Résultats annuels janvier 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résultats annuels 2014 23 janvier 2015"

Transcription

1

2 Sommaire Points clés Résultats financiers 2014 Marché et perspectives 2

3 Points clés Résultats 2014 en ligne avec les objectifs annoncés «chiffre d affaires sensiblement comparable à celui de 2013 et marge brute en léger retrait sur l ensemble de l exercice» Chiffre d affaires : M en 2014 vs M en 2013 Marge brute : 194,3 M en 2014 vs 196,8 M en

4 Points clés Résultats 2014 en ligne avec les objectifs annoncés Poursuite du développement Réservations Logement : logements : +9,1 % vs ,5 M TTC : +14,0 % vs 2013 Réservations Bureaux : 295,1 M vs 87,5 M en 2013 Backlog global au 30 novembre : +14 % 1 161,5 M vs 1 018,6 M fin 2013 Dont Logement : 1 015,7 M vs 965,1 M fin 2013 Portefeuille foncier Logement au 30 novembre 2014 : + 16 % lots vs lots fin

5 Points clés Résultats 2014 en ligne avec les objectifs annoncés Poursuite du développement Amélioration de la structure financière Dette financière brute : baisse de 90,4 M 147,9 M vs 238,3 fin 2013 Dette financière nette : baisse de 52,1 M (2,1) M vs 50,0 M fin

6 Résultats financiers 2014

7 Evolution du chiffre d affaires En millions d euros (HT) +5,6 % 1 026, ,3 x3 7,3 51,2 7,1 150,4-4,3 % 967,5 925,8 Showroom et autres Pôle Immobilier d entreprise Pôle Logement

8 Structure du chiffre d affaires % 1 % 94 % Logements Immobilier d entreprise Autres % 85 % 1 % 81,5 M (9 %) Appartements Maisons individuelles 844,3 M (91 %) 8

9 Du chiffre d affaires au résultat opérationnel En millions d euros Variation Chiffre d affaires 1 083, ,0 +5,6 % Marge brute 194,3 196,8-1,3 % Taux de marge brute 17,9 % 19,2 % -1,3 pt Charges opérationnelles courantes (119,8) (120,7) -0,7 % Charges commerciales (29,2) (30,6) -4,6 % Charges administratives (53,8) (54,9) -2,0 % Charges techniques, développement & programmes (36,8) (35,2) +4,5 % Résultat opérationnel courant 74,4 76,0-2,1 % Taux de marge opérationnelle courante 6,9 % 7,4 % -0,5 pt Autres charges / produits non courants (0,7) - n/s Résultat opérationnel 73,8 76,0-2,9 % 9

10 Du résultat opérationnel au résultat net En millions d euros Variation Résultat opérationnel 73,8 76,0-2,9 % Coût de l endettement financier net (0,3) (2,8) -89,3 % Impôt sur les résultats (25,3) (22,0) +15,0 % Entreprises associées et co-entreprises 2,6 0,6 n/s Résultat net de l ensemble consolidé 50,8 51,9-2,1 % dont participations ne donnant pas le contrôle 12,4 11,1 +11,7 % dont résultat net (pdg) 38,4 40,8-5,9 % Résultat par action ( /action) 1,78 1,89-5,9 % 10

11 Bilan simplifié En millions d euros 30 nov nov Actifs non courants 171,1 186,9 Stocks 323,1 325,0 Créances clients et autres créances 514,6 446,0 Trésorerie 150,0 188,3 Total Actif 1 158, ,2 Capitaux propres 217,5 188,2 Provisions 23,6 35,1 Impôt différé passif 43,2 40,4 Dettes financières 147,9 238,3 Dettes d exploitation 726,5 644,2 Total Passif 1 158, ,2 (Trésorerie nette) / Dette financière nette (2,1) 50,0 11

12 Besoin en Fonds de Roulement En millions d euros 30 nov nov Variation Stocks 323,1 325,0-0,6 % Créances clients et autres* 514,6 446,0 +15,4 % Dettes d exploitation (726,5) (644,2) +12,8 % Besoin en fonds de roulement 111,2 126,8-12,3 % BFR / Chiffre d affaires 10,3 % 12,4 % -2,1 pts * Hors autres créances de nature financière 12

13 Evolution de la dette financière nette et du gearing 421,9 342 % Dette financière nette / (Trésorerie nette) (M ) Gearing (%) 211,7 183 % 81,2 54 % (2,1) Fin nov Fin nov Fin nov (1 %) Fin nov

14 Tableau des flux de trésorerie En millions d euros Capacité d autofinancement avant impôt 84,6 88,9 Impôt sur les sociétés (13,4) 0,1 Variation du BFR d exploitation (2,0) (11,5) Trésorerie des opérations d exploitation 69,1 77,5 Trésorerie des opérations d investissement 14,4 (21,5) Cash flow disponible 83,5 56,1 Distributions aux minoritaires (16,6) (9,5) Augm./(réd.) des emprunts (92,2) n/s Rachat de parts minoritaires 0,3 (2,1) Achat / revente d actions propres (6,1) (1,2) Coût de l endettement financier net (7,2) (8,8) Trésorerie des opérations de financement (121,8) (21,6) Variation de la trésorerie (38,3) 34,5 14

15 Structure financière En millions d euros 30 nov nov Capitaux propres 217,5 188,2 Dette financière * 147,9 238,3 dont dette financière < 1 an 12,1 19,3 dont dette financière > 1 an 135,8 219,0 Maturité 4,3 ans 2,1 ans * dont : Frais d émission d emprunt -4,0 - Lignes bilatérales / instruments de couverture / autres 1,9 0,6 Senior B + C - 237,7 Facility A + B 150,0 - Trésorerie active 150,0 188,3 Capacité financière 200,0 241,2 15

16 Marché et Perspectives

17 Rappel : le marché du logement neuf en janvier 2014 Une pénurie de logements logements neufs mis en chantier en 2013 Il faudrait entre à nouveaux logements par an notamment pour compenser la croissance démographique et l augmentation du nombre de ménages face à une demande forte qui continue d augmenter Augmentation du nombre de ménages estimée à en moyenne sur la période due pour moitié à la croissance de la population 40% à l évolution des comportements de cohabitation le solde à l allongement de la durée de vie* Un coût du crédit qui devrait rester bas Coût du crédit : perspectives de remontée faible et graduelle** (réflexions sur la titrisation des prêts à l habitat, réforme de l assuranceemprunteur, etc.) Un discours politique volontaire Réduction des délais d autorisation administrative des droits à construire Simplification des normes pour réduire les coûts de construction Mise à disposition de foncier * Source Insee ** Source Crédit Foncier 17

18 Le marché du logement neuf : les évolutions en 2014 Construction de logements : pas d amélioration Demande : toujours aussi forte Coût du crédit : en baisse Discours politique : volontariste 18

19 Discours politique volontariste Dispositif Pinel Investisseurs Possibilité de moduler la période de défiscalisation 6, 9 et 12 ans Ascendants / descendants Avantage fiscal garanti jusqu à 30 mois à compter de la signature VEFA Accession à la propriété Maintien de la TVA réduite à 5,5% sur les zones ANRU et NQPV Donation de Abattement sur plus-values sur foncier de 30% pendant 1 an (opérations démolition / reconstruction) 19

20 Logements neufs et Immobilier d entreprise : reprise en 2014 Logement 110 Base Immobilier d entreprise Base Portefeuille foncier (nbre de lots) Réservations Logement (valeur) Backlog Logement (valeur) Réservations d IE (valeur) 20

21 Stratégie Logements neufs : le bon positionnement prix / produits Primo-accédant Vigneux/Les jardins de Malte Typologie Studio / 30 m² Prix (TVA 5,5 %) Mensualités Valeur locative* Gain 416 / mois (25 ans) sans apport 575 / mois 159 / mois Primo-accédant Typologie Montevrain Prix Mensualités Valeur locative** Effort 15 Maison (85 m²) + garage 1035 /mois (25 ans) apport de 10% /mois * Grille locative Ammonitia ** Etude Sares 21

22 Stratégie Logements neufs : le bon positionnement prix / produits Primo-accédant Vénissieux/Urban Square Typologie 3 pièces / 59 m² Prix (TVA 5,5 %) Mensualités Valeur locative* Effort 680 / mois sur 25 ans Sans apport 655 / mois 25 / mois Primo-accédant Typologie Vaulx en Velin/Cap Village 3 pièces / 58 m² + parking Prix (TVA 5,5 %) Mensualités Valeur locative* Gain 590 / mois (25 ans) Apport de / mois 90 / mois * Source Foncia 22

23 Immobilier d entreprise : le marché Le marché en 2014 Perspectives er semestre dynamique, second semestre plus attentiste Demande placée : 2 Millions de m² (+15% sur 1 an) Offre disponible à 6 mois en légère baisse Principal moteur des transactions : réorganisation des politiques immobilières des grands groupes Raréfaction de l offre à venir après 2015 Prise en compte croissante des facteurs humains Maintien d une forte demande des investisseurs Faiblesse des taux obligataires Bureaux neufs et restructurés : 64% des transactions > m 2 Marché VEFA estimé à 1,7 Md 23 janvier

24 Stratégie Immobilier d entreprise : apporter des solutions sur mesure aux grands utilisateurs en privilégiant des opérations ciblées et la rapidité d exécution Immeuble YOU de m 2 - Île Seguin (Boulogne-Billancourt) Futur siège social de Boursorama Réservation : T Acquisition : T Début des travaux : T Livraison : T Immeuble A9B de m 2 - ZAC Paris Rive Gauche Futur siège social de SNI Signature : T Acquisition : T Début des travaux : T Livraison : T Immeuble CAP 14 de m 2 - Paris 14 e Futur siège social de la filiale française d une grande multinationale Réservation : T Début des travaux : T Livraison : T Aujourd hui m 2 de permis de construire sur Paris / Hauts de Seine 23 janvier

25 Stratégie Immobilier d entreprise : apporter des solutions sur mesure aux grands utilisateurs en privilégiant des opérations ciblées et la rapidité d exécution Acquisition en décembre 2014 de Concerto European Developer, spécialiste du développement logistique Affine restera partenaire de Kaufman & Broad en qualité d associé minoritaire dans le cadre des projets développés jusqu en Plate-forme logistique de m 2 Future plateforme mondiale pour Petit Bateau Parc Logistique de l Aube (Troyes) Livraison T janvier

26 Perspectives 2015 (1/3) Logement : poursuite des actions menées en 2014 Renforcement du portefeuille foncier Diversification des canaux de distribution Lancements commerciaux soutenus Résidences gérées (étudiants, seniors, hôtelier) Commercialisation de nouveaux projets Mise en commercialisation de m 2 de bureaux (Paris / 1 ère couronne) Immobilier d entreprise Mise à l étude de 30 à m 2 de nouveau projet bureaux (région parisienne / régions) Portefeuille de m 2 de projets d entrepôts logistiques 26

27 Perspectives 2015 (2/3) Equilibres financiers : poursuite des actions menées en 2014 : Maîtrise des coûts Maîtrise du BFR Maîtrise des engagements et risques associes 27

28 Perspectives 2015 (3/3) La stabilisation des environnements macro-économique et fiscal devraient conduire à un chiffre d affaires et une marge brute comparables à ceux de 2014 Le présent document contient des informations prospectives. Celles-ci sont susceptibles d être affectées par des facteurs, connus et inconnus, difficilement prévisibles et non maîtrisés par KBSA, qui peuvent impliquer que les résultats diffèrent significativement des perspectives exprimées, induites ou prévues par les déclarations de la société. Ces risques comprennent notamment ceux qui sont énumérés sous la rubrique «Facteurs de Risques» du Document de Référence déposé auprès de l AMF le 6 mars 2014 sous le numéro D

29

Sommaire. Introduction. Résultats financiers 2013. Marché et perspectives

Sommaire. Introduction. Résultats financiers 2013. Marché et perspectives Résultats annuels 2013 28 janvier 2014 Page Sommaire Introduction Résultats financiers 2013 Marché et perspectives Le présent document contient des informations prospectives. Celles-ci sont susceptibles

Plus en détail

Résultats annuels 2012 25 janvier 2013

Résultats annuels 2012 25 janvier 2013 Résultats annuels 2012 25 janvier 2013 Sommaire Introduction Résultats financiers annuels 2012 Marché et perspectives Le présent document contient des informations prospectives. Celles-ci sont susceptibles

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015 Communiqué de presse Paris, le 8 juillet 2015 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015 Nouvelle progression des réservations en valeur : +23,6% au 2015 après +32,1% sur l ensemble de 2014 Confirmation du caractère

Plus en détail

COMMUNIQUE DE MISE A DISPOSITION

COMMUNIQUE DE MISE A DISPOSITION COMMUNIQUE DE PRESSE POUR DIFFUSION IMMEDIATE COMMUNIQUE DE MISE A DISPOSITION DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL PARIS, le 31 juillet 2015 - Kaufman & Broad SA annonce la mise à disposition de son Rapport

Plus en détail

Assemblée Générale Mixte

Assemblée Générale Mixte Mixte 11 avril 2014 Page Ouverture Désignation des membres du bureau Nordine Hachemi, 1 er scrutateur : FCPE Kaufman & Broad Actionnariat représenté par Stefanie Petit 2 ème scrutateur : Financière Gaillon

Plus en détail

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015 Priorité au développement : Korian accélère PARIS 17 SEPTEMBRE 2015 1 Un leader européen bien en place Leader du Bien Vieillir implanté dans des pays à fort potentiel BELGIQUE 55 établissements 6 176 lits

Plus en détail

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015 PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015 AVERTISSEMENT Les informations figurant dans ce document n'ont fait l'objet d'aucune vérification indépendante. Aucune déclaration ou garantie, expresse

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2013/2014 PARIS JUIN 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2013/2014 PARIS JUIN 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2013/2014 PARIS JUIN 2014 1 CAPELLI EN BREF 2 UNE CAPACITÉ ÉPROUVÉE DE CROISSANCE RENTABLE Chiffre d affaires sur 5 ans (en M ) Marge brute sur 5 ans (en M ) 43,4 42,2 47,9 50,1 54,5

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2015. LYON & PARIS 23 septembre 2015

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2015. LYON & PARIS 23 septembre 2015 RÉSULTATS SEMESTRIELS 2015 LYON & PARIS 23 septembre 2015 1 AST GROUPE AUJOURD'HUI 3 ème constructeur de maisons individuelles en France* 1 er réseau franchises maisons à ossature bois en France (NATILIA)

Plus en détail

Résultats annuels 2014

Résultats annuels 2014 Résultats annuels 2014 Jeudi 26 mars 2015 Noisy le Sec (93) Domaine du Trianon Sommaire Introduction Moïse Mitterrand Eléments financiers Paul-Antoine Lecocq MARSEILLE LE PATIO Les Nouveaux Constructeurs

Plus en détail

Résultats semestriels 2014

Résultats semestriels 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE 30 JUILLET 2014 Résultats semestriels 2014 PARIS, le 30 JUILLET 2014 - Le Directoire de Foncière de Paris s est réuni le 30 juillet 2014 et a arrêté les comptes semestriels de la société

Plus en détail

Résultats annuels 2014 Réunion SFAF, le 18 mars 2015

Résultats annuels 2014 Réunion SFAF, le 18 mars 2015 Résultats annuels 2014 Réunion SFAF, le 18 mars 2015 VM MATÉRIAUX Faits marquants 2014 Résultats 2014 Perspectives et orientations Un maillage régional de proximité, une présence à l international Groupe

Plus en détail

Forte progression des résultats d Icade au premier semestre 2006

Forte progression des résultats d Icade au premier semestre 2006 Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 21 septembre 2006. Forte progression des résultats d Icade au premier semestre 2006 Le chiffre d affaires consolidé progresse de 19% pour atteindre 650 millions

Plus en détail

ACTIVITE COMMERCIALE ET RESULTATS S1 2012

ACTIVITE COMMERCIALE ET RESULTATS S1 2012 ACTIVITE COMMERCIALE ET RESULTATS S1 2012 Paris La Défense, le mercredi 25 juillet 2012 Résistance des performances commerciales dans un marché dégradé Immobilier résidentiel : 5.778 réservations nettes

Plus en détail

Assemblée Générale Mixte 7 juin 2012. Immeuble NOVA La Garenne-Colombes (92)

Assemblée Générale Mixte 7 juin 2012. Immeuble NOVA La Garenne-Colombes (92) Assemblée Générale Mixte 7 juin 2012 Immeuble NOVA La Garenne-Colombes (92) LIMITATION DE RESPONSABILITE Déclaration prospective (Safe Harbour) Cette présentation comprend des considérations prospectives

Plus en détail

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Paris, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Un marché immobilier résidentiel caractérisé par une baisse

Plus en détail

A la recherche du couple Stratégie d investissement - Mode de financement le plus efficient. 1 ere partie 17 juin 2008

A la recherche du couple Stratégie d investissement - Mode de financement le plus efficient. 1 ere partie 17 juin 2008 A la recherche du couple Stratégie d investissement - Mode de financement le plus efficient 1 ere partie 17 juin 2008 Sommaire Les investisseurs en France Les stratégies et critères d investissement Quels

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE. Résultats 2012/2013. Novembre 2013

LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE. Résultats 2012/2013. Novembre 2013 LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE Résultats 2012/2013 Novembre 2013 1 Résultats annuels 2012/2013 Profil Les faits marquants 2012/13 Des résultats en fort redressement Une nouvelle dynamique

Plus en détail

Rapport de gestion. Présentation commerciale. Comptes consolidés

Rapport de gestion. Présentation commerciale. Comptes consolidés Rapport de gestion Présentation commerciale Comptes consolidés 2009 Présentation commerciale Comptes consolidés Sommaire 4 Bilan consolidé 6 Compte de résultat consolidé 7 Tableau des flux de trésorerie

Plus en détail

KAUFMAN & BROAD S.A. 30 Septembre 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES 23815

KAUFMAN & BROAD S.A. 30 Septembre 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES 23815 30 Septembre BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES 23815 Nous n avons pas d observation à formuler sur leur sincérité et leur concordance avec les comptes semestriels consolidés. Paris, le 27 septembre.

Plus en détail

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2010 1

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2010 1 GROUPE Comptes consolidés Au 31 décembre 2010 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES

Plus en détail

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2014. 24 septembre 2014

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2014. 24 septembre 2014 RÉSULTATS SEMESTRIELS 2014 24 septembre 2014 UN 1 ER SEMESTRE SOLIDE Marché de l immobilier toujours en baisse avec une forte pression sur les prix Chiffre d affaires en croissance : 58,4 M ( + 4,2%) Réorganisation

Plus en détail

Résultats Annuels 2008*

Résultats Annuels 2008* Paris, le 5 mars 2009, 21h45 Résultats Annuels 2008* Hausse de 16% des loyers Progression du résultat courant de 3,4% (à périmètre constant) Croissance de 34% du cash-flow opérationnel Augmentation de

Plus en détail

GROUPE FLO GROUPE FLO

GROUPE FLO GROUPE FLO GROUPE FLO Le 28 juillet 2011 1 Faits marquants du 1 er semestre 2011 Poursuite de la progression de l activité Progression de + 5,3 % du total des ventes sous enseignes, à 289,6 M Progression de + 1,6

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 : UNE DYNAMIQUE DE CROISSANCE

RESULTATS ANNUELS 2013 : UNE DYNAMIQUE DE CROISSANCE RESULTATS ANNUELS 2013 : UNE DYNAMIQUE DE CROISSANCE Croissance confirmée des ventes en France et à l international Progression du résultat opérationnel courant de +9,8% 1 Multiplication par 6 du résultat

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

Chiffre d affaires consolidé de 6 347 millions d euros, en hausse de 10 % à périmètre et taux de change constants (+7 % publiés)

Chiffre d affaires consolidé de 6 347 millions d euros, en hausse de 10 % à périmètre et taux de change constants (+7 % publiés) 14.18 Prises de commandes en hausse de 25 % à 9,1 milliards d euros Chiffre d affaires de 6,3 milliards d euros, en hausse de 10 % à périmètre et taux de change constants (+7 % publiés) Marge opérationnelle

Plus en détail

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité Communiqué de presse La Fouillouse, le lundi 9 décembre 2013 Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1 Bruxelles, 27 mars 2014 17h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE RESULTATS ANNUELS 2013 IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair

Plus en détail

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Paris, le 14 février 2014 8h Information réglementée C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Indicateurs clés : Loyers IFRS à 43,3 M (+12,1%)

Plus en détail

1. Coût et grille de vente d une opération de 13 lots individuels pour 1.267.000 répartis comme suit :

1. Coût et grille de vente d une opération de 13 lots individuels pour 1.267.000 répartis comme suit : ANNEXE 7 : COMPTABILISATION DES OPERATIONS D ACCESSION 1. Caractéristiques de l opération immobilière 1. Coût et grille de vente d une opération de 13 lots individuels pour 1.267.000 répartis comme suit

Plus en détail

Résultats annuels 2009 :

Résultats annuels 2009 : Résultats annuels 2009 : Sur le périmètre total groupe y compris Transmission et Distribution o Carnet de commandes : 49,4 Mds (+2,5%) o Chiffre d affaires : 14 Mds (+6,4%) o Résultat opérationnel : 501

Plus en détail

Tessi. Réunion SFAF mercredi 7 Octobre 2009

Tessi. Réunion SFAF mercredi 7 Octobre 2009 Tessi Réunion SFAF mercredi 7 Octobre 2009 1 Plan de la présentation 1 Tessi en bref 2 Synthèse de la période 3 Analyse des résultats semestriels 2009 4 2 Tessi En bref 3 Tessi en bref Fiche d identité

Plus en détail

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014 Contacts Relations Investisseurs : Patrick Gouffran +33 (0)1 40 67 29 26 pgouffran@axway.com Relations Presse : Sylvie Podetti +33 (0)1 47 17 22 40 spodetti@axway.com Communiqué de Presse Axway : croissance

Plus en détail

Succès du plan Digital 2015 Accélération de la croissance Internet en 2015

Succès du plan Digital 2015 Accélération de la croissance Internet en 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Sèvres, le 10 février 2015 Succès du plan Digital 2015 Accélération de la croissance Internet en 2015 Reprise de la croissance Internet au 4 ème trimestre 2014: +2% qui s accélérera

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance

Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance Bruxelles, le 31 août 2012 8h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance Résultat opérationnel consolidé

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

ATTESTATION DU RESPONSABLE

ATTESTATION DU RESPONSABLE 1 ATTESTATION DU RESPONSABLE Période : Situation semestrielle au 30 juin 2012 J atteste, à ma connaissance, que les comptes résumés pour le semestre écoulé sont établis conformément aux normes comptables

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

Communiqué de presse. Le 5 novembre 2014

Communiqué de presse. Le 5 novembre 2014 Communiqué de presse Le 5 novembre 2014 Alstom : niveau record de commandes et amélioration de la profitabilité au premier semestre 2014/15, Etapes clés franchies dans le projet avec General Electric Dans

Plus en détail

Présentation. Février 2013

Présentation. Février 2013 Présentation Février 2013 1 CBo Territoria : 7 ans de développement soutenu Actifs de placement détenus (en M ) 260 83 Terrains (nus et aménagés) et immeubles de rendement en cours de réalisation Chiffre

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

Transgene : comptes semestriels 2012

Transgene : comptes semestriels 2012 Transgene : comptes semestriels 2012 Consommation de trésorerie en ligne avec les attentes et trésorerie globale de 121,4 millions d euros à fin juin 2012 Important news-flow à venir Strasbourg, France,

Plus en détail

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante :

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante : PRÉSENTATION DU TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS 01 PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS RCS PARIS 383 699 048 EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 Mesdames, Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Exposé sommaire sur la situation de la Société au cours du 1 er semestre 2015 et de l exercice 2014 Comptes consolidés au 30 juin 2015 (Comptes arrêtés

Plus en détail

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 Définition de la dette nette économique En millions Ouverture 2004 Clôture S1 2004 Dette Nette au bilan 674.5 651.2 IAS 39 : Impact sur la dette nette + 30.1 + 28.7 IAS 32

Plus en détail

PRESENTATION INVESTISSEURS DECEMBRE 2014

PRESENTATION INVESTISSEURS DECEMBRE 2014 PRESENTATION INVESTISSEURS DECEMBRE 2014 Avertissement Le présent document contient des déclarations concernant l avenir. Solocal Group considère que ses attentes sont fondées sur des suppositions raisonnables,

Plus en détail

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 3 JUIN 212 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 ETAT DE RESULTAT GLOBAL SEMESTRIEL... 2 RESULTAT NET HORS ELEMENTS NON RECURRENTS...

Plus en détail

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Particulièrement utiles pour évaluer la capacité

Plus en détail

RESULTATS DE L'ANNEE 2014

RESULTATS DE L'ANNEE 2014 Communiqué de presse Paris, le 19 février 2015 RESULTATS DE L'ANNEE 2014 Forte croissance et recentrage du patrimoine sur Paris Un patrimoine en forte évolution Un patrimoine sous gestion droits inclus

Plus en détail

Présentation de résultats - Février 2014

Présentation de résultats - Février 2014 Présentation de résultats - Février 2014 I) Une année de transformation 2013 : année de transformation Annonce de la fusion avec FPF Adoption du statut SIIC Fusion avec FPF Les ACM prennent 10% du capital

Plus en détail

SCPI Corum Convictions

SCPI Corum Convictions L investissement indirect dans l immobilier via une SCPI SCPI Corum Convictions Société Civile de Placement Immobilier SCPI Corum Convictions La SCPI : un placement immobilier indirect La Société Civile

Plus en détail

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. La durée de placement

Plus en détail

La maîtrise de la Dette. Pour un développement harmonieux du patrimoine

La maîtrise de la Dette. Pour un développement harmonieux du patrimoine La maîtrise de la Dette Pour un développement harmonieux du patrimoine Les Constats L environnement économique est le même pour tous L environnement professionnel : le Bilan Actif Passif L environnement

Plus en détail

3.1. Comptes consolidés au 31 décembre 2013

3.1. Comptes consolidés au 31 décembre 2013 Comptes consolidés au 31 décembre 2013 3.1. Comptes consolidés au 31 décembre 2013 3.1.1. ÉTAT DE SITUATION FINANCIÈRE Actif (En milliers d euros) Note 31/12/2013 31/12/2012 ACTIFS INCORPORELS 3.2.4.1.1.

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Sèvres, le 28 avril 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Sèvres, le 28 avril 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Sèvres, le 28 avril 2015 Progression de la croissance Internet à +4,1%, chiffre d affaires consolidé en légère baisse et renforcement des partenariats avec les grands acteurs du web

Plus en détail

SCPI Gemmeo Commerce. L immobilier de commerce français en portefeuille

SCPI Gemmeo Commerce. L immobilier de commerce français en portefeuille SCPI Gemmeo Commerce L immobilier de commerce français en portefeuille Sommaire Avertissement...3 Investir indirectement dans de l immobilier de commerce...4 Une stratégie de gestion à l écoute des tendances

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

Conjuguez immobilier d entreprise et démarche environnementale

Conjuguez immobilier d entreprise et démarche environnementale L anticipation des nouvelles normes environnementales Lors de la constitution d un patrimoine immobilier à travers la création d une nouvelle SCPI, PERIAL Asset Management s efforcera de prendre en compte

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2005. Résultats semestriels 2006

RÉSULTATS ANNUELS 2005. Résultats semestriels 2006 RÉSULTATS ANNUELS 2005 Résultats semestriels 2006 ADOMOS Métier : Courtier Internet spécialiste de l épargne en immobilier des particuliers Pour les internautes Pour les internautes Aide à la sélection,

Plus en détail

Crédit Immobilier de France

Crédit Immobilier de France Crédit Immobilier de France L exp expérience qui donne vie aux projets de vos clients 1 1 Plan de financement personnalisé 2 Plan de financement personnalisé Utilisation de la calculette financière : Montant

Plus en détail

PREMIERE PARTIE 5points

PREMIERE PARTIE 5points Lycée secondaire de Haffouz DEVOIR DE CONTROLE N 3 NIVEAU : 3 ème ECONOMIE & GESTION 3 & 1 ANNEE SCOLAIRE 2014-2015 EPREUVE : GESTION 02Heures COEF : 4 Professeurs : HABLI SALAH Première partie : Exercice1

Plus en détail

Résultats du 1 er semestre 2011 Reprise de cotation

Résultats du 1 er semestre 2011 Reprise de cotation COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats du 1 er semestre 2011 Reprise de cotation La Seyne-sur-Mer, le 25 novembre 2011 : Groupe VIAL (FR0010340406 VIA), premier groupe français indépendant de menuiserie industrielle

Plus en détail

Une résidence étudiants. golden cube. boulogne-billancourt /92

Une résidence étudiants. golden cube. boulogne-billancourt /92 Une résidence étudiants golden cube boulogne-billancourt /92 Une forte demande étudiante en SAINT-GERMAIN - Île-de-France EN-LAYE Les étudiants rencontrent de plus en plus de difficultés pour se loger

Plus en détail

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement - 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement Objectif(s) : o Capacité d'autofinancement et autofinancement. Pré-requis : o Connaissance de l'ebe et de la Valeur Ajoutée. Modalités : o Principes.

Plus en détail

Résultats semestriels 2014. 23 juillet 2014

Résultats semestriels 2014. 23 juillet 2014 23 juillet 2014 Réalisations 1 er semestre 2014 Objectifs 2014 Réalisations Acquisitions Promesse de vente signée pour un immeuble de bureaux de 8,300 m² en 1 ère couronne sud Loyer pendant 10,5 ans Extension

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE: SIOEN INDUSTRIES - 27/02/2015 AVANT OUVERTURE DE LA BOURSE CONTENU 1. Synthèse de l état consolidé du résultat total 4 2. Commentaire

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Janvier 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

Finance pour non financiers

Finance pour non financiers Finance pour non financiers Managers non financiers Responsables opérationnels ayant à dialoguer avec les comptables et les financiers Savoir communiquer avec les financiers dans l entreprise : comptabilité,

Plus en détail

Résultats annuels 2011. 22 février 2012

Résultats annuels 2011. 22 février 2012 Résultats annuels 2011 22 février 2012 Sommaire Profil du groupe Spir Communication Résultats consolidés 2011 Médias Généralistes Médias Thématique Immobilier Médias Thématique Automobile Imprimeries Distribution

Plus en détail

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Communiqué de Presse 20 février 2013 Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Résultats solides en 2012 Progression

Plus en détail

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. - Maintien du taux de marge brute à un niveau élevé : 57,5% - Amélioration sensible du résultat opérationnel

Plus en détail

ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES

ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES ETATS FINANCIERS 2010 ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES 2010 EDENRED COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES Compte de résultat pro forma p.2

Plus en détail

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 mars 2013 Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic Conformément à ce qui avait été annoncé lors de la publication des comptes annuels, Icade publie

Plus en détail

Résultats annuels 2007. Présentation du 14 mars 2008

Résultats annuels 2007. Présentation du 14 mars 2008 Résultats annuels 2007 Présentation du 14 mars 2008 Intervenants Jacky Lorenzetti, Président-Directeur Général Fabrice Paget-Domet, Directeur Général Emmanuel Pineau, Relations Investisseurs 2 Sommaire

Plus en détail

LANCEMENT NOUVELLE TRANCHE du jeudi 1 er au dimanche 4 octobre sur invitation

LANCEMENT NOUVELLE TRANCHE du jeudi 1 er au dimanche 4 octobre sur invitation LANCEMENT NOUVELLE TRANCHE du jeudi 1 er au dimanche 4 octobre sur invitation UN LIEU UNIQUE Photos : Jean-Jacques Gelbart / Thinkstock. Illustrations : GOLEM Images. Illustrations non contractuelles dues

Plus en détail

RESULTATS SEMESTRIELS 2015

RESULTATS SEMESTRIELS 2015 Communiqué de presse Paris, le 23 juillet 2015 RESULTATS SEMESTRIELS 2015 Activité immobilière soutenue et renforcement de la structure financière Rotation sélective du portefeuille et livraison des premières

Plus en détail

Investissez indirectement dans l immobi

Investissez indirectement dans l immobi SCPI PRIMO 1 Investissez indirectement dans l immobi PRIMO 1 a pour objectif de constituer un patrimoine immobilier résidentiel, permettant l accès aux avantages fiscaux du nouveau dispositif Scellier.

Plus en détail

Résultats premier semestre 2009

Résultats premier semestre 2009 Résultats premier semestre 2009 Sommaire Faits marquants 1 er semestre 2009 Activité par marque et par zone 1 er semestre 2009 Résultats 1 er semestre 2009 Lancements 2 ème semestre 2009 Perspectives -2-

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile - Maintien de l EBITDA à 200,2 millions d euros (199,6 millions d euros) - Résultat net part

Plus en détail

SCPI GEMMEO COMMERCE. L immobilier de commerce français en portefeuille

SCPI GEMMEO COMMERCE. L immobilier de commerce français en portefeuille SCPI GEMMEO COMMERCE L immobilier de commerce français en portefeuille AVERTISSEMENT Facteurs de risques Avant d investir dans une société civile de placement immobilier (ci-après «SCPI»), vous devez tenir

Plus en détail

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 1 - BILAN CONSOLIDÉ 2 - COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDÉ 3 - TABLEAU DE FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉ 4 - TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES 5 IMMOBILISATIONS

Plus en détail

CBo Territoria annonce son transfert sur le marché réglementé de NYSE Euronext Paris

CBo Territoria annonce son transfert sur le marché réglementé de NYSE Euronext Paris Communiqué de presse Sainte-Marie, le 16 décembre 2011, 11h30 Aménageur - Promoteur - Foncière CBo Territoria annonce son transfert sur le marché réglementé de NYSE Euronext Paris «Les résultats et la

Plus en détail

Résultats. Semestriels 2012. Une stratégie en marche. Résultats. Semestriels 2012. Un 1 er semestre très actif. 26 juillet 2012.

Résultats. Semestriels 2012. Une stratégie en marche. Résultats. Semestriels 2012. Un 1 er semestre très actif. 26 juillet 2012. Résultats Semestriels 2012 Résultats Semestriels 2012 Une stratégie en marche 26 juillet 2012 Un 1 er semestre très actif 26 juillet 2012 1 Stratégie et réalisations 2- Performances opérationnelles 3-

Plus en détail

COMPTES INTERMÉDIAIRES CONSOLIDÉS RÉSUMÉS AU 30 JUIN 2010

COMPTES INTERMÉDIAIRES CONSOLIDÉS RÉSUMÉS AU 30 JUIN 2010 Société anonyme au capital de 7 0407 543 Euros Siège social : 60, boulevard Thiers 42007 SAINT-ETIENNE 433 925 344 R.C.S. Saint Etienne APE 741 J Exercice social : du 1 er janvier au 31 décembre COMPTES

Plus en détail

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie 1 Plan (Chapitre 13 de l ouvrage de référence) Introduction Le tableau des flux de trésorerie : principes généraux Méthodologie

Plus en détail

Résultats annuels 2014. Présentation investisseurs

Résultats annuels 2014. Présentation investisseurs Présentation investisseurs PARIS 26 MARS 2015 1 2014 : Une année de succès Création du leader européen du Bien Vieillir BELGIQUE 49 établissements 5 829 lits ALLEMAGNE 130 établissements 16 381 lits FRANCE

Plus en détail

Jeudi 30 juillet 2015

Jeudi 30 juillet 2015 Jeudi 30 juillet 2015 1 Avertissement Le présent document a été établi par le Groupe Vétoquinol dans le seul but de présenter ses résultats semestriels, le 30 juillet 2015. Ce document ne peut être reproduit

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

Le financement adossé de l immobilier en gestion de patrimoine : une modélisation simple

Le financement adossé de l immobilier en gestion de patrimoine : une modélisation simple Le financement adossé de l immobilier en gestion de patrimoine : une modélisation simple Laurent Batsch ahier de recherche n 2005-01 Le financement adossé est une des modalités de financement de l investissement

Plus en détail

Communiqué de presse Novembre 2015 www.vallourec.com

Communiqué de presse Novembre 2015 www.vallourec.com Communiqué de presse Novembre 2015 www.vallourec.com Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2015 T3 2015: des résultats financiers qui continuent d être affectés par des conditions

Plus en détail