Dégénérescence maculaire liée à l âge

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dégénérescence maculaire liée à l âge"

Transcription

1 Dégénérescence maculaire liée à l âge LUC-09-02/

2 Dégénérescence maculaire liée à l âge Sommaire 1. Introduction 2. Qu est-ce que la dégénérescence maculaire liée à l âge? 3. Forme sèche et humide de dégénérescence maculaire 4. Manifestations cliniques 5. Comment le diagnostic de dégénérescence maculaire liée à l âge peut-il être posé? 6. La dégénérescence maculaire liée à l âge est-elle fréquente? 7. Quels sont les facteurs de risque de dégénérescence maculaire liée à l âge? 8. Qu est-ce qu on peut faire pour protéger les yeux? 9. Traitement de la dégénérescence maculaire liée à l âge 10. Quelles sont les aides disponibles pour les personnes atteintes de DMLA en stade terminal? - 2 -

3 1. Introduction La dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) est la première cause de cécité dans le monde occidental. Il s agit d une maladie chronique, progressive et invalidante. C est une atteinte sélective de la macula, la partie centrale de la rétine. Or, c est à cet endroit que l acuité visuelle est maximale. La DMLA entraîne une dégénérescence des cellules visuelles de la rétine, qui se traduit par l apparition de zones vides ou taches noires au centre du champ de vision. Elle touche principalement les personnes de plus de 60 ans. La pathologie peux sans traitement entraîner une perte de acuité visuelle très vite, chez certaines personnes même en moins d un an, dont l importance d une détection précoce de cette maladie. Les symptômes Diminution de la sensibilité au contraste Diminution de l acuité visuelle Vue normale Déformation des lignes droites Tache noire centrale - 3 -

4 2. Qu est-ce que la dégénérescence maculaire liée à l âge? La dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) est une affection oculaire lourde, qui endommage la macula lutea (la tache jaune située au centre de la rétine), ce qui affaiblit l acuité visuelle. La dégénérescence maculaire peut être assimilée à une usure de la rétine. La rétine est la couche de l œil sensible à la lumière. La partie centrale de la rétine (la macula) permet de distinguer les petits détails. Cette perception fine est possible du fait que c est au centre que se trouve la plus grande concentration de cônes rétiniens, indispensables pour distinguer les contrastes et les couleurs. Le reste de la rétine produit la vision périphérique. C est là que se trouve la plus grande concentration de bâtonnets. Cette partie de la rétine permet de bien distinguer les mouvements. C est elle, par exemple, qui attire votre attention sur une personne qui arrive à votre droite, à vélo ou en voiture, après quoi le centre de la rétine entre en action pour que vous distinguiez précisément ce qu il y a à voir. La mort des cônes rétiniens est appelée dégénérescence maculaire. La vision fine disparaît, laissant place à une tache noire au milieu du champ visuel. Le reste de la rétine fonctionne donc toujours correctement, ce qui permet au patient de continuer à pouvoir se déplacer librement dans sa maison et de manière plus ou moins autonome à l extérieur, même s il manque de précision. Coupe de la rétine au niveau de la macula. RPE = retinal pigment epithelium (épithélium pigmentaire de la rétine) Photoreceptors = photorécepteu - 4 -

5 Coupe schématique de la rétine au niveau de la macula. 3. Forme sèche et humide de dégénérescence maculaire La dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) apparaît sous deux formes : une forme «sèche» et une forme «humide». La forme la plus fréquente est la sèche. Dans la forme sèche, la vision régresse lentement tandis que la forme humide est une variante agressive de dégénérescence maculaire, dans laquelle la vue baisse rapidement, parfois en quelques jours ou en quelques semaines. 3.1 Dégénérescence maculaire sèche Cette forme débute par de petits dépôts jaunes pâle, nommés «druses», qui commencent à s accumuler dans la macula. L apparition de ces druses s accompagne d une diminution du nombre de cônes rétiniens dans la macula, qui entraîne une détérioration de la vue. Il s agit d un processus insidieux très lent, de nombreuses années pouvant s écouler avant une quelconque perte de vision. Au final, les photorécepteurs meurent et une atrophie géographique survient, marquée par une tache noire au centre du champ de vision. Dans cette forme sèche de la dégénérescence maculaire, il est important de surveiller la vision pour identifier toute distorsion des images de son environnement, comme une cassure dans un chambranle de porte ou une ligne dans un livre. Ces distorsions peuvent indiquer une évolution de la forme sèche vers la forme humide, dont le décours est plus grave

6 Forme sèche de DMLA : druses et changement de piment dans l épithélium Forme sèche avancée de DMLA avec disparition de photorécepteurs Rétine avec druses. Rétine normale

7 3.2 Dégénérescence maculaire humide Cette forme de dégénérescence maculaire est aussi appelée dégénérescence maculaire exsudative. Dans la forme humide, la détérioration de la vue est plus rapide. La dégénérescence maculaire humide est due à la croissance de petits néovaisseaux sanguins derrière la macula. On appelle ceci un néovascularisation. Comme ces vaisseaux ne sont pas formés normalement et qu ils sont de mauvaise qualité, ils fuient et se rompent facilement, ce qui entraîne un saignement. Le sang endommage la macula, provoquant ainsi une dégradation rapide et sévère de la vision. Finalement, une cicatrice se forme dans la macula et provoque la perte de la vision centrale. Étonnamment, l autre œil peut rester sain longtemps après. Mais il faut malgré tout tenir compte du fait que, tôt ou tard, les deux yeux peuvent être touchés. Forme humide de DMLA avec néovascularisation Forme humide de DMLA avec fuites et saignement - 7 -

8 4. Manifestations cliniques Les premiers symptômes de DMLA sont la fin de la perception des détails et l impression d avoir besoin de davantage de lumière pour lire ou pour voir. Au fil du temps, les cônes rétiniens sont de moins en moins nombreux dans la macula, et l acuité visuelle commence à changer. Dans la dégénérescence maculaire sèche, de petites portions d images disparaissent peu à peu. La perte de vision est très lente. Dans la forme humide de la dégénérescence maculaire, des troubles visuels plus sérieux apparaissent très vite. Les principaux symptômes sont les suivants : Diminution de l acuité visuelle : Le patient éprouve des difficultés à distinguer les détails d un objet. Métamorphopsie ou dysmorphopsie : Les lignes droites sont déformées ou sinueuses. Par exemple, les lignes d un texte semblent onduler, un quadrillage semble irrégulier, les carreaux de la salle de bains ne semblent pas droits ou la porte à l air courbe. Diminution de la sensibilité au contraste : Le patient a l impression d avoir besoin de plus de lumière pour lire

9 Scotome central : Tache noire au centre du champ de vision. Aux stades les plus avancés, la dégénérescence maculaire entraîne des taches au centre du champ de vision, ce qui a de graves conséquences pour conduire un véhicule, regarder la télévision ou reconnaître les visages, par exemple. La plupart des patients atteints de dégénérescence maculaire conservent une vision périphérique acceptable. La dégénérescence maculaire n entraîne donc pas une cécité totale, mais elle a de grandes conséquences sur la vie sociale et la qualité de vie des patients et de leur entourage. On parle dès lors de «cécité sociale». 5. Comment le diagnostic de dégénérescence maculaire liée à l âge peut-il être posé? 5.1 La grille d Amsler Un test tout simple, basé sur la grille d Amsler, permet de détecter facilement les premiers symptômes de la maladie. Ce test convient parfaitement à un dépistage ou à - 9 -

10 un autocontrôle à domicile. La grille d Amsler est un instrument qui aide à découvrir les signaux précoces de DMLA. Cette grille permet également de suivre l évolution de la vision après le diagnostic. Bien qu il s agisse d un outil très utile, il ne remplacera jamais l avis d un médecin qualifié. Comment effectuer le test? Chaussez vos lunettes de lecture ou à double foyer. Placez votre main devant un œil (sans appuyer.) Regardez le point au centre de la grille. Fixez bien le centre, sans laisser votre regard dévier. Toutes les lignes doivent être droites et toutes les cases doivent avoir les mêmes dimensions et la même forme carrée. Il ne peut y avoir aucune déformation dans la grille. S il manque des lignes ou si les lignes ont l air sinueuses, courbes, ondulantes ou colorées, consultez immédiatement votre médecin. Répétez le test avec l autre œil. Test d Amsler normal. Test d Amsler anormal. Si il y a des distorsions, il est conseillé de consulter un ophtalmologue dans les plus brefs délais

11 5.2 Tests oculaires additionnels Pour diagnostiquer la DMLA, l ophtalmologue testera d abord votre acuité visuelle. Il vous instillera des gouttes dans les yeux pour dilater les pupilles afin d examiner l ensemble de la rétine, et la macula en particulier, à l aide d une lampe et d une loupe. Dans certains cas, il faut procéder à deux examens complémentaires pour confirmer le diagnostic : l angiographie en fluorescence et la tomographie en cohérence optique. L angiographie en fluorescence consiste à prendre des photos numériques de la rétine après avoir injecté un colorant spécial dans la veine du bras. Le colorant arrive dans les vaisseaux sanguins de la choroïde et de la rétine, qui peuvent être visualisés grâce aux photos. La DMLA peut s accompagner de fuites de liquides au départ des vaisseaux. Le colorant rend aussi les anomalies beaucoup plus visibles

12 La tomographie en cohérence optique (OCT) est une technique d imagerie capable de produire des images en haute résolution des structures de l œil. Les images donnent une coupe transversale de la rétine ou du nerf optique, par exemple. La plupart du temps, l OCT est utilisée pour visualiser la partie centrale de la rétine. Ce cliché est traduit en un spectre, qui permet de détecter une éventuelle accumulation de liquide due à une fuite et une éventuelle néovascularisation sous et entre les différentes structures de la rétine. 6. La dégénérescence maculaire liée à l âge est-elle fréquente? La dégénérescence maculaire liée à l âge est la première cause de cécité légale parmi les habitants de pays industrialisés âgés de plus de 50 ans. Le risque de DMLA augmente avec l âge. En Belgique, la prévalence de la dégénérescence maculaire liée à l âge peut être évaluée assez précisément sur les bases de données épidémiologiques issues des Pays-Bas : ans 0,2% ans 0,8% ans 3,7% 85 ans 11,0% La prévalence de la DMLA exsudative tournerait en Belgique autour de 1,1% dans la catégorie d âge des plus de 50 ans. Cela correspond à environ patients. Chaque année, nouveaux patients seraient diagnostiqués

13 7. Quels sont les facteurs de risque de dégénérescence maculaire liée à l âge? Âge L âge est le principal facteur de risque de dégénérescence maculaire liée à l âge. Hérédité Diverses études montrent que la dégénérescence maculaire liée à l âge peut être en partie héréditaire. Cela signifie que vous avez plus de risque d avoir la maladie si un ou plusieurs de vos parents souffrent de DMLA. Tabagisme Le tabagisme fait baisser la quantité d antioxydants dans l organisme. Or, ces antioxydants ont un effet protecteur. Les études ont en outre révélé que la dégénérescence maculaire liée à l âge touche cinq fois plus les personnes qui fument plus d un paquet de cigarettes par jour et que le risque reste élevé jusqu à 15 ans après avoir arrêté de fumer. Alimentation Les cônes rétiniens de la macula sont très probablement extrêmement sensibles aux lésions occasionnées par les molécules d oxygènes chargées en électricité que l on appelle «radicaux libres». Des études antérieures ont démontré un rapport possible entre le développement d une dégénérescence maculaire liée à l âge et le manque d antioxydants dans l alimentation, qui contrecarrent les effets néfastes des radicaux libres présents dans le corps. L alcool, par exemple, extrait les antioxydants de l organisme. Par ailleurs, de fortes concentrations de graisses saturées et de cholestérol, connus pour leur nocivité sur les vaisseaux sanguins, sont peut-être également impliquées dans l apparition d une lésion de la macula due aux radicaux libres. Sexe Une femme de plus de 75 ans a deux fois plus de chance d avoir une dégénérescence maculaire liée à l âge qu un homme du même âge. Un faible taux d œstrogène (une hormone sanguine) après la ménopause augmente le risque de DMLA

14 8. Qu est-ce qu on peut faire pour protéger les yeux? Les conseils suivants peuvent être utiles : protégez les yeux en portant des lunettes de soleil lorsque les personnes sont exposées à des sources de lumière ultraviolette (soleil, solarium) ; la consommation de fruits et de légumes à feuilles foncées (légumes contenant beaucoup de caroténoïdes) : carotte crue, chou frisé, choux de Bruxelles, épinard, maïs, brocoli, petits pois, fèves, tomates ; ne pas fumer ; limitez la consommation d alcool ; au stade précurseur de la dégénérescence maculaire liée à l âge, de fortes doses de compléments alimentaires, en concertation avec un ophtalmologue peuvent être utiles. Un nombre restreint, mais croissant, d études montrent que l alimentation peut aussi jouer un rôle dans la dégénérescence maculaire liée à l âge. Une meilleure alimentation améliore vraisemblablement la vue et ralentit la dégénérescence de la macula. Et, ce qui est peut-être encore plus important : un régime adapté pourrait contribuer à prévenir la maladie. Plusieurs études portant sur la dégénérescence maculaire liée à l âge se focalisent sur le rôle d un certain groupe d antioxydants, en l occurrence les caroténoïdes (les pigments qui donnent leurs couleurs aux fruits et aux légumes). La lutéine et la zéaxanthine, deux de ces caroténoïdes, sont des pigments présents dans la macula. 9. Traitement de la dégénérescence maculaire liée à l âge Seule la forme humide de DMLA peut être traitée. Il existe deux médicaments enregistrés pour le traitement de la DMLA exsudative: Macugen ( pegaptanib) et ranibizumab mieux connu sous la marque Lucentis. Ces produits sont aussi appelés les anti-vegfs. 9.1 Comment agissent les médicaments contre la DMLA? Ces médicaments agissent comme un anticorps qui exerce une activité inhibitrice sur le facteur VEGF (facteur de croissance de l endothélium vasculaire) responsable de cette néovascularisation sauvage et incontrôlée. Elle se lie avec une grande affinité aux VEGF, empêchant ainsi son effet sur la formation de nouveaux vaisseaux de mauvaise qualité qui provoquent du dommage à la macula

15 La sécurité et l efficacité de ces médicaments ont été étudiées dans diverses études cliniques à grande échelle. Les produits sont développés pour être injectés dans l œil. Injection intravitéenne comme traitement de la DMLA humide 10. Quelles sont les aides disponibles pour les personnes atteintes de dégénérescence maculaire liée à l âge de stade terminal? Pour lire et regarder la télévision, les patients atteints de DMLA de stade terminal peuvent compter sur des dispositifs pour malvoyants, comme les verres grossissants, les lunettes-loupes, les livres imprimés en grands caractères, les livres racontés et les ordinateurs adaptés. L adaptation, correcte et experte, des dispositifs pour «basse vision» est capitale pour les patients atteints de DMLA car elle leur permet de lire les grands caractères et de percevoir une plus grande partie de leur environnement

Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des

Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des Chapitre 4 LE DIAGNOSTIC Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des problèmes oculaires et optiques, mais seul l ophtalmologiste peut détecter la présence d une DMLA.

Plus en détail

Comprendre l OMD : un guide

Comprendre l OMD : un guide OMD Œdème maculaire diabétique Comprendre l OMD : un guide Table des matières Œdème maculaire diabétique (OMD) 3 Présentation de l OMD 7 Quels sont les facteurs de risque de l OMD? 9 Quels sont les symptômes

Plus en détail

La malvoyance d un instant n est pas celle d une vie

La malvoyance d un instant n est pas celle d une vie La malvoyance d un instant n est pas celle d une vie La malvoyance, un handicap grave Une personne malvoyante est une personne dont la vue est déficiente malgré le port de lunettes ou de lentilles, ou

Plus en détail

de troubles de la vision dus à un œdème maculaire associé à un diabète ayant endommagé les vaisseaux sanguins.

de troubles de la vision dus à un œdème maculaire associé à un diabète ayant endommagé les vaisseaux sanguins. EMA/92475/2015 EMEA/H/C/002392 Résumé EPAR à l intention du public aflibercept Le présent document est un résumé du rapport européen public d'évaluation (EPAR) relatif à. Il explique de quelle manière

Plus en détail

Votre santé visuelle :

Votre santé visuelle : Votre santé visuelle : on peut faire plus! Votre santé visuelle : on peut faire plus! Votre santé visuelle : on peut faire plus! Droit d auteur 2007, INCA ISBN 978-0-921122-27-6 Titre : Votre santé visuelle

Plus en détail

Introduction. L ophtalmologie à l ECN

Introduction. L ophtalmologie à l ECN Introduction. L ophtalmologie à l ECN Statistiques ECN Depuis 2004, il n y a eu que 3 années «sans ophtalmologie» à l ECN. Toutes les autres années la spécialité était présente, soit sous forme de question

Plus en détail

La maladie de Stargardt

La maladie de Stargardt La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à vous informer sur la maladie de Stargardt.

Plus en détail

INFORMATION SUR LA RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE

INFORMATION SUR LA RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE 1 INFORMATION SUR LA RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE Qu est-ce que la rétinopathie diabétique? On appelle rétinopathie diabétique les lésions du fond d œil causées par le diabète. En effet, l excès de sucre dans

Plus en détail

Le glaucome est une maladie de l œil qui, en l absense de traitement peut rendre aveugle.

Le glaucome est une maladie de l œil qui, en l absense de traitement peut rendre aveugle. Qu est-ce que le glaucome? Le glaucome est une maladie de l œil qui, en l absense de traitement peut rendre aveugle. Le glaucome est attribuable à un mauvais écoulement du liquide intraoculaire (liquide

Plus en détail

Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique et thérapeutique

Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique et thérapeutique Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique et thérapeutique Juin 2012 Diagnostic de la DMLA Définitions Classification Démarche diagnostique Méthodes thérapeutiques disponibles

Plus en détail

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

On vo i t c o m m e o nr e s p i r e: s a n syp e n s e r, e tp o u rt a n t...

On vo i t c o m m e o nr e s p i r e: s a n syp e n s e r, e tp o u rt a n t... On vo i t c o m m e o nr e s p i r e: s a n syp e n s e r, e tp o u rt a n t... Savoir prévenir les dommages ultérieurs de la vision Assureurs, Prévention, Santé ASSOCIATION DES SOCIÉTÉS D ASSURANCE Les

Plus en détail

AJO/ BJO/ Retina Oct 2014 Par Wilfried Minvielle

AJO/ BJO/ Retina Oct 2014 Par Wilfried Minvielle AJO/ BJO/ Retina Oct 2014 Par Service du Professeur E. Souied Ophtalmologie Centre Hospitalier Intercommunal de Creteil Objectif Déterminer l inocuité du laser diode micropulse transfovéolaire dans l'œdème

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 Vivre avec un diabète de type 2 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce guide, La

Plus en détail

La cataracte est l opacification de tout ou partie

La cataracte est l opacification de tout ou partie cataracte 58 - CATARACTE Ce qu il faut savoir 1. Connaître les signes d appel d une cataracte 2. Connaître les étiologies et pouvoir orienter le bilan clinique et paraclinique. 3. Pouvoir expliquer au

Plus en détail

Vous allez être opéré(e) de Membrane Epimaculaire

Vous allez être opéré(e) de Membrane Epimaculaire Vous allez être opéré(e) de Membrane Epimaculaire HÔPITAL LARIBOISIERE Service d'ophtalmologie 2 rue Ambroise Paré 75475 Paris cedex 10 tel : 33 (0)1 49 95 64 88 La rétine est constituée de cellules visuelles

Plus en détail

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie LE GLAUCOME Questions et réponses en vue d une chirurgie Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations générales sur la chirurgie que vous devrez subir. Votre chirurgien pourra vous donner

Plus en détail

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision.

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7.1 Pour la myopie (mauvaise vue de loin) : Test de vision de loin Sur le mur d un pièce, fixez l illustration ci-dessous que vous

Plus en détail

Chirurgie oculaire au laser Excimer

Chirurgie oculaire au laser Excimer Chirurgie oculaire au laser Excimer Ce document préparé par L'Hôpital d'ottawa présente des renseignements généraux. Il ne vise pas à remplacer les conseils d'un professionnel de la santé qualifié. Consultez

Plus en détail

Bien voir pour bien conduire

Bien voir pour bien conduire Bien voir pour bien conduire Bien voir pour sa sécurité Que signifie avoir une bonne vue? Voir bien donne plus d assurance sur la route. Diverses études récentes prouvent qu une bonne vue et une perception

Plus en détail

La Catarate. Définition. Epidémiologie

La Catarate. Définition. Epidémiologie La Catarate La Catarate Définition La cataracte est une affection se traduisant par une opacification du cristallin de l œil, qui est normalement transparent. Elle peut toucher la totalité du cristallin

Plus en détail

Un suivi médical régulier se

Un suivi médical régulier se Le suivi médical périodique Pierre Filteau, M.D. Un suivi médical régulier se révèle essentiel pour tout diabétique. Il est assuré minimalement quatre fois par année par le médecin traitant ou l infirmière.

Plus en détail

Essilor invente. Les 1 ers verres spécialement conçus pour la vie connectée.

Essilor invente. Les 1 ers verres spécialement conçus pour la vie connectée. Dossier de presse Essilor invente ESSILOR EYEZEN Les 1 ers verres spécialement conçus pour la vie connectée. contact presse : Stéphanie Lacaille LD : 01 53 00 73 67 Port : 06 21 66 60 50 stephanie.lacaille@agencebabel.com

Plus en détail

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions L opération de la cataracte Des réponses à vos questions Qu est-ce que la cataracte? Quel objectif? Cette brochure vous donne toutes les informations utiles concernant l opération de la cataracte. Définition

Plus en détail

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée L'oeil La lumière et l'oeil La lumière entre dans l'oeil à travers la pupille, une ouverture foncée au centre de l'oeil. L'iris, l'anneau coloré qui entoure la pupille est un ensemble de muscles qui contrôle

Plus en détail

Le traitement des yeux par laser : Pour mieux voir tout simplement

Le traitement des yeux par laser : Pour mieux voir tout simplement Le traitement des yeux par laser : Pour mieux voir tout simplement Vision Clinic : Une compétence à tous les niveaux Depuis toujours, bien voir est un besoin fondamental de l homme. Avoir une meilleure

Plus en détail

RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR

RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR PROFITEZ DU SOLEIL EN TOUTE SÉCURITÉ Nous profitons tous du soleil et en connaissons ses bienfaits : il dope le moral et favorise

Plus en détail

La rétinopathie diabétique Professeur Michel MOUILLON Juillet 2005

La rétinopathie diabétique Professeur Michel MOUILLON Juillet 2005 La rétinopathie diabétique Professeur Michel MOUILLON Juillet 2005 Pré-requis : Connaissances de base La circulation rétinienne Pré-acquis sémiologique Sémiologie du fond d'oeil L'angiographie fluorescéinique

Plus en détail

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans)

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans) La drépanocytose Sikkelcelziekte (Frans) Qu est-ce que la drépanocytose? La drépanocytose est une maladie causée par un changement héréditaire du pigment rouge dans les globules rouges : l hémoglobine.

Plus en détail

La rétinite pigmentaire Rod-cone dystrophie Retinitis pigmentosa

La rétinite pigmentaire Rod-cone dystrophie Retinitis pigmentosa Rod-cone dystrophie Retinitis pigmentosa La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée

Plus en détail

LE PLUS GRAND PLATEAU D OPHTALMOLOGIE DE LA CÔTE D AZUR

LE PLUS GRAND PLATEAU D OPHTALMOLOGIE DE LA CÔTE D AZUR LE PLUS GRAND PLATEAU D OPHTALMOLOGIE DE LA CÔTE D AZUR L ophtalmologie est une discipline médico-chirugicale de pointe au sein du réseau Domus Cliniques. Avec des plateaux techniques à la pointe du progrès,

Plus en détail

Prévenir... les cancers chez l homme

Prévenir... les cancers chez l homme Prévenir... les cancers chez l homme 18 De près ou de loin, le cancer nous concerne tous Qu est-ce que le cancer? U n cancer (ou néoplasie ou tumeur maligne) est une maladie liée à une multiplication anarchique

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

L expérience LASIK QUI PEUT BÉNÉFICIER DU LASIK? CHOISIR UN CHIRURGIEN

L expérience LASIK QUI PEUT BÉNÉFICIER DU LASIK? CHOISIR UN CHIRURGIEN L expérience LASIK I QUI PEUT BÉNÉFICIER DU LASIK? Pour être éligible au LASIK, vous devez avoir au moins 21 ans, avoir des yeux en bonne santé et être en bonne santé générale. Votre vision ne doit pas

Plus en détail

Qu est-ce que la maladie de Huntington?

Qu est-ce que la maladie de Huntington? Qu est-ce que la maladie de Huntington? Description sommaire Qu est-ce que la maladie de Huntington? La maladie de Huntington (MH) est une maladie neurodégénérative longtemps connue sous le nom de Chorée

Plus en détail

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Vous avez appris que vous avez un cancer des glandes surrénales. Cette fiche vous aidera à mieux comprendre la maladie et les traitements possibles.

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

Biochimie Cours de Baudry Erlich Le 29/10/2007 à 13h30 Ronéotypeurs : David FIDAHOUSSEN et Marianne LANGLOIS. ED n 4 CONDUITE À TENIR DEVANT

Biochimie Cours de Baudry Erlich Le 29/10/2007 à 13h30 Ronéotypeurs : David FIDAHOUSSEN et Marianne LANGLOIS. ED n 4 CONDUITE À TENIR DEVANT Biochimie Cours de Baudry Erlich Le 29/10/2007 à 13h30 Ronéotypeurs : David FIDAHOUSSEN et Marianne LANGLOIS ED n 4 CONDUITE À TENIR DEVANT UNE DYSLIPIDEMIE 1 Conduite à tenir devant une dyslipidémie PLAN

Plus en détail

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice!

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! L aide d aujourd hui. L espoir de demain... MD Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! Ce qu il faut savoir sur la santé du cerveau, l Alzheimer et les maladies apparentées Votre cerveau

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC SOMMAIRE UN QUIZ POUR FAIRE UN POINT SUR MES CONNAISSANCES Un quiz pour faire un point sur mes connaissances 3 Vrai Faux Qu est-ce que l on

Plus en détail

Le VIH et votre foie

Le VIH et votre foie Le VIH et votre foie Le VIH et votre foie Que dois-je savoir au sujet de mon foie? Votre foie joue un rôle incroyablement important. Il filtre votre sang en éliminant les substances nocives (toxiques)

Plus en détail

OEIL ET DIABÈTE. S POMMIER Sve Pr RIDINGS

OEIL ET DIABÈTE. S POMMIER Sve Pr RIDINGS OEIL ET DIABÈTE S POMMIER Sve Pr RIDINGS Ref: Pr Philippe Gain, Dr Gilles Thuret RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE 1- Généralités dans les pays à haut niveau de vie, d une des principales causes de cécité légale

Plus en détail

Le kératocône. La maladie. Qu est-ce que le kératocône? Combien de personnes sont atteintes de kératocône?

Le kératocône. La maladie. Qu est-ce que le kératocône? Combien de personnes sont atteintes de kératocône? Le kératocône La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à vous informer sur le

Plus en détail

Item 102 (item 125) : Oeil et sclérose en plaques Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)

Item 102 (item 125) : Oeil et sclérose en plaques Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) Item 102 (item 125) : Oeil et sclérose en plaques Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) 2013 1 Table des matières Introduction... 3 1. Généralités... 3 2. Signes oculaires... 3 2

Plus en détail

Campagne Nationale de Dépistage du Glaucome. Preservez votre vue! Édité par le Comité de Lutte contre le Glaucome avec le concours des laboratoires

Campagne Nationale de Dépistage du Glaucome. Preservez votre vue! Édité par le Comité de Lutte contre le Glaucome avec le concours des laboratoires Preservez votre vue! Édité par le Comité de Lutte contre le Glaucome avec le concours des laboratoires Sommaire Glaucome : Une menace pour la vision p.3 Le fonctionnement de l œil p.4 Les différentes formes

Plus en détail

La migraine : quelle prise de tête!

La migraine : quelle prise de tête! La migraine : quelle prise de tête! Introduction La migraine est une véritable «prise de tête» pour les personnes qui en souffrent! Bien au-delà d un mal physique, cette réelle maladie engendre également

Plus en détail

La dégénérescence maculaire liée à l'âge. Autonomie dans la vie de tous les jours

La dégénérescence maculaire liée à l'âge. Autonomie dans la vie de tous les jours Retina Suisse La dégénérescence maculaire liée à l'âge - - 5 - - ~ ~ Autonomie dans la vie de tous les jours.--- 4 6 7 -r-- 3 4 r--- 4 -- -- 9 5 ( 3 1-6 5 - Il 1 7 4 3 8 6 2 2 8 Il 1: 6 1 L'association

Plus en détail

Item 79 (item 293) : Altération de la fonction visuelle Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)

Item 79 (item 293) : Altération de la fonction visuelle Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) Item 79 (item 293) : Altération de la fonction visuelle Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) 2013 1 Table des matières Introduction... 3 1. Examen... 3 2. Baisse d'acuité visuelle

Plus en détail

Idées reçues ou vérités?

Idées reçues ou vérités? Sous le haut patronage et en présence du président de la République 1 re convention de la société face au cancer Ligue contre le cancer dimanche 23 novembre 2008 à la Grande Arche de la Défense Idées reçues

Plus en détail

OCCLUSIONS VEINEUSES RETINIENNES Prise en charge en 2013

OCCLUSIONS VEINEUSES RETINIENNES Prise en charge en 2013 SUD RÉTINE MONACO 14 et 15 juin 2013 OCCLUSIONS VEINEUSES RETINIENNES Prise en charge en 2013 Agnès Glacet-Bernard - Les options thérapeutiques Sylvia Nghiem-Buffet - Lucentis dans la vraie vie Hervé Rouhette

Plus en détail

Certaines situations de trafic peuvent-elles provoquer un risque accru d hypoglycémie?

Certaines situations de trafic peuvent-elles provoquer un risque accru d hypoglycémie? P a g e 1 Comment savoir que vous présentez une hypoglycémie? La plupart des personnes diabétiques sentent rapidement lorsque leur taux de glycémie est trop bas (inférieur à 60 mg/dl). Les premiers symptômes

Plus en détail

8 è congrès ARMD, 3 et 4 octobre 2015 Organisé par les docteurs Isabelle Aknin et Laurent Melki Cannes, Théâtre Croisette, Palais Stéphanie

8 è congrès ARMD, 3 et 4 octobre 2015 Organisé par les docteurs Isabelle Aknin et Laurent Melki Cannes, Théâtre Croisette, Palais Stéphanie 8 è congrès ARMD, 3 et 4 octobre 2015 Organisé par les docteurs Isabelle Aknin et Laurent Melki Cannes, Théâtre Croisette, Palais Stéphanie Association de rétine méditerranéenne www.armd-france.org L ARMD

Plus en détail

Leucémie. Causes, Facteurs de risques

Leucémie. Causes, Facteurs de risques Leucémie La leucémie ou cancer du sang ou leucose aiguë des organes hématopoïétiques(sang, rate, ganglions, moelle osseuse) est un type de cancer qui entraîne la fabrication par l organisme d un trop grand

Plus en détail

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière Loin de mes yeux Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière expérience une dimension unique. Voici un guide tout simple, une carte routière pour vous montrer les chemins

Plus en détail

Conseils aux patients* Lutter activement. *pour les patients ayant subi une opération de remplacement de la hanche ou du genou

Conseils aux patients* Lutter activement. *pour les patients ayant subi une opération de remplacement de la hanche ou du genou Conseils aux patients* Lutter activement contre la thrombose *pour les patients ayant subi une opération de remplacement de la hanche ou du genou 2 Mentions légales Directeur de la publication : Bayer

Plus en détail

Après votre chirurgie à la rétine

Après votre chirurgie à la rétine 2011 Après votre chirurgie à la rétine Le Eye Care Centre Veuillez apporter la présente brochure à l hôpital le jour de votre opération. Après votre chirurgie à la rétine Après la chirurgie...2 Injection

Plus en détail

Femmes, prenez soin de votre cœur! LIVRET DE PREVENTION

Femmes, prenez soin de votre cœur! LIVRET DE PREVENTION LIVRET DE PREVENTION Femmes, prenez soin de votre cœur! TOUT SAVOIR SUR LA SANTE DU CŒUR DES FEMMES, par la Fondation Cœur et Artères, reconnue d utilité publique Introduction Ce livret s adresse à toutes

Plus en détail

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme)

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme) La migraine 1/Introduction : Céphalée primaire (sans lésion sous-jacente). Deux variétés principales: Migraine sans aura (migraine commune). Migraine avec aura (migraine accompagnée). Diagnostic: interrogatoire

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA PROPHYLAXIE?

QU EST-CE QUE LA PROPHYLAXIE? QU EST-CE QUE LA PROPHYLAXIE? TABLES DES MATIÈRES Publié par la Fédération mondiale de l hémophilie (FMH) Fédération mondiale de l hémophilie, 2014 La FMH encourage la traduction et la redistribution de

Plus en détail

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les amygdales Les amygdales: 2 organes situés dans le pharynx à l arrière de la gorge qui ont pour fonctions d empêcher l intrusion bactérienne. Amygdalite:

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre insuffisance cardiaque Vivre avec une insuffisance cardiaque Décembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Pseudotumor cerebri. Anatomie Le cerveau et la moelle épinière baignent dans un liquide clair, appelé le liquide céphalo-rachidien (LCR).

Pseudotumor cerebri. Anatomie Le cerveau et la moelle épinière baignent dans un liquide clair, appelé le liquide céphalo-rachidien (LCR). Hypertension intracrânienne idiopathique Pseudotumor cerebri Votre médecin pense que vous pouvez souffrir d hypertension intracrânienne idiopathique connue aussi sous le nom de «pseudotumeur cérébrale».

Plus en détail

FICHE D INFORMATION SUR LE

FICHE D INFORMATION SUR LE FICHE D INFORMATION SUR LE LASER EXCIMER DE SURFACE (PRK OU PARK) 1. QU EST-CE QUE LA PHOTOKERATECTOMIE REFRACTIVE DE SURFACE (PRK OU PARK)? 2. LES LIMITES DE LA PRK 3. COMPARAISON TRAITEMENT DE SURFACE

Plus en détail

Un test Pap pourrait vous sauver la vie

Un test Pap pourrait vous sauver la vie Un test Pap pourrait vous sauver la vie Un test Pap pourrait vous sauver la vie Vous avez 21 ans ou plus et êtes sexuellement active? Passez un test Pap! Si vous saviez qu un test Pap, qui prend 5 minutes,

Plus en détail

VOS YEUX UN ENCART PUBLICITAIRE PRODUIT PAR MEDIAPLANET UN GUIDE SOUCIEUX DE L ENVIRONNEMENT

VOS YEUX UN ENCART PUBLICITAIRE PRODUIT PAR MEDIAPLANET UN GUIDE SOUCIEUX DE L ENVIRONNEMENT VOS YEUX JUIN 2009 UN GUIDE SOUCIEUX DE L ENVIRONNEMENT PATHOLOGIES OCULAIRES Quelles sont les différentes maladies qui affectent notre vue? Les conseils des professionnels. Page 4 LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

LA RÉFRACTION OBJECTIFS

LA RÉFRACTION OBJECTIFS CHU Dr Benbadis Constantine le 12/04/2011 Service d Ophtalmologie/Module d ophtalmologie. Dr Z.Berkani-Kitouni :Maître de conférences, Chef de Service. LA RÉFRACTION OBJECTIFS : 1- Savoir définir l œil

Plus en détail

Fanny Cadoret. Voir aussi le décret n 2011-796 du 30 juin 2011, J.O. du 1-07-11

Fanny Cadoret. Voir aussi le décret n 2011-796 du 30 juin 2011, J.O. du 1-07-11 Fanny Cadoret Fanny Cadoret, correspondante locale du département de la Loire Atlantique (44). Je m appelle Fanny Cadoret et je suis correspondante locale pour La Loire-Atlantique. Cette année, le 3 février

Plus en détail

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus Module 2 Exercice 1: Cellules souches hématopoïétiques 1. Causes de décès en Suisse (2010) La figure suivante montre les causes de décès les plus fréquentes en Suisse en 2010, telles qu elles ont été relevées

Plus en détail

Vivre sans lunettes. Guide MYOPE

Vivre sans lunettes. Guide MYOPE Guide du MYOPE Ceguide est-il fait pour moi? OUI si je suis MYOPE OUI si je manifeste les symptômes suivants: Je vois net de près et trouble de loin J ai comme réflexe de plisser constamment les yeux pour

Plus en détail

Traitements du glaucome par laser

Traitements du glaucome par laser Traitements du glaucome par laser Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un fournisseur de soins de santé qualifié. Veuillez

Plus en détail

Pour un bronzage sage. Guide pour un utilisateur averti de banc solaire

Pour un bronzage sage. Guide pour un utilisateur averti de banc solaire Pour un bronzage sage Guide pour un utilisateur averti de banc solaire -18 C est surtout durant les longs mois d hiver que le manque de soleil incite les amateurs de soleil à aller le chercher ailleurs

Plus en détail

Ulcère de Buruli : guide de poche à l intention des agents de santé communautaires

Ulcère de Buruli : guide de poche à l intention des agents de santé communautaires Ulcère de Buruli : guide de poche à l intention des agents de santé communautaires 1 L ulcère de Buruli est une maladie causée par un microbe qui affecte la peau mais peut aussi parfois toucher les os.

Plus en détail

Activité scientifique et recherche :

Activité scientifique et recherche : L INSTITUT DE L ŒIL Notre Mission: L Institut de l Œil de Montréal a pour mission d offrir à chaque patient, une évaluation individuelle de l état de santé de ses yeux, qui tient compte de l ensemble de

Plus en détail

Stratégies d intervention face à une dyslipidéme

Stratégies d intervention face à une dyslipidéme Stratégies d intervention face à une dyslipidéme Module Optionnel MG Module Optionnel MG Pr P. HOFLIGER La prévention Cardio-vasculaire Elle se conçoit à deux niveaux : Prévention primaire : patients sans

Plus en détail

La goutte la maladie des rois

La goutte la maladie des rois La goutte la maladie des rois Tous droits protégés Pharmanetis Sàrl Tout savoir sur la goutte Comment bien gérer sa maladie? Par Van Nguyen et Xavier Gruffat (pharmaciens) Photo: Matthew Cole - Fotolia.com

Plus en détail

La lutte contre la tuberculose est régie par l arrêté royal du 17 octobre 2002.

La lutte contre la tuberculose est régie par l arrêté royal du 17 octobre 2002. Le diagnostic de la tuberculose bovine La lutte contre la tuberculose est régie par l arrêté royal du 17 octobre 2002. 1. Tuberculination Dans la première phase d une infection de tuberculose bovine (Mycobacterium

Plus en détail

L'ORDINATEUR ET LA VUE

L'ORDINATEUR ET LA VUE 45 L'ORDINATEUR ET LA VUE On parle beaucoup des troubles liés au travail devant écran d'ordinateur. Qu'en est-il des recherches dans ce domaine? On peut dire que les problèmes de la vision sur écran en

Plus en détail

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la élever CommenT UN enfant ayant une drépanocytose Q Le test de dépistage qui a été pratiqué à la maternité vient de révéler que votre bébé est atteint de drépanocytose. Aujourd hui, votre enfant va bien,

Plus en détail

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs.

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs. L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion www.hopitalvs.ch www.spitalvs.ch SOMMAIRE LES FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRES 4 1. Le diabète

Plus en détail

Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos

Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos des instruments ayant une très faible efficacité. Le Nubax Trio est maintenant soutenu par de nombreux brevets et distributeurs à travers le monde. Cet appareil

Plus en détail

QUI PEUT CONTRACTER LA FA?

QUI PEUT CONTRACTER LA FA? MODULE 1 : COMPRENDRE LA FIBRILLATION AURICULAIRE 16 QUI PEUT CONTRACTER LA FA? La FA est plus fréquente chez les personnes âgées. Par contre, la FA dite «isolée» (c.-à-d. sans qu il y ait de maladie du

Plus en détail

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient!

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient! Le dépistage du cancer de la prostate une décision qui VOUS appartient! Il existe un test de dépistage du cancer de la prostate depuis plusieurs années. Ce test, appelé dosage de l antigène prostatique

Plus en détail

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Qu est-ce que le SOPK? Quel objectif? Cette brochure vous informe sur les signes, les causes et le traitement du syndrome

Plus en détail

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Texte: Inkontinenscentrum i Västra Götaland Photographie: Kajsa Lundberg Layout: Svensk Information Avez-vous des difficultés à vous

Plus en détail

Sommaire du dossier d exploitation «Le Palais des 5 sens»

Sommaire du dossier d exploitation «Le Palais des 5 sens» Sommaire du dossier d exploitation «Le Palais des 5 sens» Page 1 : Page de garde Page 2 : Sommaire du dossier Page 3 : Nos organes de sens Page 4 : Les 5 sens Page 5 : Nos 5 sens Page 6 : Le vocabulaire

Plus en détail

«Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.»

«Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.» «Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.» Boire peu pour boire longtemps. Marcel Aymé Le vin est dans notre pays synonyme de plaisir (gastronomique) ou de déchéance (alcoolique). Le débat

Plus en détail

Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada

Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada Introduction Un certain nombre de services de santé pour les yeux qu offrent des médecins ne sont pas considérés médicalement

Plus en détail

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques 2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès au Canada. Bien que leur incidence ait diminué au cours des dernières

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE. Comment se déroule la chirurgie de la cataracte?

LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE. Comment se déroule la chirurgie de la cataracte? LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE Comment se déroule la chirurgie de la cataracte? Une intervention de routine En France, plus de 500 000 chirurgies de la cataracte sont réalisées chaque année. L intervention

Plus en détail

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA)

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? La fibrillation auriculaire (FA) est le trouble du rythme le plus répandu. Certains signaux du cœur deviennent

Plus en détail

Les cancers féminins

Les cancers féminins Les cancers féminins Le cancer occupe aujourd hui une place importante dans les causes de mortalité des femmes. Bien que celles-ci puissent être atteintes par un certain nombre d autres cancers, ceux qui

Plus en détail

La Neurofibromatose en 20 questions

La Neurofibromatose en 20 questions CNN la NF en 20 questions Responsable : Pr Jean-Francois Stalder Clinique Dermatologique CHU Nantes Contact : Blandine Legeay Tel :02-40-08-31-23 blandine.legeay@chu-nantes.fr La Neurofibromatose en 20

Plus en détail

Le cavernome cérébral

Le cavernome cérébral La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à vous informer sur le cavernome cérébral.

Plus en détail

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise.

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise. Qu est-ce qu une arthroscopie? Il s agit d une intervention chirurgicale mini-invasive dont le but est d explorer l articulation du genou et de traiter la lésion observée dans le même temps. Comment se

Plus en détail

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE 1- Définition : Le diabète sucré se définit par une élévation anormale et chronique de la glycémie. Cette anomalie est commune à tous les types de diabète sucré, mais

Plus en détail

La cataracte est l opacification de tout ou partie

La cataracte est l opacification de tout ou partie cataracte 58 - CATARACTE Ce qu il faut savoir 1. Connaître les signes d appel d une cataracte 2. Connaître les étiologies et pouvoir orienter le bilan clinique et paraclinique. 3. Pouvoir expliquer au

Plus en détail