Les bases de l optique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les bases de l optique"

Transcription

1 Vision to Educate Les 10 pages essentielles Edition 2014

2 Introduction Edito Si résumer le métier d opticien dans un livret de 12 pages n est pas possible, nous avons essayé dans ce document d apporter assez d éléments pour permettre la formation de collaborateurs dans un magasin. La philosophie d un tel document est de vous apporter un support toujours plus concret que des explications orales et de rester une référence en magasin. Il n a pas par contre pour vocation d assurer seul la formation. Le métier d opticien est à multiples facettes, à la fois technicien, acteur paramédical et commerçant. Il doit toujours se rappeler que sa mission est de permettre à ses clients de bien voir en leur apportant une réponse adaptée à leurs besoins et du confort. Sommaire 1. Notions fondamentales 2. Anatomie de l œil 3. Amétropies 4. Verre unifocal et centrage 5. Organique vs Minéral 6. Sphérique vs asphérique Traitements 6. Photochromisme et teintes 7. Comment amincir un verre? 8. Compensation de la presbytie 9. Le verre progressif 10. Les règles d adaptation

3 1. Notions fondamentales Système convergent vs système divergent Sens de propagation de la lumière Sens de propagation de la lumière Verres Convergents concave convexe Verres Divergents concave La dioptrie (δ ou dt) est l unité de mesure de la puissance d un verre. Un verre peut avoir une puissance positive (verres convergents) ou une puissance négative (verres divergents). Un verre d une puissance de +1,00 signifie qu il fait converger des rayons provenant de l infini à 1m derrière la lentille (si la puissance était de +2,00 dt, cela signifierait qu il ferait converger les rayons à 50 cm). +1,00 d 1 mètre F

4 2. Anatomie de l oeil Cequel onpeutvoir. L oeilestun globe de 24 mm d e diamètre L oeilestun systèmeoptiqueconvergent d une puissance de plus de 60 dioptries. Pupille Cequel onne voitpas. Iris Pupille Cornée Iris Cornée Sclère Retine Macula Cristallin Pupille entrée de la lumière Iris-partie colorée de l oeil, il fonctionne comme un diaphragme Cornée-partie bombée transparente qui recouvre l iris. C est une lentille convergente( d environ +40 dt). Sclère-partie blanche protectrice qui donne la forme à l oeil. Retine-tissu nerveux sensible à la lumière qui couvre la face interne du globe. Macula- zone de la rétine qui procure la vision la plus fine. Quand vous lisez ce document, vous l utilsez. Elle est environ de la taille de ce o. Cristallin-C est la lentille située derrière l iris. Elle a une puissance approximative de + 20 dt. Sclère

5 3. Ametropies Verre concave Verre convexe Verre astigmate R R Verre sphérique R r Verre torique

6 4. Verre unifocal et centrage L essentiel Verre unifocal = verre avec une seule puissance La puissance: elle dépend de quoi? S n Le verre torique: la transposition +1, ,00 R C D = puissance (dioptrie) n = indice de réfraction R = rayon de courbure SC (m) (-2,50) (+2,50) D = +1,50 n - 1 R 30-1,00 Elle varie en fonction de l indice du verre du rayon de courbure Verre ayant une puissance de -1,00 à 30 et +1,50 à 120 Ecriture en cylindre positif ,00 (+2,50) 30 Ecriture en cylindre négatif +1,50 (-2,50) 120 sphère cylindre axe Le centrage Boxing vs datum B B A A Mesure des ½ écarts pupillaires Opticien D D Pd Pd h h Réglages de la distance VL, VI, VP Réglages des réticules OD et OG Système DATUM Norme traditionnelle Mesure de la hauteur au réglet Système BOXING Norme du fabriquant de verres. Norme par défaut sur les meuleuses automatiques.

7 5. Organique vs mineral Minéral Organique En organique: Nom Indice Aptitudeau perçage AR obligatoire ORMA 1,5 ORMEX 1,56 AIRWEAR (polycarbonate) 1,59 Conseillé ORMIX 1,6 Conseillé STYLIS 1,67 Oui LINEIS 1,74 Oui En minéral: Aujourd hui un verre organique traité Crizal Forte est aussi résistant qu un verre minéral anti reflet. Le polycarbonate, le verre ultra résistant aux chocs. Nom Indice Aptitudeau perçage STIGMAL 15 1,5 AR obligatoire STIGMAL 16 1,6 Conseillé STIGMAL 17 1,7 Oui STIGMAL 18 1,8 Oui STIGMAL 19 1,9 Oui

8 6. Verres aspheriques Traitements Un design avant tout optiquement meilleur. Faire un design asphérique a avant tout pour but d apporter une meilleure vision au porteur en lui apportant une puissance perçue quelque soit la direction du regard. Cela signifie donc que la puissance du verre (puissance mesurée) varie en fonction de l excentricité contrairement à un verre sphérique où la puissance mesurée est identique sur toute la surface alors que la puissance perçue varie. Le durci Objectif: Lutter contre les rayures Comment? : dépôt d une couche de vernis nano composite permettant d augmenter la résistance aux rayures du verre organique Un design permettant d avoir un verre plus plat et plus fin. Flèche du verre sphérique Flèche du verre asphérique Verre sphérique Verre asphérique Un centrage spécifique Le porteur penche en arrière afin que le plan des verres soit vertical tout en regardant droit devant: on peut alors mesurer la hauteur de montage. L antireflet Objectif: Lutter contre les reflets parasites, inesthétiques et pénalisants. Comment? : dépôt d une couche de vernis nano composite permettant d augmenter la résistance à la rayure du verre organique Le centre optique du verre doit être 1 mm en dessous la pupille tous les 2 degrés d angle pantoscopique.

9 7. Photochromisme et teintes Le traitement photochromique Objectif: Apporter un confort visuel en apportant un verre se teintant de manière variable en fonction de la luminosité ambiante. Comment? : En intégrant au verre ophtalmique une molécule réagissant aux UV. dans le matériau dans le cas des verres minéraux (attention dans le cas de fortes puissances, le résultat esthétique n est pas bon de part les différences d épaisseur). en déposant une couche spécifique sur la surface dans le cas des verres organiques. A savoir: -Plus la température est basse, plus le traitement réagit. -Fonctionnant avec les UV, le traitement est moins efficace derrière un pare brise de voiture. Les teintes Objectif: Lutter contre l éblouissement Comment? : dépôt d une couche teintée. réduisant la transmission de la lumière visible. Attention: Un verre teinté ne signifie pas une bonne protection solaire, le matériau doit aussi filtrer 100% des UV, si ce n est le cas, la teinte est plus nocive que de rien porter. Le verre polarisant Objectif: Lutter contre l éblouissement et apporter un confort supplémentaire en éliminant la lumière réfléchie sur les surfaces (eau, neige, sable, parebrise ) Comment? : filtre polarisant en sandwich dans le verre (attention au montage nylor)

10 8. Comment amincir un verre? Pré requis: taille et forme du calibre ont un impact majeur Comment cela fonctionne? Matériau (indice) Plus on choisit un matériau à indice élevé et plus à puissance égale le verre sera fin. n=1, D Diam : 65 n=1,6 5,4 mm 4,8 mm Design (asphérique vs sphérique) Diamètre A puissance et matériau égaux, le verre asphérique est plus fin et plus plat que le verre sphérique. Pour les verres convexes, plus on choisit une petite monture et par conséquent un petit diamètre plus le verre sera fin au centre et donc sur les bords. n=1,6 4,6 mm Précalibrage Pour les verres convexes, on peut avoir un résultat optimal en commandant le verre en spécifiant la forme et le centrage, le fournisseur optimise alors au maximum l épaisseur à matériau et design identiques. Verre standard Ø70 Verre Précalibré plan (+2.00) 0 plan (+2.00) 0

11 9. Compensation de la presbytie La presbytie: une perte du pouvoir accommodatif: Avec la correction optimale de VL VP Accommodation insuffisante Image perçue floue VP Accommodation insuffisante Ajout de convexe Image nette sur la rétine Les différentes solutions pour compenser la presbytie: Verres unifocaux Verres dégressifs Verres progressifs VL VI VP Pratique VL VI VP Pratique VL VI VP Pratique Une vision uniquement en vision de près, demandant de les retirer dès que l on souhaite voir au-delà de 50 cm. Un verre vision de près avec une diminution de puissance en haut pour permettre une vision confortable en VI. Un vision nette à toute distance, permettant de les porter en port permanent ou alterné en fonction des besoins.

12 10. Le verre progressif Un verre progressif c est quoi? Un verre conçu pour une position précise devant l œil: C est un verre avec une variation de puissance progressive permettant au presbyte d avoir une vision nette quelle que soit la distance à laquelle il regarde. Vision de loin Vision intermédiaire Vision de près Cette variation de puissance engendre des aberrations, demandant une période d apprentissage. Vertex= 12mm Angle pantoscopique = 8 Angle de galbe = 7 L ajustage de la monture est clé pour se rapprocher au maximum de ses valeurs et apporter une vision optimale. Que signifient les gouachages et les micro-gravures? Pour voir en vision de loin (paysage) regard droit devant si je veux regarder sur les côtés: je tourne la tête si je veux regarder le sol: je penche bien ma tête Pour voir de près ( lire) Regard dans le bas du verre: je garde la tête bien droite et je penche mes yeux Pour voir en vision intermédiaire (ordinateur) j ajuste mon port de tête Le centrage Ecarts pupillaires VL et hauteur pleine pupille (attention boxing vs datum) et bien sûr monture ajustée préalablement.

13 11. Les regles d adaptation Découvrir le client Que portait le porteur? Quels sont ses besoins visuels? Analyser la prescription Le bon choix de monture Prendre les mesures Réaliser le montage La prescription a-t-elle beaucoup changé? L addition correspond elle à son âge? Une monture respectant la vision de loin Une monture ajustable permettant un bon angle pantoscopique (entre 8 et 12 degrés) Ajustage préalable de la monture Mesure des demi écarts pupillaires (pupillomètre) Mesure des hauteurs pupillaires (réglet, attention mesure datum) Boxing ou datum Centrage pleine pupille Rhabillage Livrer l équipement Assurer le suivi de l adaptation Ajustage Vérification du centrage et de la vision Conseiller, expliquer, démontrer Rappeler le client pour connaitre sa satisfaction après quelques semaines

14 Vision to Educate

3 Défauts. Bien davantage pour votre vision

3 Défauts. Bien davantage pour votre vision 3 Défauts Visuels Bien davantage pour votre vision Une Vision sans défaut Un œil sans aucun défaut visuel, reçoit une image d objets proches ou lointains qui se forme parfaitement sur la rétine. Pour restituer

Plus en détail

SEIKO SUPERIOR. La perfection sur-mesure SEIKO SUPERIOR. 3 ans de garantie. Notre engagement

SEIKO SUPERIOR. La perfection sur-mesure SEIKO SUPERIOR. 3 ans de garantie. Notre engagement SEIKO SUPERIOR La perfection sur-mesure Notre engagement 3 ans de garantie SEIKO SUPERIOR SEIKO Superior est un verre progressif individualisable parmi plus de 5.740 Milliards de combinaisons. Il est donc

Plus en détail

8/10/10. Schéma de l œil humain. Fonctionnement. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain

8/10/10. Schéma de l œil humain. Fonctionnement. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain L œil humain Points essentiels Fonctionnement de l œil humain: La vision éloignée La vision rapprochée Le pouvoir d'accommodation Les défauts de l œil humain L hypermétropie La myopie La presbytie Fonctionnement

Plus en détail

NEXUS. Grâce à son succès, la famille Nexus s agrandit! www.nexuslenses.com

NEXUS. Grâce à son succès, la famille Nexus s agrandit! www.nexuslenses.com Grâce à son succès, la famille Nexus s agrandit! www.nexuslenses.com NEXUS, une lentille progressive de dernière génération conçue avec la plus récente technologie, «FREE FORM Digital». Grâce à son design

Plus en détail

LA RÉFRACTION OBJECTIFS

LA RÉFRACTION OBJECTIFS CHU Dr Benbadis Constantine le 12/04/2011 Service d Ophtalmologie/Module d ophtalmologie. Dr Z.Berkani-Kitouni :Maître de conférences, Chef de Service. LA RÉFRACTION OBJECTIFS : 1- Savoir définir l œil

Plus en détail

Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V

Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V Généralités sur les instruments d optiques : Classification : Les instruments d optiques sont de types différents

Plus en détail

obs.4 un Modèle pour l œil cours

obs.4 un Modèle pour l œil cours obs.4 un Modèle pour l œil cours 1) Modélisation optique de l œil : a) anatomie de l œil humain : L œil humain est un globe pratiquement sphérique qui est protégé de l extérieur par une membrane résistante,

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière.

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière. 31 O1 OPTIQUE GEOMETRIQUE I.- INTRODUCTION L optique est une partie de la physique qui étudie la propagation de la lumière. La lumière visible est une onde électromagnétique (EM) dans le domaine de longueur

Plus en détail

normale rayon lumineux rayon lumineux θ 1 La même chose arrive à un seul rayon de lumière passant à travers une lentille:

normale rayon lumineux rayon lumineux θ 1 La même chose arrive à un seul rayon de lumière passant à travers une lentille: La lumière La lumière (normalement) se diffuse directement et dans toutes les directions. Réfraction de la lumière Mais quand un rayon de lumière passe de l air au travers du verre ou de l eau (ou un autre

Plus en détail

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ : info@sordalab.com MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE Ref: OEILP Cette maquette munie d un cristallin, lentille à focale variable (lentille remplie d eau), permet

Plus en détail

L œil et ses défauts

L œil et ses défauts L œil et ses défauts 1 L œil 1.1 Description sommaire La rétine comporte des récepteurs, Les cônes sont essentiellement concentrés dans la zone centrale de la rétine, la macula et son centre, la fovéa.

Plus en détail

Les différents verres et traitements

Les différents verres et traitements Les différents verres et traitements!1 Un verre pour chacun Efficacité, confort, esthétique, sécurité, telles sont les exigences que vous exprimez pour vos verres de lunettes. Fabriqués spécialement pour

Plus en détail

A) 1,3408 B) 1,3490 C) 1,3554 D) 1,3618 E)

A) 1,3408 B) 1,3490 C) 1,3554 D) 1,3618 E) Sup Perform NÎMES PHYSIQUE 1 er Quad 2009 - Contrôle Optique QCM1 : Soit un milieu dans lequel la lumière jaune (de longueur d onde λj = 578 nm) se propage à la vitesse de 221190 km.s -1 et la lumière

Plus en détail

I Représentation et modélisation de l œil.

I Représentation et modélisation de l œil. I Représentation et modélisation de l œil. Doc 1 : voir livre p 202 Lorsque la lumière pénètre dans l oeil par la pupille, elle traverse des milieux transparents : la cornée, l humeur aqueuse, le cristallin

Plus en détail

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir 287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION troubles de la réfraction Ce qu il faut savoir 1. Savoir définir l acuité visuelle tant sur le plan optique que physiologique. Connaître les modalités et les conditions de

Plus en détail

AMETROPIES SPHERIQUES. Docteur A.M.Bernard

AMETROPIES SPHERIQUES. Docteur A.M.Bernard AMETROPIES SPHERIQUES Docteur A.M.Bernard l œil emmétrope se caractérise par une puissance basale (60 D) et une longueur (24mm), des valeurs harmonieuses et telles que : le foyer image F i est situé sur

Plus en détail

61 LUNeTTes De PrescrIPTIOn. un large choix pour une protection ADAptéE À chacun

61 LUNeTTes De PrescrIPTIOn. un large choix pour une protection ADAptéE À chacun 61 un large choix pour une protection ADAptéE À chacun 63 la Vision AnAtoMiE DE l Œil Grâce à la pupille (qui dose la quantité de lumière visible) et au cristallin (qui focalise les rayons lumineux), une

Plus en détail

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir 287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION troubles de la réfraction Ce qu il faut savoir 1. Savoir définir l acuité visuelle tant sur le plan optique que physiologique. Connaître les modalités et les conditions de

Plus en détail

LES LENTILLES O F' foyer image. f distance focale (en mètres)

LES LENTILLES O F' foyer image. f distance focale (en mètres) LES LENTILLES 1) Reconnaître les lentilles : Une lentille en verre ou en matière plastique dévie la lumière. Une de ses surfaces n'est pas plane. Les lentilles convergentes à bord mince et à centre épais

Plus en détail

L oeil. Chapitre 2 : I. Description de l œil. II. L œil réduit

L oeil. Chapitre 2 : I. Description de l œil. II. L œil réduit Chapitre 2 : L oeil I. Description de l œil L œil est un système optique compliqué. Il comporte des milieux transparents qui permettent le passage de la lumière : la cornée transparente, l humeur aqueuse,

Plus en détail

MR, 2007 Optique 1/20 MR, 2007 Optique 2/20

MR, 2007 Optique 1/20 MR, 2007 Optique 2/20 Sources de lumière Sources naturelles Soleil Étoiles Sources artificielles Bougie Ampoule MR, 2007 Optique 1/20 Origine de la lumière Incandescence La lumière provient d un corps chauffé à température

Plus en détail

Le Vocabulaire de l'optique par Colette Allouch Auteur de Dictionnaires. Lexique Français / Hébreu

Le Vocabulaire de l'optique par Colette Allouch Auteur de Dictionnaires. Lexique Français / Hébreu Le Vocabulaire de l'optique par Colette Allouch Auteur de Dictionnaires Lexique Français / Hébreu absorption achromatique acuité visuelle albinisme oculaire amblyopie amétropie angle de réflexion angle

Plus en détail

Êtes-vous astigmate? Découvrez-le en faisant ce petit test!

Êtes-vous astigmate? Découvrez-le en faisant ce petit test! Êtes-vous astigmate? Découvrez-le en faisant ce petit test! Test rapide de détection d astigmatisme Invitez votre client à faire le test sans ses lunettes ou avec ses lentilles de contact. Comment procéder

Plus en détail

Biophysique de la vision

Biophysique de la vision Séminaires Pédagogiques de Biophysique Biophysique de la vision Les amétropies sphériques Dr Olivier LAIREZ Hôpitaux de Toulouse Université Paul Sabatier Lundi 27 juin 2011 0 Biophysique de la vision Les

Plus en détail

module de biophysique annales d examens

module de biophysique annales d examens QUESTIONS D EXAMENS ELECTRICITE ET BIOELECTRICITE OPTIQUE GEOMETRIQUE ET BIOPHYSIQUE DE LA VISION BIOPHYSIQUE DES RAYONNEMENTS Partie B : - Chapitre Faculté de Médecine - Université d Alger 1/23 Soit un

Plus en détail

Cours S7. Brèves notions sur l oeil

Cours S7. Brèves notions sur l oeil Cours S7 Brèves notions sur l oeil David Malka MPSI 2015-2016 Lycée Saint-Exupéry http://www.mpsi-lycee-saint-exupery.fr Table des matières 1 Anatomie de l oeil 1 2 Modélisation de l oeil 1 2.1 Modélisation

Plus en détail

sa solution corrections chaque défaut visuel Pour des yeux en pleine forme, disposez chez votre opticien des autres Guides du bien voir.

sa solution corrections chaque défaut visuel Pour des yeux en pleine forme, disposez chez votre opticien des autres Guides du bien voir. Pour des yeux en pleine forme, disposez chez votre opticien des autres Guides du bien voir. corrections - 03 69 22 67 00-34581 - Crédits Photos : Shutterstock.com Le Guide du bien voir à sa solution chaque

Plus en détail

LA COMPENSATION DE L'ŒIL ASTIGMATE

LA COMPENSATION DE L'ŒIL ASTIGMATE LA COMPENSATION E L'ŒIL ASTIGMATE Principe Comme pour l'œil sphérique, la compensation théorique est celle qui emmétropisera l œil en vision de loin. Il faut donc que le système compensateur œil soit un

Plus en détail

TROUBLES DE LA REFRACTION. Dr.BENLARIBI.M

TROUBLES DE LA REFRACTION. Dr.BENLARIBI.M TROUBLES DE LA REFRACTION Dr.BENLARIBI.M Introduction - Définition La réfraction oculaire : _ l ensemble des déviations que subit un rayon lumineux lors de sa traversée du système dioptrique oculaire,

Plus en détail

Optique géométrique. La lumière est à la fois une onde et un corpuscule!

Optique géométrique. La lumière est à la fois une onde et un corpuscule! Optique géométrique UE3 Voir est un phénomène complexe qui implique une succession d événement qui permettent de détecter, localiser et identifier un objet éclairé par une source de lumière. L œil est

Plus en détail

Deuxième partie : Optique

Deuxième partie : Optique Deuxième partie : Optique Introduction Exemples de questions Comment fonctionne un projecteur de dias? Qu est-ce que la mise au point d un appareil photo? Comment la lumière peut-elle être guidée dans

Plus en détail

Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité.

Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Correction du sujet d analyse de la vision BTS Opticien Lunetier Session

Plus en détail

Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19)

Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19) THÈME 1 : REPRÉSENTATION VISUELLE Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19) Savoir-faire : Reconnaître la nature convergente ou divergente d une lentille. Représenter symboliquement une lentille

Plus en détail

HAUTE QUALITÉ OPTIQUE POUR LA PROTECTION DES PROS

HAUTE QUALITÉ OPTIQUE POUR LA PROTECTION DES PROS Protection HAUTE QUALITÉ OPTIQUE POUR LA PROTECTION DES PROS Essilor Pro-Safety : lunettes de protection à verres correcteurs ESSILOR Activité Entreprise Parce que 80% de l information que nous recevons

Plus en détail

1 ère S PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. Programme 2011 (v2.4)

1 ère S PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. Programme 2011 (v2.4) PHYSIQUE-CHIMIE 1 ère S TRIMESTRE 1 Programme 2011 (v2.4) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique Les Cours Pi e-mail : lescourspi@cours-pi.com site : http://www.cours-pi.com

Plus en détail

CHARTE QUALITÉ DU RÉSEAU OPTIQUE KALIVIA

CHARTE QUALITÉ DU RÉSEAU OPTIQUE KALIVIA CHARTE QUALITÉ DU RÉSEAU OPTIQUE KALIVIA Extrait de la charte qualité du réseau optique Kalivia Harmonie Mutuelles, union régie par le Code de la Mutualité et immatriculée au répertoire Sirene sous le

Plus en détail

Lentilles Détermination de distances focales

Lentilles Détermination de distances focales Lentilles Détermination de distances focales Résumé Les lentilles sont capables de faire converger ou diverger un faisceau lumineux. La distance focale f d une lentille caractérise cette convergence ou

Plus en détail

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 1 : Formation des images par une lentille

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 1 : Formation des images par une lentille 1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 1 : Formation des images par une lentille Cours 1. Vision d un objet : Un objet ne peut être vu que s il émet de la lumière et que celle-ci pénètre dans l

Plus en détail

Sciences Physiques 1ES S. Zayyani. Fiche de Cours

Sciences Physiques 1ES S. Zayyani. Fiche de Cours Sciences Physiques 1ES S. Zayyani Fiche de Cours Unité : Représentation visuelle Chapitre: Chapitre 1 L œil Voir un objet Pour que l on puisse «voir un objet», il faut certaines conditions. Il faut surtout

Plus en détail

Protocole d adaptation des lentilles multifocales pour presbytes Eliane Bernard Françoise Brigitte Serge ALBAREA-LEVY LEVY BARTHELEMY KREIS LUTCHER WAJEMAN Classification des lentilles multivisions 1.

Plus en détail

Question O1. Réponse. Petit schéma : miroir

Question O1. Réponse. Petit schéma : miroir Question O1 Vous mesurez 180 cm, vous vous tenez debout face à un miroir plan dressé verticalement. Quelle doit être la hauteur minimale du miroir pour que vous puissiez vous y voir des pieds à la tête,

Plus en détail

LUMIERE, OPTIQUE ET IMAGES

LUMIERE, OPTIQUE ET IMAGES Licence Sciences et Technologies MISMI (Mathématiques, Informatique, Sciences de la Matière et de l Ingénieur) UE Physique et Ingénieries LUMIERE, OPTIQUE ET IMAGES Série B J.M. Huré 1 Série B Cours 10

Plus en détail

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2013

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2013 BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2013 Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Corrigé

Plus en détail

www.mega-optic.com Votre paire de verres Progressifs Méga Optic

www.mega-optic.com Votre paire de verres Progressifs Méga Optic Votre paire de verres Progressifs Méga Optic Votre opticien, Partenaire de Méga Optic, vous propose une large gamme de verres progressifs fabriqués avec soin dans notre usine, intégralement en France.

Plus en détail

O 3 Lentilles minces sphériques dans les conditions de Gauss

O 3 Lentilles minces sphériques dans les conditions de Gauss 3 dans les conditions de Gauss PCSI 205 206 I Lentille mince sphérique. Généralités Définition : une lentille sphérique est un système optique centré résultant de l association de deux dioptres sphériques.

Plus en détail

Nous nous intéresserons ici à une version simplifiée du modèle corpusculaire pour décrire l optique géométrique.

Nous nous intéresserons ici à une version simplifiée du modèle corpusculaire pour décrire l optique géométrique. OPTIQUE GEOMETRIQUE Définitions : L optique est la science qui décrit les propriétés de la propagation de la lumière. La lumière est un concept extrêmement compliqué et dont la réalité physique n est pas

Plus en détail

JE VOIS LA VISION SUR-MESURE

JE VOIS LA VISION SUR-MESURE JE VOIS LA VISION SUR-MESURE JE VOIS LE DéFI TECHNOLOGIQUE 1 Le contrôle de la puissance le long de la méridienne et dans les zones périphériques. POURQUOI UN VERRE PROGRESSIF SUR-MESURE? Garantir aux

Plus en détail

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident OPTIQUE Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident AIR rayon réfléchi EAU rayon réfracté A l'interface entre les deux milieux, une partie

Plus en détail

ACUVUE OASYS for PRESBYOPIA. Permettez à vos clients de porter plus longtemps leurs lentilles de contact.

ACUVUE OASYS for PRESBYOPIA. Permettez à vos clients de porter plus longtemps leurs lentilles de contact. ACUVUE OASYS for PRESBYOPIA Permettez à vos clients de porter plus longtemps leurs lentilles de contact. Faites profiter dès maintenant vos clients presbytes de la liberté que leur offre l excellent confort

Plus en détail

b. L'image est trois fois plus grande que l'objet car en valeur absolue, le grandissement est égal à 3,0.

b. L'image est trois fois plus grande que l'objet car en valeur absolue, le grandissement est égal à 3,0. 1. Mots manquants a. grandissement ; l'image ; l'objet b. conjugaison ; l'image ; distance focale c. son image ; la rétine d. déforme ; la rétine ; accommode e. la rétine f. l'objectif ; à la pellicule

Plus en détail

CALCUL Lens calculation or RX calculation le 23/08/2009

CALCUL Lens calculation or RX calculation le 23/08/2009 CALCUL Lens calculation or RX calculation le 23/08/2009 Chaque verre ophtalmique est presque toujours une pièce unique, spécifiquement adaptée à un porteur et pour une monture donnée. Il est donc nécessaire

Plus en détail

1 ) Composants de base permettant de modifier les caractéristiques géométriques d'un faisceau lumineux : miroirs, fibres optiques, lentilles

1 ) Composants de base permettant de modifier les caractéristiques géométriques d'un faisceau lumineux : miroirs, fibres optiques, lentilles II.2 ptique 1 ) Composants de base permettant de modifier les caractéristiques géométriques d'un faisceau lumineux : miroirs, fibres optiques, lentilles 1.1) Définitions 1.1.1) Rayons et faisceaux lumineux

Plus en détail

La route et. Dr VIAL. Route 2015 - Dr Vial

La route et. Dr VIAL. Route 2015 - Dr Vial La route et LA vue Dr VIAL Acuité visuelle Champ visuel Vision nocturne, des couleurs, Résistance à l éblouissement L acuité visuelle et les défauts de vision L acuité visuelle Capacité à voir une image

Plus en détail

EnfanTS ET adolescents. 10-17 ans VOTRE VUE, UN BIEN PRÉCIEUX.

EnfanTS ET adolescents. 10-17 ans VOTRE VUE, UN BIEN PRÉCIEUX. EnfanTS ET adolescents 10-17 ans VOTRE VUE, UN BIEN PRÉCIEUX. Un ŒiL, comment Ça MaRcHE! Muscle (Corps cilaire) Ligament (Zonule) Cornée Humeur aqueuse Iris Cristallin Sclérotique Rétine Nerf optique Humeur

Plus en détail

S AV O I R - F A I R E & T E C H N O L O G I E S

S AV O I R - F A I R E & T E C H N O L O G I E S S AV O I R - F A I R E & T E C H N O L O G I E S Verres CORRECTEURS photochromiques POLARISANTS Younger Optics présente Drivewear, le verre correcteur conçu pour moduler et améliorer la perception du porteur

Plus en détail

ANNALE 2005-2006 FILERE FAS

ANNALE 2005-2006 FILERE FAS Première Année Premier Cycle ANNALE 2005-2006 FILERE FAS INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON Par M.Rey marie.rey@insa-lyon Physique 1 Filière FAS TABLE DES MATIERES PROPAGATION DE LA LUMIERE...

Plus en détail

L œil et ses défauts

L œil et ses défauts L œil et ses défauts Objectif Modéliser l accommodation du cristallin. Reconnaître la nature du défaut d un œil à partir des domaines de vision et inversement. Associer à chaque défaut un ou plusieurs

Plus en détail

CORRECTION BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L

CORRECTION BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L CORRECTION BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L 1 REPRÉSENTATION VISUELLE DU MONDE (20 POINTS) LES INCROYABLES AVANCÉES DE L OPHTALMOLOGIE. Il y a cinquante ans, personne

Plus en détail

1 Lentilles sphériques minces

1 Lentilles sphériques minces Lentilles sphériques minces et miroirs Lentilles sphériques minces. Définition Définition : Une lentille sphérique est une portion de MHT I limitée par deux dioptres sphériques ou une dioptre sphérique

Plus en détail

Bibliographie. Définition : emmetropie. Plan. Lentilles minces. Charles REMY LYON Réfraction Nantes 8 & 9 avril 2O11. DÉFINITIONS : amétropies

Bibliographie. Définition : emmetropie. Plan. Lentilles minces. Charles REMY LYON Réfraction Nantes 8 & 9 avril 2O11. DÉFINITIONS : amétropies Bibliographie PUBLICATIONS FNRO LA REFRACTION DE L OEIL OPTIQUE PHYSIOLOGIQUE - Yves LEGRAND Charles REMY LYON Réfraction Nantes 8 & 9 avril 2O11 OPTIQUE -André MOUSSA et Paul PONSONNET CAHIERS D OPTIQUE

Plus en détail

NOUVEAU AU-DELÀ DE LA CLARTÉ DE VISION, LA PROTECTION. www.essilorpro.fr. Vivez en pleine clarté. - S P F

NOUVEAU AU-DELÀ DE LA CLARTÉ DE VISION, LA PROTECTION. www.essilorpro.fr. Vivez en pleine clarté. - S P F NOUVEAU 25 E - S P F EYE-SUN PROTECTION FACTOR AU-DELÀ DE LA CLARTÉ DE VISION, LA PROTECTION. www.essilorpro.fr Vivez en pleine clarté. LA PROTECTION Crizal Forte UV est un nouveau verre antirefl et alliant

Plus en détail

Activité expérimentale N 3 : MODELISATION DE L ŒIL, DEFAUTS DE VISIONS.

Activité expérimentale N 3 : MODELISATION DE L ŒIL, DEFAUTS DE VISIONS. THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE CH 1.03 : Modélisation de l'œil, Lentilles. Activité expérimentale N 3 : MODELISATION DE L ŒIL, DEFAUTS DE VISIONS. Notion contenu - Etudier la vision d un œil normal.

Plus en détail

Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique

Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique Questions pour réfléchir chap. 26 Q3. Expliquez pourquoi la distance focale d une lentille dépend en réalité de la couleur de la lumière

Plus en détail

1 La représentation visuelle

1 La représentation visuelle 1 La représentation visuelle L ŒIL, SYSTÈME OPTIQUE ET FORMATION DES IMAGES (PHYSIQUE-CHIMIE) L œil, organe des sens détecte les variations des stimuli externes comme les variations de la lumière et transmet

Plus en détail

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP. Section : mathématiques-sciences physiques

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP. Section : mathématiques-sciences physiques CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP Section : mathématiques-sciences physiques Leçon en sciences portant sur les programmes de lycée professionnel Ministère de l Education nationale > www.education.gouv.fr

Plus en détail

Une lentille est un milieu homogène, isotrope (gr. isos, égal, et tropos, direction) et transparent dont au moins l une des faces n est pas plane.

Une lentille est un milieu homogène, isotrope (gr. isos, égal, et tropos, direction) et transparent dont au moins l une des faces n est pas plane. Une lentille est un milieu homogène, isotrope (gr. isos, égal, et tropos, direction) et transparent dont au moins l une des faces n est pas plane. Selon la forme de ses faces d'entrée et de sortie, une

Plus en détail

LES LENTILLES MINCES

LES LENTILLES MINCES LES LENTILLES MINCES I. GÉNÉRALITÉS Une lentille est un milieu transparent, homogène et isotrope limité par deux dioptres sphériques ou un dioptre sphérique et un dioptre plan. n distingue deux types de

Plus en détail

Optique : applications Introduction

Optique : applications Introduction Optique : applications Introduction I. Introduction Au premier semestre nous avons abordés l'optique géométrique, nous avons vu les lois de Snell Descartes qui décrivent comment la lumière est réfléchie

Plus en détail

OA = 1 f. OA = 1 f Relation de grandissement : γ = A B OA. AB = OA

OA = 1 f. OA = 1 f Relation de grandissement : γ = A B OA. AB = OA Lentille f = 0 cm Lentille f = 20 cm 5,0 20,0 25,0 30,0 25,0 30,0 35,0 40,0 (cm ) 0,0667 0,0500 0,0400 0,0333 (cm ) 0,0400 0,0333 0,0286 0,0250 30,0 20,0 6,7 5,0 00,0 60,0 47,0 40,0 (cm ) 0,0333 0,0500

Plus en détail

obs.4 Un modèle pour l œil exercices

obs.4 Un modèle pour l œil exercices obs.4 Un modèle pour l œil eercices Savoir son cours Mots manquants Les rayons de lumière en provenance d un objet pénètrent dans l œil, traversent plusieurs milieu transparents et forment l image de l

Plus en détail

Guide de l utilisateur pour le site de magasinage en ligne de lunettes de prescription

Guide de l utilisateur pour le site de magasinage en ligne de lunettes de prescription Guide de l utilisateur pour le site de magasinage en ligne de lunettes de prescription Version 2.0 janvier 2014 2 Table des matières 1. Ouverture de session 2. Commande de lunettes de prescription a. Choix

Plus en détail

Les défauts de la vision

Les défauts de la vision Les défauts de la vision 1 3 2 EN CLASSE Fovéa Rétine Nerf optique Tache aveugle Corps vitré Cristallin Cornée Pupille Iris Nez Globe oculaire gauche vu de dessus L œil est un organe du corps humain qui

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 1. Œil, lentilles minces et images. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 1. Œil, lentilles minces et images. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono!. Mots manquants a. transparents ; rétine b. le centre optique c. à l'axe optique d. le foyer objet e. OF ' f. l'ensemble des milieux transparents; la

Plus en détail

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 2 : L œil et ses défauts

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 2 : L œil et ses défauts 1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 2 : L œil et ses défauts Cours I. Modélisation d un œil : 1. Schéma de l œil et vision : L œil est un récepteur de lumière sensible aux radiations lumineuses

Plus en détail

OBS.2 UN MODÈLE POUR L ŒIL exercices

OBS.2 UN MODÈLE POUR L ŒIL exercices OBS.2 UN MODÈLE POUR L ŒIL eercices SAVOIR SON COURS ❶ Mots manquants Les rayons de lumière en provenance d un objet pénètrent dans l œil, traversent plusieurs milieu transparents et forment l image de

Plus en détail

TP de physique. Banc d optique. Réf : 202 917. Français p 1. Version : 3112

TP de physique. Banc d optique. Réf : 202 917. Français p 1. Version : 3112 Français p 1 Version : 3112 Sommaire 1. Introduction 1 2. Composition 1 2.1 Exemples de manipulation 1 2.1.1 TP : Mesure de la distance focale d une lentille convergente 1 2.1.2 TP : Dispersion de la lumière

Plus en détail

Couleur, vision et image

Couleur, vision et image 2 novembre 2012 Couleur, vision et image Table des matières 1 Œil réel et œil réduit 2 2 Lentille mince convergente 2 3 Grandeurs caractéristiques d une lentille convergente 2 4 Construction de l image

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa annuel - Chapitre 19 : Partie 2 - Lentilles et instruments d optique 1. Conditions de Gauss : système optique : il est défini

Plus en détail

Thème 1 : La représentation visuelle

Thème 1 : La représentation visuelle Thème 1 : La représentation visuelle Chapitre 1 : l œil et la vision Page 2 : DOC1/ «L œil, système optique» Page 4 : DOC2 / «Les lentilles minces convergentes» Page 6 : DOC3 / «Les défauts de l œil» Page

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 185 15 décembre 2008. S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 185 15 décembre 2008. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2499 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 185 15 décembre 2008 S o m m a i r e Amendement de la convention conclue

Plus en détail

PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES LENTILLES» DOCUMENT PRÉPARÉ PAR LYNE DESRANLEAU

PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES LENTILLES» DOCUMENT PRÉPARÉ PAR LYNE DESRANLEAU Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES LENTILLES» QUESTIONNAIRE (Ne

Plus en détail

Module 1, chapitre 4 : LES LENTILLES

Module 1, chapitre 4 : LES LENTILLES Module 1, chapitre 4 : LES LENTILLES Nom : 4.1 Les différents types de lentilles Laboratoire: Les types de lentilles But : Découvrir les caractéristiques principales de divers types de lentilles. Matériel

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE SPÉ MP I STIGMATISME DES SYSTEMES CATADIOPTRIQUES: 1 ) Cas du miroir parabolique

OPTIQUE GEOMETRIQUE SPÉ MP I STIGMATISME DES SYSTEMES CATADIOPTRIQUES: 1 ) Cas du miroir parabolique I STIGMATISME DES SYSTEMES CATADIOPTRIQUES: 1 ) Cas du miroir parabolique n est plus sur l axe, il n y a plus très denses au voisinage d une courbe Pour un point à distance finie, il n y a plus stigmatisme:

Plus en détail

TROUBLES DE LA REFRACTION

TROUBLES DE LA REFRACTION TROUBLES DE LA REFRACTION DR DEGDEG LAZHAR Rappels Dioptre = surface séparant 2 milieux transparents d indices différents Œil = succession de dioptres sphériques Dioptre cornéen 40 D Dioptre cristallinien

Plus en détail

CONGRES PRESBYTIE STRASBOURG SOFITEL PLATE FORME L.B.V. 18 MARS 2012 DR S. DERHY WWW.OCULAIRE.FR

CONGRES PRESBYTIE STRASBOURG SOFITEL PLATE FORME L.B.V. 18 MARS 2012 DR S. DERHY WWW.OCULAIRE.FR CONGRES PRESBYTIE STRASBOURG SOFITEL 18 MARS 2012 PLATE FORME L.B.V. DR S. DERHY WWW.OCULAIRE.FR Comprenant : La station de mesures CRS Master ZEISS Le logiciel L.B.V. ZEISS Le laser Excimer Mel 80 Le

Plus en détail

TP1 : L œil, système optique de formation d images PROBLEME : Quelles sont les caractéristiques de l œil et comment fonctionne-t-il?

TP1 : L œil, système optique de formation d images PROBLEME : Quelles sont les caractéristiques de l œil et comment fonctionne-t-il? TP1 : L œil, système optique de formation d images PROBLEME : Quelles sont les caractéristiques de l œil et comment fonctionne-t-il? Activité 6 : Expérience de Mariotte Activité 1 : Etude anatomique de

Plus en détail

Ch.I. L œil et la vision

Ch.I. L œil et la vision SAVOIR FAIRE SAVOIR Classes de 1 ère L et ES Thème 1 : Représentation visuelle Ch.I. L œil et la vision Grille d auto-évaluation des compétences Acquis En cours Non acquis S 1 : Connaître les conditions

Plus en détail

Chapitre II: lentilles

Chapitre II: lentilles Chapitre II: lentilles II.1) Système optique idéal II.2) Les lentilles et les miroirs II.1) Système optique idéal Surface d onde (1) Surface d onde S: Tous les points de S sont en phase Dans ce cas, S

Plus en détail

Information générale de la Société Française d'ophtalmologie

Information générale de la Société Française d'ophtalmologie 1 Information générale de la Société Française d'ophtalmologie La chirurgie réfractive a pour but de corriger les anomalies de vision optique, de façon à améliorer l acuité visuelle sans correction et

Plus en détail

Dictionnaire des données significatives du message AMCREQ (message en provenance de l'opticien)

Dictionnaire des données significatives du message AMCREQ (message en provenance de l'opticien) Dictionnaire des données significatives du message AMCREQ (message en provenance de l'opticien) Version v1.1 (anciennement V30) Entête #REQ 194 O de demande OPTOAMC / A 1 Codification 1: Demande de cotation

Plus en détail

CHAPITRE. L œil et les instruments optiques CORRIGÉ DES EXERCICES

CHAPITRE. L œil et les instruments optiques CORRIGÉ DES EXERCICES CHAPITRE L œil et les instruments optiques CORRIGÉ DES EXERCICES . L œil humain Exercices SECTION.. Quels renseignements l œil envoie-t-il au cerveau? L œil renseigne le cerveau sur la orme, la couleur,

Plus en détail

Les amétropies oculaires: description et correction

Les amétropies oculaires: description et correction Les amétropies oculaires: description et correction Dr K CHATTI, 2010 Pré requis Notions de dioptriques géométriques anatomie-histologie de l'œil Population Cible Étudiants du premier cycle des études

Plus en détail

Contrôle qualité et traçabilité

Contrôle qualité et traçabilité smartview Contrôle qualité et traçabilité Contrôle qualité par vision artificielle - Traçabilité sous extended Status Lens Quality Notre processus de production totalement automatisé sous contrôle «XStatus»

Plus en détail

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée L'oeil La lumière et l'oeil La lumière entre dans l'oeil à travers la pupille, une ouverture foncée au centre de l'oeil. L'iris, l'anneau coloré qui entoure la pupille est un ensemble de muscles qui contrôle

Plus en détail

A.R. 30.9.2012 En vigueur 1.12.2012 M.B. 15.10.2012

A.R. 30.9.2012 En vigueur 1.12.2012 M.B. 15.10.2012 A.R. 30.9.2012 En vigueur 1.12.2012 M.B. 15.10.2012 Modifier Insérer Enlever Article 30 DES OPTICIENS L article 30 est remplacé par l article 30 repris en annexe de l A.R. 30.9.2012 (en vigueur 1.12.2012)

Plus en détail

Lentilles. Lentilles. Lentilles. à remplacement mensuel. avec protection UV. Laboratoire de Contactologie

Lentilles. Lentilles. Lentilles. à remplacement mensuel. avec protection UV. Laboratoire de Contactologie 86 LABORATOIRES 2M CONTACT CLARA 70 lentille souple à renouvellement : Filcon A4 MMA / VP Hydrophilie : 73 % Dk : 36 : 0,12 : : 14,30 mm Stabilisation : avec protection UV : Moulage : Face avant tricourbe

Plus en détail

Programme développé dans les écoles avec le soutien de Optic 2ooo et le concours de Centres Départementaux de Documentation Pédagogique, de Comités d

Programme développé dans les écoles avec le soutien de Optic 2ooo et le concours de Centres Départementaux de Documentation Pédagogique, de Comités d P R O G R A M M E P É D A G O G I Q U E Programme développé dans les écoles avec le soutien de Optic 2ooo et le concours de Centres Départementaux de Documentation Pédagogique, de Comités d Education pour

Plus en détail

L œil réduit. Du point de vue optique l œil peut être considéré comme composé de trois parties :

L œil réduit. Du point de vue optique l œil peut être considéré comme composé de trois parties : L œil réduit OBJECTIF PRINCIPAL : Décrire le principe de l œil réduit. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES : Décrire l œil comme un appareil optique Décrire la caractéristique d un œil simplifié 1. Le modèle de l œil

Plus en détail