POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ"

Transcription

1 POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ

2

3 Ce livret est offert par la Carsat Nord-Picardie à : Nom, prénom :... Adresse : Pour bien vieillir chez moi, mon domicile en toute sécurité 3

4 Un senior sur trois chute chaque année et les conséquences peuvent être importantes : limitation de la mobilité, perte de confiance en soi, diminution des activités de la vie quotidienne et mise en péril du maintien à domicile. Quelques conseils de bons sens ou des changements d habitudes peuvent pourtant suffire à vivre en sécurité chez soi. Ce guide a été réalisé pour repérer les risques de votre domicile et vous aider à le mettre en sécurité. 4

5 J accède à mon logement sans risque Entrée > Cheminements dégagés et non glissants... > Boîte aux lettres accessible... > Sonnette audible et accessible... > Nettoyer les accès et dégager les entrées > Installer une rampe d accès et/ou un plan incliné CONSEILS > Faciliter l accès de la boîte aux lettres > Faciliter l accès à la sonnette, augmenter le son et/ou installer un témoin lumineux OUVERTURES > Ouverture facile de la porte d entrée... > Portes faciles à ouvrir... > Volets faciles à manœuvrer... > Prévoir un mode d ouverture automatique > Rehausser les portes qui frottent > Modifier les poignées par des poignées faciles à manœuvrer > Changer les serrures grippées, vétustes > Remplacer les persiennes et/ou volets battants par des volets roulants électriques ESCALIERS > Marches extérieures non glissantes... > Main courante existante dans les escaliers... > Escaliers bien éclairés... > Abriter les escaliers par une marquise > Recouvrir les bords de marche d une bande antidérapante > Aménager l escalier avec un nez de marche et la pose de rampes > Installer des kits lumineux qui s allument automatiquement 5

6 Je suis en sécurité lorsque j emprunte les couloirs et les escaliers CONSEILS COULOIRS > Couloirs bien éclairés... > Déplacer les éclairages > Installer un va et vient pour éclairer dans les deux sens > Installer des détecteurs de présence qui se déclenchent lors des passages > Installer des veilleuses passages de pièces > Passages non encombrés... > Passage sans dénivelé... > Déplacement aisé... > Libérer les passages > Retirer meubles, plantes... qui encombrent ou disposer de manière à dégager les passages > Bien fixer au sol les barres de seuil, d arrêt ou de raccordement > Mettre un plan incliné ou un seuil de niveau fixé au sol ESCALIERS > Escaliers dégagés... > Marches stables et régulièrs, en bon état... > Escaliers non glissants... > Escaliers bien éclairés... > Main courante fixée au mur... > Retirer les objets qui encombrent > Installer des nez de marches anti-dérapants et/ou de couleur contrastée > Adapter l éclairage et penser aux kits lumineux ou aux bandes réfléchissantes, > Poser une main courante de diamètre compris entre 35 et 45 mm pour une bonne préhension > Eventuellement mettre un siège accessible en haut des escaliers pour pouvoir se reposer 6

7 Je ne risque pas de tomber dans ma salle à manger, mon salon et mes pièces de vie ÉLECTRICITÉ > Eclairage adapté à mes activités... > Pas de fils électriques au sol... > Interrupteurs visibles et accessibles... > Branchement des appareils électriques conforme... > Réduire ou augmenter la puissance des ampoules > Positionner les sources lumineuses pour éviter l éblouissement > Déplacer et multiplier les éclairages > Choisir des ampoules basse consommation > Eviter les prises multiples et les rallonges CONSEILs > Utiliser un téléphone sans fil > Entourer les interrupteurs de ruban adhésif phosphorescent ou installer des interrupteurs de couleur contrastée ou avec témoin lumineux > Ne pas brancher trop d appareils sur la même prise > Tenir compte des recommandations au niveau des ampérages électriques AMÉNAGEMENT - MOBILIER > Aménagement permettant un déplacement aisé dans la pièce... > Chaises/fauteuils adaptés et permettant de se relever facilement... > Tapis fixé au sol... > Dégager les espaces > Eviter les bibelots /objets de décoration au sol > Fixer les tapis au sol en les évitant dans les zones de passage > Rehausser chaises et fauteuils pour faciliter les relevés ou choisir des fauteuils releveurs électriques > Placer une assise «catapulte» 7

8 J ai plaisir à préparer mes repas en toute sécurité ÉLECTRICITÉ CONSEILS > Éclairage adapté à la personne et à ses activités... > Interrupteurs visibles et accessibles... > Branchement des appareils électriques conforme... > Réduire ou augmenter la puissance des ampoules > Mettre des interrupteurs de couleurs ou des interrupteurs avec témoin lumineux > Eviter les rallonges et les multi prises > Tenir compte des recommandations au niveau ampérages électriques aménagement - DISPOSITION > Ma cuisinière gaz est installée en toute sécurité... > Mes produits ménagers ne côtoient pas les produits alimentaires... > Revoir le branchement au gaz > Réorganiser en rangeant les produits ménagers dans un espace dédié SOLS > Revêtement de sol adapté et non glissant... > Fixer devant l évier un tapis antidérapant > Envisager la réfection du sol s il est en très mauvais état 8

9 Je peux faire ma toilette sans avoir peur de tomber CONSEILs AMÉNAGEMENT > Déplacements aisés dans la pièce... > Installation électrique convenable... > Installer un tapis antidérapant, un banc d appui, un tabouret, des appuis adaptés ou un marchepied pour faciliter l accès à la douche ou à la baignoire > Respecter les distances de sécurité entre les installations électriques et les points d eau > Ne pas placer d appareil électrique supplémentaire (chauffage d appoint) DOUCHE/BAIGNOIRE > Accès facile à la douche ou à la baignoire... > Baignoire ou douche équipées de tapis anti-dérapant... > Produits d hygiène et serviettes faciles d accès... > Installer des barres d appui > Mettre des revétements antidérapants dans la baignoire ou la douche > Installer un strapontin ou un tabouret dans la douche 9

10 Ma chambre, le confort de mes nuits électricité > Eclairage suffisant et interrupteurs visibles (en particulier lampe de chevet)... > Déplacer les éclairages > Choisir des ampoules basse consommation CoNSEILs > Fixer l interrupteur des lampes de chevet ou fixer les fils sur le mur AMÉNAGEMENT - MOBILIER > Aménagement permettant un déplacement aisé dans la pièce... > Possibilité de se relever facilement du lit ou s asseoir (hauteur du lit et accès aisé au lit)... > Présence de tapis au pied du lit... > Dégager les espaces > Installer le lit de manière d y accéder des deux côtés > Surélever le lit par des plots rehausseurs > Eventuellement choisir un lit électrique > Placer une barre de lit > Eviter les tapis dans les passages les plus fréquentés > Fixer les descentes de lit > A terme privilégier l absence de tapis BESOINS NATURELS > Besoin d aller aux toilettes la nuit... > Placer une lampe à proximité du lit ou un kit lumineux pour aller au WC > Si les WC sont éloignés, placer une chaise percée dans la chambre 10

11 Ma chambre, le confort de mes nuits électricité > Eclairage suffisant et interrupteurs visibles (en particulier lampe de chevet)... > Déplacer les éclairages > Choisir des ampoules basse consommation CoNSEILs > Fixer l interrupteur des lampes de chevet ou fixer les fils sur le mur AMÉNAGEMENT - MOBILIER > Aménagement permettant un déplacement aisé dans la pièce... > Possibilité de se relever facilement du lit ou s asseoir (hauteur du lit et accès aisé au lit)... > Pas de tapis au pied du lit... > Dégager les espaces > Installer le lit de manière d y accéder des deux côtés > Surélever le lit par des plots rehausseurs > Eventuellement choisir un lit électrique > Placer une barre de lit > Eviter les tapis dans les passages les plus fréquentés > Fixer les descentes de lit > A terme privilégier l absence de tapis BESOINS NATURELS > Besoin d aller aux toilettes la nuit... > Placer une lampe à proximité du lit ou un kit lumineux pour aller au WC > Si les WC sont éloignés, placer une chaise percée dans la chambre 11

12 Mes toilettes sans risque de chute ÉLECTRICITÉ > Éclairage adapté à la pièce... > Interrupteurs visibles et accessibles... aménagement - DISPOSITION > Réduire ou augmenter la puissance des ampoules CONSEILS > Installer des interrupteurs de couleurs ou avec témoin lumineux > Possibilité de s asseoir et de se lever facilement des toilettes... > Présence d une barre d appui... > Le sens d ouverture des portes est correct... > Produits d hygiène accessibles (papier toilette, lingettes)... > Poser un rehausseur si assise trop basse > Remplacer les WC actuels par des WC surélevés > Placer des barres d appui > La porte doit s ouvrir vers l extérieur > Changer le sens, ou installer une porte accordéon > Installer les produits à hauteur des personnes SOLS > Sol en mauvais état (carrelage manquant, moquette pliée, sol plastique décollé, tapis glissant)... > Revêtement de sol adapté et non glissant... > Changer le revêtement de sol > Eviter les contours de toilettes Sinon les fixer au sol 12

13 Locaux annexes LOCAL ANNEXE > Accessibilité facile... > Vérifier l état du local et les produits entreposés (peinture, produits inflammables, etc.) CONSEILS > Poser des barres d appui > Faciliter l accès aux fournitures (bois, charbon) TERRASSE et/ou balcon > Terrasse et/ou balcon d accès facile... > Vérifier les parties en bois des terrasses et/ou balcons > Poser des barres d appui VÉRANDA > Accessibilité facile... > Déplacement aisé... > Poser des barres d appui > Désencombrer pour faciliter les déplacements 13

14 Les éléments de mon confort, en général (1/2) > J ai du chauffage dans les pièces utilisées... > Je dispose d eau courante... > Je dispose d eau chaude... > J ai des toilettes à l intérieur du logement... > J ai des détecteurs de fumée... > Ma maison est ventilée... > J effectue des entretiens annuels pour ma chaudière, ma cheminée, mon installation gaz, mon ballon d eau chaude... 14

15 Les éléments de mon confort, en général (2/2) > Les murs intérieurs de la maison sont en bon état... > Il n y a pas d humidité dans la maison... > Les poubelles sont accessibles et je peux les sortir... > Je dispose d un équipement suffisant et en bon état pour l entretien de mon domicile... > Mon téléphone est accessible de chaque pièce de vie et je peux facilement appeler si besoin... > J ai des animaux... 15

16 ... 16

17 Nom de l évaluateur : Structure d évaluation : a effectué l évaluation pour la mise en sécurité du logement de : (Nom, prénom, adresse de la personne visitée) NIR... Le... Signatures Evaluateur Personne visitée Pour bien vieillir chez moi, mon domicile en toute sécurité 17

18

19 Ce livret a été complété avec l aide de : Nom, prénom de l évaluateur :... Structure d évaluation :... Date de l évaluation :... Pour bien vieillir chez moi, mon domicile en toute sécurité 19

20 Carsat Nord-Picardie 11 allée Vauban VILLENEUVE D ASCQ CEDEX Tél. Assurance Retraite : 3960 (prix d un appel local) Assurés de l étranger : (prix d un appel local) Tél. Santé au Travail entreprises : (0,09 /mn) Tél. Allocation amiante : (prix d un appel local) Tél. Service social : 3646 (prix d un appel local) Nord-Picardie Conception/Impression Carsat Nord-Picardie I015B120 Juin 2013

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES REÇUES TORDEZ LE COU À 6 IDÉES pour bien vieillir chez vous Bien vieillir chez soi, c est possible! Adapter son logement à ses nouveaux besoins ne nécessite pas forcément beaucoup de moyens et d investissements.

Plus en détail

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés Examen de l habitat à des fins de prévention des chutes Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés 1. Aspects d ordre général Ces points sont à examiner pour chaque pièce du logement utilisée

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Fiche pratique Personnes âgées Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Accéder à son logement - utiliser les escaliers - prendre l ascenseur - accéder aux équipements Profiter de son

Plus en détail

La sécurité à domicile, ça s organise!

La sécurité à domicile, ça s organise! La sécurité à domicile, ça s organise! Les accidents de la vie courante causent, chaque année, 20 000 décès et entraînent l admission dans un service des urgences de 4,5 millions de personnes. 1 200 personnes

Plus en détail

Acquisition, amélioration, réhabilitation et création de logements locatifs sociaux communaux. identification du/des logement(s) concerné(s)

Acquisition, amélioration, réhabilitation et création de logements locatifs sociaux communaux. identification du/des logement(s) concerné(s) Acquisition, amélioration, réhabilitation et création de logements locatifs sociaux communaux page 1/5 identification du/des logement(s) concerné(s) Nom du bailleur Nom de l opération Logement individuel

Plus en détail

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf 2 e seuil de bonification page 1/5 identification du/des logement(s) concerné(s) Nom du bailleur Nom de l opération Logement individuel neuf Adresse de l opération Référence du/des logement(s) concerné(s)

Plus en détail

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT)

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) Portes avec ouverture vers l'extérieur Portes : pose de poignées droites recourbées vers l'intérieur (en forme de "bec de canard") Éviter

Plus en détail

Prévention des accidents de la vie courante chez la personne âgée

Prévention des accidents de la vie courante chez la personne âgée Prévention des accidents de la vie courante chez la personne âgée aménagements, conseils, aides-techniques Fanny DOURTHE Gestionnaire de cas Ergothérapeute Conseil Général de l'yonne Sommaire Accidents

Plus en détail

Garder son indépendance

Garder son indépendance Pour de plus amples renseignements, appelez : Avancez de pied ferme Nipissing. (705) 474-1400 Avancez de pied ferme Parry Sound. (705) 746-5801 1-800-563-2808 Soyez actif, soyez indépendant et avancez

Plus en détail

MAISON J Y SUIS, J Y RESTE WWW.ADAPTATION-DU-LOGEMENT.BE

MAISON J Y SUIS, J Y RESTE WWW.ADAPTATION-DU-LOGEMENT.BE Centre d Adaptation du Logement Bruxelles MA MAISON J Y SUIS, J Y RESTE WWW.ADAPTATION-DU-LOGEMENT.BE EN LIGNE Cette publication peut être consultée en ligne sur www.adaptation-du-logement.be Editeur responsable

Plus en détail

CONFORT. à domicile. Votre

CONFORT. à domicile. Votre Cachet du pharmacien ACCOMPAGNEMENT Les anticoagulants oraux - Votre confort à domicile Le désir de grossesse - Le diabète - La pharmacie @ domicile Votre santé en tête-à-tête - Le suivi de votre traitement

Plus en détail

adapté à vos besoins?

adapté à vos besoins? www.woningaanpassing.be 02 240 80 81 Version française Votre logement est-il adapté à vos besoins? En ligne Cette publication peut être consultée en ligne sur www.woningaanpassing.be Editeur responsable

Plus en détail

Votre logement est-il adapté à vos besoins?

Votre logement est-il adapté à vos besoins? Version française Votre logement est-il adapté à vos besoins? Vivez chez vous le plus longtemps possible de manière confortable et sûre Introduction : adaptez maintenant votre logement pour plus tard Conseils

Plus en détail

Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle!

Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle! Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle! TABLE DES MATIÈRES Introduction....1 Escaliers extérieurs......2 Escaliers intérieurs......4 Salle de bain.....6 Cuisine......8 Salon.. 10

Plus en détail

Mon autonomie, j y tiens dans ma maison. CICAT des Pays de la Loire - 2013

Mon autonomie, j y tiens dans ma maison. CICAT des Pays de la Loire - 2013 Mon autonomie, j y tiens dans ma maison 1 Sommaire 2 Vieillir chez soi dans une maison fonctionnelle Les activités quotidiennes concernées Les précautions et mesures à prendre Les aménagements et équipements

Plus en détail

accessibilité des maisons individuelles neuves

accessibilité des maisons individuelles neuves accessibilité des maisons individuelles neuves Conseil d Architecture, d urbanisme et de l environnement du Gard 2012 Depuis la loi de Février 2005, toutes les constructions neuves de type logement individuel

Plus en détail

Handicap visuel. Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes. Fiche pratique

Handicap visuel. Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes. Fiche pratique Fiche pratique Handicap visuel Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes Accéder aux parties communes - sécuriser le cheminement - choisir les équipements - bien

Plus en détail

Document Unique Evaluation des Risques à domicile

Document Unique Evaluation des Risques à domicile Document Unique Evaluation des Risques à domicile Nom et adresse de l assistante maternelle: Sylvie OGER 9 Résidence de Kerhuel 29150 CHATEAULIN Le Document Unique doit lister et hiérarchiser les risques

Plus en détail

L accès à l accueil de l hôtel depuis le parking se fait par le biais de l ascenseur.

L accès à l accueil de l hôtel depuis le parking se fait par le biais de l ascenseur. Radisson Blu Royal Localisation L hôtel se situe à proximité des transports en communs. Stationnement Présence d un parking couvert au sein de l hôtel. Le parking couvert comporte des emplacements PMR.

Plus en détail

Prévention des chutes à domicile. Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien

Prévention des chutes à domicile. Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien Prévention des chutes à domicile Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien Présentation rapide du métier d ergothérapeute et du Petit Pien. Les conséquences qu on peut observer parmi les personnes

Plus en détail

Être en sécurité à domicile

Être en sécurité à domicile La prévention des chutes Être en sécurité à domicile CLSC de Saint-Michel CLSC de Saint-Léonard 5540, rue Jarry est Montréal (Québec) H1P 1T9 TABLE DES MATIÈRES La prévention des chutes 2 L aménagement

Plus en détail

Annexe 2: Critères techniques

Annexe 2: Critères techniques Annexe 2: Critères techniques Un prérequis commun En prérequis, l obtention d une attestation «Construire adaptable» est toujours conditionnée au respect de la législation wallonne en matière de logement

Plus en détail

questions à vous poser pour rendre votre logement

questions à vous poser pour rendre votre logement 30 questions à vous poser pour rendre votre logement plus sûr «Jambe cassée! Je me suis pris les pieds dans le tapis en allant répondre au téléphone - Oh, c est bête!» Oui, c est toujours bête, un accident

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur

Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur Fiche pratique Handicap moteur Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur Profiter de son logement - accéder - cheminer - voir - utiliser les équipements Faire sa toilette -

Plus en détail

Evaluer et aménager le domicile de personnes âgées à risques de chutes. Nathanaëlle Lagadec ergothérapeute Hôpital Pitié-Salpêtrière 08 décembre 2007

Evaluer et aménager le domicile de personnes âgées à risques de chutes. Nathanaëlle Lagadec ergothérapeute Hôpital Pitié-Salpêtrière 08 décembre 2007 Evaluer et aménager le domicile de personnes âgées à risques de chutes Nathanaëlle Lagadec ergothérapeute Hôpital Pitié-Salpêtrière 08 décembre 2007 Plan Généralités L évaluation des risques de chutes

Plus en détail

Être en sécurité à domicile

Être en sécurité à domicile La prévention des chutes Être en sécurité à domicile CLSC de Saint-Michel 3355, rue Jarry est Montréal (Québec) H1Z 2E5 Mai 2012 CLSC de Saint-Léonard 5540, rue Jarry est Montréal (Québec) H1P 1T9 Centre

Plus en détail

N ATTENDEZ PAS LA CHUTE! Guide de prévention des chutes au domicile des seniors N ATTENDEZ PAS LA CHUTE

N ATTENDEZ PAS LA CHUTE! Guide de prévention des chutes au domicile des seniors N ATTENDEZ PAS LA CHUTE N ATTENDEZ N ATTENDEZ! Guide de prévention des chutes au domicile des seniors CHAQUE ANNÉE, 9 400 PERSONNES DÉCÈDENT DES SUITES D UNE. LES 3/4 ONT PLUS DE 75 ANS. L Institut National de Veille Sanitaire

Plus en détail

Cette liste de contrôle fait partie du guide «Adaptations de logement pour personnes handicapées et âgées», disponible sur CD-ROM.

Cette liste de contrôle fait partie du guide «Adaptations de logement pour personnes handicapées et âgées», disponible sur CD-ROM. Liste de contrôle pour adaptations individuelles de logement Cette liste de contrôle fait partie du guide «Adaptations de logement pour personnes handicapées et âgées», disponible sur CD-ROM. Personne

Plus en détail

Axe 2. Favoriser les modes d accueil intermédiaires entre l habitat individuel et l hébergement collectif en institution

Axe 2. Favoriser les modes d accueil intermédiaires entre l habitat individuel et l hébergement collectif en institution Favoriser les modes d accueil intermédiaires entre l habitat individuel et l hébergement collectif en institution Objet Financement de dépenses d investissement pour la construction, la modernisation ou

Plus en détail

Guide de l Accessibilité des ERP

Guide de l Accessibilité des ERP Guide de l Accessibilité des ERP Comment rendre votre établissement accessible aux handicapés et assurer la continuité de votre accueil du public pendant les travaux de mise aux normes. Sommaire 1. Introduction

Plus en détail

Parcours Génération plus. être bien chez soi RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE

Parcours Génération plus. être bien chez soi RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE Parcours Génération plus être bien chez soi RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE Avec le parcours Génération plus, adaptez votre logement! Sécuriser la vie quotidienne en améliorant le confort et la qualité

Plus en détail

Chez soi, bien et longtemps. Adapter sa maison aux contraintes de l âge

Chez soi, bien et longtemps. Adapter sa maison aux contraintes de l âge Chez soi, bien et longtemps Adapter sa maison aux contraintes de l âge Pour vivre longtemps chez soi et dans de bonnes conditions, des adaptations de son logement sont souvent nécessaires. Pour vous aider

Plus en détail

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr S GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMB QUI FAIT QUOI DANS LOGEMENT? Point par point www.ophmontreuillois.fr Les installations de chauffage en détail Les installations de plomberie en détail Convecteur électrique

Plus en détail

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée.

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée. Parking Si vous avez un parking privé, 2% des places devront être accessibles : largeur minimum 3,30 m, place et devers de pente maxi 2%, signalétique horizontale et verticale. Les places accessibles devront

Plus en détail

Des aides pour se relever

Des aides pour se relever Des aides pour se relever du fauteuil, des toilettes, du lit, de la baignoire Des aides pour se relever - Solival / 1 Des aides pour se relever... L âge qui avance, un affaiblissement temporaire, une maladie,

Plus en détail

chutes La prévention des Être en sécurité à domicile Le CSSS Lucille-Teasdale Trois CLSC, sept centres d hébergement et un centre de crise

chutes La prévention des Être en sécurité à domicile Le CSSS Lucille-Teasdale Trois CLSC, sept centres d hébergement et un centre de crise Le CSSS Lucille-Teasdale Trois CLSC, sept centres d hébergement et un centre de crise CLSC de Hochelaga-Maisonneuve 4201, Ontario Est 514 253-2181 CLSC Olivier-Guimond 5810, Sherbrooke Est 514 255-2365

Plus en détail

Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils.

Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils. BIEN VIVRE CHEZ SOI Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils. LES RÉPARATIONS LOCATIVES Conformément à la loi N 89-462 du 6 juillet

Plus en détail

Aménagement de l habitat

Aménagement de l habitat Aménagement de l habitat & vieillissement de la population La prévention des risques et des chutes Pour le particulier Pourquoi penser «aménagement de son habitat»? Pour le professionnel pourquoi se positionner

Plus en détail

Séance 7 : Chute, équilibre et aménagement du domicile. Programme d aide aux aidants Hôpital Broca (Paris)

Séance 7 : Chute, équilibre et aménagement du domicile. Programme d aide aux aidants Hôpital Broca (Paris) Séance 7 : Chute, équilibre et aménagement du domicile Programme d aide aux aidants Hôpital Broca (Paris) Les chutes La chute est un évènement qui peut se produire à tous les âges. Enfants, adultes et

Plus en détail

le salon la cave un immeuble une ferme au rez-de-chaussée le toit le grenier le garage les escaliers une pièce (formelle) où on visite avec les amis

le salon la cave un immeuble une ferme au rez-de-chaussée le toit le grenier le garage les escaliers une pièce (formelle) où on visite avec les amis le salon une pièce (formelle) où on visite avec les amis la cave une partie du sous-sol où on garde la nourriture, ou en France, les vins un immeuble un bâtiment de plusieurs étages, avec des appartements

Plus en détail

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES Textes de référence : Champ d application : Code de la Construction et de

Plus en détail

Introduction... 3 Normes en vigueur pour l accessibilité des bâtiments et campings... 4

Introduction... 3 Normes en vigueur pour l accessibilité des bâtiments et campings... 4 Sommaire Introduction... 3 1. Le stationnement... 4 Normes en vigueur pour l accessibilité des bâtiments et campings... 4 2. Les entrées extérieures et intérieures... 6 3. Le bâtiment d accueil et les

Plus en détail

Bâtiment Hébergement. Etat des lieux. Facade est

Bâtiment Hébergement. Etat des lieux. Facade est Bâtiment Hébergement Etat des lieux Facade est Etienne Cendron 15/10/2014 Facade nord Facade ouest Facade sud 2 Il s agit d un bâtiment d un seul niveau en murs maçonnés, à charpente métallique et couverture

Plus en détail

Problèmes rencontrés par une personne à mobilité réduite

Problèmes rencontrés par une personne à mobilité réduite Le 17 Avril 2012 Problèmes rencontrés par une personne à mobilité réduite Hauteur de marche supérieure à 2 cm Largeur de la porte d entrée inférieure à 90cm Porte ouvrant vers l extérieur Cheminement inférieur

Plus en détail

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2A RENDRE MON HÔTEL ACCESSIBLE

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2A RENDRE MON HÔTEL ACCESSIBLE KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2A RENDRE MON HÔTEL ACCESSIBLE RAPPEL : Pour les ERP classés 1, 2, 3, 4e catégorie : Ces

Plus en détail

Liste de vérification

Liste de vérification Liste de vérification de votre sécurité à la maison Quelques simples précautions peuvent rendre votre maison plus sûre et prévenir les chutes Pour rester sur pied Mesures à prendre pour prévenir les chutes

Plus en détail

La hernie discale Votre dos au jour le jour...

La hernie discale Votre dos au jour le jour... La hernie discale Votre dos au jour le jour... Votre dos est fragile. Ce document va vous aider à le préserver au jour le jour. Si vous venez de vous faire opérer, certaines activités vous sont déconseillées

Plus en détail

AUTO-DIAGNOSTIC POUR LES ERP DE 5 e CATEGORIE DE TYPE COMMERCE, ARTISANAT OU SERVICE

AUTO-DIAGNOSTIC POUR LES ERP DE 5 e CATEGORIE DE TYPE COMMERCE, ARTISANAT OU SERVICE COMMERCE Accessibilité Auto-diagnostic Contact CCI Seine-et-Marne: Constance VANDERMARCQ 01 74 60 51 00 constance.vandermarcq@seineetmarne.cci.fr Evaluez votre accessibilité AUTO-DIAGNOSTIC POUR LES ERP

Plus en détail

Échelles et autres aides à monter

Échelles et autres aides à monter Échelles et autres aides à monter Utiliser des aides à grimper et des échelles inadaptées est une des causes les plus fréquentes des chutes d une certaine hauteur. Par commodité, économie mal placée ou

Plus en détail

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur / Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la règlementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! sommaire Entrée et cuisine... p.- Pièce à vivre... p.- Salle de bain, wc... p.- Immeuble collectif... p. Maison individuelle...

Plus en détail

Bien concevoir ou adapter son habitat

Bien concevoir ou adapter son habitat Des aides techniques pour vos projets Selon la nature et l avancement de votre projet ; construction neuve ou travaux dans l ancien, divers intervenants spécialisés ou professionnels du bâtiment peuvent

Plus en détail

Une action privée : la lutte contre la non-décence 09/2011 1

Une action privée : la lutte contre la non-décence 09/2011 1 Une action privée : la lutte contre la non-décence 09/2011 1 Une action privée : la lutte contre la non-décence Sommaire Le cadre juridique : les obligations du bailleur et la décence Les critères de la

Plus en détail

NOTICE ACCESSIBILITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE ACCESSIBILITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOTICE ACCESSIBILITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC 1/30 Le demandeur et l établissement 1- Le demandeur Nom, Prénom : Adresse : Téléphone : E-mail : 2- L établissement Nom : Adresse : Activité

Plus en détail

Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf

Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf Points examinés R = 1. Généralités L opération de construction entre dans la définition des bâtiments d habitation collectifs ("oui" aux 2 critères

Plus en détail

DIAGNOSTIC ACCESSIBILITE E.R.P. Rapport technique N 1-B

DIAGNOSTIC ACCESSIBILITE E.R.P. Rapport technique N 1-B DIAGNOSTIC ACCESSIBILITE E.R.P Rapport technique N 1-B MAIRIE ADMR, Initiatives Pour l Emploi, salles de réunions, salles associative Place du Cardinal Grente 50410 PERCY ERP 5 ème catégorie ADU Etudes

Plus en détail

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Février 2015 FICHE N 2A RENDRE MON HÔTEL ACCESSIBLE

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Février 2015 FICHE N 2A RENDRE MON HÔTEL ACCESSIBLE KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Février 2015 FICHE N 2A RENDRE MON HÔTEL ACCESSIBLE RAPPEL : Pour les ERP classés 1, 2, 3, 4e catégorie : Ces

Plus en détail

Le SQUARE DES AGES, un nouveau concept d habitat sénior

Le SQUARE DES AGES, un nouveau concept d habitat sénior Un habitat adapté, évolutif et intégrant les technologies de l information et de la communication pour l autonomie tout au long de la vie. Espace d accueil, d information et de conseils en aides techniques

Plus en détail

Les critères du label «Tourisme et Handicap»

Les critères du label «Tourisme et Handicap» Les critères du label «Tourisme et Handicap» Aide à la lecture du document En gras et rouge apparaissent les critères obligatoires. En non gras apparaissent les critères de confort qui ne sont pas obligatoires

Plus en détail

NORMES D AMÉNAGEMENT ET DE SÉCURITÉ DES LIEUX DES RESSOURCES INTERMÉDIAIRES

NORMES D AMÉNAGEMENT ET DE SÉCURITÉ DES LIEUX DES RESSOURCES INTERMÉDIAIRES NORMES D AMÉNAGEMENT ET DE SÉCURITÉ DES LIEUX DES RESSOURCES INTERMÉDIAIRES Septembre 2002 PRÉAMBULE L aménagement et l environnement des lieux physiques d une ressource intermédiaire doivent assurer la

Plus en détail

Fiche de repérage de l'habitat indigne des Hauts-de-Seine

Fiche de repérage de l'habitat indigne des Hauts-de-Seine Pôle départemental de lutte contre l'habitat indigne des Hauts-de-Seine Fiche de repérage de l'habitat indigne des Hauts-de-Seine Adresse complète du local/ logement : Etage : Numéro de porte : Nom des

Plus en détail

HUMAIN SIMPLE LYON. ACCeSSIBLE FACILE. aménager A TOUS ACCUEILLANT. www.lyon.fr. Janvier 2009. Les clés de la réglementation

HUMAIN SIMPLE LYON. ACCeSSIBLE FACILE. aménager A TOUS ACCUEILLANT. www.lyon.fr. Janvier 2009. Les clés de la réglementation Janvier 2009 SIMPLE HUMAIN aménager ACCUEILLANT LYON FACILE A TOUS ACCeSSIBLE DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL ACCESSIBILITE LOGEMENT COLLECTIF Les clés de la réglementation www.lyon.fr Nos enjeux

Plus en détail

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public NOM équipement Notice accessibilité pour les établissements recevant du public Textes de référence : Loi n 2005-102 du 11 février 2005 Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1er Règles en vigueur considérées

Plus en détail

Outil d autodiagnostic du niveau d accessibilité - Les cabinets médicaux -

Outil d autodiagnostic du niveau d accessibilité - Les cabinets médicaux - Outil d autodiagnostic du niveau d accessibilité - Les cabinets médicaux - 17 septembre 2014 (mis à jour le 31 octobre 2014) Afin d avoir une idée du niveau d accessibilité de son cabinet et des principales

Plus en détail

Les blessures avec la tondeuse à gazon

Les blessures avec la tondeuse à gazon Les blessures avec la tondeuse à gazon En cas de problème avec sa tondeuse, il faut : Arrêter le moteur Débrancher le courant Attendre la fin complète de la rotation En cas de blessures légères : Nettoyer

Plus en détail

Les solutions concretes PARCE QUE CHACUN A LE DROIT DE VIVRE MIEUX

Les solutions concretes PARCE QUE CHACUN A LE DROIT DE VIVRE MIEUX Les solutions concretes PARCE QUE CHACUN A LE DROIT DE VIVRE MIEUX 15 Les solutions L un des enjeux majeurs du maintien à domicile est la garantie, pour la personne en situation de dépendance qui souhaite

Plus en détail

A l extérieur du logement

A l extérieur du logement Travaux et entretien du logement Locataire bailleur, qui fait quoi Locataire / bailleur, qui fait quoi? octobre 00 Fiche n sept. 00 Fiche n A l extérieur du logement 6 3 4 7 5 Fiche n Travaux et entretien

Plus en détail

Bâti-Flex MC : Liste de contrôle

Bâti-Flex MC : Liste de contrôle Bâti-Flex MC : Liste de contrôle Un chez-soi adaptable AU CŒUR DE L HABITATION LA SCHL AU CŒUR DE L HABITATION La (SCHL) est l autorité en matière d habitation au Canada depuis plus de 65 ans. La SCHL

Plus en détail

Travaux et entretien du logement

Travaux et entretien du logement Travaux et entretien du logement p. p. En un clin d œil Ce document est là pour vous aider, faites-en bon usage! La réglementation en vigueur, décret d application n 8- du août 98, détermine les interventions

Plus en détail

Bien vivre votre retraite

Bien vivre votre retraite Retraités SEPTEMBRE 2014 Bien vivre votre retraite les contacts près de chez vous Pour vous aider chez vous Le plan d actions personnalise Une offre de prise en charge globale de vos besoins pour améliorer

Plus en détail

RAPPORT MISE A L ACCESSIBILITE DE 6 ECOLES PRIMAIRES. Ecole de MIRANGO I

RAPPORT MISE A L ACCESSIBILITE DE 6 ECOLES PRIMAIRES. Ecole de MIRANGO I RAPPORT MISE A L ACCESSIBILITE DE 6 ECOLES PRIMAIRES Ecole de MIRANGO I Vincent DAVID Le 21 décembre 2010 Table des matières 1- Les outils d accessibilité principalement utilisés 1-1 Les rampes d accès

Plus en détail

Classement des appartements / maisons «City Break Gîtes de France»

Classement des appartements / maisons «City Break Gîtes de France» Classement des appartements / maisons «City Break Gîtes de France» Les éléments en gras dans chaque catégorie de classement sont des normes demandées en plus ou à la place de celles du classement inférieur.

Plus en détail

VIEILLIR ET BIEN VIVRE CHEZ SOI GUIDE POUR LA RÉALISATION DE TRAVAUX D AMÉLIORATION ET D ADAPTATION DU LOGEMENT

VIEILLIR ET BIEN VIVRE CHEZ SOI GUIDE POUR LA RÉALISATION DE TRAVAUX D AMÉLIORATION ET D ADAPTATION DU LOGEMENT VIEILLIR ET BIEN VIVRE CHEZ SOI GUIDE POUR LA RÉALISATION DE TRAVAUX D AMÉLIORATION ET D ADAPTATION DU LOGEMENT 4 005 Sommaire Secrétariat d Etat aux personnes âgées Direction générale de l Action Sociale

Plus en détail

LES SALLES RECEVANT DU PUBLIC

LES SALLES RECEVANT DU PUBLIC 7 7.1 SALLES DE RÉUNION / SALLES DE CLASSE FOCUS 1 : CIRCULATIONS, ESPACES DE ROTATION ET EMPLACEMENTS PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ Les salles de réunion et autres salles de classe doivent être

Plus en détail

«Check-list» visite. Par Empruntis

«Check-list» visite. Par Empruntis «Check-list» visite Par Empruntis 1 A l arrivée INTITULE Observation de la rue (bruyant, calme, résidentiel, ) Stationnement facile dans la rue Présence d une place de parking (couvert ou non) Proximité

Plus en détail

RAPPORT DE DIAGNOSTIC MEDIACCESS

RAPPORT DE DIAGNOSTIC MEDIACCESS RAPPORT DE DIAGNOSTIC MEDIACCESS Date de finalisation du diagnostic : 30/10/2014 Niveau d'accessibilité de votre établissement : Repérer : 48 % L usager doit pouvoir identifier le cheminement conduisant

Plus en détail

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public NOM équipement Notice accessibilité pour les établissements recevant du public Textes de référence : Loi n 2005-102 du 11 février 2005 Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1er Règles en vigueur considérées

Plus en détail

Objet : Plan domicile 2010-2013 Déploiement de l action «création et restructuration de logements adaptés»

Objet : Plan domicile 2010-2013 Déploiement de l action «création et restructuration de logements adaptés» CIRCULAIRE COMMUNE Objet : Plan domicile 2010-2013 Déploiement de l action «création et restructuration de logements adaptés» Madame, Monsieur le directeur, Le plan domicile 2010-2013 validé par les Conseils

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire ou au

Plus en détail

Accueillez l ensemble de votre clientèle quel que soit son handicap

Accueillez l ensemble de votre clientèle quel que soit son handicap Accueillez l ensemble de votre clientèle quel que soit son handicap Loi du 11 février 2005 modifications suite à la publication de l ordonnance du 25 septembre 2014 et du décret du 8 décembre 2014 Après

Plus en détail

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2D RENDRE MON COMMERCE ACCESSIBLE

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2D RENDRE MON COMMERCE ACCESSIBLE KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2D RENDRE MON COMMERCE ACCESSIBLE RAPPEL : Pour les ERP classés 1, 2, 3, 4e catégorie :

Plus en détail

Critères du Logement adaptable

Critères du Logement adaptable s du logement s adaptable du Logement adaptable Paul Wagelmans Architecte- chargé de recherche CIFFUL 1 Guide d aide à la conception d un logement adaptable Un guide à l attention des décideurs locaux

Plus en détail

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public Guide de l Accessibilité des Etablissements Recevant du Public Direction du Développement Commerce Tourisme Réaliser un projet qui garantit l égalité d accès : S assurer que les entrées principales soient

Plus en détail

«Lutte contre la précarité énergétique et Adaptation des logements à la perte d autonomie» (2014-2016)

«Lutte contre la précarité énergétique et Adaptation des logements à la perte d autonomie» (2014-2016) Programme d Intérêt Général Communauté de communes du pays de Bourgueil «Lutte contre la précarité énergétique et Adaptation des logements à la perte d autonomie» (2014-2016) PRESENTATION DU DISPOSITIF:

Plus en détail

Nouveau règlement Accessibilité Handicapés

Nouveau règlement Accessibilité Handicapés Nouveau règlement Accessibilité Handicapés 1 Les principaux points à retenir en synthèse Prise en compte de tous les handicaps notamment physique, cognitif, mental ou psychique Exigences de performance

Plus en détail

Les travaux subventionnables par l Anah LA LISTE ÉTABLIE AU 1 ER JANVIER 2009. Document d information non contractuel

Les travaux subventionnables par l Anah LA LISTE ÉTABLIE AU 1 ER JANVIER 2009. Document d information non contractuel Les travaux subventionnables par l Anah LA LISTE ÉTABLIE AU 1 ER JANVIER 2009 Document d information non contractuel L Anah, Agence nationale de l habitat, attribue des aides financières aux propriétaires

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire ou au

Plus en détail

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster Villa de style classique à Bourglinster page 1 de 19 A. INFORMATIONS GENERALES 1. SITUATION L'immeuble construit en 2005 est érigé sur un terrain situé 11a, rue d'imbringen à L-6162 Bourglinster. La place

Plus en détail

école maternelle porte clé serrure sonnette salle de jeux escalier ÉCOLE MATERNELLE PORTE CLÉ SERRURE SONNETTE SALLE DE JEUX ESCALIER

école maternelle porte clé serrure sonnette salle de jeux escalier ÉCOLE MATERNELLE PORTE CLÉ SERRURE SONNETTE SALLE DE JEUX ESCALIER école ÉCOLE maternelle MATERNELLE porte PORTE clé CLÉ serrure SERRURE sonnette SONNETTE salle de jeux SALLE DE JEUX escalier ESCALIER marche MARCHE rampe RAMPE couloir COULOIR portemanteau PORTEMANTEAU

Plus en détail

Fiche signalétique. Conseils d utilisation. Informations préalables. Identification de l'équipement

Fiche signalétique. Conseils d utilisation. Informations préalables. Identification de l'équipement Fiche signalétique Informations préalables - Date de l évaluation :.. - Nom des évaluateurs : - Organismes des évaluateurs : Identification de l'équipement Etablissement :... Nom et raison sociale de l'organisme

Plus en détail

Mon logement : un peu de technique. Les revêtements de sol. Eau et robinetterie

Mon logement : un peu de technique. Les revêtements de sol. Eau et robinetterie Préserver votre cadre de vie Vous avez l obligation de maintenir en bon état le logement qui vous est loué. Les équipements mis à votre disposition doivent être conservés en bon état de fonctionnement.vous

Plus en détail

FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc

FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc Le ROL est un document à usage des intervenants de terrain non techniciens du bâtiment.

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Extérieur Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire

Plus en détail

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2B RENDRE MON RESTAURANT ACCESSIBLE

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2B RENDRE MON RESTAURANT ACCESSIBLE KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2B RENDRE MON RESTAURANT ACCESSIBLE RAPPEL : Pour les ERP classés 1, 2, 3, 4e catégorie

Plus en détail

ARRETE DU 01 AOUT 2006

ARRETE DU 01 AOUT 2006 ARRETE DU 01 AOUT 2006 fixant les dispositions prises pour l application des articles R. 111-18 à R. 111-18-7 du code de la construction et de l habitation relatives à l accessibilité aux personnes handicapées

Plus en détail

évaluez votre accessibilité

évaluez votre accessibilité évaluez votre accessibilité Auto-évaluation pour les ERP de 5 e catégorie de type commerce, artisanat ou service Entrée du magasin L enseigne est lisible L entrée unique présente un marquage au sol repérable

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE - ATTRAIT

AIDE-MÉMOIRE - ATTRAIT AIDE-MÉMOIRE - ATTRAIT STATIONNEMENT Éléments Espace(s) réservé(s) / nombre total de places de stationnement Dimension d un espace de stationnement réservé aux personnes handicapées Surface du stationnement

Plus en détail

aintenir l autonomie des aînés par l adaptation des logements Guide d évaluation par les aînés

aintenir l autonomie des aînés par l adaptation des logements Guide d évaluation par les aînés m aintenir l autonomie des aînés par l adaptation des logements Guide d évaluation par les aînés La SCHL : Au cœur de l habitation La Société canadienne d hypothèques et de logement (SCHL) est l'organisme

Plus en détail