXEUR. Objectif du TP. Synoptique du malaxeur

MALAXEUR. Objectif du TP. Synoptique du malaxeur MALAXEUR Objectif du TP Un malaxeur a été acquis par le lycée. Il est installé dans l atelier d électrotechnique. Actuellement, cet équipement ne peut être contrôlé que localement. L objectif du TP est

Plus en détail

Centrale de surveillance ALS 04

Centrale de surveillance ALS 04 Centrale de surveillance ALS 04 Notice d'installation et d'utilisation Version 1.0 - B 6 rue Alory 35740 Pacé France Tel : +33 (0) 2 99 60 16 55 Fax : +33 (0) 2 99 60 22 29 www.sodalec.fr - 1 - Notice

Plus en détail

BTS Cours appareillage 2013/2014

BTS Cours appareillage 2013/2014 BTS Cours appareillage 2013/2014 N importe quel système doit comporter au moins les cinq fonctions qui sont décrites sur le schéma ci-dessous. Ceci permet, conformément à la norme NFC 15-100, d assurer

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION

NOTICE D INSTALLATION NOTICE D INSTALLATION 1 DESCRIPTION DU PANNEAU DE CONTROLE - 5 voyants rouges mémorisent les alarmes pour chacune des 4 zones et la boucle d autoprotection. - Les 4 inverseurs permettent en garde la mise

Plus en détail

CENTRALE D ALARME NX 421

CENTRALE D ALARME NX 421 CENTRALE D ALARME NX 421 Vis d ouverture du coffret Témoin d état marche Voyants d état et de mémoire des zones Témoin de présence secteur Voyant d état et de mémoire «Autoprotection» Serrure de commande

Plus en détail

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME Compétences associées A3 : Identifier les composants réalisant les fonctions Acquérir A3 : Décrire et analyser le comportement d un système A3 : Justifier la

Plus en détail

Atelier C - FluidSIM CFL02 : Introduction à l automatisme sous FluidSIM Pilotage des stations Festo MPS

Atelier C - FluidSIM CFL02 : Introduction à l automatisme sous FluidSIM Pilotage des stations Festo MPS Atelier C - FluidSIM CFL02 : Introduction à l automatisme sous FluidSIM Pilotage des stations Festo MPS CFL02 Page 1 Le logiciel FluidSIM va nous permettre de réaliser et simuler des automatismes. De plus,

Plus en détail

OuvradaS motorisation pour PMT COULISSANTE

OuvradaS motorisation pour PMT COULISSANTE NOTICE DE POSE OuvradaS motorisation pour PMT COULISSANTE PRINCIPE -Ce dispositif est une assistance à l ouverture des portes coulissantes latérale. -L ouverture de la porte est réalisée par l intermédiaire

Plus en détail

Relais pour volet roulant RLT_STR422

Relais pour volet roulant RLT_STR422 Relais pour volet roulant RLT_STR422 Fonctionnement Les contrôleurs RLT_STR421 sont conçus pour contrôler les stores à rouleaux (mouvement ascendant et descendant) ou d autres appareils qui sont entraînés

Plus en détail

Série FP400. Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur. Manuel d utilisation

Série FP400. Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur. Manuel d utilisation Série FP400 Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur Manuel d utilisation Version 2.3 / Juin 2004 Aritech est une marque de GE Interlogix. http://www.geindustrial.com/ge-interlogix/emea

Plus en détail

Manuel d'utilisation et d'entretien IM05805023R Entrée en vigueur mai 2012. EATON XTJP / XTJY Commandes de pompe régulatrice de pression

Manuel d'utilisation et d'entretien IM05805023R Entrée en vigueur mai 2012. EATON XTJP / XTJY Commandes de pompe régulatrice de pression Entrée en vigueur mai 2012 Description 1. INSTALLATION ET ASSEMBLAGE DE LA COMMANDE...3 2. CÂBLAGE POUR LA PRESSION D'ALIMENTATION...3 3. RACCORDEMENTS ÉLECTRIQUES...3 3.1 CONSIGNES CONCERNANT LES VÉRIFICATIONS

Plus en détail

une installation électrique

une installation électrique E.03 ELECTRICITÉ Je réalise une installation électrique en toute sécurité AVEC LES COSEILS Rénovation de votre installation é pour une maison plus confortable e La rénovation de votre habitation pour optimiser

Plus en détail

7200S FRA. Contacteur Statique. Manuel Utilisateur. Contrôle 2 phases

7200S FRA. Contacteur Statique. Manuel Utilisateur. Contrôle 2 phases 7200S Contacteur Statique FRA Contrôle 2 phases Manuel Utilisateur Chapitre 2 2. INSTALLATI Sommaire Page 2.1. Sécurité lors de l installation...............................2-2 2.2. Montage.................................................2-3

Plus en détail

Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage

Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage TSET Projet 00-00 Temps alloué h Lycée Louis Armand Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage Objectifs : Afin de vous préparer à l Epreuve Professionnelle de Synthèse, nous vous proposons

Plus en détail

Les constituants des chaînes fonctionnelles

Les constituants des chaînes fonctionnelles Les constituants des chaînes fonctionnelles On travaille sur des systèmes complexes, dans les champ de l automatique et de la mécanique Seule l approche fonctionnelle permet de les aborder Matière d œuvre

Plus en détail

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable)

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable) Objectifs : S2-4 Descripteurs : système de distribution pneumatique. 1. Réseau Pneumatique L énergie pneumatique utilise l air comprimé comme fluide pour le transport de l énergie et sa transformation

Plus en détail

Réussir votre installation électrique

Réussir votre installation électrique Réussir votre installation électrique en toute sécurité DES BOS COSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! Les précautions Pour installer votre tableau électrique en toute sécurité : Coupez le courant avant toute intervention

Plus en détail

Parties opératives pneumatiques

Parties opératives pneumatiques Parties opératives pneumatiques Chaîne d énergie Les vérins pneumatiques Les distributeurs Circuits pneumatiques ALIMENTER Ordres Chaîned DISTRIBUER CONVERTIR 'énergie Chaîne d énergie Sructure d un système

Plus en détail

CCPQ ÉLECTRICIEN MONTEUR ÉLECTRICIENNE MONTEUSE PROFIL DE QUALIFICATION ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE 1/9

CCPQ ÉLECTRICIEN MONTEUR ÉLECTRICIENNE MONTEUSE PROFIL DE QUALIFICATION ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE 1/9 CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be INDUSTRIE ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE ÉLECTRICIEN MONTEUR ÉLECTRICIENNE MONTEUSE

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE TP. TET LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES GENIE ELECTROTECHNIQUE Durée : 3 heures Tp relais statique 10-11 RELAIS STATIQUE S.T.I. Pré-requis : Laboratoire des systèmes Cours sur les

Plus en détail

Structure d une installation électrique

Structure d une installation électrique Savoir visé : S3 : Installations et équipements électriques. S6 : Representation graphique et modélisation. Mise en situation : Mr et Mme Dupond ont fait appel à votre entreprise pour rédiger les schémas

Plus en détail

www.depannezvous.com Table des matières (245 pages)

www.depannezvous.com Table des matières (245 pages) www.depannezvous.com Table des matières (245 pages) Programmation d un API Site internet de référence: Depannezvous.com Omron.com Labvolt.com Mecaniqueindustrielle.com AB.com Schneider.com Livre de Référence:

Plus en détail

ARMOIRE AUTOMATE RÈGLES GÉNÉRALES ET SCHEMAS DE CÂBLAGE LIAISONS AUTOMATE / BORNIER / EQUIPEMENT

ARMOIRE AUTOMATE RÈGLES GÉNÉRALES ET SCHEMAS DE CÂBLAGE LIAISONS AUTOMATE / BORNIER / EQUIPEMENT ARMOIRE AUTOMATE RÈGLES GÉNÉRALES ET SCHEMAS DE CÂBLAGE LIAISONS AUTOMATE / BORNIER / EQUIPEMENT Le texte ci-dessous définit les principes de l'installation d'un automate programmable SAIA PCD3 (modules

Plus en détail

Données techniques système start/stop automatique AT206

Données techniques système start/stop automatique AT206 EUROPOWER manuel AT206 1 1. Description tableau AT206 Avec ce système vous pouvez contrôler toutes les fonctions d un groupe. Le module commande le fonctionnement du moteur diesel ou essence du groupe

Plus en détail

TB 355B TB 355B. Maintenance. Commande sortie 1. Commande sortie 2. Commande sortie 3. Commande sortie 4. Automatisme S1.

TB 355B TB 355B. Maintenance. Commande sortie 1. Commande sortie 2. Commande sortie 3. Commande sortie 4. Automatisme S1. Entrées/sorties Série B Logiciel d application 4 sorties universelles famille : Output type : Binary output, 4-fold B 355B Environnement B 355B Maintenance Commande sortie Commande sortie 2 Commande sortie

Plus en détail

TEMPORISATEUR A LA CARTE

TEMPORISATEUR A LA CARTE EMPORISAEUR A LA CARE Vous venez d'acheter un temporisateur et nous vous en remercions. Lors de votre commande, vous avez pu definir les differentes options necessaires a votre application. Nous vous prions,

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION SG0005

MANUEL D UTILISATION SG0005 MANUEL D UTILISATION SG0005 I. Installation Ouvrir la porte / la couverture selon les instructions et connecter l alimentation correctement. AVERTISSEMENT! A. L installation doit être effectuer par une

Plus en détail

TP N 7 «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND»

TP N 7 «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND» Lycée des Métiers «Louise Michel» Rue Villebois Mareuil 16700 RUFFEC T BACPRO ELEEC «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND» NOM :.... Prénom :... Page 1 / 11 L ALARME INTRUSION

Plus en détail

COMPOSANTS DE SECURITE AMGARD : CARACTERISTIQUES TECHNIQUES. Descriptifs Dimensions Câblage Montage

COMPOSANTS DE SECURITE AMGARD : CARACTERISTIQUES TECHNIQUES. Descriptifs Dimensions Câblage Montage COMPOSANTS DE SECURITE AMGARD : CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Descriptifs Dimensions Câblage Montage Tête à broche (Référence = AUTO) : DIMENSIONS Tête à poignée (Référence = AM) : DIMENSIONS Broche (Référence

Plus en détail

INSTRUCTIONS TECHNIQUES DECHARGEMENT D UN CONTAINER AIRFLOW LAR / LOX / LIN

INSTRUCTIONS TECHNIQUES DECHARGEMENT D UN CONTAINER AIRFLOW LAR / LOX / LIN Page : 1/11 Phase 1 : Vérification et manipulation préliminaire au déchargement 1- Règles de sécurité : Porter les équipements de sécurité requis au déchargement. Ne jamais ouvrir les vannes à fond. Prendre

Plus en détail

19- CONTROLE INDUSTRIEL. Epreuve Organisée par : Lycée COLBERT 117 boulevard Léon Blum BP 2135 56321 LORIENT

19- CONTROLE INDUSTRIEL. Epreuve Organisée par : Lycée COLBERT 117 boulevard Léon Blum BP 2135 56321 LORIENT Pôle Industrie 19- CONTROLE INDUSTRIEL Epreuve Organisée par : Lycée COLBERT 117 boulevard Léon Blum BP 2135 56321 LORIENT BAREME DE NOTATION Nom : Métier :.. Prénom :... N du candidat :... EPREUVES CRITERES

Plus en détail

Machine Mini Jet Pont

Machine Mini Jet Pont Machine Mini Jet Pont Machine autoportée pour la mise en œuvre mécanisée des membranes d étanchéité Parafor Ponts et Paraforix (voire Mistral et Etendard) Manuel d utilisation Sommaire 1. Caractéristiques

Plus en détail

Schéma électrique. Symboles

Schéma électrique. Symboles chéma électrique ymboles AFPA DEAT Froid et climatisation Ressources formatives pour MDF, TIFCC chéma électrique Avril 2002 --- chéma électrique ymboles 215 Diapositive 1 ecteur froid climatisation et

Plus en détail

Pneumatique Schémas de principe

Pneumatique Schémas de principe Pneumatique Schémas de principe 1 Schéma de principe Commande d un vérin à simple effet Problème posé : Le piston d un vérin à simple effet doit amorcer son mouvement de sortie dès qu on actionne un bouton

Plus en détail

Centrale électronique pour le traitement des remontées capillaires des murs humides

Centrale électronique pour le traitement des remontées capillaires des murs humides Centrale électronique pour le traitement des remontées capillaires des murs humides Notice d utilisation Guide d installation Centrales CT- 5 et CT- 8 Sommaire Composition du kit Description centrales

Plus en détail

Lycée Louis ARMAND DOSSIER RESSOURCES

Lycée Louis ARMAND DOSSIER RESSOURCES DOSSIER RESSOURCES SOMMAIRE PAGE Démarrer le logiciel 2 Ouvrir un projet 2 Désarchivage, Archivage Création d un dossier 3 Création, Ouverture d un folio 4 Utilisation du zoom 4 Création d une liaison

Plus en détail

VEX270 - HCE Batterie de chauffage électrique avec Automatique EXact2

VEX270 - HCE Batterie de chauffage électrique avec Automatique EXact2 3005129-2014-08-21 HCE_VEX270 VEX270 - HCE Batterie de chauffage électrique avec Automatique EXact2 É ÉCHANGEURS ROTATIFS Product information...chapter 1 + 5 Mechanical assembly...chapter 2 Electrical

Plus en détail

Kit solaire 12V 260W. Guide de montage. Difficulté : Durée de l intervention : 1h à 1h30. MyShopEnergy.com - Toute reproduction est interdite.

Kit solaire 12V 260W. Guide de montage. Difficulté : Durée de l intervention : 1h à 1h30. MyShopEnergy.com - Toute reproduction est interdite. Kit solaire 12V 260W Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 1h à 1h30 MyShopEnergy.com - Sommaire Principe de fonctionnement... 2 Consignes d utilisation... 2 Mise en service de votre

Plus en détail

Comment créer un nouveau cycle permettant le malaxage et la vidange des granulés en mode automatique avec affichage des actions sur le TGBT

Comment créer un nouveau cycle permettant le malaxage et la vidange des granulés en mode automatique avec affichage des actions sur le TGBT Prérequis : Classe : Terminale Compétence(s) : Connaitre les caractéristiques des systèmes pneumatiques Raccorder les systèmes programmables à leurs périphériques Réaliser des modifications simples sur

Plus en détail

Peugeot Ion Peugeot 208 1.0L VTi Toyota Yaris hybride 100h multidrive. Oui / Non Oui / Non Oui / Non. VAE Trolleybus Tramway

Peugeot Ion Peugeot 208 1.0L VTi Toyota Yaris hybride 100h multidrive. Oui / Non Oui / Non Oui / Non. VAE Trolleybus Tramway LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD Quelles normes pour la recharge des véhicules électriques? La borne de recharge Schneider a t elle été développée conformément aux prescriptions? Enseignement transversal

Plus en détail

38RA Régulation PRO-DIALOG

38RA Régulation PRO-DIALOG 38RA Régulation PRO-DIALOG Instructions de fonctionnement et d'entretien Table des matières 1 - MESURES DE SÉCURITÉ... 3 1.1 - Généralités... 3 1.2 - Protection contre les électrocutions... 3 2 - DESCRIPTION

Plus en détail

Activités de Découverte de

Activités de Découverte de Activités de Découverte de la Maintenance des Equipements Industriels Vous allez découvrir quelques aspects et compétences du métier de la maintenance industrielle Métier de la Maintenance Industrielle

Plus en détail

AIR CONDITIONNÉ AUTOMATIQUE

AIR CONDITIONNÉ AUTOMATIQUE 1 10 2 3 4 A. TABLEAU DE COMMANDE CONDUCTEUR 1 - Régulation de confort automatique Un appui sur cette commande, confirmé par l affichage du voyant A/C et de AUTO sur l afficheur, permet de gérer automatiquement

Plus en détail

PACK SOLO-AI Lecteur Biométrique Autonome

PACK SOLO-AI Lecteur Biométrique Autonome Contrôle d accès PACK SOLO-AI Lecteur Biométrique Autonome Notice Technique p.2/24 Droits d auteur : Eden Innovations Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite, transmise, transcrite ni

Plus en détail

Clavier codé AEI DK 9523. Pour contrôle d accès

Clavier codé AEI DK 9523. Pour contrôle d accès Clavier codé AEI DK 9523 Pour contrôle d accès Lycée de l Aa 1 Mise en situation Vous êtes technicien de l entreprise SENINSTAL, et vous devez installer un contrôle d accès dans la société de L Aa. Le

Plus en détail

ENSIL 1 ère année - Automatismes Industriels

ENSIL 1 ère année - Automatismes Industriels ENSIL 1 ère année - Automatismes Industriels Automatismes Industriels dans UE-TC-S2 Partiel du mercredi 11 juin 2014 Durée : 1 H 30 Documents non autorisés Barème indicatif sur 40 points ETUDE D UNE UNITE

Plus en détail

SIRENE SANS FIL 433MHz 30/80m SSF

SIRENE SANS FIL 433MHz 30/80m SSF SIRENE SANS FIL 433MHz 30/80m SSF Sirène extérieure auto-alimentée sans fil avec récepteur intégré à code tournant. Boîtier polycarbonate de 3mm résistant aux intempéries, autoprotection à l ouverture

Plus en détail

Unité de contrôle pour stores bannes sur mesure

Unité de contrôle pour stores bannes sur mesure Unité de contrôle pour stores bannes sur mesure copyright storesdiscount INSTALLATION DE L anémomètre POSITIONNEMENT DE L ANEMOMETRE. appuyer correct INCORRECT INCORRECT www.stores-discount.com 2 connexions

Plus en détail

Alarme intrusion filaire AEI HA-981 6 zones

Alarme intrusion filaire AEI HA-981 6 zones Alarme intrusion filaire AEI HA-981 6 zones Lycée de l Aa Page 1 sur 11 1) Mise en situation Vous devez assurer une protection périmétrique et volumétrique de la maison de M r X. Le schéma architectural

Plus en détail

Guide abrégé ME401-2

Guide abrégé ME401-2 Guide abrégé ME401-2 Version 1.0, mai 2013 Conseil pratique 1. Enregistrer les numéros importants N de série xxxxxx +xx xx xx xx xx N de série xxxxxx Numéro de série situé sur l appareil Numéro GSM et

Plus en détail

Utilisation d un multimètre numérique

Utilisation d un multimètre numérique Fonctions Mesure des Tensions en courant continu Mesure des tensions en courant alternatif (non utilisé actuellement en automobile) Mesure des intensités en courant continu (maxi 10 A, suivant contrôleur)

Plus en détail

MI-IV 202 A MAINTENANCE INDUSTRIELLE. Niveau IV REPERER ET IDENTIFIER DES COMPOSANTS ELECTRIQUES

MI-IV 202 A MAINTENANCE INDUSTRIELLE. Niveau IV REPERER ET IDENTIFIER DES COMPOSANTS ELECTRIQUES MI-IV 202 A REPERER ET IDENTIFIER DES COMPOSANTS ELECTRIQUES MAINTENANCE INDUSTRIELLE Niveau IV 2006 CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 80 51 53-04

Plus en détail

Centrale d alarme DA996

Centrale d alarme DA996 Centrale d alarme DA996 Référence : 7827 La DA-996 est une centrale d alarme pour 6 circuits indépendants les uns des autres, avec ou sans temporisation, fonctions 24 heures, sirène, alerte et incendie.

Plus en détail

VI - Les techniques de sécurité

VI - Les techniques de sécurité VI - Les techniques de sécurité Dans ce chapitre, nous discutons de certaines des techniques de sécurité importantes les plus courantes et nous présentons certains termes utilisés par les constructeurs

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Le moteur asynchrone triphasé 1 ) Généralités Le moteur asynchrone triphasé est largement utilisé dans l'industrie, sa simplicité de construction en fait un matériel très fiable et qui demande peu d'entretien.

Plus en détail

lundi 1er février 2016

lundi 1er février 2016 lundi 1er février 2016 Carte de commande et puissance 4 axes, 0.5 à 4 ampères (4.5A MAX) au µpas pour moteurs bipolaires Carte de commande et puissance modulaire au µpas pour moteurs bipolaires www.iprocam.com

Plus en détail

Analyse structurelle des systèmes industriels

Analyse structurelle des systèmes industriels Analyse structurelle des systèmes industriels Compétences attendues: o Définir les frontières de l'analyse, o Appréhender les analyses fonctionnelle et structurelle, o identifier et caractériser les éléments

Plus en détail

IV Le Tapis Roulant ( ne pas confondre avec les ports séries COM des micro-ordinateurs PC )

IV Le Tapis Roulant ( ne pas confondre avec les ports séries COM des micro-ordinateurs PC ) Commande par Automate Programmable Industriel I - Introduction Le but de ce TP est de sensibiliser l étudiant au pilotage de processus répétitif par automate programmable en recréant dans ce TP une structure

Plus en détail

NOTICE D' UTILISATION CENTRALE VOL DM200 ET DM2000. Un Produit Soft

NOTICE D' UTILISATION CENTRALE VOL DM200 ET DM2000. Un Produit Soft NOTICE D' UTILISATION CENTRALE VOL DM200 ET DM2000 Un Produit Soft PAGE 1 PRESENTATION EN PREMIER LIEU, NOUS TENONS A VOUS FELICITER POUR LA CONFIANCE ET LE DISCERNEMENT, QUE VOUS AVEZ APPORTE AU CHOIX

Plus en détail

LES MOTEURS ELECTRIQUES

LES MOTEURS ELECTRIQUES L objectif de ce cours est de comprendre le fonctionnement des moteurs électriques. Nous verrons les notions de puissance, de pertes et de rendement. Nous étudierons de manière simplifié comment ces moteurs

Plus en détail

LES PREACTIONNEURS ELECTRIQUES

LES PREACTIONNEURS ELECTRIQUES CHAPITRE 1 LES PREACTIONNEURS ELECTRIQUES INTRODUCTION Les préactionneurs sont des constituants qui, sur ordre de la partie de commande, assurent la distribution de l énergie de puissance aux actionneurs.

Plus en détail

régulation, programmation Série TF logiciel d application régulateur de température ambiante option climatisation TF 313 environnement

régulation, programmation Série TF logiciel d application régulateur de température ambiante option climatisation TF 313 environnement 2 2 3 3 régulation, programmation Série TF logiciel d application régulateur de température ambiante option climatisation famille : Heating type : Regulator TF 313 environnement TF 313 1 0 1 sélection

Plus en détail

Kit photovoltaïque intégré

Kit photovoltaïque intégré Kit photovoltaïque intégré pour maison individuelle 1 SOMMAIRE 1. COMPOSITION DU KIT 3kWc SILIKEN :... 3 2. MONTAGE ELECTRIQUE :... 4 2.1. Câblage du kit de production d énergie photovoltaïque :... 4 A.

Plus en détail

TER NOTICE D INSTALLATION, D UTILISATION ET D ENTRETIEN

TER NOTICE D INSTALLATION, D UTILISATION ET D ENTRETIEN TER NOTICE D INSTALLATION, D UTILISATION ET D ENTRETIEN excellence in hot water 66413100 06/2005 1. DESCRIPTION DU PRODUIT Chaudière électrique de moyenne puissance, pour chauffage uniquement, destinée

Plus en détail

Capteur de Tension 2 voies 1MHz

Capteur de Tension 2 voies 1MHz Capteur de Tension 2 voies 1MHz Référence PS-2190 Page 1 sur 8 Equipement inclus Capteur tension 1 MHz 2 voies Matériel nécessaire Interface GLX PS-2002 Cordons de raccordement DEMARRAGE RAPIDE 1) Connectez

Plus en détail

Notice d emploi. PROGRAMMATEUR HT1 température pour coffret de BRUMISATION HAUTE PRESSION

Notice d emploi. PROGRAMMATEUR HT1 température pour coffret de BRUMISATION HAUTE PRESSION Notice d emploi PROGRAMMATEUR HT1 température pour coffret de BRUMISATION HAUTE PRESSION 07/2008 DELATTRE INDUSTRIE DEVELOPPEMENT www.didclim.fr info@didclim.fr Description générale H I F B A D E J C K

Plus en détail

Directives d installation des Chauffe-Air d adjonction électriques montés dans les plénums

Directives d installation des Chauffe-Air d adjonction électriques montés dans les plénums Directives d installation des Chauffe-Air d adjonction électriques montés dans les plénums Août 2008 VERSION 4 CES INSTRUCTIONS D INSTALLATIONS COUVRENT: MODÈLES T-4 à T-30 (4Kw à 30 Kw) NOTES GÉNÉRALES

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

Centrale d Alarme 32 zones sans fils

Centrale d Alarme 32 zones sans fils Centrale d Alarme 32 zones sans fils Ultra facile à installer et à programmer Sans fil : Aucune connexion nécessaire!!! Nombreux capteurs différents disponibles : permet de détecter une intrusion par infrarouge,

Plus en détail

MODULE DIN RELAIS TECHNICAL SPECIFICATIONS RM1-230. Basse tension : Voltage : Nominal 12 Vdc, Maximum 14 Vdc

MODULE DIN RELAIS TECHNICAL SPECIFICATIONS RM1-230. Basse tension : Voltage : Nominal 12 Vdc, Maximum 14 Vdc RM1 Notice Technique DESCRIPTION MODULE DIN RELAIS Le module RM1 de la famille DIN permet de contrôler des charges diverses en les plaçant sous/hors tension. Il peut être contrôlé localement par un interrupteur

Plus en détail

Notice Technique MT15000/2 MT15000/2-M

Notice Technique MT15000/2 MT15000/2-M Notice Technique MT15000/2 MT15000/2-M SOMMAIRE Informations et recommandations... 3 Caractéristiques techniques... 3 1) MT15000/2 2) MT15000/2-M 3) PROTECTION Raccordement d un dispositif utilisant le

Plus en détail

Outils et méthodes d analyse et de description des systèmes. Barrière Decmapark

Outils et méthodes d analyse et de description des systèmes. Barrière Decmapark MATIERE Outils et méthodes d analyse et de description des systèmes Barrière Decmapark ENERGIE INFORMATION Principes Outils Solutions Dossier technique 1. Présentation du système : 1.1- Implantation dans

Plus en détail

Prénom :. Classe : 4QEM1. Cours : TPEM. EXAMEN DE NOEL PREMIERE PARTIE THEORIE

Prénom :. Classe : 4QEM1. Cours : TPEM. EXAMEN DE NOEL PREMIERE PARTIE THEORIE EX1 ITL ATH Nom :. Date : le / / Prénom :. Classe : 4QEM1. Cours : TPEM. EXAMEN DE NOEL PREMIERE PARTIE THEORIE REPONDEZ AUX QUESTIONS SUR FEUILLES DE L ECOLE. 1. De combien d appareil est constitué le

Plus en détail

Module Harmony SOMMAIRE

Module Harmony SOMMAIRE sd 201 1 NOTICE D'INSTALLATION ET D'EMPLOI Module Harmony SOMMAIRE page Présentation ------------------------------------------------ 3 Caractéristiques techniques ------------------------------ 3 Descriptif

Plus en détail

Guide d Utilisation :

Guide d Utilisation : Guide d Utilisation : Fauteuil élévateur pour escalier droit E120 / D160 SOMMAIRE Ce monte escalier est conçu pour être utilisé par une personne seulement lors des déplacements. Une mauvaise utilisation

Plus en détail

TP Numéro 1. AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures

TP Numéro 1. AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures TP Numéro 1 AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures On considère dans ce sujet un dispositif de remplissage de bacs. Le dispositif concerné est représenté sur la figure ci-dessous,

Plus en détail

LES DEGIVRAGES 1) Généralites: chauffage par l'intérieur des tubes, chauffage par l'extérieur des tubes,

LES DEGIVRAGES 1) Généralites: chauffage par l'intérieur des tubes, chauffage par l'extérieur des tubes, LES DEGIVRAGES 1) Généralites: Lorsque, dans les évaporateurs refroidisseurs d'air, la température de la batterie est inférieure à 0 C, du givre se dépose sur les tubes. Le givre réduit l'intensité des

Plus en détail

Lycée des métiers Louis Blériot, Marignane. Travaux Pratiques. Amélioration du monte charge du tunnel Prado Carénages Part 1. Repère : TP2.

Lycée des métiers Louis Blériot, Marignane. Travaux Pratiques. Amélioration du monte charge du tunnel Prado Carénages Part 1. Repère : TP2. Lycée des métiers Louis Blériot, Marignane Travaux Pratiques Nom : ELEC TEAM Repère : TP2.1 Amélioration du monte charge du tunnel Prado Carénages Part 1 Le Tunnel Prado Carénage, d une longueur de 2,5

Plus en détail

FONCTIONNEMENT : Correction de trajectoire :

FONCTIONNEMENT : Correction de trajectoire : ROTOLINE NOTICE DE POSE Nous vous remercions d avoir choisi le Système ROTOLINE pour la manœuvre de votre abri télescopique. Veuillez lire attentivement cette notice, vous serez à même de faire fonctionner

Plus en détail

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE Nom.. Prénom.. Monte charge de cuisine Réalisation /0 Mise en service /0 Dépannage /0 PRESENTATION DU MONTE CHARGE M ~ S0 (Atu) S (appel pour monter) S (descente) H (descendez les déchets S.V.P.!) Sh Salle

Plus en détail

AC 5108 TESTEUR DE CONTINUITE

AC 5108 TESTEUR DE CONTINUITE AC 5108 TESTEUR DE CONTINUITE Merci d avoir acheté un produit CLAS et de la confiance que vous nous témoignez Veuillez lire attentivement les instructions de ce manuel avant toute utilisation de l appareil.

Plus en détail

Compensateur de ligne de foi pour mat rotatif

Compensateur de ligne de foi pour mat rotatif 15 Septembre 2013 Compensateur de ligne de foi pour mat rotatif Contenu Principe de fonctionnement :... 2 Synoptique installation:... 3 Connexion avec NavNet... 4 Connexion avec PC Radar... 5 Installation

Plus en détail

45610/ZW2001/ZW2002. Interrupteur auxiliaire de commande d éclairage sans fil de la marque GE

45610/ZW2001/ZW2002. Interrupteur auxiliaire de commande d éclairage sans fil de la marque GE 45610/ZW2001/ZW2002 Interrupteur auxiliaire de commande d éclairage sans fil de la marque GE Cet interrupteur auxiliaire est une composante du système de commande d éclairage Z-Wave de la marque GE et

Plus en détail

Communication technique: LE RELAIS THERMIQUE Leçon 5. Le relais thermique. ( Leçon 5 )

Communication technique: LE RELAIS THERMIQUE Leçon 5. Le relais thermique. ( Leçon 5 ) Le relais thermique ( Leçon 5 ) 1. Le relais thermique Le relais thermique est un appareil qui protège le récepteur placé en aval contre les surcharges et les coupures de phase. Pour cela, il surveille

Plus en détail

I.3. Grandeur d entrée d un préactionneur

I.3. Grandeur d entrée d un préactionneur I. Introduction FONCTION DISTRIBUER : PREACTIONNEUR ELECTRIQUE Les préactionneurs font partie de la chaîne d'action d'un système automatisé. Les préactionneurs sont les interfaces entre la Partie Commande

Plus en détail

Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie

Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD 1STI2D Système d Information et Numérique Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie

Plus en détail

Etablis de câblage standards

Etablis de câblage standards Etablis de câblage standards Poste pour 2 utilisateurs. Existe en 2 versions, mono ou triphasé. Chaque poste est livré avec : l 2 pupitres de distribution verticaux autonomes (descriptif ci-dessous) l

Plus en détail

Kit solaire camping-car/bateau 12V 100W-130W

Kit solaire camping-car/bateau 12V 100W-130W Kit solaire camping-car/bateau 12V 100W-130W Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 30 min à 1h Sommaire Principe de fonctionnement des panneaux solaires... 2 Consignes d utilisation...

Plus en détail