ANALYSE FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ DE GESTION DUT - GEA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANALYSE FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ DE GESTION DUT - GEA"

Transcription

1 ANALYSE FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ DE GESTION DUT - GEA Sommaire Partie 1 : Analyse des documents de synthèse Cours 1 - Soldes Intermédiaires de Gestion... 3 Cas 1-1 : Marie (SIG sans retraitement) Cas 1-2 : Blandine (SIG avec retraitement) Cas 1-3 : François (SIG avec et sans retraitement) Cours 2 - Capacité d autofinancement Cas 2-1 : Alexandre (CAF sans retraitement) Cas 2-2 : Bernard (CAF avec retraitement) Cas 2-3 : Régine (CAF sans et avec retraitement) Cours 3 - Bilan fonctionnel Cas 3-1 : Yves (Bilan fonctionnel sans retraitement hors bilan) Cas 3-2 : Chantal (Bilan fonctionnel avec retraitement hors bilan) Cas 3-3 : Jean (Bilan fonctionnel avec retraitement hors bilan) Cours 4 - FRNG, BFR, ratios et ETE Cas 4-1 : Éric (Ratios significatifs) Cas 4-2 : Laurence (Ratios et graphiques) Cas 4-3 : Didier (ETE) Cas 4-4 : Sylvain (Tableaux de l annexe, bilans fonctionnels et calcul de la CAF) Cas 4-5 : Cécile (Cas de synthèse) Cas 4-6 : Valérie (Cas de synthèse)

2 Partie 2 : Calcul et analyse des coûts Cours 5 - Le coût complet : les coûts Cas 5-1 : Paloma (Initiation à la comptabilité analytique) Cas 5-2 : Charleen (Calcul de coûts simples) Cas 5-3 : Emma (Calcul de coûts sans stock) Cas 5-4 : Robert (Inventaire permanent des stocks) Cas 5-5 : Simon (Calcul de coûts sans tableau de répartition des charges indirectes) Cas 5-6 : Grégory (Charges non incorporables et éléments supplétifs) Cas 5-7 : Detrait (Calcul de coût complet) Cours 6 - Le coût complet : le traitement des charges Cas 6-1 : Olbia (Choix des unités d œuvre) Cas 6-2 : Construiecolo (Calcul de coûts avec tableau de répartition sans prestations réciproques) Cas 6-3 : Blanmisseran (Méthode des coûts complets avec tableau de répartition des charges indirectes sans prestations réciproques) Cas 6-4 : Jade (Tableau de répartition des charges indirectes sans prestations réciproques) Cours 7 - Le coût complet : les calculs fondamentaux Cas 7-1 : Tiphaine (Coût par commandes avec en-cours) Cas 7-2 : Lepan (Tableau de répartition des charges indirectes avec prestations réciproques) Cas 7-3 : Wilfried (Calcul des coûts avec déchets) Cas 7-4 : Zoé (En-cours et déchets) Cas 7-5 : Recyclvet (Les déchets) Cas 7-6 : Tolusse (Calcul des coûts avec en-cours) Cas 7-7 : Gilbert (Détermination des coûts et résultats avec en-cours et déchets) Cours 8 - Les coûts partiels Cas 8-1 : Hospitonie partie 1 (Direct costing) Cas 8-2 : Cédric et Cie partie 1 (Direct costing) Cours 9 - Le seuil de rentabilité Cas 9-1 : Hospitonie partie 2 (Seuil de rentabilité) Cas 9-2 : Cédric et Cie partie 2 (Seuil de rentabilité) Cas 9-3 : Plavi (Seuil de rentabilité) Cas 9-4 : Robert (Seuil de rentabilité) Cas 9-5 : Ramier (Direct costing et seuil de rentabilité) Cas 9-6 : Anselme (Seuil de rentabilité) Cas 9-7 : Autem (Coût variable - Compte d exploitation différentiel - Seuils de rentabilité) Cas 9-8 : Céline (Direct costing - Seuil de rentabilité) Cas 9-9 : G & M (Direct costing - Seuil de rentabilité (activité irrégulière)) Cas 9-10 : Mécano (Direct costing - Seuil de rentabilité) Cas 9-11 : Fourier (Seuil de rentabilité et perspectives) Édouard COCHE - Hugues JENNY

3 Soldes intermédiaires de gestion Cours n 1 1. Introduction La comptabilité générale permet, par le biais des enregistrements en cours d exercice et des enregistrements en fin d exercice (écritures d inventaire), de présenter les comptes annuels encore appelés documents de synthèse et comportant le bilan, le compte de résultat et l annexe. Ces documents présentent la synthèse des charges et des produits de l exercice (compte de résultat) et des éléments d actifs et de passifs composant le patrimoine de l entreprise (bilan). Afin d être utile au chef d entreprise, aux associés, aux partenaires financiers, aux banquiers, aux organismes prêteurs, à l État il est nécessaire de réaliser une analyse plus approfondie de ces documents : À partir du compte de résultat : - Analyse fonctionnelle (compte de résultat fonctionnel). - Analyse différentielle (marge sur coût variable). - Analyse économique (SIG ; CAF). À partir du bilan : - Bilan comptable condensé. - Bilan fonctionnel condensé. - Bilan financier condensé. - Fonds de roulement, besoin en fonds de roulement. - Tableaux de financement. 2. Analyse du compte de résultat : les SIG Le compte de résultat distingue le résultat net en 3 parties : - Résultat d exploitation. - Résultat financier. - Résultat exceptionnel. Le PCG a prévu à l aide du tableau des SIG, une analyse plus détaillée du résultat en distinguant 9 marges. Le passage et les calculs relatifs à ces marges sont détaillés dans le tableau suivant (voir page suivante) Exemple : Entreprise HUGO FRAIS La société «Hugo Frais» est spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de produits surgelés. Petite PME en plein développement, elle s approvisionne en fruits et légumes qu elle congèle pour ensuite les utiliser dans la fabrication de desserts glacés, de plats préparés surgelés Elle réalise également la vente directe de produits surgelés non fabriqués par ses ateliers (sur commande). Par exemple : des glaces, des fruits exotiques surgelés, des médicaments à conserver au froid d où l utilisation des trois taux de TVA en vigueur. Le compte de résultat de l entreprise HUGO FRAIS (système développé) et le tableau des éléments hors bilan vous sont remis (pages suivantes). Il vous est demandé de compléter le tableau des SIG avec les informations fournies dans ces annexes. 3

4 Le principe est de décomposer le compte de résultat de la façon suivante : Charges exceptionnelles 6 Résultat exceptionnel Produits exceptionnels t Consommation en provenance de tiers 6 Marge commerciale Coût d achat des marchandises vendues 1 Marge commerciale Ventes de marchandises 2 Dotation exploitation P Autres charges { EBE Impôts et taxes 8 Charges de personnel 9 Excédent brut d exploitation (EBE) Valeur ajoutée Subvention exploitation 7 Valeur ajoutée Production de l exercice Production de l exercice Production vendue 3 Production stockée 4 Production immobilisée 5 Impôt sur les bénéfices 8 Résultat exceptionnel Participation u Résultat net comptable Résultat courant avant impôt Charges financières w Résultat courant avant impôt Résultat exploitation Produits financiers e Résultat exploitation Reprise et transfert de charges } Autres produits 3 1 Comptes Comptes Comptes 70 (sauf 707) 709 (sauf 7097) 4 Comptes Comptes 72 6 Comptes 60 (sauf 607) 609 (sauf 6097) (sauf 6087) (sauf 6037) Comptes 74 8 Comptes 63 9 Comptes 64 P Comptes 681 { Comptes 65 } Comptes Comptes 75 w Comptes e Comptes Comptes t Comptes Comptes 695 u Comptes 691 4

5 Compte de résultat de la société Hugo Frais Charges d'exploitation : CHARGES (hors taxes) Exercices N Exercice N-1 Totaux partiels Totaux partiels Coût d'achat des marchandises vendues dans l'exercice Achats de marchandises (a) Variation des stocks de marchandises (b) Consommations de l'exercice en provenance de tiers Achats stockés d'approvisionnements (a) : - matières premières autres approvisionnements Variation des stocks d'approvisionnements (b) Achats de sous-traitances Achats non stockés de matières et fournitures Services extérieurs : - personnel extérieur loyers en crédit-bail (c) autres Impôts, taxes et versements assimilés Sur rémunérations Autres Charges de personnel Salaires et traitements Charges sociales Dotations aux amortissements et aux provisions Sur immobilisations : dotations aux amortissements Sur immobilisations : dotations aux dépréciations Sur actif circulant : dotations aux dépréciations 870 Dotations aux provisions Autres charges (II) TOTAL I Charges financières (III) Dotations aux amortissements, dépréciations et provisions 905 Intérêts et charges assimilées Différences négatives de change Charges nettes sur cessions de valeurs mobilières de placement Charges exceptionnelles (IV) Sur opérations de gestion 140 Sur opérations en capital : - valeurs comptables des éléments d actifs cédés autres Dotations aux amortissements, dépréciations et provisions : - dotations aux provisions réglementées dotations aux amortissements, dépréciations et provisions. 630 Participation des salariés aux résultats (V) Impôts sur les bénéfices (VI) Solde créditeur = bénéfice TOTAL GÉNÉRAL (a) Y compris droits de douane. (b) Stock initial moins stock final : montant de la variation en moins entre parenthèses ou précédé du signe (-). (c) Y compris - redevances de crédit-bail mobilier - redevances de crédit-bail immobilier

6 Compte de résultat de la société Hugo Frais PRODUITS (hors taxes) Exercices N Exercice N-1 Totaux partiels Totaux partiels Produits d'exploitation : Ventes de marchandises Production vendue Ventes Travaux Prestations de services Montant net du chiffre d'affaires dont à l'exportation :... Production stockée (a) En-cours de production de biens (a) En-cours de production de services (a) Produits (a) Production immobilisée Subventions d'exploitation Reprises sur dépréciations, provisions (et amortissements) Transferts de charges Autres produits TOTAL I (II) Produits financiers (III) De participation 105 D'autres valeurs mobilières de créances de l'actif immobilisé Autres intérêts et produits assimilés Reprises sur dép. et provisions, transfert de charges financières 60 Différences positives de change Produits nets sur cessions de valeurs mobilières de placement Produits exceptionnels (IV) Sur opérations de gestion 267 Sur opérations en capital : - produits des cessions d'éléments d'actif subventions d'investissement virées au résultat - autres Reprises sur dép. et provisions, transferts de charges exceptionnelles Solde débiteur = perte TOTAL GÉNÉRAL (a) Stock final moins stock initial : montant de la variation en moins entre parenthèses ou précédé du signe (-). TABLEAU DES ÉLÉMENTS HORS BILAN N - 1 N Crédit-bail : Valeur d'origine des biens loués en crédit-bail Valeur de rachat des biens loués en crédit-bail Redevances annuelles Durée des contrats (en années) 5 5 Nombre d'années écoulées au 31/ Effets escomptés non échus :

7 Tableau des soldes intermédiaires de gestion (sans retraitement) Produits (colonne 1) Charges (colonne 2) Soldes intermédiaires (colonne 1 - colonne 2) Ventes de marchandises Coût d'achat des marchandises vendues Marge commerciale Production vendue Production stockée ou déstockage de production (a) 0 Production immobilisée Production de l'exercice Production de l'exercice Marge commerciale Consommation de l'exercice en provenance de tiers Valeur ajoutée Valeur ajoutée Impôts, taxes et versements assimilés (b) Subventions d'exploitation Charges de personnel Excédent brut (ou insuffisance brute) d'exploitation Excédent brut d'exploitation ou Insuffisance brute d'exploitation Reprises sur charges et transferts de charges Dotations aux amort., dép. et provisions Autres produits 200 Autres charges Résultat d'exploitation Résultat d'exploitation (bénéfice) ou Résultat d'exploitation (perte) Produits financiers 165 Charges financières Résultat courant avant impôts Produits exceptionnels Charges exceptionnelles Résultat exceptionnel Résultat courant avant impôts (bénéfice) ou Résultat courant avant impôts (perte) Résultat exceptionnel (bénéfice) ou résultat exceptionnel (perte) Participation des salariés Impôts sur les bénéfices Résultat de l'exercice (c) Produits des cessions d'éléments d'actifs Valeur comptable des éléments cédés Plus-values et moins-values sur cessions d'éléments d'actif 758 N (a) En déduction des produits dans le compte de résultat. (b) Pour le calcul de la valeur ajoutée, sont assimilés à des consommations externes, les impôts indirects à caractère spécifique inscrits au compte 635 «Impôts, taxes et versements assimilés» et acquittés lors de la mise à la consommation de biens taxables. (c) Soit total général des produits - total général des charges. 7

8 2.2. Signification des SIG Outre les soldes suivants, notons l intérêt de la connaissance du chiffre d affaires qui demeure l indicateur de l activité de l entreprise et de son évolution Marge commerciale Elle mesure la marge sur les activités de négoce (ventes de marchandises). C est un indicateur très important pour mesurer la performance économique des entreprises commerciales Production de l exercice Elle mesure l effort de production des entreprises ayant une activité industrielle de transformation ou de prestation de services. La production est un indicateur de l activité réelle de l entreprise. Notons que son évaluation n est pas homogène car la production vendue est comptabilisée au prix de vente alors que la production stockée et la production immobilisée sont chiffrées au coût de production Valeur ajoutée Elle mesure la richesse créée par l entreprise. C est-à-dire l accroissement de valeur donnée par l entreprise aux biens et services en provenance de tiers à l aide de ses facteurs de production. La valeur ajoutée est un indicateur de performance qui rend compte du poids économique de l entreprise. Elle caractérise en outre le degré d intégration des activités ; plus une entreprise assume de stades d une production, plus sa valeur ajoutée tend à être importante Excédent brut d exploitation Il mesure la performance économique de l entreprise. C est la part de valeur ajoutée qui revient à l entreprise et aux apporteurs de capitaux. La performance économique mesurée par l excédent brut d exploitation est indépendante des choix de l entreprise en matière d amortissement, de la manière dont l entreprise est financée et des opérations exceptionnelles réalisées durant l exercice. En cela, elle est reconnue comme un excellent indicateur de la performance industrielle et commerciale de l entreprise Résultat d exploitation C est la différence entre les produits et les charges d exploitation y compris les charges et produits calculés et les autres charges et produits de gestion courante. Ce résultat traduit la performance économique de l entreprise indépendamment de sa politique de financement et du régime d imposition des bénéfices Résultat courant C est le résultat, indépendamment de tout élément exceptionnel, donc susceptible d être reproductible Résultat exceptionnel C est le résultat des opérations non courantes de l entreprise, en particulier les cessions d immobilisations Résultat comptable Il s agit du résultat tenant compte de tous produits et toutes charges y compris la «participation» des salariés et l «impôt sur les bénéfices». C est donc un résultat après impôt qui correspond au solde du compte «résultat». 8

9 2.3. Retraitements relatifs aux SIG Personnel extérieur : Compte Diminution de la rubrique : «Consommations de l exercice en provenance de tiers» Augmentation de la rubrique : «Charges de personnel» Redevances de crédit-bail : Compte Éclatement du montant de la redevance en 2 parties : Valeur à neuf - Valeur de rachat Partie «amortissements» (compte ) = Durée du contrat Partie «intérêts» (compte ) = total de la redevance partie amortissement Diminution de la rubrique : «Consommations de l exercice en provenance de tiers» Augmentation des rubriques : «Dotation aux amortissements, dépréciations et provisions» et «Charges financières» Exemple (suite) : Société HUGO FRAIS : la machine en crédit-bail valant neuve (valeur de rachat ), durée du contrat : 5 ans. Redevances à payer : par an. - partie amortissement = ( ) / 5 = partie intérêts = = NB : ces différents retraitements permettent de mettre en évidence la valeur ajoutée au coût des facteurs ou VA CDB (Centrale des bilans). Consommation de l exercice en provenance de tiers Valeur ajoutée Impôts, taxes et versements assimilés (b) Charges de personnel Excédent brut (ou insuffisance brute) d'exploitation ou Insuffisance brute d'exploitation Dotations aux amort.-dépréc.-provisions (amort) Autres charges Résultat d'exploitation ou Résultat d'exploitation (perte) opérations faites en commun Charges financières (intérêt) Résultat courant avant impôts À l aide des annexes, présentez le tableau des Soldes Intermédiaires de Gestion avec retraitement. 9

10 Tableau des soldes intermédiaires de gestion (avec retraitement) Produits (colonne 1) Charges (colonne 2) Soldes intermédiaires (colonne 1 - colonne 2) Ventes de marchandises Coût d'achat des marchandises vendues Marge commerciale Production vendue Production stockée ou déstockage de production (a) 0 Production immobilisée Production de l'exercice Marge commerciale Production de l'exercice Consommation de l'exercice en provenance de tiers Valeur ajoutée Impôts, taxes et versements assimilés (b) Q Valeur ajoutée Subventions d'exploitation Charges de personnel W Excédent brut (ou insuffisance brute) d'exploitation Excédent brut d'exploitation ou Insuffisance brute d'exploitation Reprises sur charges et transferts de charges Dotations aux amort., dép. et provisions E Autres produits 200 Autres charges Résultat d'exploitation Résultat d'exploitation (bénéfice) ou Résultat d'exploitation (perte) N Produits financiers 165 Charges financières R Résultat courant avant impôts Produits exceptionnels Charges exceptionnelles Résultat exceptionnel Résultat courant avant impôts (bénéfice) ou Résultat courant avant impôts (perte) Résultat exceptionnel (bénéfice) ou résultat exceptionnel (perte) Participation des salariés Impôts sur les bénéfices Résultat de l'exercice (c) Produits des cessions d'éléments d'actifs Valeur comptable des éléments cédés Plus-values et moins-values sur cessions d'éléments d'actif 758 (a) En déduction des produits dans le compte de résultat. (b) Pour le calcul de la valeur ajoutée, sont assimilés à des consommations externes, les impôts indirects à caractère spécifique inscrits au compte 635 «Impôts, taxes et versements assimilés» et acquittés lors de la mise à la consommation de biens taxables. (c) Soit total général des produits - total général des charges. Q (621) (612) W (621) E (612 amortissements) R (612 intérêts) 10

11 Cas 1-1 Société MARIE La société MARIE est une entreprise de fabrication d articles de maroquinerie en cuir. Les dirigeants vous fournissent le compte de résultat de l année N pour une étude fonctionnelle du résultat. Travail à faire À l aide du compte de résultat de la société MARIE (annexe 1), présentez le tableau des soldes intermédiaires de gestion sans retraitement pour l exercice N (annexe A à compléter). NB : L étudiant bénéficiant de l outil informatique peut utiliser le fichier «Marie_Eleve.xls». ANNEXE 1 : Compte de résultat de la Société MARIE au 31/12/N CHARGES PRODUITS Charges d exploitation Produits d exploitation Achats de MP et autres approv Production vendue Variation de stock de MP et autres approv Montant net du chiffre d affaires Achats non stockés de matières et fourn Services extérieurs Production stockée Personnel extérieur Subventions d exploitation Loyers en crédit-bail Reprises sur provisions Autres Transferts de charges Impôts, taxes, versements assimilés Autres produits 400 Salaires et traitements Charges sociales Dotations aux amort. dépréc. et prov. Sur immobilisations : amortissements Sur actif circulant : dépréciations Pour risques et charges : provisions Autres charges Charges Financières Produits Financiers Dotations aux amort. dépréc. et prov Produits financiers de participation Intérêts et charges assimilées Charges Exceptionnelles Produits Exceptionnels Sur opérations de gestion Sur opérations de gestion Sur opérations en capital Sur opérations en capital Valeurs comptables des actifs cédés Produits des cessions d actifs Quote-part de subv. d invest.virées Participation des salariés Impôts sur les bénéfices des charges des Produits Solde créditeur = Bénéfice général général

12 ANNEXE A : Tableau des soldes intermédiaires de gestion de la Société Marie Tableau des soldes intermédiaires de gestion (sans retraitement) Produits (colonne 1) Charges (colonne 2) Soldes intermédiaires (colonne 1 - colonne 2) Ventes de marchandises Coût d'achat des marchandises vendues Marge commerciale Production vendue Production stockée Production immobilisée Production de l'exercice Marge commerciale Valeur ajoutée Subventions d'exploitation ou déstockage de production (a) Production de l'exercice Consommation de l'exercice en provenance de tiers Impôts, taxes et versements assimilés (b) Charges de personnel Excédent brut d'exploitation ou Insuffisance brute d'exploitation Reprises sur charges et transferts de charges Autres produits Dotations aux amort., dép. et provisions Autres charges Valeur ajoutée Excédent brut (ou insuffisance brute) d'exploitation Résultat d'exploitation Résultat d'exploitation (bénéfice) ou Résultat d'exploitation (perte) N Produits financiers Charges financières Résultat courant avant impôts Produits exceptionnels Charges exceptionnelles Résultat exceptionnel Résultat courant avant impôts (bénéfice) ou résultat courant avant impôts (perte) Résultat exceptionnel (bénéfice) ou résultat exceptionnel (perte) Participation des salariés Impôts sur les bénéfices Résultat de l'exercice (c) Produits des cessions d'éléments d'actifs Valeur comptable des éléments cédés Plus-values et moins-values sur cessions d'éléments d'actif (a) En déduction des produits dans le compte de résultat. (b) Pour le calcul de la valeur ajoutée, sont assimilés à des consommations externes, les impôts indirects à caractère spécifique inscrits au compte 635 «Impôts, taxes et versements assimilés» et acquittés lors de la mise à la consommation de biens taxables. (c) Soit total général des produits - total général des charges. 12

13 Cas 1-2 Société BLANDINE La société anonyme BLANDINE est une entreprise spécialisée dans la fabrication et la vente de produits cosmétiques. Les dirigeants de cette société aimeraient obtenir plus d informations concernant leurs bénéfices de N-1 et de N. Ils vous demandent de réaliser une étude fonctionnelle de ces résultats. Pour ce faire, ils vous communiquent : le compte de résultat (modèle développé) au 31/12/N, date de clôture de l exercice (annexe 1), des informations complémentaires concernant les deux contrats de crédit-bail apparaissant dans les annexes au 31/12/N et les cessions d immobilisations intervenues au cours de l exercice N-1 (annexe 2). Travail à faire Établissez les tableaux des soldes intermédiaires de gestion (avec retraitement) au titre des années N et N-1 (annexes A et B à compléter). NB : l étudiant bénéficiant de l outil informatique peut utiliser le fichier «Blandine_Eleve.xls». ANNEXE 2 : Informations complémentaires La société BLANDINE a eu recours au crédit-bail pour financer l acquisition de 7 machines nécessaires à la fabrication de ses parfums et de ses crèmes. Deux contrats ont été signés : Contrat n 1 : Machine (atelier parfumerie) Contrat n 2 : Machine (atelier cosmétique) - date de signature du contrat : 1/10/N-2 - date de signature du contrat : 1/04/N - valeur à neuf des immobilisations : (3 machines de chacune) - valeur à neuf de l immobilisation : (4 machines de chacune) - redevance de crédit-bail annuelle : redevance de crédit-bail annuelle : redevance de crédit-bail (versée en N) : redevance de crédit-bail (versée en N) : valeur résiduelle en fin de contrat : nulle - valeur résiduelle en fin de contrat : durée du contrat : 8 ans. - durée du contrat : 6 ans. Un surcroît d activité avant la fête des mères a entraîné le recours à l intérim (personnel extérieur) au cours de l année N (pas en N-1). Il n y a eu aucune cession d immobilisations au cours de l exercice N-1. 13

14 ANNEXE 1 : Compte de résultat de la société BLANDINE Charges d'exploitation : CHARGES (hors taxes) Exercices N Exercice N-1 Totaux partiels Totaux partiels Coût d'achat des marchandises vendues dans l'exercice Achats de marchandises (a) Variation des stocks de marchandises (b) Consommations de l'exercice en provenance de tiers Achats stockés d'approvisionnements (a) : - matières premières autres approvisionnements Variation des stocks d'approvisionnements (b) Achats de sous-traitance Achats non stockés de matières et fournitures Services extérieurs : - personnel extérieur loyers en crédit-bail (c) autres Impôts, taxes et versements assimilés Sur rémunérations Autres Charges de personnel Salaires et traitements Charges sociales Dotations aux amortissements et aux provisions Sur immobilisations : dotations aux amortissements Sur immobilisations : dotations aux dépréciations Sur actif circulant : dotations aux dépréciations Dotations aux provisions Autres charges (II) TOTAL I Charges financières (III) Dotations aux amortissements, dépréciations et provisions Intérêts et charges assimilées Différences négatives de change Charges nettes sur cessions de valeurs mobilières de placement Charges exceptionnelles (IV) Sur opérations de gestion Sur opérations en capital : - valeurs comptables des éléments d actifs cédés autres Dotations aux amortissements, dépréciations et provisions : - dotations aux provisions réglementées - dotations aux amortissements, dépréciations et provisions 505 Participation des salariés aux résultats (V) Impôts sur les bénéfices (VI) Solde créditeur = bénéfice TOTAL GÉNÉRAL (a) Y compris droits de douane. (b) Stock initial moins stock final : montant de la variation en moins entre parenthèses ou précédé du signe (-). (c) Y compris - redevances de crédit-bail mobilier - redevances de crédit-bail immobilier

15 ANNEXE 1 (suite) : Compte de résultat de la société BLANDINE PRODUITS (hors taxes) Exercices N Exercice N-1 Totaux partiels Totaux partiels Produits d'exploitation : Ventes de marchandises Production vendue Ventes Travaux Prestations de services Montant net du chiffre d'affaires dont à l'exportation :... Production stockée (a) En-cours de production de biens (a) En-cours de production de services (a) Produits (a) Production immobilisée Subventions d'exploitation 680 Reprises sur dépréciations, provisions (et amortissements) Transferts de charges Autres produits TOTAL I (II) Produits financiers (III) De participation D'autres valeurs mobilières de créances de l'actif immobilisé Autres intérêts et produits assimilés Reprises sur dép. et provisions, transfert de charges financières Différences positives de change Produits nets sur cessions de valeurs mobilières de placement Produits exceptionnels (IV) Sur opérations de gestion. Sur opérations en capital : - produits des cessions d'éléments d'actif subventions d'investissement virées au résultat - autres Reprises sur dép. et provisions, transferts de charges exceptionnelles Solde débiteur = perte TOTAL GÉNÉRAL (a) Stock final moins stock initial : montant de la variation en moins entre parenthèses ou précédé du signe (-). 15

16 ANNEXE A : Tableau des soldes intermédiaires de gestion de la Société BLANDINE au 31/12/N Tableau des soldes intermédiaires de gestion (avec retraitement) Produits (colonne 1) Charges (colonne 2) Soldes intermédiaires (colonne 1 - colonne 2) Ventes de marchandises Coût d'achat des marchandises vendues Marge commerciale N Production vendue Production stockée ou déstockage de production (a) Production immobilisée Production de l'exercice Production de l'exercice Marge commerciale Consommation de l'exercice en provenance de tiers Valeur ajoutée Valeur ajoutée Impôts, taxes et versements assimilés (b) Subventions d'exploitation Charges de personnel Excédent brut (ou insuffisance brute) d'exploitation Excédent brut d'exploitation ou Insuffisance brute d'exploitation Reprises sur charges et transferts de charges Autres produits Dotations aux amort., dép. et provisions Autres charges Résultat d'exploitation Résultat d'exploitation (bénéfice) ou Résultat d'exploitation (perte) Produits financiers Charges financières Résultat courant avant impôts Produits exceptionnels Charges exceptionnelles Résultat exceptionnel Résultat courant avant impôts (bénéfice) ou résultat courant avant impôts (perte) Résultat exceptionnel (bénéfice) ou résultat exceptionnel (perte) Participation des salariés Impôts sur les bénéfices Résultat de l'exercice (c) Produits des cessions d'éléments d'actifs Valeur comptable des éléments cédés Plus-values et moins-values sur cessions d'éléments d'actif (a) En déduction des produits dans le compte de résultat. (b) Pour le calcul de la valeur ajoutée, sont assimilés à des consommations externes, les impôts indirects à caractère spécifique inscrits au compte 635 «Impôts, taxes et versements assimilés» et acquittés lors de la mise à la consommation de biens taxables. (c) Soit total général des produits - total général des charges. 16

17 ANNEXE B : Tableau des soldes intermédiaires de gestion de la Société BLANDINE au 31/12/N-1 Tableau des soldes intermédiaires de gestion (avec retraitement) Produits (colonne 1) Charges (colonne 2) Soldes intermédiaires (colonne 1 - colonne 2) Ventes de marchandises Coût d'achat des marchandises vendues Marge commerciale Production vendue Production stockée Production immobilisée Production de l'exercice Marge commerciale Valeur ajoutée Subventions d'exploitation ou déstockage de production (a) Production de l'exercice Consommation de l'exercice en provenance de tiers Impôts, taxes et versements assimilés (b) Charges de personnel Excédent brut d'exploitation ou Insuffisance brute d'exploitation Reprises sur charges et transferts de charges Autres produits Dotations aux amort., dép. et provisions Autres charges Valeur ajoutée Excédent brut (ou insuffisance brute) d'exploitation Résultat d'exploitation Résultat d'exploitation (bénéfice) ou Résultat d'exploitation (perte) N-1 Produits financiers Charges financières Résultat courant avant impôts Produits exceptionnels Charges exceptionnelles Résultat exceptionnel Résultat courant avant impôts (bénéfice) ou résultat courant avant impôts (perte) Résultat exceptionnel (bénéfice) ou résultat exceptionnel (perte) Participation des salariés Impôts sur les bénéfices Résultat de l'exercice (c) Produits des cessions d'éléments d'actifs Valeur comptable des éléments cédés Plus-values et moins-values sur cessions d'éléments d'actif (a) En déduction des produits dans le compte de résultat. (b) Pour le calcul de la valeur ajoutée, sont assimilés à des consommations externes, les impôts indirects à caractère spécifique inscrits au compte 635 «Impôts, taxes et versements assimilés» et acquittés lors de la mise à la consommation de biens taxables. (c) Soit total général des produits - total général des charges. 17

18 18

19 Cas 1-3 Société FRANçOIS La société anonyme FRANÇOIS est une entreprise industrielle dont l activité repose sur la fabrication de véhicules de luxe. Son exercice comptable coïncide avec l année civile. Les dirigeants vous communiquent le compte de résultat au 31/12/N (annexe 1) et des informations complémentaires (annexe 2) afin que vous puissiez procéder à une analyse fonctionnelle du résultat sans et avec retraitement. Travail à faire 1. Établissez le tableau des soldes intermédiaires de gestion sans retraitement (annexe A à compléter). 2. Établissez le tableau des soldes intermédiaires de gestion avec retraitement (annexe B à compléter). NB : l étudiant bénéficiant de l outil informatique peut utiliser le fichier «Francois_Eleve.xls». ANNEXE 2 : Informations complémentaires La société FRANÇOIS dispose, depuis le 01/06/N, d une machine spécialisée dans le «tuning». Les conditions du contrat de crédit-bail sont les suivantes : - valeur à neuf de la machine : , - valeur résiduelle en fin de contrat : au 31/05/N+4, - durée du contrat : 4 ans, - montant annuel de la redevance : (1 425 par mois), - montant total de la redevance versée en N :

20 ANNEXE 1 : Compte de résultat N de l entreprise françois Charges d'exploitation : CHARGES (hors taxes) Exercices N Exercice N-1 Totaux partiels Totaux partiels Coût d'achat des marchandises vendues dans l'exercice Achats de marchandises (a) Variation des stocks de marchandises (b) Consommations de l'exercice en provenance de tiers Achats stockés d'approvisionnements (a) : - matières premières autres approvisionnements Variation des stocks d'approvisionnements (b) Achats de sous-traitances Achats non stockés de matières et fournitures Services extérieurs : - personnel extérieur loyers en crédit-bail (c) autres Impôts, taxes et versements assimilés Sur rémunérations Autres Charges de personnel Salaires et traitements Charges sociales Dotations aux amortissements et aux provisions Sur immobilisations : dotations aux amortissements Sur immobilisations : dotations aux dépréciations Sur actif circulant : dotations aux dépréciations Dotations aux provisions Autres charges (II) TOTAL I Charges financières (III) Dotations aux amortissements, dépréciations et provisions Intérêts et charges assimilées Différences négatives de change Charges nettes sur cessions de valeurs mobilières de placement Charges exceptionnelles (IV) Sur opérations de gestion Sur opérations en capital : - valeurs comptables des éléments d actifs cédés autres Dotations aux amortissements, dépréciations et provisions : - dotations aux provisions réglementées dotations aux amortissements, dépréciations et provisions Participation des salariés aux résultats (V) Impôts sur les bénéfices (VI) Solde créditeur = bénéfice TOTAL GÉNÉRAL (a) Y compris droits de douane. (b) Stock initial moins stock final : montant de la variation en moins entre parenthèses ou précédé du signe (-). (c) Y compris - redevances de crédit-bail mobilier - redevances de crédit-bail immobilier

Compte de résultat de l exercice N en CHARGES TOTAL PRODUITS TOTAL

Compte de résultat de l exercice N en CHARGES TOTAL PRODUITS TOTAL L entreprise PODENSAC ( SARL au capital de 13 000 ), fabriquant de produits exotiques, est actuellement en pleine croissance. Elle vient de réaliser de nouveaux investissements qui lui permettront d augmenter

Plus en détail

Les soldes intermédiaires de gestion

Les soldes intermédiaires de gestion Les soldes intermédiaires de gestion Fiche 1 Objectifs Savoir définir, calculer et interpréter les soldes intermédiaires de gestion. Connaître les principaux retraitements des SIG. Pré-requis Notions sur

Plus en détail

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) - 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) Objectif(s) : o Méthode d'évaluation des Soldes Intermédiaires de Gestion, o Interprétation des Soldes Intermédiaires de

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris»

Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris» www.thauvron.com mise à jour : 12/09/2005 Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris» Soldes intermédiaires de gestion retraités 2004 Ventes de marchandises - Coût d achat des marchandises

Plus en détail

ÉPREUVE À OPTION : OPTION GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE

ÉPREUVE À OPTION : OPTION GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CONCOURS D'ADMINISTRATEUR-ADJOINT 2010-2011 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA FORMATION Épreuve d'admissibilité 3 février 2011 ÉPREUVE À OPTION : OPTION GESTION

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

financière 2015/16 Gilles Meyer Professeur agrégé de l université

financière 2015/16 Gilles Meyer Professeur agrégé de l université Analyse financière 215/16 Gilles Meyer Professeur agrégé de l université Dans la même collection Auto-entrepreneur Droit de l immobilier Droit des sociétés Droit du travail Droit du Web 2. Fiscalité La

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN PASSIF. Du 01/07/2011 au 31/07/2012

9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN PASSIF. Du 01/07/2011 au 31/07/2012 19/10/2012 9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN ACTIF ACTIF Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISÉ Immobilisations incorporelles Frais d'établissement Frais de développement Concessions, brevets

Plus en détail

Exercices. financière. d analyse. 5 e édition 2010-2011. avec corrigés détaillés. Béatrice et Francis Grandguillot

Exercices. financière. d analyse. 5 e édition 2010-2011. avec corrigés détaillés. Béatrice et Francis Grandguillot Exercices d analyse financière avec corrigés détaillés Béatrice et Francis Grandguillot 5 e édition 2010-2011 Béatrice et Francis GRANDGUILLOT sont professeurs de comptabilité-gestion et de fiscalité dans

Plus en détail

Définitions des principaux concepts

Définitions des principaux concepts Définitions des principaux concepts Achats de marchandises : achats de marchandises destinées à être revendues en l état. Achats de matières premières : achats de produits incorporés aux constructions.

Plus en détail

Définitions des principales variables diffusées

Définitions des principales variables diffusées Définitions des principales variables diffusées Achats de carburants : achats de carburants (essence, super, gazole, GPL, kérosène, fuel, biocarburants, additifs) destinés à faire fonctionner les moyens

Plus en détail

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules»)

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules») Liste des tableaux (Consultez également «Liste des formules») Table des matières Le bilan comptable... 2 Le bilan fonctionnel... 3 Le compte de résultat... 4 Les soldes intermédiaires de gestion (SIG)...

Plus en détail

L analyse par le tableau de financement

L analyse par le tableau de financement Chapitre 8 L analyse par le tableau de financement 1 Exercice 08.06 Tableau de financement du PCG et ratios La Société anonyme métallurgique de l'oise (SMO) vous a communiqué son bilan arrêté au 31 décembre

Plus en détail

DOSSIER DE GESTION. Sommaire

DOSSIER DE GESTION. Sommaire 102 Allée de Barcelone 31000 TOULOUSE Forme juridique : ENTREPRISE INDIVIDUELLE Régime fiscal : R. Simplifié Date exercice : 01/07/2012 au 30/06/2013-12 DOSSIER DE GESTION Sommaire Présentation de l'exploitation

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

P6C14 Structure financie re et rentabilite s

P6C14 Structure financie re et rentabilite s P6C14 Structure financie re et rentabilite s Remarque préalable : L article 23 de la loi de finances pour 2013 restreint la déductibilité des charges financières pour les entreprises assujetties à ls :

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles B I L A N A C T I F EXERCICE 2004 EXERCICE 2003 BRUT Amortissements NET NET et provisions (à déduire) ACTIF IMMOBILISE Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10

Plus en détail

SESSION 2010. UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1

SESSION 2010. UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 1010006 DCG SESSION 2010 Document autorisé : Aucun document autorisé. UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement

Plus en détail

Annexe A : Tableau des SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION

Annexe A : Tableau des SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION FINANCE D ENTREPRISE DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux adps 18 bis rue de bruxelles 75009 paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Etats Financiers Bilan Actif adps Edition du 17/03/15 RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2014

Plus en détail

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE La comptabilité financière d une entreprise s organise de la façon suivante : PIECES JUSTIFICATIVES Factures, pièce de caisse, livre de paye,

Plus en détail

Pour tout savoir sur nos services, demandez...

Pour tout savoir sur nos services, demandez... Monsieur CHUSSEAU Eric Plaquiste Pose cloisons 79 C rue Charles Hervé 17750 ETAULES Adh N : 0E023 La Rochelle, le 20 septembre 2013 Monsieur, Nous avons le plaisir de vous adresser votre dossier de gestion

Plus en détail

- 02 - ANALYSE ECONOMIQUE DU TABLEAU DE RESULTAT

- 02 - ANALYSE ECONOMIQUE DU TABLEAU DE RESULTAT - 02 - ANALYSE ECONOMIQUE DU TABLEAU DE RESULTAT Objectif(s) : o o Pré-requis : o Modalités : Passage des S.I.G. selon le P.C.G. (analyse juridique) aux S.I.G. selon la Centrale de Bilans de la Banque

Plus en détail

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion 1. Rappel : la trésorerie dans l analyse fonctionnelle Au 31/12/N, la SA Unibois présente les comptes synthétiques suivants : Bilan au 31 décembre N (en

Plus en détail

Les soldes intermédiaires de gestion et la capacité d'autofinancement

Les soldes intermédiaires de gestion et la capacité d'autofinancement Chapitre 17 Les soldes intermédiaires de gestion et la capacité d'autofinancement Introduction L'objectif de ce chapitre est de faire comprendre aux élèves qu'une analyse pertinente du compte de résultat

Plus en détail

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010 F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

Fondamentaux de la Finance L3 Econométrie

Fondamentaux de la Finance L3 Econométrie Fondamentaux de la Finance Travaux dirigés par Rim AYADI 2013-2014 Université Lumière Lyon2 2013/2014-1- Feuille de TD n 1 Exercice1 Sur la base de la balance après inventaire fournie en Annexe 1 pour

Plus en détail

FDC 58 F D C N COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION. DU 01/07/2010 au 30 Juin 2011 . ACTIF . PASSIF . RESULTAT

FDC 58 F D C N COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION. DU 01/07/2010 au 30 Juin 2011 . ACTIF . PASSIF . RESULTAT F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2010 au 30 Juin 2011. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

FDC 58 F D C N COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION. DU 01/07/2011 au 30/06/ 2012 . ACTIF . PASSIF . RESULTAT

FDC 58 F D C N COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION. DU 01/07/2011 au 30/06/ 2012 . ACTIF . PASSIF . RESULTAT F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2011 au 30/06/ 2012. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie 1 Plan (Chapitre 13 de l ouvrage de référence) Introduction Le tableau des flux de trésorerie : principes généraux Méthodologie

Plus en détail

GESTION HOTELIERE n 5

GESTION HOTELIERE n 5 GESTION HOTELIERE n 5 Avril 2012 L'hôtel restaurant, «le Bandeloup» situé à Bandol (côte varoise), ouvert depuis près de 30 ans, jouit d'une bonne réputation. L établissement est situé en retrait de la

Plus en détail

UE6 Finance d entreprise

UE6 Finance d entreprise 1210006 SESSION 2012 UE6 Finance d entreprise Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Aucun Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement autonome sans imprimante

Plus en détail

Étude Prévisionnelle

Étude Prévisionnelle Étude Prévisionnelle sur 3 exercices du 07/2008 au 06/2011 Café Monsieur DUPOND - 63000 CLERMONT-FERRAND Page 1/14 Sommaire Investissements...3 Financements des investissements...3 Remboursements des emprunts...4

Plus en détail

Annexe : Comptes ouverts ou créés dans le projet de plan comptable particulier de l'unedic

Annexe : Comptes ouverts ou créés dans le projet de plan comptable particulier de l'unedic AVIS DE CONFORMITÉ N 95-01 RELATIF AU PLAN COMPTABLE PARTICULIER DE L'UNEDIC Annexe : Comptes ouverts ou créés dans le projet de plan comptable particulier de l'unedic Remarques: Dans la première colonne

Plus en détail

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 DOSSIER PRÉVISIONNEL SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 S.A.R.L Arrosage Pro Chemin du petit doigt BP 321 44000 NANTES Tél : 02 40 01 01 01 Fax : 02 40 01 01 02 E-mail : contact@arrosage-pro.fr Cabinet

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE6 FINANCE D ENTREPRISE - session 214 Proposition de CORRIGÉ 214 dcg-lyon.fr Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 1 points 1.

Plus en détail

L analyse par les tableaux de flux

L analyse par les tableaux de flux Chapitre 9 L analyse par les tableaux de flux 1 Exercice 09.07 Tableau de flux de la CDB La société Natagel, implantée depuis une quinzaine d'années dans une ville de l'oise, fabrique des produits surgelés

Plus en détail

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Introduction La mise en situation comprend 2 parties : I La détermination et l imposition du résultat II Les comptes de synthèse

Plus en détail

MUSIQUE ENSEMBLE 20EME

MUSIQUE ENSEMBLE 20EME 32 Rue du Capitaine Marchal 75020 PARIS Association COMPTES ANNUELS au 31 août 2010 SOMMAIRE PRESENTATION Présentation de l'association I COMPTES ANNUELS Attestation Bilan Compte de résultat Annexe 1 3

Plus en détail

ASSOCIATION FRAGIL LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS. du 01/09/2009 au 31/08/2010

ASSOCIATION FRAGIL LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS. du 01/09/2009 au 31/08/2010 ASSOCIATION FRAGIL Numéro SIRET : 48206926700029 LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS du 01/09/2009 au 31/08/2010 Sommaire Attestation de Présentation 1 Bilan

Plus en détail

Le tableau de financement

Le tableau de financement 1 ORGANISATION COMPTABLE Le tableau de financement Par Abderraouf YAICH Très souvent, le chef d entreprise s étonne des évolutions disconcordantes de ses résultats qui enregistrent une augmentation de

Plus en détail

ANNEXE 1 PLAN COMPTABLE GÉNÉRAL (simplifié)

ANNEXE 1 PLAN COMPTABLE GÉNÉRAL (simplifié) ANNEXE 1 PLAN COMPTABLE GÉNÉRAL (simplifié) CLASSE 1: COMPTES DE CAPITAUX 10 Capitaux propres 101 Capital souscrit 106 Réserves 1061 Réserve légale 1063 Réserves statutaires 1069 Autres réserves 11 Résultat

Plus en détail

DOCUMENTS COMPTABLES

DOCUMENTS COMPTABLES DOCUMENTS COMPTABLES ENCEINTE ASSSP COMITE REGIONAL DE LA FFESSM Activités des clubs de sports PORTUAIRE 97434 SAINT PAUL Exercice du 01/01/2014 au 31/12/2014 Les montants figurant sur ces documents sont

Plus en détail

Les bilans et le compte de résultat de la société MARMANDE sont présentés ci-après. Les dirigeants vous demandent d apporter votre analyse.

Les bilans et le compte de résultat de la société MARMANDE sont présentés ci-après. Les dirigeants vous demandent d apporter votre analyse. Page 1/7 Les bilans et le compte de résultat de la société MARMANDE sont présentés ci-après. Les dirigeants vous demandent d apporter votre analyse. Bilan au 31/12/N Immobilisations incorporelles 380 108

Plus en détail

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2012

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2012 8 RESIDENCE BEL AIR COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2012 Attestation des comptes 1 COMPTES ANNUELS Pages Bilan actifpassif 2 et 3 Compte de résultat 4 et 5 Annexe 6 à 12 DOSSIER DE GESTION Bilan synthétique

Plus en détail

Semestre : 4 Module : Techniques de Gestion III Elément : Introduction en Analyse Financière Enseignant : Mme Fatima Zahra ALAMI

Semestre : 4 Module : Techniques de Gestion III Elément : Introduction en Analyse Financière Enseignant : Mme Fatima Zahra ALAMI Semestre : 4 Module : Techniques de Gestion III Elément : Enseignant : Mme Fatima Zahra ALAMI Eléments du cours INTRODUCTION ANALYSE DE L EXPLOITATION ÉTUDE DU BILAN Numérisation & Conception Mr Mohamed-Fadil

Plus en détail

COMPTABILITE et ANALYSE FINANCIERE

COMPTABILITE et ANALYSE FINANCIERE COMPTABILITE et ANALYSE FINANCIERE CFA 116, 6 ECTS Chapitre 8 correction Les SIG Le plus grand soin a été apporté à la réalisation de ce support pédagogique afin de vous fournir une information complète

Plus en détail

204, Avenue Barthélémy BUYER 69009 LYON COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014 S O M M A I R E

204, Avenue Barthélémy BUYER 69009 LYON COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014 S O M M A I R E CENTRE SOCIAL DE CHAMPVERT 204, Avenue Barthélémy BUYER 69009 LYON COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014 S O M M A I R E NOTE SUR LES COMPTES ANNUELS 1 BILAN 2 3 COMPTE DE RESULTAT 4 5 ANNEXE Informations

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire Etats financiers de la période intermédiaire Comptes semestriels non audités au 30 juin 2014 ETATS FINANCIERS DE LA PERIODE INTERMEDIAIRE AU 30 JUIN 2014 TABLE DES MATIERES Page Bilan actif... 2 Bilan

Plus en détail

Etude de rentabilité de l enseigne DEMO

Etude de rentabilité de l enseigne DEMO Etude de rentabilité de l enseigne DEMO Toutes les données de cette étude sont issues des bilans et comptes de résultat publiés par les sociétés*. Chaque société est identifiée par son n de département

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE

RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE PONTON Fanny Blossier Analyste Financier 16 rue Victor Hugo BP 54000 Nancy Tél : 06 65 66 87 42 E-mail : fanny.blossier@pretup.fr 1. DESCRIPTION DE L ENTREPRISE Fiche

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

LE CADRE COMPTABLE GENERAL

LE CADRE COMPTABLE GENERAL LE CADRE COMPTABLE GENERAL Chaque plateforme est dans l obligation d établir des comptes annuels (bilan, compte de résultat et annexe) et de se référer au Plan Comptable Général. Quels sont les principes

Plus en détail

Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse du bilan.

Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse du bilan. CHAPITRE 13 L ANALYSE DU BILAN : STRUCTURE ET EQUILIBRE FINANCIER Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse

Plus en détail

ETATS FINANCIERS PRESENTES PAR SOBEC SA Expertise comptable

ETATS FINANCIERS PRESENTES PAR SOBEC SA Expertise comptable 11 RN 6 69220 Belleville ETATS FINANCIERS PRESENTES PAR SA Expertise comptable Belleville Dossier de gestion Dossier comptable Dossier fiscal Vonnas Trévoux S O B E C SA Siège social : 11 RN 6 69220 Belleville

Plus en détail

SESSION 2012 UE 6 - FINANCE D'ENTREPRISE

SESSION 2012 UE 6 - FINANCE D'ENTREPRISE SESSION 2012 UE 6 - FINANCE D'ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 1 Comptazine Reproduction Interdite 2012 UE6 Finance d Entreprise 1/11 SESSION 2012 UE 6 FINANCE D ENTREPRISE Durée

Plus en détail

PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE

PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE CHAPITRE I ACTEURS, OBJECTIFS ET MODALITES DU DIAGNOSTIC FINANCIER 1) Les champs d application et les acteurs du diagnostic financier ACTEURS CONCERNES Dirigeants

Plus en détail

Fiche. Le diagnostic financier. 1 Introduction. 2 Le contexte du diagnostic. A Les objectifs du diagnostic financier. B Les préalables du diagnostic

Fiche. Le diagnostic financier. 1 Introduction. 2 Le contexte du diagnostic. A Les objectifs du diagnostic financier. B Les préalables du diagnostic Le diagnostic financier Fiche 1 1 Introduction Le diagnostic financier permet d évaluer le potentiel de l entité. Il peut se faire en différentes occasions (achat d entreprise, placements, demande d emprunt,

Plus en détail

TABLEAU 1 Budget POUR VOTE DE L'ORGANE DÉLIBÉRANT. Autorisations budgétaires en AE et CP, prévisions de recettes et solde budgétaire * Montants

TABLEAU 1 Budget POUR VOTE DE L'ORGANE DÉLIBÉRANT. Autorisations budgétaires en AE et CP, prévisions de recettes et solde budgétaire * Montants TABLEAU 1 Budget POUR VOTE DE L'ORGANE DÉLIBÉRANT Autorisations budgétaires en AE et CP, prévisions de recettes et solde budgétaire * Dépenses Personnel dont contributions employeur au CAS Pension Fonctionnement

Plus en détail

SESSION 2008 UE6 - FINANCE D ENTREPRISE

SESSION 2008 UE6 - FINANCE D ENTREPRISE 810006 DCG SESSION 2008 UE6 FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures coefficient : 1 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre information.

Plus en détail

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DCG session 2009 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif 1. Définir la normalisation comptable. DOSSIER 1 - Normalisation comptable La normalisation comptable consiste à : - produire des normes

Plus en détail

DEFINTIONS ET FORMULES

DEFINTIONS ET FORMULES DEFINTIONS ET FORMULES Comptabilité financière (I) BILAN COMPTABLE : Photographie à un moment t de la situation financière. tableau à 2 colonnes : Actif (emploi des ressources disponibles) et Passif (ressources,

Plus en détail

MAISON DE QUARTIER DES CHAMPS. Comptes Annuels

MAISON DE QUARTIER DES CHAMPS. Comptes Annuels MAISON DE QUARTIER DES CHAMPS Comptes Annuels Du 01 janvier 2010 au 31 décembre 2010 BILAN - ACTIF Exercice du 01/01/2010 au 31/12/2010 01/01/2009 au 23 ACTIF Brut Amort. & Dépréc. Net 31/12/2009 ACTIF

Plus en détail

CFTC AIRBUS 316 ROUTE DE BAYONNE 31060 TOULOUSE COMPTES ANNUELS

CFTC AIRBUS 316 ROUTE DE BAYONNE 31060 TOULOUSE COMPTES ANNUELS 316 ROUTE DE BAYONNE 31060 TOULOUSE COMPTES ANNUELS du 01/01/2010 au 31/12/2010 Sommaire Attestation de Présentation 1 Bilan association 2 ACTIF 2 Immobilisations incorporelles 2 Immobilisations corporelles

Plus en détail

Partie 2 : Analyse comptable 2- Analyse d exploitation- ESG

Partie 2 : Analyse comptable 2- Analyse d exploitation- ESG Partie 2 : Analyse comptable 2- Analyse d exploitation- ESG Quelles sont les étapes de la formation du résultat? 1- Marge brute : Elle mesure l excédent des ventes de marchandises sur les achats revendus

Plus en détail

DCG session 2009 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1

DCG session 2009 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DCG session 2009 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif Première Partie 1) Evolution des SIG DOSSIER 1 Production vendue 369 458 394 023-6,2% Production stockée 1 162 2 541-54,3% Production de l'exercice

Plus en détail

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Sommaire PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Thème 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise 15 1 Bilan de départ simplifié 15 2 Bilans successifs et détermination

Plus en détail

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise 11.1. Notions de comptabilité 11.2. Analyse financière (bilan et comptes de résultat) 11.3. Plan de financement 11.4. Budget

Plus en détail

TXCOM. 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON. SITUATION au 30 juin 2012

TXCOM. 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON. SITUATION au 30 juin 2012 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON SITUATION au 30 juin 2012 1 TXCOM BILAN ACTIF Brut Amort./Provis. 30/06/2012 31/12/2011 Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE Immobilisations incorporelles

Plus en détail

CANDELA Discothèque. Prévisionnel pour la période de janvier 2011 à décembre 2013

CANDELA Discothèque. Prévisionnel pour la période de janvier 2011 à décembre 2013 CANDELA Discothèque Prévisionnel pour la période de janvier 2011 à décembre 2013 CANDELA 3, rue de jannetières 28300 Chaphol Eurl au capital de 15 000 euros RCS en cours AVERTISSEMENT Nous présentons dans

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2013 ISBN : 978-2-21255434-2

Groupe Eyrolles, 2013 ISBN : 978-2-21255434-2 , 2013 ISBN : 978-2-21255434-2 Sommaire Abréviations... 9 Introduction... 11 Principes sur l automatisation des calculs grâce à la codification de la liasse fiscale... 11 Contenu détaillé des lignes du

Plus en détail

1er EXEMPLAIRE DESTINÉ A L'ADMINISTRATION

1er EXEMPLAIRE DESTINÉ A L'ADMINISTRATION AGREMENT DGFIP C50.004 A bis du Code général des impôts) BILAN SIMPLIFIÉ DGFiP N 033-A00 Formulaire obligatoire (article 30 septies Désignation de l'entreprise Adresse de l'entreprise 66 AVENUE PHILIPPE

Plus en détail

POUPONNIERE/ESCALE/PAIN EPICE

POUPONNIERE/ESCALE/PAIN EPICE POUPONNIERE/ESCALE/PAIN EPICE 33000 BORDEAUX Clôture au : 31/12/2014 Exercice comptable Du 01/01/14 au 31/12/14 Durée: 12 mois Forme juridique: INDIVIDUELLE Régime fiscal: POUPONNIERE/ESCALE/PAIN EPICE

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux 2012

Etats Comptables et Fiscaux 2012 Etats Comptables et Fiscaux 2012 Assemblée Générale 2013 BILAN 2012 Bilan Actif RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) 31/12/2012 Net (N-1) 31/12/2011 CAPITAL SOUSCRIT NON APPELE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES

Plus en détail

- 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT

- 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT - 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT Objectif(s) : o Approfondissement du tableau de financement : Pré-requis : variation du Fonds de Roulement Net Global (F.R.N.G.) ; variation du Besoin

Plus en détail

CABINET D'EXPERTISE COMPTABLE. Monique Confiant EXPERT-COMPTABLE. Inscrite au tableau de l Ordre des Experts-comptables de la Martinique

CABINET D'EXPERTISE COMPTABLE. Monique Confiant EXPERT-COMPTABLE. Inscrite au tableau de l Ordre des Experts-comptables de la Martinique CABINET D'EXPERTISE COMPTABLE Monique Confiant EXPERT-COMPTABLE Inscrite au tableau de l Ordre des Experts-comptables de la Martinique Résidence Allende - Bât. H7 - Les Hauts de Dillon 97200 FORT DE FRANCE

Plus en détail

PLAN COMPTABLE DES PLATEFORMES FRANCE INITIATIVE

PLAN COMPTABLE DES PLATEFORMES FRANCE INITIATIVE PLAN COMPTABLE DES PLATEFORMES FRANCE INITIATIVE Remarque Le plan de comptes défini ci-dessous comporte : Une liste simplifiée des comptes du système de base (se référer au plan comptable pour les comptes

Plus en détail

Entreprise BOTTIN TRAVAIL À FAIRE. 1 Saisir sur ordinateur les données fournies par le document 2 sur feuille excel ouvrir le document PARAME.XLS.

Entreprise BOTTIN TRAVAIL À FAIRE. 1 Saisir sur ordinateur les données fournies par le document 2 sur feuille excel ouvrir le document PARAME.XLS. ANALYSE COMPTABLE ET FIINANCIIERE Outil mis en œuvre : Tableur Intérêts pédagogiques découvrir les divers indicateurs caractéristiques de la situation financière et de l exploitation, faire des comparaisons

Plus en détail

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel L analyse fonctionnelle du bilan Fiche 1 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan fonctionnel Le bilan fonctionnel permet une lecture directe de l équilibre financier du bilan. Le retraitement

Plus en détail

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes?

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Yves MARTIN-CHAVE Conseil financier ymc@innovatech.fr 06 27 28 53 34 innovatech-conseil.com Innovatech Conseil Les documents

Plus en détail

COMPTES ANNUELS du 01/01/2014 au 31/12/2014

COMPTES ANNUELS du 01/01/2014 au 31/12/2014 72 BVD DENFERT ROCHEREAU COMPTES ANNUELS du 01/01/2014 au 31/12/2014 Attestation des comptes COMPTES ANNUELS Bilan actifpassif Compte de résultat Détail bilan Détail Compte de résultat Evaluation des contributions

Plus en détail

Les soldes intermédiaires de gestion

Les soldes intermédiaires de gestion Les soldes intermédiaires de gestion Fiche 6 Objectifs Identifier les soldes intermédiaires de gestion. Pré-requis Fiches 1, 2 et 3. Mots-clés Soldes intermédiaires de gestion, tableau des soldes intermédiaires

Plus en détail

Prévisionnel de Création d'activité de Janvier 2011 à Décembre 2013

Prévisionnel de Création d'activité de Janvier 2011 à Décembre 2013 Dossier prévisionnel Prévisionnel de Création d'activité de Janvier 2011 à Décembre 2013 Entreprise TEST 24 cours de la brocante 97200 Fort de France Tel : Fax : Email : infos@test-eurl.fr Monsieur Louis

Plus en détail

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE Qu est ce que la comptabilité? La comptabilité est un ensemble d enregistrement, de traitement, au niveau interne elle permet aux dirigeants de faire des choix.

Plus en détail

CROS POITOU CHARENTES

CROS POITOU CHARENTES Maison Régionale des Sports Place de la Mairie "La Bourgeoisie" 86240 ITEUIL Déf.&Dév.du patrimoine sportif régional COMPTES ANNUELS au 31 décembre 2008 SOMMAIRE PRESENTATION Présentation de l'association

Plus en détail

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS 1 ère ANNEE (30 semaines + 4 semaines de stage) POLE 1 COMPTABILITE ET DES L ENTREPRISE. Notions générales sur l. Les principes

Plus en détail

MAISON DE QUARTIER DES CHAMPS ELYSEES

MAISON DE QUARTIER DES CHAMPS ELYSEES DES CHAMPS ELYSEES Place Troisdorf 91000 EVRY Comptes Annuels au : 31 décembre 2014 SIRET : 32631653600019 Action Expertise - SECE - Société d'expertise Comptable et de Conseils aux Entreprises 110, boulevard

Plus en détail

I. PROGRAMME 1 ère PARTIE : LES TRAVAUX DE FIN D EXERCICE (*).

I. PROGRAMME 1 ère PARTIE : LES TRAVAUX DE FIN D EXERCICE (*). الامتحان الموحد الوطني لنيل شهادة البكالوريا الا طار المرجعي لمادة: المحاسبة والرياضيات المالية- 2010 - شعبة العلوم الاقتصادية والتدبير: مسلك علوم التدبير المحاسباتي Filière : sciences de gestion comptable

Plus en détail

TOTAL PRODUITS 169 755 193 963 TOTAL CHARGES 140 780 175 876 RESULTAT NET DE L'EXERCICE 28 975 18 087

TOTAL PRODUITS 169 755 193 963 TOTAL CHARGES 140 780 175 876 RESULTAT NET DE L'EXERCICE 28 975 18 087 COMPTE DE PRODUITS ET CHARGES AU 31 Décembre 2013 31/12/2013 31/12/2012 I.PRODUITS D'EXPLOITATION BANCAIRE 150 062 154 269 1.Intérêts et produits assimilés sur opérations avec les établissements de crédit

Plus en détail

ASSOC. AQUAORBI Chez M. HOUDART Eric 6, Square du Trocadéro 75116 PARIS

ASSOC. AQUAORBI Chez M. HOUDART Eric 6, Square du Trocadéro 75116 PARIS Chez M. HOUDART Eric 6, Square du Trocadéro Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2011 au 31/12/2011 Activité principale de l'entreprise : Nous vous présentons ciaprès le dossier financier

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux 62 rue Oberkampf 75011 PARIS Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 107 COURS DE VINCENNES 75020 PARIS Téléphone : 0146594400 Bilan Bilan Actif RUBRIQUES IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'établissement

Plus en détail

Prévisionnel de Développement de Janvier 2011 à Décembre 2013

Prévisionnel de Développement de Janvier 2011 à Décembre 2013 Dossier prévisionnel Prévisionnel de Développement de Janvier 2011 à Décembre 2013 Société TEST 24 cours de la brocante BP 45 44100 NANTES Tel : 0240256767 Fax : 0240789029 Email : infos@test-sa.fr Monsieur

Plus en détail

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF PLAN DE FINANCEMENT BESOINS (durables) DEBUT ACTIVITE 1ère ANNEE 2ème ANNEE 3ème ANNEE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'immatriculation Frais honoraires Brevets Licences Logiciels Droit au Bail Achat

Plus en détail

INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE M14 TOME 2 - ANNEXES

INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE M14 TOME 2 - ANNEXES 1 INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE M14 TOME 2 - ANNEXES Version en vigueur au 1 er janvier 2014. 2 LISTE DES ANNEXES ANNEXE N 1 : Liste des chapitres budgétaires des budgets votés par nature... 3 ANNEXE

Plus en détail