Mesures préventives suggérées afin d éviter une infestation dans l établissement

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mesures préventives suggérées afin d éviter une infestation dans l établissement"

Transcription

1 MESURES DE PRÉVENTION POUR LES ÉTABLISSEMENTS OFFRANT DE L HÉBERGEMENT Les travailleurs œuvrant dans les établissements de santé ou communautaire offrant de l hébergement sont susceptibles d être confrontés à la présence de punaises de lit suite à des soins et services dispensés à des usagers ayant une infestation dans leur logement. Les intervenants se doivent d être discrets concernant la situation, qu elle soit suspectée ou confirmée. Il faut agir avec diligence et se rappeler que tout le monde peut être, à un moment donné, exposé aux punaises de lit. Il n y a pas lieu d avoir honte ni de blâmer quiconque, mais plutôt d agir vite et de manière concertée. Tous les intervenants peuvent contribuer à prévenir une infestation par les moyens suivants : se renseigner sur les punaises de lit afin de pouvoir les détecter; inspecter rigoureusement les lieux; surveiller la présence de piqûres sur la peau des usagers; s il y a lieu, signaler à l occupant la présence de punaises de lit et lui recommander d informer son propriétaire. Mesures préventives suggérées afin d éviter une infestation dans l établissement Informer le personnel Le personnel du service ménager et d entretien devrait bien connaître les signes avant-coureurs d une infestation de punaises de lit. Il devrait reconnaître les différents stades physiques du développement de la punaise. Des procédures d inspection devraient être incorporées à la routine ménagère de base. Inspection routinière Chaque jour, et lors du départ de l usager, inspecter attentivement le long des coutures Les 5 différents stades de développement de la punaises de lit La barre = 5 mm Source : Stephen Doggett, 2009, department of Medical Entomology, Westmead, Australia du matelas, le sommier et la literie (ex. : les draps). Les indices à surveiller suite à la présences de punaises de lit sont généralement : o les taches de sang; o les taches d excréments (saletés noirâtres); o les traces d œufs (petits cocons translucides); o les exuvies jaunâtres (peau rejetée lors de la mue); o les insectes adultes et à tous les stades du cycle de vie. Toute la literie suspecte devrait être lavée à l eau chaude et séchée à température élevée.

2 L utilisation des enveloppes pour matelas permet au personnel du service ménager de les repérer facilement lors de l inspection de routine. Les observations quotidiennes devraient être documentées dans un registre. Inspection plus approfondie Prévoir des inspections approfondies périodiquement par les équipes d entretien aux endroits qui ne seraient pas détectés durant l inspection routinière ménagère de base par exemple : derrière les têtes de lit; sous les sommiers; sur les bases de lit; dans les fissures des planchers, des murs et du mobilier; Punaises adultes, exuvies et excréments en bordure d un sommier. Taches de sang sur les draps et les oreilles. Oeufs sur la bordures du lit. derrière les moulures, les plinthes et les plaques électriques, les cadres ou le papier peint qui se décolle; dans les coussins, les rideaux, les fauteuils, les vêtements, dans les papiers, les livres, les téléphones, les radios, les sacs à dos ou à main, les valises, les fauteuils roulants, etc. Procédures lors de l arrivée d un usager Réception À l arrivée d un usager : mettre les effets personnels dans un sac de plastique ou un bac hermétique; faire l inspection des articles personnels (vêtements, doudous, coussins, objets en peluche et articles ménagers, etc.); l inspection devrait se faire dans un espace dégagé (non encombré) à l écart des zones de circulation afin d éviter la dispersion. Pour faire l inspection, utiliser une surface lisse et de couleur claire qui facilite le repérage. À défaut d avoir une surface lisse, vous pouvez utiliser une baignoire; chacun des articles devrait être inspecté minutieusement. Il est plus facile d inspecter une petite quantité à la fois; si possible, tenir les articles loin de soi. Si la présence de punaises de lit est détectée : s assurer que l insecte retrouvé est une punaise de lit. En cas de doute, la consultation auprès d un exterminateur certifié pourrait être nécessaire pour confirmer l espèce d insecte retrouvée; remettre les effets personnels de l usager dans des sacs ou des contenants hermétiques; pour les articles lavables, passer à l étape de nettoyage.

3 Nettoyage Mettre les articles dans des sacs ou bacs étanches pour les transporter d un lieu à l autre. Voici différentes actions à mettre en place en vue d un nettoyage : prévoir l achat de sacs de plastique en grande quantité; utiliser des sacs de couleurs différentes ou les marquer, afin d éviter le mélange de la literie et des vêtements nettoyés de ceux qui ne le sont pas; avoir accès à une laveuse et une sécheuse; laver à l eau chaude et au savon; utiliser la sécheuse à haute température; mettre directement les choses à laver ou à sécher dans les machines. Ne rien déposer sur la table du lavoir; jeter les sacs usagés vides, fermés hermétiquement, à l extérieur dès que possible; à la sortie de la sécheuse mettre les choses directement dans des sacs neufs; mettre les sacs hermétiquement fermés contenant les choses propres dans un lieu sécuritaire (loin du site d infestation); laisser les sacs fermés jusqu à ce que la situation soit contrôlée; les articles ne pouvant être lavés peuvent être mis au froid dans le congélateur ou à l extérieur pendant l hiver. NOTE : Lavage à l eau chaude et utilisation de la sécheuse à haute température pour une durée minimale de 30 minutes. Mettre au froid à des conditions strictes : par exemple à -17 C pendant environ 10 heures. Prendre note que le congélateur de votre frigo n atteint PAS cette température. Procédures en cas d infestation de l établissement Extermination S assurer que les insectes retrouvés sont bien des punaises de lit. En cas de doute, la consultation auprès d un exterminateur certifié pourrait être nécessaire pour confirmer l espèce d insecte retrouvée. Ne pas tenter de régler vous-même le problème en appliquant des insecticides domestiques. Les insecticides contre les punaises de lit devraient être appliqués seulement par des exterminateurs qualifiés : o une mauvaise utilisation de ces produits peut contribuer à disperser les punaises de lit ailleurs dans le logement plutôt que de les éliminer. Permettre à l exterminateur de visiter tous les logements et toutes les pièces de l immeuble. S assurer que l exterminateur effectue une deuxième visite à l intérieur de deux ou trois semaines, il jugera alors de la pertinence d une deuxième application d insecticide.

4 Choisir son exterminateur 1. Demander à l exterminateur de présenter un permis et une preuve de certification émis par le Ministère de l environnement (MDDEP). 2. Vérifier si l exterminateur fait l objet de plaintes auprès de l Office de protection du consommateur. 3. Demander que l exterminateur vous fournisse un protocole avant de procéder à l extermination. 4. Demander à être informé sur les produits utilisés. 5. Après l extermination, demander à l exterminateur de vous informer du délai requis avant de réintégrer les lieux. Mesures à prendre avant la visite de l exterminateur : passer l aspirateur sur les planchers, tapis, meubles et fauteuils, en prenant soin de bien passer dans tous les recoins. Jeter le sac de l aspirateur dans un sac hermétiquement fermé dans une poubelle à l extérieur du logement; désencombrer les pièces en déplaçant les meubles pour limiter les cachettes; laver la literie à l eau très chaude; prévoir un sac de plastique contenant les effets personnels lavés qui seront utilisés durant la durée du traitement; ramasser les objets laissés à la traîne près du site infesté (ex. : jouets); nettoyer les objets ramassés et les mettre dans un sac hermétiquement fermé; vider les tiroirs des bureaux et laver les vêtements; vider les penderies au complet et laver les vêtements; laver les draperies; mettre tous les vêtements, literie, draperies lavés dans des sacs en plastique hermétiquement fermés, jusqu à la disparition de l infestation (confirmée par l exterminateur); s assurer que tout ce qui sort à l extérieur du logement est exempt de punaise, pour éviter la propagation; éviter de ramener de nouveaux meubles ou matelas avant que les punaises ne soient complètement éliminées ; tous les aliments qui ne sont pas dans des contenants fermés ainsi que la vaisselle et les ustensiles devraient être mis à l abri avant l application d insecticides. Consignes pendant et après le traitement : N.B. Cette liste n est pas exhaustive et ne remplace pas les consignes de votre exterminateur. quitter les lieux pour une période minimale de 6 heures et aérer les pièces durant et après le traitement; faire sortir les jeunes enfants et les personnes souffrant d allergies (minimum 8 heures); si des produits homologués par Santé Canada ont été utilisés sur les matelas, attendre un délai de 12 heures avant de remettre les draps sur les lits;

5 faire sortir les nouveau-nés et les femmes enceintes (minimum 24 heures); attendre au minimum 6 heures après le traitement avant de replacer les meubles et autres objets. Il est suggéré de porter des gants pour le déplacement du matériel qui est traité; toutes les surfaces servant à la préparation des aliments et qui ne peuvent être protégées devront être lavées après le traitement; les animaux, incluant les oiseaux, doivent être évacués durant une période de 6 heures après le traitement; porter des chaussures fermées après l application du traitement contre les punaises de lit et éviter de marcher pieds nus durant au moins 48 heures; aérer suffisamment les pièces après le traitement; selon les produits utilisés (ex. : terre diatomée), il se peut que l exterminateur vous demande d éviter de balayer ou de laver les endroits traités pendant une période de 3 semaines (ex. : lits, plinthes, fauteuils). Cependant, il est recommandé d entretenir régulièrement tout le reste du logement; demeurer vigilant à l apparition de symptômes (éruptions cutanées, problème respiratoire, etc.). Transport d un usager Voici quelques trucs et astuces qui pourraient vous aider à réduire les risques d infestation d un véhicule lors du transport d un usager. Utiliser des housses de siège que vous pourrez retirer et laver à l eau très chaude. La chaleur a la capacité de tuer les punaises de lit et les oeufs présents dans les housses. Après avoir découvert des punaises sur vos housses, vous pouvez retirer les punaises à l aide d un aspirateur et mettre le sac qui contient les insectes dans un sac de plastique avant de le jeter. Les housses pourront ensuite être lavées et séchées à haute température. Vous pouvez aussi utiliser des sacs de plastique jetables à la place des housses. Nettoyer la voiture sur une base régulière. Ceci aide à éliminer toutes les traces de punaises de lit (oeufs et excréments). Si possible, utiliser un aspirateur pour nettoyer sous les sièges. L aspirateur est très efficace pour aspirer les punaises de lit et les débris connexes. Changer et disposer du sac après chaque utilisation. La vapeur est très efficace. Les punaises de lit sont très sensibles aux températures extrêmes. Le nettoyage des tapis ou des banquettes à la vapeur s avère donc très efficace pour éliminer les punaises de lit. Les effets personnels du passager peuvent être mis dans un sac de plastique ou un bac hermétiquement fermé que vous déposerez dans le coffre arrière du véhicule. 1000, rue Labelle, bureau 210, Saint-Jérôme, Québec J7Z 5N6 Téléphone : (450)

Protocole- cadre en gestion parasitaire Mesures s adressant aux partenaires

Protocole- cadre en gestion parasitaire Mesures s adressant aux partenaires ANNEXE VIII Protocole- cadre en gestion parasitaire Mesures s adressant aux partenaires Réalisé en collaboration avec M. Harold Leavey, Les entreprises Maheu Ltée. Extrait de la brochure Épinglons la punaise,

Plus en détail

PUNAISES DE LIT. prévention et intervention

PUNAISES DE LIT. prévention et intervention PUNAISES DE LIT prévention et intervention À quoi ressemble la punaise de lit? La punaise de lit, aussi appelée punaise, est un insecte brunâtre visible à l œil nu qui mesure de 4 à 7 millimètres. Elle

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS :

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS : Infopunaisesdeslits.ca RENSEIGNEMENTS SUR LA LUTTE ANTIPARASITAIRE FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS : FAIRE APPEL À UNE ENTREPRISE DE DÉSINSECTISATION, TRAVAILLER AVEC ELLE ET SE PRÉPARER La meilleure façon de

Plus en détail

Les moyens les plus efficaces et sécuritaires pour prévenir et gérer une infestation de punaises de lit

Les moyens les plus efficaces et sécuritaires pour prévenir et gérer une infestation de punaises de lit Les moyens les plus efficaces et sécuritaires pour prévenir et gérer une infestation de punaises de lit Geneviève Hamelin Direction de santé publique Adrien Sansregret Office municipal d habitation de

Plus en détail

gale - Brochure d information -

gale - Brochure d information - gale La - Brochure d information - Qu est-ce que la gale? La gale est une infection de la peau causée par un parasite. Celui-ci creuse un petit tunnel (sillon) dans la partie superficielle de la peau et

Plus en détail

500 ml. BASF Agro S.A.S. 21, chemin de la Sauvegarde 69134 ECULLY cedex Tél. 04 72 32 45 45

500 ml. BASF Agro S.A.S. 21, chemin de la Sauvegarde 69134 ECULLY cedex Tél. 04 72 32 45 45 MYTHIC 10 SC Préparation biocide (TP18) pour lutter contre les fourmis et les punaises des lits Suspension concentrée (SC) contenant : 106 g/l de chlorfenapyr (N CAS : 122453-73-0) MYTHIC 10 SC - (chlorfénapyr

Plus en détail

Route des Rez 20 CH-1667 Enney Tél. 026 921 29 Fax 026 921 36 75 DE LIT. ment LA LITERIE. une heure. le risque de son transport.

Route des Rez 20 CH-1667 Enney Tél. 026 921 29 Fax 026 921 36 75 DE LIT. ment LA LITERIE. une heure. le risque de son transport. Produits techniques professionnels www.atn-diffusion-lpf.com info@atn-diffusion-lpf.com N TVA / MWST-Nr. CHE-106.389.754 TVA Route des Rez 20 CH-1667 Enney Tél. 026 921 29 12 Fax 026 921 36 75 PUNAISES

Plus en détail

Punaises de lit Fiche à l intention des CSSS

Punaises de lit Fiche à l intention des CSSS Punaises de lit Fiche à l intention des CSSS Les problèmes causés par les punaises de lit Les punaises de lit sont des insectes piqueurs qui se nourrissent de sang humain. Elles ne transmettent pas de

Plus en détail

Conseils pour l éviction des Acariens

Conseils pour l éviction des Acariens Conseils pour l éviction des Acariens 1/ Température entre 18 et 20 C surtout dans les chambres Aérer tous les jours pendant au moins 15 minutes car il faut maintenir le taux d humidité entre 40 et 50%.

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F)

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) Dès que le poisson entre dans votre usine, vous

Plus en détail

CHANGEMENT DE COUCHE ET INSTALLATIONS SANITAIRES CHANGEMENT DE COUCHE ESPACE RÉSERVÉ AU CHANGEMENT DE COUCHE

CHANGEMENT DE COUCHE ET INSTALLATIONS SANITAIRES CHANGEMENT DE COUCHE ESPACE RÉSERVÉ AU CHANGEMENT DE COUCHE CHAPITRE 4 - PRATIQUES DE BASE ESPACE RÉSERVÉ AU L espace réservé au changement de couche comprend : Une table à langer dédiée au changement de couche. Les surfaces qui servent à d autres usages sont à

Plus en détail

pour travailler? Des solutions existent! Parlez-en avec votre délégué Centrale Générale de la FGTB.

pour travailler? Des solutions existent! Parlez-en avec votre délégué Centrale Générale de la FGTB. Trop FROID pour travailler? Des solutions existent! Parlez-en avec votre délégué Centrale Générale de la FGTB. Il fait trop froid pour travailler Brrr! L hiver : les mauvaises conditions météorologiques,

Plus en détail

CONSEILS D INSTALLATION

CONSEILS D INSTALLATION CONSEILS D INSTALLATION L installation des toilettes Ecodomeo nécessite la création d une pièce pour le compostage (local de compostage), adaptée à votre habitation. Il est important de prêter une attention

Plus en détail

Projet Habitat-Santé Comment nettoyer et décontaminer une maison où il y a des moisissures?

Projet Habitat-Santé Comment nettoyer et décontaminer une maison où il y a des moisissures? Projet Habitat-Santé Comment nettoyer et décontaminer une maison où il y a des moisissures? Les moisissures se reconnaissent par des taches souvent noires. Les cernes et les gondolements indiquent la présence

Plus en détail

PUNAISES DE LIT. Guide sur la gestion des cas en milieu scolaire

PUNAISES DE LIT. Guide sur la gestion des cas en milieu scolaire PUNAISES DE LIT Guide sur la gestion des cas en milieu scolaire Juillet 2011 Une réalisation du Comité de salubrité des milieux Coordination : Patrice Tchinda, conseiller-cadre, Direction de la santé publique,

Plus en détail

MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit.

MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit. MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit. Introduction Au cours de la dernière décennie, il y a eu une augmentation exponentielle du nombre d infestation

Plus en détail

Date d entrée en GUIDE DE NORMALISATION DES. Section : 542. Page : 1 SERVICES NORMES

Date d entrée en GUIDE DE NORMALISATION DES. Section : 542. Page : 1 SERVICES NORMES Services à l enfant et à la famille Date d entrée en GUIDE DE NORMALISATION DES Section : 542 Page : 1 SERVICES Révision : 1 er déc. 99 Sujet : SERVICES AUX REQUÉRANTS APPROUVÉS NORMES 542.1 Inscription

Plus en détail

>> DIAGNOSTIC & PHASES DE TRAITEMENTS DES PUNAISES DE LITS HAMBRES D HÔTES LE DIAGNOSTIC

>> DIAGNOSTIC & PHASES DE TRAITEMENTS DES PUNAISES DE LITS HAMBRES D HÔTES LE DIAGNOSTIC >> DIAGNOSTIC & PHASES DE TRAITEMENTS DES PUNAISES DE LITS LE DIAGNOSTIC HAMBRES D HÔTES L infestation, un point sur la répartition géographique : Contamination explosive depuis 15 ANS : Etats Unis, Canada,

Plus en détail

Positionner mon enfant prématuré dans son siège d auto

Positionner mon enfant prématuré dans son siège d auto Positionner mon enfant prématuré dans son siège d auto Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un fournisseur de soins de santé

Plus en détail

Le guide du relogement temporaire

Le guide du relogement temporaire Le guide du relogement temporaire Vous allez être relogé temporairement? Tout ce qu il faut savoir Dans le cadre de la restructuration de votre quartier, votre logement va être réhabilité. C est pourquoi

Plus en détail

Punaises de lit Fiche à l intention des milieux d hébergement

Punaises de lit Fiche à l intention des milieux d hébergement Punaises de lit Fiche à l intention des milieux d hébergement Quelle est la nature du problème causé par les punaises de lit? Le personnel de soins et les intervenants du milieu de la santé peuvent être

Plus en détail

Le transport scolaire, responsabilité partagée

Le transport scolaire, responsabilité partagée Le transport scolaire, une responsabilité partagée Par les citoyens Avec plus de 10 000 véhicules, près de 563 000 élèves transportés et un million de kilomètres parcourus chaque jour, le transport scolaire

Plus en détail

Aménagement physique des locaux. Alex Stanoprud Consultant alimentaire Agri-Vision

Aménagement physique des locaux. Alex Stanoprud Consultant alimentaire Agri-Vision Aménagement physique des locaux Alex Stanoprud Consultant alimentaire Agri-Vision 1. Connaissons-nous le domaine d activités? 2. Normes, exigences, règles, contrôles MAPAQ ACIA Santé Canada HACCP GFSI

Plus en détail

SPHEREDEPOT Logiciel d envoi par internet de photos vers votre magasin Photosphere pour tirage. Manuel d utilisation

SPHEREDEPOT Logiciel d envoi par internet de photos vers votre magasin Photosphere pour tirage. Manuel d utilisation SPHEREDEPOT Logiciel d envoi par internet de photos vers votre magasin Photosphere pour tirage Manuel d utilisation Introduction Ce logiciel, à télécharger sur le site www.photosphere.fr, a été réalisé

Plus en détail

Exemple d un remplacement de volets battants par des volets roulants Rénovation (ou Monobloc) électriques radio en pose en façade (ou applique).

Exemple d un remplacement de volets battants par des volets roulants Rénovation (ou Monobloc) électriques radio en pose en façade (ou applique). Exemple d un remplacement de volets battants par des volets roulants Rénovation (ou Monobloc) électriques radio en pose en façade (ou applique). Avantages : Une meilleure isolation thermique et plus de

Plus en détail

La solution contre les punaises de lit Entotherm

La solution contre les punaises de lit Entotherm The Experts in Pest Control La solution contre les punaises de lit Entotherm Entotherm 2 Les punaises de lit, un problème en recrudescence. De plus en plus d hôtels belges sont confrontés aux punaises

Plus en détail

Sommeil sécuritaire. pour votre bébé. Veuillez prendre quelques minutes

Sommeil sécuritaire. pour votre bébé. Veuillez prendre quelques minutes Sommeil sécuritaire pour votre bébé z z Z Z z Veuillez prendre quelques minutes pour lire l information importante ci-jointe sur les pratiques de sommeil sécuritaires. La brochure Sommeil sécuritaire pour

Plus en détail

RANGEMENT ET NETTOYAGE EFFICACE DU CLOS DU SART

RANGEMENT ET NETTOYAGE EFFICACE DU CLOS DU SART RANGEMENT ET NETTOYAGE EFFICACE DU CLOS DU SART Toute anomalie, détérioration ou problème de propreté à votre arrivée devra être signalé avant votre activité dans la salle afin qu il n y ait pas de malentendu

Plus en détail

REGLEMENTATION DE LA RESTAURATION COLLECTIVE

REGLEMENTATION DE LA RESTAURATION COLLECTIVE REGLEMENTATION DE LA RESTAURATION COLLECTIVE L établissement même s il fait appel à un prestataire extérieur engage sa responsabilité, il doit mettre en œuvre les repas dans des conditions d hygiène et

Plus en détail

Conseil de la bibliothèque publique de Trillium. Politique du service de référence

Conseil de la bibliothèque publique de Trillium. Politique du service de référence EXEMPLE 1 POLITIQUE DU SERVICE DE RÉFÉRENCE Conseil de la bibliothèque publique de Trillium Politique du service de référence Mars 1994 Cet exemple de politique a été inclus dans ce Guide pour vous aider

Plus en détail

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE I - CODE DU TRAVAIL A - LES PRINCIPES GENERAUX DE PREVENTION L obligation générale de sécurité incombe

Plus en détail

Association de ringuette de. Manuel des Gérants(es)

Association de ringuette de. Manuel des Gérants(es) Association de ringuette de. Manuel des Gérants(es) Saison 2013 / 2014 Ce document a été préparé dans le but de vous aider à accomplir votre travail de gérant (e). Il contient des conseils, ainsi que des

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR INSCRIPTION AU C2i R (Certificat Informatique et Internet) GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR Nicolas Cazin 2 Table des matières 1 Un mot sur ce manuel 3 2 Votre rôle, vos responsabilités 3 3

Plus en détail

ANALYSE SPÉCIFIQUE SUPERMARCHÉS

ANALYSE SPÉCIFIQUE SUPERMARCHÉS ANALYSE SPÉCIFIQUE SUPERMARCHÉS Supermarchés Aujourd hui, les supermarchés sont devenus avec des grands espaces avec beaucoup de produits distribués dans des grands espaces. Le grand nombre de clients

Plus en détail

L interprétation de données à l aide d un diagramme à bandes. Représentation des données à l aide d un diagramme à bandes

L interprétation de données à l aide d un diagramme à bandes. Représentation des données à l aide d un diagramme à bandes L évacuationd urgence Fiche MATHÉMATIQUES : RAISONNER ET COMMUNIQUER Compétence ciblée : Communiquer à l aide du langage mathématique Savoirs essentiels principalement mobilisés : Interprétation des données

Plus en détail

Change d une couche lavable

Change d une couche lavable Change d une couche lavable (à destination des professionnelles de l EAJE) Organisation Attention, les couches lavables nécessitent des changes fréquents, ne pas dépasser 2 h : noter l'heure de change

Plus en détail

RÈGLEMENT CO-2013-783 MODIFIANT LE RÈGLEMENT CO-2009-577 ÉTABLISSANT UN CODE DU LOGEMENT POUR LA VILLE DE LONGUEUIL

RÈGLEMENT CO-2013-783 MODIFIANT LE RÈGLEMENT CO-2009-577 ÉTABLISSANT UN CODE DU LOGEMENT POUR LA VILLE DE LONGUEUIL RÈGLEMENT CO-2013-783 MODIFIANT LE RÈGLEMENT CO-2009-577 ÉTABLISSANT UN CODE DU LOGEMENT POUR LA VILLE DE LONGUEUIL LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT : 1. Le Règlement CO-2009-577 établissant un code du logement

Plus en détail

Équipe E. P. S. d Eure-et-Loir

Équipe E. P. S. d Eure-et-Loir GUIDE À L INTENTION DES ACCOMPAGNATEURS BÉNÉVOLES EN CYCLO VTT Équipe E. P. S. d Eure-et-Loir Page 1 PRÉSENTATION Madame, Mademoiselle, Monsieur, Tout d'abord, permettez-nous de vous remercier pour l aide

Plus en détail

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE Résumé PREFACE 2 INTRODUCTION 2 1. BUT ET CHAMP D APPLICATION 2 2. REFERENCES DOCUMENTAIRES ET NORMES 3 3. TERMES ET DEFINITIONS 3 4. POLITIQUE POUR UNE CONSOMMATION RAISONNEE (PCC) 3 5. RESPONSABILITE

Plus en détail

CHAPITRE 4 MÉNAGE ET COMMANDO SECTION 1 INTRODUCTION

CHAPITRE 4 MÉNAGE ET COMMANDO SECTION 1 INTRODUCTION CHAPITRE 4 MÉNAGE ET COMMANDO SECTION 1 INTRODUCTION 401. BUT 1. La procédure de ménage a pour but de limiter le nombre de personnel requis et de diminuer le temps d exécution de cette tâche qui est une

Plus en détail

PROTOCOLE DE LIVRAISON ET PLAN D ACCES

PROTOCOLE DE LIVRAISON ET PLAN D ACCES PROTOCOLE DE LIVRAISON ET PLAN D ACCES Ces documents sont destinés à l usage de tous les prestataires ou intervenants amenés à effectuer une livraison ou une reprise sur le site de Docks en Seine. L accès

Plus en détail

LES PUNAISES DE LIT GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROPRIÉTAIRES, EXPLOITANTS ET GESTIONNAIRES D IMMEUBLES

LES PUNAISES DE LIT GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROPRIÉTAIRES, EXPLOITANTS ET GESTIONNAIRES D IMMEUBLES LES PUNAISES DE LIT mieux les connaître pour mieux les combattre Édition 2011 GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROPRIÉTAIRES, EXPLOITANTS ET GESTIONNAIRES D IMMEUBLES Les meilleurs moyens pour lutter contre

Plus en détail

DE LIT mieux les connaître pour mieux les combattre

DE LIT mieux les connaître pour mieux les combattre LES PUNAISES DE LIT mieux les connaître pour mieux les combattre GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROPRIÉTAIRES, EXPLOITANTS ET GESTIONNAIRES D IMMEUBLES Les meilleurs moyens pour lutter contre les infestations

Plus en détail

ADOPTION : Comité de direction. Le cégep de Saint-Laurent offre à l ensemble de sa communauté un milieu de travail et un milieu éducatif sécuritaire.

ADOPTION : Comité de direction. Le cégep de Saint-Laurent offre à l ensemble de sa communauté un milieu de travail et un milieu éducatif sécuritaire. PROCÉDURE PROCÉDURE DE CADENASSAGE DATE : 16 juin 2015 SECTION : Procédure NUMÉRO : PR307 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des ressources humaines ADOPTION : Comité de direction MODIFICATIONS : DESTINATAIRES

Plus en détail

La préparation de votre déménagement est essentielle!

La préparation de votre déménagement est essentielle! GUIDE-CONSEIL La préparation de votre déménagement est essentielle! Voici donc quelques recommandations qui vous aideront à planifier efficacement votre déménagement et à rendre cette étape plus facile

Plus en détail

Prendre soin. de vos prothèses implanto-portées. *En faire plus tout simplement

Prendre soin. de vos prothèses implanto-portées. *En faire plus tout simplement Informations aux patients sur les soins post-opératoires des prothèses implanto-portées Prendre soin de vos prothèses implanto-portées. *En faire plus tout simplement * Plus qu une restauration. Une nouvelle

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION CUISEUR ÉLECTRIQUE MULTIFONCTIONS PRESTO PAN POUR USAGE DOMESTIQUE UNIQUEMENT

MANUEL D UTILISATION CUISEUR ÉLECTRIQUE MULTIFONCTIONS PRESTO PAN POUR USAGE DOMESTIQUE UNIQUEMENT MANUEL D UTILISATION CUISEUR ÉLECTRIQUE MULTIFONCTIONS PRESTO PAN Lisez attentivement ce mode d'emploi avant d'utiliser l'appareil et conservez-le pour un usage ultérieur. POUR USAGE DOMESTIQUE UNIQUEMENT

Plus en détail

Contrat de location de Gîte Rural

Contrat de location de Gîte Rural Contrat de location de Gîte Rural Le contrat de location est conclu entre les soussignés. EARL Champagne Christophe PATIS 16 rue de l église 51480 La Neuville aux Larris 06.76.45.72.62. Et Téléphone :

Plus en détail

CONTRAT D ECHANGE DE LOGEMENT A TITRE GRATUIT

CONTRAT D ECHANGE DE LOGEMENT A TITRE GRATUIT 1 CONTRAT D ECHANGE DE LOGEMENT A TITRE GRATUIT Entre les soussignés : Nom : Prénoms : Epoux(se) de : Date de naissance : Lieu de naissance : Adresse : Téléphone portable : Email : Ci-après dénommé PREMIER

Plus en détail

. Tout l équipement de la maison est mis à disposition : chaises, tables, lit, machine à laver, gazinière, vaisselle, meubles de rangements...

. Tout l équipement de la maison est mis à disposition : chaises, tables, lit, machine à laver, gazinière, vaisselle, meubles de rangements... Les avantages de la location meublée :. Tout l équipement de la maison est mis à disposition : chaises, tables, lit, machine à laver, gazinière, vaisselle, meubles de rangements.... vous n avez presque

Plus en détail

FICHES PDSB - MANŒUVRES DANS LES ESCALIERS

FICHES PDSB - MANŒUVRES DANS LES ESCALIERS FICHES PDSB - MANŒUVRES DANS LES ESCALIERS Quelques points de repère pour monter et descendre un escalier* Monter un escalier Points de repère pour monter un escalier seul(e) ou sous supervision* Supervision

Plus en détail

Punaises de lit. Les habitations peuvent être infestées par les punaises de différentes manières.

Punaises de lit. Les habitations peuvent être infestées par les punaises de différentes manières. Punaises de lit De récents rapports indiquent que la fréquence des punaises a été multipliée par 500 % ces dernières années il ne fait, du moins, aucun doute que leurs populations augmentent. Un certain

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS

DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS Décret no 2001-1016 du 5 novembre 2001 Article L. 230-2 du code du travail et modifiant le code du travail (deuxième

Plus en détail

La reconnaissez- vous?

La reconnaissez- vous? La reconnaissez- vous? Qu est ce qu une puce? C est un insecte piqueur sans ailes de couleur brune mesurant quelques millimètres et ayant la capacité de sauter 30 fois sa longueur. L espèce Cténocephalidès

Plus en détail

Fiches PDSB Manœuvres dans les escaliers

Fiches PDSB Manœuvres dans les escaliers Fiches PDSB Manœuvres dans les escaliers Quelques points de repère pour monter et descendre un escalier à consulter* Monter un escalier Supervision À consulter : Points de repère pour monter un escalier

Plus en détail

BROSSAGE DES DENTS CHAPITRE 4 PRATIQUES DE BASE

BROSSAGE DES DENTS CHAPITRE 4 PRATIQUES DE BASE Pour que le brossage des dents devienne une habitude de santé buccodentaire durable, il est important de créer un climat agréable et d encourager les efforts des enfants. Le brossage des dents au moins

Plus en détail

Guide du client. La Bi-énergie résidentielle

Guide du client. La Bi-énergie résidentielle Guide du client La Bi-énergie résidentielle Qu est ce qu un système de chauffage bi-énergie? C est un système de chauffage qui a recours à deux sources d énergie : l électricité comme source principale

Plus en détail

Préparé par le Service des immeubles en collaboration avec le Secteur Santé et sécurité du travail Révision 3 (Janvier 2013)

Préparé par le Service des immeubles en collaboration avec le Secteur Santé et sécurité du travail Révision 3 (Janvier 2013) Objet L objet de cette procédure est de permettre d effectuer le cadenassage des équipements de manière à prévenir la transmission ou le dégagement intempestif de l énergie contenue dans une machine, un

Plus en détail

7, Cordon d alimentation Utilisez un jet de vapeur haute température pour dissoudre les tâches d huile et de

7, Cordon d alimentation Utilisez un jet de vapeur haute température pour dissoudre les tâches d huile et de BDNV1350-A100 ASPIRATEUR À VAPEUR 3 1, Réservoir d eau 1 2, Bouchon du réservoir d eau 3, Voyant Prêt à vaporiser 4, Bac de collecte 5, Bouton de commande 6,Interrupteur 4 5 2 7 Vapeur/Aspiration 7, Cordon

Plus en détail

Prévenir l intoxication au plomb des jeunes enfants habitant un immeuble ancien

Prévenir l intoxication au plomb des jeunes enfants habitant un immeuble ancien le point sur ENVIRONNEMENT, TRAVAIL ET ALIMENTATION Environnement et santé Prévenir l intoxication au plomb des jeunes enfants habitant un immeuble ancien Vous habitez un immeuble construit avant 1949?

Plus en détail

CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE

CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE Cette charte a vocation à s appliquer lors de travaux effectués par une ou plusieurs entreprises, dites sous-traitantes, à l intérieur de l enceinte et des

Plus en détail

Le transport écolier, une. responsabilité partagée

Le transport écolier, une. responsabilité partagée Le transport écolier, une responsabilité partagée Par les citoyens Avec plus de 9 500 véhicules, près de 575 000 écoliers transportés et un million de kilomètres parcourus quotidiennement, le transport

Plus en détail

La problématique des punaises de lit: de la prévention au contrôle. Webinaire INSPQ/MSSS 2013-05-29

La problématique des punaises de lit: de la prévention au contrôle. Webinaire INSPQ/MSSS 2013-05-29 La problématique des punaises de lit: de la prévention au contrôle Webinaire INSPQ/MSSS 2013-05-29 La problématique des punaises de lit : de la prévention au contrôle Conférenciers Louise Lajoie, M.D.,

Plus en détail

Fiche technique n 1 : le logement construction des boxes.

Fiche technique n 1 : le logement construction des boxes. Bâtiments d élevage : Pourquoi? Aspects climatiques : Fiche technique n 1 : le logement construction des boxes. - le porc est sensible aux brusques changements du climat, - surexposition au soleil : déshydratation

Plus en détail

SIEEOM GRISOLLES & VERDUN Président : M. Denis ROGER. Règlement d attribution et d utilisation des contenants pour la collecte en porte-à-porte

SIEEOM GRISOLLES & VERDUN Président : M. Denis ROGER. Règlement d attribution et d utilisation des contenants pour la collecte en porte-à-porte SIEEOM GRISOLLES & VERDUN Président : M. Denis ROGER siège social : Mairie de Verdun-sur-Garonne services : Quai de Transfert Place de la Mairie 350, chemin de la Fraysse 82 600 Verdun-sur-Garonne 82 170

Plus en détail

ANALYSE SPÉCIFIQUE USINES DE TRANS- FORMATION DES DÉCHETS EN ÉNERGIE

ANALYSE SPÉCIFIQUE USINES DE TRANS- FORMATION DES DÉCHETS EN ÉNERGIE ANALYSE SPÉCIFIQUE USINES DE TRANS- FORMATION DES DÉCHETS EN ÉNERGIE Usines de transformation des déchets en énergie ANALYSE POUR LE SECTEUR DE DÉCHETS La définition correcte des mesures de sécurité dans

Plus en détail

Ce guide a pour but de vous présenter les 3 grandes étapes de contacts que vous aurez avec vos locataires si vous vous chargez de les accueillir :

Ce guide a pour but de vous présenter les 3 grandes étapes de contacts que vous aurez avec vos locataires si vous vous chargez de les accueillir : Cher hôte, Ce guide a pour but de vous présenter les 3 grandes étapes de contacts que vous aurez avec vos locataires si vous vous chargez de les accueillir : 1. Préparer l accueil de vos locataires 2.

Plus en détail

CHANGEMENT DU TAUX DE TVA

CHANGEMENT DU TAUX DE TVA CHANGEMENT DU TAUX DE TVA Le calcul de la TVA dans Gestimum ERP se base sur les natures comptables. Dans les natures comptables vous pouvez renseigner une date de mise en application, cela va vous permettre

Plus en détail

Bureau du registraire

Bureau du registraire Bureau du registraire DIRECTIVES CONCERNANT LE PROGRAMME D INTÉGRATION PROFESSIONNELLE DANS UN MILIEU CLINIQUE À L INTENTION DES INFIRMIÈRES DIPLÔMÉES HORS QUÉBEC DIRECTIVES CONCERNANT LE PROGRAMME D INTÉGRATION

Plus en détail

Remplacement des revêtements de sols LOT 1 : DEMENAGEMENT

Remplacement des revêtements de sols LOT 1 : DEMENAGEMENT Maître de l ouvrage : Objet des travaux : Remplacement des revêtements de sols MARPA 26, chemin des Lignes 28400 MARGON LOT 1 : DEMENAGEMENT Maître d Oeuvre : 4, rue de Voves - 28630 LE COUDRAY Email :

Plus en détail

Le dépistage néonatal et votre bébé : Un départ en santé pour une vie en meilleure santé

Le dépistage néonatal et votre bébé : Un départ en santé pour une vie en meilleure santé N ONATAL Le dépistage néonatal et votre bébé : Un départ en santé pour une vie en meilleure santé Un dépistage PréCoCe favorise Un TraiTemenT rapide En tant que nouveau ou futur parent, vous avez à cœur

Plus en détail

GUIDE POUR L ITINÉRANCE INTERNATIONALE MOBILE AFFAIRES

GUIDE POUR L ITINÉRANCE INTERNATIONALE MOBILE AFFAIRES GUIDE POUR L ITINÉRANCE INTERNATIONALE mobile Téléphonie MOBILE AFFAIRES 1. Avant de partir La couverture internationale de Vidéotron s étend sur plus de 200 pays. On retrouve des particularités dans un

Plus en détail

Tour de garde. des parents. à Badaboum

Tour de garde. des parents. à Badaboum Tour de garde des parents à Badaboum Chers parents membre de l association Badaboum, Votre enfant fréquente la crèche, et il vous est demandé de participer à la vie de cette dernière de différentes manières

Plus en détail

Cahier de bord de l entreprise de transport et des conducteurs de berline Consignes et directives

Cahier de bord de l entreprise de transport et des conducteurs de berline Consignes et directives Cahier de bord de l entreprise de transport et des conducteurs de berline Consignes et directives table des matières Présentation...1 1 Présence de parents aux arrêts...2 2 Modification d arrêt...2 3 Ordre

Plus en détail

Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 1 : Recherche expérimentale

Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 1 : Recherche expérimentale Activité d intégration Les produits nettoyants Sciences physiques 416-430 Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 1 : Recherche expérimentale Chaire CRSNG/Alcan pour les femmes en sciences et

Plus en détail

Les jeunes seront accompagnés personnellement dans toutes leurs démarches pendant une durée de 3 mois

Les jeunes seront accompagnés personnellement dans toutes leurs démarches pendant une durée de 3 mois 1) Présentation du dispositif : Accompagner les jeunes NEET vers et dans l emploi Proposer un parcours d accompagnement renforcé, proposer une solution d emploi, de stage, de formation ou d apprentissage

Plus en détail

CONSULTATION OUVERTE «PARTAGEONS NOS EXPERIENCES POUR AGIR SUR LES INEGALITES

CONSULTATION OUVERTE «PARTAGEONS NOS EXPERIENCES POUR AGIR SUR LES INEGALITES CONSULTATION OUVERTE «PARTAGEONS NOS EXPERIENCES POUR AGIR SUR LES INEGALITES SOCIALES DE SANTE» MODE D EMPLOI POUR DEPOSER LES CONTRIBUTIONS EN LIGNE SUR LE SITE INTERNET DE LA SFSP Les contributions

Plus en détail

POLITIQUE DE PREMIERS SECOURS ET PREMIERS SOINS ONGLET 18

POLITIQUE DE PREMIERS SECOURS ET PREMIERS SOINS ONGLET 18 POLITIQUE DE PREMIERS SECOURS ET PREMIERS SOINS ONGLET 18 Date Résolution Adoptée 9 mai 1995 CC-4022-95 Réadoptée 18 août 1998 CC-172-98 La Commission scolaire Harricana, consciente de ses responsabilités

Plus en détail

Règlement intérieur de l espace la Favière Approuvé lors du conseil municipal du 11 Mai 2015

Règlement intérieur de l espace la Favière Approuvé lors du conseil municipal du 11 Mai 2015 Règlement intérieur de l espace la Favière Approuvé lors du conseil municipal du 11 Mai 2015 I. Destination L équipement rural d animation, dénommé «Espace de la Favière», qui est mis à votre disposition,

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR

GUIDE DE L UTILISATEUR VOTRE PROGRAMME FLEXIBLE D ASSURANCE GUIDE DE L UTILISATEUR Le site du programme flexible d assurance renferme une description détaillée du fonctionnement du programme et des différents types de protections

Plus en détail

Activités d information, de promotion de la santé et de prévention de la maladie et des accidents dans le contexte de la physiothérapie

Activités d information, de promotion de la santé et de prévention de la maladie et des accidents dans le contexte de la physiothérapie Activités d information, de promotion de la santé et de prévention de la maladie et des accidents dans le contexte de la physiothérapie TABLE S MATIÈRES L ARTICLE 39.4 DU CO S PROFESSIONS PRINCIPALES DÉFINITIONS

Plus en détail

Notice : CHAUFFAGE A GAZ PORTATIF

Notice : CHAUFFAGE A GAZ PORTATIF Notice : CHAUFFAGE A GAZ PORTATIF Pour une bonne utilisation en toute sécurité de ce chauffage et préserver sa durée de vie, veuillez lire attentivement les instructions d utilisation ci-après. UTILISATIONS

Plus en détail

Auto-évaluation. Section Sujet traité Page. 10000 Résumé.. 10-2. 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3

Auto-évaluation. Section Sujet traité Page. 10000 Résumé.. 10-2. 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3 Auto-évaluation Chapitre 10 Auto-évaluation Section Sujet traité Page 10000 Résumé.. 10-2 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3 10200 Lettre déclarative de responsabilité.. 10-4 10300 Résolution

Plus en détail

ANNEXE 1. Recensement des besoins

ANNEXE 1. Recensement des besoins CAS GEL+ L entreprise Gel+ ( route du mans 61000 Aleçon) souhaite lancer un appel d offre pour des bacs de manutention alimentaires ( stockage et manutention de produits surgelés). A partir des schémas

Plus en détail

Note à l attention de Mesdames, Messieurs les Directeurs et Responsables d Institutions et Services provinciaux.

Note à l attention de Mesdames, Messieurs les Directeurs et Responsables d Institutions et Services provinciaux. Note à l attention de Mesdames, Messieurs les Directeurs et Responsables d Institutions et Services provinciaux. N/Réf. : SM/MC/013-2010 MONS, le 02 mars 2010. Mesdames, Messieurs, Chers Collègues, A toutes

Plus en détail

MARCHE DE MAITRISE D OEUVRE ------------ PROGRAMME

MARCHE DE MAITRISE D OEUVRE ------------ PROGRAMME MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL --- AMBASSADE DE FRANCE AU ROYAUME UNI DE GRANDE BRETAGNE ET D IRLANDE DU NORD --- Antenne immobilière de Londres --- MARCHE DE MAITRISE

Plus en détail

LE RANGEMENT DE VOS PRODUITS AVANT LEUR RECUPERATION PAR

LE RANGEMENT DE VOS PRODUITS AVANT LEUR RECUPERATION PAR LE RANGEMENT DE VOS PRODUITS AVANT LEUR RECUPERATION PAR Version du 11/05/15 42, av de Saxe - 75007 Paris Tel 01 79 75 40 41 commande@neosquat.com / www.neosquat.com Table des matières Catégorie Chambre

Plus en détail

Direction des ressources humaines 05-05-2014. Branché au travail Service de recharge pour véhicules électriques

Direction des ressources humaines 05-05-2014. Branché au travail Service de recharge pour véhicules électriques Direction des ressources humaines 05-05-2014 Branché au travail Service de recharge pour véhicules électriques Direction des infrastructures Avril 2015 TABLE DES MATIÈRES Branché au travail Service de

Plus en détail

PROCÉDURE D HABILLAGE

PROCÉDURE D HABILLAGE PROCÉDURE D HABILLAGE CORRESPONDANT À LA VERSION 1,5 DU PROGRAMME DE FORMATION 1. PRÉPARATION HABILLAGE Vérifier que vous avez tous les équipements : o Survêtement; o Couvre- bottes; o Lunettes étanches;

Plus en détail

Prévention de la mort subite du nourrisson

Prévention de la mort subite du nourrisson Prévention de la mort subite du nourrisson Sommaire Introduction... 3 Tabagisme pendant la grossesse... 4 Tabagisme après la naissance de l enfant... 6 Position de couchage... 8 Température de la chambre

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES

MARCHE PUBLIC DE SERVICES MARCHE PUBLIC DE SERVICES Procédure Adaptée (Article 28 du Code des Marchés Publics) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Objet de la consultation : Mise à disposition de matériel, transport

Plus en détail

VOTRE MÉDECIN VOUS PROPOSE DES TESTS D ALLERGIE

VOTRE MÉDECIN VOUS PROPOSE DES TESTS D ALLERGIE VOTRE MÉDECIN VOUS PROPOSE DES TESTS D ALLERGIE Information générale Pour vous, pour la vie Qu est-ce qu une allergie? Le mot allergie est utilisé pour décrire une réaction indésirable du corps à une substance

Plus en détail

GUIDE DE LA PRÉSERVATION DES DOCUMENTS ESSENTIELS LORS D UNE URGENCE OU D UN SINISTRE

GUIDE DE LA PRÉSERVATION DES DOCUMENTS ESSENTIELS LORS D UNE URGENCE OU D UN SINISTRE GUIDE DE LA PRÉSERVATION DES DOCUMENTS ESSENTIELS LORS D UNE URGENCE OU D UN SINISTRE LE PRÉSENT GUIDE CONTIENT CE QUI SUIT : 1. PLAN DE PRÉVENTION Étapes à suivre pour amoindrir les possibilités de pertes

Plus en détail

AFFICHES DIVERSES MANIPULATION SÉCURITAIRE DES MÉDICAMENTS DANGEREUX. Affiche porte salle de traitement par aérosolisation

AFFICHES DIVERSES MANIPULATION SÉCURITAIRE DES MÉDICAMENTS DANGEREUX. Affiche porte salle de traitement par aérosolisation AFFICHES DIVERSES MANIPULATION SÉCURITAIRE DES MÉDICAMENTS DANGEREUX Affiche porte salle de traitement par aérosolisation Affiche salles de toilette centre de chimiothérapie.. Affiche salles de toilette

Plus en détail

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Politique adoptée par le conseil d administration du CPE les Globules le 4 juin 2013 Révisé et adopté par le CA le 22 mai 2014. Le centre de la petite

Plus en détail

CPE des Petits Pommiers GUIDE POUR LES PARENTS. Nous vous souhaitons la bienvenue parmi nous! Les heures d ouverture du CPE sont de 7h00 à 18h00

CPE des Petits Pommiers GUIDE POUR LES PARENTS. Nous vous souhaitons la bienvenue parmi nous! Les heures d ouverture du CPE sont de 7h00 à 18h00 CPE des Petits Pommiers GUIDE POUR LES PARENTS Nous vous souhaitons la bienvenue parmi nous! Les heures d ouverture du CPE sont de 7h00 à 18h00 ACCUEIL Lors de votre arrivée au CPE, selon votre heure d

Plus en détail

ANALYSE SPÉCIFIQUE LES CASINOS

ANALYSE SPÉCIFIQUE LES CASINOS ANALYSE SPÉCIFIQUE LES CASINOS Casinos Sécurité ANALYSE POUR LE SECTEUR DE CASINOS Sécurité-Marketing Marketing Contrôle avancé de surveillance vidéo pour les bâtiments nécessitant un contrôle de sécurité

Plus en détail

CONSIGNES POUR LE NETTOYAGE ET LA DESINFECTION DES DISPOSITIFS MEDICAUX

CONSIGNES POUR LE NETTOYAGE ET LA DESINFECTION DES DISPOSITIFS MEDICAUX Conformément à la législation, les dispositifs médicaux ne peuvent être mis en service ou utilisés s ils présentent des défauts pouvant mettre en danger les patients, les soignants ou des tiers. Concernant

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU CHER

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU CHER CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU CHER CONCOURS EXTERNE AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DE 1 RE CLASSE DES ECOLES MATERNELLES SESSION 2011 Mercredi 19 octobre 2011 QUESTIONNAIRE A

Plus en détail