La lutte contre le paludisme

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La lutte contre le paludisme"

Transcription

1 FICHES DE DIALOGUE Fiche n 1 La lutte contre le paludisme

2 Montrez le premier dessin Question : Que voyez-vous sur cette image? Réponse : Un enfant qui a l air très malade. Il grelotte et transpire. Des moustiques volent dans la chambre. L enfant a de la fièvre. Question : Pour quelle raison l enfant a-t-il de la fièvre, à votre avis? Réponse : 1. Il se peut qu il ait le paludisme, parce qu il y a beaucoup de moustiques et que la mère et l enfant ne sont pas protégés contre les moustiques. 2. Il se peut que l enfant ait été piqué par un moustique infecté. 3. Le paludisme donne généralement de la fièvre. Question : Connaissez-vous quelqu un qui a eu le paludisme? Réponse : Si la réponse est oui, demandez à votre interlocuteur de raconter ce qu il sait. Essayez de repérer les symptômes du paludisme et de leur gravité. Si la réponse est non, passez à la question suivante. Question : Connaissez-vous d autres symptômes graves du paludisme chez l enfant? Réponse : 1. Un enfant qui ne peut pas boire ou téter. 2. Les vomissements. 3. La somnolence ou la perte de conscience. 4. Les convulsions. 5. La faiblesse. Question : Que faut-il faire si votre enfant présente un de ces symptômes? Réponse : Amenez-le immédiatement au dispensaire le plus proche ou au centre de soins pour le faire soigner. Montrez le deuxième dessin Question : Que voyez-vous sur cette image? Réponse : Une mère et son enfant couchés sous une moustiquaire. La moustiquaire les protège contre les moustiques qui sont dans la chambre. Question : À votre avis, qu est-ce qui est important dans cette image? Réponse : Les moustiques ne peuvent pas piquer la femme et l enfant lorsqu ils sont sous la moustiquaire. Question : Est-ce que vous dormez toujours sous une moustiquaire, vous et votre famille? Réponse : Si la réponse est oui, approuvez. Si la réponse est non, essayez de savoir ce qui empêche la famille d utiliser une moustiquaire. Proposez de leur indiquer où ils peuvent s en procurer. Question : Quels sont les autres moyens de se protéger contre les piqûres de moustique? Réponses : 1. Mettre des moustiquaires aux fenêtres et aux portes, surtout dans les pièces où l on dort. 2. Porter des vêtements à manches longues. 3. Mettre un insectifuge sur la peau. 4. Faire brûler des serpentins antimoustiques. Messages clés : La seule façon d attraper le paludisme est de se faire piquer par un moustique infecté. Le paludisme donne généralement de la fièvre. Le paludisme peut se guérir. Si quelqu un a des symptômes de paludisme, l envoyer immédiatement (dès le premier jour) au centre de soins pour le faire soigner. Il faut TOUJOURS suivre le traitement jusqu au bout, même si l on se sent mieux. N importe qui peut avoir le paludisme. Ce sont les enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes qui risquent le plus d en mourir. Dormir sous une moustiquaire imprégnée d insecticide est le meilleur moyen de se prémunir contre le paludisme. Il faut donner la priorité aux enfants de moins de cinq ans et aux femmes enceintes. Passez à l action : Que décidez-vous de FAIRE pour reconnaître les premiers signes du paludisme? Que décidez-vous de FAIRE pour vous protéger contre les piqûres de moustiques? Indiquez où l on peut se procurer des moustiquaires à imprégnation durable dans la communauté.

3 FICHES DE DIALOGUE Fiche n 1 Le VIH et les infections sexuellement transmissibles (IST)

4 Question : Que voyez-vous sur ces images? Réponses : 1. Les différents modes de transmission du VIH, le virus du sida, d une personne à une autre. 2. Les différents modes de transmission des infections sexuellement transmissibles (IST) d une personne à une autre. Question : Qu est-ce qui augmente le risque d être contaminé par le VIH pendant les rapports sexuels? Réponses : 1. Avoir des rapports sans préservatif. 2. Avoir une infection sexuellement transmissible. Question : À quels signes reconnaît-on qu une personne est porteuse du VIH? Réponse : 1. On peut vivre de nombreuses années avec le VIH sans avoir aucun symptôme. 2. Fatigue constante. 3. Fièvre ou sueurs nocturnes. 4. Infections plus fréquentes. 5. Éruptions et boutons. 6. Perte de poids brutale. 7. Diarrhée persistante. 8. Plaques blanches à l intérieur de la bouche et dans la gorge. 9. Multiplication des infections vaginales à levures chez la femme. 10. Atteintes de tuberculose. Question : Comment sait-on que l on est séropositif (porteur du VIH)? Réponse : En demandant un dépistage et une consultation. Question : Pourquoi est-ce important de savoir si l on est séropositif ou non? Réponses : 1. En le sachant, on peut éviter de transmettre le VIH à un partenaire sexuel ou à un nourrisson, et on peut éviter la réinfection. 2. Le savoir permet de bénéficier des services de prévention, de traitement, de soins et de soutien. Question : Savez-vous si vous êtes séropositif ou non? Réponse : Si la réponse est oui, félicitez votre interlocuteur d avoir fait faire le test.si la réponse est négative, proposez à votre interlocuteur de lui indiquer où il peut faire faire un dépistage et avoir une consultation dans la communauté. Messages clés : Le VIH est le virus qui s attaque au système immunitaire et provoque le sida. Le VIH pénètre dans le sang par le vagin, le pénis ou l anus. On peut attraper le VIH en ayant des rapports sexuels sans préservatif avec une personne séropositive. Avoir des rapports sexuels sans préservatif avec plusieurs partenaires multiplie les risques de contagion. Les risques de transmettre le VIH sont plus grands si l on a une IST. Il n existe pas de traitement curatif lorsque l on est porteur du VIH, mais il existe des moyens d empêcher de le devenir. Pour empêcher la transmission du VIH et des IST lors des rapports sexuels, il faut utiliser systématiquement et correctement des préservatifs. Si l on est porteur du VIH, il faut utiliser un préservatif pour ne pas contaminer son ou sa partenaire et pour ne pas se réinfecter. Passez à l action : Et vous, que commencez-vous par FAIRE pour vous prémunir contre les IST et le VIH? On peut aussi se protéger contre le VIH en s abstenant de rapports sexuels ou en n ayant des rapports qu avec un seul partenaire séronégatif. Il ne faut ni prêter, ni emprunter une seringue ou un outil tranchant tel qu un rasoir. Faites faire un test de dépistage. En sachant si vous êtes séropositif, vous pourrez éviter de transmettre le VIH à un partenaire sexuel ou à un petit enfant et vous éviterez de vous réinfecter. Faites faire un test de dépistage. Savoir si vous êtes séropositif vous permet de bénéficier des services de prévention, de traitement, de soins et de soutien. Les futures mères séropositives doivent parler avec l agent de santé des possibilités d allaiter et de l alimentation de substitution. Il y a des cas où celle-ci n est pas possible, et l allaitement maternel exclusif est alors recommandé pendant les six premiers mois.

5 FICHES DE DIALOGUE Fiche n 1 Réduire la stigmatisation (l exclusion) et la discrimination

6 Question : Que voyez-vous sur ces images? Réponse : Des personnes qui sont mises à l écart ou rejetées par les autres. Différentes formes de stigmatisation (ou d exclusion) et de discrimination. Question : Que ressentent, à votre avis, les personnes mises à l écart, sur ces images? Réponse : Tristes, seules, déprimées, isolées, victimes de discrimination, rejetées, oubliées, condamnées. Question : Pour quelles raisons certaines personnes sont-elles tenues à l écart ou rejetées par les autres? Réponses : 1. À cause de malentendus. 2. Parce que l on n est pas suffisamment informé ou que l on fait des suppositions. 3. Parce que l on juge une personne sur les apparences ou qu on l identifie à un groupe. 4. Par peur de la mort et de la maladie. 5. Parce que la personne a le VIH ou qu elle est associée à des personnes qui peuvent avoir le VIH. Question : Est-ce que vous avez déjà été victime de discrimination? Connaissez-vous quelqu un qui l a été? Réponse : Si la réponse est oui, demandez à votre interlocuteur de vous raconter dans quelles circonstances. Essayez de savoir quel effet a eu sur lui ou la personne de sa connaissance le fait d être rejeté, et quelles ont été les raisons de ce rejet. Si la réponse est non, passez à la question suivante. Question : Quels sont les conséquences du rejet des personnes séropositives? Réponses : 1. Cela dissuade les gens de faire faire un dépistage du VIH. 2. Les gens ne cherchent pas à savoir comment se prémunir contre le VIH et n osent pas insister pour qu un préservatif soit utilisé. 3. Les gens tardent à se renseigner sur les traitements et à faire appel aux services de soutien. 4. Les personnes séropositives hésitent à le dire à des partenaires sexuels potentiels et risquent de les contaminer. 5. Les personnes qui sont rejetées peuvent être portées à se droguer ou tentées de se suicider. Question : Comment suggérez-vous de contribuer à réduire l exclusion dans la communauté? Réponses : 1. Se renseigner sur le VIH et le sida, la façon dont le virus se transmet et la façon dont il ne peut pas se transmettre. 2. Apprendre quels effets l exclusion peut avoir les autres. 3. Parler avec des personnes séropositives et leur apporter un soutien. Messages clés : Le Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ne tolère AUCUNE discrimination à l encontre des personnes vivant avec le VIH ou d autres groupes vulnérables (travailleurs du sexe, homosexuels, hommes ayant des rapports sexuels avec d autres hommes, toxicomanes, prisonniers, transsexuels, migrants). Le Mouvement accueille parmi les membres des Sociétés nationales des personnes vivant avec le VIH et des personnes vulnérables, et les aide à devenir des partenaires dans la lutte contre le VIH. L inégalité entre les sexes, la violence sexuelle et la violence à l égard des femmes doivent cesser. Les personnes vivant avec le VIH doivent être pleinement associées à la lutte de la communauté contre le virus et à leur propre prise en charge thérapeutique. Les personnes vivant avec le VIH ont le droit de continuer à vivre leur sexualité et de procréer. Passez à l action : Et vous, que décidez-vous de FAIRE maintenant pour lutter contre l exclusion dans votre communauté?

7 FICHES DE DIALOGUE Fiche n 1 La tuberculose

8 Question : Que voyez-vous sur ces images? Réponses : 1. Un homme atteint de tuberculose qui prend ses médicaments régulièrement. 2. Une pièce bien aérée. 3. Une femme qui répand ses microbes en toussant. Question : Qu est-ce que la tuberculose? Réponses : 1. La tuberculose est une infection due à un bacille qui atteint les poumons et d autres organes. 2. La tuberculose est une maladie grave. Question : Comment devient-on tuberculeux? Réponse : Le bacille de la tuberculose se transmet d une personne à une autre par l air lorsqu une personne malade tousse, éternue ou crache. Question : Connaissez-vous quelqu un qui a eu la tuberculose? Réponse : Si la réponse est oui, demandez à votre interlocuteur de raconter son histoire. Essayez de repérer les signes de tuberculose et de gravité de la maladie. Essayez de repérer comment la personne a été soignée. Si la réponse est non, passez à la question suivante. Question : Quels sont les signes de la tuberculose? Réponses : 1. Une toux qui persiste pendant plus de trois semaines. 2. Le crachement de sang quand on tousse. 3. La fièvre. 4. Les frissons. 5. Une douleur dans la poitrine. 6. Des sueurs nocturnes (même par temps froid). 7. La perte d appétit et de poids. 8. L arrêt de la croissance chez l enfant. 9. La fatigue. Question : Peut-on guérir de la tuberculose? Réponses : 1. Oui, la tuberculose peut être guérie avec un traitement prescrit par un agent de santé. Le traitement antituberculeux doit être pris très régulièrement. 2. Il doit être suivi jusqu au bout. 3. Sans traitement, la tuberculose est mortelle. Question : Que faire si vous constatez qu un membre de votre famille a des signes de tuberculose? Réponses : 1. Amenez-le au centre de soins. 2. Les personnes séropositives doivent surveiller particulièrement les signes de tuberculose. Messages clés : Le bacille de la tuberculose se transmet d une personne à une autre par l air. Couvrez-vous la bouche lorsque vous toussez et lorsque vous éternuez. Vous devez aller au centre de soins si vous toussez depuis plus de trois semaines. La tuberculose peut guérir. Allez au centre de soins si vous remarquez des symptômes de tuberculose. Les personnes qui suivent un traitement contre la tuberculose doivent aller jusqu au bout. Elles ne doivent surtout pas interrompre le traitement, même si leur état s est amélioré. Les personnes séropositives doivent surveiller particulièrement les signes de tuberculose. Les personnes atteintes de tuberculose doivent avoir accès aux services de consultation et de dépistage du VIH. Vous devez savoir quels sont les effets secondaires du traitement antituberculeux. Informez votre accompagnateur thérapeutique de ceux vous avez éventuellement. Passez à l action : Y a-t-il une chose que vous pouvez FAIRE pour reconnaître les signes de la tuberculose? Que pourriez-vous FAIRE pour aider quelqu un qui suit un traitement antituberculeux? Community-based health and first aid in action (CBHFA) / International Federation of Red Cross and Red Crescent Societies //

9 FICHES DE DIALOGUE Fiche n 2 La tuberculose OUI OUI NON

10 Question : Que voyez-vous sur ces images? Réponses : 1. Une femme qui se couvre la bouche et le nez pour tousser et pour éternuer. 2. Une femme qui tousse sans prendre de précautions. Question : Pourquoi cette image est-elle importante? Réponse : Se couvrir la bouche et le nez lorsque l on tousse et que l on éternue empêche de disséminer les microbes tels ceux de la tuberculose. Question : Connaissez-vous d autres moyens d empêcher la propagation de la tuberculose? Réponses : 1. Ouvrir les fenêtres pour aérer les pièces. 2. Savoir reconnaître les signes de la tuberculose et se faire examiner sans attendre. 3. Aller au centre de soins si l on a été en contact avec quelqu un atteint de tuberculose. 4. Suivre le traitement antituberculeux jusqu au bout. Question : Comment les tuberculeux peuvent-ils empêcher la propagation de leur maladie? Réponses : 1. En se faisant soigner. 2. En suivant leur traitement jusqu au bout. Messages clés : Le bacille de la tuberculose se transmet d une personne à une autre par l air. Couvrez-vous la bouche lorsque vous toussez et lorsque vous éternuez. Vous devez aller au centre de soins si vous toussez depuis plus de trois semaines. La tuberculose peut guérir. Allez au centre de soins si vous remarquez des symptômes de tuberculose. Les personnes qui suivent un traitement contre la tuberculose doivent aller jusqu au bout. Elles ne doivent surtout pas interrompre le traitement, même si leur état s est amélioré. Les personnes séropositives doivent surveiller particulièrement les signes de tuberculose. Les personnes atteintes de tuberculose doivent avoir accès aux services de consultation et de dépistage du VIH. Vous devez savoir quels sont les effets secondaires du traitement antituberculeux. Informez votre accompagnateur thérapeutique de ceux que vous avez éventuellement. Passez à l action : Que décidez-vous de FAIRE pour empêcher la contagion de la tuberculose? Y a-t-il une chose que vous pourriez FAIRE pour reconnaître les signes de la tuberculose? Que pourriez-vous FAIRE pour aider quelqu un qui suit un traitement antituberculeux?

11 FICHES DE DIALOGUE Fiche n 1 La grippe aviaire

12 Question : Que voyez-vous sur cette image? Réponse : 1. Un homme tenant un oiseau malade ou mort. Il porte une combinaison de protection. 2. Un enfant qui joue avec un oiseau malade ou mort. 3. Une famille qui fait cuire de la volaille. Question : Pourquoi pensez-vous que cet homme porte une combinaison de protection? Réponse : Pour se protéger contre la grippe aviaire. Question : De quelle manière la grippe aviaire se transmet-elle des oiseaux à l homme? Réponses : 1. Par contact direct avec les oiseaux ou la volaille malades. 2. Lorsque l on mange de la viande de volaille ou des œufs mal cuits ou crus. 3. Lorsque l on manipule de la viande crue, des œufs crus, des plumes ou des déjections de volaille. Question : Que peut-on faire pour empêcher la propagation de la grippe aviaire? Réponses : 1. Ne manger la viande de volaille et les œufs que s ils sont bien cuits. 2. Se laver les mains à l eau et au savon après avoir touché un oiseau sauvage ou de basse-cour et avant de manger. 3. Ne pas toucher les oiseaux et la volaille malades ou morts. 4. Ne pas tuer la volaille malade. 5. Ne pas manger la volaille malade. 6. Ne pas utiliser les déjections comme engrais. Question : Que faire si vous voyez des oiseaux ou des volailles malades ou morts? Réponse : Signalez-le immédiatement aux services sanitaires. Messages clés : Ne mangez la volaille et les œufs que s ils sont bien cuits. Lavez-vous les mains à l eau et au savon après avoir touché de la volaille et avant de manger. Signalez immédiatement à la communauté et aux services sanitaires tout oiseau malade. Ne touchez PAS un oiseau de basse-cour malade ou qui vient de mourir. N abattez PAS un oiseau de basse-cour qui est malade. Ne mangez PAS un oiseau de basse-cour malade. N utilisez PAS les déjections de la basse-cour comme engrais. Passez à l action : Et vous, que décidez-vous de FAIRE pour empêcher la propagation de la grippe aviaire?

13 FICHES DE DIALOGUE Fiche n 1 La lutte contre la dengue

14 Question : Que voyez-vous sur ces images? Réponses : 1. Un moustique. 2. Des récipients et des détritus autour desquels volent des moustiques. 3. Un homme faisant du nettoyage. Un homme qui jette de l eau stagnante. Question : Quels sont les moustiques qui vivent à l intérieur et autour des maisons et se reproduisent dans l eau claire? Réponse : Les moustiques qui transmettent la dengue. Question : Pourquoi est-ce important de connaître la dengue? Réponse : Parce qu elle peut être mortelle. Question : Connaissez-vous quelqu un qui a eu la dengue? Réponses : Si la réponse est oui, demandez à votre interlocuteur de vous raconter son histoire. Cherchez à identifier les signes de dengue et de gravité de la maladie. Si la réponse est non, passez à la question suivante. Question : Quels sont les signes de la dengue? Réponses : 1. Une forte fièvre. 2. De violents maux de tête. 3. Une douleur en arrière des yeux. 4. Des douleurs articulaires. 5. Des courbatures dans tout le corps, mal au dos. 6. La nausée et les vomissements. 7. Une éruption cutanée. Question : Que faire si quelqu un de votre famille présente l un de ces symptômes? Réponse : Allez au centre de soins ou consultez un agent de santé immédiatement. Question : Quels sont les moyens d empêcher les moustiques de pondre près de la maison? Réponses : 1. Les récipients et les réservoirs d eau doivent être fermés en permanence. 2. Nettoyer régulièrement les pots, les bidons et les seaux d eau. 3. Évacuer l eau stagnante des rigoles, des chéneaux et des pots de fleurs à l intérieur et à l extérieur de la maison. 4. Jeter les objets où l eau s accumule : bouteilles, récipients vides, pneus, coques de noix de coco. Messages clés : Protégez-vous contre les piqûres de moustiques. Dormez toujours sous une moustiquaire. Mettez des moustiquaires aux portes et fenêtres. Les moustiques de la dengue vivent à l intérieur et autour des maisons et se reproduisent dans l eau claire. Les récipients d eau doivent toujours être bien fermés. Nettoyez régulièrement les brocs, les bidons et les seaux servant pour l eau. Évacuez l eau stagnante des rigoles, des chéneaux et des pots de fleurs à l intérieur et à l extérieur de la maison. Jetez les objets où l eau s accumule : bouteilles en plastique, récipients vides, pneus, coques de noix de coco. La dengue peut être mortelle ; n attendez pas pour aller voir le médecin. Passez à l action : Y a-t-il une chose que vous pouvez FAIRE dès maintenant pour éliminer les foyers de moustiques autour de votre maison? Y a-t-il une chose que vous pouvez FAIRE dès maintenant pour ne pas être piqué par les moustiques?

La vaccination des enfants

La vaccination des enfants FICHES DE DIALOGUE Fiche n 1 La vaccination des enfants Question : Que voyez-vous sur ces images? Réponses : 1. Une mère qui tient son enfant pendant qu il est vacciné. 2. Un père portant son enfant vacciné

Plus en détail

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant)

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) 3 mai 2009, 15 h HNE Sur cette page : Que dois-je faire si je contracte ce nouveau virus et que

Plus en détail

Le 4 juillet 2012. Addenda

Le 4 juillet 2012. Addenda Division de la santé publique et des soins de santé primaires Lutte contre les maladies transmissibles 300, rue Carlton, 4 e étage, Winnipeg (Manitoba) R3B 3M9 Tél. : 204 788-6737 Téléc. : 204 948-2040

Plus en détail

Prendre soin des personnes atteintes du VIH et du sida sans risque

Prendre soin des personnes atteintes du VIH et du sida sans risque Prendre soin des personnes atteintes du VIH et du sida sans risque Ce qu il faut savoir sur le VIH et le sida Soigner prudemment les personnes atteintes du VIH ou du sida dans la communauté est surtout

Plus en détail

LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1)

LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1) LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1) Ce que vous devez savoir Pour vous, pour la vie Qu est-ce que la grippe A(H1N1)? La grippe est une infection virale très contagieuse des voies respiratoires. Il

Plus en détail

VIH : Parlons-en franchement!

VIH : Parlons-en franchement! VihCouv_vert(2011_02) 08/02/11 13:27 Page1 DESSINS PHILIPPE DELESTRE VIH : Parlons-en franchement! VIH : Parlons-en franchement! LE VIH C EST QUOI? Le VIH est un virus. C est le virus du Sida. VIH ÇA VEUT

Plus en détail

Le SIDA. Et toi, Qu est-ce que tu connais. De cette maladie?

Le SIDA. Et toi, Qu est-ce que tu connais. De cette maladie? Le SIDA Et toi, Qu est-ce que tu connais De cette maladie? Sommaire 1 partie : Testez vos connaissances Pages jaunes 1. Çà veut dire quoi cette maladie 2. Comment peux-tu l attraper? 3. Prendre un risque,

Plus en détail

L HÉPATITE B L ABC DE. S informer, se protéger et protéger ses proches LES GESTES À FAIRE

L HÉPATITE B L ABC DE. S informer, se protéger et protéger ses proches LES GESTES À FAIRE L ABC DE L HÉPATITE B LES GESTES À FAIRE S informer, se protéger et protéger ses proches Direction de santé publique de Laval www.santepubliquelaval.qc.ca Je m informe QU EST-CE QUE L HÉPATITE B? 1 C est

Plus en détail

Informations express sur la prévention du VIH

Informations express sur la prévention du VIH Informations express sur la prévention du VIH Où se trouve le VIH? On peut trouver le VIH dans de nombreux fluides corporels tels que le sang, le sperme, les fluides vaginaux et le lait maternel. Comment

Plus en détail

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit.

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit. Pour plus d information, je contacte : Dr 1 Mon médecin : 2 Le service Info-Santé : 811 3 La Fondation canadienne du foie : www.liver.ca ou 514 876-4170 www.lavalensante.com MA LISTE D ACTIONS Je visite

Plus en détail

Pandémie de grippe Guide pour les particuliers et les familles

Pandémie de grippe Guide pour les particuliers et les familles Pandémie de grippe Guide pour les particuliers et les familles 3 Ce guide a pour objectif de vous aider à comprendre le risque que représente la survenue d'une pandémie de grippe dans notre pays ou canton.

Plus en détail

Qu est-ce que c est la tuberculose?

Qu est-ce que c est la tuberculose? Qu est-ce que c est la tuberculose? La tuberculose, souvent connu comme TB, est une maladie propagée par le microbe tuberculose. A peu près 8 millions de personnes par an sont infectées par la TB et 2

Plus en détail

1 ère manche Questions fermées

1 ère manche Questions fermées Quiz VIH 2011 1 ère manche Questions fermées Crips Ile-de-France / Mise à jour : août 2015 Thème : Dépistage Un test VIH négatif indique toujours que la personne qui a fait le test n est pas contaminée

Plus en détail

Journée mondiale de la Santé Les maladies à transmission vectorielle

Journée mondiale de la Santé Les maladies à transmission vectorielle Journée mondiale de la Santé Les maladies à transmission vectorielle Le Paludisme Contenu du Pack Ecoles primaires. 1 Collèges...2 Dengue Ecoles primaires 3 Collèges.... 4 Chikungunya Ecoles primaires....5

Plus en détail

Protégeons-nous ensemble!

Protégeons-nous ensemble! Grippe saisonnière. Protégeons-nous ensemble! Informations importantes pour vous et votre famille. www.uniscontrelagrippe.ch www.bag.admin.ch B C Qu est-ce que la grippe saisonnière et quels en sont les

Plus en détail

Recommandations destinées aux administrations scolaires (de la maternelle à la 12 e année) au sujet de la pandémie de grippe (H1N1) 2009

Recommandations destinées aux administrations scolaires (de la maternelle à la 12 e année) au sujet de la pandémie de grippe (H1N1) 2009 Recommandations destinées aux administrations scolaires (de la maternelle à la 12 e année) au sujet de la pandémie de grippe (H1N1) 2009 Le 8 mai 2009 Mise à jour : le 18 septembre 2009 Le présent document

Plus en détail

POINT SANTE : TRUCS ET ASTUCES. Pas d affolement! Pas de négligence!

POINT SANTE : TRUCS ET ASTUCES. Pas d affolement! Pas de négligence! POINT SANTE : TRUCS ET ASTUCES Dans les pays du sud, il existe des bactéries et parasites que l on ne retrouve pas en France. Ils sont parfois vecteurs de maladies, et cela vous inquiète? Ces quelques

Plus en détail

Comment s occuper de votre santé pendant un voyage

Comment s occuper de votre santé pendant un voyage Comment s occuper de votre santé pendant un voyage www.saude.gov.br/viajante PRÉSENTATION Le Ministère de la Santé présente un guide de santé du voyageur. Une publication spécialement préparée pour ceux

Plus en détail

Chapitre 5 : lutter contre l infection

Chapitre 5 : lutter contre l infection Chapitre 5 : lutter contre l infection Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 3 ème Chapitre 5 :

Plus en détail

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles sommaire Qu est-ce qu une IST? p. 5 La blennorragie gonococcique p. 7 La chlamydiose p. 8 L hépatite B p. 9 L herpès génital p. 10 Les mycoplasmes et

Plus en détail

La construction de notre PCA a pour but d assurer la protection du personnel et du maintient de notre activité.

La construction de notre PCA a pour but d assurer la protection du personnel et du maintient de notre activité. PLAN DE CONTINUITE D ACTIVITE SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE...3 1.1 LA SITUATION ACTUELLE...3 1.2 NOTRE MISE EN PLACE DU PLAN DE CONTINUITE DE L ACTIVITE...3 1.3 NOS CONTACTS...3 2. NOS SERVICES EXPOSES AU RISQUE...4

Plus en détail

Combattre les virus. 7 Conseils d hygiène

Combattre les virus. 7 Conseils d hygiène Combattre les virus 7 Conseils d hygiène Afin de vous protéger contre le rhume, la grippe et la gastroentérite, les 7 conseils d hygiène suivants peuvent vous aider à réduire le risque d infection. DG

Plus en détail

Questions et réponses sur la grippe aviaire

Questions et réponses sur la grippe aviaire Qu est-ce que la grippe aviaire? Questions et réponses sur la grippe aviaire La grippe aviaire est une infection virale contagieuse qui peut toucher toutes les espèces d oiseaux et qui peut, plus rarement,

Plus en détail

X-Plain La Grippe H1N1 (Grippe Porcine) Résumé de Référence

X-Plain La Grippe H1N1 (Grippe Porcine) Résumé de Référence X-Plain La Grippe H1N1 (Grippe Porcine) Résumé de Référence Introduction La grippe H1N1, également appelée grippe porcine, est une maladie respiratoire des porcs qui s est répandue maintenant parmi les

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE N 2 HERPES ET GROSSESSE ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès

GUIDE PRATIQUE N 2 HERPES ET GROSSESSE ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès GUIDE PRATIQUE N 2 HERPES ET GROSSESSE ASSOCIATION HERPES Agissons contre l herpès L herpès est une m En France, on estime qu'environ 10 millions de personnes sont porteuses du virus de l'herpès à des

Plus en détail

L ABC DES PETITES MALADIES DE LA VIE COURANTE pour mieux utiliser les antibiotiques

L ABC DES PETITES MALADIES DE LA VIE COURANTE pour mieux utiliser les antibiotiques D Angine à Vaccin, de Bactéries à Viral : 28 mots pour se préparer à l hiver. Ce guide vous aidera à mieux comprendre les maladies de la vie courante comme le rhume ou la bronchite. Parce que face à ces

Plus en détail

RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : Le risque infectieux

RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : Le risque infectieux RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME Chapitre 1 : Le risque infectieux Qu est ce qu un microbe? Comment les microbes peuvent-ils nous rendre malade? Microbe : virus et microorganismes unicellulaires

Plus en détail

Le VIH-sida, qu est-ce que c est?

Le VIH-sida, qu est-ce que c est? LES DROITS DE l ENFANT FICHE THÉMATIQUE Le VIH-sida, qu est-ce que c est? UNICEF/ NYHQ2010-2622 / Roger LeMoyne Chaque jour dans le monde, plus de 7 000 nouvelles personnes sont infectées par le VIH, 80

Plus en détail

GENERALITES SUR LA DENGUE RÉPONSES AUX QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES

GENERALITES SUR LA DENGUE RÉPONSES AUX QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES Ministère de la santé et des sports Direction générale de la Santé GENERALITES SUR LA DENGUE RÉPONSES AUX QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES (Document rédigé en fonction de l état des connaissances au 26 févier

Plus en détail

Guide pour le traitement et l utilisation des moustiquaires imprégnées d insecticide

Guide pour le traitement et l utilisation des moustiquaires imprégnées d insecticide WHO/CDS/RBM/2002.41 WHO/CDS/WHOPES/GCDPP/2002.4 Guide pour le traitement et l utilisation des moustiquaires imprégnées d insecticide Pour dormir paisiblement et protéger votre santé, utilisez une moustiquaire

Plus en détail

Chapitre 4 : cohabiter avec les micro-organismes. Contrat-élève 3 ème

Chapitre 4 : cohabiter avec les micro-organismes. Contrat-élève 3 ème Chapitre 4 : cohabiter avec les micro-organismes Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

Grippe : Ce que vous pouvez faire. Prendre soin des personnes malades à la maison

Grippe : Ce que vous pouvez faire. Prendre soin des personnes malades à la maison Grippe : Ce que vous pouvez faire Prendre soin des personnes malades à la maison Pour de plus amples informations, rendez-vous à : www.mass.gov/dph/flu Grippe : Ce que vous pouvez faire Prendre soin des

Plus en détail

IST et SIDA : s'informer pour se protéger!

IST et SIDA : s'informer pour se protéger! IST et SIDA : s'informer pour se protéger! Tous concernés! De quoi s agit-il? Les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) sont des infections dues à des virus, des bactéries, des parasites ou des

Plus en détail

Informer. http://www.grippe-aviaire.gouv.fr/img/pdf/plan_pg_2009.pdf

Informer. http://www.grippe-aviaire.gouv.fr/img/pdf/plan_pg_2009.pdf Nouveau virus de grippe QUESTIONS / REPONSES 5 mai 2009 Fiche 5 Pour les réponses aux questions générales concernant la nature du virus ou les connaissances médicales et épidémiologiques disponibles, nous

Plus en détail

Grippe saisonnière, grippe aviaire et grippe pandémique bon à savoir Informations importantes, pour vous-même et pour votre famille

Grippe saisonnière, grippe aviaire et grippe pandémique bon à savoir Informations importantes, pour vous-même et pour votre famille Grippe saisonnière, grippe aviaire et grippe pandémique bon à savoir Informations importantes, pour vous-même et pour votre famille Qu est-ce que la grippe et quels symptômes la caractérisent? Qu est-ce

Plus en détail

CIRCULAIRE N 2842 DU 19/08/2009

CIRCULAIRE N 2842 DU 19/08/2009 CIRCULAIRE N 2842 DU 19/08/2009 Objet : Grippe A/H1N1 Réseaux : tous Niveaux et services : fondamental et secondaire, ordinaire et spécialisé, CPMS, supérieur, promotion sociale Période : Année scolaire

Plus en détail

Infection par le VIH/sida et travail

Infection par le VIH/sida et travail Documents publiés dans la collection VIH-sida du ministère de la Santé et de la Protection sociale : COLLECTION VIH/SIDA Sida-MST (maladies sexuellement transmissibles) Transmission - Diagnostic/dépistage

Plus en détail

UNICEF/98-10009/Pirozzi

UNICEF/98-10009/Pirozzi UNICEF/98-10009/Pirozzi Pourquoi i est important de communiquer et d utiiser es informations sur Le paudisme Le paudisme est une maadie grave transmise par es piqûres de moustiques. Chaque année environ

Plus en détail

Gestion de la crise sanitaire grippe A

Gestion de la crise sanitaire grippe A Gestion de la crise sanitaire grippe A Sommaire de la présentation Nature du risque lié au virus A H1N1 Plan gouvernemental de pandémie grippale Mesures de protection Historique de la grippe La grippe

Plus en détail

Ensemble de documents d orientation sur la maladie à virus Ebola

Ensemble de documents d orientation sur la maladie à virus Ebola Ensemble de documents d orientation sur la maladie à virus Ebola Août 2014 l enfance aux enfants Organisation mondiale de la Santé 2014 Tous droits réservés. Les appellations employées dans la présente

Plus en détail

L'hépatite C dans les communautés ethnoculturelles au Canada

L'hépatite C dans les communautés ethnoculturelles au Canada L'hépatite C dans les communautés ethnoculturelles au Canada Un guide de formation à l intention des fournisseurs de soins communautaires, de soins de santé et de services sociaux Produit par Le Conseil

Plus en détail

LES ÉPIDÉMIES NE CONCERNENT

LES ÉPIDÉMIES NE CONCERNENT LES ÉPIDÉMIES NE CONCERNENT PAS SEULEMENT LES PATIENTS Monica Attinger Unité HPCI VD SSSH -16 mars 2013 /CHUV Rappel Infection : envahissement de l organisme par des germes capables de provoquer une maladie

Plus en détail

Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires

Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires A) GENERALITES SUR LA NOUVELLE GRIPPE A (H1N1) v. Qu est-ce que la nouvelle grippe A (H1N1) v? La nouvelle grippe A(H1N1) est une infection

Plus en détail

Fiche 1 : Qu est-ce que le sida? Qu est-ce qu une IST?

Fiche 1 : Qu est-ce que le sida? Qu est-ce qu une IST? Fiche : Qu est-ce que le sida? Qu est-ce qu une IST? Quelques dates 98 : Identification d un premier cas de la maladie du SIDA 983 : Identification du virus VIH par l Institut Pasteur 987 : Première prescription

Plus en détail

CONNAÎTRE LA TUBERCULOSE

CONNAÎTRE LA TUBERCULOSE Health CONNAÎTRE LA TUBERCULOSE Ce que tout le monde devrait savoir Nous sommes tous en relation par l air que nous respirons Table des matières Connaître la tuberculose Qu est-ce que la tuberculose et

Plus en détail

L eau et la santé sont indissociables

L eau et la santé sont indissociables L eau, indispensable à notre hygiène quotidienne L hygiène repose sur le respect de règles de conduites quotidiennes qui permettent de préserver sa santé. L être humain est porteur de nombreux micro-organismes

Plus en détail

VACCINATION CONTRE LA GRIPPE A : ce que vous devez savoir

VACCINATION CONTRE LA GRIPPE A : ce que vous devez savoir French VACCINATION CONTRE LA GRIPPE A : ce que vous devez savoir La grippe. Protégez-vous et protégez les autres. 1 Sommaire Qu est-ce que la grippe porcine, dite grippe A? 3 Le vaccin contre la grippe

Plus en détail

une maladie contagieuse qui se soigne!

une maladie contagieuse qui se soigne! une maladie contagieuse qui se soigne! CENTRES DE LUTTE ANTITUBERCULEUSe (CLAT) LUTTE contre La TUBERCULOSE Le Conseil général des Bouches-du-Rhône met à votre disposition des Centres de Lutte Antituberculeuse

Plus en détail

Pourquoi, comment, bien se protéger?

Pourquoi, comment, bien se protéger? Moustiques, tiques... Pourquoi, comment, bien se protéger? Pourquoi se protéger? VECTEUR Individu infecté L individu devient infecté Individus sains Le moustique ayant déjà piqué une personne malade est

Plus en détail

Pandémie de grippe: tout ce que vous devez savoir

Pandémie de grippe: tout ce que vous devez savoir Impressum Office fédéral de la santé publique (OFSP) Editeur: Office fédéral de la santé publique Date de publication: septembre 2009 La brochure est également disponible dans les langues suivantes: Allemand

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE N 1 HERPES ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès

GUIDE PRATIQUE N 1 HERPES ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès GUIDE PRATIQUE N 1 HERPES ASSOCIATION HERPES Agissons contre l herpès L Herpès : une maladie très répandue En France, on estime qu environ 10 millions de personnes sont porteuses du virus de l herpès à

Plus en détail

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Ce que vous devez savoir sur les vaccins antigrippaux offerts cette année L influenza, qu on appelle communément la grippe, est une infection respiratoire

Plus en détail

Protégeons-nous ensemble!

Protégeons-nous ensemble! Grippe saisonnière. Protégeons-nous ensemble! Informations importantes pour vous et votre famille. www.sevaccinercontrelagrippe.ch www.ofsp.admin.ch B C Qu est-ce que la grippe saisonnière et quels en

Plus en détail

Les femmes **** **** Historique

Les femmes **** **** Historique Les femmes **** Historique Et les femmes? Statistiques Symptômes spécifiques aux femmes atteintes du VIH Biologie et liquides organiques Inégalité Connaissez les faits **** Historique Au début des années

Plus en détail

Santé et privation de liberté

Santé et privation de liberté Santé et privation de liberté Prévention et réduction de maladies transmissibles en privation de liberté Informations pour le personnel pénitentiaire Contenu Cette publication est disponible dans les langues

Plus en détail

Santé et privation de liberté

Santé et privation de liberté Santé et privation de liberté Prévention et réduction de maladies transmissibles en privation de liberté Informations pour le personnel pénitentiaire Cette publication est disponible dans les langues suivantes

Plus en détail

Journée Mondiale du Sida. c est quoi?

Journée Mondiale du Sida. c est quoi? fiches_infos 14/11/05 12:02 Page 1 1. La, c est quoi? Quelle est l origine de la? En 1988, face à l ampleur de l épidémie et des ravages causés par le sida, la date symbolique du 1er décembre a été retenue

Plus en détail

La grippe en 2011 : questions et réponses

La grippe en 2011 : questions et réponses La grippe en 2011 : questions et réponses 1. Pourquoi vacciner contre la grippe? La vaccination est la seule manière de se protéger contre la grippe, et surtout contre ses complications. La grippe est

Plus en détail

PERCEPTION DU VIH/SIDA PAR LES ETUDIANTS DE PREMIERE

PERCEPTION DU VIH/SIDA PAR LES ETUDIANTS DE PREMIERE PERCEPTION DU VIH/SIDA PAR LES ETUDIANTS DE PREMIERE ANNEE DE L UNIVERSITE L DE DSCHANG SUPERVISE PAR Pr MPOAME MBIDA COORDONNEE PAR Dr SANOU SOBZE Martin VIH EPIDEMIOLOGIE Plus de 7 nouvelles infections

Plus en détail

LES RISQUES BIOLOGIQUES DANS LA COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS >>

LES RISQUES BIOLOGIQUES DANS LA COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS >> LES RISQUES BIOLOGIQUES DANS LA COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS >> Qui est concerné? les équipages de collecte, les agents de nettoyage des bennes, les techniciens de maintenance, toute personne

Plus en détail

Ebola dans la pratique. Se préparer en 10 étapes

Ebola dans la pratique. Se préparer en 10 étapes Ebola dans la pratique Se préparer en 10 étapes 1 1. Qu est-ce que la fièvre Ebola? Ebola est un virus filiforme qui se rencontre en Afrique sub-saharienne Hôte naturel = animaux sauvages P. ex. chauves-souris,

Plus en détail

Brochure d information des patients

Brochure d information des patients Brochure d information des patients Grippe Plan de la rubrique: Introduction Diagnostic Prévention Clips audio Symptômes Traitement Réferences Causes Complication Liens utiles Introduction La grippe est

Plus en détail

CONSULAT GENERAL DE FRANCE A TANANARIVE INFORMATIONS SANITAIRES GRIPPE A, CHIKUNGUNYA ET DENGUE

CONSULAT GENERAL DE FRANCE A TANANARIVE INFORMATIONS SANITAIRES GRIPPE A, CHIKUNGUNYA ET DENGUE CONSULAT GENERAL DE FRANCE A TANANARIVE INFORMATIONS SANITAIRES GRIPPE A, CHIKUNGUNYA ET DENGUE 1 INFORMATIONS SUR PANDEMIE GRIPPALE Une pandémie grippale frappe le monde depuis quelques semaines. Il s

Plus en détail

Consultation II Lira District Questions et Réponses

Consultation II Lira District Questions et Réponses Consultation II Lira District Questions et Réponses Les questions suivantes ont été demandées à la population de Moroto County au cours des interviews à domicile. Dans la deuxième consultation, les participants

Plus en détail

Ce que vous devez savoir pour prévenir le syndrome pulmonaire à Hantavirus (SPH) 1

Ce que vous devez savoir pour prévenir le syndrome pulmonaire à Hantavirus (SPH) 1 Ce que vous devez savoir pour prévenir le syndrome pulmonaire à Hantavirus (SPH) 1 Introduction : Le syndrome pulmonaire à Hantavirus est une maladie très grave mais rare dont on ne connaît que quatre

Plus en détail

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre :

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre : LA VACCINATION, UNE BONNE PROTECTION En faisant vacciner votre enfant, vous lui offrez la meilleure protection contre certaines maladies graves. Comment agissent les vaccins? Les vaccins amènent nos cellules

Plus en détail

La grippe, l asthme et la vaccination

La grippe, l asthme et la vaccination La grippe, l asthme et la vaccination vaccin anti-grippe pris en charge à 100 % pour tous les asthmatiques Qu est-ce que la grippe? La grippe est une maladie infectieuse très contagieuse, d apparition

Plus en détail

Considérez le sang de toute personne comme potentiellement infectée.

Considérez le sang de toute personne comme potentiellement infectée. Considérez le sang de toute personne comme potentiellement infectée. Si vous vous piquez avec une aiguille contaminée : Faites saigner légèrement la plaie et lavez-la avec de l eau et du savon, sans brosser.

Plus en détail

La grippe et la vaccination contre la grippe. Document d info

La grippe et la vaccination contre la grippe. Document d info La grippe et la vaccination contre la grippe Document d info La grippe et la vaccination contre la grippe 1 Qu est-ce que la grippe? La grippe est causée par le virus «influenza». C est pourquoi la grippe

Plus en détail

QUESTIONS FREQUEMMENT POSEES AUX EXPERTS DU SERVICE TELEPHONE VERT SIDA (800861061) ISTITUTO SUPERIORE DI SANITA

QUESTIONS FREQUEMMENT POSEES AUX EXPERTS DU SERVICE TELEPHONE VERT SIDA (800861061) ISTITUTO SUPERIORE DI SANITA QUESTIONS FREQUEMMENT POSEES AUX EXPERTS DU SERVICE TELEPHONE VERT SIDA (800861061) ISTITUTO SUPERIORE DI SANITA INFORMATIONS SUR LE TEST DE DEPISTAGE Q. Quels examens médicaux doit-on faire pour détecter

Plus en détail

VIH : Pourquoi? Comment? In parcours «Sexe : + ou libre?» (1 ère étape)

VIH : Pourquoi? Comment? In parcours «Sexe : + ou libre?» (1 ère étape) VIH : Pourquoi? Comment? In parcours «Sexe : + ou libre?» (1 ère étape) Description: Ce jeu propose aux joueurs d évaluer les risques de contamination du VIH lors d un rapport sexuel en fonction des pratiques

Plus en détail

LIMITONS LES RISQUES D INFECTION

LIMITONS LES RISQUES D INFECTION VIRUS RESPIRATOIRES GRIPPES, BRONCHITE, RHUME, BRONCHIOLITE... LES MODES DE TRANSMISSION DES VIRUS RESPIRATOIRES GRIPPES, BRONCHITE, RHUME, BRONCHIOLITE... LES VIRUS RESPIRATOIRES SE TRANSMETTENT PAR :

Plus en détail

VPH Virus du Papilloma Humain Condylomes génitaux

VPH Virus du Papilloma Humain Condylomes génitaux 1 VPH Virus du Papilloma Humain Condylomes génitaux DESCRIPTION Le Virus du Papilloma Humain (VPH) existe sous plus de 150 souches différentes. Seul une quarantaine est responsable des condylomes génitaux

Plus en détail

Les manifestations la grippe

Les manifestations la grippe Les manifestations la grippe Les manifestations de la grippe sont assez caractéristiques: Un début souvent brutal Le début de la grippe est le plus souvent brutal, apparaissent ainsi: Courbatures, Douleurs

Plus en détail

Grippe : Recommandations pour les personnes malades et leur entourage

Grippe : Recommandations pour les personnes malades et leur entourage 0800/99.777 Commissariat Interministériel Influenza Eurostation II Place Victor Horta 40 Bte 10 1060 Bruxelles Pour plus d information : www.influenza.be info@influenza.be 0800/99.777 en semaine de 8 heures

Plus en détail

Santé maternelle et néonatale

Santé maternelle et néonatale CHAPITRE 22 Santé maternelle et néonatale Points-clés pour les prestataires et les clientes y Attendre jusqu à ce que l enfant le plus jeune ait au moins 2 ans avant d essayer de tomber à nouveau enceinte.

Plus en détail

GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS

GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS 1. Qu est-ce que la grippe? 2. Comment se transmet la grippe? 3. Combien de temps une personne infectée est-elle contagieuse? 4. Quels sont les symptômes de la

Plus en détail

Foire aux questions grippe A(H1N1) Université Paul-Valéry MONTPELLIER 3

Foire aux questions grippe A(H1N1) Université Paul-Valéry MONTPELLIER 3 Foire aux questions grippe A(H1N1) Université Paul-Valéry MONTPELLIER 3 Qu est-ce que la grippe A (H1N1)? -Les grippes sont causées par des virus. Ces virus sont un peu différents les uns des autres. L

Plus en détail

en wat je kan doen. Fièvre & douleur Wat je moet weten Votre enfant reçoit-il un traitement approprié? Kinderziekten

en wat je kan doen. Fièvre & douleur Wat je moet weten Votre enfant reçoit-il un traitement approprié? Kinderziekten Wat je moet weten en wat je kan doen. Fièvre & douleur Kinderziekten Votre enfant reçoit-il un traitement approprié? Fièvre & douleur Contenu Les médicaments les plus utilisés contre la fièvre et la douleur

Plus en détail

Foire aux questions concernant l hépatite C

Foire aux questions concernant l hépatite C Foire aux questions concernant l hépatite C???? Qu est-ce que l hépatite C? L hépatite C est un virus qui peut endommager le foie. 1 Comment se transmet l hépatite C? Le virus de l hépatite C se transmet

Plus en détail

LES MÉDICAMENTS SERVANT À TRAITER ET

LES MÉDICAMENTS SERVANT À TRAITER ET À GUÉRIR LA TUBERCULOSE Les médicaments décrits ci-dessous sont ceux qu on utilise couramment pour traiter la tuberculose. Dans certaines situations, on pourrait vous administrer des médicaments ne figurant

Plus en détail

Bien vivre sa vie sexuelle

Bien vivre sa vie sexuelle LIVRET D INFORMATION Bien vivre Bien vivre sa vie sexuelle sa vie sexuelle Livret d information CRIJ Franche-Comté 27 rue de la République à Besançon 03 81 21 16 16 - www.jeunes-fc.com 2 Bien vivre sa

Plus en détail

LE VACCIN L HÉPATITE A LES EFFETS SECONDAIRES

LE VACCIN L HÉPATITE A LES EFFETS SECONDAIRES HÉPATITE A L HÉPATITE A L hépatite A est une infection du foie causée par un virus. Il s agit d une maladie sérieuse qui peut nécessiter une hospitalisation. Elle est plus grave chez les personnes plus

Plus en détail

Santé et privation de liberté. Informations pour personnes en détention

Santé et privation de liberté. Informations pour personnes en détention Santé et privation de liberté Informations pour personnes en détention Contenu Cette publication est disponible dans les langues suivantes : albanais allemand anglais arabe espagnol français italien portugais

Plus en détail

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Vaccin bivalent contre l hépatite A et l hépatite B Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie de la «monographie de produit» publiée

Plus en détail

Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline / oxacilline (SARM / SARO)

Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline / oxacilline (SARM / SARO) Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline / oxacilline (SARM / SARO) Traitement de décolonisation pour les porteurs On vous a informé que vous étiez colonisé par le Staphylococcus aureus résistant

Plus en détail

Participez à la surveillance du moustique tigre

Participez à la surveillance du moustique tigre Participez à la surveillance du moustique tigre En Dordogne, la surveillance du moustique tigre est assurée par l Établissement Interdépartemental pour la Démoustication du littoral Atlantique (EID Atlantique)

Plus en détail

Hygiène du personnel au sein des établissements de la chaîne alimentaire. Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire

Hygiène du personnel au sein des établissements de la chaîne alimentaire. Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Brochure d information destinée aux personnes employées dans les établissements où sont manipulées des denrées alimentaires Certificat médical

Plus en détail

OSIRIS GRIPPE A H1N1

OSIRIS GRIPPE A H1N1 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE État-major opérationnel OSIRIS OSIRIS INFORMATION ÉTAT-MAJOR OPÉRATIONNEL POLICE Genève, le 13 mai 2009 Rapport mensuel Avis de précaution Message urgent GRIPPE A H1N1 Recommandations

Plus en détail

Pourquoi le monde entier se poserait la question «Suis-je le numéro 12?»

Pourquoi le monde entier se poserait la question «Suis-je le numéro 12?» Pourquoi le monde entier se poserait la question «Suis-je le numéro 12?» Parce que sur la planète, 1 personne sur 12 vit avec l'hépatite B ou l'hépatite C! L hépatite virale est une maladie qui concerne

Plus en détail

Rhume ou grippe? Pas d antibiotiques!

Rhume ou grippe? Pas d antibiotiques! Brochure d information En utilisant mal une ressource, elle devient inefficace! Rhume ou grippe? Pas d antibiotiques! z6creation.net Une initiative européenne en matière de santé. Rhume ou grippe? Pas

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE MOUSTIQUE TIGRE

LUTTER CONTRE LE MOUSTIQUE TIGRE ARS Rhône-Alpes ORC 2013 CONTEXTE LUTTER CONTRE Depuis 1999, le Ministère de la santé a mis en place un réseau de surveillance du moustique exotique Aedes Albopictus, plus connu sous le nom de moustique

Plus en détail

Protocole de prévention et contrôle des infections

Protocole de prévention et contrôle des infections Protocole de prévention et contrôle des infections Point de services Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec 27 avril 2015 TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 1 2. OBJECTIFS 1 3. RESPONSABILITÉ

Plus en détail

GRIPPE AVIAIRE INFORMATIONS POUR LES TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES

GRIPPE AVIAIRE INFORMATIONS POUR LES TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES ETAT DE LA SITUATION: MI-OCTOBRE 2005 GRIPPE AVIAIRE INFORMATIONS POUR LES TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES Originaire d Asie, la grippe aviaire actuelle - appelée également peste aviaire (= Influenza A Subtyp

Plus en détail

Janvier 2011. Département Formation

Janvier 2011. Département Formation Janvier 2011 Département Formation PLAN D INTERVENTION SST 2 PREVENIR Face à une situation de travail, le SST doit être capable de : Repérer des dangers, des situations dangereuses, des risques. Identifier

Plus en détail

Ta u. lutte contre le paludisme SAMPLE ONLY: NOT FOR DISTRIBUTION. avec les comprimés d artéméther/ luméfantrine (AL)

Ta u. lutte contre le paludisme SAMPLE ONLY: NOT FOR DISTRIBUTION. avec les comprimés d artéméther/ luméfantrine (AL) t Ta u lutte contre le paludisme avec les comprimés d artéméther/ luméfantrine (AL) 2 Tatu adore jouer avec son frère Juma chaque jour quand ils rentrent à la maison après l école. Une nuit, pendant qu

Plus en détail

Mon enfant est malade

Mon enfant est malade Mon enfant est malade repères pour reconnaître et comprendre la maladie agir et soulager mon enfant savoir quand et où consulter Guide élaboré grâce à la collaboration de médiateurs socioculturels, de

Plus en détail

Oreillons à l école ou dans l entreprise: fiche d information

Oreillons à l école ou dans l entreprise: fiche d information Maladies infectieuses - Oreillons 1/8 Oreillons à l école ou dans l entreprise: fiche d information Certaines maladies infectieuses sont plus fréquentes à l âge d enfant qu à l âge adulte. C est pourquoi

Plus en détail

+VIH. Ça vaut la peine de connaître les faits et les risques Un livret destiné aux ados

+VIH. Ça vaut la peine de connaître les faits et les risques Un livret destiné aux ados +VIH Ça vaut la peine de connaître les faits et les risques Un livret destiné aux ados Le SEXE est un sujet qui est difficile à éviter. On en parle à la télé, au cinéma, sur Internet et dans les magazines

Plus en détail