DOSSIER DE GESTION. Sommaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE GESTION. Sommaire"

Transcription

1 102 Allée de Barcelone TOULOUSE Forme juridique : ENTREPRISE INDIVIDUELLE Régime fiscal : R. Simplifié Date exercice : 01/07/2012 au 30/06/ DOSSIER DE GESTION Sommaire Présentation de l'exploitation 2 Votre tableau de bord 3 Pour une meilleure compréhension 4 à 5 Commentaires 6 Compte de résultat - Charges 7 Compte de résultat - Produits 8 Soldes intermédiaires de gestion 9 Bilan - Actif 10 Bilan - Passif 11 Analyse fonctionnelle du bilan 12 Tableau de financement 13 Dossier de prévention 14 à 16

2 PRÉSENTATION DE L'ENTREPRISE VOTRE STRUCTURE Nom : Alexandre de CGA CF Siret : Date de début exercice : 01/07/2012 VOTRE ACTIVITE Code NAF : 0000A Activité principale : Activité secondaire : Activité annexe : Nombre de salariés : 1 IsaCGA Dossier - CGAIBIC

3 VOTRE TABLEAU DE BORD VOTRE ACTIVITE 30/06/ /06/2012 Variation N/N-1 Chiffre d'affaires ,49 % Productions ,49 % Ventes Marge globale ,05 % Valeur ajoutée ,98 % Excédent Brut d Exploitation ,47 % Résultat courant ,86 % EBE / Produit d'exploitation en % 40,12 % 29,02 % 38,25 % VOTRE SITUATION FINANCIERE Prélèvements privés (-) ou apports (+) ,00 % Capacité d'autofinancement ,86 % Fonds de roulement ,14 % Besoin en fonds de roulement ,07 % Trésorerie ,51 % Taux endettement VOS RATIOS FINANCIERS 25,24 % 33,44 % -24,52 % Autonomie financière 74,76 % 66,56 % 12,32 % Annuités / EBE VOTRE SOLVABILITE Solvabilité à court terme 3,85 2,93 0,31 % Actif circulant - Stocks Dettes à moins d'un an VOS STOCKS ET VOS CRÉDITS Moyenne secteur (*) Orientations Rotation des stocks 25,58 9,71 163,44 % (stocks fin d'exercice) Achats consommés / (N mois x 30 jours) Crédit consenti aux clients 59,31 65,65-9,66 % Clients et comptes rattachés Ventes TTC / (N mois x 30 jours) Crédit accordé par les fournisseurs 120,45 100,37 20,01 % Fournisseurs et comptes rattachés Achats et autres charges externes TTC / (N mois x 30 jours) (*) Ces données peuvent ne pas être significatives par rapport aux chiffres de vos exploitations car elles correspondent à une moyenne des entreprises du même secteur d'activité; à interpréter avec prudence. IsaCGA Dossier - CGAIBIC04B - - 3

4 POUR UNE MEILLEURE COMPRÉHENSION Le chiffre d'affaires Il correspond à l'ensemble des biens produits ou vendus et détermine ainsi le volume d'activités de l'entreprise. La marge globale Elle mesure le résultat brut des activités sur un exercice. Elle s'obtient en retranchant de la production totale les achats et charges directement liées aux productions (cf. page 7 "Synthèse de l'activité"). La valeur ajoutée Elle exprime le degré de maîtrise de l'outil de production et la richesse créée par l'entreprise seule permettant de rémunérer la main d'œuvre et les investissements réalisés. L Excédent Brut d Exploitation L excédent Brut d Exploitation (EBE) situe la performance économique de l entreprise (rentabilité). Il précise le volume de trésorerie dégagé sur l'exercice, utilisé pour vivre, rembourser les annuités et conserver une marge de sécurité (capacité d'autofinancement net). L'EBE / Produit d'exploitation en % Ce ratio mesure le niveau de rentabilité économique de l'entreprise par rapport au volume d'activité. Le résultat courant C'est le résultat d'exploitation modifié par le résultat financier (produits financiers - charges financières). IsaCGA Dossier - CGAIBIC10A - - 4

5 POUR UNE MEILLEURE COMPRÉHENSION (2) Le fonds de roulement L'actif immobilisé (l'outil de travail) doit être financé par des ressources stables (capitaux propres, emprunts MT et LT). Le fonds de roulement correspond à l'excédent de ressources et représente la marge de sécurité de l'entreprise. Lorsque ce fonds de roulement est négatif, l'entreprise est fragile financièrement. Le besoin en fonds de roulement Il représente l'argent nécessaire pour financer le cycle de production de l'entreprise. Les stocks, les clients et autres créances (y compris les comptes courants d'associés débiteurs) diminué des dettes fournisseurs et autres créances (y compris les comptes courants d'associés créditeurs) constituent ce besoin en fonds de roulement. La trésorerie La trésorerie disponible (banque, caisse, valeurs mobilières de placement, découverts bancaires, les concours bancaires Courants) est égale à la différence entre le fonds de roulement et le besoin en fonds de roulement à la clôture de l'exercice. Le taux d'endettement Ce ratio mesure le niveau d'endettement global par rapport au total du bilan. Lorsque ce ratio est élevé, l'entreprise a une indépendance financière réduite, et en conséquence une marge de manoeuvre limitée. Annuités / EBE Ce ratio constate la part de richesse utilisée pour assurer le remboursement des annuités d'emprunts. En principe, la norme situe ce ratio entre 30 et 40 %. La solvabilité à court terme Ce ratio compare les créances à moins d'un an (y compris les comptes associés débiteurs) et les disponibilités avec les dettes à moins d'un an (comptes courants d'associés créditeurs et découverts bancaires inclus); afin de déterminer si l'entreprise est apte à faire face à ses dettes à court terme. Il peut traduire une certaine aisance de trésorerie lorsqu'il est supérieur à 1 ou à des difficultés de trésorerie lorsqu'il est inférieur à 1. Le crédit consenti aux clients Il s'agit de la durée moyenne d'encaissement des créances clients. Il y a lieu de comparer ce ratio aux conditions de ventes pratiquées par votre entreprise. L'allongement de délai moyen peut révéler un suivi insuffisant de votre part ou des difficultés financières chez vos clients ou l'existence d'usage difficile à modifier. Une réduction du délai est le signe d'une meilleure gestion des crédits que vous consentez, donc une accélération des recettes. Le crédit accordé par les fournisseurs Le crédit accordé par les fournisseurs constitue souvent une partie essentielle du financement de l'entreprise. Ce ratio, comme les deux précédents, s'exprime en nombre de jours. Il doit être rapproché des conditions d'achats obtenues. Les variations sont le signe soit que vous n'utilisez pas au maximum toutes les facilités de crédit dont vous disposez (crédit court), soit que vous tardez à régler vos fournisseurs suite à des difficultés de trésorerie (crédit long). IsaCGA Dossier - CGAIBIC10B - - 5

6 COMMENTAIRES Analyse de la rentabilité Votre chiffre d affaires de l exercice est de Il a diminué de (-11,49 %) par rapport à l exercice précédent. La marge globale s établit à Elle a varié de par rapport à l exercice précédent. Elle représente 67,78 % du chiffre d affaires. La valeur ajoutée est de et correspond à 61,34 % du chiffre d affaires. Ce ratio était de 48,05 % l an dernier. Ce pourcentage mesure la création de richesse dégagée par l entreprise. La variation de ce taux permet de situer le développement ou la régression de l entreprise. L EBE (résultat avant amortissements et frais financiers) s élève à et représente 40,64 % du chiffre d affaires. Pour mémoire, ce ratio était de 29,13 % sur l exercice précédent. L entreprise dégage un bénéfice courant de Il a augmenté de 6145 par rapport au dernier exercice. Votre capacité interne de financement des investissements (EBE - Charges financières - Remboursements d'emprunt - Prélèvements privés) dégage un solde excédentaire de vous ouvrant des possibilités pour autofinancer de nouveaux investissements, améliorer votre fonds de roulement, rembourser de nouveaux emprunts, envisager des placements financiers... Analyse financière Le fonds de roulement de votre entreprise est positif à hauteur de Il s est amélioré de Cette amélioration résulte d un surplus de ressources financières (EBE corrigé des produits et charges exceptionnels) par rapport aux besoins (privés, annuités et investissements). L amélioration de la trésorerie (82648 ) est le résultat de l'amélioration du fonds de roulement et de la variation du besoin en fonds de roulement (-8079 ). Le taux d endettement global de votre entreprise s élève à 25,24 %. Votre entreprise dispose d une bonne autonomie vis-à-vis de l extérieur. La rotation des stocks s est dégradée de 16 jours par rapport à l exercice précédent. Le ratio de solvabilité à court terme est de 3,85. Plus ce ratio est supérieur à 1, plus il traduit la capacité de l'entreprise à pouvoir faire face à ses dettes à court terme. En synthèse La rentabilité économique de l outil de production représentée par l EBE obtenu cette année permet de faire face aux besoins privés. La capacité d'autofinancement vous permet d améliorer la structure financière de votre entreprise ou de programmer des investissements nouveaux. IsaCGA Dossier - CGAIBIC

7 COMPTE DE RESULTAT (1) EXERCICE N EXERCICE N-1 EXERCICE N-2 Ventes de marchandises Production vendue (biens) Production vendue (services) Produit des activités annexes MONTANT NET DU CHIFFRE D'AFFAIRES Dont à l'exportation Production stockée Production immobilisée Subventions d'exploitation Reprise sur provisions & amort., transfert de charges Autres produits TOTAL DES PRODUITS D'EXPLOITATION Achats de marchandises Variation de stocks de marchandises Achats de matières premières et autre approv. Variation de stock de matières premières et autre approv. Autres achats Charges externes Taxe professionnelle Impôts, taxes et versements assimilés Salaires et traitements Charges sociales sur salaires Autres charges sociales Dotations aux amortissements sur immobilisations Dotations aux provisions sur immobilisations Dotations aux provisions sur actif circulant Dotations aux provisions pour risques et charges Autres charges TOTAL DES CHARGES D'EXPLOITATION RESULTAT D'EXPLOITATION Quote-part de résultat sur opération fait en commun Bénéfice attribué ou Perte transférée Perte supportée ou Bénéfice transféré IsaCGA Dossier - CGAIBIC

8 COMPTE DE RESULTAT (2) Produits financiers et produits assimilés Reprise sur provisions et transfert de charges EXERCICE N EXERCICE N-1 EXERCICE N-2 TOTAL DES CHARGES FINANCIERES RESULTAT FINANCIER RESULTAT AVANT IMPOTS Produits exceptionnels sur opération de gestion Produits exceptionnels sur opération en capital Reprises sur provisions et transferts de charges TOTAL PRODUITS EXCEPTIONNELS Charges exceptionnelles sur opération de gestion Charges exceptionnelles sur opération en capital Dotations aux amortissements et aux provisions TOTAL CHARGES EXCEPTIONNELLES RESULTAT EXCEPTIONNEL Participation des salariés Impôts sur les bénéfices TOTAL DES PRODUITS TOTAL DES CHARGES BENEFICE OU PERTE IsaCGA Dossier - CGAIBIC

9 SOLDES INTERMEDIAIRES DE GESTION Ventes de marchandises - Coût d'achat des marchandises vendues EXERCICE N EXERCICE N-1 EXERCICE N-2 Total % du CA Total % du CA Total % du CA = MARGE COMMERCIALE + Production vendue Prestation de services + Variation de trvx en cours et prdts finis + Production immobilisée = PRODUCTION REALISEE Coût des matières premières - Sous-traitance = MARGE DE PRODUCTION = MARGE GLOBALE Dépenses d'énergie Crédit bail et location - Entretien et réparation Primes d'assurance Autres achats et charges externes = VALEUR AJOUTEE Impôts et taxes - Salaires appointements - Rémunération des associés dirigeants - Charges sociales sur salaires - Charges sociales des non salariés + Subventions d'exploitation = EXCEDENT BRUT D'EXPLOITATION Dotations aux amortissements - Dotations aux provisions + Autres produits et charges = RESULTAT D'EXPLOITATION Intérêts des emprunts LMT - Autres charges financières et divers + Produits financiers et divers = RESULTAT COURANT Impôts sur les bénéfices + Plus values sur cession d'immobilisation + Autres produits et charges exceptionnels - Amortissements dérogatoires = RESULTAT DE L'EXERCICE IsaCGA Dossier - CGAIBIC

10 BILAN ACTIF CAPITAL SOUSCRIT NON APPELE Frais d'établissement Frais de recherche et développement Brevets, concessions, licence Fond commercial, droit au bail Autres immobilisations Incorporelles Avances et acomptes versés IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Terrains et aménagements Constructions Installations techniques et matériel Autres immobilisations corporelles Immobilisations corporelles en cours Avances et acomptes versés IMMOBILISATIONS CORPORELLES Parts sociales, titres de participations Prêts et autres immobilisations financières IMMOBILISATION FINANCIERES Montants Bruts Nets EXERCICE N Amorts. Provis Montants EXERCICE N EXERCICE N-2 CAPITAL NON APPELE / ACTIF IMMOBILISE Matières premières et approvisionnements En-cours de production Services en cours de production Produits intermédiaires et finis Marchandises STOCKS ET EN-COURS AVANCES ET ACOMPTES FOURNISSEURS Clients et comptes rattachés Autres créances Associés Comptes courants Capital souscrit appelé non verse CREANCES VALEUR MOBILIERES DE PLACEMENTS Banques, C.C.P. Caisse DISPONIBILITES CHARGES CONSTATEES D AVANCES ACTIF CIRCULANT CHARGES A REPARTIR SUR PLUS. EXERC. AUTRES REGULARISATIONS TOTAL ACTIF IsaCGA Dossier - CGAIBIC

11 BILAN PASSIF EXERCICE N EXERCICE N-1 EXERCICE N-2 Capital individuel Compte de l'exploitant Capital social (dont versé : ) Ecart de réévaluation Réserves légales Réserves diverses Report à nouveau RESULTAT DE L EXERCICE Subvention d investissement Provisions réglementées TOTAL DES CAPITAUX PROPRES Autres fonds propres TOTAL PROVISIONS POUR RISQUES & CHARGES Emprunts et dettes auprès des Etablissement de crédit Banques (OC) Emprunts (CT) Autres emprunts et dettes DETTES FINANCIERES AVANCES ET ACOMPTES CLIENTS Fournisseurs et comptes rattachés Dettes sociales Dettes fiscales Associés Comptes courants Fournisseurs d immobilisations Autres dettes d exploitation DETTES D'EXPLOITATION ET DIVERSES PRODUITS CONSTATES D'AVANCES TOTAL DES DETTES AUTRES REGULARISATIONS TOTAL PASSIF IsaCGA Dossier - CGAIBIC

12 ANALYSE FONCTIONNELLE DU BILAN FONDS DE ROULEMENT NET 30/06/ /06/2012 Actif immobilisé (A) : Variation N / N-1. Immos brutes (y compris frais d'étab.) : Charges à répartir et autres régularisations : Capitaux permanents (B) : Capitaux : Amortissements et provisions : Emprunts : FONDS DE ROULEMENT (B-A) : BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT NET 30/06/ /06/2012 Variation N / N-1 Actif circulant (C) : Stocks bruts : Clients bruts : Autres créances : Dettes à court terme (D) : Associés - Comptes courants :. Fournisseurs : Fournisseurs d'immobilisations :. Autres dettes : BESOINS EN FONDS DE ROULEMENT (C-D) : TRESORERIE NETTE 30/06/ /06/2012 Variation N / N-1 Fonds de roulement - Besoin : Trésorerie = Disponibilité + Valeurs mobilières de placement - Banques créditrices - Emprunts à CT IsaCGA Dossier - CGAIBIC

13 TABLEAU DE FINANCEMENT Au 01/07/2012, votre trésorerie était de Actions Incidence sur la trésorerie Négative Positive Résultat dégagé par l'activité Capacité d'autofinancement Exploitant(s) Prélèvements Apports Baisse des capitaux propres Hausse des capitaux propres Financement et investissement Charges à répartir Subventions d'investissements reçus Emprunts remboursés Emprunts réalisés Investissements Cessions des immobilisations Délais Créances clients et stocks Dettes fournisseurs Au 30/06/2013, votre trésorerie est de IsaCGA Dossier - CGAIBIC08B

14 DOSSIER DE PRÉVENTION ANALYSE SITUATION COMMERCIALE Du 01/07/2012 au 30/06/2013 N Du 01/07/2011 N -1 Du N -2 Secteur d'activité au 30/06/2012 au Chiffre d'affaires BFR EBE Variation des stocks Marge commerciale , , , , , , , Chiffre d'affaires BFR Secteur activité CA Secteur d'activité BFR EBE 873, Variation des stocks Secteur d'activité variations stocks Marge commerciale Secteur d'activité marge commerciale Commentaire sur la situation commerciale IsaCGA Dossier - CGAIBIC

15 Taux d'endettement Solvabilité CT Ration Emprunt LT / CT Crédit consenti aux clients Crédit accordé par les fournisseurs 30 25,24 Du 01/07/2012 au 30/06/2013 Alexandre de CGA CF DOSSIER DE PRÉVENTION ANALYSE SITUATION FINANCIÈRE N 25,24 3,85 59,31 120,45 33,44 Du 01/07/2011 N -1 au 30/06/ ,44 2,93 65,65 100,37 Du au N -2 Secteur d'activité ,85 2, Taux d'endettement Emprunt LT / CT Secteur d'activité solvabilité CT Solvabilité CT Secteur d'activité Taux d'endettement Secteur d'activité Ratio Emprunt LT / CT 120,45 100, ,31 65, Crédit consenti aux clients Crédit accordé par les fournisseurs Secteur d'activité Crédit consenti aux clients Secteur d'activité crédit accordé par les fournisseurs Commentaire sur l'analyse financière LES RATIOS FINANCIERS ET LEUR EVOLUTION Annuités d'emprunts / EBE :0 %. Il est stable par rapport à l'exercice précédent.(0 %). Frais financiers / EBE :1,98 %. Il est en augmentation de 1,47 % par rapport à l'exercice précédent.(0,51 %). Dettes à court terme / Produit d'exploitation :21,24 %. Il est en augmentation de 1,16 % par rapport à l'exercice précédent.(20,08 %). Le ratio de solvabilité à court terme est de 3,85. Plus ce ratio est supérieur à 1, plus il traduit la capacité de l'entreprise à pouvoir faire face à ses dettes à court terme. L'autonomie financière (capitaux propres / passif) exprime l'indépendance de l'entreprise vis à vis des tiers. Avec un ratio de 74,76 %, votre entreprise a une indépendance financière réduite vis à vis des tiers (banques, fournisseurs...). IsaCGA Dossier - CGAIBIC

16 DOSSIER DE PRÉVENTION ANALYSE SITUATION FINANCIÈRE Ce ratio était de 66,56% pour l'exercice précédent, ce qui traduit nne amélioration de votre autonomie financière sur cet exercice. IsaCGA Dosster- CGAIBIC17-16

17 DOSSIER DE PRÉVENTION ANALYSE SITUATION SOCIALE Du 01/07/2012 au 30/06/2013 N Du 01/07/2011 N -1 au 30/06/2012 Du N -2 au Secteur d'activité Charges sociales , ,21 0 Charges sociales Secteur d'activité charges sociales Commentaire sur l'analyse sociale Les charges sociales de l'exercice s'élèvent à 34876,12, elles sont en diminution de 10,5 % par rapport à l'exercice précédent (38538,21 ). Vous employez du personnel, si nécessaire, veuillez vous rapprocher de votre expert-comptable ou de votre conseil ou des organismes sociaux pour toute mise en place de dispositifs d'aides aux salariés. ANALYSE SITUATION PATRIMONIALE Aucune charge de redevance de crédit-bail sur cet exercice. Aucune charge de location sur cette période. Si vous projetez de cesser votre activité ou de transmettre votre outil de travail, veuillez en informer votre expertcomptable afin qu'il puisse vous aider ou vous mettre en relation avec un conseiller spécialisé. IsaCGA Dossier - CGAIBIC

18 DOSSIER DE PRÉVENTION SYNTHÈSE GÉNÉRALE Vos données sont évaluées avec les termes suivants : << correct >>, << à surveiller >> ou << risques >> Votre taux d'endettement s'élève à 25,24 % -> correct (inférieur à 50 %). La solvabilité à court terme est de 3,85 -> correct (supérieur à 0.8). Le taux EBE / produits d'exploitation s'élève à 40,12 % -> correct (supérieur à 30 %). Le fonds de roulement permet de couvrir 12,4 mois de charges -> correct (supérieur à 4). Entreprise saine. IsaCGA Dossier - CGAIBIC

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 3 PLACE ARNOLD BILAN ET COMPTE DE RESULTAT - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat C.D. 63 B.P. 4 67116 STRASBOURG-REICHSTETT 03 88

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux adps 18 bis rue de bruxelles 75009 paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Etats Financiers Bilan Actif adps Edition du 17/03/15 RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2014

Plus en détail

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010 F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013

COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 185 T AVENUE DE FABRON CZ MR GAUTHIER BERNARD COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat Le

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

Prévisionnel de Développement de Janvier 2011 à Décembre 2013

Prévisionnel de Développement de Janvier 2011 à Décembre 2013 Dossier prévisionnel Prévisionnel de Développement de Janvier 2011 à Décembre 2013 Société TEST 24 cours de la brocante BP 45 44100 NANTES Tel : 0240256767 Fax : 0240789029 Email : infos@test-sa.fr Monsieur

Plus en détail

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants :

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants : BILAN FONCTIONNEL Avoir une activité, générer des résultats, nécessite des moyens de production que l'on évalue en étudiant la structure de l'entreprise. L'étude de la structure financière va permettre

Plus en détail

Le tableau de financement

Le tableau de financement 1 ORGANISATION COMPTABLE Le tableau de financement Par Abderraouf YAICH Très souvent, le chef d entreprise s étonne des évolutions disconcordantes de ses résultats qui enregistrent une augmentation de

Plus en détail

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON Tel : 33 (0)1 30 83 91 70 Fax : 33 (0)1 30 83 91 71 7, rue du Parc de Clagny 78000 Versailles FRANCE 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON COMPTES CONSOLIDES Arrêté au 30 juin 2012

Plus en détail

COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation de l'ain

COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation de l'ain COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation de l'ain 13 ROUTE DE SEILLON 01000 BOURG EN BRESSE Bilan Association Présenté en Euros Période du 01/09/2013 au 31/08/2014 édité le 27/10/2014 COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation

Plus en détail

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes?

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Yves MARTIN-CHAVE Conseil financier ymc@innovatech.fr 06 27 28 53 34 innovatech-conseil.com Innovatech Conseil Les documents

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

- 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT

- 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT - 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT Objectif(s) : o Approfondissement du tableau de financement : Pré-requis : variation du Fonds de Roulement Net Global (F.R.N.G.) ; variation du Besoin

Plus en détail

MAISON DE QUARTIER DES CHAMPS ELYSEES

MAISON DE QUARTIER DES CHAMPS ELYSEES DES CHAMPS ELYSEES Place Troisdorf 91000 EVRY Comptes Annuels au : 31 décembre 2014 SIRET : 32631653600019 Action Expertise - SECE - Société d'expertise Comptable et de Conseils aux Entreprises 110, boulevard

Plus en détail

ANNEXE C. ÉLÉMENTS D'ANALYSE FINANCIÈRE

ANNEXE C. ÉLÉMENTS D'ANALYSE FINANCIÈRE Annexe C. Éléments d'analyse financière 143 ANNEXE C. ÉLÉMENTS D'ANALYSE FINANCIÈRE Résumé Cette annexe présente quelques éléments comptables qui peuvent servir à l'analyse financière des entreprises.

Plus en détail

Annexe A : Tableau des SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION

Annexe A : Tableau des SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION FINANCE D ENTREPRISE DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

- 06 - TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE DE L'ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES (O.E.C.)

- 06 - TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE DE L'ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES (O.E.C.) - 06 - TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE DE L'ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES (O.E.C.) Objectif(s) : Pré-requis : o Evaluation de la variation de trésorerie : activité, investissement, financement. o Connaitre

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE FINANCIERE. Pyrus

RAPPORT D ANALYSE FINANCIERE. Pyrus RAPPORT D ANALYSE FINANCIERE Pyrus 1. DESCRIPTION DE L ENTREPRISE : L objet de financement : Financer une phase technique pour valoriser des vieux arbres fruitiers issus de vergers afin de les transférer

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS

FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS S.A.R.L DANLE TP Bill NEEDMONEY 22 Rue de la Chaussée 49000 ANGERS Tél : 02 40 456 789 Fax : 02 23 234 432 E-mail : contact@danle-tp.fr Cabinet Expert Atlantique

Plus en détail

L'avis précise les informations qu'il convient notamment d'indiquer en annexe :

L'avis précise les informations qu'il convient notamment d'indiquer en annexe : L'AVIS DE L'ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES SUR LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE Hervé Stolowy, Professeur au Groupe HEC, diplômé d'expertise comptable L'avis n xx de l'oec "Le tableau des flux de trésorerie",

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE CHANEL. 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS

FONDATION D ENTREPRISE CHANEL. 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS FONDATION D ENTREPRISE CHANEL 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS Exercice du 18 juin 2011 au 31 décembre 2012 SOMMAIRE COMPTES ANNUELS ANNEXE 6 1. Faits caractéristiques

Plus en détail

LE BILAN FONCTIONNEL

LE BILAN FONCTIONNEL LE BILAN FONCTIONNEL Le bilan fonctionne est établi à partir du bilan comptable avant affectation du résultat. Il est un outil d'analyse de l'entreprise. 1. LES OBJECTIFS DE L ANALYSE FONCTIONNELLE DU

Plus en détail

BILAN ACTIF 9 090.00 34 704.56 34 704.56 9 090.00 70 000.00 53.97 70 053.97 9 090.00 104 758.53

BILAN ACTIF 9 090.00 34 704.56 34 704.56 9 090.00 70 000.00 53.97 70 053.97 9 090.00 104 758.53 BILAN ACTIF ACTIF Eercice N Eercice N-1 20/06/2013 12 20/06/2012 11 Brut Amortissements et Provisions Net Net Ecart N / N-1 Euros % IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'établissement Frais de recherche

Plus en détail

-12 Résultat net de l'exercice (excédent ou déficit Poste Résultat des l'exercice (excédent) 12000 Poste Résultat de l'exercice (déficit) 12900

-12 Résultat net de l'exercice (excédent ou déficit Poste Résultat des l'exercice (excédent) 12000 Poste Résultat de l'exercice (déficit) 12900 -10 Fonds associatifs et réserves Poste Fonds associatifs sans droit de reprise 102000 Poste Valeur du patrimoine intégré 102100 Poste Fonds statutaires (à déclarer en fonction des statuts) 102200 Poste

Plus en détail

Dossier Financier. La première partie décrit les hypothèses de fonctionnement retenues que ce soit d un point de vue organisationnel ou financier.

Dossier Financier. La première partie décrit les hypothèses de fonctionnement retenues que ce soit d un point de vue organisationnel ou financier. Dossier Financier Ce dossier complète notre dossier économique en apportant un éclairage financier sur notre projet. Il s appuie sur l organisation que nous avons mise en place et sur l expérience de démarrage

Plus en détail

- - Créances sur les établissements de crédit et. chèques postaux

- - Créances sur les établissements de crédit et. chèques postaux BILAN AU 31 DÉCEMBRE 2005 ACTIF DEC 2005 DEC 2004 PASSIF DEC 2005 DEC 2004 Valeurs en caisse,banques centrales, Trésor public, Banques centrales, Trésor public, Servicesdes 197 427 113 253 Service des

Plus en détail

Définitions des principaux concepts

Définitions des principaux concepts Définitions des principaux concepts Achats de marchandises : achats de marchandises destinées à être revendues en l état. Achats de matières premières : achats de produits incorporés aux constructions.

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

- 04 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 1. charges calculées et charges décaissées, produits calculés et produits encaissés.

- 04 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 1. charges calculées et charges décaissées, produits calculés et produits encaissés. - 04 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 1 Objectif(s) : o Evaluation de la variation de la trésorerie d'exploitation ; o Encaissements et décaissements. Pré-requis : o Etre capable de distinguer

Plus en détail

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif. Dossier 1 - Diagnostic financier

DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif. Dossier 1 - Diagnostic financier DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif Dossier 1 - Diagnostic financier 1. Intérêt des tableaux de flux de trésorerie - Analyse de l évolution de la trésorerie Les tableaux de flux

Plus en détail

Assoc. LIGUE RHONE ALPES VOLLEY BALL

Assoc. LIGUE RHONE ALPES VOLLEY BALL 61, quai Riondet B.P 353 38204 VIENNE Cédex tél : 04 74 78 41 41 e-mail : dleconseil@orange.fr http://dlesur-expertise.expert-infos.com David LESUR Expert-Comptable Commissaire aux comptes 35 rue Docteur

Plus en détail

Recueil de formules. Franck Nicolas

Recueil de formules. Franck Nicolas Recueil de formules Nous avons répertorié dans cette section, les différentes formules expliquées tout au long de cet ouvrage, afin de vous permettre de trouver rapidement l opération que vous souhaitez

Plus en détail

Documents comptables : bilan, compte de résultat et annexe

Documents comptables : bilan, compte de résultat et annexe Documents comptables : bilan, compte de résultat et annexe La fin de l'année, pour les trésoriers, rime avec synthèse comptable. Trois documents doivent être produits. Les deux premiers (bilan et compte

Plus en détail

Dossier Financier 2015

Dossier Financier 2015 COMITE DEPARTEMENTAL HANDBALL YVELINES Dossier Financier 2015 La France, Une terre de handball Siège : 7 passage Paul Langevin, 78370 Plaisir Tél : 01 30 54 09 60 Fax : 01 34 81 19 52 Site internet : www.comite78-handball.org

Plus en détail

THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT

THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT UFR SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES COURS DE GESTION ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 INTERVENANT : Isabelle Kei Boguinard THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT SENS ET PORTEE DE L ETUDE

Plus en détail

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion 1. Rappel : la trésorerie dans l analyse fonctionnelle Au 31/12/N, la SA Unibois présente les comptes synthétiques suivants : Bilan au 31 décembre N (en

Plus en détail

Exercices. financière. d analyse. 5 e édition 2010-2011. avec corrigés détaillés. Béatrice et Francis Grandguillot

Exercices. financière. d analyse. 5 e édition 2010-2011. avec corrigés détaillés. Béatrice et Francis Grandguillot Exercices d analyse financière avec corrigés détaillés Béatrice et Francis Grandguillot 5 e édition 2010-2011 Béatrice et Francis GRANDGUILLOT sont professeurs de comptabilité-gestion et de fiscalité dans

Plus en détail

Bilan actif. Document fin d'exercice

Bilan actif. Document fin d'exercice Bilan actif Sage 100 Comptabilité i7 pour SQL Server 7.72 Date de tirage 21/10/14 à 19:15:40 Page : 1 Valeurs brutes Amortis. et provisions Immobilisations corporelles 4 267,36 Eu 3 046,29 Eu 1 221,07

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional OCTOBRE 2010 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france SOUTIEN REGIONAL EN FAVEUR DE LA LUTTE CONTRE

Plus en détail

C V 1 Extrait du Plan Comptable Général

C V 1 Extrait du Plan Comptable Général C.V Extrait du Plan Comptable Général C V 1 Extrait du Plan Comptable Général Sont reproduits les seuls comptes détaillés dans ce cours ou ceux qui nous semblent compréhensibles. Les comptes spécifiques

Plus en détail

ANALYSE FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ DE GESTION DUT - GEA

ANALYSE FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ DE GESTION DUT - GEA ANALYSE FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ DE GESTION DUT - GEA Sommaire Partie 1 : Analyse des documents de synthèse Cours 1 - Soldes Intermédiaires de Gestion... 3 Cas 1-1 : Marie (SIG sans retraitement)...

Plus en détail

Ratios sectoriels. Dossier exemple. Dossier exemple-caroline. Références du dossier : Date : 24/09/2012 Auteur : Caroline

Ratios sectoriels. Dossier exemple. Dossier exemple-caroline. Références du dossier : Date : 24/09/2012 Auteur : Caroline Ratios sectoriels Dossier exemple Références du dossier : Date : 24/09/2012 Auteur : Caroline Dossier exemple-caroline 1 P a g e SOMMAIRE LE BENCHMARKING SECTORIEL 5 RENTABILITE & PRODUCTIVITE 6 PRODUCTION

Plus en détail

Plan comptable marocain www.lacompta.org

Plan comptable marocain www.lacompta.org Plan comptable marocain www.lacompta.org Comptabilité pour étudiants et professionnels Raccourcies : cliquez sur un compte pour afficher ses sous comptes CLASSE 1 : COMPTES DE FINANCEMENT PERMANENT 11

Plus en détail

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel L analyse fonctionnelle du bilan Fiche 1 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan fonctionnel Le bilan fonctionnel permet une lecture directe de l équilibre financier du bilan. Le retraitement

Plus en détail

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Paris, le 14 février 2014 8h Information réglementée C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Indicateurs clés : Loyers IFRS à 43,3 M (+12,1%)

Plus en détail

DESTINATAIRE = OPE REGION

DESTINATAIRE = OPE REGION DESTINATAIRE = OPE REGION REGION = SUD EST RESTAUMARCHE N 30342 DATE D'OUVERTURE : 29/10/1991 DATE PASSAGE POIVRE ROUGE : SOCIETE : SAS COKEYA VILLE : ALES ADHERENT : M. DEMAZURE CABINET D'EXPERTISE COMPTABLE

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013

COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013 COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013 1, cours Xavier Arnozan 33000 BORDEAUX BILAN ACTIF 31/12/2013 31/12/2012 Brut Amort.dépréciat. Net Net Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE

Plus en détail

ASSOCIATION F.N.A.S.S.

ASSOCIATION F.N.A.S.S. Comptes annuels ASSOCIATION F.N.A.S.S. 12 RUE DE CAMBRAI - CS80011 59046 LILLE CÉDEX Exercice clos le 31 décembre 2013 SIRET : 783 713 688 00084 ASSOCIATION F.N.A.S.S. Exercice clos le 31 décembre 2013

Plus en détail

Plan comptable des associations et fondations

Plan comptable des associations et fondations Plan comptable des associations et fondations Classe 1 - Comptes de capitaux Classe 2 Comptes d immobilisations Classe 3 Comptes de stocks Classe 4 Comptes de tiers Classe 5 Comptes financiers Classe 6

Plus en détail

LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS

LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS R Cordier LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS 1 ) Le bouclage de la construction budgétaire Chaque entreprise se doit d'anticiper ses flux financiers afin d'assurer sa solvabilité

Plus en détail

Titre du Projet. Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires

Titre du Projet. Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires Titre du Projet Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires 2 Concours 2009 2010 des meilleurs plans d affaires Exemple

Plus en détail

Analyse Financière. Séance 1/ L'information comptable et la lecture financière du bilan

Analyse Financière. Séance 1/ L'information comptable et la lecture financière du bilan Analyse Financière Module de 27h. Projets de groupe ( analyse financière de quelques entreprises du CAC40 ). CC : 40% Participation (20%), contrôle intermédiaire (40%), projet à rendre ( 40% ) CF : 60%

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SOMMAIRE

RAPPORT FINANCIER SOMMAIRE RAPPORT FINANCIER COMITE REGIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF MAISON DES SPORTS 44 RUE ROMAIN ROLLAND BP 90 312 44103 NANTES CEDEX 4 Exercice du 01/01/2014 au 31/12/2014 Les montants figurant sur ces documents

Plus en détail

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS Nomenclature des comptes

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS Nomenclature des comptes PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS Nomenclature des comptes Ce Plan Comptable des Associations est extrait du Plan Comptable Général 1999 et il intègre les nouveaux comptes issus de l'arrêté du 8avril 1999

Plus en détail

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE 1 LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10. Capitaux propres 106. Réserves 107. Capital 108. Compte de l'exploitant

Plus en détail

2014 CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10 : FONDS ASSOCIATIFS ET RESERVES

2014 CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10 : FONDS ASSOCIATIFS ET RESERVES Liste des comptes du plan de référence spécifique à Eglise Evangélique Luthérienne de France (Inspection de Paris) pour l'année 2014 CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10 : FONDS ASSOCIATIFS ET RESERVES 1021

Plus en détail

Plan d'édition ADGV UNION EXERCICE 2010 - BILAN ACTIF

Plan d'édition ADGV UNION EXERCICE 2010 - BILAN ACTIF Plan d'édition ADGV UNION EXERCICE 2010 - BILAN ACTIF IMMOB. INCORPORELLES 0.00 Concessions, Brevets et Droits Similaires 5 352.10 20532000 LOGICIELS 5 352.10 Amortissements et Provisions Concessions,

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES 2011

COMPTES CONSOLIDES 2011 COMPTES CONSOLIDES 2011 Les chiffres clés 2011 Développement Patrimoine au 31/12/2011 Livraisons 2011 En cours de construction 2011 Projets en étude au 31/12/2011 59 904 logements 1 198 logements 2 054

Plus en détail

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 GROUPE NSE INDUSTRIES Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 BILAN (en milliers d euros) ACTIF Note 30/06/14 30/06/13 Ecarts d'acquisition 1 3 872 3 972 Immobilisations

Plus en détail

672ZA Auxiliaires d'assurances

672ZA Auxiliaires d'assurances STATISTIQUES PROFESSIONNELLES 23 672ZA Auxiliaires d'assurances EVOLUTION ANNEES 23 / 22 / 21 23 22 21 CHIFFRE D'AFFAIRES 88 62 Nombre d'entreprises 53 8 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 1,, 1,

Plus en détail

ADVANS Cameroun SA. Rapport du Commissaire aux Comptes au Conseil d'administration

ADVANS Cameroun SA. Rapport du Commissaire aux Comptes au Conseil d'administration ADVANS Cameroun SA Rapport du Commissaire aux Comptes au Conseil d'administration Rapport présenté en application de l article 715 de l acte uniforme OHADA relatif au droit des sociétés commerciales et

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

ANNEXE - REGLES ET METHODES COMPTABLES -

ANNEXE - REGLES ET METHODES COMPTABLES - Page : 1 - REGLES ET METHODES COMPTABLES - Permanence des méthodes Changements de méthode : Les engagemetns de retraite sont comptabilisés, désormais, en incluant les charges sociales. La régularisation

Plus en détail

2. La définition du chiffre d affaires prévisionnel, traduisant par secteur, l estimation du volume d activité raisonnablement réalisable;

2. La définition du chiffre d affaires prévisionnel, traduisant par secteur, l estimation du volume d activité raisonnablement réalisable; Le plan financier (Pacioli N 87) 1. Le Tableau de financement Le tableau de financement est un outil conçu spécialement pour assurer l équilibre "besoins-ressources" de l entreprise pour une politique

Plus en détail

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Sommaire PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Thème 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise 15 1 Bilan de départ simplifié 15 2 Bilans successifs et détermination

Plus en détail

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé Loi1901.com présente : Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes

Plus en détail

SYSTEME COMPTABLE OHADA 361. Il en est de même pour les "travaux en cours" (bâtiment notamment). 2. Progressivité (modularité) des corrections

SYSTEME COMPTABLE OHADA 361. Il en est de même pour les travaux en cours (bâtiment notamment). 2. Progressivité (modularité) des corrections SYSTEME COMPTABLE OHADA 361 Il en est de même pour les "travaux en cours" (bâtiment notamment). c) Durant l'exercice, l'entreprise n'a ni acquis ni revendu d'équipements pour des montants significatifs,

Plus en détail

454DB Serrurerie et menuiserie métallique

454DB Serrurerie et menuiserie métallique 5DB Serrurerie et menuiserie métallique EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 2003 2002 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES 17 15 182 Nombre d'entreprises 181 1 59 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00 100,00

Plus en détail

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78)

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) 1 ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) Le Président du gouvernement de la Polynésie française, Sur le rapport

Plus en détail

Chapitre 3 L interprétation des documents financiers et la planification financière

Chapitre 3 L interprétation des documents financiers et la planification financière Chapitre 3 L interprétation des documents financiers et la planification financière Réponses aux Questions et problèmes 1. Actif Passif Actif immobilisé Capitaux propres Machines 46 000 Capital social

Plus en détail

C IV 3 Les documents de synthèse (présentation simplifiée)

C IV 3 Les documents de synthèse (présentation simplifiée) C IV 3 Les documents de synthèse (présentation simplifiée) Voici les documents de synthèse conformes au Plan Comptable Général. Pour les rendre accessibles, nous n en avons reproduit que les lignes rencontrées

Plus en détail

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière Plan Le bilan - présentation et signification des postes Structure en grandes masses - Le BFR Les ratios de structure

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER ANNUEL

RAPPORT FINANCIER ANNUEL RAPPORT FINANCIER ANNUEL Exercice 2013-2014 RAPPORT FINANCIER ANNUEL Exercice 2013-2014 Sommaire Attestation du dirigeant... 3 Comptes Sociaux... 4 Comptes Consolidés Groupe... 24 Rapports des Commissaires

Plus en détail

Les soldes intermédiaires de gestion

Les soldes intermédiaires de gestion Les soldes intermédiaires de gestion Fiche 1 Objectifs Savoir définir, calculer et interpréter les soldes intermédiaires de gestion. Connaître les principaux retraitements des SIG. Pré-requis Notions sur

Plus en détail

ANALYSE FINANCIERE RETROSPECTIVE (2005-2009) SICTOBA. Mai 2010

ANALYSE FINANCIERE RETROSPECTIVE (2005-2009) SICTOBA. Mai 2010 ANALYSE FINANCIERE RETROSPECTIVE () SICTOBA Mai 2010 Pascal HEYMES Stratorial Finances Agence de Montpellier 2, rue des Arbousiers 34070 MONTPELLIER Tél. : 04 99 61 47 05 - Fax : 04 99 61 47 09 www.stratorial-finances.fr

Plus en détail

BILAN (Exprimé en dinars) Exercice clos au 31 décembre Notes n n-1

BILAN (Exprimé en dinars) Exercice clos au 31 décembre Notes n n-1 Modèle du Bilan (ntreprise)... BILAN (xprimé en dinars) xercice clos au 31 décembre Notes n n-1 Actifs Actifs non courants Actifs immobilisés Immobilisations incorporelles Moins : amortissements () ()

Plus en détail

EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010

EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010 1 EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010 S O M M A I R E COMPTES CONSOLIDES Bilan consolidé...4 Compte de résultat consolidé...6 Tableau de flux de trésorerie consolidé...7 NOTES ANNEXES

Plus en détail

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Particulièrement utiles pour évaluer la capacité

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES. Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité.

GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES. Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité. GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES Actif : (partie gauche d'un bilan) Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité. Action : Titre de propriété d'une fraction

Plus en détail

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES - 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES Objectif(s) : o o Pré-requis : o Modalités : Relation Besoin en Fonds de Roulement (B.F.R.) et Chiffre d'affaires (C.A.), Eléments variables

Plus en détail

11 e édition. 2011-2012 À jour des nouveautés du Plan comptable et des textes fiscaux. Béatrice et Francis GRANDGUILLOT.

11 e édition. 2011-2012 À jour des nouveautés du Plan comptable et des textes fiscaux. Béatrice et Francis GRANDGUILLOT. Principes de la modélisation comptable Analyse comptable des opérations courantes Analyse comptable des opérations de fin d'exercice Analyse financière des tableaux de synthèse 11 e édition 2011-2012 À

Plus en détail

PLAN COMPTABLE MAROCAIN

PLAN COMPTABLE MAROCAIN sommaire PLAN COMPTABLE MAROCAIN Mohammed ABOUTAHIR Professeur de l'enset de Mohammedia Classe 1 : Comptes de financement permanent Classe 2 : Comptes d'actif immobilisé Classe 3 : Comptes d'actif circulant

Plus en détail

Examen décembre 1994

Examen décembre 1994 Examen décembre 1994 QUESTION REDIGEE Temps conseillé: 2 heure 30 minutes noté sur 100 points ENONCE: FRANCOTRANS SA, entreprise de transport public de marchandises, ayant l usage de 15 ensembles identiques

Plus en détail

RAPPORT COMPLET D EXPERTISE

RAPPORT COMPLET D EXPERTISE RAPPORT COMPLET D EXPERTISE 1 1 e partie : RAPPORT D'ANALYSE FINANCIERE 2 SOMMAIRE DU RAPPORT SYNTHESE DES FORCES ET FAIBLESSES... 4 FORCES de l'entreprise... 4 FAIBLESSES de l'entreprise... 4 COMMENTAIRES

Plus en détail

CHAPITRE 9 : SYSTEME MINIMAL DE TRESORERIE

CHAPITRE 9 : SYSTEME MINIMAL DE TRESORERIE 423 CHAPITRE 9 : SECTION 1 : PRINCIPE DU SYSTEME MINIMAL DE TRESORERIE Les très petites entreprises (T.P.E.), dont le chiffre d'affaires ne dépasse pas les seuils fixés par le présent Acte uniforme, distincts

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

BUSINESS PLAN BANQUE ET CAISSE D'EPARGNE DE L'ETAT LUXEMBOURG

BUSINESS PLAN BANQUE ET CAISSE D'EPARGNE DE L'ETAT LUXEMBOURG BUSINESS PLAN BANQUE ET CAISSE D'EPARGNE DE L'ETAT LUXEMBOURG SOMMAIRE 1. L'ENTREPRISE 2. DESCRIPTION DU PROJET 3. DIAGNOSTIC DE L'ENTREPRISE 4. PLAN DE FINANCEMENT 5. PLAN D'EXPLOITATION PREVISIONNEL

Plus en détail

-Règles et méthodes comptables - (Décret n 83-1020 du 29-11-1983 - articles 7, 21, 24 début, 24-1, 24-2 et 24-3)

-Règles et méthodes comptables - (Décret n 83-1020 du 29-11-1983 - articles 7, 21, 24 début, 24-1, 24-2 et 24-3) -Règles et méthodes comptables - (Décret n 83-1020 du 29-11-1983 - articles 7, 21, 24 début, 24-1, 24-2 et 24-3) ANNEXE AU BILAN ET AU COMPTE DE RESULTAT Les conventions générales comptables ont été appliquées,

Plus en détail

Cultivez vos états financiers Récoltez un trésor d informationd

Cultivez vos états financiers Récoltez un trésor d informationd Cultivez vos états financiers Récoltez un trésor d informationd présenté par: Claude St-Louis SCF de l UPA du Centre-du-Québec Gatineau, le 29 janvier 2011 Quelles sont les interrogations des dirigeants?

Plus en détail

Plan comptable français www.lacompta.org

Plan comptable français www.lacompta.org Plan comptable français www.lacompta.org Comptabilité pour étudiants et professionnels CLASSE 1 : www.lacompta.org COMPTES DE CAPITAUX 10. Capital et réserves 101. Capital 1011. Capital souscrit - non

Plus en détail

Comptes Consolidés 30/06/2014

Comptes Consolidés 30/06/2014 Comptes Consolidés 30/06/2014 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional <%moiscx%>

Rapport pour la commission permanente du conseil régional <%moiscx%> Rapport pour la commission permanente du conseil régional Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france LA POLITIQUE REGIONALE POUR LES PERSONNES EN SITUION DE

Plus en détail

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie 1 Plan (Chapitre 13 de l ouvrage de référence) Introduction Le tableau des flux de trésorerie : principes généraux Méthodologie

Plus en détail

états FINANCIERS ARRêTéS AU 31 DéCEMBRE 2013

états FINANCIERS ARRêTéS AU 31 DéCEMBRE 2013 états FINANCIERS ARRêTéS AU 31 DéCEMBRE 2013 SOCIETE DE GESTION DES PARTICIPATIONS DE L ETAT TOURISME & HOTELLERIE ENTREPRISE DE GESTION HOTELIERE CHAINE EL AURASSI SOCIETE PAR ACTIONS AU CAPITAL DE 1.500.000.000

Plus en détail

L ETUDE FINANCIERE. A quoi servent ces outils?

L ETUDE FINANCIERE. A quoi servent ces outils? Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS L ETUDE FINANCIERE L étude financière est une analyse qui permet de faire apparaître l ensemble

Plus en détail