Les bases de l optique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les bases de l optique"

Transcription

1 Vision to Educate Les 10 pages essentielles Edition 2014

2 Introduction Edito Si résumer le métier d opticien dans un livret de 12 pages n est pas possible, nous avons essayé dans ce document d apporter assez d éléments pour permettre la formation de collaborateurs dans un magasin. La philosophie d un tel document est de vous apporter un support toujours plus concret que des explications orales et de rester une référence en magasin. Il n a pas par contre pour vocation d assurer seul la formation. Le métier d opticien est à multiples facettes, à la fois technicien, acteur paramédical et commerçant. Il doit toujours se rappeler que sa mission est de permettre à ses clients de bien voir en leur apportant une réponse adaptée à leurs besoins et du confort. Sommaire 1. Notions fondamentales 2. Anatomie de l œil 3. Amétropies 4. Verre unifocal et centrage 5. Organique vs Minéral 6. Sphérique vs asphérique Traitements 6. Photochromisme et teintes 7. Comment amincir un verre? 8. Compensation de la presbytie 9. Le verre progressif 10. Les règles d adaptation

3 1. Notions fondamentales Système convergent vs système divergent Sens de propagation de la lumière Sens de propagation de la lumière Verres Convergents concave convexe Verres Divergents concave La dioptrie (δ ou dt) est l unité de mesure de la puissance d un verre. Un verre peut avoir une puissance positive (verres convergents) ou une puissance négative (verres divergents). Un verre d une puissance de +1,00 signifie qu il fait converger des rayons provenant de l infini à 1m derrière la lentille (si la puissance était de +2,00 dt, cela signifierait qu il ferait converger les rayons à 50 cm). +1,00 d 1 mètre F

4 2. Anatomie de l oeil Cequel onpeutvoir. L oeilestun globe de 24 mm d e diamètre L oeilestun systèmeoptiqueconvergent d une puissance de plus de 60 dioptries. Pupille Cequel onne voitpas. Iris Pupille Cornée Iris Cornée Sclère Retine Macula Cristallin Pupille entrée de la lumière Iris-partie colorée de l oeil, il fonctionne comme un diaphragme Cornée-partie bombée transparente qui recouvre l iris. C est une lentille convergente( d environ +40 dt). Sclère-partie blanche protectrice qui donne la forme à l oeil. Retine-tissu nerveux sensible à la lumière qui couvre la face interne du globe. Macula- zone de la rétine qui procure la vision la plus fine. Quand vous lisez ce document, vous l utilsez. Elle est environ de la taille de ce o. Cristallin-C est la lentille située derrière l iris. Elle a une puissance approximative de + 20 dt. Sclère

5 3. Ametropies Verre concave Verre convexe Verre astigmate R R Verre sphérique R r Verre torique

6 4. Verre unifocal et centrage L essentiel Verre unifocal = verre avec une seule puissance La puissance: elle dépend de quoi? S n Le verre torique: la transposition +1, ,00 R C D = puissance (dioptrie) n = indice de réfraction R = rayon de courbure SC (m) (-2,50) (+2,50) D = +1,50 n - 1 R 30-1,00 Elle varie en fonction de l indice du verre du rayon de courbure Verre ayant une puissance de -1,00 à 30 et +1,50 à 120 Ecriture en cylindre positif ,00 (+2,50) 30 Ecriture en cylindre négatif +1,50 (-2,50) 120 sphère cylindre axe Le centrage Boxing vs datum B B A A Mesure des ½ écarts pupillaires Opticien D D Pd Pd h h Réglages de la distance VL, VI, VP Réglages des réticules OD et OG Système DATUM Norme traditionnelle Mesure de la hauteur au réglet Système BOXING Norme du fabriquant de verres. Norme par défaut sur les meuleuses automatiques.

7 5. Organique vs mineral Minéral Organique En organique: Nom Indice Aptitudeau perçage AR obligatoire ORMA 1,5 ORMEX 1,56 AIRWEAR (polycarbonate) 1,59 Conseillé ORMIX 1,6 Conseillé STYLIS 1,67 Oui LINEIS 1,74 Oui En minéral: Aujourd hui un verre organique traité Crizal Forte est aussi résistant qu un verre minéral anti reflet. Le polycarbonate, le verre ultra résistant aux chocs. Nom Indice Aptitudeau perçage STIGMAL 15 1,5 AR obligatoire STIGMAL 16 1,6 Conseillé STIGMAL 17 1,7 Oui STIGMAL 18 1,8 Oui STIGMAL 19 1,9 Oui

8 6. Verres aspheriques Traitements Un design avant tout optiquement meilleur. Faire un design asphérique a avant tout pour but d apporter une meilleure vision au porteur en lui apportant une puissance perçue quelque soit la direction du regard. Cela signifie donc que la puissance du verre (puissance mesurée) varie en fonction de l excentricité contrairement à un verre sphérique où la puissance mesurée est identique sur toute la surface alors que la puissance perçue varie. Le durci Objectif: Lutter contre les rayures Comment? : dépôt d une couche de vernis nano composite permettant d augmenter la résistance aux rayures du verre organique Un design permettant d avoir un verre plus plat et plus fin. Flèche du verre sphérique Flèche du verre asphérique Verre sphérique Verre asphérique Un centrage spécifique Le porteur penche en arrière afin que le plan des verres soit vertical tout en regardant droit devant: on peut alors mesurer la hauteur de montage. L antireflet Objectif: Lutter contre les reflets parasites, inesthétiques et pénalisants. Comment? : dépôt d une couche de vernis nano composite permettant d augmenter la résistance à la rayure du verre organique Le centre optique du verre doit être 1 mm en dessous la pupille tous les 2 degrés d angle pantoscopique.

9 7. Photochromisme et teintes Le traitement photochromique Objectif: Apporter un confort visuel en apportant un verre se teintant de manière variable en fonction de la luminosité ambiante. Comment? : En intégrant au verre ophtalmique une molécule réagissant aux UV. dans le matériau dans le cas des verres minéraux (attention dans le cas de fortes puissances, le résultat esthétique n est pas bon de part les différences d épaisseur). en déposant une couche spécifique sur la surface dans le cas des verres organiques. A savoir: -Plus la température est basse, plus le traitement réagit. -Fonctionnant avec les UV, le traitement est moins efficace derrière un pare brise de voiture. Les teintes Objectif: Lutter contre l éblouissement Comment? : dépôt d une couche teintée. réduisant la transmission de la lumière visible. Attention: Un verre teinté ne signifie pas une bonne protection solaire, le matériau doit aussi filtrer 100% des UV, si ce n est le cas, la teinte est plus nocive que de rien porter. Le verre polarisant Objectif: Lutter contre l éblouissement et apporter un confort supplémentaire en éliminant la lumière réfléchie sur les surfaces (eau, neige, sable, parebrise ) Comment? : filtre polarisant en sandwich dans le verre (attention au montage nylor)

10 8. Comment amincir un verre? Pré requis: taille et forme du calibre ont un impact majeur Comment cela fonctionne? Matériau (indice) Plus on choisit un matériau à indice élevé et plus à puissance égale le verre sera fin. n=1, D Diam : 65 n=1,6 5,4 mm 4,8 mm Design (asphérique vs sphérique) Diamètre A puissance et matériau égaux, le verre asphérique est plus fin et plus plat que le verre sphérique. Pour les verres convexes, plus on choisit une petite monture et par conséquent un petit diamètre plus le verre sera fin au centre et donc sur les bords. n=1,6 4,6 mm Précalibrage Pour les verres convexes, on peut avoir un résultat optimal en commandant le verre en spécifiant la forme et le centrage, le fournisseur optimise alors au maximum l épaisseur à matériau et design identiques. Verre standard Ø70 Verre Précalibré plan (+2.00) 0 plan (+2.00) 0

11 9. Compensation de la presbytie La presbytie: une perte du pouvoir accommodatif: Avec la correction optimale de VL VP Accommodation insuffisante Image perçue floue VP Accommodation insuffisante Ajout de convexe Image nette sur la rétine Les différentes solutions pour compenser la presbytie: Verres unifocaux Verres dégressifs Verres progressifs VL VI VP Pratique VL VI VP Pratique VL VI VP Pratique Une vision uniquement en vision de près, demandant de les retirer dès que l on souhaite voir au-delà de 50 cm. Un verre vision de près avec une diminution de puissance en haut pour permettre une vision confortable en VI. Un vision nette à toute distance, permettant de les porter en port permanent ou alterné en fonction des besoins.

12 10. Le verre progressif Un verre progressif c est quoi? Un verre conçu pour une position précise devant l œil: C est un verre avec une variation de puissance progressive permettant au presbyte d avoir une vision nette quelle que soit la distance à laquelle il regarde. Vision de loin Vision intermédiaire Vision de près Cette variation de puissance engendre des aberrations, demandant une période d apprentissage. Vertex= 12mm Angle pantoscopique = 8 Angle de galbe = 7 L ajustage de la monture est clé pour se rapprocher au maximum de ses valeurs et apporter une vision optimale. Que signifient les gouachages et les micro-gravures? Pour voir en vision de loin (paysage) regard droit devant si je veux regarder sur les côtés: je tourne la tête si je veux regarder le sol: je penche bien ma tête Pour voir de près ( lire) Regard dans le bas du verre: je garde la tête bien droite et je penche mes yeux Pour voir en vision intermédiaire (ordinateur) j ajuste mon port de tête Le centrage Ecarts pupillaires VL et hauteur pleine pupille (attention boxing vs datum) et bien sûr monture ajustée préalablement.

13 11. Les regles d adaptation Découvrir le client Que portait le porteur? Quels sont ses besoins visuels? Analyser la prescription Le bon choix de monture Prendre les mesures Réaliser le montage La prescription a-t-elle beaucoup changé? L addition correspond elle à son âge? Une monture respectant la vision de loin Une monture ajustable permettant un bon angle pantoscopique (entre 8 et 12 degrés) Ajustage préalable de la monture Mesure des demi écarts pupillaires (pupillomètre) Mesure des hauteurs pupillaires (réglet, attention mesure datum) Boxing ou datum Centrage pleine pupille Rhabillage Livrer l équipement Assurer le suivi de l adaptation Ajustage Vérification du centrage et de la vision Conseiller, expliquer, démontrer Rappeler le client pour connaitre sa satisfaction après quelques semaines

14 Vision to Educate

LA RÉFRACTION OBJECTIFS

LA RÉFRACTION OBJECTIFS CHU Dr Benbadis Constantine le 12/04/2011 Service d Ophtalmologie/Module d ophtalmologie. Dr Z.Berkani-Kitouni :Maître de conférences, Chef de Service. LA RÉFRACTION OBJECTIFS : 1- Savoir définir l œil

Plus en détail

Guide de l utilisateur pour le site de magasinage en ligne de lunettes de prescription

Guide de l utilisateur pour le site de magasinage en ligne de lunettes de prescription Guide de l utilisateur pour le site de magasinage en ligne de lunettes de prescription Version 2.0 janvier 2014 2 Table des matières 1. Ouverture de session 2. Commande de lunettes de prescription a. Choix

Plus en détail

GUIDE D ADAPTATION DES VERRES PROGRESSIFS DE VOS CLIENTS PRESBYTES QUELQUES RÈGLES POUR RÉUSSIR L ÉQUIPEMENT

GUIDE D ADAPTATION DES VERRES PROGRESSIFS DE VOS CLIENTS PRESBYTES QUELQUES RÈGLES POUR RÉUSSIR L ÉQUIPEMENT GUIDE D ADAPTATION DES VERRES PROGRESSIFS QUELQUES RÈGLES POUR RÉUSSIR L ÉQUIPEMENT DE VOS CLIENTS PRESBYTES BIENVENUE Nous sommes heureux de vous présenter ce guide qui rassemble les règles essentielles

Plus en détail

SESSION 2013 MPP2008! PHYSIQUE 2. Durée : 4 heures!

SESSION 2013 MPP2008! PHYSIQUE 2. Durée : 4 heures! SESSION 2013 MPP2008 EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE MP " PHYSIQUE 2 Durée : 4 heures " N.B. : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction.

Plus en détail

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée L'oeil La lumière et l'oeil La lumière entre dans l'oeil à travers la pupille, une ouverture foncée au centre de l'oeil. L'iris, l'anneau coloré qui entoure la pupille est un ensemble de muscles qui contrôle

Plus en détail

Guide d adaptation. Rose K2 XL. Kératocône. Dégénérescence pellucide marginale. Post Greffe. Post Chirurgie. Lentille Semi-sclérale

Guide d adaptation. Rose K2 XL. Kératocône. Dégénérescence pellucide marginale. Post Greffe. Post Chirurgie. Lentille Semi-sclérale Guide d adaptation Rose K2 XL Lentille Semi-sclérale TM Kératocône Dégénérescence pellucide marginale Post Greffe Post Chirurgie 1 LENTILLE SEMI-SCLÉRALE ROSE K2 XL INDICATIONS 1 ères indications : kératocône,

Plus en détail

Site Professionnel Opticiens : http://espaceprofessionnel.apgis.com

Site Professionnel Opticiens : http://espaceprofessionnel.apgis.com apgis Institution de prév oyance 12 rue Massue 94684 Vincennes cedex Site Professionnel Opticiens : http://espaceprofessionnel.apgis.com QUELQUES EXPLICATIONS Institution de Prévoyance agréée par le Ministère

Plus en détail

Item 83 (item 287) : Réfraction et anomalies de la réfraction Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)

Item 83 (item 287) : Réfraction et anomalies de la réfraction Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) Item 83 (item 287) : Réfraction et anomalies de la réfraction Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) 2013 1 Table des matières 1. Principales définitions... 3 2. Accomodation... 5

Plus en détail

Commercial. Croissance. Technique

Commercial. Croissance. Technique ICO Association sous loi de 1901 à but non lucratif forme au métier d Opticien depuis 1917 Formation professionnelle continue ICO-CMO 2013-2014 à savoir Depuis le 1er janvier 2013, la formation annuelle

Plus en détail

Essilor invente. Les 1 ers verres spécialement conçus pour la vie connectée.

Essilor invente. Les 1 ers verres spécialement conçus pour la vie connectée. Dossier de presse Essilor invente ESSILOR EYEZEN Les 1 ers verres spécialement conçus pour la vie connectée. contact presse : Stéphanie Lacaille LD : 01 53 00 73 67 Port : 06 21 66 60 50 stephanie.lacaille@agencebabel.com

Plus en détail

Prise En Charge (PEC) Carte Blanche

Prise En Charge (PEC) Carte Blanche Prise En Charge (PEC) Carte Blanche MANUEL UTIILIISATEUR A L USAGE DES OPTIICIIENS : GUIIDE PRATIIQUE OPTOAMC Site : www.carteblanchepartenaires-pec.fr Fax : 01.42.46.59.50 Email : opticien-conseil@carteblanchepartenaires.fr

Plus en détail

OUVREZ L OEIL. Cette fiche propose de mieux connaître le fonctionnement de l oeil, différents problèmes de vision et les correctifs à apporter.

OUVREZ L OEIL. Cette fiche propose de mieux connaître le fonctionnement de l oeil, différents problèmes de vision et les correctifs à apporter. OUVREZ L OEIL Cette fiche propose de mieux connaître le fonctionnement de l oeil, différents problèmes de vision et les correctifs à apporter. Thème : l optique Âges : 8 à 13 ans (à adapter pour les 5

Plus en détail

LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE. Comment se déroule la chirurgie de la cataracte?

LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE. Comment se déroule la chirurgie de la cataracte? LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE Comment se déroule la chirurgie de la cataracte? Une intervention de routine En France, plus de 500 000 chirurgies de la cataracte sont réalisées chaque année. L intervention

Plus en détail

Guide d utilisateur pour la plateforme de commande

Guide d utilisateur pour la plateforme de commande Guide d utilisateur pour la plateforme de commande Sommaire I. Saisie générale d une commande verres II. Saisie d une commande verres de stock III. Saisie d une commande verres de prescription IV. Cas

Plus en détail

L ŒIL, ACCOMMODATION, DEFAUTS ET CORRECTION

L ŒIL, ACCOMMODATION, DEFAUTS ET CORRECTION THEME : REPRESENTATION VISUELLE Sous-thème : De l œil au cerveau CHAPITRE 2 L ŒIL, ACCOMMODATION, DEFAUTS ET CORRECTION I. LE MODELE DE L ŒIL OU ŒIL REDUIT (Rappel) Pour le physicien, l œil est constitué

Plus en détail

Binova Ultimate 1day. lentille souple jetable journalière

Binova Ultimate 1day. lentille souple jetable journalière Binova Ultimate Binova Ultimate Multifocal Binova Ultimate 1day Binova Ultimate 1day Toric lentille souple jetable journalière lentille souple jetable journalière (A et B 8% 0, MPa (A et B 8% 0, MPa Zone

Plus en détail

Bien voir pour bien conduire

Bien voir pour bien conduire Bien voir pour bien conduire Bien voir pour sa sécurité Que signifie avoir une bonne vue? Voir bien donne plus d assurance sur la route. Diverses études récentes prouvent qu une bonne vue et une perception

Plus en détail

Item 287 : Réfraction et anomalies de la réfraction

Item 287 : Réfraction et anomalies de la réfraction Item 287 : Réfraction et anomalies de la réfraction Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 I Les principales définitions... 3 II Accomodation...6 III Anomalies de la réfraction...7

Plus en détail

Chirurgie oculaire au laser Excimer

Chirurgie oculaire au laser Excimer Chirurgie oculaire au laser Excimer Ce document préparé par L'Hôpital d'ottawa présente des renseignements généraux. Il ne vise pas à remplacer les conseils d'un professionnel de la santé qualifié. Consultez

Plus en détail

Clémence MAZEAU Solen RABANY Liliane ROUILLON. 1 ère SA

Clémence MAZEAU Solen RABANY Liliane ROUILLON. 1 ère SA Correction des différents défauts de vision Comment corriger les principaux défauts de l œil? Clémence MAZEAU Solen RABANY Liliane ROUILLON 1 ère SA 1 Correction des différents défauts de vision Comment

Plus en détail

Université Bordeaux 1 MIS 103 OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE

Université Bordeaux 1 MIS 103 OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE Université Bordeaux 1 MIS 103 OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE Année 2006 2007 Table des matières 1 Les grands principes de l optique géométrique 1 1 Principe de Fermat............................... 1 2 Rayons lumineux.

Plus en détail

Activité scientifique et recherche :

Activité scientifique et recherche : L INSTITUT DE L ŒIL Notre Mission: L Institut de l Œil de Montréal a pour mission d offrir à chaque patient, une évaluation individuelle de l état de santé de ses yeux, qui tient compte de l ensemble de

Plus en détail

EST-CE UN RÊVE DE POUVOIR BIEN VOIR SANS LUNETTES OU VERRES DE CONTACT? Pas du tout!

EST-CE UN RÊVE DE POUVOIR BIEN VOIR SANS LUNETTES OU VERRES DE CONTACT? Pas du tout! EST-CE UN RÊVE DE POUVOIR BIEN VOIR SANS LUNETTES OU VERRES DE CONTACT? Pas du tout! Grâce à nos techniques avant-gardistes, des milliers de gens sont en mesure d oublier, à jamais, qu ils ont déjà eu

Plus en détail

L'oeil myope L'oeil myope projette l'image nette en avant de la rétine et nécessite une correction.

L'oeil myope L'oeil myope projette l'image nette en avant de la rétine et nécessite une correction. brochure.indd 1 22/01/2010 15:13:04 brochure.indd 2 22/01/2010 15:13:27 brochure.indd 3 LA MYOPIE Si vous voyez trouble de loin et net de près, alors vous êtes probablement myope. Rétine QU EST CE QUE

Plus en détail

Heig-vd. Schneeberger Patrick. L œil et ses

Heig-vd. Schneeberger Patrick. L œil et ses 2009 Heig-vd Schneeberger Patrick L œil et ses es défauts 1 Table des matières L œil... 3 Le fonctionnement de l œil humain... 3 Les défauts de l œil... 4 La myopie et l hypermétropie... 4 L'astigmatisme...

Plus en détail

L'ORDINATEUR ET LA VUE

L'ORDINATEUR ET LA VUE 45 L'ORDINATEUR ET LA VUE On parle beaucoup des troubles liés au travail devant écran d'ordinateur. Qu'en est-il des recherches dans ce domaine? On peut dire que les problèmes de la vision sur écran en

Plus en détail

TP vélocimétrie. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser

TP vélocimétrie. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser TP vélocimétrie Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité ATTENTION : le faisceau du Hélium-Néon utilisé dans cette salle est puissant (supérieur à 15 mw). Il est dangereux et peuvent provoquer des

Plus en détail

LE NOUVEAU CONVENTIONNEMENT EN LIGNE DU RESEAU OPTIQUE KALIVIA / 2013

LE NOUVEAU CONVENTIONNEMENT EN LIGNE DU RESEAU OPTIQUE KALIVIA / 2013 LE NOUVEAU CONVENTIONNEMENT EN LIGNE DU RESEAU OPTIQUE KALIVIA / 2013 En préambule, petit rappel sur le réseau optique KALIVIA : Représentera au 1 er janvier 2013 = 6 600 000 assurés et ayants droit. Ses

Plus en détail

REVUE DES IMPLANTS INTRA-OCULAIRES

REVUE DES IMPLANTS INTRA-OCULAIRES REVUE DES IMPLANTS INTRA-OCULAIRES Maryline JEHL-RAVE CHU de BESANCON Implants intra-oculaires (IIO) Définition : DMS destinés à être implantés à l intérieur du globe oculaire par voie chirurgicale Le

Plus en détail

Le Laser Blended Vision

Le Laser Blended Vision Zoom sur La chirurgie de la presbytie avec le logiciel Laser Blended Vision (LBV) Principe, mode d emploi et résultats n Dans la pratique de la chirurgie réfractive, le traitement de la presbytie représente

Plus en détail

Document 3 : QUESTIONS :

Document 3 : QUESTIONS : Ex 1 : Nouvelle Calédonie 2012 Document 1 : Une opération ordinaire Nathalie a 28 ans. Elle est myope. Rien de bien méchant, le défaut est évalué à 3 dioptries à droite et 4 à gauche. Mais cela suffit

Plus en détail

Le traitement des yeux par laser : Pour mieux voir tout simplement

Le traitement des yeux par laser : Pour mieux voir tout simplement Le traitement des yeux par laser : Pour mieux voir tout simplement Vision Clinic : Une compétence à tous les niveaux Depuis toujours, bien voir est un besoin fondamental de l homme. Avoir une meilleure

Plus en détail

TP fibres optiques. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser. Précautions à prendre

TP fibres optiques. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser. Précautions à prendre TP fibres optiques Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité laser ATTENTION : la diode laser à 810 nm est puissante (50 mw). Pour des raisons de sécurité et de sauvegarde de la santé des yeux, vous

Plus en détail

Cher adhérent, chère adhérente,

Cher adhérent, chère adhérente, Services proposés par Cher adhérent, chère adhérente, Votre carte d adhérent à la Mutuelle des Pays de Vilaine comporte la mention : «Tiers Payant limité aux Professionnels agréés Santéclair et aux centres

Plus en détail

Troubles de la réfraction. Définition. Epidémiologie

Troubles de la réfraction. Définition. Epidémiologie Troubles de la réfraction Troubles de la réfraction Définition Pour nous permettre une vision nette, les rayons lumineux provenant des objets vers lesquels nous orientons notre regard traversent successivement

Plus en détail

Faites l expérience d une meilleure vision

Faites l expérience d une meilleure vision Faites l expérience d une meilleure vision IRIS est le plus grand réseau d optométristes, d opticiens et d ophtalmologistes au Canada répartis dans 160 boutiques et cliniques. Chaque professionnel IRIS

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE POLYCOPIE DE COURS

OPTIQUE GEOMETRIQUE POLYCOPIE DE COURS OPTIQUE GEOMETRIQUE POLYCOPIE DE COURS PR. MUSTAPHA ABARKAN EDITION 014-015 Université Sidi Mohamed Ben Abdallah de Fès - Faculté Polydisciplinaire de Taza Département Mathématiques, Physique et Informatique

Plus en détail

Introduction. L ophtalmologie à l ECN

Introduction. L ophtalmologie à l ECN Introduction. L ophtalmologie à l ECN Statistiques ECN Depuis 2004, il n y a eu que 3 années «sans ophtalmologie» à l ECN. Toutes les autres années la spécialité était présente, soit sous forme de question

Plus en détail

ET LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE? Dr Bijan Farpour novembre 2009

ET LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE? Dr Bijan Farpour novembre 2009 ET LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE? Dr Bijan Farpour novembre 2009 Chirurgie Réfractive Correction de: Myopie Hypermétropie Astigmatisme Historique J. Barraquer : le kératomleusis années 50 en Colombie Historique

Plus en détail

OPTIQUE, EXPLOITEZ VOTRE RÉSEAU AU MAXIMUM!

OPTIQUE, EXPLOITEZ VOTRE RÉSEAU AU MAXIMUM! OPTIQUE, EXPLOITEZ VOTRE RÉSEAU AU MAXIMUM! Vous devez changer vos lunettes ou vos lentilles? Pensez à utiliser le réseau des opticiens Carte Blanche, il vous permet de bénéficier de nombreux avantages

Plus en détail

La Catarate. Définition. Epidémiologie

La Catarate. Définition. Epidémiologie La Catarate La Catarate Définition La cataracte est une affection se traduisant par une opacification du cristallin de l œil, qui est normalement transparent. Elle peut toucher la totalité du cristallin

Plus en détail

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision.

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7.1 Pour la myopie (mauvaise vue de loin) : Test de vision de loin Sur le mur d un pièce, fixez l illustration ci-dessous que vous

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE. 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE?...p 6

INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE. 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE?...p 6 INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE 1. L ŒIL ET LES DIFFERENTS DEFAUTS VISUELS....p 2-5 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE?...p 6 3. EXAMEN PRE OPERATOIRE... p 6 4. L

Plus en détail

Maladies et Grands Syndromes - Trouble de la réfraction (287) Professeur Bernard Ridings Docteur Olivier Forzano Mai 2005

Maladies et Grands Syndromes - Trouble de la réfraction (287) Professeur Bernard Ridings Docteur Olivier Forzano Mai 2005 Maladies et Grands Syndromes - Trouble de la réfraction (287) Professeur Bernard Ridings Docteur Olivier Forzano Mai 2005 1. Introduction L œil est l organe récepteur de la vision. Toutes ses structures

Plus en détail

LA CHIRURGIE DES YEUX AU LASER

LA CHIRURGIE DES YEUX AU LASER LA CHIRURGIE DES YEUX AU LASER Une vie sans lunettes ou lentilles de contact Voir, c est la vie, chaque jour, chaque instant. Voir, c est la liberté. Si les lunettes ou les lentilles de contact, que vous

Plus en détail

On appelle organes des sens : les yeux, les oreilles, les fosses nasales, la langue, la peau.

On appelle organes des sens : les yeux, les oreilles, les fosses nasales, la langue, la peau. Vue, ouïe, odorat, toucher et goût sont les 5 sens qui renseignent le cerveau sur ce qui se passe à l extérieur du corps. Les organes sensoriels renferment une multitude de cellules nerveuses motrices.

Plus en détail

Guardian Clarity Verre antireflet

Guardian Clarity Verre antireflet Guardian Clarity Verre antireflet Contrairement au verre ordinaire, Guardian Clarity offre une vision optimale des matériaux et des objets exposés. DANS UN MONDE TOUJOURS PLUS DOMINÉ PAR L IMAGE, UNE VISION

Plus en détail

Coup d oeil sur la chirurgie réfractive

Coup d oeil sur la chirurgie réfractive Coup d oeil sur la chirurgie réfractive Dr Jean-Pierre Chartrand, MD Q et R La chirurgie réfractive au laser excimer pratiquée par les ophtalmologues est l une des deux procédures chirurgicales les plus

Plus en détail

RDP : Voir ou conduire

RDP : Voir ou conduire 1S Thème : Observer RDP : Voir ou conduire DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Objectif Compétences exigibles du B.O. Initier les élèves de première S à la démarche de résolution de problème telle

Plus en détail

Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada

Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada Introduction Un certain nombre de services de santé pour les yeux qu offrent des médecins ne sont pas considérés médicalement

Plus en détail

Laser Assisted In-Situ Keratomileusis (LASIK)

Laser Assisted In-Situ Keratomileusis (LASIK) Laser Assisted In-Situ Keratomileusis (LASIK) Note importante pour le patient : L utilisation de ces méthodes médicales ou chirurgicales requiert une discussion attentive avec un médecin qualifié. Cette

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2010 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2010 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2010 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L Durée de l épreuve : 1h 30 Coefficient : 2 Ce sujet comporte 9 pages numérotées de 1/9 à 9/9 Ce sujet comporte page 5/9 une ANNEXE à

Plus en détail

SANTÉ DES YEUX 8 MYTHES ET RÉALITÉS SUR LA SANTÉ OCULAIRE

SANTÉ DES YEUX 8 MYTHES ET RÉALITÉS SUR LA SANTÉ OCULAIRE DES YEUX 8 MYTHES ET RÉALITÉS SUR LA OCULAIRE Encore aujourd hui il existe de nombreuses fausses croyances sur la santé des yeux. Il n est donc pas toujours facile de départager le vrai du faux. Testez

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel. Microtechniques. Session 2012 DOSSIER TECHNIQUE (DT)

Baccalauréat Professionnel. Microtechniques. Session 2012 DOSSIER TECHNIQUE (DT) Baccalauréat Professionnel Microtechniques Session 2012 E2 - EPREUVE DE TECHNOLOGIE Préparation d une intervention microtechnique DOSSIER TECHNIQUE (DT) Session : 2012 Dossier Technique Page 1 sur 8 A

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE 1. INTRODUCTION 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE?

INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE 1. INTRODUCTION 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE? INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE 1. INTRODUCTION 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE? 3. LES OPERATIONS DE CHIRURGIE REFRACTIVE 4. RISQUES COMMUNS A TOUTES LES TECHNIQUES

Plus en détail

1S9 Balances des blancs

1S9 Balances des blancs FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S9 Balances des blancs Type d'activité Étude documentaire Notions et contenus Compétences attendues Couleurs des corps chauffés. Loi de Wien. Synthèse additive.

Plus en détail

Complémentaire Santé Entreprise UNANIME. Mise en place facile. Coûts maîtrisés. Frais réels en optique CONTRAT RESPONSABLE

Complémentaire Santé Entreprise UNANIME. Mise en place facile. Coûts maîtrisés. Frais réels en optique CONTRAT RESPONSABLE Complémentaire Santé Entreprise UNANIME Mise en place facile Coûts maîtrisés Frais réels en optique CONTRAT RESPONSABLE Financement minimum du régime socle Un contrat simple à mettre en place Choisissez

Plus en détail

QFA31... Sondes d'ambiance. Building Technologies HVAC Products. Symaro. pour température et humidité relative

QFA31... Sondes d'ambiance. Building Technologies HVAC Products. Symaro. pour température et humidité relative 1 858 1858P01 1858P02 Symaro Sondes d'ambiance pour température et humidité relative QFA31... Alimentation 24 V~ ou 13,5...3 Signal de sortie 0...10 V / 4 20 ma pour humidité relative et température Très

Plus en détail

La chirurgie réfractive de l œil. Corriger les défauts visuels grâce au laser

La chirurgie réfractive de l œil. Corriger les défauts visuels grâce au laser La chirurgie réfractive de l œil Corriger les défauts visuels grâce au laser Introduction Pour que notre système visuel puisse capter et interpréter ce que nous regardons, les images doivent se réfléchir

Plus en détail

Assurance santé. Pour assurer l essentiel, nous faisons confiance au spécialiste! Swiss santé. Les formules fondamentales

Assurance santé. Pour assurer l essentiel, nous faisons confiance au spécialiste! Swiss santé. Les formules fondamentales Assurance santé Pour assurer l essentiel, nous faisons confiance au spécialiste! Swiss santé Les formules fondamentales Hospitalisation, soins et interventions dentaires, ou encore remplacement de lunettes

Plus en détail

Chapitre 2 : étude sommaire de quelques instruments d optique 1 Grandeurs caractéristiques des instruments d optique Grossissement

Chapitre 2 : étude sommaire de quelques instruments d optique 1 Grandeurs caractéristiques des instruments d optique Grossissement Chapitre 2 : étude sommaire de quelques instruments d optique 1 Grandeurs caractéristiques des instruments d optique Grossissement Puissance Pouvoir de résolution ou pouvoir séparateur Champ 2 l œil comme

Plus en détail

Chapitre 2 : Chirurgies réfractives

Chapitre 2 : Chirurgies réfractives Chapitre 2 : Chirurgies réfractives 1. Techniques d examen... 2 1.1 Aberrométrie (voir chapitre cornée)... 2 1.2. Topographie cornéenne (voir chapitre cornée)... 2 2. Chirurgies incisionnelles... 2 3.1.

Plus en détail

La correction de la myopie grâce au laser

La correction de la myopie grâce au laser La correction de la myopie grâce au laser Au fil du temps, les gens atteints de myopie en ont assez de devoir porter des lunettes ou des lentilles cornéennes qui les empêchent de profiter de leurs activités

Plus en détail

Cours de physique 2C2 - LRSL

Cours de physique 2C2 - LRSL Cours de physique 2C2 - LRSL 2013 2014 Table des matières 1 Optique géométrique 6 1.1 Propagation de la lumière........................... 6 1.1.1 L œil et les objets lumineux...................... 6 1.1.2

Plus en détail

Lunettes et Maquillage TECHNIQUE MAQUILLAGE

Lunettes et Maquillage TECHNIQUE MAQUILLAGE TECHNIQUE MAQUILLAGE 20 Lunettes et Maquillage Comment se maquiller quand on porte des lunettes ou des lentilles? Quelle monture privilégier en fonction de sa forme de visage? Quelles couleurs choisir?

Plus en détail

entilles e contact Corrections visuelles possibles

entilles e contact Corrections visuelles possibles entilles e contact Corrections visuelles possibles Les lentilles de contact ouvrent les yeux d un public de plus en plus grand. Lunettes L invention des verres correcteurs fut un progrès culturel majeur

Plus en détail

GARANTIES. Étudiants NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE

GARANTIES. Étudiants NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE Étudiants NOUS SOMMES PARCE BIEN QUE PLACÉS VOUS ÊTES POUR PLUS VOUS QU UN COMPRENDRE MÉDECIN, NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE Étudiants 5 raisons de choisir la Mutuelle du Médecin Une

Plus en détail

Vitrage en Polycarbonate Alvéolaire. Septembre 2009

Vitrage en Polycarbonate Alvéolaire. Septembre 2009 Vitrage en Polycarbonate Alvéolaire Septembre 2009 Vitrage en Polycarbonate Alvéolaire Marlon ST Longlife est un remarquable matériau isolant pour vitrage, fabriqué à partir de polycarbonate résistant,

Plus en détail

IR Temp 210. Thermomètre infrarouge. Des techniques sur mesure

IR Temp 210. Thermomètre infrarouge. Des techniques sur mesure IR Temp 210 Thermomètre infrarouge Contenu 1. Spécifications...26 2. Touches et affichages...28 3. Utilisation...30 4. Entretien...31 5. Elimination des piles et de l appareil...31 6. Tableau de facteur

Plus en détail

GROUPE SEGULA TECHNOLOGIES

GROUPE SEGULA TECHNOLOGIES OUP U CHOO Comparatif Frais de anté U Cadre (ovalis) / nsemble du Personnel (Malakoff) PC 37 ue natole France 92532 VO P CX au capital de 2 443 216 - : 380 890 392 O : 07 000 394 www.orias.fr Octobre 2010

Plus en détail

Chapitre II. Étude de risques spécifiques. Risques optiques

Chapitre II. Étude de risques spécifiques. Risques optiques Chapitre II Étude de risques spécifiques Risques optiques L exposition maximale permise (E.M.P.) est le niveau maximal auquel l œil peut être exposé sans subir de dommage immédiat ou à long terme. Cette

Plus en détail

SOLUTIONS CONSTRUCTIVES

SOLUTIONS CONSTRUCTIVES Performance des dispositifs pare soleil par Aziz Laouadi CNRC CONSTRUCTION SOLUTIONS CONSTRUCTIVES N o 77, juin 2011 Ce numéro décrit les résultats d une étude sur un certain nombre de dispositifs pare

Plus en détail

Les techniques chirurgicales au laser

Les techniques chirurgicales au laser Les techniques chirurgicales au laser Evolution dans le temps des techniques laser : La chirurgie réfractive peut corriger rapidement et avec une très grande sécurité différents types de troubles de la

Plus en détail

L expérience LASIK QUI PEUT BÉNÉFICIER DU LASIK? CHOISIR UN CHIRURGIEN

L expérience LASIK QUI PEUT BÉNÉFICIER DU LASIK? CHOISIR UN CHIRURGIEN L expérience LASIK I QUI PEUT BÉNÉFICIER DU LASIK? Pour être éligible au LASIK, vous devez avoir au moins 21 ans, avoir des yeux en bonne santé et être en bonne santé générale. Votre vision ne doit pas

Plus en détail

Sélection de l espace de travail ad hoc... 2 Fenêtres... 3 SCU SCG... 3 Réticule... 4 La grille en 3D... 6 La visualisation en 3D...

Sélection de l espace de travail ad hoc... 2 Fenêtres... 3 SCU SCG... 3 Réticule... 4 La grille en 3D... 6 La visualisation en 3D... Sélection de l espace de travail ad hoc... 2 Fenêtres... 3 SCU SCG... 3 Réticule... 4 La grille en 3D... 6 La visualisation en 3D... 7 Le meilleur moyen de faire tourner un objet... 7 Coordonnées... 7

Plus en détail

Casablanca Laser Vision

Casablanca Laser Vision Casablanca Laser Vision Située au cœur de la Clinique Val d Anfa, Casablanca Laser Vision est un centre ophtalmologique spécialisé dans la chirurgie réfractive. Grâce à l expertise de ses chirurgiens et

Plus en détail

TS 32 Stockage de données sur un CD

TS 32 Stockage de données sur un CD FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 32 Stockage de données sur un CD Type d'activité Activité documentaire Tâche complexe Notions et contenus Stockage optique Écriture et lecture des données

Plus en détail

Assemblée Générale. Paul du Saillant. Priorités 2012. 11 mai 2012

Assemblée Générale. Paul du Saillant. Priorités 2012. 11 mai 2012 Assemblée Générale Paul du Saillant Priorités 2012 11 mai 2012 Une stratégie au service de la mission d Essilor : améliorer la vision partout dans le monde INNOVATE INNOVER DEVELOPPER CROÎTRE GROW STIMULATE

Plus en détail

Panneau solaire ALDEN

Panneau solaire ALDEN SOMMAIRE 1. Présentation... 1.1. Mise en situation... 1.2. Analyse du besoin... 4 1.. Problématique... 4 1.4. Expression du besoin... 5 1.5. Validation du besoin... 5 2. Analyse fonctionnelle... 2.1. Définition

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

INTRODUCTION À L ERGONOMIE: VOTRE POSTE DE TRAVAIL LIEU OÙ LE TRAVAIL EST FAIT; DANS UNE JOURNÉE, PLUS D UN POSTE DE TRAVAIL; COMPREND AUSSI LE

INTRODUCTION À L ERGONOMIE: VOTRE POSTE DE TRAVAIL LIEU OÙ LE TRAVAIL EST FAIT; DANS UNE JOURNÉE, PLUS D UN POSTE DE TRAVAIL; COMPREND AUSSI LE INTRODUCTION À L ERGONOMIE: VOTRE POSTE DE TRAVAIL LIEU OÙ LE TRAVAIL EST FAIT; DANS UNE JOURNÉE, PLUS D UN POSTE DE TRAVAIL; COMPREND AUSSI LE MILIEU PHYSIQUE (TEMPÉRATURE, ÉCLAIRAGE, BRUIT). LE BUREAU:

Plus en détail

Enseigner la prévention des risques professionnels. Éclairage et vision. Fiches principales

Enseigner la prévention des risques professionnels. Éclairage et vision. Fiches principales Enseigner la prévention des risques professionnels Éclairage et vision Fiches principales EV 1 OBJECTIF : Identifier les caractéristiques physiques de la lumière et de l environnement lumineux de travail

Plus en détail

Réseau d'opticiens agréés par votre mutuelle Vous avez tout à y gagner!

Réseau d'opticiens agréés par votre mutuelle Vous avez tout à y gagner! Réseau d'opticiens agréés par votre mutuelle Vous avez tout à y gagner! NUM_ADHERENT CODE_SITE CIV_COURTE PRENOM NOM ADRESSE_1 ADRESSE_2 ADRESSE_3 ADRESSE_4 CEDEX CODE_POSTAL VILLE CIV_LONGUE Nous vous

Plus en détail

ANNEXE 2 : Les anomalies de la cornée et les chirurgies correctives associées

ANNEXE 2 : Les anomalies de la cornée et les chirurgies correctives associées ANNEXE 2 : Les anomalies de la cornée et les chirurgies Il existe de nombreuses anomalies de la cornée plus ou moins importantes qui entraînent soit une modification de la vision, soit la perte de la vue

Plus en détail

Service d ophtalmologie Hôpital de la Timone Marseille

Service d ophtalmologie Hôpital de la Timone Marseille Service d ophtalmologie Hôpital de la Timone Marseille INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE Presbytie Madame, Monsieur, Vous êtes intéressés par la chirurgie réfractive. Cette fiche d`information a

Plus en détail

Vices de réfraction: quand faut-il implanter une lentille?

Vices de réfraction: quand faut-il implanter une lentille? Vices de réfraction: quand faut-il implanter une lentille? Raimund Spirig Augentagesklinik Dr. Spirig, St. Gallen Quintessence P Le domaine de dioptries pouvant être traité par laser est limité à env.

Plus en détail

SANS LUNETTES ET SANS LENTILLES...

SANS LUNETTES ET SANS LENTILLES... ENVIE DE VOIR CLAIR SANS LUNETTES ET SANS LENTILLES... INTRODUCTION : Vous présentez une anomalie de la réfraction et souhaitez remédier à cette anomalie par le biais d une intervention chirurgicale. Cette

Plus en détail

"La collimation est la première cause de mauvaises images dans les instruments amateurs" Walter Scott Houston

La collimation est la première cause de mauvaises images dans les instruments amateurs Walter Scott Houston "La collimation est la première cause de mauvaises images dans les instruments amateurs" Walter Scott Houston F.Defrenne Juin 2009 Qu est-ce que la collimation en fait? «Newton»? Mais mon télescope est

Plus en détail

Mémento à l usage du personnel des laboratoires

Mémento à l usage du personnel des laboratoires Mémento à l usage du personnel des laboratoires sécurité laser édition février 2005 Pôle Maîtrise des Risques Direction de la Protection et de la Sûreté Nucléaire Symbole des nouvelles technologies, l

Plus en détail

Ayant suivi auparavant une formation commerciale dans le domaine de la bijouterie,

Ayant suivi auparavant une formation commerciale dans le domaine de la bijouterie, Ayant suivi auparavant une formation commerciale dans le domaine de la bijouterie, durant quatre ans, j ai pu découvrir le contact avec la clientèle et l aspect manuel de ce métier. Cette expérience fut

Plus en détail

La demande de suppression des lunettes est de plus en plus

La demande de suppression des lunettes est de plus en plus Visya www.cliniquevision.com 1 M. TIMSIT VISYA Clinique de la Vision, PARIS. mt@ophtalmologie.fr Chirurgie de la presbytie : lasers ou implants? Les éléments décisionnels La demande de suppression des

Plus en détail

Les traitements médicaux innovants : LE LASER OPHTALMOLOGIQUE

Les traitements médicaux innovants : LE LASER OPHTALMOLOGIQUE Groupe n 210 1 S2 - Aurélie Gabas 1 S2 - Julie Prevost - Luc Leroy THEME : Avancées scientifiques et réalisations techniques Les traitements médicaux innovants : LE LASER OPHTALMOLOGIQUE 2011-2012 1 2

Plus en détail

UTILITÉS ET APPLICATIONS

UTILITÉS ET APPLICATIONS VERRE LAMINÉ UTILITÉS ET APPLICATIONS FICHE TECHNIQUE / Québec Version 1.0 tél. : 1 800 463-2810 et fax : 418 687-0804 Version 1.0 tél. : 1 800 463-2810 et fax : 418 687-0804 Verres offerts par Multiver

Plus en détail

T A C O NOTICE DE MONTAGE. Kit de pose sur toiture et châssis pour 1,2 ou 3 capteurs verticaux. Cette notice concerne 4 types d installations :

T A C O NOTICE DE MONTAGE. Kit de pose sur toiture et châssis pour 1,2 ou 3 capteurs verticaux. Cette notice concerne 4 types d installations : NOTICE DE MONTAGE Kit de pose sur toiture et châssis pour 1,2 ou 3 capteurs verticaux 15-60 27% - 173% Cette notice concerne 4 types d installations : T A C O TUILES ARDOISES TUILES PLATES CHASSIS TOITS

Plus en détail

CAHIERS D OPTIQUE OCULAIRE

CAHIERS D OPTIQUE OCULAIRE CAHIERS D OPTIQUE OCULAIRE 9. Les traitements SOMMAIRE INTRODUCTION 2 I COLORATION, PHOTOCHROMISME ET FILTRES SPÉCIAUX A B C D Généralités 6 Verres à teinte fixe 8 Verres à teinte variable 1 Filtres spéciaux

Plus en détail

GUIDE de démarrage IRRIS 3.0

GUIDE de démarrage IRRIS 3.0 GUIDE de démarrage IRRIS 3.0 S A R L C R I S T A L L I N - j a n v i e r 2 0 1 4 - w w w. c r i s t a l l i n. c o m GUIDE de démarrage IRRIS v. 3.0 Sommaire I. Commandes de base...3 1 Touches de Fonction...3

Plus en détail

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique Tuttlingen, novembre 2011 - La nouvelle CHROMOPHARE Génération

Plus en détail

Portier Vidéo Surveillance

Portier Vidéo Surveillance Portier Vidéo Surveillance 1 Réf. 102212 Notice d installation et d utilisation INTRODUCTION : Ce vidéophone est un appareil qui associe un interphone et un système vidéo d une grande facilité d installation

Plus en détail

Rosemont- La Petite-Patrie. Îlots de chaleur urbains. Tout. savoir! ce qu il faut

Rosemont- La Petite-Patrie. Îlots de chaleur urbains. Tout. savoir! ce qu il faut Rosemont- La Petite-Patrie Îlots de chaleur urbains Tout savoir! ce qu il faut Qu est-ce qu un îlot de chaleur? Un îlot de chaleur désigne une élévation localisée des températures, particulièrement des

Plus en détail

Chirurgie de la presbytie

Chirurgie de la presbytie Chirurgie de la presbytie IntraCor utilise le laser femtoseconde L IntraCor est une méthode innovante, efficace et peu invasive, de compensation chirurgicale de la presbytie chez les emmétropes. Cette

Plus en détail