Document à destination. des personnels de l enseignement supérieur.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Document à destination. des personnels de l enseignement supérieur."

Transcription

1 Document à destination des personnels de l enseignement supérieur. Vous trouverez dans ce document différentes informations vous permettant de mieux appréhender l arrivée d un(e) étudiant(e) en situation de handicap. LE HANDICAP VISUEL 1

2 Quels sont les principaux types de handicap? Selon la loi de février 2005, le handicap est défini de la manière suivante : «Constitue un handicap, au sens de la loi, toute limitation d activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d une altération substantielle, durable ou définitive d une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques d un polyhandicap ou d un trouble de la santé invalidant.» Ainsi, certaines personnes atteintes d une maladie ou d un traumatisme, après un soin et/ou une rééducation, voire une réadaptation peuvent : o ne garder aucune séquelle ; o conserver des séquelles temporaires, définitives ou évolutives ; o avoir plusieurs déficiences, on utilise alors le terme de poly handicap. Par exemple, les personnes cérébrolésées peuvent présenter à la fois un handicap psychique, physique et cognitif. D une façon générale, et ce pour chaque handicap, il est suggéré au professeur de : - vérifier au début du cours si l aide d un autre étudiant est nécessaire pour acquérir ou accéder au matériel pédagogique ou scientifique ; - discuter des modalités relatives aux délais à respecter lorsque cela est jugé nécessaire ; - rester en contact avec le Service Université Handicap. 2

3 Quels sont les principaux types de handicap? On peut distinguer 6 grandes familles de handicap : Le handicap moteur : Il recouvre l ensembles des troubles pouvant entraîner une atteinte partielle ou totale de la motricité, notamment des membres supérieurs et/ou inférieurs (difficultés pour se déplacer, conserver ou changer une position, prendre et manipuler, effectuer certains gestes). Ainsi, les personnes atteintes de ce handicap se déplacent soit debout en s aidant d une canne, soit en fauteuil roulant. Le handicap visuel : Il concerne les malvoyants et les non voyants. Le handicap auditif : La perte auditive totale est rare, la plupart des déficients auditifs possèdent «des restes auditifs» pour lesquels les prothèses auditives apportent une réelle amplification. Selon les cas, ce handicap s accompagne ou non d une difficulté à oraliser. Le handicap psychique : Les personnes atteintes de difficultés d ordre psychique souffrent d un malaise qui peut se traduire, à certains moments, par des comportements déroutants pour les autres, car éloignés des conduites convenues et habituelles. Troubles de la parole et du langage : Ces troubles spécifiques du langage sont définis comme une perturbation durable et significative de la structuration du langage parlé, chez un jeune normalement intelligent, qui entend bien, qui a envie de communiquer et qui n'a pas d'autre pathologie neurologique gênant la communication orale. La déficience mentale : Il s agit d une difficulté à comprendre et une limitation dans la rapidité des fonctions mentales sur le plan de la compréhension, des connaissances et de la cognition. Les établissements d enseignement supérieur sont peu concernés par ces personnes ayant un déficit du mode de réflexion et des capacités d apprentissage. Les maladies invalidantes : Il s agit de troubles de la santé invalidant pouvant atteindre les organes internes vitaux (coeur, poumons, reins...). Ce sont des maladies organiques comme : l insuffisance respiratoire (mucoviscidose...), l insuffisance cardiaque, rénale, immunitaire (sida ) ; les cancers ; certaines maladies rhumatoïdes ; des troubles musculo-squelettiques (douleurs articulaires ). Ces maladies peuvent être momentanées, permanentes ou évolutives. Ces déficiences constituent souvent un handicap non visible. 3

4 Le Service Université Handicap, qu est ce que c est? C est un service qui accompagne des étudiant(e)s en situation de handicap. Grâce à une évaluation des besoins, d éventuels aménagements peuvent être mis en place pour leur permettre une intégration optimale à l université et dans les écoles de l enseignement supérieur. Selon les besoins, le SUH peut proposer : un accompagnement physique sur les différents sites universitaires (repérage des locaux, ) ; un accompagnement pédagogique personnalisé : aménagement des cursus (découpage du semestre par exemple) et des examens, mise en place de tutorat, prises de notes, différents types d adaptations de documents (braille, numérique, audio, dessin en relief, gros caractères ) ; une aide dans les démarches administratives et des conseils pour l élaboration de dossiers (MDPH, universitaires, ); une mise en relation avec les enseignants et les référents handicap. Les étudiants, qu ils soient nouveaux ou déjà connus de notre service, peuvent bénéficier de ces différents aménagements. Le SUH travaille en collaboration avec le Service Santé Universitaire, les scolarités et les enseignants référents handicap afin que les étudiant(e)s bénéficient d une prise en charge optimale. Concernant les examens, chaque étudiant(e)s doit prendre rendez-vous avec le médecin référent du Service Santé Universitaire afin qu un aménagement d épreuves soit mis en place (temps majoré, composition sur un ordinateur, secrétariat ). Ensuite, les scolarités sont informées des aménagements applicables. CONTACT : Tel : Mel : 4

5 LE HANDICAP VISUEL Quelques notions La déficience visuelle n'a pas de définition unique. Elle se fonde avant tout sur les mesures de la diminution de l'acuité visuelle et/ou celle du champ visuel. D'après l'oms, et légalement en France, on compte 5 catégories de déficiences visuelles : -Catégorie I : La déficience visuelle moyenne (Réalisation des activités presque normalement avec une aide simple : lunettes, loupe). -Catégorie II : La déficience visuelle sévère (Possibilité de s'appuyer sur la vision AVEC des aides spécifiques mais réalisation des activités plus lente et fatigabilité importante). Les 3 catégories qui suivent correspondent à la notion de cécité -Catégorie III : La déficience visuelle profonde (La vision seule empêche une activité classique, même avec des aides techniques. Appui sur l'ouïe et le toucher). -Catégorie IV : La cécité presque totale (Appui sur les autres sens). -Catégorie V : La cécité absolue (Absence totale de perception de lumière. Appui total sur les autres sens). Avec une même perception visuelle, le comportement peut s'avérer très différent d'une personne à l'autre, chacune mettant en place ses propres stratégies de compensation. Afin de tenter d'appréhender les difficultés rencontrées par les étudiant(e)s déficient(e)s visuel(le)s, vous pouvez observer les illustrations qui suivent : "Simulations de pathologies visuelles". Par exemple : Une vision floue entraîne peu de contraste, une très mauvaise perception du relief et des distances, Une vision périphérique entraîne un manque de perception des détails et des mouvements, difficulté dans les déplacements, Une vision centrale nette mais très dégradée en périphérie entraîne moins de difficultés de lecture mais des problèmes pour repérer les marches d'escaliers, le seuil d'une porte... 5

6 Quelques simulations de pathologies visuelles Acuité visuelle correcte Brûlure chimique, myopie forte, cataracte 6

7 Glaucome Décollement de la rétine 7

8 Névrites optiques Lésions maculaires 8

9 Vision tubulaire Rétinite pigmentaire 9

10 Pour les études De façon générale Les étudiant(e)s déficient(e)s visuel(le)s s'appuient sur l'ouïe, le toucher et la mémoire (pour enregistrer les déplacements, les localisations d'objets, se représenter les salles...). Ne soyez pas surpris par la direction du regard des personnes déficientes visuelles à qui vous parlez. S'il n'est pas forcément dirigé vers vous c'est que cette personne doit tourner la tête de telle façon qu'elle peut vous percevoir, ou alors, afin de mieux vous entendre. N'hésitez surtout pas à utiliser les verbes "voir", "regarder" les déficient(e)s visuel(le)s utilisent ce vocabulaire autant que les voyants. L accès aux informations Les informations, utilisées et reçues, sont majoritairement visuelles, ce qui peut poser des problèmes pour: - exploiter les documents papiers, - utiliser l'outil informatique, - identifier le bureau d'un professeur, d'un personnel administratif... - exploiter des informations écrites sur un tableau, sur un écran, un panneau d'affichage... - comprendre ce qui est écrit au tableau alors que la description orale est insuffisante - comprendre ce que l'enseignant veut expliquer lorsqu'il utilise un vocabulaire parfois inadéquat ou montre du doigt un graphique au tableau ("voyez ça", "la courbe ici"...) - enregistrer une présentation orale d'un plan de cours, qui est souvent une présentation rapide Mobilité Comme vous avez pu vous en rendre compte avec les illustrations précédentes, les déplacements peuvent très vite s'avérer laborieux : - circuler dans un couloir bondé, mal éclairé, bruyant, - repérer une salle de cours, un secrétariat, - un simple encombrement peut se transformer en danger, comme une marche non signalée, une poubelle mal placée,... 10

11 Le matériel spécifique : une aide technique La lecture et la prise de note peuvent être facilitées grâce à différents matériels spécifiques, en voici quelques exemples : o Loupe : grossit les images et les textes (loupe de poche, lampe-loupe, loupe électronique...) o Monoculaire, binoculaire : permet de regarder le tableau, une affiche... o Lutrin : le plan incliné réduit la distance entre la feuille et l'œil o Télé-agrandisseur : une petite caméra retransmet un document sur un écran o Caméra : filme le tableau, l image est alors retransmise sur un écran d ordinateur portable o Synthèse vocale : système dont la principale fonctionnalité est d'intercepter l'information qui s'affiche sur l'écran de l'ordinateur o Plage braille : transforme les données de l'écran en caractères braille o Bloc-notes braille : permet de prendre des notes, naviguer sur Internet, consulter un agenda, gérer ses contacts, faire ses courriers électroniques,... o Logiciel de grossissement de l'image : permet une lecture optimum de toutes les tâches effectuées sur un ordinateur, o Machine à lire : permet la lecture des documents sous format papier Les solutions à envisager Selon les besoins, et pour plus de confort, l'étudiant(e) se placera au plus près du tableau s'il n'a pas d'aide spécifique, au fond de la salle s'il utilise une TV-loupe. Un accès aux prises électriques lui permettra de brancher son matériel spécifique. La lumière est un facteur très important, il faut être vigilant aux reflets sur le tableau, aux contre-jours, aux sources d'éblouissement (et cela, pour les étudiants malvoyants comme les non voyants). Idéalement, les documents distribués ou projetés en cours devront être lisibles et non surchargés. Il est important de verbaliser au maximum les documents. Sur un tableau noir, préférez une craie blanche ou jaune mais évitez la craie rouge. Sur un tableau blanc, préférez un feutre bleu ou noir à mine épaisse. 11

12 Évitez au maximum les photocopies de photocopies. Un agrandissement A3 d'un document A4 peut ne pas convenir à l'étudiant(e) déficient(e) visuel(le), la manipulation n'est pas pratique. Le Pôle Déficience Visuelle : un service spécialisé, une aide technique tout au long des études Le Pôle Déficience Visuelle propose un accompagnement des étudiants déficients visuels à travers l adaptation des documents pédagogiques, administratifs, des ouvrages faisant partie des bibliographies fournies par les enseignants. Les documents pédagogiques sont variés : textes, sujets d examens, chapitres d ouvrages (extrait ou complet), article de presse, figures, cartes Pour un résultat de bonne qualité, une meilleure lisibilité des documents agrandis, lorsque l adaptation concerne du gros caractère, le Pôle Déficience Visuelle travaille à partir des documents originaux. Les adaptations peuvent s effectuer à partir de documents littéraire, langues étrangères, sciences, arts, Les différents types d adaptations sont réalisés au cas par cas et sur mesure : o braille intégral ou abrégé, o mise sur support numérique, o gros caractères, o Dessin En Relief, o Les étudiants peuvent également disposer de prêt de matériel spécialisé (ordinateurs portables équipés de ZoomText, Jaws, Iris, téléagrandisseur, machine à lire, ) Matériel du Pôle Déficience Visuelle : o Ordinateurs équipés de logiciels spécifiques (ZoomText, Jaws) o Imprimantes A4 et A3 couleurs o Logiciels de dessin et de transcription (Corel Draw, Duxbury Braille Translator) o Scanneur couleurs o Photocopieur/scanneur noir et blanc 12

13 Et : Embosseuse braille recto-verso Four à thermogonfler Machine à lire Plage braille Blocs notes braille Téléagrandisseur 13

14 * * salut 14

LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE

LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE Document à destination des personnels de l enseignement supérieur. Mieux appréhender l arrivée d un(e) étudiant(e) en situation de handicap. LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE 1 Fiche pratique «Handicap»

Plus en détail

Document à destination. des personnels de l enseignement supérieur. Mieux appréhender l arrivée d un(e) étudiant(e) en situation de handicap.

Document à destination. des personnels de l enseignement supérieur. Mieux appréhender l arrivée d un(e) étudiant(e) en situation de handicap. Document à destination des personnels de l enseignement supérieur. Mieux appréhender l arrivée d un(e) étudiant(e) en situation de handicap. LE HANDICAP AUDITIF 1 Fiche pratique «Handicap» Selon la loi

Plus en détail

LE HANDICAP PSYCHIQUE

LE HANDICAP PSYCHIQUE Document à destination des personnels de l enseignement supérieur. Mieux appréhender l arrivée d un(e) étudiant(e) en situation de handicap. LE HANDICAP PSYCHIQUE 1 Fiche pratique «Handicap» Selon la loi

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE ET L INSERTION SOCIALE

LA TECHNOLOGIE ET L INSERTION SOCIALE LA TECHNOLOGIE ET L INSERTION SOCIALE A.Idrissi REGRAGUI TAZA Maroc PLAN : I. L INSERTION SOCIALE I.1. INSERTION PROFESSIONNELLE I.1.1. LE BRAILLE CLE DU SAVOIR I.1.2. LA COMPENSATION DU HANDICAP ET LA

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DE L ÉTUDIANT EN SITUATION DE HANDICAP

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DE L ÉTUDIANT EN SITUATION DE HANDICAP LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DE L ÉTUDIANT EN SITUATION DE HANDICAP LE RELAIS HANDICAP : POUR UNE UNIVERSITÉ NON DISCRIMINANTE Le Relais Handicap est un service dédié à l accueil et l accompagnement des étudiants

Plus en détail

Mieux connaître les publics en situation de handicap

Mieux connaître les publics en situation de handicap Mieux connaître les publics en situation de handicap Plus de 40 % des Français déclarent souffrir d une déficience 80 Comment définit-on le handicap? au moins une fois au cours de leur vie et 10 % indiquent

Plus en détail

Un métier de «terrain»

Un métier de «terrain» Un métier de «terrain» Institut d Éducation Sensorielle L Institut d Éducation Sensorielle, est un établissement médico-social, fonctionnant sur notification de la MDPH (Maison Départementale des Personnes

Plus en détail

Appendice 2. Questionnaires pour recueillir de l information sur les limitations fonctionnelles

Appendice 2. Questionnaires pour recueillir de l information sur les limitations fonctionnelles Appendice 2 Questionnaires pour recueillir de l information sur les limitations fonctionnelles Afin de déterminer les mesures d adaptation lors de l évaluation, il est essentiel d avoir une bonne compréhension

Plus en détail

Des solutions SMART pour le handicap

Des solutions SMART pour le handicap Des solutions SMART pour le handicap Synthèse... 1 SMART Board, le tableau tactile Le SMART Board 600 est tactile. C'est à dire qu'il peut être utilisé par simple contact du doigt, mais aussi d'objets

Plus en détail

Définition des différents handicaps

Définition des différents handicaps Définition des différents handicaps 5 types de handicap handicap moteur handicap visuel handicap auditif handicap intellectuel handicap psychique + troubles neuro-psychologiques Handicap moteur Définition

Plus en détail

Des stratégies individuelles de compensation à la conception pour tous. Mardi 25 Novembre 2008

Des stratégies individuelles de compensation à la conception pour tous. Mardi 25 Novembre 2008 Des stratégies individuelles de compensation à la conception pour tous Mardi 25 Novembre 2008 Handicap : de quoi parle-t-on? Origine historique liée au domaine sportif : les milieux turfistes Apparition

Plus en détail

Déficience et production

Déficience et production Arpih MSP 13 A & MSP 13 B 1 Déficience et production Objectif du cours * Adapter des mesures spécifiques en vue d optimiser la production et promouvoir le bien-être de la personne en situation de déficience.

Plus en détail

Certificat médical Destiné à être joint à une demande auprès de la MDPH

Certificat médical Destiné à être joint à une demande auprès de la MDPH Certificat médical Destiné à être joint à une demande auprès de la MDPH A COMPLETER UNIQUEMENT EN NOIR Nom de naissance..... Nom d'épouse.. Prénom. Date de naissance.../ /.. Adresse.. N d'immatriculation

Plus en détail

Déficience visuelle. Claude Garrandes. Jeudi 9 janvier 2014, Formation des Auxiliaires de Vie Scolaire

Déficience visuelle. Claude Garrandes. Jeudi 9 janvier 2014, Formation des Auxiliaires de Vie Scolaire Déficience visuelle Claude Garrandes Jeudi 9 janvier 2014, Formation des Auxiliaires de Vie Scolaire «Les lunettes n ont pas changé grandchose à ma vie : je collais toujours mes livres contre mon nez,

Plus en détail

Propositions d aménagements pour l enfant concerné par des difficultés praxiques.

Propositions d aménagements pour l enfant concerné par des difficultés praxiques. Propositions d aménagements pour l enfant concerné par des difficultés praxiques. En noir : des pistes. En bleu : des composantes pour ces pistes. En vert : des exemples. En général : Créer un climat de

Plus en détail

Compensation informatique et troubles des apprentissages

Compensation informatique et troubles des apprentissages Compensation informatique et troubles des apprentissages Pourquoi? Libérer les ressources de l enfant afin de le rendre disponible pour acquérir de nouvelles connaissances, les restituer, raisonner, argumenter

Plus en détail

2/ DIFFICULTES A L ECRIT

2/ DIFFICULTES A L ECRIT Adaptations Primaire Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustifs) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu

Plus en détail

Accueillir les Personnes en Situation de Handicap dans les Commerces et les Hôtels.

Accueillir les Personnes en Situation de Handicap dans les Commerces et les Hôtels. Accueillir les Personnes en Situation de Handicap dans les Commerces et les Hôtels. Avec le concours des associations intervenant dans le domaine du handicap 1) Le handicap moteur : En France, on estime

Plus en détail

Accueil des clientèles en situation de handicap Cévennes Ecotourisme Décembre 2013. Le handicap visuel

Accueil des clientèles en situation de handicap Cévennes Ecotourisme Décembre 2013. Le handicap visuel Le handicap visuel Définition de la déficience visuelle La déficience visuelle est une altération de la vue plus ou moins prononcée. L autonomie des personnes ayant une déficience visuelle repose sur leur

Plus en détail

Regards sur la réadaptation en déficience visuelle

Regards sur la réadaptation en déficience visuelle Regards sur la réadaptation en déficience visuelle Introduction : Nous sommes ici pour vous présenter «une vue d ensemble» du programme en déficience visuelle. Avant de commencer, avez-vous remarqué les

Plus en détail

Les critères d attribution tiennent compte des éléments suivants :

Les critères d attribution tiennent compte des éléments suivants : Critères d'attribution du matériel adapté pour les élèves en situation de scolarisés dans le département de la Somme Selon les circulaires n 2001-061 du 5 avril 2001, n 2001-221 du 29 octobre 2001, venant

Plus en détail

Un service unique une réponse spécifique

Un service unique une réponse spécifique ERGONOMIE ACCESSIBILITE FORMATION APPUI SPECIFIQUE Un service unique une réponse spécifique Une expérience de plus de 15 ans auprès de 2500 personnes et plus de 1500 entreprises Notre équipe experte du

Plus en détail

Septième partie. Les cartes pour personnes handicapées

Septième partie. Les cartes pour personnes handicapées Septième partie Les cartes pour personnes handicapées 151 CHAPITRE 1 LA CARTE D INVALIDITÉ La carte d invalidité est délivrée à toute personne dont le taux d incapacité permanente est au moins de 80% ou

Plus en détail

Accessibilité Handicapés Etat des lieux - Plan d actions Calendrier de déploiement progressif des mises aux normes

Accessibilité Handicapés Etat des lieux - Plan d actions Calendrier de déploiement progressif des mises aux normes Juillet 2013 FICHE PRATIQUE Accessibilité Handicapés Etat des lieux - Plan d actions Calendrier de déploiement progressif des mises aux normes 1. Rappel du contexte 2. Introduction 3. Etat des lieux -

Plus en détail

Culture et Handicap Guide pratique de l accessibilité

Culture et Handicap Guide pratique de l accessibilité Culture et Handicap Guide pratique de l accessibilité p. 76-89 Définition des handicaps «Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d activité ou restriction de participation à

Plus en détail

Améliorer l accessibilité de l interface graphique de Windows 7

Améliorer l accessibilité de l interface graphique de Windows 7 Les livrets du Pôle Etudes et Formation Améliorer l accessibilité de l interface graphique de Windows 7 1 Vous souhaitez nous contacter... INSTITUT LES CENT ARPENTS 450 rue des Jonquilles - 45770 SARAN

Plus en détail

TROUBLES D APPRENTISSAGE ET ÉCOLE

TROUBLES D APPRENTISSAGE ET ÉCOLE TROUBLES D APPRENTISSAGE ET ÉCOLE QUEL DISPOSITIF POUR QUEL ENFANT? OCTOBRE 2014 JEAN DEVRIES IEN ASH 1 PLAN DE L INTERVENTION Service ASH 1 > Qu importe le diagnostic. 2 > Prendre en compte la diversité

Plus en détail

Signalétique Multisensorielle

Signalétique Multisensorielle sigma systems Signalétique Multisensorielle Accessibilité pour Tous dans les Etablissements Recevant du Public sigma systems signalétique des lieux publics Siège Social : ZA de Kerourvois Nord Ergué-Gabéric

Plus en détail

par Denis PAGE, du centre de transcription braille du S.M.P.

par Denis PAGE, du centre de transcription braille du S.M.P. La transcription en braille du matériel scolaire Le canton de Genève a depuis de nombreuses années comme politique d'intégrer les enfants aveugles et handicapés de la vue dans les écoles de leurs quartiers.

Plus en détail

Les aides du FIPHFP en matière d accessibilité des locaux professionnels aux travailleurs handicapés

Les aides du FIPHFP en matière d accessibilité des locaux professionnels aux travailleurs handicapés Centre Départemental de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Haute-Corse Pôle santé et sécurité au travail Les aides du FIPHFP en matière d accessibilité des locaux professionnels aux travailleurs

Plus en détail

EVALUATION DE L AUTONOMIE DE L ELEVE

EVALUATION DE L AUTONOMIE DE L ELEVE EVALUATION DE L AUTONOMIE DE L ELEVE L élève est-il accompagné OUI NON Si, oui, ouverture de droit jusqu au : Nombre d heures allouées : Niveau de classe actuelle : année suivante : Temps de scolarisation

Plus en détail

Politique d accessibilité pour les services à la clientèle

Politique d accessibilité pour les services à la clientèle Politique d accessibilité pour les services à la clientèle La Politique d accessibilité pour les services à la clientèle (la Politique) établit les normes d accessibilité adoptées par la Compagnie pour

Plus en détail

TRAVAILLER A L EDUCATION NATIONALE AVEC UN HANDICAP, C EST POSSIBLE

TRAVAILLER A L EDUCATION NATIONALE AVEC UN HANDICAP, C EST POSSIBLE TRAVAILLER A L EDUCATION NATIONALE AVEC UN HANDICAP, C EST POSSIBLE Exposition réalisée dans le cadre de la Journée internationale des personnes handicapées 3 decembre 2015 MERCI...... à tous les personnels

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE LE HANDICAP

MIEUX COMPRENDRE LE HANDICAP MIEUX COMPRENDRE LE HANDICAP CONTEXTE Selon la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées «Art. L. 114. - Constitue un

Plus en détail

MIEUX CONNAÎTRE LES HANDICAPS, ADAPTER SON COMPORTEMENT

MIEUX CONNAÎTRE LES HANDICAPS, ADAPTER SON COMPORTEMENT MIEUX CONNAÎTRE LES HANDICAPS, ADAPTER SON COMPORTEMENT Chaque handicap est différent. Si la classification des handicaps en grandes familles peut, au premier abord, paraître réductrice, elle a cependant

Plus en détail

Moyenne 1 er et 2d degré des élèves équipés (données nationales) Troubles de la fonction visuelle

Moyenne 1 er et 2d degré des élèves équipés (données nationales) Troubles de la fonction visuelle 28 juin 2012 Affaire suivie par : Anne MALLURET IEN Lyon ASH 3 Hélène TERRAT CPC Lyon ASH 3 Analyse qualitative du MPA attribué pour l année scolaire 2011-2012 Cette analyse s appuie sur les résultats

Plus en détail

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @...

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @... Sco Scolarisation Maison Départementale des Personnes Handicapées 16 Rue Albert Einstein BP 10635 53000 LAVAL Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d

Plus en détail

SAAAIS Arc en Ciel. Olivier CHARLOT Enseignant spécialisé option B. Céline CALLEJA Orthoptiste. Orane COMBEAU Adjointe à la Direction

SAAAIS Arc en Ciel. Olivier CHARLOT Enseignant spécialisé option B. Céline CALLEJA Orthoptiste. Orane COMBEAU Adjointe à la Direction Olivier CHARLOT Enseignant spécialisé option B Virginie WAVRANT Educatrice spécialisée Céline CALLEJA Orthoptiste Orane COMBEAU Adjointe à la Direction SAAAIS Arc en Ciel Catherine COMES Titulaire du CAEGADV

Plus en détail

Catalogue Médialexie 2013-2014

Catalogue Médialexie 2013-2014 Catalogue Médialexie 2013-2014 Remédiation aux handicaps visuel et de communication Solutions logicielles et matérielles Sommaire Logiciels d aide aux troubles du langage Dont les logiciels Médialexie

Plus en détail

Politique et procédures en matière de ressources humaines

Politique et procédures en matière de ressources humaines Numéro : 1.0 Origine : Ressources humaines Politique et procédures en matière de ressources humaines Approuvé par : Président directeur général Entrée en vigueur : 1 er janvier 2012 Remplace : Nouveau

Plus en détail

Atelier 1 : Handicap ou situation de handicap?

Atelier 1 : Handicap ou situation de handicap? Atelier 1 : Handicap ou situation de handicap? Quizz Le mot handicap vient de l'expression anglaise du XIVème siècle hand in cap [la main dans le chapeau] qui elle-même renvoie : a) au fait qu'à l'époque

Plus en détail

PROTOCOLE DE RENOUVELLEMENT OU D ARRÊT D ACCOMPAGNEMENT À LA VIE SCOLAIRE D UN ÉLÈVE HANDICAPÉ ÉVALUATION POUR L ANNÉE SCOLAIRE 20 /20

PROTOCOLE DE RENOUVELLEMENT OU D ARRÊT D ACCOMPAGNEMENT À LA VIE SCOLAIRE D UN ÉLÈVE HANDICAPÉ ÉVALUATION POUR L ANNÉE SCOLAIRE 20 /20 INSPECTION ACADÉMIQUE DE SAÔNE-ET-LOIRE MAISON DÉPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPÉES Renouvellement à l identique Modification PROTOCOLE DE RENOUVELLEMENT OU D ARRÊT D ACCOMPAGNEMENT À LA SCOLAIRE D

Plus en détail

La déficience visuelle

La déficience visuelle 1. Définitions La déficience visuelle La déficience visuelle est une perte, une malformation, un manque au niveau du fonctionnement des yeux ou de la vision, qui est non-améliorable par les moyens conventionnels

Plus en détail

L expertise ergothérapique photographie du quotidien

L expertise ergothérapique photographie du quotidien L expertise ergothérapique photographie du quotidien Florence Collard Ergothérapeute D.I.U. Victimologie - Lyon D.I.U. Expertise Judiciaire - Nancy D.I.U. Psychopathologie et affections neurologiques -

Plus en détail

PLAN PERSONNALISE D ETUDES ET DE FORMATION (PPEF)

PLAN PERSONNALISE D ETUDES ET DE FORMATION (PPEF) PLAN PERSONNALISE D ETUDES ET DE FORMATION (PPEF) MENTIONS INFORMATIQUES ET LIBERTES Les informations recueillies font l objet de traitements informatiques destinés à mettre en place des aménagements d

Plus en détail

Ce dossier est renvoyé sous pli cacheté au Pôle académique du DNB, accompagné de l avis du médecin de secteur.

Ce dossier est renvoyé sous pli cacheté au Pôle académique du DNB, accompagné de l avis du médecin de secteur. NOTE d INFORMATION à DESTINATION des CANDIDATS et/ou des FAMILLES CONCERNANT les AMENAGEMENTS des CONDITIONS d EXAMENS POUR LE DIPLOME NATIONAL DU BREVET Les personnes en situation de handicap candidates

Plus en détail

Réunion C.T.B. CNRS. Accessibilité et Handicaps : où en sommes-nous? Novembre 2010

Réunion C.T.B. CNRS. Accessibilité et Handicaps : où en sommes-nous? Novembre 2010 Réunion C.T.B. CNRS «Les 10èmes rencontres» Accessibilité et Handicaps : où en sommes-nous? Novembre 2010 Des chiffres clé sur l emploi dans le milieu ordinaire du travail Dans le secteur privé assujetti

Plus en détail

La malvoyance d un instant n est pas celle d une vie

La malvoyance d un instant n est pas celle d une vie La malvoyance d un instant n est pas celle d une vie La malvoyance, un handicap grave Une personne malvoyante est une personne dont la vue est déficiente malgré le port de lunettes ou de lentilles, ou

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr TITRE DE LA FICHE Créer des documents iconographiques adaptés DATE DE PUBLICATION DE LA FICHE

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr TITRE DE LA FICHE B2I et Déficience Visuelle DATE DE PUBLICATION DE LA FICHE Mise à jour Novembre

Plus en détail

Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie

Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie GENERALITES : Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie Nous parlerons des enfants diagnostiqués dysphasiques ou présentant des troubles du langage. Il en est de même pour les enfants dyslexiques.on parle

Plus en détail

Colloque 2009 «Partager les compétences, c est aussi améliorer la qualité des services!» Regards

Colloque 2009 «Partager les compétences, c est aussi améliorer la qualité des services!» Regards Colloque 2009 «Partager les compétences, c est aussi améliorer la qualité des services!» Regards sur la réadaptation en déficience visuelle Historique 1993 à 2005 Point de service Labadie Trois-Rivières

Plus en détail

Prise en compte des handicaps

Prise en compte des handicaps Prise en compte des handicaps Stéphanie Jean-Daubias INFO Stephanie.Jean-Daubias - at - liris.univ-lyon1.fr http://liris.cnrs.fr/stephanie.jean-daubias/ L3 Plan du cours Prise en compte des handicaps Introduction

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr TITRE DE LA FICHE Utiliser un espace de stockage en ligne avec des élèves en situation de handicap.

Plus en détail

AMENAGEMENTS de PARCOURS SCOLAIRES. Rôle du médecin Education Nationale et Dispositifs

AMENAGEMENTS de PARCOURS SCOLAIRES. Rôle du médecin Education Nationale et Dispositifs AMENAGEMENTS de PARCOURS SCOLAIRES Rôle du médecin Education Nationale et Dispositifs Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59,Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013 Rôle du médecin Education Nationale

Plus en détail

A DESTINATION DES CANDIDATS ET/OU DES FAMILLES CONCERNANT

A DESTINATION DES CANDIDATS ET/OU DES FAMILLES CONCERNANT NOTE D INFORMATION A DESTINATION DES CANDIDATS ET/OU DES FAMILLES CONCERNANT LES AMENAGEMENTS DES CONDITIONS D EXAMEN POUR LE DIPLOME NATIONAL DU BREVET ET LE CERTIFICAT DE FORMATION GENERALE - SESSION

Plus en détail

Une diversité d espace

Une diversité d espace Qu est ce que c est? Une question complexe? La signalétique oriente, aide à localiser, informe et sécurise l usager au sein d un espace. On distingue les signalétiques directionnelle et culturelle. Elle

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre du masque

Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour modifier le style du titre du masque Réglementation en matière Cliquez pour modifier les styles du texte d accessibilité du masque du cadre bâti, des espaces Deuxième publics niveau et de

Plus en détail

Organiser une réunion accessible à tous

Organiser une réunion accessible à tous Organiser une réunion accessible à tous L accessibilité, condition indispensable à la possibilité pour les personnes en situation de handicap de se déplacer, d accéder et de participer aux activités sociales,

Plus en détail

L accessibilité numérique. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes

L accessibilité numérique. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes L accessibilité numérique Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes L accessibilité est la facilité d accès à un lieu, un service ou un produit. Disposer d une bonne accessibilité

Plus en détail

Régimes. spéciaux d études

Régimes. spéciaux d études jeunesse fédéralisme représentation innovation sociale formation international Régimes Contribution de la FAGE Adoptée par le Conseil d Administration de la FAGE - septembre 2013 spéciau + d infos sur

Plus en détail

Politique pour les étudiants à besoins éducationnels spéciaux

Politique pour les étudiants à besoins éducationnels spéciaux Collège Jean-de-Brébeuf Niveau collégial Règlements et politiques Politique pour les étudiants à besoins éducationnels spéciaux Dans la présente politique, l utilisation du masculin est épicène. Table

Plus en détail

Directive d orientation sur les normes d accessibilité : Services à la clientèle

Directive d orientation sur les normes d accessibilité : Services à la clientèle Directive d orientation sur les normes d accessibilité : Services à la clientèle Date d effet : 1 er janvier 2012 Dernière révision : 1 er janvier 2012 1. CONTEXTE La Loi de 2005 sur l accessibilité pour

Plus en détail

Bibliothèque accessible

Bibliothèque accessible Bibliothèque Informations pratiques Bibliothèque accessible Un accueil spécifique Des collections adaptées L équipe du service Accessibilité peut vous aider dans la découverte de la Bibliothèque (contact

Plus en détail

MESURES PARTICULIERES LORS DES EXAMENS POUR LES CANDIDATS PRESENTANT UN HANDICAP

MESURES PARTICULIERES LORS DES EXAMENS POUR LES CANDIDATS PRESENTANT UN HANDICAP MESURES PARTICULIERES LORS DES EXAMENS POUR LES CANDIDATS PRESENTANT UN HANDICAP - SESSION 2014 Textes réglementaires de référence :- loi n 2005-102 du 11 février 2005 - décret n 2005-1617 du 21 décembre

Plus en détail

Conseil d Architecture, d Urbanisme et d Environnement. Espace INFO->ENERGIE de Tarn-et-Garonne

Conseil d Architecture, d Urbanisme et d Environnement. Espace INFO->ENERGIE de Tarn-et-Garonne premiers Hôtels-Dieu du Moyen-Age, accueillant tous les miséreux de la société: pauvres, infirmes, pauvres d esprit. 1790: principe affirmé devant l Assemblée Constituante du devoir d assistance par la

Plus en détail

Accessibilité Numérique

Accessibilité Numérique Université Montpellier 2 Master 2 Informatique Stage de recherche Accessibilité Numérique Yoann BONAVERO Encadrement : LIRMM - Équipe MAREL Marianne Huchard et Michel Meynard Table des matières 1 4 1.1

Plus en détail

Enquête sur le marché des aides à la communication pour déficients visuels Synthèse d une étude réalisée par INEUM Consulting en 2006/2007

Enquête sur le marché des aides à la communication pour déficients visuels Synthèse d une étude réalisée par INEUM Consulting en 2006/2007 Enquête sur le marché des aides à la communication pour déficients visuels Synthèse d une étude réalisée par INEUM Consulting en 2006/2007 Après relecture par le comité de rédaction de l Observatoire du

Plus en détail

Vie Autonome Péninsule Acadienne inc. Voir au-delà du handicap. L accessibilité Une responsabilité sociale

Vie Autonome Péninsule Acadienne inc. Voir au-delà du handicap. L accessibilité Une responsabilité sociale Vie Autonome Péninsule Acadienne inc. Voir au-delà du handicap L accessibilité Une responsabilité sociale Présentation aux familles du CMA 2009 Table des matières 1. Introduction...1 2. CRVA-PA...1 3.

Plus en détail

La route et. Dr VIAL. Route 2015 - Dr Vial

La route et. Dr VIAL. Route 2015 - Dr Vial La route et LA vue Dr VIAL Acuité visuelle Champ visuel Vision nocturne, des couleurs, Résistance à l éblouissement L acuité visuelle et les défauts de vision L acuité visuelle Capacité à voir une image

Plus en détail

Norme d accessibilité pour les services à la clientèle :

Norme d accessibilité pour les services à la clientèle : Norme d accessibilité pour les services à la clientèle : conseils en matière de formation pour les employés organisations comptant 20 employés et plus introduction La nouvelle norme de l Ontario en matière

Plus en détail

Accueil des personnes en situation de handicap

Accueil des personnes en situation de handicap Livret de sensibilisation des collaborateurs des hébergements touristiques Contribuez à l engagement et à la qualité de service de l entreprise! Accueil des personnes en situation de handicap Les bonnes

Plus en détail

LE DISPOSITIF D'ACCUEIL ET D'ACCOMPAGNEMENT DES ETUDIANTS ET STAGIAIRES EN SITUATION DE HANDICAP A L'IRTS DE LORRAINE

LE DISPOSITIF D'ACCUEIL ET D'ACCOMPAGNEMENT DES ETUDIANTS ET STAGIAIRES EN SITUATION DE HANDICAP A L'IRTS DE LORRAINE LE DISPOSITIF D'ACCUEIL ET D'ACCOMPAGNEMENT DES ETUDIANTS ET STAGIAIRES EN SITUATION DE HANDICAP A L'IRTS DE LORRAINE Préambule Différents acteurs, structures et partenaires concourent à l accueil et à

Plus en détail

Journée des DYS 2012, le samedi 13 octobre 2012, Faculté de médecine de Dijon

Journée des DYS 2012, le samedi 13 octobre 2012, Faculté de médecine de Dijon Les adaptations scolaires Docteur Hélène LILETTE et Sabine de Meester Journée des DYS 2012, le samedi 13 octobre 2012, Faculté de médecine de Dijon Objectifs des adaptations scolaires en cas de trouble

Plus en détail

PHOTOGRAPHIER LYON EN GUERRE

PHOTOGRAPHIER LYON EN GUERRE PRESENTE L EXPOSITION «PHOTOGRAPHIER LYON EN GUERRE» La collection Emile Rougé CENTRE D HISTOIRE DE LA RéSISTANCE ET DE LA DéPORTATION LYON 14, AVENUE BERTHELOT - 69007 LYON TéL. 04 78 72 23 11 DU MERCREDI

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

INTRODUCTION A L INFORMATIQUE

INTRODUCTION A L INFORMATIQUE INTRODUCTION A L INFORMATIQUE Professeur: M. COLY Email : mouhamed445@yahoo.fr Téléphone : 774455793 1 1-QU Est-ce QUE L INFORMATIQUE? L'informatique est la combinaison des deux mots: INFORMATION et AUTOMATIQUE

Plus en détail

Union Professionnelle des Professeurs, Cadres et Techniciens du Secrétariat et de la Comptabilité

Union Professionnelle des Professeurs, Cadres et Techniciens du Secrétariat et de la Comptabilité Union Professionnelle des Professeurs, Cadres et Techniciens du Secrétariat et de la Comptabilité 21 r ue Cr ou le bar be 7 50 13 P ARI S 01 4 3 3 7 6 1 3 0 01 4 3 3 1 6 6 8 2 accueil@union-prof.asso.fr

Plus en détail

Tourisme adapté et accessibilité

Tourisme adapté et accessibilité Tourisme adapté et accessibilité ENJEUX DE SOCIÉTÉ ET ENJEUX ÉCONOMIQUES 17 Nov. 2014-3ème Journée Régionale de Tourisme Durable - «Tourisme adapté» ENJEUX DE SOCIÉTÉ ET ENJEUX ÉCONOMIQUES Tourisme adapté

Plus en détail

Dispositifs de substitution sensorielle destinés aux personnes déficientes visuelles ou aveugles. Accès au graphique et à l image

Dispositifs de substitution sensorielle destinés aux personnes déficientes visuelles ou aveugles. Accès au graphique et à l image Dispositifs de substitution sensorielle destinés aux personnes déficientes visuelles ou aveugles Accès au graphique et à l image Journée du 14 Octobre 2004 Importance des informations graphique et image

Plus en détail

Adaptations Collège. Adaptations et aménagements possibles (non exhaustif) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE

Adaptations Collège. Adaptations et aménagements possibles (non exhaustif) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE Adaptations Collège Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustif) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu

Plus en détail

Le matériel (photocopieuse ordinateurs, magnétophone - machine à lire, micro HF ou micro cravate1, télé agrandisseurs, ordinateurs portables)

Le matériel (photocopieuse ordinateurs, magnétophone - machine à lire, micro HF ou micro cravate1, télé agrandisseurs, ordinateurs portables) 2 Fiche de lieu Notice La fiche de lieu est très générale car elle est adaptée à tous les types de lieu (restaurants, bars, cinémas, universités, musées ). Nous avons donc décidé de mettre en place cette

Plus en détail

A la suite de votre appel dans notre établissement, vous trouverez ci- joint notre dossier de pré-admission

A la suite de votre appel dans notre établissement, vous trouverez ci- joint notre dossier de pré-admission A la suite de votre appel dans notre établissement, vous trouverez ci- joint notre dossier de pré-admission Afin que nous puissions étudier votre demande, veuillez nous renvoyer : Notre document intitulé

Plus en détail

Document test AP-TSA

Document test AP-TSA ACADEMIE D'ORLEANS TOURS Inspection Académique d'indre et Loire Promotion de la Santé en faveur des Elèves Document test AP-TSA AMENAGEMENTS PEDAGOGOGIQUES POUR UN ELEVE PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE

Plus en détail

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE Il est très important de comprendre l élève dans ses différences et ses défis; N hésitez pas à discuter avec l élève. Il pourra vous informer

Plus en détail

Sommaire. L accessibilité. 1. Notions de base et Aides techniques. 2. Point sur la législation. 3. Recommandations d accessibilité

Sommaire. L accessibilité. 1. Notions de base et Aides techniques. 2. Point sur la législation. 3. Recommandations d accessibilité Accessibilité Web Sommaire L accessibilité 1. Notions de base et Aides techniques 2. Point sur la législation 3. Recommandations d accessibilité 4. Gains et bénéfices 22 1. Notions de base et Aides techniques

Plus en détail

DEFINITIONS E.R.P HANDICAP

DEFINITIONS E.R.P HANDICAP DEFINITIONS E.R.P L abréviation E.R.P, établissements recevant du public, défini dans l'article R123-2 du Code de la construction et de l'habitation, nous indique en droit français les lieux privés ou

Plus en détail

Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1

Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1 Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1 Critères efficaces dans la relation d aide «Empathie, disponible, attentif, attentionné,

Plus en détail

Guide sur l accessibilité numérique des ressources pédagogiques

Guide sur l accessibilité numérique des ressources pédagogiques Pistes et conseils, pour vous aider à mettre rapidement en œuvre sur votre cours AMeTICE un contenu accessible à un maximum d étudiants. Guide sur l accessibilité numérique des ressources pédagogiques

Plus en détail

IPP-0773 BAT-0743 Le Forum de Liège Janvier 2006 Page 1 sur 21

IPP-0773 BAT-0743 Le Forum de Liège Janvier 2006 Page 1 sur 21 Janvier 2006 Page 1 sur 21 LE FORUM Rue pont d Avroy, 14 4000 Liège Tél. : 04/ 223 18 18 Fax : 04/ 223 15 43 Web : www.leforum.be 0 3 0 2 1 8 Avec le soutien financier de la Ministre de la Santé, de l

Plus en détail

Médiathèque Marguerite Duras, Paris 20 ème

Médiathèque Marguerite Duras, Paris 20 ème Accessibilité à la culture pour un public déficient visuel Le 18 septembre 2014, le voyage d étude du groupe ABF Franche-Comté à Paris, a donné un coup de projecteur sur l accès à la lecture pour les déficients

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

LES FICHES Domaines. Domaine D1. Travailler dans un environnement numérique

LES FICHES Domaines. Domaine D1. Travailler dans un environnement numérique LES FICHES Domaines Domaine D1 Travailler dans un environnement numérique D1.1 Organiser un espace de travail complexe D1.1.a Connaître le principe de localisation physique des ressources locales et distantes

Plus en détail

Jocatop : Lecthème lecture cycle 2

Jocatop : Lecthème lecture cycle 2 Jocatop : Lecthème lecture cycle 2 Logiciel de français permettant de différencier les parcours. PRESENTATION DE L OUTIL http://www.jocatop.fr Logiciel commercial : Prix 188 Configuration requise : Fonctionne

Plus en détail

MUSÉE DE L ART WALLON

MUSÉE DE L ART WALLON Mars 2006 Page 1 sur 21 MUSÉE DE L ART WALLON Ilot St-Georges En Féronstrée, 86 4000 Liège Tél. : 04/ 221 92 31 Fax : 04/ 221 92 32 E-Mail : musee.artwallon@liege.be 0 0 5 1 4 0 Avec le soutien financier

Plus en détail

Guide d utilisation Balabolka

Guide d utilisation Balabolka 1 Guide d utilisation Balabolka François Constantin-D Amour SERVICE DE SOUTIENT AUX ÉTUDIANTS EN SITUATION DE HANDICAP SERVICE D ADAPTATION NUMÉRIQUE UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL SESH 2013 MONTRÉAL (QUÉBEC)

Plus en détail

Politique d accessibilité du RREO

Politique d accessibilité du RREO Politique d accessibilité du RREO Date d entrée en vigueur : Le 1 er janvier 2014 Révision : 16 décembre 2014 Date de la prochaine révision : Le 1 er janvier 2017 Responsables : Vice-présidente principale,

Plus en détail

Politique en matière d accessibilité (la «Politique»)

Politique en matière d accessibilité (la «Politique») Politique en matière d accessibilité (la «Politique») Le présent document peut être obtenu dans d autres formats au www.lagreatwest.com ou en faisant parvenir une demande à l adresse ombudsman@gwl.ca.

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION

CATALOGUE DE FORMATION Centre de Formation 2008/2009 N de Formateur : 52 49 02383 49 CATALOGUE DE FORMATION DEFICIENCE SENSORIELLE et LESION CEREBRALE Mutualité française Anjou-Mayenne Centre de Formation 51 Rue du Vallon 49000

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie )

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) Références : - Loi n 2005-380 du 23 avril 2005 d orientation sur l éducation.

Plus en détail