TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES"

Transcription

1 REÇUES TORDEZ LE COU À 6 IDÉES pour bien vieillir chez vous

2 Bien vieillir chez soi, c est possible! Adapter son logement à ses nouveaux besoins ne nécessite pas forcément beaucoup de moyens et d investissements. Si, avec l âge, adapter son logement ou celui de ses proches est indispensable, nombreux sont ceux qui hésitent encore. En effet, les aménagements peuvent paraître compliqués, coûteux, voire inaccessibles. Il s agit pourtant le plus souvent de simples ajustements, qui vous permettront de gagner rapidement en sérénité Et surtout de vivre chez vous l esprit tranquille! Alors, tordez le cou à six idées reçues sur l aménagement du logement et découvrez comment bien vieillir chez vous!

3 Idée reçue 1 éclairage Pour un éclairage performant, une seule solution : multiplier le nombre de lampes.

4 éclairage Éclairage performant ne rime pas forcément avec surabondance de luminaires (et la facture d électricité associée) : l important, c est de pouvoir circuler d une pièce à l autre sans être dans le noir! CHOISIR SON INTERRUPTEUR Des interrupteurs phosphorescents vous permettront d allumer plus facilement la lumière dans l obscurité. Pour éviter de tâtonner, pensez aux détecteurs de présence : ils déclenchent automatiquement l allumage quand vous entrez dans la pièce. CHOISIR SON AMPOULE La consommation : optez pour une ampoule basse consommation (fluocompacte ou led). Un peu plus chère à l achat, sa durée de vie est plus longue et sa consommation d électricité moindre. La puissance : l ampoule doit être suffisamment puissante pour éclairer toute la pièce. La luminosité : la teinte blanche, imitant la lumière du jour, est celle qui offre la meilleure visibilité intérieure.

5 Idée reçue 2 Escalier Monter mon escalier, je trouve que c est un peu dangereux, mais il n y a rien à faire!

6 Escalier Il existe des moyens simples pour sécuriser votre escalier afin de profiter de votre maison en toute sérénité. LES NEZ DE MARCHE C est quoi? Des barres de protection antidérapantes, de couleur, à fixer sur la partie saillante des marches pour mieux les repérer et éviter les glissades. C est beau? En bois, en silicone, en aluminium elles s adaptent à toutes les décos. Comment ça se fixe? à visser ou autoadhésives, leur pose est simple. LA MAIN COURANTE C est quoi? Une rampe parallèle à la montée des marches qui permet de descendre et de monter en limitant la fatigue et le risque de chute. Quel modèle choisir? Évitez les substituts (corde, tringle) qui ne sont pas prévus pour cet usage. Pour une bonne prise en main, un diamètre de 35 à 45 mm est idéal. Comment ça se fixe? Elle doit se situer à environ 90 cm des marches et être solidement attachée au mur, par exemple avec des vis.

7 Idée reçue 3 Salle de bains Adapter sa salle de bains, c est forcément un très gros investissement.

8 Salle de bains Bien sûr, certains aménagements ne sont pas anodins, comme le fait de remplacer sa baignoire par une douche avec bac antidérapant. Mais n oubliez pas non plus les aménagements simples et peu onéreux. LES ÉQUIPEMENTS Équiper sa douche d un siège pour pouvoir se laver assis. Poser des tapis de bain antidérapants sur les zones où le carrelage est mouillé ou glissant. Installer des barres d appui murales près de la douche et des toilettes. LE MOBILIER DE SALLE DE BAINS Équiper ses toilettes d un rehausseur pour s y asseoir plus facilement. Baisser son lavabo et choisir un évier peu profond pour pouvoir l utiliser même assis. Faire poser des robinets avec mitigeur pour éviter les brûlures.

9 Idée reçue 4 Salon Pour se sentir à l aise chez soi, rien de tel que de tout garder à portée de main.

10 Salon Pour un logement sécurisé, mieux vaut un intérieur épuré! Moins il sera encombré, plus vous limiterez les risques de chutes et de blessures. QUELQUES ASTUCES SIMPLES POUR SÉCURISER SON INTÉRIEUR Fixer les tapis avec du ruban adhésif double face pour ne plus s y prendre les pieds. Bannir les fils électriques au sol en les fixant au mur ou dans une gaine. Supprimer les meubles saillants ou encombrants dans les zones de passage (couloirs, escaliers, espaces de circulation ) afin de fluidifier les déplacements. Ne pas placer d objets ou de bibelots au bord des meubles.

11 Idée reçue 5 Cuisine Passé un certain âge, mieux vaut arrêter de cuisiner : cela devient trop dangereux!

12 Cuisine Cuisiner n est dangereux que si vos équipements et l agencement de votre espace ne sont pas adaptés. Avant de renoncer à vos fourneaux, aménagez votre cuisine! ÉLECTRICITÉ ET ÉLECTROMÉNAGER Rehausser l ensemble de son électroménager : four et micro-ondes peuvent être fixés à hauteur de buste pour éviter de devoir se baisser. Installer des multiprises accessibles pour ne pas avoir à brancher et débrancher ses appareils. Choisir une plaque de cuisson équipée d un dispositif de sécurité (coupure automatique pour le gaz, contrôle de chaleur pour l électricité). SOLS ET MOBILIER Libérer l espace sous le plan de travail afin de pouvoir cuisiner assis. Trier ses ustensiles et maximiser les espaces de stockage afin de ranger sans empiler. Faire poser un revêtement antidérapant, ou a minima un tapis, sur les sols pouvant être mouillés.

13 Idée reçue 6 Extérieur Quand on vieillit, mieux vaut rester à l intérieur pour éviter tout accident.

14 Extérieur Adapter son intérieur à ses nouveaux besoins, c est bien, mais ce n est pas suffisant. Pensez aussi à sécuriser votre entrée et les espaces extérieurs. quelques astuces simples pour SÉCURISER SON ENTRÉE Éclairer les marches pour pouvoir entrer de nuit sans difficulté. Remplacer une porte d entrée trop lourde à pousser pour en faciliter l ouverture. Équiper les escaliers d une rampe pour faciliter la montée. Dégager le passage de tout objet ou accessoire inutile. quelques astuces simples pour SÉCURISER SON EXTÉRIEUR Fixer les outils de jardinage sur un mur à l aide d un support solide. Si vous ne pouvez pas supprimer les obstacles, faites en sorte qu ils soient bien visibles, par exemple en les éclairant.

15 Conclusion Un logement adapté, ce n est pas toujours très compliqué! Un sol glissant, des fils électriques qui traînent au sol, un éclairage inadapté sont autant d éléments qui méritent votre attention. Il ne s agit pas de tout transformer du jour au lendemain mais d acquérir les bons réflexes et de rester attentif pour éviter bien des embarras. Votre caisse de retraite organise de nombreux ateliers pour vous informer et vous conseiller sur les différentes thématiques relatives au logement. N hésitez pas à vous renseigner auprès de votre caisse régionale.

16 À l écoute de vos besoins, l Assurance retraite (Cnav, Carsat ) vous informe, vous conseille et vous accompagne tout au long de votre retraite. Retrouvez tous nos conseils sur le site bienvivresaretraite Sources : Illustrations : Ben The Illustrator / La Suite Réalisation : (CNAV002)

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ Ce livret est offert par la Carsat Nord-Picardie à : Nom, prénom :... Adresse :......... Pour bien vieillir chez moi, mon domicile en toute

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Fiche pratique Personnes âgées Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Accéder à son logement - utiliser les escaliers - prendre l ascenseur - accéder aux équipements Profiter de son

Plus en détail

Mon autonomie, j y tiens dans ma maison. CICAT des Pays de la Loire - 2013

Mon autonomie, j y tiens dans ma maison. CICAT des Pays de la Loire - 2013 Mon autonomie, j y tiens dans ma maison 1 Sommaire 2 Vieillir chez soi dans une maison fonctionnelle Les activités quotidiennes concernées Les précautions et mesures à prendre Les aménagements et équipements

Plus en détail

Des aides pour se relever

Des aides pour se relever Des aides pour se relever du fauteuil, des toilettes, du lit, de la baignoire Des aides pour se relever - Solival / 1 Des aides pour se relever... L âge qui avance, un affaiblissement temporaire, une maladie,

Plus en détail

questions à vous poser pour rendre votre logement

questions à vous poser pour rendre votre logement 30 questions à vous poser pour rendre votre logement plus sûr «Jambe cassée! Je me suis pris les pieds dans le tapis en allant répondre au téléphone - Oh, c est bête!» Oui, c est toujours bête, un accident

Plus en détail

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés Examen de l habitat à des fins de prévention des chutes Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés 1. Aspects d ordre général Ces points sont à examiner pour chaque pièce du logement utilisée

Plus en détail

Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle!

Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle! Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle! TABLE DES MATIÈRES Introduction....1 Escaliers extérieurs......2 Escaliers intérieurs......4 Salle de bain.....6 Cuisine......8 Salon.. 10

Plus en détail

Échelles et autres aides à monter

Échelles et autres aides à monter Échelles et autres aides à monter Utiliser des aides à grimper et des échelles inadaptées est une des causes les plus fréquentes des chutes d une certaine hauteur. Par commodité, économie mal placée ou

Plus en détail

Handicap visuel. Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes. Fiche pratique

Handicap visuel. Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes. Fiche pratique Fiche pratique Handicap visuel Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes Accéder aux parties communes - sécuriser le cheminement - choisir les équipements - bien

Plus en détail

Prévention des chutes à domicile. Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien

Prévention des chutes à domicile. Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien Prévention des chutes à domicile Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien Présentation rapide du métier d ergothérapeute et du Petit Pien. Les conséquences qu on peut observer parmi les personnes

Plus en détail

CONFORT. à domicile. Votre

CONFORT. à domicile. Votre Cachet du pharmacien ACCOMPAGNEMENT Les anticoagulants oraux - Votre confort à domicile Le désir de grossesse - Le diabète - La pharmacie @ domicile Votre santé en tête-à-tête - Le suivi de votre traitement

Plus en détail

MAISON J Y SUIS, J Y RESTE WWW.ADAPTATION-DU-LOGEMENT.BE

MAISON J Y SUIS, J Y RESTE WWW.ADAPTATION-DU-LOGEMENT.BE Centre d Adaptation du Logement Bruxelles MA MAISON J Y SUIS, J Y RESTE WWW.ADAPTATION-DU-LOGEMENT.BE EN LIGNE Cette publication peut être consultée en ligne sur www.adaptation-du-logement.be Editeur responsable

Plus en détail

Garder son indépendance

Garder son indépendance Pour de plus amples renseignements, appelez : Avancez de pied ferme Nipissing. (705) 474-1400 Avancez de pied ferme Parry Sound. (705) 746-5801 1-800-563-2808 Soyez actif, soyez indépendant et avancez

Plus en détail

adapté à vos besoins?

adapté à vos besoins? www.woningaanpassing.be 02 240 80 81 Version française Votre logement est-il adapté à vos besoins? En ligne Cette publication peut être consultée en ligne sur www.woningaanpassing.be Editeur responsable

Plus en détail

Votre logement est-il adapté à vos besoins?

Votre logement est-il adapté à vos besoins? Version française Votre logement est-il adapté à vos besoins? Vivez chez vous le plus longtemps possible de manière confortable et sûre Introduction : adaptez maintenant votre logement pour plus tard Conseils

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

VIEILLIR ET BIEN VIVRE CHEZ SOI GUIDE POUR LA RÉALISATION DE TRAVAUX D AMÉLIORATION ET D ADAPTATION DU LOGEMENT

VIEILLIR ET BIEN VIVRE CHEZ SOI GUIDE POUR LA RÉALISATION DE TRAVAUX D AMÉLIORATION ET D ADAPTATION DU LOGEMENT VIEILLIR ET BIEN VIVRE CHEZ SOI GUIDE POUR LA RÉALISATION DE TRAVAUX D AMÉLIORATION ET D ADAPTATION DU LOGEMENT 4 005 Sommaire Secrétariat d Etat aux personnes âgées Direction générale de l Action Sociale

Plus en détail

GUIDE D ACHAT PATRULL. Produits sécurité enfant et maison

GUIDE D ACHAT PATRULL. Produits sécurité enfant et maison GUIDE D ACHAT PATRULL Produits sécurité enfant et maison Une vie plus sûre à la maison À la maison plus que n importe où ailleurs, sécurité rime avec tranquillité. C est pourquoi nous avons développé la

Plus en détail

Chez soi, bien et longtemps. Adapter sa maison aux contraintes de l âge

Chez soi, bien et longtemps. Adapter sa maison aux contraintes de l âge Chez soi, bien et longtemps Adapter sa maison aux contraintes de l âge Pour vivre longtemps chez soi et dans de bonnes conditions, des adaptations de son logement sont souvent nécessaires. Pour vous aider

Plus en détail

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT)

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) Portes avec ouverture vers l'extérieur Portes : pose de poignées droites recourbées vers l'intérieur (en forme de "bec de canard") Éviter

Plus en détail

Prévention des chutes

Prévention des chutes Notre mission Dispensateur de services de première ligne et de services spécialisés, le CSSS du Suroît a la responsabilité de maintenir et d améliorer la santé et le bien-être de la population de son territoire

Plus en détail

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf 2 e seuil de bonification page 1/5 identification du/des logement(s) concerné(s) Nom du bailleur Nom de l opération Logement individuel neuf Adresse de l opération Référence du/des logement(s) concerné(s)

Plus en détail

«Lutte contre la précarité énergétique et Adaptation des logements à la perte d autonomie» (2014-2016)

«Lutte contre la précarité énergétique et Adaptation des logements à la perte d autonomie» (2014-2016) Programme d Intérêt Général Communauté de communes du pays de Bourgueil «Lutte contre la précarité énergétique et Adaptation des logements à la perte d autonomie» (2014-2016) PRESENTATION DU DISPOSITIF:

Plus en détail

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster Villa de style classique à Bourglinster page 1 de 19 A. INFORMATIONS GENERALES 1. SITUATION L'immeuble construit en 2005 est érigé sur un terrain situé 11a, rue d'imbringen à L-6162 Bourglinster. La place

Plus en détail

Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS

Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS Une salle de bains bien pensée...... Lapeyre vous aide à la réaliser Un projet bien préparé, c est la clé de la réussite. Avant de rencontrer un conseiller LAPEYRE,

Plus en détail

Aménagement de l habitat

Aménagement de l habitat Aménagement de l habitat & vieillissement de la population La prévention des risques et des chutes Pour le particulier Pourquoi penser «aménagement de son habitat»? Pour le professionnel pourquoi se positionner

Plus en détail

accessibilité des maisons individuelles neuves

accessibilité des maisons individuelles neuves accessibilité des maisons individuelles neuves Conseil d Architecture, d urbanisme et de l environnement du Gard 2012 Depuis la loi de Février 2005, toutes les constructions neuves de type logement individuel

Plus en détail

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres?

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Textes rédigés pour le site www.mmatravodeco.com Reportage : projet de décoration Bambù, Paris 14 e Photos : Béatrice

Plus en détail

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients Information destinée aux patients Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur Sommaire Introduction... 3 Préparation musculaire...

Plus en détail

Lutter contre les chutes

Lutter contre les chutes Lutter contre les chutes Réduire le risque des chutes à domicile et à l'extérieur Enjeu Personne n'est à l'abri des chutes, mais le risque augmente avec l'âge. Voici quelques mesures simples que vous pouvez

Plus en détail

RÉSIDENCE DE TOURISME** *** L Allée des Dunes ONDRES LANDES

RÉSIDENCE DE TOURISME** *** L Allée des Dunes ONDRES LANDES RÉSIDENCE DE TOURISME** *** L Allée des Dunes ONDRES LANDES Les Les prestations de de votre votre résidence L Allée Les Océanides Dunes L ARCHITECTURE de la résidence se veut respectueuse de la tradition

Plus en détail

SÉCHAGE L ÉLECTROMÉNAGER CE QU IL FAUT SAVOIR

SÉCHAGE L ÉLECTROMÉNAGER CE QU IL FAUT SAVOIR Suivez le guide! CE QU IL FAUT SAVOIR Votre facture d éléctricité n est pas votre facture de chauffage! Voici comment se répartit votre facture d éléctricité Attention plus vous consommez plus votre facture

Plus en détail

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES Textes de référence : Champ d application : Code de la Construction et de

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE APPARTEMENTS

DESCRIPTIF TECHNIQUE APPARTEMENTS DESCRIPTIF TECHNIQUE APPARTEMENTS CONSTRUCTION D'UN IMMEUBLE EN PPE A SAULES BÂTIMENT B - UNITE C LIEU : Saules PARCELLE : article 1709 Ch. de la Grève 3a 2025 Chez-le-Bart Tél. 032 846 45 95 Fax 032 846

Plus en détail

Bien vivre votre retraite

Bien vivre votre retraite Retraités SEPTEMBRE 2014 Bien vivre votre retraite les contacts près de chez vous Pour vous aider chez vous Le plan d actions personnalise Une offre de prise en charge globale de vos besoins pour améliorer

Plus en détail

Les blessures avec la tondeuse à gazon

Les blessures avec la tondeuse à gazon Les blessures avec la tondeuse à gazon En cas de problème avec sa tondeuse, il faut : Arrêter le moteur Débrancher le courant Attendre la fin complète de la rotation En cas de blessures légères : Nettoyer

Plus en détail

L escalier extérieur, le jardin et le balcon

L escalier extérieur, le jardin et le balcon L escalier extérieur, le jardin et le balcon Les marches Glissantes, irrégulières ou en pierres disjointes, les marches de l escalier extérieur représentent un risque important de chute. Entretenez l escalier

Plus en détail

COMMERCES. Auto-évaluation accessibilité ERP existants 5 ème catégorie

COMMERCES. Auto-évaluation accessibilité ERP existants 5 ème catégorie Auto-évaluation(1) Accessibilité locaux existants ERP 5 ème catégorie (Est considéré comme Etablissement Recevant du Public de 5 ème catégorie tout magasin de vente dans lequel l effectif du public admis

Plus en détail

Accidents de la vie courante. Comment aménager sa maison pour éviter les chutes?

Accidents de la vie courante. Comment aménager sa maison pour éviter les chutes? Accidents de la vie courante Comment aménager sa maison pour éviter les chutes? À chaque âge ses problèmes et les moyens de les prévenir. Chaque année, environ une personne de plus de 65 ans sur trois

Plus en détail

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du DÉTECTEURS DE FUMÉE MODE D EMPLOI FNSPF 2014. Firethinktank.org / Photo : Sébastien Mousnier. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. Obligatoire à compter du 8 MARS 2015 LES DÉTECTEURS AUTONOMES

Plus en détail

Problèmes rencontrés par une personne à mobilité réduite

Problèmes rencontrés par une personne à mobilité réduite Le 17 Avril 2012 Problèmes rencontrés par une personne à mobilité réduite Hauteur de marche supérieure à 2 cm Largeur de la porte d entrée inférieure à 90cm Porte ouvrant vers l extérieur Cheminement inférieur

Plus en détail

Accidents de la vie courante Aménagez votre maison pour éviter les chutes

Accidents de la vie courante Aménagez votre maison pour éviter les chutes Les numéros d urgence Pour ne pas être pris au dépourvu le jour où vous en aurez besoin, notez les numéros de téléphone utiles Samu : 15 (numéro d appel unique pour les urgences) Accidents de la vie courante

Plus en détail

en toute sécurité Votre habitation La sécurité repose sur

en toute sécurité Votre habitation La sécurité repose sur ma solution TRANQUILLITÉ LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Votre habitation en toute sécurité Pour vivre en toute sérénité et vous protéger contre tous risques électriques, votre installation doit respecter quelques

Plus en détail

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public NOM équipement Notice accessibilité pour les établissements recevant du public Textes de référence : Loi n 2005-102 du 11 février 2005 Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1er Règles en vigueur considérées

Plus en détail

«Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod. ECO GESTES AU QUOTIDIEN - Mercredi du Développement Durable

«Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod. ECO GESTES AU QUOTIDIEN - Mercredi du Développement Durable «Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod «La terre n appartient pas à l homme, c est l homme qui appartient à la terre» Sitting Bull L habitat est le premier

Plus en détail

Le livret Vert de votre logement

Le livret Vert de votre logement Le livret Vert de votre logement ENSEMBLE TRIONS! PROTEGEONS NOTRE ENVIRONNEMENT BOUTEILLES ET FLACONS PLASTIQUES CARTONS ET CARTONNETTES EMBALLAGES MÉTALLIQUES Seuls ces emballages sont recyclables!!!

Plus en détail

CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON

CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON 1 PREMIÈRE PRISE DE CONNAISSANCE DE LA MAISON La maison est-elle bien raccordée au réseau d assainissement? Si

Plus en détail

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits PROTÉGEZ LA VIE E CEUX QUE VOUS AIMEZ mode d emploi 18 Z Z Z 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen Les numéros d urgence gratuits Cette brochure peut vous sauver la vie, ne la jetez pas,

Plus en détail

Accessibilité locaux existants ERP 5ème catégorie

Accessibilité locaux existants ERP 5ème catégorie Auto-évaluation(1) Accessibilité locaux existants ERP 5 ème catégorie (Est considéré comme Etablissement Recevant du Public de 5 ème catégorie tout magasin de vente dans lequel l effectif du public admis

Plus en détail

Guide de l Accessibilité des ERP

Guide de l Accessibilité des ERP Guide de l Accessibilité des ERP Comment rendre votre établissement accessible aux handicapés et assurer la continuité de votre accueil du public pendant les travaux de mise aux normes. Sommaire 1. Introduction

Plus en détail

COMMENT FAIRE LES CARTONS DE DÉMÉNAGEMENT?

COMMENT FAIRE LES CARTONS DE DÉMÉNAGEMENT? COMMENT FAIRE LES CARTONS DE DÉMÉNAGEMENT? de www.moveria.fr Voir aussi www.moveria.fr/blog. Faire ses cartons de déménagement requiert énormément d énergie. En plus du temps que cela peut prendre d emballer

Plus en détail

APPARTEMENT A LOUER. Toutes les photos du bien sont visibles sur le site www.pierremarlair.be et sur www.immoweb.be. SITUATION DESCRIPTION

APPARTEMENT A LOUER. Toutes les photos du bien sont visibles sur le site www.pierremarlair.be et sur www.immoweb.be. SITUATION DESCRIPTION APPARTEMENT A LOUER Toutes les photos du bien sont visibles sur le site www.pierremarlair.be et sur www.immoweb.be. SITUATION Chaussée de Dinant, 86-5000 Namur (La Plante). DESCRIPTION A deux minutes à

Plus en détail

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée.

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée. Parking Si vous avez un parking privé, 2% des places devront être accessibles : largeur minimum 3,30 m, place et devers de pente maxi 2%, signalétique horizontale et verticale. Les places accessibles devront

Plus en détail

aintenir l autonomie des aînés par l adaptation des logements Guide d évaluation par les aînés

aintenir l autonomie des aînés par l adaptation des logements Guide d évaluation par les aînés m aintenir l autonomie des aînés par l adaptation des logements Guide d évaluation par les aînés La SCHL : Au cœur de l habitation La Société canadienne d hypothèques et de logement (SCHL) est l'organisme

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer Le mode d emploi des appareils de mesure Quelques infos pour commencer Cette lettre d information est le mode d emploi des différents appareils de mesures mis à disposition dans le cadre du défi. Votre

Plus en détail

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES Équilibre et prévention des chutes Les effets des chutes : un cercle vicieux pour les seniors La peur de la chute entraîne : Un refus de sortir, qui altère les «relations

Plus en détail

Qu est-ce qu un logement décent?

Qu est-ce qu un logement décent? direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction Guide d évaluation Qu est-ce qu un logement décent? Que vous soyez propriétaire ou locataire Quelques éléments de réponse... Octobre

Plus en détail

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 :

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : 1) Section des conducteurs, calibres des protections : Nature du circuit Eclairage, volets roulants, prises commandées Section minimale des conducteurs

Plus en détail

CONSTAT D'ETAT DES LIEUX ENTRANT Dressé contradictoirement entre les soussignés

CONSTAT D'ETAT DES LIEUX ENTRANT Dressé contradictoirement entre les soussignés CONSTAT D'ETAT DES LIEUX ENTRANT Date : Dressé contradictoirement entre les soussignés Etabli par non renseigné EDL CB REUNION 1C Rocade de l'oasis Résidence Le Lotus Bleu, Appt 29 97400 SAINT DENIS Tel

Plus en détail

Bien régler la température de chauffage

Bien régler la température de chauffage Température de chauffage Baisser la température en cas absence Bien régler la température de chauffage Ne pas gêner la diffusion de chaleur Fermer les volets / rideaux la nuit De même, ne pas mettre de

Plus en détail

La lumière.l éclairage sous son plus beau jour.

La lumière.l éclairage sous son plus beau jour. La lumière.l éclairage sous son plus beau jour. valable à partir du 1.2.2014 La lumière sert bien plus qu au simple éclairage. Alors qu à l origine, la lumière artificielle était destinée avant tout à

Plus en détail

Nouveau règlement Accessibilité Handicapés

Nouveau règlement Accessibilité Handicapés Nouveau règlement Accessibilité Handicapés 1 Les principaux points à retenir en synthèse Prise en compte de tous les handicaps notamment physique, cognitif, mental ou psychique Exigences de performance

Plus en détail

Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA

Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA Cet Audit de l existant a été effectué suite à la visite du 17/02/2014. Il prend en considération tous les points ayant un rattachement à la thermique

Plus en détail

L accessibilité. Qui sommes-nous?

L accessibilité. Qui sommes-nous? Accessibilité Qui sommes-nous? Fondée en 1966, GRADUS est aujourd hui reconnu comme le leader dans la fabrication d accessoires et de produits de finition pour les revêtements de sols et murs. Grâce à

Plus en détail

Commerce et Services. L A.B.C. de l accessibilité des commerces

Commerce et Services. L A.B.C. de l accessibilité des commerces www.loir-et-cher.cci.fr Commerce et Services L A.B.C. de l accessibilité des commerces Au 1 er janvier 2015, tout commerce devra être accessible à toute personne souffrant de tout handicap (Loi du 11 février

Plus en détail

U7/R7 Un éclairage avancé dans un design unique

U7/R7 Un éclairage avancé dans un design unique U7/R7 U7/R7 Un éclairage avancé dans un design unique 2 ETAP U7/R7 Avec U7 et R7, faites entrer chez vous l éclairage du futur. Les luminaires utilisent la technologie LED+LENS et ont été mis au point

Plus en détail

.4..ESCALIER. Critères d'accessibilité répondant aux besoins des personnes ayant une déficience visuelle. 4.1 Concept de base

.4..ESCALIER. Critères d'accessibilité répondant aux besoins des personnes ayant une déficience visuelle. 4.1 Concept de base énovation.4..escalie. 4.1 Concept de base S assurer que l emplacement des escaliers soit uniforme d un étage à l autre pour que leur localisation soit prévisible. egrouper l'escalier et les principaux

Plus en détail

Les solutions concretes PARCE QUE CHACUN A LE DROIT DE VIVRE MIEUX

Les solutions concretes PARCE QUE CHACUN A LE DROIT DE VIVRE MIEUX Les solutions concretes PARCE QUE CHACUN A LE DROIT DE VIVRE MIEUX 15 Les solutions pour la maison L un des enjeux majeurs du maintien à domicile est la garantie, pour la personne en situation de dépendance

Plus en détail

RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR

RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR RÉFLECTEUR INDUSTRIEL POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR Les réflecteurs industriels intégrant des tubes fluorescents T5 sont

Plus en détail

La vraie précision : Technique de mesure Bosch. Mesure PLR 50 et PMB 300 L. Niveaux PCL 10, PCL 20, PLT 2 et PLL 5. Détection PDO Multi et PDO 6.

La vraie précision : Technique de mesure Bosch. Mesure PLR 50 et PMB 300 L. Niveaux PCL 10, PCL 20, PLT 2 et PLL 5. Détection PDO Multi et PDO 6. La vraie précision : Technique de mesure Bosch. Mesure PLR 50 et PMB 300 L. Niveaux PCL 10, PCL 20, PLT 2 et PLL 5. Détection PDO Multi et PDO 6. 1619GU3415 F Imprimé en Allemagne Sous réserve de modifications

Plus en détail

CONFORT POUR TOUS. logement

CONFORT POUR TOUS. logement CONFORT POUR TOUS logement CONFORT POUR TOUS logement S O M M A I R E Concevoir pour tous 1 Le diagnostic de votre logement 2 Circuler Entrer et sortir de toutes les pièces Se déplacer dans les pièces

Plus en détail

Résultats des 3 focus groups réalisés en 2007 avec 38 personnes âgées de 65 ans et + vivant à domicile dans la région de Charleroi Educa - Santé

Résultats des 3 focus groups réalisés en 2007 avec 38 personnes âgées de 65 ans et + vivant à domicile dans la région de Charleroi Educa - Santé Résultats des 3 focus groups réalisés en 2007 avec 38 personnes âgées de 65 ans et + vivant à domicile dans la région de Charleroi Educa - Santé PARTIE 1 : GRILLES D ENTRETIEN POUR LE RECUEIL DE DONNEES

Plus en détail

BOOK COACHING DÉCO VOS PRIORITÉS

BOOK COACHING DÉCO VOS PRIORITÉS Monsieur D. 73300 Hermillon BOOK COACHING DÉCO VOS PRIORITÉS Éclairage 01 État des lieux Pièce Cette pièce est un grand plateau de 75 m² environ. Le salon au fond de la pièce, la salle à manger au centre

Plus en détail

Retraités JUILLET 2012. Bien vivre chez soi. le plus longtemps possible

Retraités JUILLET 2012. Bien vivre chez soi. le plus longtemps possible Retraités JUILLET 2012 Bien vivre chez soi le plus longtemps possible Sommaire LES SERVICES PRÉVENTION DE L ASSURANCE RETRAITE p. 2 BIEN ENTOURÉ AU QUOTIDIEN p. 8 POUR ADAPTER VOTRE DOMICILE À VOS BESOINS

Plus en détail

A cet effet, elle définit les objectifs de ces aides et de leurs trois niveaux d intervention :

A cet effet, elle définit les objectifs de ces aides et de leurs trois niveaux d intervention : CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE Direction nationale de l action sociale Département développement et pilotage de l action sociale Dossier suivi par : Anne-Sophie Rousselot-Pailley Tel. 01 55 45

Plus en détail

Les critères du label «Tourisme et Handicap»

Les critères du label «Tourisme et Handicap» Les critères du label «Tourisme et Handicap» Aide à la lecture du document En gras et rouge apparaissent les critères obligatoires. En non gras apparaissent les critères de confort qui ne sont pas obligatoires

Plus en détail

Prévention des chutes. Un guide à l intention des patients et leur famille

Prévention des chutes. Un guide à l intention des patients et leur famille Prévention des chutes Un guide à l intention des patients et leur famille 1 Qu est-ce qu une chute? Une chute survient lorsque vous tombez soudainement sur le plancher ou par terre. Une blessure peut ou

Plus en détail

Pas à pas pour éviter les chutes

Pas à pas pour éviter les chutes PATIENT St. Nikolaus-Hospital Hufengasse 4-8 4700 Eupen TEL. 087/599 599 Pas à pas pour éviter les chutes Conseils et aides pour la prévention des chutes TABLE DES MATIERES Introduction... 3 Situation

Plus en détail

Retraités NOVembre 2011

Retraités NOVembre 2011 Retraités NOVembre 2011 www.lassuranceretraite.fr pour accéder aux informations et services en ligne sur votre retraite et votre dossier Réf. 10058 - Conception / Réalisation : - Crédits photo : Yann Le

Plus en détail

Dolce vita. Plaisir. à la villa

Dolce vita. Plaisir. à la villa Plaisir D ÊTRE BIEN CHEZ SOI par marie-josée turcotte Dolce vita à la villa À la recherche d une parcelle de campagne en ville? Le Vert Mezzanine pourrait bien être la solution à tous vos souhaits. Visite

Plus en détail

Guide de l éclairage 1to1 energy Efficacité énergétique, confort et esthétique

Guide de l éclairage 1to1 energy Efficacité énergétique, confort et esthétique Guide de l éclairage to energy Efficacité énergétique, confort et esthétique Sommaire Pour y voir plus clair 3 L essentiel en bref 4 Comparatif anciennes/nouvelles ampoules 6 Ampoules basse consommation

Plus en détail

ECOoptimal Groupe Ecomodula

ECOoptimal Groupe Ecomodula MAISONS ECOoptimal Groupe Ecomodula Catalogue des ÉQUIPEMENTS & ACCESSOIRES Intérieur CONSTRUCTIONS ÉCOLOGIQUES & ÉCONOMES Ecomodula s.r.o. - Za Pazdernou 1498-397 01 Pisek - CZ -www.ecomodula.com - tel.

Plus en détail

Les escaliers nécessitent quelques particularités pour assurer la sécurité de tous.

Les escaliers nécessitent quelques particularités pour assurer la sécurité de tous. SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS 1. Marches et contremarches 2. Mains-courantes 3. Dégagement sous une volée d escaliers 4. Surfaces repères et sécurité fonctionnelle Les escaliers nécessitent quelques particularités

Plus en détail

soit que la lumière TOUR DE PROPRIO que la lumière soit! Annie Chavarie

soit que la lumière TOUR DE PROPRIO que la lumière soit! Annie Chavarie que soit la lumière! Annie Chavarie Une fonderie occupait autrefois l intérieur de ce magnifique immeuble aujourd hui appelé Les lofts de la Marina, dont le style rappelle encore l architecture particulière

Plus en détail

L électricité intelligente, c est maintenant.

L électricité intelligente, c est maintenant. L électricité intelligente, c est maintenant. ONE Smart Control transforme comme par magie votre électricité en un réseau puissant et intelligent. Profitez dès maintenant d une plus grande polyvalence

Plus en détail

Programme européen de sensibilisation à l économie d électricité. Résidences pour personnes âgées, économiser l énergie c est possible.

Programme européen de sensibilisation à l économie d électricité. Résidences pour personnes âgées, économiser l énergie c est possible. lavage clim Programme européen de sensibilisation à l économie d électricité économie confort Résidences pour personnes âgées, économiser l énergie c est possible. froid veille éclairage +3 10 En 10 ans

Plus en détail

Plateaux de bureau, bureaux

Plateaux de bureau, bureaux LOT 1 Siège central de Fedasil Plateaux de bureau, bureaux SOLS 2x par an Dépoussiérer tous les sols à l aide d un balai muni de voiles imprégnés Enlever les taches éventuelles sur les sols Aspirer à fond

Plus en détail

Accidents de la vie courante. d accidents domestiques au domicile des personnes âgées

Accidents de la vie courante. d accidents domestiques au domicile des personnes âgées Accidents de la vie courante L outil de repérage des risques L outil de repérage des risques d accidents domestiques au domicile des personnes âgées Sommaire 1 Les accidents de la vie courante en France

Plus en détail

pour dépenser moins Énergie électrique, chauffage et eau chaude

pour dépenser moins Énergie électrique, chauffage et eau chaude Astuces pour! dépenser moins Énergie électrique, chauffage et eau chaude 2 >>> ÉDITO électricité est une énergie indispensable dans nos logements, L que ce soit pour le chauffage, l éclairage, la production

Plus en détail

Entourée d un beau parc arboré, avec piscine, en campagne avec vue dégagée, à 10 minutes d Eymet

Entourée d un beau parc arboré, avec piscine, en campagne avec vue dégagée, à 10 minutes d Eymet Entourée d un beau parc arboré, avec piscine, en campagne avec vue dégagée, à 10 minutes d Eymet Prix : 369 000 F.A.I. Surface habitable : 213 M² Nbre de chambres : 5 Nbre de sdb : 3 Taxe Foncière : 996

Plus en détail

HUMAIN SIMPLE LYON. ACCeSSIBLE FACILE. aménager A TOUS ACCUEILLANT. www.lyon.fr. Janvier 2009. Les clés de la réglementation

HUMAIN SIMPLE LYON. ACCeSSIBLE FACILE. aménager A TOUS ACCUEILLANT. www.lyon.fr. Janvier 2009. Les clés de la réglementation Janvier 2009 SIMPLE HUMAIN aménager ACCUEILLANT LYON FACILE A TOUS ACCeSSIBLE DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL ACCESSIBILITE LOGEMENT COLLECTIF Les clés de la réglementation www.lyon.fr Nos enjeux

Plus en détail

Solutions d aménagement

Solutions d aménagement Solutions d aménagement pour les chambres des personnes âgées: maisons de retraite, EHPAD, RPA, et maintien à domicile Systèmes d installation électrique SYSTÈMES D INSTALLAT ÉLECTRIQUE Toutes les solutions

Plus en détail

FR Interphone vidéo couleur 7. réf. 512162. www.thomsonsecurity.eu

FR Interphone vidéo couleur 7. réf. 512162. www.thomsonsecurity.eu FR Interphone vidéo couleur réf. 512162 v1 www.thomsonsecurity.eu Interphone vidéo couleur SOMMAIRE A - consignes de sécurité 03 1 - précautions d utilisation 03 2 - entretien et nettoyage 03 3 - recyclage

Plus en détail

Ton enfant est né Apprends à le protéger

Ton enfant est né Apprends à le protéger Ton enfant est né Apprends à le protéger Plan régional pour la prévention des accidents de la route et des accidents domestiques But de cette brochure Cette brochure est un bref guide pour connaître les

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION. Masque de soudage protecteur de vision

NOTICE D UTILISATION. Masque de soudage protecteur de vision NOTICE D UTILISATION Masque de soudage protecteur de vision Attention : Lire attentivement le présent manuel dans son intégralité avant d utiliser le masque de soudage. Table des matières GUIDE DE L UTILISATEUR

Plus en détail

IHP AGENCY. Agence New Yorkaise de location d appartements dédiés aux étudiants 5 ANNEES D EXPERIENCE

IHP AGENCY. Agence New Yorkaise de location d appartements dédiés aux étudiants 5 ANNEES D EXPERIENCE IHP AGENCY Agence New Yorkaise de location d appartements dédiés aux étudiants 5 ANNEES D EXPERIENCE Qui sommes nous? IHP Agency Vous êtes étudiants à la recherche d un logement à New York et vous souhaitez

Plus en détail

GUIDE DE PRECONISATIONS TECHNIQUES

GUIDE DE PRECONISATIONS TECHNIQUES GUIDE DE PRECONISATIONS TECHNIQUES Concernant l accessibilité et l aménagement de logements pour personnes en situation de handicap REALISE PAR : Eric FORESTIER Sophie LANNOY Bénédicte LEGENDRE Samuel

Plus en détail

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ETAPE 1 LE PLAN DE TRAVAIL 1.a Repères Repères Mettez en place provisoirement le plan de travail et tracez au crayon effaçable deux repères qui correspondent

Plus en détail