Activité scientifique et recherche :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Activité scientifique et recherche :"

Transcription

1

2 L INSTITUT DE L ŒIL Notre Mission: L Institut de l Œil de Montréal a pour mission d offrir à chaque patient, une évaluation individuelle de l état de santé de ses yeux, qui tient compte de l ensemble de ses symptômes, ainsi qu un traitement personnalisé répondant à ses besoins spécifiques. Activité scientifique et recherche : Cherchant à promouvoir les échanges entre les différents professionnels de la santé oculaire, l institut organise des congrès scientifiques et participe activement à plusieurs études et recherches, à la faveur de l avancement de la profession. L Institut et ses Cliniques: La Clinique de L Œil de Montréal a été fondée en 1982 au centre-ville de Montréal, puis une deuxième clinique fut ouverte à Longueuil en En octobre 2011, suite à l inauguration de l Institut de L Œil de Montréal à Ville St-Laurent, les deux cliniques se sont jointes à l Institut pour en devenir des cliniques satellites, améliorant ainsi l accessibilité aux patients du centre-ville et de la Rive-Sud. Afin de suivre la tendance nord-américaine de regrouper les services ophtalmiques sous le même toit, la conception des plans de l Institut a été confiée à une compagnie américaine spécialisée dans la création et le fonctionnement des grands centres d ophtalmologie aux États-Unis : voici une approche avant-gardiste qui permet d offrir aux patients, dans une ambiance rassurante, un service à la fois rapide et efficace.

3 Une équipe au service de vos yeux: Durant votre visite à l Institut, vous pouvez être appelé à rencontrer l un ou l autre des spécialistes suivants: L opticien ou le technicien qui vous font passer des examens et vous expliquent les différentes options qui s offrent à vous. L optométriste qui examine vos yeux et peut vous prescrire de lunettes et certaines gouttes ophtalmiques. L ophtalmologiste qui examine vos yeux, prescrit le traitement médical et pratique la chirurgie. Votre évaluation: L Institut de l Œil de Montréal s est doté d équipements de pointe pour vous offrir une évaluation complète de l état de vos yeux, ainsi qu une vaste gamme de chirurgies réfractives de la cataracte et de correction de la vision. Le chirurgien discutera avec vous des différentes options chirurgicales en vue de sélectionner la plus appropriée.

4 Un regard exploratoire sur l œil Fonctionnement de l œil : L iris règle la quantité de lumière qui pénètre dans l œil à travers la cornée puis la pupille. La cornée et le cristallin focalisent les rayons lumineux sur la rétine. Ces derniers sont transformés en impulsions électriques qui sont acheminées par le nerf optique jusqu'au cerveau, où elles deviennent les images que vous voyez. Rétine Iris Macula Pupille Nerf optique Papille Cornée Cristallin Les paupières: La glande lacrymale est située sous la paupière supérieure. Elle sécrète les larmes. Les canaux lacrymaux permettent l évacuation des larmes vers le nez. La cornée et le cristallin: La cornée est une structure transparente en forme de dôme, par laquelle la lumière pénètre dans l œil. Le cristallin est la lentille naturelle de l œil. Il est situé derrière l iris. Les variations de courbure du cristallin permettent la mise au point des objets rapprochés. Ce phénomène s appelle l accommodation. La rétine, la macula et la papille: La rétine est la membrane interne qui tapisse l œil. Une minuscule zone au centre de la rétine, appelée la macula, est responsable de la vision précise comme lire, regarder la télévision et conduire. Des millions de nerfs quittent la rétine pour se rejoindre en un point appelé la papille, d où origine le nerf optique. Ce dernier relie la rétine au cerveau.

5 Comprendre votre vision Vision normale : Les rayons lumineux traversent la cornée et convergent sur la rétine. Les objets apparaissent clairement, peu importe leur distance. Myopie: La myopie est le résultat d un globe oculaire trop allongé. Comme les rayons lumineux convergents devant la rétine, les objets distants apparaissent flous. Hypermétropie: L hypermétropie est le résultat d un globe oculaire trop court. Comme les rayons lumineux convergents au-delà de la rétine, les objets à proximité apparaissent flous. Astigmatisme: L astigmatisme est un défaut de courbure de la cornée. Les rayons lumineux convergent en de multiples points, ce qui déforme la vision à toutes les distances. La presbytie: À partir de la quarantaine, le cristallin durci graduellement empêchant l œil d effectuer les mises au point correctement. C est le début de la presbytie qui oblige à porter des lunettes pour lire.

6 CORRECTION DE LA VUE On peut avoir recours au laser (LASIK ou PRK), à l insertion de lentille dans l œil ou au remplacement du cristallin par une lentille multifocale. C est en discutant avec votre ophtalmologiste que vous pourrez conclure quel traitement vous convient le mieux. 1) Lasik HD: ÉTAPE 1 - création du volet cornéen: À l aide d un premier laser, appelé PhemtoSecond ifs, la méthode IntraLase permet de créer un volet cornéen sans utiliser aucune lame. Ceci augmente le niveau de sécurité en éliminant toutes les complications pouvant être liées à la lame. ÉTAPE 2 - correction de la vision: Le volet cornéen est soulevé et le tissu interne de la cornée sculpté au moyen d un deuxième laser, appelé Excimer, l œil étant surveillé à l aide d un capteur des mouvements. Le volet est ensuite remis à sa place initiale. 2) PRK: Si vous avez une cornée mince ou les yeux secs, votre chirurgien peut recommander une autre procédure, appelée PRK, qui consiste à faire un pelage de l épithélium avant de procéder au traitement par le laser Excimer. À la fin de l intervention, un verre de contact est posé sur l œil pour assurer la guérison. Cette technique est également utilisée pour faire les retouches au laser, en cas de récidive après traitement. 3) Implantation d une lentille à l intérieur de l œil : Cette intervention délicate n est pratiquée que dans quelques centres au Canada. Elle est offerte aux personnes âgées de 18 à 45 ans qui souffrent de myopie, d hypermétropie ou d astigmatisme et qui ne sont pas de bons candidats pour la correction de la vue par laser. Une lentille souple très mince, appelée ICL, est implantée à l intérieur de l œil à travers une petite incision cornéenne. L intervention ne dure qu une quinzaine de minutes et l œil est simplement gelé à l aide de gouttes oculaires anesthésiques. Comme la lentille est placée derrière l iris, elle est invisible dans l œil.

7 4) Remplacement du cristallin par une lentille multifocale : Cette technique appelée PRELEX (Presbyopic Lens Exchange) est similaire à la chirurgie de la cataracte. Elle consiste à pratiquer une minuscule incision dans la cornée afin de retirer le cristallin durci, mais non opacifié, pour le remplacer par la lentille multifocale. Cette dernière procure, grâce à ses foyers multiples, une bonne vision à toutes les distances. Par ailleurs, l extraction du cristallin élimine le risque éventuel d apparition de cataracte. La lentille multifocale peut occasionner, surtout lors de la conduite nocturne, la vision de reflets et de halos autour des lumières. Ces problèmes sont liés à la conception même de la lentille et parfois ne peuvent être complètement éliminés. Cependant, suite à une adaptation neurologique, les patients constatent une diminution graduelle de ces phénomènes durant les six mois qui suivent l intervention.

8 LA CATARACTE Comprendre la cataracte Avec l âge, le cristallin clair perd graduellement sa transparence, devenant de plus en plus opaque. C est le début de la cataracte. En traversant le cristallin opacifié, les rayons lumineux se dispersent, empêchant l œil de percevoir une image claire. Il en résulte une vision floue, de l éblouissement et un estompement des couleurs. La chirurgie réfractive de la cataracte Chirurgie conventionnelle de la cataracte: Au cours de la chirurgie conventionnelle de la cataracte, appelée Phacoémulsification, une incision d environ 3.5 à 6 mm est pratiquée sur la cornée, toujours à la même place. Une ouverture est pratiquée dans la capsule du cristallin et une sonde à ultrasons est ensuite introduite dans l œil pour fragmenter le cristallin opacifié (cataracte) avant de l aspirer. Une lentille standard rigide ou pliable est ensuite insérée dans la capsule du cristallin. Des points de suture peuvent être nécessaires pour fermer la plaie opératoire. En général, après la chirurgie conventionnelle, le patient doit porter des lunettes pour corriger sa vision. Chirurgie réfractive HD de la cataracte: La chirurgie réfractive offre essentiellement trois avantages par rapport à la chirurgie conventionnelle: 1) L incision pratiquée est plus petite, environ 1.8 à 2.4 mm et sera placée à l endroit idéal sur la cornée pour réduire l astigmatisme. Aucun point de suture est nécessaire. 2) La lentille intraoculaire à implanter est choisie selon les préférences du patient. 3) Les problèmes de vision sont corrigés pendant la chirurgie ou parfois dans les semaines qui suivent. La lentille intraoculaire : Durant la chirurgie de la cataracte, une lentille doit être insérée dans l œil pour corriger la vue. À l Institut, on n utilise que des lentilles pliables. Lors d une chirurgie réfractive de la cataracte, plusieurs choix vous sont offerts incluant la lentille HD, la lentille HD torique pour corriger l astigmatisme et la lentille HD multifocale pour vous procurer une vision à toutes les distances sans lunettes.

9 Cristallin clair Cataracte en évolution Cataracte avancée

10 LE GLAUCOME Comprendre le glaucome Le glaucome chronique est causé par une élévation de la pression à l intérieur de l œil, endommageant les fibres nerveuses du nerf optique. La vision périphérique est la première atteinte. Au fil du temps, la vision centrale se détériore et le glaucome évolue vers la cécité. Évaluation du glaucome 1) Évaluation de votre champ visuel Le champ visuel correspond à l étendue qu embrasse le regard. La présence de zones obscures révèle un champ visuel réduit. L examen doit être répété régulièrement et les résultats analysés afin de déterminer s il y a détérioration. 2) Pachymétrie La mesure de l épaisseur de la cornée, appelée pachymétrie, joue un rôle important dans le dépistage et le traitement du glaucome. 3) Tomographie (OCT scan) Il s agit d un examen avancé de la papille optique et de la rétine qui peut déceler la présence de dommages causés par la pression intraoculaire élevée. Le médecin obtient une vue détaillée de la structure interne de l œil, ce qu aucune autre technologie ne permet. En effet, alors que d autres appareils offrent une vue superficielle, cet examen offre la possibilité d observer ce qui se passe sous la surface, permettant une détection de l évolution du glaucome avant même que les dommages soient visibles au champ visuel.

11 Le traitement du glaucome On peut avoir recours aux gouttes oculaires, au traitement par le laser ou à la chirurgie pour traiter le glaucome. C est en discutant avec votre ophtalmologiste que vous pourrez conclure quel traitement vous convient le mieux. 1) Gouttes oculaires: Les gouttes oculaires sont utilisées fréquemment pour traiter le glaucome, mais elles demeurent une option coûteuse et associée à des effets indésirables. Elles sont également encombrantes puisque la personne atteinte doit y avoir recours plusieurs fois par jour pour le reste de sa vie. Les personnes susceptibles d oublier de mettre leurs gouttes pourraient choisir une nouvelle option qui comporte peu d effets indésirables, soit le traitement sélectif au laser. 2) Le traitement sélectif par laser froid: Plutôt que de brûler le tissu, ce laser cible uniquement les cellules pigmentées. Ce traitement t n entraîne pas de cicatrisation, peut être répété et ne présente que peu d effets indésirables. 3) Le traitement chirurgical: a) Chirurgie par filtration La chirurgie conventionnelle par filtration s appelle trabéculectomie. Elle consiste à pratiquer une petite ouverture en forme de valve dans le côté de l œil pour permettre l écoulement continuel de l humeur aqueuse. b) Chirurgie micro-invasive Des procédures plus récentes offrent un traitement chirurgical moins invasif. L opération consiste à sculpter la sclère pour y implanter un minuscule drain. Les risques de complications et le temps de récupération sont réduits. c) Chirurgie combinée Combinée à la chirurgie de glaucome, la chirurgie réfractive de la cataracte améliorera la vision sans lunettes tout en diminuant la pression intraoculaire.

12 LA CORNÉE 1) Les yeux secs Un problème de sécheresse survient quand la glande lacrymale ne sécrète plus assez de larmes. L œil devient alors sec et douloureux. Aujourd hui plusieurs tests sont disponibles pour mesurer la quantité des larmes sécrétées et en analyser la qualité. Si l utilisation de larmes artificielles ne corrige pas le problème, on peut procéder à d autres interventions plus spécifiques. 2) Le kératocône Il s agit d une condition oculaire qui cause une déformation de la cornée. Il débute habituellement à l adolescence et évolue avec les années entraînant progressivement une baisse de la vision. Comme le kératocône aminci la cornée, celle-ci se déforme et devient plus conique. Au début, l utilisation de verres de contact rigides peut améliorer la vision. Malheureusement, avec la progression de la maladie, les verres de contact deviennent difficiles à tolérer par le patient. En dernier recours, une greffe de cornée peut s avérer nécessaire. Il existe aujourd hui un traitement efficace contre le kératocône appelé réticulation du collagène cornéen (corneal cross-linking). Cette intervention fortifie la cornée et permet de ralentir la progression du kératocône et ainsi éviter, ou du moins repousser, une greffe de cornée. Elle ne corrige toutefois pas la vision. 3) Les intacs Une autre intervention peut être combinée au traitement crosslinking et consiste à remodeler la cornée en y insérant un ou deux anneaux minuscules appelés INTACS. En restaurant la forme de l oeil, ces anneaux permettent une amélioration de la vision.

13

14 L OCULOPLASTIE Comment paraître plus jeune? Comme on se regarde toujours dans les yeux, c est généralement là que l on observe chez l autre les premiers signes du vieillissement. Avec l âge s opèrent inévitablement de multiples changements qui ne sont pas sans modifier notre apparence tels que l affaissement de la peau, les rides et les poches autour des yeux. Aujourd hui, plusieurs traitements s offrent à vous comme la blépharoplastie, les injections anti-rides et la correction chirurgicale de la presbytie. Elles vous donneront un air plus jeune que vous garderez pendant de nombreuses années.

15 1) La blépharoplastie Avec l âge, des plis de peau se forment sur la paupière supérieure. Sous l action de leur poids, la paupière s affaisse graduellement et obstrue le champ de vision. Parallèlement, des poches se forment peu à peu sous la paupière inférieure. Une chirurgie des paupières, appelée blépharoplastie, peut régler ce problème et vous redonner un air frais et naturel, tout en améliorant votre champ de vision. 2) Les injections anti-rides Le BOTOX est une substance injectée en microgouttes sous la peau pour affaiblir les muscles du haut du visage. Comme les muscles se contractent moins, les rides d expression qui sillonnent les arcades sourcilières, le contour des sourcils et le coin extérieur des yeux (pattes d oie) s en trouvent rapidement atténuées. Des injections de remplissage peuvent être aussi indiquées pour améliorer l apparence du visage. 3) Le latisse Il s agit d un produit qui stimule les cils naturels qui deviennent plus longs et plus foncés. Il est appliqué une fois par jour sur la base des cils.

16 idodm.com Les cliniques de l institut : Marcel Laurin boul. Marcel-Laurin, Saint-Laurent, Qc H4R 1J9 Léo-Pariseau Léo-Pariseau suite 901, Montréal, Qc H2X 4B3 Rive-Sud boul. Taschereau, Greenfield Park, Qc J4V 2H6

Coup d oeil sur la chirurgie réfractive

Coup d oeil sur la chirurgie réfractive Coup d oeil sur la chirurgie réfractive Dr Jean-Pierre Chartrand, MD Q et R La chirurgie réfractive au laser excimer pratiquée par les ophtalmologues est l une des deux procédures chirurgicales les plus

Plus en détail

L expérience LASIK QUI PEUT BÉNÉFICIER DU LASIK? CHOISIR UN CHIRURGIEN

L expérience LASIK QUI PEUT BÉNÉFICIER DU LASIK? CHOISIR UN CHIRURGIEN L expérience LASIK I QUI PEUT BÉNÉFICIER DU LASIK? Pour être éligible au LASIK, vous devez avoir au moins 21 ans, avoir des yeux en bonne santé et être en bonne santé générale. Votre vision ne doit pas

Plus en détail

Chirurgie oculaire au laser Excimer

Chirurgie oculaire au laser Excimer Chirurgie oculaire au laser Excimer Ce document préparé par L'Hôpital d'ottawa présente des renseignements généraux. Il ne vise pas à remplacer les conseils d'un professionnel de la santé qualifié. Consultez

Plus en détail

L'ophtalmologie est la branche de la médecine chargée du traitement des maladies de l'oeil et de ses annexes. C'est une spécialité médicochirurgicale.

L'ophtalmologie est la branche de la médecine chargée du traitement des maladies de l'oeil et de ses annexes. C'est une spécialité médicochirurgicale. DEFINITION DES PATHOLOGIES ET DES INTERVENTIONS [OPHTALMOLOGIE]. Présentation de l'ophtalmologie : L'ophtalmologie est la branche de la médecine chargée du traitement des maladies de l'oeil et de ses annexes.

Plus en détail

EST-CE UN RÊVE DE POUVOIR BIEN VOIR SANS LUNETTES OU VERRES DE CONTACT? Pas du tout!

EST-CE UN RÊVE DE POUVOIR BIEN VOIR SANS LUNETTES OU VERRES DE CONTACT? Pas du tout! EST-CE UN RÊVE DE POUVOIR BIEN VOIR SANS LUNETTES OU VERRES DE CONTACT? Pas du tout! Grâce à nos techniques avant-gardistes, des milliers de gens sont en mesure d oublier, à jamais, qu ils ont déjà eu

Plus en détail

L'oeil myope L'oeil myope projette l'image nette en avant de la rétine et nécessite une correction.

L'oeil myope L'oeil myope projette l'image nette en avant de la rétine et nécessite une correction. brochure.indd 1 22/01/2010 15:13:04 brochure.indd 2 22/01/2010 15:13:27 brochure.indd 3 LA MYOPIE Si vous voyez trouble de loin et net de près, alors vous êtes probablement myope. Rétine QU EST CE QUE

Plus en détail

La Catarate. Définition. Epidémiologie

La Catarate. Définition. Epidémiologie La Catarate La Catarate Définition La cataracte est une affection se traduisant par une opacification du cristallin de l œil, qui est normalement transparent. Elle peut toucher la totalité du cristallin

Plus en détail

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions L opération de la cataracte Des réponses à vos questions Qu est-ce que la cataracte? Quel objectif? Cette brochure vous donne toutes les informations utiles concernant l opération de la cataracte. Définition

Plus en détail

entilles e contact Corrections visuelles possibles

entilles e contact Corrections visuelles possibles entilles e contact Corrections visuelles possibles Les lentilles de contact ouvrent les yeux d un public de plus en plus grand. Lunettes L invention des verres correcteurs fut un progrès culturel majeur

Plus en détail

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie LE GLAUCOME Questions et réponses en vue d une chirurgie Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations générales sur la chirurgie que vous devrez subir. Votre chirurgien pourra vous donner

Plus en détail

FICHE D INFORMATION SUR LE

FICHE D INFORMATION SUR LE FICHE D INFORMATION SUR LE LASER EXCIMER DE SURFACE (PRK OU PARK) 1. QU EST-CE QUE LA PHOTOKERATECTOMIE REFRACTIVE DE SURFACE (PRK OU PARK)? 2. LES LIMITES DE LA PRK 3. COMPARAISON TRAITEMENT DE SURFACE

Plus en détail

LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE. Comment se déroule la chirurgie de la cataracte?

LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE. Comment se déroule la chirurgie de la cataracte? LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE Comment se déroule la chirurgie de la cataracte? Une intervention de routine En France, plus de 500 000 chirurgies de la cataracte sont réalisées chaque année. L intervention

Plus en détail

La chirurgie réfractive de l œil. Corriger les défauts visuels grâce au laser

La chirurgie réfractive de l œil. Corriger les défauts visuels grâce au laser La chirurgie réfractive de l œil Corriger les défauts visuels grâce au laser Introduction Pour que notre système visuel puisse capter et interpréter ce que nous regardons, les images doivent se réfléchir

Plus en détail

Laser Assisted In-Situ Keratomileusis (LASIK)

Laser Assisted In-Situ Keratomileusis (LASIK) Laser Assisted In-Situ Keratomileusis (LASIK) Note importante pour le patient : L utilisation de ces méthodes médicales ou chirurgicales requiert une discussion attentive avec un médecin qualifié. Cette

Plus en détail

LA RÉFRACTION OBJECTIFS

LA RÉFRACTION OBJECTIFS CHU Dr Benbadis Constantine le 12/04/2011 Service d Ophtalmologie/Module d ophtalmologie. Dr Z.Berkani-Kitouni :Maître de conférences, Chef de Service. LA RÉFRACTION OBJECTIFS : 1- Savoir définir l œil

Plus en détail

En février 2013, l Institut a été félicité par Agrément Canada pour avoir atteint les normes d excellence nationales en soins de santé.

En février 2013, l Institut a été félicité par Agrément Canada pour avoir atteint les normes d excellence nationales en soins de santé. INSTITUT DE L ŒIL DE MONTRÉAL MONTREAL EYE INSTITUTE L INSTITUT Fondée en 1984, La Clinique de l œil de Montréal est devenue, à la suite d'une importante expansion, l Institut de l œil de Montréal, un

Plus en détail

Casablanca Laser Vision

Casablanca Laser Vision Casablanca Laser Vision Située au cœur de la Clinique Val d Anfa, Casablanca Laser Vision est un centre ophtalmologique spécialisé dans la chirurgie réfractive. Grâce à l expertise de ses chirurgiens et

Plus en détail

Le traitement des yeux par laser : Pour mieux voir tout simplement

Le traitement des yeux par laser : Pour mieux voir tout simplement Le traitement des yeux par laser : Pour mieux voir tout simplement Vision Clinic : Une compétence à tous les niveaux Depuis toujours, bien voir est un besoin fondamental de l homme. Avoir une meilleure

Plus en détail

LA CHIRURGIE DES YEUX AU LASER

LA CHIRURGIE DES YEUX AU LASER LA CHIRURGIE DES YEUX AU LASER Une vie sans lunettes ou lentilles de contact Voir, c est la vie, chaque jour, chaque instant. Voir, c est la liberté. Si les lunettes ou les lentilles de contact, que vous

Plus en détail

SANS LUNETTES ET SANS LENTILLES...

SANS LUNETTES ET SANS LENTILLES... ENVIE DE VOIR CLAIR SANS LUNETTES ET SANS LENTILLES... INTRODUCTION : Vous présentez une anomalie de la réfraction et souhaitez remédier à cette anomalie par le biais d une intervention chirurgicale. Cette

Plus en détail

Heig-vd. Schneeberger Patrick. L œil et ses

Heig-vd. Schneeberger Patrick. L œil et ses 2009 Heig-vd Schneeberger Patrick L œil et ses es défauts 1 Table des matières L œil... 3 Le fonctionnement de l œil humain... 3 Les défauts de l œil... 4 La myopie et l hypermétropie... 4 L'astigmatisme...

Plus en détail

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée L'oeil La lumière et l'oeil La lumière entre dans l'oeil à travers la pupille, une ouverture foncée au centre de l'oeil. L'iris, l'anneau coloré qui entoure la pupille est un ensemble de muscles qui contrôle

Plus en détail

Service d ophtalmologie Hôpital de la Timone Marseille

Service d ophtalmologie Hôpital de la Timone Marseille Service d ophtalmologie Hôpital de la Timone Marseille INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE Presbytie Madame, Monsieur, Vous êtes intéressés par la chirurgie réfractive. Cette fiche d`information a

Plus en détail

Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada

Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada Introduction Un certain nombre de services de santé pour les yeux qu offrent des médecins ne sont pas considérés médicalement

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE 1. INTRODUCTION 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE?

INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE 1. INTRODUCTION 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE? INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE 1. INTRODUCTION 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE? 3. LES OPERATIONS DE CHIRURGIE REFRACTIVE 4. RISQUES COMMUNS A TOUTES LES TECHNIQUES

Plus en détail

Cataracte & Chirurgie de la Cataracte

Cataracte & Chirurgie de la Cataracte Cataracte & Chirurgie de la Cataracte Qu est ce que la Cataracte? On trouve à l intérieur de l œil de tous les animaux une lentille appelée cristallin. Il s agit d une structure volumineuse, disposée au

Plus en détail

Troubles de la réfraction. Définition. Epidémiologie

Troubles de la réfraction. Définition. Epidémiologie Troubles de la réfraction Troubles de la réfraction Définition Pour nous permettre une vision nette, les rayons lumineux provenant des objets vers lesquels nous orientons notre regard traversent successivement

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE. 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE?...p 6

INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE. 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE?...p 6 INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE 1. L ŒIL ET LES DIFFERENTS DEFAUTS VISUELS....p 2-5 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE?...p 6 3. EXAMEN PRE OPERATOIRE... p 6 4. L

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES MLIB ILV 1 418 658 6345 PAGE 1

TABLE DES MATIÈRES MLIB ILV 1 418 658 6345 PAGE 1 TABLE DES MATIÈRES BIENVENUE À L INSTITUT LASER VISUEL...2 LES DIFFÉRENTS TROUBLES DE LA VUE...3 LES AVANTAGES DE LA CORRECTION DE LA VUE PAR LASER...5 TYPES D INTERVENTION...6 ADMISSIBILITÉ AU TRAITEMENT...8

Plus en détail

CHIRURGIE REFRACTIVE AU LASER FEMTOSECONDE

CHIRURGIE REFRACTIVE AU LASER FEMTOSECONDE CHIRURGIE REFRACTIVE AU LASER FEMTOSECONDE Votre rendez-vous est prévu : Le Au centre Aix Laser Vision 44 Av de Lattre de Tassigny 13090 AIX EN PROVENCE Tel: 04 42 99 09 81 Docteur OPHTALMOLOGISTE Ancien

Plus en détail

FICHE D INFORMATION SUR LE LASIK 1 - QU EST-CE QUE LE LASIK? 2 - LES LIMITES DU LASER 3 - COMPARAISON LASIK ET TRAITEMENT DE SURFACE (PRK/PARK)

FICHE D INFORMATION SUR LE LASIK 1 - QU EST-CE QUE LE LASIK? 2 - LES LIMITES DU LASER 3 - COMPARAISON LASIK ET TRAITEMENT DE SURFACE (PRK/PARK) FICHE D INFORMATION SUR LE LASIK 1 - QU EST-CE QUE LE LASIK? 2 - LES LIMITES DU LASER 3 - COMPARAISON LASIK ET TRAITEMENT DE SURFACE (PRK/PARK) 4 - INDICATIONS 5. HISTOIRE 6. EFFET DU LASER EXCIMER SUR

Plus en détail

CENTRE LASER VICTOR HUGO. Au service de votre vue depuis 1997

CENTRE LASER VICTOR HUGO. Au service de votre vue depuis 1997 CENTRE LASER VICTOR HUGO Au service de votre vue depuis 1997 Le centre laser Historique Localisation Accès Infrastructures Le matériel et les techniques Matériel d examen Traitement du kératocône Lasers

Plus en détail

Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des

Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des Chapitre 4 LE DIAGNOSTIC Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des problèmes oculaires et optiques, mais seul l ophtalmologiste peut détecter la présence d une DMLA.

Plus en détail

La correction de la myopie grâce au laser

La correction de la myopie grâce au laser La correction de la myopie grâce au laser Au fil du temps, les gens atteints de myopie en ont assez de devoir porter des lunettes ou des lentilles cornéennes qui les empêchent de profiter de leurs activités

Plus en détail

REVUE DES IMPLANTS INTRA-OCULAIRES

REVUE DES IMPLANTS INTRA-OCULAIRES REVUE DES IMPLANTS INTRA-OCULAIRES Maryline JEHL-RAVE CHU de BESANCON Implants intra-oculaires (IIO) Définition : DMS destinés à être implantés à l intérieur du globe oculaire par voie chirurgicale Le

Plus en détail

ANNEXE 2 : Les anomalies de la cornée et les chirurgies correctives associées

ANNEXE 2 : Les anomalies de la cornée et les chirurgies correctives associées ANNEXE 2 : Les anomalies de la cornée et les chirurgies Il existe de nombreuses anomalies de la cornée plus ou moins importantes qui entraînent soit une modification de la vision, soit la perte de la vue

Plus en détail

Campagne Nationale de Dépistage du Glaucome. Preservez votre vue! Édité par le Comité de Lutte contre le Glaucome avec le concours des laboratoires

Campagne Nationale de Dépistage du Glaucome. Preservez votre vue! Édité par le Comité de Lutte contre le Glaucome avec le concours des laboratoires Preservez votre vue! Édité par le Comité de Lutte contre le Glaucome avec le concours des laboratoires Sommaire Glaucome : Une menace pour la vision p.3 Le fonctionnement de l œil p.4 Les différentes formes

Plus en détail

Item 83 (item 287) : Réfraction et anomalies de la réfraction Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)

Item 83 (item 287) : Réfraction et anomalies de la réfraction Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) Item 83 (item 287) : Réfraction et anomalies de la réfraction Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) 2013 1 Table des matières 1. Principales définitions... 3 2. Accomodation... 5

Plus en détail

GLAUCOME. Les traitements non-médicamenteux du glaucome en questions. Docteur Yves Lachkar

GLAUCOME. Les traitements non-médicamenteux du glaucome en questions. Docteur Yves Lachkar GLAUCOME Les traitements non-médicamenteux du glaucome en questions Docteur Yves Lachkar Professeur au collège de Médecine des Hôpitaux de Paris Chef du service d ophtalmologie et directeur de l Institut

Plus en détail

FORMULAIRE DE CONSENTEMENT

FORMULAIRE DE CONSENTEMENT FORMULAIRE DE CONSENTEMENT Correction de la vision au laser excimer PKR, LASEK, Épi-LASIK et LASIK pour corriger la myopie (difficulté à voir de loin), l hypermétropie (difficulté à voir de près) et l

Plus en détail

Item 287 : Réfraction et anomalies de la réfraction

Item 287 : Réfraction et anomalies de la réfraction Item 287 : Réfraction et anomalies de la réfraction Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 I Les principales définitions... 3 II Accomodation...6 III Anomalies de la réfraction...7

Plus en détail

Le glaucome est une maladie de l œil qui, en l absense de traitement peut rendre aveugle.

Le glaucome est une maladie de l œil qui, en l absense de traitement peut rendre aveugle. Qu est-ce que le glaucome? Le glaucome est une maladie de l œil qui, en l absense de traitement peut rendre aveugle. Le glaucome est attribuable à un mauvais écoulement du liquide intraoculaire (liquide

Plus en détail

Les bases de l optique

Les bases de l optique Vision to Educate Les 10 pages essentielles Edition 2014 Introduction Edito Si résumer le métier d opticien dans un livret de 12 pages n est pas possible, nous avons essayé dans ce document d apporter

Plus en détail

Clémence MAZEAU Solen RABANY Liliane ROUILLON. 1 ère SA

Clémence MAZEAU Solen RABANY Liliane ROUILLON. 1 ère SA Correction des différents défauts de vision Comment corriger les principaux défauts de l œil? Clémence MAZEAU Solen RABANY Liliane ROUILLON 1 ère SA 1 Correction des différents défauts de vision Comment

Plus en détail

Les techniques chirurgicales au laser

Les techniques chirurgicales au laser Les techniques chirurgicales au laser Evolution dans le temps des techniques laser : La chirurgie réfractive peut corriger rapidement et avec une très grande sécurité différents types de troubles de la

Plus en détail

Introduction. L ophtalmologie à l ECN

Introduction. L ophtalmologie à l ECN Introduction. L ophtalmologie à l ECN Statistiques ECN Depuis 2004, il n y a eu que 3 années «sans ophtalmologie» à l ECN. Toutes les autres années la spécialité était présente, soit sous forme de question

Plus en détail

Vous allez être opéré(e) de Membrane Epimaculaire

Vous allez être opéré(e) de Membrane Epimaculaire Vous allez être opéré(e) de Membrane Epimaculaire HÔPITAL LARIBOISIERE Service d'ophtalmologie 2 rue Ambroise Paré 75475 Paris cedex 10 tel : 33 (0)1 49 95 64 88 La rétine est constituée de cellules visuelles

Plus en détail

Document 3 : QUESTIONS :

Document 3 : QUESTIONS : Ex 1 : Nouvelle Calédonie 2012 Document 1 : Une opération ordinaire Nathalie a 28 ans. Elle est myope. Rien de bien méchant, le défaut est évalué à 3 dioptries à droite et 4 à gauche. Mais cela suffit

Plus en détail

Chapitre 2 : Chirurgies réfractives

Chapitre 2 : Chirurgies réfractives Chapitre 2 : Chirurgies réfractives 1. Techniques d examen... 2 1.1 Aberrométrie (voir chapitre cornée)... 2 1.2. Topographie cornéenne (voir chapitre cornée)... 2 2. Chirurgies incisionnelles... 2 3.1.

Plus en détail

Le Laser Blended Vision

Le Laser Blended Vision Zoom sur La chirurgie de la presbytie avec le logiciel Laser Blended Vision (LBV) Principe, mode d emploi et résultats n Dans la pratique de la chirurgie réfractive, le traitement de la presbytie représente

Plus en détail

Chirurgie de la presbytie

Chirurgie de la presbytie Chirurgie de la presbytie IntraCor utilise le laser femtoseconde L IntraCor est une méthode innovante, efficace et peu invasive, de compensation chirurgicale de la presbytie chez les emmétropes. Cette

Plus en détail

ET LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE? Dr Bijan Farpour novembre 2009

ET LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE? Dr Bijan Farpour novembre 2009 ET LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE? Dr Bijan Farpour novembre 2009 Chirurgie Réfractive Correction de: Myopie Hypermétropie Astigmatisme Historique J. Barraquer : le kératomleusis années 50 en Colombie Historique

Plus en détail

Bien voir pour bien conduire

Bien voir pour bien conduire Bien voir pour bien conduire Bien voir pour sa sécurité Que signifie avoir une bonne vue? Voir bien donne plus d assurance sur la route. Diverses études récentes prouvent qu une bonne vue et une perception

Plus en détail

Traitements du glaucome par laser

Traitements du glaucome par laser Traitements du glaucome par laser Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un fournisseur de soins de santé qualifié. Veuillez

Plus en détail

On appelle organes des sens : les yeux, les oreilles, les fosses nasales, la langue, la peau.

On appelle organes des sens : les yeux, les oreilles, les fosses nasales, la langue, la peau. Vue, ouïe, odorat, toucher et goût sont les 5 sens qui renseignent le cerveau sur ce qui se passe à l extérieur du corps. Les organes sensoriels renferment une multitude de cellules nerveuses motrices.

Plus en détail

Conventionné secteur 1. Téléphone:05 49 56 12 83 En ligne 24/24h sur: www.rdvnet.net/roger.coulibaly

Conventionné secteur 1. Téléphone:05 49 56 12 83 En ligne 24/24h sur: www.rdvnet.net/roger.coulibaly CABINET MEDICAL 14 Rue de Tréguel Beaulieu 86000 POITIERS Docteur COULIBALY Roger Ophtalmologiste Conventionné secteur 1 Consultations sur rendez-vous Téléphone:05 49 56 12 83 En ligne 24/24h sur: www.rdvnet.net/roger.coulibaly

Plus en détail

Le kératocône. La maladie. Qu est-ce que le kératocône? Combien de personnes sont atteintes de kératocône?

Le kératocône. La maladie. Qu est-ce que le kératocône? Combien de personnes sont atteintes de kératocône? Le kératocône La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à vous informer sur le

Plus en détail

Vices de réfraction: quand faut-il implanter une lentille?

Vices de réfraction: quand faut-il implanter une lentille? Vices de réfraction: quand faut-il implanter une lentille? Raimund Spirig Augentagesklinik Dr. Spirig, St. Gallen Quintessence P Le domaine de dioptries pouvant être traité par laser est limité à env.

Plus en détail

La demande de suppression des lunettes est de plus en plus

La demande de suppression des lunettes est de plus en plus Visya www.cliniquevision.com 1 M. TIMSIT VISYA Clinique de la Vision, PARIS. mt@ophtalmologie.fr Chirurgie de la presbytie : lasers ou implants? Les éléments décisionnels La demande de suppression des

Plus en détail

OUVREZ L OEIL. Cette fiche propose de mieux connaître le fonctionnement de l oeil, différents problèmes de vision et les correctifs à apporter.

OUVREZ L OEIL. Cette fiche propose de mieux connaître le fonctionnement de l oeil, différents problèmes de vision et les correctifs à apporter. OUVREZ L OEIL Cette fiche propose de mieux connaître le fonctionnement de l oeil, différents problèmes de vision et les correctifs à apporter. Thème : l optique Âges : 8 à 13 ans (à adapter pour les 5

Plus en détail

GUIDE DE PRÉPARATION CHIRURGIE RÉFRACTIVE AU LASER

GUIDE DE PRÉPARATION CHIRURGIE RÉFRACTIVE AU LASER GUIDE DE PRÉPARATION CHIRURGIE RÉFRACTIVE AU LASER L ÉVALUATION PRÉOPÉRATOIRE LA CHIRURGIE LASER Chapitre 1 LA VISITE PRÉOPÉRATOIRE... 2 1.1 Le déroulement de la consultation préopératoire... 2 1.2 La

Plus en détail

Greffes de cornée pour les kératocônes

Greffes de cornée pour les kératocônes Greffes de cornée pour les kératocônes La cornée est le tissu transparent qui se trouve sur la partie antérieure de l'œil et à travers lequel passe la lumière. Elle est en forme de dôme, et c est elle

Plus en détail

L ŒIL, ACCOMMODATION, DEFAUTS ET CORRECTION

L ŒIL, ACCOMMODATION, DEFAUTS ET CORRECTION THEME : REPRESENTATION VISUELLE Sous-thème : De l œil au cerveau CHAPITRE 2 L ŒIL, ACCOMMODATION, DEFAUTS ET CORRECTION I. LE MODELE DE L ŒIL OU ŒIL REDUIT (Rappel) Pour le physicien, l œil est constitué

Plus en détail

Un regard clair sur la

Un regard clair sur la Un regard clair sur la Un regard clair sur la chirurgie réfractive DDr r J.C. C. Vryghem www.vryghem.be www.vr yghem.b e Introduction Aimeriez-vous profiter, dorénavant, de la vie sans lunettes et/ou lentilles?

Plus en détail

SANTÉ DES YEUX 8 MYTHES ET RÉALITÉS SUR LA SANTÉ OCULAIRE

SANTÉ DES YEUX 8 MYTHES ET RÉALITÉS SUR LA SANTÉ OCULAIRE DES YEUX 8 MYTHES ET RÉALITÉS SUR LA OCULAIRE Encore aujourd hui il existe de nombreuses fausses croyances sur la santé des yeux. Il n est donc pas toujours facile de départager le vrai du faux. Testez

Plus en détail

GUIDE DE PRÉPARATION CHIRURGIE RÉFRACTIVE AU LASER - ULTRALASIK

GUIDE DE PRÉPARATION CHIRURGIE RÉFRACTIVE AU LASER - ULTRALASIK GUIDE DE PRÉPARATION CHIRURGIE RÉFRACTIVE AU LASER - ULTRALASIK L ÉVALUATION PRÉOPÉRATOIRE LA CHIRURGIE LASER Chapitre 1 LA VISITE PRÉOPÉRATOIRE... 2 1.1 Le déroulement de la consultation préopératoire...

Plus en détail

Comprendre l OMD : un guide

Comprendre l OMD : un guide OMD Œdème maculaire diabétique Comprendre l OMD : un guide Table des matières Œdème maculaire diabétique (OMD) 3 Présentation de l OMD 7 Quels sont les facteurs de risque de l OMD? 9 Quels sont les symptômes

Plus en détail

Implants Toriques. Phakes - Artisan T Pseudophake - Acrysof T - Acritec T - Rayner Flex T. Lasik, PKR KR Cataracte Kératocône Kératoplastie Ptérygion

Implants Toriques. Phakes - Artisan T Pseudophake - Acrysof T - Acritec T - Rayner Flex T. Lasik, PKR KR Cataracte Kératocône Kératoplastie Ptérygion 176-181_OPHT15_chirurgie.qxp 27/05/08 17:19 Page 176 CHIRURGIE Traitement chirurgical de l astigmatisme Des moyens très divers pour des indications très variées Le bilan pré-opératoire élimine les contre-indications

Plus en détail

On vo i t c o m m e o nr e s p i r e: s a n syp e n s e r, e tp o u rt a n t...

On vo i t c o m m e o nr e s p i r e: s a n syp e n s e r, e tp o u rt a n t... On vo i t c o m m e o nr e s p i r e: s a n syp e n s e r, e tp o u rt a n t... Savoir prévenir les dommages ultérieurs de la vision Assureurs, Prévention, Santé ASSOCIATION DES SOCIÉTÉS D ASSURANCE Les

Plus en détail

Efficacité, Sécurité des Anneaux Intra-Cornéens (ICR) Ferrara pour Kératocône (KC).

Efficacité, Sécurité des Anneaux Intra-Cornéens (ICR) Ferrara pour Kératocône (KC). S. Leroux Les Jardins 1,2, F. Poisson,2 G. Leroux les Jardins, 3. 1-Cabinet Paris. 2-CHNO des Quinze Vingts, Paris, 3-Chef de clinique-assistant, Groupe hospitalier Cochin Hôtel Dieu, Paris. SFO 2012 PAS

Plus en détail

La chirurgie cornéenne réfractive au laser excimer (1 ère pa

La chirurgie cornéenne réfractive au laser excimer (1 ère pa La chirurgie cornéenne réfractive au laser excimer (1 ère pa Définitions et anomalies de la vision qui peuvent être corrigées Corriger chirurgicalement un défaut réfractif oculaire de l adulte n est plus

Plus en détail

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision.

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7.1 Pour la myopie (mauvaise vue de loin) : Test de vision de loin Sur le mur d un pièce, fixez l illustration ci-dessous que vous

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2010 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2010 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2010 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L Durée de l épreuve : 1h 30 Coefficient : 2 Ce sujet comporte 9 pages numérotées de 1/9 à 9/9 Ce sujet comporte page 5/9 une ANNEXE à

Plus en détail

LE PLUS GRAND PLATEAU D OPHTALMOLOGIE DE LA CÔTE D AZUR

LE PLUS GRAND PLATEAU D OPHTALMOLOGIE DE LA CÔTE D AZUR LE PLUS GRAND PLATEAU D OPHTALMOLOGIE DE LA CÔTE D AZUR L ophtalmologie est une discipline médico-chirugicale de pointe au sein du réseau Domus Cliniques. Avec des plateaux techniques à la pointe du progrès,

Plus en détail

Faites l expérience d une meilleure vision

Faites l expérience d une meilleure vision Faites l expérience d une meilleure vision IRIS est le plus grand réseau d optométristes, d opticiens et d ophtalmologistes au Canada répartis dans 160 boutiques et cliniques. Chaque professionnel IRIS

Plus en détail

Comment prend-on en charge le kératocône?

Comment prend-on en charge le kératocône? TRAITEMENT DU KERATOCONE Comment prend-on en charge le kératocône? Une prise en charge pluri-disciplinaire La prise en charge du kératocône est l affaire de plusieurs spécialistes médicaux ou scientifiques

Plus en détail

Guide d adaptation. Rose K2 XL. Kératocône. Dégénérescence pellucide marginale. Post Greffe. Post Chirurgie. Lentille Semi-sclérale

Guide d adaptation. Rose K2 XL. Kératocône. Dégénérescence pellucide marginale. Post Greffe. Post Chirurgie. Lentille Semi-sclérale Guide d adaptation Rose K2 XL Lentille Semi-sclérale TM Kératocône Dégénérescence pellucide marginale Post Greffe Post Chirurgie 1 LENTILLE SEMI-SCLÉRALE ROSE K2 XL INDICATIONS 1 ères indications : kératocône,

Plus en détail

INFORMATION SUR LA RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE

INFORMATION SUR LA RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE 1 INFORMATION SUR LA RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE Qu est-ce que la rétinopathie diabétique? On appelle rétinopathie diabétique les lésions du fond d œil causées par le diabète. En effet, l excès de sucre dans

Plus en détail

CORRECTION DES TROUBLES DE LA REFRACTION PAR LASER EXCIMER : PHOTOKERATECTOMIE REFRACTIVE ET LASIK

CORRECTION DES TROUBLES DE LA REFRACTION PAR LASER EXCIMER : PHOTOKERATECTOMIE REFRACTIVE ET LASIK CORRECTION DES TROUBLES DE LA REFRACTION PAR LASER EXCIMER : PHOTOKERATECTOMIE REFRACTIVE ET LASIK Avril 2000 Service évaluation des technologies L AGENCE NATIONALE D ACCREDITATION ET D EVALUATION EN SANTE

Plus en détail

Peut-on implanter une lentille intraoculaire multifocale après photoablation cornéenne?

Peut-on implanter une lentille intraoculaire multifocale après photoablation cornéenne? 1 D. GATINEL Fondation Ophtalmologique A. de Rothschild, CEROC, PARIS. gatinel@aol.com Peut-on implanter une lentille intraoculaire multifocale après photoablation cornéenne? L implantation d une lentille

Plus en détail

Votre santé visuelle :

Votre santé visuelle : Votre santé visuelle : on peut faire plus! Votre santé visuelle : on peut faire plus! Votre santé visuelle : on peut faire plus! Droit d auteur 2007, INCA ISBN 978-0-921122-27-6 Titre : Votre santé visuelle

Plus en détail

La cataracte - votre intervention

La cataracte - votre intervention La Cataracte:Mise en page 1 7/12/11 17:08 Page 1 - Docteur François CHATENOUD Chirurgie oculaire Centre Ophtalmologique Kléber 50 Cours Franklin Roosevelt 69006 Lyon 04 72 83 49 05 Informations La cataracte

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. L ophtalmologie en 2014 : Performance et sur mesure!

DOSSIER DE PRESSE. L ophtalmologie en 2014 : Performance et sur mesure! DOSSIER DE PRESSE 120 ème Congrès de la Société Française d Ophtalmologie 10 au 13 mai 2014 Palais des Congrès Porte Maillot www.sfo.asso.fr L ophtalmologie en 2014 : Performance et sur mesure! Les sujets

Plus en détail

La vie sans lunettes après 50 ans?

La vie sans lunettes après 50 ans? Les problèmes ophtalmiques après 50 ans La vie sans lunettes après 50 ans? Sam Fanous et Gabriel Fanous 5 Édith a 60 ans. C est son premier examen chez vous. Comme sa vision diminue depuis quelque temps,

Plus en détail

La cataracte est l opacification de tout ou partie

La cataracte est l opacification de tout ou partie cataracte 58 - CATARACTE Ce qu il faut savoir 1. Connaître les signes d appel d une cataracte 2. Connaître les étiologies et pouvoir orienter le bilan clinique et paraclinique. 3. Pouvoir expliquer au

Plus en détail

Centre d apprentissage. Extraction de cataracte. Carnet d'enseignement à la clientèle

Centre d apprentissage. Extraction de cataracte. Carnet d'enseignement à la clientèle Centre d apprentissage Extraction de cataracte Carnet d'enseignement à la clientèle Janvier 2013 Ma chirurgie est le : Me présenter à l admission #, pour l inscription à heures. AIDE MÉMOIRE POUR VOTRE

Plus en détail

Antibioprophylaxie en chirurgie oculaire

Antibioprophylaxie en chirurgie oculaire Recommandations mai 2011 RECOMMANDATIONS Antibioprophylaxie en chirurgie oculaire Sommaire L infection nosocomiale en chirurgie oculaire 2 Objectif de l antibioprophylaxie 2 Patients à risque 3 Recommandations

Plus en détail

UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN

UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN Informations générales Pour vous, pour la vie Cette brochure vise à vous fournir des informations générales concernant l intervention chirurgicale que vous

Plus en détail

SESSION 2013 MPP2008! PHYSIQUE 2. Durée : 4 heures!

SESSION 2013 MPP2008! PHYSIQUE 2. Durée : 4 heures! SESSION 2013 MPP2008 EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE MP " PHYSIQUE 2 Durée : 4 heures " N.B. : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction.

Plus en détail

LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE

LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE ordre des optométristes du québec LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE VOIR QUI AU

Plus en détail

Essilor invente. Les 1 ers verres spécialement conçus pour la vie connectée.

Essilor invente. Les 1 ers verres spécialement conçus pour la vie connectée. Dossier de presse Essilor invente ESSILOR EYEZEN Les 1 ers verres spécialement conçus pour la vie connectée. contact presse : Stéphanie Lacaille LD : 01 53 00 73 67 Port : 06 21 66 60 50 stephanie.lacaille@agencebabel.com

Plus en détail

Conseil d Évaluation des Technologies de la Santé du Québec

Conseil d Évaluation des Technologies de la Santé du Québec Conseil d Évaluation des Technologies de la Santé du Québec RAPPORT PRÉSENTÉ AU Rapport Juin 2000 LE LASER EXCIMER EN OPHTALMOLOGIE : (CETS 2000-2 RF MISE À JOUR DE L ÉTAT DES CONNAISSANCES Ministre de

Plus en détail

GLAUCOME CHRONIQUE. Rappels physiopathologiques OBJECTIFS. Item 82

GLAUCOME CHRONIQUE. Rappels physiopathologiques OBJECTIFS. Item 82 Item 82 GLAUCOME CHRONIQUE Anna Francoz, Pr Alain Bron Service d ophtalmologie, CHU de Dijon, France alain.bron@chu-dijon.fr RR OBJECTIFS DIAGNOSTIQUER un glaucome chronique. ARGUMENTER l attitude thérapeutique

Plus en détail

DEFINITION OBJECTIFS PRINCIPES

DEFINITION OBJECTIFS PRINCIPES Cette fiche d'information est un document remis aux patients avant une intervention chirurgicale. Les chirurgiens sont aujourd'hui tenus à fournir une information objective et compréhensible sur les risques

Plus en détail

Document d information. www.cliniquevision.com

Document d information. www.cliniquevision.com Chirurgie Réfractive Docteur D.A. Lebuisson Lasik@orange.fr Document d information Le site Lasik.asso.fr est certifié par HON et est déclaré à la CNIL ainsi qu au Conseil de l ordre. Il ne comporte aucune

Plus en détail

LIFTING ( Source SOFCPRE www.plasticiens.org )

LIFTING ( Source SOFCPRE www.plasticiens.org ) LIFTING ( Source SOFCPRE www.plasticiens.org ) 1 LIFTING Cette fiche d'information a été conçue sous l égide de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique (SOFCPRE) comme

Plus en détail

Maladies et Grands Syndromes - Trouble de la réfraction (287) Professeur Bernard Ridings Docteur Olivier Forzano Mai 2005

Maladies et Grands Syndromes - Trouble de la réfraction (287) Professeur Bernard Ridings Docteur Olivier Forzano Mai 2005 Maladies et Grands Syndromes - Trouble de la réfraction (287) Professeur Bernard Ridings Docteur Olivier Forzano Mai 2005 1. Introduction L œil est l organe récepteur de la vision. Toutes ses structures

Plus en détail

VOS YEUX UN ENCART PUBLICITAIRE PRODUIT PAR MEDIAPLANET UN GUIDE SOUCIEUX DE L ENVIRONNEMENT

VOS YEUX UN ENCART PUBLICITAIRE PRODUIT PAR MEDIAPLANET UN GUIDE SOUCIEUX DE L ENVIRONNEMENT VOS YEUX JUIN 2009 UN GUIDE SOUCIEUX DE L ENVIRONNEMENT PATHOLOGIES OCULAIRES Quelles sont les différentes maladies qui affectent notre vue? Les conseils des professionnels. Page 4 LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE

Plus en détail

Chirurgie par laser femtoseconde

Chirurgie par laser femtoseconde Chirurgie par laser femtoseconde Valeria Nuzzo* K.Plamann, D.Peyrot, F.Deloison Laboratoire d'optique Appliquée, ENSTA - École Polytechnique - CNRS UMR 7639, Palaiseau F.Aptel, M.Savoldelli, J.-M.Legeais

Plus en détail

LES YEUX ET LA VISION

LES YEUX ET LA VISION LES YEUX ET LA VISION INTRODUCTION Ce document, sur les normes visuelles, se veut être un outil de référence pour les spécialistes de la vision qui rencontrent les candidats, dans le cadre du processus

Plus en détail