Les réseaux ad hoc : problèmes de sécurité et solutions potentielles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les réseaux ad hoc : problèmes de sécurité et solutions potentielles"

Transcription

1 Les réseaux ad hoc : problèmes de sécurité et solutions potentielles Jérôme LEBEGUE, Christophe BIDAN et Bernard JOUGA Supélec Rennes - Equipe SSIR 13 octobre 2005 Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 1/25

2 1 Réseaux ad hoc Caractéristiques Routage 2 Dénitions En écoute En détournement de trac 3 Sans tricher En trichant 4 Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 2/25

3 Caractéristiques Routage Réseaux ad hoc - Spécités Caractéristiques Sans l Mobile Sans infrastructure existante Tous les n uds participent activement au réseau Fonctionnement Autonome Possibilité d'être relié à un réseau xe par des passerelles Utilisations Services d'urgence post catastrophe, réseaux de capteurs, réseaux tactiques... Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 3/25

4 Réseaux ad hoc - Routage 1 Caractéristiques Routage Réseaux particuliers protocoles de routage spéciques Il existe de nombreux critères pour classer les protocoles mais nous utiliserons celui reposant sur l'attitude des n uds dans le routage : attitude proactive attitude réactive Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 4/25

5 Caractéristiques Routage Réseaux ad hoc - Routage 2 Protocoles proactifs Maintien d'une table de routage à jour par l'échange périodique de messages + table de routage toujours à jour envoi de messages rapide surcoût en bande passante dû à l'émission régulière de paquets Protocoles réactifs Routage à la demande, les routes ne sont construites que lors de l'envoi de messages + pas de surconsommation délai avant envoi des messages dû au temps nécessaire pour trouver la route Note : existence de protocoles dit hybrides Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 5/25

6 Dénitions En écoute En détournement de trac 1 Réseaux ad hoc Caractéristiques Routage 2 Dénitions En écoute En détournement de trac 3 Sans tricher En trichant 4 Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 6/25

7 Dénitions En écoute En détournement de trac Dénitions de quelques termes utilisés Ecoute Désigne une situation où l'attaquant se contentera d'écouter le trac sans modier celui-ci Détournement de trac Désigne le fait que l'attaquant force une communication entre deux n uds à transiter par lui. Il peut ensuite en faire ce qu'il veut (la bloquer, l'altérer et la faire suivre,...) Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 7/25

8 Dénitions En écoute En détournement de trac Ecoute Filaire Ecoute simple en environnement Hub (plus complexe avec des switchs) Nécessité d'accès physique au réseau (à mitiger avec les réseaux WIFI) Ad hoc Réseau sans l donc écoute simple Mais écoute limitée au réseau environnant Conclusion Situation similaire et mécanismes de sécurité à employer identiques nous n'allons pas nous y intéresser plus longtemps Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 8/25

9 Dénitions En écoute En détournement de trac Détournement de trac Filaire Nécessité d'une position de routeur Attaque dicile à mettre en uvre Ad hoc Le n ud est déjà en position de routeur Il ne reste plus qu'à s'assurer que les échanges à intercepter passe bien par nous Conclusion La principale diculté du laire (être routeur) disparaît en ad hoc situation plus préoccupante Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 9/25

10 Sans tricher En trichant 1 Réseaux ad hoc Caractéristiques Routage 2 Dénitions En écoute En détournement de trac 3 Sans tricher En trichant 4 Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 10/25

11 Sans tricher Sans tricher En trichant Position géographique L'attaquant se trouve déjà sur le chemin (il est déjà routeur) L'attaquant n'est pas sur le chemin mais se déplace pour l'être Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 11/25

12 En trichant - Sur le routage Sans tricher En trichant Attaque du siphon But : attirer un maximum de trac Méthode : mentir sur le nombre et l'identité de ses voisins Conséquence : création d'une sorte de trou noir au milieu du réseau Attaque du trou de ver L'attaquant construit un tunnel entre lui et son complice et grâce à cela fait croire aux victimes que le meilleur chemin passe par là Tunnel Tunnel Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 12/25

13 Sans tricher En trichant En trichant - Sur la couche matérielle Rushing Attack Attaque spécique aux protocoles de routage réactifs Augmente les chances d'être choisi comme routeur Exploite les temporisations matérielles (et parfois logicielles) Augmentation sensiblement des chances de réussite d'une attaque par position géographique Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 13/25

14 1 Réseaux ad hoc Caractéristiques Routage 2 Dénitions En écoute En détournement de trac 3 Sans tricher En trichant 4 Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 14/25

15 Apports : des n uds Authenticité et intégrité des messages Tentative d'attaque d'un n ud extérieur ECHEC Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 15/25

16 Attaque d'un n ud authentié Avantages et inconvénients SUCCES + des n uds et authenticité des messages Pas de gestion automatique des n uds corrompus (un n ud authentié=un n ud de conance) Problèmes de déploiement importants Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 16/25

17 - Problèmes de déploiement La principale cause de problèmes : l'absence de serveurs centraux d'authentication Solutions existantes Emploi de la cryptographie à seuil oui mais : Choix du seuil Initialisation du réseau Méthode du resurrecting duckling Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 17/25

18 Attaque d'un n ud SUCCES Mauvais comportement d'un n ud EJECTION Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 18/25

19 Avantages et inconvénients + Pas de nécessité de serveurs centraux + Eviction automatique des n uds corrompus Pas de gestion d'authenticité des messages et des identités Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 19/25

20 ET réputation Attaque d'un n ud extérieur Attaque d'un n ud authentié ECHEC EJECTION Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 20/25

21 ET réputation Avantages et inconvénients + forte + Eviction automatique des n uds corrompus Diculté de mise en place Consommation importante en ressources Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 21/25

22 Diculté de mise en place Toujours pas de serveurs centraux d'authentication Mais de la réputation Jouer sur la combinaison réputation/authentication Commencer par de la réputation pour nir par de l'authentication Distribuer la réputation de manière sécurisée pour en augmenter la portée Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 22/25

23 Consommation importante des ressources Un n ud typique de réseau ad hoc est petit et mobile, ce qui a pour conséquences : fonctionnement sur batterie faible puissance de calcul bande passante limitée la solution '+' est attirante mais impossible à utiliser telle qu'elle Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 23/25

24 En résumé Problème Les réseaux ad hoc sont beaucoup plus exposés au détournement de trac que les réseaux laires Solution Combinaison de mécanismes d'authentication et d'un système de réputation Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 24/25

25 Questions? Merci de votre attention. Des questions? Jérôme LEBEGUE - Sécurité des réseaux ad hoc 25/25

Cryptographie. Master de cryptographie Architectures PKI. 23 mars 2015. Université Rennes 1

Cryptographie. Master de cryptographie Architectures PKI. 23 mars 2015. Université Rennes 1 Cryptographie Master de cryptographie Architectures PKI 23 mars 2015 Université Rennes 1 Master Crypto (2014-2015) Cryptographie 23 mars 2015 1 / 17 Cadre Principe de Kercho : "La sécurité d'un système

Plus en détail

KASPERSKY DDOS PROTECTION. Découvrez comment Kaspersky Lab défend les entreprises contre les attaques DDoS

KASPERSKY DDOS PROTECTION. Découvrez comment Kaspersky Lab défend les entreprises contre les attaques DDoS KASPERSKY DDOS PROTECTION Découvrez comment Kaspersky Lab défend les entreprises contre les attaques DDoS LES ENTREPRISES SONT DEVENUES LA CIBLE DES CYBER-CRIMINELS. Si votre entreprise a déjà subi une

Plus en détail

Charte d installation des réseaux sans-fils à l INSA de Lyon

Charte d installation des réseaux sans-fils à l INSA de Lyon Charte d installation des réseaux sans-fils à l INSA de Lyon Toute installation d un point d accès est soumise à autorisation auprès du Responsable Sécurité des Systèmes d Information (RSSI) de l INSA

Plus en détail

Dédecace. A mes chers parents. A la personne qui a été prés de moi, ma soutenu, encouragé, Ma Femme. A mes frères et soeurs. A tous mes neveux.

Dédecace. A mes chers parents. A la personne qui a été prés de moi, ma soutenu, encouragé, Ma Femme. A mes frères et soeurs. A tous mes neveux. Dédecace J'ai toujours pensé faire ou orir quelque chose à mes parents en signe de reconnaissance pour tout ce qu'ils ont consenti comme eorts, rien que pour me voir réussir, et voilà, l'occasion est venue.

Plus en détail

Le WiFi sécurisé. 16 Octobre 2008 PRATIC RIOM

Le WiFi sécurisé. 16 Octobre 2008 PRATIC RIOM Le WiFi sécurisé 16 Octobre 2008 PRATIC RIOM Plan Introduction Les réseaux sans fil WiFi Les risques majeurs liés à l utilisation d un réseau WiFi Comment sécuriser son réseau WiFi La cohabitation entre

Plus en détail

Extrait de Plan de Continuation d'activité Octopuce

Extrait de Plan de Continuation d'activité Octopuce v. 2 décembre 2012 Extrait de Plan de Continuation d'activité Octopuce Introduction Octopuce est un hébergeur d'infrastructures web, opérateur Internet indépendant, et fournisseur d'infogérance pour ses

Plus en détail

Comprendre le Wi Fi. Patrick VINCENT pvincent@erasme.org

Comprendre le Wi Fi. Patrick VINCENT pvincent@erasme.org Comprendre le Wi Fi Patrick VINCENT pvincent@erasme.org Le standard 802.11 Débit théorique maximum 802.11b 802.11a 802.11g 11 Mbps 54 Mbps 54 Mbps Bande de fréquence Portée maximale Observations intérieur

Plus en détail

Réseau : Interconnexion de réseaux, routage et application de règles de filtrage.

Réseau : Interconnexion de réseaux, routage et application de règles de filtrage. TD réseau - Réseau : interconnexion de réseau Réseau : Interconnexion de réseaux, routage et application de règles de filtrage. Un réseau de grande importance ne peut pas seulement reposer sur du matériel

Plus en détail

La sécurité dans un réseau Wi-Fi

La sécurité dans un réseau Wi-Fi La sécurité dans un réseau Wi-Fi Par Valérian CASTEL. Sommaire - Introduction : Le Wi-Fi, c est quoi? - Réseau ad hoc, réseau infrastructure, quelles différences? - Cryptage WEP - Cryptage WPA, WPA2 -

Plus en détail

Administration réseau. Architecture réseau et Sécurité

Administration réseau. Architecture réseau et Sécurité Administration réseau Architecture réseau et Sécurité Pourquoi la sécurité? Maladroits, pirates, plaisantins et autres malveillants Protéger ce qu'on a à protéger Continuer à fonctionner Responsabilité

Plus en détail

Dimensionnement Introduction

Dimensionnement Introduction Dimensionnement Introduction Anthony Busson Dimensionnement Pourquoi dimensionner? Création d un système informatique ou réseau Problème de décision (taille des différents paramètres) Evaluer les performances

Plus en détail

Réseaux et Télécommunication Interconnexion des Réseaux

Réseaux et Télécommunication Interconnexion des Réseaux Réseaux et Télécommunication Interconnexion des Réseaux 1 Concevoir un réseau Faire évoluer l existant Réfléchir à toutes les couches Utiliser les services des opérateurs (sous-traitance) Assemblage de

Plus en détail

Livre banc. Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride

Livre banc. Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride Le réseau étendu (WAN, wide area network) a connu bien peu d innovations pendant une grande partie de la dernière décennie. Alors que le reste

Plus en détail

Protocoles et services

Protocoles et services Protocoles et services Introduction Présentation Principaux protocoles PPTP GRE L2TP IPSec MPLS SSL Comparatif Démonstration Conclusion Besoins d une entreprise Avoir accès a un réseau local de n importe

Plus en détail

Quoi de neuf en acquisition de données?

Quoi de neuf en acquisition de données? Quoi de neuf en acquisition de données? Jean-Luc DELAY National Instruments, Ingénieur d applications Les nouveautés en acquisition de données chez NI USB Série X NI SC Express Nouveau châssis NI CompactDAQ

Plus en détail

Présentation d'un Réseau Eole +

Présentation d'un Réseau Eole + Présentation d'un Réseau Eole + Le Pourquoi du comment... Comprendre les différents types de documentation fournit avec la solution Eole Plus. Novice Confirmé Expert Version 1.0 Mai 2006 Permission est

Plus en détail

Les principes de la sécurité

Les principes de la sécurité Les principes de la sécurité Critères fondamentaux Master 2 Professionnel Informatique 1 Introduction La sécurité informatique est un domaine vaste qui peut appréhender dans plusieurs domaines Les systèmes

Plus en détail

Informatique Générale. Partie 3 - TD Les réseaux. Travaux dirigés associés au CM 3. Informatique, G. KEMBELLEC

Informatique Générale. Partie 3 - TD Les réseaux. Travaux dirigés associés au CM 3. Informatique, G. KEMBELLEC Informatique Générale Partie 3 - TD Les réseaux Travaux dirigés associés au CM 3 1 Chef de projet en ingénierie documentaire Les réseaux et internet Travaux dirigés 2 Réseaux locaux, étendus, Internet

Plus en détail

Movie Cube. Manuel utilisateur pour la fonction sans fil WiFi

Movie Cube. Manuel utilisateur pour la fonction sans fil WiFi Movie Cube Manuel utilisateur pour la fonction sans fil WiFi Table des matières 1. Connexion de l'adaptateur USB sans fil WiFi...3 2. Paramétrage sans fil...4 2.1 Infrastructure (AP)...5 2.2 Peer to Peer

Plus en détail

Réseaux. Mathias Kleiner mathias.kleiner@ensam.eu http://www.lsis.org/kleinerm. Septembre 2012. Systèmes informatiques. Réseaux.

Réseaux. Mathias Kleiner mathias.kleiner@ensam.eu http://www.lsis.org/kleinerm. Septembre 2012. Systèmes informatiques. Réseaux. Mathias Kleiner mathias.kleiner@ensam.eu http://www.lsis.org/kleinerm Septembre 2012 http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/ Plan du cours 1 2 3 4 5 Notion de réseau Reseau (network) = connection

Plus en détail

PROJET D INTERCONNEXION

PROJET D INTERCONNEXION Christophe BOUTHIER PROJET D INTERCONNEXION Clément LE ROUX Anthony LEBARBANCHON Alexis MONNIER Antoine PROUTEAU Switchs, VLAN, WiFi, Routeur, ACL, Service IIS, FTP, Antivirus et Firewall Contenu Planning...

Plus en détail

Virtual Private Network WAFA GHARBI (RT4) CYRINE MAATOUG (RT4) BOCHRA DARGHOUTH (RT4) SALAH KHEMIRI (RT4) MARWA CHAIEB (RT3) WIEM BADREDDINE (RT3)

Virtual Private Network WAFA GHARBI (RT4) CYRINE MAATOUG (RT4) BOCHRA DARGHOUTH (RT4) SALAH KHEMIRI (RT4) MARWA CHAIEB (RT3) WIEM BADREDDINE (RT3) Virtual Private Network WAFA GHARBI (RT4) CYRINE MAATOUG (RT4) BOCHRA DARGHOUTH (RT4) SALAH KHEMIRI (RT4) MARWA CHAIEB (RT3) WIEM BADREDDINE (RT3) Table des matières 1. Présentation de l atelier 2 1.1.

Plus en détail

État Réalisé En cours Planifié

État Réalisé En cours Planifié 1) Disposer d'une cartographie précise de l installation informatique et la maintenir à jour. 1.1) Établir la liste des briques matérielles et logicielles utilisées. 1.2) Établir un schéma d'architecture

Plus en détail

En premier lieu, nous verrons de manière. ARP cache poisoning. Analyse du dialogue

En premier lieu, nous verrons de manière. ARP cache poisoning. Analyse du dialogue ARP cache poisoning Pratique Jean-Jamil Khalife Degré de difficulté On parle souvent des failles applicatives, celles liées à l'erreur humaine, etc. Ici, nous allons voir que des problèmes de sécurité

Plus en détail

Dr Rim Belhassine-Cherif Directeur de Développement de Produits et Services. r.cherif@ttnet.tn

Dr Rim Belhassine-Cherif Directeur de Développement de Produits et Services. r.cherif@ttnet.tn Expérience VoIP de Tunisie TélécomT Dr Rim Belhassine-Cherif Directeur de Développement de Produits et Services r.cherif@ttnet.tn Regional Seminar on IP Communications Hammamet-Tunisia, 24-25 November

Plus en détail

Sécurisation d un site nucléaire

Sécurisation d un site nucléaire Sécurisation d un site nucléaire Club automation 03 décembre 2013 Application du concept de défense en profondeur Laurent RAILLIER Un site nucléaire existant Base installée Schneider Electric importante

Plus en détail

Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS

Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS J.M. Garcia, O. Brun, A. Rachdi, A. Al Sheikh Workshop autonomique 16 octobre 2014 Exemple d un réseau opérateur national 8 technologies : 2G / 3G

Plus en détail

Sensibilisation à la sécurité informatique

Sensibilisation à la sécurité informatique Sensibilisation à la sécurité informatique Michel Salomon IUT de Belfort-Montbéliard Département d informatique Michel Salomon Sécurité 1 / 25 Sensibilisation à la sécurité informatique Généralités et

Plus en détail

FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES FES SAIS MASTER SYSTEMES INTELLIGENTS ET RESEAUX MST SIR 2014 TP WIFI. Encadré par PR.

FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES FES SAIS MASTER SYSTEMES INTELLIGENTS ET RESEAUX MST SIR 2014 TP WIFI. Encadré par PR. FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES FES SAIS MASTER SYSTEMES INTELLIGENTS ET RESEAUX MST SIR 2014 TP WIFI Encadré par PR.AHLAM BEGEDOURI Abdelhamid El hassani Mohamed Ouddaf Nacer Harti Yahya kharban Hatim

Plus en détail

Attaque de type Man-In-The-Middle sur réseau «dual-stack»

Attaque de type Man-In-The-Middle sur réseau «dual-stack» Attaque de type Man-In-The-Middle sur réseau «dual-stack» Global Security Days 24 mars 2015 SUDKI Karim Introduction Agenda Introduction Rappel IPv6 Théorie de l attaque pymitm6 Conclusion Q&A Introduction

Plus en détail

DOSSIER SPÉCIAL Le défi du routage réseau dans le Cloud mis K-O

DOSSIER SPÉCIAL Le défi du routage réseau dans le Cloud mis K-O Le défi du routage réseau dans le Cloud mis K-O EST UN protocole d encapsulation supporté par les cœurs de réseau Alcatel-Lucent qui permet aux serveurs de se voir au niveau 2, même lorsqu ils sont en

Plus en détail

Sécurité des réseaux sans fil

Sécurité des réseaux sans fil Sécurité des réseaux sans fil Matthieu Herrb CNRS-LAAS matthieu.herrb@laas.fr Septembre 2003 SIARS Toulouse 2003 Plan La technologie sans fils Faiblesses et Attaques Architecture Sécurisation des postes

Plus en détail

Routeur Chiffrant Navista Version 2.8.0. Et le protocole de chiffrement du Réseau Privé Virtuel Navista Tunneling System - NTS Version 3.1.

Routeur Chiffrant Navista Version 2.8.0. Et le protocole de chiffrement du Réseau Privé Virtuel Navista Tunneling System - NTS Version 3.1. Routeur Chiffrant Navista Version 2.8.0 Et le protocole de chiffrement du Réseau Privé Virtuel Navista Tunneling System - NTS Version 3.1.0 Cibles de sécurité C.S.P.N Référence : NTS-310-CSPN-CIBLES-1.05

Plus en détail

Intérêt du NAT (Network Address Translation) Administration Réseau Niveau routage. Exemple d Intranet. Principe NAT

Intérêt du NAT (Network Address Translation) Administration Réseau Niveau routage. Exemple d Intranet. Principe NAT Administration Réseau Niveau routage Intérêt du NAT (Network Address Translation) Possibilité d utilisation d adresses privées dans l 4 2 1 Transport Réseau Liaison Physique Protocole de Transport Frontière

Plus en détail

Master d'informatique 1ère année. Réseaux et protocoles. Architecture : les bases

Master d'informatique 1ère année. Réseaux et protocoles. Architecture : les bases Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles Architecture : les bases Bureau S3-203 Mailto : alexis.lechervy@unicaen.fr D'après un cours de Jean Saquet Réseaux physiques LAN : Local Area Network

Plus en détail

Offre d archivage des transactions en ligne Certification CSPN Cible sécurité

Offre d archivage des transactions en ligne Certification CSPN Cible sécurité Offre d archivage des transactions en ligne Certification CSPN Cible sécurité Date : 2010-09-08 Référence 20100906-CSPN-CibleSécurité-V1.1.doc VALIDITE DU DOCUMENT Identification Client Projet Fournisseur

Plus en détail

Conception d'une architecture commutée. Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1

Conception d'une architecture commutée. Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Conception d'une architecture commutée Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Conception d'une architecture commutée Définition Master 2 Professionnel STIC-Informatique 2 Motivations L'architecture

Plus en détail

Protection de la vie privée dans les réseaux mobiles ubiquitaires

Protection de la vie privée dans les réseaux mobiles ubiquitaires Protection de la vie privée dans les réseaux mobiles ubiquitaires Simon Boche To cite this version: Simon Boche. Protection de la vie privée dans les réseaux mobiles ubiquitaires. Networking and Internet

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 5 01 Dans un environnement IPv4, quelles informations un routeur utilise-t-il pour transmettre des paquets de données

Plus en détail

Concilier mobilité et sécurité pour les postes nomades

Concilier mobilité et sécurité pour les postes nomades Concilier mobilité et sécurité pour les postes nomades Gérard Péliks Responsable Marketing Solutions de Sécurité EADS TELECOM 01 34 60 88 82 gerard.peliks@eads-telecom.com Pouvoir utiliser son poste de

Plus en détail

Le Multicast. A Guyancourt le 16-08-2012

Le Multicast. A Guyancourt le 16-08-2012 Le Multicast A Guyancourt le 16-08-2012 Le MULTICAST Définition: On entend par Multicast le fait de communiquer simultanément avec un groupe d ordinateurs identifiés par une adresse spécifique (adresse

Plus en détail

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale Introduction aux Systèmes Distribués Licence Informatique 3 ème année Introduction générale Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Plan

Plus en détail

Les Protocoles de sécurité dans les réseaux WiFi. Ihsane MOUTAIB & Lamia ELOFIR FM05

Les Protocoles de sécurité dans les réseaux WiFi. Ihsane MOUTAIB & Lamia ELOFIR FM05 Les Protocoles de sécurité dans les réseaux WiFi Ihsane MOUTAIB & Lamia ELOFIR FM05 PLAN Introduction Notions de sécurité Types d attaques Les solutions standards Les solutions temporaires La solution

Plus en détail

WildCAT : un cadre générique pour la construction d'applications sensibles au contexte

WildCAT : un cadre générique pour la construction d'applications sensibles au contexte WildCAT : un cadre générique pour la construction d'applications sensibles au contexte Pierre-Charles David France Télécom, Recherche & Développement Réunion Adapt, Paris 2006-04-06 Plan 1 Introduction

Plus en détail

USERGATE PROXY & FIREWALL. Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible

USERGATE PROXY & FIREWALL. Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible USERGATE PROXY & FIREWALL Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible ÉVENTAIL DES UTILISATIONS Internet représente une part significative des affaires

Plus en détail

Sécurité des réseaux wi fi

Sécurité des réseaux wi fi Sécurité des réseaux wi fi, drocourt@iut-amiens.fr IUT Amiens, Département Informatique 1 Mode Ad Hoc 2 Mode Infrastructure AP (Access Point) 3 Mode Infrastructure AP (Access Point) 4 Mode Infrastructure

Plus en détail

Dossier de réalisation d'un serveur DHCP et d'un Agent-Relais SOMMAIRE. I. Principe de fonctionnement du DHCP et d'un Agent-Relais

Dossier de réalisation d'un serveur DHCP et d'un Agent-Relais SOMMAIRE. I. Principe de fonctionnement du DHCP et d'un Agent-Relais SOMMAIRE I. Principe de fonctionnement du DHCP et d'un Agent-Relais II. Plan d'adressage et maquettage du réseau III. Dossier de réalisation IV. Tests de validation VIALAR Yoann Page 1 I. Principe de fonctionnement

Plus en détail

L'écoute des conversations VoIP

L'écoute des conversations VoIP L'écoute des conversations VoIP Marc-André Meloche (OSCP, C EH, Security+) et Eric Gingras 5 à 7 Technique 21 Septembre 2010 Gardien Virtuel Entreprise de services-conseils spécialisée dans la sécurité

Plus en détail

Diff Avancée. Retour sur la couche 2: -Les boucles et le STP. Retour sur la couche 3: -Quelques infos sur l adressage -Protocoles de Routage

Diff Avancée. Retour sur la couche 2: -Les boucles et le STP. Retour sur la couche 3: -Quelques infos sur l adressage -Protocoles de Routage Diff Avancée Retour sur la couche 2: -Les boucles et le STP Retour sur la couche 3: -Quelques infos sur l adressage -Protocoles de Routage Sous réseaux virtuels Commandes utiles L architecture à VIA Retour

Plus en détail

La tête dans les nuages

La tête dans les nuages 19 novembre 2010 La tête dans les nuages Démystifier le "Cloud Computing" Jean Bernard, Directeur, Gestion des services Radialpoint SafeCare Inc. Au sujet de Radialpoint Radialpoint offre des solutions

Plus en détail

Exemples de solutions d administration d un réseau sans fil

Exemples de solutions d administration d un réseau sans fil Journée sans fil ENSAM, Paris, 13 octobre 2004 Exemples de solutions d administration d un réseau sans fil Sylvie Dupuy (CCR), Catherine Grenet (CNRS/UREC) IRSF : Infrastructures Réseaux Sans Fil QoS,

Plus en détail

VoIP Sniffing IHSEN BEN SALAH (GL 3) MAHMOUD MAHDI (GL 3) MARIEM JBELI (RT 2) SAFA GALLAH (RT 3) SALAH KHEMIRI (RT 3) YOUSSEF BEN DHIAF (GL 3)

VoIP Sniffing IHSEN BEN SALAH (GL 3) MAHMOUD MAHDI (GL 3) MARIEM JBELI (RT 2) SAFA GALLAH (RT 3) SALAH KHEMIRI (RT 3) YOUSSEF BEN DHIAF (GL 3) VoIP Sniffing IHSEN BEN SALAH (GL 3) MAHMOUD MAHDI (GL 3) MARIEM JBELI (RT 2) SAFA GALLAH (RT 3) SALAH KHEMIRI (RT 3) YOUSSEF BEN DHIAF (GL 3) Table des matières: 1. Présentation de l atelier... 2 2. Présentation

Plus en détail

Sujet 2 : Interconnexion de réseaux IP (routeurs CISCO). Sujet 3 : Implémentation d un serveur VPN avec OpenVPN.

Sujet 2 : Interconnexion de réseaux IP (routeurs CISCO). Sujet 3 : Implémentation d un serveur VPN avec OpenVPN. UFC CENTRE DE BAB EZZOUAR EXEMPLES DE SUJETS POUR LE PROJET DE FIN D ETUDE OPSIE PROPOSES PAR M. NACEF (ENSEIGNANT) Sujet 1 : Management des risques par la méthode MEHARI. Type : étude, audit. MEHARI est

Plus en détail

Informations de sécurité TeamViewer

Informations de sécurité TeamViewer Informations de sécurité TeamViewer 2011 TeamViewer GmbH, Mise à jour: 5/2011 Groupe cible Le présent document s adresse aux administrateurs réseaux. Les informations figurant dans ce document sont de

Plus en détail

Réseaux : Wi-Fi Sommaire. 1. Introduction. 2. Modes de fonctionnement. 3. Le médium. 4. La loi. 5. Sécurité

Réseaux : Wi-Fi Sommaire. 1. Introduction. 2. Modes de fonctionnement. 3. Le médium. 4. La loi. 5. Sécurité Réseau Wi-Fi Sommaire 1. Introduction 2. Modes de fonctionnement 3. Le médium 4. La loi 5. Sécurité 2 Introduction Le terme Wi-Fi suggère la contraction de Wireless Fidelity, par analogie au terme Hi-Fi.

Plus en détail

Les pare-feux : concepts

Les pare-feux : concepts Les pare-feux : concepts Premier Maître Jean Baptiste FAVRE DCSIM / SDE / SIC / Audit SSI jean-baptiste.favre@marine.defense.gouv.fr CFI Juin 2005: Firewall (2) 15 mai 2005 Diapositive N 1 /19 C'est quoi

Plus en détail

AVIS CONCERNANT LE SYSTÈME DE GESTION DES DEMANDES D ÉVALUATION DU BUREAU D ÉVALUATION MÉDICALE DU MINISTÈRE DU TRAVAIL DOSSIER 01 18 22

AVIS CONCERNANT LE SYSTÈME DE GESTION DES DEMANDES D ÉVALUATION DU BUREAU D ÉVALUATION MÉDICALE DU MINISTÈRE DU TRAVAIL DOSSIER 01 18 22 AVIS CONCERNANT LE SYSTÈME DE GESTION DES DEMANDES D ÉVALUATION DU BUREAU D ÉVALUATION MÉDICALE DU MINISTÈRE DU TRAVAIL DOSSIER 01 18 22 AVRIL 2002 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 1. PORTÉE DE L'ÉVALUATION...

Plus en détail

Gestion des Clés. Pr Belkhir Abdelkader. 10/04/2013 Pr BELKHIR Abdelkader

Gestion des Clés. Pr Belkhir Abdelkader. 10/04/2013 Pr BELKHIR Abdelkader Gestion des Clés Pr Belkhir Abdelkader Gestion des clés cryptographiques 1. La génération des clés: attention aux clés faibles,... et veiller à utiliser des générateurs fiables 2. Le transfert de la clé:

Plus en détail

Introduction à MPLS F. Nolot 2009 1

Introduction à MPLS F. Nolot 2009 1 Introduction à MPLS 1 Introduction à MPLS Introduction 2 Introduction Les fournisseurs d'accès veulent Conserver leur infrastructure existante ET Ajouter de nouveaux services non supportés par la technologie

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP?

QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP? QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP? Lorraine A côté du réseau téléphonique traditionnel et des réseaux de téléphonie mobile (GSM, GPRS, UMTS, EDGE ), il existe, depuis quelques années, une troisième possibilité

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DGS-3627 Désignation Switch Gigabit L3 empilable à 24 ports avec liaisons montantes 10 Gigabit en option Clientèle cible Environnements d'entreprise Gouvernement et secteur

Plus en détail

Les rootkits navigateurs

Les rootkits navigateurs Sogeti/ESEC Les rootkits navigateurs 1/52 Les rootkits navigateurs Christophe Devaux - christophe.devaux@sogeti.com Julien Lenoir - julien.lenoir@sogeti.com Sogeti ESEC Sogeti/ESEC Les rootkits navigateurs

Plus en détail

Chapitre 12 Exercice 1 (voir énoncé page 278 du livre)

Chapitre 12 Exercice 1 (voir énoncé page 278 du livre) Chapitre 12 Exercice 1 (voir énoncé page 278 du livre) [a] Les PC A et B doivent avoir une carte ATM pour accéder au réseau ATM. Comme les PC travaillent sous le protocole, les paquets doivent être transportés

Plus en détail

Sécurité des réseaux Les attaques

Sécurité des réseaux Les attaques Sécurité des réseaux Les attaques A. Guermouche A. Guermouche Cours 2 : Les attaques 1 Plan 1. Les attaques? 2. Quelques cas concrets DNS : Failles & dangers 3. honeypot A. Guermouche Cours 2 : Les attaques

Plus en détail

Sécuriser le routage sur Internet

Sécuriser le routage sur Internet Sécuriser le routage sur Internet Guillaume LUCAS UFR Mathématique-Informatique Université de Strasbourg 7 mai 2013 Guillaume LUCAS (M1 RISE) Sécuriser le routage sur Internet 7 mai 2013 1 / 18 Introduction

Plus en détail

28 octobre 2010 INET-Tunis-2010. Atef LOUKIL atef@ati.tn

28 octobre 2010 INET-Tunis-2010. Atef LOUKIL atef@ati.tn IPv6 en Tunisie- État des lieux 28 octobre 2010 INET-Tunis-2010 Atef LOUKIL atef@ati.tn Infrastructure Backbone Multiservices IP/MPLS 50 Gbps bande passante internationale FSI 1 Internet Backbone IP/MPLS

Plus en détail

Les menaces informatiques

Les menaces informatiques Tout ordinateur connecté à un réseau informatique est potentiellement vulnérable à une attaque. Une «attaque» est l'exploitation d'une faille d'un système informatique (système d'exploitation, logiciel

Plus en détail

BAC PRO MRIM cisco-vlan.doc 15/04/2015. VLANs CISCO

BAC PRO MRIM cisco-vlan.doc 15/04/2015. VLANs CISCO VLANs CISCO A/ RAPPEL SUR LES VLANS ET LE VTP Un VLAN peut être assimilé à un domaine de broadcast. Typiquement, dans une configuration de VLAN, chaque VLAN comprend son propre sous-réseau. Sans équipement

Plus en détail

Mise en place de l'agrégation de liens

Mise en place de l'agrégation de liens Mise en place de l'agrégation de liens EOLE 2.3 révisé : Janvier 2014 Documentation sous licence Creative Commons by-nc-sa - EOLE (http ://eole.orion.education.fr) V e r s i o n d u d o c u m e n t r é

Plus en détail

Concept Compumatica Secure Mobile

Concept Compumatica Secure Mobile LivreBlanc Concept Compumatica Secure Mobile La solution voix et SMS sécurisés pour les organisations et Compumatica secure networks 2014 Compumatica secure networks www.compumatica.com La solution voix

Plus en détail

ETUDE DES MODELES DE CONFIANCE

ETUDE DES MODELES DE CONFIANCE ETUDE DES MODELES DE CONFIANCE I-INTRODUCTION... 3 II- RAPPEL DES BASES DE LA CRYPTOGRAPHIE... 4 II-1 LA CRYPTOGRAPHIE SYMETRIQUE... 4 II-2 LA CRYPTOGRAPHIE ASYMETRIQUE... 4 II-3 LA CRYPTOGRAPHIE HYBRIDE...

Plus en détail

Sécurité de l'information

Sécurité de l'information Sécurité de l'information Sylvain Duquesne Université Rennes 1, laboratoire de Mathématiques 24 novembre 2010 Les Rendez-Vous Mathématiques de l'irem S. Duquesne (Université Rennes 1) Sécurité de l'information

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 2 Cours réseau Supports de transmission Les câbles Coaxial Ethernet RJ45 Fibre optique Supports de transmission 3 Les câbles Ethernet RJ45 Supports de transmission 4 Les câbles Coaxial Type BNC Cours

Plus en détail

RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES. Preparé par Alberto EscuderoPascual

RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES. Preparé par Alberto EscuderoPascual RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES Preparé par Alberto EscuderoPascual Objectifs... Répondre aux questions: Quelles aspects des réseaux IP peut affecter les performances d un réseau Wi Fi? Quelles sont les

Plus en détail

TD n o 8 - Domain Name System (DNS)

TD n o 8 - Domain Name System (DNS) IUT Montpellier - Architecture (DU) V. Poupet TD n o 8 - Domain Name System (DNS) Dans ce TD nous allons nous intéresser au fonctionnement du Domain Name System (DNS), puis pour illustrer son fonctionnement,

Plus en détail

Bibliographie. Gestion des risques

Bibliographie. Gestion des risques Sécurité des réseaux informatiques Bernard Cousin Université de Rennes 1 Sécurité des réseaux informatiques 1 Introduction Risques Attaques, services et mécanismes Les attaques Services de sécurité Mécanismes

Plus en détail

Réseaux, 4 e édition Andrew Tanenbaum

Réseaux, 4 e édition Andrew Tanenbaum Réseaux, 4 e édition Andrew Tanenbaum Table des matières détaillée Préface 1. Introduction 1.1 Usage des réseaux d ordinateurs 1.1.1 Applications professionnelles 1.1.2 Applications domestiques 1.1.3 Utilisateurs

Plus en détail

Descriptif de scénario Infection virale Analyse de capture réseau

Descriptif de scénario Infection virale Analyse de capture réseau Descriptif de scénario Infection virale Analyse de capture réseau Type de scénario : Analyse post incident Introduction : Suite à une attaque ou une infection virale, il est très souvent nécessaire d utiliser

Plus en détail

DSCG : UE5 - Management des Systèmes d'information CARTE HEURISTIQUE...1 ARCHITECTURE PHYSIQUE...2

DSCG : UE5 - Management des Systèmes d'information CARTE HEURISTIQUE...1 ARCHITECTURE PHYSIQUE...2 Table des matières CARTE HEURISTIQUE...1 ARCHITECTURE PHYSIQUE...2 COMMUTATEUR... 2 ROUTEUR... 2 FIREWALL... 2 VLAN... 2 Types de VLAN :...2 Intérêt des VLAN...3 VPN... 3 DMZ... 3 DECT... 3 DATACENTER...

Plus en détail

Formations. «Produits & Applications»

Formations. «Produits & Applications» Formations «Produits & Applications» Nos formations Réf. PAP01 14 Heures ANTIVIRUS - McAfee : Endpoint Réf. PAP02 7 Heures ANTIVIRUS - ESET NOD32 Réf. PAP03 28 Heures FIREWALL - Check Point Réf. PAP04

Plus en détail

Compromis performance/sécurité des passerelles très haut débit pour Internet.

Compromis performance/sécurité des passerelles très haut débit pour Internet. Compromis performance/sécurité des passerelles très haut débit pour Internet. Ludovic Jacquin Mercredi 20 novembre 2013 Dr Olivier Festor, Rapporteur. Pr Jean-Marc Pierson, Rapporteur. Pr Christophe Bidan,

Plus en détail

EXAMEN BLANC CCNA CORRECTION

EXAMEN BLANC CCNA CORRECTION EXAMEN BLANC CCNA CORRECTION BLOG : WWW.REUSSIRSONCCNA.FR CONTACT : REUSSIRSONCCNA@GMAIL.COM CLIQUEZ ICI POUR TELECHARGEZ LE TEST BLANC QUESTION 1 C est le protocole TCP Transport Control Protocol qui

Plus en détail

MONNIER Marie 10807915 2008/2009 WPA

MONNIER Marie 10807915 2008/2009 WPA WPA RESUME Je vais étudier dans ce projet WPA (WPA et WPA2, en particulier la version personal la plus utilisée, mais aussi la version enterprise utilisant un serveur d authentification de type radius

Plus en détail

ISA Serveur 2004 INTERNET SECURITY AND ACCELERATION SERVER OLIVIER D.

ISA Serveur 2004 INTERNET SECURITY AND ACCELERATION SERVER OLIVIER D. 2013 ISA Serveur 2004 INTERNET SECURITY AND ACCELERATION SERVER OLIVIER D. Table des matières 1 Rôles... 3 2 Organisation... 3 3 TP1 : Configurer les règles de pare-feu... 6 4 Le proxy cache... 7 5 Demander

Plus en détail

LA VoIP LES PRINCIPES

LA VoIP LES PRINCIPES LA VoIP LES PRINCIPES 1 PLAN La VoIP Définition VoIP & ToIP Concepts de la VoIP Les principaux protocoles de la VoIP Transport Signalisation La sécurité dans la VoIP 2 Définition VoIP est l abréviation

Plus en détail

Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible

Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible ÉVENTAIL DES UTILISATIONS Internet représente une part significative des affaires aujourd'hui. L'utilisation

Plus en détail

Discussion autour d un réseau local

Discussion autour d un réseau local Discussion autour d un réseau local 1 Introduction... 2 1.1) Un réseau? Késako?... 2 1.2) Les types de réseaux locaux... 2 2 Parlons du LAN... 2 2.1) Matériel nécessaire... 2 2.2) Architecture du réseau...

Plus en détail

«ASSISTANT SECURITE RESEAU ET HELP DESK»

«ASSISTANT SECURITE RESEAU ET HELP DESK» «ASSISTANT SECURITE RESEAU ET HELP DESK» FORMATION CERTIFIANTE DE NIVEAU III CODE NSF : 326 R INSCRIT AU RNCP ARRETE DU 31/08/11 JO DU 07/09/11 - OBJECTIFS Installer, mettre en service et dépanner des

Plus en détail

Introduction sur les risques avec l'informatique «industrielle»

Introduction sur les risques avec l'informatique «industrielle» HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Introduction sur les risques avec l'informatique «industrielle» Paris,

Plus en détail

réseaux virtuels (VLAN) définition intérêt

réseaux virtuels (VLAN) définition intérêt réseaux virtuels (LN) définition intérêt motivations relier plusieurs réseaux locaux Pourquoi plusieurs réseaux locaux? pour relier des réseaux locaux internes qui se sont développés indépendamment, éventuellement

Plus en détail

Informatique Générale Les réseaux

Informatique Générale Les réseaux Informatique Générale Les réseaux 1 Réseaux locaux, étendus, Internet Comment permettre à l information de circuler d un ordinateur à un autre. 2 Les réseaux le modèle OSI les topologies adressage du matériel

Plus en détail

Au cœur des innovations Réseaux et Télécoms INTÉGRATION, OPTIMISATION, EXPLOITATION ET SÉCURISATION DES RÉSEAUX LAN & WAN

Au cœur des innovations Réseaux et Télécoms INTÉGRATION, OPTIMISATION, EXPLOITATION ET SÉCURISATION DES RÉSEAUX LAN & WAN Au cœur des innovations Réseaux et Télécoms INTÉGRATION, OPTIMISATION, EXPLOITATION ET SÉCURISATION DES RÉSEAUX LAN & WAN Tendance Réseaux : Sécurité et débit Source ZDNET.fr - enquête réalisée par le

Plus en détail

ALGORITHME DES TELECOMMUNICATIONS : WIRELESS MESH NETWORKING

ALGORITHME DES TELECOMMUNICATIONS : WIRELESS MESH NETWORKING ALGORITHMEDESTELECOMMUNICATIONS: WIRELESSMESHNETWORKING BAPTISTEOGGIONI MATTHIEUCHARPENTIER T2 TELECOM,S4,JUIN2008,ENSEIRB Professeur:OliverBeaumont oggioni@enseirb.fr charpenm@enseirb.ff Sommaire Introduction...3

Plus en détail

Service de planification et de conception de réseau sans fil unifié Cisco

Service de planification et de conception de réseau sans fil unifié Cisco Service de planification et de conception de réseau sans fil unifié Cisco Augmentez la précision, la vitesse et l'efficacité du déploiement d'une solution de réseau sans fil unifié Cisco. Adoptez une approche

Plus en détail

CAS IT-Interceptor. Formation «Certificate of Advanced Studies»

CAS IT-Interceptor. Formation «Certificate of Advanced Studies» CAS IT-Interceptor Formation «Certificate of Advanced Studies» Description détaillée des contenus de la formation. Structure, objectifs et contenu de la formation La formation est structurée en 3 modules

Plus en détail