Hépatite = inflammation du foie. Pr Bronowicki CHU Nancy Conférence mensuelle - section de Forbach

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Hépatite = inflammation du foie. Pr Bronowicki CHU Nancy - 17.11.2011 Conférence mensuelle - section de Forbach"

Transcription

1 Hépatite = inflammation du foie Pr Bronowicki CHU Nancy Conférence mensuelle - section de Forbach 1

2 Hépatites virales chroniques 2

3 Histoire naturelle Hépatite aiguë Guérison Hépatite chronique Cirrhose Cancer 20 % 20 % Hépatite B 3

4 Epidémiologie du VHB 2 milliards/ 5,4 milliard ont été infectés 350 millions de porteurs chroniques à 1 million de décès par an zone de forte endémie (8-20%): Asie SE, Afrique zone d endémie moyenne (2-7%): Europe de l Est, Amérique du Sud... zone de faible endémie (<2%) : Occident Epidémiologie en France 0,68 % = CMU=2,06 % 4

5 VHB présent dans le sang, les sécrétions génitales, la salive et le lait maternel Verticale: mère-enfant Horizontale: de personne à personne Transmission Sexuelle Parentérale: drogue IV, personnel de santé, hémophiles, Piercing,tatouage, nosocomiale Histoire naturelle: adulte Infection VHB Asymptomatique % Symptomatique % Guérison Porteur Chronique 6-10% Guérison Hospitalisation 5% Maladie chronique du foie Décès 1% 5

6 Histoire naturelle: nouveau-né Infection VHB Asymptomatique % Symptomatique 5-10 % Guérison Porteur Chronique 70-90% Guérison Maladie chronique du foie 30-50% Marqueurs sérologiques Ag HBs, Ac anti-hbs Ac anti-hbc, Ac anti-hbc IgM Ag HBe, Ac anti-hbe 6

7 Patients antigène HBe positifs Ag HBs +, AgHBe + ALAT normales charge virale élevée > UI /ml immuno-tolérance (foie normal) échographie ALAT > normale, charge virale plus faible > 2000 UI/ml Biopsie hépatique Patients antigène HBe négatifs Ag HBs +, anti-hbe + Porteur inactif: ALAT normales, ADN < 2000 UI/ml, écho normale, histo: foie normal Suivi régulier ALAT et ADN 7

8 Patients HBe négatifs Infection chronique par un mutant pré-c ALAT>N, ADN 2000 copies/ml histologie ADN fluctuant 8

9 Différents stades de l infection chronique Immune tolerance HBeAg +ve HBeAg -ve/ anti-hbe +ve < > < > HBV-DNA cp/ml Immune clearance cp/ml Low replicative phase <10 5 cp/ml Reactivation phase >10 5 cp/ml ALT Normal/ mild CH Moderate/severe CH HBeAg +ve CHB Cirrhosis Normal/mild CH Inactive cirrhosis Inactive-carrier state Moderate/severe CH Cirrhosis HBeAg ve CHB Adapted from Fattovich. Sem Liver Dis 2003 Prevalence du VHB en France 64,4% 12,2% 23,4% Porteurs inactifs HBe(+) Ag HBe(-) Ag 971 patients (mai-juin 03) Zarski et al,

10 Biopsie du foie Score METAVIR Activité: A0 A1 A2 A3 Fibrose: F0 F1 F2 F3 F4 10

11 Indications du Traitement Tout le monde ne doit pas être traité Toujours tenir compte des résultats de la PBF : Activité A2 ou fibrose F2 ALAT > N (sauf en cas de cirrhose) Objectifs du traitement Contrôler la réplication virale : ADN indétectable Normaliser les transaminases Arrêt de la progression de la fibrose risque de cirrhose risque de cancer 11

12 Traitements PEG interféron 48 semaines: injection une fois par semaine Baraclude (entecavir): comprimés Viread (ténofovir): comprimés Zeffix (Lamivudine) Hepsera (Adefovir) Jusqu à séroconversion HBe ou HBs Vaccin anti-vhb Il n existe pas de preuve scientifique d un lien entre vaccination contre l hépatite B et atteintes démyélinisantes centrales Dans le doute, le rapport bénéfice /risque est en faveur de la vaccination La vaccination des nouveaux-nés est la plus appropriée (cf avis des sociétés savantes) 12

13 Vaccin anti-vhb Recommandations Consensus 2003 Vaccination universelle des nourrissons Programme temporaire de rattrapage des enfants et adolescents Sérovaccination obligatoire à la naissance des NN de mères porteuses de l Ag HBs Renforcement de la vaccination des personnes à risque Vaccination des porteurs du VIH et VHC VACCINATION +++ -NN, enfants -Populations à risque DEPISTAGE AgHBs chez les sujets à risque -Usagers de drogues -Partenaires sexuels multiples -Migrants -CMU AgHBs + avis spécialisé +++ AgHBs + non traité suivi régulier +++ -Transaminases -ADN du VHB -Avis spécialisé 13

14 Hépatite C Prévalence 2004 : 0.86 % anti-hcv+ (56 %) CMU=2,65 % N =

15 Contamination par le sang IVDU: 40 % des cas diagnostiqués Prévalence IVDU: 70 % Incidence annuelle: /an VIH des contaminations HCV risque lié au partage: des seringues, des aiguilles du coton, des filtres eau de dilution cuillère Contamination par le sang Transfusion sanguine < 1991: 25 à 30 % des cas diagnostiqués Transmission sexuelle exceptionnelle Transmission mère-enfant: rare Origine inconnue: 20 à 30 % des cas diagnostiqués 15

16 Dépistage Toxicomanie IV actuelle ou passée (répéter le dépistage) transfusés avant 1991 (ATCD chirurgie..) ATCD d endoscopie hémophiles, hémodialysés enfants nés de mère atteinte d hépatite C Sérologie anti-vhc ATCD Fatigue Symptomes: prurit, cryoglobulines, arthralgies anti-vhc + + ALAT ARN VHC (PCR) - Suivi du patient + Avis spécialisé 16

17 PBF Score METAVIR: Activité: A0 A1 A2 A3 Fibrose: F0 F1 F2 F3 F4 Alternative? Fibrotest: α2-macroglobuline, haptoglobine, apolipoprotéine A1, GGT, bilirubine T Actitest: + ALAT FIBROTEST 17

18 Le FibroScan Pas de jeûne Durée de l'examen < 5 min 10 acquisitions Médiane = valeur correcte Résultats en kpa 18

19 Histoire naturelle Hépatite aiguë % % Guérison Hépatite chronique Cirrhose Cancer 20 % (20 ans) 20 % Facteurs prédictifs d évolution de la fibrose Sexe masculin âge de contamination alcool homme contaminé > 40 ans, buvant 4 verres d alcool/j cirrhose en 13 ans femme contaminée < 40 ans, alcool = 0 cirrhose en 42 ans Surpoids, cannabis 19

20 Traitement Eradication VHC Prévenir, stabiliser, faire régresser les lésions Hépatites modérées ou sévères (F2-F3) Cirrhose compensée (F4) Hépatite minime (F0-F1) Si ARN négatif 6 mois après l arrêt du traitement = guérison Génotypes /

21 Traitement Peginterféron 1 injection SC par semaine + ribavirine Génotype 1 48 semaines % guérison Génotypes semaines % guérison Génotypes semaines 60 % guérison Effets secondaires Interruptions de traitement Doses réduites pour : effets secondaires Anémie neutropénie Syndrome pseudo-grippal fatigue fièvre maux de tête frissons amaigrissement tremblements arthralgies douleurs musculaires myalgies Symptômes gastrointestinaux Anorexie diarrhées nausées vomissements Proportion de patients 14 % 42 % 9 % 18 % 64 % 46 % 62 % 48 % 29 % 21 % 34 % 21 % 56 % 32 % 22 % 43 % 14 % Effets secondaires Symptômes psychiatriques perte de concentration dépression insomnie irritabilité Symptômes respiratoires toux dyspnée Symptômes dermatologiques alopécie prurit rash cutané peau sèche inflammation aux sites d injection réaction aux sites d injection Proportion de patients 17 % 31 % 40 % 35 % 17 % 26 % 36 % 29 % 24 % 24 % 25 %. 58 % 21

22 Anti-protéases de 1 ère génération Anti-protéases de 1 ère génération Efficaces uniquement pour les génotypes 1 Toujours associés à peginterféron + ribavirine Télaprévir: 2 cp toutes les 8 heures Bocéprévir: 4 cp toutes les 8 heures 22

23 Efficacité virologique phase III Boceprevir ( Victrelis ) et Télaprévir ( Incivo ) Patients Naïfs Augmentation significative RVS versus Peg-IFN/RBV Boceprevir RVS passe de 38% à 63/66% Δ = 25 à 28 % Telaprevir RVS passe de 44% à 69/75% Δ = 25 à 31 % Efficacité virologique phase III Boceprevir (Victrelis) et Telaprevir (Incivo) Patients en échec de bithérapie Boceprevir Rechuteurs RVS passe de 29% à 69-75% Répondeurs partiels RVS passe de 7% à 40-52% Telaprevir Rechuteurs RVS passe de 24% à 83-88% Répondeurs partiels RVS passe de 15% à 54-59% Répondeurs nuls RVS passe de 5% à 29-33% 23

24 La trithérapie permet de réduire la durée de traitement Patients naïfs Boceprevir Telaprevir 60 % des patients sont éligibles pour un TTT court 28 sem avec BOC 24 sem avec TVR Patients en échec Boceprevir 50 % des patients sont éligibles pour un TTT court 36 sem avec BOC Poordad F et al. N Engl J Med 2011: 364: Sherman KE et al. N Engl J Med Jacobson IM et al. N Engl J Med Anti-protéases chez les patients en échec thérapeutique significativement les chances de guérison chez les patients : Rechuteurs Répondeurs partiel Répondeurs nuls 24

25 Effets secondaires Boceprevir Anémie Dysgueusie Télaprévir Anémie Rash cutanés Diarrhées Brulures anales Effets secondaires Interruptions de traitement Doses réduites pour : effets secondaires Anémie neutropénie Syndrome pseudo-grippal fatigue fièvre maux de tête frissons amaigrissement tremblements arthralgies douleurs musculaires myalgies Symptômes gastrointestinaux Anorexie diarrhées nausées vomissements Proportion de patients 14 % 42 % 9 % 18 % 64 % 46 % 62 % 48 % 29 % 21 % 34 % 21 % 56 % 32 % 22 % 43 % 14 % Effets secondaires Symptômes psychiatriques perte de concentration dépression insomnie irritabilité Symptômes respiratoires toux dyspnée Symptômes dermatologiques alopécie prurit rash cutané peau sèche inflammation aux sites d injection réaction aux sites d injection Proportion de patients 17 % 31 % 40 % 35 % 17 % 26 % 36 % 29 % 24 % 24 % 25 %. 58 % 25

26 Nouvelles stratégies Associations d antiprotéases et inhibiteurs de polymérase sans interféron Nouvelles molécules pangénomiques 26

Les hépatites virales chroniques B et C

Les hépatites virales chroniques B et C Les hépatites virales chroniques B et C www.aqodad.ma Service d hépato-gastroentérologie CHU HASSAN II; Fès 6èmes journées médicales d Al Hoceima; Le 28 09 2013 1 Introduction Problème majeur de santé

Plus en détail

HEPATITES VIRALES 22/09/09. Infectieux. Mme Daumas

HEPATITES VIRALES 22/09/09. Infectieux. Mme Daumas HEPATITES VIRALES 22/09/09 Mme Daumas Infectieux Introduction I. Hépatite aigu II. Hépatite chronique III. Les différents types d hépatites A. Hépatite A 1. Prévention de la transmission 2. Vaccination

Plus en détail

Christian TREPO, MD, PhD

Christian TREPO, MD, PhD PEG INTERFERON MONOTHERAPI E Christian TREPO, MD, PhD Unmet medical needs in chronic HBV infection Inhibition of viral replication Normalisation of ALT Improvement in liver necroinflammation Improvement

Plus en détail

L hépatite C pas compliqué! Véronique Lussier, M.D., F.R.C.P.C. Gastroentérologue Hôpital Honoré-Mercier 16 avril 2015

L hépatite C pas compliqué! Véronique Lussier, M.D., F.R.C.P.C. Gastroentérologue Hôpital Honoré-Mercier 16 avril 2015 L hépatite C pas compliqué! Véronique Lussier, M.D., F.R.C.P.C. Gastroentérologue Hôpital Honoré-Mercier 16 avril 2015 Objectifs de la présentation Décrire l évolution clinique et la prise en charge d

Plus en détail

Marseille 25 octobre 2012 Accompagnement du traitement chez les co-infectés VHC-VIH en pratique

Marseille 25 octobre 2012 Accompagnement du traitement chez les co-infectés VHC-VIH en pratique Marseille 25 octobre 2012 Accompagnement du traitement chez les co-infectés VHC-VIH en pratique Dominique Larrey Service d Hépatogastroenterologie et transplantation Hôpital Saint Eloi CHU Montpellier

Plus en détail

Actualités sur le Virus de l'hépatite C

Actualités sur le Virus de l'hépatite C CBP CHRU Lille Actualités sur le Virus de l'hépatite C 2.0 ANNE GOFFARD UNIVERSITÉ LILLE 2 DROIT ET SANTÉ FACULTÉ DES SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES DE LILLE 2012 Table des matières I - Épidémiologie

Plus en détail

Hépatite B. Le virus Structure et caractéristiques 07/02/2013

Hépatite B. Le virus Structure et caractéristiques 07/02/2013 Hépatite B Le virus Structure et caractéristiques o o o Famille des Hepadnaviridae Genre orthohepadnavirus Enveloppé, capside icosaédrique, 42 nm 1 Le virus Structure et caractéristiques En microscopie

Plus en détail

Virus de l hépatite B

Virus de l hépatite B Virus de l hépatite B Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B Persistance de l antigène HBs 10% - 90% Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B faible ou absente Persistance

Plus en détail

Mme BORGHI Monique Infirmière ETP Mme ALEXIS Françoise Hopital Archet I Infectiologie/Virologie Clinique

Mme BORGHI Monique Infirmière ETP Mme ALEXIS Françoise Hopital Archet I Infectiologie/Virologie Clinique Mme BORGHI Monique Infirmière ETP Mme ALEXIS Françoise Hopital Archet I Infectiologie/Virologie Clinique Une hépatite est une inflammation du foie causée soit par des substances toxiques (médicaments,

Plus en détail

Diagnostic des Hépatites virales B et C. P. Trimoulet Laboratoire de Virologie, CHU de Bordeaux

Diagnostic des Hépatites virales B et C. P. Trimoulet Laboratoire de Virologie, CHU de Bordeaux Diagnostic des Hépatites virales B et C P. Trimoulet Laboratoire de Virologie, CHU de Bordeaux Diagnostic VHC Dépistage: pourquoi? Maladie fréquente (Ac anti VHC chez 0,84% de la population soit 367 055

Plus en détail

Traitement des hépatites h chroniques virales B et C

Traitement des hépatites h chroniques virales B et C Traitement des hépatites h chroniques virales B et C Dr Joanna POFELSKI Service d hépatod pato-gastroentérologierologie CH d Annecyd Particularités? Virus hépatotropes / cytopathogènes : lésions hépatiques

Plus en détail

Diagnostic virologiques des hépatites virales B et C. H. Barth Laboratoire de Virologie, CHU de Strasbourg

Diagnostic virologiques des hépatites virales B et C. H. Barth Laboratoire de Virologie, CHU de Strasbourg Diagnostic virologiques des hépatites virales B et C H. Barth Laboratoire de Virologie, CHU de Strasbourg Objectifs 1. Connaître pour chaque virus des hépatites la cinétique des marqueurs virologiques

Plus en détail

Place du médecin généraliste dans la gestion du traitement de l hépatite C C. Buffet*

Place du médecin généraliste dans la gestion du traitement de l hépatite C C. Buffet* Entretiens de Bichat 26 sept. 2013 Salle 352 A 17 h 30 18 h 30 Place du médecin généraliste dans la gestion du traitement de l hépatite C C. Buffet* * Hépatologue, Université Paris XI, Centre de compétence

Plus en détail

Traitement des hépatites virales B et C

Traitement des hépatites virales B et C Traitement des hépatites virales B et C GFMER Yaoundé 26 Novembre 2007 Dr José M Bengoa foie cirrhotique foie normal Vitesse de développement de la fibrose fibrose VHD VHB VHC années Indications au traitement

Plus en détail

Traitement des hépatites virales

Traitement des hépatites virales Traitement des hépatites virales Philippe Sogni Hépato-gatroentérologie gatroentérologie,, Hôpital Cochin et Faculté de Médecine Paris 5 Sogni 1 Hépatite chronique C Sogni 2 Prévalence en France des Ac..

Plus en détail

Traitements de l hépatite B

Traitements de l hépatite B Traitements de l hépatite B S Matheron Service des maladies infectieuses et tropicales A Hôpital Bichat-Claude Bernard Virus de l hépatite B: histoire naturelle Contage Hépatite aigüe 70% asymptomatique

Plus en détail

Vaccination contre l hépatite B des personnes vivant avec le VIH

Vaccination contre l hépatite B des personnes vivant avec le VIH Vaccination contre l hépatite B des personnes vivant avec le VIH Odile Launay CIC de vaccinologie Cochin Pasteur Hôpital Cochin, Paris 6 ème journée de vaccinologie clinique JG Guillet Mardi 4 juin 2013

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 10 octobre 2001

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 10 octobre 2001 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 10 octobre 2001 VIRAFERONPEG 50 µg 80 µg 100 µg 120 µg 150 µg, poudre et solvant pour solution injectable B/1 B/4 Laboratoires SCHERING PLOUGH Peginterféron

Plus en détail

Bonne lecture!! et si vous souhaitez consulter le document de l AFEF dans son intégralité, c est ici

Bonne lecture!! et si vous souhaitez consulter le document de l AFEF dans son intégralité, c est ici Un résumé des recommandations éditées par l AFEF le 1 er juin 2015 Les recommandations de l AFEF vont plus loin que celles de l EASL. Le Pr Victor De Lédinghen, du CHU de Bordeaux, et secrétaire général

Plus en détail

Best of Hépatologie 2010. Dr Anais VALLET-PICHARD Hépatologie Hôpital Cochin

Best of Hépatologie 2010. Dr Anais VALLET-PICHARD Hépatologie Hôpital Cochin Best of Hépatologie 2010 Dr Anais VALLET-PICHARD Hépatologie Hôpital Cochin Evaluation de la fibrose Analyse des échecs de l élastométrie impulsionnelle Castera L et al. Hepatology 2010;51 (3): 828-35

Plus en détail

Co-infection HVB HVC CO-infection VIH HVB et HVC

Co-infection HVB HVC CO-infection VIH HVB et HVC Co-infection HVB HVC CO-infection VIH HVB et HVC Abdelfattah CHAKIB Faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca Service des maladies infectieuses, CHU Ibn Rochd 06 61 42 91 64 afchakib@gmail.com

Plus en détail

La vaccination contre le VHB à l heure du consensus. Ariane Chryssostalis Service d hépatogastroentérologie Hopital Cochin

La vaccination contre le VHB à l heure du consensus. Ariane Chryssostalis Service d hépatogastroentérologie Hopital Cochin La vaccination contre le VHB à l heure du consensus Ariane Chryssostalis Service d hépatogastroentérologie Hopital Cochin Pourquoi vacciner? Epidémiologie du VHB 370.000.000 de porteurs chroniques du VHB

Plus en détail

Surveillance des patients VHC non traités. Julia ATTALI 15/12/2012

Surveillance des patients VHC non traités. Julia ATTALI 15/12/2012 Surveillance des patients VHC non traités Julia ATTALI 15/12/2012 Patients non traités Absence d indication au traitement: patients F0/F1 Echec traitement Contre-indication au traitement Refus du patient

Plus en détail

Hépatite B autant prevoir...

Hépatite B autant prevoir... Hépatite B Autant PREVOIR... Qu est ce que L hépatite B est une inflammation du foie. Elle est provoquée par un virus : le VHB. Elle se transmet par les relations sexuelles mais elle peut aussi se transmettre

Plus en détail

Hépatite C une maladie silencieuse..

Hépatite C une maladie silencieuse.. Hépatite C une maladie silencieuse.. F. Bally Centre de Maladies Infectieuses et Epidémiologie Institut Central des Hôpitaux Valaisans Histoire Années 70 Hépatite non-a-non-b = hépatite post-transfusionelle

Plus en détail

HépatiteC n 7. Hépatite chronique B : onseil. quelques notions pour mieux connaître ma maladie

HépatiteC n 7. Hépatite chronique B : onseil. quelques notions pour mieux connaître ma maladie HépatiteC n 7 onseil Ma maladie Mon traitement Ma vie sociale Hépatite chronique B : quelques notions pour mieux connaître ma maladie Sommaire Après plusieurs prises de sang, mon médecin me confirme que

Plus en détail

TRAITEMENT DE L HÉPATITE B

TRAITEMENT DE L HÉPATITE B TRAITEMENT DE L HÉPATITE B P Mathurin Service d Hépatogastroentérologie Pr Paris Hôpital Claude Hurriez CHRU Lille CRITERES VIROLOGIQUES ET HISTOIRE NATURELLE 1 OBJECTIF THERAPEUTIQUE: Séroconversion HBe

Plus en détail

Hépatite C, les nouveaux traitements

Hépatite C, les nouveaux traitements Hépatite C, les nouveaux traitements Dr Ghassan Riachi CHU de Rouen QDN 2014 Revue de presse p L hépatite C est une maladie curable Peginterferon + DAAs 2011 Standard Interferon 1991 + Ribavirin 1998 2001

Plus en détail

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE B

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE B LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE B Actualisation février 2009 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication

Plus en détail

Devenir des soignants non-répondeurs à la vaccination anti-vhb. Dominique Abiteboul - GERES Jean-François Gehanno Michel Branger

Devenir des soignants non-répondeurs à la vaccination anti-vhb. Dominique Abiteboul - GERES Jean-François Gehanno Michel Branger Devenir des soignants non-répondeurs à la vaccination anti-vhb Dominique Abiteboul - GERES Jean-François Gehanno Michel Branger Contexte Hépatite B = risque professionnel pour les soignants Passé futur

Plus en détail

Y a-t-il une place pour un vaccin thérapeutique contre l hépatite B? H. Fontaine, Unité d Hépatologie Médicale, Hôpital Cochin

Y a-t-il une place pour un vaccin thérapeutique contre l hépatite B? H. Fontaine, Unité d Hépatologie Médicale, Hôpital Cochin Y a-t-il une place pour un vaccin thérapeutique contre l hépatite B? H. Fontaine, Unité d Hépatologie Médicale, Hôpital Cochin Objectifs thérapeutiques Inhibition de la réplication virale Négativation

Plus en détail

Traitement de l hépatite C: données récentes

Traitement de l hépatite C: données récentes Traitement de l hépatite C: données récentes J.-P. BRONOWICKI (Vandœuvre-lès-Nancy) Tirés à part : Jean-Pierre Bronowicki Service d Hépatogastroentérologie, CHU de Nancy, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy. Le

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. 10 décembre 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. 10 décembre 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 10 décembre 2008 VIRAFERONPEG 50 µg/ 0.5 ml, poudre et solvant pour solution injectable B/1 : code CIP 355 189.3 B/4 : code CIP 355 191.8 VIRAFERONPEG, stylo pré-rempli

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C

La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C Vivre avec une hépatite chronique C Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Place de l interféron dans le traitement de l hépatite B chez le patient co-infecté VIH

Place de l interféron dans le traitement de l hépatite B chez le patient co-infecté VIH Place de l interféron dans le traitement de l hépatite B chez le patient co-infecté VIH Lionel PIROTH CHU Dijon, Université de Bourgogne Tours juin 2012 Un problème? VIH-VHB Piroth L et al, J Hepatol,

Plus en détail

Thérapeutique anti-vhc et travail maritime. O. Farret HIA Bégin

Thérapeutique anti-vhc et travail maritime. O. Farret HIA Bégin Thérapeutique anti-vhc et travail maritime O. Farret HIA Bégin Introduction «L hépatite C est une maladie le plus souvent mineure, mais potentiellement cancérigène, qu on peut ne pas traiter et surveiller

Plus en détail

HEPATITE VIRALE B ET GROSSESSE

HEPATITE VIRALE B ET GROSSESSE HEPATITE VIRALE B ET GROSSESSE D r Yannick BACQ Pas de conflit d'intérêt Influence du VHB sur la grossesse et vice versa Influence de l'infection par le VHB sur le déroulement de la grossesse Augmentation

Plus en détail

GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Hépatite Chronique C

GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Hépatite Chronique C GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE Hépatite Chronique C Mai 2006 Ce guide médecin est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication 2 avenue du Stade de France F 93218

Plus en détail

Un dépistage positif, que faire? épatite

Un dépistage positif, que faire? épatite Un dépistage positif, que faire? épatite Que signifie un test de dépistage positif pour l hépatite C? Un test de dépistage de l hépatite C positif signifie que le laboratoire a détecté dans le sang des

Plus en détail

Journée AFEF-SAHGE Alger 14 décembre 2011. Cas Cliniques. Dr A. NANI

Journée AFEF-SAHGE Alger 14 décembre 2011. Cas Cliniques. Dr A. NANI Journée AFEF-SAHGE Alger 14 décembre 2011 Cas Cliniques Dr A. NANI Cas Clinique 1 Patiente 45 ans découverte fortuite sérologie VHC(+), bilan préopératoire pour lithiase vésiculaire symptomatique. Antécédents:

Plus en détail

Guide du parcours de soins Titre ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Hépatite chronique B

Guide du parcours de soins Titre ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Hépatite chronique B Guide du parcours de soins Titre ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE Hépatite chronique B Février 2015 Ce document est téléchargeable sur : www.has-sante.fr Haute Autorité de Santé Service des

Plus en détail

Best Of Hépatites 2012. XIX ème Journée Régionale de Pathologie Infectieuse 09/10/2012 Valérie Canva, CHRU Lille

Best Of Hépatites 2012. XIX ème Journée Régionale de Pathologie Infectieuse 09/10/2012 Valérie Canva, CHRU Lille Best Of Hépatites 2012 XIX ème Journée Régionale de Pathologie Infectieuse 09/10/2012 Valérie Canva, CHRU Lille Hépatite virale B Contributors: George Papatheodoridis (Coordinator & EASL Governing Board),

Plus en détail

Avis 20 février 2013

Avis 20 février 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 février 2013 PEGASYS 135 microgrammes, solution injectable en seringue préremplie Boîte de 1 (CIP 34009 359 958 1 0) Boîte de 4 (CIP 34009 359 959 8 8) PEGASYS 135

Plus en détail

Traitement des hépatites virales C. Avis d experts 5 janvier 2015

Traitement des hépatites virales C. Avis d experts 5 janvier 2015 AFEFoie @AFEFoie Association reconnue d utilité publique Traitement des hépatites virales C Avis d experts 5 janvier 2015 M. Bourlière (Marseille) JP. Bronowicki (Nancy) Ch. Hézode (Créteil) D. Larrey

Plus en détail

Diagnostic et suivi virologique des hépatites virales B et C. Marie-Laure Chaix Virologie Necker

Diagnostic et suivi virologique des hépatites virales B et C. Marie-Laure Chaix Virologie Necker Diagnostic et suivi virologique des hépatites virales B et C Marie-Laure Chaix Virologie Necker OUTILS DIAGNOSTIQUES VHC Transaminases Recherche des Anticorps! Tests indirects - Anticorps! ELISA! RIBA

Plus en détail

Traitement des Hépatites Chroniques Virales B et C

Traitement des Hépatites Chroniques Virales B et C Réunion Tunisienne de Consensus Organisée par La Société Tunisienne de Gastro-entérologie Sous l égide de La Société Tunisienne des Sciences Médicales Traitement des Hépatites Chroniques Virales B et C

Plus en détail

Stratégie de dépistage des Hépatites virales B et C Apport des tests rapides. Dr. LAGATHU Gisèle Laboratoire de Virologie CHU Pontchaillou

Stratégie de dépistage des Hépatites virales B et C Apport des tests rapides. Dr. LAGATHU Gisèle Laboratoire de Virologie CHU Pontchaillou Stratégie de dépistage des Hépatites virales B et C Apport des tests rapides Dr. LAGATHU Gisèle Laboratoire de Virologie CHU Pontchaillou Journée du 13 décembre 2012 Virus de l Hépatite B Historique Blumberg

Plus en détail

Urgences et VIH. V.SCHIFFER Consultation VIH/SIDA Octobre 1999

Urgences et VIH. V.SCHIFFER Consultation VIH/SIDA Octobre 1999 Urgences et VIH V.SCHIFFER Consultation VIH/SIDA Octobre 1999 Physiopathologie Séroconversion VIH Traitements Exposition professionnelle Exposition sexuelle (PEP) Physiopathologie EPIDERME: Cellules de

Plus en détail

Le Comité Scientifique a traité les questions suivantes : «Association reconnue d utilité publique» - 1 -

Le Comité Scientifique a traité les questions suivantes : «Association reconnue d utilité publique» - 1 - - 1 - Prise de position de l'association Française pour l'etude du Foie (AFEF) sur les trithérapies (Peg-IFN + ribavirine + inhibiteur de protéase) dans la prise en charge des malades atteints d'hépatite

Plus en détail

Résistance du virus de l hépatite C aux nouveaux traitements anti-viraux

Résistance du virus de l hépatite C aux nouveaux traitements anti-viraux 14 ème forum SOS Hépatites, Lyon Résistance du virus de l hépatite C aux nouveaux traitements anti-viraux Dr. Sylvie LARRAT Laboratoire de Virologie CHU Grenoble Hépatite C chronique 180 millions de porteurs

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 4 mars 2015 HARVONI 90 mg/400 mg, comprimés pelliculés B/28 (CIP : 34009 300 008 8 5) Laboratoire GILEAD SCIENCES DCI Code ATC (2015) lédipasvir/sofosbuvir (association

Plus en détail

+ Questions et réponses

+ Questions et réponses HÉPATITE B L hépatite B c est quoi? L hépatite B est un type de maladie du foie causée par le virus de l hépatite B, une des formes les plus courantes de l hépatite virale (les autres sont le virus de

Plus en détail

RECOMMANDATIONS AUX MEDECINS ET AUX PATIENTS CONCERNANT L HéPATITE C

RECOMMANDATIONS AUX MEDECINS ET AUX PATIENTS CONCERNANT L HéPATITE C CONSEIL SUPERIEUR D HYGIENE Section des Maladies Transmissibles Président: Dr Robert HEMMER Service National des Maladies Infectieuses Secrétaire: Dr Pierrette HUBERTY-KRAU Division de l Inspection Sanitaire

Plus en détail

Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH)

Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH) Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH) * Qu est ce qu une IST? Infection Sexuellement Transmissible

Plus en détail

ACCIDENTS D EXPOSITION AU RISQUE VIRAL. Dr David Bruley Service de Maladies Infectieuses CHU Grenoble

ACCIDENTS D EXPOSITION AU RISQUE VIRAL. Dr David Bruley Service de Maladies Infectieuses CHU Grenoble ACCIDENTS D EXPOSITION AU RISQUE VIRAL Dr David Bruley Service de Maladies Infectieuses CHU Grenoble Définition d un AES Sang ou liquide biologique potentiellement contaminant Sécrétions vaginales / sperme

Plus en détail

Place des Examens de Biologie Moléculaire dans le Suivi des Hépatites

Place des Examens de Biologie Moléculaire dans le Suivi des Hépatites Place des Examens de Biologie Moléculaire dans le Suivi des Hépatites Stéphane Chevaliez Centre National de Référence des Hépatites Virales B, C et delta Laboratoire de Virologie & INSERM U955 Hôpital

Plus en détail

Dossier de Presse L hépatite B -Mieux la connaître pour mieux la traiter-

Dossier de Presse L hépatite B -Mieux la connaître pour mieux la traiter- Dossier de Presse L hépatite B -Mieux la connaître pour mieux la traiter- Largement débattue au cours du XII ème congrès de Gastroentérologie, tenu ce week end, l hépatite B mérite d être mieux connue

Plus en détail

Stratégies de dépistage biologique des hépatites virales B et C

Stratégies de dépistage biologique des hépatites virales B et C RECOMMANDATION EN SANTÉ PUBLIQUE Stratégies de dépistage biologique des hépatites virales B et C Synthèse avis des groupes de travail et de lecture Et recommandation de la HAS mars 2011 sur La synthèse

Plus en détail

1. Différentes hépatites/ différents traitements

1. Différentes hépatites/ différents traitements III. Traitements 55 1. Différentes hépatites/ différents traitements Se faire soigner 1.1 Traitements des hépatites virales D après les expériences pratiques et la littérature scientifique, le traitement

Plus en détail

Le titrage de l AgHBs: un témoin du statut du patient et de la réponse au traitement. Denis Ouzan Institut Arnault Tzanck, Saint-Laurent-du-Var

Le titrage de l AgHBs: un témoin du statut du patient et de la réponse au traitement. Denis Ouzan Institut Arnault Tzanck, Saint-Laurent-du-Var Le titrage de l AgHBs: un témoin du statut du patient et de la réponse au traitement Denis Ouzan Institut Arnault Tzanck, Saint-Laurent-du-Var Objectifs pédagogiques Connaitre les problèmes pratiques posés

Plus en détail

Item 83 : Hépatites virales. Anomalies biologiques hépatiques chez un sujet asymptomatique

Item 83 : Hépatites virales. Anomalies biologiques hépatiques chez un sujet asymptomatique Item 83 : Hépatites virales. Anomalies biologiques hépatiques chez un sujet asymptomatique Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Généralités... 1 1. 1 Diagnostic... 1 1. 2 Conduite

Plus en détail

Guide du parcours de soins Titre ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Hépatite chronique C

Guide du parcours de soins Titre ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Hépatite chronique C Guide du parcours de soins Titre ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE Hépatite chronique C Juillet 2015 ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE N 6 HÉPATITE CHRONIQUE C Ce document est

Plus en détail

Hépatite C. FAQs RAPIDE. guide de RÉFÉRENCE

Hépatite C. FAQs RAPIDE. guide de RÉFÉRENCE Hépatite C RAPIDE FAQs guide de RÉFÉRENCE Septembre 2013 Corrections apportées par le Dr Poliquin, que nous remercions sincèrement. Chef du service à l hôpital de Verdun en Gastro-Entérologie, UHRESS du

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG (HIV, HBV, HCV) Anne-Sophie LASCAUX

PRISE EN CHARGE DES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG (HIV, HBV, HCV) Anne-Sophie LASCAUX PRISE EN CHARGE DES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG (HIV, HBV, HCV) Anne-Sophie LASCAUX DEFINITION L accident d exposition au sang (AES) est une exposition percutanée par piqûre ou coupure (par une aiguille,

Plus en détail

Virologie et hépa.tes. Journées Scientifiques du Site ANRS-SENEGAL

Virologie et hépa.tes. Journées Scientifiques du Site ANRS-SENEGAL Virologie et hépa.tes Site ANRS-SENEGAL Plan Généralités VHB VHC Conclusion 350 million infected with HBV worldwide 170 million infected with HCV worldwide HBV prevalence HCV prevalence HBV and HCV are

Plus en détail

GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Hépatite chronique B

GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Hépatite chronique B GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE Hépatite chronique B Octobre 2006 Ce guide médecin est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication 2 avenue du Stade de France F 93218

Plus en détail

RECOMMANDATION DU COLLÈGE Prise en charge de l hépatite C par les médicaments anti-viraux à action directe (AAD)

RECOMMANDATION DU COLLÈGE Prise en charge de l hépatite C par les médicaments anti-viraux à action directe (AAD) RECOMMANDATION DU COLLÈGE Prise en charge de l hépatite C par les médicaments anti-viraux à action directe (AAD) Juin 2014 Ce rapport est téléchargeable sur : www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service

Plus en détail

Le VIH et votre foie

Le VIH et votre foie Le VIH et votre foie Le VIH et votre foie Que dois-je savoir au sujet de mon foie? Votre foie joue un rôle incroyablement important. Il filtre votre sang en éliminant les substances nocives (toxiques)

Plus en détail

HEPATITES VIRALES CHRONIQUES ET AIGUES

HEPATITES VIRALES CHRONIQUES ET AIGUES HEPATITES VIRALES CHRONIQUES ET AIGUES INFORMATIONS Pré-requis : Durée de l'item : Auteur(s) : Professeur Louis Buscail (mail : ) Objectifs : RAPPEL : LE DIAGNOSTIC D HEPATITE CHRONIQUE La fréquence de

Plus en détail

GASTRO-ENTEROLOGIE. Variabilité. A des entrées. B des sites anatomiques. C inter-individuelle. D intra-individuelle

GASTRO-ENTEROLOGIE. Variabilité. A des entrées. B des sites anatomiques. C inter-individuelle. D intra-individuelle GASTRO-ENTEROLOGIE Variabilité A des entrées B des sites anatomiques 2 l externe + 2 l interne 15 litres sécrétion-absorption entrée 2 l duodénum 4 l grêle 3 l côlon 0,3 l anus 0,3 l œsophage 10" estomac

Plus en détail

Questions-réponses sur la vaccination contre l hépatite B

Questions-réponses sur la vaccination contre l hépatite B PROTÉGEONS-NOUS, VACCINONS-NOUS. Questions-réponses sur la vaccination contre l hépatite B Le seul moyen efficace de prévenir cette maladie transmissible est la vaccination de tous les enfants, adolescents

Plus en détail

L'hépatite C dans les communautés ethnoculturelles au Canada

L'hépatite C dans les communautés ethnoculturelles au Canada L'hépatite C dans les communautés ethnoculturelles au Canada Un guide de formation à l intention des fournisseurs de soins communautaires, de soins de santé et de services sociaux Produit par Le Conseil

Plus en détail

Hépatite. ses causes ses conséquences sa prévention

Hépatite. ses causes ses conséquences sa prévention Hépatite ses causes ses conséquences sa prévention Hépatite : l essentiel en bref Qu est-ce que l hépatite et quelles sont les conséquences de cette maladie? L hépatite est une inflammation du foie, dont

Plus en détail

Avis 5 mars 2014. PEGASYS 90 microgrammes, solution injectable 1 seringue pré-remplie en verre de 0,5 ml avec aiguille (CIP : 34009 269 805 1 1)

Avis 5 mars 2014. PEGASYS 90 microgrammes, solution injectable 1 seringue pré-remplie en verre de 0,5 ml avec aiguille (CIP : 34009 269 805 1 1) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 5 mars 2014 PEGASYS 180 microgrammes, solution injectable 1 seringue pré-remplie en verre de 0,5 ml avec aiguille (CIP : 34009 359 960 6 0) 1 stylo pré-rempli de 0,5

Plus en détail

Hépatite C. Du dépistage au traitement. Questions et réponses à l'usage des patients

Hépatite C. Du dépistage au traitement. Questions et réponses à l'usage des patients Hépatite C Du dépistage au traitement Questions et réponses à l'usage des patients Sommaire Objectifs et mode d utilisation du livret L hépatite C : questions et réponses Généralités Qu est-ce qu une hépatite?...................................

Plus en détail

Prophylaxie infectieuse après exposition professionnelle

Prophylaxie infectieuse après exposition professionnelle 1 Prophylaxie infectieuse après exposition professionnelle Introduction Le personnel soignant est régulièrement confronté au risque de contamination par le virus de l immunodéficience humaine (VIH) mais

Plus en détail

Situation, prise en charge

Situation, prise en charge Grippe pandémique A(H1N1) Situation, prise en charge DAUMAS Aurélie HIA LAVERAN COURS IFSI Des grippes pandémiques Groupe A Secondaires à une cassure (rôle animal) Absence d immunité collective Létalité

Plus en détail

SAMEDI 20 JANVIER 2007

SAMEDI 20 JANVIER 2007 SAMEDI 20 JANVIER 2007 DOSSIER DE PRESSE JOURNEE NATIONALE HEPATITES SAMEDI 20 JANVIER 2007 2007, une année charnière pour les hépatites B et C : de plus en plus de guérisons Médecins, chercheurs, soignants,

Plus en détail

Accidents exposant au sang (AES)

Accidents exposant au sang (AES) Accidents exposant au sang (AES) Source VIH + Charge virale Inconnu / groupe de prévalence ** Type d exposition Détectable Indétectable * Haute Faible Important : - piqûre profonde, aiguille creuse, dispositif

Plus en détail

Avis 6 novembre 2013

Avis 6 novembre 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 6 novembre 2013 VIREAD 245 mg, comprimés pelliculés Boîte de 1 flacon de 30 comprimés (CIP : 34009 358 500 1 0) VIREAD 33 mg/g, granulés pour administration orale Boîte

Plus en détail

Hépatite B. Risques, prévention et traitement. Prof. Dr méd. Stefan Zeuzem. European Liver Patients Association

Hépatite B. Risques, prévention et traitement. Prof. Dr méd. Stefan Zeuzem. European Liver Patients Association Prof. Dr méd. Stefan Zeuzem Hépatite B Risques, prévention et traitement European Liver Patients Association F. De Renesselaan, 57 B - 3800 Sint-Truiden, Belgium email: contact@elpa-info.org Chère patiente,

Plus en détail

LES CO-INFECTIONS VIH-VHC. EPIDEMIOLOGIE, INTERFERENCES. Patrice CACOUB La Pitié Salpêtrière, Paris

LES CO-INFECTIONS VIH-VHC. EPIDEMIOLOGIE, INTERFERENCES. Patrice CACOUB La Pitié Salpêtrière, Paris LES CO-INFECTIONS VIH-VHC. EPIDEMIOLOGIE, INTERFERENCES Patrice CACOUB La Pitié Salpêtrière, Paris 8 Avant l introduction des traitements antirétroviraux hautement actifs (HAART), la majorité des patients

Plus en détail

Hépatite chronique B Moyens thérapeutiques

Hépatite chronique B Moyens thérapeutiques Hépatite chronique B Moyens thérapeutiques Dr Olfa BAHRI Laboratoire de Virologie Clinique Institut Pasteur de Tunis INTRODUCTION Plus de 300. 10 6 porteurs chroniques de VHB dans le monde Hépatite chronique

Plus en détail

Approche clinique des patients porteurs du Virus de l Hépatite C. Nouveautés dans la prise en charge du patient VHC?

Approche clinique des patients porteurs du Virus de l Hépatite C. Nouveautés dans la prise en charge du patient VHC? Approche clinique des patients porteurs du Virus de l Hépatite C - Nouveautés dans la prise en charge du patient VHC? Dr Caroline Jézéquel CCA Service des Maladies du Foie CHU Pontchaillou - Rennes Déclarations

Plus en détail

L ABC des Hépatites virales et Co-infectionhépatites-VIH. Dr P. Miailhes Maladies Infectieuses et Tropicales Hôpital Croix-Rousse Lyon le 6 juin 2013

L ABC des Hépatites virales et Co-infectionhépatites-VIH. Dr P. Miailhes Maladies Infectieuses et Tropicales Hôpital Croix-Rousse Lyon le 6 juin 2013 L ABC des Hépatites virales et Co-infectionhépatites-VIH Dr P. Miailhes Maladies Infectieuses et Tropicales Hôpital Croix-Rousse Lyon le 6 juin 2013 P.Miailhes_Hépatites virales 2013 1ere partie : Généralités

Plus en détail

Hépatite. du dépistage au traitement. Questions et réponses. L hépatite C Dépistage, clinique, prise en charge et conseils aux patients

Hépatite. du dépistage au traitement. Questions et réponses. L hépatite C Dépistage, clinique, prise en charge et conseils aux patients DOCUMENT À L USAGE DES PATIENTS Également disponible : L hépatite C Dépistage, clinique, prise en charge et conseils aux patients (document à l usage des professionnels de santé) Document édité et diffusé

Plus en détail

HVC CHRONIQUE MOYENS THERAPEUTIQUES ET BILAN PRE-THERAPEUTIQUE CHAKIB MARRAKCHI. http://www.infectiologie.org.tn

HVC CHRONIQUE MOYENS THERAPEUTIQUES ET BILAN PRE-THERAPEUTIQUE CHAKIB MARRAKCHI. http://www.infectiologie.org.tn HVC CHRONIQUE MOYENS THERAPEUTIQUES ET BILAN PRE-THERAPEUTIQUE CHAKIB MARRAKCHI LES MOYENS THERAPEUTIQUES Les interférons La ribavirine Les nouveaux produits INTERFERONS 1957: activité antivirale Interférence

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE L HEPATITE CHRONIQUE C EN 2009

PRISE EN CHARGE DE L HEPATITE CHRONIQUE C EN 2009 PRISE EN CHARGE DE L HEPATITE CHRONIQUE C EN 2009 CHU BAB EL OUED DR OSMANE DR MAHIOU PR NAKMOUCHE Evolution du traitement de hépatite c Découverte du génome de l HVC 1989 1989 1989 Evolution du traitement

Plus en détail

LES HEPATITES VIRALES

LES HEPATITES VIRALES LES HEPATITES VIRALES Infect virales atteignant préférentiellement le foie avec lés inflammatoires, altérat hépatocytaire (cytolsye hépatique) et élévat des transaminases. Etiolo gie Transm ission Contam

Plus en détail

Note de cadrage Algorithmes de dépistage des hépatites B et C G. Jeanblanc

Note de cadrage Algorithmes de dépistage des hépatites B et C G. Jeanblanc Note de cadrage Algorithmes de dépistage des hépatites B et C G. Jeanblanc Service Evaluation Economique et Santé Publique SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 Présentation de la saisine et du thème... 4 I. Introduction...

Plus en détail

RECOMMANDATION EN SANTE PUBLIQUE. Stratégies de dépistage biologique des hépatites virales B et C. Argumentaire

RECOMMANDATION EN SANTE PUBLIQUE. Stratégies de dépistage biologique des hépatites virales B et C. Argumentaire RECOMMANDATION EN SANTE PUBLIQUE Stratégies de biologique des hépatites virales B et C Argumentaire Mars 2011 L argumentaire scientifique de cette évaluation en santé publique est téléchargeable sur www.has-sante.fr

Plus en détail

Hépatite B : qui et quand vacciner?

Hépatite B : qui et quand vacciner? Hépatite B : qui et quand vacciner? La communauté médicale a été très vite sensibilisée au risque professionnel lié au virus de l hépatite B et l approche vaccinale a de ce fait, conquis rapidement une

Plus en détail

USAGERS DE DROGUE ET VHC ADIJA CHAMPAGNOLE MARDI 17 MARS

USAGERS DE DROGUE ET VHC ADIJA CHAMPAGNOLE MARDI 17 MARS USAGERS DE DROGUE ET VHC ADIJA CHAMPAGNOLE MARDI 17 MARS RAPPELS Répartition des patients VHC 15% Nosocomial 20% Autres + Inconnue 3% Activité prof. 37 % Transfusion 1 % sexuel 25 % Toxicomanie IV D'après

Plus en détail

Hépatites virales. Anomalies biologiques chez un sujet asymptomatique (83) A. Gerolami Janvier 2006

Hépatites virales. Anomalies biologiques chez un sujet asymptomatique (83) A. Gerolami Janvier 2006 Hépatites virales. Anomalies biologiques chez un sujet asymptomatique (83) A. Gerolami Janvier 2006 1. Hépatites virales : étude clinique 1.1. Hépatite aiguë 1.1.1. Forme typique C est la forme clinique

Plus en détail

Objet : Changements importants relatifs aux épreuves de détection qualitative et quantitative de l ARN du virus de l hépatite C (VHC)

Objet : Changements importants relatifs aux épreuves de détection qualitative et quantitative de l ARN du virus de l hépatite C (VHC) PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE Le 29 juillet 203 Aux responsables des laboratoires de microbiologie Aux médecins microbiologistes-infectiologues Aux médecins gastroentérologues et hépatologues Aux assistants-chefs

Plus en détail

Document de synthèse : Hépatite B et hépatite C. Sommaire :

Document de synthèse : Hépatite B et hépatite C. Sommaire : Document de synthèse : Hépatite B et hépatite C Sommaire : Au Canada, l hépatite B et l hépatite C demeurent de graves enjeux de santé publique en raison de taux de prévalence élevés, de coûts élevés pour

Plus en détail

HépatiteC n 4. onseil. Pourquoi faut-il que je me soigne?

HépatiteC n 4. onseil. Pourquoi faut-il que je me soigne? HépatiteC n 4 onseil Ma maladie Mon traitement Ma vie sociale Pourquoi faut-il que je me soigne? Sommaire ( Pourquoi faut-il que je me soigne? 1 2 3 Le virus qui m a infecté : un ennemi pour mon foie L

Plus en détail

Foire aux questions concernant l hépatite C

Foire aux questions concernant l hépatite C Foire aux questions concernant l hépatite C???? Qu est-ce que l hépatite C? L hépatite C est un virus qui peut endommager le foie. 1 Comment se transmet l hépatite C? Le virus de l hépatite C se transmet

Plus en détail

Quantification de l AgHBs Pouquoi? Quand?

Quantification de l AgHBs Pouquoi? Quand? Quantification de l AgHBs Pouquoi? Quand? Michelle Martinot-Peignoux Service d Hépatologie Hôpital Beaujon Université Paris-Diderot INSERM U-773/CRB3 Clichy-France Plan Introduction Applications Cliniques

Plus en détail

F ZOULIM. Traitement du VHB : Interféron ou anti-viraux

F ZOULIM. Traitement du VHB : Interféron ou anti-viraux F ZOULIM Traitement du VHB : Interféron ou anti-viraux - Connaître les objectifs du traitement - Connaître les résultats immédiats et à long terme des traitements - Savoir choisir une option thérapeutique

Plus en détail