Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se"

Transcription

1 Le psoriasis est une maladie fréquente Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se traduit le plus souvent par des plaques rouges sur la peau, légèrement surélevées et recouvertes de squames (lamelles blanchâtres qui se décollent spontanément ou se soulèvent avec les ongles). On parle alors de psoriasis vulgaire, forme la plus commune de la maladie, mais il existe d autres formes de psoriasis. Dans 75 % des cas, le psoriasis débute avant 40 ans, autant chez les hommes que chez les femmes. Sous l effet des traitements, on obtient un blanchiment des lésions (disparition des squames, puis le plus souvent de la rougeur, mais pas toujours). La persistance de plaques dans certains sites «bastions» de la maladie, comme les coudes et les genoux, ne doit pas inciter à poursuivre trop longtemps le traitement, ces plaques sont alors le «marqueur» de la maladie et persistent indéfiniment. Mais beaucoup de patients atteints (plus de la moitié) ne se soignent pas pour différentes raisons, dont : la contrainte liée à des traitements longs ou fastidieux : applications répétées des crèmes tous les jours pendant des semaines (une fois par jour, mais parfois plus souvent) ; l observance à long terme (l observance étant la capacité à bien suivre son traitement sans l abandonner ou le négliger) ; le découragement lié à la faible efficacité immédiate des thérapeutiques. Le psoriasis n est pas une maladie contagieuse Même si certaines infections peuvent déclencher un psoriasis, celui-ci n est en aucun cas une maladie infectieuse, ni une maladie contagieuse. Vous pouvez mener des activités habituelles, tant professionnelles qu appartenant à la vie quotidienne, sans que cela nécessite des mesures de protection pour vous-même ou votre entourage. Les facteurs favorisants sont multiples On peut parler de facteurs favorisants, mais aussi de facteurs déclenchant ou révélant la maladie:

2 des infections bactériennes (à streptocoques) : notamment des angines, à l origine de psoriasis en gouttes (éruptif) ou pouvant aggraver un psoriasis connu ; des infections virales ; certains médicaments ; des traumatismes cutanés : il est possible de voir apparaître d autres plaques de psoriasis là où la peau était normale, après l agression de votre peau par le grattage, des frottements, une coupure ; la consommation excessive d alcool et de tabac ; le stress, qui au sens large du terme, est susceptible de déclencher une poussée de psoriasis et d influencer son évolution. Y a-t-il un contexte psychologique particulier? Le stress est un facteur favorisant du psoriasis. Un événement extérieur peut, pour certains, paraître insignifiant ; pour d autres patients, il prendra au contraire une place très importante dans leur vie affective. On parlera donc de traumatisme psychoaffectif, plutôt que de stress, pour insister sur cette dimension personnelle propre à chaque individu. Le délai d apparition d une poussée de psoriasis après ce traumatisme psychologique est variable. Il est démontré que lorsque vous avez pu faire le lien entre cet événement extérieur et la poussée de votre psoriasis, le traitement en sera facilité, et la rémission de meilleure qualité. Le caractère visible de certaines plaques de psoriasis vous expose au regard des autres ainsi qu à votre propre regard et explique l importance du retentissement affectif, social et relationnel. De manière générale, les patients psoriasiques ont souvent tendance à avoir une mauvaise image d eux et une plus grande sensibilité au regard des autres. Le psoriasis est une maladie souvent chronique, évoluant par poussées Le psoriasis est une maladie chronique qui persiste généralement toute la vie. Il évolue par poussées qui durent de quelques semaines à plusieurs mois. La fréquence des poussées est éminemment variable et leur survenue est imprévisible. On peut distinguer :

3 des psoriasis en rémission (vous pouvez ne pas présenter de lésions apparentes pendant une période plus ou moins longue mais on ne peut pas malgré tout parler de guérison) ; des psoriasis stables (les plaques sont toujours présentes, sans aggravation ni amélioration franche) ; des psoriasis évolutifs caractérisés soit par l agrandissement des plaques existantes, soit par l apparition de nouvelles plaques. Le psoriasis est une maladie générale qui a un impact majeur sur la qualité de vie Certains patients (environ 20 %) connaissent bien les atteintes articulaires de leur maladie (rhumatisme psoriasique) à type de douleurs articulaires ou de déformations des articulations après quelques années d évolution. On parle aussi maintenant du syndrome métabolique rencontré chez les patients souffrant de psoriasis. Il s agit d une association fréquente à une surcharge pondérale, une hypertension artérielle, un diabète, des anomalies des graisses (cholestérol, triglycérides), des maladies cardio-vasculaires. Le traitement de ces autres maladies doit faire partie intégrante du traitement du psoriasis, leur association étant estimée à 40 % des cas. Elles sont d autant plus importantes à considérer que le tabagisme et la consommation d alcool en aggravent encore les risques. Importance de la notion de prédisposition génétique Au sein des familles de patients atteints de psoriasis, on retrouve au moins un membre de la famille souffrant de psoriasis dans un tiers des cas. Le risque augmente avec le nombre de membres de la famille atteint. On décrit deux grands types de psoriasis : celui qui semble être une maladie familiale et qui apparaît souvent tôt dans la vie du patient, celui qui est isolé et survient plus tard. Bien distinguer la cause du psoriasis (mécanisme) des facteurs favorisants Mécanisme d apparition Les cellules de l épiderme (les kératinocytes) sont les cellules qui fabriquent la kératine, formant la couche cornée superficielle de la peau. Chez les patients atteints

4 de psoriasis, les kératinocytes se renouvellent dix fois plus rapidement. Ceci explique l importance de la desquamation. Cette activité importante des kératinocytes s accompagne d une inflammation de la peau (provoquant la couleur rouge des plaques de psoriasis). Ce dérèglement de l épiderme dépend de globules blancs venus du derme : les lymphocytes. Ces cellules, par ailleurs indispensables à notre organisme pour se défendre contre les microbes, les virus et les cellules cancéreuses, deviennent, chez les patients atteints de psoriasis, les acteurs principaux du déclenchement et du maintien de l inflammation ainsi que de la grande activité des kératinocytes. On ne connaît pas aujourd hui le mécanisme qui peut activer les lymphocytes chez certains patients, et provoquer ce dérèglement de l épiderme. Ce phénomène est lié à l existence d anomalies génétiques. Les facteurs favorisants Il ne faut pas les confondre avec le mécanisme d apparition (cause véritable). Le stress est souvent mis en cause dans le phénomène d aggravation du psoriasis. Inversement, l apparition du psoriasis provoque un stress : il perturbe la vie sociale, familiale et professionnelle. Certains médicaments (comme les bêtabloquants) peuvent aggraver ou déclencher des poussées. Des angines surviennent parfois quelques jours avant une poussée. Le psoriasis vulgaire Les plaques, en nombre variable, sont de dimension et d épaisseur inégales. Le psoriasis peut être prurigineux dans 20 à 30 % des cas (c est-à-dire qu il est responsable de démangeaisons). Le plus souvent, les plaques sont multiples et peuvent toucher toute la surface corporelle. Le psoriasis siège préférentiellement, et de façon symétrique, sur les zones de frottement régulier, en regard des articulations (coudes, genoux), sur les jambes, ainsi que sur le cuir chevelu et le bas du dos.

5 Psoriasis en plaques ( psoriasis dit «vulgaire») Le psoriasis pustuleux Il peut être localisé ou diffus. Le psoriasis palmoplantaire se manifeste par des pustules, petits éléments à contenu d aspect purulent mais sans germes, évoluant par poussées. La gêne, voire la douleur, sont souvent importantes. Le psoriasis pustuleux généralisé est une forme rare mais grave de psoriasis, nécessitant le plus souvent l hospitalisation. Il débute brutalement avec une altération de l état général, de la fièvre. Le psoriasis inversé (psoriasis des plis) Quand le psoriasis se manifeste seulement sous cette forme, le diagnostic peut être difficile et bien souvent le patient est traité à tort pour une mycose. L aspect est rouge vif, bien limité, lisse, parfois brillant. Les localisations les plus fréquentes sont la région ano-génitale, les plis sous-mammaires, les aisselles et les plis de l aine. L atteinte du nombril est également fréquente. Le psoriasis unguéal L atteinte des ongles, qui passe parfois inaperçue car elle peut être discrète, peut révéler la maladie. Se manifestent les classiques ponctuations en «dé à coudre», une coloration blanchâtre (leuconychie), un épaississement sous-unguéal (hyperkératose) et un décollement de l ongle, partiel ou total (onycholyse). Le prélèvement mycologique est souvent nécessaire car l ongle psoriasique, quand il est très abîmé,

6 peut être secondairement contaminé par un champignon (dermatophyte). Le psoriasis des ongles est une localisation de la maladie très décourageante car l efficacité des traitements est souvent réduite. Le rhumatisme psoriasique Les manifestations sont variables : atteinte d une seule articulation (douleurs, déformations) ; atteinte de deux ou trois articulations ; dans la polyarthrite psoriasique, proche de la polyarthrite rhumatoïde, plus de trois articulations sont concernées ; le rhumatisme psoriasique axial touche la colonne vertébrale et les articulations sacro-iliaques. Les autres formes cliniques particulières Le psoriasis du nourrisson : il concerne la zone des langes. Les lésions sont favorisées par l irritation de la peau provoquée par les urines et les selles. Il est souvent difficile de le distinguer d une simple dermite d irritation. Le psoriasis des muqueuses : il peut siéger sur la langue mais aussi au niveau des muqueuses génitales où il peut être particulièrement douloureux à l occasion des rapports sexuels. Le psoriasis en gouttes est souvent aigu, éruptif, et peut succéder à une infection rhino-pharyngée. Dans les années qui suivent, il n est pas rare qu apparaisse un psoriasis dont la forme clinique est alors différente.

7 Psoriasis en gouttes L altération de la qualité de vie (QDV) est un critère d évaluation du retentissement de la maladie Le psoriasis retentit sur votre vie familiale, professionnelle, sexuelle ou sociale et entraîne des conséquences sur votre état psychique. Ce sont tous ces facteurs qui représentent la qualité de vie (QDV). Des questionnaires ont été créés pour évaluer le retentissement du psoriasis sur votre QDV. La réponse peut être : «énormément», «beaucoup», «un peu», «pas du tout» ou «non concerné». Les questions ciblent l influence de vos problèmes de peau sur votre vie au cours des sept derniers jours et concernent la sensation de douleur ou de brûlure, l activité quotidienne (faire les courses, jardiner ), le choix des vêtements, les activités sociales, le sport, le travail et les études, la vie sexuelle et les désagréments du traitement. Ces échelles ne sont pas utilisées au quotidien par les médecins, mais servent à évaluer l efficacité des médicaments pour la recherche.

Psoriasis chez l enfant. u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF

Psoriasis chez l enfant. u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF Psoriasis chez l enfant u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF Psoriasis chez l enfant Page 2 u Epidémiologie u Physiopathologie u Présentations Cliniques u Traitements

Plus en détail

Définition. Physio-Pathologie. épidémiologie. Phénomène de Koebner

Définition. Physio-Pathologie. épidémiologie. Phénomène de Koebner Définition Le Psoriasis est une dermatose érythémato-squameuse chronique Formes cliniques et traitement épidémiologie Physio-Pathologie 1.5 a 6.5% Ratio homme : femme = 1:1 Association statistique Psoriasis

Plus en détail

Comprendre. son Psoriasis du Cuir Chevelu

Comprendre. son Psoriasis du Cuir Chevelu Comprendre son Psoriasis du Cuir Chevelu Vous avez un psoriasis du cuir chevelu ou une personne de votre entourage en est atteinte. Cette brochure vous est destinée. Grâce aux informations transmises,

Plus en détail

Le Psoriasis : le point de vue du dermatologue

Le Psoriasis : le point de vue du dermatologue Le Psoriasis : le point de vue du dermatologue Nathalie Quiles Tsimaratos Service de Dermatologie Hôpital Saint Joseph Marseille Les formes cliniques cutanées En plaques : dermatose érythématosquameuse

Plus en détail

Psoriasis & Sport. Pour un meilleur accès des personnes psoriasiques aux activités sportives. Qui le psoriasis touche-t-il?

Psoriasis & Sport. Pour un meilleur accès des personnes psoriasiques aux activités sportives. Qui le psoriasis touche-t-il? Psoriasis, let s sport together! Psoriasis & Sport Pour un meilleur accès des personnes psoriasiques aux activités sportives Qui le psoriasis touche-t-il? On estime que 2 à 3 % de la population belge est

Plus en détail

Psoriasis. Pr Alain Dupuy. Service de Dermatologie CHU Rennes

Psoriasis. Pr Alain Dupuy. Service de Dermatologie CHU Rennes Psoriasis Pr Alain Dupuy Service de Dermatologie CHU Rennes Avertissement Ces diapositives sont un support à un cours oral. Elles ne sont pas conçues pour se suffire à elles-mêmes Les photographies sont

Plus en détail

Mon RECHERCHE EN DERMATOLOGIE

Mon RECHERCHE EN DERMATOLOGIE s i s a i r o s P Mon t e n r a c ivi de su RECHERCHE EN DERMATOLOGIE "Le psoriasis est une maladie chronique de la peau. Pour une prise en charge optimale, cette pathologie nécessite des consultations

Plus en détail

Les clés de la maladie de Verneuil

Les clés de la maladie de Verneuil Adresses utiles pour plus d informations : Association Française pour la Recherche sur l Hidrosadénite (AFRH) 772 avenue du Professeur Louis Ravas 34080 Montpellier http://www.afrh.fr - http://ados.afrh.fr

Plus en détail

Quoi de neuf dans la prise en charge du psoriasis?

Quoi de neuf dans la prise en charge du psoriasis? Quoi de neuf dans la prise en charge du psoriasis? Nathalie QUILES TSIMARATOS Service de Dermatologie Hôpital Saint Joseph Marseille Ce que nous savons Le psoriasis Affection dermatologique très fréquente,

Plus en détail

SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/18 Point 13.5 de l ordre du jour provisoire 21 mars 2014. Psoriasis. Rapport du Secrétariat

SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/18 Point 13.5 de l ordre du jour provisoire 21 mars 2014. Psoriasis. Rapport du Secrétariat SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/18 Point 13.5 de l ordre du jour provisoire 21 mars 2014 Psoriasis Rapport du Secrétariat 1. Le Conseil exécutif, à sa cent trente-troisième session,

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Lamisil 1% crème chlorhydrate de terbinafine

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Lamisil 1% crème chlorhydrate de terbinafine NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Lamisil 1% crème chlorhydrate de terbinafine Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament. Elle contient des informations importantes pour

Plus en détail

page: 204 alphabétique Chapitre 10: Psoriasis image causes lésions élémentaires recherche contenu imprimer dernière page vue précédente suivante

page: 204 alphabétique Chapitre 10: Psoriasis image causes lésions élémentaires recherche contenu imprimer dernière page vue précédente suivante Chapitre 10: Psoriasis page: 204 Psoriasis Aspects cliniques page: 205 10.1 Aspects cliniques Psoriasis vulgaire Forme érythémateuse Psoriasis très extensif. Grands placards confluents, essentiellement

Plus en détail

Comprendre. son Psoriasis du Cuir Chevelu

Comprendre. son Psoriasis du Cuir Chevelu Comprendre son Psoriasis du Cuir Chevelu Vous avez un psoriasis du cuir chevelu ou une personne de votre entourage en est atteinte. Cette brochure vous est destinée. Grâce aux informations transmises,

Plus en détail

PEMPHIGUS. Deuxième fiche d information pour les malades

PEMPHIGUS. Deuxième fiche d information pour les malades PEMPHIGUS Deuxième fiche d information pour les malades Les fiches d'informations ont été rédigées en collaboration par les 2 centres de référence des maladies bulleuses auto-immunes et l'association de

Plus en détail

Introduction. Cours APEPPU Psoriasis. Clinique. Pathologie fréquente : 2 % population générale Cause inconnue Facteurs étiologiques

Introduction. Cours APEPPU Psoriasis. Clinique. Pathologie fréquente : 2 % population générale Cause inconnue Facteurs étiologiques Introduction Cours APEPPU Psoriasis Dr Cécile Perrigouard Dermatologie, Hôpital Civil de Strasbourg Pathologie fréquente : 2 % population générale Cause inconnue Facteurs étiologiques Médicamenteux Prédisposition

Plus en détail

Le psoriasis du cuir chevelu est une maladie chronique souvent être amélioré ou soulagé

Le psoriasis du cuir chevelu est une maladie chronique souvent être amélioré ou soulagé Le psoriasis du cuir chevelu est une maladie chronique. Tout se passe comme si la peau se renouvelait trop vite. Il évolue par alternance de poussées et de rémissions. S il est rare que la maladie disparaisse

Plus en détail

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. Juin 2009. Le pied d athlète. (mycose des pieds)

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. Juin 2009. Le pied d athlète. (mycose des pieds) Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance Juin 2009 Le pied d athlète (mycose des pieds) Le pied d athlète (mycose des pieds) Ce qu il faut savoir Le «pied d athlète» est une inflammation

Plus en détail

PATHOLOGIES DE LA PEAU CHEZ. Joëlle OTZ

PATHOLOGIES DE LA PEAU CHEZ. Joëlle OTZ PATHOLOGIES DE LA PEAU CHEZ Joëlle OTZ SOMMAIRE Introduction Examen dermatologique Cas cliniques INTRODUCTION médecine générale est telle que seules les plus fréquente seront traitées dans ce diaporama

Plus en détail

gale - Brochure d information -

gale - Brochure d information - gale La - Brochure d information - Qu est-ce que la gale? La gale est une infection de la peau causée par un parasite. Celui-ci creuse un petit tunnel (sillon) dans la partie superficielle de la peau et

Plus en détail

Le psoriasis est une maladie que l on ne peut soigner qu'avec la participation active du patient.

Le psoriasis est une maladie que l on ne peut soigner qu'avec la participation active du patient. Un progrès majeur dans le traitement du psoriasis repose sur une technique permettant de tenir compte au mieux des besoins spécifiques de chaque patient. Cette technique repose sur une prise en charge

Plus en détail

Module transdisciplinaire 8 : Immunopathologie. Réactions inflammatoires

Module transdisciplinaire 8 : Immunopathologie. Réactions inflammatoires Enseignement National Classant Module transdisciplinaire 8 : Immunopathologie. Réactions inflammatoires Psoriasis J.-J. GUILHOU (Montpellier), L. DUBERTRET (Paris, St Louis), B. CRICKX (Paris, Bichat),

Plus en détail

La prise en charge de votre polyarthrite rhumatoïde

La prise en charge de votre polyarthrite rhumatoïde G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre polyarthrite rhumatoïde Vivre avec une polyarthrite rhumatoïde Décembre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

La maladie de Darier La maladie de Darier-White Dyskératose folliculaire

La maladie de Darier La maladie de Darier-White Dyskératose folliculaire -White Dyskératose folliculaire La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur Cette fiche est destinée à vous

Plus en détail

L eczéma atopique (ou dermatite atopique) du nourrisson

L eczéma atopique (ou dermatite atopique) du nourrisson L eczéma atopique (ou dermatite atopique) du nourrisson En partenariat avec la fondation pour la dermatite atopique L eczéma atopique, appelé aussi dermatite atopique, est une maladie fréquente puisqu

Plus en détail

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons.

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons. SANS ORDONNANCE Solutions pour le bain et la douche : Huiles Farine d avoine Sels d Epsom Sels de al Mer Morte Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames.

Plus en détail

GUIDE PATIENTS. Coordination scientifique : Bernard Haverlan (Centre médical Podensac) En partenariat avec. Sous l égide de

GUIDE PATIENTS. Coordination scientifique : Bernard Haverlan (Centre médical Podensac) En partenariat avec. Sous l égide de Coordination scientifique : Bernard Haverlan (Centre médical Podensac) GUIDE PATIENTS Sous l égide de En partenariat avec Sommaire A Anomalie des cellules de la peau 3 Association de patients France Psoriasis

Plus en détail

La maladie Qu est-ce que la pemphigoïde bulleuse? Combien de personnes sont atteintes de la maladie?

La maladie Qu est-ce que la pemphigoïde bulleuse? Combien de personnes sont atteintes de la maladie? PEMPHIGOÏDE BULLEUSE FICHE D'INFORMATION AUX PATIENPEMPHIGOIDE BULLEUSE Deuxième fiche d information pour les malades PREMIERE FICHE D'INFORMATION AUX PATIENTS Les fiches d'informations ont été rédigées

Plus en détail

LA GALE. Réunion du Réseau des HAD SSIAD IDE Libéraux. ARLIN Midi-Pyrénées CCLIN Sud-Ouest

LA GALE. Réunion du Réseau des HAD SSIAD IDE Libéraux. ARLIN Midi-Pyrénées CCLIN Sud-Ouest LA GALE Réunion du Réseau des HAD SSIAD IDE Libéraux ARLIN Midi-Pyrénées CCLIN Sud-Ouest Jeudi 11 juin 2015 LE SARCOPTE DE LA GALE Définition Parasite de l ordre des acariens qui vit dans l épiderme humain

Plus en détail

Psoriasis et travail dans le BTP. Pr E. Delaporte

Psoriasis et travail dans le BTP. Pr E. Delaporte Psoriasis et travail dans le BTP Pr E. Delaporte 30 Mai 2013 Janvier 2013 : File active de 335 malades traités (293) ou ayant été traités (42) par immunosupp./ modulateurs (MTX CyA biomédicaments) 214

Plus en détail

MALADIE DE VERNEUIL / HIDRADÉNITE SUPPURÉE

MALADIE DE VERNEUIL / HIDRADÉNITE SUPPURÉE MALADIE DE VERNEUIL / HIDRADÉNITE SUPPURÉE Informations générales sur la maladie et conseils utiles Pour de plus amples informations sur l hidrosadénite, veuillez consulter le site Internet www.verneuil.ch

Plus en détail

Que sait-on déjà? Que reste-t-il encore de secret? Quelles perspectives offrent les nouveaux traitements?

Que sait-on déjà? Que reste-t-il encore de secret? Quelles perspectives offrent les nouveaux traitements? LA RECHERCHE SUR LE PSORIASIS INAUGURE UNE NOUVELLE ÈRE (*) (*) raduction d un article du docteur Wim Pollet paru dans le trimestriel Psoriant de l association belge de patients psoriasiques Psoriasis

Plus en détail

Leucémie. Causes, Facteurs de risques

Leucémie. Causes, Facteurs de risques Leucémie La leucémie ou cancer du sang ou leucose aiguë des organes hématopoïétiques(sang, rate, ganglions, moelle osseuse) est un type de cancer qui entraîne la fabrication par l organisme d un trop grand

Plus en détail

Le Psoriasis Qui est touché?

Le Psoriasis Qui est touché? LE PSORIASIS 1 Le Psoriasis Qui est touché? De 2 à 5 % de la population française soit2 à 3 millionsde personnes en France Deux "pics" de survenue : à l'adolescence et vers la soixantaine Parfois sur des

Plus en détail

Les clés de la maladie de Verneuil

Les clés de la maladie de Verneuil Adresses utiles pour plus d informations : Association Française pour la Recherche sur l Hidrosadénite (AFRH) 772 avenue du Professeur Louis Ravas 34080 Montpellier http://www.afrh.fr - http://ados.afrh.fr

Plus en détail

LES ONYCHOPATHIES. Mohamed Denguezli Service de Dermatologie C.H.U SOUSSE

LES ONYCHOPATHIES. Mohamed Denguezli Service de Dermatologie C.H.U SOUSSE LES ONYCHOPATHIES Mohamed Denguezli Service de Dermatologie C.H.U SOUSSE Ä Examen clinique des ongles : DIAGNOSTIC POSITIF Ä analyse par le dermatologue des lésions élémentaires unguéales ; Ä iconographie

Plus en détail

PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES

PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES Transverse : Dermatologie PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES I/- Introduction : La peau est un lieu de maladies spécifiques et le mode de révélation de nombreuses maladies internes. Au contact direct des patients

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Ce produit pédagogique numérisé est la propriété exclusive de l'uvt. Il est strictement

Plus en détail

En savoir plus sur. le psoriasis DHGD. Les réponses à vos questions

En savoir plus sur. le psoriasis DHGD. Les réponses à vos questions En savoir plus sur le psoriasis DD Les réponses à vos questions G ous souffrez de psoriasis. Vous souhaitez en savoir V plus pour mieux vous soigner ou mieux comprendre cette pathologie qui touche l un

Plus en détail

Soins adaptés. aux peaux sèches et sensibles

Soins adaptés. aux peaux sèches et sensibles Soins adaptés aux peaux sèches et sensibles 1 peau sèche Peau sèche : des causes multiples Il existe une barrière naturelle permettant à notre peau de ne pas trop se déshydrater. Cette dernière est composée

Plus en détail

Le psoriasis (123) Professeur Jean-Claude BEANI Octobre 2003

Le psoriasis (123) Professeur Jean-Claude BEANI Octobre 2003 Le psoriasis (123) Professeur Jean-Claude BEANI Octobre 2003 Pré-requis : QCM (bonne réponse) Le psoriasis est : A - une dermatose érythémato-squameuse B - Fréquente C - Pouvant être traité par les bêta-bloquants

Plus en détail

La pemphigoïde bulleuse

La pemphigoïde bulleuse La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à vous informer sur la pemphigoïde

Plus en détail

Prévention et évaluation des lésions et détermination du plan de traitement de l intertrigo.

Prévention et évaluation des lésions et détermination du plan de traitement de l intertrigo. OBJET Prévention et évaluation des lésions et détermination du plan de traitement de l intertrigo. L intertrigo, ou dermatite intertrigineuse est une inflammation résultant de l humidité emprisonnée dans

Plus en détail

PSORIASIS. Le psoriasis est une dermatose érythémato-squameuse d'évolution chronique qui atteint environ 2 % de la population.

PSORIASIS. Le psoriasis est une dermatose érythémato-squameuse d'évolution chronique qui atteint environ 2 % de la population. Page 1 sur 8 PSORIASIS Le psoriasis est une dermatose érythémato-squameuse d'évolution chronique qui atteint environ 2 % de la population. 1. DIAGNOSTIC POSITIF 1.1. DANS LES FORMES HABITUELLES 1.1.1.

Plus en détail

En finir avec la mycose des pieds et des ongles!

En finir avec la mycose des pieds et des ongles! En finir avec la mycose des pieds et des ongles! Sommaire 3 Qu est-ce que la mycose des pieds et des ongles? Comment reconnaît-on une mycose des pieds? 4 Comment reconnaît-on une mycose des ongles? Où

Plus en détail

1. QU EST-CE QUE ALOPEXY 2% SOLUTION POUR APPLICATION CUTANEE ET DANS QUEL CAS EST-IL UTILISE?

1. QU EST-CE QUE ALOPEXY 2% SOLUTION POUR APPLICATION CUTANEE ET DANS QUEL CAS EST-IL UTILISE? NOTICE Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d utiliser ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre traitement. Si vous avez d autres questions, si vous

Plus en détail

Le diabète. Suis-je concerné? La solidarité, c est bon pour la santé. MUTUALITE CHRETIENNE

Le diabète. Suis-je concerné? La solidarité, c est bon pour la santé. MUTUALITE CHRETIENNE Le diabète Suis-je concerné? MUTUALITE CHRETIENNE La solidarité, c est bon pour la santé. Vous vous posez des questions sur le diabète? Vous vous demandez si vous êtes concerné? Vous connaissez une personne

Plus en détail

Communiqué. Abbott présente à Santé Canada une demande d homologation d HUMIRA pour le traitement du psoriasis POUR PUBLICATION IMMÉDIATE

Communiqué. Abbott présente à Santé Canada une demande d homologation d HUMIRA pour le traitement du psoriasis POUR PUBLICATION IMMÉDIATE POUR PUBLICATION IMMÉDIATE Communiqué Abbott présente à Santé Canada une demande d homologation d HUMIRA pour le traitement du psoriasis Media: Sylvie Légaré (514) 832-7268 Abbott Gabrielle Collu 514)

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DU PATIENT. Aciclovir Teva labialis 50 mg/g crème Aciclovir

NOTICE : INFORMATION DU PATIENT. Aciclovir Teva labialis 50 mg/g crème Aciclovir NOTICE : INFORMATION DU PATIENT Aciclovir Teva labialis 50 mg/g crème Aciclovir Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour

Plus en détail

Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile

Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile Pædiatric Rheumatology InterNational Trials Organisation Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile De quoi s agit-il? Le syndrome de Blau est une maladie génétique. Les patients souffrent d une combinaison entre

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Delphi 0,1 % crème Acétonide de triamcinolone

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Delphi 0,1 % crème Acétonide de triamcinolone NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Delphi 0,1 % crème Acétonide de triamcinolone Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

Institut Supérieur d Ostéopathie de Lille

Institut Supérieur d Ostéopathie de Lille N de Table : ISO2 PATHOLOGIES INFECTIEUSES & NOTIONS D INFECTIOLOGIE 1 ère Session M. MABON 18/06/2013 (Durée : 2h) Partie 1 : QCM (10 questions) sur 20 points Chaque question peut avoir une à 5 réponses

Plus en détail

Item 288 : Troubles des phanères : Onyxis

Item 288 : Troubles des phanères : Onyxis Item 288 : Troubles des phanères : Onyxis Collège National des Enseignants de Dermatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières OBJECTIFS... 2 I Atteinte matricielle avec modification

Plus en détail

Chapitre 7: Arthrose et polyarthrite rhumatoïde

Chapitre 7: Arthrose et polyarthrite rhumatoïde Chapitre 7: Arthrose et polyarthrite rhumatoïde DE QUOI S AGIT- IL230? L arthrose L arthrose est la pathologie la plus fréquente de toutes les pathologies rhumatismales. Elle se caractérise par la perte

Plus en détail

Orientations diagnostiques devant un érythème (314) Professeur Jean-Claude BEANI Avril 2004 (Mise à jour juin 2005)

Orientations diagnostiques devant un érythème (314) Professeur Jean-Claude BEANI Avril 2004 (Mise à jour juin 2005) Orientations diagnostiques devant un érythème (314) Professeur Jean-Claude BEANI Avril 2004 (Mise à jour juin 2005) Pré-Requis : Lésions élémentaires en dermatologie. Résumé : L'érythème est une rougeur

Plus en détail

Psoriasis 2005 Psoriasis Plus de 5 millions de patients souffrent de psoriasis aux USA Ils dépensent entre 1,6 et 3,2 milliards de dollars par an pour traiter leur maladie Entre 150000 et 260000 nouveaux

Plus en détail

GALE INFORMATIONS GÉNÉRALES

GALE INFORMATIONS GÉNÉRALES GALE INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition La gale est une infection parasitaire de la peau causée par une mite : Sarcoptes scabie variété hominis. Ces parasites acariens ne sont pas des vecteurs d autres

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis! " Ce produit pédagogique numérisé est la propriété exclusive de l'uvt. Il est strictement

Plus en détail

Peau sèche et sa prise en charge : quelle utilité en gériatrie?

Peau sèche et sa prise en charge : quelle utilité en gériatrie? Peau sèche et sa prise en charge : quelle utilité en gériatrie? MH Tarteaut ISC Plaies et Cicatrisation Forum - 22 septembre 2009 Département Réhabilitation et Gériatrie La peau Bases physiologiques Les

Plus en détail

L érythème fessier du nourrisson

L érythème fessier du nourrisson L érythème fessier du nourrisson Problématique : Comment traiter un érythème fessier? Comment faire la différence entre un érythème fessier? -dermite irritative -candidosique Quels traitements? Mots Clefs

Plus en détail

Mon psoriasis, mes vacances et moi

Mon psoriasis, mes vacances et moi Mon psoriasis, mes vacances et moi Conseils et astuces du Dr François Maccari pour des vacances réussies www.aplcp.org Informations 01 42 39 02 55 Stelara_Leaflet_voyage.indd 1 Editorial Les vacances Une

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 Pour en savoir plus Qu'est-ce que la sclérose en plaques? La Sclérose en Plaques (SEP) est une maladie dont les premiers signes se manifestent souvent chez

Plus en détail

Item n o 123 : Psoriasis

Item n o 123 : Psoriasis Enseignement National Classant Module transdisciplinaire 8 : Immunopathologie. Réaction inflammatoire Item n o 123 : Psoriasis MISE A JOUR Objectifs Diagnostiquer un psoriasis. Argumenter l attitude thérapeutique

Plus en détail

Acné (acné vulgaire) Acne (Acne Vulgaris) (French)

Acné (acné vulgaire) Acne (Acne Vulgaris) (French) Acné (acné vulgaire) Acne (Acne Vulgaris) (French) L acné, dont le nom scientifique est l acné vulgaire, est la maladie de la peau la plus répandue. Elle survient chez 85 % des adolescents, parfois dès

Plus en détail

Prévention et diagnostic précoce des cancers de la peau

Prévention et diagnostic précoce des cancers de la peau 1 Prévention et diagnostic précoce des cancers de la peau Ce sont les cancers les plus fréquents, mais aussi les plus guérissables s ils sont détectés et traités assez tôt. Il en existe deux formes principales

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE N 1 HERPES ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès

GUIDE PRATIQUE N 1 HERPES ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès GUIDE PRATIQUE N 1 HERPES ASSOCIATION HERPES Agissons contre l herpès L Herpès : une maladie très répandue En France, on estime qu environ 10 millions de personnes sont porteuses du virus de l herpès à

Plus en détail

Dermohypodermite non nécrosante (érysipèle) chez un patient de plus de 70 ans

Dermohypodermite non nécrosante (érysipèle) chez un patient de plus de 70 ans SITUATION 10 Dermohypodermite non nécrosante (érysipèle) chez un patient de plus de 70 ans Centre hospitalier universitaire d Angers, service de maladies infectieuses Objectifs institutionnels Uniformiser

Plus en détail

LE PSORIASIS EN 20 QUESTIONS

LE PSORIASIS EN 20 QUESTIONS LE PSORIASIS EN 20 QUESTIONS UF Allergologie et Immunologie Clinique, CH Lyon-Sud Université Lyon1, UFR Médecine Lyon-Sud 1. Qu est-ce que le psoriasis? Est-ce une maladie «orpheline»? 2. Comment se présente

Plus en détail

PRINCIPALES ANOMALIES ET AFFECTIONS DE LA PEAU ET DES PHANERES

PRINCIPALES ANOMALIES ET AFFECTIONS DE LA PEAU ET DES PHANERES PRINCIPALES ANOMALIES ET AFFECTIONS DE LA PEAU ET DES PHANERES LESIONS ELEMENTAIRES DE LA PEAU Lésions de couleur : - Erythème : rougeur due à une dilatation des artérioles. - Dyschromie : anomalie de

Plus en détail

Le mélanome : un cancer de la peau en constante augmentation

Le mélanome : un cancer de la peau en constante augmentation Le mélanome : un cancer de la peau en constante augmentation Introduction On diagnostique chaque année en France plus de 9 000 nouveaux cas de mélanome. Traité à temps, ce cancer de la peau peut généralement

Plus en détail

Politique. relative aux enfants malades et à l exclusion. Juin 2012. Nous aborderons les points suivants :

Politique. relative aux enfants malades et à l exclusion. Juin 2012. Nous aborderons les points suivants : Politique relative aux enfants malades et à l exclusion au Juin 2012 Nous aborderons les points suivants : 1. Procédure spécifique en cas de fièvre 2. Procédure spécifique en cas de diarrhée et/ou vomissements

Plus en détail

NOTICE. GYNO PEVARYL 150 mg, ovule Nitrate d'éconazole

NOTICE. GYNO PEVARYL 150 mg, ovule Nitrate d'éconazole NOTICE ANSM Mis à jour le : 23/08/2012 Dénomination du médicament GYNO PEVARYL 150 mg, ovule Nitrate d'éconazole Encadré Veuillez lire attentivement cette notice avant d'utiliser ce médicament. Elle contient

Plus en détail

l Urticaire Chronique

l Urticaire Chronique l Urticaire Chronique RECHERCHE EN DERMATOLOGIE Sommaire Introduction...4 Qu est-ce que l urticaire?...5 Quels mécanismes biologiques entrent en jeu dans le développement de la crise d urticaire?...6 Quelle

Plus en détail

La gale DOSSIER. 2.1. Mesures préventives lors des soins à une personne atteinte

La gale DOSSIER. 2.1. Mesures préventives lors des soins à une personne atteinte Référence Référence : : Version : Date : La gale DOSSIER Sommaire : 1. Ce qu il faut savoir 1.1. Comment se manifeste la gale? 1.2. Comment se traiter? Traitement corporel Traitement du linge et autres

Plus en détail

www.pediatric-rheumathology.printo.it

www.pediatric-rheumathology.printo.it www.pediatric-rheumathology.printo.it RHUMATISME ARTICULAIRE AIGU ET ARTHRITE REACTIVE POST SREPTOCOCCIQUE : LE RHUMATISME ARTICULAIRE AIGU (RAA) De quoi s agit-il? Tout d abord, il faut insister sur le

Plus en détail

Guide pratique sur le thème de la mycose vaginale

Guide pratique sur le thème de la mycose vaginale Guide pratique sur le thème de la mycose vaginale Table des matières Qu est-ce qu une mycose vaginale? Comment se développe une mycose vaginale? 4 Comment reconnaît-on une mycose vaginale? 6 Automédication

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie de Crohn

La prise en charge de votre maladie de Crohn G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie de Crohn Vivre avec une maladie de Crohn Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis

Plus en détail

Perenterol forte 250 mg capsules

Perenterol forte 250 mg capsules Traduction interne inofficielle de la notice allemande Notice : Information de l utilisateur Perenterol forte 250 mg capsules Pour les enfants à partir de 2 ans et les adultes Levure sèche de Saccharomyces-cerevisiae

Plus en détail

Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble

Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Orientation diagnostique devant une ulcération ou érosion des muqueuses orales et génitales (343) Professeur Jean-Claude BEANI Avril 2004 (Mise à jour juin 2005) Pré-Requis : Lésions élémentaires en dermatologie

Plus en détail

Le syndrome main-pied (SMP) Hand and Foot Syndrom (HFS)

Le syndrome main-pied (SMP) Hand and Foot Syndrom (HFS) Le syndrome main-pied (SMP) Hand and Foot Syndrom (HFS) Réseau Onco 28 Soirée de formation avril 2012 Dr David Solub, service oncologie CH Louis Pasteur Dr Laetitia Vandame, dermatologue Définition = érythrodysesthésie

Plus en détail

BRÛLURES. Circonstances. Risques

BRÛLURES. Circonstances. Risques Les patients ne viennent consulter le généraliste que pour des brûlures limitées en étendue et douloureuses. Dans la majorité des cas, des conseils simples donnés par le généraliste sont utiles et efficaces.

Plus en détail

PSOLEMEE. (PSOriasis Localisé : Evaluation MEdico-Economique) - AUTOQUESTIONNAIRE - INCLUSION. Date de remplissage

PSOLEMEE. (PSOriasis Localisé : Evaluation MEdico-Economique) - AUTOQUESTIONNAIRE - INCLUSION. Date de remplissage CENTRE HOSPITALIER ET UNIVERSITAIRE DE BORDEAUX UNIVERSITÉ VICTOR SEGALEN SERVICE DE PHARMACOLOGIE CIC 0005 PHARMACO-EPIDÉMIOLOGIE PSOLEMEE (PSOriasis Localisé : Evaluation MEdico-Economique) COHORTE «ASSOCIATION»

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

Qu est-ce que le psoriasis?

Qu est-ce que le psoriasis? Qu est-ce que le psoriasis? Le psoriasis est une maladie cutanée chronique (persistante ou récidivante) immunologique, caractérisée par des plaques rouges et squameuses. Votre système immunitaire demande

Plus en détail

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Le Cancer du rein

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Le Cancer du rein CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN Le Cancer du rein Le cancer du rein représente 3% des cancers de l adulte. Il s agit du troisième cancer urologique après le cancer de prostate et celui de la vessie. L

Plus en détail

et l utilisation des traitements biologiques

et l utilisation des traitements biologiques et l utilisation des traitements biologiques Choisir le meilleur traitement pour retrouver la qualité de vie que vous êtes en droit d avoir Les agents biologiques (biothérapies) Étant les plus récents

Plus en détail

LES INFECTIONS D OREILLES (LES OTITES)

LES INFECTIONS D OREILLES (LES OTITES) LES INFECTIONS D OREILLES (LES OTITES) Les infections d oreille, chroniques ou récurrentes, sont courantes chez le chien et le chat et entrainent une fréquente frustration chez l animal, son propriétaire

Plus en détail

La varicelle et le zona sont dus au même virus. La varicelle est le plus souvent bénigne et touche les enfants. Le zona peut se compliquer de

La varicelle et le zona sont dus au même virus. La varicelle est le plus souvent bénigne et touche les enfants. Le zona peut se compliquer de La varicelle et le zona sont dus au même virus. La varicelle est le plus souvent bénigne et touche les enfants. Le zona peut se compliquer de douleurs rebelles et sa fréquence augmente avec l âge après

Plus en détail

Arthralgies persistantes après une infection à chikungunya: évolution après plus d un an chez 88 patients adultes

Arthralgies persistantes après une infection à chikungunya: évolution après plus d un an chez 88 patients adultes Arthralgies persistantes après une infection à chikungunya: évolution après plus d un an chez 88 patients adultes G Borgherini 1, A Gouix 1, F Paganin 1, A Jossaume 1, L Cotte 2, C Arvin-Berod 1, A Michault

Plus en détail

ASSC duale 1a-1b Sit. 3.2 Septembre 2015 S. Bouduban

ASSC duale 1a-1b Sit. 3.2 Septembre 2015 S. Bouduban ASSC duale 1a-1b Sit. 3.2 Septembre 2015 S. Bouduban Soins des pieds et des mains Buts des soins : Hygiène Raccourcir, éviter les blessures Esthétique Fréquence : Selon besoin ongles des mains poussent

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Arthrite psoriasique quand le psoriasis s attaque aux articulations et à la colonne vertébrale

Arthrite psoriasique quand le psoriasis s attaque aux articulations et à la colonne vertébrale MÉDECINE LPS 1/2016 Arthrite psoriasique quand le psoriasis s attaque aux articulations et à la colonne vertébrale CHRISTA INGLIN Le Dr Thomas Langenegger est médecin-chef de la clinique médicale de rhumatologie

Plus en détail

Voici ce qu est le zona

Voici ce qu est le zona Voici ce qu est le zona Le zona est plus courant que vous ne le croyez. Lisez ce qui suit pour savoir si vous présentez un risque de développer le zona. Qu est-ce que le zona? Le zona est une éruption

Plus en détail

La goutte. Nature de la goutte. Figure 1 Articulations touchées par la goutte

La goutte. Nature de la goutte. Figure 1 Articulations touchées par la goutte La goutte est reconnue depuis plus de 2 000 ans, ce qui en fait l une des maladies les plus vieilles du genre humain. U n b u l l e t i n o f f e r t a u p e r s o n n e l s o i g n a n t p a r v o t r

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

Stimulation médullaire et douleur neuropathique. Brochure d information destinée aux patients

Stimulation médullaire et douleur neuropathique. Brochure d information destinée aux patients Stimulation médullaire et douleur neuropathique Brochure d information destinée aux patients La douleur neuropathique et ses conséquences Cette brochure vous a été remise par votre médecin : Les différents

Plus en détail

«Ma vie passe avant la maladie» Soyons #Psoptimistes!

«Ma vie passe avant la maladie» Soyons #Psoptimistes! DOSSIER DE PRESSE 12 ème Journée Mondiale du Psoriasis 29 octobre 2015 «Ma vie passe avant la maladie» Soyons #Psoptimistes! Une campagne soutenue par : Sous le patronage Contact presse : We agency Marjorie

Plus en détail

Minoxidil BAILLEUL 2 % solution pour application cutanée

Minoxidil BAILLEUL 2 % solution pour application cutanée NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Minoxidil BAILLEUL 2 % solution pour application cutanée La substance active est le minoxidil, qui est présent à une concentration de 2 %. Veuillez lire attentivement

Plus en détail

Polyarthrite rhumatoïde (PR) : prise en charge en phase d état (Septembre 2007)

Polyarthrite rhumatoïde (PR) : prise en charge en phase d état (Septembre 2007) SYNTHESE DE RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES Polyarthrite rhumatoïde (PR) : prise en charge en phase d état (Septembre 2007) OBJECTIFS DES RECOMMANDATIONS : Avoir un impact sur la prise en charge quotidienne

Plus en détail

Plan de formation relatif à l ordonnance sur la formation initiale d assistante ou assistant en podologie CFC

Plan de formation relatif à l ordonnance sur la formation initiale d assistante ou assistant en podologie CFC Plan de formation relatif à l ordonnance sur la formation initiale d assistante ou assistant en podologie CFC du 13 mai 2005 Nr. 82116 Partie A Page Compétences 2 Partie B Grille horaire 32 Partie C Procédure

Plus en détail