Introduction en Bourse sur Eurolist by Euronext TM Paris

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction en Bourse sur Eurolist by Euronext TM Paris"

Transcription

1 1 ER GROUPE FRANÇAIS INDÉPENDANT DE MENUISERIE INDUSTRIELLE DISCOUNT Introduction en Bourse sur Eurolist by Euronext TM Paris Introducteur et Membre du Marché en charge du Placement

2 SOMMAIRE -1- Le Groupe VIAL : 1 er groupe français indépendant de menuiserie industrielle discount -2- Les clés du succès : un modèle de distributeur fabricant -3- Le marché de la menuiserie : un marché dynamique -4- Éléments financiers : une croissance rentable -5- Une stratégie de forte expansion -6- La Bourse : accélérateur du développement 2

3 - 1 - LE GROUPE VIAL : 1 er GROUPE FRANÇAIS INDÉPENDANT DE MENUISERIE INDUSTRIELLE DISCOUNT 3

4 LE COMITÉ DE DIRECTION Le comité de direction Fabrice VIAL Président - Directeur Général Fondateur du Groupe VIAL Anthony REMY Directeur Commercial Ancienneté : 5 ans Jean-François BUIGUES Directeur Administratif et Financier Ancienneté : 10 ans Vincent TAFANI Directeur des Achats Ancienneté : 8 ans Francis MEANO Responsable de la plateforme et des stocks Ancienneté : 11 ans Jean-Luc BASTIE Directeur Industriel Ancienneté : 6 ans Le comité de direction élargi pour partager l information : responsables de lignes de production, responsable logistique, responsables de secteurs et responsables de magasins 4

5 PLUS DE 20 ANS D EXPÉRIENCE 2006 Introduction en bourse sur Eurolist by Euronext TM Paris Ouverture de 7 magasins 39 magasins au 31 octobre 2006 à l enseigne VIAL Menuiseries et 1 magasin en Espagne 2005 Organisation et structuration du groupe pour préparer l accélération de la croissance Croissance externe : acquisition de 10 magasins 32 magasins + 1 en Espagne 2003 Regroupement sur un site unique de fabrication Alu et PVC à Gignac (5.000 m 2 ) 4 usines et 18 magasins 2002 Création d une usine portes bois en Espagne et de 2 ateliers PVC à Gignac - 16 magasins 2001 Création d une usine de fabrication bois en Roumanie - Ouverture de 4 magasins 2000 Mise en place d unités de production dans les Bouches-du-Rhône (aluminium, bois et PVC) pour accéder à l autonomie 1994 Édition du 1 er catalogue à l enseigne VIAL Menuiseries - Ouverture de 5 nouveaux magasins 1993 Collaboration étroite avec les fournisseurs notamment sur achats de matières premières et l élaboration de produits 1982 Création d une solderie (menuiserie) à Gignac (13) par les parents de M. Fabrice VIAL 5

6 UNE GAMME COMPLÈTE DE PRODUITS DE MENUISERIE Une gamme étendue : Des produits standards, conçus et développés en interne, disponibles à la vente Des produits sur-mesure à la demande du client dans des délais courts La gamme Bois portes, volets, escaliers, fenêtres, La gamme PVC portes, fenêtres, portails, La gamme Aluminium fenêtres, baies vitrées, volets, portails, Les produits de négoce Cuisines, climatiseurs, stores, 6

7 LE GROUPE VIAL AUJOURD HUI La genèse : un distributeur de produits de menuiserie industrielle discount devenu fabricant et maîtrisant l ensemble du processus, de la conception au consommateur Chiffre d affaires 2005 : 63,1 M Chiffre d affaires S : 42,2 M (+40,1%) Marge opérationnelle S : 27,4% Résultat net consolidé S : 7,8 M (+78%) Marge nette : 18,5% Un réseau de distribution constitué de 39 magasins au 31 octobre 2006 et 1 magasin en Espagne Effectif actuel France : près de 270 collaborateurs avec un faible turn-over Le groupe VIAL aujourd hui : 1 er groupe français indépendant dans la menuiserie industrielle «discount» 7

8 -2 - LES CLÉS DU SUCCÈS : UN CONCEPT DE DISTRIBUTEUR FABRICANT 8

9 UN GROUPE STRUCTURÉ POUR LA CROISSANCE Un groupe intégré maîtrisant l ensemble du processus, de la conception à la distribution au client final Une recherche de rentabilité et de maîtrise des coûts à chaque étape permettant d offrir un rapport qualité prix très performant CONCEPTION APPROVISION- NEMENT PRODUCTION LOGISTIQUE DISTRIBUTION Des concepteurs en interne Une connaissance approfondie du besoin des consommateurs Recherche des matériaux les plus compétitifs Sourcing de matières premières et de produits finis Un outil de production moderne, performant et dimensionné pour la croissance Autonomie et flexibilité de la production Une plateforme logistique de 5600m 2 à Gignac (13) Une implantation stratégique Gestion des stocks adaptée au concept Un réseau de distribution propre avec 40 magasins 70% des produits distribués sont fabriqués en interne Un modèle de distribution souple et efficace 9

10 UN CONCEPT DE DISTRIBUTION UNIQUE, PERFORMANT ET DUPLICABLE Critères d implantation : Proximité d un axe routier majeur (pas obligatoirement en zone commerciale) Surface moyenne m 2 dont une surface de vente < 300 m 2 Des facilités d implantation : Sans autorisation commerciale Grande Surface (CDEC) Des coûts d équipement limités : en moyenne 200 K Un magasin opérationnel rapidement Un seuil de rentabilité atteint entre 12 et 14 mois Une exploitation optimisée : Un nombre de collaborateurs réduit à 1 manager, 2 vendeurs manutentionnaires et 1 manutentionnaire Une culture de fidélisation, d accueil et de conseil du client Vente au comptoir : Cash & Carry principalement 10

11 UN VASTE RÉSEAU DE DISTRIBUTION 39 magasins en France à l enseigne VIAL Menuiseries et 1 en Espagne au 31 octobre 2006 Evolution du nombre de magasins

12 UNE POLITIQUE COMMERCIALE ORIGINALE ET PROACTIVE Une clientèle composée à 70% de particuliers et 30% de professionnels (artisans de la construction et de la rénovation) Une base de données de clients grâce au système de facturation Un panier moyen de 320, en progression régulière Un site Internet performant : connexions jour : Des outils commerciaux ciblés et efficaces pour les particuliers Un catalogue édité à exemplaires / an Des campagnes publicitaires dans les journaux (PQR + gratuits) Des mailings auprès des personnes ayant déposé un permis de construire Des relances téléphoniques personnalisées Une démarche commerciale permanente locale auprès des professionnels Mailing professionnel trimestriel suivi de relances téléphoniques 12

13 UN OUTIL DE PRODUCTION MODERNE ET EFFICACE Depuis 2000, le Groupe VIAL dispose de ses propres unités de production : 3 usines en France (Bois, Alu, PVC) : 8 lignes de fabrication 1 usine en Roumanie (Bois) 1 usine en Espagne (Bois) Des unités de fabrication utilisant les technologies les plus modernes : robots, lignes automatisées, centres d usinage, production assistée par ordinateur, Un outil flexible : fabrication de produits «standards» et sur-mesure Des capacités de production dimensionnées à notre volonté de croissance Un outil de production propre : autonomie, souplesse, maîtrise des délais de fabrication et création de nouveaux produits 13

14 UNE MAÎTRISE DES RÉSEAUX D APPROVISIONNEMENT Sourcing de matières premières Sourcing de produits d équipements Sourcing de produits de négoce : cuisines, climatiseurs, France Italie Espagne Portugal Turquie Chili Bolivie Brésil Pologne Ukraine Roumanie Russie Finlande Chine Malaisie Cameroun Guinée Ghana 14

15 -3 - LE MARCHÉ DE LA MENUISERIE : UN MARCHÉ DYNAMIQUE 15

16 UN MARCHÉ LIÉ À L ACTIVITÉ DE LA RÉNOVATION Marché de la menuiserie fortement corrélé à celui du BTP et plus particulièrement du logement Marché de la rénovation de logement estimé en 2005 à 32,7 Mds Marché de logements neufs estimé en 2005 à 29,1 Mds La rénovation : un marché très vaste avec 30,3 M de logements en France dont 65% du parc construit depuis plus de 30 ans (avant 1974) Fort dynamisme de la construction de logements : les mises en chantier ont progressé de 13% en 2005 Mises en chantiers de logements neufs en France (en milliers d unités) Source : Ministère de l Equipement FNPC Logements individuels Logements collectifs 16

17 L EXEMPLE DU MARCHÉ DES FENÊTRES Un parc vieillissant : 200 millions de fenêtres en France construites avant 1980 (renouvellement estimé tous les 30 ans) Dynamisme des ventes ces dernières années : 10,8 millions de fenêtres vendues en 2004 en France et 72 millions en Europe Un marché tiré par la rénovation : 63,5% des ventes 2005 Une prédominance du PVC Part de marché (en valeur) par matériau Aluminium 28% Mixte 2% Bois 16% PVC 54% Source : Batim-Etudes 17

18 LES MOTEURS DE LA CROISSANCE DU MARCHÉ DE LA MENUISERIE Des tendances socio démographiques favorables : augmentation du temps libre, intérêt croissant pour l aménagement de l habitat, développement du «bricolage» à la maison, du «bien-vivre» chez soi Progression des préoccupations environnementales croissantes : économies d énergie par une bonne isolation Un taux de TVA attractif à 5,5% : reconduction jusqu en 2010 de la TVA à 5,5% sur les travaux d entretien et de rénovation du logement Dynamisme de la construction de logements neufs en raison d un déficit structurel de logements Vieillissement et ancienneté du parc actuel de logements favorisant la rénovation La menuiserie devient un produit de consommation courante 18

19 UN MARCHÉ DE LA MENUISERIE ATOMISÉ 1 concurrent direct fabricant distributeur : Lapeyre Des distributeurs purs : Bricorama, Castorama, Des fabricants poseurs spécialisés : K par K, Une multitude de TPE familiales, avec des coûts de production importants Lapeyre Gamme complète Prix élevés Prix compétitifs Huis Clos K par K Tryba PME / Artisans Castorama et filiales Bricorama et filiales Point P / Gedimat Distributeurs exclusivement Fabricants distributeurs Gamme restreinte 19

20 LES ATOUTS CONCURRENTIELS DU GROUPE VIAL Une gamme étendue sur tous les produits de menuiserie, du standard au sur-mesure Un rapport qualité prix très performant Une disponibilité des produits (stocks, délais de fabrication courts) Une méthode de formation propre Facilité et rapidité d implantation des surfaces de vente (moins de 300 m 2 ) Une maîtrise et un contrôle de l ensemble de la chaîne de valeur 20

21 -4 - ÉLÉMENTS FINANCIERS : UNE CROISSANCE RENTABLE 21

22 STRUCTURE JURIDIQUE 100% VIAL Holding 100% 100% 100% 100% 80% VIAL Menuiseries Magasins VIAL Portes Usine bois VIAL PVC-ALU Usines PVC et Aluminium Plateforme menuiseries du Sud Centrale d achats UTM Usine Espagne Un organigramme juridique du périmètre consolidé restructuré et simplifié en 2005 Un groupe structuré par activité pour la croissance 22

23 FORTE CROISSANCE DU CHIFFRE D AFFAIRES Évolution du chiffre d affaires en M TCMA : + 15,2% +40,1% 53,9 60,3 63,1 42,2 41,3 30, S S Une croissance soutenue et maîtrisée de l activité Une croissance moyenne de 15,2% sur les 4 dernières années Une forte progression au S : +40,1% 23

24 ÉVOLUTION DE LA RENTABILITÉ 20 30% Résultat opérationnel (en M ) S2 S1 25% 20% 15% 10% 5% Marge opérationnelle % Une bonne gestion de la croissance grâce à une maîtrise des charges d exploitation Une marge opérationnelle en constante progression : 27,4% au S Une marge nette en forte hausse : 18,5% au S

25 COMPTE DE RÉSULTAT SIMPLIFIÉ En millions d euros IFRS Var. 05/04 S S Var. S1 05/06 Chiffre d affaires 60,3 63,1 + 5% 30,1 42,2 + 40% Marge brute 29,1 36,9 + 27% 16,2 23,7 + 46% Valeur ajoutée 20,7 25,9 + 25% 11,5 16,3 + 42% Excédent Brut d Exploitation 14,8 18,4 + 24% 7,5 11,5 + 53% Résultat Opérationnel Courant 12,8 17,4 + 36% 8,2 10,5 + 29% Résultat Opérationnel 13,8 17,3 +26% 7,3 11,6 + 59% En % du CA 22,9% 27,4% 24,3% 27,4% Résultat Net 9,2 11,1 + 21% 4,4 7,8 + 78% En % du CA 15,3% 17,6% 14,6% 18,5% Une gestion financière optimisée et efficace Une maîtrise forte des achats Une croissance maîtrisée et rentable 25

26 BILAN CONSOLIDÉ ACTIF En millions d euros IFRS Actifs non-courants Ecart d acquisition Immobilisations corporelles Actifs courants Stocks et encours Créances d exploitation Trésorerie et équivalent ,5 3,1 10,3 25,3 9,1 8,0 8, ,1 3,3 6,2 34,4 22,9 6;3 5, ,0 20,3 6,1 53,0 36,1 10,9 6,0 Total de l actif 39,8 45,5 81,0 PASSIF Capitaux propres Passifs non-courants Emprunts et dettes financières à LT Passifs courants 21,0 2,9 2,7 15,9 26,0 1,1 0,9 18,4 20,7 26,0 25,8 34,3 Total du passif 39,8 45,5 81,0 Endettement financier net -2,5-3,1 34,3 26

27 FLUX DE TRESORERIE En millions d euros IFRS 2005 S S Résultat net consolidé 11,1 4,4 7,8 Variation de BFR -7,3-4,9-14,9 Flux net généré par l activité + 6,1 + 0,1-5,6 Flux net lié aux opérations d investissement -5,5-4,9-28,3 Flux net lié aux opérations de financement -3,6 + 3,2 + 34,8 Variation de la trésorerie nette -3,0-0,9 + 0,8 Trésorerie de clôture + 5,2 + 7,3 + 6,0 27

28 -5 - UNE STRATÉGIE DE FORTE EXPANSION 28

29 EXPANSION DU RÉSEAU DE DISTRIBUTION Accroître le nombre de points de vente en France pour répondre rapidement à la forte demande du marché Par croissance organique : création de magasins dans des régions dynamiques (Ouest, Ile-de-France, ) Par croissance externe : acquisition possible de réseaux de magasins correspondant aux critères d implantations géographiques et financiers du groupe 29

30 OBJECTIF : MAILLER LE TERRITOIRE NATIONAL Une couverture de l ensemble de l Hexagone Nombre de magasins fin 2006 : 42 magasins Nombre de magasins fin 2007 : 52 magasins Nombre de magasins fin 2008 : 64 magasins 30,5 11,4 11,9 8, ,2-1,9 20, ,8 13,6 2,9 9,9 7,8 15,6 12,4 Implantations actuelles VIAL Menuiseries Variation du nombre de logements autorisés par région entre mars 2005 et mars 2006 (%) * 10,6 14,3 18,1 27,2 Zone de développement VIAL Menuiseries 0,6 * Source : Ministère des Transports, de l Equipement, du Tourisme Mai

31 -6 - LA BOURSE : ACCÉLÉRATEUR DU DÉVELOPPEMENT 31

32 POURQUOI LA BOURSE? Accélérer sa croissance et développer fortement le réseau de distribution pour couvrir l ensemble de l hexagone Renforcer la présence du Groupe VIAL dans le marché en plein essor et en mutation de la menuiserie industrielle Accroître la notoriété 32

33 STRUCTURE DE L OFFRE Cotation Taille de l offre (hors clause d extension) Fourchette de prix Montant de l opération Eurolist by Euronext TM Paris Compartiment B * actions dont * actions existantes * actions nouvelles 21,86 23,90 (22,88 milieu de fourchette) 62,0 68,2 M (hors clause d extension) Procédure de diffusion Offre à Prix Ouvert : 10% (pouvant être porté jusqu à 20%) Placement Global : 90% Clause d extension Code ISIN / Mnémonique actions existantes * (10% du nombre d actions mis initialement à la disposition du marché) FR / VIA * Sur la base d un prix d introduction milieu de fourchette 33

34 CALENDRIER DE L OFFRE Ouverture de l OPO et du PG 28 novembre 2006 Clôture de l OPO et du PG 11 décembre 2006 (18h) Fixation du prix et première cotation 12 décembre 2006 Règlement livraison 15 décembre 2006 Premières négociations sur Eurolist 18 décembre

35 ACTIONNARIAT Avant introduction Après introduction (sur la base d un prix milieu de fourchette et après exercice de la clause d extension) Dirigeants 100% Dirigeants 66,81% Public 33,19% 35

36 POURQUOI INVESTIR DANS LE GROUPE VIAL? Un marché de la menuiserie dynamique Un modèle unique de distributeur fabriquant bénéficiant d une expertise à chaque étape du processus : de l achat de matière premières à la distribution Un réseau de 40 magasins à l enseigne Vial Menuiseries en forte expansion Un historique de croissance de l activité et de la rentabilité : une marge opérationnelle supérieure à 25% et une marge nette supérieure à 15% 36

Résultats du 1 er semestre 2011 Reprise de cotation

Résultats du 1 er semestre 2011 Reprise de cotation COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats du 1 er semestre 2011 Reprise de cotation La Seyne-sur-Mer, le 25 novembre 2011 : Groupe VIAL (FR0010340406 VIA), premier groupe français indépendant de menuiserie industrielle

Plus en détail

Admission sur Alternext par cotation directe*

Admission sur Alternext par cotation directe* LE 25.10.2006 Admission sur Alternext par cotation directe* Réunion d information * Sous réserve de l admission par Euronext Paris Vos interlocuteurs Willy BERNARD Président fondateur 28 ans. Dimitri BELLANGER

Plus en détail

Résultats annuels 2013 Réunion SFAF, le 20 mars 2014

Résultats annuels 2013 Réunion SFAF, le 20 mars 2014 Résultats annuels 2013 Réunion SFAF, le 20 mars 2014 VM MATÉRIAUX Faits marquants 2013 Résultats 2013 Perspectives et orientations Racines vendéennes, développement hors métropole Situation géographique

Plus en détail

Résultats annuels 2014 Réunion SFAF, le 18 mars 2015

Résultats annuels 2014 Réunion SFAF, le 18 mars 2015 Résultats annuels 2014 Réunion SFAF, le 18 mars 2015 VM MATÉRIAUX Faits marquants 2014 Résultats 2014 Perspectives et orientations Un maillage régional de proximité, une présence à l international Groupe

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 : UNE DYNAMIQUE DE CROISSANCE

RESULTATS ANNUELS 2013 : UNE DYNAMIQUE DE CROISSANCE RESULTATS ANNUELS 2013 : UNE DYNAMIQUE DE CROISSANCE Croissance confirmée des ventes en France et à l international Progression du résultat opérationnel courant de +9,8% 1 Multiplication par 6 du résultat

Plus en détail

ECONOCOM acquiert ECS et s impose comme le leader européen

ECONOCOM acquiert ECS et s impose comme le leader européen Résultats 2010 Stratégie & Perspectives RÉUNION D INFORMATION - 17 mars 2011 INTERVENANTS Jean-Louis Bouchard Fait marquant 2010 ECONOCOM aujourd hui Président Jean-Philippe Roesch Directeur Général Résultats

Plus en détail

Résultats annuels 2011. 22 février 2012

Résultats annuels 2011. 22 février 2012 Résultats annuels 2011 22 février 2012 Sommaire Profil du groupe Spir Communication Résultats consolidés 2011 Médias Généralistes Médias Thématique Immobilier Médias Thématique Automobile Imprimeries Distribution

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2005. Résultats semestriels 2006

RÉSULTATS ANNUELS 2005. Résultats semestriels 2006 RÉSULTATS ANNUELS 2005 Résultats semestriels 2006 ADOMOS Métier : Courtier Internet spécialiste de l épargne en immobilier des particuliers Pour les internautes Pour les internautes Aide à la sélection,

Plus en détail

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1 Présentation des résultats annuels 2007 4 avril 2008 Page 1 Sommaire I. Un intervenant sur le marché du marketing de fidélisation II. III. IV. Un exercice 2007 de qualité Une nette amélioration de la profitabilité

Plus en détail

SIPH. Présentation des résultats annuels 2013

SIPH. Présentation des résultats annuels 2013 SIPH Présentation des résultats annuels 2013 1 SIPH : producteur de caoutchouc naturel Une maîtrise de l ensemble de la chaîne PLANTATION COMMERCIALISATION EXPLOITATION (Récolte ou Achat) TRANSFORMATION

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007

Résultats semestriels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 et perspectives SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 lundi 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 Stratégie et modèle économique

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008. Avril 2009

RÉSULTATS ANNUELS 2008. Avril 2009 RÉSULTATS ANNUELS 2008 Avril 2009 2. Un marché immense et porteur La formation continue en Europe Une priorité collective La formation sur le lieu et pendant le temps de travail constitue une dimension

Plus en détail

RESULTATS DE L EXERCICE 2014

RESULTATS DE L EXERCICE 2014 Communiqué de presse Paris, le 11 mars 2015 RESULTATS DE L EXERCICE 2014 EBITDA : 26,3 M, +20% RESULTAT NET : 14,3 M, + 10 % aufeminin (ISIN : FR0004042083, Mnemo : FEM), annonce ce jour ses résultats

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

Harvest. l intelligence logicielle au cœur du conseil patrimonial. Admission sur Alternext juin 2005

Harvest. l intelligence logicielle au cœur du conseil patrimonial. Admission sur Alternext juin 2005 Harvest l intelligence logicielle au cœur du conseil patrimonial Admission sur Alternext juin 2005 Sommaire 1. Harvest : un éditeur de référence 2. Un marché porté par une demande croissante 3. Une offre

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

Bien plus qu un financement

Bien plus qu un financement Bien plus qu un financement Vous souhaitez étendre votre activité, accroître vos ventes? Vous avez des projets d investissement? Ensemble, on peut accélérer votre développement Vous êtes constructeur ou

Plus en détail

N 2. Generix fait figure de pionnier dans le Software as a Service, qui va bouleverser l univers du commerce et de la distribution.

N 2. Generix fait figure de pionnier dans le Software as a Service, qui va bouleverser l univers du commerce et de la distribution. LA LETTRE AUX ACTIONNAIRES ÉTÉ 2009 N 2 MESSAGE DU PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE Madame, Monsieur, Cher actionnaire, J ai le plaisir de vous présenter le deuxième numéro de notre lettre aux actionnaires. Dans

Plus en détail

Un chiffre d affaires en croissance de 21% sur le semestre

Un chiffre d affaires en croissance de 21% sur le semestre Communiqué de presse : Résultats du 1 er semestre 2015 Igny, le 7 Août 2015 Un chiffre d affaires en croissance de 21% sur le semestre Résultats du 1 er semestre 2015 Compte de Résultat Synthétique (en

Plus en détail

1 er e-opérateur de téléphonie sur IP. F é v r i e r 2010

1 er e-opérateur de téléphonie sur IP. F é v r i e r 2010 1 er e-opérateur de téléphonie sur IP F é v r i e r 2010 1 er e-opérateur de téléphonie sur IP Une activité en fort développement Résultats financiers Stratégie du Groupe Développement de la stratégie

Plus en détail

C O M M U N I Q U É. Résultats du 1 er trimestre conformes au plan de marche du groupe Objectifs 2013 confirmés. Réalisations du premier trimestre :

C O M M U N I Q U É. Résultats du 1 er trimestre conformes au plan de marche du groupe Objectifs 2013 confirmés. Réalisations du premier trimestre : Limoges, le 7 mai 2013 Résultats du 1 er trimestre conformes au plan de marche du groupe Objectifs 2013 confirmés Réalisations du premier trimestre : - Croissance totale des ventes hors effets de change

Plus en détail

Résultats annuels 2006 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007

Résultats annuels 2006 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007 Résultats annuels 2006 et perspectives SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007 Résultats annuels 2006 mardi 3 avril 2007 Présentation et positionnement du Groupe Sqli Faits marquants et résultats

Plus en détail

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Ces résultats et le référentiel du premier semestre 2004 sont présentés en normes IFRS. Chiffre d affaires en hausse de 5,5 % à 833,7 millions d euros

Plus en détail

Présentation. Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance

Présentation. Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance Présentation Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance 1 Prodware en bref Editeur de briques logicielles sectorielles et métiers Intégrateur hébergeur des grands

Plus en détail

Ordre du jour. Données de gestion et indicateurs d activité. Organigramme au 30 juin 2013 Données boursières Perspectives

Ordre du jour. Données de gestion et indicateurs d activité. Organigramme au 30 juin 2013 Données boursières Perspectives Résultats 1 er semestre 2013-18 juillet 2013 Ordre du jour Données de gestion et indicateurs d activité Zoom sur le 1 er semestre 2013 Compte d exploitation Indicateurs d activité Croissance organique

Plus en détail

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015 Priorité au développement : Korian accélère PARIS 17 SEPTEMBRE 2015 1 Un leader européen bien en place Leader du Bien Vieillir implanté dans des pays à fort potentiel BELGIQUE 55 établissements 6 176 lits

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE. Résultats 2012/2013. Novembre 2013

LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE. Résultats 2012/2013. Novembre 2013 LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE Résultats 2012/2013 Novembre 2013 1 Résultats annuels 2012/2013 Profil Les faits marquants 2012/13 Des résultats en fort redressement Une nouvelle dynamique

Plus en détail

Entrez dans le cinéma de demain TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES POUR L INDUSTRIE DU CINÉMA

Entrez dans le cinéma de demain TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES POUR L INDUSTRIE DU CINÉMA Entrez dans le cinéma de demain TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES POUR L INDUSTRIE DU CINÉMA YMAGIS, le spécialiste des technologies numériques pour l industrie du cinéma Activité : hausse de 19% en 2013 Résultats

Plus en détail

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

Une année réussie. Résultats Annuels Réunion 26 mars 2004

Une année réussie. Résultats Annuels Réunion 26 mars 2004 Une année réussie Sommaire 1. Les Faits Marquants 2. Forte Progression des Résultats 3. Une Structure Financière Solide 4. CEGID et la Bourse 5. Des Perspectives Favorables 6. Calendrier Relations Investisseurs

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2010/11 Chiffre d affaires en croissance de 23% à 15 M Amélioration de la marge brute à 74,4% Perte d exploitation de 3,1 M

RESULTATS ANNUELS 2010/11 Chiffre d affaires en croissance de 23% à 15 M Amélioration de la marge brute à 74,4% Perte d exploitation de 3,1 M www.tekka.com Brignais, le 22 juillet 2011 RESULTATS ANNUELS 2010/11 Chiffre d affaires en croissance de 23% à 15 M Amélioration de la marge brute à 74,4% Perte d exploitation de 3,1 M tekka (FR0010999425,

Plus en détail

Mobile : 15% de part de marché, 3 ans seulement après le lancement

Mobile : 15% de part de marché, 3 ans seulement après le lancement RESULTATS ANNUELS 2014 Paris, le 12 mars 2015 16 millions d abonnés (fixes et mobiles) Mobile : 15% de part de marché, 3 ans seulement après le lancement Chiffre d affaires dépassant pour la première fois

Plus en détail

Résultats semestriels page 2

Résultats semestriels page 2 Paris, le 31 juillet 2008 Les activités de GO Sport Belgique étant en cours de réorganisation, les données 2008 et 2007 ci-après ont été retraitées en application de la norme IFRS 5 : les activités belges

Plus en détail

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL EN BREF Rexel, leader mondial de la distribution professionnelle de produits et services pour le monde de l énergie La mission

Plus en détail

Les états financiers simplifiés 2010 sont disponibles sur notre site : http://www.devoteam.fr

Les états financiers simplifiés 2010 sont disponibles sur notre site : http://www.devoteam.fr DEVOTEAM annonce ses résultats 2010 : dynamisme de l activité ITSM, de l Europe du Sud et de la Russie. Hausse de 8% du CA et de 30% du résultat par action. Paris, le 1 er mars 2011 En millions d euros

Plus en détail

UN CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL DE 900,5 M

UN CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL DE 900,5 M COMMUNIQUE DE PRESSE - 7 JUIN 2012 FAIVELEY TRANSPORT : RESULTATS ANNUELS 2011/12 Gennevilliers, le 7 juin 2012, Normes IFRS, en millions d euros 31/03/2012 31/03/2011 % Chiffre d affaires 900,5 913,9-1,5%

Plus en détail

DOMAINE : économie et gestion commerciale

DOMAINE : économie et gestion commerciale CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION» SESSION 2002 EPREUVE PORTANT SUR LES TECHNIQUES DE GESTION ET COMPORTANT DES ASPECTS PEDAGOGIQUES DOMAINE : économie et gestion commerciale Durée

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2015 Croissance totale du chiffre d affaires : +7,4% Progression du résultat opérationnel ajusté : +3,1%

Résultats du premier trimestre 2015 Croissance totale du chiffre d affaires : +7,4% Progression du résultat opérationnel ajusté : +3,1% Limoges, le 7 mai 2015 Résultats du premier trimestre 2015 Croissance totale du chiffre d affaires : +7,4% Progression du résultat opérationnel ajusté : +3,1% Objectifs 2015 confirmés Gilles Schnepp, Président-directeur

Plus en détail

Tessi. Réunion SFAF mercredi 7 Octobre 2009

Tessi. Réunion SFAF mercredi 7 Octobre 2009 Tessi Réunion SFAF mercredi 7 Octobre 2009 1 Plan de la présentation 1 Tessi en bref 2 Synthèse de la période 3 Analyse des résultats semestriels 2009 4 2 Tessi En bref 3 Tessi en bref Fiche d identité

Plus en détail

Résultats Semestriels 2011

Résultats Semestriels 2011 Résultats Semestriels 2011 9 Juin 2011 Sandpiper Bay Floride Faits marquants du 1 er semestre 2011 Forte progression de l activité Croissance à deux chiffres du Volume d Activité Villages Croissance sur

Plus en détail

Résultats annuels 2014 supérieurs aux objectifs

Résultats annuels 2014 supérieurs aux objectifs Paris, le 3 mars 2015 Résultats annuels supérieurs aux objectifs Chiffre d affaires en croissance organique de 2,5% à 442,8 millions d euros et de 6,0% sur le quatrième trimestre de l exercice Marge d

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2015. LYON & PARIS 23 septembre 2015

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2015. LYON & PARIS 23 septembre 2015 RÉSULTATS SEMESTRIELS 2015 LYON & PARIS 23 septembre 2015 1 AST GROUPE AUJOURD'HUI 3 ème constructeur de maisons individuelles en France* 1 er réseau franchises maisons à ossature bois en France (NATILIA)

Plus en détail

Présentation du Groupe IKEA

Présentation du Groupe IKEA Présentation du Groupe IKEA IKEA dans le monde en quelques chiffres En 62 ans, le Groupe IKEA est devenu le leader mondial sur le marché du meuble. En tant que spécialiste de l ameublement et de la décoration

Plus en détail

Résultats annuels 2013 & perspectives. «Du mobile au Big Data»

Résultats annuels 2013 & perspectives. «Du mobile au Big Data» Résultats annuels 2013 & perspectives «Du mobile au Big Data» Sommaire 1. Profil du Groupe Du mobile au Big Data 2. Résultats annuels 2013 Croissance et rentabilité 3. Perspectives Confiance pour 2014

Plus en détail

FORUM PLASTURGIE & ÉNERGIE MODERNISER SON APPAREIL DE PRODUCTION POUR ACCROÎTRE SA COMPÉTITIVITÉ

FORUM PLASTURGIE & ÉNERGIE MODERNISER SON APPAREIL DE PRODUCTION POUR ACCROÎTRE SA COMPÉTITIVITÉ FORUM PLASTURGIE & ÉNERGIE MODERNISER SON APPAREIL DE PRODUCTION POUR ACCROÎTRE SA COMPÉTITIVITÉ Document : compléter I Accessibilité : Libre, Interne à, Restreint à, Confidentiel (choisir) I EDF 1 LA

Plus en détail

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2014. 24 septembre 2014

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2014. 24 septembre 2014 RÉSULTATS SEMESTRIELS 2014 24 septembre 2014 UN 1 ER SEMESTRE SOLIDE Marché de l immobilier toujours en baisse avec une forte pression sur les prix Chiffre d affaires en croissance : 58,4 M ( + 4,2%) Réorganisation

Plus en détail

Chasseur de Tendances. Fournisseur de la Distribution Internationale

Chasseur de Tendances. Fournisseur de la Distribution Internationale Chasseur de Tendances Fournisseur de la Distribution Internationale Paris, le 9 avril 2014 U10, le Métier 2 Qui sommes-nous? Fournisseur de la distribution internationale Le Métier Notre métier créer,

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E. Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E. Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1 Paris, 5 mai 2015 Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1 Croissance du chiffre d affaires : +5,3% à périmètre et change courants (+2,3%

Plus en détail

Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow

Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow Free Cash Flow : 31,2 M (+41%) Chiffre d affaires stable Marge opérationnelle d activité : 6% Bilan renforcé : trésorerie nette de 221,9 M Paris,

Plus en détail

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011 Réunion actionnaires Strasbourg 14 décembre 2011 Sommaire Général A la découverte d Edenred Stratégie Dernières tendances et perspectives 2011 Réunion actionnaires 14 décembre 2011 - Strasbourg 2 Sommaire

Plus en détail

Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 10 avril 2015

Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 10 avril 2015 Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 10 avril 2015 Bonne résistance des résultats opérationnels en 2014 dans une période de mise en œuvre du plan de transformation d Arjowiggins et de consolidation

Plus en détail

Transformez votre supply chain en atout compétitif

Transformez votre supply chain en atout compétitif Industrie Transformez votre supply chain en atout compétitif Votre marque est unique, votre supply chain aussi Quand il s agit de stratégie supply chain, chaque industriel est unique. Chaque organisation

Plus en détail

Résultats Annuels 2014. 20 février 2015

Résultats Annuels 2014. 20 février 2015 Résultats Annuels 2014 20 février 2015 Sommaire Profil du groupe Résultats annuels consolidés 2014 Questions-réponses Conclusion Profil du groupe Spir Communication Profil du groupe Chiffre d affaires

Plus en détail

Présentation SFAF - 25 Avril 2007 RÉSULTATS ANNUELS 2005

Présentation SFAF - 25 Avril 2007 RÉSULTATS ANNUELS 2005 Présentation SFAF - 25 Avril 2007 RÉSULTATS ANNUELS 2005 Le Groupe ADOMOS Une double compétence transversale: Immobilier& Internet Groupe ADOMOS ADOMOS SA Adomos.com SELECTAUX SA ACHETER-LOUER.FR SA Business

Plus en détail

Analyse Financière Souscriptions du 9 au 18 décembre 2013 inclus

Analyse Financière Souscriptions du 9 au 18 décembre 2013 inclus Analyse Financière Souscriptions du 9 au 18 décembre 2013 inclus Intermédiaire Introducteur - Evaluateur Points clés MPBS Secteur Industrie du bois Prix proposé 6,000DT Nombre d actions offertes 1 850

Plus en détail

.Next. Advanced Customer Service Intelligent Pricing & Promotion

.Next. Advanced Customer Service Intelligent Pricing & Promotion .Next Demand Forecasting Open to buy Assortment Sourcing Optimisation Procurement & Production Planning Advanced Replenishment In store HR Optimisation Mobile Point Of Service CRM & Loyalty Advanced Customer

Plus en détail

Résultats semestriels et guidances. 14 septembre 2006

Résultats semestriels et guidances. 14 septembre 2006 Résultats semestriels et guidances 14 septembre 2006 1 Prolégomène Un 1er semestre de préparation de l exercice 2007 avec des actions nécessaires qui porteront leurs fruits à court terme L affirmation

Plus en détail

APRIL : Résultats semestriels en ligne

APRIL : Résultats semestriels en ligne Jeudi 3 septembre 2015 APRIL : Résultats semestriels en ligne Chiffre d affaires consolidé de 401,7 M, en progression de 3,7% à périmètre et taux de change constants, 3,8% en publié Résultat opérationnel

Plus en détail

MILIBOO ENTRE EN BOURSE SUR ALTERNEXT PARIS

MILIBOO ENTRE EN BOURSE SUR ALTERNEXT PARIS NE PAS PUBLIER, TRANSMETTRE OU DISTRIBUER, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS, CANADA, AUSTRALIE OU JAPON MILIBOO ENTRE EN BOURSE SUR ALTERNEXT PARIS Augmentation de capital de 5,1 M Prix de

Plus en détail

Cap Investors Jeudi 20 juin 2013

Cap Investors Jeudi 20 juin 2013 Cap Investors Jeudi 20 juin 2013 PHILIPPE BOUAZIZ, Président EDITEUR-INTÉGRATEUR INTERNATIONAL DE LOGICIELS DE GESTION POUR ENTREPRISES Le leader dans l édition de logiciels de gestion(1) sur la zone EMEA

Plus en détail

-1 - Groupe SQLI Présentation des résultats semestriels 2004

-1 - Groupe SQLI Présentation des résultats semestriels 2004 -1 - Groupe SQLI Présentation des résultats semestriels 2004 Septembre 2004 -2 - Sommaire Présentation de SQLI Faits marquants et résultats semestriels Perspectives -3 - SQLI : les éléments clés Dates

Plus en détail

Résultats annuels 2004 Stratégie et Perspectives

Résultats annuels 2004 Stratégie et Perspectives Résultats annuels 2004 Stratégie et Perspectives Emmanuel Olivier Directeur Général Paris, le 22 mars 2005 1 Sommaire Esker en bref Stratégie et Perspectives Bilan de l activité et résultats 2004 2 Esker

Plus en détail

CROISSANCE ET RENTABILITE CONFIRMEES

CROISSANCE ET RENTABILITE CONFIRMEES COMMUNIQUE DU LUNDI 4 AVRIL 2011 CROISSANCE ET RENTABILITE CONFIRMEES RESULTATS CONSOLIDES 2010 EN FORTE AMELIORATION Chiffre d affaires en croissance de +10,1% Résultat net en progression de - 3 087 K

Plus en détail

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau de flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 * ex Legrand Holding

Plus en détail

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 STRATÉGIE & PERSPECTIVES 21 CONCLUSION 28 1 RAPPEL DU POSITIONNEMENT

Plus en détail

INFORMATION RÉUNION SEMESTRIELLE - EXERCICE 2013/2014 27 FEVRIER 2014

INFORMATION RÉUNION SEMESTRIELLE - EXERCICE 2013/2014 27 FEVRIER 2014 INFORMATION FINANCIÈRE RÉUNION SEMESTRIELLE - EXERCICE 2013/2014 27 FEVRIER 2014 1 Faits marquants Intégration de Coopers Acquisition de 100% du capital de Coopers of Stortford (UK) en septembre 2013 Prix

Plus en détail

Résultats annuels 2014

Résultats annuels 2014 Montpellier, le 22 avril 2015 Résultats annuels 2014 Taux de marge brute en progression à 57,4% Mise en œuvre des investissements conformément au plan de développement Solide situation financière : 17,5

Plus en détail

Résultats du 3 ème trimestre 2006. Chiffre d affaires de 321 M en hausse de 46 % Résultat opérationnel de 72 M soit une marge de 22%

Résultats du 3 ème trimestre 2006. Chiffre d affaires de 321 M en hausse de 46 % Résultat opérationnel de 72 M soit une marge de 22% COMPAGNIE GENERALE DE GEOPHYSIQUE Résultats du 3 ème trimestre 2006 Chiffre d affaires de 321 M en hausse de 46 % Résultat opérationnel de 72 M soit une marge de 22% Paris, le 15 novembre 2006 La Compagnie

Plus en détail

Résultats semestriels 2014

Résultats semestriels 2014 Résultats semestriels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 24 septembre 2014 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir des

Plus en détail

Résultats annuels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 31 mars 2008

Résultats annuels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 31 mars 2008 Résultats annuels 2007 et perspectives SQLI, solutions et services e-business 31 mars 2008 Résultats annuels 2007 lundi 31 mars 2008 Présentation du groupe SQLI Faits marquants et résultats annuels 2007

Plus en détail

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement - 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement Objectif(s) : o Capacité d'autofinancement et autofinancement. Pré-requis : o Connaissance de l'ebe et de la Valeur Ajoutée. Modalités : o Principes.

Plus en détail

RESULTATS SEMESTRIELS CONFORMES AUX OBJECTIFS POUR L ENSEMBLE DE L EXERCICE

RESULTATS SEMESTRIELS CONFORMES AUX OBJECTIFS POUR L ENSEMBLE DE L EXERCICE COMMUNIQUÉ DU 30 AOÛT 2012 RESULTATS SEMESTRIELS CONFORMES AUX OBJECTIFS POUR L ENSEMBLE DE L EXERCICE Investissements de croissance qui pèsent ponctuellement sur le semestre Poursuite du désendettement

Plus en détail

Résultats semestriels Pour les 6 mois clos le 31 octobre 2014. 11 décembre 2014

Résultats semestriels Pour les 6 mois clos le 31 octobre 2014. 11 décembre 2014 Résultats semestriels Pour les 6 mois clos le 31 octobre 2014 11 décembre 2014 1 Alan Parker, Président 2 Agenda I. Synthèse II. III. IV. Comptes semestriels Les 4D Initiatives de développement 3 I. Synthèse

Plus en détail

Réunion d information

Réunion d information Réunion d information 24 JUILLET 2014 Tendances Résultats semestriels Stratégie CONTEXTE ÉCONOMIQUE TENDANCES ÉCONOMIE L investissement des entreprises françaises PIB +0,7 % Les prévisions de croissance

Plus en détail

Résultats du 1 er Trimestre 2010 Record d ouvertures de comptes (+34 300) Nouvelle campagne de communication : «La banque en ligne avec son époque»

Résultats du 1 er Trimestre 2010 Record d ouvertures de comptes (+34 300) Nouvelle campagne de communication : «La banque en ligne avec son époque» Résultats du 1 er Trimestre 2010 Record d ouvertures de comptes (+34 300) Nouvelle campagne de communication : «La banque en ligne avec son époque» Des résultats qui confirment la pertinence du modèle

Plus en détail

Résultats annuels 2007

Résultats annuels 2007 L environnement au quotidien Résultats annuels 2007 Mardi 8 avril 2008 Sommaire HISTORIQUE DU GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT Les développements récents Les résultats financiers 2007 Stratégie et perspectives

Plus en détail

Cas JET ALU MAROC. Présentation de l entreprise

Cas JET ALU MAROC. Présentation de l entreprise NS L utilisation de la calculatrice est autorisée ; Aucun document n est autorisé ; 0. point de la note sur vingt sera consacré à la présentation soignée de la copie : Eviter les ratures et surcharges,

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie 1 Plan (Chapitre 13 de l ouvrage de référence) Introduction Le tableau des flux de trésorerie : principes généraux Méthodologie

Plus en détail

Sommaire. 1. Evolution du groupe 2007. 2. Eléments financiers 2007. 3. Chantiers et projets. 4. Stratégie et perspectives.

Sommaire. 1. Evolution du groupe 2007. 2. Eléments financiers 2007. 3. Chantiers et projets. 4. Stratégie et perspectives. Sommaire 1. Evolution du groupe 2007 Erik Haegeman 2. Eléments financiers 2007 Christian Roubaud 3. Chantiers et projets Erik Haegeman 4. Stratégie et perspectives Jean-Claude Bourrelier Evolution du groupe

Plus en détail

Donnez vie à vos projets avec Microsoft Dynamics NAV

Donnez vie à vos projets avec Microsoft Dynamics NAV Donnez vie à vos projets avec Microsoft Dynamics NAV Concevoir un avenir pour votre entreprise est pour vous un investissement de tous les jours. Grâce à Microsoft Dynamics NAV, donnez vie à vos projets.

Plus en détail

Résultats annuels 2014 & perspectives. «Du mobile au Big Data»

Résultats annuels 2014 & perspectives. «Du mobile au Big Data» Résultats annuels 2014 & perspectives «Du mobile au Big Data» Sommaire 1. Profil du Groupe Du mobile au Big Data 2. Résultats annuels 2014 Excellente année : croissance et rentabilité 3. Stratégie & perspectives

Plus en détail

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 Grenoble, France et Durham, Caroline du Nord, 26 mars 2010 MEMSCAP (NYSE Euronext:

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE. 15 mai 2008

ASSEMBLEE GENERALE. 15 mai 2008 ASSEMBLEE GENERALE 15 mai 2008 FAITS & CHIFFRES 2007 10ème rang des SSII cotées sur Euronext Paris* Croissance interne de 13,1% CA : 165,6 M Marge opérationnelle courante de 9,5 % 2.194 Ingénieurs et Consultants

Plus en détail

RESULTATS 2006. 29 mars 2007 Palais Brongniart. Entre nous, une même passion!

RESULTATS 2006. 29 mars 2007 Palais Brongniart. Entre nous, une même passion! RESULTATS 2006 29 mars 2007 Palais Brongniart Entre nous, une même passion! Sommaire 1. Faits marquants 2006 2. Eléments financiers 2006 3. Bricorama en France 4. Bricorama en Belgique 5. Bricorama aux

Plus en détail

Point d étape deux mois après la fusion. Présentation analystes du 30 septembre 2010

Point d étape deux mois après la fusion. Présentation analystes du 30 septembre 2010 1 Présentation analystes Point d étape deux mois après la fusion 30 septembre 2010 Présentation du groupe après fusion 2 SOMMAIRE 1 2 3 4 Présentation du Groupe après fusion Financement Organisation par

Plus en détail

Résultats annuels 2006-2007

Résultats annuels 2006-2007 L esprit de service Résultats annuels 2006-2007 20 décembre 2007 Présentation du Groupe 1. LVL Médical en quelques chiffres 2. France 3. Allemagne LVL Médical Groupe en quelques chiffres 1 300 collaborateurs

Plus en détail

Hausse de 7% du chiffre d affaires Groupe à 2,2 milliards d euros

Hausse de 7% du chiffre d affaires Groupe à 2,2 milliards d euros RESULTATS 1 er SEMESTRE 2015 Paris, le 31 août 2015 Près de 17 millions d abonnés (fixes et mobiles) Hausse de 7% du chiffre d affaires Groupe à 2,2 milliards d euros Mobile : 820 000 nouveaux abonnés,

Plus en détail

Présentation des Résultats 2006

Présentation des Résultats 2006 Présentation des Résultats 2006 Réunion SFAF du 28 mars 2007 Une année 2006 brillante en terme de résultats Aubay a encore sur performé son marché sur tous les indicateurs : Un CA de 120,8 M en croissance

Plus en détail

Jeudi 30 juillet 2015

Jeudi 30 juillet 2015 Jeudi 30 juillet 2015 1 Avertissement Le présent document a été établi par le Groupe Vétoquinol dans le seul but de présenter ses résultats semestriels, le 30 juillet 2015. Ce document ne peut être reproduit

Plus en détail

Présentation financière / mars 2011 / Paris

Présentation financière / mars 2011 / Paris Présentation financière / mars 2011 / Paris Ordre du jour SQLI aujourd hui Film de l année / résultats 2010 Plan Boost / OBSAAR Conclusion Questions / réponses 1 SQLI aujourd hui, où en est-on? Chiffres

Plus en détail

Rapport : PROFILA Diagnostic stratégique

Rapport : PROFILA Diagnostic stratégique 2010 Rapport : PROFILA Diagnostic stratégique Eric Montana PROFILA 30/07/2010 CADRE DE REFERENCE... 3 Mission... 3 Actionnariat... 3 Les règles du jeu... 3 Chaîne de valeur... 4 PRODUITS & MARCHES... 5

Plus en détail

Réunion SFAF 01/04/10

Réunion SFAF 01/04/10 Réunion SFAF 01/04/10 Résultats 2009 Stratégie & perspectives SQLI en bref Un acteur de premier plan du marché français des SI 155 M de chiffre d affaires (Top 15) 2 000 collaborateurs Un fournisseur de

Plus en détail

MONTER SON BUSINESS PLAN

MONTER SON BUSINESS PLAN MONTER SON BUSINESS PLAN Le plan de développement («business plan» en anglais) est la description quantitative et qualitative du projet de votre entreprise à moyen terme. C est donc un document fondamental

Plus en détail

ALTINEA Cabinet d'expertise comptable Conseil aux Comités d Entreprise

ALTINEA Cabinet d'expertise comptable Conseil aux Comités d Entreprise ALTINEA Cabinet d'expertise comptable Conseil aux Comités d Entreprise PSE GIRAUD Fenêtres Diagnostic Présentation 9 décembre 2015 Altinéa 101, boulevard de Suisse Le Vincennes 31200 Toulouse Société inscrite

Plus en détail