Electricien automaticien Electricienne automaticienne

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Electricien automaticien Electricienne automaticienne"

Transcription

1 Projet : Ecole Compétences -Entreprise Industrie Secteur : 2 orientation d'études : Electricien automaticien Electricienne automaticienne COMPETENCE PARTICULIERE VISEE: CP2 Monter des ensembles électriques complexes non automatisés. Formation en cours de Carrière Avec l aide du Fonds Social Européen Outils pédagogiques construits selon l approche par les compétences 1 Formation en cours de Carrière Boulevard Pachéco 19 bte 0, Bureau 5011 Bruxelles 1010

2 ORIENTATION D'ETUDES: ELECTRICIEN AUTOMATICIEN COMPETENCE PARTICULIERE VISEE: n 2 Monter des ensembles électriques complexes non automatisés. SECTEUR 2 : INDUSTRIE OPTION : ELECTRICIEN(NE) AUTOMATICIEN(NE) CARNET DE L ELEVE ETABLISSEMENT SCOLAIRE : NOM :.. PRENOM :..

3 PROGRAMME DE FORMATION : Le programme de formation représente l ensemble des compétences à maîtriser ou à exercer pendant le 3 ème degré de l enseignement technique de qualification. Il y a 3 types de compétences : les compétences particulières, les compétences générales, les compétences du processus de travail. Les compétences particulières : Les compétences particulières sont des compétences à maîtriser en fin de 6 ème année du 3 ème degré. Elles sont représentatives de la spécificité du métier. Autrement dit, elles répondent à la question : «quelles sont les compétences qu'un électricien(ne) automaticien(ne).?» Elles sont présentées dans un ordre chronologique au cours de la formation, dans un ordre croissant de difficultés. Les compétences générales : Les compétences générales contiennent un certain nombre de compétences à composante technique, scientifique, et de communication. Elles représentent l environnement de savoirs, de savoir-faire indispensables à la maîtrise des compétences particulières. Les compétences du processus de travail : Il s agit de compétences qui témoignent de la qualité de l attitude du technicien ou de la technicienne en électronique face à son métier. Les étapes du processus de travail constituent une méthodologie face à une activité. Elles sont considérées comme l aspect «rituélique» de la profession qui s applique quelle que soit l activité.

4 1 LISTE DES COMPETENCES PARTICULIERES SPECIFIQUES DU METIER : - Se situer au regard de la profession et de la démarche de la formation. - Monter des ensembles électriques complexes non automatisés. - Mettre en service des ensembles électriques complexes non automatisés. - Programmer et mettre en service un automate programmable. - Monter des ensembles électriques et électroniques complexes automatisés. - Mettre en service des ensembles électriques et électroniques complexes automatisés. - Monter des ensembles électromécaniques complexes automatisés. - Mettre en service des ensembles électromécaniques complexes automatisés. - Dépanner des ensembles électriques et électroniques complexes automatisés. - Dépanner des ensembles électromécaniques complexes automatisés. - S'intégrer dans le milieu du travail. 2 LISTE DES COMPETENCES GENERALES - Appliquer des notions de laboratoire d'électricité. - Appliquer des notions de dessin technique. - Appliquer des notions d'électrotechnique. - Appliquer les techniques de communication. - Appliquer des notions de mathématiques. - Appliquer des notions de laboratoire d'automatismes. - Appliquer des notions d'anglais technique. - Appliquer des notions de mécanique appliquée et de laboratoire. 3 LES ETAPES DU PROCESSUS DE TRAVAIL - Identifier la nature du travail. - Organiser et planifier le travail. - Préparer le matériel et l'outillage. - Réagir à toute situation nouvelle. - Assurer la maintenance de l'outillage et/ou de l'appareillage. - Rédiger le rapport d'intervention et/ou assurer le suivi technique - Appliquer les règles d'hygiène, de sécurité et d'environnement.

5

6 INFORMATIONS GENERALES 1. Le carnet indique la compétence à maîtriser et l objectif à atteindre 2. Le carnet est le reflet des stratégies d apprentissage mises en place par l enseignant 3. Les liens entre les différentes étapes d apprentissage sont explicités 4. Le carnet commence toujours par le développement de la situation problème qui donne véritablement un sens à l apprentissage. 5. Le carnet comprend les démarches expérimentales, les résultats attendus, les conclusions, la liste du matériel nécessaire 6. Le carnet de l élève contient tous les documents concernés par la compétence: exercices, synthèses, textes bibliographiques, validés par l enseignant. 7. Le carnet comprend les étapes du processus de travail. 8. Le carnet comprend les moments d évaluation. 9. Le carnet comprend les critères d évaluation du niveau de la compétence.

7 COMPETENCE PARTICULIERE N 2 : MONTER DES ENSEMBLES ELECTRIQUES COMPLEXES NON AUTOMATISES. OBJECTIF : Réaliser seul(e) des opérations de montage d'ensembles électriques complexes non automatisés, dans un temps donné, avec habileté technique et en respectant les règles de l'art et de sécurité. SITUATION PROBLEME : exemple Un compresseur industriel équipé d'un moteur asynchrone triphasé d'une puissance de 3,7Kw provoque à chaque démarrage de fortes perturbations au réseau électrique. Le problème posé est: "Quelle solution peut-on apporter pour limiter ces perturbations?". APPRENTISSAGE : MISE EN EVIDENCE DES DIFFERENTES ETAPES I INTRODUCTION 1 DEVELOPPEMENT DE LA SITUATION PROBLEME - Je réalise en groupe un travail de recherche sur les mots clés de la situation-problèmes: MOTS DEFINITIONS Validation par le professeur.

8 - J'identifie les étapes de l'apprentissage et les classe de façon chronologique. Proposition personnelle Les étapes de l'apprentissage Classement chronologique validé par le professeur Validation par le professeur 2 ETABLIR DES LIENS D'APPLICATION AVEC LES COMPETENCES GENERALES ET LES PROCESSUS DE TRAVAIL. Lien avec le processus de travail n 47: APPLIQUER LES REGLES D'HYGIENE, DE SECURITE ET DE PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT. Quels moyens utilise-t-on pour protéger les personnes contre les risques d'électrocution? Que signifie: 30 ma: ma:.. In 40 A:.. Quels moyens utilise-t-on pour protéger l'appareillage et les machines électriques? 1. protection contre: protection contre:. 3. protection contre:. 4..protection contre:. Le relais thermique utilisé pour la protection d'un moteur est réglé à:.. à.. In

9 Lien avec la compétence n 23: APPLIQUER DES NOTIONS D'ELECTROTECHNIQUE. Je lis et transcris les données figurant sur la plaque signalétique. U I P Moteur 1 Moteur 2 n tr/min Ip / / Couplages / Cos ŋ Je compare les deux plaques signalétiques et en tire les conclusions suivantes: Quel est l'intérêt pour un élève de lire une plaque signalétique?.. Je réalise les connexions sur papier, ensuite je câble le moteur1 et par après le moteur2 pour les essais en utilisant un câblage pré-existant Je raccorde les trois conducteurs.,.. et aux bornes du moteur,.. et. tandis que je raccorde le conducteur de.. à la du moteur. Moteur 1 ou U I P n tr/min Ip / / Couplages / Cos ŋ

10 Lien avec la compétence n 21: APPLIQUER DES NOTIONS DE LABORATOIRE D'ELECTRICITE La pince ampèremétrique. - Utilisation:. - Unité de mesure: - Précautions d'utilisation: je choisis la fonction CA ou DC ( j'entoure mon choix) je positionne la pince ampèremétrique autour du câble ou d'un conducteur ( j'entoure mon choix) en prenant la précaution de ne pas et de veiller à ce que le..se trouve au des becs de la pince. Je relève les différentes mesures et les porte dans les tableaux respectifs. Tableau 1 Moteur 1 Conducteur 1 Conducteur 2 Conducteur 3 Id (A) In (A) Au regard de ces deux tableaux, je constate que: - il se produit une. au moment du. - les valeurs trouvées sont..des valeurs lues sur la plaque signalétique car.. je choisis la gamme de Tableau 2 Moteur 2 Conducteur 1 Conducteur 2 Conducteur 3 Id (A) In (A) On peut donc en déduire que la est trop importante et qu'il faut la.. en utilisant un artifice au moment du

11 Lien avec la compétence n 23: APPLIQUER DES NOTIONS D'ELECTROTECHNIQUE. Lien avec la compétence n 24: APPLIQUER LES ETCHNIQUES DE COMMUNICATION. Je recherche dans de la documentation technique ou sur internet ou par tout autre moyen s'il existe un ou des artifices permettant de réduire la pointe d'intensité au démarrage d'un moteur asynchrone triphasé à rotor à cage. Je note les opérations à effectuer pour l'entretien du poste de travail avant de commencer l'apprentissage Validation par le professeur

12 II Les étapes de l'apprentissage. - 1 Travail en autonomie. - 2 Lecture de plans conforme. - 3 Fonctionnalité du montage. - 4 Qualité du travail. - 5 Respect des consignes. CRITERES D'EVALUATION - 6 Respect de la chronologie des étapes du montage. - 7 Utilisation judicieuse de l'outillage. - 8 Respect du temps de réalisation. - 9 Respect des règles de sécurité Mise en service fonctionnelle Réalisation du dossier technique. 1 Préparer le schéma de commande. Lien avec la compétence n 22: APPLIQUER DES NOTIONS DE DESSIN TECHNIQUE. Je lis le schéma de puissance ci-dessous et en explique le fonctionnement

13 Schéma de puissance

14 Je complète le schéma de commande en me référent au schéma de puissance. Je complète la légende du montage. Repérage Désignation

15 2 Commander le matériel. Lien avec la compétence n 25: APPLIQUER DES NOTIONS DE MATHEMATIQUES. Courants admissibles dans les canalisations électriques. Section du conducteur en mm 2 Intensité nominale du coupe-circuit à fusible Intensité nominale du disjoncteur Code-couleur des éléments du calibrage 1,5 10A 16A ORANGE 2,5 16A 20A GRIS 4 20A 25A BLEU 6 32A 40A BRUN 10 50A 63A VERT 16 63A 80A A 100A A 125A - Extrait du VADE-MECUM (RGIE) de l'électricien. Je calcule les sections des conducteurs nécessaires aussi bien pour la commande que pour la puissance Je calcule l'intensité du courant circulant dans le conducteur et recherche dans le RGIE la section normalisée appropriée au résultat de mon calcul et ce pour les deux cas. Recherche n 1: pour le circuit de puissance Section normalisée retenue: Type de canalisation:

16 Recherche n 2: pour le circuit de commande Section normalisée retenue: Type de canalisation: Lien avec la compétence n 24: APPLIQUER DES NOTIONS DE COMMUNICATION. Je réalise le bon de commande du matériel. Bon de commande du matériel. Désignation Référence Quantité Prix

17 Quantité respectée. Conformité matériel commandé / matériel reçu respectée Remarques éventuelles: OUI / NON OUI / NON 3 Implanter le matériel. Lien avec la compétence n 23: APPLIQUER DES NOTIONS D'ELECTROTECHNIQUE. Je détermine les différents emplacements du matériel et je fixe celui-ci. Je me rappelle l'ordre d'implantation des éléments de haut en bas 1:. 2:. 3:. 4 Câbler le circuit de commande. Lien avec la compétence n 23: APPLIQUER DES NOTIONS D'ELECTROTECHNIQUE. Je câble le schéma de commande en respectant les normes du RGIE. Je repère chaque conducteur arrivant au bornier. X0. X21. X1. X22. X2. X23. X3. X24. X4. X25. X5. X26. X6. X27. X7. X28. X8. X29. X9. X30. X10. X11. X12. X13. X14. X15. X16. X17. X18. X19. X20. X31. X32. X33. X34. X35. X36. X37. X38. X39. X40.

18 5 Tester le circuit de commande. Lien avec la compétence n 23: APPLIQUER DES NOTIONS D'ELECTROTECHNIQUE. Je teste le circuit de commande en présence de mon professeur. Le circuit de commande fonctionne OUI NON Je coche les contacteurs enclenchés à chaque temps du démarrage. 1 er temps 2 ème temps 3 ème temps Contacteur 1 (K ) Contacteur 2 (K ) Contacteur 3 (K ) Si le circuit de commande ne fonctionne pas de façon correcte, j'effectue le dépannage dont je note cidessous la méthode pratiquée.. Je vérifie de nouveau le fonctionnement du circuit de commande toujours en présence du professeur. Le circuit de commande fonctionne OUI NON 6 Câbler le circuit de puissance.

19 Lien avec la compétence n 23: APPLIQUER DES NOTIONS D'ELECTROTECHNIQUE. Je câble le schéma de puissance en respectant les normes du RGIE. Je repère chaque conducteur arrivant au bornier. X0. X21. X1. X22. X2. X23. X3. X24. X4. X25. X5. X26. X6. X27. X7. X28. X8. X29. X9. X30. X10. X11. X12. X13. X14. X15. X16. X17. X18. X19. X20. X31. X32. X33. X34. X35. X36. X37. X38. X39. X40. 7 Tester le circuit de puissance. Lien avec la compétence n 23: APPLIQUER DES NOTIONS D'ELECTROTECHNIQUE. Je teste le circuit de puissance en présence de mon professeur. Le circuit de puissance fonctionne OUI NON Si le circuit de puissance ne fonctionne pas de façon correcte, j'effectue le dépannage dont je note cidessous la méthode pratiquée..

20 Je vérifie de nouveau le fonctionnement du circuit de puissance toujours en présence du professeur. Le circuit de puissance fonctionne OUI NON 8 Mettre en service l'ensemble "démarreur + moteur". Lien avec la compétence n 23: APPLIQUER DES NOTIONS D'ELECTROTECHNIQUE. Je raccorde le moteur 1 ou le moteur 2 ayant servi au préalable pour le relevé des courants de démarrage. J'entoure mon choix. MOTEUR 1 MOTEUR 2 Je vérifie la plaque à bornes: La plaque à bornes est-elle équipée de barrettes de connexion? Les barrettes de connexion sontelles nécessaires? Faut-il enlever les barrettes de connexion? Je raccorde le moteur choisi. OUI OUI OUI Je consulte le cours de d'électrotechnique et je répertorie les problèmes possibles lors du démarrage d'un moteur asynchrone triphasé En présence du professeur j'effectue le démarrage du moteur et je constate: NON NON NON Le moteur démarre normalement OUI NON Problèmes possibles: OUI NON Si un problème existe, je dois procéder au dépannage jusqu'à l'obtention d'un fonctionnement normal du système. J'indique dans le tableau le numéro de moteur choisi et je relève les courants de démarrage et le courant nominal, j'en tire les conclusions (réponse à la situation-problème). Tableau Moteur.. Conducteur 1 Conducteur 2 Conducteur 3 Id (A) In (A)

21 9- Rédiger une étiquette. Lien avec la compétence n 24: APPLIQUER LES TECHNIQUES DE COMMUNICATION. Lien avec la compétence n 27: APPLIQUER DES NOTIONS D'ANGLAIS TECHNIQUE. Conclusions et réponse à la situation-problème: Type of starter.. Date of the realization: Place of the realization: Asked work by: Achieved by: Verified by:

22 Pour réaliser ce montage, je suis passé par différentes étapes. J'établis un lien entre ces étapes et le processus de travail. Etapes Processus de travail

23 III AUGMENTATION DU CHAMP D'APPLICATION Liens avec la compétence générale n 23: APPLIQUER DES NOTIONS D'ELECTROTECHNIQUE. Utilisation des données vues dans la situation d'apprentissage précédente pour inverser le sens de rotation d'un moteur asynchrone triphasé. - Je modifie le schéma de puissance et de commande sur papier. - Je modifie le câblage du schéma de commande et de puissance. - Je réalise l'essai en présence du professeur et j'en tire les conclusions J'appuie sur le bouton-poussoir "marche droite", le moteur tourne à droite. J'appuie sur le bouton-poussoir "marche gauche", le moteur tourne à gauche. Conclusions: OUI OUI NON NON

Technicien / Technicienne de l'automobile

Technicien / Technicienne de l'automobile Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : Technicien / Technicienne de l'automobile COMPETENCE PARTICULIERE VISEE Diagnostiquer et réparer avec ou sans appareil

Plus en détail

OBJECTIFS DU TP SOMMAIRE

OBJECTIFS DU TP SOMMAIRE NOM : T BEP ELEC NOTE : /0 OBJECTIFS DU TP - Réaliser l'étude d'un équipement d'un moteur asynchrone triphasé destiné à un tour électrique - Décoder le fonctionnement du système - Réaliser le câblage électrique

Plus en détail

INDUSTRIE SECTEUR : 2. Projet : Ecole Compétences -Entreprise ORIENTATION D'ETUDES :

INDUSTRIE SECTEUR : 2. Projet : Ecole Compétences -Entreprise ORIENTATION D'ETUDES : 1 Projet : Ecole Compétences -Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : ELECTRICIEN INSTALLATEUR MONTEUR ELECTRICIENNE INSTALLATRICE MONTEUSE Formation en cours de Carrière Avec l aide du

Plus en détail

Technicien / Technicienne de l'automobile. Diagnostiquer et réparer avec ou sans appareil de test des ensembles ou des sous ensembles électriques

Technicien / Technicienne de l'automobile. Diagnostiquer et réparer avec ou sans appareil de test des ensembles ou des sous ensembles électriques Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : Technicien / Technicienne de l'automobile COMPETENCE PARTICULIERE VISEE Diagnostiquer et réparer avec ou sans appareil

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences -Entreprise INDUSTRIE EN ELECTRONIQUE REALISER DES OPERATIONS DE MONTAGE DE SOUS-ENSEMBLES ELECTRONIQUES

Projet : Ecole Compétences -Entreprise INDUSTRIE EN ELECTRONIQUE REALISER DES OPERATIONS DE MONTAGE DE SOUS-ENSEMBLES ELECTRONIQUES Projet : Ecole Compétences -Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN ELECTRONIQUE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE: REALISER DES OPERATIONS DE MONTAGE DE SOUS-ENSEMBLES

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 7 ECONOMIE ORIENTATION D' ETUDES : TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE Outils pédagogiques construits selon l approche FORMATION EN COURS DE par les compétences

Plus en détail

BEP METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE DE TRAVAIL

BEP METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE DE TRAVAIL DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE CONTRAT : 6 heures Professeur : Travail en binôme NOM : Prénom : Classe : Ter BEP Date : Four radiant OBJECTIF: L élève doit être capable de valider

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 7 ECONOMIE ORIENTATION D' ETUDES : AGENT/AGENTE EN ACCUEIL ET TOURISME FORMATION EN COURS DE CARRIERE Avec l'aide du Fonds Social Européen Outils pédagogiques

Plus en détail

HOTELLERIE - ALIMENTATION

HOTELLERIE - ALIMENTATION Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 4 HOTELLERIE - ALIMENTATION ORIENTATION D' ETUDES : EQUIPIER POLYVALENT EQUIPIERE POLYVALENTE EN RESTAURATION FORMATION EN COURS DE CARRIERE Avec l'aide

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences Entreprise

Projet : Ecole Compétences Entreprise Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 7 ECONOMIE ORIENTATION D'ETUDES : AGENT/AGENTE EN ACCUEIL ET TOURISME COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : VENDRE LE VOYAGE FORMATION EN COURS DE CARRIERE Avec

Plus en détail

SERVICES AUX PERSONNES ESTHETICIEN/ESTHETICIENNE EFFECTUER UN SOIN VISAGE

SERVICES AUX PERSONNES ESTHETICIEN/ESTHETICIENNE EFFECTUER UN SOIN VISAGE Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 8 SERVICES AUX PERSONNES ORIENTATION D'ETUDES : ESTHETICIEN/ESTHETICIENNE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE EFFECTUER UN SOIN VISAGE FORMATION EN COURS DE CARRIERE

Plus en détail

LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE

LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE ( Leçon 6 ) LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE Les moteurs asynchrones triphasés représentent plus de 80 % du parc moteur électrique. Ils sont utilisés pour transformer l énergie

Plus en détail

ECONOMIE TECHNICIEN/NE COMMERCIAL/E

ECONOMIE TECHNICIEN/NE COMMERCIAL/E Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 7 ECONOMIE ORIENTATION D' ETUDES : TECHNICIEN/NE COMMERCIAL/E Formation en cours de Carrière Avec l aide du Fonds Social Européen Outils pédagogiques construits

Plus en détail

Electricien - automaticien SIIC 1

Electricien - automaticien SIIC 1 Electricien - automaticien SIIC 1 Rôle de la situation: Apprentissage Intégration Rôle de l'évaluation: Formative Certificative Étudiant:...... Professeur:...... Constitution d'un dossier électrotechnique

Plus en détail

Réducteur (roue et vis) : Changement des roulements

Réducteur (roue et vis) : Changement des roulements Objectif terminal : Préparer et effectuer le démontage d'un réducteur à partir de documents afin d'en changer les roulements. TRAVAIL PREPARATOIRE I. FICHE PRÉVISIONNELLE DE DÉMONTAGE : A partir de la

Plus en détail

CCPQ ÉLECTRICIEN INSTALLEUR ÉLECTRICIENNE INSTALLATRICE PROFIL DE QUALIFICATION ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE 1/5

CCPQ ÉLECTRICIEN INSTALLEUR ÉLECTRICIENNE INSTALLATRICE PROFIL DE QUALIFICATION ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE 1/5 CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be INDUSTRIE ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE ÉLECTRICIEN INSTALLEUR ÉLECTRICIENNE INSTALLATRICE

Plus en détail

INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD

INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD UIMBERTEAU UIMBERTEAU TRAVAUX PRATIQUES 2 ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAIS DE M. PICARD ELECTROTECHIQUE Seconde B.E.P. métiers de l'electrotechnique ELECTROTECHIQUE HABITAT Ver. : 1.02 UIMBERTEAU

Plus en détail

DECODER UN SCHEMA ELECTRIQUE,PNEUMATIQUE ET HYDRAULIQUE

DECODER UN SCHEMA ELECTRIQUE,PNEUMATIQUE ET HYDRAULIQUE DECODER UN SCHEMA ELECTRIQUE,PNEUMATIQUE ET HYDRAULIQUE MAINTENANCE INDUSTRIELLE CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 80 51 53-04 78 47 27 11 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr

Plus en détail

CONTROLES AVANT DEMONTAGE

CONTROLES AVANT DEMONTAGE CONTROLES AVANT DEMONTAGE 1. Indiquer la fonction globale du moteur : 2. Représenter son symbole électrique : 3. Relever les informations de la plaque signalétique : Marque : Type/modèle : Nb de phases

Plus en détail

Tâche professionnelle liée au niveau d habilitation Tâche N 1

Tâche professionnelle liée au niveau d habilitation Tâche N 1 Tâche professionnelle liée au niveau d habilitation Tâche N 1 Condition de réalisation de la tâche B1V Ouvrage concerné : Système didactisé de ventilation du métropolitain de PARIS. Lieu : Laboratoire

Plus en détail

BEP ELEEC Électrotechnique Énergie Équipements Communicants DÉFINITION DES ÉPREUVES

BEP ELEEC Électrotechnique Énergie Équipements Communicants DÉFINITION DES ÉPREUVES BEP ELEEC Électrotechnique Énergie Équipements Communicants DÉFINITION DES ÉPREUVES SOMMAIRE 1 - LE REGLEMENT D'EXAMEN 2 - IDENTIFICATION ET CONTENU DES ÉPREUVES 3 - TABLEAU DE CORRESPONDANCE DES EPREUVES

Plus en détail

STAGE : ELECTRICIEN INSTALLATEUR-MONTEUR

STAGE : ELECTRICIEN INSTALLATEUR-MONTEUR MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2010. Spécialité : «Mécanique, électromécanique»

CONCOURS EXTERNE D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2010. Spécialité : «Mécanique, électromécanique» Centres de Gestion de la Mercredi 13 janvier 2010 Fonction Publique Territoriale de la région Bretagne Centre organisateur : CDG 56 CONCOURS EXTERNE D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2010 Spécialité

Plus en détail

TP N 7 «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND»

TP N 7 «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND» Lycée des Métiers «Louise Michel» Rue Villebois Mareuil 16700 RUFFEC T BACPRO ELEEC «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND» NOM :.... Prénom :... Page 1 / 11 L ALARME INTRUSION

Plus en détail

CCPQ ÉLECTRICIEN MONTEUR ÉLECTRICIENNE MONTEUSE PROFIL DE QUALIFICATION ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE 1/9

CCPQ ÉLECTRICIEN MONTEUR ÉLECTRICIENNE MONTEUSE PROFIL DE QUALIFICATION ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE 1/9 CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be INDUSTRIE ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE ÉLECTRICIEN MONTEUR ÉLECTRICIENNE MONTEUSE

Plus en détail

INDUSTRIE POSER ET TIRER DES CANALISATIONS ELECTRIQUES SECTEUR 2 COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : (FILS ET CABLES) Projet :

INDUSTRIE POSER ET TIRER DES CANALISATIONS ELECTRIQUES SECTEUR 2 COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : (FILS ET CABLES) Projet : Projet : Ecole Compétences -Entreprise SECTEUR 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : ELECTRICIEN INSTALLATEUR MONTEUR ELECTRICIENNE INSTALLATRICE MONTEUSE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : POSER ET TIRER DES

Plus en détail

NOM : Groupe : Prénom : Câblage HABITAT. Objectif général du T. P. Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre.

NOM : Groupe : Prénom : Câblage HABITAT. Objectif général du T. P. Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre. NOM : Prénom : Groupe : Câblage HABITAT TP n 2 : Câblage Chambre Objectif général du T. P Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre Bac Pro ELEEC 1 - Cahier des charges : Lors de la

Plus en détail

La puissance électrique

La puissance électrique Nom : Prénom : Classe : Date : Physique Chimie La puissance électrique Fiche élève 1/5 Objectifs : o Comparer le produit de la tension d utilisation U appliquée aux bornes d une lampe par l'intensité I

Plus en détail

... NIBT 2010 ou NIBT 2010 COMPACT et OIBT

... NIBT 2010 ou NIBT 2010 COMPACT et OIBT Série zéro 00 Procédure de qualification Installateur-électricien CFC installatrice-électricienne CFC Connaissances professionnelles écrites Pos. 3 Document technique de couplage: 3. Règles techniques

Plus en détail

THEME 7 INSTALLATION ELECTRIQUE D UN HALL D IMMEUBLE.

THEME 7 INSTALLATION ELECTRIQUE D UN HALL D IMMEUBLE. THEME 7 INSTALLATION ELECTRIQUE D UN HALL D IMMEUBLE. OPERATIONS DE MAINTENANCE SUITE A UNE DEFAILLANCE REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine Seconde BEP Métiers

Plus en détail

2 ème degré Professionnel Option Electricité. Objectifs Généraux. A la fin du cycle, l'élève devra être capable :

2 ème degré Professionnel Option Electricité. Objectifs Généraux. A la fin du cycle, l'élève devra être capable : 2 ème degré Professionnel Option Electricité Objectifs Généraux A la fin du cycle, l'élève devra être capable : d'établir la liste du matériel nécessaire à la réalisation d'une installation conçue à partir

Plus en détail

CTM 6 : Polynômes. Calculer, déterminer, estimer, approximer. Repérer, comparer

CTM 6 : Polynômes. Calculer, déterminer, estimer, approximer. Repérer, comparer CTM 6 : Polynômes I. Compétences à atteindre C1 Calculer, déterminer, estimer, approximer C2 Appliquer, analyser, résoudre des problèmes C4 Repérer, comparer C7 Acquérir les notions propres aux mathématiques

Plus en détail

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE (Coefficient : 1 Durée : 4 h) Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : calculatrice

Plus en détail

Enseignement professionnel. 2 ème degré. Electricité. Institut Saint-Joseph (Ecole Technique)

Enseignement professionnel. 2 ème degré. Electricité. Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Enseignement professionnel 2 ème degré Electricité Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Deuxième degré professionnel Electricité Grille Horaire ELEC 3 4 A. FORMATION OBLIGATOIRE Religion 2 Français

Plus en détail

Guide de conduite de petits projets. Méthode extraite du management de projet E.E.M. en 10 étapes

Guide de conduite de petits projets. Méthode extraite du management de projet E.E.M. en 10 étapes Guide de conduite de petits projets Méthode extraite du management de projet E.E.M. en 10 étapes Christian Coudre Janvier 2007 Étape 0 : Préparation du projet Étape 1 : Collecte des informations Étape

Plus en détail

Installation et maintenance des systèmes énergétiques et climatiques Option : froid et climatisation

Installation et maintenance des systèmes énergétiques et climatiques Option : froid et climatisation Installation et maintenance des systèmes énergétiques et climatiques Option : froid et climatisation La filière «Installation et maintenance des systèmes énergétiques et climatiques : Option : froid et

Plus en détail

ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES

ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES 1 ère STI2D CI8 : Mesures énergétiques TP EE ENERGIE ELECTRIQUE - MESURES INSTRUCTIONS PERMANENTES DE SÉCURITÉ

Plus en détail

S3.1 LA CUISINE. CFA Lycée Gustave EIFFEL S3.1 LA CUISINE RNCAP13-S3-1-CUISINE-APP. Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3

S3.1 LA CUISINE. CFA Lycée Gustave EIFFEL S3.1 LA CUISINE RNCAP13-S3-1-CUISINE-APP. Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 S3.1 LA CUISINE Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 27/07/13 page 1 / 11 FICHE CONTRAT TD LA CUISINE THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Nom : Prénom : Capacités Fonctions

Plus en détail

CFA Lycée Gustave EIFFEL LA CAGE D'ESCALIER. Niveau de Maîtrise

CFA Lycée Gustave EIFFEL LA CAGE D'ESCALIER. Niveau de Maîtrise S3.1 LA CAGE D'ESCALIER Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 page 1 / 20 FICHE CONTRAT Capacités Prénom : THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Fonctions Organisation Réalisation

Plus en détail

ECONOMIE ENREGISTRER LES OPERATIONS DANS LES JOURNAUX FINANCIERS

ECONOMIE ENREGISTRER LES OPERATIONS DANS LES JOURNAUX FINANCIERS Projet : SECTEUR 7 Ecole Compétences Entreprise ORIENTATION D' ETUDES : ECONOMIE TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : ENREGISTRER LES OPERATIONS DANS LES JOURNAUX FINANCIERS

Plus en détail

Normes pour la mise en œuvre des objectifs de performances dans l'entreprise d'apprentissage Polybâtisseuse CFC / polybâtisseur CFC

Normes pour la mise en œuvre des objectifs de performances dans l'entreprise d'apprentissage Polybâtisseuse CFC / polybâtisseur CFC Normes pour la mise en œuvre des objectifs de performances dans l'entreprise d'apprentissage Polybâtisseuse CFC / polybâtisseur CFC Systèmes de protection solaire version décembre 09 Mise en œuvre CFC

Plus en détail

RAPPORT D ESSAI N SC 13 00 05 A Additif n 1 au rapport d essai n SC 13 00 05

RAPPORT D ESSAI N SC 13 00 05 A Additif n 1 au rapport d essai n SC 13 00 05 Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon DPMES Laboratoire Dispositifs Actionnés de Sécurité Route de la Chapelle Réanville CD 64 CS22265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2 32 53 63 82 Télécopie 33 (0)2

Plus en détail

Peugeot Ion Peugeot 208 1.0L VTi Toyota Yaris hybride 100h multidrive. Oui / Non Oui / Non Oui / Non. VAE Trolleybus Tramway

Peugeot Ion Peugeot 208 1.0L VTi Toyota Yaris hybride 100h multidrive. Oui / Non Oui / Non Oui / Non. VAE Trolleybus Tramway LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD Quelles normes pour la recharge des véhicules électriques? La borne de recharge Schneider a t elle été développée conformément aux prescriptions? Enseignement transversal

Plus en détail

ELABORER UNE GAMME DE DEMONTAGE

ELABORER UNE GAMME DE DEMONTAGE ELABORER UNE GAMME DE DEMONTAGE Maintenance industrielle Niveau IV CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 19 80 21-04 78 47 27 11 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr

Plus en détail

RÉGULATEUR DE PRESSION SECURITÉ MANQUE D EAU Type BRIO 2000 M

RÉGULATEUR DE PRESSION SECURITÉ MANQUE D EAU Type BRIO 2000 M juin11 Composants et fournitures électromécaniques RÉGULATEUR DE PRESSION SECURITÉ MANQUE D EAU Type BRIO 2000 M Notice d utilisation ATEC FRANCE 25 rue de la source - 33170 GRADIGNAN Tél. 05 56 89 92

Plus en détail

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE Nom.. Prénom.. Monte charge de cuisine Réalisation /0 Mise en service /0 Dépannage /0 PRESENTATION DU MONTE CHARGE M ~ S0 (Atu) S (appel pour monter) S (descente) H (descendez les déchets S.V.P.!) Sh Salle

Plus en détail

Activité N X. Paramétrer un ordinateur de type PC pour accéder à Internet.

Activité N X. Paramétrer un ordinateur de type PC pour accéder à Internet. Activité N X Paramétrer un ordinateur de type PC pour accéder à Internet. Objectif : Etre capable de paramétrer un ordinateur de type PC pour qu il accède à Internet. Mise en situation / problématique

Plus en détail

Technicien/Technicienne de l'automobile

Technicien/Technicienne de l'automobile Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : Technicien/Technicienne de l'automobile COMPÉTENCE PARTICULIERE VISÉE Diagnostiquer et réparer avec ou sans appareil de

Plus en détail

Comment sécuriser mon habitation?

Comment sécuriser mon habitation? Comment sécuriser mon habitation? E1-1 /4 1 Donner la définition générale de la domotique : 2 Citer six domaines d application : L analyse fonctionnelle. E1-2/4 Quelques chiffres : 370.983 cambriolages

Plus en détail

I GENERALITES SUR LES MESURES

I GENERALITES SUR LES MESURES 2 Dans le cas d intervention de dépannage l usage d un multimètre est fréquent. Cet usage doit respecter des méthodes de mesure et des consignes de sécurité. 1/ Analogie. I GENERALITES SUR LES MESURES

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE. Session 2005

Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE. Session 2005 Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE Session 2005 Analyse et conception des solutions possibles de la gestion et/ou de la distribution d'énergie électrique d'un moyen de production (Sous-épreuve

Plus en détail

T.P. 5 : Le capteur de régime moteur et les signaux électriques

T.P. 5 : Le capteur de régime moteur et les signaux électriques T.P. 5 : Le capteur de régime moteur et les signaux électriques Nom : Prénom : Classe : Date : Durée : 4 heures Zone de travail : Classe de cours et atelier Objectif de la séance : - Etre capable d identifier

Plus en détail

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique Nom : Prénom : Classe : Date : Durée : 6 heures Zone de travail : Classe de cours et atelier Objectif du T.P. : - Être capable d identifier

Plus en détail

ELECTRICIEN INSTALLATEUR - MONTEUR

ELECTRICIEN INSTALLATEUR - MONTEUR MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION ELECTRICIEN INSTALLATEUR

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel S.E.N. Électronique Industrielle Embarquée

Baccalauréat Professionnel S.E.N. Électronique Industrielle Embarquée Baccalauréat Professionnel S.E.N. Séquence n 1 EVALUATION Préparation/ Installation/ Paramétrages/ Mise en service Travaux pratiques Séances 1& 2 Durée : 3 heures Maquette pédagogique n 1 Objectifs : le

Plus en détail

DIAGNOSTIQUER EN UTILISANT L INFORMATIQUE

DIAGNOSTIQUER EN UTILISANT L INFORMATIQUE DIAGNOSTIQUER EN UTILISANT L INFORMATIQUE Maintenance industrielle Niveau IV CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 19 80 21-04 78 47 27 11 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr

Plus en détail

CH 11: PUIssance et Énergie électrique

CH 11: PUIssance et Énergie électrique Objectifs: CH 11: PUssance et Énergie électrique Les exercices Tests ou " Vérifie tes connaissances " de chaque chapitre sont à faire sur le cahier de brouillon pendant toute l année. Tous les schémas

Plus en détail

TP N 7 «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND»

TP N 7 «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND» Lycée des Métiers «Louise Michel» Rue Villebois Mareuil 16700 RUFFEC T BACPRO ELEEC «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND» NOM :.... Prénom :... Page 1 / 11 L ALARME INTRUSION

Plus en détail

EPREUVE E3 EPREUVE PRATIQUE PRENANT EN COMPTE LA FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL. Sous-épreuve E31

EPREUVE E3 EPREUVE PRATIQUE PRENANT EN COMPTE LA FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL. Sous-épreuve E31 Etablissement de Formation Candidat Nom :... Prénom :...... EPREUVE E3 EPREUVE PRATIQUE PRENANT EN COMPTE LA FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL Sous-épreuve E31 Evaluation de la formation en milieu professionnel

Plus en détail

TP D 3B LES RELAIS. Objectif pédagogique opérationnel

TP D 3B LES RELAIS. Objectif pédagogique opérationnel Académie de Clermont-Ferrand BEP Maintenance de véhicules LES RELAIS Objectif pédagogique opérationnel - Identifier un relais et sa représentation schématique. - Contrôler un relais. - Brancher un relais.

Plus en détail

TP N 70 : Découverte du coffret Habilitation Electrique

TP N 70 : Découverte du coffret Habilitation Electrique NOM : Prénom : Classe : Date : COFFRET HABILITATION ELECTRIQUE TP N 70 : Découverte du coffret Habilitation Electrique Fonctions et Tâches A 1-1 : Préparer, intégrer, assembler, interconnecter les matériels

Plus en détail

FICHE CONTRAT CENTRE D INTERET N 3

FICHE CONTRAT CENTRE D INTERET N 3 THEME : HABILITATION ELECTRIQUE BOV T1 Période 4 LP Léonard de VINCI NOM : Classe : Date : PROBLEMATIQUE DE MAINTENANCE FICHE CONTRAT Niveau: BEP MEI Séquence : TP Durée : 1 H CENTRE D INTERET N 3 Dans

Plus en détail

VERIFICATION des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES STANDARD à BASSE TENSION

VERIFICATION des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES STANDARD à BASSE TENSION Rhodia Electronics & Catalysis Site de La Rochelle 26, rue Chef de Baie 17041 La Rochelle cedex 1 Tél. : 05.46.68.33.64 Fax : 05.46.68.34.61 E-mail : jean-marie.beaussy@eu.rhodia.com Service Electrique/BE

Plus en détail

Permanences secrétariat : Sans rendez-vous : Du lundi au jeudi de 17h00 à 21h30. Sur rendez-vous : Les mercredi et vendredi après-midi.

Permanences secrétariat : Sans rendez-vous : Du lundi au jeudi de 17h00 à 21h30. Sur rendez-vous : Les mercredi et vendredi après-midi. Objectifs : Se former au métier de technicien apte à intervenir sur des installations automatisées industrielles. Etre capable de monter, modifier, régler ou entretenir des équipements automatisés à partir

Plus en détail

Les quatrièmes et l histoire des arts

Les quatrièmes et l histoire des arts Les quatrièmes et l histoire des arts Objectifs documentaires Mettre en œuvre l ensemble des savoirs en recherche et maîtrise de l information pour réaliser un dossier documentaire. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

Organisation pratique de la partie professionnelle de la deuxième année

Organisation pratique de la partie professionnelle de la deuxième année Organisation pratique de la partie professionnelle de la deuxième année Rappel sur le stage professionnel... Il se déroule en deux temps et recouvre deux réalités différentes : le stage ouvrier en juin

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2012 07 31 0297 Catégorie : C* Dernière modification : 31/07/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Gestionnaire de configuration

Plus en détail

RÉGLAGE AUTOMATIQUE SYSTÈME D ASPIRATION LOCALISÉE Les réglages automatiques FUMEX contribuent à un meilleur environnement de travail et sont adaptés à tous types d'installations. De plus, ils offrent

Plus en détail

Comment s y retrouver?

Comment s y retrouver? 1 L énorme casse-tête Comment s y retrouver? Quelle est la norme qui s applique? Dans quel Code retrouve t-on l information? Quand un système d alarme incendie est-il requis? Quel type de filage utiliser?

Plus en détail

BTS Cours appareillage 2013/2014

BTS Cours appareillage 2013/2014 BTS Cours appareillage 2013/2014 N importe quel système doit comporter au moins les cinq fonctions qui sont décrites sur le schéma ci-dessous. Ceci permet, conformément à la norme NFC 15-100, d assurer

Plus en détail

COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. Page 1 sur 24

COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. Page 1 sur 24 COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PRO ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE IN DU COURS {? heures} Page 1 sur 24 Tableau de comité de lecture Date de lecture Lecteurs

Plus en détail

Doc. Pédagogique SYSTELEC Doc. Pédagogique ESSAIS DE SYSTEMES ETUDE N 1 DEMARREUR PROGRESSIF

Doc. Pédagogique SYSTELEC Doc. Pédagogique ESSAIS DE SYSTEMES ETUDE N 1 DEMARREUR PROGRESSIF ESSAIS DE SYSTEMES ETUDE N 1 Public visé : BEP ELECTROTECHNIQUE 2 ème année Terminale STI Génie Electrotechnique Bac professionnel 1 ère et 2 ème année BTS Electrotechnique 1 ère année Objectifs de l essai

Plus en détail

METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE

METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE Baccalauréat Professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants MESURES SUR DES APPLICATIONS PROFESSIONNELLES S01 CIRCUITS PARCOURUS PAR DU COURANT CONTINU GENERATEUR/RECEPTEUR

Plus en détail

MAINTENANCE INDUSTRIELLE

MAINTENANCE INDUSTRIELLE Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE Session 0 Génie électrique (Sous épreuve E 5-) Corrigé Ce dossier contient les documents CORRIGÉ à CORRIGÉ 9 Bilan des puissances. Barème : 5 / 60

Plus en détail

À noter (partie 2) Que faire après la prise de notes? et Prise de notes à partir de manuels scolaires

À noter (partie 2) Que faire après la prise de notes? et Prise de notes à partir de manuels scolaires À noter (partie 2) Que faire après la prise de notes? et Prise de notes à partir de manuels scolaires Apprentissage critique Adopter un comportement approprié après la prise de notes. S exercer à prendre

Plus en détail

3) Cet appareil produit quel genre de courant (continu ou alternatif)? Expliquer votre choix.

3) Cet appareil produit quel genre de courant (continu ou alternatif)? Expliquer votre choix. EXERCICES SUR L INTENSITÉ & LA TENSION DU COURANT ÉLECTRIQUE Exercice 1 1) Donner la lecture de la mesure. 2) Quelle est la nature de la grandeur mesurée? 3) Cet appareil produit quel genre de courant

Plus en détail

Le Socle Commun de Connaissances et de Compétences

Le Socle Commun de Connaissances et de Compétences Le Socle Commun de Connaissances et de Compétences La notion de tâche complexe TÂCHE COMPLEXE? La tâche présentée est-elle complexe? Pourquoi? 2 TÂCHE COMPLEXE? À partir de la lecture des différents documents,

Plus en détail

3) Cet appareil produit quel genre de courant (continu ou alternatif)? Expliquer votre choix.

3) Cet appareil produit quel genre de courant (continu ou alternatif)? Expliquer votre choix. EXERCICES SUR L INTENSITÉ & LA TENSION DU COURANT ÉLECTRIQUE Exercice 1 1) Donner la lecture de la mesure. 2) Quelle est la nature de la grandeur mesurée? 3) Cet appareil produit quel genre de courant

Plus en détail

ILOT DE SOUDAGE PAR POINTS Dossier Technique Page T1

ILOT DE SOUDAGE PAR POINTS Dossier Technique Page T1 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L'EDUCATION ET DE LA FORMATION LYCEE HANNIBAL DE L'ARIANA Devoir de contrôle N 3 2013 SECTION EPREUVE TECHNIQUE :4 ème Sciences TECHNIQUE DUREE : 4 heures Kaâouana Ismail

Plus en détail

LA BATTERIE DU PORTABLE

LA BATTERIE DU PORTABLE LA BATTERIE DU PORTABLE Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 4 Narration de séance et productions d élèves... 5 1 Fiche professeur LA BATTERIE DU PORTABLE Niveaux et objectifs pédagogiques

Plus en détail

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 Professeur superviseur Philippe Pelletier ppelletier@cmaisonneuve.qc.ca

Plus en détail

19- CONTROLE INDUSTRIEL. Epreuve Organisée par : Lycée COLBERT 117 boulevard Léon Blum BP 2135 56321 LORIENT

19- CONTROLE INDUSTRIEL. Epreuve Organisée par : Lycée COLBERT 117 boulevard Léon Blum BP 2135 56321 LORIENT Pôle Industrie 19- CONTROLE INDUSTRIEL Epreuve Organisée par : Lycée COLBERT 117 boulevard Léon Blum BP 2135 56321 LORIENT BAREME DE NOTATION Nom : Métier :.. Prénom :... N du candidat :... EPREUVES CRITERES

Plus en détail

Réparation des Equipements Electroménagers Formation Qualifiante

Réparation des Equipements Electroménagers Formation Qualifiante Réparation des Equipements Electroménagers Formation Qualifiante L Ouvrier Qualifié en Réparation des Equipements Electroménagers est chargé d intervenir sur les appareils tels que : lave-linge, lave-vaisselle,

Plus en détail

SERVICES AUX PERSONNES

SERVICES AUX PERSONNES Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 8 SERVICES AUX PERSONNES ORIENTATION D' ETUDES : PUERICULTEUR/PUERICULTRICEE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : ADMINISTRER LES MEDICAMENTS Outils pédagogiques

Plus en détail

Sommaire «Préparation aux entretiens de qualification»

Sommaire «Préparation aux entretiens de qualification» Page: 1 de 14 Sommaire «Préparation aux entretiens» Apprenti:... NPA / Lieu:... Entreprise:... NPA / Lieu:... Partie 1 Préparation à l'entretien 1 ère année Pages 2-3 2 e année Pages 4-5 3 e année Pages

Plus en détail

A en on : pour éviter les risques de choc électrique ou des dommages à la personne ou au matériel

A en on : pour éviter les risques de choc électrique ou des dommages à la personne ou au matériel 41292195 ISUZU Satellite Mesures importantes pour la sécurité A en on : pour éviter les risques de choc électrique ou des dommages à la personne ou au matériel U lisez un vêtement de travail, des protec

Plus en détail

NOUVELLE APPROCHE DE L ENSEIGNEMENT DES MACHINES ÉLECTRIQUES

NOUVELLE APPROCHE DE L ENSEIGNEMENT DES MACHINES ÉLECTRIQUES 121 NOUVELLE APPROCHE DE L ENSEIGNEMENT DES MACHINES ÉLECTRIQUES L'enseignement des machines électriques dans les lycées techniques pose des problèmes pédagogiques délicats quelles que soient les sections

Plus en détail

centre de développement pédagogique pour la formation générale en science et technologie LE PROCESSUS TECHNOLOGIQUE : de l idée au recyclage

centre de développement pédagogique pour la formation générale en science et technologie LE PROCESSUS TECHNOLOGIQUE : de l idée au recyclage centre de développement pédagogique pour la formation générale en science et technologie LE PROCESSUS TECHNOLOGIQUE : de l idée au recyclage Février 2005 DE L IDÉE... AU PROTOTYPE Exemple de conception

Plus en détail

Platine de commande de moteur asynchrone triphasé SET

Platine de commande de moteur asynchrone triphasé SET AII-Technique Sciences et Techniques Industrielles Automatique et Informatique Industrielle Génie Mécanique Platine de commande de moteur asynchrone triphasé SET CONTENU : Technique page 1 sur 5 : Technique

Plus en détail

MECANICIEN POLYVALENT AUTOMOBILE (En CPU) Électromécanique

MECANICIEN POLYVALENT AUTOMOBILE (En CPU) Électromécanique AU 2 e ETUDES SUPERIEURES EN RELATION DIRECTE MECANICIEN POLYVALENT AUTOMOBILE (En CPU) 3 e degré Technique de Qualification Électromécanique 7TQ Mécanicien(ne) des moteurs diesels et engins hydraulique

Plus en détail

Vous avez organisé et programmé une Séquence d'evaluation. L apprenti en a été informé à l'avance.

Vous avez organisé et programmé une Séquence d'evaluation. L apprenti en a été informé à l'avance. UTILISATION DU CARNET DE CONTROLE EN COURS DE FORMATION Vous avez organisé et programmé une Séquence d'evaluation. L apprenti en a été informé à l'avance. 1. Choisissez 2 fiches parmi celles qui vous sont

Plus en détail

S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE. La Norme NF C 15-100. Étude de documents

S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE. La Norme NF C 15-100. Étude de documents S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE La Norme NF C 15-100 Étude de documents Savoir S5.1 S5.2 S3.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 3 3 4 3 02/11/10 page 1 / 9 FICHE CONTRAT COURS NFC 15-100 ETUDE DE DOCUMENTS THEME : SECURITE

Plus en détail

Prénom :. Classe : 4QEM1. Cours : TPEM. EXAMEN DE NOEL PREMIERE PARTIE THEORIE

Prénom :. Classe : 4QEM1. Cours : TPEM. EXAMEN DE NOEL PREMIERE PARTIE THEORIE EX1 ITL ATH Nom :. Date : le / / Prénom :. Classe : 4QEM1. Cours : TPEM. EXAMEN DE NOEL PREMIERE PARTIE THEORIE REPONDEZ AUX QUESTIONS SUR FEUILLES DE L ECOLE. 1. De combien d appareil est constitué le

Plus en détail

PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE TP d électricité Rédigé par JF Déjean page 1/6 PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Programme : B.O n 10 du 15-10-1998 Chapitre : Électricité et vie quotidienne. Contenu : Paragraphe B 2-3 : Installations électriques

Plus en détail

Clavier codé AEI DK 9523. Pour contrôle d accès

Clavier codé AEI DK 9523. Pour contrôle d accès Clavier codé AEI DK 9523 Pour contrôle d accès Lycée de l Aa 1 Mise en situation Vous êtes technicien de l entreprise SENINSTAL, et vous devez installer un contrôle d accès dans la société de L Aa. Le

Plus en détail

MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN BASE DE DONNÉES CONSULTATION INF-5060-1

MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN BASE DE DONNÉES CONSULTATION INF-5060-1 MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN BASE DE DONNÉES CONSULTATION INF-5060-1 OCTOBRE 1996 MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN BASE DE DONNÉES CONSULTATION INF-5060-1 OCTOBRE

Plus en détail

Nom de la séquence : RESOLUTION DE PROBLEMES = CHOISIR LA BONNE OPERATION

Nom de la séquence : RESOLUTION DE PROBLEMES = CHOISIR LA BONNE OPERATION DISCIPLINE : MATHEMATIQUES Nom de la séquence : RESOLUTION DE PROBLEMES = CHOISIR LA BONNE OPERATION NIVEAU DE CLASSE : CM1 ITEM S SEANCE 1 Découverte et construction de la notion SEANCE 2 Construction

Plus en détail

Suivez des formations en ligne avec le CEFOCHIM

Suivez des formations en ligne avec le CEFOCHIM Suivez des formations en ligne avec le CEFOCHIM La formation à distance, apprentissage souple avec des outils interactifs et amusants Notre offre de formations à distance Schémas électriques Objectif :

Plus en détail

Quelle route choisir?

Quelle route choisir? Quelle route choisir? Situation : Je n'ai plus de carburant diesel dans mon véhicule de location. Et il ne me reste que 15 pour revenir de Marina à Los Angeles. J'hésite entre les deux itinéraires proposés

Plus en détail