Dégénérescence maculaire liée à l âge

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dégénérescence maculaire liée à l âge"

Transcription

1 Dégénérescence maculaire liée à l âge LUC-09-02/

2 Dégénérescence maculaire liée à l âge Sommaire 1. Introduction 2. Qu est-ce que la dégénérescence maculaire liée à l âge? 3. Forme sèche et humide de dégénérescence maculaire 4. Manifestations cliniques 5. Comment le diagnostic de dégénérescence maculaire liée à l âge peut-il être posé? 6. La dégénérescence maculaire liée à l âge est-elle fréquente? 7. Quels sont les facteurs de risque de dégénérescence maculaire liée à l âge? 8. Qu est-ce qu on peut faire pour protéger les yeux? 9. Traitement de la dégénérescence maculaire liée à l âge 10. Quelles sont les aides disponibles pour les personnes atteintes de DMLA en stade terminal? - 2 -

3 1. Introduction La dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) est la première cause de cécité dans le monde occidental. Il s agit d une maladie chronique, progressive et invalidante. C est une atteinte sélective de la macula, la partie centrale de la rétine. Or, c est à cet endroit que l acuité visuelle est maximale. La DMLA entraîne une dégénérescence des cellules visuelles de la rétine, qui se traduit par l apparition de zones vides ou taches noires au centre du champ de vision. Elle touche principalement les personnes de plus de 60 ans. La pathologie peux sans traitement entraîner une perte de acuité visuelle très vite, chez certaines personnes même en moins d un an, dont l importance d une détection précoce de cette maladie. Les symptômes Diminution de la sensibilité au contraste Diminution de l acuité visuelle Vue normale Déformation des lignes droites Tache noire centrale - 3 -

4 2. Qu est-ce que la dégénérescence maculaire liée à l âge? La dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) est une affection oculaire lourde, qui endommage la macula lutea (la tache jaune située au centre de la rétine), ce qui affaiblit l acuité visuelle. La dégénérescence maculaire peut être assimilée à une usure de la rétine. La rétine est la couche de l œil sensible à la lumière. La partie centrale de la rétine (la macula) permet de distinguer les petits détails. Cette perception fine est possible du fait que c est au centre que se trouve la plus grande concentration de cônes rétiniens, indispensables pour distinguer les contrastes et les couleurs. Le reste de la rétine produit la vision périphérique. C est là que se trouve la plus grande concentration de bâtonnets. Cette partie de la rétine permet de bien distinguer les mouvements. C est elle, par exemple, qui attire votre attention sur une personne qui arrive à votre droite, à vélo ou en voiture, après quoi le centre de la rétine entre en action pour que vous distinguiez précisément ce qu il y a à voir. La mort des cônes rétiniens est appelée dégénérescence maculaire. La vision fine disparaît, laissant place à une tache noire au milieu du champ visuel. Le reste de la rétine fonctionne donc toujours correctement, ce qui permet au patient de continuer à pouvoir se déplacer librement dans sa maison et de manière plus ou moins autonome à l extérieur, même s il manque de précision. Coupe de la rétine au niveau de la macula. RPE = retinal pigment epithelium (épithélium pigmentaire de la rétine) Photoreceptors = photorécepteu - 4 -

5 Coupe schématique de la rétine au niveau de la macula. 3. Forme sèche et humide de dégénérescence maculaire La dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) apparaît sous deux formes : une forme «sèche» et une forme «humide». La forme la plus fréquente est la sèche. Dans la forme sèche, la vision régresse lentement tandis que la forme humide est une variante agressive de dégénérescence maculaire, dans laquelle la vue baisse rapidement, parfois en quelques jours ou en quelques semaines. 3.1 Dégénérescence maculaire sèche Cette forme débute par de petits dépôts jaunes pâle, nommés «druses», qui commencent à s accumuler dans la macula. L apparition de ces druses s accompagne d une diminution du nombre de cônes rétiniens dans la macula, qui entraîne une détérioration de la vue. Il s agit d un processus insidieux très lent, de nombreuses années pouvant s écouler avant une quelconque perte de vision. Au final, les photorécepteurs meurent et une atrophie géographique survient, marquée par une tache noire au centre du champ de vision. Dans cette forme sèche de la dégénérescence maculaire, il est important de surveiller la vision pour identifier toute distorsion des images de son environnement, comme une cassure dans un chambranle de porte ou une ligne dans un livre. Ces distorsions peuvent indiquer une évolution de la forme sèche vers la forme humide, dont le décours est plus grave

6 Forme sèche de DMLA : druses et changement de piment dans l épithélium Forme sèche avancée de DMLA avec disparition de photorécepteurs Rétine avec druses. Rétine normale

7 3.2 Dégénérescence maculaire humide Cette forme de dégénérescence maculaire est aussi appelée dégénérescence maculaire exsudative. Dans la forme humide, la détérioration de la vue est plus rapide. La dégénérescence maculaire humide est due à la croissance de petits néovaisseaux sanguins derrière la macula. On appelle ceci un néovascularisation. Comme ces vaisseaux ne sont pas formés normalement et qu ils sont de mauvaise qualité, ils fuient et se rompent facilement, ce qui entraîne un saignement. Le sang endommage la macula, provoquant ainsi une dégradation rapide et sévère de la vision. Finalement, une cicatrice se forme dans la macula et provoque la perte de la vision centrale. Étonnamment, l autre œil peut rester sain longtemps après. Mais il faut malgré tout tenir compte du fait que, tôt ou tard, les deux yeux peuvent être touchés. Forme humide de DMLA avec néovascularisation Forme humide de DMLA avec fuites et saignement - 7 -

8 4. Manifestations cliniques Les premiers symptômes de DMLA sont la fin de la perception des détails et l impression d avoir besoin de davantage de lumière pour lire ou pour voir. Au fil du temps, les cônes rétiniens sont de moins en moins nombreux dans la macula, et l acuité visuelle commence à changer. Dans la dégénérescence maculaire sèche, de petites portions d images disparaissent peu à peu. La perte de vision est très lente. Dans la forme humide de la dégénérescence maculaire, des troubles visuels plus sérieux apparaissent très vite. Les principaux symptômes sont les suivants : Diminution de l acuité visuelle : Le patient éprouve des difficultés à distinguer les détails d un objet. Métamorphopsie ou dysmorphopsie : Les lignes droites sont déformées ou sinueuses. Par exemple, les lignes d un texte semblent onduler, un quadrillage semble irrégulier, les carreaux de la salle de bains ne semblent pas droits ou la porte à l air courbe. Diminution de la sensibilité au contraste : Le patient a l impression d avoir besoin de plus de lumière pour lire

9 Scotome central : Tache noire au centre du champ de vision. Aux stades les plus avancés, la dégénérescence maculaire entraîne des taches au centre du champ de vision, ce qui a de graves conséquences pour conduire un véhicule, regarder la télévision ou reconnaître les visages, par exemple. La plupart des patients atteints de dégénérescence maculaire conservent une vision périphérique acceptable. La dégénérescence maculaire n entraîne donc pas une cécité totale, mais elle a de grandes conséquences sur la vie sociale et la qualité de vie des patients et de leur entourage. On parle dès lors de «cécité sociale». 5. Comment le diagnostic de dégénérescence maculaire liée à l âge peut-il être posé? 5.1 La grille d Amsler Un test tout simple, basé sur la grille d Amsler, permet de détecter facilement les premiers symptômes de la maladie. Ce test convient parfaitement à un dépistage ou à - 9 -

10 un autocontrôle à domicile. La grille d Amsler est un instrument qui aide à découvrir les signaux précoces de DMLA. Cette grille permet également de suivre l évolution de la vision après le diagnostic. Bien qu il s agisse d un outil très utile, il ne remplacera jamais l avis d un médecin qualifié. Comment effectuer le test? Chaussez vos lunettes de lecture ou à double foyer. Placez votre main devant un œil (sans appuyer.) Regardez le point au centre de la grille. Fixez bien le centre, sans laisser votre regard dévier. Toutes les lignes doivent être droites et toutes les cases doivent avoir les mêmes dimensions et la même forme carrée. Il ne peut y avoir aucune déformation dans la grille. S il manque des lignes ou si les lignes ont l air sinueuses, courbes, ondulantes ou colorées, consultez immédiatement votre médecin. Répétez le test avec l autre œil. Test d Amsler normal. Test d Amsler anormal. Si il y a des distorsions, il est conseillé de consulter un ophtalmologue dans les plus brefs délais

11 5.2 Tests oculaires additionnels Pour diagnostiquer la DMLA, l ophtalmologue testera d abord votre acuité visuelle. Il vous instillera des gouttes dans les yeux pour dilater les pupilles afin d examiner l ensemble de la rétine, et la macula en particulier, à l aide d une lampe et d une loupe. Dans certains cas, il faut procéder à deux examens complémentaires pour confirmer le diagnostic : l angiographie en fluorescence et la tomographie en cohérence optique. L angiographie en fluorescence consiste à prendre des photos numériques de la rétine après avoir injecté un colorant spécial dans la veine du bras. Le colorant arrive dans les vaisseaux sanguins de la choroïde et de la rétine, qui peuvent être visualisés grâce aux photos. La DMLA peut s accompagner de fuites de liquides au départ des vaisseaux. Le colorant rend aussi les anomalies beaucoup plus visibles

12 La tomographie en cohérence optique (OCT) est une technique d imagerie capable de produire des images en haute résolution des structures de l œil. Les images donnent une coupe transversale de la rétine ou du nerf optique, par exemple. La plupart du temps, l OCT est utilisée pour visualiser la partie centrale de la rétine. Ce cliché est traduit en un spectre, qui permet de détecter une éventuelle accumulation de liquide due à une fuite et une éventuelle néovascularisation sous et entre les différentes structures de la rétine. 6. La dégénérescence maculaire liée à l âge est-elle fréquente? La dégénérescence maculaire liée à l âge est la première cause de cécité légale parmi les habitants de pays industrialisés âgés de plus de 50 ans. Le risque de DMLA augmente avec l âge. En Belgique, la prévalence de la dégénérescence maculaire liée à l âge peut être évaluée assez précisément sur les bases de données épidémiologiques issues des Pays-Bas : ans 0,2% ans 0,8% ans 3,7% 85 ans 11,0% La prévalence de la DMLA exsudative tournerait en Belgique autour de 1,1% dans la catégorie d âge des plus de 50 ans. Cela correspond à environ patients. Chaque année, nouveaux patients seraient diagnostiqués

13 7. Quels sont les facteurs de risque de dégénérescence maculaire liée à l âge? Âge L âge est le principal facteur de risque de dégénérescence maculaire liée à l âge. Hérédité Diverses études montrent que la dégénérescence maculaire liée à l âge peut être en partie héréditaire. Cela signifie que vous avez plus de risque d avoir la maladie si un ou plusieurs de vos parents souffrent de DMLA. Tabagisme Le tabagisme fait baisser la quantité d antioxydants dans l organisme. Or, ces antioxydants ont un effet protecteur. Les études ont en outre révélé que la dégénérescence maculaire liée à l âge touche cinq fois plus les personnes qui fument plus d un paquet de cigarettes par jour et que le risque reste élevé jusqu à 15 ans après avoir arrêté de fumer. Alimentation Les cônes rétiniens de la macula sont très probablement extrêmement sensibles aux lésions occasionnées par les molécules d oxygènes chargées en électricité que l on appelle «radicaux libres». Des études antérieures ont démontré un rapport possible entre le développement d une dégénérescence maculaire liée à l âge et le manque d antioxydants dans l alimentation, qui contrecarrent les effets néfastes des radicaux libres présents dans le corps. L alcool, par exemple, extrait les antioxydants de l organisme. Par ailleurs, de fortes concentrations de graisses saturées et de cholestérol, connus pour leur nocivité sur les vaisseaux sanguins, sont peut-être également impliquées dans l apparition d une lésion de la macula due aux radicaux libres. Sexe Une femme de plus de 75 ans a deux fois plus de chance d avoir une dégénérescence maculaire liée à l âge qu un homme du même âge. Un faible taux d œstrogène (une hormone sanguine) après la ménopause augmente le risque de DMLA

14 8. Qu est-ce qu on peut faire pour protéger les yeux? Les conseils suivants peuvent être utiles : protégez les yeux en portant des lunettes de soleil lorsque les personnes sont exposées à des sources de lumière ultraviolette (soleil, solarium) ; la consommation de fruits et de légumes à feuilles foncées (légumes contenant beaucoup de caroténoïdes) : carotte crue, chou frisé, choux de Bruxelles, épinard, maïs, brocoli, petits pois, fèves, tomates ; ne pas fumer ; limitez la consommation d alcool ; au stade précurseur de la dégénérescence maculaire liée à l âge, de fortes doses de compléments alimentaires, en concertation avec un ophtalmologue peuvent être utiles. Un nombre restreint, mais croissant, d études montrent que l alimentation peut aussi jouer un rôle dans la dégénérescence maculaire liée à l âge. Une meilleure alimentation améliore vraisemblablement la vue et ralentit la dégénérescence de la macula. Et, ce qui est peut-être encore plus important : un régime adapté pourrait contribuer à prévenir la maladie. Plusieurs études portant sur la dégénérescence maculaire liée à l âge se focalisent sur le rôle d un certain groupe d antioxydants, en l occurrence les caroténoïdes (les pigments qui donnent leurs couleurs aux fruits et aux légumes). La lutéine et la zéaxanthine, deux de ces caroténoïdes, sont des pigments présents dans la macula. 9. Traitement de la dégénérescence maculaire liée à l âge Seule la forme humide de DMLA peut être traitée. Il existe deux médicaments enregistrés pour le traitement de la DMLA exsudative: Macugen ( pegaptanib) et ranibizumab mieux connu sous la marque Lucentis. Ces produits sont aussi appelés les anti-vegfs. 9.1 Comment agissent les médicaments contre la DMLA? Ces médicaments agissent comme un anticorps qui exerce une activité inhibitrice sur le facteur VEGF (facteur de croissance de l endothélium vasculaire) responsable de cette néovascularisation sauvage et incontrôlée. Elle se lie avec une grande affinité aux VEGF, empêchant ainsi son effet sur la formation de nouveaux vaisseaux de mauvaise qualité qui provoquent du dommage à la macula

15 La sécurité et l efficacité de ces médicaments ont été étudiées dans diverses études cliniques à grande échelle. Les produits sont développés pour être injectés dans l œil. Injection intravitéenne comme traitement de la DMLA humide 10. Quelles sont les aides disponibles pour les personnes atteintes de dégénérescence maculaire liée à l âge de stade terminal? Pour lire et regarder la télévision, les patients atteints de DMLA de stade terminal peuvent compter sur des dispositifs pour malvoyants, comme les verres grossissants, les lunettes-loupes, les livres imprimés en grands caractères, les livres racontés et les ordinateurs adaptés. L adaptation, correcte et experte, des dispositifs pour «basse vision» est capitale pour les patients atteints de DMLA car elle leur permet de lire les grands caractères et de percevoir une plus grande partie de leur environnement

A partir de 50 ans La macula & la DMLA

A partir de 50 ans La macula & la DMLA A partir de 50 ans La macula & la DMLA A partir de 50 ans, il est primordial d effectuer régulièrement un dépistage de la macula auprès d un médecin spécialiste des yeux. En effet, en Belgique, 30 000

Plus en détail

La DMLA peut se présenter sous trois formes. Au stade initial, la maladie ne

La DMLA peut se présenter sous trois formes. Au stade initial, la maladie ne Chapitre 2 LES FORMES DE DMLA La DMLA peut se présenter sous trois formes. Au stade initial, la maladie ne présente pas de dégénérescence proprement dite de la macula. On parle alors de DMLA précoce ou

Plus en détail

Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des

Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des Chapitre 4 LE DIAGNOSTIC Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des problèmes oculaires et optiques, mais seul l ophtalmologiste peut détecter la présence d une DMLA.

Plus en détail

Comprendre l OMD : un guide

Comprendre l OMD : un guide OMD Œdème maculaire diabétique Comprendre l OMD : un guide Table des matières Œdème maculaire diabétique (OMD) 3 Présentation de l OMD 7 Quels sont les facteurs de risque de l OMD? 9 Quels sont les symptômes

Plus en détail

LA DMLA Mise au point sur les traitements actuels de la Dégénérescence Maculaire Liée à l Age

LA DMLA Mise au point sur les traitements actuels de la Dégénérescence Maculaire Liée à l Age Association Regards et Contrastes Conférence du 15 décembre 2006 à l Athénée Municipale de Bordeaux Présentation proposée par le Docteur Arnaud Bernard Ophtalmologue Rétinologue LA DMLA Mise au point sur

Plus en détail

Le système visuel. Le système visuel. Le système visuel. Le système visuel. Anomalies de la réfraction oculaire. Anomalies de la réfraction oculaire

Le système visuel. Le système visuel. Le système visuel. Le système visuel. Anomalies de la réfraction oculaire. Anomalies de la réfraction oculaire Le système visuel Le système visuel Les récepteurs L organe périphérique Anatomie de l oeil Les bâtonnets: vision en noir et blanc. Les cônes: vision précise, vision diurne et vision des couleurs. Le système

Plus en détail

JMV. Affections cécitantes curables

JMV. Affections cécitantes curables JMV Affections cécitantes curables AMBLYOPIE L Amblyopie C est une insuffisance de la vision, parfois congénitale ou acquise dans les premiers mois de la vie. La forme la plus courante unilatérale - résulte

Plus en détail

Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique

Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique Juin 2012 QUELS SIGNES FONCTIONNELS DOIVENT FAIRE ÉVOQUER UNE DMLA? La baisse d acuité

Plus en détail

DMLA LIVRET D INFORMATION CAMPAGNE NATIONALE D INFORMATION ET DE DÉPISTAGE DE LA DÉGÉNÉRESCENCE MACULAIRE LIÉE À L ÂGE. www.association-dmla.

DMLA LIVRET D INFORMATION CAMPAGNE NATIONALE D INFORMATION ET DE DÉPISTAGE DE LA DÉGÉNÉRESCENCE MACULAIRE LIÉE À L ÂGE. www.association-dmla. CAMPAGNE NATIONALE D INFORMATION ET DE DÉPISTAGE DMLA DE LA DÉGÉNÉRESCENCE MACULAIRE LIÉE À L ÂGE LIVRET D INFORMATION www.association-dmla.com SIÈGE SOCIAL : Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil

Plus en détail

Master Neurosciences 2 ème année Colloque : Vieillissement. l Age. Louis Hoffart Service d ophtalmologie Hopital de la Timone Marseille

Master Neurosciences 2 ème année Colloque : Vieillissement. l Age. Louis Hoffart Service d ophtalmologie Hopital de la Timone Marseille Master Neurosciences 2 ème année Colloque : Vieillissement Dégénérescence Maculaire Liée à l Age Louis Hoffart Service d ophtalmologie Hopital de la Timone Marseille Louis.hoffart@mail.ap-hm.fr Macula

Plus en détail

La rétinite pigmentaire

La rétinite pigmentaire La rétinite pigmentaire La rétine est une enveloppe sensible à la lumière entourant la surface interne du globe oculaire, et qui se prolonge par le nerf optique. La rétine est composée de cellules photo-

Plus en détail

Faire de la santé oculaire une priorité. Guide de l intervenant

Faire de la santé oculaire une priorité. Guide de l intervenant Faire de la santé oculaire une priorité Guide de l intervenant DIAPO 1 Présentation de l intervenant. Le but de cette présentation est de fournir des informations concernant les modifications de la vue

Plus en détail

Tout savoir sur la DMLA. Notre objectif : Sauver votre. www.scienceofamd.org/fr

Tout savoir sur la DMLA. Notre objectif : Sauver votre. www.scienceofamd.org/fr Tout savoir sur la DMLA Notre objectif : Sauver votre www.scienceofamd.org/fr Introduction: Tout savoir sur la DMLA VUE D ENSEMBLE La dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) touche plus de 30 millions

Plus en détail

La malvoyance d un instant n est pas celle d une vie

La malvoyance d un instant n est pas celle d une vie La malvoyance d un instant n est pas celle d une vie La malvoyance, un handicap grave Une personne malvoyante est une personne dont la vue est déficiente malgré le port de lunettes ou de lentilles, ou

Plus en détail

Programmes de dépistage. Maladies oculaires liées au diabète

Programmes de dépistage. Maladies oculaires liées au diabète (French) Programmes de dépistage Maladies oculaires liées au diabète Suivi plus régulier et traitement de la rétinopathie diabétique Closer monitoring and treatment for diabetic retinopathy Informations

Plus en détail

de troubles de la vision dus à un œdème maculaire associé à un diabète ayant endommagé les vaisseaux sanguins.

de troubles de la vision dus à un œdème maculaire associé à un diabète ayant endommagé les vaisseaux sanguins. EMA/92475/2015 EMEA/H/C/002392 Résumé EPAR à l intention du public aflibercept Le présent document est un résumé du rapport européen public d'évaluation (EPAR) relatif à. Il explique de quelle manière

Plus en détail

Œdème maculaire secondaire à une occlusion veineuse rétinienne. Comprendre l OVR : un guide

Œdème maculaire secondaire à une occlusion veineuse rétinienne. Comprendre l OVR : un guide OVR Œdème maculaire secondaire à une occlusion veineuse rétinienne Comprendre l OVR : un guide Table des matières Œdème maculaire secondaire à une occlusion veineuse rétinienne (OVR) 3 Présentation de

Plus en détail

un Service très en vue

un Service très en vue Ophtalmologie: un Service Avec près de 30.000 consultations par an, l Ophtalmologie est l un des plus gros services des Cliniques Saint-Luc. Raison de plus pour aller y jeter un œil très en vue L ophtalmologue,

Plus en détail

Atteintes ophtalmologiques cécitantes dans le cadre de l activité professionnelle. Pr Ridings E. Granget CHU Timone

Atteintes ophtalmologiques cécitantes dans le cadre de l activité professionnelle. Pr Ridings E. Granget CHU Timone Atteintes ophtalmologiques cécitantes dans le cadre de l activité professionnelle Pr Ridings E. Granget CHU Timone Glaucome chronique GLAUCOME Le terme de glaucome représente un ensemble d affections oculaires

Plus en détail

Dr Marguerite de MEDEIROS QUENUM SEMEIOLOGIE DE LA RETINE

Dr Marguerite de MEDEIROS QUENUM SEMEIOLOGIE DE LA RETINE Dr Marguerite de MEDEIROS QUENUM SEMEIOLOGIE DE LA RETINE I - INTRODUCTION Définition Membrane neuro-sensorielle formée de plusieurs couches. Responsable influx nerveux I - INTRODUCTION Intérêts Fenêtre

Plus en détail

Lire malgré la DMLA. L enjeu

Lire malgré la DMLA. L enjeu 1 Lire malgré la DMLA Cet article est paru en 2008 dans la revue «Clin d œil» édité par la Fédération suisse des aveugles et malvoyants (FSA), http://www.sbv-fsa.ch/fr/clindoeil Il était prioritairement

Plus en détail

Énoncés ophtalmologie

Énoncés ophtalmologie Énoncés ophtalmologie Item 44 9 Item 44 SUIVI D UN NOURRISSON 1. Quelles sont les acquisitions visuelles normales d un enfant de 3 mois? a. réflexe de fixation b. réflexe de convergence c. réflexe de poursuite

Plus en détail

ligue braille-^ BONNE NOUVELLE: nous allons vivre plus longtemps!

ligue braille-^ BONNE NOUVELLE: nous allons vivre plus longtemps! V V ligue braille ligue braille-^ BONNE NOUVELLE: nous allons vivre plus longtemps! Cependant, avec l'âge, des maladies visuelles peuvent survenir. Bien qu une prévention efficace puisse en atténuer les

Plus en détail

Thème: La représentation visuelle

Thème: La représentation visuelle Thème: La représentation visuelle Chapitre 3: Les voies visuelles : des photorécepteurs au cortex visuel I- Structure de l œil Œil = organe des sens spécialisé dans la perception des stimuli visuels. On

Plus en détail

Introduction. L ophtalmologie à l ECN

Introduction. L ophtalmologie à l ECN Introduction. L ophtalmologie à l ECN Statistiques ECN Depuis 2004, il n y a eu que 3 années «sans ophtalmologie» à l ECN. Toutes les autres années la spécialité était présente, soit sous forme de question

Plus en détail

Glaucome. contrôler ma vue. je fais. pratiq santé. 110 esplanade du Général de Gaulle - 92 931 La Défense Cedex - RCS Nanterre 440 313 104

Glaucome. contrôler ma vue. je fais. pratiq santé. 110 esplanade du Général de Gaulle - 92 931 La Défense Cedex - RCS Nanterre 440 313 104 Glaucome ENVI-2012-10-311 - HCP Groupe ʻʻ je fais contrôler ma vue ʻʻ pratiq santé 110 esplanade du Général de Gaulle - 92 931 La Défense Cedex - RCS Nanterre 440 313 104 Je m informe : le glaucome, une

Plus en détail

Pour les personnes atteintes de problèmes de vue et leurs proches.

Pour les personnes atteintes de problèmes de vue et leurs proches. Pour les personnes atteintes de problèmes de vue et leurs proches. Chères patientes, chers patients, chers proches, Vous-même, ou l un de vos proches, avez peut-être suivi un traitement ophtalmologique

Plus en détail

Le glaucome est une maladie de l œil qui, en l absense de traitement peut rendre aveugle.

Le glaucome est une maladie de l œil qui, en l absense de traitement peut rendre aveugle. Qu est-ce que le glaucome? Le glaucome est une maladie de l œil qui, en l absense de traitement peut rendre aveugle. Le glaucome est attribuable à un mauvais écoulement du liquide intraoculaire (liquide

Plus en détail

Les maladies de l oeil. Le glaucome La cataracte

Les maladies de l oeil. Le glaucome La cataracte 6 Les maladies de l oeil Le glaucome La cataracte Une vision claire 0203 Une vision claire Reconnaître les symptômes La plupart des personnes ont déjà entendu parler du glaucome et de la cataracte. Quelles

Plus en détail

La complication oculaire la plus fréquente du diabète est l atteinte de

La complication oculaire la plus fréquente du diabète est l atteinte de La rétinopathie diabétique Sophie Champagne, M.D. Prévalence de la rétinopathie diabétique Diabétiques de type 1 : 25 % à 5 ans postdiagnostic 100 % à 20 ans postdiagnostic Diabétiques de type 2 : 25 %

Plus en détail

La maladie de Stargardt

La maladie de Stargardt La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à vous informer sur la maladie de Stargardt.

Plus en détail

Organisation fonctionnelle de la rétine

Organisation fonctionnelle de la rétine Organisation fonctionnelle de la rétine D après http://acces.ens-lyon.fr/acces/ressources/neurosciences/vision/enseigner/organisation-fontionnelle-de-laretine/copy_of_accueil-organisation-fonctionnelle-de-la-retine-1ere-s/

Plus en détail

INFORMATION SUR LA RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE

INFORMATION SUR LA RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE 1 INFORMATION SUR LA RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE Qu est-ce que la rétinopathie diabétique? On appelle rétinopathie diabétique les lésions du fond d œil causées par le diabète. En effet, l excès de sucre dans

Plus en détail

a Novartis company Le Glaucome Tout à propos du glaucome, de la maladie, de ses causes et de ses possibilités de traitement.

a Novartis company Le Glaucome Tout à propos du glaucome, de la maladie, de ses causes et de ses possibilités de traitement. a Novartis company Le Glaucome Tout à propos du glaucome, de la maladie, de ses causes et de ses possibilités de traitement. Contenu 4 Avant-propos 6 L œil 8 8 9 10 12 14 14 16 Le glaucome Causes et apparition

Plus en détail

Votre santé visuelle :

Votre santé visuelle : Votre santé visuelle : on peut faire plus! Votre santé visuelle : on peut faire plus! Votre santé visuelle : on peut faire plus! Droit d auteur 2007, INCA ISBN 978-0-921122-27-6 Titre : Votre santé visuelle

Plus en détail

Le VIH et vos reins. Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Où sont mes reins? Comment fonctionnent mes reins? Que font mes reins?

Le VIH et vos reins. Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Où sont mes reins? Comment fonctionnent mes reins? Que font mes reins? Le VIH et vos reins Le VIH et vos reins Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Le VIH peut affecter vos reins et peut parfois causer une maladie rénale. Certains médicaments peuvent être dangereux pour

Plus en détail

Corinne GONZALEZ Ophtalmologiste (MD, Ph.D ) Spécialiste en Rétine Médicale

Corinne GONZALEZ Ophtalmologiste (MD, Ph.D ) Spécialiste en Rétine Médicale Corinne GONZALEZ Ophtalmologiste (MD, Ph.D ) Spécialiste en Rétine Médicale SITUATION PROFESSIONNELLE ACTUELLE MEDECIN OPHTALMOLOGISTE, exercice libéral en cabinet privé Spécialiste en rétine médicale,

Plus en détail

AJO/ BJO/ Retina Oct 2014 Par Wilfried Minvielle

AJO/ BJO/ Retina Oct 2014 Par Wilfried Minvielle AJO/ BJO/ Retina Oct 2014 Par Service du Professeur E. Souied Ophtalmologie Centre Hospitalier Intercommunal de Creteil Objectif Déterminer l inocuité du laser diode micropulse transfovéolaire dans l'œdème

Plus en détail

Si vous avez de la difficulté à lire ce document, demandez l aide de quelqu un.

Si vous avez de la difficulté à lire ce document, demandez l aide de quelqu un. RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Pr LUCENTIS MD ranibizumab injectable Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie d une «monographie de produit» publiée lorsque la vente de LUCENTIS

Plus en détail

Revue de la littérature du 29/10/14

Revue de la littérature du 29/10/14 Revue de la littérature du 29/10/14 AJO / BJO septembre 2014 Par Service du Professeur E. Souied Ophtalmologie Centre Hospitalier Intercommunal de Creteil Méthodes Objectif : Etude multimodale de la choroïde

Plus en détail

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

thera Des solutions naturelles pour protéger votre peau tout l été N 2 L INFORMATION AU SERVICE DE LA NUTRITION JUIN 2011

thera Des solutions naturelles pour protéger votre peau tout l été N 2 L INFORMATION AU SERVICE DE LA NUTRITION JUIN 2011 JUIN 2011 thera N 2 L INFORMATION AU SERVICE DE LA NUTRITION Des solutions naturelles pour protéger votre peau tout l été thera Edito Chères clientes, chers clients, L été arrive Coups de soleil, vieillissement

Plus en détail

On vo i t c o m m e o nr e s p i r e: s a n syp e n s e r, e tp o u rt a n t...

On vo i t c o m m e o nr e s p i r e: s a n syp e n s e r, e tp o u rt a n t... On vo i t c o m m e o nr e s p i r e: s a n syp e n s e r, e tp o u rt a n t... Savoir prévenir les dommages ultérieurs de la vision Assureurs, Prévention, Santé ASSOCIATION DES SOCIÉTÉS D ASSURANCE Les

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte Vivre avec un diabète de type 1 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 Vivre avec un diabète de type 2 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce guide, La

Plus en détail

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision.

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7.1 Pour la myopie (mauvaise vue de loin) : Test de vision de loin Sur le mur d un pièce, fixez l illustration ci-dessous que vous

Plus en détail

L œil est divisé par le cristallin en deux parties distinctes : une partie antérieure et postérieure.

L œil est divisé par le cristallin en deux parties distinctes : une partie antérieure et postérieure. Introduction L œil est divisé par le cristallin en deux parties distinctes : une partie antérieure et postérieure. Nous allons dans ce cours étudier une partie de la sémiologie postérieure de l œil c'est-à-dire

Plus en détail

EXERCICE I SVT et Sciences Physiques (8 points)

EXERCICE I SVT et Sciences Physiques (8 points) EXERCICE I SVT et Sciences Physiques (8 points) L œil présente toutes les caractéristiques d un système optique complexe permettant la réception des rayons lumineux : des muscles assurant sa mobilité,

Plus en détail

Renseignements sur la rétine et traitements

Renseignements sur la rétine et traitements 2011 Renseignements sur la rétine et traitements Le Eye Care Centre Veuillez apporter la présente brochure à l hôpital le jour de votre opération. Renseignements sur la rétine et traitements La rétine...

Plus en détail

Accessibilité Numérique

Accessibilité Numérique Université Montpellier 2 Master 2 Informatique Stage de recherche Accessibilité Numérique Yoann BONAVERO Encadrement : LIRMM - Équipe MAREL Marianne Huchard et Michel Meynard Table des matières 1 4 1.1

Plus en détail

233 - RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE (RD)

233 - RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE (RD) rétinopathie diabétique 233 - RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE (RD) Ce qu il faut savoir 1. Connaître la prévalence de la rétinopathie diabétique en fonction du type et de l ancienneté du diabète. 2. Comprendre

Plus en détail

Déficience visuelle. Claude Garrandes. Jeudi 9 janvier 2014, Formation des Auxiliaires de Vie Scolaire

Déficience visuelle. Claude Garrandes. Jeudi 9 janvier 2014, Formation des Auxiliaires de Vie Scolaire Déficience visuelle Claude Garrandes Jeudi 9 janvier 2014, Formation des Auxiliaires de Vie Scolaire «Les lunettes n ont pas changé grandchose à ma vie : je collais toujours mes livres contre mon nez,

Plus en détail

INTRODUCTION. Champ visuel normal Champ visuel déjà altéré en périphérie

INTRODUCTION. Champ visuel normal Champ visuel déjà altéré en périphérie INTRODUCTION Le glaucome est une maladie de l'oeil qui entraîne une atteinte irréversible du nerf optique et une perte progressive du champ visuel. Il est lié le plus souvent à une élévation de la pression

Plus en détail

Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique et thérapeutique

Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique et thérapeutique Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique et thérapeutique Juin 2012 Diagnostic de la DMLA Définitions Classification Démarche diagnostique Méthodes thérapeutiques disponibles

Plus en détail

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie LE GLAUCOME Questions et réponses en vue d une chirurgie Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations générales sur la chirurgie que vous devrez subir. Votre chirurgien pourra vous donner

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CAMPAGNE NATIONALE D INFORMATION, DE PREVENTION DES FACTEURS DE RISQUE DU GLAUCOME. BUSduGLAUCOME

DOSSIER DE PRESSE CAMPAGNE NATIONALE D INFORMATION, DE PREVENTION DES FACTEURS DE RISQUE DU GLAUCOME. BUSduGLAUCOME DOSSIER DE PRESSE CAMPAGNE NATIONALE D INFORMATION, DE PREVENTION DES FACTEURS DE RISQUE DU GLAUCOME 1/LE GLAUCOME EN CHIFFRES X Epidémiologie Première cause de cécité absolue en France + 1 Million de

Plus en détail

La puissance de l imagerie non mydriatique et de l efflorescence du fond d œil! Rétinographe numérique

La puissance de l imagerie non mydriatique et de l efflorescence du fond d œil! Rétinographe numérique La puissance de l imagerie non mydriatique et de l efflorescence du fond d œil! Rétinographe numérique Rétinographe numérique Équipé de toutes les fonctions du CR-2 en PLUS du mode d efflorescence du fond

Plus en détail

Rétinopathie des prématurés (RDP)

Rétinopathie des prématurés (RDP) Rétinopathie des prématurés (RDP) Programme famille-enfance 3e étage, tour du Centre Centre de santé du lac Ramsey 41 Ramsey Lake Road Sudbury ON P3E 5J1 705.523.7100 www.hsnsudbury.ca Rétinopathie des

Plus en détail

Utilisation des anti-vegf dans le traitement local de la DMLA et autres rétinopathies

Utilisation des anti-vegf dans le traitement local de la DMLA et autres rétinopathies Utilisation des anti-vegf dans le traitement local de la DMLA et autres rétinopathies GUEHO Sylvain / RICHARD Nathalie Chef de pôle produit Dolorh Direction Neurho 13 février 2014 Séminaire Conseil d Administration

Plus en détail

IMPACTS SUR LA VISION

IMPACTS SUR LA VISION IMPACTS DES PICS DE LUMIÈRE HAUTE ÉNERGIE Naturellement, la lumière Haute Energie Visible (HEV) n est pas filtrée par les milieux oculaires et ses caractéristiques de dispersion peuvent induire éblouissement

Plus en détail

LENTILLES «BIO» POUR OPHTALMOSCOPIE INDIRECTE. MACULA PLUS 5.5 Macula Plus 5.5

LENTILLES «BIO» POUR OPHTALMOSCOPIE INDIRECTE. MACULA PLUS 5.5 Macula Plus 5.5 LENTILLES «BIO» POUR OPHTALMOSCOPIE INDIRECTE MACULA PLUS 5.5 Macula Plus 5.5 Excellente pour l'observation détaillée de la papille et du nerf optique Utilisée pour détecter des anomalies maculaires L

Plus en détail

LE RÔLE DU CERVEAU DANS LA VISION

LE RÔLE DU CERVEAU DANS LA VISION 1 LE RÔLE DU CERVEAU DANS LA VISION 2 3 L œil est un organe sensoriel du corps humain qui reçoit 80% des informations extérieures. Il sert uniquement à voir. Il n interprète pas les images qu il voit.

Plus en détail

dossier 13 + + + + + +

dossier 13 + + + + + + dossier 13 Graphic Obsession des espoirs pour réparer la vision Près de 1,7 million de Français sont considérés comme malvoyants, dont près de 146 000 malvoyants profonds et 61 000 aveugles 1. Bien que

Plus en détail

Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels

Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels La rétine constitue l organe sensitif de l œil : c est elle qui capte les signaux lumineux et les transmet au cerveau

Plus en détail

LA VUE. Sommaire : Les voies optiques Examens pratiqués en ophtalmologie Les traitements

LA VUE. Sommaire : Les voies optiques Examens pratiqués en ophtalmologie Les traitements LA VUE Sommaire : Anatomie de l œil Chemin de la lumière dans l œil Vocabulaire et définitions pour l œil Les muscles de l œil Les anomalies de l œil Les 3 amétropies ou vices de réfraction La presbytie,

Plus en détail

La choroïdérémie. La maladie. l Qu est-ce que la choroïdérémie? l Combien de personnes sont atteintes de la maladie?

La choroïdérémie. La maladie. l Qu est-ce que la choroïdérémie? l Combien de personnes sont atteintes de la maladie? La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à vous informer sur la choroïdérémie.

Plus en détail

PARC CHANOT MARSEILLE

PARC CHANOT MARSEILLE PALAIS DES CONGRÈS PARC CHANOT MARSEILLE VENDREDI 9 OCTOBRE - 16H00 CONFÉRENCE GRAND PUBLIC DOSSIER DE PRESSE MACULA & DÉGÉNÉRESCENCE MACULAIRE LE KÉRATOCÔNE ENTRÉE LIBRE ORGANISATION GÉNÉRALE MCO CONGRÈS

Plus en détail

SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE

SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE Enseignement de sémiologie 2 ème année Pharmacie Pr. Jean-Pierre DUBOIS Département de médecine générale Université Claude Bernard LYON I SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE Mars 2008 Les troubles

Plus en détail

233 - RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE (RD)

233 - RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE (RD) rétinopathie diabétique 233 - RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE (RD) Ce qu il faut savoir 1. Connaître l incidence et la prévalence de la rétinopathie diabétique en fonction du type et de l ancienneté du diabète.

Plus en détail

Améliorez votre vision!

Améliorez votre vision! Information pour les patients Améliorez votre vision! Une orientation sur les implants de lentilles asphériques et à filtre de lumière bleue en cas de cataracte we care for you La cataracte qu est-ce que

Plus en détail

LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE

LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE Les maux de tête peuvent être divisés en maux de tête primaires et secondaires. Les maux de tête primaires (90%) sont plus répandus que les maux de tête secondaires (10%)

Plus en détail

Le diabète. Suis-je concerné? La solidarité, c est bon pour la santé. MUTUALITE CHRETIENNE

Le diabète. Suis-je concerné? La solidarité, c est bon pour la santé. MUTUALITE CHRETIENNE Le diabète Suis-je concerné? MUTUALITE CHRETIENNE La solidarité, c est bon pour la santé. Vous vous posez des questions sur le diabète? Vous vous demandez si vous êtes concerné? Vous connaissez une personne

Plus en détail

Recommandations pour l amélioration de la prise en charge thérapeutique et de ses résultats dans la dégénérescence maculaire humide liée à l âge

Recommandations pour l amélioration de la prise en charge thérapeutique et de ses résultats dans la dégénérescence maculaire humide liée à l âge Recommandations pour l amélioration de la prise en charge thérapeutique et de ses résultats dans la dégénérescence maculaire humide liée à l âge Rapport fondé sur les travaux du Sommet international d

Plus en détail

OPTIQUE 2 La couleur des objets

OPTIQUE 2 La couleur des objets OPTIQUE 2 La couleur des objets ACTIVITES Activité 1 : Comprendre l origine de la couleur des objets Expérience A : Éclairer des écrans en lumière blanche Réponses aux questions 1. Le seul écran qui diffuse

Plus en détail

Chirurgie oculaire au laser Excimer

Chirurgie oculaire au laser Excimer Chirurgie oculaire au laser Excimer Ce document préparé par L'Hôpital d'ottawa présente des renseignements généraux. Il ne vise pas à remplacer les conseils d'un professionnel de la santé qualifié. Consultez

Plus en détail

233 - RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE (RD)

233 - RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE (RD) 233 - RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE (RD) CE QU IL FAUT SAVOIR 1. Connaître l incidence et la prévalence de la RD en fonction du type et de l ancienneté du diabète. 2. Comprendre la physiopathologie succincte

Plus en détail

AQDM Bulletin automne 2012

AQDM Bulletin automne 2012 AQDM Bulletin automne 2012 Association québécoise de la dégénérescence maculaire de Cri d alarme et appel à l aide Peut-être avez-vous remarqué cette publicité sur la DMLA à la télé. L AQDM a lancé la

Plus en détail

I] Les différents types de lentilles

I] Les différents types de lentilles Chapitre II Les lentilles et l œil I] Les différents types de lentilles 1) Quelles catégories de lentilles, les différents bords permettent-ils de distinguer? Comment est la matière constituant une lentille?

Plus en détail

Les occlusions veineuses rétiniennes sont une

Les occlusions veineuses rétiniennes sont une occlusions veineuses rétiniennes 130-4 - OCCLUSIONS VEINEUSES RÉTINIENNES Ce qu il faut savoir 1. Connaître les signes cliniques cardinaux au fond d œil, 2. Connaître les facteurs de risque généraux et

Plus en détail

DEMANDEZ À VOTRE MÉDECIN COMMENT UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE POUR LE TRAITEMENT DU GLAUCOME POURRAIS CHANGER VOTRE VIE. Commercialisé au Canada par

DEMANDEZ À VOTRE MÉDECIN COMMENT UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE POUR LE TRAITEMENT DU GLAUCOME POURRAIS CHANGER VOTRE VIE. Commercialisé au Canada par DEMANDEZ À VOTRE MÉDECIN COMMENT UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE POUR LE TRAITEMENT DU GLAUCOME POURRAIS CHANGER VOTRE VIE Commercialisé au Canada par LA TECHNOLOGIE La technologie a toujours joué un rôle important

Plus en détail

Pr. Ag. Anissa Barkat Cabinet d ophtalmologie barkatanissa@yahoo.fr

Pr. Ag. Anissa Barkat Cabinet d ophtalmologie barkatanissa@yahoo.fr Pr. Ag. Anissa Barkat Cabinet d ophtalmologie barkatanissa@yahoo.fr 17 ème Congrès de la S.A.D. 12 ème congrès de la F.M.E.D. 31 ème congrès de S.A.E.M. Sheraton - Novembre 2015 Intérêt? Cause de cécité

Plus en détail

Etablis un constat de l expérience et essaie d expliquer le phénomène :

Etablis un constat de l expérience et essaie d expliquer le phénomène : Défi : La lumière est-elle blanche? un disque compact, une lampe de poche 1. Eclaire le CD. Ton hypothèse s est-elle vérifiée? 1 Défi : La lumière est-elle blanche? un miroir, une cuvette, de l eau, une

Plus en détail

Essilor invente. Les 1 ers verres spécialement conçus pour la vie connectée.

Essilor invente. Les 1 ers verres spécialement conçus pour la vie connectée. Dossier de presse Essilor invente ESSILOR EYEZEN Les 1 ers verres spécialement conçus pour la vie connectée. contact presse : Stéphanie Lacaille LD : 01 53 00 73 67 Port : 06 21 66 60 50 stephanie.lacaille@agencebabel.com

Plus en détail

La cataracte est l opacification de tout ou partie

La cataracte est l opacification de tout ou partie cataracte 58 - CATARACTE Ce qu il faut savoir 1. Connaître les signes d appel d une cataracte 2. Connaître les étiologies et pouvoir orienter le bilan clinique et paraclinique. 3. Pouvoir expliquer au

Plus en détail

Septin9 UNE AVANCÉE DANS LA DÉTECTION DU CANCER COLORECTAL UNE SIMPLE ANALYSE SANGUINE VOUS DONNERA UNE RÉPONSE. Fier commanditaire de

Septin9 UNE AVANCÉE DANS LA DÉTECTION DU CANCER COLORECTAL UNE SIMPLE ANALYSE SANGUINE VOUS DONNERA UNE RÉPONSE. Fier commanditaire de Septin9 UNE AVANCÉE DANS LA DÉTECTION DU CANCER COLORECTAL UNE SIMPLE ANALYSE SANGUINE VOUS DONNERA UNE RÉPONSE Fier commanditaire de 1 TEST DE DÉPISTAGE SEPTIN9 Votre professionnel de la santé peut utiliser

Plus en détail

Bien voir pour bien conduire

Bien voir pour bien conduire Bien voir pour bien conduire Bien voir pour sa sécurité Que signifie avoir une bonne vue? Voir bien donne plus d assurance sur la route. Diverses études récentes prouvent qu une bonne vue et une perception

Plus en détail

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Le diabète est une pathologie chronique, c'est-à-dire dont on ne guéri pas, qui se définit comme une hyperglycémie constante. Cela veut dire que le taux de sucre

Plus en détail

Chapitre 2 : De la rétine au cerveau

Chapitre 2 : De la rétine au cerveau Chapitre 2 : De la rétine au cerveau Document illusions d optique Les illusions d'optique nous montrent que l'image que nous percevons ne correspond pas toujours à la réalité. En fait, l'œil reçoit les

Plus en détail

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions L opération de la cataracte Des réponses à vos questions Qu est-ce que la cataracte? Quel objectif? Cette brochure vous donne toutes les informations utiles concernant l opération de la cataracte. Définition

Plus en détail

La Catarate. Définition. Epidémiologie

La Catarate. Définition. Epidémiologie La Catarate La Catarate Définition La cataracte est une affection se traduisant par une opacification du cristallin de l œil, qui est normalement transparent. Elle peut toucher la totalité du cristallin

Plus en détail

SEMIOLOGIE DU SEGMENT POSTERIEUR DE L'ŒIL

SEMIOLOGIE DU SEGMENT POSTERIEUR DE L'ŒIL SEMIOLOGIE DU SEGMENT POSTERIEUR DE L'ŒIL Cours du Pr Alain Gaudric HOPITAL LARIBOISIERE FACULTÉ DE MÉDECINE PARIS 7 www.oph-larib.com SIGNES FONCTIONNELS Les signes fonctionnels des atteintes du segment

Plus en détail

Vous allez être opéré(e) de Membrane Epimaculaire

Vous allez être opéré(e) de Membrane Epimaculaire Vous allez être opéré(e) de Membrane Epimaculaire HÔPITAL LARIBOISIERE Service d'ophtalmologie 2 rue Ambroise Paré 75475 Paris cedex 10 tel : 33 (0)1 49 95 64 88 La rétine est constituée de cellules visuelles

Plus en détail

obs.4 un Modèle pour l œil cours

obs.4 un Modèle pour l œil cours obs.4 un Modèle pour l œil cours 1) Modélisation optique de l œil : a) anatomie de l œil humain : L œil humain est un globe pratiquement sphérique qui est protégé de l extérieur par une membrane résistante,

Plus en détail

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée L'oeil La lumière et l'oeil La lumière entre dans l'oeil à travers la pupille, une ouverture foncée au centre de l'oeil. L'iris, l'anneau coloré qui entoure la pupille est un ensemble de muscles qui contrôle

Plus en détail

Structure des molécules

Structure des molécules Niveau : Première S Structure des molécules Activité expérimentale (prof) A. Structure électronique de l'atome 1. Liaisons dans les molécules (rappels de cours) Un atome est caractérisé par son numéro

Plus en détail

La dysplasie cervicale

La dysplasie cervicale La dysplasie cervicale Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un fournisseur de soins de santé qualifié. Veuillez consulter

Plus en détail