COMMUNICATION FINANCIèRE Des Banques Populaires Régionales

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMUNICATION FINANCIèRE Des Banques Populaires Régionales"

Transcription

1 COMMUNICATION FINANCIèRE Des Banques Populaires Régionales AU 30 JUIN 2011

2 Banque Populaire du centre sud Valeurs en caisse, Banques centrales, Trésor public, Service des chèques postaux Créances sur les établissements de crédit et assimilés A vue A terme Créances sur la clientèle Crédits de trésorerie et à la consommation Crédits à l équipement Crédits immobiliers Autres crédits Titres de transaction et de placement Titres de propriété Autres actifs Titres de participation et emplois assimilés Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles TOTAL DE L ACTIF PRODUITS D EXPLOITATION BANCAIRE Intérêts et produits assimilés sur opérations avec les établissements de crédit Intérêts et produits assimilés sur opérations avec la clientèle Intérêts et produits assimilés sur titres de créance Produits sur titres de propriété Commissions sur prestations de service Autres produits bancaires CHARGES D EXPLOITATION BANCAIRE Intérêts et charges assimilées sur opérations avec les établissements de crédit Intérêts et charges assimilées sur opérations avec la clientèle Autres charges bancaires PRODUIT NET BANCAIRE Produits d exploitation non bancaire Charges d exploitation non bancaire CHARGES GéNéRALES D EXPLOITATION Charges de personnel Impôts et taxes Charges externes Autres charges générales d exploitation Dotations aux amortissements et aux provisions des immobilisations DOTATIONS AUX PROVISIONS ET PERTES SUR CRéANCES IRRECOUVRABLES Dotations aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance Pertes sur créances irrécouvrables Autres dotations aux provisions REPRISES DE PROVISIONS ET RECUPERATIONS SUR CRéANCES AMORTIES Reprises de provisions pour créances et engagements par signature en souffrance Récupérations sur créances amorties Autres reprises de provisions RéSULTAT COURANT Produits non courants Charges non courantes RéSULTAT AVANT IMPOTS Impôts sur les résultats RéSULTAT NET DE L EXERCICE CHIFFRE D AFFAIRES Bureau IMMEL et associés BANQUE POPULAIRE RÉGIONALE DU CENTRE SUD (BPRCS) Nous avons procédé à un examen limité de la situation intermédiaire de la Banque Populaire Régionale Centre Sud comprenant le bilan, le hors bilan, le compte de produits et charges, et l état des soldes de gestion relatifs à la période du 1er janvier au. Cette situation intermédiaire qui fait ressortir un montant de capitaux propres et assimilés totalisant KMAD dont un bénéfice net de KMAD, relève de la responsabilité des organes de gestion de l émetteur. patrimoine de la Banque Populaire Régionale Centre Sud arrêtés au, conformément au référentiel comptable admis au Maroc. Bureau Immel et s H. Immel K. M o k d a d Dettes envers les établissements de crédit et assimilés A vue A terme Dépôts de la clientèle Comptes à vue créditeurs Comptes d épargne Dépôts à terme Autres comptes créditeurs Autres passifs Provisions pour risques et charges Réserves et primes liées au capital Capital Résultat net de l exercice (+/-) TOTAL DU PASSIF /06/11 31/12/10 Engagements donnés Engagements de financement donnés en faveur d établissements de crédit et assimilés Engagements de financement donnés en faveur de la clientèle Engagements de garantie d ordre d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie d ordre de la clientèle Engagements reçus Engagements de financement reçus d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie reçus d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie reçus de l Etat et d organismes de garantie divers - - (+) Intérêts et produits assimilés (-) Intérêts et charges assimilées MARGE D INTERET (-) (+) Commissions perçues (-) Commissions servies MARGE SUR COMMISSIONS (+) Résultat des opérations sur titres de placement (+) Résultat des opérations de change RÉSULTAT DES OPÉRATIONS DE MARCHÉ (+) Divers autres produits bancaires (-) Diverses autres charges bancaires PRODUIT NET BANCAIRE (+) Autres produits d exploitation non bancaire (-) Autres charges d exploitation non bancaire (-) Charges générales d exploitation RéSULTAT BRUT D EXPLOITATION (+) Dotations nettes des reprises aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance (+) Autres dotations nettes des reprises aux provisions RéSULTAT COURANT RéSULTAT NON COURANT (-) Impôts sur les résultats RéSULTAT NET DE L EXERCICE (+) Dotations aux amortissements et aux provisions des (-) Reprises de provisions (-) Plus-values de cession sur - - (+) Moins-values de cession sur - - (+) CAPACITE D AUTOFINANCEMENT (+) AUTOFINANCEMENT PRé-DOUTEUSES DOUTEUSES COMPROMISES TOTAL

3 Banque Populaire d EL JADIDA-safi Valeurs en caisse, Banques centrales, Trésor public, Service des chèques postaux Créances sur les établissements de crédit et assimilés A vue A terme Créances sur la clientèle Crédits de trésorerie et à la consommation Crédits à l équipement Crédits immobiliers Autres crédits Titres de transaction et de placement Titres de propriété Autres actifs Titres de participation et emplois assimilés Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles TOTAL DE L ACTIF PRODUITS D EXPLOITATION BANCAIRE Intérêts et produits assimilés sur opérations avec les établissements de crédit Intérêts et produits assimilés sur opérations avec la clientèle Intérêts et produits assimilés sur titres de créance Produits sur titres de propriété Produits sur immobilisations en crédit-bail et en location Commissions sur prestations de service Autres produits bancaires CHARGES D EXPLOITATION BANCAIRE Intérêts et charges assimilées sur opérations avec les établissements de crédit Intérêts et charges assimilées sur opérations avec la clientèle Charges sur immobilisations en crédit-bail et en location Autres charges bancaires PRODUIT NET BANCAIRE Produits d exploitation non bancaire Charges d exploitation non bancaire CHARGES GéNéRALES D EXPLOITATION Charges de personnel Impôts et taxes Charges externes Autres charges générales d exploitation Dotations aux amortissements et aux provisions des immobilisations DOTATIONS AUX PROVISIONS ET PERTES SUR CRéANCES IRRECOUVRABLES Dotations aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance Pertes sur créances irrécouvrables Autres dotations aux provisions REPRISES DE PROVISIONS ET RECUPERATIONS SUR CRéANCES AMORTIES Reprises de provisions pour créances et engagements par signature en souffrance Récupérations sur créances amorties Autres reprises de provisions RéSULTAT COURANT Produits non courants Charges non courantes RéSULTAT AVANT IMPOTS Impôts sur les résultats RéSULTAT NET DE L EXERCICE CHIFFRE D AFFAIRES CABINET EL ASFARI BANQUE POPULAIRE REGIONALE d EL JADIDA-SAFI Nous avons procédé à un examen limité de la situation intermédiaire de la Banque Populaire Régionale d Eljadida-Safi janvier au. Cette situation intermédiaire qui fait ressortir un montant de capitaux propres et assimilés totalisant KMAD dont un bénéfice net de KMAD, relève de la responsabilité des organes de gestion de l émetteur. Sur la base de notre examen limité, nous n avons pas relevé de faits qui nous laissent penser que la situation intermédiaire, ci-jointe, ne donne pas une image fidèle du résultat des opérations du semestre écoulé ainsi que de la situation financière et du patrimoine de la Banque Populaire Régionale d Eljadida-Safi arrêtés au, conformément au référentiel comptable admis au Maroc. EL MOSTAFA EL ASFARI E. El Asfari K. M o k d a d Dettes envers les établissements de crédit et assimilés A vue A terme Dépôts de la clientèle Comptes à vue créditeurs Comptes d épargne Dépôts à terme Autres comptes créditeurs Autres passifs Provisions pour risques et charges Réserves et primes liées au capital Capital Résultat net de l exercice (+/-) TOTAL DU PASSIF /06/11 31/12/10 Engagements donnés Engagements de financement donnés en faveur d établissements de crédit et assimilés Engagements de financement donnés en faveur de la clientèle Engagements de garantie d ordre d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie d ordre de la clientèle Engagements reçus Engagements de financement reçus d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie reçus d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie reçus de l Etat et d organismes de garantie divers (+) Intérêts et produits assimilés (-) Intérêts et charges assimilées MARGE D INTERET (+) Produits sur immobilisations en crédit-bail et en location (-) Charges sur immobilisations en crédit-bail et en location Résultat des opérations de crédit-bail et de location (+) Commissions perçues (-) Commissions servies MARGE SUR COMMISSIONS (+) Résultat des opérations sur titres de placement (+) Résultat des opérations de change RÉSULTAT DES OPÉRATIONS DE MARCHÉ (+) Divers autres produits bancaires (-) Diverses autres charges bancaires PRODUIT NET BANCAIRE (+) Autres produits d exploitation non bancaire (-) Autres charges d exploitation non bancaire (-) Charges générales d exploitation RéSULTAT BRUT D EXPLOITATION (+) Dotations nettes des reprises aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance (+) Autres dotations nettes des reprises aux provisions RéSULTAT COURANT RéSULTAT NON COURANT (-) Impôts sur les résultats RéSULTAT NET DE L EXERCICE (+) Dotations aux amortissements et aux provisions des (-) Reprises de provisions (-) Plus-values de cession sur 31 - (+) Moins-values de cession sur 2 - (+) CAPACITE D AUTOFINANCEMENT (+) AUTOFINANCEMENT PRé-DOUTEUSES DOUTEUSES COMPROMISES TOTAL

4 Banque Populaire de Fés-taza Valeurs en caisse, Banques centrales, Trésor public, Service des chèques postaux Créances sur les établissements de crédit et assimilés A vue A terme Créances sur la clientèle Crédits de trésorerie et à la consommation Crédits à l équipement Crédits immobiliers Autres crédits Titres de transaction et de placement Titres de propriété Autres actifs Titres de participation et emplois assimilés Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles TOTAL DE L ACTIF PRODUITS D EXPLOITATION BANCAIRE Intérêts et produits assimilés sur opérations avec les établissements de crédit Intérêts et produits assimilés sur opérations avec la clientèle Intérêts et produits assimilés sur titres de créance Produits sur titres de propriété Commissions sur prestations de service Autres produits bancaires CHARGES D EXPLOITATION BANCAIRE Intérêts et charges assimilées sur opérations avec les établissements de crédit Intérêts et charges assimilées sur opérations avec la clientèle Autres charges bancaires PRODUIT NET BANCAIRE Produits d exploitation non bancaire Charges d exploitation non bancaire CHARGES GéNéRALES D EXPLOITATION Charges de personnel Impôts et taxes Charges externes Autres charges générales d exploitation Dotations aux amortissements et aux provisions des immobilisations DOTATIONS AUX PROVISIONS ET PERTES SUR CRéANCES IRRECOUVRABLES Dotations aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance Pertes sur créances irrécouvrables Autres dotations aux provisions REPRISES DE PROVISIONS ET RECUPERATIONS SUR CRéANCES AMORTIES Reprises de provisions pour créances et engagements par signature en souffrance Récupérations sur créances amorties Autres reprises de provisions RéSULTAT COURANT Produits non courants Charges non courantes RéSULTAT AVANT IMPOTS Impôts sur les résultats RéSULTAT NET DE L EXERCICE CHIFFRE D AFFAIRES BANQUE POPULAIRE REGIONALE DE FES-TAZA Nous avons procédé à un examen limité de la situation intermédiaire de la Banque Populaire Régionale de Fès-Taza janvier au. Cette situation intermédiaire qui fait ressortir un montant de capitaux propres et assimilés totalisant KMAD dont un bénéfice net de KMAD, relève de la responsabilité des organes de gestion de l émetteur. patrimoine de la Banque Populaire Régionale de Fès-Taza arrêtés au, conformément au référentiel comptable admis au Maroc. Z. AHMED BELKHAYAT A. Belkhayat K. M o k d a d Dettes envers les établissements de crédit et assimilés A vue A terme Dépôts de la clientèle Comptes à vue créditeurs Comptes d épargne Dépôts à terme Autres comptes créditeurs Autres passifs Provisions pour risques et charges Réserves et primes liées au capital Capital Résultat net de l exercice (+/-) TOTAL DU PASSIF /06/11 31/12/10 Engagements donnés Engagements de financement donnés en faveur d établissements de crédit et assimilés Engagements de financement donnés en faveur de la clientèle Engagements de garantie d ordre d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie d ordre de la clientèle Engagements reçus Engagements de financement reçus d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie reçus d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie reçus de l Etat et d organismes de garantie divers (+) Intérêts et produits assimilés (-) Intérêts et charges assimilées MARGE D INTERET (-) (+) Commissions perçues (-) Commissions servies MARGE SUR COMMISSIONS (+) Résultat des opérations sur titres de placement (+) Résultat des opérations de change RÉSULTAT DES OPÉRATIONS DE MARCHÉ (+) Divers autres produits bancaires (-) Diverses autres charges bancaires PRODUIT NET BANCAIRE (+) Résultat des opérations sur immobilisations financières (+) Autres produits d exploitation non bancaire (-) Autres charges d exploitation non bancaire (-) Charges générales d exploitation RéSULTAT BRUT D EXPLOITATION (+) Dotations nettes des reprises aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance (+) Autres dotations nettes des reprises aux provisions RéSULTAT COURANT RéSULTAT NON COURANT (-) Impôts sur les résultats RéSULTAT NET DE L EXERCICE (+) Dotations aux amortissements et aux provisions des (+) Dotations aux provisions pour dépréciation des immobilisations financières 1 - (+) Dotations aux provisions pour risques généraux (-) Reprises de provisions (-) Plus-values de cession sur - - (+) Moins-values de cession sur (+) CAPACITE D AUTOFINANCEMENT (+) AUTOFINANCEMENT PRé-DOUTEUSES DOUTEUSES COMPROMISES TOTAL

5 Banque Populaire de Laâyoune Valeurs en caisse, Banques centrales, Trésor public, Service des chèques postaux Créances sur les établissements de crédit et assimilés A vue A terme Créances sur la clientèle Crédits de trésorerie et à la consommation Crédits à l équipement Crédits immobiliers Autres crédits Titres de transaction et de placement - - Titres de propriété - - Autres actifs Titres de participation et emplois assimilés Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles TOTAL DE L ACTIF PRODUITS D EXPLOITATION BANCAIRE Intérêts et produits assimilés sur opérations avec les établissements de crédit Intérêts et produits assimilés sur opérations avec la clientèle Intérêts et produits assimilés sur titres de créance Produits sur titres de propriété Commissions sur prestations de service Autres produits bancaires CHARGES D EXPLOITATION BANCAIRE Intérêts et charges assimilées sur opérations avec les établissements de crédit Intérêts et charges assimilées sur opérations avec la clientèle Autres charges bancaires PRODUIT NET BANCAIRE Produits d exploitation non bancaire Charges d exploitation non bancaire CHARGES GéNéRALES D EXPLOITATION Charges de personnel Impôts et taxes Charges externes Autres charges générales d exploitation Dotations aux amortissements et aux provisions des immobilisations DOTATIONS AUX PROVISIONS ET PERTES SUR CRéANCES IRRECOUVRABLES Dotations aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance Pertes sur créances irrécouvrables Autres dotations aux provisions REPRISES DE PROVISIONS ET RECUPERATIONS SUR CRéANCES AMORTIES Reprises de provisions pour créances et engagements par signature en souffrance Récupérations sur créances amorties Autres reprises de provisions RéSULTAT COURANT Produits non courants Charges non courantes RéSULTAT AVANT IMPOTS Impôts sur les résultats RéSULTAT NET DE L EXERCICE CHIFFRE D AFFAIRES Bureau IMMEL et associés BANQUE POPULAIRE REGIONALE DE LAAYOUNE Nous avons procédé à un examen limité de la situation intermédiaire de la Banque Populaire Régionale de Laâyoune janvier au. Cette situation intermédiaire qui fait ressortir un montant de capitaux propres et assimilés totalisant KMAD dont un bénéfice net de KMAD, relève de la responsabilité des organes de gestion de l émetteur. patrimoine de la Banque Populaire Régionale de Laâyoune arrêtés au, conformément au référentiel comptable admis au Maroc. Bureau Immel et s H. Immel K. M o k d a d Dettes envers les établissements de crédit et assimilés A vue A terme Dépôts de la clientèle Comptes à vue créditeurs Comptes d épargne Dépôts à terme Autres comptes créditeurs Autres passifs Provisions pour risques et charges Réserves et primes liées au capital Capital Résultat net de l exercice (+/-) TOTAL DU PASSIF /06/11 31/12/10 Engagements donnés Engagements de financement donnés en faveur d établissements de crédit et assimilés Engagements de financement donnés en faveur de la clientèle Engagements de garantie d ordre d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie d ordre de la clientèle Engagements reçus Engagements de financement reçus d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie reçus d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie reçus de l Etat et d organismes de garantie divers - - (+) Intérêts et produits assimilés (-) Intérêts et charges assimilées MARGE D INTERET (-) (+) Commissions perçues (-) Commissions servies MARGE SUR COMMISSIONS (+) Résultat des opérations sur titres de placement (+) Résultat des opérations de change RÉSULTAT DES OPÉRATIONS DE MARCHÉ (+) Divers autres produits bancaires (-) Diverses autres charges bancaires PRODUIT NET BANCAIRE (+) Autres produits d exploitation non bancaire (-) Autres charges d exploitation non bancaire (-) Charges générales d exploitation RéSULTAT BRUT D EXPLOITATION (+) Dotations nettes des reprises aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance (+) Autres dotations nettes des reprises aux provisions RéSULTAT COURANT RéSULTAT NON COURANT (-) Impôts sur les résultats RéSULTAT NET DE L EXERCICE (+) Dotations aux amortissements et aux provisions des (-) Reprises de provisions (-) Plus-values de cession sur - - (+) Moins-values de cession sur (+) CAPACITE D AUTOFINANCEMENT (+) AUTOFINANCEMENT PRé-DOUTEUSES DOUTEUSES COMPROMISES TOTAL

6 Banque Populaire de Marrakech Valeurs en caisse, Banques centrales, Trésor public, Service des chèques postaux Créances sur les établissements de crédit et assimilés A vue A terme Créances sur la clientèle Crédits de trésorerie et à la consommation Crédits à l équipement Crédits immobiliers Autres crédits Titres de transaction et de placement Titres de propriété Autres actifs Titres de participation et emplois assimilés Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles TOTAL DE L ACTIF PRODUITS D EXPLOITATION BANCAIRE Intérêts et produits assimilés sur opérations avec les établissements de crédit Intérêts et produits assimilés sur opérations avec la clientèle Intérêts et produits assimilés sur titres de créance Produits sur titres de propriété Commissions sur prestations de service Autres produits bancaires CHARGES D EXPLOITATION BANCAIRE Intérêts et charges assimilées sur opérations avec les établissements de crédit Intérêts et charges assimilées sur opérations avec la clientèle Autres charges bancaires PRODUIT NET BANCAIRE Produits d exploitation non bancaire Charges d exploitation non bancaire CHARGES GéNéRALES D EXPLOITATION Charges de personnel Impôts et taxes Charges externes Autres charges générales d exploitation Dotations aux amortissements et aux provisions des immobilisations DOTATIONS AUX PROVISIONS ET PERTES SUR CRéANCES IRRECOUVRABLES Dotations aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance Pertes sur créances irrécouvrables Autres dotations aux provisions REPRISES DE PROVISIONS ET RECUPERATIONS SUR CRéANCES AMORTIES Reprises de provisions pour créances et engagements par signature en souffrance Récupérations sur créances amorties Autres reprises de provisions RéSULTAT COURANT Produits non courants Charges non courantes RéSULTAT AVANT IMPOTS Impôts sur les résultats RéSULTAT NET DE L EXERCICE CHIFFRE D AFFAIRES CABINET ABDELLATIF KABBAJ BANQUE POPULAIRE REGIONALE DE MARRAKECH Nous avons procédé à un examen limité de la situation intermédiaire de la Banque Populaire Régionale de Marrakech janvier au. Cette situation intermédiaire qui fait ressortir un montant de capitaux propres et assimilés totalisant KMAD dont un bénéfice net de KMAD, relève de la responsabilité des organes de gestion de l émetteur. patrimoine de la Banque Populaire Régionale de Marrakech arrêtés au, conformément au référentiel comptable admis au Maroc. ABDELLATIF KABBAJ A. Kabbaj K. M o k d a d Dettes envers les établissements de crédit et assimilés A vue A terme Dépôts de la clientèle Comptes à vue créditeurs Comptes d épargne Dépôts à terme Autres comptes créditeurs Autres passifs Provisions pour risques et charges Réserves et primes liées au capital Capital Résultat net de l exercice (+/-) TOTAL DU PASSIF /06/11 31/12/10 Engagements donnés Engagements de financement donnés en faveur d établissements de crédit et assimilés Engagements de financement donnés en faveur de la clientèle Engagements de garantie d ordre d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie d ordre de la clientèle Engagements reçus Engagements de financement reçus d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie reçus d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie reçus de l Etat et d organismes de garantie divers - - (+) Intérêts et produits assimilés (-) Intérêts et charges assimilées MARGE D INTERET (-) (+) Commissions perçues (-) Commissions servies MARGE SUR COMMISSIONS (+) Résultat des opérations sur titres de placement (+) Résultat des opérations de change RÉSULTAT DES OPÉRATIONS DE MARCHÉ (+) Divers autres produits bancaires (-) Diverses autres charges bancaires PRODUIT NET BANCAIRE (+) Autres produits d exploitation non bancaire (-) Autres charges d exploitation non bancaire (-) Charges générales d exploitation RéSULTAT BRUT D EXPLOITATION (+) Dotations nettes des reprises aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance (+) Autres dotations nettes des reprises aux provisions RéSULTAT COURANT RéSULTAT NON COURANT (-) Impôts sur les résultats RéSULTAT NET DE L EXERCICE (+) Dotations aux amortissements et aux provisions des (-) Reprises de provisions (-) Plus-values de cession sur - 1 (+) Moins-values de cession sur - 77 (+) CAPACITE D AUTOFINANCEMENT (+) AUTOFINANCEMENT PRé-DOUTEUSES DOUTEUSES COMPROMISES TOTAL

7 Banque Populaire de Meknès-errachidia Valeurs en caisse, Banques centrales, Trésor public, Service des chèques postaux Créances sur les établissements de crédit et assimilés A vue A terme Créances sur la clientèle Crédits de trésorerie et à la consommation Crédits à l équipement Crédits immobiliers Autres crédits Titres de transaction et de placement Autres titres de créance Titres de propriété Autres actifs Titres de participation et emplois assimilés Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles TOTAL DE L ACTIF PRODUITS D EXPLOITATION BANCAIRE Intérêts et produits assimilés sur opérations avec les établissements de crédit Intérêts et produits assimilés sur opérations avec la clientèle Intérêts et produits assimilés sur titres de créance Produits sur titres de propriété Produits sur immobilisations en crédit-bail et en location Commissions sur prestations de service Autres produits bancaires CHARGES D EXPLOITATION BANCAIRE Intérêts et charges assimilées sur opérations avec les établissements de crédit Intérêts et charges assimilées sur opérations avec la clientèle Charges sur immobilisations en crédit-bail et en location Autres charges bancaires PRODUIT NET BANCAIRE Produits d exploitation non bancaire Charges d exploitation non bancaire CHARGES GéNéRALES D EXPLOITATION Charges de personnel Impôts et taxes Charges externes Autres charges générales d exploitation Dotations aux amortissements et aux provisions des immobilisations DOTATIONS AUX PROVISIONS ET PERTES SUR CRéANCES IRRECOUVRABLES Dotations aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance Pertes sur créances irrécouvrables Autres dotations aux provisions REPRISES DE PROVISIONS ET RECUPERATIONS SUR CRéANCES AMORTIES Reprises de provisions pour créances et engagements par signature en souffrance Récupérations sur créances amorties Autres reprises de provisions RéSULTAT COURANT Produits non courants Charges non courantes RéSULTAT AVANT IMPOTS Impôts sur les résultats RéSULTAT NET DE L EXERCICE CHIFFRE D AFFAIRES BANQUE POPULAIRE REGIONALE DE MEKNES-ERRACHIDIA Nous avons procédé à un examen limité de la situation intermédiaire de la Banque Populaire Régionale de MEKNES-ERRACHIDIA janvier au. Cette situation intermédiaire qui fait ressortir un montant de capitaux propres et assimilés totalisant KMAD dont un bénéfice net de KMAD, relève de la responsabilité des organes de gestion de l émetteur. Sur la base de notre examen limité, nous n avons pas relevé de faits qui nous laissent penser que la situation intermédiaire, ci-jointe, ne donne pas une image fidèle du résultat des opérations du semestre écoulé ainsi que de la situation financière et du patrimoine de la Banque Populaire Régionale de MEKNES-ERRACHIDIA arrêtés au, conformément au référentiel comptable admis au Maroc. Z. AHMED BELKHAYAT A. Belkhayat K. M o k d a d Dettes envers les établissements de crédit et assimilés A vue A terme Dépôts de la clientèle Comptes à vue créditeurs Comptes d épargne Dépôts à terme Autres comptes créditeurs Autres passifs Provisions pour risques et charges Réserves et primes liées au capital Capital Résultat net de l exercice (+/-) TOTAL DU PASSIF /06/11 31/12/10 Engagements donnés Engagements de financement donnés en faveur d établissements de crédit et assimilés Engagements de financement donnés en faveur de la clientèle Engagements de garantie d ordre d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie d ordre de la clientèle Engagements reçus Engagements de financement reçus d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie reçus d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie reçus de l Etat et d organismes de garantie divers - - (+) Intérêts et produits assimilés (-) Intérêts et charges assimilées MARGE D INTERET (+) Produits sur immobilisations en crédit-bail et en location (-) Charges sur immobilisations en crédit-bail et en location Résultat des opérations de crédit-bail et de location (+) Commissions perçues (-) Commissions servies MARGE SUR COMMISSIONS (+) Résultat des opérations sur titres de placement (+) Résultat des opérations de change RÉSULTAT DES OPÉRATIONS DE MARCHÉ (+) Divers autres produits bancaires (-) Diverses autres charges bancaires PRODUIT NET BANCAIRE (+) Autres produits d exploitation non bancaire (-) Autres charges d exploitation non bancaire (-) Charges générales d exploitation RéSULTAT BRUT D EXPLOITATION (+) Dotations nettes des reprises aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance (+) Autres dotations nettes des reprises aux provisions RéSULTAT COURANT RéSULTAT NON COURANT (-) Impôts sur les résultats RéSULTAT NET DE L EXERCICE (+) Dotations aux amortissements et aux provisions des (-) Reprises de provisions (-) Plus-values de cession sur - - (+) Moins-values de cession sur (+) CAPACITE D AUTOFINANCEMENT (+) AUTOFINANCEMENT PRé-DOUTEUSES DOUTEUSES COMPROMISES TOTAL

8 Banque Populaire de Nador-al hoceima Valeurs en caisse, Banques centrales, Trésor public, Service des chèques postaux Créances sur les établissements de crédit et assimilés A vue A terme Créances sur la clientèle Crédits de trésorerie et à la consommation Crédits à l équipement Crédits immobiliers Autres crédits Titres de transaction et de placement Titres de propriété Autres actifs Titres de participation et emplois assimilés Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles TOTAL DE L ACTIF PRODUITS D EXPLOITATION BANCAIRE Intérêts et produits assimilés sur opérations avec les établissements de crédit Intérêts et produits assimilés sur opérations avec la clientèle Intérêts et produits assimilés sur titres de créance Produits sur titres de propriété Commissions sur prestations de service Autres produits bancaires CHARGES D EXPLOITATION BANCAIRE Intérêts et charges assimilées sur opérations avec les établissements de crédit Intérêts et charges assimilées sur opérations avec la clientèle Autres charges bancaires PRODUIT NET BANCAIRE Produits d exploitation non bancaire Charges d exploitation non bancaire CHARGES GéNéRALES D EXPLOITATION Charges de personnel Impôts et taxes Charges externes Autres charges générales d exploitation Dotations aux amortissements et aux provisions des immobilisations DOTATIONS AUX PROVISIONS ET PERTES SUR CRéANCES IRRECOUVRABLES Dotations aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance Pertes sur créances irrécouvrables Autres dotations aux provisions REPRISES DE PROVISIONS ET RECUPERATIONS SUR CRéANCES AMORTIES Reprises de provisions pour créances et engagements par signature en souffrance Récupérations sur créances amorties Autres reprises de provisions RéSULTAT COURANT Produits non courants Charges non courantes RéSULTAT AVANT IMPOTS Impôts sur les résultats RéSULTAT NET DE L EXERCICE CHIFFRE D AFFAIRES BANQUE POPULAIRE REGIONALE DE NADOR-EL HOCEIMA Nous avons procédé à un examen limité de la situation intermédiaire de la Banque Populaire Régionale de NADOR-EL HOCEIMA janvier au. Cette situation intermédiaire qui fait ressortir un montant de capitaux propres et assimilés totalisant KMAD dont un bénéfice net de KMAD, relève de la responsabilité des organes de gestion de l émetteur. patrimoine de la Banque Populaire Régionale de NADOR-EL HOCEIMA arrêtés au, conformément au référentiel comptable admis au Maroc. Z. AHMED BELKHAYAT A. Belkhayat K. M o k d a d Dettes envers les établissements de crédit et assimilés A vue A terme 3 3 Dépôts de la clientèle Comptes à vue créditeurs Comptes d épargne Dépôts à terme Autres comptes créditeurs Autres passifs Provisions pour risques et charges Réserves et primes liées au capital Capital Résultat net de l exercice (+/-) TOTAL DU PASSIF /06/11 31/12/10 Engagements donnés Engagements de financement donnés en faveur d établissements de crédit et assimilés Engagements de financement donnés en faveur de la clientèle Engagements de garantie d ordre d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie d ordre de la clientèle Engagements reçus Engagements de financement reçus d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie reçus d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie reçus de l Etat et d organismes de garantie divers (+) Intérêts et produits assimilés (-) Intérêts et charges assimilées MARGE D INTERET (-) (+) Commissions perçues (-) Commissions servies MARGE SUR COMMISSIONS (+) Résultat des opérations sur titres de placement (+) Résultat des opérations de change RÉSULTAT DES OPÉRATIONS DE MARCHÉ (+) Divers autres produits bancaires (-) Diverses autres charges bancaires PRODUIT NET BANCAIRE (+) Résultat des opérations sur immobilisations financières (+) Autres produits d exploitation non bancaire (-) Autres charges d exploitation non bancaire (-) Charges générales d exploitation RéSULTAT BRUT D EXPLOITATION (+) Dotations nettes des reprises aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance (+) Autres dotations nettes des reprises aux provisions RéSULTAT COURANT RéSULTAT NON COURANT (-) Impôts sur les résultats RéSULTAT NET DE L EXERCICE (+) Dotations aux amortissements et aux provisions des (+) Dotations aux provisions pour dépréciation des immobilisations financières 2 - (-) Reprises de provisions (-) Plus-values de cession sur (+) Moins-values de cession sur (+) CAPACITE D AUTOFINANCEMENT (+) AUTOFINANCEMENT PRé-DOUTEUSES DOUTEUSES COMPROMISES TOTAL

9 Banque Populaire d Oujda Valeurs en caisse, Banques centrales, Trésor public, Service des chèques postaux Créances sur les établissements de crédit et assimilés A vue A terme Créances sur la clientèle Crédits de trésorerie et à la consommation Crédits à l équipement Crédits immobiliers Autres crédits Titres de transaction et de placement Titres de propriété Autres actifs Titres de participation et emplois assimilés Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles TOTAL DE L ACTIF PRODUITS D EXPLOITATION BANCAIRE Intérêts et produits assimilés sur opérations avec les établissements de crédit Intérêts et produits assimilés sur opérations avec la clientèle Intérêts et produits assimilés sur titres de créance Produits sur titres de propriété Commissions sur prestations de service Autres produits bancaires CHARGES D EXPLOITATION BANCAIRE Intérêts et charges assimilées sur opérations avec les établissements de crédit Intérêts et charges assimilées sur opérations avec la clientèle Autres charges bancaires PRODUIT NET BANCAIRE Produits d exploitation non bancaire Charges d exploitation non bancaire CHARGES GéNéRALES D EXPLOITATION Charges de personnel Impôts et taxes Charges externes Autres charges générales d exploitation Dotations aux amortissements et aux provisions des immobilisations DOTATIONS AUX PROVISIONS ET PERTES SUR CRéANCES IRRECOUVRABLES Dotations aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance Pertes sur créances irrécouvrables Autres dotations aux provisions REPRISES DE PROVISIONS ET RECUPERATIONS SUR CRéANCES AMORTIES Reprises de provisions pour créances et engagements par signature en souffrance Récupérations sur créances amorties Autres reprises de provisions RéSULTAT COURANT Produits non courants Charges non courantes RéSULTAT AVANT IMPOTS Impôts sur les résultats RéSULTAT NET DE L EXERCICE CHIFFRE D AFFAIRES BANQUE POPULAIRE REGIONALE D OUJDA Nous avons procédé à un examen limité de la situation intermédiaire de la Banque Populaire Régionale d OUJDA comprenant le bilan, le hors bilan, le compte de produits et charges et l état des soldes de gestion relatifs à la période du 1er janvier au 30 juin Cette situation intermédiaire qui fait ressortir un montant de capitaux propres et assimilés totalisant KMAD dont un bénéfice net de KMAD, relève de la responsabilité des organes de gestion de l émetteur. Sur la base de notre examen limité, nous n avons pas relevé de faits qui nous laissent penser que la situation intermédiaire, ci-jointe, ne donne pas une image fidèle du résultat des opérations du semestre écoulé ainsi que de la situation financière et du patrimoine de la Banque Populaire Régionale d OUJDA arrêtés au, conformément au référentiel comptable admis au Maroc. Z. AHMED BELKHAYAT A. Belkhayat K. M o k d a d Dettes envers les établissements de crédit et assimilés A vue A terme Dépôts de la clientèle Comptes à vue créditeurs Comptes d épargne Dépôts à terme Autres comptes créditeurs Autres passifs Provisions pour risques et charges Réserves et primes liées au capital Capital Résultat net de l exercice (+/-) TOTAL DU PASSIF /06/11 31/12/10 Engagements donnés Engagements de financement donnés en faveur d établissements de crédit et assimilés Engagements de financement donnés en faveur de la clientèle Engagements de garantie d ordre d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie d ordre de la clientèle Engagements reçus Engagements de financement reçus d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie reçus d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie reçus de l Etat et d organismes de garantie divers (+) Intérêts et produits assimilés (-) Intérêts et charges assimilées MARGE D INTERET (-) (+) Commissions perçues (-) Commissions servies MARGE SUR COMMISSIONS (+) Résultat des opérations sur titres de placement (+) Résultat des opérations de change RÉSULTAT DES OPÉRATIONS DE MARCHÉ (+) Divers autres produits bancaires (-) Diverses autres charges bancaires PRODUIT NET BANCAIRE (+) Résultat des opérations sur immobilisations financières -1 1 (+) Autres produits d exploitation non bancaire (-) Autres charges d exploitation non bancaire (-) Charges générales d exploitation RéSULTAT BRUT D EXPLOITATION (+) Dotations nettes des reprises aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance (+) Autres dotations nettes des reprises aux provisions RéSULTAT COURANT RéSULTAT NON COURANT (-) Impôts sur les résultats RéSULTAT NET DE L EXERCICE (+) Dotations aux amortissements et aux provisions des (+) Dotations aux provisions pour dépréciation des immobilisations financières 1 - (-) Reprises de provisions (-) Plus-values de cession sur - - (+) Moins-values de cession sur - - (+) CAPACITE D AUTOFINANCEMENT (+) AUTOFINANCEMENT PRé-DOUTEUSES DOUTEUSES COMPROMISES TOTAL

10 Banque Populaire de Rabat-kénitra Valeurs en caisse, Banques centrales, Trésor public, Service des chèques postaux Créances sur les établissements de crédit et assimilés A vue A terme Créances sur la clientèle Crédits de trésorerie et à la consommation Crédits à l équipement Crédits immobiliers Autres crédits Titres de transaction et de placement Titres de propriété Autres actifs Titres de participation et emplois assimilés Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles TOTAL DE L ACTIF PRODUITS D EXPLOITATION BANCAIRE Intérêts et produits assimilés sur opérations avec les établissements de crédit Intérêts et produits assimilés sur opérations avec la clientèle Intérêts et produits assimilés sur titres de créance Produits sur titres de propriété Commissions sur prestations de service Autres produits bancaires CHARGES D EXPLOITATION BANCAIRE Intérêts et charges assimilées sur opérations avec les établissements de crédit Intérêts et charges assimilées sur opérations avec la clientèle Autres charges bancaires PRODUIT NET BANCAIRE Produits d exploitation non bancaire Charges d exploitation non bancaire CHARGES GéNéRALES D EXPLOITATION Charges de personnel Impôts et taxes Charges externes Autres charges générales d exploitation Dotations aux amortissements et aux provisions des immobilisations DOTATIONS AUX PROVISIONS ET PERTES SUR CRéANCES IRRECOUVRABLES Dotations aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance Pertes sur créances irrécouvrables Autres dotations aux provisions REPRISES DE PROVISIONS ET RECUPERATIONS SUR CRéANCES AMORTIES Reprises de provisions pour créances et engagements par signature en souffrance Récupérations sur créances amorties Autres reprises de provisions RéSULTAT COURANT Produits non courants Charges non courantes RéSULTAT AVANT IMPOTS Impôts sur les résultats RéSULTAT NET DE L EXERCICE CHIFFRE D AFFAIRES WORLD AUDIT BANQUE POPULAIRE REGIONALE DE RABAT-KENITRA Nous avons procédé à un examen limité de la situation intermédiaire de la Banque Populaire Régionale de RABAT-KENITRA janvier au. Cette situation intermédiaire qui fait ressortir un montant de capitaux propres et assimilés totalisant KMAD dont un bénéfice net de KMAD, relève de la responsabilité des organes de gestion de l émetteur. Sur la base de notre examen limité, nous n avons pas relevé de faits qui nous laissent penser que la situation intermédiaire, ci-jointe, ne donne pas une image fidèle du résultat des opérations du semestre écoulé ainsi que de la situation financière et du patrimoine de la Banque Populaire Régionale de RABAT-KENITRA arrêtés au, conformément au référentiel comptable admis au Maroc. WORLD AUDIT A. Brahmi K. M o k d a d Dettes envers les établissements de crédit et assimilés A vue A terme Dépôts de la clientèle Comptes à vue créditeurs Comptes d épargne Dépôts à terme Autres comptes créditeurs Autres passifs Provisions pour risques et charges Réserves et primes liées au capital Capital Résultat net de l exercice (+/-) TOTAL DU PASSIF /06/11 31/12/10 Engagements donnés Engagements de financement donnés en faveur d établissements de crédit et assimilés Engagements de financement donnés en faveur de la clientèle Engagements de garantie d ordre d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie d ordre de la clientèle Engagements reçus Engagements de financement reçus d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie reçus d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie reçus de l Etat et d organismes de garantie divers - - (+) Intérêts et produits assimilés (-) Intérêts et charges assimilées MARGE D INTERET (-) (+) Commissions perçues (-) Commissions servies MARGE SUR COMMISSIONS (+) Résultat des opérations sur titres de placement (+) Résultat des opérations de change RÉSULTAT DES OPÉRATIONS DE MARCHÉ (+) Divers autres produits bancaires (-) Diverses autres charges bancaires PRODUIT NET BANCAIRE (+) Autres produits d exploitation non bancaire (-) Autres charges d exploitation non bancaire (-) Charges générales d exploitation RéSULTAT BRUT D EXPLOITATION (+) Dotations nettes des reprises aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance (+) Autres dotations nettes des reprises aux provisions RéSULTAT COURANT RéSULTAT NON COURANT (-) Impôts sur les résultats RéSULTAT NET DE L EXERCICE (+) Dotations aux amortissements et aux provisions des (-) Reprises de provisions (-) Plus-values de cession sur (+) Moins-values de cession sur (+) CAPACITE D AUTOFINANCEMENT (+) AUTOFINANCEMENT PRé-DOUTEUSES DOUTEUSES COMPROMISES TOTAL

11 Banque Populaire de Tanger-tétouan Valeurs en caisse, Banques centrales, Trésor public, Service des chèques postaux Créances sur les établissements de crédit et assimilés A vue A terme Créances sur la clientèle Crédits de trésorerie et à la consommation Crédits à l équipement Crédits immobiliers Autres crédits Titres de transaction et de placement Autres titres de créance 5 5 Titres de propriété Autres actifs Titres de participation et emplois assimilés Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles TOTAL DE L ACTIF PRODUITS D EXPLOITATION BANCAIRE Intérêts et produits assimilés sur opérations avec les établissements de crédit Intérêts et produits assimilés sur opérations avec la clientèle Intérêts et produits assimilés sur titres de créance Produits sur titres de propriété Commissions sur prestations de service Autres produits bancaires CHARGES D EXPLOITATION BANCAIRE Intérêts et charges assimilées sur opérations avec les établissements de crédit Intérêts et charges assimilées sur opérations avec la clientèle Autres charges bancaires PRODUIT NET BANCAIRE Produits d exploitation non bancaire Charges d exploitation non bancaire CHARGES GéNéRALES D EXPLOITATION Charges de personnel Impôts et taxes Charges externes Autres charges générales d exploitation Dotations aux amortissements et aux provisions des immobilisations DOTATIONS AUX PROVISIONS ET PERTES SUR CRéANCES IRRECOUVRABLES Dotations aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance Pertes sur créances irrécouvrables Autres dotations aux provisions REPRISES DE PROVISIONS ET RECUPERATIONS SUR CRéANCES AMORTIES Reprises de provisions pour créances et engagements par signature en souffrance Récupérations sur créances amorties Autres reprises de provisions RéSULTAT COURANT Produits non courants Charges non courantes RéSULTAT AVANT IMPOTS Impôts sur les résultats RéSULTAT NET DE L EXERCICE CHIFFRE D AFFAIRES MOORE STEPHENS BERNOSSI BANQUE POPULAIRE REGIONALE DE TANGER-TETOUAN Nous avons procédé à un examen limité de la situation intermédiaire de la Banque Populaire Régionale de TANGER-TETOUAN janvier au. Cette situation intermédiaire qui fait ressortir un montant de capitaux propres et assimilés totalisant KMAD dont un bénéfice net de KMAD, relève de la responsabilité des organes de gestion de l émetteur. patrimoine de la Banque Populaire Régionale de TANGER-TETOUAN arrêtés au, conformément au référentiel comptable admis au Maroc. MOORE STEPHENS BERNOSSI A. Bernossi K. M o k d a d Dettes envers les établissements de crédit et assimilés A vue A terme Dépôts de la clientèle Comptes à vue créditeurs Comptes d épargne Dépôts à terme Autres comptes créditeurs Autres passifs Provisions pour risques et charges Réserves et primes liées au capital Capital Résultat net de l exercice (+/-) TOTAL DU PASSIF /06/11 31/12/10 Engagements donnés Engagements de financement donnés en faveur d établissements de crédit et assimilés Engagements de financement donnés en faveur de la clientèle Engagements de garantie d ordre d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie d ordre de la clientèle Engagements reçus Engagements de financement reçus d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie reçus d établissements de crédit et assimilés Engagements de garantie reçus de l Etat et d organismes de garantie divers (+) Intérêts et produits assimilés (-) Intérêts et charges assimilées MARGE D INTERET (-) (+) Commissions perçues (-) Commissions servies MARGE SUR COMMISSIONS (+) Résultat des opérations sur titres de placement (+) Résultat des opérations de change RÉSULTAT DES OPÉRATIONS DE MARCHÉ (+) Divers autres produits bancaires (-) Diverses autres charges bancaires PRODUIT NET BANCAIRE (+) Résultat des opérations sur immobilisations financières (+) Autres produits d exploitation non bancaire (-) Autres charges d exploitation non bancaire (-) Charges générales d exploitation RéSULTAT BRUT D EXPLOITATION (+) Dotations nettes des reprises aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance (+) Autres dotations nettes des reprises aux provisions RéSULTAT COURANT RéSULTAT NON COURANT (-) Impôts sur les résultats RéSULTAT NET DE L EXERCICE (+) Dotations aux amortissements et aux provisions des (+) Dotations aux provisions pour dépréciation des immobilisations financières 82 - (-) Reprises de provisions (-) Plus-values de cession sur (+) Moins-values de cession sur - 3 (+) CAPACITE D AUTOFINANCEMENT (+) AUTOFINANCEMENT PRé-DOUTEUSES DOUTEUSES COMPROMISES TOTAL

- - Créances sur les établissements de crédit et. chèques postaux

- - Créances sur les établissements de crédit et. chèques postaux BILAN AU 31 DÉCEMBRE 2005 ACTIF DEC 2005 DEC 2004 PASSIF DEC 2005 DEC 2004 Valeurs en caisse,banques centrales, Trésor public, Banques centrales, Trésor public, Servicesdes 197 427 113 253 Service des

Plus en détail

TOTAL PRODUITS 169 755 193 963 TOTAL CHARGES 140 780 175 876 RESULTAT NET DE L'EXERCICE 28 975 18 087

TOTAL PRODUITS 169 755 193 963 TOTAL CHARGES 140 780 175 876 RESULTAT NET DE L'EXERCICE 28 975 18 087 COMPTE DE PRODUITS ET CHARGES AU 31 Décembre 2013 31/12/2013 31/12/2012 I.PRODUITS D'EXPLOITATION BANCAIRE 150 062 154 269 1.Intérêts et produits assimilés sur opérations avec les établissements de crédit

Plus en détail

SITUATION PROVISOIRE DU BILAN AU 31 DECEMBRE 2008

SITUATION PROVISOIRE DU BILAN AU 31 DECEMBRE 2008 SITUATION PROVISOIRE DU BILAN AU 31 DECEMBRE 2008 En milliers de dirhams ACTIF 1.Val.caisse, Bques centrales, Trésor pub., S/ce des chéques postaux 2.Créances sur les établissements de crédit et assimilés.

Plus en détail

EVOLUTION POSITIVE DES ACTIVITÉS DE FINANCEMENT

EVOLUTION POSITIVE DES ACTIVITÉS DE FINANCEMENT COMMUNIQUE FINANCIER DE SALAFIN : RESULTATS ANNUELS 2012 Résultat Net de 92 MDH - Maintien du niveau de rentabilité de 15% Progression des crédits distribués dans un marché en retrait. Poursuite de la

Plus en détail

La Banque Nationale du Rwanda, ci-après dénommée la «Banque Centrale», arrête:

La Banque Nationale du Rwanda, ci-après dénommée la «Banque Centrale», arrête: INSTRUCTION N 01/2005 DE LA BANQUE NATIONALE DU RWANDA RELATIVE A LA DIVULGATION PUBLIQUE DE L INFORMATION FINANCIERE APPLICABLE AUX BANQUES ET AUTRES ETABLISSEMENTS FINANCIERS. ===============================

Plus en détail

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers Règlement de la Banque d n 92-08 du 17 novembre 1992 Le Gouverneur de la Banque d, Vu la Loi n 88-01

Plus en détail

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques Règlement de la Banque d n 09-04 du 23 juillet 2009 Source : www.droit-algerie.com [NB - Règlement de la Banque d n 09-04 du 23 juillet

Plus en détail

ACTIVITES & RESULTATS AU 31 DECEMBRE 2013. Communication financière du Crédit Agricole du Maroc

ACTIVITES & RESULTATS AU 31 DECEMBRE 2013. Communication financière du Crédit Agricole du Maroc ACTIVITES & RESULTATS AU 31 DECEMBRE 2013 Communication financière du Crédit Agricole du Maroc 31 DECEMBRE 2013 ACTIVITES & RESULTATS AU 31 DECEMBRE 2013 Le Conseil de Surveillance s est réuni le Mardi

Plus en détail

RAPPORT RELATIF AUX TRAVAUX DE COMMISSARIAT AUX COMPTES DE L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2011

RAPPORT RELATIF AUX TRAVAUX DE COMMISSARIAT AUX COMPTES DE L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2011 RAPPORT RELATIF AUX TRAVAUX DE COMMISSARIAT AUX COMPTES DE L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2011 CABINET MAZARS FIVOARANA Mars 2012 8 21. BILAN ACTIF Situation arrêtée au : 31 décembre 2011 ACTIF REF. NOTE

Plus en détail

ETATS FINANCIERS 2014

ETATS FINANCIERS 2014 ETATS FINANCIERS 2014 IN ASPIRATION WE TRUST. IN TOMORROW. WE TRUST. IN EXPERTISE. WE TRUST. Member of Trust Group www.trustgroup.net TRUST BANK ALGERIA Etats Financiers 2014 Bilan au 31 12 2014 Annexe

Plus en détail

Compte d exploitation

Compte d exploitation Compte d exploitation Classe 6 : Comptes de charges 60 Achats 606120 Energie ; électricité. 606130 Chauffage. 606220 Produits d entretien 606281 Petit Equipement 606400 Fournitures de bureau 61 Services

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire Etats financiers de la période intermédiaire Comptes semestriels non audités au 30 juin 2014 ETATS FINANCIERS DE LA PERIODE INTERMEDIAIRE AU 30 JUIN 2014 TABLE DES MATIERES Page Bilan actif... 2 Bilan

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

FONDATION AL KA.RA MA DE MICRO'CREDIT

FONDATION AL KA.RA MA DE MICRO'CREDIT FONDATION AL KA.RA MA DE MICRO'CREDIT RAPPORT GENERAL DU COMMISSAIRE AUX COMPTES Exercice clos au 31 décembre 2014 MY LclYh~5L AOIA.FfR. Commissaire aux comptes N 46, avenue Pasteur, les Orangers - RABAT

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN PASSIF. Du 01/07/2011 au 31/07/2012

9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN PASSIF. Du 01/07/2011 au 31/07/2012 19/10/2012 9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN ACTIF ACTIF Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISÉ Immobilisations incorporelles Frais d'établissement Frais de développement Concessions, brevets

Plus en détail

banque centrale populaire

banque centrale populaire 3 DÉCEMBRE 20 BILAN ACTIF Valeurs en caisse, s centrales, Trésor public, Service des chèques postaux 3 28 599 7 066 569 Créances sur les établissements de crédit et assimilés 9 659 92 6 73 863 A vue 5

Plus en détail

CONVOCATION DES ACTIONNAIRES A L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE PROJET DE RESOLUTIONS

CONVOCATION DES ACTIONNAIRES A L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE PROJET DE RESOLUTIONS CONVOCATION DES ACTIONNAIRES A L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE Les Actionnaires de MAGHREBAIL, Société Anonyme, au capital de 102.532.000,00 dirhams, registre de commerce numéro 31.611, sont invités à assister

Plus en détail

ASSOCIATION FRAGIL LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS. du 01/09/2009 au 31/08/2010

ASSOCIATION FRAGIL LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS. du 01/09/2009 au 31/08/2010 ASSOCIATION FRAGIL Numéro SIRET : 48206926700029 LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS du 01/09/2009 au 31/08/2010 Sommaire Attestation de Présentation 1 Bilan

Plus en détail

ANNEXE 1 PLAN COMPTABLE GÉNÉRAL (simplifié)

ANNEXE 1 PLAN COMPTABLE GÉNÉRAL (simplifié) ANNEXE 1 PLAN COMPTABLE GÉNÉRAL (simplifié) CLASSE 1: COMPTES DE CAPITAUX 10 Capitaux propres 101 Capital souscrit 106 Réserves 1061 Réserve légale 1063 Réserves statutaires 1069 Autres réserves 11 Résultat

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX BANQUES N 1991/25

CIRCULAIRE AUX BANQUES N 1991/25 Tunis, le 17 décembre 1991 CIRCULAIRE AUX BANQUES N 1991/25 OBJET : Communication d un arrêté trimestriel du compte de pertes et profits. Le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie, Vu la loi n 58/90

Plus en détail

PRÉSENTATION DU BILAN

PRÉSENTATION DU BILAN Chapitre 1: PRÉSENTATION DU BILAN Introduction L actif, le passif et le hors bilan sont présentés chacun sur un feuillet conformément au modèle en annexe. Les rubriques de l actif qui font l objet d amortissements

Plus en détail

Annexe : Comptes ouverts ou créés dans le projet de plan comptable particulier de l'unedic

Annexe : Comptes ouverts ou créés dans le projet de plan comptable particulier de l'unedic AVIS DE CONFORMITÉ N 95-01 RELATIF AU PLAN COMPTABLE PARTICULIER DE L'UNEDIC Annexe : Comptes ouverts ou créés dans le projet de plan comptable particulier de l'unedic Remarques: Dans la première colonne

Plus en détail

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles B I L A N A C T I F EXERCICE 2004 EXERCICE 2003 BRUT Amortissements NET NET et provisions (à déduire) ACTIF IMMOBILISE Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10

Plus en détail

Fondamentaux de la Finance L3 Econométrie

Fondamentaux de la Finance L3 Econométrie Fondamentaux de la Finance Travaux dirigés par Rim AYADI 2013-2014 Université Lumière Lyon2 2013/2014-1- Feuille de TD n 1 Exercice1 Sur la base de la balance après inventaire fournie en Annexe 1 pour

Plus en détail

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Sommaire PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Thème 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise 15 1 Bilan de départ simplifié 15 2 Bilans successifs et détermination

Plus en détail

ENTREPRENDRE POUR AIDER EPA

ENTREPRENDRE POUR AIDER EPA ENTREPRENDRE POUR AIDER EPA FONDS de DOTATION REGIE PAR LA LOI DU 4 AOÛT 2008 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2013 PATRICIA CHÂTEL COMMISSAIRE AUX

Plus en détail

Classe 1-Comptes de capitaux

Classe 1-Comptes de capitaux Classe 1-Comptes de capitaux 10 Capital et réserves 101 Capital 1 1011 Capital souscrit non versé 1012 Capital souscrit - versé 1015 Patrimoine des régies 1016 Patrimoine public 104 Primes liées au capital

Plus en détail

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE 1 LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10. Capitaux propres 106. Réserves 107. Capital 108. Compte de l'exploitant

Plus en détail

BILAN ( ACTIF ) NOM OU RAISON SOCIALE : DISTRISOFT

BILAN ( ACTIF ) NOM OU RAISON SOCIALE : DISTRISOFT BILAN ( ACTIF ) ACTIF EXERCICE EXERCICE Brut Amortissements Net PRECEDENT et Provisions Net IMMOBILISATION EN NON VALEUR (a) 113 109,00 47 643,60 65 465,40 88 087,22 Frais préliminaires 113 109,00 47 643,60

Plus en détail

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Introduction La mise en situation comprend 2 parties : I La détermination et l imposition du résultat II Les comptes de synthèse

Plus en détail

LISTE DES COMPTES DES DEBITANTS DE TABAC : Extrait du plan comptable hôtelier

LISTE DES COMPTES DES DEBITANTS DE TABAC : Extrait du plan comptable hôtelier LISTE DES COMPTES DES DEBITANTS DE TABAC : Extrait du plan comptable hôtelier Classe 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10. CAPITAL ET RESERVES 101 Capital 105 Ecarts de réévaluation 106 Réserves 1063 Réserves statutaires

Plus en détail

Étude Prévisionnelle

Étude Prévisionnelle Étude Prévisionnelle sur 3 exercices du 07/2008 au 06/2011 Café Monsieur DUPOND - 63000 CLERMONT-FERRAND Page 1/14 Sommaire Investissements...3 Financements des investissements...3 Remboursements des emprunts...4

Plus en détail

BILAN 31/12/2010 31/12/2009 ETAT DES SOLDES DE GESTION COMPTE DE PRODUITS ET CHARGES. TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE (en milliers MAD) 31/12/2010

BILAN 31/12/2010 31/12/2009 ETAT DES SOLDES DE GESTION COMPTE DE PRODUITS ET CHARGES. TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE (en milliers MAD) 31/12/2010 BILAN ENGAGEMENTS DONNES Engagements de financement donnés en faveur d'établissements de crédit et assimilés Engagements de financement donnés en faveur de la clientèle Engagements de garantie d'ordre

Plus en détail

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010 F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

FDC 58 F D C N COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION. DU 01/07/2010 au 30 Juin 2011 . ACTIF . PASSIF . RESULTAT

FDC 58 F D C N COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION. DU 01/07/2010 au 30 Juin 2011 . ACTIF . PASSIF . RESULTAT F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2010 au 30 Juin 2011. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

FDC 58 F D C N COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION. DU 01/07/2011 au 30/06/ 2012 . ACTIF . PASSIF . RESULTAT

FDC 58 F D C N COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION. DU 01/07/2011 au 30/06/ 2012 . ACTIF . PASSIF . RESULTAT F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2011 au 30/06/ 2012. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

CHAPITRE 5 : CADRE COMPTABLE, LISTE DES COMPTES ET FICHES INDIVIDUELLES SECTION 4 : FICHES INDIVIDUELLES

CHAPITRE 5 : CADRE COMPTABLE, LISTE DES COMPTES ET FICHES INDIVIDUELLES SECTION 4 : FICHES INDIVIDUELLES SECTION 4 : FICHES INDIVIDUELLES 230 CLASSE 1 : COMPTES DE TRESORERIE ET D OPERATIONS AVEC LES ETABLISSEMENTS DE CREDIT ET ASSIMILES 1 - CONTENU DE LA CLASSE 1 La classe 1 enregistre, outre les espèces,

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE PROTECTION SOCIALE

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE PROTECTION SOCIALE PROTECTION SOCIALE SÉCURITÉ SOCIALE : ORGANISATION, FINANCEMENT MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS

Plus en détail

LA BANQUE POSTALE HOME LOAN SFH

LA BANQUE POSTALE HOME LOAN SFH LA BANQUE POSTALE HOME LOAN SFH Rapport Financier Semestriel 30 juin 2015 Page 1 Sommaire Rapport semestriel d activité... 3 COMPTES INTERMEDIAIRES RESUMES - 30 juin 2015... 6 Rapport des Commissaires

Plus en détail

COMMENTAIRES SUR COMPTES ANNUELS 2010

COMMENTAIRES SUR COMPTES ANNUELS 2010 COMMENTAIRES SUR COMPTES ANNUELS Commentaires Note 1: CAISSE RUBRIQUES 2009 Caisse XOF 1,428,933,201 2,054,162,600 625,229,399 44% Caisse EUR 123,667,574 164,363,145 40,695,571 33% Caisse USD 118,203 446,683

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

DOCUMENTS COMPTABLES

DOCUMENTS COMPTABLES DOCUMENTS COMPTABLES ENCEINTE ASSSP COMITE REGIONAL DE LA FFESSM Activités des clubs de sports PORTUAIRE 97434 SAINT PAUL Exercice du 01/01/2014 au 31/12/2014 Les montants figurant sur ces documents sont

Plus en détail

CANDELA Discothèque. Prévisionnel pour la période de janvier 2011 à décembre 2013

CANDELA Discothèque. Prévisionnel pour la période de janvier 2011 à décembre 2013 CANDELA Discothèque Prévisionnel pour la période de janvier 2011 à décembre 2013 CANDELA 3, rue de jannetières 28300 Chaphol Eurl au capital de 15 000 euros RCS en cours AVERTISSEMENT Nous présentons dans

Plus en détail

Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2014. (Les données de cette brochure seront développées dans le rapport annuel)

Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2014. (Les données de cette brochure seront développées dans le rapport annuel) Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2014 (Les données de cette brochure seront développées dans le rapport annuel) Avril 2015 Le montant des émissions a atteint, en 2014 un total

Plus en détail

ASSOCIATION FING. 8 Passage Brulon 75012 PARIS 12EME ARRONDISSEMENT. Exercice clos le : 31 décembre 2014 APE : 6202A SIRET : 43240162800032

ASSOCIATION FING. 8 Passage Brulon 75012 PARIS 12EME ARRONDISSEMENT. Exercice clos le : 31 décembre 2014 APE : 6202A SIRET : 43240162800032 8 Passage Brulon 75012 PARIS 12EME ARRONDISSEMENT Exercice clos le : 31 décembre 2014 APE : 6202A SIRET : 43240162800032 CABINET LE-CAC 81 BOULEVARD DE CLICHY Tél :0980525866 Fax :0985525866 75009 PARIS

Plus en détail

La Ijara désigne tout contrat selon lequel un établissement de crédit met, à titre locatif, un bien meuble ou immeuble à la disposition d un client.

La Ijara désigne tout contrat selon lequel un établissement de crédit met, à titre locatif, un bien meuble ou immeuble à la disposition d un client. Direction de la Supervision Bancaire Modalités de comptabilisation des produits IMM La présente notice a pour objet d expliciter les modalités de comptabilisation des produits prévus par la recommandation

Plus en détail

Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2013

Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2013 ROYAUME DU MAROC Direction des assurances et de la prévoyance sociale Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2013 (Les données de cette brochure seront développées dans le rapport annuel)

Plus en détail

PARTIE 1 Les principes. fondamentaux de la modélisation comptable

PARTIE 1 Les principes. fondamentaux de la modélisation comptable PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable THÈME 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise Sujet 1 Bilan de départ simplifié Question 1 Question 2 Le 1 er octobre

Plus en détail

VECAM. CHEZ V.PEUGEOT 5, RUE DAMREMONT 75018 PARIS COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013

VECAM. CHEZ V.PEUGEOT 5, RUE DAMREMONT 75018 PARIS COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 VECAM CHEZ V.PEUGEOT 5, RUE DAMREMONT 75018 COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au PRAXOR AUDIT1 PRAXOR AUDIT1 PRAXOR AUDIT1 PRAXOR AUDIT1PRAXOR AUDITVECAM46 RUE PAJOL 75018 Sommaire Bilan 1 ACTIF 1 Actif immobilisé

Plus en détail

TXCOM. 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON. SITUATION au 30 juin 2012

TXCOM. 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON. SITUATION au 30 juin 2012 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON SITUATION au 30 juin 2012 1 TXCOM BILAN ACTIF Brut Amort./Provis. 30/06/2012 31/12/2011 Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE Immobilisations incorporelles

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Direction de la sécurité sociale. Sous-direction du financement de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Direction de la sécurité sociale. Sous-direction du financement de la sécurité sociale Protection sociale Sécurité sociale : organisation, FINANCEMENT MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES _ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ _ Direction de la sécurité sociale _ Sous-direction

Plus en détail

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante :

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante : PRÉSENTATION DU TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS 01 PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS

Plus en détail

PLATEFORME REGIONALE ONCOLOGIE MARTINIQUE RESEAU

PLATEFORME REGIONALE ONCOLOGIE MARTINIQUE RESEAU EX HOPITAL CLARAC Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2011 au 31/12/2011 Activité principale de l'association : Nous vous présentons ci-après le dossier de l'exercice. Fait à FORT

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES BILAN CONSOLIDE AU 30 SEPTEMBRE 2008 ACTIF 09/2008 12/2007 09/2007 Net Net Net Immobilisations corporelles 5 948 5 564 5 271 Immobilisations incorporelles 1 166 1 073 1 013 Goodwill 5 164 5 123 5 086 Entités

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances Direction de la sécurité sociale Sous-direction du Financement de la sécurité sociale Bureau 5D Recettes fiscales Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances

Plus en détail

INSTRUCTION N 009 AUX COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET AUX INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE RELATIVE A LA TRANSMISSION DES SITUATIONS PERIODIQUES

INSTRUCTION N 009 AUX COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET AUX INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE RELATIVE A LA TRANSMISSION DES SITUATIONS PERIODIQUES INSTRUCTION N 009 AUX COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET AUX INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE RELATIVE A LA TRANSMISSION DES SITUATIONS PERIODIQUES La Banque Centrale du Congo, Vu la Loi n 005/2002 du

Plus en détail

Contenu: -Structure de l actif -Structure du passif -Bilan comptable et bilan financier -Evaluation du patrimoine

Contenu: -Structure de l actif -Structure du passif -Bilan comptable et bilan financier -Evaluation du patrimoine Contenu: -Structure de l actif -Structure du passif -Bilan comptable et bilan financier -Evaluation du patrimoine Actif (emplois) Actif immobilisé (biens utilisés sur plusieurs exercices) Immobilisations

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CREDIT DU MAROC

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CREDIT DU MAROC PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) CREDIT DU MAROC Société de droit marocain au capital de 922 392 000 dirhams Siège social : 48/58, boulevard Mohammed V,

Plus en détail

Le tableau de financement

Le tableau de financement 1 ORGANISATION COMPTABLE Le tableau de financement Par Abderraouf YAICH Très souvent, le chef d entreprise s étonne des évolutions disconcordantes de ses résultats qui enregistrent une augmentation de

Plus en détail

PLAN COMPTABLE DES PLATEFORMES FRANCE INITIATIVE

PLAN COMPTABLE DES PLATEFORMES FRANCE INITIATIVE PLAN COMPTABLE DES PLATEFORMES FRANCE INITIATIVE Remarque Le plan de comptes défini ci-dessous comporte : Une liste simplifiée des comptes du système de base (se référer au plan comptable pour les comptes

Plus en détail

ANNEXE XII DESCRIPTION DES ELEMENTS INCLUS DANS LE DES COEFICIENTS DE SOLVABILITE ET A. Fonds propres réglementaires (modèle S1000) 1) Références réglementaires - Arts. 8 à 11 du règlement n 14-01 du 16/02/2014

Plus en détail

France. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

France. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE

Plus en détail

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE La comptabilité financière d une entreprise s organise de la façon suivante : PIECES JUSTIFICATIVES Factures, pièce de caisse, livre de paye,

Plus en détail

Direction de la sécurité sociale Sous-direction du Financement de la sécurité sociale Bureau 5D Recettes fiscales

Direction de la sécurité sociale Sous-direction du Financement de la sécurité sociale Bureau 5D Recettes fiscales Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère du budget, des comptes publics et de la réforme de l Etat Ministère des solidarités et de la cohésion sociale Direction de la sécurité sociale

Plus en détail

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF PLAN DE FINANCEMENT BESOINS (durables) DEBUT ACTIVITE 1ère ANNEE 2ème ANNEE 3ème ANNEE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'immatriculation Frais honoraires Brevets Licences Logiciels Droit au Bail Achat

Plus en détail

Première Partie : Les hypothèses d activité

Première Partie : Les hypothèses d activité PRESENTATION La Société XXX SARL est une société togolaise. Elle a son siège à Lomé. Les états prévisionnels présentés par le présent document (présentation sur 3 ans) s inscrivent dans le cadre des activités

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-CVAE-BASE-30-20120912 DGFIP CVAE Base d'imposition Règles de détermination

Plus en détail

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31/12/2012 Groupe BIAT Etats financiers consolidés arrêtés au 31 décembre 2012 Page ~ 2~ BILAN CONSOLIDE ARRETE AU 31 DECEMBRE

Plus en détail

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules»)

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules») Liste des tableaux (Consultez également «Liste des formules») Table des matières Le bilan comptable... 2 Le bilan fonctionnel... 3 Le compte de résultat... 4 Les soldes intermédiaires de gestion (SIG)...

Plus en détail

Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, commerciales et Sciences de Gestion Examen du premier semestre Module : Analyse Financière

Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, commerciales et Sciences de Gestion Examen du premier semestre Module : Analyse Financière Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, commerciales et Sciences de Gestion Examen du premier semestre Module : Analyse Financière Durée : 3H00 Deuxième année Questions de cours : (4pts) 1- Quelles

Plus en détail

BILAN ARRÊTÉ AU 31 DÉCEMBRE 2013 (en Milliers de Dinars)

BILAN ARRÊTÉ AU 31 DÉCEMBRE 2013 (en Milliers de Dinars) BIAT Etats financiers arrêtés au 31 décembre 2013 Page ~ 1~ BILAN ARRÊTÉ AU 31 DÉCEMBRE 2013 (en Milliers de Dinars) Note 31/12/2013 31/12/2012 Retraité Variation En % ACTIF Caisse et avoir auprès de la

Plus en détail

COMPTES ANNUELS DE L ORDRE DES PHARMACIENS

COMPTES ANNUELS DE L ORDRE DES PHARMACIENS Conseil National de l Ordre des pharmaciens COMPTES ANNUELS DE L ORDRE DES PHARMACIENS 2014-2015 Conseil National Séance du 5 octobre 2015 Comptes annuels 2014-2015 TABLE DES MATIERES 1. Bilan actif..

Plus en détail

BILAN Au 31/12/1997 Au 31/12/1996 en francs

BILAN Au 31/12/1997 Au 31/12/1996 en francs BILAN Au 31/12/1997 Au 31/12/1996 en francs ACTIF Caisse, banques centrales, CCP (note 1) 5 875 222,37 5 951 492,95 Effets publics et valeurs assimilées Créances sur les établissements de crédit (note

Plus en détail

Prévisionnel de Création d'activité de Janvier 2011 à Décembre 2013

Prévisionnel de Création d'activité de Janvier 2011 à Décembre 2013 Dossier prévisionnel Prévisionnel de Création d'activité de Janvier 2011 à Décembre 2013 Entreprise TEST 24 cours de la brocante 97200 Fort de France Tel : Fax : Email : infos@test-eurl.fr Monsieur Louis

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015 S O M M A I R E 1. ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER... 4 2. RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITES... 5 2.1 FAITS MARQUANTS... 5 2.2 COMMENTAIRES SUR L ACTIVITÉ

Plus en détail

Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21. 2.1. Système comptable... 22 2.2. Normes comptables... 22 2.3. Plan comptable...

Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21. 2.1. Système comptable... 22 2.2. Normes comptables... 22 2.3. Plan comptable... TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 15 PARTIE 1 - CADRE GÉNÉRAL DU SYSCOHADA... 19 Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21 Section 1 - Définitions, objectifs et champs d application de la comptabilité...

Plus en détail

+ 15% + 22% + 13% groupe banque centrale populaire. une synergie africaine au service du developpement PRODUIT NET BANCAIRE

+ 15% + 22% + 13% groupe banque centrale populaire. une synergie africaine au service du developpement PRODUIT NET BANCAIRE groupe banque centrale populaire une synergie africaine une synergie africaine au service du developpement au service du developpement PRODUIT NET BANCAIRE + 15% 7,5 MILLIARDS DE DIRHAMS RESULTAT BRUT

Plus en détail

COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013. OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr

COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013. OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013 OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr Vocabulaire : Débiter un compte signifie inscrire une somme au débit de ce compte Créditer un compte

Plus en détail

BILAN (ACTIF ) AU: 31 /12/ 2004

BILAN (ACTIF ) AU: 31 /12/ 2004 ACTIF AU: 31 /12/ 2004 au 31/12/2003 Amortissements Brut et provisions Net Net IMMOBLISATIONS EN NON VALEUR (A) 0,00 0,00 0,00 0,00. Frais préliminaires. Charges à répartir sur plusieurs éxercices 0,00

Plus en détail

CHAPITRE II : LE PATRIMOINE DE L ENTREPRISE : BILAN ET RESULTAT

CHAPITRE II : LE PATRIMOINE DE L ENTREPRISE : BILAN ET RESULTAT CHAPITRE II : LE PATRIMOINE DE L ENTREPRISE : BILAN ET RESULTAT I LE PATRIMOINE 1.1 - DEFINITION C est l ensemble des biens qui sont sous son contrôle : dettes contractées en vue de réaliser son exploitation.

Plus en détail

L'Agence pour le Développement de la Matheysine

L'Agence pour le Développement de la Matheysine L'Agence pour le Développement de la Matheysine Bilan association 1 ACTIF 1 Immobilisations incorporelles 1 Immobilisations corporelles 1 Immobilisations financières 1 Stocks en cours 1 PASSIF 2 Fonds

Plus en détail

ADASP 78. 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES

ADASP 78. 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES Comptes annuels au 31/12/2014 Sommaire Documents liminaires Attestation Documents de synthèse Bilan Compte de résultat Annexe DESIGNATION Principes, règles et méthodes

Plus en détail

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales Présentation des RÉSULTATS ANNUELS 2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales 26 février 2014 32 Hoche - Paris Table des matières GROUPE BOUYGUES...2 Bilan consolidé...2 Compte de résultat consolidé...3

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux adps 18 bis rue de bruxelles 75009 paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Etats Financiers Bilan Actif adps Edition du 17/03/15 RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2014

Plus en détail

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE Qu est ce que la comptabilité? La comptabilité est un ensemble d enregistrement, de traitement, au niveau interne elle permet aux dirigeants de faire des choix.

Plus en détail

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Le bilan arrêté au 31/12/20n se présente synthétiquement de la façon suivante :

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Le bilan arrêté au 31/12/20n se présente synthétiquement de la façon suivante : PRÉSENTATION DU TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS 01 PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS

Plus en détail

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 DOSSIER PRÉVISIONNEL SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 S.A.R.L Arrosage Pro Chemin du petit doigt BP 321 44000 NANTES Tél : 02 40 01 01 01 Fax : 02 40 01 01 02 E-mail : contact@arrosage-pro.fr Cabinet

Plus en détail

MAISON DE QUARTIER DES CHAMPS ELYSEES

MAISON DE QUARTIER DES CHAMPS ELYSEES DES CHAMPS ELYSEES Place Troisdorf 91000 EVRY Comptes Annuels au : 31 décembre 2014 SIRET : 32631653600019 Action Expertise - SECE - Société d'expertise Comptable et de Conseils aux Entreprises 110, boulevard

Plus en détail

LE CRÉDIT-BAIL AU MAROC

LE CRÉDIT-BAIL AU MAROC LE CRÉDIT-BAIL AU MAROC 1/34 «La richesse consiste bien plus dans l'usage que dans la propriété» Aristote 2/34 Plan 1. Activité 2. Historique 3. Réglementation 4. Risque 5. Fiscalité 3/34 65 68 71 74 77

Plus en détail

! " ! # & "'!""# " $!%&!'&%()!!(! *'!" "*! +,) *! & *- $!%&!%+!%&!()!!%&&! +! './ 0,123 4 5! %. / 0!%+/)!1!+!

!  ! # & '!#  $!%&!'&%()!!(! *'! *! +,) *! & *- $!%&!%+!%&!()!!%&&! +! './ 0,123 4 5! %. / 0!%+/)!1!+! ! "! # $% & "'!""# " () $!%&!'&%()!!(! *'!" "*! +,) *! * & *- $-) $!%&!%+!%&!()!!%&&! +! './ 0,123 4 5! 5" %,%%-!-)!( %. / 0!%+/)!1!+! 5 + 67 " *84! 9- *!(!(%.))-"2%$ (-!%%3-('!04&'!" $'!,. 5%!1!(!'%%!&6(!%

Plus en détail

États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.)

États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.) États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.) 31 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des revenus et dépenses et de l actif net... 3 État de

Plus en détail

Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris»

Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris» www.thauvron.com mise à jour : 12/09/2005 Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris» Soldes intermédiaires de gestion retraités 2004 Ventes de marchandises - Coût d achat des marchandises

Plus en détail

Informations pratiques. Nouveauté : le numéro de SIRET est obligatoire, sans celui-ci la subvention ne pourra être versée

Informations pratiques. Nouveauté : le numéro de SIRET est obligatoire, sans celui-ci la subvention ne pourra être versée Informations pratiques Nouveté : le numéro de SIRET est obligatoire, sans celuici la subvention ne pourra être versée Ce formulaire simplifié est destiné à toutes les associations désireuses de solliciter

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES AXA BANQUE FINANCEMENT

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES AXA BANQUE FINANCEMENT PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) AXA BANQUE FINANCEMENT Société anonyme au capital de 33 855 000 euros. Siège social : 203-205 rue Carnot, 94138 Fontenay-sous-Bois

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES KOREA EXCHANGE BANK

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES KOREA EXCHANGE BANK PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) KOREA EXCHANGE BANK Siège social : 181, Euljiro 2-ga, Jung-gu, Séoul, 100-793, Corée du Sud. Succursale de Paris : Dotation

Plus en détail

EXERCICE 2014 COMPTES INDIVIDUELS SEMESTRIELS BPCE SFH

EXERCICE 2014 COMPTES INDIVIDUELS SEMESTRIELS BPCE SFH EXERCICE 2014 COMPTES INDIVIDUELS SEMESTRIELS BPCE SFH COMPTES INDIVIDUELS SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2014 1 BILAN ET HORS BILAN en milliers d'euros ACTIF Notes 30/06/2014 31/12/2013 CAISSES, BANQUES CENTRALES

Plus en détail

I. Comptabilité générale

I. Comptabilité générale I. Comptabilité générale I.A. Documents de la comptabilité générale : Le bilan Le bilan est un document de synthèse qui récapitule à un moment donné le total des emplois et le total des ressources. Selon

Plus en détail

COURS 470 Série 09. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 09. Comptabilité Générale COURS 470 Série 09 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

L enregistrement et le stockage de l information

L enregistrement et le stockage de l information Comptabilité générale IG 3 Cours et TD : Marie Musard Année 2007-2008 L enregistrement et le stockage de l information Exercices (chapitre 2) Exercice 1 : la partie double Vous disposez des informations

Plus en détail