LIFTING CERVICO-FACIAL OU LIFTING DU VISAGE ET DU COU

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LIFTING CERVICO-FACIAL OU LIFTING DU VISAGE ET DU COU"

Transcription

1 LIFTING CERVICO-FACIAL OU LIFTING DU VISAGE ET DU COU Version 4 mise à jour nov 2013 Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom : Cette fiche d information a été conçue sous l égide de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique (SOF.CPRE) comme un complément à votre première consultation, pour tenter de répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser si vous envisagez d avoir recours à un lifting cervico-facial. Le but de ce document est de vous apporter tous les éléments d information nécessaires et indispensables pour vous permettre de prendre votre décision en parfaite connaissance de cause. Aussi vous est-il conseillé de le lire avec la plus grande attention. DÉFINITION Il existe aujourd hui plusieurs types de liftings qui permettent d améliorer les disgrâces provoquées par le vieillissement du visage et du cou, soit de manière localisée, soit de manière plus étendue. Le lifting cervico-facial est le plus fréquemment réalisé ; c est la correction chirurgicale du vieillissement au niveau du cou ainsi qu au niveau du visage depuis la région des tempes jusqu à la région des bajoues. Cette chirurgie à but esthétique ne peut être prise en charge par l Assurance Maladie. OBJECTIFS L opération a pour but de traiter l affaissement et le relâchement de la peau et des muscles du visage (tempes et sourcils, joues, bajoues, ovale du visage) et du cou mais également l insuffisance ou l excès de tissu graisseux. L objectif d une telle intervention n est pas de changer la forme ni l aspect du visage. Au contraire, la simple restauration des différentes structures anatomiques de la face et du cou (peau, muscle, graisse) permet à l opéré(e) de retrouver l aspect qui était le sien quelques années auparavant. PRINCIPES Les muscles sont remis en tension, de manière à corriger leur relâchement. La peau est ensuite redrapée à la demande sur les nouveaux galbes, sans traction excessive. Cette double action permet d obtenir un résultat naturel (car la peau n est pas trop tirée), durable (car le plan musculaire est solide), des suites opératoires en général assez simples (la peau «marque» moins parce qu elle est peu traumatisée, du fait de la tension et du décollement limités). Les surcharges graisseuses éventuelles peuvent être traitées par lipoaspiration. A l inverse, si le visage est émacié, cet aspect peut être corrigé dans le même temps par ré-injection de graisse autologue (lipostructure). Ainsi le visage et le cou sont en quelque sorte «reconstruits», «restructurés». En revanche, les rides d expression, les rides de la patte d oie ou les rides péri-buccales ne sont pas modifiées. Les rides profondes sont améliorées par la tension exercée sur la peau sans jamais disparaître complètement. L aspect des paupières n est pas corrigé par un lifting cervicofacial isolé. Les incisions cutanées nécessaires sont cachées pour l essentiel sous la patte chevelue ou dans les cheveux (au niveau des tempes et de la nuque) et au pourtour de l oreille. La cicatrice est ainsi presque entièrement dissimulée. incision = cicatrice décollement 1

2 Le lifting cervico-facial peut être fait dès que les signes de vieillissement apparaissent ( relâchement des joues, du cou, dégradation des lignes du visage) et qu une demande de correction motivée en est formulée, généralement à partir de 40 ou 45 ans. Cette intervention peut être associée à un autre geste de chirurgie esthétique faciale : chirurgie esthétique des paupières (blépharoplastie), correction de l affaissement de la partie latérale du sourcil et correction de la patte d oie (lifting temporal), correction de l affaissement et des rides du front (lifting frontal conventionnel ou endoscopique). Elle peut aussi être complétée par des thérapeutiques médicochirurgicales (laserbrasion, dermabrasion, peeling, injections d acide hyaluronique, injections de toxine botulique). Lors de vos entretiens avec le chirurgien, il sera important de lui signaler toutes les imperfections que vous souhaitez voir améliorer ou disparaître. Ayant bien compris votre demande, il deviendra votre guide dans l évaluation du résultat futur et des techniques à employer. Il pourra éventuellement vous déconseiller l intervention ou vous proposer des altérnatives. AVANT L INTERVENTION Un bilan pré-opératoire habituel est réalisé conformément aux prescriptions. Le médecin anesthésiste sera vu en consultation au plus tard 48 heures avant l intervention. Aucun médicament contenant de l aspirine ne devra être pris dans les 3 semaines précédant l intervention. L arrêt du tabac est vivement recommandé, au moins un mois avant et 15 jours après l intervention. Le tabagisme aggrave le risque de complication post-opératoire de toute intervention chirurgicale. Arrêter de fumer 6 à 8 semaines avant une intervention supprime ce sur-risque. Si vous fumez, parlez-en à votre chirurgien et à votre anesthésiste. Vous pouvez aussi téléphoner à Tabac-Info-Service (3989) pour vous aider à réduire le risque et mettre toutes les chances de votre côté. Il sera pratiqué un lavage des cheveux la veille et le matin de l intervention et un démaquillage soigneux le jour de l intervention. Il est fondamental de rester à jeun (ne rien manger ni boire) 6 heures avant l intervention. TYPE D ANESTHÉSIE ET MODALITÉS D HOSPITALISATION Type d anesthésie : Le lifting cervico-facial peut être réalisé sous anesthésie générale ou sous anesthésie locale approfondie par des tranquillisants administrés par voie intra-veineuse (anesthésie «vigile»). Le choix entre ces différentes techniques sera le fruit d une discussion entre vous, l anesthésiste et le chirurgien. Modalités d hospitalisation : Une hospitalisation de 24 à 48 heures est habituellement nécessaire. L INTERVENTION Chaque chirurgien adopte une technique qui lui est propre et qu il adapte à chaque cas pour obtenir les meilleurs résultats. Toutefois, on peut retenir des principes de base communs : L incision est en grande partie cachée dans les cheveux et au pourtour de l oreille. A partir des incisions, un décollement est fait sous la peau ; son étendue est fonction de chaque cas, notamment de l importance du relâchement des tissus. On procède ensuite à une remise en tension extrêmement précise et dosée du plan musculo-aponévrotique, afin de corriger l affaissement profond, tout en conservant au visage son expression naturelle. En cas de surcharge graisseuse localisée, une lipoaspiration ou lipectomie aux ciseaux est effectuée dans le même temps opératoire : elle peut agir sur le cou, le menton, les bajoues et les joues. A contrario, en cas de perte de volume, une addition de graisse du (de la) patient(e) (lipostructure) s avérera souvent efficace pour hamoniser le résultat final. La peau redrapée naturellement vient épouser la forme créée par la mobilisation musculaire, la lipostructure ou la lipoaspiration. L excédent cutané est supprimé, les sutures faites sans tension. En fin d intervention, la plupart des chirurgiens réalisent un pansement qui fait le tour de la tête. Le lifting chez l homme comporte quelques particularités (peau plus épaisse, déplacement des zones pileuses, chevelure plus clairsemée masquant moins discrètement les cicatrices) dont votre chirurgien vous entretiendra. En fonction du chirurgien, de l importance des corrections à apporter et des gestes éventuellement associés, l intervention peut durer de deux à quatre heures. APRÈS L INTERVENTION : LES SUITES OPÉRATOIRES La sortie pourra intervenir soit le lendemain, soit le surlendemain de l intervention. Les 10 premiers jours, il faut se reposer au maximum et éviter tout effort violent. Au cours de ces premiers jours, l opéré(e) ne doit ni s étonner ni s inquiéter : - d un œdème (gonflement) qui peut être plus accentué le deuxième jour que le premier, - d ecchymoses (bleus) dans la région du cou et du menton, - d une sensation de tension douloureuse ou désagréable, surtout en arrière des oreilles, et autour du cou. Ces ecchymoses et ces oedèmes disparaissent en moyenne dans les 2 semaines post-opératoires. Au bout du premier mois, le gonflement a en général presque disparu. Mais il persiste une légère induration des zones décollées, plus palpable que visible. Les oreilles et les joues ne retrouvent leur sensibilité normale que quelques mois plus tard. Parfois, on peut observer, pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois après l intervention, une sensation d inconfort, 2

3 de tension des tissus, de pesanteur un peu désagréable, qui finit par disparaître. Les cicatrices sont cachées en avant et en arrière par les cheveux. La seule zone légèrement visible, en avant du lobe de l oreille, peut être temporairement masquée par la coiffure ou le maquillage. Schématiquement on est : - au cinquième ou sixième jour, présentable pour les intimes, - vers le douzieme jour, présentable pour ses amis, - mais pour paraître devant les personnes dont on veut qu elles ignorent l opération, il est nécessaire de prévoir trois à quatre semaines, en l absence d incidents. LE RESULTAT Au bout de un à trois mois, on peut avoir une bonne idée du résultat définitif. Mais les cicatrices sont encore un peu rosées et indurées et ne s atténuent que vers le sixième mois. Grâce aux progrès accomplis tant dans la prise en charge avant et après l intervention que dans les techniques médico-chirurgicales on obtient un effet de rajeunissement appréciable, qui reste toutefois très naturel : le visage n a pas un aspect «chirurgical» et a retrouvé approximativement les traits qui étaient les siens huit ou douze ans auparavant, ce qui donne globalement un aspect reposé, détendu et rafraîchi. Cette amélioration physique s accompagne en règle générale d un mieux être psychologique. Le but de cette chirurgie est d apporter une amélioration et non pas d atteindre la perfection. Si vos souhaits sont réalistes, le résultat obtenu devrait vous donner une grande satisfaction. A long terme, le lifting cervico-facial a permis de lutter contre les outrages du temps, mais le vieillissement continue à faire son œuvre et l on peut éventuellement envisager une nouvelle intervention à type de lifting au bout d une dizaine d années. Les techniques actuelles permettent de répéter l intervention si besoin au-delà de cette échéance. Cependant, cette persperctive doit s inscrire dans un entretien du visage par des techniques complémentaires plus légères qui retarderont d autant une nouvelle intervention qu elles auront été effectuées régulièrement. LES IMPERFECTIONS DE RÉSULTAT Il peut s agir pour l essentiel : d un œdème (gonflement) persistant au niveau de certaines zones au-delà du troisième mois et qui peut nécessiter des massages, d une reproduction partielle du relâchement des tissus, notamment de la partie antérieure du cou, lorsque la ptose était importante avant l intervention, de cicatrices trop visibles ou de chute de cheveux localisée dans la région des tempes (alopécie) qui peuvent nécessiter une retouche chirurgicale à distance (six mois à un an). LES COMPLICATIONS ENVISAGEABLES Le lifting cervico-facial, bien que réalisé pour des motivations essentiellement esthétiques, n en reste pas moins une véritable intervention chirurgicale, ce qui implique les risques liés à tout acte médical, aussi minime soit-il. Il faut distinguer les complications liées à l anesthésie de celles liées au geste chirurgical. En ce qui concerne l anesthésie, lors de la consultation, le médecin anesthésiste informera lui-même le (la) patient(e) des risques anesthésiques. Il faut savoir que l anesthésie induit dans l organisme des réactions parfois imprévisibles, et plus ou moins faciles à maîtriser : le fait d avoir recours à un Anesthésiste parfaitement compétent, exerçant dans un contexte réellement chirurgical fait que les risques encourus sont devenus statistiquement très faibles. En effet, les techniques, les produits anesthésiques et les méthodes de surveillance ont fait d immenses progrès ces trente dernières années, offrant une sécurité optimale, surtout quand l intervention est réalisée en dehors de l urgence et chez une personne en bonne santé. En ce qui concerne le geste chirurgical : en choisissant un Chirurgien Plasticien qualifié et compétent, formé à ce type d intervention, vous limitez au maximum ces risques, sans toutefois les supprimer complètement. Heureusement, les suites opératoires sont en général simples au décours d un lifting cervico-facial réalisé dans les règles, et les vraies complications sont rares. En pratique, la grande majorité des interventions se passe sans aucun problème et les patient(e)s sont satisfait(e)s de leur résultats. Pour autant, et malgré leur rareté, vous devez être informé(e) des complications possibles : Un hématome pouvant nécessiter une évacuation rapide. Une souffrance voire une nécrose cutanée localisée, responsable d un retard de cicatrisation (le risque en est très accru par l intoxication tabagique). L infection est exceptionnelle. Des lésions nerveuses: la lésion d une branche du nerf facial, susceptible d entraîner une parésie, voire une paralysie faciale est exceptionnelle et les séquelles disparaissent le plus souvent en quelques mois. Plus rarement encore, peut survenir une paralysie du nerf spinal (nerf de l élévation de l épaule). Des cicatrices anormales, hypertrophiques voire chéloïdes, d apparition et d évolution imprévisibles, peuvent compromettre l aspect esthétique du résultat et requièrent des traitements locaux spécifiques parfois prolongés. 3

4 Au total, il ne faut pas surévaluer les risques mais simplement prendre conscience qu une intervention chirurgicale, même apparemment simple, comporte toujours une petite part d aléas. Le recours à un Chirurgien Plasticien qualifié vous assure que celui-ci a la formation et la compétence requises pour savoir éviter ces complications, ou les traiter efficacement le cas échéant. Tels sont les éléments d information que nous souhaitions vous apporter en complément à la consultation. Nous vous conseillons de conserver ce document, de le relire après la consultation et d y réfléchir «à tête reposée». Cette réflexion suscitera peut-être de nouvelles questions, pour lesquelles vous attendrez des informations complémentaires. Nous sommes à votre disposition pour en reparler au cours d une prochaine consultation, ou bien par téléphone, voire le jour même de l intervention où nous nous reverrons, de toute manière, avant l anesthésie. REMARQUES PERSONNELLES : 4

5 LIFTING FRONTO-TEMPORAL ENDOSCOPIQUE Version 4 mise à jour nov 2013 Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom : Cette fiche d information a été conçue sous l égide de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique (SOF.CPRE) comme un complément à votre première consultation, pour tenter de répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser si vous envisagez d avoir recours à un lifting fronto-temporal endoscopique. Le but de ce document est de vous apporter tous les éléments d information nécessaires et indispensables pour vous permettre de prendre votre décision en parfaite connaissance de cause. Aussi vous est-il conseillé de le lire avec la plus grande attention. DÉFINITION, OBJECTIFS ET PRINCIPES L endoscopie est une technique chirurgicale utilisée depuis plusieurs années dans de nombreuses spécialités. Elle consiste à réaliser une intervention sans «ouvrir» complètement, mais juste en introduisant une mini-caméra qui va permettre de suivre sur un écran de télévision les gestes réalisés grâce à des instruments spéciaux. Cela permet souvent de minimiser le traumatisme opératoire et surtout de réduire considérablement les cicatrices. Cette technique a été adaptée à la chirurgie esthétique où elle a trouvé sa meilleure indication dans le traitement du vieillissement du tiers supérieur du visage : le front et les tempes. C est le «lifting fronto-temporal endoscopique». L intervention vise à corriger les disgrâces présentes à ce niveau, qu elles soient héréditaires ou dues à l âge, en ne réalisant que quelques petites incisions d environ 1 cm dissimulées dans le cuir chevelu. Grâce à quelques minimes incisions, le chirurgien décolle l ensemble de la région et affaiblit les muscles responsables des rides. Ensuite, il repositionne les tissus et les maintient en bonne place par des fixations profondes. Un lifting endoscopique peut être réalisé isolément ou être associé, si nécessaire, à de nombreux gestes complémentaires au niveau de la face, tels que : blépharoplastie (chirurgie esthétique des paupières), canthopexie (élévation du coin des yeux), lifting cervico-facial (lifting du visage et du cou), laserbrasion, peeling, injection de toxine botulique, etc Un lifting endoscopique se propose de corriger les altérations de la partie haute du visage et de remplacer l aspect «fatigué» ou «sévère» par une apparence plus fraîche et détendue, avec un regard plus ouvert. Les disgrâces les plus communément visées sont les suivantes : Affaissement du front avec rides horizontales Affaissement des sourcils avec excédent de peau au niveau des paupières supérieures Rides du lion entre les sourcils Rides de la patte d oie au coin des yeux. L intervention, pratiquée aussi bien chez la femme que chez l homme, peut être effectuée dès 40 ans. Toutefois, elle est parfois réalisée beaucoup plus précocement, lorsque les disgrâces sont constitutionnelles (facteurs héréditaires) et non pas liées à l âge, comme des sourcils initialement bas ou certaines rides du lion précoces par hyperactivité musculaire. Cette chirurgie à but esthétique ne peut être prise en charge par l assurance maladie. AVANT L INTERVENTION Les motivations et les demandes du patient auront été analysées. Une étude attentive de la région fronto-temporale et de ses rapports avec le reste du visage aura été faite. Un bilan pré-opératoire habituel est réalisé conformément aux prescriptions. Le médecin anesthésiste sera vu en consultation au plus tard 48 heures avant l intervention. 1

6 Aucun médicament contenant de l aspirine ne devra être pris dans les 10 jours précédant l intervention. L arrêt du tabac est vivement recommandé au moins un mois avant et un mois après l intervention (le tabac peut être à l origine d un retard de cicatrisation). Un shampoing antiseptique sera réalisé la veille au soir et le matin même. Il est fondamental de rester à jeun (ne rien manger ni boire) 6 heures avant l intervention. TYPE D ANESTHÉSIE ET MODALITÉS D HOSPITALISATION Type d anesthésie : deux procédés sont envisageables : Anesthésie locale approfondie par des tranquillisants administrés par voie intra-veineuse (anesthésie «vigile»). Anesthésie générale classique, durant laquelle vous dormez complètement. Le choix entre ces différentes techniques sera le fruit d une discussion entre vous, le chirurgien et l anesthésiste. Modalités d hospitalisation : L intervention peut se pratiquer en «ambulatoire», c est-à-dire avec une sortie le jour même après quelques heures de surveillance. Toutefois, dans certains cas, une courte hospitalisation peut être préférable. Il peut être indiqué de rester hospitalisé la nuit qui suit l intervention. L INTERVENTION Chaque chirurgien adopte une technique qui lui est propre et qu il adapte à chaque cas pour obtenir les meilleurs résultats. Toutefois, on peut retenir des principes de base communs : incisions = cicatrices Le tracé de ces incisions correspond bien sûr à l emplacement des futures cicatrices, qui seront donc quasiment invisibles puisque très courtes et cachées dans les cheveux. instruments spéciaux Incisions cutanées : Elles font entre 5 et 10 mm, sont au nombre de trois à cinq, et sont placées dans le cuir chevelu, quelques centimètres en arrière de la lisière des cheveux du front. L une d elles permettra le passage de l endoscope relié à une mini caméra-vidéo, les autres livrent passage aux différents instruments spécifiquement adaptés à cette chirurgie endoscopique. endoscope Décollement : La totalité du front et des tempes est décollée jusqu aux arcades sourcilières et à la racine du nez. Affaiblissement musculaire : Les muscles de la région sont alors fragilisés afin de traiter les rides dont ils sont responsables : muscle frontal pour les rides horizontales, muscles intersourciliers pour les rides du lion. D autres actions spécifiques peuvent être réalisées en complément selon les cas. Redrapage : les tissus décollés vont être remis en tension afin de déplisser les pattes d oie, remonter les sourcils et supprimer l affaissement du front. Ils seront maintenus en bonne position par des fixations profondes dont la nature varie selon les chirurgiens. Sutures : Les petites incisions sont refermées, grâce à des agrafes cutanées faciles à enlever ou par des fils résorbables. En fonction du chirurgien, de l ampleur des améliorations à apporter et de la nécessité éventuelle de gestes complémentaires, l intervention peut durer de 45 à 90 minutes. APRÈS L INTERVENTION : LES SUITES OPÉRATOIRES Il n y a pas de véritables douleurs, mais éventuellement un certain inconfort avec une sensation de tension du front, des tempes et des paupières. Les premiers jours, il faut se reposer au maximum et éviter tout effort violent. Les suites opératoires sont essentiellement marquées par l apparition d un œdème (gonflement) et d ecchymoses (bleus) dont l importance et la durée sont très variables d un individu à l autre. Le pansement sera supprimé entre le 1 er et le 3 ème jour selon le chirurgien. Les agrafes sont retirées entre le 8ème et le 15 ème jour. Les stigmates de l intervention vont s atténuer progressivement, permettant le retour à une vie socio-professionnelle normale après quelques jours (5 à 20 jours selon l ampleur des suites). Une certaine insensibilité du front, éventuellement quelques démangeaisons du crâne, peuvent être observées durant les premières semaines. Elles disparaîtront progressivement. LE RÉSULTAT Un délai de 3 à 6 mois est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C est le temps nécessaire pour que la totalité de l œdème se soit résorbé et que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse. Le plus souvent, l intervention aura permis d obtenir un embellissement et un effet de rajeunissement appréciable de la partie supérieure du visage, avec une suppression de l affaissement du front, une ascension des sourcils, une remise en tension des paupières supérieures, un déplissement des rides de la patte d oie, et une atténuation nette des rides frontales et intersourcilières. 2

7 Les résultats sont en règle générale durables et, bien que le processus de vieillissement ne soit pas stoppé par l intervention, le bénéfice du lifting se fera sentir même plusieurs années après. Le but de cette chirurgie est d apporter une amélioration et non pas d atteindre la perfection. Si vos souhaits sont réalistes, le résultat obtenu devrait vous donner une grande satisfaction. LES IMPERFECTIONS DE RESULTAT Elles peuvent résulter d un malentendu concernant ce que l on peut raisonnablement espérer. Il en est ainsi des rides qui peuvent être nettement atténuées sans disparaître complètement ou de l excès de peau sur les paupières supérieures qui peut nécessiter une excision complémentaire à leur niveau pour parfaire le résultat. Elles peuvent aussi survenir du fait de réactions tissulaires inattendues ou de phénomènes cicatriciels inhabituels. On peut ainsi parfois observer un œdème persistant pendant quelques mois, ou voir apparaître une petite asymétrie dans le positionnement des sourcils, ou une récidive de certaines rides intersourcilières. Ces imperfections, si elles sont mal supportées, peuvent éventuellement être corrigées par une petite «retouche» qui se fera habituellement sous simple anesthésie locale à partir du 6 ème mois post-opératoire. LES COMPLICATIONS ENVISAGEABLES Un lifting fronto-temporal endoscopique, bien que réalisé pour des motivations esthétiques, n en reste pas moins une véritable intervention chirurgicale, ce qui implique les risques liés à tout acte médical, aussi minime soit-il. Il faut distinguer les complications liées à l anesthésie de celles liées au geste chirurgical. En ce qui concerne l anesthésie, lors de la consultation, le médecin anesthésiste informera lui-même le patient des risques anesthésiques. Il faut savoir que l anesthésie induit dans l organisme des réactions parfois imprévisibles, et plus ou moins faciles à maîtriser : le fait d avoir recours à un Anesthésiste parfaitement compétent, exerçant dans un contexte réellement chirurgical fait que les risques encourus sont devenus statistiquement très faibles. Il faut savoir, en effet, que les techniques, les produits anesthésiques et les méthodes de surveillance ont fait d immenses progrès ces trente dernières années, offrant une sécurité optimale, surtout quand l intervention est réalisée en dehors de l urgence et chez une personne en bonne santé. En ce qui concerne le geste chirurgical : en choisissant un Chirurgien Plasticien qualifié et compétent, formé à ce type d intervention, vous limitez au maximum ces risques, sans toutefois les supprimer complètement. Heureusement, les vraies complications sont exceptionnelles à la suite d un lifting endoscopique réalisé dans les règles. En pratique, l immense majorité des interventions se passe sans aucun problème et les patient(e)s sont pleinement satisfait(e)s de leur résultat. Pour autant, et malgré leur rareté, vous devez être informé(e) des complications possibles : Hématomes : la plupart du temps sans gravité, ils peuvent justifier d être évacués s ils sont trop importants. Il ne faut pas confondre avec les ecchymoses (les bleus) qui sont normales après une intervention. Infection : exceptionnelle quand l intervention est réalisée dans des conditions normales d asepsie. Elle est toujours locale et jamais générale. Les complications telles que les anomalies de cicatrisation, les nécroses cutanées ou les alopécies localisées (chutes de cheveux) sont plus rares et surtout beaucoup plus discrètes que dans un lifting fronto-temporal classique du fait de la taille limitée des incisions. Cependant, leur risque est accru par l intoxication tabagique. Lésions nerveuses : elles peuvent parfois concerner certaines branches sensitives et être alors responsables d une certaine insensibilité et de démangeaisons du front ou du cuir chevelu qui finissent par s atténuer après quelques mois. Une paralysie de la branche frontale motrice est beaucoup plus rare et n est heureusement que temporaire dans la plupart des cas décrits. Au total, il ne faut pas surévaluer les risques, mais simplement prendre conscience qu une intervention chirurgicale, même apparemment simple, comporte toujours une petite part d aléas. Le recours à un Chirurgien Plasticien qualifié vous assure que celui-ci a la formation et la compétence requises pour savoir éviter ces complications, ou les traiter efficacement le cas échéant. Tels sont les éléments d information que nous souhaitions vous apporter en complément à la consultation. Nous vous conseillons de conserver ce document, de le relire après la consultation et d y réfléchir «à tête reposée». Cette réflexion suscitera peut-être de nouvelles questions, pour lesquelles vous attendrez des informations complémentaires. Nous sommes à votre disposition pour en reparler au cours d une prochaine consultation, ou bien par téléphone, voire le jour même de l intervention où nous nous reverrons, de toute manière, avant l anesthésie. 3

8 LIFTING FACIAL SOUS ENDOSCOPIE Version 4 mise à jour nov 2013 Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom : Cette fiche d information a été conçue sous l égide de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique (SOF.CPRE) comme un complément à votre première consultation, pour tenter de répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser si vous envisagez d avoir recours à un lifting facial sous endoscopie. Le but de ce document est de vous apporter tous les éléments d information nécessaires et indispensables pour vous permettre de prendre votre décision en parfaite connaissance de cause. Aussi vous est-il conseillé de le lire avec la plus grande attention. DÉFINITION, OBJECTIFS ET PRINCIPES L endoscopie est une technique chirurgicale utilisée depuis plusieurs années dans de nombreuses spécialités. Elle consiste à réaliser une intervention sans «ouvrir» complètement, mais juste en introduisant une mini-caméra qui va permettre de suivre sur un écran de télévision les gestes réalisés grâce à des instruments spéciaux. Cela permet souvent de minimiser le traumatisme opératoire et surtout de réduire considérablement les cicatrices. Cette technique a été adaptée à la chirurgie esthétique où elle a trouvé sa meilleure indication dans le traitement de la partie supérieure du visage, depuis le front et les tempes jusqu au niveau des commissures buccales. C est le «lifting endoscopique». L intervention vise à corriger les disgrâces dues à l âge présentes à ce niveau, en ne réalisant que quelques petites incisions d environ 1 cm dissimulées dans le cuir chevelu. Le principe est de décoller l ensemble de la région, au ras de l os, puis de repositionner les tissus et les maintenir en bonne place par des fixations profondes. Il est ainsi possible d agir sur l étage moyen de la face, dans la région des pommettes, de la joue et des plis naso-géniens (sillons entourant le nez et la joue). Un lifting endoscopique peut être réalisé isolément ou être associé, si nécessaire, à de nombreux gestes complémentaires au niveau de la face, tels que : lifting frontal, blépharoplastie (chirurgie esthétique des paupières), canthopexie (élévation du coin des yeux), lifting cervico-facial (lifting du visage et du cou), laser-brasion ou dermabrasion, peeling, injection de toxine botulique, etc Un lifting endoscopique se propose de corriger les altérations de la partie haute et du tiers moyen du visage et de remplacer l aspect «fatigué» ou «sévère» par une apparence plus fraîche et détendue, avec un regard plus ouvert. Les disgrâces les plus communément visées sont les suivantes : Diminution de la hauteur de la paupière inférieure, Suspension des pommettes, Comblement de la dépression sous orbitaire, véritable «vallée des larmes» et rembourrage de la pommette, Rides de la patte d oie au coin des yeux, Atténuation du sillon naso génien et suspension des joues. Quand on y associe un lifting frontal sous endoscopie, on agira aussi sur : L affaissement du front avec rides horizontales L affaissement des sourcils avec excédent de peau au niveau des paupières supérieures Les rides du lion entre les sourcils L intervention, pratiquée aussi bien chez la femme que chez l homme, peut être effectuée dès 40 ans. Toutefois, elle est parfois réalisée plus précocement, lorsque les disgrâces sont constitutionnelles (facteurs héréditaires) et non pas liées à l âge. Cette chirurgie à but esthétique ne peut être prise en charge par l assurance maladie. 1

9 AVANT L INTERVENTION Les motivations et les demandes du patient auront été analysées. Une étude attentive de la région faciale supérieure et de ses rapports avec le reste du visage aura été faite. Un bilan pré-opératoire habituel est réalisé conformément aux prescriptions. Le médecin anesthésiste sera vu en consultation au plus tard 48 heures avant l intervention. Aucun médicament contenant de l aspirine ne devra être pris dans les 10 jours précédant l intervention. L arrêt du tabac est vivement recommandé au moins un mois avant et un mois après l intervention (le tabac peut être à l origine d un retard de cicatrisation). Un shampoing antiseptique sera réalisé la veille au soir et/ou le matin même. Il est fondamental de rester à jeun (ne rien manger ni boire) 6 heures avant l intervention. TYPE D ANESTHÉSIE ET MODALITÉS D HOSPITALISATION Type d anesthésie : deux procédés sont envisageables : Anesthésie locale approfondie par des tranquillisants administrés par voie intra-veineuse (anesthésie «vigile»). Anesthésie générale classique, durant laquelle vous dormez complètement. Le choix entre ces différentes techniques sera le fruit d une discussion entre vous, le chirurgien et l anesthésiste. Modalités d hospitalisation : L hospitalisation est courte. L entrée s effectue le matin (ou parfois la veille dans l aprèsmidi) et la sortie est autorisée soit le soir, soit le lendemain de l intervention. L INTERVENTION Chaque chirurgien adopte une technique qui lui est propre et qu il adapte à chaque cas pour obtenir les meilleurs résultats. Toutefois, on peut retenir des principes de base communs : incisions = cicatrices Incisions cutanées : Elles font entre 5 et 10 mm, sont au nombre de deux à cinq, et sont placées dans le cuir chevelu, quelques centimètres en arrière de la lisière des cheveux. Ces incisions permettent le passage de l endoscope relié à une mini caméra-vidéo et livrent passage aux différents instruments spécifiquement adaptés à cette chirurgie endoscopique. Le tracé de ces incisions correspond bien sûr à l emplacement des futures cicatrices, qui seront donc quasiment invisibles puisque très courtes et cachées dans les cheveux. instruments spéciaux endoscope Décollement : la totalité des tempes et du massif facial est décollée jusqu aux commissures buccales, incluant les pommettes et à la partie haute des joues. Redrapage : les tissus décollés vont être remis en tension afin de déplisser les pattes d oie, remonter la queue des sourcils et surtout les pommettes et la graisse sous orbitaire qui s était accumulée au dessus sillon naso génien. Ils seront maintenus en bonne position par des fixations profondes dont la nature varie selon les chirurgiens. Sutures : les petites incisions sont refermées, souvent grâce à des agrafes cutanées faciles à enlever ou à des points enfouis résorbables. En fonction du chirurgien, de l ampleur des améliorations à apporter et de la nécessité éventuelle de gestes complémentaires, l intervention peut durer de 2 à 3 heures. APRÈS L INTERVENTION : LES SUITES OPÉRATOIRES Il n y a pas de véritables douleurs, mais éventuellement un certain inconfort avec une sensation de tension des tempes et des régions malaires. Les premiers jours, il faut se reposer au maximum et éviter tout effort violent. Les suites opératoires sont essentiellement marquées par l apparition d un œdème (gonflement) et d ecchymoses (bleus) dont l importance et la durée sont très variables d un individu à l autre. Le pansement sera supprimé entre le 1 er et le 3 ème jour selon le chirurgien. Les agrafes sont retirées entre le 8 ème et le 15 ème jour. Les stigmates de l intervention vont s atténuer progressivement, permettant le retour à une vie socioprofessionnelle normale après quelques jours (10 à 20 jours selon l ampleur des suites). Une certaine insensibilité de la région opérée, éventuellement quelques démangeaisons du crâne, peuvent être observées durant les premières semaines. Elles disparaîtront progressivement. 2

10 LE RÉSULTAT Un délai de 3 à 6 mois est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C est le temps nécessaire pour que la totalité de l œdème se soit résorbé et que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse. Le plus souvent, l intervention aura permis d obtenir un embellissement et un effet de rajeunissement appréciable de la partie supérieure du visage, avec une atténuation des sillons naso géniens, un rembourrage de la région sous orbitaire et malaire (avec disparition de la vallée des larmes) et diminution de la hauteur de la paupière inférieure. En cas de lifting frontal associé on obtiendra également une suppression de l affaissement du front avec un sourcil mieux positionné, éclairant le regard, une remise en tension modérée des paupières supérieures, un déplissement des rides de la patte d oie, et une atténuation nette des rides frontales et intersourcilières. Les résultats sont en règle générale durables et, bien que le processus de vieillissement ne soit pas stoppé par l intervention, le bénéfice du lifting se fera sentir même plusieurs années après. Le but de cette chirurgie est d apporter une amélioration et non pas d atteindre la perfection. Si vos souhaits sont réalistes, le résultat obtenu devrait vous donner une grande satisfaction. LES IMPERFECTIONS DE RESULTAT Elles peuvent résulter d un malentendu concernant ce que l on peut raisonnablement espérer. Il en est ainsi des rides qui peuvent être nettement atténuées sans disparaître complètement ou de l excès de peau sur les paupières supérieures qui peut nécessiter une excision complémentaire à leur niveau pour parfaire le résultat. Elles peuvent aussi survenir du fait de réactions tissulaires inattendues ou de phénomènes cicatriciels inhabituels. On peut ainsi parfois observer un œdème persistant pendant quelques mois ou voir apparaître une petite asymétrie dans le regard. Ces imperfections, si elles sont mal supportées, peuvent éventuellement être corrigées par une petite «retouche» qui se fera habituellement sous simple anesthésie locale à partir du 6 ème mois post-opératoire. LES COMPLICATIONS ENVISAGEABLES Un lifting facial endoscopique, bien que réalisé pour des motivations esthétiques, n en reste pas moins une véritable intervention chirurgicale, ce qui implique les risques liés à tout acte médical, aussi minime soit-il. Il faut distinguer les complications liées à l anesthésie de celles liées au geste chirurgical. En ce qui concerne l anesthésie, lors de la consultation, le médecin anesthésiste informera lui-même le patient des risques anesthésiques. Il faut savoir que l anesthésie induit dans l organisme des réactions parfois imprévisibles, et plus ou moins faciles à maîtriser : le fait d avoir recours à un Anesthésiste parfaitement compétent, exerçant dans un contexte réellement chirurgical fait que les risques encourus sont devenus statistiquement très faibles. Il faut savoir, en effet, que les techniques, les produits anesthésiques et les méthodes de surveillance ont fait d immenses progrès ces trente dernières années, offrant une sécurité optimale, surtout quand l intervention est réalisée en dehors de l urgence et chez une personne en bonne santé. En ce qui concerne le geste chirurgical : en choisissant un Chirurgien Plasticien qualifié et compétent, formé à ce type d intervention, vous limitez au maximum ces risques, sans toutefois les supprimer complètement. Heureusement, les vraies complications sont exceptionnelles à la suite d un lifting endoscopique réalisé dans les règles. En pratique, l immense majorité des interventions se passe sans aucun problème et les patient(e)s sont pleinement satisfait(e)s de leur résultat. Pour autant, et malgré leur rareté, vous devez être informé(e) des complications possibles : Hématomes : la plupart du temps sans gravité, ils peuvent justifier d être évacués s ils sont trop importants. Il ne faut pas les confondre avec les ecchymoses (les bleus) qui sont normales après une intervention. Infection : exceptionnelle quand l intervention est réalisée dans des conditions normales d asepsie. Elle est toujours locale et jamais générale. Les complications telles que les anomalies de cicatrisation ou les alopécies localisées (chutes de cheveux) sont plus rares que dans les liftings classiques du fait de la taille limitée des incisions. Cependant, leur risque est accru par l intoxication tabagique. Lésions nerveuses : elles peuvent parfois concerner certaines branches sensitives et être alors responsables d une certaine insensibilité et de démangeaisons du front ou du cuir chevelu qui finissent par s atténuer après quelques mois. Une paralysie de la branche frontale motrice est beaucoup plus rare et n est heureusement que temporaire dans la plupart des cas décrits. Au total, il ne faut pas surévaluer les risques, mais simplement prendre conscience qu une intervention chirurgicale, même apparemment simple, comporte toujours une petite part d aléas. Le recours à un Chirurgien Plasticien qualifié vous assure que celui-ci a la formation et la compétence requises pour savoir éviter ces complications ou les traiter efficacement le cas échéant Tels sont les éléments d information que nous souhaitions vous apporter en complément à la consultation. Nous vous conseillons de conserver ce document, de le relire après la consultation et d y réfléchir «à tête reposée». Cette réflexion suscitera peut-être de nouvelles questions, pour lesquelles vous attendrez des informations complémentaires. Nous sommes à votre disposition pour en reparler au cours d une prochaine consultation, ou bien par téléphone, voire le jour même de l intervention où nous nous reverrons, de toute manière, avant l anesthésie. REMARQUES PERSONNELLES : 3

LIFTING ( Source SOFCPRE www.plasticiens.org )

LIFTING ( Source SOFCPRE www.plasticiens.org ) LIFTING ( Source SOFCPRE www.plasticiens.org ) 1 LIFTING Cette fiche d'information a été conçue sous l égide de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique (SOFCPRE) comme

Plus en détail

DEFINITION OBJECTIFS PRINCIPES

DEFINITION OBJECTIFS PRINCIPES Cette fiche d'information est un document remis aux patients avant une intervention chirurgicale. Les chirurgiens sont aujourd'hui tenus à fournir une information objective et compréhensible sur les risques

Plus en détail

LIFTING CENTRO-FACIAL

LIFTING CENTRO-FACIAL LIFTING CENTRO-FACIAL «Version 1» créée novembre 2008 Information délivrée le :.. Cachet du Médecin : Au bénéfice de : NOM. Prénom. Cette fiche d'information a été conçue sous l égide de la Société Française

Plus en détail

DÉFINITION, OBJECTIFS ET PRINCIPES

DÉFINITION, OBJECTIFS ET PRINCIPES Version 2 mise à jour nov 2008 Information délivrée le :... Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom Prénom.. Cette fiche d information a été conçue sous l égide de la Société Française de Chirurgie Plastique

Plus en détail

INSTITUT FRANÇAIS DE CHIRURGIE DU NEZ ET DES SINUS

INSTITUT FRANÇAIS DE CHIRURGIE DU NEZ ET DES SINUS INFORMATIONS MEDICALES AVANT LA REALISATION D UNE RHINOPLASTIE ESTHETIQUE Définition Le terme de "rhinoplastie" désigne la chirurgie plastique et esthétique du nez. L'intervention se propose de modifier

Plus en détail

La Chirurgie Esthétique des Paupières ou Blépharoplasties

La Chirurgie Esthétique des Paupières ou Blépharoplasties La Chirurgie Esthétique des Paupières ou Blépharoplasties par le Dr. Gérard COUREAU Spécialiste en Chirurgie plastique et esthétique, à Nice Centre de Chirurgie Esthétique, Clinique Saint-George 2, Avenue

Plus en détail

LIPOASPIRATION DU VENTRE ET DES HANCHES

LIPOASPIRATION DU VENTRE ET DES HANCHES FR É D É R I C SA U V E U R S A R FAT I Ancien Interne des Hôpitaux de Paris Ancien Chef de Clinique à l Hôpital Saint-Louis Fellow of the Endoscopic Plastic Surgery Center Baltimore U.S.A. C H I R U R

Plus en détail

DÉFINITION OBJECTIFS. Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom :

DÉFINITION OBJECTIFS. Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom : Version 2 mise à jour nov 2011 Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom : Cette fiche d information a été conçue sous l égide de la Société Française de Chirurgie Plastique

Plus en détail

Après l intervention des varices. Informations et conseils sur les suites du traitement. Réponses aux questions fréquemment posées

Après l intervention des varices. Informations et conseils sur les suites du traitement. Réponses aux questions fréquemment posées Brochure à l attention du patient Après l intervention des varices Informations et conseils sur les suites du traitement Réponses aux questions fréquemment posées Les suites de l intervention En résumé

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez surtout

Plus en détail

Mes yeux, mon regard...

Mes yeux, mon regard... La blépharoplastie Vous souhaitez bénéficier d une intervention chirurgicale de blépharoplastie. L objectif de cette notice est de vous apporter tous les éléments d informations indispensables afin de

Plus en détail

Orthodontie chirurgicale chez l adulte : Le pouvoir rajeunissant des mâchoires bien alignées

Orthodontie chirurgicale chez l adulte : Le pouvoir rajeunissant des mâchoires bien alignées Syndicat des Spécialistes Français en Orthopédie Dento Faciale COMMUNIQUE DE PRESSE Le 31 mai 2012 Orthodontie chirurgicale chez l adulte : Le pouvoir rajeunissant des mâchoires bien alignées Des lèvres

Plus en détail

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise.

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise. Qu est-ce qu une arthroscopie? Il s agit d une intervention chirurgicale mini-invasive dont le but est d explorer l articulation du genou et de traiter la lésion observée dans le même temps. Comment se

Plus en détail

se reconstruire avec ou sans intervention chirurgicale

se reconstruire avec ou sans intervention chirurgicale Des questions que vous vous posez et que vous pouvez poser aux soignants Comment se reconstruire avec ou sans intervention chirurgicale Vous allez avoir ou vous avez eu une ablation du sein (mastectomie),

Plus en détail

"L innovation au service de votre beaute "

L innovation au service de votre beaute "L innovation au service de votre beaute " LAZEO Fondé en 2009, LAZEO est un centre de référence en matière de médecine esthétique en France. En un peu plus de 4 ans, des milliers de patients ont franchi

Plus en détail

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions L opération de la cataracte Des réponses à vos questions Qu est-ce que la cataracte? Quel objectif? Cette brochure vous donne toutes les informations utiles concernant l opération de la cataracte. Définition

Plus en détail

Le rajeunissement du visage sans bistouri

Le rajeunissement du visage sans bistouri CABINET DE CHIRURGIE PLASTIQUE RECONSTRUCTRICE ET ESTHÉTIQUE DOCTEUR DENIS BOUCQ 17, bis Avenue Auber 06000 Nice. France Tel : + 33(0)4 93 82 82 00 Fax : + 33(0)4 93 82 82 01 www.denisboucq.com www.cliniquemozart.fr

Plus en détail

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie 23 CHIRURGIE THORACIQUE Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations concernant la chirurgie que

Plus en détail

Une vilaine cicatrice peut vous gâcher la vie!

Une vilaine cicatrice peut vous gâcher la vie! Une vilaine cicatrice peut vous gâcher la vie! Comment l éviter? Prévention et réduction des cicatrices proéminentes immatures Dispositif médical de classe I certifié par Advanced Biotechnologies Vous

Plus en détail

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre

Plus en détail

Bureau de la Société Marocaine de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique (SMCPRE)

Bureau de la Société Marocaine de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique (SMCPRE) Bureau de la Société Marocaine de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique (SMCPRE) Président : IRAQI HOUSSAINI Kamal Vice-Président : BOUCHTA Abdellah Secrétaire Géneral : TERRAB Souad Trésorier

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie LE GLAUCOME Questions et réponses en vue d une chirurgie Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations générales sur la chirurgie que vous devrez subir. Votre chirurgien pourra vous donner

Plus en détail

D INFORMATIONS RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE. 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon

D INFORMATIONS RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE. 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon LIVRET D INFORMATIONS CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon 04.72.17.26.26 Accès bus : C6, 89, C14, 66, 19 RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE Accès

Plus en détail

UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN

UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN Informations générales Pour vous, pour la vie Cette brochure vise à vous fournir des informations générales concernant l intervention chirurgicale que vous

Plus en détail

Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés

Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés Auteur_ Dr David S. Frey, États-Unis Fig. 1a Fig. 1b _La méthode traditionnelle pour corriger un sourire gingival avec

Plus en détail

HERNIE DISCALE LOMBAIRE

HERNIE DISCALE LOMBAIRE Service de Chirurgie orthopédique et Traumatologique Hôpital Beaujon 100, boulevard du général Leclerc 92110 CLICHY Accueil : 01 40 87 52 53 Consultation : 01 40 87 59 22 Feuillet d information complémentaire

Plus en détail

Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées

Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées BON USAGE DES TECHNOLOGIES DE SANTÉ Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées Les systèmes de traitement des plaies par pression négative (TPN) sont des

Plus en détail

INJECTIONS ET CHIRURGIE ESTHÉTIQUE : PAR OÙ JE COMMENCE?

INJECTIONS ET CHIRURGIE ESTHÉTIQUE : PAR OÙ JE COMMENCE? INJECTIONS ET CHIRURGIE ESTHÉTIQUE : PAR OÙ JE COMMENCE? Avant de se lancer, voici ce qu il faut savoir. Ride du lion ou sillons, manque d éclat ou de fermeté, ovale flou les signes de l âge s installent

Plus en détail

Recommandations pour la chirurgie de la CATARACTE en ambulatoire

Recommandations pour la chirurgie de la CATARACTE en ambulatoire Recommandations pour la chirurgie de la CATARACTE en ambulatoire AVANT L INTERVENTION : 1) Un rendez-vous en consultation d anesthésie au moins 8 jours avant l intervention vous a été donné. Venez ce jour-là

Plus en détail

La mécanique sous le capot

La mécanique sous le capot La mécanique sous le capot L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

La chirurgie dans la PC

La chirurgie dans la PC La chirurgie dans la PC GF PENNECOT Marchant ou déambulant Grand handicapé Kinésith sithérapie Appareillage Médicaments Chirurgie neuro ortho LESION NEUROLGIQUE STABLE Spasticité Perte de la sélectivit

Plus en détail

Le guide de la. chirurgie esthétique. Implants mammaires, liposuccion, lifting, anti-rides. éditions

Le guide de la. chirurgie esthétique. Implants mammaires, liposuccion, lifting, anti-rides. éditions Le guide de la chirurgie esthétique Implants mammaires, liposuccion, lifting, anti-rides éditions Le guide de la chirurgie esthétique Implants mammaires, liposuccion, lifting, anti-rides Mieux comprendre

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE?

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? Vous allez être opéré(e) à la clinique Saint-pierre d une fistule anale par l équipe chirurgicale des docteurs Bardou, Ben brahem

Plus en détail

HERNIE DISCALE LOMBAIRE

HERNIE DISCALE LOMBAIRE Feuillet d'information complémentaire à l'attention du patient HERNIE DISCALE LOMBAIRE Madame, Monsieur, Suite aux examens, une hernie discale au niveau du rachis lombaire a été diagnostiquée ; il faudrait

Plus en détail

- QUESTIONS ET INTERROGATIONS -

- QUESTIONS ET INTERROGATIONS - - QUESTIONS ET INTERROGATIONS - 1 GENERALITES UNE INTERVENTION DE CHIRURGIE ESTHETIQUE COMPORTE-T-ELLE DES RISQUES? Oui, comme tout acte de chirurgie, la chirurgie esthétique comporte certains risques

Plus en détail

PRISE EN CHARGE AMBULATOIRE DES CHIRURGIES DE L OREILLE MOYENNE

PRISE EN CHARGE AMBULATOIRE DES CHIRURGIES DE L OREILLE MOYENNE PRISE EN CHARGE AMBULATOIRE DES CHIRURGIES DE L OREILLE MOYENNE Sandrine LEPETIT, IBODE, bloc opératoire ambulatoire ORL-OPH CHU CLERMONT FERRAND La chirurgie ambulatoire Modalités d existence et d application,

Plus en détail

FICHE D INFORMATION SUR LE

FICHE D INFORMATION SUR LE FICHE D INFORMATION SUR LE LASER EXCIMER DE SURFACE (PRK OU PARK) 1. QU EST-CE QUE LA PHOTOKERATECTOMIE REFRACTIVE DE SURFACE (PRK OU PARK)? 2. LES LIMITES DE LA PRK 3. COMPARAISON TRAITEMENT DE SURFACE

Plus en détail

Hanche. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient. Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1

Hanche. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient. Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1 L arthrose de la Hanche Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1 Définition L arthrose est une maladie

Plus en détail

LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE

LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE Une technique chirurgicale Pour vous, pour la vie Qu est-ce que la cholécystectomie? C est l intervention chirurgicale pratiquée pour enlever la vésicule biliaire.

Plus en détail

APRES VOTRE CHIRURGIE THORACIQUE OU VOTRE PNEUMOTHORAX

APRES VOTRE CHIRURGIE THORACIQUE OU VOTRE PNEUMOTHORAX Hôpital Privé d Antony APRES VOTRE CHIRURGIE THORACIQUE OU VOTRE PNEUMOTHORAX Livret d information Hôpital Privé d Antony OPC/KINE/297 Page 1 sur 6 Intervenants Rédigé par : Nom Profession Le Visa C.DUPUY

Plus en détail

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales A propos de 35cas L.Derouich, N.El Benna, N.Moussali, A.Gharbi, A.Abdelouafi Service de Radiologie Hôpital 20 Aout CHU Ibn Roch Casablanca Maroc plan

Plus en détail

Le Lipocontrol contre les amas graisseux

Le Lipocontrol contre les amas graisseux Extrait du BLOG VOTRE BEAUTE Le Lipocontrol contre les amas graisseux La lipolyse laser, nous vous en avions parlé dans la rubrique "Moi j'ai osé" du Votre Beauté de juin 2007. En une seule séance, sans

Plus en détail

Ablation de sutures. Module soins infirmiers

Ablation de sutures. Module soins infirmiers Ablation de sutures Module soins infirmiers Equipe enseignante de l IFSI du Centre Hospitalier de ROUBAIX Diaporama réalisé par : Stéphane Dubus, Formateur I. Définition Il s agit d ôter les sutures cutanées

Plus en détail

La chirurgie réfractive de l œil. Corriger les défauts visuels grâce au laser

La chirurgie réfractive de l œil. Corriger les défauts visuels grâce au laser La chirurgie réfractive de l œil Corriger les défauts visuels grâce au laser Introduction Pour que notre système visuel puisse capter et interpréter ce que nous regardons, les images doivent se réfléchir

Plus en détail

APONEVROTOMIE ENDOSCOPIQUE du Syndrome Compartimental d Effort à l Avant-bras

APONEVROTOMIE ENDOSCOPIQUE du Syndrome Compartimental d Effort à l Avant-bras APONEVROTOMIE ENDOSCOPIQUE du Syndrome Compartimental d Effort à l Avant-bras Didier FONTÈS Institut Main, Epaule et Sport Paris Espace Médical Vauban - Paris VII e Séminaire DIU d Arthroscopie 2012 Le

Plus en détail

Cataracte & Chirurgie de la Cataracte

Cataracte & Chirurgie de la Cataracte Cataracte & Chirurgie de la Cataracte Qu est ce que la Cataracte? On trouve à l intérieur de l œil de tous les animaux une lentille appelée cristallin. Il s agit d une structure volumineuse, disposée au

Plus en détail

Opération de la hernie discale. Des réponses à vos questions

Opération de la hernie discale. Des réponses à vos questions Opération de la hernie discale Des réponses à vos questions Introduction Quel objectif? Cette brochure résume les informations reçues lors de l entretien que vous avez eu avec le neurochirurgien concernant

Plus en détail

Information au patient

Information au patient Information au patient Hôpital de jour médico-chirurgical Je vais subir une intervention chirurgicale en hôpital de jour, cela signifie que l intervention et le retour à domicile s effectueront le même

Plus en détail

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS En dehors du contexte des pathologies de la colonne vertébrale, nombre de personnes d âges variés souffrent du dos de façon régulière. Sans volonté d être

Plus en détail

Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se

Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se Le psoriasis est une maladie fréquente Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se traduit le plus souvent par des plaques rouges sur la peau, légèrement surélevées

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

Angiœdème héréditaire (AOH)

Angiœdème héréditaire (AOH) Ministère de la Santé de la Jeunesse et des Sports Direction Générale de la Santé Informations et conseils Angiœdème héréditaire (AOH) Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec

Plus en détail

Centre d apprentissage. Extraction de cataracte. Carnet d'enseignement à la clientèle

Centre d apprentissage. Extraction de cataracte. Carnet d'enseignement à la clientèle Centre d apprentissage Extraction de cataracte Carnet d'enseignement à la clientèle Janvier 2013 Ma chirurgie est le : Me présenter à l admission #, pour l inscription à heures. AIDE MÉMOIRE POUR VOTRE

Plus en détail

PEMPHIGUS. Deuxième fiche d information pour les malades

PEMPHIGUS. Deuxième fiche d information pour les malades PEMPHIGUS Deuxième fiche d information pour les malades Les fiches d'informations ont été rédigées en collaboration par les 2 centres de référence des maladies bulleuses auto-immunes et l'association de

Plus en détail

LA HERNIE DISCALE LOMBAIRE

LA HERNIE DISCALE LOMBAIRE Feuillet d'information complémentaire à l attention du patient LA HERNIE DISCALE LOMBAIRE Madame, Monsieur, Suite aux examens, une hernie discale au niveau du rachis lombaire a été diagnostiquée, il faudrait

Plus en détail

TECHNIQUES D IMMOBILISATION DES MEMBRES AUX URGENCES

TECHNIQUES D IMMOBILISATION DES MEMBRES AUX URGENCES TECHNIQUES D IMMOBILISATION DES MEMBRES AUX URGENCES Adrien JACQUOT Centre Chirurgical Emile Gallé Service de Chirurgie Orthopédique et traumatologique 22 Mars 2012 LEGISLATION Décret de compétence infirmier

Plus en détail

va être opéré d un hypospadias

va être opéré d un hypospadias Votre enfant va être opéré d un hypospadias Introduction Le chirurgien urologue pédiatrique vous a confirmé le diagnostic d hypospadias et expliqué les avantages ainsi que les risques et complications

Plus en détail

RAPPEL DES OBLIGATIONS LEGALES EN FRANCE

RAPPEL DES OBLIGATIONS LEGALES EN FRANCE RAPPEL DES OBLIGATIONS LEGALES EN FRANCE La consultation sur rendez vous durant laquelle la demande du patient est appréciée et discutée, donne lieu à une ou plusieurs propositions de correction qui doivent

Plus en détail

Vous allez être opéré(e) de Membrane Epimaculaire

Vous allez être opéré(e) de Membrane Epimaculaire Vous allez être opéré(e) de Membrane Epimaculaire HÔPITAL LARIBOISIERE Service d'ophtalmologie 2 rue Ambroise Paré 75475 Paris cedex 10 tel : 33 (0)1 49 95 64 88 La rétine est constituée de cellules visuelles

Plus en détail

POUR VOUS QUI SEREZ OPÉRÉ POUR UNE CHIRURGIE DE L OEIL

POUR VOUS QUI SEREZ OPÉRÉ POUR UNE CHIRURGIE DE L OEIL 23 POUR VOUS QUI SEREZ OPÉRÉ POUR UNE CHIRURGIE DE L OEIL Informations générales sur les étapes entourant votre séjour à l hôpital et votre chirurgie Pour vous, pour la vie En externe, chirurgie d un jour

Plus en détail

REEDUCATION DE L EPAULE

REEDUCATION DE L EPAULE REEDUCATION DE L EPAULE L épaule est une articulation très particulière à plus d un titre Sa structure osseuse en fait une articulation instable : une tête humérale de gros volume s articule avec une petite

Plus en détail

Acné (acné vulgaire) Acne (Acne Vulgaris) (French)

Acné (acné vulgaire) Acne (Acne Vulgaris) (French) Acné (acné vulgaire) Acne (Acne Vulgaris) (French) L acné, dont le nom scientifique est l acné vulgaire, est la maladie de la peau la plus répandue. Elle survient chez 85 % des adolescents, parfois dès

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

LA NOUVELLE CHIRURGIE ESTHÉTIQUE

LA NOUVELLE CHIRURGIE ESTHÉTIQUE Silhouette Ventre CELLULITE ET RONDEURS LOCALISÉES - TRAITEMENT DES CAPITONS EN SURFACE Rollers Aspiratifs Mésothérapie - TRAITEMENT DES volumes en profondeur Remodelage du corps par ultrasons Remodelage

Plus en détail

Positionnement de l implant

Positionnement de l implant HORS SÉRIE Hors série - 2009 Positionnement de l implant Déterminants biologiques et précision NobelActive NobelGuide Chirurgie à minima et esthétique ESTHÉTIQUE ET CHIRURGIE GUIDÉE AVEC NOBELACTIVE PAR

Plus en détail

Une cicatrice peut vous gâcher la vie! Comment l éviter?

Une cicatrice peut vous gâcher la vie! Comment l éviter? Une cicatrice peut vous gâcher la vie! Comment l éviter? UN ACCIDENT OU UNE INTERVENTION CHIRURGICALE VOUS ONT LAISSÉ UNE CICATRICE. QUE POUVEZ-VOUS FAIRE POUR L ATTÉNUER? Saviez-vous qu un grand nombre

Plus en détail

L'ophtalmologie est la branche de la médecine chargée du traitement des maladies de l'oeil et de ses annexes. C'est une spécialité médicochirurgicale.

L'ophtalmologie est la branche de la médecine chargée du traitement des maladies de l'oeil et de ses annexes. C'est une spécialité médicochirurgicale. DEFINITION DES PATHOLOGIES ET DES INTERVENTIONS [OPHTALMOLOGIE]. Présentation de l'ophtalmologie : L'ophtalmologie est la branche de la médecine chargée du traitement des maladies de l'oeil et de ses annexes.

Plus en détail

CHIRURGIE DU COLON DOCUMENT D INFORMATION DU PATIENT

CHIRURGIE DU COLON DOCUMENT D INFORMATION DU PATIENT CHIRURGIE DU COLON DOCUMENT D INFORMATION DU PATIENT Ce document contient des informations générales au sujet de l intervention qui est programmée chez vous. Discutez des informations fournies avec votre

Plus en détail

Que savoir sur la chirurgie de la HERNIE INGUINALE A la clinique SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE?

Que savoir sur la chirurgie de la HERNIE INGUINALE A la clinique SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE? Que savoir sur la chirurgie de la HERNIE INGUINALE A la clinique SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE? VOUS ALLEZ ETRE OPERE(E) A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE D UNE CURE DE HERNIE INGUINALE EN AMBULATOIRE

Plus en détail

LA RÉFRACTION OBJECTIFS

LA RÉFRACTION OBJECTIFS CHU Dr Benbadis Constantine le 12/04/2011 Service d Ophtalmologie/Module d ophtalmologie. Dr Z.Berkani-Kitouni :Maître de conférences, Chef de Service. LA RÉFRACTION OBJECTIFS : 1- Savoir définir l œil

Plus en détail

L ANALGÉSIE CONTRÔLÉE PAR LE PATIENT (ACP)

L ANALGÉSIE CONTRÔLÉE PAR LE PATIENT (ACP) L ANALGÉSIE CONTRÔLÉE PAR LE PATIENT (ACP) Réponses à vos inquiétudes Pour vous, pour la vie Quel est le principe de l ACP? La technique d analgésie contrôlée par le patient (ACP) que vous propose votre

Plus en détail

La prise en charge de votre polyarthrite rhumatoïde

La prise en charge de votre polyarthrite rhumatoïde G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre polyarthrite rhumatoïde Vivre avec une polyarthrite rhumatoïde Décembre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Théorie et pratique de l'échauffement

Théorie et pratique de l'échauffement Théorie et pratique de l'échauffement D'une manière générale, les élèves (non pratiquants dans les clubs sportifs et même certains d'entre eux pendant les cours d'eps) n aiment pas s'échauffer. En effet,

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

UN DERNIER MOT DE VOTRE CHIRURGIEN AVANT VOTRE BLÉPHAROPLASTIE

UN DERNIER MOT DE VOTRE CHIRURGIEN AVANT VOTRE BLÉPHAROPLASTIE UN DERNIER MOT DE VOTRE CHIRURGIEN AVANT VOTRE BLÉPHAROPLASTIE Vous allez bientôt subir une «blépharoplastie». Plus simplement, nous allons enlever le surplus de peau et les «poches» qui alourdissent vos

Plus en détail

Traitement chirurgical du reflux gastro-œsophagien et de la hernie hiatale

Traitement chirurgical du reflux gastro-œsophagien et de la hernie hiatale Relecture scientifique Société française Relecture juridique Médecins experts Relecture déontologique Médecins Conseil national de l ordre des médecins (CNOM) Relecture des patients Confédération interassociative

Plus en détail

LES ÉTAPES DE RELAXATION

LES ÉTAPES DE RELAXATION LES ÉTAPES DE RELAXATION 1. Consacrez-vous les 20 prochaines minutes en vous donnant la permission de prendre du temps pour vous-mêmes. 2. Ne pensez pas à vos soucis vous n avez pas besoin de faire quoique

Plus en détail

Prise en charge des fractures du fémur par enclouage intra-médullaire

Prise en charge des fractures du fémur par enclouage intra-médullaire Prise en charge des fractures du fémur par enclouage intra-médullaire GUIDE POUR LES PARENTS 514-412-4400, poste 23310 hopitalpourenfants.com/trauma Le fémur est l os le plus long du corps humain : il

Plus en détail

NOTICE : INFORMATIONS DESTINÉES A L UTILISATEUR. Firazyr 30 mg solution injectable en seringue pré-remplie Icatibant

NOTICE : INFORMATIONS DESTINÉES A L UTILISATEUR. Firazyr 30 mg solution injectable en seringue pré-remplie Icatibant B. NOTICE 1 NOTICE : INFORMATIONS DESTINÉES A L UTILISATEUR Firazyr 30 mg solution injectable en seringue pré-remplie Icatibant Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d utiliser

Plus en détail

SAMCEP PRÉ-PROGRAMME. Congrès L ESTHÉTIQUE AU MASCULIN. Hôtel Royal Riviera, Saint-Jean-Cap-Ferrat

SAMCEP PRÉ-PROGRAMME. Congrès L ESTHÉTIQUE AU MASCULIN. Hôtel Royal Riviera, Saint-Jean-Cap-Ferrat VENDREDI 19 & SAMEDI 20 JUIN 2015 Congrès SAMCEP Hôtel Royal Riviera, Saint-Jean-Cap-Ferrat PRÉ-PROGRAMME THÈMES DU CONGRÈS L ESTHÉTIQUE AU MASCULIN Les fondamentaux en esthétique Les dernières nouveautés

Plus en détail

Dossier de presse 2014

Dossier de presse 2014 COSMETOLOGIE MEDICALE. CHIRURGIE ESTHETIQUE. MEDECINE ESTHETIQUE 1 Dossier de presse 2014 SOMMAIRE 4 Presentation 5 Trombinoscope 2 7 6 Cosmetologie medicale Maquillage permanent & detatouage 9 Traitement

Plus en détail

gale - Brochure d information -

gale - Brochure d information - gale La - Brochure d information - Qu est-ce que la gale? La gale est une infection de la peau causée par un parasite. Celui-ci creuse un petit tunnel (sillon) dans la partie superficielle de la peau et

Plus en détail

Conduite à tenir devant une morsure de chien (213b) Professeur Jacques LEBEAU Novembre 2003 (Mise à jour mars 2005)

Conduite à tenir devant une morsure de chien (213b) Professeur Jacques LEBEAU Novembre 2003 (Mise à jour mars 2005) Conduite à tenir devant une morsure de chien (213b) Professeur Jacques LEBEAU Novembre 2003 (Mise à jour mars 2005) Pré-Requis : Anatomie faciale Principes de traitement des plaies Principes d'antibiothérapie

Plus en détail

Travail de chirurgie pédiatrique : La préparation du champ opératoire en chirurgie abdominale.

Travail de chirurgie pédiatrique : La préparation du champ opératoire en chirurgie abdominale. DELVAUX Stéphanie 4ème I.G.Pédiatrique Travail de chirurgie pédiatrique : La préparation du champ opératoire en chirurgie abdominale. Professeur : Dr. Erpicum Année scolaire : 2004-2005 1 1. Définition

Plus en détail

Perfusions de corticoïdes à domicile

Perfusions de corticoïdes à domicile Perfusions de corticoïdes à domicile Livret Infirmier Copyright France 2009 Physiopathologie de la SEP La sclérose en plaques (SEP) est une maladie neurologique inflammatoire, caractérisée par la destruction

Plus en détail

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson Comprendre la maladie de Parkinson La maladie de Parkinson se définit classiquement par des troubles moteurs. Néanmoins, de nombreux autres symptômes,

Plus en détail

La sternotomie. Conseils à suivre après votre intervention

La sternotomie. Conseils à suivre après votre intervention La sternotomie Conseils à suivre après votre intervention Qu est-ce qu une sternotomie? Quel objectif? Cette brochure vous explique ce qu est une sternotomie, et vous donne des conseils à observer après

Plus en détail

Notice: information de l utilisateur. ALOPEXY 2% solution pour application cutanée. Minoxidil

Notice: information de l utilisateur. ALOPEXY 2% solution pour application cutanée. Minoxidil Notice: information de l utilisateur ALOPEXY 2% solution pour application cutanée. Minoxidil Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

Que savoir sur la chirurgie de LA HERNIE DE LA LIGNE BLANCHE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE?

Que savoir sur la chirurgie de LA HERNIE DE LA LIGNE BLANCHE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE? Que savoir sur la chirurgie de LA HERNIE DE LA LIGNE BLANCHE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE? VOUS ALLEZ ETRE OPERE(E) A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE D UNE CURE DE HERNIE DE LA LIGNE

Plus en détail

La Catarate. Définition. Epidémiologie

La Catarate. Définition. Epidémiologie La Catarate La Catarate Définition La cataracte est une affection se traduisant par une opacification du cristallin de l œil, qui est normalement transparent. Elle peut toucher la totalité du cristallin

Plus en détail

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Service d Orthopédie, d de Traumatologie, de Chirurgie Plastique et Reconstructrice et assistance Main Pr OBERT, Pr GARBUIO, Pr TROPET - C.H.U. Jean

Plus en détail

Collection Soins infirmiers

Collection Soins infirmiers Collection Soins infirmiers Une production du Université de Caen Basse-Normandie Traumatologie : traitements des fractures Dr. J-P de ROSA CH. AVRANCHES-GRANVILLE Fractures diagnostic 2 Fractures-diagnostic

Plus en détail

Prestations. 1. Implantologie

Prestations. 1. Implantologie 1 Prestations 1. Implantologie 1.1. Remplacement de 5 différents systèmes d implantation adaptés aux exigences spécifiques des patients (implantation osseuse, esthétique, Risques médicaux généraux etc.)

Plus en détail

Antibioprophylaxie en chirurgie oculaire

Antibioprophylaxie en chirurgie oculaire Recommandations mai 2011 RECOMMANDATIONS Antibioprophylaxie en chirurgie oculaire Sommaire L infection nosocomiale en chirurgie oculaire 2 Objectif de l antibioprophylaxie 2 Patients à risque 3 Recommandations

Plus en détail

Après votre chirurgie à la rétine

Après votre chirurgie à la rétine 2011 Après votre chirurgie à la rétine Le Eye Care Centre Veuillez apporter la présente brochure à l hôpital le jour de votre opération. Après votre chirurgie à la rétine Après la chirurgie...2 Injection

Plus en détail

CAT devant un traumatisme du pied

CAT devant un traumatisme du pied CAT devant un traumatisme du pied Entorse de la cheville du ligament latéral externe (LLE) : Important : Il vaut mieux faire une radio pour rien, que passer à côté d une fracture. Traitement chirurgical

Plus en détail

Activité scientifique et recherche :

Activité scientifique et recherche : L INSTITUT DE L ŒIL Notre Mission: L Institut de l Œil de Montréal a pour mission d offrir à chaque patient, une évaluation individuelle de l état de santé de ses yeux, qui tient compte de l ensemble de

Plus en détail

La migraine : quelle prise de tête!

La migraine : quelle prise de tête! La migraine : quelle prise de tête! Introduction La migraine est une véritable «prise de tête» pour les personnes qui en souffrent! Bien au-delà d un mal physique, cette réelle maladie engendre également

Plus en détail