DEFINTIONS ET FORMULES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DEFINTIONS ET FORMULES"

Transcription

1 DEFINTIONS ET FORMULES Comptabilité financière (I) BILAN COMPTABLE : Photographie à un moment t de la situation financière. tableau à 2 colonnes : Actif (emploi des ressources disponibles) et Passif (ressources, sources de financement Capitaux propres = Actifs Dettes. COMPTE DE RESULTAT : Détail du résultat de l entreprise. tableau à 2 colonnes : Charges (coûts nécessaires à la production) et Produits (vente de biens, production stockées). Résultat = Produits charges. Résultat = CA Charges. Production globale = Ventes + Production stockée. STOCKS (inventaire intermittent à la française) Δ Stock = stock initial stock final. o si >0 => déstockage o si<0 => stockage Production Stockée = stock final stock initial. o si >0 => stockage o si <0 => déstockage. AMORTISSEMENTS (application 2) o Linéaire: annuités constantes: dotation annuelle = valeur à amortir * taux d amortissement. VNC = Valeur Nette Comptable

2 Si mise en service en cours d année : prorata des mois effectif Année Base Annuité Amort. Cumulé VNC N N N N N o Méthode dégressive : Dotation annuelle = VNC * taux d amortissement * coefficient. Ex : Annuité = VNC * 20% * 1,5 = VNC * 30% Dès que VNC*nbre d année à courir > VNC*30% => linéaire Année Base VNC Taux Annuité Amort. Cumulé VNC N % (>20%) N % (> 25%) N (30%<) 33 % N (30%<) 33 % N (30%<) 33 % FLUX PATRIMONIAUX = opérations d inventaire = amortissements, provisions pour dépréciation, provision pour risques et charges. Indicateurs de gestion (II, III) VALEUR AJOUTEE : Richesse créée VA = (P vendue+p stockée+p immobilisée) (Achats Mat. Prem.+Δstocks+charges ext.) EXCEDENT BRUT D EXPLOITATION : Ressource d exploitation dégagée par l activité Donne une idée de la solvabilité

3 EBE =Valeur ajoutée salaires impôts sur la production EBE = Subvention d'exploitation (impôts /taxes/ versements + Charges personnel) RESULTAT COURANT AVANT IMPÔT : RCAI = capacité bénéficiaire de l entreprise CAPACITE D AUTOFINANCEMENT : CAF = solvabilité de l entreprise Capacité à payer les fournisseurs CAF = Résultat net flux patrimoniaux (amortissements et provisions) CAF = Résultat net ( charges) produits BESOIN DE FINANCEMENT BF = Stock + Créance Dettes fournisseurs Argent en banque = CAF BF Variation de trésorerie = CAF + BF ouverture BF Clôture Comptabilité de gestion (IV) COÛTS Coûts directs : Charge affectée pour le seul objet de coût Coûts indirects :Charge commune à plusieurs objets Clé de répartition : affectation de manière pertinente et homogène des charges indirectes à l objet Charges fixes : indépendant du niveau d activité. (long terme). = charges de capacités Charges variables : Sensibles aux variations d activités (court terme). o Volumiques : Varient en fonction de l activité. o Indivis : Evoluent par paliers, forfaitaires. Coût d opportunité : Sacrifice en terme réel que subit un sujet économique qui procède à un choix. Valeur des occasions non

4 DIRECT COSTING : saisie. (concrètement il peut s agir des charges variables habituelles et supplémentaires dans l acceptation d une commande => d où, calculer la différence de MsCV ) o Distinction charges fixes/charges variables COÛT COMPLET : o Raisonnement coût direct/ coût indirect o CA CV = Marge sur Coût Variable. o MsCV Charges fixes Directes = Marge sur Charges Fixes Directes. (hors frais d administration) o MsCFD Charges Fixes Indirectes = Marge sur Charges Fixes. CA Ch. Variables = MsCV Ch. Fixes Directes = MsCFD (= Marge/ Coûts variables Evoluée) Ch. Fixes Indirectes = Résultat IMPUTATION RATIONNELLE : o Affecter la marge pour couvrir les charges fixes au prorata des activités. o Marge en imputation rationnelle = o Coût de sous-activité = Charges Fixes * Taux de sous-activité o Charges fixes absorbées = Charges Fixes * Taux d activité o Coût en imputation ration. : CIR = Charges Var. + Ch. Fixes Absorbées C IR = Charges Var. + (Ch. Fixes/Cap. Max) o COÛT PERTINENT o Coût modifié par une décision. o Coût immergé : coût sur lesquels on ne peut plus revenir, dépendant d une décision passée (= charges fixes)

5 o CA = Quantité * Prix. POINT MORT/ o = Seuil de rentabilité o Moment où marge sur coût variable couvre les charges fixes. o Moment où Résultat R = 0 o Quantité Q à produire pour être à l équilibre o Q = Charges Fixes / (Prix unit. Charges Variables unit.). (Charges Fixes Totales : y compris Charges administratives)

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules»)

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules») Liste des tableaux (Consultez également «Liste des formules») Table des matières Le bilan comptable... 2 Le bilan fonctionnel... 3 Le compte de résultat... 4 Les soldes intermédiaires de gestion (SIG)...

Plus en détail

Compte de résultat de l exercice N en CHARGES TOTAL PRODUITS TOTAL

Compte de résultat de l exercice N en CHARGES TOTAL PRODUITS TOTAL L entreprise PODENSAC ( SARL au capital de 13 000 ), fabriquant de produits exotiques, est actuellement en pleine croissance. Elle vient de réaliser de nouveaux investissements qui lui permettront d augmenter

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

INDICATEURS ET CHIFFRES CLES

INDICATEURS ET CHIFFRES CLES ATELIER MEDEF - ACTIV ENTREPRENDRE INDICATEURS ET CHIFFRES CLES DE VOTRE COMPTABILITÉ 24/04/2015 SOMMAIRE 1. Comprendre a) Pourquoi et pour qui tenir une comptabilité b) La structure des comptes annuels

Plus en détail

Recueil de formules. Franck Nicolas

Recueil de formules. Franck Nicolas Recueil de formules Nous avons répertorié dans cette section, les différentes formules expliquées tout au long de cet ouvrage, afin de vous permettre de trouver rapidement l opération que vous souhaitez

Plus en détail

L INVESTISSEMENT. 1-Les différents types d investissements. On distingue 4 types d investissements :

L INVESTISSEMENT. 1-Les différents types d investissements. On distingue 4 types d investissements : L INVESTISSEMENT L investissement est le placement de sommes importantes par rapport à l activité courante d exploitation, dans un but d en retirer des bénéfices ou des économies. L investissement se distingue

Plus en détail

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement - 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement Objectif(s) : o Capacité d'autofinancement et autofinancement. Pré-requis : o Connaissance de l'ebe et de la Valeur Ajoutée. Modalités : o Principes.

Plus en détail

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise 11.1. Notions de comptabilité 11.2. Analyse financière (bilan et comptes de résultat) 11.3. Plan de financement 11.4. Budget

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

Partie 2 : Analyse comptable 2- Analyse d exploitation- ESG

Partie 2 : Analyse comptable 2- Analyse d exploitation- ESG Partie 2 : Analyse comptable 2- Analyse d exploitation- ESG Quelles sont les étapes de la formation du résultat? 1- Marge brute : Elle mesure l excédent des ventes de marchandises sur les achats revendus

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

452VB Maçonnerie EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES. Ratios. Ratios. Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00 100,00

452VB Maçonnerie EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES. Ratios. Ratios. Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00 100,00 452VB Maçonnerie EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 2003 2002 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES 195 156 181 Nombre d'entreprises 1 228 1 083 453 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00 100,00 100,00 MARGE

Plus en détail

PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE

PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE CHAPITRE I ACTEURS, OBJECTIFS ET MODALITES DU DIAGNOSTIC FINANCIER 1) Les champs d application et les acteurs du diagnostic financier ACTEURS CONCERNES Dirigeants

Plus en détail

P6C14 Structure financie re et rentabilite s

P6C14 Structure financie re et rentabilite s P6C14 Structure financie re et rentabilite s Remarque préalable : L article 23 de la loi de finances pour 2013 restreint la déductibilité des charges financières pour les entreprises assujetties à ls :

Plus en détail

Décrypter rapidement les comptes d une entreprise Fiche mémo

Décrypter rapidement les comptes d une entreprise Fiche mémo Décrypter rapidement les comptes d une entreprise Fiche mémo Comment décrypter rapidement les comptes d une entreprise? I Analyse économique Éléments juridiques : forme juridique, capital, associés. Éléments

Plus en détail

Étude Prévisionnelle

Étude Prévisionnelle Étude Prévisionnelle sur 3 exercices du 07/2008 au 06/2011 Café Monsieur DUPOND - 63000 CLERMONT-FERRAND Page 1/14 Sommaire Investissements...3 Financements des investissements...3 Remboursements des emprunts...4

Plus en détail

454DB Serrurerie et menuiserie métallique

454DB Serrurerie et menuiserie métallique 5DB Serrurerie et menuiserie métallique EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 2003 2002 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES 17 15 182 Nombre d'entreprises 181 1 59 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00 100,00

Plus en détail

552AA Auberge de jeunesse & refuge

552AA Auberge de jeunesse & refuge STATISTIQUES PROFESSIONNELLES 3 552AA Auberge de jeunesse & refuge EVOLUTION ANNEES 3 / 2 / 1 3 2 1 CHIFFRE D'AFFAIRES 191 198 Nombre d'entreprises Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 1 1 MARGE BRUTE

Plus en détail

Horticulteur, pépiniériste

Horticulteur, pépiniériste SYN.BEA.ACT.50.IDP_AEX 2 ANALYSE D'EXPLOITATION 7\Mes projets\cgalr\staoga\commun\tab\c_\cdr\pdf\bea\pdf_13actidp01.pdf VENTILATION PAR TRANCHE D'ACTIVITE Nombre d'exploitations étudiées % % % % % % %

Plus en détail

UE 9 Introduction à la Comptabilité Le programme

UE 9 Introduction à la Comptabilité Le programme UE 9 Introduction à la Comptabilité Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. Introduction

Plus en détail

Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris»

Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris» www.thauvron.com mise à jour : 12/09/2005 Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris» Soldes intermédiaires de gestion retraités 2004 Ventes de marchandises - Coût d achat des marchandises

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

I. PROGRAMME 1 ère PARTIE : LES TRAVAUX DE FIN D EXERCICE (*).

I. PROGRAMME 1 ère PARTIE : LES TRAVAUX DE FIN D EXERCICE (*). الامتحان الموحد الوطني لنيل شهادة البكالوريا الا طار المرجعي لمادة: المحاسبة والرياضيات المالية- 2010 - شعبة العلوم الاقتصادية والتدبير: مسلك علوم التدبير المحاسباتي Filière : sciences de gestion comptable

Plus en détail

672ZA Auxiliaires d'assurances

672ZA Auxiliaires d'assurances STATISTIQUES PROFESSIONNELLES 23 672ZA Auxiliaires d'assurances EVOLUTION ANNEES 23 / 22 / 21 23 22 21 CHIFFRE D'AFFAIRES 88 62 Nombre d'entreprises 53 8 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 1,, 1,

Plus en détail

Association AFUS. Comptes annuels 2013. AGO du 18 juin 2014 Marc MADDEDU

Association AFUS. Comptes annuels 2013. AGO du 18 juin 2014 Marc MADDEDU Association AFUS S 16 Comptes annuels C l 2013 AGO du 18 juin 2014 Marc MADDEDU Directeur Associé KPMG Sommaire 1. Les faits majeurs 2. Bilan actif et passif 3. Le compte de résultat 4. Evolution de la

Plus en détail

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion 1. Rappel : la trésorerie dans l analyse fonctionnelle Au 31/12/N, la SA Unibois présente les comptes synthétiques suivants : Bilan au 31 décembre N (en

Plus en détail

453AD Installation d'alarmes

453AD Installation d'alarmes STATISTIQUES PROFESSIONNELLES 23 453AD Installation d'alarmes EVOLUTION ANNEES 23 / 22 / 21 23 22 21 CHIFFRE D'AFFAIRES 166 13 Nombre d'entreprises 25 12 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 1,, 1,

Plus en détail

Annexe A : Tableau des SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION

Annexe A : Tableau des SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION FINANCE D ENTREPRISE DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité 0202 Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité I PROGRAMME 1 ère PARTIE : LES TRAVAUX DE FIN D EXERCICE ص 0 من 00 PROGRAMME RECOMMANDATIONS & PRÉCISIONS 1. INTRODUCTION AUX TRAVAUX DE FIN D

Plus en détail

524TD Photo ciné EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES. Ratios. Ratios. Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00 100,00

524TD Photo ciné EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES. Ratios. Ratios. Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00 100,00 524TD Photo ciné EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 2003 2002 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES 135 115 0 Nombre d'entreprises 28 29 0 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 10 10 MARGE BRUTE 69,91 70,70 VALEUR

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE6 FINANCE D ENTREPRISE - session 214 Proposition de CORRIGÉ 214 dcg-lyon.fr Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 1 points 1.

Plus en détail

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE Qu est ce que la comptabilité? La comptabilité est un ensemble d enregistrement, de traitement, au niveau interne elle permet aux dirigeants de faire des choix.

Plus en détail

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Sommaire PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Thème 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise 15 1 Bilan de départ simplifié 15 2 Bilans successifs et détermination

Plus en détail

AVICOM. 1, rue Miollis 75015 PARIS. Etats financiers au 20/09/2014. Dernier exercice de 9 mois et 20 jours

AVICOM. 1, rue Miollis 75015 PARIS. Etats financiers au 20/09/2014. Dernier exercice de 9 mois et 20 jours AVICOM 1, rue Miollis 75015 PARIS Etats financiers au 20/09/2014 Dernier exercice de 9 mois et 20 jours Etats financiers 20 septembre 2014 Page 1 sur 9 Sommaire 1) Bilan 4 2) Compte de résultat 6 3) Annexes

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE

RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE PONTON Fanny Blossier Analyste Financier 16 rue Victor Hugo BP 54000 Nancy Tél : 06 65 66 87 42 E-mail : fanny.blossier@pretup.fr 1. DESCRIPTION DE L ENTREPRISE Fiche

Plus en détail

Les soldes intermédiaires de gestion et la capacité d'autofinancement

Les soldes intermédiaires de gestion et la capacité d'autofinancement Chapitre 17 Les soldes intermédiaires de gestion et la capacité d'autofinancement Introduction L'objectif de ce chapitre est de faire comprendre aux élèves qu'une analyse pertinente du compte de résultat

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire Etats financiers de la période intermédiaire Comptes semestriels non audités au 30 juin 2014 ETATS FINANCIERS DE LA PERIODE INTERMEDIAIRE AU 30 JUIN 2014 TABLE DES MATIERES Page Bilan actif... 2 Bilan

Plus en détail

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie 1 Plan (Chapitre 13 de l ouvrage de référence) Introduction Le tableau des flux de trésorerie : principes généraux Méthodologie

Plus en détail

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE Fiche technique réglementaire Version du 18 juillet 2008 COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE 1. DEFINITION La comptabilité peut être définie comme une technique normalisée d enregistrement des flux (achats

Plus en détail

ANALYSE FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ DE GESTION DUT - GEA

ANALYSE FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ DE GESTION DUT - GEA ANALYSE FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ DE GESTION DUT - GEA Sommaire Partie 1 : Analyse des documents de synthèse Cours 1 - Soldes Intermédiaires de Gestion... 3 Cas 1-1 : Marie (SIG sans retraitement)...

Plus en détail

CHAPITRE 5 L AMORTISSEMENT DEGRESSIF

CHAPITRE 5 L AMORTISSEMENT DEGRESSIF CHAPITRE 5 L AMORTISSEMENT DEGRESSIF Afin de présenter les comptes annuels de la SARL MACCABI dont il est le comptable, M. Magee a commencé à réaliser, dés le 31/12, les travaux d inventaire. Il vous demande

Plus en détail

TAXIS DU GRAND ORANGE

TAXIS DU GRAND ORANGE TAXIS DU GRAND ORANGE 1. : : Refinancer des investissements faits sur les fonds propres de la societé TAXIS DU GRAND ORANGE (Apport pour achat de licences société TAXIS DU GRAND BOLLENE) RAISON SOCIALE

Plus en détail

FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS

FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS S.A.R.L DANLE TP Bill NEEDMONEY 22 Rue de la Chaussée 49000 ANGERS Tél : 02 40 456 789 Fax : 02 23 234 432 E-mail : contact@danle-tp.fr Cabinet Expert Atlantique

Plus en détail

Programme de Comptabilité Financière Première Année (Semestre 1)

Programme de Comptabilité Financière Première Année (Semestre 1) Classes Préparatoires en Sciences Economiques, Commerciales et Sciences de Gestion Programme de Comptabilité Financière Première Année (Semestre 1) Introduction générale : *Historique et intérêt de la

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 (PONDICHERY) SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 (PONDICHERY) SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 (PONDICHERY) SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce dossier comporte des

Plus en détail

Les soldes intermédiaires de gestion

Les soldes intermédiaires de gestion Les soldes intermédiaires de gestion Fiche 1 Objectifs Savoir définir, calculer et interpréter les soldes intermédiaires de gestion. Connaître les principaux retraitements des SIG. Pré-requis Notions sur

Plus en détail

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) - 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) Objectif(s) : o Méthode d'évaluation des Soldes Intermédiaires de Gestion, o Interprétation des Soldes Intermédiaires de

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE

DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE 1 Le dossier de candidature proposé par l Ecopôle Périgord Aquitaine ne constitue pas un cadre rigide et doit bien entendu être adapté au projet de votre entreprise.

Plus en détail

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante :

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante : PRÉSENTATION DU TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS 01 PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS : CALCULS ENREGISTREMENTS

LES AMORTISSEMENTS : CALCULS ENREGISTREMENTS LES AMORTISSEMENTS : CALCULS ENREGISTREMENTS PRESENTATION DES MODES D AMORTISSEMENT Exemple 1 : CAS D UN AMORTISSEMENT VARIABLE On acquiert le 04/08/N une machine-outil pour une valeur HT de. Cette machine,

Plus en détail

Rôle de la fonction finance

Rôle de la fonction finance La fonction finance Rôle de la fonction finance Assurer aux décideurs qu ils disposent des fonds nécessaires à l instant T pour financer les investissements nécessaires à la croissance et au développement

Plus en détail

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux»)

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux») Liste des formules (Consultez également «Liste des tableaux») Table des matières LES CALCULS COMMERCIAUX... 4 Le coefficient multiplicateur... 4 Montant de TVA... 4 TVA collectée... 4 TVA déductible...

Plus en détail

Version Démonstration

Version Démonstration DESIGNATION DE L'ENTREPRISE SOCIETE DE DEMONSTRATION ACTIVITE DEMO QTE. BAYADA, LOCAL N 01 - OUENZA Tableau n 1 Exercice clos le BILAN ACTIF ACTIF Note N Brut N Amort-Prov N Net N - 1 Net ACTIF IMMMOBILISE

Plus en détail

CONCOURS INGENIEUR D ETUDES AUDITEUR INTERNE A L AGENCE COMPTABLE AC3 SESSION 2014

CONCOURS INGENIEUR D ETUDES AUDITEUR INTERNE A L AGENCE COMPTABLE AC3 SESSION 2014 CONCOURS INGENIEUR D ETUDES AUDITEUR INTERNE A L AGENCE COMPTABLE AC3 SESSION 2014 Durée : 3 heures Coefficient : 3 Le candidat traitera quatre sujets: Sujet 1 : Traduction Anglais/Français Sujet 2 : Comptabilité

Plus en détail

Semestre : 4 Module : Techniques de Gestion III Elément : Introduction en Analyse Financière Enseignant : Mme Fatima Zahra ALAMI

Semestre : 4 Module : Techniques de Gestion III Elément : Introduction en Analyse Financière Enseignant : Mme Fatima Zahra ALAMI Semestre : 4 Module : Techniques de Gestion III Elément : Enseignant : Mme Fatima Zahra ALAMI Eléments du cours INTRODUCTION ANALYSE DE L EXPLOITATION ÉTUDE DU BILAN Numérisation & Conception Mr Mohamed-Fadil

Plus en détail

Les travaux de fin de gestion Ecritures d inventaire Séquence 2 Opérations relatives aux immobilisations

Les travaux de fin de gestion Ecritures d inventaire Séquence 2 Opérations relatives aux immobilisations Les travaux de fin de gestion Ecritures d inventaire Séquence 2 Opérations relatives aux immobilisations Sommaire Opérations d inventaire Rappels sur la notion d immobilisation Les amortissements Les dépréciations

Plus en détail

Sommaire. Introduction 3. Aller toujours plus loin 21

Sommaire. Introduction 3. Aller toujours plus loin 21 Vos ratios en poche Sommaire Introduction 3 Les bases pour comprendre les ratios 4 Les ratios de rentabilité 8 Les ratios de valeur ajoutée 11 Les ratios de liquidité 14 Les ratios de solvabilité 17 Aller

Plus en détail

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Le bilan arrêté au 31/12/20n se présente synthétiquement de la façon suivante :

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Le bilan arrêté au 31/12/20n se présente synthétiquement de la façon suivante : PRÉSENTATION DU TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS 01 PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS

Plus en détail

Les soldes intermédiaires de gestion

Les soldes intermédiaires de gestion Les soldes intermédiaires de gestion Fiche 6 Objectifs Identifier les soldes intermédiaires de gestion. Pré-requis Fiches 1, 2 et 3. Mots-clés Soldes intermédiaires de gestion, tableau des soldes intermédiaires

Plus en détail

GESTION HOTELIERE n 5

GESTION HOTELIERE n 5 GESTION HOTELIERE n 5 Avril 2012 L'hôtel restaurant, «le Bandeloup» situé à Bandol (côte varoise), ouvert depuis près de 30 ans, jouit d'une bonne réputation. L établissement est situé en retrait de la

Plus en détail

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité آتابة الدولة المكلفة بالتعليم المدرسي الا طار المرجعي للامتحان الموحد الوطني للبكالوريا شعبة العلوم الاقتصادية والتدبير: مسلك العلوم الاقتصادية المادة: المحاسبة Filière : Sciences économiques Matière :

Plus en détail

BILAN ( ACTIF ) NOM OU RAISON SOCIALE : DISTRISOFT

BILAN ( ACTIF ) NOM OU RAISON SOCIALE : DISTRISOFT BILAN ( ACTIF ) ACTIF EXERCICE EXERCICE Brut Amortissements Net PRECEDENT et Provisions Net IMMOBILISATION EN NON VALEUR (a) 113 109,00 47 643,60 65 465,40 88 087,22 Frais préliminaires 113 109,00 47 643,60

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE PEPINIERE D ENTREPRISE

DOSSIER DE CANDIDATURE PEPINIERE D ENTREPRISE DOSSIER DE CANDIDATURE PEPINIERE D ENTREPRISE 1 Au cours des étapes de construction de votre projet, vous avez retenu un certain nombre d options économiques et financières. Il convient de matérialiser

Plus en détail

DOSSIER DE GESTION. Sommaire

DOSSIER DE GESTION. Sommaire 102 Allée de Barcelone 31000 TOULOUSE Forme juridique : ENTREPRISE INDIVIDUELLE Régime fiscal : R. Simplifié Date exercice : 01/07/2012 au 30/06/2013-12 DOSSIER DE GESTION Sommaire Présentation de l'exploitation

Plus en détail

UE6 Finance d entreprise

UE6 Finance d entreprise 1210006 SESSION 2012 UE6 Finance d entreprise Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Aucun Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement autonome sans imprimante

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE FINANCIERE. Pyrus

RAPPORT D ANALYSE FINANCIERE. Pyrus RAPPORT D ANALYSE FINANCIERE Pyrus 1. DESCRIPTION DE L ENTREPRISE : L objet de financement : Financer une phase technique pour valoriser des vieux arbres fruitiers issus de vergers afin de les transférer

Plus en détail

Pour tout savoir sur nos services, demandez...

Pour tout savoir sur nos services, demandez... Monsieur CHUSSEAU Eric Plaquiste Pose cloisons 79 C rue Charles Hervé 17750 ETAULES Adh N : 0E023 La Rochelle, le 20 septembre 2013 Monsieur, Nous avons le plaisir de vous adresser votre dossier de gestion

Plus en détail

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON Tel : 33 (0)1 30 83 91 70 Fax : 33 (0)1 30 83 91 71 7, rue du Parc de Clagny 78000 Versailles FRANCE 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON COMPTES CONSOLIDES Arrêté au 30 juin 2012

Plus en détail

Etude de rentabilité de l enseigne DEMO

Etude de rentabilité de l enseigne DEMO Etude de rentabilité de l enseigne DEMO Toutes les données de cette étude sont issues des bilans et comptes de résultat publiés par les sociétés*. Chaque société est identifiée par son n de département

Plus en détail

Tableau 1. Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel)

Tableau 1. Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel) Tableau 1 Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel) Avant de se lancer dans une activité génératrice de revenu, le porteur de projet doit, au préalable, s assurer que son projet est viable afin

Plus en détail

BARÈME GLOBAL sur 140 points

BARÈME GLOBAL sur 140 points BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2009 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ : COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce dossier comporte des

Plus en détail

LA CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT

LA CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT MM-95880 LA CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT I. DEFINITION (CAF) est le potentiel de l'entreprise à dégager, de par son activité de la période, une ressource (un enrichissement de flux de fonds). Cette ressource

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

financière 2015/16 Gilles Meyer Professeur agrégé de l université

financière 2015/16 Gilles Meyer Professeur agrégé de l université Analyse financière 215/16 Gilles Meyer Professeur agrégé de l université Dans la même collection Auto-entrepreneur Droit de l immobilier Droit des sociétés Droit du travail Droit du Web 2. Fiscalité La

Plus en détail

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir 2 POUR DEMARRER VOTRE ACTIVITE VOUS AVEZ BESOIN DE : D'investissements Moyens de production De stocks de matières et de produits D'une trésorerie de départ

Plus en détail

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles B I L A N A C T I F EXERCICE 2004 EXERCICE 2003 BRUT Amortissements NET NET et provisions (à déduire) ACTIF IMMOBILISE Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10

Plus en détail

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON FICHE CONSEIL Page : 1/9 INTERPRETER SON Vous connaissez chaque année le résultat de votre activité lors de l élaboration de vos comptes annuels. Vous pouvez

Plus en détail

Le tableau de financement

Le tableau de financement 1 ORGANISATION COMPTABLE Le tableau de financement Par Abderraouf YAICH Très souvent, le chef d entreprise s étonne des évolutions disconcordantes de ses résultats qui enregistrent une augmentation de

Plus en détail

Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise

Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise 14-15 octobre 2010 - Parc Expo RENNES Aéroport - Bruz Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise Animé par : Yvon SAINTILAN, Expert-Comptable Cabinet SAINTILAN à Quéven 1. Définition : ou point

Plus en détail

Connaître les règles comptables fondamentales Quelles opérations comptabiliser? Quand, pour quel montant et comment les comptabiliser?

Connaître les règles comptables fondamentales Quelles opérations comptabiliser? Quand, pour quel montant et comment les comptabiliser? LES FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITE GENERALE Comprendre et acquérir les bases de la comptabilité DURée : 3j + 1J en option sur logiciel* Toute personne en charge de la gestion en * En option : mise en

Plus en détail

Fondamentaux de la Finance L3 Econométrie

Fondamentaux de la Finance L3 Econométrie Fondamentaux de la Finance Travaux dirigés par Rim AYADI 2013-2014 Université Lumière Lyon2 2013/2014-1- Feuille de TD n 1 Exercice1 Sur la base de la balance après inventaire fournie en Annexe 1 pour

Plus en détail

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CONCOURS D'ADMINISTRATEUR DU SÉNAT 2012 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA FORMATION Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE

Plus en détail

PLAN DE FINANCEMENT 5/ SOLDE CUMULE 0 22 773 25 694 31 054. Hors Taxes BESOINS Démarrage Fin 1ère Année Fin 2ème Année Fin 3ème Année

PLAN DE FINANCEMENT 5/ SOLDE CUMULE 0 22 773 25 694 31 054. Hors Taxes BESOINS Démarrage Fin 1ère Année Fin 2ème Année Fin 3ème Année PLAN DE FINANCEMENT Hors Taxes BESOINS Démarrage Fin 1ère Année Fin 2ème Année Fin 3ème Année Immobilisations incorporelles (HT) Frais d'établissement (enregistrement société, R et D ) 75 Frais d'actes

Plus en détail

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes?

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Yves MARTIN-CHAVE Conseil financier ymc@innovatech.fr 06 27 28 53 34 innovatech-conseil.com Innovatech Conseil Les documents

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

Code NACE : 3312ZB - REPAR. MACHINES AGRICOLES. Exercice du 01/10/2009 au 30/09/2010. Expert Comptable 46 cours Léopold BP 80379 54007 NANCY Cedex

Code NACE : 3312ZB - REPAR. MACHINES AGRICOLES. Exercice du 01/10/2009 au 30/09/2010. Expert Comptable 46 cours Léopold BP 80379 54007 NANCY Cedex M. TEST 11 place SaintMartin BP 80394 57007 METZ CEDEX 01 Dossier de Gestion Exercice du 01/10/2009 au 30/09/2010 Cabinet comptable : Expert Comptable 46 cours Léopold BP 80379 54007 NANCY Cedex Cemogest

Plus en détail

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...»

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» DE QUOI S AGIT AGIT-IL IL? Prévoir les investissements et anticiper les mouvements d argent pour les premières

Plus en détail

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF PLAN DE FINANCEMENT BESOINS (durables) DEBUT ACTIVITE 1ère ANNEE 2ème ANNEE 3ème ANNEE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'immatriculation Frais honoraires Brevets Licences Logiciels Droit au Bail Achat

Plus en détail

Ecritures d inventaire

Ecritures d inventaire Date début :.. Date fin : Problématique : L exercice comptable découpe la vie de l entreprise. A chaque fin d exercice, il est nécessaire de procéder à un inventaire comptable qui permettra d élaborer

Plus en détail

LES OPERATIONS D INVENTAIRE

LES OPERATIONS D INVENTAIRE LES OPERATIONS D INVENTAIRE Pour toutes les applications la date de fin d exercice est le 30 septembre 2009 1. Evaluation des stocks En fin d exercice, il convient d établir un état des stocks existant

Plus en détail

STATISTIQUES Edition 2013 (Exercices clos en 2012)

STATISTIQUES Edition 2013 (Exercices clos en 2012) STATISTIQUES Edition 2013 (Exercices clos en 2012) Centre de Gestion Agréé de l Aisne 8, rue Milon de Martigny - BP 24-02002 LAON cedex Tel: 03 23 79 00 65 - Fax: 03 23 23 12 98 - Email: cga.aisne@wanadoo.fr

Plus en détail

CREATION D ENTREPRISE. Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON

CREATION D ENTREPRISE. Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON CREATION D ENTREPRISE Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON PLAN DU COURS Partie 1 : Qu est-ce qu un entrepreneur? Qu est-ce qu entreprendre? Partie 2 : L'idée Partie 3 : Le projet personnel Partie

Plus en détail

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS 1 ère ANNEE (30 semaines + 4 semaines de stage) POLE 1 COMPTABILITE ET DES L ENTREPRISE. Notions générales sur l. Les principes

Plus en détail

FIL CONDUCTEUR (Session principale 2006)

FIL CONDUCTEUR (Session principale 2006) FIL CONDUCTEUR (Session principale 2006) PREMIERE PARTIE Etude de rentabilité des produits P1 et P2 «Méthode des coûts partiels» Constatation de la non rentabilité du produit P2 Décision d investissement

Plus en détail

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 DOSSIER PRÉVISIONNEL SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 S.A.R.L Arrosage Pro Chemin du petit doigt BP 321 44000 NANTES Tél : 02 40 01 01 01 Fax : 02 40 01 01 02 E-mail : contact@arrosage-pro.fr Cabinet

Plus en détail

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

Chapitre 3 L interprétation des documents financiers et la planification financière

Chapitre 3 L interprétation des documents financiers et la planification financière Chapitre 3 L interprétation des documents financiers et la planification financière Réponses aux Questions et problèmes 1. Actif Passif Actif immobilisé Capitaux propres Machines 46 000 Capital social

Plus en détail

DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif. Dossier 1 - Diagnostic financier

DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif. Dossier 1 - Diagnostic financier DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif Dossier 1 - Diagnostic financier 1. Intérêt des tableaux de flux de trésorerie - Analyse de l évolution de la trésorerie Les tableaux de flux

Plus en détail