Traitement et questions connexes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Traitement et questions connexes"

Transcription

1 Traitement et questions connexes L essentiel du congrès sur le sida AIDS 2012 (et des ateliers du congrès 14 th International Workshops on Comorbidities and Adverse Drug Reactions in HIV, juillet 2012) Sean R Hosein

2 Sujets Médicaments sélectionnés : nouveaux ou émergeants, dans une seule pilule ou des coformulations Problème du risque de cancer Retour de l Aspirin

3 D abord examinons à l intérieur du corps humain

4 Examinons le système immunitaire

5 Cellules du système immunitaire

6 Une autre façon d envisager l immunité

7 À l intérieur de la cellule infectée une usine à virus

8 Plusieurs objectifs doivent être ciblés

9 Stribild (la Quad)

10 Stribild 3 médicaments anti-vih dans une seule pilule ténofovir + FTC (Truvada) Elvitégravir (nouveau) Cobicistat (nouveau)

11 Stribild 3 médicaments anti-vih dans une seule pilule ténofovir + FTC (Truvada) Elvitégravir (nouveau) Cobicistat (nouveau), semblable mais différent de ritonavir (Norvir)

12 Stribild 3 médicaments anti-vih dans une seule pilule Se prend une fois par jour avec un repas À l intention des personnes séropositives n'ayant jamais reçu de traitement De façon générale, ce médicament est d une efficacité et d un profil d'innocuité comparables à ceux d autres régimes anti-vih couramment utilisés Contre-indiqué pour les personnes atteintes d une dysfonction rénale

13 Stribild le premier de nombreux médicaments darunavir (Prezista) darunavir + cobicistat + Truvada = Daruna-quad Atazanavir (Reyataz) atazanavir + cobicistat + Truvada Ata-quad Ces derniers sont à un stade inférieur de développement

14 À l intérieur de la cellule infectée une usine à virus

15 Inhibiteur de l'intégrase expérimental - dolutégravir Petite pilule Se prend une fois par jour Peut être utilisé contre certaines souches du VIH qui sont résistantes à d autres inhibiteurs de l intégrase

16 Inhibiteur de l'intégrase expérimental - dolutégravir Dolutégravir est actuellement mis à l essai chez diverses populations Sera mis dans une seule pilule avec les médicaments suivants : 3TC + abacavir (Kivexa) Formulations à action prolongée de dolutégravir sont en cours de développement orales et injectables Posologie à l avenir une fois par mois, une fois tous les six mois?

17 Autres problèmes VIH Dépression Hépatite C Cholestérol élevé Hypertension Diabète Cancer

18 Questions liées à l accès

19 Risque de cancer La TAR (thérapie antirétrovirale) ne restaure pas complètement le système immunitaire l inflammation liée au VIH persiste Co-infections : virus de l herpès, virus de l hépatite B et C, VPH (virus du papillome humain) Consommation de drogues Autres facteurs

20 À propos de l inflammation

21 Réduire le risque de cancer Cherchez de l aide relativement à la consommation de drogues Exercice vous pouvez commencer par de petites marches Vaccinations consultez votre médecin ou votre infirmier; hépatite A et B; VPH

22 Le VIH provoque de l inflammation excessive Une thérapie anti-vih efficace réduit l inflammation. Toutefois, certains signaux de l inflammation persistent. À long terme, cette condition peut affecter divers systèmes organiques, particulièrement le cœur et les vaisseaux sanguins.

23 Le VIH et l inflammation

24 Le VIH et l inflammation Au début des années 1990, lorsqu il n existait pas de thérapie anti-vih efficace, on utilisait de l Aspirin pour réduire l inflammation. Ce traitement n a pas été efficace.

25 Le VIH et l inflammation Dans une étude de faible envergure et de courte durée sur une faible dose d'aspirin (81 mg), l Aspirin a réduit la production de substances qui favorisent l inflammation.

26 Le VIH et l inflammation Une étude de plus grande envergure et de plus longue durée sera nécessaire pour évaluer les bénéfices et les risques potentiels de l Aspirin (comme les saignements). Attendez des études supplémentaires sur ce médicament simple et économique. Comme ce médicament est susceptible d'accroître le risque de saignements, tout traitement par Aspirin devrait se dérouler sous la supervision d'un médecin. Entre-temps, consultez votre médecin.

27 Renseignements À propos du Stribild (la Quad) TraitementSida 191, 192 : À propos du dolutégravir, de l Aspirin, de l inflammation liée au VIH : TraitementSida 193 Lien français :

28 Renseignements Cancers liés au VIH Nouvelles-CATIE :

29 Remerciements Tim Rogers Michael Bailey Pour en savoir plus, veuillez consulter le site

30 Fin

Les médicaments anti-vih. Ce que je devrais savoir sur la thérapie 1

Les médicaments anti-vih. Ce que je devrais savoir sur la thérapie 1 Les médicaments anti-vih Ce que je devrais savoir sur la thérapie 1 LES MÉDICAMENTS ANTI-VIH Ce livret offre un premier aperçu pour tous ceux qui souhaitent s informer sur les traitements contre le VIH.

Plus en détail

Le VIH et votre foie

Le VIH et votre foie Le VIH et votre foie Le VIH et votre foie Que dois-je savoir au sujet de mon foie? Votre foie joue un rôle incroyablement important. Il filtre votre sang en éliminant les substances nocives (toxiques)

Plus en détail

Médicaments anti-vih. 2015 Troisième édition. In collaboration with:

Médicaments anti-vih. 2015 Troisième édition. In collaboration with: Médicaments anti-vih 2015 Troisième édition In collaboration with: Remerciements Edité par Greta Hughson Troisième édition française 2015 Adaptée de la 13ème édition anglaise 2015 Remerciements à Sylvie

Plus en détail

VPH Virus du Papilloma Humain Condylomes génitaux

VPH Virus du Papilloma Humain Condylomes génitaux 1 VPH Virus du Papilloma Humain Condylomes génitaux DESCRIPTION Le Virus du Papilloma Humain (VPH) existe sous plus de 150 souches différentes. Seul une quarantaine est responsable des condylomes génitaux

Plus en détail

Le VIH et vos reins. Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Où sont mes reins? Comment fonctionnent mes reins? Que font mes reins?

Le VIH et vos reins. Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Où sont mes reins? Comment fonctionnent mes reins? Que font mes reins? Le VIH et vos reins Le VIH et vos reins Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Le VIH peut affecter vos reins et peut parfois causer une maladie rénale. Certains médicaments peuvent être dangereux pour

Plus en détail

Les médicaments anti-vih

Les médicaments anti-vih Les médicaments anti-vih 2012 Deuxième édition In collaboration with: Remerciements Edité par Keith Alcorn, Selina Corkery et Greta Hughson Deuxième édition française: 2012 Adaptée de la onzième édition

Plus en détail

Les médicaments antirétroviraux

Les médicaments antirétroviraux Les médicaments antirétroviraux Décembre 2011 1ère édition Décembre 2011 ACTIF SANTÉ 109 rue Orfila 75020 Paris tél : 0950 796 160 fax : 0955 796 160 web : www.actif-sante.org association loi 1901 J.O.

Plus en détail

Pathologie VIH. Service maladies infectieuses Archet 1. Françoise ALEXIS, infirmière Monique BORGHI, infirmière 15 octobre 2013

Pathologie VIH. Service maladies infectieuses Archet 1. Françoise ALEXIS, infirmière Monique BORGHI, infirmière 15 octobre 2013 Pathologie VIH Service maladies infectieuses Archet 1 Françoise ALEXIS, infirmière Monique BORGHI, infirmière 15 octobre 2013 Les traitements antirétroviraux Sont classés en 5 familles selon leur mode

Plus en détail

www.aidsmap.com Les effets secondaires Français Première édition 2009

www.aidsmap.com Les effets secondaires Français Première édition 2009 www.aidsmap.com Les effets secondaires Français Première édition 2009 Remerciements Ecrit par Michael Carter Première édition française 2009 Adaptée de la première édition anglaise 2009 Remerciements à

Plus en détail

TRUVADA. FTC + Ténofovir. Comprimés d assoication

TRUVADA. FTC + Ténofovir. Comprimés d assoication TRUVADA FTC + Ténofovir Comprimés d assoication Info-médicaments anti-vih en LSQ Octobre 2011 Français : Le comprimé de Truvada comprend deux composantes, Emtriva (200 mg) et Viread (300 mg). Un comprimé

Plus en détail

La vaccination pour les adultes Comment savoir de quels vaccins j ai besoin? i m m u n i z e. c a

La vaccination pour les adultes Comment savoir de quels vaccins j ai besoin? i m m u n i z e. c a La vaccination pour les adultes Comment savoir de quels vaccins j ai besoin? i m m u n i z e. c a Comment savoir de quels vaccins j ai besoin? La vaccination n est pas seulement pour les enfants. Les adultes

Plus en détail

Chaque ml de suspension buvable contient 100 mg de darunavir (sous forme d éthanolate).

Chaque ml de suspension buvable contient 100 mg de darunavir (sous forme d éthanolate). 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT PREZISTA 100 mg/ml suspension buvable 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Chaque ml de suspension buvable contient 100 mg de darunavir (sous forme d éthanolate). Excipient

Plus en détail

VIRAMUNE 200mg. Névirapine, NVP. INNTI inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse

VIRAMUNE 200mg. Névirapine, NVP. INNTI inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse VIRAMUNE 200mg Névirapine, NVP INNTI inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse Info-médicaments anti-vih en LSQ Octobre 2011 Français : LSQ : Viramune (200 mg) doit être pris à raison

Plus en détail

Février 2015. a thérapie. antirétrovirale. pour les adultes infectés par le VIH. Guide pour les professionnels de la santé du Québec.

Février 2015. a thérapie. antirétrovirale. pour les adultes infectés par le VIH. Guide pour les professionnels de la santé du Québec. Février 2015 a thérapie antirétrovirale pour les adultes infectés par le VIH Guide pour les professionnels de la santé du Québec Version résumée Édition : La Direction des communications du ministère de

Plus en détail

Le SIDA. Et toi, Qu est-ce que tu connais. De cette maladie?

Le SIDA. Et toi, Qu est-ce que tu connais. De cette maladie? Le SIDA Et toi, Qu est-ce que tu connais De cette maladie? Sommaire 1 partie : Testez vos connaissances Pages jaunes 1. Çà veut dire quoi cette maladie 2. Comment peux-tu l attraper? 3. Prendre un risque,

Plus en détail

Septembre 2006 Rapport sur un nouveau médicament breveté - Reyataz

Septembre 2006 Rapport sur un nouveau médicament breveté - Reyataz Septembre 2006 Rapport sur un nouveau médicament breveté - Reyataz Au titre de son initiative de transparence, le CEPMB publie les résultats des examens des prix des nouveaux médicaments brevetés effectués

Plus en détail

Rapport sur un nouveau médicament breveté Isentress

Rapport sur un nouveau médicament breveté Isentress Rapport sur un nouveau médicament breveté Isentress Au titre de son initiative de transparence, le CEPMB publie les résultats de ses examens des prix des nouveaux médicaments brevetés. Ces examens sont

Plus en détail

Cycle de réplication. Webinaire présenté par : Michael Bailey, directeur, Réalisation des programmes Date : 6 février 2014, de 13 h à 14 h (HNE)

Cycle de réplication. Webinaire présenté par : Michael Bailey, directeur, Réalisation des programmes Date : 6 février 2014, de 13 h à 14 h (HNE) Cycle de réplication virale du VIH Webinaire présenté par : Michael Bailey, directeur, Réalisation des programmes Date : 6 février 2014, de 13 h à 14 h (HNE) Pourquoi est-ce important de comprendre le

Plus en détail

Le maraviroc (Celsentri)

Le maraviroc (Celsentri) FEUILLET D INFORMATION Le maraviroc (Celsentri) Résumé Le maraviroc est un type de médicament anti-vih appelé antagoniste du CCR5 ou inhibiteur de l entrée. Les effets secondaires courants du maraviroc

Plus en détail

Infections sexuellement

Infections sexuellement CHAPITRE 21 transmissibles, y compris le VIH Points-clés pour les prestataires et les clientes y Les personnes avec des infections sexuellement transmissibles (IST) y compris le VIH, peuvent utiliser efficacement

Plus en détail

Vivre avec le VIH. Point de départ

Vivre avec le VIH. Point de départ Vivre avec le VIH Point de départ Vous venez d apprendre que vous avez le VIH et vous cherchez des repères? Nous pouvons vous aider. Voici quelques questions auxquelles vous trouverez réponse dans ce livret

Plus en détail

Procréation et prise en charge de la grossesse et VIH Journée régionale d actualisation CH Tourcoing Dr Y Hammou JdF

Procréation et prise en charge de la grossesse et VIH Journée régionale d actualisation CH Tourcoing Dr Y Hammou JdF Procréation et prise en charge de la grossesse et VIH Journée régionale d actualisation CH Tourcoing Dr Y Hammou JdF LE VIH :une infection qui concerne la mère et l enfant Beaucoup de progrès ont été accomplis

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 9 mai 2012. rilpivirine Code ATC (2012): J05AG05 (inhibiteur non nucléosidique de la transcriptase inverse)

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 9 mai 2012. rilpivirine Code ATC (2012): J05AG05 (inhibiteur non nucléosidique de la transcriptase inverse) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 9 mai 2012 EDURANT 25 mg, comprimés pelliculés Flacon/30 (CIP: 219 472-9) Laboratoire JANSSEN-CILAG rilpivirine Code ATC (2012): J05AG05 (inhibiteur non nucléosidique

Plus en détail

IMPORTANT VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

IMPORTANT VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR GARDASIL [vaccin recombinant quadrivalent contre le virus du papillome humain (types 6, 11, 16 et 18)] Le présent dépliant constitue la troisième et dernière

Plus en détail

Données récentes sur les nouveaux TAR : incidence sur la gestion du VIH dans la pratique clinique

Données récentes sur les nouveaux TAR : incidence sur la gestion du VIH dans la pratique clinique Données récentes sur les nouveaux TAR : incidence sur la gestion du VIH dans la pratique clinique Supported by an independent educational grant from WebMD Global, LLC This document is for educational purposes

Plus en détail

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1 Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire qui permettra l identification rapide de nouvelles informations relatives à la sécurité. Les

Plus en détail

Chapitre 2 Les défenses de l organisme : le fonctionnement du système immunitaire

Chapitre 2 Les défenses de l organisme : le fonctionnement du système immunitaire Chapitre 2 Les défenses de l organisme : le fonctionnement du système immunitaire Problème n 1 : Comment le corps réagit-il lors d une infection? Rappel : une infection se caractérise par la multiplication

Plus en détail

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Ce que vous devez savoir sur les vaccins antigrippaux offerts cette année L influenza, qu on appelle communément la grippe, est une infection respiratoire

Plus en détail

Un dépistage positif, que faire? épatite

Un dépistage positif, que faire? épatite Un dépistage positif, que faire? épatite Que signifie un test de dépistage positif pour l hépatite C? Un test de dépistage de l hépatite C positif signifie que le laboratoire a détecté dans le sang des

Plus en détail

Août 2010. a thérapie. antirétrovirale. pour les adultes infectés par le VIH. Guide pour les professionnels de la santé du Québec

Août 2010. a thérapie. antirétrovirale. pour les adultes infectés par le VIH. Guide pour les professionnels de la santé du Québec Août 2010 a thérapie antirétrovirale pour les adultes infectés par le VIH Guide pour les professionnels de la santé du Québec Août 2010 a thérapie antirétrovirale pour les adultes infectés par le VIH

Plus en détail

L adhésion au traitement: les clés du succès

L adhésion au traitement: les clés du succès L adhésion au traitement: les clés du succès Dr Marie P. Schneider, pharmacienne Policlinique Médicale Universitaire Lausanne CHUV avril 005 Mme W.M. 970 Patiente d origine angolaise, en Suisse depuis

Plus en détail

CAS DE COMPTOIR DÉPISTAGE ET AUTOTESTS VIH À L OFFICINE

CAS DE COMPTOIR DÉPISTAGE ET AUTOTESTS VIH À L OFFICINE 1 CAS DE COMPTOIR DÉPISTAGE ET AUTOTESTS VIH À L OFFICINE Prise de risque sexuel

Plus en détail

Bulletin traitement. Le VIH et le cerveau. Fondation des personnes de Toronto atteintes du sida

Bulletin traitement. Le VIH et le cerveau. Fondation des personnes de Toronto atteintes du sida Fondation des personnes de Toronto atteintes du sida Bulletin traitement Le VIH et le cerveau Février 2011 Avis aux lecteurs Permission du droit d auteur Le programme de ressources et de traitements de

Plus en détail

Mise à jour VIH Revue des données récentes concernant les nouveaux traitements antiviraux

Mise à jour VIH Revue des données récentes concernant les nouveaux traitements antiviraux Mise à jour VIH Revue des données récentes concernant les nouveaux traitements antiviraux Soutenu par une bourse indépendante de formation de ViiV Healthcare. www.medscape.org/viewarticle/826417 Mise à

Plus en détail

5 Traitement antirétroviral

5 Traitement antirétroviral 5 Traitement antirétroviral Depuis les précédentes recommandations du groupe d experts sur la prise en charge thérapeutique des personnes infectées par le VIH en 2006, des études de cohortes ont apporté

Plus en détail

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

Impact économique de la nouvelle indication de PREZISTA sur le budget de l assurance maladie

Impact économique de la nouvelle indication de PREZISTA sur le budget de l assurance maladie Impact économique de la nouvelle indication de PREZISTA sur le budget de l assurance maladie Annabelle Godet 1, Dan Havet 1, Anne Anceau 1, Julien Robert 2 Antoine Lafuma 2 1 Janssen, Issy les Moulineaux,

Plus en détail

www.aidsmap.com Le VIH & la tuberculose Français Première édition 2009

www.aidsmap.com Le VIH & la tuberculose Français Première édition 2009 www.aidsmap.com Le VIH & la tuberculose Français Première édition 2009 Remerciements Ecrit par Michael Carter Première édition française 2009 Adaptée de la troisième édition anglaise 2008 Remerciements

Plus en détail

CRIXIVAN 400mg. Indinavir, IDV. IP inhibiteurs de la protéase

CRIXIVAN 400mg. Indinavir, IDV. IP inhibiteurs de la protéase CRIXIVAN 400mg Indinavir, IDV IP inhibiteurs de la protéase Info-médicaments anti-vih en LSQ Octobre 2011 Français : LSQ : Il faut prendre 2 comprimés de Crixivan à jeun d avoir mangé aux 8 heures (trois

Plus en détail

Contraception de la femme VIH positive

Contraception de la femme VIH positive Contraception de la femme VIH positive COREVIH Alsace Commission Qualité des soins Qualité de la vie Jeanine OHL Novembre 2012 Eléments à considérer: 1. l épidémiologie En 2007, 33% des nouveaux cas en

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

Avis 6 novembre 2013

Avis 6 novembre 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 6 novembre 2013 VIREAD 245 mg, comprimés pelliculés Boîte de 1 flacon de 30 comprimés (CIP : 34009 358 500 1 0) VIREAD 33 mg/g, granulés pour administration orale Boîte

Plus en détail

VASOCEDINE PSEUDOEPHEDRINE 60 mg, comprimés pelliculés pseudoéphédrine chlorhydrate

VASOCEDINE PSEUDOEPHEDRINE 60 mg, comprimés pelliculés pseudoéphédrine chlorhydrate VASOCEDINE PSEUDOEPHEDRINE 60 mg, comprimés pelliculés pseudoéphédrine chlorhydrate Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. - Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin

Plus en détail

Les femmes **** **** Historique

Les femmes **** **** Historique Les femmes **** Historique Et les femmes? Statistiques Symptômes spécifiques aux femmes atteintes du VIH Biologie et liquides organiques Inégalité Connaissez les faits **** Historique Au début des années

Plus en détail

#88 été 2014. tout une histoire... Gingembre, le journal du RAAC-sida. Guyane: des femmes de parole!

#88 été 2014. tout une histoire... Gingembre, le journal du RAAC-sida. Guyane: des femmes de parole! #88 été 2014 tout une histoire... Gingembre, le journal du RAAC-sida. Guyane: des femmes de parole! 2 >> Sommaire REMAIDES #88 04 Courrier 05 Edito "La vie aussi a du prix!" Par Bruno Spire, président

Plus en détail

L investigation chez la personne infectée par le VIH

L investigation chez la personne infectée par le VIH P O U R Q U O I P A R L E R D U V I H E N 2 0 0 4? 2 L investigation chez la personne infectée par le VIH quand et comment utiliser les différents tests de laboratoire? par Harold Dion Paul, un homme de

Plus en détail

PRÉVENIR ET GUÉRIR LE VIH/SIDA : OÙ EN SOMMES-NOUS? CAFÉ SCIENTIFIQUE DE L IRCM

PRÉVENIR ET GUÉRIR LE VIH/SIDA : OÙ EN SOMMES-NOUS? CAFÉ SCIENTIFIQUE DE L IRCM PRÉVENIR ET GUÉRIR LE VIH/SIDA : OÙ EN SOMMES-NOUS? CAFÉ SCIENTIFIQUE DE L IRCM Défis reliés à l infection par le VIH Paul Jolicoeur, M.D., Ph. D. Chercheur fondamental Directeur de l unité de recherche

Plus en détail

VIH : Parlons-en franchement!

VIH : Parlons-en franchement! VihCouv_vert(2011_02) 08/02/11 13:27 Page1 DESSINS PHILIPPE DELESTRE VIH : Parlons-en franchement! VIH : Parlons-en franchement! LE VIH C EST QUOI? Le VIH est un virus. C est le virus du Sida. VIH ÇA VEUT

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 04 juillet 2012

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 04 juillet 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 04 juillet 2012 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans à compter du 19/09/2007 (JO du 07/04/2009). VIRACEPT 50 mg/g, poudre orale Flacon

Plus en détail

Les produits de santé naturels PARLEZ-EN AVEC VOTRE MÉDECIN OU VOTRE PHARMACIEN

Les produits de santé naturels PARLEZ-EN AVEC VOTRE MÉDECIN OU VOTRE PHARMACIEN Les produits de santé naturels PARLEZ-EN AVEC VOTRE MÉDECIN OU VOTRE PHARMACIEN Votre médecin et votre pharmacien De bonnes sources d information PLUS DE LA MOITIÉ DES CANADIENS prennent régulièrement

Plus en détail

Guide d utilisation de la pilule

Guide d utilisation de la pilule Guide d utilisation de la pilule TRI-CYCLEN LO PROFIL D INNOCUITÉ 1. La pilule cause-t-elle le cancer du sein? Les principaux facteurs de risque du cancer du sein sont l âge et des antécédents marqués

Plus en détail

infovihtal #6 hiver 2001

infovihtal #6 hiver 2001 infovihtal #6 Primo-infection Primo-infection Le stade qui suit l infection par le VIH est connu sous le nom de primo-infection ou phase aiguë de l infection à VIH. Quand le VIH entre dans l organisme

Plus en détail

gratuite de vaccination Programmes en 4 e année du primaire Contre l hépatite B pour les garçons et les filles

gratuite de vaccination Programmes en 4 e année du primaire Contre l hépatite B pour les garçons et les filles «Programmes de vaccination gratuite en 4 e année du primaire» Contre l hépatite B pour les garçons et les filles (incluant une protection contre l hépatite A ) Contre le virus du papillome humain (VPH)

Plus en détail

VIH & Interactions Médicamenteuses

VIH & Interactions Médicamenteuses VIH & Interactions Médicamenteuses L ABC en quizz K. De Heller & M.Cavassini MIN-IAL, le 21 avril 2005 Ce que je ne vais pas aborder Les interactions médicamenteuses entre les différents antirétroviraux!!!

Plus en détail

Des déficiences présentes

Des déficiences présentes Des déficiences présentes Comment se fait-il que dans certains cas, le système immunitaire ne fonctionne pas convenablement? Problèmes : 1. Pourquoi certains enfants sont-ils mis sous bulle plastique?

Plus en détail

VIH : l année 2014 en revue

VIH : l année 2014 en revue nouveautés en médecine 2014 VIH : l année 2014 en revue Rev Med Suisse 2015 ; 11 : 148-52 D. Sculier A. Calmy Dr Delphine Sculier Pr Alexandra Calmy Service des maladies infectieuses HUG, 1211 Genève 14

Plus en détail

Hépatite B autant prevoir...

Hépatite B autant prevoir... Hépatite B Autant PREVOIR... Qu est ce que L hépatite B est une inflammation du foie. Elle est provoquée par un virus : le VHB. Elle se transmet par les relations sexuelles mais elle peut aussi se transmettre

Plus en détail

Service de la Clinique jeunesse du CLSC/CSSS de Rimouski-Neigette

Service de la Clinique jeunesse du CLSC/CSSS de Rimouski-Neigette Le 12 août 2010 Objet : Service de la Clinique jeunesse du CLSC/CSSS de Rimouski-Neigette Aux parents et élèves de l école Paul-Hubert, La Clinique jeunesse du CLSC/CSSS de Rimouski-Neigette dispense des

Plus en détail

Bulletin traitement. Le VPH et le VIH. Fondation des personnes de Toronto atteintes du sida

Bulletin traitement. Le VPH et le VIH. Fondation des personnes de Toronto atteintes du sida Fondation des personnes de Toronto atteintes du sida Bulletin traitement Le VPH et le VIH Juin 2010 Avis aux lecteurs Le programme de ressources et de traitements de la Fondation PWA offre des ressources

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR

RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Menveo MC Vaccin oligosaccharidique contre le méningocoque des groupes A, C, W-135 et Y conjugué au CRM 197 Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie

Plus en détail

www.aidsmap.com La nutrition Français Première édition 2010

www.aidsmap.com La nutrition Français Première édition 2010 www.aidsmap.com La nutrition Français Première édition 2010 Remerciements Ecrit par Michael Carter Première édition française 2010 Adaptée de la huitième édition anglaise 2008 Remerciements à Sylvie Beaumont

Plus en détail

Grossesse chez la femme infectée par le VIH en 2012

Grossesse chez la femme infectée par le VIH en 2012 74e JOURNEE FRANCAISE DE MEDECINE - 4 MAI 2012 Grossesse chez la femme infectée par le VIH en 2012 Pr Laurent Mandelbrot Service de Gynécologie-Obstétrique, Pôle Femme/Enfant Hôpital Louis Mourier, Colombes

Plus en détail

FORMULAIRE - Demande d'admission Maisons communautaires d'hébergement sida du Québec

FORMULAIRE - Demande d'admission Maisons communautaires d'hébergement sida du Québec FORMULAIRE - Demande d'admission Maisons communautaires d'hébergement sida du Québec INFORMATIONS DE PRÉ ADMISSION Maison d hébergement : Demande effectuée le : [ jj mm aaaa ] Nom : Prénom : Adresse :

Plus en détail

LIVRET D INFORMATION. PrEP. Prophylaxie Préexposition - PrEP. en France. Un nouvel outil de prévention pour les hommes gays séronégatifs

LIVRET D INFORMATION. PrEP. Prophylaxie Préexposition - PrEP. en France. Un nouvel outil de prévention pour les hommes gays séronégatifs LIVRET D INFORMATION PrEP Prophylaxie Préexposition - PrEP en France Un nouvel outil de prévention pour les hommes gays séronégatifs La PrEP LA PrEP C EST QUOI? OU EN EST-ON? LA PrEP C EST POUR QUI? LA

Plus en détail

Monsieur Mars di Bartolomeo Président de ia Chambre des Député-e-s Luxembourg. Luxembourg, le 24 octobre 2014. CHAMBKL 0 i DLPUTES Enîréf

Monsieur Mars di Bartolomeo Président de ia Chambre des Député-e-s Luxembourg. Luxembourg, le 24 octobre 2014. CHAMBKL 0 i DLPUTES Enîréf Monsieur Mars di Bartolomeo Président de ia Chambre des Député-e-s Luxembourg Luxembourg, le 24 octobre 2014 CHAMBKL 0 i DLPUTES Enîréf Monsieur le Président, n Iji. i. / tui Par la présente et conformément

Plus en détail

Réalisé grâce à une subvention à l éducation accordée par Tibotec, une division de Janssen-Ortho Inc.

Réalisé grâce à une subvention à l éducation accordée par Tibotec, une division de Janssen-Ortho Inc. Le tabac est un facteur qui augmente considérablement le risque de maladie cardiovasculaire. Traitement pharmacologique : bien que vous n ayez jamais eu de symptômes (la dyslipidémie n occasionne aucun

Plus en détail

VACCINATION CONTRE LA GRIPPE A : ce que vous devez savoir

VACCINATION CONTRE LA GRIPPE A : ce que vous devez savoir French VACCINATION CONTRE LA GRIPPE A : ce que vous devez savoir La grippe. Protégez-vous et protégez les autres. 1 Sommaire Qu est-ce que la grippe porcine, dite grippe A? 3 Le vaccin contre la grippe

Plus en détail

2014 VIH ET ONCOLOGIE

2014 VIH ET ONCOLOGIE 2014 VIH ET ONCOLOGIE GUIDE THÉRAPEUTIQUE Interactions entre les antirétroviraux et les protocoles de chimiothérapie Alison Wong, B.pharm., M.Sc. Service des maladies virales chroniques Centre universitaire

Plus en détail

Prévention de la transmission mère-enfant du VIH

Prévention de la transmission mère-enfant du VIH Prévention de la transmission mère-enfant du VIH Rapport Morlat2013 REUNION COREVIH - Vendredi 17 Janvier 2014 Docteur Yasmine DEBAB Service des Maladies Infectieuses et Tropicales CHU Rouen 1 I. Désir

Plus en détail

: des cas cliniques. Barbara Broers Lugano le 16 octobre 2003

: des cas cliniques. Barbara Broers Lugano le 16 octobre 2003 : des cas cliniques Barbara Broers Lugano le 16 octobre 2003 Angélique (32 ans), au cabinet. Traitement de maintenance à la méthadone depuis 5 ans (50 mg/jour). Travaille, vit avec son ami (non-toxicomane)

Plus en détail

28.6 À PROPOS DU MEDICINES PATENT POOL

28.6 À PROPOS DU MEDICINES PATENT POOL MPP 2015 35 millions de personnes dans le monde sont touchées par le VIH 28.6 millions devraient bénéficier d un traitement* Pourtant seuls 12.9 millions y ont aujourd hui accès * conformément aux directives

Plus en détail

ANTI-RETROVIRAUX : EFFETS SECONDAIRES. Dr L.Ammari. Service des maladies infectieuses, hôpital La Rabta

ANTI-RETROVIRAUX : EFFETS SECONDAIRES. Dr L.Ammari. Service des maladies infectieuses, hôpital La Rabta ANTI-RETROVIRAUX : EFFETS SECONDAIRES Dr L.Ammari Service des maladies infectieuses, hôpital La Rabta Formation sur les anti-viraux, Sousse, le 13 Mars 2009 est de freiner la progression de l infection

Plus en détail

HépatiteC n 4. onseil. Pourquoi faut-il que je me soigne?

HépatiteC n 4. onseil. Pourquoi faut-il que je me soigne? HépatiteC n 4 onseil Ma maladie Mon traitement Ma vie sociale Pourquoi faut-il que je me soigne? Sommaire ( Pourquoi faut-il que je me soigne? 1 2 3 Le virus qui m a infecté : un ennemi pour mon foie L

Plus en détail

Traitement ARV de l'infection à VIH chez l'adulte et l'adolescent

Traitement ARV de l'infection à VIH chez l'adulte et l'adolescent Notes Traitement ARV de l'infection à VIH chez l'adulte et l'adolescent Module 5 Contexte Les traitements ARV sont des médicaments destinés à bloquer la multiplication du VIH. Leur bonne utilisation chez

Plus en détail

Un test Pap pourrait vous sauver la vie

Un test Pap pourrait vous sauver la vie Un test Pap pourrait vous sauver la vie Un test Pap pourrait vous sauver la vie Vous avez 21 ans ou plus et êtes sexuellement active? Passez un test Pap! Si vous saviez qu un test Pap, qui prend 5 minutes,

Plus en détail

Guide posologique destiné au médecin pour le traitement de la Polyarthrite Rhumatoïde (PR) par RoACTEMRA

Guide posologique destiné au médecin pour le traitement de la Polyarthrite Rhumatoïde (PR) par RoACTEMRA Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament RoACTEMRA de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique et au Grand-Duché

Plus en détail

Sélection et Évaluation Quantitative des Médicaments pour la Prise en Charge du VIH/SIDA. Sophie Logez, OMS/PSM Addis Abeba, Ethiopie, Février 2005

Sélection et Évaluation Quantitative des Médicaments pour la Prise en Charge du VIH/SIDA. Sophie Logez, OMS/PSM Addis Abeba, Ethiopie, Février 2005 Sélection et Évaluation Quantitative des Médicaments pour la Prise en Charge du VIH/SIDA Sophie Logez, OMS/PSM Addis Abeba, Ethiopie, Février 2005 Sélection et Évaluation Quantitative Références Sélection

Plus en détail

Début du jeu Juillet 2008 1

Début du jeu Juillet 2008 1 Réalisation du diaporama: Jacinthe Marchand, CSSS des Pays-d en-haut Renseignements tirés de La transmission du VIH : guide d évaluation du risque, 5e édition (2004) Société canadienne du sida, 80 pages.

Plus en détail

Le genre masculin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Le genre masculin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes. Ce document est destiné aux personnes vivant avec le VIH. Il a été révisé en janvier 2004 par les membres du Comité consultatif pour la prise en charge clinique des personnes vivant avec le VIH-SIDA en

Plus en détail

Le VIH-sida, qu est-ce que c est?

Le VIH-sida, qu est-ce que c est? LES DROITS DE l ENFANT FICHE THÉMATIQUE Le VIH-sida, qu est-ce que c est? UNICEF/ NYHQ2010-2622 / Roger LeMoyne Chaque jour dans le monde, plus de 7 000 nouvelles personnes sont infectées par le VIH, 80

Plus en détail

a prise en charge et le traitement des personnes co-infectées par les virus de l immunodéficience humaine (VIH) et de l hépatite C (VHC) Novembre 2006

a prise en charge et le traitement des personnes co-infectées par les virus de l immunodéficience humaine (VIH) et de l hépatite C (VHC) Novembre 2006 Novembre 2006 a prise en charge et le traitement des personnes co-infectées par les virus de l immunodéficience humaine (VIH) et de l hépatite C (VHC) Guide pour les professionnels de la santé du Québec

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2015. Une étape majeure pour la recherche d un CANDIDAT VACCIN contre le virus du SIDA

DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2015. Une étape majeure pour la recherche d un CANDIDAT VACCIN contre le virus du SIDA DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2015 Une étape majeure pour la recherche d un CANDIDAT VACCIN contre le virus du SIDA «Foi et persévérance» ont permis à Corinne TREGER de continuer le chemin qu elle avait

Plus en détail

L épidémie de sida. Sommaire

L épidémie de sida. Sommaire Le sida et nous 1 Sommaire L épidémie de sida 3 Le VIH 4 La séropositivité 4 Le sida 4 La transmission 5 Le dépistage 5 L épidémie dans le monde 6 Les autres infections sexuellement transmissibles 6 Vivre

Plus en détail

HIV et Soins Intensifs. Colloque SMIA 06.09.2007 Dr Pierre Voirol - PHA

HIV et Soins Intensifs. Colloque SMIA 06.09.2007 Dr Pierre Voirol - PHA HIV et Soins Intensifs Colloque SMIA 06.09.2007 Dr Pierre Voirol - PHA HIV et Soins Intensifs: pourquoi? Interactions Effets secondaires Risques Suivi du traitement 2 Patients HIV en soins intensifs: causes

Plus en détail

AVENEMENT DE LA «TRI-THERAPIE» POUR L HEPATITE C CHRONIQUE GENOTYPE 1 EN JANVIER 2011.

AVENEMENT DE LA «TRI-THERAPIE» POUR L HEPATITE C CHRONIQUE GENOTYPE 1 EN JANVIER 2011. AVENEMENT DE LA «TRI-THERAPIE» POUR L HEPATITE C CHRONIQUE GENOTYPE 1 EN JANVIER 2011. MODE D EMPLOI DE L AUTORISATION TEMPORAIRE D UTILISATION (ATU) DE COHORTE A L ATTENTION DES PERSONNES ATTEINTES D

Plus en détail

Virus: Virus: Diversité génétique. Diversité génétique et variation antigénique. Virus: Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques

Virus: Virus: Diversité génétique. Diversité génétique et variation antigénique. Virus: Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques Virus: Diversité génétique et variation antigénique Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques M. Segondy Virus: Diversité génétique Virus: Génome + Capside ± Enveloppe 1 Virus: Diversité génétique

Plus en détail

Le VIH et votre apparence physique

Le VIH et votre apparence physique Le VIH et votre apparence physique Le VIH et votre apparence physique Les personnes séropositives subissent-elles souvent des changements de l apparence physique? Il est difficile de dire avec exactitude

Plus en détail

MONOGRAPHIE DE PRODUIT

MONOGRAPHIE DE PRODUIT MONOGRAPHIE DE PRODUIT Pr TRIUMEQ MC comprimés de dolutégravir, d abacavir et de lamivudine 50 mg de dolutégravir (sous forme de dolutégravir sodique), 600 mg d abacavir (sous forme de sulfate d abacavir)

Plus en détail

Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse

Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse Partenaires pour la santé, partenaires pour la vie! «Il faut accompagner ta femme à l hôpital! Si tu le fais, c est bien pour la santé de vos enfants,

Plus en détail

VIH et. point sur les nouveaux traitements. Danièle Marche Eric Bonnet Service des Maladies Infectieuses Hôpital Purpan. Toulouse

VIH et. point sur les nouveaux traitements. Danièle Marche Eric Bonnet Service des Maladies Infectieuses Hôpital Purpan. Toulouse VIH et co-infections hépatite h B et C : point sur les nouveaux traitements Danièle Marche Eric Bonnet Service des Maladies Infectieuses Hôpital Purpan. Toulouse LES ANTIRETROVIRAUX 4 classes de médicamentsm

Plus en détail

#73. Cannabis ça se soigne! Remaides Suisse numéro 5 Dossier : Assurance invalidité : Blabla et mode d emploi!

#73. Cannabis ça se soigne! Remaides Suisse numéro 5 Dossier : Assurance invalidité : Blabla et mode d emploi! >> Hiver 2009 #73 Cannabis ça se soigne! Remaides Suisse numéro 5 Dossier : Assurance invalidité : Blabla et mode d emploi! 2 >> Sommaire REMAIDES #73 06 10 14 04 Courrier 05 Edito Récalcitrants! par Bruno

Plus en détail

Désir d enfant et grossesse Laurent Mandelbrot et le groupe d experts - Septembre 2013

Désir d enfant et grossesse Laurent Mandelbrot et le groupe d experts - Septembre 2013 - Septembre 2013 Désir d enfant C est une aspiration légitime, à aborder lors du suivi de toute femme ou homme vivant avec le VIH L information du partenaire comporte 2 aspects : le partage du secret sur

Plus en détail

Prophylaxie infectieuse après exposition professionnelle

Prophylaxie infectieuse après exposition professionnelle 1 Prophylaxie infectieuse après exposition professionnelle Introduction Le personnel soignant est régulièrement confronté au risque de contamination par le virus de l immunodéficience humaine (VIH) mais

Plus en détail

Hépatite C une maladie silencieuse..

Hépatite C une maladie silencieuse.. Hépatite C une maladie silencieuse.. F. Bally Centre de Maladies Infectieuses et Epidémiologie Institut Central des Hôpitaux Valaisans Histoire Années 70 Hépatite non-a-non-b = hépatite post-transfusionelle

Plus en détail

Fiche médicale individuelle Questionnaire préalable à la vaccination A (H1N1) 2009 > Mineur (moins de 18 ans)

Fiche médicale individuelle Questionnaire préalable à la vaccination A (H1N1) 2009 > Mineur (moins de 18 ans) Fiche médicale individuelle Questionnaire préalable à la vaccination A (H1N1) 2009 > Mineur (moins de 18 ans) Mineur NOM : Prénom : Date naissance : Titulaire de l autorité parentale Nom, Prénom(s) et

Plus en détail

Communiqué de presse. Boehringer Ingelheim, des résultats grâce à l innovation

Communiqué de presse. Boehringer Ingelheim, des résultats grâce à l innovation Communiqué de presse Boehringer Ingelheim, des résultats grâce à l innovation Boehringer Ingelheim France inaugure son nouveau siège social à Paris Boehringer Ingelheim s engage en oncologie et annonce

Plus en détail

Traitements contre la SP Gilenya MD

Traitements contre la SP Gilenya MD 1 Série Les Essentiels de MSology Gilenya MD (fingolimod) Document élaboré par MSology avec la précieuse collaboration des infirmières consultantes suivantes spécialisées en sclérose en plaques : Trudy

Plus en détail

+ Questions et réponses

+ Questions et réponses HÉPATITE B L hépatite B c est quoi? L hépatite B est un type de maladie du foie causée par le virus de l hépatite B, une des formes les plus courantes de l hépatite virale (les autres sont le virus de

Plus en détail

VigiNantes N 16. Février 2014. Sommaire

VigiNantes N 16. Février 2014. Sommaire n ISSN : 1959-2167 N 16 Février 2014 VigiNantes Chers Confrères, Le Centre Régional de Pharmacovigilance de Nantes a le plaisir de vous adresser le numéro 16 de son bulletin d information sur le bon usage

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PARENTS OU TUTEURS

RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PARENTS OU TUTEURS Santé et Affaires sociales RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PARENTS OU TUTEURS Lisez l information donnée dans cette brochure. Remplissez, signez et retournez le formulaire de consentement à la vaccination

Plus en détail