+ Questions et réponses

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "+ Questions et réponses"

Transcription

1 HÉPATITE B L hépatite B c est quoi? L hépatite B est un type de maladie du foie causée par le virus de l hépatite B, une des formes les plus courantes de l hépatite virale (les autres sont le virus de l hépatite A et le virus de l hépatite C). Plusieurs personnes infectées par le virus de l hépatite B ne se sentent jamais malades et guérissent complètement. D autres sont atteints d une brève maladie aiguë accompagnée de fatigue et de perte d appétit. Leur peau et leurs yeux deviennent jaunes (un état appelé «jaunisse» ou «ictère»). Moins de 5 % des adultes atteints d hépatite B aiguë développent une hépatite chronique et environ 1 % des adultes développent une insuffisance hépatique aiguë. Cependant, jusqu à 90 % des nourrissons et enfants infectés par l hépatite B sont incapables de se débarrasser de l infection et deviennent infectés de façon chronique. L infection chronique peut entraîner la cirrhose (cicatrisation grave du foie) et/ou un cancer du foie plus tard durant leur vie. L hépatite chronique B c est quoi? Quiconque est incapable de se débarrasser du virus six mois après l infection initiale est atteint d hépatite B chronique. Le risque est le plus élevé chez les nourrissons nés de mères atteintes d hépatite B : les nourrissons infectés par le virus à la naissance qui ne reçoivent pas de l immunoglobuline anti-hépatite B (Ig anti- HB) et un vaccin, présentent un risque de 90 % de développer une hépatite B chronique. La plupart des gens atteints d hépatite B auront une maladie inactive. Ils demeurent en santé et ne présentent aucun symptôme. Cependant, certains auront une maladie active qui peut entraîner une cirrhose ou un cancer du foie des années après avoir été infectés par le virus de l hépatite B. Comment le virus de l hépatite B se transmet-il? Une personne atteinte d hépatite B aiguë ou chronique peut transmettre l infection à d autres personnes par son sang et d autres liquides organiques ou par des relations sexuelles. L hépatite B n est pas transmise par l eau, les aliments ou par contacts fortuits. 1

2 Qui risque de contracter l hépatite B? Sans immunisation, plusieurs personnes risquent de contracter l infection : Les partenaires sexuels de ceux qui sont atteints d hépatite B Les personnes qui ont plusieurs partenaires sexuels Les bébés nés de mères atteintes d hépatite B Les enfants et les autres membres de la famille vivant sous le même toit qu une personne atteinte d hépatite B Les utilisateurs de drogues par injection Toute personne dont le travail augmente l exposition au sang et aux liquides organiques (ex. les professionnels des soins de la santé, les policiers, les pompiers) Les personnes qui vivent ou voyagent dans certaines parties du monde comme l Asie, l Afrique au sud du Sahara, l Europe de l est et du sud et les îles du Pacifique où l hépatite B est relativement plus fréquente. Peut-on traiter l hépatite B? L objectif du traitement de l hépatite B chronique est de prévenir le développement de la cirrhose, de l insuffisance hépatique et du cancer du foie. Cependant, tous les patients atteints d hépatite B ne développeront pas ces complications. Le défi est d identifier les patients dont la maladie du foie pourrait évoluer vers la cirrhose et leur offrir un traitement. Il existe présentement deux types de traitement : (i) des injections appelées interféronalpha-2b standard et interféron alpha-2a pégylé et (ii) des médicaments antiviraux oraux qui incluent l adéfovir, l entécavir, la lamivudine, la telbivudine et le ténofovir. L interféron-alpha est un produit naturel du corps humain; on sait qu il entrave la reproduction d un virus après l infection. Pour traiter l hépatite B chronique, l interféronalpha agit en augmentant l activité immune du corps contre le virus de l hépatite B. Il est efficace seulement lorsque le système immunitaire a été activé contre le virus de l hépatite B. L interféron-alpha-2b standard est administré par injection trois fois par semaine pendant une période de temps pouvant aller jusqu à 48 semaines. L interféron- alpha-2a pégylé, une forme à action prolongée d interféron est injecté une fois par semaine durant une période pouvant aller jusqu à 48 semaines. L adéfovir, l entécavir, la lamivudine, la telbivudine et le ténofovir agissent directement contre le virus de l hépatite B en empêchant le virus de se multiplier. Ces médicaments sont pris par la bouche une fois par jour et sont en général bien tolérés et n occasionnent presque pas d effets secondaires. La durée du traitement avec ces médicaments dépend du type précis de virus de l hépatite B et de la réaction des patients. Dans certains cas, un traitement indéfini est nécessaire. Cependant, le principal problème du traitement antiviral oral est le développement d une résistance au médicament. Lorsque la résistance au médicament survient, celui-ci n est plus efficace pour supprimer le virus. Si une résistance à un médicament antiviral oral survient, un traitement avec deux médicaments antiviraux combinés est habituellement requis. Comment en arrive-t-on à un diagnostic d hépatite B? Le diagnostic est posé à l aide de tests sanguins. Les tests peuvent donner les résultats suivants : Un test d anticorps de surface de l hépatite B positif (anti-hbs) indique que vous avez déjà été infecté à un moment donné dans le passé et que vous avez guéri complètement ou que vous avez été immunisé avec succès contre le virus de l hépatite B. Vous ne contracterez pas l hépatite B et vous ne pouvez pas infecter qui que ce soit. Il existe plusieurs anticorps de l hépatite B mais seul l anti-hbs donne l immunité. 2

3 Un test d antigène de surface de l hépatite B positif (Ag-HBs) indique que vous êtes toujours porteur du virus de l hépatite B. La présence du virus peut signifier une infection aiguë (récente, spontanément résolutive) ou chronique (de longue durée). Si on continue à déceler le virus dans votre sang durant plus de six mois, vous êtes alors atteint d une infection chronique. Un test d antigène core de l hépatite B positif (anti-hbc), en l absence de tout autre marqueur d infectivité, signifie une infection passée résolue. Ce test est utilisé par la Société canadienne du sang pour dépister tous les donneurs de sang. Un résultat entièrement négatif (anti-hbs, Ag-HBs, anti-hbc tous négatifs) signifie que vous n avez jamais été exposé au virus de l hépatite B ou que vous n avez jamais été immunisé. Le cas échéant, vous pouvez bénéficier de l immunisation. J ai l hépatite B. Que dois-je faire pour prévenir la transmission du virus à d autres? Ayez des relations sexuelles mieux protégées : utilisez des condoms! Encouragez votre(vos) partenaire(s) sexuel(s) et tous ceux avec qui vous vivez de se faire tester pour l hépatite B. S ils n ont pas déjà été infectés, ils devraient se faire vacciner contre l hépatite B pour être protégé. Si vous êtes enceinte ou avez l intention de le devenir, le risque de transmettre le virus à votre bébé est élevé près du moment de la naissance. Cependant le bébé peut être protégé par l immunisation. À la naissance, votre bébé recevra l Ig anti-hb et la première de trois doses du vaccin contre l hépatite B. La seconde dose est administrée lorsque le bébé a un mois et la troisième lorsqu il aura atteint les six mois; ceci donne à votre bébé 95 % de chance de ne pas contracter l hépatite B. Le dépistage de l hépatite B fait partie des tests prénataux dans certaines provinces mais assurez-vous d en parler à votre professionnel des soins de la santé. Avertissez votre médecin, dentiste ou autres soignants afin qu ils puissent prendre les précautions nécessaires. Ne partagez jamais votre brosse à dents, rasoir, lime à ongles ou tout autre article personnel pouvant porter des traces de sang Ne donnez jamais de sang ni de sperme Débarrassez-vous des articles contaminés par votre sang (ex. tampons, soie dentaire, pansements, aiguilles, verre brisé) en les plaçant dans un contenant sanitaire Couvrez toutes les lésions ou plaies avec des pansements adhésifs Si votre sang s écoule sur une surface quelconque, nettoyez-la avec de l eau de javel domestique fraîchement diluée (une partie d eau de javel pour neuf parties d eau) et laissez reposer durant 10 minutes avant de l essuyer. L eau de javel tuera tout virus de l hépatite B qui reste sur la surface Peut-on prévenir l hépatite B? Oui! On peut prévenir l hépatite B : En s immunisant avec un vaccin contre l hépatite B. Deux à trois injections de ce vaccin au cours d une période de six mois procurent une protection prolongée contre l hépatite B chez la majorité des gens. En ayant des relations sexuelles mieux protégées En administrant l Ig anti-hb à quiconque a été récemment exposé (sept à quatorze jours) à du sang ou à des liquides organiques infectés. En faisant un dépistage de toutes les femmes enceintes et en administrant l IG anti-hb et en vaccinant à la naissance les bébés nés de mères atteintes de l hépatite B. 3

4 Est-ce que je dois suivre une diète particulière? Il n est pas nécessaire de suivre une diète particulière à condition de manger des aliments sains et nutritifs tel qu indiqué dans Bien manger avec le Guide alimentaire canadien. L alcool peut aussi endommager votre foie; il faut donc l éviter en tout temps si vous avez une maladie active. Plus de renseignments Pour plus de renseignements au sujet de la santé du foie, veuillez visiter ou appeler au

5 + Joignez-vous à nous dans la lutte contre les maladies du foie La Fondation canadienne du foie (FCF), fondée en 1969, a été le premier organisme au monde qui s est consacré à soutenir la recherche et l information sur les causes, les diagnostics, la prévention et le traitement de toutes les maladies du foie. Grâce à sa présence dans les collectivités du pays, la FCF offre des programmes visant à réduire les risques, à améliorer la santé du foie de la population canadienne et à sensibiliser davantage les gens aux nombreuses maladies du foie. Une maladie du foie peut frapper n importe qui, mais nous avons besoin de votre aide pour riposter. La FCF finance des recherches prometteuses sur le foie et transmet les connaissances ainsi obtenues aux professionnels des soins de santé, aux patients et aux familles qui vivent avec une maladie du foie. Nous dépendons du soutien des Canadiens et des Canadiennes à titre de donateurs et de bénévoles pour réaliser notre travail. Si vous désirez aider la Fondation en faisant un don ou en devenant bénévole, veuillez remplir et soumettre le formulaire à droite par courrier ou par télécopieur. Vous pouvez également vous inscrire ou faire un don en ligne en visitant le site ou en communiquant sans frais au VOS COORDONNÉES : Nom Adresse Ville Province Code postal Téléphone Courriel COMMENT NOUS AIDER... FAIRE UN DON. Montant : $ q VISA q MC q AMEX q Chèque/Argent en espèces Pour de plus amples renseignements sur les maladies du foie et le travail de la Fondation, veuillez communiquer avec : Fondation canadienne du foie Bureau national Steeles Ave E Markham, ON L3R 8T3 Tél : (416) Appel sans frais : Télécopieur : (905) Courriel : Numéro de carte de crédit Date d expiration Signature du titulaire de la carte FAIRE DU BÉNÉVOLAT. Je m intéresse à... (veuillez cocher tout ce qui s applique) q Planification d évènements q Rédaction / Illustration q Discours et présentations en public q Conseiller / soutien par des pairs q Promotion q Collecte de fonds q Administration de bureau q Autre No d enregistrement d une œuvre de bienfaisance canadienne No RR0001 La Fondation canadienne du foie respecte votre vie privée. Les renseignements que vous fournissez seront utilisés pour vous tenir au courant des activités de la Fondation canadienne du foie. Pour recevoir plus d information sur la politique de protection de la vie privée de la FCF, veuillez communiquer avec nous à au ou par

L HÉPATITE B L ABC DE. S informer, se protéger et protéger ses proches LES GESTES À FAIRE

L HÉPATITE B L ABC DE. S informer, se protéger et protéger ses proches LES GESTES À FAIRE L ABC DE L HÉPATITE B LES GESTES À FAIRE S informer, se protéger et protéger ses proches Direction de santé publique de Laval www.santepubliquelaval.qc.ca Je m informe QU EST-CE QUE L HÉPATITE B? 1 C est

Plus en détail

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit.

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit. Pour plus d information, je contacte : Dr 1 Mon médecin : 2 Le service Info-Santé : 811 3 La Fondation canadienne du foie : www.liver.ca ou 514 876-4170 www.lavalensante.com MA LISTE D ACTIONS Je visite

Plus en détail

L'hépatite C dans les communautés ethnoculturelles au Canada

L'hépatite C dans les communautés ethnoculturelles au Canada L'hépatite C dans les communautés ethnoculturelles au Canada Un guide de formation à l intention des fournisseurs de soins communautaires, de soins de santé et de services sociaux Produit par Le Conseil

Plus en détail

Le 4 juillet 2012. Addenda

Le 4 juillet 2012. Addenda Division de la santé publique et des soins de santé primaires Lutte contre les maladies transmissibles 300, rue Carlton, 4 e étage, Winnipeg (Manitoba) R3B 3M9 Tél. : 204 788-6737 Téléc. : 204 948-2040

Plus en détail

CIRRHOSE. + Questions et réponses LA CIRRHOSE DU FOIE. À quoi sert le foie? Quelles sont les principales causes de la cirrhose?

CIRRHOSE. + Questions et réponses LA CIRRHOSE DU FOIE. À quoi sert le foie? Quelles sont les principales causes de la cirrhose? CIRRHOSE LA CIRRHOSE DU FOIE À quoi sert le foie? Situé sous le diaphragme, dans le quadrant supérieur droit de l abdomen, le foie est le plus gros organe de l organisme (pesant de 1 à 1,5 kg chez l adulte).

Plus en détail

Dossier de Presse L hépatite B -Mieux la connaître pour mieux la traiter-

Dossier de Presse L hépatite B -Mieux la connaître pour mieux la traiter- Dossier de Presse L hépatite B -Mieux la connaître pour mieux la traiter- Largement débattue au cours du XII ème congrès de Gastroentérologie, tenu ce week end, l hépatite B mérite d être mieux connue

Plus en détail

Le VIH et votre foie

Le VIH et votre foie Le VIH et votre foie Le VIH et votre foie Que dois-je savoir au sujet de mon foie? Votre foie joue un rôle incroyablement important. Il filtre votre sang en éliminant les substances nocives (toxiques)

Plus en détail

Hépatite. ses causes ses conséquences sa prévention

Hépatite. ses causes ses conséquences sa prévention Hépatite ses causes ses conséquences sa prévention Hépatite : l essentiel en bref Qu est-ce que l hépatite et quelles sont les conséquences de cette maladie? L hépatite est une inflammation du foie, dont

Plus en détail

Hépatite B autant prevoir...

Hépatite B autant prevoir... Hépatite B Autant PREVOIR... Qu est ce que L hépatite B est une inflammation du foie. Elle est provoquée par un virus : le VHB. Elle se transmet par les relations sexuelles mais elle peut aussi se transmettre

Plus en détail

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Vaccin bivalent contre l hépatite A et l hépatite B Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie de la «monographie de produit» publiée

Plus en détail

Programme québécois d aide financière aux personnes infectées par le virus de l hépatite C

Programme québécois d aide financière aux personnes infectées par le virus de l hépatite C Programme québécois d aide financière aux personnes infectées par le virus de l hépatite C Mars 2004 Le gouvernement du Québec offre une aide financière aux personnes qui ont été infectées par le virus

Plus en détail

Considérez le sang de toute personne comme potentiellement infectée.

Considérez le sang de toute personne comme potentiellement infectée. Considérez le sang de toute personne comme potentiellement infectée. Si vous vous piquez avec une aiguille contaminée : Faites saigner légèrement la plaie et lavez-la avec de l eau et du savon, sans brosser.

Plus en détail

gratuite de vaccination Programmes en 4 e année du primaire Contre l hépatite B pour les garçons et les filles

gratuite de vaccination Programmes en 4 e année du primaire Contre l hépatite B pour les garçons et les filles «Programmes de vaccination gratuite en 4 e année du primaire» Contre l hépatite B pour les garçons et les filles (incluant une protection contre l hépatite A ) Contre le virus du papillome humain (VPH)

Plus en détail

Foire aux questions concernant l hépatite C

Foire aux questions concernant l hépatite C Foire aux questions concernant l hépatite C???? Qu est-ce que l hépatite C? L hépatite C est un virus qui peut endommager le foie. 1 Comment se transmet l hépatite C? Le virus de l hépatite C se transmet

Plus en détail

Virus de l hépatite B

Virus de l hépatite B Virus de l hépatite B Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B Persistance de l antigène HBs 10% - 90% Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B faible ou absente Persistance

Plus en détail

Un dépistage positif, que faire? épatite

Un dépistage positif, que faire? épatite Un dépistage positif, que faire? épatite Que signifie un test de dépistage positif pour l hépatite C? Un test de dépistage de l hépatite C positif signifie que le laboratoire a détecté dans le sang des

Plus en détail

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Ce que vous devez savoir sur les vaccins antigrippaux offerts cette année L influenza, qu on appelle communément la grippe, est une infection respiratoire

Plus en détail

LE VACCIN L HÉPATITE A LES EFFETS SECONDAIRES

LE VACCIN L HÉPATITE A LES EFFETS SECONDAIRES HÉPATITE A L HÉPATITE A L hépatite A est une infection du foie causée par un virus. Il s agit d une maladie sérieuse qui peut nécessiter une hospitalisation. Elle est plus grave chez les personnes plus

Plus en détail

Début du jeu Juillet 2008 1

Début du jeu Juillet 2008 1 Réalisation du diaporama: Jacinthe Marchand, CSSS des Pays-d en-haut Renseignements tirés de La transmission du VIH : guide d évaluation du risque, 5e édition (2004) Société canadienne du sida, 80 pages.

Plus en détail

Vous et votre bébé. Hépatite B

Vous et votre bébé. Hépatite B Vous et votre bébé Hépatite B Si vous avez l'hépatite B et êtes enceinte, si vous souhaitez avoir un bébé, si vous venez d'avoir un bébé ou si vous avez des enfants plus âgés, ce prospectus est fait pour

Plus en détail

Informations express sur la prévention du VIH

Informations express sur la prévention du VIH Informations express sur la prévention du VIH Où se trouve le VIH? On peut trouver le VIH dans de nombreux fluides corporels tels que le sang, le sperme, les fluides vaginaux et le lait maternel. Comment

Plus en détail

HépatiteC n 7. Hépatite chronique B : onseil. quelques notions pour mieux connaître ma maladie

HépatiteC n 7. Hépatite chronique B : onseil. quelques notions pour mieux connaître ma maladie HépatiteC n 7 onseil Ma maladie Mon traitement Ma vie sociale Hépatite chronique B : quelques notions pour mieux connaître ma maladie Sommaire Après plusieurs prises de sang, mon médecin me confirme que

Plus en détail

RECOMMANDATIONS AUX MEDECINS ET AUX PATIENTS CONCERNANT L HéPATITE C

RECOMMANDATIONS AUX MEDECINS ET AUX PATIENTS CONCERNANT L HéPATITE C CONSEIL SUPERIEUR D HYGIENE Section des Maladies Transmissibles Président: Dr Robert HEMMER Service National des Maladies Infectieuses Secrétaire: Dr Pierrette HUBERTY-KRAU Division de l Inspection Sanitaire

Plus en détail

Hépatite C une maladie silencieuse..

Hépatite C une maladie silencieuse.. Hépatite C une maladie silencieuse.. F. Bally Centre de Maladies Infectieuses et Epidémiologie Institut Central des Hôpitaux Valaisans Histoire Années 70 Hépatite non-a-non-b = hépatite post-transfusionelle

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C

La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C Vivre avec une hépatite chronique C Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

HEPATITES VIRALES 22/09/09. Infectieux. Mme Daumas

HEPATITES VIRALES 22/09/09. Infectieux. Mme Daumas HEPATITES VIRALES 22/09/09 Mme Daumas Infectieux Introduction I. Hépatite aigu II. Hépatite chronique III. Les différents types d hépatites A. Hépatite A 1. Prévention de la transmission 2. Vaccination

Plus en détail

Hépatite B. Le virus Structure et caractéristiques 07/02/2013

Hépatite B. Le virus Structure et caractéristiques 07/02/2013 Hépatite B Le virus Structure et caractéristiques o o o Famille des Hepadnaviridae Genre orthohepadnavirus Enveloppé, capside icosaédrique, 42 nm 1 Le virus Structure et caractéristiques En microscopie

Plus en détail

Fiche d information et de faits : Statistiques canadiennes sur le cancer 2013

Fiche d information et de faits : Statistiques canadiennes sur le cancer 2013 SOUS EMBARGO JUSQU AU mercredi 29 mai 2013, 3 h 1, HAE Mai 2013 Fiche d information et de faits : Statistiques canadiennes sur le cancer 2013 En 2013 : On estime que 48 700 nouveaux cas de cancer seront

Plus en détail

Vivre en santé. avec une hépatite virale

Vivre en santé. avec une hépatite virale Vivre en santé avec une hépatite virale REMERCIEMENTS Membres du comité organisateur du projet Mme Kazimiera Adamowski M. Rob Boyd Mme Gail Butt Dr Brian Conway Mme Hannah Cowen Dr Joseph Cox Dr Lisa Graves

Plus en détail

HépatiteC n 4. onseil. Pourquoi faut-il que je me soigne?

HépatiteC n 4. onseil. Pourquoi faut-il que je me soigne? HépatiteC n 4 onseil Ma maladie Mon traitement Ma vie sociale Pourquoi faut-il que je me soigne? Sommaire ( Pourquoi faut-il que je me soigne? 1 2 3 Le virus qui m a infecté : un ennemi pour mon foie L

Plus en détail

TRANSFUSION SANGUINE. Des. réponses. à vos. questions

TRANSFUSION SANGUINE. Des. réponses. à vos. questions TRANSFUSION SANGUINE Des réponses à vos questions Des réponses à vos questions La présente brochure s adresse aux personnes qui pourraient avoir besoin d une transfusion de sang ou de produits sanguins

Plus en détail

La vaccination pour les adultes Comment savoir de quels vaccins j ai besoin? i m m u n i z e. c a

La vaccination pour les adultes Comment savoir de quels vaccins j ai besoin? i m m u n i z e. c a La vaccination pour les adultes Comment savoir de quels vaccins j ai besoin? i m m u n i z e. c a Comment savoir de quels vaccins j ai besoin? La vaccination n est pas seulement pour les enfants. Les adultes

Plus en détail

Guide de poche sur. Tout savoir sur l hépatite C, la consommation plus sécuritaire de drogues, le tatouage et le perçage

Guide de poche sur. Tout savoir sur l hépatite C, la consommation plus sécuritaire de drogues, le tatouage et le perçage Guide de poche sur Tout savoir sur l hépatite C, la consommation plus sécuritaire de drogues, le tatouage et le perçage Qu est-ce que l hépatite C? Hépat (foie) + ite (inflammation) = hépatite L hépatite

Plus en détail

L HÉPATITE dans le milieu de travail

L HÉPATITE dans le milieu de travail C L HÉPATITE dans le milieu de travail Les faits de base sur L HÉPATITE Le mot «hépatite» veut dire une inflammation du foie. L hépatite est causée par des virus, c est-àdire des organismes minuscules

Plus en détail

l hépatite b Une maladie qui peut être grave.

l hépatite b Une maladie qui peut être grave. l hépatite b Une maladie qui peut être grave. Sommaire Qu est-ce que l hépatite B? L hépatite B est-elle fréquente? Comment attrape-t-on l hépatite B? Comment savoir si l on est atteint d une hépatite

Plus en détail

SAMEDI 20 JANVIER 2007

SAMEDI 20 JANVIER 2007 SAMEDI 20 JANVIER 2007 DOSSIER DE PRESSE JOURNEE NATIONALE HEPATITES SAMEDI 20 JANVIER 2007 2007, une année charnière pour les hépatites B et C : de plus en plus de guérisons Médecins, chercheurs, soignants,

Plus en détail

IMPORTANT VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

IMPORTANT VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR GARDASIL [vaccin recombinant quadrivalent contre le virus du papillome humain (types 6, 11, 16 et 18)] Le présent dépliant constitue la troisième et dernière

Plus en détail

Le VIH-sida, qu est-ce que c est?

Le VIH-sida, qu est-ce que c est? LES DROITS DE l ENFANT FICHE THÉMATIQUE Le VIH-sida, qu est-ce que c est? UNICEF/ NYHQ2010-2622 / Roger LeMoyne Chaque jour dans le monde, plus de 7 000 nouvelles personnes sont infectées par le VIH, 80

Plus en détail

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE B

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE B LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE B Actualisation février 2009 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication

Plus en détail

HEPATITE VIRALE B ET GROSSESSE

HEPATITE VIRALE B ET GROSSESSE HEPATITE VIRALE B ET GROSSESSE D r Yannick BACQ Pas de conflit d'intérêt Influence du VHB sur la grossesse et vice versa Influence de l'infection par le VHB sur le déroulement de la grossesse Augmentation

Plus en détail

Diagnostic virologiques des hépatites virales B et C. H. Barth Laboratoire de Virologie, CHU de Strasbourg

Diagnostic virologiques des hépatites virales B et C. H. Barth Laboratoire de Virologie, CHU de Strasbourg Diagnostic virologiques des hépatites virales B et C H. Barth Laboratoire de Virologie, CHU de Strasbourg Objectifs 1. Connaître pour chaque virus des hépatites la cinétique des marqueurs virologiques

Plus en détail

VIH : Parlons-en franchement!

VIH : Parlons-en franchement! VihCouv_vert(2011_02) 08/02/11 13:27 Page1 DESSINS PHILIPPE DELESTRE VIH : Parlons-en franchement! VIH : Parlons-en franchement! LE VIH C EST QUOI? Le VIH est un virus. C est le virus du Sida. VIH ÇA VEUT

Plus en détail

Transfusion sanguine UHN. Information destinée aux patients sur les avantages, les risques et les autres options

Transfusion sanguine UHN. Information destinée aux patients sur les avantages, les risques et les autres options Transfusion sanguine Blood Transfusion - French Information destinée aux patients sur les avantages, les risques et les autres options UHN Quels sont les avantages d'une transfusion sanguine? La transfusion

Plus en détail

Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH)

Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH) Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH) * Qu est ce qu une IST? Infection Sexuellement Transmissible

Plus en détail

HERPÈS INFORMATIONS GÉNÉRALES

HERPÈS INFORMATIONS GÉNÉRALES HERPÈS INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition L herpès est une infection systémique qui se manifeste surtout par des lésions muco-cutanées causées par le virus herpès simplex des types 1 et 2. Ne sera abordé

Plus en détail

Stratégies de dépistage biologique des hépatites virales B et C

Stratégies de dépistage biologique des hépatites virales B et C RECOMMANDATION EN SANTÉ PUBLIQUE Stratégies de dépistage biologique des hépatites virales B et C Synthèse avis des groupes de travail et de lecture Et recommandation de la HAS mars 2011 sur La synthèse

Plus en détail

Devenir des soignants non-répondeurs à la vaccination anti-vhb. Dominique Abiteboul - GERES Jean-François Gehanno Michel Branger

Devenir des soignants non-répondeurs à la vaccination anti-vhb. Dominique Abiteboul - GERES Jean-François Gehanno Michel Branger Devenir des soignants non-répondeurs à la vaccination anti-vhb Dominique Abiteboul - GERES Jean-François Gehanno Michel Branger Contexte Hépatite B = risque professionnel pour les soignants Passé futur

Plus en détail

INFORMATIONS pour le médecin qui contrôle et complète le formulaire

INFORMATIONS pour le médecin qui contrôle et complète le formulaire Vaccination des étudiants du Baccalauréat en Médecine de Lausanne INFORMATIONS pour le médecin qui contrôle et complète le formulaire La vaccination du personnel de santé est recommandée par l Office fédéral

Plus en détail

313-40013-B MIS À JOUR EN MARS 2013

313-40013-B MIS À JOUR EN MARS 2013 313-40013-B MIS À JOUR EN MARS 2013 SOMMAIRE 1 - La vaccination, comment ça marche? 3, 4 et 5 2 - Les vaccins détériorent-ils LA protection naturelle contre les maladies? 6 3 - Avec autant de vaccins,

Plus en détail

Questions-réponses sur la vaccination contre l hépatite B

Questions-réponses sur la vaccination contre l hépatite B PROTÉGEONS-NOUS, VACCINONS-NOUS. Questions-réponses sur la vaccination contre l hépatite B Le seul moyen efficace de prévenir cette maladie transmissible est la vaccination de tous les enfants, adolescents

Plus en détail

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant)

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) 3 mai 2009, 15 h HNE Sur cette page : Que dois-je faire si je contracte ce nouveau virus et que

Plus en détail

Permis de conduire (G ou F) Immunisati ons (Veuillez consulter la fiche en annexe de ce présent document) * Certificat de RCR SIMDUT (WHMIS)

Permis de conduire (G ou F) Immunisati ons (Veuillez consulter la fiche en annexe de ce présent document) * Certificat de RCR SIMDUT (WHMIS) Il est essentiel de communiquer oralement et par écrit en français et en anglais lors des stages cliniques. Échéanciers: 01-J Avant le 1er juillet 15-J Avant le 15 juillet R Avant la rentrée 15-O Avant

Plus en détail

Le SIDA. Et toi, Qu est-ce que tu connais. De cette maladie?

Le SIDA. Et toi, Qu est-ce que tu connais. De cette maladie? Le SIDA Et toi, Qu est-ce que tu connais De cette maladie? Sommaire 1 partie : Testez vos connaissances Pages jaunes 1. Çà veut dire quoi cette maladie 2. Comment peux-tu l attraper? 3. Prendre un risque,

Plus en détail

Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires

Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires A) GENERALITES SUR LA NOUVELLE GRIPPE A (H1N1) v. Qu est-ce que la nouvelle grippe A (H1N1) v? La nouvelle grippe A(H1N1) est une infection

Plus en détail

Programme de Techniques de soins vétérinaires

Programme de Techniques de soins vétérinaires VACCINATION CONTRE LA RAGE, L HÉPATITE B ET LE TÉTANOS Le Campus d Alfred et le Collège Boréal recommandent aux étudiants s inscrivant au programme de Techniques de soins vétérinaires, d être immunisés

Plus en détail

Les maladies du foie au Canada UNE CRISE EN DEVENIR

Les maladies du foie au Canada UNE CRISE EN DEVENIR Les maladies du foie au Canada UNE CRISE EN DEVENIR ÉVALUATION DES MALADIES DU FOIE AU CANADA MARS 2013 TABLE DES MATIÈRES RÉSUMÉ 2 INTRODUCTION 6 MÉTHODES 6 MALADIES DU FOIE 7 CHAPITRE 1 8 L hépatite

Plus en détail

Cher/chère participant(e) à la conférence,

Cher/chère participant(e) à la conférence, Cher/chère participant(e) à la conférence, Lorsqu il s agit de naviguer à travers le système de soins de santé et collaborer avec divers professionnels de la médecine, organiser ses renseignements médicaux

Plus en détail

L hépatite C pas compliqué! Véronique Lussier, M.D., F.R.C.P.C. Gastroentérologue Hôpital Honoré-Mercier 16 avril 2015

L hépatite C pas compliqué! Véronique Lussier, M.D., F.R.C.P.C. Gastroentérologue Hôpital Honoré-Mercier 16 avril 2015 L hépatite C pas compliqué! Véronique Lussier, M.D., F.R.C.P.C. Gastroentérologue Hôpital Honoré-Mercier 16 avril 2015 Objectifs de la présentation Décrire l évolution clinique et la prise en charge d

Plus en détail

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles sommaire Qu est-ce qu une IST? p. 5 La blennorragie gonococcique p. 7 La chlamydiose p. 8 L hépatite B p. 9 L herpès génital p. 10 Les mycoplasmes et

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR

RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Menveo MC Vaccin oligosaccharidique contre le méningocoque des groupes A, C, W-135 et Y conjugué au CRM 197 Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

PRÉVENTION DE L HÉPATITE

PRÉVENTION DE L HÉPATITE PRÉVENTION DE L HÉPATITE Dans les ressources d hébergement B Aux responsables s ressources d hébergement qui accueillent s personnes adultes atteintes d une défi cience intellectuelle ou d un problème

Plus en détail

L enfant avant tout. Rubéole : dépistage avant la grossesse

L enfant avant tout. Rubéole : dépistage avant la grossesse 30 L enfant avant tout Rubéole : dépistage avant la grossesse Dix pour cent des femmes en âge de procréer n ont pas les anticorps pour les protéger contre l infection rubéolique. Selon l équipe de la division

Plus en détail

Pourquoi le monde entier se poserait la question «Suis-je le numéro 12?»

Pourquoi le monde entier se poserait la question «Suis-je le numéro 12?» Pourquoi le monde entier se poserait la question «Suis-je le numéro 12?» Parce que sur la planète, 1 personne sur 12 vit avec l'hépatite B ou l'hépatite C! L hépatite virale est une maladie qui concerne

Plus en détail

Diagnostic des Hépatites virales B et C. P. Trimoulet Laboratoire de Virologie, CHU de Bordeaux

Diagnostic des Hépatites virales B et C. P. Trimoulet Laboratoire de Virologie, CHU de Bordeaux Diagnostic des Hépatites virales B et C P. Trimoulet Laboratoire de Virologie, CHU de Bordeaux Diagnostic VHC Dépistage: pourquoi? Maladie fréquente (Ac anti VHC chez 0,84% de la population soit 367 055

Plus en détail

Prendre soin des personnes atteintes du VIH et du sida sans risque

Prendre soin des personnes atteintes du VIH et du sida sans risque Prendre soin des personnes atteintes du VIH et du sida sans risque Ce qu il faut savoir sur le VIH et le sida Soigner prudemment les personnes atteintes du VIH ou du sida dans la communauté est surtout

Plus en détail

INFORMATIONS AUX ETUDIANTS de la Faculté de biologie et de médecine de l Université de Lausanne

INFORMATIONS AUX ETUDIANTS de la Faculté de biologie et de médecine de l Université de Lausanne Programme de vaccination pour les étudiants de médecine INFORMATIONS AUX ETUDIANTS de la Faculté de biologie et de médecine de l Université de Lausanne 1) Introduction Le personnel de santé est exposé

Plus en détail

TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE

TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE 14 TÉTANOS ET LA ROUGEOLE 14.1 INTRODUCTION Soumaïla MARIKO Comme on l a déjà précisé au chapitre 1, des tests de dépistage de l immunité contre le tétanos et

Plus en détail

VPH Virus du Papilloma Humain Condylomes génitaux

VPH Virus du Papilloma Humain Condylomes génitaux 1 VPH Virus du Papilloma Humain Condylomes génitaux DESCRIPTION Le Virus du Papilloma Humain (VPH) existe sous plus de 150 souches différentes. Seul une quarantaine est responsable des condylomes génitaux

Plus en détail

Des réponses. Vaccination

Des réponses. Vaccination Des réponses à vos questions sur la Vaccination Vacciner permet de réduire considérablement le nombre de malades et de décès par maladies infectieuses. C est un geste médical à part entière, sur lequel

Plus en détail

Les hépatites virales chroniques B et C

Les hépatites virales chroniques B et C Les hépatites virales chroniques B et C www.aqodad.ma Service d hépato-gastroentérologie CHU HASSAN II; Fès 6èmes journées médicales d Al Hoceima; Le 28 09 2013 1 Introduction Problème majeur de santé

Plus en détail

Quelles sont les maladies contre lesquelles mon enfant devrait recevoir une protection?

Quelles sont les maladies contre lesquelles mon enfant devrait recevoir une protection? Qu est-ce que l immunisation? L immunisation est un processus qui permet au corps de lutter contre les maladies causées par certains virus et bactéries. L un des moyens d être immunisé est de recevoir

Plus en détail

Christian TREPO, MD, PhD

Christian TREPO, MD, PhD PEG INTERFERON MONOTHERAPI E Christian TREPO, MD, PhD Unmet medical needs in chronic HBV infection Inhibition of viral replication Normalisation of ALT Improvement in liver necroinflammation Improvement

Plus en détail

TRANSFUSION SANGUINE. Des. réponses. à vos. questions

TRANSFUSION SANGUINE. Des. réponses. à vos. questions TRANSFUSION SANGUINE Des réponses à vos questions Des réponses à vos questions La présente brochure s adresse aux personnes qui pourraient avoir besoin d une transfusion de sang ou de produits sanguins

Plus en détail

Qu est-ce que l hépatite B?

Qu est-ce que l hépatite B? BROCHURE VIOLETTE m adapter aux différentes situations médicales être hépatant9 Qu est-ce que l hépatite B? notions pour mieux comprendre Nous voulons informer sur l hépatite, lutter pour une meilleure

Plus en détail

Hépatite B. Risques, prévention et traitement. Prof. Dr méd. Stefan Zeuzem. European Liver Patients Association

Hépatite B. Risques, prévention et traitement. Prof. Dr méd. Stefan Zeuzem. European Liver Patients Association Prof. Dr méd. Stefan Zeuzem Hépatite B Risques, prévention et traitement European Liver Patients Association F. De Renesselaan, 57 B - 3800 Sint-Truiden, Belgium email: contact@elpa-info.org Chère patiente,

Plus en détail

LE GUIDE CALENDRIER VACCINAL

LE GUIDE CALENDRIER VACCINAL LE GUIDE CALENDRIER VACCINAL DES ADOLESCENTS ET DES ADULTES MIS À JOUR EN MARS 2011 313-52711-B État des données : mars 2011 Ce guide calendrier vaccinal comporte le carnet de vaccination. SOMMAIRE LA

Plus en détail

Y a-t-il une place pour un vaccin thérapeutique contre l hépatite B? H. Fontaine, Unité d Hépatologie Médicale, Hôpital Cochin

Y a-t-il une place pour un vaccin thérapeutique contre l hépatite B? H. Fontaine, Unité d Hépatologie Médicale, Hôpital Cochin Y a-t-il une place pour un vaccin thérapeutique contre l hépatite B? H. Fontaine, Unité d Hépatologie Médicale, Hôpital Cochin Objectifs thérapeutiques Inhibition de la réplication virale Négativation

Plus en détail

Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON

Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON 20-14 Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON Chaque personnel navigant est responsable de la mise à jour des ses vaccins. 1 - VACCINATION OBLIGATOIRE La vaccination contre la fièvre jaune (vaccination anti-amarile)

Plus en détail

Insetos do Amor. Folheto informativo das doenças sexualmente transmissíveis (DST s) para Gays e Homens Bissexuais

Insetos do Amor. Folheto informativo das doenças sexualmente transmissíveis (DST s) para Gays e Homens Bissexuais X8@ www.gay health network.ie Sexe plus sûr, dépistage du VIH, syphilis, renseignements sur les maladies sexuellement transmissibles et sur la prophylaxie post-exposition en français pour des hommes qui

Plus en détail

La grippe en 2011 : questions et réponses

La grippe en 2011 : questions et réponses La grippe en 2011 : questions et réponses 1. Pourquoi vacciner contre la grippe? La vaccination est la seule manière de se protéger contre la grippe, et surtout contre ses complications. La grippe est

Plus en détail

+VIH. Ça vaut la peine de connaître les faits et les risques Un livret destiné aux ados

+VIH. Ça vaut la peine de connaître les faits et les risques Un livret destiné aux ados +VIH Ça vaut la peine de connaître les faits et les risques Un livret destiné aux ados Le SEXE est un sujet qui est difficile à éviter. On en parle à la télé, au cinéma, sur Internet et dans les magazines

Plus en détail

Accidents d exposition au risque viral Albert Albert Sotto Sotto février 2013

Accidents d exposition au risque viral Albert Albert Sotto Sotto février 2013 ECN n 202 Une jeune élève infirmière, vient de se piquer avec une aiguille alors qu elle venait de faire un prélèvement péè e tdesa sang veineux. eu Accidents d exposition au risque viral Albert Sotto

Plus en détail

NATIONS UNIES INFORMATION A L UTILISATION DES TROUSSES PPE MARS 2014 A L USAGE DU/DES: PREPOSES DES TROUSSES PPE ANTI-VIH (PAGE 1)

NATIONS UNIES INFORMATION A L UTILISATION DES TROUSSES PPE MARS 2014 A L USAGE DU/DES: PREPOSES DES TROUSSES PPE ANTI-VIH (PAGE 1) LA PROPHYLAXIE POST EXPOSITION (PPE) POUR LE VIH AU SEIN DES NATIONS UNIES INFORMATION A L UTILISATION DES TROUSSES PPE MARS 2014 A L USAGE DU/DES: PREPOSES DES TROUSSES PPE ANTI-VIH (PAGE 1) PATIENTS

Plus en détail

Dents saines Corps sain

Dents saines Corps sain OURIEZ Dents saines Corps sain Liens entre la santé buccodentaire et la santé générale Les bactéries qui se trouvent dans la plaque peuventelles vraiment affecter les poumons? Brossage, utilisation de

Plus en détail

Les femmes **** **** Historique

Les femmes **** **** Historique Les femmes **** Historique Et les femmes? Statistiques Symptômes spécifiques aux femmes atteintes du VIH Biologie et liquides organiques Inégalité Connaissez les faits **** Historique Au début des années

Plus en détail

Qu est-ce que l hémophilie?

Qu est-ce que l hémophilie? Qu est-ce que l hémophilie? 1425 boul. René-Lévesque Ouest, bureau 1010 Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada Qu est-ce que l hémophilie? L hémophilie est un trouble de saignement. Les personnes atteintes

Plus en détail

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PARENTS/DU TUTEUR

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PARENTS/DU TUTEUR PARTIE III : RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PARENTS/DU TUTEUR PR SYNAGIS (poudre lyophilisée) palivizumab Ce document constitue la troisième et dernière partie de la «monographie du produit» publiée

Plus en détail

LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1)

LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1) LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1) Ce que vous devez savoir Pour vous, pour la vie Qu est-ce que la grippe A(H1N1)? La grippe est une infection virale très contagieuse des voies respiratoires. Il

Plus en détail

Le perçage en toute sécurité

Le perçage en toute sécurité Le perçage en toute sécurité Comment est-ce que c est fait? Un perçage est fait en insérant une aiguille creuse dans la partie du corps, suivi par l insertion du bijou. Dépendamment de l endroit, il se

Plus en détail

Chapitre 5 : lutter contre l infection

Chapitre 5 : lutter contre l infection Chapitre 5 : lutter contre l infection Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 3 ème Chapitre 5 :

Plus en détail

La grippe et la vaccination contre la grippe. Document d info

La grippe et la vaccination contre la grippe. Document d info La grippe et la vaccination contre la grippe Document d info La grippe et la vaccination contre la grippe 1 Qu est-ce que la grippe? La grippe est causée par le virus «influenza». C est pourquoi la grippe

Plus en détail

LA LETTRE D ACTUALITÉS

LA LETTRE D ACTUALITÉS LA LETTRE D ACTUALITÉS N 140- Mai 2014 SOMMAIRE 1. Le calendrier vaccinal simplifié 1 2. Vaccination des enfants et adolescents 2 3. Vaccination des adultes 4 4. Cas pratiques 6 5. Invitation Soirées de

Plus en détail

Infection par le VIH/sida et travail

Infection par le VIH/sida et travail Documents publiés dans la collection VIH-sida du ministère de la Santé et de la Protection sociale : COLLECTION VIH/SIDA Sida-MST (maladies sexuellement transmissibles) Transmission - Diagnostic/dépistage

Plus en détail

Vaccination du personnel de santé. Beat Cartier, Marcel Jost, Martin Rüegger, Alois Gutzwiller

Vaccination du personnel de santé. Beat Cartier, Marcel Jost, Martin Rüegger, Alois Gutzwiller Vaccination du personnel de santé Beat Cartier, Marcel Jost, Martin Rüegger, Alois Gutzwiller Table des matières Les vaccinations: une méthode efficace de prévention des maladies infectieuses........................................

Plus en détail

QUESTIONS FREQUEMMENT POSEES AUX EXPERTS DU SERVICE TELEPHONE VERT SIDA (800861061) ISTITUTO SUPERIORE DI SANITA

QUESTIONS FREQUEMMENT POSEES AUX EXPERTS DU SERVICE TELEPHONE VERT SIDA (800861061) ISTITUTO SUPERIORE DI SANITA QUESTIONS FREQUEMMENT POSEES AUX EXPERTS DU SERVICE TELEPHONE VERT SIDA (800861061) ISTITUTO SUPERIORE DI SANITA INFORMATIONS SUR LE TEST DE DEPISTAGE Q. Quels examens médicaux doit-on faire pour détecter

Plus en détail

UNICEF/97-0627/Lemoyne

UNICEF/97-0627/Lemoyne UNICEF/97-0627/Lemoyne Pourquoi il est important de communiquer et d utiliser les informations sur LA VACCINATION La vaccination Chaque année, 1,7 million d enfants meurent de maladies qui auraient pu

Plus en détail

Les vaccinations. Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS

Les vaccinations. Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS Les vaccinations Même si, heureusement, les épidémies sont rares de nos jours en France, les vaccins sont utiles car ils permettent de prévenir un ensemble

Plus en détail