SIPH. Présentation des résultats annuels 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SIPH. Présentation des résultats annuels 2013"

Transcription

1 SIPH Présentation des résultats annuels

2 SIPH : producteur de caoutchouc naturel Une maîtrise de l ensemble de la chaîne PLANTATION COMMERCIALISATION EXPLOITATION (Récolte ou Achat) TRANSFORMATION

3 hectares dédiés à l hévéaculture Le leader de la production de caoutchouc naturel en Afrique de l Ouest tonnes de caoutchouc produites en 2013 (achats et production propre) Présence dans 4 pays : Côte d Ivoire, Ghana, Nigeria et Libéria Une présence historique (100 ans d histoire) employés

4 LE MARCHE EN 2013 RESULTATS ANNUELS PERSPECTIVES BOURSE ET CALENDRIER FINANCIER 4

5 Un marché cyclique 2013 : Une poursuite de la tendance baissière Vers un bas de cycle actuel 5,9 5,4 4,9 4,4 3,9 3,4 2,9 2,4 1,9 1,4 0,9 0,4 06/09/2006 1,81 USD/kg 10/10/2008 1,88 USD/kg 07/04/2014 1,82 USD/kg SICOM 20 (Singapour Commodities Exchange) Un niveau déjà atteint par le passé avant un retournement haussier ( ) Le cours du caoutchouc est cyclique, avec une inertie liée à la longue période d immaturité avant la 1 ère récolte 5

6 Des fondamentaux structurels solides La production mondiale : un léger excédent Une production mondiale légèrement excédentaire sur 2013 avec 11,5 millions de tonnes vs consommation de 11,1 millions de tonnes Les plantings réalisés en Asie dans les années 2005 arrivent en production Le poids des pays asiatiques reste prépondérant Brésil 1,2% Autres 3,1% Afrique 4,1% Chine 7,3% Malaisie 7,4% Inde 7,7% Autres Asie 2,2% Vietnam 7,6% Thailande 34,3% Indonésie 25,0% Poids Asie: 76,5%

7 Des fondamentaux structurels solides L Afrique de l Ouest : un potentiel de développement idéal pour l hévéaculture Répartition de la production africaine 8% 10% Avec 4% réalisée par l Afrique, ce continent présente un vrai potentiel compte tenu: 11% 15% 56% En Tonnes et en pourcentage Source: LMC Rubber T Cote d'ivoire Liberia Cameroun Nigeria Autres Des conditions naturelles optimales Des terres disponibles De la main d œuvre agricole Des planteurs indépendants intéressés par le développement de l hévéaculture Le caoutchouc africain (0,5 millions de tonnes) trouve un débouché naturel sur le marché européen (1,3 millions Tonnes consommés en 2013) 7

8 Des fondamentaux structurels solides Milliers Tonnes Tendance long terme de la consommation mondiale : une régulière augmentation CONSOMMATION Evolution de la consommation mondiale de Caoutchouc Naturel Croissance annuelle moyenne : +3,7% sur les 10 dernières années Source : LMC Rubber

9 Des fondamentaux structurels solides Milliers Tonnes Un effet visible: la consommation mondiale reprend sa progression en 2013 Répartition production/consommation PRODUCTION CONSOMMATION ,7% Une consommation mondiale en croissance de +3,7 % sur 2013 En ligne avec la tendance long terme constatée 9

10 Des fondamentaux structurels solides La Chine et les pays en développement : le moteur de la consommation Répartition de la consommation mondiale Croissance rapide de la consommation chinoise 12% 10% 9% CHINE RESTE DU MONDE 72% 62% CHINE 31% 38% AUTRES ASIE EUROPE AMÉRIQUE DU NORD 28% 38% AUTRES MONDE La consommation chinoise est passée à 38% de la consommation mondiale Des besoins identifiés chez les pays en voie de développement 10

11 Mais avec des fondamentaux structurels Le caoutchouc naturel, un incontournable Répartition de la consommation mondiale naturel/synthétique 14,8 Mt 57% 11,1 Mt 43% En millions de tonnes et en pourcentage Etude LMC Rubber T CAOUTCHOUC NATUREL CAOUTCHOUC SYNTHÉTIQUE Le caoutchouc naturel incontournable dans l industrie pneumatique, qui consomme environ 65% de la production mondiale. Le caoutchouc naturel possède des qualités que ne possède pas le caoutchouc synthétique Forte complémentarité caoutchouc naturel/synthétique Une part croissante du caoutchouc naturel: de 36 % de la conso. totale en 2000 à 43 % en 2013

12 LE MARCHE EN 2013 RESULTATS ANNUELS PERSPECTIVES BOURSE ET CALENDRIER FINANCIER 12

13 RESULTATS ANNUELS Une nouvelle hausse de la production avec une part significative des achats aux planteurs Achats 50% Achats 53% Achats 55% Achats 57% En milliers de tonnes 151,0 139,1 128, ,8 63,5 73, ,5 64,5 65, , Achats extérieurs Production propre L augmentation de la part des achats extérieurs, une tendance long terme 13

14 RESULTATS ANNUELS Un effet volume qui n a compensé que partiellement la baisse des prix (fixé avec 3 mois de délais) 6,0 5,7 5,4 5,1 4,8 4,5 4,2 3,9 3,6 3,3 3,0 2,7 2,4 2,1 1,8 1,5 1,2 U$/kg /kg Moyenne mobile 90 jours /kg Prix de vente trimestriel SIPH /kg Une baisse du prix de vente de 21,1% sur cet exercice SIPH gère le risque de volatilité en vendant ses productions au fur & à mesure de la récolte ou de l achat (position square)

15 RESULTATS ANNUELS Chiffre d affaires caoutchouc : 326,2 M (en M ) 318,0 422,3 419,4 365,1 Un recul de 9% du chiffre d affaires 295,4 403,0 358,5 326,2 163,4 Milliers de tonnes vendues (+15,3%) CA caoutchouc CA autres Un prix de vente moyen en baisse de 21,1% vs

16 RESULTATS ANNUELS Un retournement du cycle à la baisse Les évaluations d actifs dégradent de + de 60 M le résultat opérationnel Sans impact sur la trésorerie La baisse des prévisions de cours du caoutchouc impacte les évaluations d actifs : - 51 M pour la juste valeur des actifs biologiques (IAS 41 sur les plantations) Avant IAS 41, le résultat opérationnel courant est positif à 44,1 M - 11,1 M de dépréciation de Goodwill et d actifs pour CRC : Avant IAS 41 et dépréciation de CRC, le résultat opérationnel est positif à 32,2 M

17 RESULTATS ANNUELS Des résultats pénalisés par les évaluations d actifs En K retraité (1) TOTAL IAS 41 (2) Avant IAS 41 (1) Il s agit du retraitement lié à la révision de la norme IAS 19, traité comme un «changement de méthode». (2) Application de la norme IAS 41 sur les plantations et les stocks : Cf. Note 26-1 de l'annexe aux comptes consolidés (3) Hors retraitement des dotations aux amortissements sur les matures Un fort impact de la juste valeur visible dans les comptes TOTAL IAS 41 (2) Avant IAS 41 Ventes de caoutchouc Autres ventes TOTAL CHIFFRE D AFFAIRES Coût des caoutchoucs produits Variation stock Couts des caoutchoucs vendus Marge sur couts directs Frais généraux Autres produits et charges d'exploitation Amortissements Application IAS 41 sur plantations (3) RESULTAT OPERATIONNEL COURANT /- value cession, autres produits et charges opérationnels RESULTAT OPERATIONNEL Cout de l'endettement financier net Impôt sur résultat RESULTAT

18 RESULTATS ANNUELS Tableau de flux En M 31/12/ /12/2012* Capacité d autofinancement 57,3 93,1 Impôts versés -19,1-38,5 Variation du BFR 5,6 8,7 Total Cash Flow d exploitation 43,9 63,3 Investissements nets -49,7-42,9 Immobilisations financières - -0,3 Variation de périmètre net de trésorerie - -6,9 Total Cash Flow d investissement -49,4-49,2 Dividendes SIPH -20,2-40,5 Dividendes aux minoritaires -7,7-29,9 Dette LT nette -3,8-4,0 Intérêts financiers nets -2,0-0,9 Autres flux liés aux opérations de financement 18,3 23,9 Total Cash Flow de financement -15,5-51,4 Incidence cours devises -0,6-0,1 Variation nette de la trésorerie -21,7-37,5 Trésorerie d ouverture 41,1 78,6 Trésorerie de clôture 19,4 41,1 (*) Il s agit du retraitement lié à la révision de la norme IAS 19, traité comme un «changement de méthode». Poursuite d une stratégie prudente (un niveau de BFR maîtrisé) malgré une mobilisation de 6 M de TVA en Côte d Ivoire (suppression de l exemption de TVA à l export) Des cash-flows positifs à 43,9 M 18

19 RESULTATS ANNUELS Bilan simplifié En M 31/12/ /12/2012* 31/12/ /12/2012* Actif non courant 203,7 248,3 Capitaux propres 229,6 297,4 dont écart d'acquisition 16,0 17,5 Dettes financières LT 19,2 25,3 dont actifs bio 98,7 150,4 Dettes financières CT 44,2 18,6 Actif courant 161,2 181,1 Passif non courant 26,0 36,7 dont stock 66,5 85,8 Passif courant 46,0 51,5 dont trésorerie 31,9 46,2 et équivalents ACTIF 364,9 429,5 PASSIF 364,9 429,5 31/12/2012 (*) Il s agit du retraitement lié à la révision de la norme IAS 19, traité comme un «changement de méthode». Un niveau d endettement qui reste bas (gearing de 14%) 19

20 RESULTATS ANNUELS Bilan de l exercice Un contexte économique plus difficile, avec des niveaux de prix moins favorables Un impact significatif (+ de 60 M ) des évaluations d actifs Avec le retournement du cycle de marché, la révision à la baisse des prévisions de cours a entrainé une baisse de la valeur des actifs valorisés par DCF Des cash-flows toujours positifs à 43,9 M et un bilan qui reste sain (un niveau d endettement bas) Un dividende maintenu à 0,98 /action (rendement 2,1% par rapport au cours du 22 avril 2014) Point sur la taxe à l exportation : La taxe à l exportation de 5% en Côte d Ivoire n est plus exigible à partir de février 2014 (la taxe ne s applique plus en dessous d un cours d environ 2$/kg) L impact 2013 de cette taxe a été de 12 M dans le P&L (contre 13 M en 2012) 20

21 LE MARCHE EN 2013 RESULTATS ANNUELS STRATEGIE BOURSE ET CALENDRIER 21

22 STRATEGIE LONG TERME Une production totale de tonnes à horizon 10 ans Une production propre en hausse, représentant 1/3 de la production totale Un métier de producteur qui s adapte en associant de plus en plus les planteurs indépendants (hausse des achats) : tonnes attendus en

23 STRATEGIE LONG TERME Des enjeux stratégiques clairement identifiés Investir dans les nouvelles terres et les plantings L obtention de terres nouvelles est devenu LE nouveau challenge en Afrique Des superficies pour extension sont identifiées (Ghana, Nigeria, Côte d Ivoire) Poursuite de la mise en valeur des concessions existantes (Liberia) La nécessité de poursuivre le rajeunissement de nos plantations pour consolider notre position de leader Mise en œuvre d une stratégie industrielle : SIPH 1 er acheteur de caoutchouc Africain Augmentation des capacités de traitement au Ghana et en Côte d Ivoire Adaptation des process pour améliorer les caractéristiques des produits finis, compte tenu de l hétérogénéité de qualité du caoutchouc brut acheté aux planteurs

24 STRATEGIE LONG TERME La recherche de nouvelles surfaces, un challenge Ghana : Un potentiel de tonnes en 2020 Nouvelles terres : hectares obtenues en 2013 (2 000 hectares plantables) Le Ghana poursuit activement sa politique d extension et de rajeunissement de ses anciennes plantations. Promotion historique active de l hévéaculture locale : projet ROU : Phase V du projet initiée (jusqu en 2015). Au total, hectares ont été plantés par planteurs indépendants. projet «Self Financed» : hectares plantés Des enjeux identifiés: l augmentation des superficies est le nouveau challenge de GREL, qui est actuellement seul opérateur Hévéa au Ghana 24

25 STRATEGIE LONG TERME La recherche de nouvelles surfaces, un challenge Nigeria : tonnes en production propre en 2020 Poursuivre la politique d extension de terres (2 000 hectares obtenues récemment) Amorcer le développement hévéicole indépendant (rythme actuel de ha/an) Liberia : Fort potentiel de la concession de hectares Des investissements longs et progressifs par tranche de 500 à hectares par an Poursuite de la formation des équipes et du développement des infrastructures Synergie avec le projet palmier du groupe Sifca 25

26 STRATEGIE LONG TERME Côte d Ivoire, maintenir une position de 1 er acheteur Croissance de notre volume global d activité et maintien de notre position de 1 er acheteur, tout en préservant nos marges (70% de la production totale proviennent des caoutchoucs achetés) Développement de la capacité des usines, adaptation des process Des enjeux d investissements Augmenter les capacités industrielles pour faire face à la croissance des volumes Poursuivre le programme de renouvellement des anciennes parcelles 26

27 STRATEGIE LONG TERME Poursuivre le renouvellement et extension des plantations : +6% des superficies en 3 ans HECTARES PLANTES Matures Matures < 15 années d'exploitation Matures > 15 années d'exploitation Replanting & Extension Immatures Total % cultures plus de 15 années d'exploitation 36% 40% 44% Une politique de rajeunissement des cultures 64 % des cultures ont moins de 15 ans (contre 56% il y a 3 ans)

28 STRATEGIE COURT TERME Hausse de production attendue en 2014 : +5,7% 53% achats 55% achats 57% achats 57% achats En milliers de tonnes ,1 151, ,8 91,5 170,0 96, ,3 73, Achats extérieurs Production propre Une politique de replantation et d extension qui continue à porter ses fruits Un politique d achats extérieurs soutenue mais évolutive en fonction du contexte de marché 28

29 STRATEGIE COURT TERME Un programme d investissement stratégique de 50 M Un programme revu à la baisse (60 M fixé initialement) Une priorité donnée à l adaptation des usines Une possibilité pour le Groupe d étaler ses investissements % 18% 46% AGRICOLE USINE SOCIAL 21% 31% 48% AGRICOLE USINE SOCIAL 29

30 NOS FONDAMENTAUX Marché cyclique: Un retournement à la hausse attendu à terme, lié à la reprise de croissance des pays en voie de développement Des fondamentaux de marché porteurs pour SIPH La reprise de la croissance de la consommation est inéluctable, du fait des besoins des pays en voie de développement Cette reprise aura un effet direct sur les cours Une capacité du Groupe à rebondir grâce à une forte expérience des bas de cycle sur laquelle le Groupe peut capitaliser (crises de 1997 et 2009) Une volonté de privilégier des investissements stratégiques = Des atouts solides pour passer ce cycle et profiter d un retour au marché haussier à terme 30

31 LE MARCHE EN 2013 RESULTATS ANNUELS STRATEGIE BOURSE ET CALENDRIER FINANCIER 31

32 BOURSE ET CALENDRIER FINANCIER Evolution du cours SIPH Evolution de l action SIPH du 02/01/2013 au 27/03/

33 BOURSE ET CALENDRIER FINANCIER Répartition du capital Flottant Michelin 24 % 20 % 56 % Euronext compartiment B Code Isin : FR actions Capitalisation boursière : 232,9M au 22 avril 2014 SIFCA Calendrier financier Chiffre d'affaires du 1er trimestre 15 Mai 2014 Chiffre d'affaires du 1er semestre 14 Août 2014 Résultats semestriels 29 Août 2014 Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 14 Novembre

RESULTATS ANNUELS 2014 IMPACT COMPTABLE DE LA JUSTE VALEUR SIPH SE TIENT PRET A AFFRONTER LE BAS DE CYCLE

RESULTATS ANNUELS 2014 IMPACT COMPTABLE DE LA JUSTE VALEUR SIPH SE TIENT PRET A AFFRONTER LE BAS DE CYCLE RESULTATS ANNUELS 2014 IMPACT COMPTABLE DE LA JUSTE VALEUR SIPH SE TIENT PRET A AFFRONTER LE BAS DE CYCLE Courbevoie, le 30 avril 2015 Comptes audités, arrêtés par le Conseil d Administration du 9 avril

Plus en détail

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005 Résultats annuels de l exercice 2004-2005 2005 Paris, le 19 octobre 2005 1 Sommaire Les perspectives annoncées en fin du premier semestre ont été réalisées Chiffres clés de l exercice 2004-2005 Résultats

Plus en détail

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Ces résultats et le référentiel du premier semestre 2004 sont présentés en normes IFRS. Chiffre d affaires en hausse de 5,5 % à 833,7 millions d euros

Plus en détail

Résultats semestriels 2012. Réunion SFAF du 6 septembre 2012

Résultats semestriels 2012. Réunion SFAF du 6 septembre 2012 Résultats semestriels 2012 Réunion SFAF du 6 septembre 2012 Sommaire I Faits marquants du semestre pages 3 à 5 II Comptes semestriels 2012 pages 6 à 11 III Perspectives Plan OPUS VINI 2015 pages 12 à 22

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2014 TAQA MOROCCO MARDI 3 MARS 2015

RESULTATS ANNUELS 2014 TAQA MOROCCO MARDI 3 MARS 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 TAQA MOROCCO MARDI 3 MARS 2015 1 SOMMAIRE RESULTATS 2014 1. Faits marquants 2. Indicateurs opérationnels et financiers INDICATEURS BOURSIERS DU TITRE TAQA MOROCCO INVESTIR DANS JLEC

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile - Maintien de l EBITDA à 200,2 millions d euros (199,6 millions d euros) - Résultat net part

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS. 30 mars 2015

RESULTATS ANNUELS. 30 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 30 mars 2015 1 Sommaire Chiffres clés et faits marquants Résultats financiers 2014 Prévisions de marchés et perspectives du groupe 2 Chiffres Clés 2014 M 2014 2013 Chiffre d Affaires

Plus en détail

Jeudi 30 juillet 2015

Jeudi 30 juillet 2015 Jeudi 30 juillet 2015 1 Avertissement Le présent document a été établi par le Groupe Vétoquinol dans le seul but de présenter ses résultats semestriels, le 30 juillet 2015. Ce document ne peut être reproduit

Plus en détail

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité Communiqué de presse La Fouillouse, le lundi 9 décembre 2013 Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES BILAN CONSOLIDE AU 30 SEPTEMBRE 2008 ACTIF 09/2008 12/2007 09/2007 Net Net Net Immobilisations corporelles 5 948 5 564 5 271 Immobilisations incorporelles 1 166 1 073 1 013 Goodwill 5 164 5 123 5 086 Entités

Plus en détail

Résultats de l exercice 2009-2010. Mardi 1 er juin 2010

Résultats de l exercice 2009-2010. Mardi 1 er juin 2010 Résultats de l exercice 2009-2010 Mardi 1 er juin 2010 Agenda 1. Retour de la croissance 2. Amélioration des résultats au second semestre 3. De solides atouts pour bénéficier de la reprise 2 Principales

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable Communiqué Rabat, le 22 février 2008 Résultats consolidés au 31 décembre 2007 Forte hausse des résultats consolidés en 2007 o Chiffre d affaires : +21,7% o Résultat opérationnel : +21,8% o Résultat net

Plus en détail

GROUPE FLO GROUPE FLO

GROUPE FLO GROUPE FLO GROUPE FLO Le 28 juillet 2011 1 Faits marquants du 1 er semestre 2011 Poursuite de la progression de l activité Progression de + 5,3 % du total des ventes sous enseignes, à 289,6 M Progression de + 1,6

Plus en détail

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015 Priorité au développement : Korian accélère PARIS 17 SEPTEMBRE 2015 1 Un leader européen bien en place Leader du Bien Vieillir implanté dans des pays à fort potentiel BELGIQUE 55 établissements 6 176 lits

Plus en détail

Résultats annuels 2006 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007

Résultats annuels 2006 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007 Résultats annuels 2006 et perspectives SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007 Résultats annuels 2006 mardi 3 avril 2007 Présentation et positionnement du Groupe Sqli Faits marquants et résultats

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Résultats du troisième trimestre 2009 Chiffre d affaires de 979,5 M (- 39% par rapport au T3 2008) RBE de 174,0 M, soit 17,8% du chiffre d affaires (26,7% au T3 2008) Important flux

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS RCS PARIS 383 699 048 EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 Mesdames, Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

Sommaire. Introduction. Résultats financiers 2013. Marché et perspectives

Sommaire. Introduction. Résultats financiers 2013. Marché et perspectives Résultats annuels 2013 28 janvier 2014 Page Sommaire Introduction Résultats financiers 2013 Marché et perspectives Le présent document contient des informations prospectives. Celles-ci sont susceptibles

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. GROUPE DANONE : Résultats estimés du 1 er semestre 2004

COMMUNIQUE DE PRESSE. GROUPE DANONE : Résultats estimés du 1 er semestre 2004 COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 22 juillet 2004 GROUPE DANONE : Résultats estimés du 1 er semestre 2004 Croissance comparable des ventes de +8,8% Amélioration de la marge opérationnelle de 11,9% à 12,3%

Plus en détail

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ : 3 591,5 millions d euros (3 727,4 millions en 2012) RÉSULTAT BRUT D EXPLOITATION COURANT : 642,9 millions

Plus en détail

RESULTATS DE L EXERCICE 2014

RESULTATS DE L EXERCICE 2014 Communiqué de presse Paris, le 11 mars 2015 RESULTATS DE L EXERCICE 2014 EBITDA : 26,3 M, +20% RESULTAT NET : 14,3 M, + 10 % aufeminin (ISIN : FR0004042083, Mnemo : FEM), annonce ce jour ses résultats

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE. Résultats 2012/2013. Novembre 2013

LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE. Résultats 2012/2013. Novembre 2013 LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE Résultats 2012/2013 Novembre 2013 1 Résultats annuels 2012/2013 Profil Les faits marquants 2012/13 Des résultats en fort redressement Une nouvelle dynamique

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Résultats du premier semestre 2009 Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Bonne résistance des ventes au S1, des résultats impactés par

Plus en détail

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 Définition de la dette nette économique En millions Ouverture 2004 Clôture S1 2004 Dette Nette au bilan 674.5 651.2 IAS 39 : Impact sur la dette nette + 30.1 + 28.7 IAS 32

Plus en détail

Rapport Financier Annuel Simplifié 2014

Rapport Financier Annuel Simplifié 2014 Rapport Financier Annuel Simplifié 2014 SOMMAIRE 1. Rapport d activité 2014 2. Etat de la situation financière consolidée 3. Compte de résultat consolidé 4. Etat du résultat global 5. Variation des capitaux

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales Présentation des RÉSULTATS ANNUELS 2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales 26 février 2014 32 Hoche - Paris Table des matières GROUPE BOUYGUES...2 Bilan consolidé...2 Compte de résultat consolidé...3

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 août 2014 19 h 15 L EXPÉRIENCE DE LA LOCATION OPÉRATIONNELLE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 août 2014 19 h 15 L EXPÉRIENCE DE LA LOCATION OPÉRATIONNELLE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 août 2014 19 h 15 L EXPÉRIENCE DE LA LOCATION OPÉRATIONNELLE Chiffre d affaires semestriel 2014 : 167,4 millions d euros (+4,4 %) Résultat net part du Groupe : -4,5 millions

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

Ordre du jour. Données de gestion et indicateurs d activité. Organigramme au 30 juin 2013 Données boursières Perspectives

Ordre du jour. Données de gestion et indicateurs d activité. Organigramme au 30 juin 2013 Données boursières Perspectives Résultats 1 er semestre 2013-18 juillet 2013 Ordre du jour Données de gestion et indicateurs d activité Zoom sur le 1 er semestre 2013 Compte d exploitation Indicateurs d activité Croissance organique

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2005. Résultats semestriels 2006

RÉSULTATS ANNUELS 2005. Résultats semestriels 2006 RÉSULTATS ANNUELS 2005 Résultats semestriels 2006 ADOMOS Métier : Courtier Internet spécialiste de l épargne en immobilier des particuliers Pour les internautes Pour les internautes Aide à la sélection,

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

Résultats semestriels 2015

Résultats semestriels 2015 Résultats semestriels 2015 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 22 septembre 2015 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir des

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

Bilan général de l année 2009

Bilan général de l année 2009 Bilan général de l année 2009 2009 : l économie Conséquences de la crise financière Récession dans les économies évoluées, et ralentissement dans les économies émergentes Incertitude, et recherche de sécurité

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007

Résultats semestriels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 et perspectives SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 lundi 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 Stratégie et modèle économique

Plus en détail

EXERCICE FISCAL 2012. Chiffres clés. Activité

EXERCICE FISCAL 2012. Chiffres clés. Activité Le 4 mai 2012 EXERCICE FISCAL 2012 TRIMESTRE JANVIER-MARS 2012 Un trimestre difficile mais en ligne avec nos prévisions Trafic passage satisfaisant, faiblesse persistante dans le cargo Augmentation de

Plus en détail

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE 2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE Pôle B to B : - Croissance continue du chiffre d affaires - Runrate signé de 2 Mds pour Be2bill Pôle B to C : - EBIT conforme aux attentes Bruxelles, le 17 février 2015,

Plus en détail

RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 :

RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 : Jacquet Metal Service - Rapport d activité 31 mars 2015 1 2 RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 : 1 er trimestre 2015 Chiffre d affaires 316,5 m (+8,5% vs T1 2014) EBITDA +14,2

Plus en détail

Activité et Résultats annuels 2014

Activité et Résultats annuels 2014 Activité et Résultats annuels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 25 février 2015 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir

Plus en détail

www.tessi.fr tessi Réunion SFAF 21 mai 2014 tessi documents services CPoR Devises tessi marketing services

www.tessi.fr tessi Réunion SFAF 21 mai 2014 tessi documents services CPoR Devises tessi marketing services www.tessi.fr tessi Réunion SFAF 21 mai 2014 tessi documents services CPoR Devises tessi marketing services Plan de la présentation Synthèse de l exercice 2013 Analyse des résultats annuels 2013 Activité

Plus en détail

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 Grenoble, France et Durham, Caroline du Nord, 26 mars 2010 MEMSCAP (NYSE Euronext:

Plus en détail

Résultats semestriels 2014 Résultats 30 juillet 2014

Résultats semestriels 2014 Résultats 30 juillet 2014 Résultats semestriels 2014 30 juillet 2014 Sommaire 1. Introduction 2. Comptes S1 2014 3. Activité Antalis et Arjowiggins 4. Perspectives 5. Questions & Réponses Annexe : Eléments financiers des opérations

Plus en détail

APRIL : Résultats semestriels en ligne

APRIL : Résultats semestriels en ligne Jeudi 3 septembre 2015 APRIL : Résultats semestriels en ligne Chiffre d affaires consolidé de 401,7 M, en progression de 3,7% à périmètre et taux de change constants, 3,8% en publié Résultat opérationnel

Plus en détail

HERMÈS. Résultats du 1 er semestre 2014

HERMÈS. Résultats du 1 er semestre 2014 HERMÈS Résultats du 1 er semestre 2014 Présentation du 29 août 2014 1 HERMÈS RÉSULTATS 1 er SEMESTRE 2014 FAITS MARQUANTS 2 HERMÈS RÉSULTATS 1 er SEMESTRE 2014 FAITS MARQUANTS ACTIVITE ET RESULTATS Le

Plus en détail

Pierre-Jean SIVIGNON

Pierre-Jean SIVIGNON 7 MARS 2013 Georges PLASSAT Pierre-Jean SIVIGNON Remarques préliminaires 2012 Le Groupe s est recentré sur les pays où il a une position forte et un profil multi-format : Grèce : réorganisation de son

Plus en détail

Résultats semestriels 2014 & perspectives. «Du mobile au Big Data»

Résultats semestriels 2014 & perspectives. «Du mobile au Big Data» Résultats semestriels 2014 & perspectives «Du mobile au Big Data» Sommaire 1. Profil du Groupe Du mobile au Big Data 2. Résultats semestriels 2014 Croissance et rentabilité 3. Environnement & perspectives

Plus en détail

Comptes consolidés au 30 juin 2008

Comptes consolidés au 30 juin 2008 Paris, le 6 octobre 2008 N 34-08 Comptes consolidés au 30 juin 2008 Maurel & Prom a procédé à la publication de son rapport financier semestriel le 29 août 2008 sur la base des comptes consolidés du Groupe

Plus en détail

COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005

COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 (En millions d'euros) ACTIF I. - Bilan consolidé (IFRS) PASSIF RUBRIQUES 30/06/2005 31/12/2004 30/06/2004 RUBRIQUES 30/06/2005 31/12/2004 30/06/2004 IFRS

Plus en détail

Résultats premier semestre 2009

Résultats premier semestre 2009 Résultats premier semestre 2009 Sommaire Faits marquants 1 er semestre 2009 Activité par marque et par zone 1 er semestre 2009 Résultats 1 er semestre 2009 Lancements 2 ème semestre 2009 Perspectives -2-

Plus en détail

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M Communiqué de presse Paris, le 31 mai 2011, 18h00 Résultats annuels 2010/11 : 11,7% de marge opérationnelle courante «Solucom 2015», une nouvelle ambition pour Solucom Lors de sa réunion du 30 mai 2011,

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007 Résultats semestriels 2007 & Perspectives 31 octobre 2007 Agenda Identité, marchés et philosophie Les modèles économiques du groupe Freelance.com Activité et résultats semestriels 2007 Stratégie et perspectives

Plus en détail

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2014. 24 septembre 2014

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2014. 24 septembre 2014 RÉSULTATS SEMESTRIELS 2014 24 septembre 2014 UN 1 ER SEMESTRE SOLIDE Marché de l immobilier toujours en baisse avec une forte pression sur les prix Chiffre d affaires en croissance : 58,4 M ( + 4,2%) Réorganisation

Plus en détail

Résultats semestriels 2014

Résultats semestriels 2014 Résultats semestriels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 24 septembre 2014 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir des

Plus en détail

MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES. MARSEILLE 8 septembre 2015. 1 MARSEILLE 8 septembre 2015

MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES. MARSEILLE 8 septembre 2015. 1 MARSEILLE 8 septembre 2015 MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES MARSEILLE 8 septembre 2015 1 MARSEILLE 8 septembre 2015 Lyon 30 mars 2015 MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES 1 2 3 4 L essentiel sur Michelin Résultats premier semestre

Plus en détail

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA RAPPORT SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2005 A nos actionnaires et partenaires financiers (chiffres clés en milliers de CHF) INTRODUCTION Malgré les difficultés conjoncturelles principalement

Plus en détail

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. - Maintien du taux de marge brute à un niveau élevé : 57,5% - Amélioration sensible du résultat opérationnel

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

Résultats annuels 2014. 10 avril 2015

Résultats annuels 2014. 10 avril 2015 10 avril 2015 Sommaire 1. Introduction 2. Comptes 2014 3. Activité Antalis et Arjowiggins 4. Perspectives 5. Questions & Réponses Annexe : Eléments financiers des opérations 2 Sommaire 1. Introduction

Plus en détail

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1)

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1) Société anonyme au capital de 2 362 883 330 Siège social : 36-38, avenue Kléber 75116 Paris 403 210 032 RCS PARIS INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS (1) (NON AUDITE) A - MARCHE DES AFFAIRES

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2008

RESULTATS ANNUELS 2008 RESULTATS ANNUELS 11 février 2009 CHIFFRE D AFFAIRES DE 1 420,9 MILLIONS D EUROS EN PROGRESSION DE +2,4 % A TAUX DE CHANGE CONSTANTS MARGE D EXPLOITATION NORMALISEE DE 15,1 % GENERATION DE TRESORERIE EN

Plus en détail

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014 Contacts Relations Investisseurs : Patrick Gouffran +33 (0)1 40 67 29 26 pgouffran@axway.com Relations Presse : Sylvie Podetti +33 (0)1 47 17 22 40 spodetti@axway.com Communiqué de Presse Axway : croissance

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

Résultats annuels 2011. 22 février 2012

Résultats annuels 2011. 22 février 2012 Résultats annuels 2011 22 février 2012 Sommaire Profil du groupe Spir Communication Résultats consolidés 2011 Médias Généralistes Médias Thématique Immobilier Médias Thématique Automobile Imprimeries Distribution

Plus en détail

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1 Principaux éléments des comptes 2004 IFRS 1 Avertissement Veolia Environnement est une société cotée au NYSE et à Euronext Paris et le présent document contient des «déclarations prospectives» (forward-looking

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E. Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E. Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1 Paris, 5 mai 2015 Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1 Croissance du chiffre d affaires : +5,3% à périmètre et change courants (+2,3%

Plus en détail

Le résultat opérationnel courant est de -70 M et le résultat net part du Groupe s établit à -83 M au 1 er semestre 2015.

Le résultat opérationnel courant est de -70 M et le résultat net part du Groupe s établit à -83 M au 1 er semestre 2015. Paris, le 29 juillet 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats du groupe ERAMET au 1 er semestre 2015 Dans un contexte de dégradation forte et simultanée des cours du nickel et du manganèse, ERAMET est un groupe

Plus en détail

RESULTATS SEMESTRIELS CONFORMES AUX OBJECTIFS POUR L ENSEMBLE DE L EXERCICE

RESULTATS SEMESTRIELS CONFORMES AUX OBJECTIFS POUR L ENSEMBLE DE L EXERCICE COMMUNIQUÉ DU 30 AOÛT 2012 RESULTATS SEMESTRIELS CONFORMES AUX OBJECTIFS POUR L ENSEMBLE DE L EXERCICE Investissements de croissance qui pèsent ponctuellement sur le semestre Poursuite du désendettement

Plus en détail

Résultats annuels 2007

Résultats annuels 2007 L environnement au quotidien Résultats annuels 2007 Mardi 8 avril 2008 Sommaire HISTORIQUE DU GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT Les développements récents Les résultats financiers 2007 Stratégie et perspectives

Plus en détail

Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 10 avril 2015

Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 10 avril 2015 Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 10 avril 2015 Bonne résistance des résultats opérationnels en 2014 dans une période de mise en œuvre du plan de transformation d Arjowiggins et de consolidation

Plus en détail

MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES. Montpellier 2 octobre 2012

MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES. Montpellier 2 octobre 2012 MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES Montpellier 2 octobre 2012 1 // Montpellier 2 octobre 2012 SOMMAIRE 01 L essentiel sur Michelin 02 Résultats 30 juin 2012 - Perspectives 2012 03 Enjeux, atouts et stratégie

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE SIIC DE PARIS : RESULTATS ANNUELS 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE SIIC DE PARIS : RESULTATS ANNUELS 2012 PARIS, LE 14 FEVRIER 2013, COMMUNIQUE DE PRESSE SIIC DE PARIS : RESULTATS ANNUELS 2012 Le Conseil d administration de SIIC de Paris, dans sa réunion du 13 février 2013 présidée par Monsieur Ignacio Bayón

Plus en détail

Résultats non audités et non arrêtés par le Conseil d'administration

Résultats non audités et non arrêtés par le Conseil d'administration 14/12/2006 Kaufman & Broad : Résultats annuels 2006 Résultats non audités et non arrêtés par le Conseil d'administration Résultats 2006 supérieurs aux prévisions o Chiffre d affaires : +22% o Marge brute

Plus en détail

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange RESULTATS ANNUELS 2010 Paris, le 9 mars 2011 Chiffre d affaires à plus de 2 milliards d euros Marge d EBITDA Groupe à plus de 39% Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros Signature d

Plus en détail

RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010

RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010 RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010 Présentation du Groupe Jean-Hugues Duban Responsable Relations Investisseurs Chiffres clés PSA Peugeot Citroën Deux marques puissantes, différenciées et complémentaires

Plus en détail

SATIMO SITUATION CONSOLIDEE AU 30.09.2008

SATIMO SITUATION CONSOLIDEE AU 30.09.2008 SATIMO SITUATION CONSOLIDEE AU 30.09.2008 2. 1. PRESENTATION DE LA SITUATION CONSOLIDEE 30.09.2008 1.1. BILAN Le bilan consolidé au 30 septembre est le suivant : LIBELLES (EN K ) 30.09.2008 31.03.2008

Plus en détail

Communiqué de presse Novembre 2014 www.vallourec.com. Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2014

Communiqué de presse Novembre 2014 www.vallourec.com. Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2014 Communiqué de presse Novembre 2014 www.vallourec.com Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2014 Boulogne-Billancourt, le 6 novembre 2014 - Vallourec, leader mondial des solutions

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 SOCIETE OBER Société Anonyme au Capital de 2 061 509 Euros. 31, rue de Bar 55000 LONGEVILLE EN BARROIS RCS Bar le Duc B 382 745 404 RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 Le groupe OBER a

Plus en détail

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE - Bilan consolidé - Compte de résultat consolidé - Tableau de flux - Annexe simplifiée 1 SOMMAIRE DE L ANNEXE SIMPLIFIEE 1 EVENEMENTS SIGNIFICATIFS

Plus en détail

SOCFINASIA Société Anonyme

SOCFINASIA Société Anonyme SOCFINASIA Société Anonyme 4, avenue Guillaume L-1650 LUXEMBOURG R.C. Luxembourg : B 10534 RAPPORT SEMESTRIEL SUR LES COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2015 Socfinasia * Rapport semestriel au 30/06/2015 *

Plus en détail

Résultats semestriels 2012 le 4 octobre 2012

Résultats semestriels 2012 le 4 octobre 2012 Résultats semestriels 2012 le 4 octobre 2012 Vision à 360 Efficacité des réseaux Performance des terminaux Usage des abonnés Services Indépendant des équipementiers Solutions end to end De la radio au

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

COMMUNICATION FINANCIERE Du 13/04/2015

COMMUNICATION FINANCIERE Du 13/04/2015 COMMUNICATION FINANCIERE Du 13/04/2015 Chiffres clés 2014 comparés à 2013 La Production CA Global Progression de (+2%) Progression de(+ 2%) CA Local CA Export Diminution (-1%) Progression de(+ 8%) Résultat

Plus en détail

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL EN BREF Rexel, leader mondial de la distribution professionnelle de produits et services pour le monde de l énergie La mission

Plus en détail

RALLYE. Résultats semestriels 2013

RALLYE. Résultats semestriels 2013 Paris, le 26 juillet 2013 RALLYE Résultats semestriels 2013 Bonnes performances sur ce semestre marquées par : La forte croissance des ventes totales de Casino (+37%) ainsi que du ROC (+51,9%) au premier

Plus en détail

UN CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL DE 900,5 M

UN CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL DE 900,5 M COMMUNIQUE DE PRESSE - 7 JUIN 2012 FAIVELEY TRANSPORT : RESULTATS ANNUELS 2011/12 Gennevilliers, le 7 juin 2012, Normes IFRS, en millions d euros 31/03/2012 31/03/2011 % Chiffre d affaires 900,5 913,9-1,5%

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE 1. Chiffre d affaires : 243,6 M (- 6%) Résultat d exploitation : 3,2 M (+ 53%) Résultat net de la période : 2,3 M (+ 64%)

COMMUNIQUE DE PRESSE 1. Chiffre d affaires : 243,6 M (- 6%) Résultat d exploitation : 3,2 M (+ 53%) Résultat net de la période : 2,3 M (+ 64%) COMMUNIQUE DE PRESSE 1 RESULTATS 2014 : Le 20 février 2015, 16 h 30 INFORMATION REGLEMENTEE Chiffre d affaires : 243,6 M (- 6%) Résultat d exploitation : 3,2 M (+ 53%) Résultat net de la période : 2,3

Plus en détail

Assemblée générale mixte. du 3 juin 2008

Assemblée générale mixte. du 3 juin 2008 1 Assemblée générale mixte du 3 juin 2008 3 juin 1993 3 juin 2008 2 15 e anniversaire de l introduction en bourse d Hermès 3 La société de Bourse Ferri en charge de l introduction en bourse d Hermès écrivait

Plus en détail

Résultats du 3 ème trimestre 2006. Chiffre d affaires de 321 M en hausse de 46 % Résultat opérationnel de 72 M soit une marge de 22%

Résultats du 3 ème trimestre 2006. Chiffre d affaires de 321 M en hausse de 46 % Résultat opérationnel de 72 M soit une marge de 22% COMPAGNIE GENERALE DE GEOPHYSIQUE Résultats du 3 ème trimestre 2006 Chiffre d affaires de 321 M en hausse de 46 % Résultat opérationnel de 72 M soit une marge de 22% Paris, le 15 novembre 2006 La Compagnie

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008

COMPTES CONSOLIDES GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008 1 COMPTES CONSOLIDES COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008 2 BILAN CONSOLIDE AU 31 DECEMBRE 2008 (en K ) ACTIF Notes 31/12/2008 Retraité (*) ACTIFS NON-COURANTS Goodwill 4.1.1 11 160 11 161 Immobilisations

Plus en détail

Sopra Group Objectifs 2007 atteints

Sopra Group Objectifs 2007 atteints Communiqué de Presse Paris, le 14 février 2008 Sopra Group Objectifs atteints Chiffre d affaires : 1 milliard d euros Croissance totale : + 11,6% Croissance organique : +9,4% Marge opérationnelle courante

Plus en détail

DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action

DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action Paris, le 29 février 2012 En millions d euros (1) 31.12.2011 31.12.2010 variation Chiffre

Plus en détail

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 1 - BILAN CONSOLIDÉ 2 - COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDÉ 3 - TABLEAU DE FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉ 4 - TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES 5 IMMOBILISATIONS

Plus en détail

Plan de la présentation. Présentation des résultats 2005. Synthèse de la période. Analyse de la situation au 31 décembre 2005

Plan de la présentation. Présentation des résultats 2005. Synthèse de la période. Analyse de la situation au 31 décembre 2005 Présentation des résultats 2005 Paris, le 13 avril 2006 Plan de la présentation Synthèse de la période Analyse de la situation au 31 décembre 2005 Axes de développement et perspectives Éléments boursiers

Plus en détail

Information au marché. Résultats du 1 er Trimestre (avril-juin) 2015/16 (Chiffres non audités) Chiffres clés. Développements opérationnels clés

Information au marché. Résultats du 1 er Trimestre (avril-juin) 2015/16 (Chiffres non audités) Chiffres clés. Développements opérationnels clés Information au marché Lille, le 7 août 2015 Résultats du 1 er Trimestre (avril-juin) 2015/16 (Chiffres non audités) Chiffres clés Chiffre d'affaires de 960 millions d'euros, vs. 1 055 millions au premier

Plus en détail