DERMATOSES ECZEMATIFORMES LICHENOIDES ET ERYTHEMATO-SQUAMEUSES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DERMATOSES ECZEMATIFORMES LICHENOIDES ET ERYTHEMATO-SQUAMEUSES"

Transcription

1 DERMATOSES ECZEMATIFORMES LICHENOIDES ET ERYTHEMATO-SQUAMEUSES I ECZEMA ET LESIONS ECZEMATIFORMES II LICHEN PLAN III LICHEN SCLERO-ATROPHIQUE IV MALADIE LUPIQUE V PSORIASIS VI AUTRES Parapsoriasis Kératodermies palmoplantaires

2

3 ECZEMA AIGU SIGNES HISTOLOGIQUES Spongiose : œdème inter cellulaire Vésiculation : cavité intra épidermique Exocytose de lymphocytes

4

5

6

7

8 ECZEMATIDE SIGNES HISTOLOGIQUES Parakératose Exocytose de cellules inflammatoires polymorphes Exosérose dans la parakératose Parakératose «humide»

9

10 PARAKERATOSE SIGNES HISTOLOGIQUES Parakératose compacte : - squames parakératosiques accolées Effacement de la couche granuleuse Pas ou peu d exosérose Pas ou peu d exocytose Parakératose «sèche»

11

12 LICHENIFICATION ECZEMA LICHENIFIE SIGNES HISTOLOGIQUES Hyperkératose orthokératosique parakératosique Hyperpapillomatose crêtes épidermiques festonnées digitiformes Hyperacanthose Infiltrat mononucléé dermique superficiel

13

14

15

16 CADRE ANATOMO-CLINIQUE - ECZEMA AIGU TYPIQUE - LESIONS ECZEMATIFORMES ECZEMATIDE, PARAKERATOSE *dermatoses dépourvues de lésion spécifique dermite séborrhéïque, pityriasis rosé de Gibert, dermite péri-orale, diverses éruptions «réactionnelles» acrodermatite de Gianotti-Crosti, quelques toxidermies, parapsoriasis en petites plaques, autres *mycoses : PAS ou Grocott systématique

17 CADRE ANATOMO-CLINIQUE - DERMATOSES ECZEMATISEES SECONDAIREMENT * gale remaniée (irritée, surinfectée) * irritation d une dermatose pré-existante (par grattage, par topiques locaux) - LICHENIFICATION * eczéma chronique lichénifié * lésions de grattage (prurit quelle qu en soit la cause) * névrodermite diagnostic différentiel histologique : lymphome débutant complication tardive possible d un eczéma chronique

18 DERMATOSES ECZEMATIFORMES LICHENOIDES ET ERYTHEMATO-SQUAMEUSES I ECZEMA ET LESIONS ECZEMATIFORMES II LICHEN PLAN III LICHEN SCLERO-ATROPHIQUE IV MALADIE LUPIQUE V PSORIASIS VI AUTRES Parapsoriasis Kératodermies palmoplantaires

19

20 LICHEN PLAN SIGNES HISTOLOGIQUES LESIONS EPIDERMIQUES hyperplasie épidermique hyperkératose orthokératosique hypergranulose +++ hyperacanthose hyperpapillomatose crêtes épidermiques effilées aspect en arcades du dessin de la basale

21 LICHEN PLAN SIGNES HISTOLOGIQUES LESIONS DERMIQUES Infiltrat lymphocytaire dermique superficiel collé à la basale bande à limite inférieure nette exocytose intra épidermique Corps de Civatte : corps hyalins, ronds, apoptotiques intra épidermiques : couches profondes dans le derme papillaire image histologique très caractéristique : dermatose de l interface

22

23

24

25 FORMES ANATOMO CLINIQUES DU LICHEN PLAN - lichen folliculaire - lichen hypertrophique ou lichen verruqueux - lichen plan atrophique - lichen pigmentogène - lichen bulleux - lichen érosif des muqueuses

26

27

28 ATTEINTES MUQUEUSES DU LICHEN PLAN - LICHEN PLAN DE TYPE COMMUN lésions histologiques moins typiques plasmocytes dans l infiltrat inflammatoire - LICHEN EROSIF +++ caractère chronique prédominance muqueuse état précancéreux

29

30 DERMATOSES LICHENOIDES - lichen médicamenteux : toxidermie lichénoïde - éruption lichénoïde de la GVH : stade aigu - lichen nitidus - lichen purpuricus ou aureus capillarite purpurique

31

32 DERMATOSES LICHENOIDES - lichen médicamenteux : toxidermie lichénoïde - éruption lichénoïde de la GVH : stade aigu - lichen nitidus - lichen purpuricus ou aureus capillarite purpurique

33

34

35 DERMATOSES ECZEMATIFORMES LICHENOIDES ET ERYTHEMATO-SQUAMEUSES I ECZEMA ET LESIONS ECZEMATIFORMES II LICHEN PLAN III LICHEN SCLERO-ATROPHIQUE IV MALADIE LUPIQUE V PSORIASIS VI AUTRES Parapsoriasis Kératodermies palmoplantaires

36

37 LICHEN SCLERO-ATROPHIQUE SIGNES HISTOLOGIQUES - hyperkératose orthokératosique - bouchons cornés dans les ostiums folliculaires - atrophie épidermique * amincissement du corps muqueux * horizontalisation de la basale - déshabitation du derme papillaire aspect oedémateux hyalinisé - infiltrat lymphocytaire en bande du derme moyen à limite inférieure nette orcéine : raréfaction du réseau élastique superficiel

38

39

40 LICHEN SCLERO-ATROPHIQUE ATTEINTE DES MUQUEUSES GENITALES LICHEN SCLEREUX VULVAIRE = DYSTROPHIE * Forme atrophique * Forme hypertrophique * Forme mixte Forme hypertrophique = état précancéreux favorise la survenue d un carcinome épidermoïde

41 DERMATOSES ECZEMATIFORMES LICHENOIDES ET ERYTHEMATO-SQUAMEUSES I ECZEMA ET LESIONS ECZEMATIFORMES II LICHEN PLAN III LICHEN SCLERO-ATROPHIQUE IV MALADIE LUPIQUE V PSORIASIS VI AUTRES Parapsoriasis Kératodermies palmoplantaires

42 SPECTRE DE LA MALADIE LUPIQUE * FORME GENERALISEE Lupus érythémateux systémique : L.E.S. * FORMES INTERMEDIAIRES * FORME LOCALISEE Lupus érythémateux chronique ou discoïde : L.E.C.

43

44

45

46

47

48 LUPUS CUTANE CHRONIQUE OU DISCOIDE : LEC SIGNES HISTOLOGIQUES hyperkératose orthokératosique bouchons cornés dans les ostiums folliculaires atrophie du corps muqueux altération des cellules basales : clarification, acidophilie épaississement de la JDE infiltrat lymphocytaire dermique - péripilaire prédominant - périvasculaire signes très caractéristiques +++

49

50

51

52

53 LEC : FORMES HISTOLOGIQUES - LUPUS TUMIDUS pas ou peu de lésion épidermique infiltrat lymphocytaire dermique péripilaire et périvasculaire IFD souvent négative : forme de début du LEC diagnostic différentiel : infiltrat de Jessner Kanoff - LUPUS LICHENOIDE infiltrat lymphocytaire dermique superficiel exocytose et attaque lichénoïde de la basale épidermique - LUPUS BULLEUX décollement sous épidermique polynucléaires neutrophiles dans la cavité bulleuse

54

55

56 LEC : FORMES EVOLUTIVES - LUPUS CUTANE CHRONIQUE DISCOIDE extrémité céphalique - LUPUS CUTANE CHRONIQUE DISSEMINE extracéphalique - LUPUS SUBAIGU particularités cliniques et biologiques

57

58 LUPUS SYSTEMIQUE - signes cliniques et biologiques affirment le diagnostic - signes histologiques non spécifiques œdème papillaire basale épaissie nécrose kératinocytaire - IFD : bande lupique IgG et C3 granuleux sur JDE superposable aux anticorps antinucléaires circulants

59

60

61 VALEUR DIAGNOSTIQUE ET PRONOSTIC DE L IFD - peau lésée : LEC - peau saine exposée au soleil : LES face antérieure du poignet - peau saine couverte : atteinte rénale fesse

62 DERMATOSES ECZEMATIFORMES LICHENOIDES ET ERYTHEMATO-SQUAMEUSES I ECZEMA ET LESIONS ECZEMATIFORMES II LICHEN PLAN III LICHEN SCLERO-ATROPHIQUE IV MALADIE LUPIQUE V PSORIASIS VI AUTRES Parapsoriasis Kératodermies palmoplantaires

63

64 PSORIASIS SIGNES HISTOLOGIQUES - hyperplasie épidermique * hyperkératose parakératosique «feuilletée» * hyperacanthose * hyperpapillomatose crêtes épidermiques carrées, massuées, élargies - absence d exosérose parakératose «sèche» - micro-abcès de Munroe-Sabouraud dans la parakératose - capillaires congestifs dans les papilles - infiltrat inflammatoire dermique superficiel minime

65

66

67

68 PSORIASIS DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL DU PSORIASIS COMMUN - dermatoses cliniquement psoriasiformes lichen parapsoriasis en gouttes eczéma sec ou lichénifié - diagnostic différentiel histologique eczématide psoriasiforme parakératose remaniée surinfectée

69

70 DERMATOSES ECZEMATIFORMES LICHENOIDES ET ERYTHEMATO-SQUAMEUSES I ECZEMA ET LESIONS ECZEMATIFORMES II LICHEN PLAN III LICHEN SCLERO-ATROPHIQUE IV MALADIE LUPIQUE V PSORIASIS VI AUTRES Parapsoriasis Kératodermies palmoplantaires

71 AUTRES DERMATOSES ERYTHEMATO-SQUAMEUSES PARAPSORIASIS - parapsoriasis en petites plaques parapsoriasis en gouttes parapsoriasis digitiforme histologie : eczématiforme évolution toujours bénigne - parapsoriasis en grandes plaques histologie : parakératose exocytose en flammèches infiltrat mononucléé dermique superficiel évolution possible vers un lymphome T épidermotrope

72

73

pemphigoïdes, dermatite herpétiforme et dermatose à IgA linéaire, érythème polymorphe, porphyries, épidermolyses bulleuses

pemphigoïdes, dermatite herpétiforme et dermatose à IgA linéaire, érythème polymorphe, porphyries, épidermolyses bulleuses DIAGNOSTIC HISTOLOGIQUE DES DERMATOSES BULLEUSES ET PUSTULEUSES I BULLES INTRA-EPIDERMIQUES AVEC ACANTHOLYSE : pemphigus et dermatoses avec acantholyse SANS ACANTHOLYSE : toxidermies, bulles virales, eczéma

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Ce produit pédagogique numérisé est la propriété exclusive de l'uvt. Il est strictement

Plus en détail

PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES

PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES Transverse : Dermatologie PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES I/- Introduction : La peau est un lieu de maladies spécifiques et le mode de révélation de nombreuses maladies internes. Au contact direct des patients

Plus en détail

Document préparé par l équipe de la fmpm.eur.st à partir de documents circulant librement sur internet! Pour toute info veuillez nous contacter par

Document préparé par l équipe de la fmpm.eur.st à partir de documents circulant librement sur internet! Pour toute info veuillez nous contacter par Document préparé par l équipe de la fmpm.eur.st à partir de documents circulant librement sur internet! Pour toute info veuillez nous contacter par le présent site web! Un merci spécial à FatimZahra! Erythème

Plus en détail

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite)

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite) UE Revêtement Cutané (2010-2011) Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite) Pr. Béatrice Vergier (service de pathologie, CHU Bordeaux) Lésions

Plus en détail

I. Dermatite (ou eczéma)

I. Dermatite (ou eczéma) I. Dermatite (ou eczéma) 1. Dermatite atopique Définition : lésion chronique prurigineuse. Epidémiologie : forte prédisposition génétique souvent associée à l asthme ou la rhinite petite enfance dans 60

Plus en détail

Psoriasis. Pr Alain Dupuy. Service de Dermatologie CHU Rennes

Psoriasis. Pr Alain Dupuy. Service de Dermatologie CHU Rennes Psoriasis Pr Alain Dupuy Service de Dermatologie CHU Rennes Avertissement Ces diapositives sont un support à un cours oral. Elles ne sont pas conçues pour se suffire à elles-mêmes Les photographies sont

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis ! " #$%&

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis !  #$%& Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis! " #$%& "' Ce produit pédagogique numérisé est la propriété exclusive de l'uvt. Il

Plus en détail

ED 2 Histologie / Anatomopathologie

ED 2 Histologie / Anatomopathologie UE Revêtement Cutané (2015) ED 2 Histologie / Anatomopathologie Audrey Gros et Béatrice Vergier (CHU Bordeaux) Différenciation d un kératinocyte couche cornée couche claire Peau épaisse couche granuleuse

Plus en détail

Item 190 (ex item 117) Lupus érythémateux disséminé Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 190 (ex item 117) Lupus érythémateux disséminé Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 190 (ex item 117) Lupus érythémateux disséminé Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Généralités Physiopathologie... 3 2. Lupus et anatomie pathologique... 3 2.1.

Plus en détail

CARCINOME BASO CELLULAIRE

CARCINOME BASO CELLULAIRE CARCINOMES CARCINOME BASO CELLULAIRE Développé au dépend des kératinocytes En France :70 cas/100 000 hab/an.facteur causal= exposition solaire+++, 85% surviennent sur des zones photoexposées Ne métastase

Plus en détail

Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané

Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané Énoncés Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané N 109 Dermatoses faciales : acné, rosacée, dermatite séborrhéique Diagnostiquer l acné, la rosacée, la dermatite séborrhéique.

Plus en détail

Analyse d'un compte-rendu anatomo-pathologique en dermo-pathologie

Analyse d'un compte-rendu anatomo-pathologique en dermo-pathologie 01/04/2016 DUBOST Mathieu L2 CR : BOUÉ Kévin Revêtement cutané Dr. Jean-Philipe Dales 8 pages Analyse d'un compte-rendu anatomo-pathologique en dermo-pathologie Plan A. Introduction B. Lésions élémentaires

Plus en détail

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique UE Revêtement Cutané (2015) Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique Pr. Béatrice Vergier (service de pathologie, CHU Bordeaux) Différents types de

Plus en détail

Module transdisciplinaire 8 : Immunopathologie. Réactions inflammatoires

Module transdisciplinaire 8 : Immunopathologie. Réactions inflammatoires Enseignement National Classant Module transdisciplinaire 8 : Immunopathologie. Réactions inflammatoires Psoriasis J.-J. GUILHOU (Montpellier), L. DUBERTRET (Paris, St Louis), B. CRICKX (Paris, Bichat),

Plus en détail

Analyse d'un compte rendu anatomo-pathologique en dermato-pathologie

Analyse d'un compte rendu anatomo-pathologique en dermato-pathologie 18/03/14 BOURDILLON Marjane L2 Revêtement cutané Dr. Jean-Phillipe Dales jean-phillipe.dales@ap-hm.fr 12 pages Relecteur n 3 Analyse d'un compte rendu anatomo-pathologique en dermato-pathologie Plan A.

Plus en détail

Le psoriasis (123) Professeur Jean-Claude BEANI Octobre 2003

Le psoriasis (123) Professeur Jean-Claude BEANI Octobre 2003 Le psoriasis (123) Professeur Jean-Claude BEANI Octobre 2003 Pré-requis : QCM (bonne réponse) Le psoriasis est : A - une dermatose érythémato-squameuse B - Fréquente C - Pouvant être traité par les bêta-bloquants

Plus en détail

Le Psoriasis : le point de vue du dermatologue

Le Psoriasis : le point de vue du dermatologue Le Psoriasis : le point de vue du dermatologue Nathalie Quiles Tsimaratos Service de Dermatologie Hôpital Saint Joseph Marseille Les formes cliniques cutanées En plaques : dermatose érythématosquameuse

Plus en détail

T E C H N I Q U E S DE BIOPSIE CUTANEE

T E C H N I Q U E S DE BIOPSIE CUTANEE D OSSIER T E C H N I Q U E S DE BIOPSIE CUTANEE et i n t e r p r é t a t i o n d e s p r i n c i p a u x s i g n e s h i s t o l o g i q u e s Mai 2011 La biopsie cutanée est un acte simple qui est réalisé

Plus en détail

Item 288 : Troubles des phanères : Onyxis

Item 288 : Troubles des phanères : Onyxis Item 288 : Troubles des phanères : Onyxis Collège National des Enseignants de Dermatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières OBJECTIFS... 2 I Atteinte matricielle avec modification

Plus en détail

Les allergies cutanées: cellules impliquées, mécanismes, diagnostic et explorations

Les allergies cutanées: cellules impliquées, mécanismes, diagnostic et explorations Les allergies cutanées: cellules impliquées, mécanismes, diagnostic et explorations Aurélie Du-Thanh Département de dermatologie CHU Montpellier a-du_thanh@chu-montpellier.fr Classification de Gell et

Plus en détail

Psoriasis. Le psoriasis est une dermatose érythematosquameuse chronique évoluant par poussées.

Psoriasis. Le psoriasis est une dermatose érythematosquameuse chronique évoluant par poussées. Psoriasis Comment reconnaître le psoriasis? Le psoriasis est une dermatose érythematosquameuse chronique évoluant par poussées. La lésion élémentaire est une plaque érythematosquameuse arrondie ou ovalaire,

Plus en détail

Conférence FLASH DERMATO

Conférence FLASH DERMATO Conférence FLASH DERMATO Item 109: Acné Séborrhée + kératinisation infundibulaire + propionibacterium acnes => inflammation chronique follicule pilosébacée Diagnostic clinique: Séborrhée Lésions rétentionnelles:

Plus en détail

40 cas cliniques dermato : maladies de peau courantes

40 cas cliniques dermato : maladies de peau courantes Évaluez vous 40 cas cliniques dermato : maladies de peau courantes IFMT IFMT-MS-2006-dermatologie 1 1 Impetigo (pyoderma) Enfant Localisation IFMT-MS-2006-dermatologie 2 2 eczema atopique Enfant Localisation

Plus en détail

Les s lésions ns é lémentaire r s s dermatologiques

Les s lésions ns é lémentaire r s s dermatologiques Les lésions élémentaires dermatologiques 1-Introduction: - Les lésions élémentaires sont multiples et leur connaissance est indispensable pour le diagnostic des dermatoses. -peuvent être : - primaires,

Plus en détail

Autres dermatoses. Chapitre 11: alphabétique. image. causes. lésions élémentaires. page: 225

Autres dermatoses. Chapitre 11: alphabétique. image. causes. lésions élémentaires. page: 225 Chapitre 11: Autres dermatoses page: 225 Autres dermatoses Pityriasis rosé de Gibert page: 226 11.1 Pityriasis rosé de Gibert L'éruption se compose de macules ovalaires rosées, d'un diamètre de 1 à 3 cm,

Plus en détail

Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble

Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Orientation diagnostique devant une ulcération ou érosion des muqueuses orales et génitales (343) Professeur Jean-Claude BEANI Avril 2004 (Mise à jour juin 2005) Pré-Requis : Lésions élémentaires en dermatologie

Plus en détail

CLASSIFICATION OMS DES PROLIFERATIONS TUMORALES LYMPHOIDES

CLASSIFICATION OMS DES PROLIFERATIONS TUMORALES LYMPHOIDES CLASSIFICATION OMS DES PROLIFERATIONS TUMORALES LYMPHOIDES LYMPHOMES MALINS T / NK Lymphomes malins T précurseurs LM lymphoblastique T / Leucémie aiguë lymphoblastique T Lymphomes malins T matures ( périphériques

Plus en détail

Dermatoses bulleuses auto-immunes. Dr V. CANNIEUX Service de Dermatologie CHU Rennes

Dermatoses bulleuses auto-immunes. Dr V. CANNIEUX Service de Dermatologie CHU Rennes Dermatoses bulleuses auto-immunes Dr V. CANNIEUX Service de Dermatologie CHU Rennes GENERALITES (1) Groupe de maladies acquises, touchant le plus souvent l adulte, caractérisées par l existence d auto-anticorps

Plus en détail

Mécanisme des réactions inflammatoires

Mécanisme des réactions inflammatoires 01/04/2014 THOMASSIN Guillaume L2 Revêtement Cutané Dr. Sophie Deplat-Jégo Relecteur 4 8 pages Revêtement cutané Mécanisme des réactions inflammatoires cutanés Mécanisme des réactions inflammatoires Plan

Plus en détail

Définition. Physio-Pathologie. épidémiologie. Phénomène de Koebner

Définition. Physio-Pathologie. épidémiologie. Phénomène de Koebner Définition Le Psoriasis est une dermatose érythémato-squameuse chronique Formes cliniques et traitement épidémiologie Physio-Pathologie 1.5 a 6.5% Ratio homme : femme = 1:1 Association statistique Psoriasis

Plus en détail

Psoriasis chez l enfant. u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF

Psoriasis chez l enfant. u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF Psoriasis chez l enfant u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF Psoriasis chez l enfant Page 2 u Epidémiologie u Physiopathologie u Présentations Cliniques u Traitements

Plus en détail

Dermatologie buccale

Dermatologie buccale Dermatologie buccale Sophie-Myriam DRIDI - Anne-Laure EJEIL Sophie KOSINSKI, Attachée, hôpital Albert Chenevier/Créteil, Paris. Anne-Laure EJEIL, MCU/PH, hôpital Bretonneau, Paris. François LEPELLETIER,

Plus en détail

Item 114. Eczéma contact

Item 114. Eczéma contact Item 114 Eczéma contact Item 183: eczéma de contact Hypersensibilité cellulaire retardée ; Haptène Diagnostic clinique: prurit; érythème, vésicules, suintement, croutes. Recherche par interrogatoire +++,

Plus en détail

EXAMEN P2 21 mai 2012 UE revêtement cutané

EXAMEN P2 21 mai 2012 UE revêtement cutané 25 QCM divers + 20 QCM-cas cliniques EXAMEN P2 21 mai 2012 UE revêtement cutané QCM divers (indiquez les réponses justes) 1) Histologie de la peau A. Cette coupe histologique de peau se situe au niveau

Plus en détail

La Gale. Dr N. Contet-Audonneau. 26/09/2010 Dr N Contet-Audonneau Cours IST

La Gale. Dr N. Contet-Audonneau. 26/09/2010 Dr N Contet-Audonneau Cours IST La Gale Dr N. Contet-Audonneau 1 Définition Dermatose contagieuse due à un acarien Sarcoptes scabiei variété hominis Fréquente Cosmopolite Prurigineuse 2 La gale 300 millions de personnes/an dans le monde

Plus en détail

Orientations diagnostiques devant un érythème (314) Professeur Jean-Claude BEANI Avril 2004 (Mise à jour juin 2005)

Orientations diagnostiques devant un érythème (314) Professeur Jean-Claude BEANI Avril 2004 (Mise à jour juin 2005) Orientations diagnostiques devant un érythème (314) Professeur Jean-Claude BEANI Avril 2004 (Mise à jour juin 2005) Pré-Requis : Lésions élémentaires en dermatologie. Résumé : L'érythème est une rougeur

Plus en détail

QUELLE ATTITUDE ADOPTER DANS LES MANIFESTATIONS CUTANEES

QUELLE ATTITUDE ADOPTER DANS LES MANIFESTATIONS CUTANEES REUNION DE CONSENSUS SUR LA MALADIE DE CROHN QUELLE ATTITUDE ADOPTER DANS LES MANIFESTATIONS CUTANEES Alger 25 /26 Septembre 2013 F. AIT BELKACEM Clinique de Dermatologie CHU Mustapha Alger- Introduction

Plus en détail

Item 181 Iatrogénie. Diagnostic et prévention : toxidermies médicamenteuses

Item 181 Iatrogénie. Diagnostic et prévention : toxidermies médicamenteuses Annales de dermatologie et de vénéréologie (2012) 139, A172 A178 Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com MODULES TRANSDISCIPLINAIRES Module 11 : Synthèse clinique et thérapeutique Item 181 Iatrogénie.

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis! " Ce produit pédagogique numérisé est la propriété exclusive de l'uvt. Il est strictement

Plus en détail

LES ONYCHOPATHIES. Mohamed Denguezli Service de Dermatologie C.H.U SOUSSE

LES ONYCHOPATHIES. Mohamed Denguezli Service de Dermatologie C.H.U SOUSSE LES ONYCHOPATHIES Mohamed Denguezli Service de Dermatologie C.H.U SOUSSE Ä Examen clinique des ongles : DIAGNOSTIC POSITIF Ä analyse par le dermatologue des lésions élémentaires unguéales ; Ä iconographie

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis! " Ce produit pédagogique numérisé est la propriété exclusive de l'uvt. Il est strictement

Plus en détail

Lymphomes et Pseudolymphomes

Lymphomes et Pseudolymphomes Lymphomes et Pseudolymphomes Gérard ABADJIAN Dermatopathologie Courante Ref. Images McKee Pathology of the Skin Définition Lymphome à cellules T le plus courant, d aspects caractéristiques cliniques et

Plus en détail

Pathologies vulvaires. Dermatoses à localisation vulvaire. Lichénification. Lichénification. Lichen scléreux vulvaire. Lichen scléreux vulvaire (LSV)

Pathologies vulvaires. Dermatoses à localisation vulvaire. Lichénification. Lichénification. Lichen scléreux vulvaire. Lichen scléreux vulvaire (LSV) Pathologies vulvaires Dr F Caquant Dermatoses à localisation vulvaire Lichénification Lichénification Hyperplasie épithéliale bénigne Aspect quadrillé pachydermique Grisâtre ou rosé Ttt = Dermocorticoïdes

Plus en détail

FORMES CLINIQUES DES ALLERGIES DE CONTACT OCULAIRES ET PALPEBRALES

FORMES CLINIQUES DES ALLERGIES DE CONTACT OCULAIRES ET PALPEBRALES FORMES CLINIQUES DES ALLERGIES DE CONTACT OCULAIRES ET PALPEBRALES E Collet, M Castelain, C Creuzot-Garcher Les dermatites de contact sont fréquemment localisées à l œil et aux paupières (1-7). Dans la

Plus en détail

Dermatologie ACNÉ ET FURONCULOSE

Dermatologie ACNÉ ET FURONCULOSE ACNÉ ET FURONCULOSE ACNÉ CONGLOBATA Acné suppurative chronique Evolution cicatricielle Lésions polymorphes et nombreuses : nodules, pustules, kystes, comédons FURONCULOSE Furoncles à répétition Rechercher

Plus en détail

GALE INFORMATIONS GÉNÉRALES

GALE INFORMATIONS GÉNÉRALES GALE INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition La gale est une infection parasitaire de la peau causée par une mite : Sarcoptes scabie variété hominis. Ces parasites acariens ne sont pas des vecteurs d autres

Plus en détail

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaire vues en séméiologie dermatologique. (Partie 2)

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaire vues en séméiologie dermatologique. (Partie 2) UE : revêtement cutané sémiologie Date : 05 /03/2012 Promo : PCEM2 Plage horaire : 14h-16h Enseignant : Vergier.B Ronéistes : Timothée Mesnier : t.mesnier@live.fr Philippine Rabaud-carrié : philippinecarrie@hotmail.com

Plus en détail

Les eczémas: l approche au cabinet

Les eczémas: l approche au cabinet Les eczémas: l approche au cabinet Dr H. Brandstätter Dr J. Sommer-Bülher Prof. V. Piguet Plan Comment analyser une lésion? Différentes formes d eczémas Traitement Quand référer chez le dermatologue? 1

Plus en détail

PSORIASIS. Le psoriasis est une dermatose érythémato-squameuse d'évolution chronique qui atteint environ 2 % de la population.

PSORIASIS. Le psoriasis est une dermatose érythémato-squameuse d'évolution chronique qui atteint environ 2 % de la population. Page 1 sur 8 PSORIASIS Le psoriasis est une dermatose érythémato-squameuse d'évolution chronique qui atteint environ 2 % de la population. 1. DIAGNOSTIC POSITIF 1.1. DANS LES FORMES HABITUELLES 1.1.1.

Plus en détail

Les dermatoses génitales: Au-delà des infections. Dre Geneviève Thérien Dermatologue CHU de Québec Vendredi le 3 octobre 2014

Les dermatoses génitales: Au-delà des infections. Dre Geneviève Thérien Dermatologue CHU de Québec Vendredi le 3 octobre 2014 Les dermatoses génitales: Au-delà des infections Dre Geneviève Thérien Dermatologue CHU de Québec Vendredi le 3 octobre 2014 Conflits d intérêts Aucun en lien avec cette conférence J ai été consultante

Plus en détail

Revêtement cutané Mécanismes des réactions inflammatoires cutanées. Mécanismes des réactions inflammatoires cutanées

Revêtement cutané Mécanismes des réactions inflammatoires cutanées. Mécanismes des réactions inflammatoires cutanées 07/04/15 GRANGEON Anastasia L2 (CR : Hamza Berguigua) Revêtement cutané Dr Sophie Jego 12 pages Mécanismes des réactions inflammatoires cutanées Plan A. Organisation du tissu cutané B. Fonctions physiologiques

Plus en détail

PSEUDOMONAS ET INFECTIONS CUTANÉES

PSEUDOMONAS ET INFECTIONS CUTANÉES Presse therm climat 2002; 139: 23-28 PSEUDOMONAS ET INFECTIONS CUTANÉES Emmanuelle Tancréde-Bohin Service de dermatologie. Hôpital St. Louis Pseudomonas aeruginosa ou bacille pyocyanique est un bacille

Plus en détail

DERMATO-PEDIATRIE PARTIE 2 JEUDI 21 JANVIER 2015 BOULOGNE-SUR-MER

DERMATO-PEDIATRIE PARTIE 2 JEUDI 21 JANVIER 2015 BOULOGNE-SUR-MER DERMATO-PEDIATRIE PARTIE 2 JEUDI 21 JANVIER 2015 BOULOGNE-SUR-MER Dermatite atopique Gale Teigne Pediculose Molluscum contagiosum CAS CLINIQUE PRISE EN CHARGE Diagnostic retenu : ECZEMA HERPETICUM Début

Plus en détail

page: 204 alphabétique Chapitre 10: Psoriasis image causes lésions élémentaires recherche contenu imprimer dernière page vue précédente suivante

page: 204 alphabétique Chapitre 10: Psoriasis image causes lésions élémentaires recherche contenu imprimer dernière page vue précédente suivante Chapitre 10: Psoriasis page: 204 Psoriasis Aspects cliniques page: 205 10.1 Aspects cliniques Psoriasis vulgaire Forme érythémateuse Psoriasis très extensif. Grands placards confluents, essentiellement

Plus en détail

Item n o 123 : Psoriasis

Item n o 123 : Psoriasis Enseignement National Classant Module transdisciplinaire 8 : Immunopathologie. Réaction inflammatoire Item n o 123 : Psoriasis MISE A JOUR Objectifs Diagnostiquer un psoriasis. Argumenter l attitude thérapeutique

Plus en détail

Actualités thérapeutiques dans le VHC : les recommandations de l AFEF Vendredi 8 et samedi 9 avril 2011 à Paris

Actualités thérapeutiques dans le VHC : les recommandations de l AFEF Vendredi 8 et samedi 9 avril 2011 à Paris Actualités thérapeutiques dans le VHC : les recommandations de l AFEF Vendredi 8 et samedi 9 avril 2011 à Paris Des journées scientifiques pour accompagner l arrivée des nouvelles molécules qui vont modifier

Plus en détail

Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se

Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se Le psoriasis est une maladie fréquente Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se traduit le plus souvent par des plaques rouges sur la peau, légèrement surélevées

Plus en détail

L érythème fessier du nourrisson

L érythème fessier du nourrisson L érythème fessier du nourrisson Problématique : Comment traiter un érythème fessier? Comment faire la différence entre un érythème fessier? -dermite irritative -candidosique Quels traitements? Mots Clefs

Plus en détail

Les candidoses vulvovaginales

Les candidoses vulvovaginales Les lésions dermatologiques de la vulve RÉSUMÉ : Les principales causes de prurit diffus sont les candidoses chez la femme jeune et le lichen scléreux chez la femme plus âgée. Peuvent également être en

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 2 avril 2014 DERMOVAL, gel flacon de 20 ml (CIP : 34009 326 130 4 5) DERMOVAL 0,05 POUR CENT, crème tube de 10 g (CIP : 34009 320 432 9 3) Laboratoire GLAXOSMITHKLINE

Plus en détail

PRINCIPALES ANOMALIES ET AFFECTIONS DE LA PEAU ET DES PHANERES

PRINCIPALES ANOMALIES ET AFFECTIONS DE LA PEAU ET DES PHANERES PRINCIPALES ANOMALIES ET AFFECTIONS DE LA PEAU ET DES PHANERES LESIONS ELEMENTAIRES DE LA PEAU Lésions de couleur : - Erythème : rougeur due à une dilatation des artérioles. - Dyschromie : anomalie de

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Ce produit pédagogique numérisé est la propriété exclusive de l'uvt. Il est strictement

Plus en détail

Eruptions de l enfant l sous traitement(s): qu en penser, jusqu où aller?

Eruptions de l enfant l sous traitement(s): qu en penser, jusqu où aller? Eruptions de l enfant l sous traitement(s): qu en penser, jusqu où aller? Dominique Hamel Groupe hospitalier Necker Enfants-Malades dominique.hamel-teillac@nck.aphp.fr Urticaire? Rash maculopapuleux ou

Plus en détail

Moyens d étude de la peau

Moyens d étude de la peau Moyens d étude de la peau Dr. Yannick Le Corre yalecorre@chu-angers.fr Service de Dermatologie Vénéréologie Pr. L. Martin 2011-2012 CHU Angers UE Revêtement cutané Dermoscopie ou Dermatoscopie Examen de

Plus en détail

PATHOLOGIES VULVAIRES. Karine Cury CCA de dermatologie Hôpital Tenon

PATHOLOGIES VULVAIRES. Karine Cury CCA de dermatologie Hôpital Tenon PATHOLOGIES VULVAIRES Karine Cury CCA de dermatologie Hôpital Tenon Pathologies vulvaires Ulcérations génitales Infectieuses Dermatose bulleuse Aphte Localisation génitale des dermatoses générales Pathologie

Plus en détail

Purpuras chez l adulte*

Purpuras chez l adulte* Examen National Classant Orientation diagnostique devant : Purpuras chez l enfant et chez l adulte Purpuras chez l adulte* B. CRICKX (Paris, Bichat), F. PIETTE (Lille), J.-C. ROUJEAU (Créteil), J.-M. BONNETBLANC

Plus en détail

Allergies cutanéo-muqueuses chez l enfant et l adulte

Allergies cutanéo-muqueuses chez l enfant et l adulte Examen National Classant Module transdisciplinaire 8 : Immunopathologie. Réactions inflammatoires Allergies cutanéo-muqueuses chez l enfant et l adulte Dermatite atopique A. TAIEB (Bordeaux), Y. DE PROST

Plus en détail

La gale. Dr Nathalie Quiles Tsimaratos Hôpital saint joseph Marseille

La gale. Dr Nathalie Quiles Tsimaratos Hôpital saint joseph Marseille La gale Dr Nathalie Quiles Tsimaratos Hôpital saint joseph Marseille Ectoparasitoses Poux Gale Oxyures Gale Prurit diffus à recrudescence nocturne épargnant le visage souvent un caractère conjugal ou familial

Plus en détail

MALADIE DE HODGKIN DEFINITION I - HISTOPATHOLOGIE

MALADIE DE HODGKIN DEFINITION I - HISTOPATHOLOGIE MALADIE DE HODGKIN DEFINITION I - HISTOPATHOLOGIE II - DIAGNOSTIC A - Circonstances du diagnostic B - Diagnostic de certitude = biopsie ganglionnaire C - Bilan d extension III - FORMES CLINIQUES IV - PRONOSTIC

Plus en détail

Dermatoses prurigineuses

Dermatoses prurigineuses Dermatoses prurigineuses i et Prurit du sujet âgé Martine MORISSET MD, PhD Médecine Interne, Immunologie Clinique et Allergologie. Hôpital Central. CHU NANCY Alger, ANAP 2009 Signe fonctionnel: Introduction

Plus en détail

Vasculopathies. Gérard ABADJIAN Dermatopathologie Courante

Vasculopathies. Gérard ABADJIAN Dermatopathologie Courante Vasculopathies Gérard ABADJIAN Dermatopathologie Courante Pathologies vasculaires Vasculite leucocytoclasique Granulome faciale et Erythema elevatum diutinum Polyartérite noueuse Cryoglobulinémie Vasculite

Plus en détail

Psoriasis (123) Professeur Philippe Berbis Mars 2005

Psoriasis (123) Professeur Philippe Berbis Mars 2005 Psoriasis (123) Professeur Philippe Berbis Mars 2005 1. Introduction Le psoriasis est une dermatose fréquente, touchant en France environ 2% de la population. Il s'agit d'une dermatose chronique, évoluant

Plus en détail

Institut Supérieur d Ostéopathie de Lille

Institut Supérieur d Ostéopathie de Lille ISO3 DERMATOLOGIE 2 ème Session M. VIRECOULON 13/03/2012 (1 heure) Indiquez pour chaque question, dans la grille correspondante, la lettre de la réponse exacte (une seule réponse exacte par question).

Plus en détail

Item 116 : Dermatoses bulleuses auto-immunes

Item 116 : Dermatoses bulleuses auto-immunes Item 116 : Dermatoses bulleuses auto-immunes Collège National des Enseignants de Dermatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières OBJECTIFS... 4 I Diagnostic positif... 5 I.1 Clinique...

Plus en détail

Peau et grossesse. Les dermatoses de la grossesse. Dermatite polymorphe gravidique ou éruption polymorphe de la grossesse

Peau et grossesse. Les dermatoses de la grossesse. Dermatite polymorphe gravidique ou éruption polymorphe de la grossesse Les dermatoses de la grossesse Peau et grossesse Dermatoses spécifiques de la grossesse Dermatoses non spécifiques de la grossesse D. Staumont-Sallé Cours DES Gynécologie-Obstétrique 03/02/06 Les éruptions

Plus en détail

Item 329 Prurit CEDEF 1,2 III. ORIENTATION DIAGNOSTIQUE DEVANT. Objectifs pédagogiques. Définition. Disponible en ligne sur. www.sciencedirect.

Item 329 Prurit CEDEF 1,2 III. ORIENTATION DIAGNOSTIQUE DEVANT. Objectifs pédagogiques. Définition. Disponible en ligne sur. www.sciencedirect. Annales de dermatologie et de vénéréologie (2012) 139, A227 A232 Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com III. ORIENTATION DIAGNOSTIQUE DEVANT Item 329 Prurit CEDEF 1,2 Disponible sur Internet le

Plus en détail

Prise en charge des prélèvements cutanés en anatomopathologie

Prise en charge des prélèvements cutanés en anatomopathologie UE Revêtement Cutané (2010 2011) Prise en charge des prélèvements cutanés en anatomopathologie Pr. Béatrice Vergier (service de pathologie, CHU Bordeaux) Différents types de prélèvements cutanés état frais

Plus en détail

EPU95 Montmorency Médecine Interne Mise à jour du 13 Mai 2007*

EPU95 Montmorency Médecine Interne Mise à jour du 13 Mai 2007* EPU95 Montmorency Médecine Interne Mise à jour du 13 Mai 2007* PSORIASIS Dr M. Sigal Chef de service de Dermatologie (Hôpital d'argenteuil) Séance du 8 juin 2000 1. INTRODUCTION 1.1. La physiopathologie

Plus en détail

image alphabétique page: 487 Index par images causes lésions élémentaires recherche contenu imprimer dernière page vue précédente suivante

image alphabétique page: 487 Index par images causes lésions élémentaires recherche contenu imprimer dernière page vue précédente suivante page: 487 Index par s Index par s page: 488 Peau de la région axillaire Peau de la région du front Peau de visage chez un sujet âgé Structure de l épiderme Structure de l épiderme Structure de l épiderme

Plus en détail

POINT SUR LA GALE. (basé sur le rapport du Haut Conseil de la Santé Publique du 9 novembre 2012)

POINT SUR LA GALE. (basé sur le rapport du Haut Conseil de la Santé Publique du 9 novembre 2012) POINT SUR LA GALE (basé sur le rapport du Haut Conseil de la Santé Publique du 9 novembre 2012) Une forte recrudescence de la gale Le HCSP rappelle l augmentation du nombre de cas de gale. L incidence

Plus en détail

SOMMAIRE INTRODUCTION...1 OBJECTIFS DU TRAVAIL...3 GENERALITES...5 MATERIELS ET METHODES 19 RESULTATS..21 DISCUSSION..43. I. Epidémiologie...

SOMMAIRE INTRODUCTION...1 OBJECTIFS DU TRAVAIL...3 GENERALITES...5 MATERIELS ET METHODES 19 RESULTATS..21 DISCUSSION..43. I. Epidémiologie... SOMMAIRE INTRODUCTION...1 OBJECTIFS DU TRAVAIL...3 GENERALITES...5 MATERIELS ET METHODES 19 RESULTATS..21 DISCUSSION..43 I. Epidémiologie...44 II. Diagnostic positif...49 1 Clinique 1 1 Lésions élémentaires

Plus en détail

Dermatologie et Rhumatologie

Dermatologie et Rhumatologie 3ème Colloque Interface 14 mars 2006 Dermatologie et Rhumatologie Deux disciplines soeurs Le contenu de ces pages est rédigé sous la seule responsabilité de ses auteurs Mastocytoses cutanées Bernard Cribier

Plus en détail

Table des matières. I. Modules transdisciplinaires. I. Modules transdisciplinaires. Connaissances. Connaissances

Table des matières. I. Modules transdisciplinaires. I. Modules transdisciplinaires. Connaissances. Connaissances Table des matières Liste des auteurs et collaborateurs............................ Avant-propos................................................. Abréviations.................................................

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis!" # Ce produit pédagogique numérisé est la propriété exclusive de l'uvt. Il est strictement

Plus en détail

Boutons, plaques, prurit & Grossesse. Dr Marion FENOT Dermatologue CHD Vendée

Boutons, plaques, prurit & Grossesse. Dr Marion FENOT Dermatologue CHD Vendée Boutons, plaques, prurit & Grossesse Dr Marion FENOT Dermatologue CHD Vendée Objectifs Connaitre l évolution des dermatoses préexistantes à la grossesse Connaitre les étiologies d un prurit au cours de

Plus en détail

Item 114 Allergies cutanéo-muqueuses chez l enfant et l adulte : eczéma de contact

Item 114 Allergies cutanéo-muqueuses chez l enfant et l adulte : eczéma de contact Annales de dermatologie et de vénéréologie (2008) 135S, F88 F94 Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com Module 8 : Immunopathologie, réaction inflammatoire Item 114 Allergies cutanéo-muqueuses chez

Plus en détail

Analyse sémiologique des lésions élémentaires de la peau

Analyse sémiologique des lésions élémentaires de la peau 248 Acupuncture & moxibustion Daniel Deroc Analyse sémiologique des lésions élémentaires de la peau Résumé : L auteur se propose de faire une analyse morphologique descriptive des lésions cutanées élémentaires

Plus en détail

Item 114 : Allergies cutanéomuqueuses. l adulte : Dermatite (ou eczéma) atopique

Item 114 : Allergies cutanéomuqueuses. l adulte : Dermatite (ou eczéma) atopique Item 114 : Allergies cutanéomuqueuses chez l enfant et l adulte : Dermatite (ou eczéma) atopique Collège National des Enseignants de Dermatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis!"# $ Ce produit pédagogique numérisé est la propriété exclusive de l'uvt. Il est strictement

Plus en détail

Examen National Classant

Examen National Classant Examen National Classant Module transdisciplinaire 7 : Santé et environnement, maladies transmissibles MISE A JOUR Infections à dermatophytes de la peau glabre, des plis et des phanères Item n o 87 : Infections

Plus en détail

Item 123 : Psoriasis

Item 123 : Psoriasis Item 123 : Psoriasis Collège National des Enseignants de Dermatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières OBJECTIFS... 4 I Diagnostic... 6 I.1 Forme commune de psoriasis... 6 I.1.1

Plus en détail

Dermatologie courante du sujet âgé. Printemps Médical de Bourgogne 31 Mars 2012 Dr Claude Plassard Gériatre CHI Châtillon/Montbard

Dermatologie courante du sujet âgé. Printemps Médical de Bourgogne 31 Mars 2012 Dr Claude Plassard Gériatre CHI Châtillon/Montbard Dermatologie courante du sujet âgé Printemps Médical de Bourgogne 31 Mars 2012 Dr Claude Plassard Gériatre CHI Châtillon/Montbard Mécanismes du vieillissement cutané En vieillissant, la peau se ride, s

Plus en détail

Dermatologie gériatrique

Dermatologie gériatrique Dermatologie gériatrique E. Delaporte CHRU Lille Lille le 5 Décembre 2013 Particularités (physiologiques) de la peau sénile Les carences L auto-immunité Les infections GALE HUMAINE Premier diagnostic

Plus en détail

Item 114 : Allergies cutanéomuqueuses. l adulte : Eczéma de contact

Item 114 : Allergies cutanéomuqueuses. l adulte : Eczéma de contact Item 114 : Allergies cutanéomuqueuses chez l enfant et l adulte : Eczéma de contact Collège National des Enseignants de Dermatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières OBJECTIFS...

Plus en détail

Traitement chirurgical des tumeurs cutanées Pr. Philippe PELISSIER

Traitement chirurgical des tumeurs cutanées Pr. Philippe PELISSIER Traitement chirurgical des tumeurs cutanées Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Tumeurs cutanées Mélanome Carcinome basocellulaire

Plus en détail

Objectif général. Analyser les spécificités de l abord dermatologique en médecine générale E.D. MG 01 03 2006

Objectif général. Analyser les spécificités de l abord dermatologique en médecine générale E.D. MG 01 03 2006 Objectif général Analyser les spécificités de l abord dermatologique en médecine générale E.D. MG 01 03 2006 Prévalence 4% des résultats de consultations selon le CREDES Selon la SFMG: dermatoses: 32ème

Plus en détail

D OSSIER. P r incipe de l examen dermatologique et. Introduction. Principes de l examen dermatologique 1. INTERROGATOIRE

D OSSIER. P r incipe de l examen dermatologique et. Introduction. Principes de l examen dermatologique 1. INTERROGATOIRE D OSSIER P r incipe de l examen dermatologique et l es lésions élémentaires dermatologiques Mai 2011 Introduction La peau est un organe aisément accessible à l'examen clinique et à des explorations para-cliniques

Plus en détail

Item 181 Iatrogénie. Diagnostic et prévention. Toxidermies ou réactions cutanées médicamenteuses

Item 181 Iatrogénie. Diagnostic et prévention. Toxidermies ou réactions cutanées médicamenteuses Annales de dermatologie et de vénéréologie (2008) 135S, F168 F174 Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com Module 11 : Synthèse clinique et thérapeutique Item 181 Iatrogénie. Diagnostic et prévention.

Plus en détail

La maladie Qu est-ce que la pemphigoïde bulleuse? Combien de personnes sont atteintes de la maladie?

La maladie Qu est-ce que la pemphigoïde bulleuse? Combien de personnes sont atteintes de la maladie? PEMPHIGOÏDE BULLEUSE FICHE D'INFORMATION AUX PATIENPEMPHIGOIDE BULLEUSE Deuxième fiche d information pour les malades PREMIERE FICHE D'INFORMATION AUX PATIENTS Les fiches d'informations ont été rédigées

Plus en détail