INSUFFISANCE HÉPATIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INSUFFISANCE HÉPATIQUE"

Transcription

1 INSUFFISANCE HÉPATIQUE EXISTE-T-IL DES TRAITEMENTS À BASE DE CELLULES SOUCHES POUR L INSUFFISANCE HÉPATIQUE? Bien qu aucun traitement à base de cellules souches pour l insuffisance hépatique ne soit approuvé en ce moment par Santé Canada ou la Food and Drug Administration, aux États-Unis, la Fondation Canadienne de Cellules Souches et plusieurs autres organismes s efforcent de transformer la recherche en matière de cellules souches en traitements aussi rapidement et prudemment que possible. Quelles applications les scientifiques espèrent-ils tirer des cellules souches? Les chercheurs espèrent que les cellules souches pourront créer un nombre illimité de cellules appelées hépatocytes, qui sont utilisées pour les traitements à base de greffe, pour résoudre la pénurie de foies disponibles pour les greffes. Les chercheurs examinent aussi quels tissus seront les meilleures sources de cellules souches pour traiter différents types d insuffisance hépatique. Des essais cliniques sont-ils en cours? La majorité des premiers essais cliniques évaluent la question de savoir si les cellules souches de moelle osseuse peuvent atténuer prudemment et efficacement le dommage causé par la cirrhose, la cicatrisation du foie en raison d une blessure ou le cancer du foie. Certains patients souffrant d insuffisance hépatique terminale ont connu des effets favorables pendant une période allant jusqu à un an. Ces patients ont reçu leurs propres cellules souches de moelle osseuse, qui ont été recueillies dans le sang périphérique après l administration de facteurs de croissance. Les chercheurs examinent aussi la question de savoir si les greffes de certaines populations de cellules souches de la moelle osseuse seraient plus efficaces que les greffes entières de moelle osseuse. Quand devrait-on disposer d un traitement à base de cellules souches? Il faudra du temps pour trouver un traitement à base de cellules souches pour l insuffisance hépatique. Tandis que les chercheurs continuent à être confrontés aux défis, ils se concentrent sur l utilisation de cellules souches pour régénérer le foie, pour réduire les niveaux d inflammation et atténuer la pénurie d organes disponibles pour les greffes. La recherche est une activité dynamique qui engendre de nouvelles connaissances. Les travaux scientifiques permettent d effectuer des observations et de réaliser des expériences pour trouver les causes des phénomènes observés. Étant donné la grande diversité caractérisant les êtres humains et les maladies dont ils souffrent, les

2 essais cliniques constituent le seul moyen de mettre à l essai les nouvelles idées pour savoir si tel ou tel diagnostic ou traitement seront efficaces contre une maladie touchant les êtres humains. Entre les premiers résultats obtenus en laboratoire et le traitement qui pourra être administré à un patient, de longs travaux doivent être réalisés. Ils nécessitent non seulement une vision porteuse, mais aussi des années de travail d équipe et de persévérance de la part des scientifiques, des médecins et des patients. Le présent document résume les idées actuelles sur l utilisation éventuelle des cellules souches dans de nouveaux traitements. Ce n est pas un document exhaustif, et le lecteur est invité à se renseigner davantage en consultant d autres sources d information sur le Web ou en s adressant à son médecin. La Fondation canadienne des cellules souches et son partenaire le Réseau de cellules souches voudraient remercier le Comité consultatif de rédaction sur les cellules souches et les maladies pour son apport. Lecture critique par le Comité consultatif de rédaction sur les cellules souches et les maladies : Lucie Bruijn Rédaction : Maya Chaddah Révision : Lisa Willemse, du Réseau de cellules souches, et Joe Sornberger, de la Fondation canadienne de cellules souches À PROPOS DE L INSUFFISANCE HÉPATIQUE EXISTE-T-IL DES TRAITEMENTS À BASE DE CELLULES SOUCHES POUR L INSUFFISANCE HÉPATIQUE? Pour autant que nous sachions, aucun traitement à base de cellules souches pour l insuffisance hépatique n a encore été autorisé par Santé Canada ou la Food and Drug Administration, aux États-Unis. Les patients qui cherchent une solution à leur maladie risquent de tomber sur le site Web ou la documentation d une entreprise qui prétend le contraire et qui offre des traitements à base de cellules souches pour guérir cette maladie. Toutefois, ce qu avancent ces entreprises n est pas étayé par de solides données scientifiques, et nous encourageons les patients qui envisagent de tels traitements à s informer davantage en cliquant sur les liens ci-dessous, avant de prendre des décisions cruciales concernant leur plan de traitement. Toutefois, la recherche évolue rapidement et la recherche en cours aujourd hui pourrait mener à de nouvelles possibilités de traitement plus efficace demain. Par conséquent, il est important de continuer à poser des questions et à consulter les spécialistes.

3 Information sur les traitements et les essais cliniques avec des cellules souches pour l insuffisance hépatique (http://goo.gl/zbvub) Sommes-nous près de trouver une cure? Que savons-nous de l insuffisance hépatique? Le foie est essentiel à la vie. Il métabolise la matière nutritive, élimine les déchets, filtre les substances toxiques et les médicaments, maintient les taux de sucre dans le sang, de gras et d hormones, et participe aux réactions immunitaires. Le foie est le plus large organe solide et le plus grand réservoir de sang dans le corps. Les cellules appelées hépatocytes représentent la majeure partie du foie et effectuent les fonctions les plus importantes, mais en raison de leur courte durée de vie (150 jours) le foie doit constamment se régénérer pour demeurer en santé. Il existe plus de 100 différents types de maladies du foie et plusieurs causes, y compris la consommation d alcool, les virus, l obésité, la génétique, les maladies autoimmunes, les drogues, les toxines et le cancer. L insuffisance hépatique peut être le résultat d une condition physique grave qui se développe en quelques jours ou une condition chronique qui évolue lentement au fil du temps. Les causes de l insuffisance hépatique aiguë comprennent l hépatite virale (chez les adultes) ou la toxicité à l acétaminophène, les troubles métaboliques et les maladies autoimmunes (chez les enfants). La maladie chronique du foie est le plus souvent causée par une obstruction des tubes qui relient la vésicule biliaire et le foie (chez les enfants) ou l alcool ou l hépatite C (chez les adultes). La stéatose hépatique, causée par l obésité et un taux élevé de triglycérides, est aussi une cause émergente d insuffisance hépatique chez les adultes. La greffe est le seul traitement efficace pour l insuffisance hépatique, mais la demande est tellement élevée que plusieurs personnes atteintes d insuffisance hépatique terminale meurent en attendant un don d organe.

4 Quelle peut être l utilité des cellules souches? Le foie est un organe très robuste qui peut supporter un grand nombre d abus et continuer à fonctionner. Toutefois, lorsque le foie atteint le niveau «d insuffisance», le dommage est irréversible et sa capacité à fonctionner est diminuée de façon irréparable. Actuellement, le seul traitement pouvant sauver la vie est une greffe de foie, mais les dons d organes sont insuffisants. L utilisation de cellules souches pour traiter l insuffisance hépatique en est encore au stade très initial, mais la possibilité d utiliser les cellules souches pour créer un nombre illimité d hépatocytes pour le traitement des greffés fait avancer la recherche. En date de mars 2013, les cellules souches de foies de souris ont été identifiées avec succès et cultivées en laboratoire, mais ce n est pas le cas pour les cellules souches humaines. Tandis que les chercheurs tentent d atteindre cet objectif, ils examinent aussi la question de savoir si d autres sources de tissus peuvent être utilisées pour traiter différents types d insuffisance hépatique. Y a-t-il beaucoup de groupes qui s efforcent de mettre au point un traitement à base de cellules souches? Dans le monde entier, il existe une multitude d équipes de chercheurs qui s activent pour trouver un moyen d utiliser les cellules souches en vue de traiter l insuffisance hépatique. Leurs objectifs communs consistent à déterminer quelles cellules souches conviendraient le mieux à un tel traitement, comment les amener à se transformer en hépatocytes et quelles méthodes permettraient une production à grande échelle en laboratoire de cellules souches et de cellules hépatiques. Les défis liés à ces objectifs sont considérables. Par exemple, le perfectionnement des méthodes pour accroître la production d hépatocytes à partir de cellules souches est une étape difficile, mais nécessaire, parce qu un grand nombre de cellules est requis pour que les greffes soient efficaces et pour évaluer les médicaments et les modèles expérimentaux pour l insuffisance hépatique. De plus, bien qu un certain nombre de méthodes différentes pour transplanter les cellules souches ou les cellules qu elles créent (la progéniture) dans le foie ait fait l objet d essais chez les humains par l entremise de la veine porte, l artère hépatique ou l artère liénale une méthode idéale n a pas encore été reconnue. La haute pression dans les artères empêche les cellules souches de bien se greffer au foie et, chez certains patients atteints de la cirrhose, il peut y avoir un renversement bizarre du débit dans la veine porte, réacheminant les cellules greffées à la rate plutôt qu au foie. Un meilleur entreposage des cellules est aussi une priorité parce que les hépatocytes ne peuvent être maintenus en culture pendant longtemps, car ils perdent leur capacité de fonctionner normalement. La sécurité, la greffe et la fonctionnalité sont aussi des éléments-clés qui devront être examinés avant de pouvoir atteindre le potentiel complet des cellules souches pour traiter l insuffisance hépatique terminale.

5 La recherche sur l utilisation des cellules souches pour guérir l insuffisance hépatique emprunte diverses avenues, et certaines d entre elles ont mené à des essais cliniques de phase 1 et 2. La majorité de ces derniers évaluent la sécurité et/ou l efficacité des cellules souches de moelle osseuse pour atténuer le dommage causé par la cirrhose, la cicatrisation du foie en raison d une blessure ou le cancer du foie. Quels sont les travaux de recherche en cours? Avant de pouvoir tirer de la recherche sur les cellules souches des applications cliniques pour les patients, il faut procéder à des essais et des vérifications rigoureux. Dans le cas de l insuffisance hépatique, cet objectif comprend la greffe de cellules souches dans des modèles animaux atteints d insuffisance hépatique pour évaluer si la fonction hépatique peut être rétablie et si l inflammation peut être réduite. Les principaux types de cellules souches adultes envisagés sont les cellules souches de moelle osseuse, les cellules souches mésenchymateuses et les cellules souches pluripotentes. Le chemin menant à la découverte d un traitement à base de cellules souches pour guérir l insuffisance hépatique est parsemé d embuches, et il faudra du temps pour y arriver. Mais la grande masse d information qui est produite dans les laboratoires du monde entier est colligée pour faciliter la transition entre la recherche fondamentale et les essais cliniques. Tandis que les chercheurs continuent à être confrontés aux défis, ils se concentrent sur l atteinte des objectifs visant l utilisation de cellules souches pour régénérer le foie, pour réduire les niveaux d inflammation et pour atténuer la pénurie d organes disponibles pour les greffes. L état de la recherche actuelle sur les cellules souches de moelle osseuse Depuis 2000, les chercheurs ont montré que les hépatocytes pouvaient se cultiver dans le corps à partir de sources cellulaires non liées au foie. Ce phénomène, appelé transdifférenciation, a été confirmé chez des patientes ayant reçu des greffes de moelle osseuse de donneurs mâles : les nouvelles cellules hépatiques chez les patientes pouvaient être retracées aux cellules de moelle osseuse des donneurs mâles. Aujourd hui, les cellules souches de moelle osseuse autologues (du patient) sont les seules cellules souches ayant été utilisées pour traiter l insuffisance hépatique. Le principal avantage de l utilisation de cellules souches est que le risque de rejet est très faible. Dans des essais de 2005 à 2010, les cellules de moelle osseuse autologues ont été utilisées comme sources de traitement à base de cellule pour traiter une variété de maladies du foie. La majorité des essais cliniques étaient petits, allant d un à 40 patients, et certains patients ont montré une certaine amélioration de leur fonction hépatique. Grâce aux progrès réalisés dans le domaine, les chercheurs tentent de comprendre les détails de la façon dont les cellules souches de moelle osseuse contribuent à la régénération du foie et de savoir si les greffes de certaines populations de cellules souches de la moelle osseuse seraient plus efficaces que les greffes entières de moelle osseuse. Une autre approche qu examinent les chercheurs est l utilisation d un facteur de croissance appelé facteur stimulant les colonies de granulocytes (G-CSF) pour stimuler les cellules souches du sang dans la moelle osseuse à quitter la moelle osseuse et infiltrer le système sanguin. Les cellules souches qui circulent peuvent être facilement

6 recueillies, séparées des autres cellules sanguines et retransmises aux mêmes patients à titre de greffes autologues. De petits essais cliniques ont évalué cette stratégie chez des patients atteints d insuffisance hépatique terminale à la suite de cirrhose causée par l alcool ou le virus de l hépatite B. Cette procédure a été prouvée comme étant sécuritaire et, dans certains cas, des effets favorables ont été observés pendant une période allant jusqu à 12 mois. Le G-CSF peut aussi être administré seul, avec l intention de stimuler les propres cellules souches du foie pour réparer le dommage, et des essais cliniques sont en cours pour évaluer cette stratégie. L état actuel de la recherche sur les cellules souches mésenchymateuses Les cellules souches mésenchymateuses sont les cellules souches les plus «multipotentes» qui demeurent dans le corps après la naissance. Cela signifie qu elles sont encore capables de produire une variété de différents types de cellules. Ces cellules souches se trouvent partout dans le corps adulte, soit dans les tissus comme les os, les muscles, le cartilage et le gras, et dans l humain en développement, soit dans la moelle osseuse, le sang du cordon, le placenta, les tissus fœtaux du foie et les dents. Les chercheurs examinent avec intérêt la question de savoir si les cellules souches mésenchymateuses peuvent se distinguer en hépatocytes dans le corps ou être induites à créer des hépatocytes en laboratoire aux fins de greffe. Les essais préliminaires montrent que les patients atteints de la cirrhose ont bénéficié de greffes de leurs propres cellules souches mésenchymateuses cultivées de la moelle osseuse. Toutefois, des essais contrôlés plus grands seront nécessaires pour prédire si cette option vaut la peine d être poursuivie et comment exactement les cellules souches mésenchymateuses exercent leurs effets.

7 L état actuel de la recherche sur les cellules souches pluripotentes À l état naturel, la cellule souche embryonnaire est la cellule maîtresse, car elle peut créer un être humain complet. Toutefois, les chercheurs ont découvert une façon de rajeunir les cellules adultes et de les reprogrammer pour qu elles agissent comme des cellules souches embryonnaires. Ces cellules souches artificielles sont appelées cellules souches pluripotentes induites («pluripotentes», des mots latins «plusieurs» et «potentes») et peuvent être créées à partir de la peau ou d autres cellules tissulaires. Les scientifiques canadiens ont conçu des méthodes pour transformer les cellules souches embryonnaires humaines et les cellules souches pluripotentes induites en hépatocytes expérimentaux qui ressemblent de près aux cellules hépatiques normales. À court terme, on utilise ces cellules pour prédire comment les personnes réagiront aux différents traitements à base de médicaments. Ceci est très important, parce que le métabolisme d un médicament dans le foie varie considérablement d une personne à une autre, et environ 50 % des médicaments sont retirés du marché en raison de leur toxicité pour le foie. Actuellement, les hépatocytes qui restent des greffes ou les lignées d hépatocytes dérivées des cancers du foie sont utilisés comme sources d essais pour les études sur les médicaments, mais la variation et la fonctionnalité peuvent confondre les résultats. Par conséquent, la disponibilité d une bonne source d hépatocytes expérimentaux pourrait constituer un énorme atout, et les cellules souches pluripotentes pourraient en théorie générer un nombre illimité de telles cellules. Les cellules souches pluripotentes induites offrent un avantage supplémentaire, soit de pouvoir fournir des hépatocytes propres au patient, qui pourraient être utilisés pour confirmer qu un traitement à base de médicaments n endommagerait pas le foie du patient ou à titre de greffes d hépatocytes sans rejet, ou bien pour ensemencer des foies artificiels avec des cellules propres au patient. Lectures additionnelles sur l insuffisance hépatique Le lecteur est invité à consulter les sites recommandés ci-dessous s il souhaite se renseigner davantage sur l insuffisance hépatique et les éventuelles applications des cellules souches pour traiter cette maladie. Fondation canadienne du foie (http://www.liver.ca/fr/default.aspx) American Liver Foundation (http://www.liverfoundation.org/) Fondation canadienne des cellules souches 6, chemin Gurdwara, bureau 101 Ottawa (Ontario) K2E 8A3 Tél. : stemcellfoundation.ca Numéro d enregistrement d organisme de bienfaisance : RR0001

L INSUFFISANCE CARDIAQUE

L INSUFFISANCE CARDIAQUE L INSUFFISANCE CARDIAQUE EXISTE-T-IL DES TRAITEMENTS À BASE DE CELLULES SOUCHES POUR L INSUFFISANCE CARDIAQUE? Bien qu aucun traitement à base de cellules souches pour l insuffisance cardiaque n ait encore

Plus en détail

AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne. Les dons de cellules & de tissus.

AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne. Les dons de cellules & de tissus. AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne Les dons de cellules & de tissus. Introduction : Une greffe (don) de cellules consiste à administrer à un patient dont un organe vital ne fonctionne plus correctement, une

Plus en détail

Guide à l intention des patients sur les thérapies à base de cellules souches

Guide à l intention des patients sur les thérapies à base de cellules souches Guide à l intention des patients sur les thérapies à base de cellules souches Appendice I des Lignes directrices pour l application en clinique des cellules souches Traduction fournie par le Réseau de

Plus en détail

DIAPOSITIVE 1 Cette présentation a trait à la réglementation sur les thérapies cellulaires.

DIAPOSITIVE 1 Cette présentation a trait à la réglementation sur les thérapies cellulaires. Produits de thérapie cellulaire DIAPOSITIVE 1 Cette présentation a trait à la réglementation sur les thérapies cellulaires. DIAPOSITIVE 2 La fabrication des thérapies cellulaires est examinée par la Division

Plus en détail

Vue d ensemble : Office of Cellular, Tissue and Gene Therapies

Vue d ensemble : Office of Cellular, Tissue and Gene Therapies Vue d ensemble : Office of Cellular, Tissue and Gene Therapies DIAPOSITIVE 1 Cette présentation fournit une vue d ensemble de l Office of Cellular, Tissue, and Gene Therapies (bureau des thérapies cellulaires,

Plus en détail

Transfusions sanguines, greffes et transplantations

Transfusions sanguines, greffes et transplantations Transfusions sanguines, greffes et transplantations Chiffres clés en 2008 La greffe d organes est pratiquée depuis plus de 50 ans. 4 620 malades ont été greffés. 1 563 personnes ont été prélevées. 222

Plus en détail

Les Applications industrielles et commerciales des cellules souches. Inserm Transfert Pôle Création d Entreprises

Les Applications industrielles et commerciales des cellules souches. Inserm Transfert Pôle Création d Entreprises Les Applications industrielles et commerciales s cellules souches Inserm Transfert Pôle Création d Entreprises Matthieu COUTET, Responsable du Pôle Jean-François RAX, Business Analyst 1 Plan Cellules souches

Plus en détail

II.5. l inflammation protumorale

II.5. l inflammation protumorale II.5. l inflammation protumorale L une de ses missions est de favoriser la reconstruction des tissus lésés. Les macrophages sécrètent des : enzymes MMP Facteurs de croissance EGF Cet aspect de l inflammation

Plus en détail

ROTARY INTERNATIONAL District 1780 Rhône-Alpes Mont-Blanc Don volontaire de cellules souches

ROTARY INTERNATIONAL District 1780 Rhône-Alpes Mont-Blanc Don volontaire de cellules souches ROTARY INTERNATIONAL District 1780 Rhône-Alpes Mont-Blanc Don volontaire de cellules souches Le don de cellules souches Jean VIVIN 04/2013 1-Nature du problème : 2- Technique Les leucémies représentent

Plus en détail

Le don de moelle osseuse :

Le don de moelle osseuse : DON DE MOELLE OSSEUSE Le don de moelle osseuse : se décider aujourd hui, s engager pour longtemps LA MOELLE OSSEUSE ET SA GREFFE La moelle osseuse C est le tissu mou dans le centre du corps des os qui

Plus en détail

Thérapies par cellules souches dans la SEP

Thérapies par cellules souches dans la SEP Thérapies par cellules souches dans la SEP Rédigé en partenariat avec Sommaire Introduction 3 Qu est-ce que la SEP? 4 Que sont les cellules souches? 5 Qu est-ce qu une thérapie par cellules souches? 6

Plus en détail

Leucémie. Causes, Facteurs de risques

Leucémie. Causes, Facteurs de risques Leucémie La leucémie ou cancer du sang ou leucose aiguë des organes hématopoïétiques(sang, rate, ganglions, moelle osseuse) est un type de cancer qui entraîne la fabrication par l organisme d un trop grand

Plus en détail

DON DE SANG. Label Don de Soi

DON DE SANG. Label Don de Soi DON DE SANG Label Don de Soi 2015 SOMMAIRE Les différents types de dons p.3 Le don de sang total Le don de plasma Le don de plaquettes Le don de moelle osseuse Que soigne-t-on avec un don de sang? p.7

Plus en détail

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus Module 2 Exercice 1: Cellules souches hématopoïétiques 1. Causes de décès en Suisse (2010) La figure suivante montre les causes de décès les plus fréquentes en Suisse en 2010, telles qu elles ont été relevées

Plus en détail

+ Questions et réponses

+ Questions et réponses HÉPATITE B L hépatite B c est quoi? L hépatite B est un type de maladie du foie causée par le virus de l hépatite B, une des formes les plus courantes de l hépatite virale (les autres sont le virus de

Plus en détail

SAUVEZ UNE VIE... EN DONNANT LA VIE!

SAUVEZ UNE VIE... EN DONNANT LA VIE! SAUVEZ UNE VIE... EN DONNANT LA VIE! SUIVEZ-NOUS SUR : BANQUE PUBLIQUE DE SANG DE CORDON DʼHÉMA-QUÉBEC Lire ce code avec un téléphone intelligent pour accéder à la page S inscrire à la banque de sang de

Plus en détail

Hépatite C une maladie silencieuse..

Hépatite C une maladie silencieuse.. Hépatite C une maladie silencieuse.. F. Bally Centre de Maladies Infectieuses et Epidémiologie Institut Central des Hôpitaux Valaisans Histoire Années 70 Hépatite non-a-non-b = hépatite post-transfusionelle

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

Le Don de Moelle Ça fait pas d mal!

Le Don de Moelle Ça fait pas d mal! Le Don de Moelle Ça fait pas d mal! J ai de 18 à 50 ans Le Don de Moelle Osseuse Ça m intéresse -1 je demande des infos, je réfléchis. -2 je contacte le centre EFS le plus proche de chez moi. 3- je suis

Plus en détail

Transplantation hépatique à donneur vivant apparenté. Olivier Scatton, Olivier Soubrane, Service de chirurgie Cochin

Transplantation hépatique à donneur vivant apparenté. Olivier Scatton, Olivier Soubrane, Service de chirurgie Cochin Transplantation hépatique à donneur vivant apparenté Olivier Scatton, Olivier Soubrane, Service de chirurgie Cochin Introduction Le prélèvement d une partie du foie chez une personne «vivante» et apparentée

Plus en détail

Le VIH et votre foie

Le VIH et votre foie Le VIH et votre foie Le VIH et votre foie Que dois-je savoir au sujet de mon foie? Votre foie joue un rôle incroyablement important. Il filtre votre sang en éliminant les substances nocives (toxiques)

Plus en détail

Comment se déroule le prélèvement? Il existe 2 modes de prélèvements des cellules souches de la moelle osseuse:

Comment se déroule le prélèvement? Il existe 2 modes de prélèvements des cellules souches de la moelle osseuse: La greffe de moelle osseuse représente une chance importante de guérison pour de nombreuses personnes atteintes de maladies graves du sang. Le don de moelle osseuse est un acte volontaire, anonyme et gratuit

Plus en détail

Information à un nouveau donneur de cellules souches du sang

Information à un nouveau donneur de cellules souches du sang Information à un nouveau donneur de cellules souches du sang Pour des raisons de simplification, les dénominations masculines s appliquent également aux femmes. La transplantation de cellules souches du

Plus en détail

Maladie de Hodgkin ou lymphome de Hodgkin

Maladie de Hodgkin ou lymphome de Hodgkin Maladie de Hodgkin ou lymphome de Hodgkin Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca MALADIE DE HODGKIN Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du

Plus en détail

La Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques

La Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques La Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques Professeur Ibrahim Yakoub-Agha CHRU de LILLE (Illustration de J. Cloup, extraite du CD-Rom «greffe de Moelle» réalisé par la société K Noë) La moelle osseuse

Plus en détail

Le don. de sang placentaire. Une source irremplaçable de cellules souches pour la greffe allogénique. Document destiné aux professionnels de santé

Le don. de sang placentaire. Une source irremplaçable de cellules souches pour la greffe allogénique. Document destiné aux professionnels de santé Document destiné aux professionnels de santé 2 EDITION Etablissement relevant du ministère de la santé Le don de sang placentaire Une source irremplaçable de cellules souches pour la greffe allogénique

Plus en détail

L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS

L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS Le traitement de votre maladie nécessite une Chimiothérapie intensive. Cette chimiothérapie qui utilise de fortes doses de médicaments antimitotiques est plus efficace

Plus en détail

INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE

INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Cathy Josse 03 22 66 87 83 / 06 86 30 46 57 josse.cathy@chu-amiens.fr 1 COMMUNIQUE DE SYNTHESE Le 16 février

Plus en détail

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires. Qu est-ce qu une greffe de rein par échange de bénéficiaires?

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires. Qu est-ce qu une greffe de rein par échange de bénéficiaires? Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires Qu est-ce qu une greffe de rein par échange de bénéficiaires? Le Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires. Notre

Plus en détail

www.dondemoelleosseuse.fr

www.dondemoelleosseuse.fr Agence relevant du ministère de la santé www.dondemoelleosseuse.fr 01 Pourquoi devenir Veilleur de Vie? Le don de moelle osseuse peut sauver des vies. Chaque année, des milliers de personnes - enfants

Plus en détail

Décidezvous. Sinon, vos proches devront le faire pour vous. Informations sur le don d organes, de tissus et de cellules en cas de décès.

Décidezvous. Sinon, vos proches devront le faire pour vous. Informations sur le don d organes, de tissus et de cellules en cas de décès. Informations sur le don d organes, de tissus et de cellules en cas de décès. Décidezvous. Sinon, vos proches devront le faire pour vous. Le court-métrage sur le sujet transplantinfo.ch Vous pouvez être

Plus en détail

Le don de moelle osseuse

Le don de moelle osseuse Le don de moelle osseuse Enfant, je rêvais de sauver des vies. Aujourd hui, je le fais. Grande cause nationale 2009 Olivier, 4 ans Olivier, 32 ans Établissement relevant du ministère de la santé Le don

Plus en détail

Lymphome non hodgkinien

Lymphome non hodgkinien Lymphome non hodgkinien Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca LYMPHOME NON HODGKINIEN Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du cancer presque

Plus en détail

Le don de cellules souches. M.Lambermont Pascale Van Muylder

Le don de cellules souches. M.Lambermont Pascale Van Muylder Le don de cellules souches M.Lambermont Pascale Van Muylder 1 Pourquoi avons-nous recours à la greffe de CSH? Certaines maladies causent la destruction ou un fonctionnement anormal de la moelle osseuse.

Plus en détail

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Vous avez appris que vous avez un cancer des glandes surrénales. Cette fiche vous aidera à mieux comprendre la maladie et les traitements possibles.

Plus en détail

Accrédité par l AABB. www.progenicscryobank.com

Accrédité par l AABB. www.progenicscryobank.com La conservation du sang ombilical de votre bébé à la naissance pourrait bien plus tard sauver la vie de votre enfant et celle d autres membres de votre famille www.progenicscryobank.com Accrédité par l

Plus en détail

La cytométrie de flux

La cytométrie de flux TD5 La cytométrie de flux Air sous-pression Signal de formation des gouttes Signal de charge des gouttes Cellules en suspension Liquide de Gaine Vibrateur Ultrason Dˇtecteur de Lumi re Arrt du Faisceau

Plus en détail

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Le Plan s inscrit dans le défi santé/bien-être de l Agenda stratégique pour la recherche, le transfert et l innovation (France Europe 2020).

Plus en détail

Chapitre II La régulation de la glycémie

Chapitre II La régulation de la glycémie Chapitre II La régulation de la glycémie Glycémie : concentration de glucose dans le sang valeur proche de 1g/L Hypoglycémie : perte de connaissance, troubles de la vue, voire coma. Hyperglycémie chronique

Plus en détail

thérapies et maladies neurodégératives:cellules souches et microrna pathologie moléculaire 23Février 2010

thérapies et maladies neurodégératives:cellules souches et microrna pathologie moléculaire 23Février 2010 thérapies et maladies neurodégératives:cellules souches et microrna pathologie moléculaire 23Février 2010 Qu est-ce qu une cellule souche? Une cellule souche a la capacité unique de: s auto-renouveler

Plus en détail

Innovations thérapeutiques en transplantation

Innovations thérapeutiques en transplantation Innovations thérapeutiques en transplantation 3èmes Assises de transplantation pulmonaire de la région Est Le 16 octobre 2010 Dr Armelle Schuller CHU Strasbourg Etat des lieux en transplantation : 2010

Plus en détail

Don de moelle osseuse. pour. la vie. Agence relevant du ministère de la santé. Agence relevant du ministère de la santé

Don de moelle osseuse. pour. la vie. Agence relevant du ministère de la santé. Agence relevant du ministère de la santé Don de moelle osseuse Engagez-VOUS pour la vie 1 Pourquoi devenir veilleur de vie? Le don de moelle osseuse peut sauver des vies La greffe de moelle osseuse représente une chance importante de guérison

Plus en détail

WHA63.12 Disponibilité, innocuité et qualité des produits sanguins 4,5

WHA63.12 Disponibilité, innocuité et qualité des produits sanguins 4,5 WHA63/200/REC/ WHA63.2 Disponibilité, innocuité et qualité des produits sanguins... 9 WHA63.2 Disponibilité, innocuité et qualité des produits sanguins 4,5 La Soixante-Troisième Assemblée mondiale de la

Plus en détail

Régime d assurance maladies graves Chèque-vie MD de base Guide du produit

Régime d assurance maladies graves Chèque-vie MD de base Guide du produit Régime d assurance maladies graves Chèque-vie MD de base Guide du produit Le régime en bref Admissibilité Résident du Canada Âge à l expiration : 75 ans. Capital assuré : 25 000 $, âge à la souscription

Plus en détail

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer du foie

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer du foie G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge du cancer du foie Décembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer

Plus en détail

Aspects juridiques de la transplantation hépatique. Pr. Ass. F. Ait boughima Médecin Légiste CHU Ibn Sina, Rabat

Aspects juridiques de la transplantation hépatique. Pr. Ass. F. Ait boughima Médecin Légiste CHU Ibn Sina, Rabat Aspects juridiques de la transplantation hépatique Pr. Ass. F. Ait boughima Médecin Légiste CHU Ibn Sina, Rabat CONTEXTE - La greffe, longtemps image expérimentale, est une thérapeutique éprouvée - Première

Plus en détail

Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express

Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Ce guide des définitions des

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

QUELLES SONT LES OPTIONS DU TRAITEMENT DE LA LMC?

QUELLES SONT LES OPTIONS DU TRAITEMENT DE LA LMC? QUELLES SONT LES OPTIONS DU TRAITEMENT DE LA LMC? On vous a diagnostiqué une leucémie myéloïde chronique (LMC) et il se peut que vous ayez déjà débuté un traitement. Le traitement de la LMC dépend largement

Plus en détail

PUIS-JE DONNER UN REIN?

PUIS-JE DONNER UN REIN? Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires PUIS-JE DONNER UN REIN? Réponses aux questions que se posent les personnes souhaitant faire un don de rein non dirigé Vous vous posez beaucoup

Plus en détail

5. TARIFS INTERPROVINCIAUX

5. TARIFS INTERPROVINCIAUX Services internes 5.1 TARIFS DES SERVICES Les tarifs interprovinciaux des services internes sont déterminés par le Comité de coordination des ententes interprovinciales en assurance santé (CCEIAS). Le

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

Dossier thématique. de la Fondation de l'avenir THERAPIE CELLULAIRE SOMMAIRE. B - Cellules fonctionnelles, précurseurs et cellules souches

Dossier thématique. de la Fondation de l'avenir THERAPIE CELLULAIRE SOMMAIRE. B - Cellules fonctionnelles, précurseurs et cellules souches Dossier thématique de la Fondation de l'avenir THERAPIE CELLULAIRE SOMMAIRE I Qu est ce que la thérapie cellulaire A - Approche de définition B - Cellules fonctionnelles, précurseurs et cellules souches

Plus en détail

Qu est-ce que la maladie de Huntington?

Qu est-ce que la maladie de Huntington? Qu est-ce que la maladie de Huntington? Description sommaire Qu est-ce que la maladie de Huntington? La maladie de Huntington (MH) est une maladie neurodégénérative longtemps connue sous le nom de Chorée

Plus en détail

Des déficiences présentes

Des déficiences présentes Des déficiences présentes Comment se fait-il que dans certains cas, le système immunitaire ne fonctionne pas convenablement? Problèmes : 1. Pourquoi certains enfants sont-ils mis sous bulle plastique?

Plus en détail

vaccin pneumococcique polyosidique conjugué (13-valent, adsorbé)

vaccin pneumococcique polyosidique conjugué (13-valent, adsorbé) EMA/90006/2015 EMEA/H/C/001104 Résumé EPAR à l intention du public vaccin pneumococcique polyosidique conjugué (13-valent, adsorbé) Le présent document est un résumé du rapport européen public d évaluation

Plus en détail

La sclérose en plaques

La sclérose en plaques Hôpital de la Salpêtrière, La sclérose en plaques Catherine Lubetzki Sclérose en plaques 80 000 cas en France Seconde cause de handicap de l adulte jeune 50% des patients ont un handicap permanent à 15

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

PUIS-JE DONNER UN REIN?

PUIS-JE DONNER UN REIN? Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires PUIS-JE DONNER UN REIN? Réponses aux questions que se posent les personnes souhaitant faire un don de rein non dirigé UN DON DE REIN DE

Plus en détail

Dons, prélèvements et greffes

Dons, prélèvements et greffes Dons, prélèvements et greffes Donneur : d une vie à une autre... Chaque année, en France, plus de 10000 malades attendent une greffe afin de continuer à vivre ou d améliorer une existence lourdement handicapée.

Plus en détail

Greffe de moelle osseuse: Guérir ou se soigner?

Greffe de moelle osseuse: Guérir ou se soigner? Greffe de moelle osseuse: Guérir ou se soigner? Malika Benkerrou Site de référence pédiatrique national sur la drépanocytose Hôpital Robert Debré, Paris 3èmes Journées de la Drépanocytose en Martinique

Plus en détail

Don d organes. Notre pays a une nouvelle loi sur la transplantation depuis juillet 2007.

Don d organes. Notre pays a une nouvelle loi sur la transplantation depuis juillet 2007. Don d organes Donner ses organes et ses tissus à son décès est un geste généreux qui permet de sauver la vie de plusieurs personnes et d en aider de nombreuses autres à recouvrer la santé. La transplantation

Plus en détail

Le parcours en greffe de cellules hématopoïétiques : greffe allogénique

Le parcours en greffe de cellules hématopoïétiques : greffe allogénique Le parcours en greffe de cellules hématopoïétiques : greffe allogénique Introduction Cette brochure vise à vous familiariser avec la greffe de cellules hématopoïétiques (GCH). Elle présente en quelques

Plus en détail

QUI PEUT CONTRACTER LA FA?

QUI PEUT CONTRACTER LA FA? MODULE 1 : COMPRENDRE LA FIBRILLATION AURICULAIRE 16 QUI PEUT CONTRACTER LA FA? La FA est plus fréquente chez les personnes âgées. Par contre, la FA dite «isolée» (c.-à-d. sans qu il y ait de maladie du

Plus en détail

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline (Valeur énergétique : 38 kcal/10 g) Composition nutritionnelle Composition pour 10 g Rôle Protéines (végétales) 55 à 70 % Construction

Plus en détail

Information pour le patient

Information pour le patient Information pour le patient Plus de qualité de vie avec des implants dentaires SWISS PRECISION AND INNOVATION. 1 Table des matières Quelle est l importance des dents pour notre qualité de vie? 4 Qu est-ce

Plus en détail

Cancer des os. Ce que vous devez savoir. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Cancer des os. Ce que vous devez savoir. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer des os Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca CANCER DES OS Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du cancer presque tous les jours, vous

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C

La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C Vivre avec une hépatite chronique C Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

médicale canadienne, l Institut canadien d information sur la santé, Santé Canada et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada.

médicale canadienne, l Institut canadien d information sur la santé, Santé Canada et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES, la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) interroge ses membres sur plusieurs aspects touchant leur pratique professionnelle à l aide de sondages, de groupes de

Plus en détail

Profil médico-économique de plerixafor en remobilisation dans le myélome multiple

Profil médico-économique de plerixafor en remobilisation dans le myélome multiple Profil médico-économique de plerixafor en remobilisation dans le myélome multiple Aline Voidey Soirée de la Société de Médecine de Franche-Comté Jeudi 27 novembre 2014 L hématopoièse Une seule et unique

Plus en détail

des banques pour la recherche

des banques pour la recherche ADN, cellules, tissus... des banques pour la recherche FÉVRIER 2009 Les banques d échantillons de matériel biologique (tissus, cellules, ADN ), appelées biobanques, mettent à disposition des chercheurs

Plus en détail

Anémie et maladie rénale chronique. Phases 1-4

Anémie et maladie rénale chronique. Phases 1-4 Anémie et maladie rénale chronique Phases 1-4 Initiative de qualité en matière d issue des maladies rénales de la National Kidney Foundation Saviez-vous que l initiative de qualité en matière d issue des

Plus en détail

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les amygdales Les amygdales: 2 organes situés dans le pharynx à l arrière de la gorge qui ont pour fonctions d empêcher l intrusion bactérienne. Amygdalite:

Plus en détail

Cancer primitif du foie

Cancer primitif du foie Cancer primitif du foie Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer primitif du foie Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer

Plus en détail

La santé des Canadiens

La santé des Canadiens La santé des Canadiens La santé d une personne est influencée par toute une série de facteurs, allant de sa composition génétique, à ses conditions de vie et de travail, et à la qualité et la disponibilité

Plus en détail

Annexe P.1 : Bulletins de vote

Annexe P.1 : Bulletins de vote Annexe P.1 : Bulletins de vote Annexe P.2 : Grille de correction du travail écrit Critères d évaluation Note Introduction du sujet : /6 Définition du clonage Types de clonage Brève explication d une technique

Plus en détail

Nouveau plan greffe : Axes stratégiques pour l avenir

Nouveau plan greffe : Axes stratégiques pour l avenir Extrait Communiqué de presse Saint-Denis, le 12 avril 2012 Nouveau plan greffe : Axes stratégiques pour l avenir La dynamique du plan greffe 2000-2003 a généré un essor sans précédent de près de 50 % de

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

Enquête sur le don de moelle osseuse

Enquête sur le don de moelle osseuse Enquête sur le don de moelle osseuse Réalisée auprès des étudiants de première année à l Université de Poitiers en septembre 2012 En France, pour que leur vie continue, 2 400 malades ont besoin d un don

Plus en détail

INVITATION À PRÉSENTER DES IDÉES

INVITATION À PRÉSENTER DES IDÉES INVITATION À PRÉSENTER DES IDÉES L American Association for Cancer Research International-Canada (AACR International-Canada), au nom de Stand Up To Cancer Canada (SU2C Canada) et du Consortium sur les

Plus en détail

Sang, plasma, plaquettes...

Sang, plasma, plaquettes... Guide des dons Sang, plasma, plaquettes... et vous, que donnerez-vous? Le don de sang, un geste incontournable En donnant votre sang, vous aidez par exemple une femme qui a perdu beaucoup de sang lors

Plus en détail

HépatiteC n 4. onseil. Pourquoi faut-il que je me soigne?

HépatiteC n 4. onseil. Pourquoi faut-il que je me soigne? HépatiteC n 4 onseil Ma maladie Mon traitement Ma vie sociale Pourquoi faut-il que je me soigne? Sommaire ( Pourquoi faut-il que je me soigne? 1 2 3 Le virus qui m a infecté : un ennemi pour mon foie L

Plus en détail

L INSTITUT DE RECHERCHE EN

L INSTITUT DE RECHERCHE EN 1 L INSTITUT DE RECHERCHE EN IMMUNOLOGIE ET EN CANCÉROLOGIE COMMERCIALISATION DE LA RECHERCHE VISION Être un centre reconnu internationalement pour ses activités de maximisation de la valeur de la recherche

Plus en détail

Communication médicale

Communication médicale 175, rue Bloor Est Bureau 700, Tour Nord Toronto (Ont.) M4W 3R8 Téléphone : (416) 922-6065 Télécopieur : (416) 922-7538 www.scleroseenplaques.ca Communication médicale Revue le 18 février 2005 (publiée

Plus en détail

Recommandations de l AFEF concernant la grippe pour les malades ayant une maladie chronique du foie. Recommandations générales

Recommandations de l AFEF concernant la grippe pour les malades ayant une maladie chronique du foie. Recommandations générales Recommandations de l AFEF concernant la grippe pour les malades ayant une maladie chronique du foie La diversité des étiologies et la variété des traitements utilisés en hépatologie rendent difficile la

Plus en détail

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs.

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs. L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion www.hopitalvs.ch www.spitalvs.ch SOMMAIRE LES FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRES 4 1. Le diabète

Plus en détail

Traitement et questions connexes

Traitement et questions connexes Traitement et questions connexes L essentiel du congrès sur le sida AIDS 2012 (et des ateliers du congrès 14 th International Workshops on Comorbidities and Adverse Drug Reactions in HIV, juillet 2012)

Plus en détail

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir.

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. 1 er Forum sur le médicament Jacques Turgeon, B.Pharm., Ph.D., Membre Académie canadienne des sciences de la santé, Membre

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir sur le don de moelle osseuse

Tout ce qu il faut savoir sur le don de moelle osseuse Tout ce qu il faut savoir sur le don de moelle osseuse 1. La moelle osseuse : un rôle vital pour le corps humain Page 2/23 1.1. Qu est ce que la moelle osseuse? La moelle osseuse est indispensable à la

Plus en détail

La vie écrit les questions Nous cherchons les réponses

La vie écrit les questions Nous cherchons les réponses La vie écrit les questions Nous cherchons les réponses La vie écrit les questions. 1 Qu est-ce qui m aidera? L espoir est-il permis? Quand est-ce que les autres s en apercevront? C est long six mois? Faut-il

Plus en détail

Magazine. Manion. Un mot sur les sociétés d assurance et la technologie des règlements. Dans ce numéro

Magazine. Manion. Un mot sur les sociétés d assurance et la technologie des règlements. Dans ce numéro Magazine Manion [Type text] VOLUME 1, NUMÉRO 2 AVRIL 2014 Dans ce numéro 1 Un mot sur les sociétés d assurance et la technologie des règlements 2 Comprendre les régimes d assurance pour urgences médicales

Plus en détail

l'institut Paoli-Calmettes (IPC) réunit à la Villa Méditerranée les 29 et 30 mai 2015

l'institut Paoli-Calmettes (IPC) réunit à la Villa Méditerranée les 29 et 30 mai 2015 ANNONCE PRESSE Un donneur pour chaque patient en attente d'une greffe de moelle osseuse, de la chimère à la réalité grâce à la révolution de la greffe haplo mismatch Marseille, le 26 mai 2015. L'Institut

Plus en détail

Les tumeurs bénignes ne sont pas cancéreuses. Elles ne se propagent pas à d autres parties du corps.

Les tumeurs bénignes ne sont pas cancéreuses. Elles ne se propagent pas à d autres parties du corps. Vivre avec le cancer Renseignements généraux à propos du cancer Le cancer apparaît lorsque des cellules deviennent anormales et prolifèrent de manière incontrôlée. Ces cellules empêchent les cellules saines

Plus en détail

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

Diabète sucré. Document de travail à l intention du. Tribunal d appel de la sécurité professionnelle et de l assurance contre les accidents du travail

Diabète sucré. Document de travail à l intention du. Tribunal d appel de la sécurité professionnelle et de l assurance contre les accidents du travail Document de travail à l intention du Tribunal d appel de la sécurité professionnelle et de l assurance contre les accidents du travail Mars 2003 préparé par : le D r Nicholas Forbath Médecine interne Addenda

Plus en détail

PLAN. Intérêt des cellules souches exogènes (hématopoïétiques ou mésenchymateuses) dans la réparation/régénération

PLAN. Intérêt des cellules souches exogènes (hématopoïétiques ou mésenchymateuses) dans la réparation/régénération Cellules souches & appareil respiratoire : Perpectives thérapeutiques Pr Carole Planès Physiologie SMBH Bobigny EA 2363, UFR SMBH, Université Paris 13 carole.planes@avc.aphp.fr Master 2 B2PCR Respiration

Plus en détail

Aspects réglementaires du don et de la transplantation des organes. Mohamed Arrayhani - Tarik Sqalli Service de Néphrologie CHU Hassan II - Fès

Aspects réglementaires du don et de la transplantation des organes. Mohamed Arrayhani - Tarik Sqalli Service de Néphrologie CHU Hassan II - Fès Aspects réglementaires du don et de la transplantation des organes Mohamed Arrayhani - Tarik Sqalli Service de Néphrologie CHU Hassan II - Fès Cadre législatif au Maroc Loi 16/98 relative au don, au prélèvement

Plus en détail

Vous connaissez une personne qui souffre d insuffisance rénale chronique

Vous connaissez une personne qui souffre d insuffisance rénale chronique Vous connaissez une personne qui souffre d insuffisance rénale chronique Donner un rein de son vivant peut concerner chacun. Cela s appelle le don du vivant. LE REIN, un organe indispensable à la vie l

Plus en détail

Vivre seul SUJETS DÉLICATS CONTEXTE

Vivre seul SUJETS DÉLICATS CONTEXTE Vivre seul CONTEXTE Un nombre croissant de personnes âgées vivent seules. Si elles sont atteintes de la maladie d Alzheimer ou de maladies apparentées, elles sont plus susceptibles d être diagnostiquées

Plus en détail