La couleur et sa résistance

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La couleur et sa résistance"

Transcription

1 La couleur et sa résistance

2 Quels sont les éléments à réunir pour analyser la couleur? Une source lumineuse (l illuminant) Un récepteur (l œil) Un objet observé sous la source lumineuse

3 Un système à trois éléments

4 La lumière La lumière est un phénomène électromagnétique ondulatoire au même titre que les rayons Gamma, rayons X ainsi que les ondes radar, télévision ou radio. Les unités de mesure sont : la fréquence exprimée en Hertz la longueur d onde exprimée en nm.

5 Chaque couleur est caractérisée par sa longueur d onde ou sa fréquence

6 En Isaac Newton - démontra que la lumière blanche, diffractée au travers d un prisme, est constituée du mélange de toutes les lumières colorées.

7 le trèfle apparaît vert car...

8 la voiture apparaît rouge car...

9 2 types de mélanges Le mélange additif concerne le mélange de lumières colorées; dans ce cas, les énergies s ajoutent. Le mélange soustractif concerne les matières, telles que les peintures, les teintures, les encres On l appelle mélange soustractif car il entraîne une perte de saturation et de luminosité.

10 Synthèse soustractive de la couleur Magenta + Cyan = Bleu Magenta Cyan Jaune + Magenta = Rouge Cyan + Jaune = Vert Jaune

11 Synthèse additive de la couleur Rouge + Bleu = Magenta Rouge Bleu Vert + Rouge = Jaune Bleu + Vert = Cyan Vert

12 Les objets sont absorbants! Les objets ne créent pas de lumière. Ils absorbent une partie de celle qui provient de la source et restituent le reste. En résumé: La lumière est la couleur!

13 La colorimétrie Le colorimètre permet de mesurer les énergies réfléchies par une surface colorée ou non, longueur d onde par longueur d onde, offrant ainsi la possibilité de représenter sur un diagramme la courbe de réflexion spectrale d une couleur qui en fait, est la carte d identité de la couleur. D ou la tri-variance visuelle qui permet de décrire verbalement une couleur : 1- le facteur de luminance ou la clarté 2- La teinte ou la tonalité 3- La saturation ou la vivacité

14 Value La clarté selon Munsell Vert Clair, Marron Foncé, Blanc, etc... Propriété qui permet de distinguer des ombres claires à des plus foncées.

15 Clarté CLARTE

16 Saturation selon Munsell Chroma Rouge Vif, Jaune Pâle, Vert Foncé, etc... Propriété qui permet de distinguer des couleurs fortement saturées à d autres faiblement saturées et achromatiques.

17 Saturation GRIS BLEU PUR

18 hue La Tonalité selon Munsell Il s agit du nom d une couleur (ou d une famille de couleurs) Rouge, Vert, Jaune, Orange, etc... Propriété qui permet de distinguer un groupe de couleurs identiques à un autre.

19 BLEU Tonalité JAUNE VERT ROUGE

20 Espace C.I.E. L*a*b* 1976

21 Ecarts dl*, da*, db*, de* Un premier point est mesuré, Un second point est mesuré, Calculons les écarts : da* = a*(ech) - a*(std) db* = b*(ech) - b*(std) Les couleurs peuvent être de luminances différentes Calculons l écart de luminance dl* = L*(ech) - L*(std) Calculons l écart global de* de* = dl*²+da*²+db*²

22 L*a*b* ou L*C*h? Une couleur est constituée de 2 types de composants : les neutres Blanc (ou transparent) et Noir les colorants Rouge, Bleu, Vert, Jaune, Orange, Violet, etc. Le rôle primaire des composants est : les neutres ===> luminance L* le rapport des 2 => saturation C* les colorants ==> teinte h

23 La métamérie Qu est ce que c est? On perçoit un objet différemment sous différentes sources de lumière!

24 La métamérie Il y risque de métamérie quand : 2 échantillons sont réalisés avec des composants différents, Il n y a pas égalité de couleur sous différentes sources lumineuses.

25 La façade colorée La résistance à la lumière

26 Les 4 principales catégories de peintures pour façade Dispersions acryliques Dispersions à base de copolymère VAC Dispersions siloxannique Dispersions minérales organo-silicate Pour le revêtement blanc toutes ces dispersions possèdent d excellentes qualités de résistance aux intempéries.

27 Lorsqu il s agit d une peinture teintée, il y a lieu de tenir compte de la résistance à la lumière des pigments utilisés. Le critère fondamental est l origine même du pigment: Pigment minéral Pigment organique

28 Les pigments minéraux Avantages Un très bon pouvoir opacifiant. Une excellente stabilité aux intempéries en général et à la lumière en particulier. Un excellent comportement au contact des supports alcalins et à la peinture à ph élevé : dispersion organo-silicate et époxy. Bon marché. Désavantages Exigences esthétiques : les teintes sont souvent fades et terreuses. Le choix des teintes est limité.

29 Les pigments organiques Avantages Vivacité et la force de la couleur par conséquent satisfaction esthétique Un vaste choix de couleurs Désavantages Le pouvoir opacifiant laisse à désirer. Résistance à la lumière très faible et aux intempéries en général Leur sensibilité au milieu alcalin : organo-silicate et époxy en phase aqueuse. Dans les dispersions siloxaniques les pigments organiques s incorporent mal dans la matrice Le coût.

30

31 Frustration Peinture pour bâtiment Peinture pour automobile

32 Plusieurs raisons Les liants utilisés pour les peintures automobiles sont souvent de type acrylique-pu 2 composants, par conséquent possédant une résistance à la lumière exceptionnelle. La faible CPV, de 15%, comparée aux peintures pour façades, de 45 à 60%. En effet plus la CPV est basse plus le pigment est enrobé de liant. Un tout autre prix; le kilo d une peinture automobile coûte plusieurs centaines de franc. Dans les systèmes de peinture automobile, une couche de finition incolore contenant des absorbeurs UV est appliquée. Ne comparons pas ce qui n est pas comparable!

33 Recommandations Dans sa fiche technique n 26, l association allemande Bundesausschuss für Farbe und Sachwertschutz (BFS) informe d une manière sérieuse et cohérente sur la problématique de la modification des teintes et des facteurs qui influencent son importance. Cette fiche technique mentionne en particulier: En fonction du temps, ainsi que d autre facteurs, il faudra toujours compter avec un changement de couleur. L importance des changements de couleurs ne peut être évaluée d une manière objective. Les pigments minéraux sont plus résistants que les pigments organiques. Toutes fois, de nombreuses teintes ne peuvent pas être réalisées sans le recours aux pigments organiques. Les revêtements de teintes claires farinent plus rapidement que les revêtements de teintes foncées.

34 Conclusions Lors de la réalisation d une façade, il y a lieu de trouver une discussion sérieuse entre client et commercial dans le choix de la teinte. Les possibilités techniques et les limites du choix de la teinte ne doivent en aucun cas être négligées.

Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer

Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer BUT : Etudier les synthèses additives et soustractives Comprendre la notion de couleur des objets COMPETENCES : Rechercher et trier des informations

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

PHOTO PLAISIRS. La Lumière Température de couleur & Balance des blancs. Mars 2011 Textes et Photos de Bruno TARDY 1

PHOTO PLAISIRS. La Lumière Température de couleur & Balance des blancs. Mars 2011 Textes et Photos de Bruno TARDY 1 PHOTO PLAISIRS La Lumière Température de couleur & Balance des blancs Mars 2011 Textes et Photos de Bruno TARDY 1 Blanc Infrarouge Flash Température Lumière RVB Couleur chaude Couleur Couleur Couleur Incandescente

Plus en détail

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points)

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) BAC S 2011 LIBAN http://labolycee.org EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) Les parties A et B sont indépendantes. A : Étude du fonctionnement d un spectrophotomètre

Plus en détail

Mise en pratique : Etude de spectres

Mise en pratique : Etude de spectres Mise en pratique : Etude de spectres Introduction La nouvelle génération de spectromètre à détecteur CCD permet de réaliser n importe quel spectre en temps réel sur toute la gamme de longueur d onde. La

Plus en détail

Chapitre 7 Les solutions colorées

Chapitre 7 Les solutions colorées Chapitre 7 Les solutions colorées Manuel pages 114 à 127 Choix pédagogiques. Ce chapitre a pour objectif d illustrer les points suivants du programme : - dosage de solutions colorées par étalonnage ; -

Plus en détail

1S9 Balances des blancs

1S9 Balances des blancs FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S9 Balances des blancs Type d'activité Étude documentaire Notions et contenus Compétences attendues Couleurs des corps chauffés. Loi de Wien. Synthèse additive.

Plus en détail

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Séquence 9 Consignes de travail Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Travaillez les cours d application de physique. Travaillez les exercices

Plus en détail

Correction ex feuille Etoiles-Spectres.

Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Exercice n 1 1 )Signification UV et IR UV : Ultraviolet (λ < 400 nm) IR : Infrarouge (λ > 800 nm) 2 )Domaines des longueurs d onde UV : 10 nm < λ < 400 nm IR : 800

Plus en détail

Fluorescent ou phosphorescent?

Fluorescent ou phosphorescent? Fluorescent ou phosphorescent? On entend régulièrement ces deux termes, et on ne se préoccupe pas souvent de la différence entre les deux. Cela nous semble tellement complexe que nous préférons rester

Plus en détail

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde.

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde. CC4 LA SPECTROPHOTOMÉTRIE I) POURQUOI UNE SUBSTANCE EST -ELLE COLORÉE? 1 ) La lumière blanche 2 ) Solutions colorées II)LE SPECTROPHOTOMÈTRE 1 ) Le spectrophotomètre 2 ) Facteurs dont dépend l'absorbance

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION)

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Terminale S CHIMIE TP n 2b (correction) 1 SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Objectifs : Déterminer l évolution de la vitesse de réaction par une méthode physique. Relier l absorbance

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

Les bases de l étalonnage avec Adobe Premiere Pro Formation de Duduf http://www.duduf.training

Les bases de l étalonnage avec Adobe Premiere Pro Formation de Duduf http://www.duduf.training Les bases de l étalonnage Formation de Duduf http://www.duduf.training I - Régler les contrastes Luminosité, niveaux, gamma... Forme d onde Y/C, Correcteur de luminance II - Régler la saturation Vivacité

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

Traitement numérique de l'image. Raphaël Isdant - 2009

Traitement numérique de l'image. Raphaël Isdant - 2009 Traitement numérique de l'image 1/ L'IMAGE NUMÉRIQUE : COMPOSITION ET CARACTÉRISTIQUES 1.1 - Le pixel: Une image numérique est constituée d'un ensemble de points appelés pixels (abréviation de PICture

Plus en détail

Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information

Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information I. Nature du signal I.1. Définition Un signal est la représentation physique d une information (température, pression, absorbance,

Plus en détail

La spectrophotométrie

La spectrophotométrie Chapitre 2 Document de cours La spectrophotométrie 1 Comment interpréter la couleur d une solution? 1.1 Décomposition de la lumière blanche En 1666, Isaac Newton réalise une expérience cruciale sur la

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Document du professeur 1/7 Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS Physique Chimie SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Les étoiles : l analyse de la lumière provenant

Plus en détail

La recherche d'indices par fluorescence

La recherche d'indices par fluorescence La recherche d'indices par fluorescence Ces sources d éclairage à haute intensité permettent, en fluorescence, la mise en évidence d indices qui ne sont pas visibles ou peu à l oeil nu. Ex : empreintes

Plus en détail

Couleur. Sommaire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Couleur. Sommaire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Couleur Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. On nomme couleur la perception par l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s)s donné(s)e. Il importe de

Plus en détail

Nom : Prénom :. Date :..Classe : 2 TECHNIQUES DE MODIFICATION DE LA COULEUR DES CHEVEUX

Nom : Prénom :. Date :..Classe : 2 TECHNIQUES DE MODIFICATION DE LA COULEUR DES CHEVEUX 2 TECHNIQUES DE MODIFICATION DE LA COULEUR DES CHEVEUX Objectif : Indiquer les règles de base de colorimétrie en coiffure (échelle de tons, reflets) LA COLORIMETRIE Du soleil nous parvient la lumière du

Plus en détail

Caractérisation de défauts par Magnétoscopie, Ressuage, Courants de Foucault

Caractérisation de défauts par Magnétoscopie, Ressuage, Courants de Foucault Page 1 25 octobre 2012 Journée «Contrôle non destructif et caractérisation de défauts» Caractérisation de défauts par Magnétoscopie, Ressuage, Courants de Foucault Henri Walaszek sqr@cetim.fr Tel 0344673324

Plus en détail

Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire :

Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire : Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire : 1. Prélever ml de la solution mère à la pipette jaugée. Est-ce que je sais : Mettre une propipette sur une pipette

Plus en détail

Une nouvelle technique d'analyse : La spectrophotométrie

Une nouvelle technique d'analyse : La spectrophotométrie Une nouvelle technique d'analyse : La spectrophotométrie Par spectrophotométrie on peut : - déterminer la concentration d'une espèce chimique colorée en solution à partir de l'absorbance. - suivre la cinétique

Plus en détail

fiche m mo technique

fiche m mo technique fiche m mo technique les lois de la colorimétrie Les lois DE LA COLORIMétrie... Les lois de la colorimétrie s appliquent pour tous les supports du papier, à la toile aux cheveux en passant par l objet

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

RDP : Voir ou conduire

RDP : Voir ou conduire 1S Thème : Observer RDP : Voir ou conduire DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Objectif Compétences exigibles du B.O. Initier les élèves de première S à la démarche de résolution de problème telle

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 8 (b) Un entretien d embauche autour de l eau de Dakin Type d'activité Activité expérimentale avec démarche d investigation Dans cette version, l élève est

Plus en détail

Chap17 - CORRECTİON DES EXERCİCES

Chap17 - CORRECTİON DES EXERCİCES Chap17 - CORRECTİON DES EXERCİCES n 3 p528 Le signal a est numérique : il n y a que deux valeurs possibles pour la tension. Le signal b n est pas numérique : il y a alternance entre des signaux divers

Plus en détail

ollection Films professionnels pour vitrages auto. Collection.

ollection Films professionnels pour vitrages auto. Collection. ollection Films professionnels pour vitrages auto. Collection. 1.1 1.2 1.3 1.4 Caractéristiques techniques EspritSeries a b ATC 05 CH SR HPR ATC 15 CH SR HPR ATC 35 CH SR HPR ATC 50 CH SR HPR EspritCharcoal05

Plus en détail

TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE

TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : Etre autonome S'impliquer Elaborer et réaliser un protocole expérimental en toute sécurité Compétence(s)

Plus en détail

JPEG, PNG, PDF, CMJN, HTML, Préparez-vous à communiquer!

JPEG, PNG, PDF, CMJN, HTML, Préparez-vous à communiquer! JPEG, PNG, PDF, CMJN, HTML, Préparez-vous à communiquer! 1 / Contexte L ordinateur La loi du nombre La numérisation = codage d une information en chiffres binaire : 0 1 («bit») 8 bits = 1 octet 1ko = 1024

Plus en détail

pka D UN INDICATEUR COLORE

pka D UN INDICATEUR COLORE TP SPETROPHOTOMETRIE Lycée F.BUISSON PTSI pka D UN INDIATEUR OLORE ) Principes de la spectrophotométrie La spectrophotométrie est une technique d analyse qualitative et quantitative, de substances absorbant

Plus en détail

Colonnes de signalisation

Colonnes de signalisation COLONNES LUMINEUSES Ø 7 5 Ø 7 compactes à diodes Avantages : Solution complète prête à être raccordée Faible hauteur de montage Durée de vie des diodes extrêmement longue (au moins 70.000 h) et donc pratiquement

Plus en détail

Ces conseils vous sont offerts par Retrouvez tous nos produits et nos astuces sur notre site.

Ces conseils vous sont offerts par Retrouvez tous nos produits et nos astuces sur notre site. 1 Vous êtes Automne, tout comme Julia Roberts, Jennifer Lopez, Russell Crowe et Brad Pitt. Vous êtes d une harmonie chaude aux couleurs éteintes, adoucies et plutôt foncées. Les reflets roux ou dorés de

Plus en détail

KEIM Optil Plus. Peinture d intérieur écologique pour un habitat sain

KEIM Optil Plus. Peinture d intérieur écologique pour un habitat sain KEIM Optil Plus Peinture d intérieur écologique pour un habitat sain 2 KEIM Optil Plus, une nouvelle dimension, un esthétisme unique Des couleurs inégalées Ambiance et élégance KEIM Optil Plus est la première

Plus en détail

Les images numériques. 1. Le dessin vectoriel

Les images numériques. 1. Le dessin vectoriel Les images numériques 1 Le dessin vectoriel 2 Les images bitmap 3 Image en noir et blanc 4 Les codages de la couleurs 5 La synthèse additive (RVB) 6 La synthèse soustractive 7 Les couleurs indexées 8 Comment

Plus en détail

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.»

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.» Chapitre 5 / TP 1 : Contrôle qualité de l'eau de Dakin par dosage par étalonnage à l'aide d'un spectrophotomètre Objectif : Vous devez vérifier la concentration massique d'un désinfectant, l'eau de Dakin.

Plus en détail

IMAGINEZ UNE NOUVELLE FACON DE PEINDRE!

IMAGINEZ UNE NOUVELLE FACON DE PEINDRE! #THISISABSTRACT Elle a développé des tubes de peinture pour de Staël, et créé le pastel à l huile pour Picasso, Sennelier est une référence pour les artistes depuis 1887, date à laquelle Gustave Sennelier

Plus en détail

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE Musée des beaux-arts de Brest 1 Les objectifs : - Comment percevons-nous les couleurs? Quel rôle joue le cerveau? - Comprendre les choix et les procédés de création

Plus en détail

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION D UNE SOLUTION COLOREE

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION D UNE SOLUTION COLOREE P1S2 Chimie ACTIVITE n 5 DETERMINATION DE LA CONCENTRATION D UNE SOLUTION COLOREE Le colorant «bleu brillant FCF», ou E133, est un colorant artificiel (de formule C 37 H 34 N 2 Na 2 O 9 S 3 ) qui a longtemps

Plus en détail

Cie L*43.62 a* -0.12 b* -20.16. Des couleurs qui tiennent la route. Solutions de gestion des couleurs pour le secteur de l automobile

Cie L*43.62 a* -0.12 b* -20.16. Des couleurs qui tiennent la route. Solutions de gestion des couleurs pour le secteur de l automobile Cie L*43.62 a* -0.12 b* -20.16 Des couleurs qui tiennent la route Solutions de gestion des couleurs pour le secteur de l automobile La couleur fait la différence Qu il s agisse d établir l identité visuelle

Plus en détail

Chapitre 13 Numérisation de l information

Chapitre 13 Numérisation de l information DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 septembre 2013 à 17:33 Chapitre 13 Numérisation de l information Table des matières 1 Transmission des informations 2 2 La numérisation 2 2.1 L échantillonage..............................

Plus en détail

Un spectromètre à fibre plus précis, plus résistant, plus pratique Concept et logiciel innovants

Un spectromètre à fibre plus précis, plus résistant, plus pratique Concept et logiciel innovants & INNOVATION 2014 NO DRIVER! Logiciel embarqué Un spectromètre à fibre plus précis, plus résistant, plus pratique Concept et logiciel innovants contact@ovio-optics.com www.ovio-optics.com Spectromètre

Plus en détail

Meine Flüssigkeit ist gefärbt*, comme disaient August Beer (1825-1863) et Johann Heinrich Lambert (1728-1777)

Meine Flüssigkeit ist gefärbt*, comme disaient August Beer (1825-1863) et Johann Heinrich Lambert (1728-1777) 1ère S Meine Flüssigkeit ist gefärbt*, comme disaient August Beer (1825-1863) et Johann Heinrich Lambert (1728-1777) Objectif : pratiquer une démarche expérimentale pour déterminer la concentration d une

Plus en détail

ANALYSE SPECTRALE. monochromateur

ANALYSE SPECTRALE. monochromateur ht ANALYSE SPECTRALE Une espèce chimique est susceptible d interagir avec un rayonnement électromagnétique. L étude de l intensité du rayonnement (absorbé ou réémis) en fonction des longueurs d ode s appelle

Plus en détail

COPY. Picture Style Editor Ver. 1.4 MODE D EMPLOI. Logiciel de création de fichiers de style d image. Contenu de ce mode d emploi

COPY. Picture Style Editor Ver. 1.4 MODE D EMPLOI. Logiciel de création de fichiers de style d image. Contenu de ce mode d emploi Logiciel de création de fichiers de style d image Picture Style Editor Ver..4 MODE D EMPLOI Contenu de ce mode d emploi Picture Style Editor est abrégé en PSE. Dans ce mode d emploi, les fenêtres utilisées

Plus en détail

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 MON VISAGE A LA MANIERE DE JEAN DUBUFFET OBJECTIFS - utiliser son expérience sensorielle visuelle pour produire une œuvre picturale. - réaliser une œuvre s'inspirant

Plus en détail

G U I D E D U T I L I S A T I O N LIFTING IDENTITÉ VISUELLE

G U I D E D U T I L I S A T I O N LIFTING IDENTITÉ VISUELLE G U I D E D U T I L I S A T I O N LIFTING IDENTITÉ VISUELLE N & N D I S T R I B U T I O N 2013 sommaire l e N o u v e a u l o o k l e s é t a p e s l e l o g o t y p e 1 / 2 l e B o N u s a g e l a R e

Plus en détail

Tarif des clés USB et POWER BANKS semaines 37 / 38

Tarif des clés USB et POWER BANKS semaines 37 / 38 10/09/2015 1/17 Tarif des clés USB et POWER BANKS semaines 37 / 38 JEMA SARL N 10 Les Roudiers 33220 Eynesse Sarl au capital de 10 000 APE : 4619B Siret : 79406183800015 Lionel FAVEREAU : Céline FAVEREAU

Plus en détail

Activité 1 : Rayonnements et absorption par l'atmosphère - Correction

Activité 1 : Rayonnements et absorption par l'atmosphère - Correction Activité 1 : Rayonnements et absorption par l'atmosphère - Correction Objectifs : Extraire et exploiter des informations sur l'absorption des rayonnements par l'atmosphère terrestre. Connaitre des sources

Plus en détail

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4 Afin d optimiser leurs procédés, les industries chimiques doivent contrôler le bon déroulement de la réaction de synthèse menant aux espèces voulues. Comment suivre l évolution d une transformation chimique?

Plus en détail

S.P.S.N. Lac du Der 2008

S.P.S.N. Lac du Der 2008 S.P.S.N. Lac du Der 2008 Qu'est-ce qu'un histogramme? C'est un graphique qui montre la répartition des pixels de l'image en fonction de leur luminosité. Chaque type d'image (normale, surexposée, sous exposée,

Plus en détail

INTRODUCTION À LA SPECTROSCOPIE

INTRODUCTION À LA SPECTROSCOPIE INTRODUCTION À LA SPECTROSCOPIE Table des matières 1 Introduction : 2 2 Comment obtenir un spectre? : 2 2.1 Étaller la lumière :...................................... 2 2.2 Quelques montages possibles

Plus en détail

Indicateur d'unité Voyant Marche/Arrêt

Indicateur d'unité Voyant Marche/Arrêt Notice MESURACOLOR Colorimètre à DEL Réf. 22020 Indicateur d'unité Voyant Marche/Arrêt Indicateur Etalonnage Bouton Marche/Arrêt Indicateur de sélection de la longueur d'onde Indicateur de mode chronomètre

Plus en détail

Ces conseils vous sont offerts par Retrouvez tous nos produits et nos astuces sur notre site.

Ces conseils vous sont offerts par Retrouvez tous nos produits et nos astuces sur notre site. 1 Vous êtes Hiver, tout comme Catherine Zeta-Jones, Isabelle Adjani, Richard Gere ou Thierry Lhermitte. D une harmonie vive et froide, les tons qui vous correspondent ne sont jamais chauds, ni dorés. Vous

Plus en détail

Séquence 1. Physique Couleur, vision et image Chimie La réaction chimique. Sommaire

Séquence 1. Physique Couleur, vision et image Chimie La réaction chimique. Sommaire Séquence 1 Physique Couleur, vision et image Chimie La réaction chimique Sommaire 1. Physique : Couleur, vision et image Résumé Exercices 2. Chimie : La réaction chimique Résumé Exercices Séquence 1 Chapitre

Plus en détail

La chanson lumineuse ou Peut-on faire chanter la lumière?

La chanson lumineuse ou Peut-on faire chanter la lumière? BUTAYE Guillaume Olympiades de physique 2013 DUHAMEL Chloé SOUZA Alix La chanson lumineuse ou Peut-on faire chanter la lumière? Lycée des Flandres 1 Tout d'abord, pourquoi avoir choisi ce projet de la

Plus en détail

«Lumière sur les pigments»

«Lumière sur les pigments» «Lumière sur les pigments» Pourquoi les feuilles des plantes sont-elles vertes en été et rouges en automne? Comment un caméléon fait-il pour changer de couleur? Que voit un daltonien? Pourquoi les cheveux

Plus en détail

Traffic engineering MODE. ou FIXE. électrique, le réseau MODE. d enregistrement. LED s avec. par des

Traffic engineering MODE. ou FIXE. électrique, le réseau MODE. d enregistrement. LED s avec. par des 2008 ISIS 120 Analyse Trafic SIRIEN SA 11/03/2008 1. INTRODUCTION Le radar préventif ISIS 120 peut s utiliser selon deux modes : MODE RADAR PRÉVENTIF : Il fonctionne simplement comme radar préventif MOBILE

Plus en détail

Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique

Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique Introduction : On ne peut ni aller sur les étoiles, ni envoyer directement des sondes pour les analyser, en revanche on les voit, ce qui signifie qu'on reçoit

Plus en détail

TP SIN Traitement d image

TP SIN Traitement d image TP SIN Traitement d image Pré requis (l élève doit savoir): - Utiliser un ordinateur Objectif terminale : L élève doit être capable de reconnaître un format d image et d expliquer les différents types

Plus en détail

Les moyens d observations en astronomie & astrophysique

Les moyens d observations en astronomie & astrophysique Les moyens d observations en astronomie & astrophysique Unité d Enseignement Libre Université de Nice- Sophia Antipolis F. Millour PAGE WEB DU COURS : www.oca.eu/fmillour cf le cours de Pierre Léna : «L

Plus en détail

Réussir et traiter ses photos sous UV avec Photoshop

Réussir et traiter ses photos sous UV avec Photoshop Réussir et traiter ses photos sous UV avec Photoshop par Rémi BORNET le 29/12/2009 Beaucoup de personnes n'arrivent pas à obtenir de bons résultats en photos sous UV et ne trouvent pas de conseils. Cet

Plus en détail

Les couleurs. Un peintre distrait a oublié les noms des couleurs de sa palette : tu peux l aider à reconstituer l ordre correct (de gauche à droite)?

Les couleurs. Un peintre distrait a oublié les noms des couleurs de sa palette : tu peux l aider à reconstituer l ordre correct (de gauche à droite)? Les couleurs Objectifs : Tu vas décrire une personne ou un personnage à travers l emploi des couleurs Conception : Micaela Rossi (Université de Gênes) pour les Jeunes Nomades 1) Le nom des couleurs Un

Plus en détail

Les bases de l optique

Les bases de l optique Vision to Educate Les 10 pages essentielles Edition 2014 Introduction Edito Si résumer le métier d opticien dans un livret de 12 pages n est pas possible, nous avons essayé dans ce document d apporter

Plus en détail

eduscol Ressources pour le lycée général et technologique Physique - Chimie Ressources pour la classe de première générale et technologique Série S

eduscol Ressources pour le lycée général et technologique Physique - Chimie Ressources pour la classe de première générale et technologique Série S eduscol Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour la classe de première générale et technologique Physique - himie Série S es documents peuvent être utilisés et modifiés librement

Plus en détail

Chapitre Contenu Page. 14 Restauration du béton 383

Chapitre Contenu Page. 14 Restauration du béton 383 Chapitre Contenu Page 14 383 14 Principes De par ses propriétés particulières, le béton s est installé comme matériau dans tous les domaines de la construction. Partenaire important et fiable, il est

Plus en détail

Le traitement du 5ème concours A.I.P. pour l objet SH2-155 de Franck JOBARD

Le traitement du 5ème concours A.I.P. pour l objet SH2-155 de Franck JOBARD Le traitement du 5ème concours A.I.P. pour l objet SH2-155 de Franck JOBARD J ai fait le choix d utiliser Pixinsight en utilisant le process icons de l aip v3-21 pour le prétraitement. 1. Prétraitement

Plus en détail

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Connaissances et compétences : - Identifier les éléments d une chaîne de transmission d informations. - Recueillir et exploiter des informations concernant

Plus en détail

Q6 : Comment calcule t-on l intensité sonore à partir du niveau d intensité?

Q6 : Comment calcule t-on l intensité sonore à partir du niveau d intensité? EXERCICE 1 : QUESTION DE COURS Q1 : Qu est ce qu une onde progressive? Q2 : Qu est ce qu une onde mécanique? Q3 : Qu elle est la condition pour qu une onde soit diffractée? Q4 : Quelles sont les différentes

Plus en détail

Sommaire : Traceurs de chantier Page 4. Piquets bois Page 5. Marqueurs et feutres Pages 6 et 7. Repères de chantier Pages 8 et 9

Sommaire : Traceurs de chantier Page 4. Piquets bois Page 5. Marqueurs et feutres Pages 6 et 7. Repères de chantier Pages 8 et 9 Nos Partenaires : Sommaire : Traceurs de chantier Page 4 Piquets bois Page 5 Marqueurs et feutres Pages 6 et 7 Repères de chantier Pages 8 et 9 Cibles réfléchissantes Pages 10 et 11 Page 3 Traceurs de

Plus en détail

X-Rite RM200QC. Spectrocolorimètre d'imagerie portable

X-Rite RM200QC. Spectrocolorimètre d'imagerie portable Spectrocolorimètre d'imagerie portable X-Rite RM200QC Le spectrocolorimètre d'imagerie RM200QC d X-Rite permet d'établir un lien entre l'apparence de la couleur et la couleur des matériaux des lots entrants

Plus en détail

PROCESSUS VALMONT CONCERNANT L APPLICATION DE LA TEINTE

PROCESSUS VALMONT CONCERNANT L APPLICATION DE LA TEINTE En ce qui concerne le calcul, les mâts bois sont comparables à tous les autres mâts acier ou aluminium. Conformément à la directive européenne de 1985 ils sont calculés et dimensionnés avec le même référentiel

Plus en détail

Ces conseils vous sont offerts par Retrouvez tous nos produits et nos astuces sur notre site.

Ces conseils vous sont offerts par Retrouvez tous nos produits et nos astuces sur notre site. 1 Vous êtes Printemps, tout comme Alexandra Lamy, Cameron Diaz, Meg Ryan et Matt Damon. Vous avez besoin de couleurs vives et diluées (c est-à-dire additionnées d eau). Les tons que vous devez rechercher

Plus en détail

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique Tuttlingen, novembre 2011 - La nouvelle CHROMOPHARE Génération

Plus en détail

Panorama de l astronomie. 7. Spectroscopie et applications astrophysiques

Panorama de l astronomie. 7. Spectroscopie et applications astrophysiques Panorama de l astronomie 7. Spectroscopie et applications astrophysiques Karl-Ludwig Klein, Observatoire de Paris Gilles Theureau, Grégory Desvignes, Lab Phys. & Chimie de l Environement, Orléans Ludwig.klein@obspm.fr,

Plus en détail

Le code à barres EAN 13 mes premiers pas...

Le code à barres EAN 13 mes premiers pas... Le code à barres EAN 13 mes premiers pas... k étape 1 Vous venez d adhérer à GS1 France, Vous souhaitez connaître les démarches à suivre pour mettre en place un code à barres sur vos emballages. Ce guide

Plus en détail

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET?

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Décembre 2010 En 2009, Eco-Emballages, ELIPSO et Valorplast se sont associés pour conduire une étude d évaluation des impacts environnementaux

Plus en détail

Fluorescence de la substance dentaire dure et des matériaux d obturation

Fluorescence de la substance dentaire dure et des matériaux d obturation Fluorescence de la substance dentaire dure et des matériaux d obturation Auteurs_ Pr. Irina K. Lutskaya, Dr Natalia V. Novak & Valery P. Kavetsky, République de Biélorussie Fig. 1 Fig. 2 Fig. 1_Revêtements

Plus en détail

QUESTIONNAIRE CAHIER DES CHARGES POUR FACILITER LA CREATION DE VOTRE SITE WEB

QUESTIONNAIRE CAHIER DES CHARGES POUR FACILITER LA CREATION DE VOTRE SITE WEB QUESTIONNAIRE CAHIER DES CHARGES POUR FACILITER LA CREATION DE VOTRE SITE WEB 1. Quel est mon idée? Mon concept? Un site vitrine Un portfolio Un site de commerce 2. Quel est l objectif de mon site? 3 quels

Plus en détail

Conseils au masculin, l harmonie des couleurs et des proportions selon Byraub

Conseils au masculin, l harmonie des couleurs et des proportions selon Byraub Conseils au masculin, l harmonie des couleurs et des proportions selon Byraub Extraits de l excellent blog du célèbre tailleur BYRAUD rue d Alger à Paris -1. Site : http://bespoke.blog.lemonde.fr/ «Si

Plus en détail

SVP ISO - Sécurité & Protection

SVP ISO - Sécurité & Protection SVP ISO - Sécurité & Protection ETUDE PRESTATION-FOURNITURE / INDUSTRIE & SECURITE Site web: www.svp-securite.fr - E-mail: svptouati@caramail.com 04, rue LARBI TEBESSI. 31200. Arzew - Oran - Tel / Fax:

Plus en détail

* Crédit photo: Aeternam Design. CATALOGUE DES PRODUITS www.innovadel.com

* Crédit photo: Aeternam Design. CATALOGUE DES PRODUITS www.innovadel.com * Crédit photo: Aeternam Design CATALOGUE DES PRODUITS Osram Sylvania www.sylvania.com Standard www.standardpro.com Eurofase www.eurofase.com Eureka www.eurekalighting.com Lumiconcept www.lumiconcept.com

Plus en détail

Le Nuancier Nobiléo. vous propose 75 teintes plus éclatantes les unes que les autres.

Le Nuancier Nobiléo. vous propose 75 teintes plus éclatantes les unes que les autres. 1 Distribué par : 2 Le Nuancier Nobiléo. Le nuancier Nobiléo est composé de mèches amovibles qui rend son utilisation facile et pratique. vous propose 75 teintes plus éclatantes les unes que les autres.

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

SHAMPOOINGS ET SOINS REPIGMENTANTS GUIDE TECHNIQUE

SHAMPOOINGS ET SOINS REPIGMENTANTS GUIDE TECHNIQUE SHAMPOOINGS ET SOINS REPIGMENTANTS GUIDE TECHNIQUE Une alternative naturelle aux colorations traditionnelles 7 couleurs déclinées en 7 shampooings et 7 soins > Pour apporter des reflets aux cheveux naturels,

Plus en détail

GUIDE. des BONNES EN COULEUR. accessibilité. En partenariat :

GUIDE. des BONNES EN COULEUR. accessibilité. En partenariat : GUIDE des BONNES PRATIQUES de MISE EN COULEUR accessibilité En partenariat : L UPPF 1, partant du principe que ce qui est bien pour une minorité le devient pour la majorité restante, a pris l initiative

Plus en détail

101 Adoptée : 12 mai 1981

101 Adoptée : 12 mai 1981 LIGNE DIRECTRICE DE L OCDE POUR LES ESSAIS DE PRODUITS CHIMIQUES 101 Adoptée : 12 mai 1981 «Spectres d'absorption UV-VIS» (Méthode spectrophotométrique) 1. I N T R O D U C T I O N I n f o r m a t i o n

Plus en détail

Solutions. imbattables. de rangement. StanleyVidmar.com

Solutions. imbattables. de rangement. StanleyVidmar.com Solutions de rangement imbattables StanleyVidmar.com Le chef de file en solutions de rangement robustes. Stanley Vidmar se spécialise en systèmes de rangement personnalisés pour toute application industrielle.

Plus en détail

BC LABEL Location de bornes photos numériques

BC LABEL Location de bornes photos numériques BC LABEL Location de bornes photos numériques Mise a jour le 11-09-2014 page 1 / 63 Clé USB Pivotante Couleur Délais de livraison : 10 2, 32Go, 64 Go Tampographie, Gravure Laser Rouge, Vert, Jaune, Bleu

Plus en détail

Ecran : Processeur : OS : Caméra : Communication : Mémoire : Connectique : Audio : Batterie : Autonomie : Dimensions : Poids : DAS :

Ecran : Processeur : OS : Caméra : Communication : Mémoire : Connectique : Audio : Batterie : Autonomie : Dimensions : Poids : DAS : SMARTPHONE - DUAL-CORE - NOIR 3483072425242 SMARTPHONE - DUAL-CORE - BLEU XXXX SMARTPHONE - DUAL-CORE - BLANC 3483072485246 SMARTPHONE - DUAL-CORE - ROSE 3483073704131 SMARTPHONE - DUAL-CORE - ROUGE XXXX

Plus en détail

LE SPECTRE D ABSORPTION DES PIGMENTS CHLOROPHYLLIENS

LE SPECTRE D ABSORPTION DES PIGMENTS CHLOROPHYLLIENS Fiche sujet-élève Les végétaux chlorophylliens collectent l énergie lumineuse grâce à différents pigments foliaires que l on peut classer en deux catégories : - les chlorophylles a et b d une part, - les

Plus en détail

LE RÉFRIGÉRATEUR PRÊT À INSTALLER

LE RÉFRIGÉRATEUR PRÊT À INSTALLER LE RÉFRIGÉRATEUR PRÊT À INSTALLER sans aucune modification de la structure de votre paillasse! UNIMEDICAL LAB, est la solution professionnelle proposée par Unifrigor pour le laboratoire. Tables réfrigérées

Plus en détail

Aperture Principes fondamentaux de la photographie numérique

Aperture Principes fondamentaux de la photographie numérique Aperture Principes fondamentaux de la photographie numérique K Apple Computer, Inc. 2005 Apple Computer, Inc. Tous droits réservés. Aucun passage de la présente publication ne peut être reproduite ni transmise

Plus en détail

Cosmétique, perfection de couleur et délicatesse sont les principes fondamentaux de DousColor.

Cosmétique, perfection de couleur et délicatesse sont les principes fondamentaux de DousColor. DousColor Effet couleur ton sur ton Douscolor signifie la couleur douce et couvrante ton sur ton, résultat d'une récente recherche scientifique. Il ne contient pas d'ammoniaque et n'éclaircit pas les cheveux.

Plus en détail