Échelles et autres aides à monter

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Échelles et autres aides à monter"

Transcription

1 Échelles et autres aides à monter Utiliser des aides à grimper et des échelles inadaptées est une des causes les plus fréquentes des chutes d une certaine hauteur. Par commodité, économie mal placée ou par manque de temps, on essaie d atteindre des endroits élevés avec des aides improvisées et peu sûres (chaise de bureau sur roulettes, pile de livres, etc.). Les échelles ne devraient être utilisées que pour des travaux simples. Pour les gros travaux, les échafaudages sont nettement plus sûrs et plus confortables. Échelles simples Veiller à la stabilité de l échelle. L échelle ne doit ni être trop penchée ni trop droite. Le mieux est de faire le «test du coude»: se tenir latéralement devant l'échelle, étendre le bras à l horizontale et le plier. Si le coude touche l échelle et le bout de l'échelle vos pieds, l angle d appui est juste. Échelles doubles Les échelles doubles sont formées de deux branches. Elles exigent une stabilité absolue. Avant de monter sur l échelle, écarter à fond le dispositif de maintien. Les chaînes ou sangles de tension doivent être solidement reliées aux montants de l échelle. Sur les escaliers, n utiliser que des échelles doubles à montants réglables, ces derniers permettant d ajuster la hauteur. Ne jamais utiliser une échelle double fermée comme échelle simple. Escabeaux Les escabeaux devraient présenter les caractéristiques suivantes: Pas d échelons, mais des marches larges pourvues d un revêtement antidérapant. Un étrier de sûreté pour pouvoir être debout en sécurité aussi en haut. Des pieds en caoutchouc solides: ils sont antidérapants et ménagent le sol. Une grande plate-forme de travail permettant de se tenir debout.

2 Éclairage L absence d éclairage ou un éclairage insuffisant diminue sensiblement la perception d endroits dangereux. L expérience montre que des obstacles tels que marches isolées, tournants ou encore le bas d'escaliers, etc., sont souvent peu visibles et mal éclairés. Les défauts d éclairage les plus fréquents sont une lumière aveuglante ou trop faible, une minuterie trop brève ainsi que des ombres dérangeantes. Souvent, les luminaires défectueux ne sont pas immédiatement remplacés. Zones d entrée Monter les interrupteurs luminescents de manière à pouvoir les atteindre facilement, par ex., à proximité immédiate des entrées et des portes. Régler la minuterie de l éclairage de façon à avoir suffisamment de temps: dans les cages d escaliers, au moins 1 minute par étage, mais jamais moins de 3 minutes. Utiliser des moyens techniques tels que des détecteurs de présence à infrarouge et des ampoules économiques. Placer le point lumineux des éclairages extérieurs à 3.50 m env. ou à moins d un mètre afin que les insectes n arrivent pas dans les yeux des utilisateurs. Eclairer les tournants. Habitat Eviter les ombres et les éblouissements: ils peuvent cacher des endroits où l on pourrait trébucher. Dans les escaliers d appartement, choisir, si possible, un point lumineux à l avant pour que les marches se détachent optiquement les unes des autres. Dans les corridors, installer plusieurs interrupteurs afin de pouvoir allumer la lumière sans devoir faire de longs déplacements. En général Respectez les consignes de sécurité indiquées sur les luminaires. Ne pas dépasser la puissance maximale (watt). Un plafonnier permet d avoir une vue d ensemble et d apercevoir les obstacles. Eclairer de manière ciblée les plans de travail tels que cuisinière, table, évier, etc. Il n y a pas de lumière sans ombre. Eviter les ombres et les éblouissements gênants. Reproduction souhaitée avec mention de la source bpa Laupenstrasse 11 Case postale CH-3001 Berne Tél Fax /1

3 Ib Ib 00?? 0111 Point de chute Bureau suisse de prévention des accidents

4 Les chutes viennent en tête Les chutes se produisent surtout dans le ménage, au jardin et pendant les loisirs: elles viennent en tête de tous les types d'accidents. Les chutes de plain-pied, dans les escaliers ou d'une certaine hauteur représentent, en Suisse, environ la moitié des quelque accidents qui ont lieu tous les ans dans ce domaine. La statistique suisse des causes de décès révèle que, chaque année, quelque 900 décès sont dus aux chutes. Dans plus de 90 % des cas, les victimes sont des personnes âgées de 65 ans et plus, et surtout des femmes. Chez les enfants, les chutes mortelles viennent au troisième rang, après les accidents de la circulation routière et les asphyxies. Les blessures graves résultent surtout de chutes d'une certaine hauteur, comme de lits superposés ou de fenêtres. Quelques données Chutes d une certaine hauteur 3 % Blessures par appareils, instruments, outils, machines 9 % Blessures par éclats, tôle, etc. 26 % Chutes dans les escaliers 16 % Brûlures, brûlures par acides 3 % Autres 12 % Chutes de plain-pied 31 % Trébucher, glisser ou faire une chute de plain-pied représentent plus de 50 % de toutes les chutes. 25 % des chutes ont lieu d une certaine hauteur. En d'autres termes, quelque personnes tombent à cause de protections insuffisantes ou inexistantes, d'une échelle ou d une autre aide à monter. 120 de ces chutes Fêtes populaires, ont une issue fatale. assemblées 1 % 20 % des chutes se passent dans des escaliers. Faux-pas, glisser et trébucher en sont les causes. Séjour à la maison et au jardin 59 % Occupations accessoires 16 % Sorties, promenades, randonnées, voyages 24 %

5 Revêtements de sols Trébucher et glisser sont les causes les plus fréquentes des chutes de plain-pied. Des revêtements et des semelles de chaussures inappropriés, des tapis qui glissent sur des sols lisses ainsi que des sols glissants, défectueux ou sales sont les causes les plus fréquentes. Dans la salle de bains et dans la cuisine, des liquides, de l'eau savonneuse ou des restes de nourriture tombés par terre favorisent les accidents. Dehors, la pluie, la neige et le verglas augmentent le risque de glisser. Chez soi Les entrées ne devraient pas présenter de seuils et être pourvues de tapis anti-saletés. Réparer sans tarder les revêtements de sols défectueux. Pour qu ils ne glissent pas, poser une natte antidérapante sous les tapis. Fixer les tapis qui se retroussent avec des bandes autocollantes spéciales. Poser les rallonges électriques le long des parois. Les conduits de câbles adhésifs sont les plus indiqués. On peut aussi installer une prise de courant supplémentaire. Pour éviter de trébucher, enlever les objets qui traînent par terre. Dans la salle de bains A l aide de la liste d exigences 9811 du bpa, choisir des revêtements de sols antidérapants. Utiliser des tapis de bains antidérapants. Par un traitement chimique, rendre les baignoires et douches ou les sols glissants plus rugueux. Mettre des nattes ou des bandes antidérapantes. Faire installer de nouvelles baignoires ou douches fabriquées avec du matériel antidérapant. Faire monter des poignées et des sièges spéciaux dans la baignoire et dans la douche. Neige et verglas Porter des chaussures bien adaptées, stables et à semelles antidérapantes. En cas de verglas, munir les chaussures de crampons métalliques. Utiliser une canne. Déneiger les voies d accès et sabler ou répandre du gravier sur les chemins verglacés. Pour dégeler, utiliser des produits non polluants.

6 Escaliers Dans les escaliers, la plupart des accidents sont dus à des faux-pas, au fait de glisser et de trébucher. Des marches glissantes et monter de manière précipitée jouent un rôle important. Déposer du matériel sur les marches ou porter des charges de manière à ne pas voir où l on pose les pieds favorise aussi les chutes. Les escaliers sont souvent dépourvus de bonnes mains courantes et même lorsqu elles existent, elles ne sont pas toujours utilisées. Il est plus difficile de monter des escaliers dont les marches sont ergonomiquement mal conçues. Régler le minuteur de l éclairage de manière à pouvoir prendre l escalier sans précipitation. Conception Idéal: les marches devraient avoir env. 17 cm de haut et env. 29 cm de large. Tous les escaliers d un immeuble devraient avoir la même déclivité. Chaque escalier doit être pourvu d une rampe et d une main courante conformes à la norme sia 358. Entretien et réparations Marquer et faire réparer immédiatement les revêtements de sols abîmés. Utiliser des produits d entretien antidérapants. Bien marquer les bords d escaliers difficiles à percevoir. Éliminer les défauts Poser des bandes autocollantes sur les marches d escaliers. Incruster des profils dans les marches d escaliers. Recouvrir les escaliers d un revêtement antidérapant. Rehausser à 90 cm les rampes d escaliers trop basses. Protection des enfants: jusqu à une hauteur de 75 cm, les ouvertures des balustrades ne doivent pas excéder 12 cm de diamètre. Par des mesures appropriées, faire en sorte qu ils ne puissent pas les escalader.

CHUTES. La sécurité pas à pas. bpa Bureau de prévention des accidents

CHUTES. La sécurité pas à pas. bpa Bureau de prévention des accidents CHUTES La sécurité pas à pas bpa Bureau de prévention des accidents Grimper sur un escabeau pour fixer une lampe, monter et descendre les escaliers, franchir le seuil de la porte... Ces activités, nous

Plus en détail

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés Examen de l habitat à des fins de prévention des chutes Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés 1. Aspects d ordre général Ces points sont à examiner pour chaque pièce du logement utilisée

Plus en détail

Béquilles : Comment les utiliser

Béquilles : Comment les utiliser Béquilles : Comment les utiliser La page suivante donne un aperçu des points à surveiller lorsque vous vous procurez des béquilles pour votre enfant de même que les consignes sur la façon dont votre enfant

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Fiche pratique Personnes âgées Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Accéder à son logement - utiliser les escaliers - prendre l ascenseur - accéder aux équipements Profiter de son

Plus en détail

N ATTENDEZ PAS LA CHUTE! Guide de prévention des chutes au domicile des seniors N ATTENDEZ PAS LA CHUTE

N ATTENDEZ PAS LA CHUTE! Guide de prévention des chutes au domicile des seniors N ATTENDEZ PAS LA CHUTE N ATTENDEZ N ATTENDEZ! Guide de prévention des chutes au domicile des seniors CHAQUE ANNÉE, 9 400 PERSONNES DÉCÈDENT DES SUITES D UNE. LES 3/4 ONT PLUS DE 75 ANS. L Institut National de Veille Sanitaire

Plus en détail

L escalier extérieur, le jardin et le balcon

L escalier extérieur, le jardin et le balcon L escalier extérieur, le jardin et le balcon Les marches Glissantes, irrégulières ou en pierres disjointes, les marches de l escalier extérieur représentent un risque important de chute. Entretenez l escalier

Plus en détail

LA CHUTE DE PLAIN-PIED

LA CHUTE DE PLAIN-PIED LA CHUTE DE PLAIN-PIED LES ACCIDENTS DE DÉPLACEMENTS À PIED RECOUVRENT L'ENSEMBLE DES ACCIDENTS QUI SURVIENNENT LORS DES DÉPLACEMENTS SUR LE LIEU DE TRAVAIL. ILS COMPRENNENT ESSENTIELLEMENT DES CHUTES

Plus en détail

INTRODUCTION À L ERGONOMIE: VOTRE POSTE DE TRAVAIL LIEU OÙ LE TRAVAIL EST FAIT; DANS UNE JOURNÉE, PLUS D UN POSTE DE TRAVAIL; COMPREND AUSSI LE

INTRODUCTION À L ERGONOMIE: VOTRE POSTE DE TRAVAIL LIEU OÙ LE TRAVAIL EST FAIT; DANS UNE JOURNÉE, PLUS D UN POSTE DE TRAVAIL; COMPREND AUSSI LE INTRODUCTION À L ERGONOMIE: VOTRE POSTE DE TRAVAIL LIEU OÙ LE TRAVAIL EST FAIT; DANS UNE JOURNÉE, PLUS D UN POSTE DE TRAVAIL; COMPREND AUSSI LE MILIEU PHYSIQUE (TEMPÉRATURE, ÉCLAIRAGE, BRUIT). LE BUREAU:

Plus en détail

SIEGE D EVACUATION. Manuel d'utilisation

SIEGE D EVACUATION. Manuel d'utilisation SIEGE D EVACUATION Manuel d'utilisation REHA-TRANS Siège d évacuation Evacuation d'urgence Armoire de rangement Introduction Vous avez choisi d acheter un SIEGE D EVACUATION D'URGENCE. Veuillez lire attentivement

Plus en détail

Constructions sans obstacles Correctif C2 à la norme SIA 500:2009

Constructions sans obstacles Correctif C2 à la norme SIA 500:2009 SIA 500-C2:2013 Bâtiment, génie civil 521 500-C2 Constructions sans obstacles Correctif C2 à la norme SIA 500:2009 Numéro de référence: SN 521500-C2:2013 fr Valable dès: 2013-10-01 Éditeur Société Suisse

Plus en détail

Brochure technique. Garde-corps. bpa Bureau de prévention des accidents

Brochure technique. Garde-corps. bpa Bureau de prévention des accidents Brochure technique Garde-corps bpa Bureau de prévention des accidents Eviter les chutes dans les bâtiments Les garde-corps remplissent une fonction importante dans les bâtiments: ils protègent des chutes

Plus en détail

Prévention des chutes. Un guide à l intention des patients et leur famille

Prévention des chutes. Un guide à l intention des patients et leur famille Prévention des chutes Un guide à l intention des patients et leur famille 1 Qu est-ce qu une chute? Une chute survient lorsque vous tombez soudainement sur le plancher ou par terre. Une blessure peut ou

Plus en détail

Critères du Logement adaptable

Critères du Logement adaptable s du logement s adaptable du Logement adaptable Paul Wagelmans Architecte- chargé de recherche CIFFUL 1 Guide d aide à la conception d un logement adaptable Un guide à l attention des décideurs locaux

Plus en détail

FICHE AMÉNAGEMENT DES LIEUX DE TRAVAIL

FICHE AMÉNAGEMENT DES LIEUX DE TRAVAIL FICHE AMÉNAGEMENT DES LIEUX DE TRAVAIL Dimensions des locaux et espaces de travail : les locaux ont une hauteur minimum de 2,5 m (les parties des locaux dont la hauteur n atteint pas 2,5 m, ne sont pas

Plus en détail

Travaux de toiture. Guide pratique

Travaux de toiture. Guide pratique Travaux de toiture Guide pratique 1 Travaux de toiture dangereux 2 Travaux de toiture dangereux 3 Travaux de toiture dangereux 4 Echelles de couvreurs Pour les travaux sur une surface dont la pente est

Plus en détail

Prévention des accidents de la vie courante chez la personne âgée

Prévention des accidents de la vie courante chez la personne âgée Prévention des accidents de la vie courante chez la personne âgée aménagements, conseils, aides-techniques Fanny DOURTHE Gestionnaire de cas Ergothérapeute Conseil Général de l'yonne Sommaire Accidents

Plus en détail

Évaluation ergonomique d un poste de travail

Évaluation ergonomique d un poste de travail Évaluation ergonomique d un poste de travail 1. Évaluation du type de travail effectué par la personne rencontrée Dès le début de l évaluation, il s agit de déterminer les tâches principales dont la personne

Plus en détail

Annexe 2: Critères techniques

Annexe 2: Critères techniques Annexe 2: Critères techniques Un prérequis commun En prérequis, l obtention d une attestation «Construire adaptable» est toujours conditionnée au respect de la législation wallonne en matière de logement

Plus en détail

Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS

Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS Une salle de bains bien pensée...... Lapeyre vous aide à la réaliser Un projet bien préparé, c est la clé de la réussite. Avant de rencontrer un conseiller LAPEYRE,

Plus en détail

Engins assimilés à des véhicules

Engins assimilés à des véhicules Engins assimilés à des véhicules Comme sur des roulettes! bpa Bureau de prévention des accidents Qu est-ce que c est? Le terme d engins assimilés à des véhicules désigne tous les moyens de locomotion à

Plus en détail

Portes sectionnelles...

Portes sectionnelles... Portes sectionnelles...... pour la maison...... et pour l industrie. Portes sectionnelles pour le privé et pour les résidences Utilisation optimale de l espace Grâce à l ouverture verticale et le long

Plus en détail

MÉMO SÉCURITÉ TRAVAIL EN HAUTEUR ÉCHELLES ET ESCABEAUX ENTREPRISES ARTISANALES DU BÂTIMENT. Chef d entreprise artisanale

MÉMO SÉCURITÉ TRAVAIL EN HAUTEUR ÉCHELLES ET ESCABEAUX ENTREPRISES ARTISANALES DU BÂTIMENT. Chef d entreprise artisanale MÉMO SÉCURITÉ Chef d entreprise artisanale ENTREPRISES ARTISANALES DU BÂTIMENT TRAVAIL EN HAUTEUR ÉCHELLES ET ESCABEAUX LES ÉCHELLES ET LES ESCABEAUX NE SONT PAS DES POSTES DE TRAVAIL. La facilité apparente

Plus en détail

Ce récepteur sert de base ; jusqu à 32 produits d appel malade différents peuvent être connectés par récepteur.

Ce récepteur sert de base ; jusqu à 32 produits d appel malade différents peuvent être connectés par récepteur. Systèmes d alarme Vous trouverez ici une large palette de systèmes techniques faciles à installer et avantageux, évolutifs à souhait, étant donné que tous les composants sont combinables entre eux. (Principe

Plus en détail

La position parfaite pour un travail sur écran

La position parfaite pour un travail sur écran La position parfaite pour un travail sur écran Vous travaillez souvent sur l ordinateur? Alors veillez à votre confort car sinon vous risquez des douleurs (chroniques) à la nuque, au dos ou ailleurs. Voici

Plus en détail

accessibilité des maisons individuelles neuves

accessibilité des maisons individuelles neuves accessibilité des maisons individuelles neuves Conseil d Architecture, d urbanisme et de l environnement du Gard 2012 Depuis la loi de Février 2005, toutes les constructions neuves de type logement individuel

Plus en détail

Handicap visuel. Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes. Fiche pratique

Handicap visuel. Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes. Fiche pratique Fiche pratique Handicap visuel Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes Accéder aux parties communes - sécuriser le cheminement - choisir les équipements - bien

Plus en détail

Fournissez des chaussures antidérapantes au personnel de cuisine

Fournissez des chaussures antidérapantes au personnel de cuisine Solution n 1 Fournissez des chaussures antidérapantes au personnel de cuisine En cuisine, tout le monde porte des chaussures antidérapantes de type SRC. Pourquoi porter des chaussures antidérapantes? Chaque

Plus en détail

Vélo électrique. Pédalage assisté en toute sécurité

Vélo électrique. Pédalage assisté en toute sécurité Vélo électrique Pédalage assisté en toute sécurité Pédaler à vive allure Les vélos électriques ont le vent en poupe. Les chiffres de vente bondissent: chaque année, ce ne sont pas moins de 50 000 vélos

Plus en détail

Brochure technique. Garde-corps. bpa Bureau de prévention des accidents

Brochure technique. Garde-corps. bpa Bureau de prévention des accidents Brochure technique Garde-corps bpa Bureau de prévention des accidents Eviter les chutes dans les bâtiments Les garde-corps remplissent une fonction importante dans les bâtiments: ils protègent des chutes

Plus en détail

S il vous plait, pas d accidents professionnels!

S il vous plait, pas d accidents professionnels! 22 fa chwis sen Prévention d accidents et protection de la santé S il vous plait, pas d accidents professionnels! De nombreux accidents surviennent lors de simples activités: en marchant, en montant les

Plus en détail

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES REÇUES TORDEZ LE COU À 6 IDÉES pour bien vieillir chez vous Bien vieillir chez soi, c est possible! Adapter son logement à ses nouveaux besoins ne nécessite pas forcément beaucoup de moyens et d investissements.

Plus en détail

Votre sécurité nous tient à cœur.

Votre sécurité nous tient à cœur. Votre sécurité nous tient à cœur. Une campagne commune de prévention des accidents de lʼagence Générale de Fribourg de la Bâloise Assurances et de lʼetat de Fribourg Les chutes et les blessures par coupures

Plus en détail

La cuisine. Des placards difficiles à ouvrir, ou des poignées inadaptées entraînent des difficultés de rangement.

La cuisine. Des placards difficiles à ouvrir, ou des poignées inadaptées entraînent des difficultés de rangement. La cuisine Les meubles de cuisine Des meubles de cuisine placés trop hauts obligent à grimper sur un tabouret ou un escabeau, provoquant un risque de chute important. Des placards difficiles à ouvrir,

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE PLATEAU RENOVATION Code 312795501

NOTICE TECHNIQUE PLATEAU RENOVATION Code 312795501 NOTICE TECHNIQUE PLATEAU RENOVATION Code 312795501 Le plateau rénovation est un accessoire qui s utilise sur des monte-matériaux installés en oblique et permet de transporter des matériels et matériaux

Plus en détail

X-Pro Indispensable pour chaque professionnel.

X-Pro Indispensable pour chaque professionnel. Promotions d automne valable du 15 septembre jusqu au 15 novembre 2013 X-Pro Indispensable pour chaque professionnel. 229 Le X-Pro est un nouvel escabeau multi-fonctionelle pour l industrie et la construction.

Plus en détail

Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf

Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf Points examinés R = 1. Généralités L opération de construction entre dans la définition des bâtiments d habitation collectifs ("oui" aux 2 critères

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION CUISEUR ÉLECTRIQUE MULTIFONCTIONS PRESTO PAN POUR USAGE DOMESTIQUE UNIQUEMENT

MANUEL D UTILISATION CUISEUR ÉLECTRIQUE MULTIFONCTIONS PRESTO PAN POUR USAGE DOMESTIQUE UNIQUEMENT MANUEL D UTILISATION CUISEUR ÉLECTRIQUE MULTIFONCTIONS PRESTO PAN Lisez attentivement ce mode d'emploi avant d'utiliser l'appareil et conservez-le pour un usage ultérieur. POUR USAGE DOMESTIQUE UNIQUEMENT

Plus en détail

Liste de contrôle Zones de (dé)chargement à l aide de chariots élévateurs et d appareils de levage

Liste de contrôle Zones de (dé)chargement à l aide de chariots élévateurs et d appareils de levage La sécurité, c'est réalisable Liste de contrôle Zones de (dé)chargement à l aide de chariots élévateurs et d appareils de levage Les zones de (dé)chargement dans votre entreprise sont-elles équipées de

Plus en détail

Les escaliers. Intégrer la prévention : Fiche technique n 5. Les types d escaliers Identifier les risques Apporter des solutions Qui contacter?

Les escaliers. Intégrer la prévention : Fiche technique n 5. Les types d escaliers Identifier les risques Apporter des solutions Qui contacter? Santé - Sécurité au Travail RISQUES EN SALLE DE TRAITE Fiche technique n 5 Intégrer la prévention : Les escaliers Les types d escaliers Identifier les risques Apporter des solutions Qui contacter? D après

Plus en détail

Bien concevoir son projet de CUISINE

Bien concevoir son projet de CUISINE Bien concevoir son projet de CUISINE Une cuisine bien pensée... Un projet bien préparé, c est la clé de la réussite. Avant de rencontrer un conseiller LAPEYRE, faites le point sur vos besoins, vos envies

Plus en détail

COMPTOIR ET SERVICES PUBLICS

COMPTOIR ET SERVICES PUBLICS OBJECTIFS a. Permettre et faciliter à tous les usagers l accès sécuritaire à tous les services publics nécessaires au bien-être et à l autonomie : téléphone, guichet automatique, comptoir, salle d essayage,

Plus en détail

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ Ce livret est offert par la Carsat Nord-Picardie à : Nom, prénom :... Adresse :......... Pour bien vieillir chez moi, mon domicile en toute

Plus en détail

Bien concevoir son projet de CUISINE

Bien concevoir son projet de CUISINE Bien concevoir son projet de CUISINE De nombreux services à votre disposition Nos vendeurs-conseil vous aident dans le choix et l élaboration de votre cuisine. A l aide d un logiciel spécifique pour concevoir

Plus en détail

Séance 7 : Chute, équilibre et aménagement du domicile. Programme d aide aux aidants Hôpital Broca (Paris)

Séance 7 : Chute, équilibre et aménagement du domicile. Programme d aide aux aidants Hôpital Broca (Paris) Séance 7 : Chute, équilibre et aménagement du domicile Programme d aide aux aidants Hôpital Broca (Paris) Les chutes La chute est un évènement qui peut se produire à tous les âges. Enfants, adultes et

Plus en détail

Brochure technique. Portes et portails. bpa Bureau de prévention des accidents

Brochure technique. Portes et portails. bpa Bureau de prévention des accidents Brochure technique Portes et portails bpa Bureau de prévention des accidents Porte close au risque Les portes et portails occasionnent régulièrement des accidents. Doigts coincés, fractures voire blessures

Plus en détail

Les DAAF, c est obligatoire et ça peut sauver des vies!

Les DAAF, c est obligatoire et ça peut sauver des vies! Les DAAF, c est obligatoire et ça peut sauver des vies! Les détecteurs de fumée : Questions / Réponses Le SDIS 70, en partenariat avec le Conseil général, la Préfecture et l Union Départementale des Sapeurs-Pompiers

Plus en détail

Buts de football mobiles

Buts de football mobiles SERVICE PUBLIC FEDERAL ECONOMIE, P.M.E., CLASSES MOYENNES & ENERGIE QUALITE ET SECURITE Division Sécurité Service Sécurité des Produits Guide de sécurité n 1 Buts de football mobiles 2002 Ce guide de sécurité

Plus en détail

CONSEILS D INSTALLATION

CONSEILS D INSTALLATION CONSEILS D INSTALLATION L installation des toilettes Ecodomeo nécessite la création d une pièce pour le compostage (local de compostage), adaptée à votre habitation. Il est important de prêter une attention

Plus en détail

Prudence avec l électricité

Prudence avec l électricité Prudence avec l électricité Assuré et rassuré. Eviter accidents et incendies Quelques mesures de sécurité et règles de conduite élémentaires permettent d éviter de nombreux accidents et de dommages con

Plus en détail

Prévention des chutes à domicile. Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien

Prévention des chutes à domicile. Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien Prévention des chutes à domicile Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien Présentation rapide du métier d ergothérapeute et du Petit Pien. Les conséquences qu on peut observer parmi les personnes

Plus en détail

Manuel d utilisation ROXY. Aspirateur silencieux

Manuel d utilisation ROXY. Aspirateur silencieux Manuel d utilisation ROXY Aspirateur silencieux Veuillez lire ce manuel attentivement avant d'employer l'appareil. Veuillez garder ce manuel pour la future référence. CONTENU Instructions de sécurité...

Plus en détail

Extraits du Code Canadien de l électricité

Extraits du Code Canadien de l électricité Extraits du Code Canadien de l électricité Section 46 - Systèmes d alimentation de secours, luminaires autonomes et enseignes de sortie 46-000 Domaine d application 1. Cette section s applique à l installation,

Plus en détail

Nettoyeur de joints électrique

Nettoyeur de joints électrique Nettoyeur de joints électrique Référence 39260 Mode d emploi - Branchez l article avec une rallonge électrique. - Agrafez la rallonge au serre-câble (image A). - Tenez l appareil avec les deux mains. -

Plus en détail

Garder son indépendance

Garder son indépendance Pour de plus amples renseignements, appelez : Avancez de pied ferme Nipissing. (705) 474-1400 Avancez de pied ferme Parry Sound. (705) 746-5801 1-800-563-2808 Soyez actif, soyez indépendant et avancez

Plus en détail

Problèmes rencontrés par une personne à mobilité réduite

Problèmes rencontrés par une personne à mobilité réduite Le 17 Avril 2012 Problèmes rencontrés par une personne à mobilité réduite Hauteur de marche supérieure à 2 cm Largeur de la porte d entrée inférieure à 90cm Porte ouvrant vers l extérieur Cheminement inférieur

Plus en détail

Le travail en hauteur

Le travail en hauteur peut engendrer des risques - c est d ailleurs l un des premiers cas d accident de travail. Vous trouverez dans ce document des mesures de sécurité générales ainsi que des indications concrètes liées à

Plus en détail

Lutter contre les chutes

Lutter contre les chutes Lutter contre les chutes Réduire le risque des chutes à domicile et à l'extérieur Enjeu Personne n'est à l'abri des chutes, mais le risque augmente avec l'âge. Voici quelques mesures simples que vous pouvez

Plus en détail

Garde-corps. bfu bpa upi. Base: norme sia 358. Les bâtiments doivent répondre à un besoin humain fondamental, celui de se sentir en sécurité.

Garde-corps. bfu bpa upi. Base: norme sia 358. Les bâtiments doivent répondre à un besoin humain fondamental, celui de se sentir en sécurité. bfu bpa upi Mb 9401 Garde-corps Base: norme sia 358 Les bâtiments doivent répondre à un besoin humain fondamental, celui de se sentir en sécurité. Habitations, magasins, bâtiments administratifs, écoles

Plus en détail

Engins assimilés à des véhicules

Engins assimilés à des véhicules Engins assimilés à des véhicules Comme sur des roulettes! bpa Bureau de prévention des accidents Bouger à l air libre, c est sympa! En trottinette, à roller ou sur une planche, c est encore mieux! Et,

Plus en détail

Aménagez votre maison pour éviter les chutes.

Aménagez votre maison pour éviter les chutes. LE SAVIEZ-VOUS? De nombreux services tels que l aide, les soins ou encore la livraison de repas à domicile, sont à votre disposition pour vous permettre de rester autonome chez vous. Pour connaître les

Plus en détail

SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM

SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM Nouvelle solution en grès cérame grande épaisseur pour l aménagement extérieur. Dalles en grès cérame fin coloré pleine masse de 2 cm d épaisseur, obtenues par atomisation

Plus en détail

Gestion locale polyvalente de l éclairage

Gestion locale polyvalente de l éclairage Gestion locale polyvalente de l éclairage I Gestion locale polyvalente de l éclairage Dans le monde entier, environ 20 % de l énergie consommée sert à l éclairage. Suivant le type de bâtiment et l activité,

Plus en détail

Manuel d installation KIT FAST

Manuel d installation KIT FAST Veuillez lire attentivement ces consignes de sécurité qui s adressent uniquement à un installateur photovoltaïque qualifié : Manuel d installation KIT FAST Ce présent document contient des informations

Plus en détail

Comportement en cas d incendie. Prévention incendie

Comportement en cas d incendie. Prévention incendie Comportement en cas d incendie Prévention incendie Au feu, que faire? Un incendie peut éclater n importe où et n importe quand. Il est donc important de rapidement localiser et mémoriser les emplacements

Plus en détail

.4..ESCALIER. Critères d'accessibilité répondant aux besoins des personnes ayant une déficience visuelle. 4.1 Concept de base

.4..ESCALIER. Critères d'accessibilité répondant aux besoins des personnes ayant une déficience visuelle. 4.1 Concept de base énovation.4..escalie. 4.1 Concept de base S assurer que l emplacement des escaliers soit uniforme d un étage à l autre pour que leur localisation soit prévisible. egrouper l'escalier et les principaux

Plus en détail

CONSIGNE ARGB SORTIE MURALE POUR APPAREIL GAZ

CONSIGNE ARGB SORTIE MURALE POUR APPAREIL GAZ CONSIGNE ARGB SORTIE MURALE POUR APPAREIL GAZ G.2 Vue d ensemble Illustration G1 - Ensemble G.3 Sortie dans la même surface que l ouverture dans cette surface Illustration G.2 Sortie dans une façade plane

Plus en détail

Risques de la conduite et comportement:

Risques de la conduite et comportement: Risques de la conduite et comportement: La nuit : Conduire la nuit est plus dangereux que la conduite en journée. Malgré le trafic moins dense il y a autant d accidents mortels que la journée Les risques

Plus en détail

Prudence avec l électricité. Prévention incendie

Prudence avec l électricité. Prévention incendie Prudence avec l électricité Prévention incendie Éviter accidents et incendies Quelques mesures de sécurité et règles de conduite élémentaires permettent d éviter de nombreux accidents et dommages consécutifs

Plus en détail

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont la base

Plus en détail

Alertes pour intérieur et extérieur, son, musique ou lumiere

Alertes pour intérieur et extérieur, son, musique ou lumiere LA SECURITE AVANT TOUS! CAPTEURS ALERTES APPELEURS Détecte les accès forcés, le mouvement, l'inondation, les débordements et plus! Alertes pour intérieur et extérieur, son, musique ou lumiere Recevez un

Plus en détail

Locaux privés à louer Florastrasse 1, 2540 Grenchen

Locaux privés à louer Florastrasse 1, 2540 Grenchen Locaux privés à louer Florastrasse 1, 2540 Grenchen Soyez la bienvenue dans ma maison au sud de Granges Tous les locaux sont au premier étage de cette maison privée Sur les pages suivantes, vous trouverez

Plus en détail

Robot COMPACT MODE D EMPLOI A lire impérativement avant la mise en service

Robot COMPACT MODE D EMPLOI A lire impérativement avant la mise en service Robot COMPACT MODE D EMPLOI A lire impérativement avant la mise en service Avant la première mise en service Mise en place du robot et du filet de récupération Page 2 Désignation des pièces Page 3 Montage

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur

Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur Fiche pratique Handicap moteur Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur Profiter de son logement - accéder - cheminer - voir - utiliser les équipements Faire sa toilette -

Plus en détail

2.3 SÉCURITÉ SUR LES CHANTIERS

2.3 SÉCURITÉ SUR LES CHANTIERS sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh jgbjgbbs bbsghhhf ;y dpi LA GESTION DES TRAVAUX h jgbjgbjg hjkoop;y hlkjg gbjgbbsgh fhhj koop;y hlk bjgbjgb hlkj jgbbsghh koop;y op;y hfhhjko op;y hlkj gbjgbjgbbsghh hhfhhjkoop

Plus en détail

Liste de vérification

Liste de vérification Liste de vérification de votre sécurité à la maison Quelques simples précautions peuvent rendre votre maison plus sûre et prévenir les chutes Pour rester sur pied Mesures à prendre pour prévenir les chutes

Plus en détail

JOURNEES DEPARTEMENTALES D INFORMATION REGION BOURGOGNE NON-CONFORMITES RECURRENTES

JOURNEES DEPARTEMENTALES D INFORMATION REGION BOURGOGNE NON-CONFORMITES RECURRENTES JOURNEES DEPARTEMENTALES D INFORMATION REGION BOURGOGNE NON-CONFORMITES RECURRENTES L. R. P. C. d Autun Florian SEMENTA Février / Mars 2007 Résultats statistiques Résultats statistiques CHEMINEMENT ~ Pourquoi

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ DES SALARIÉS

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ DES SALARIÉS LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ DES SALARIÉS SOMMAIRE Le rappel des obligations légales. les principaux risques. Le document Unique. Rappel des obligations légales Article

Plus en détail

Trampoline et Enceinte Directives d Assemblage

Trampoline et Enceinte Directives d Assemblage Trampoline et Enceinte Directives d Assemblage Poids recommandé 175 lbs (80 kg) Version 718502 L information contenue dans ce document peut être modifiée sans préavis. Springfree Trampoline Inc. 2005,

Plus en détail

EMATRONIC - Confort et Sécurité de la Maison

EMATRONIC - Confort et Sécurité de la Maison NOTICE D UTILISATION et D INSTALLATION Moteur pour stores et volets roulants EMATRONIC Radio 1 GENERAL Pour la sécurité des personnes, il est important de bien suivre les étapes de cette notice dans leur

Plus en détail

Guide d installation des filtres Graham-Stetzer

Guide d installation des filtres Graham-Stetzer Guide d installation des filtres Graham-Stetzer L installation de base des filtres Graham-Stetzer (G-S) partout dans la maison est facile. Suivez les instructions pour de meilleurs résultats. Veuillez

Plus en détail

Règles de circulation à Vélo

Règles de circulation à Vélo Règles de circulation à Vélo circulation sur les trottoirs : les véhicules doivent, sauf en cas de nécessité absolue, circuler sur la chaussée ; toutefois, ils peuvent franchir un trottoir, à partir de

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION BOUILLOIRE ELECTRIQUE 1.2 LITRES REF XB6238H 230V~ 50Hz 1200W NOTICE D UTILISATION LIRE ATTENTIVEMENT LES INSTRUCTIONS SUIVANTES AVANT TOUTE PREMIERE UTILISATION GARANTIE 1 AN sur présentation du ticket

Plus en détail

BIPARK 26. Z.C Le Kenyah Nord 56400 PLOUGOUMELEN Tel : 02.97.24.48.98 ou 06.09.30.44.81 Fax : 02.97.24.01.56 Email : euroouest@orange.

BIPARK 26. Z.C Le Kenyah Nord 56400 PLOUGOUMELEN Tel : 02.97.24.48.98 ou 06.09.30.44.81 Fax : 02.97.24.01.56 Email : euroouest@orange. BIPARK 26 La plateforme du système Bipark 26, de taille compacte et au revêtement lisse, permet au conducteur de garer sa voiture en toute simplicité, sans aucune vibration. La plateforme de levage a une

Plus en détail

de la salle d eau Volume 0 : la baignoire ou la douche Tout matériel électrique (sèche-cheveux, rasoir, téléphone portable, etc.) est interdit.

de la salle d eau Volume 0 : la baignoire ou la douche Tout matériel électrique (sèche-cheveux, rasoir, téléphone portable, etc.) est interdit. Savoir visé : S3 : Installations et équipements électriques. Installations électriques des bâtiments. Mise en situation : Mr Dupond a decidé de refaire sa salle de bain. Avant de poser le carelage, il

Plus en détail

Manutention et postures de travail

Manutention et postures de travail Manutention et postures de travail Manutention et postures de travail Page 1 sur 7 Dangers principaux Généralités Les facteurs techniques, économiques, organisationnels et humains influencent le comportement

Plus en détail

Prévention des chutes de toits. de haut. Un accident est vite arrivé le danger est présent chaque jour pour les travailleurs en bordure des toits.

Prévention des chutes de toits. de haut. Un accident est vite arrivé le danger est présent chaque jour pour les travailleurs en bordure des toits. DC 500-141-1 2008 (final).qxd 20/05/08 10:40 Page 1 Prévention des chutes de toits de haut Un accident est vite arrivé le danger est présent chaque jour pour les travailleurs en bordure des toits. Table

Plus en détail

AMENAGEMENT D UNE SALLE DE SPORT POUR LA PRATIQUE DU TCHOUKBALL

AMENAGEMENT D UNE SALLE DE SPORT POUR LA PRATIQUE DU TCHOUKBALL INTERNATIONAL TCHOUKBALL FEDERATION TECHNICAL COMMISSION AMENAGEMENT D UNE SALLE DE SPORT POUR LA PRATIQUE DU TCHOUKBALL L exemple de la salle du Vieux-Moulin à Lausanne, Suisse Document préparé et édité

Plus en détail

Prévention des risques professionnels Date : Classe : Séquence 5 : Les risques professionnels dans l activité de travail.

Prévention des risques professionnels Date : Classe : Séquence 5 : Les risques professionnels dans l activité de travail. Nom : Prénom : Prévention des risques professionnels Date : Classe : Séquence 5 : Les risques professionnels dans l activité de travail. Objectif : Analyser une situation de travail à partir des dangers

Plus en détail

Mode d emploi. Brûleurs à gaz

Mode d emploi. Brûleurs à gaz Brûleurs à gaz Les produits 057.130.7 Brûleur à gaz 20cm, butane/propane, 5 kw, sans contrôle de flamme 057.131.5 Brûleur à gaz 30cm, butane/propane, 7 kw + contrôle de flamme 057.132.3 Brûleur à gaz 40cm,

Plus en détail

Kit solaire 12V 260W. Guide de montage. Difficulté : Durée de l intervention : 1h à 1h30. MyShopEnergy.com - Toute reproduction est interdite.

Kit solaire 12V 260W. Guide de montage. Difficulté : Durée de l intervention : 1h à 1h30. MyShopEnergy.com - Toute reproduction est interdite. Kit solaire 12V 260W Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 1h à 1h30 MyShopEnergy.com - Sommaire Principe de fonctionnement... 2 Consignes d utilisation... 2 Mise en service de votre

Plus en détail

AMÉNAGEMENT DE BUREAU ACHAT DE MOBILIERS ET D ACCESSOIRES DE BUREAU CRITÈRES ERGONOMIQUES

AMÉNAGEMENT DE BUREAU ACHAT DE MOBILIERS ET D ACCESSOIRES DE BUREAU CRITÈRES ERGONOMIQUES AMÉNAGEMENT DE BUREAU ACHAT DE MOBILIERS ET D ACCESSOIRES DE BUREAU CRITÈRES ERGONOMIQUES Service des ressources humaines Secteur santé et sécurité du travail Janvier 2007 Depuis plus de 15 ans, le Secteur

Plus en détail

Sécurité des escaliers mécaniques et trottoirs roulants

Sécurité des escaliers mécaniques et trottoirs roulants Sécurité des escaliers mécaniques et trottoirs roulants Recommandations européennes relatives aux améliorations à apporter en matière de sécurité aux escaliers mécaniques et trottoirs roulants en service

Plus en détail

1. Description. 1.1 Généralités. 1.2 Les différents modèles de garde-corps

1. Description. 1.1 Généralités. 1.2 Les différents modèles de garde-corps Fiche de prévention Utilisation d un système de garde-corps périphériques temporaires 1. Description Un système de garde-corps temporaire est un équipement de protection collective temporaire dont la fonction

Plus en détail

Garde-corps. (moyens d accès permanents aux machines)

Garde-corps. (moyens d accès permanents aux machines) Garde-corps (moyens d accès permanents aux machines) Le présent feuillet d information rassemble les prescriptions (règles techniques) applicables aux garde-corps permettant d accéder à des machines. Il

Plus en détail

Bien utiliser son échelle : généralités

Bien utiliser son échelle : généralités Bien utiliser son échelle : généralités Les échelles et escabeaux sont des moyens d'accès en hauteur. Les échafaudages sont des moyens de travailler en hauteur. La norme EN 131 n'étant pas doublée d'une

Plus en détail

TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation. Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408

TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation. Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408 TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408 Décret du 01 septembre 2004 Réalisation des travaux temporaires en hauteur PRÉVENIR LES CHUTES Art.

Plus en détail

Manuel d instruction. Niveau laser magnétique Torpedo Modèle no 40-0915

Manuel d instruction. Niveau laser magnétique Torpedo Modèle no 40-0915 7523H-French_Manuals 11/19/13 8:40 AM Page 1 Niveau laser magnétique Torpedo Modèle no 40-0915 Manuel d instruction Nous vous félicitons d avoir choisi ce niveau laser magnétique Torpedo. Nous vous suggérons

Plus en détail

SYSTÈMES MONDIAUX DE ST

SYSTÈMES MONDIAUX DE ST SYSTÈMES MONDIAUX DE STOCKAGE Systèmes Mondiaux de Stockage Palettisation Conventionnelle Stockage compact Drive-ln Drive-Through Dynamique par Gravité Entrepôt Climatisé Picking Tablettes Coulissantes

Plus en détail

DISPOSITIONS SPECIFIQUES. Bâtiments administratifs

DISPOSITIONS SPECIFIQUES. Bâtiments administratifs GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. ITM-SST 1504.1 Prescriptions

Plus en détail

Comparaison des différents systèmes de production d'eau chaude

Comparaison des différents systèmes de production d'eau chaude Choisir un système de production d'eau chaude Comparaison des différents systèmes de production d'eau chaude - 1. Le chauffe eau instantané - 2. Le boiler électrique - 3. Le boiler combiné avec une chaudière

Plus en détail