1 ère manche Questions fermées

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 ère manche Questions fermées"

Transcription

1 Quiz VIH ère manche Questions fermées Crips Ile-de-France / Mise à jour : août 2015

2 Thème : Dépistage Un test VIH négatif indique toujours que la personne qui a fait le test n est pas contaminée par le VIH? Vrai Faux Explication : Pour que le test de dépistage du VIH soit fiable, il faut respecter un délai de 6 semaines entre la dernière prise de risque (exposition à la transmission du virus) et la réalisation de ce test de dépistage.

3 Thème : Transmission Comment se transmet le VIH? Par rapport sexuel non protégé, partage du matériel d injection dans le cas de consommation de drogue par voie intraveineuse, de la mère-enfant (pendant la grossesse, l accouchement et/ou l allaitement) Par la salive et la transpiration Par les baisers Par les moustiques

4 Thème : Prévention et traitements Je facilite la pénétration tout en renforçant l efficacité du préservatif, je suis : Le lait démaquillant La vaseline Le gel lubrifiant

5 Thème : Dépistage Comment une personne peut-elle savoir si elle est infectée par le VIH? En faisant un test de dépistage En demandant à son/sa partenaire de faire un test On ne peut pas le savoir

6 Thème : Transmission Le VIH ne peut pas se transmettre si : La partenaire prend la pilule contraceptive Un des partenaires est vierge Le garçon se retire avant d éjaculer Les partenaires sont fidèles Les partenaires portent et utilisent correctement un préservatif

7 Thème : Prévention et traitements Le DIU (Dispositif intra Utérin ) : Est réservé aux femmes ayant déjà eu un enfant Peut rester en place jusqu à 5 ans Peut rendre stérile

8 Thème : Dépistage Comment détecte-t-on le VIH? Par une analyse dans le sang des anticorps dirigés contre le VIH En soufflant dans un Sidatest, lors d'un contrôle de police En regardant dans le miroir pour vérifier si quelque chose à changé en soi

9 Thème : Transmission Dans quelle situation n y a-t-il pas de risque d être contaminé par le VIH? Quand on utilise un préservatif avec une personne contaminée par le VIH Quand on n utilise pas de préservatif avec un/une amie en qui on a confiance Quand on n utilise pas de préservatif avec une personne qui prouve, grâce à son dernier test, qu elle n est pas infectée par le VIH

10 Thème : Prévention et traitements Que signifie le sigle VIH? Virus Indéfini de l Hémoglobine Virus de l Immunodéficience Humaine Vague Indépendantiste Hospitalière

11 Thème : Dépistage Quel liquide analyse-t-on pour savoir si on est séropositif au VIH? La salive L urine Les larmes Le sang

12 Thème : Prévention et traitements Pour ouvrir un emballage de préservatif, il faut : L ouvrir délicatement avec les doigts Le déchirer avec les dents Utiliser des ciseaux

13 Thème : Dépistage Le test de dépistage du VIH est-il le même pour l homme et la femme? Oui Non

14 Thème : Transmission Quelle pratique sexuelle est la plus à risque de transmission du VIH? Rapport vaginal sans protection Rapport bucco-génital (fellation, cunnilingus) sans protection Rapport anal sans protection

15 Thème : Prévention et traitements Pour être efficace, la contraception d urgence doit être prise : Le plus tôt possible Le lendemain du rapport Après 72 heures

16 Thème : Dépistage Combien de temps après une prise de risque un résultat négatif indique-til une réelle non-infection par le VIH? Le lendemain de la prise de risque sexuelle Dans la minute suivant l'orgasme Six semaines après la prise de risque

17 Thème : Dépistage Quand doit-on faire un test? (plusieurs réponses possibles) Quand on a eu des rapports sexuels non protégés Quand les deux personnes souhaitent arrêter le préservatif Quand on a embrassé quelqu un

18 Thème : Dépistage Les mineurs peuvent faire le test de dépistage sans prévenir leurs parents : Vrai Faux

19 Thème : Dépistage Où peut-on faire un test de dépistage en France? Dans un CDAG (Centre de Dépistage Anonyme et Gratuit ) ou CIDDIST (Centre d'information, de Dépistage et de Diagnostic des Infections Sexuellement Transmissibles Dans un laboratoire d analyse médicale Dans certains plannings familiaux Dans un centre de dépistage rapide Les quatre

20 Thème : Dépistage Qui donne le résultat du test de dépistage? (plusieurs réponses possibles) Le facteur Le médecin généraliste Le médecin ou le personnel dûment habilité du centre de dépistage

21 Thème : Dépistage Quel est le délai d attente pour avoir le résultat du test de dépistage? (plusieurs réponses possibles) 30 mn 24 h Une semaine Un mois (30 mn : centre de dépistage rapide ou autotest / 24 h : laboratoire d analyses / une semaine : CDAG/Ciddist)

22 Quiz VIH ème manche Questions ouvertes Crips Ile-de-France Mise à jour août 2015

23 Thème : Dépistage Pourquoi faire un test de dépistage? Pour se protéger, pour protéger les autres, arrêter d utiliser des préservatifs avec un partenaire stable aussi séronégatif, se soigner le plus tôt possible,

24 Thème : Transmission Le VIH peut être transmis par? Des rapports sexuels non protégés, la consommation de drogue par voie intraveineuse, en utilisant du matériel d'injection qui a déjà servi, de la mère à l'enfant pendant la grossesse, à l'accouchement et durant l'allaitement.

25 Thème : Prévention et traitements Citez cinq moyens de contraception disponibles actuellement en France. Pilule, DIU (Dispositif Intra Utérin), patch, implant, anneau vaginal, préservatif masculin et féminin

26 Thème : Dépistage Comment faire pour savoir si quelqu un est infecté par le VIH? Il n y a aucun moyen pour savoir si quelqu un est infecté par le VIH. Une personne ne sait pas elle-même si elle est porteuse du virus tant qu elle n a pas fait un test de dépistage.

27 Thème : Transmission Le VIH ne peut pas être transmis par L'utilisation commune de couverts, d'essuie-mains, de toilettes, de bains ou de saunas, ni par des éternuements, la toux, un baiser. Habiter et travailler avec des personnes séropositives pour le VIH ne présente pas non plus de risque de transmission.

28 Thème : Prévention et traitements Citez au moins deux endroits où l on peut se procurer une contraception d urgence. Pharmacie, planning familial, infirmière scolaire

29 Thème : Dépistage Nommez une situation où une personne peut décider de faire un test de dépistage. Relation sexuelle orale, vaginale ou anale non protégée. Partenaire ayant une IST. Partenaire ayant eu une relation sexuelle non protégée avec quelqu un d autre. Partage de matériel servant à s injecter de la drogue. Partager des accessoires sexuels. Choix de ne plus utiliser de préservatifs dans le cadre d une relation stable avec un partenaire séronégatif. Savoir où on en est.

30 Thème : Transmission Nommez quatre liquides corporels qui peuvent transmettre le VIH. Sang / Sperme / liquide pré-séminal / Sécrétions vaginales / Lait maternel.

31 Thème : Prévention et traitements Après une prise de risque (préservatif oublié ou qui a craqué, partenaire occasionnel ) où peut-on se procurer un traitement post-exposition (TPE)? Aux urgences.

32 Thème : Dépistage Qui peut-on contacter pour avoir de l information sur les tests de dépistage? Sida info service, CDAG/ Ciddist, tout autre service de santé de votre localité, infirmière en milieu scolaire, médecin de famille, clinique médicale, hôpital.

33 Thème : Transmission Nommez deux pratiques qui comportent des risques de transmission du VIH : Pénétration anale sans préservatif, pénétration vaginale sans préservatif, partage d accessoires sexuels sans préservatifs, partage de matériel d injection (aiguille, seringue ).

34 Thème : Prévention et traitements Pourquoi le préservatif peut-il craquer? Norme, date de péremption, mal conservé, mal mis, pas assez lubrifié

35 Thème : Dépistage Peut-on aller faire un test de dépistage le lendemain d un rapport sexuel non protégé? Oui, mais pour être sûr d une non-infection par le VIH, il faut le faire six semaines après la dernière prise de risque.

36 Thème : Transmission Chez les femmes, quels sont les liquides qui peuvent transmettre le VIH? Le sang, les sécrétions vaginales et le lait maternel.

37 Thème : Prévention et traitements Que signifie le sigle IST? Infection Sexuellement Transmissible)

38 Thème : Transmission Chez les hommes, quels sont les liquides qui peuvent transmettre le VIH? Le sang, le sperme, le liquide pré-séminal.

39 Thème : Transmission Quels sont les moyens d éviter la transmission du VIH lors de rapports sexuels? Préservatifs masculin ou féminin correctement utilisés, test.

40 Quiz VIH ème manche KESK C? Crips Ile-de-France Mise à jour août 2015

41 Thème : Dépistage C est un lieu d écoute et de consultation anonyme et gratuit. Mis en place en 1987, il permet de connaître son statut sérologique sans rendez-vous et sans présentation de papiers. On peut y avoir un entretien avec un médecin puis y faire un prélèvement de sang sous un numéro anonyme. Le résultat du test est ensuite donné par le médecin dans un délai d environ une semaine. KESK C? C est le CDAG Centre de dépistage anonyme et gratuit. Certains sont maintenant Ciddist (centre d information, de dépistage et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles) dans lesquels est proposé le dépistage de toutes les IST.

42 Thème : Transmission Il n est pas héréditaire et a besoin de certains liquides pour être transmis. Il est extrêmement petit, et est responsable d une défaillance des défenses immunitaires de l organisme Il n est pas possible pour l instant de l éliminer, mais il est possible d empêcher sa multiplication grâce à des traitements. Il est responsable d une pandémie qui affecte plus de 30 millions de personnes dans le monde. KESK C? C est le VIH.

43 Thème : Prévention et traitements Il existe depuis La deuxième génération de ce dernier a été introduite sur le marché français en Il a la propriété d adhérer à la paroi vaginale. Pouvant être mis jusqu à plusieurs heures avant le rapport sexuel, c est une gaine de nitrile à placer à l intérieur du vagin en laissant dépasser le deuxième anneau à l extérieur. KESKE C? C est le préservatif féminin.

44 Thème : Dépistage Il se pratique en France depuis Il est sûr et fiable, il concerne aussi bien les hommes que les femmes, un médecin ou du personnel habilité le pratique et en donne les résultats. Il peut se pratiquer dans un endroit anonyme et gratuit pour toute personne ou dans un laboratoire d analyse médicale avec une prescription médicale. Il consiste en l analyse dans le sang des anticorps dirigés contre le VIH. KESK C? C est le test de dépistage du VIH.

45 Thème : Transmission C est une appellation qui définie des infections dont la transmission se fait par voie sexuelle. Ces infections existent sous de nombreuses formes propagées par des bactéries, virus ou champignons. Les symptômes sont variés. Il s agit souvent d atteintes cutanées, d irritations, de démangeaisons ou de douleurs touchant les parties génitales et anales. Certaines sont sans symptômes. KESK C? Ce sont les IST.

46 Thème : Prévention et traitements Association type loi 1901 créée par l Agence française de lutte contre le sida en partenariat avec Aides en 1989, elle répond aux questions sur le VIH et aussi à toutes les questions qu on peut avoir sur les préservatifs. Ses répondants sont à votre écoute 24h/24 et 7j/7. On peut l appeler en cas de rupture de préservatif ou autres situations liées à la sexualité. On peut joindre cette association grâce à un numéro vert anonyme et gratuit depuis un poste fixe. Son numéro de téléphone est le On l appelle souvent SIS mais son nom est composé de trois mots. KESKE C? C est Sida Info Service.

47 Thème : Dépistage Il est anonyme et systématiquement proposé dans les centres de dépistage. Il dure une dizaine de minutes. Il est effectué par un médecin ou un- infirmièr-e. Il permet d aborder les pratiques sexuelles ainsi que les prises de risques. Il permet de réfléchir et de déterminer les tests de dépistage à pratiquer pour l ensemble des IST. KESK C? C est l entretien pré-test.

48 Thème : Transmission Il est utilisé par les hommes et les femmes et il est devenu l un des symboles de la libération sexuelle. Toujours en évolution, il en existe différentes formes. Autrefois appelé peau divine, gant de dames, gant de Vénus, Chapeau de brousse, c est un petit capuchon de latex ou en polyuréthane qui se déroule sur le pénis en érection. C est un moyen de protection des IST et des grossesses non planifiées. KESK C? C est le préservatif masculin.

49 Thème : Prévention et traitements C est un lieu qui assure des consultations de contraception ainsi que des actions de prévention portant sur la sexualité et l éducation familiale. Les mineures qui souhaitent garder le secret sur leur vie intime peuvent obtenir, gratuitement et sans autorisation de leurs parents, la prescription d un moyen contraceptif, la contraception d urgence, une consultation médicale ainsi que les bilans et suivis nécessaires. Toute personne sans couverture sociale personnelle peut aussi bénéficier de ces prestations gratuitement. KESKE C? C est le centre de planification familiale.

50 Thème : Dépistage Il est anonyme et systématiquement effectué par un médecin dans un centre de dépistage. Il est accompagné de la remise des résultats du test par un médecin, quel que soit ce résultat (positif ou négatif). Il permet d orienter vers le soin dans le cas d un résultat positif, et permet également une réflexion sur les stratégies de prévention à mettre en œuvre, quel que soit le résultat. KESK C? C est l entretien post test Rendu des résultats

51 Thème : Prévention et traitements Il permet de diminuer les risques d infection après une exposition au VIH. Il faut le prendre le plus rapidement possible après la prise de risque, idéalement dans les heures qui suivent, afin d augmenter les chances de succès. Cependant, il peut être efficace même s il est commencé plus tardivement, jusqu à 48 heures au plus tard après l exposition potentielle. Plus on tarde, plus son efficacité diminue. Son utilisation est évaluée par un médecin hospitalier au service des urgences. Il est prescrit pour deux ou trois jours et réévalué lors d'une deuxième visite médicale par un service spécialisé qui détermine soit sa poursuite pendant un mois, soit son arrêt.. Il est pris en charge à 100 % par l Assurance maladie. KESKE C? C est le traitement post exposition (traitement d urgence du VIH).

52 Thème : Prévention et traitements Il peut se prendre en une ou plusieurs prises par jour. Destiné aux personnes séropositives, il leur permet d éviter de rentrer en phase sida. Il permet à la personne de réduire sa charge virale, de préserver son immunité et peut permettre, dans certaines conditions, de réduire le risque de transmission du VIH. Il offre la possibilité à la personne séropositive d améliorer sa qualité de vie. Sous contrôle médical, il permet d éviter la transmission du virus entre la mère et l enfant. Toutefois, comme toute substance active, il est susceptible de provoquer des effets secondaires. KESKE C? C est le traitement contre le VIH (multithérapie).

VIH : Parlons-en franchement!

VIH : Parlons-en franchement! VihCouv_vert(2011_02) 08/02/11 13:27 Page1 DESSINS PHILIPPE DELESTRE VIH : Parlons-en franchement! VIH : Parlons-en franchement! LE VIH C EST QUOI? Le VIH est un virus. C est le virus du Sida. VIH ÇA VEUT

Plus en détail

ÊTES-VOUS SÛRS DE TOUT SAVOIR sur le VIH

ÊTES-VOUS SÛRS DE TOUT SAVOIR sur le VIH ÊTES-VOUS SÛRS DE TOUT SAVOIR sur le VIH et le SIDA? ÉDITION 2014 FRANÇAIS SOMMAIRE SAVOIR PAGE 5 Qu est-ce que LE VIH? PAGE 6 Qu est-ce que LE SIDA? PAGE 7 Comment peut se transmettre le VIH? PAGE 8 Lors

Plus en détail

IST et SIDA : s'informer pour se protéger!

IST et SIDA : s'informer pour se protéger! IST et SIDA : s'informer pour se protéger! Tous concernés! De quoi s agit-il? Les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) sont des infections dues à des virus, des bactéries, des parasites ou des

Plus en détail

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles sommaire Qu est-ce qu une IST? p. 5 La blennorragie gonococcique p. 7 La chlamydiose p. 8 L hépatite B p. 9 L herpès génital p. 10 Les mycoplasmes et

Plus en détail

Bien vivre sa vie sexuelle

Bien vivre sa vie sexuelle LIVRET D INFORMATION Bien vivre Bien vivre sa vie sexuelle sa vie sexuelle Livret d information CRIJ Franche-Comté 27 rue de la République à Besançon 03 81 21 16 16 - www.jeunes-fc.com 2 Bien vivre sa

Plus en détail

La mienne est. La mienne est. en comprimés

La mienne est. La mienne est. en comprimés La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est remboursée La mienne est en

Plus en détail

Santé sexuelle. Aimer et se protéger

Santé sexuelle. Aimer et se protéger Santé sexuelle Aimer et se protéger Une sexualité : du plaisir, de l amour en toute confiance Le début de la vie sexuelle est riche en émotions, en plaisir mais aussi souvent en questions, en incertitudes.

Plus en détail

Le VIH-sida, qu est-ce que c est?

Le VIH-sida, qu est-ce que c est? LES DROITS DE l ENFANT FICHE THÉMATIQUE Le VIH-sida, qu est-ce que c est? UNICEF/ NYHQ2010-2622 / Roger LeMoyne Chaque jour dans le monde, plus de 7 000 nouvelles personnes sont infectées par le VIH, 80

Plus en détail

IST. Infections Sexuellement Transmissibles. Qu est-ce qu une IST? Les IST les plus courantes. L herpès génital

IST. Infections Sexuellement Transmissibles. Qu est-ce qu une IST? Les IST les plus courantes. L herpès génital IST Infections Sexuellement Transmissibles Qu est-ce qu une IST? Un grand nombre d infections se transmet par voie sexuelle. Elles sont appelées Infections Sexuellement Transmissibles, plus connues sous

Plus en détail

La mienne est. en comprimés

La mienne est. en comprimés La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est La mienne sans ordonnance dure 3 ans La mienne n est La mienne est pas contraignante hebdomadaire La mienne est

Plus en détail

La contraception. Les moyens de contraception pour les femmes 6. Et les hommes? 14

La contraception. Les moyens de contraception pour les femmes 6. Et les hommes? 14 La contraception La contraception SE PROTEGER D UNE GROSSESSE 5 Les moyens de contraception pour les femmes 6 La pilule 6 Le stérilet 8 L implant 9 L anneau vaginal 10 Le patch 11 L injection 12 Le préservatif

Plus en détail

QUESTIONS FREQUEMMENT POSEES AUX EXPERTS DU SERVICE TELEPHONE VERT SIDA (800861061) ISTITUTO SUPERIORE DI SANITA

QUESTIONS FREQUEMMENT POSEES AUX EXPERTS DU SERVICE TELEPHONE VERT SIDA (800861061) ISTITUTO SUPERIORE DI SANITA QUESTIONS FREQUEMMENT POSEES AUX EXPERTS DU SERVICE TELEPHONE VERT SIDA (800861061) ISTITUTO SUPERIORE DI SANITA INFORMATIONS SUR LE TEST DE DEPISTAGE Q. Quels examens médicaux doit-on faire pour détecter

Plus en détail

Infection par le VIH/sida et travail

Infection par le VIH/sida et travail Documents publiés dans la collection VIH-sida du ministère de la Santé et de la Protection sociale : COLLECTION VIH/SIDA Sida-MST (maladies sexuellement transmissibles) Transmission - Diagnostic/dépistage

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C

La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie, l hépatite chronique C Vivre avec une hépatite chronique C Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

La brochure d information du site

La brochure d information du site C est quoi la contraception? C est comment le sexe d une fi lle? C est comment le sexe d un garçon? C est quoi l homosexualité? C est quoi l amour? Pourquoi utiliser les préservatifs? C est quoi la sexualité?

Plus en détail

Prendre soin des personnes atteintes du VIH et du sida sans risque

Prendre soin des personnes atteintes du VIH et du sida sans risque Prendre soin des personnes atteintes du VIH et du sida sans risque Ce qu il faut savoir sur le VIH et le sida Soigner prudemment les personnes atteintes du VIH ou du sida dans la communauté est surtout

Plus en détail

P.S.E. 1 ère situation d évaluation

P.S.E. 1 ère situation d évaluation Lycée X Ville Session 201 P.S.E. 1 ère situation d évaluation Première Bac Professionnel Spécialité du diplôme Académie de Nancy-Metz Durée : 55 minutes NOM :. Prénom :. NOTE : / 18 NOTE : / 09 FOLIO :

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE N 1 HERPES ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès

GUIDE PRATIQUE N 1 HERPES ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès GUIDE PRATIQUE N 1 HERPES ASSOCIATION HERPES Agissons contre l herpès L Herpès : une maladie très répandue En France, on estime qu environ 10 millions de personnes sont porteuses du virus de l herpès à

Plus en détail

Questions d ados. ( amour - sexualité ) c est comment le sexe d une fille? pourquoi utiliser les préservatifs? livret pour les 15-18 ans

Questions d ados. ( amour - sexualité ) c est comment le sexe d une fille? pourquoi utiliser les préservatifs? livret pour les 15-18 ans Questions d ados ( amour - sexualité ) c est quoi l amour? c est comment le sexe d une fille? c est quoi l homosexualité? c est quoi la contraception? pourquoi utiliser les préservatifs? livret pour les

Plus en détail

HERPES GÉNITAL ET AUTRES IST

HERPES GÉNITAL ET AUTRES IST GUIDE PRATIQUE N 3 HERPES GÉNITAL ET AUTRES IST ASSOCIATION HERPES Agissons contre l herpès Herpès génital et au Quand on parle d Infections Sexuellement Transmissibles, on pense immédiatement au Sida.

Plus en détail

LA CAISSE PRIMAIRE D ASSURANCE MALADIE (CPAM) COMMENT ÇA MARCHE?

LA CAISSE PRIMAIRE D ASSURANCE MALADIE (CPAM) COMMENT ÇA MARCHE? LA CAISSE PRIMAIRE D ASSURANCE MALADIE (CPAM) COMMENT ÇA MARCHE? La CPAM (sécurité sociale) permet d être remboursé entre 15 et 100% en fonction des soins donnés. Une mutuelle peut prendre en charge le

Plus en détail

Protocole. [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit.

Protocole. [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit. Protocole [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit. 1. 2. Descriptif du dispositif Le contexte... p. 4 Les objectifs... p. 5 Les bénéficiaires... p. 5 Le chéquier et les coupons... p.

Plus en détail

Contraceptifs : Mode d action chimique

Contraceptifs : Mode d action chimique Pilule Modalité de mise en œuvre Un comprimé par jour à heure régulière Contraceptifs : Mode d action chimique > 99 % Voie orale, facile d utilisation Modification du mucus du Implant Inséré sous la peau

Plus en détail

_GUIDE À L ATTENTION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ_

_GUIDE À L ATTENTION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ_ _GUIDE À L ATTENTION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ_ INTRODUCTION L accès à la contraception, sans autorisation parentale, est un droit pour les mineur(e)s. Néanmoins, dans la réalité, les jeunes ayant besoin

Plus en détail

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant)

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) 3 mai 2009, 15 h HNE Sur cette page : Que dois-je faire si je contracte ce nouveau virus et que

Plus en détail

Méthodes DE CONTRACEPTION

Méthodes DE CONTRACEPTION Méthodes DE CONTRACEPTION Table des matières z z z z z z z z z z Introduction...2 Anatomie...3 Efficacité...4 Méthodes de contraception hormonale...5 Pilule contraceptive...5 Timbre transdermique...6 Anneau

Plus en détail

Ma contraception? I ME

Ma contraception? I ME Ma contraception? I ME Ma contraception? Ce guide : pour qui? Pourquoi?... 4 La contraception : un remboursement à tout âge!... 4 Pour les femmes La pilule : un moyen sur mesure... 5 Le stérilet : une

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. DAKTOZIN 2,5 mg/150 mg pommade Nitrate de miconazole et oxyde de zinc

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. DAKTOZIN 2,5 mg/150 mg pommade Nitrate de miconazole et oxyde de zinc NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR DAKTOZIN 2,5 mg/150 mg pommade Nitrate de miconazole et oxyde de zinc Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des

Plus en détail

region guide sante bis:mise en page 1 05/03/13 09:24 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA

region guide sante bis:mise en page 1 05/03/13 09:24 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA region guide sante bis:mise en page 1 05/03/13 09:24 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA region guide sante bis:mise en page 1 05/03/13 09:24 Page2

Plus en détail

Contraception Quelle est la méthode qui vous convient?

Contraception Quelle est la méthode qui vous convient? Contraception Quelle est la méthode qui vous convient? PRENEZ LE CONTRÔLE First Printing: 06.04 Prenez soin de vous, New York Table des matières Pourquoi utiliser un moyen de contraception?... 2 Méthodes

Plus en détail

Le VIH et votre foie

Le VIH et votre foie Le VIH et votre foie Le VIH et votre foie Que dois-je savoir au sujet de mon foie? Votre foie joue un rôle incroyablement important. Il filtre votre sang en éliminant les substances nocives (toxiques)

Plus en détail

La planification familiale pour les femmes et couples après une réparation de la fistule

La planification familiale pour les femmes et couples après une réparation de la fistule La planification familiale pour les femmes et couples après une réparation de la fistule Fistula Care à EngenderHealth 440 Ninth Avenue, 13th Floor New York, NY, USA 10001 Tel: 212-561-8000 E-mail: fistulacare@engenderhealth.org

Plus en détail

Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH)

Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH) Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH) * Qu est ce qu une IST? Infection Sexuellement Transmissible

Plus en détail

La lutte contre le paludisme

La lutte contre le paludisme FICHES DE DIALOGUE Fiche n 1 La lutte contre le paludisme Montrez le premier dessin Question : Que voyez-vous sur cette image? Réponse : Un enfant qui a l air très malade. Il grelotte et transpire. Des

Plus en détail

JORF n 0266 du 17 novembre 2010. Texte n 19

JORF n 0266 du 17 novembre 2010. Texte n 19 Le 6 juillet 2011 JORF n 0266 du 17 novembre 2010 Texte n 19 ARRETE Arrêté du 9 novembre 2010 fixant les conditions de réalisation des tests rapides d orientation diagnostique de l infection à virus de

Plus en détail

Le petit livre rose pour vivre sa sexualité en se protégeant des MST*

Le petit livre rose pour vivre sa sexualité en se protégeant des MST* Le petit livre rose pour vivre sa sexualité en se protégeant des MST* *Les Maladies Sexuellement Transmissibles : Le Sida et les Autres Sommaire Page Les MST, c est quoi?....................... 02-03 Modes

Plus en détail

Des soins après avortement : Amis des Jeunes. Cartes à conseils 1-6

Des soins après avortement : Amis des Jeunes. Cartes à conseils 1-6 Des soins après avortement : Amis des Jeunes Cartes à conseils 1-6 SAA: Avant l intervention Accueillir cordialement la cliente et la mettre à l aise Garantir la confidentialité et l intimité Prendre les

Plus en détail

Implication des Corevih dans l arrivée des ADVIH: Expérience du Corevih LCA

Implication des Corevih dans l arrivée des ADVIH: Expérience du Corevih LCA Implication des Corevih dans l arrivée des ADVIH: Expérience du Corevih LCA Réunion Icône 2015 STRASBOURG Laurence Boyer - PH -SMIT- CHU Nancy Contexte Plan VIH/Sida/IST- 2010/14: Augmenter le dépistage:

Plus en détail

l hépatite b Une maladie qui peut être grave.

l hépatite b Une maladie qui peut être grave. l hépatite b Une maladie qui peut être grave. Sommaire Qu est-ce que l hépatite B? L hépatite B est-elle fréquente? Comment attrape-t-on l hépatite B? Comment savoir si l on est atteint d une hépatite

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

Rendre les résultats d un test VIH, communiquer les messages pour refaire le test et fournir un conseil à l adulte

Rendre les résultats d un test VIH, communiquer les messages pour refaire le test et fournir un conseil à l adulte Rendre les résultats d un test VIH, communiquer les messages pour refaire le test et fournir un conseil à l adulte Il est prévu que les recommandations contenues dans ce document resteront valables jusqu

Plus en détail

TeenSpeak. À propos de la santé sexuelle. La vérité vue par les ados

TeenSpeak. À propos de la santé sexuelle. La vérité vue par les ados TeenSpeak À propos de la santé sexuelle La vérité vue par les ados 2 Nous remercions tout spécialement l'équipe des animateurs de Bronx Teens Connection La santé sexuelle, c'est quoi? Tout un tas de choses.

Plus en détail

PERCEPTION DU VIH/SIDA PAR LES ETUDIANTS DE PREMIERE

PERCEPTION DU VIH/SIDA PAR LES ETUDIANTS DE PREMIERE PERCEPTION DU VIH/SIDA PAR LES ETUDIANTS DE PREMIERE ANNEE DE L UNIVERSITE L DE DSCHANG SUPERVISE PAR Pr MPOAME MBIDA COORDONNEE PAR Dr SANOU SOBZE Martin VIH EPIDEMIOLOGIE Plus de 7 nouvelles infections

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale après l avortement spontané ou provoqué Introduction Les grossesses non désirées sont l une des principales raisons pour lesquelles les femmes choisissent d avorter. Beaucoup

Plus en détail

Infection à VIH et Sida à La Réunion

Infection à VIH et Sida à La Réunion Tableau de bord Tableau de bord Infection à VIH et Sida à La Réunion CIRE océan Indien Novembre 2011 Contexte Contexte national Le nombre de personnes ayant découvert leur séropositivité en 2009 est estimé

Plus en détail

RISQUE DE TRANSMISSION DU VIH : SOMMAIRE DES DONNÉES SCIENTIFIQUES

RISQUE DE TRANSMISSION DU VIH : SOMMAIRE DES DONNÉES SCIENTIFIQUES PRÉVENTION ET CONTRÔLE DES MALADIES INFECTIEUSES RISQUE DE TRANSMISSION DU VIH : SOMMAIRE DES DONNÉES SCIENTIFIQUES PROTÉGER LES CANADIENS CONTRE LES MALADIES PROMOUVOIR ET PROTÉGER LA SANTÉ DES CANADIENS

Plus en détail

Les jeunes non mariés

Les jeunes non mariés Les jeunes non mariés et les grossesses non désirées Introduction Il est important de veiller à ce que les jeunes non mariés disposent d informations et de services de contraception. Les grossesses non

Plus en détail

Les stéroïdes anabolisants ROIDS/JUS/POUDRE BLANCHE

Les stéroïdes anabolisants ROIDS/JUS/POUDRE BLANCHE Les stéroïdes anabolisants ROIDS/JUS/POUDRE BLANCHE Peu importe le nom que vous lui donnez, voici ce que vous devez savoir pour UNE INJECTION PLUS SÉCURITAIRE 1 Table des matières Si vous utilisez des

Plus en détail

ETUDE DE MARCHE : LA CONTRACEPTION

ETUDE DE MARCHE : LA CONTRACEPTION ETUDE DE MARCHE : LA CONTRACEPTION INTRODUCTION Autrefois, l'avortement était prohibé par l'apanage des familles nombreuses et par l'influence de l'église qui classaient la contraception au rang de délit.

Plus en détail

Un test Pap pourrait vous sauver la vie

Un test Pap pourrait vous sauver la vie Un test Pap pourrait vous sauver la vie Un test Pap pourrait vous sauver la vie Vous avez 21 ans ou plus et êtes sexuellement active? Passez un test Pap! Si vous saviez qu un test Pap, qui prend 5 minutes,

Plus en détail

Mieux vaut s en passer que se les passer...

Mieux vaut s en passer que se les passer... Mieux vaut s en passer que se les passer... Cette brochure s adresse à vous, jeunes et moins jeunes, quelles que soient vos pratiques sexuelles. Elle aborde les Infections Sexuellement Transmissibles (IST)

Plus en détail

Les maladies ou infections sexuellement transmissibles (MST)

Les maladies ou infections sexuellement transmissibles (MST) Les maladies ou infections sexuellement transmissibles (MST) MST est le terme utilisé pour décrire toute maladie, toute infection transmise par un rapport sexuel avec une personne déjà contaminée, et qui

Plus en détail

info ROACCUTANE Brochure d'information sur la contraception destinée aux patientes traitées par Roaccutane Roaccutane

info ROACCUTANE Brochure d'information sur la contraception destinée aux patientes traitées par Roaccutane Roaccutane Roaccutane isotrétinoïne Brochure d'information sur la contraception destinée aux patientes traitées par Roaccutane info ROACCUTANE RM SM MANAGEMENT Programme de prévention de la grossesse SOMMAIRE 3.

Plus en détail

et diaphragmes Points-clés pour les prestataires et les clientes sexuel, pour qu ils soient les plus efficaces possibles.

et diaphragmes Points-clés pour les prestataires et les clientes sexuel, pour qu ils soient les plus efficaces possibles. Spermicides chapitre 15 Spermicides et diaphragmes Points-clés pour les prestataires et les clientes y Les spermicides sont placés tout au fond du vagin peu avant les relations sexuelles. y Demandent une

Plus en détail

ACCIDENTS D EXPOSITION AU RISQUE VIRAL. Dr David Bruley Service de Maladies Infectieuses CHU Grenoble

ACCIDENTS D EXPOSITION AU RISQUE VIRAL. Dr David Bruley Service de Maladies Infectieuses CHU Grenoble ACCIDENTS D EXPOSITION AU RISQUE VIRAL Dr David Bruley Service de Maladies Infectieuses CHU Grenoble Définition d un AES Sang ou liquide biologique potentiellement contaminant Sécrétions vaginales / sperme

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE N 4 HERPES DU VISAGE. Bouche Nez Yeux ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès

GUIDE PRATIQUE N 4 HERPES DU VISAGE. Bouche Nez Yeux ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès GUIDE PRATIQUE N 4 HERPES DU VISAGE Bouche Nez Yeux ASSOCIATION HERPES Agissons contre l herpès L Herpès est une ma On estime qu en France, 10 millions de personnes sont porteuses du virus de l herpès

Plus en détail

Prophylaxie infectieuse après exposition professionnelle

Prophylaxie infectieuse après exposition professionnelle 1 Prophylaxie infectieuse après exposition professionnelle Introduction Le personnel soignant est régulièrement confronté au risque de contamination par le virus de l immunodéficience humaine (VIH) mais

Plus en détail

Ovule vaginal pour stabiliser un milieu vaginal sain NOUVEAU

Ovule vaginal pour stabiliser un milieu vaginal sain NOUVEAU Ovule vaginal pour stabiliser un milieu vaginal sain NOUVEAU SymbioVag INFORMATIONS IMPORTANTES SUR SymbioVag Nous sommes heureux de l intérêt que vous portez à SymbioVag, notre nouvel ovule vaginal probiotique.

Plus en détail

Maladies transmises sexuellement (MTS)

Maladies transmises sexuellement (MTS) Maladies transmises sexuellement (MTS) La sexualité est une dimension normale et saine de la vie De nos jours, de nombreuses infections se transmettent par les relations sexuelles. On les appelle infections

Plus en détail

Santé et privation de liberté. Informations pour personnes en détention

Santé et privation de liberté. Informations pour personnes en détention Santé et privation de liberté Informations pour personnes en détention Contenu Cette publication est disponible dans les langues suivantes : albanais allemand anglais arabe espagnol français italien portugais

Plus en détail

Contraception, espacement des naissances. IFMT-H.Barennes.Sémin Mère- Enfant 2004

Contraception, espacement des naissances. IFMT-H.Barennes.Sémin Mère- Enfant 2004 Contraception, espacement des naissances 1 Définition Eviter la conception d`un embryon Espacement des naissances =programmation des naissances = régulation des naissances Eviter une grossesse (G) non

Plus en détail

Fibrose kystique Canada Sexualité, fertilité et fibrose kystique chez les adultes

Fibrose kystique Canada Sexualité, fertilité et fibrose kystique chez les adultes Fibrose kystique Canada Sexualité, fertilité et fibrose kystique chez les adultes La sexualité est un sujet délicat et souvent difficile à aborder avec des professionnels de la santé. L information qui

Plus en détail

Chapitre 4 : cohabiter avec les micro-organismes. Contrat-élève 3 ème

Chapitre 4 : cohabiter avec les micro-organismes. Contrat-élève 3 ème Chapitre 4 : cohabiter avec les micro-organismes Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

Un Pass santé contraception. pour les jeunes francilien-ne-s

Un Pass santé contraception. pour les jeunes francilien-ne-s Un Pass santé contraception pour les jeunes francilien-ne-s Mardi 26 avril 2011 Lycée Elisa Lemonnier Contacts Presse Emmanuel Georges-Picot 01.53.85.57.33 emmanuel.georges-picot@iledefrance.fr Véronique

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale On appelle planification familiale (PF), l ensemble des techniques qui permettent d avoir le nombre d enfants que l on veut et quand on le veut. Les méthodes de planification

Plus en détail

AVIS SUIVI DE RECOMMANDATIONS SUR LA GARANTIE DU DROIT AU SECRET DES PERSONNES MINEURES DANS LE CADRE DE LEUR PRISE EN CHARGE MÉDICALE

AVIS SUIVI DE RECOMMANDATIONS SUR LA GARANTIE DU DROIT AU SECRET DES PERSONNES MINEURES DANS LE CADRE DE LEUR PRISE EN CHARGE MÉDICALE AVIS SUIVI DE RECOMMANDATIONS SUR LA GARANTIE DU DROIT AU SECRET DES PERSONNES MINEURES DANS LE CADRE DE LEUR PRISE EN CHARGE MÉDICALE ADOPTÉ PAR LE CONSEIL NATIONAL DU SIDA LE 15 JANVIER 2015 CONSEIL

Plus en détail

Santé des étudiants et précarité : éléments de contexte

Santé des étudiants et précarité : éléments de contexte Santé des étudiants et précarité : éléments de contexte Dossier de synthèse documentaire et bibliographique Réactualisation - novembre 2011 Marseille : 18, rue Stanislas Torrents 13006 Marseille Tél. :

Plus en détail

Chlamydia Trachomatis : Qui,quand et comment dépister? Dr Isabelle Le Hen CDAG-CIDDIST de Bordeaux

Chlamydia Trachomatis : Qui,quand et comment dépister? Dr Isabelle Le Hen CDAG-CIDDIST de Bordeaux Chlamydia Trachomatis : Qui,quand et comment dépister? Dr Isabelle Le Hen CDAG-CIDDIST de Bordeaux Introduction Chlamydia trachomatis (Ct) : IST la + fréquente dans les pays développés Portage asymptomatique

Plus en détail

Le sida Réponses aux questions du personnel de santé sur l infection par le VIH

Le sida Réponses aux questions du personnel de santé sur l infection par le VIH Le sida Réponses aux questions du personnel de santé sur l infection par le VIH 7 e édition septembre 1997 La présente édition de ce guide a été revue et corrigée par : Pour l Assistance Publique-hôpitaux

Plus en détail

Santé et privation de liberté

Santé et privation de liberté Santé et privation de liberté Prévention et réduction de maladies transmissibles en privation de liberté Informations pour le personnel pénitentiaire Cette publication est disponible dans les langues suivantes

Plus en détail

Prenez-la en l'associant à un geste quotidien, tous les matins ou tous les soirs par exemple :

Prenez-la en l'associant à un geste quotidien, tous les matins ou tous les soirs par exemple : J'ai oublié de prendre ma pilule, qu'est-ce que je dois faire? Le délai au-delà duquel il existe un risque de grossesse dépend du type de pilule que vous prenez. Afin de le connaître, reportez-vous à la

Plus en détail

INTRODUCTION. Les moyens de contraception ont fortement évolué au cours du temps. Pourquoi ai-je choisi de traiter des moyens de contraception?

INTRODUCTION. Les moyens de contraception ont fortement évolué au cours du temps. Pourquoi ai-je choisi de traiter des moyens de contraception? École de Sages-femmes de Besançon LES MOYENS DE CONTRACEPTION Natacha GHULAM Étudiante Sage-femme 1 ère Année Année 2007-2008 INTRODUCTION Les moyens de contraception ont fortement évolué au cours du temps.

Plus en détail

WWW.PREVENTIONIST.ORG

WWW.PREVENTIONIST.ORG Les IST (infections sexuellement transmissibles) Parlez-en protégez-vous Dépistez-vous et soignez-vous WWW.PREVENTIONIST.ORG Qu'est-ce que c'est? Les IST sont des infections sexuellement transmissibles.

Plus en détail

Sida : «Avant d arrêter le préservatif, faites le test»

Sida : «Avant d arrêter le préservatif, faites le test» Sida : «Avant d arrêter le préservatif, faites le test» Dossier de presse Juin 2008 Sida : le test du dépistage encore trop peu souvent associé à l arrêt du préservatif dans le couple Situation de l infection

Plus en détail

Les pratiques sexuelles et leur niveau de risque

Les pratiques sexuelles et leur niveau de risque Les pratiques sexuelles et leur niveau de risque SEXE ANAL Ton anus et ton rectum sont l'une des parties de ton corps les plus fragiles, tu dois en prendre soin. Que tu y introduises un doigt, un pénis,

Plus en détail

La vaginose bactérienne

La vaginose bactérienne La vaginose bactérienne L infection vaginale la plus courante Les infections vaginales Dans la population féminine adulte, c est le motif de consultation le plus fréquent. La plupart des femmes auront

Plus en détail

Comment. PARLER aux ENFANTS VIH/SIDA

Comment. PARLER aux ENFANTS VIH/SIDA Comment PARLER aux du ENFANTS VIH/SIDA ? Pourquoi écrire ce livret? Nous avons écrit ce livret pour aider les parents et les autres adultes intéressés à parler aux enfants du VIH/sida. En plus de fournir

Plus en détail

PATCH, ANNEAU, IMPLANT LES NOUVELLES CONTRACEPTIONS HORMONALES

PATCH, ANNEAU, IMPLANT LES NOUVELLES CONTRACEPTIONS HORMONALES PATCH, ANNEAU, IMPLANT LES NOUVELLES CONTRACEPTIONS HORMONALES Rémy SCHMIED Mai 2005 CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 INTRODUCTION Offres plus ou moins récentes 3 produits disponibles : Patch contraceptif

Plus en détail

MODUS VIVENDI asbl. des hépatites. Cette brochure d'information a été principalement réalisée. pour et avec la collaboration des usagers de drogues

MODUS VIVENDI asbl. des hépatites. Cette brochure d'information a été principalement réalisée. pour et avec la collaboration des usagers de drogues L MODUS VIVENDI asbl des hépatites Cette brochure d'information a été principalement réalisée pour et avec la collaboration des usagers de drogues 80% des usagers de drogues par voie intraveineuse contractent

Plus en détail

Chez les étudiantes consommatrices de cannabis, 2 fois plus de recours à la pilule du lendemain et 4 fois plus d IVG

Chez les étudiantes consommatrices de cannabis, 2 fois plus de recours à la pilule du lendemain et 4 fois plus d IVG Dossier de presse 11 février 2014 Enquête santé / Vie étudiante / Chiffres clés La sexualité des étudiants en 2013 8 ème enquête nationale Chez les étudiantes consommatrices de cannabis, 2 fois plus de

Plus en détail

Partie 2 : La reproduction humaine La reproduction humaine

Partie 2 : La reproduction humaine La reproduction humaine Partie 2 : La reproduction humaine La reproduction humaine Qu est ce que la reproduction humaine? Quelles sont les étapes nécessaires à la conception d un enfant? L' Homme est-il toujours en capacité de

Plus en détail

Dans ce document tu trouveras des éléments pour faire le point sur la pilule, moyen de contraception simple et efficace.

Dans ce document tu trouveras des éléments pour faire le point sur la pilule, moyen de contraception simple et efficace. Dans ce document tu trouveras des éléments pour faire le point sur la pilule, moyen de contraception simple et efficace. La pilule, prise régulièrement, prévient d une grossesse non désirée mais ne protège

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

sur vivre avec le VIH

sur vivre avec le VIH sur vivre avec le VIH Intro 4 Comment une infection par le VIH évolue-t-elle? 5 Qu est-ce que le sida? 7 Que sont les infections opportunistes? 8 Qu est-ce qui peut, ou ne peut pas, être source de contamination?

Plus en détail

Soins du post-partum

Soins du post-partum Diplôme Inter Universitaire de Soins Obstétricaux et Néonatals d Urgence SONU Soins du post-partum Prise en charge des complications lors de la grossesse et de l accouchement Objectifs de la séance Définir

Plus en détail

Cartes Aide-Mémoire de Conseil pour Adultes sur la Contraception

Cartes Aide-Mémoire de Conseil pour Adultes sur la Contraception Cartes Aide-Mémoire de Conseil pour Adultes sur la Contraception A Propos des Cartes Aide-Mémoire Les cartes aide-mémoire de conseils couvrent les méthodes suivantes : Cet ensemble de cartes aide-mémoire

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

Angiœdème héréditaire (AOH)

Angiœdème héréditaire (AOH) Ministère de la Santé de la Jeunesse et des Sports Direction Générale de la Santé Informations et conseils Angiœdème héréditaire (AOH) Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec

Plus en détail

French Parlons du VIH Dans notre langue

French Parlons du VIH Dans notre langue French Parlons du VIH Dans notre langue Le guide de AIDS & Mobility Europe Imprint AIDS & Mobility Europe Guidebook Information about HIV and AIDS, Hepatitis, STIs, Safe Sex and Safe Drug Use A Guidebook

Plus en détail

La Mutuelle Des Etudiants, 10 ans de lutte contre le VIH

La Mutuelle Des Etudiants, 10 ans de lutte contre le VIH La Mutuelle Des Etudiants, 10 ans de lutte contre le VIH www.lmde.com La Mutuelle des Étudiants - LMDE : mutuelle soumise aux dispositions du livre II du code de la Mutualité. SIREN 431 791 672. Siège

Plus en détail

Des déficiences présentes

Des déficiences présentes Des déficiences présentes Comment se fait-il que dans certains cas, le système immunitaire ne fonctionne pas convenablement? Problèmes : 1. Pourquoi certains enfants sont-ils mis sous bulle plastique?

Plus en détail

HERPÈS INFORMATIONS GÉNÉRALES

HERPÈS INFORMATIONS GÉNÉRALES HERPÈS INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition L herpès est une infection systémique qui se manifeste surtout par des lésions muco-cutanées causées par le virus herpès simplex des types 1 et 2. Ne sera abordé

Plus en détail

La prescription médicale La pharmacovigilance

La prescription médicale La pharmacovigilance La prescription médicale La Elisabeth Eccher M D Dziubich DU 2008 PLAN La prescription médicalem Réglementation de la prescription médicalem Réglementation infirmière re vis à vis de la prescription L

Plus en détail

sur vivre avec le VIH

sur vivre avec le VIH sur vivre avec le VIH Intro 4 Comment une infection par le VIH évolue-t-elle? 5 Qu est-ce que le sida? 7 Que sont les infections opportunistes? 8 Qu est-ce qui peut, ou ne peut pas, être source de contamination?

Plus en détail

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement I- Les microbes dans notre environnement Qu est-ce qu un microbe? Où se trouvent-ils?

Plus en détail

313-40013-B MIS À JOUR EN MARS 2013

313-40013-B MIS À JOUR EN MARS 2013 313-40013-B MIS À JOUR EN MARS 2013 SOMMAIRE 1 - La vaccination, comment ça marche? 3, 4 et 5 2 - Les vaccins détériorent-ils LA protection naturelle contre les maladies? 6 3 - Avec autant de vaccins,

Plus en détail

Infection VIH et Grossesse Rédigée par : Laurichesse Hélène, C Jacomet

Infection VIH et Grossesse Rédigée par : Laurichesse Hélène, C Jacomet Procédure qualité : «VIH et grossesse» Page 1 sur 6 CHU de Clermont-Ferrand Service de Gynécologie-obstétrique Pôle Gynécologie-Obstétrique biologie de la reproduction Procédure médicale Infection VIH

Plus en détail

Notre système. Immunitaire

Notre système. Immunitaire Notre système Immunitaire Notre système Immunitaire Edito L association I.R.I.S. salue l initiative de Sara Lebien, qui en écrivant cet ouvrage et en proposant une illustration gaie et coloré a rendu l

Plus en détail

TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE

TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE 14 TÉTANOS ET LA ROUGEOLE 14.1 INTRODUCTION Soumaïla MARIKO Comme on l a déjà précisé au chapitre 1, des tests de dépistage de l immunité contre le tétanos et

Plus en détail

COMMISSION AES (Hors accident du travail)

COMMISSION AES (Hors accident du travail) COMMISSION AES (Hors accident du travail) COMPTE RENDU REUNION DU 9 FEVRIER 2010 ANIMATEURS SECRETAIRE DE SEANCE : Fabrice GUYARD Audrey BLATIER I. FORMATION PERSONNES REPRESENTANT DE : PRESENTES : Audrey

Plus en détail