Votre logement est-il adapté à vos besoins?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Votre logement est-il adapté à vos besoins?"

Transcription

1 Version française Votre logement est-il adapté à vos besoins?

2 Vivez chez vous le plus longtemps possible de manière confortable et sûre Introduction : adaptez maintenant votre logement pour plus tard Conseils qui s appliquent à chaque pièce d habitation. En ligne Cette publication peut être consultée en ligne sur Editeur responsable : KENNISCENTRUM WOONZORG BRUSSEL vzw Herwig Teugels Lakensestraat 76, boîte Bruxelles Qu en est-il... de l accès à ma maison? de l accès à mon couloir? de l accès à mon salon? de l accès à la cuisine? de l accès à mes toilettes? de l accès à ma salle de bains? de l accès à ma chambre à coucher? Comment le Steunpunt Woningaanpassing Brussel peut-il m aider? Qui sommes-nous?

3 Adaptez maintenant votre logement pour plus tard Un logement sûr, confortable et accessible : telle est la condition principale pour vivre aussi longtemps que possible en toute autonomie dans votre environnement familier. Autrement dit, chez vous. Malheureusement, tous les foyers ne sont pas adaptés aux vieux jours et aux inconvénients qui en découlent. Et si vous êtes locataire ou vivez dans un appartement sans ascenseur, il n est pas possible d apporter à votre logis des modifications structurelles sans autre formalité. Heureusement, et grâce à de nombreux petits ajustements, vous pouvez rendre votre lieu de résidence bien plus sûr! Vous éviterez ainsi les accidents et renforcerez votre sentiment de sécurité et de bien-être. Le Steunpunt Woningaanpassing Brussel vous aide pour l adaptation de votre habitation. Cela se fait en trois étapes simples : 1 Appelez-nous et posez vos questions au numéro Un ergothérapeute passe chez vous pour vous donner un avis personnalisé 3 Un service de petit entretien du logement effectue les adaptations nécessaires Dans cette brochure, nous vous donnons d ores et déjà quelques conseils pour améliorer votre domicile, des ajustements les plus minimes aux adaptations majeures. Pour une recherche plus pratique, les solutions sont regroupées par pièce d habitation. Vous souhaitez un avis personnalisé? N hésitez pas à nous contacter, afin que nous vous aidions avec des solutions concrètes. L équipe de Steunpunt Woningaanpassing Brussel 4 5

4 CONSEILS QUI S APPLIQUENT A CHAQUE PIECE D HABITATION Assurer un éclairage suffisant pour chaque pièce. Assurer suffisamment d espace de rangement pour vos effets. Si vos affaires sont rangées, vous disposez de l espace nécessaire pour vous déplacer confortablement et en toute sécurité. Une réorganisation de vos meubles peut être utile. Utilisez un GSM pour senior. Ils sont clairs et faciles d emploi. L utilisation de matériau antidérapant stabilise vos tapis et réduit le risque de chute. Des bandes adhésives de couleurs très contrastées vous rendront plus attentif aux seuils et autres obstacles. 6 7

5 QU EN EST-IL DE... L ACCES A MA MAISON? Sortir, c est profiter de contacts sociaux pensez notamment à faire les courses, ou à aller prendre un café quelque part. 8 Comment puis-je améliorer l accès à ma maison? Une main courante ou une rampe d escalier vous offrent un appui supplémentaire lorsque vous prenez les escaliers. Installez une serrure pour personnes âgées, avec laquelle le trou de la serrure se trouve au-dessus de la poignée. Le trou de la serrure est plus facile d accès et plus visible. De plus, la poignée sert d appui pour l ouverture. Il existe aussi des utilitaires grâce auxquels votre clé tombera moins facilement. Les rampes de seuil permettent de franchir rapidement et facilement des obstacles de 2 à 7 cm de haut (comme les seuils de porte). Avantage supplémentaire : les rampes de seuil sont amovibles. Godelieve, 73 ans : «auparavant, à cause de mes tremblements, j avais du mal à introduire ma clé dans la serrure de la porte d entrée. Depuis que j ai fait placer une serrure pour personnes âgées, je n ai plus aucun problème. J utilise aussi un petit utilitaire bien pratique qui me permet de mieux saisir ma clé. Le trou de la serrure est bien plus accessible, et je ne laisse presque plus jamais tomber ma clé. Je ne dois donc plus chaque fois faire appel à mes voisins pour entrer chez moi!»

6 QU EN EST-IL DE... MON COULOIR? Le couloir est un point de communication important entre plusieurs pièces. Veillez à ce que son éclairage soit sûr et suffisant! Rita, 69 ans : «je vis dans une maison de maître à Schaerbeek. J habite au deuxième étage, et je loue le reste. Avant que mon fils ne m installe un parlophone avec caméra, je devais à chaque fois monter et descendre les escaliers pour ouvrir la porte d entrée. Au moins, maintenant, je vois qui sonne à la porte : je me sens plus en sécurité et je ne dois pas chaque fois descendre les escaliers.» Comment puis-je rendre mon couloir plus sûr? Une boîte, un panier ou un récipient sous la boîte aux lettres réceptionne le courrier. En fixant ce récipient juste sous la boîte, il ne faut même plus s abaisser. Une double main courante offre plus de soutien. Installez un parlophone avec caméra : vous verrez qui se présente à votre porte, et ne serez plus obligé d aller jusqu à la porte d entrée. 11

7 QU EN EST-IL DE... MON SALON? Vous recevez vos visiteurs dans votre salon. Il est donc important que cette pièce soit sûre et facile d accès pour tous. Comment puis-je rendre mon salon plus sûr et plus confortable? Achetez un téléphone sans fil : vous éviterez des déplacements inutiles. Optez pour un fauteuil relax : que vous y soyez assis ou couché, votre confort sera optimal, et il vous permettra de vous redresser en position debout avec un minimum d efforts. La domotique augmente votre confort et votre sécurité (pensez aux rideaux électriques, aux stores automatiques, aux volets roulants électriques ) Jos, 72 ans : «l année dernière, j ai passé deux mois à l hôpital : j avais trébuché sur mon tapis. Je ne veux pas m en défaire, car il s agit d un souvenir d un merveilleux voyage que j ai fait avec mon épouse. J ai donc installé moi-même de l antidérapant rien de plus facile!» 12

8 QU EN EST-IL DE MA CUISINE? On passe beaucoup de temps dans sa cuisine. Une cuisine sûre et bien aménagée permet donc également d éviter de nombreux problèmes. Marie-Louise, 67 ans : Hémiplégique : «grâce à mon ergothérapeute, j ai découvert un bon nombre de petites astuces qui me permettent de faire des choses d une seule main. Je cuisine donc tous les jours!» Comment puis-je rendre ma cuisine plus fonctionnelle? Pensez à un agencement logique des zones de cuisson, de vaisselle et de repas. Si, par exemple, vous faites votre vaisselle à côté de votre plaque de cuisson, vous pourrez glisser vos casseroles directement de la cuisinière à l évier. Pensez à rendre bien accessibles les objets dont vous vous servez tous les jours, et veillez à ce que vos placards et tiroirs s ouvrent aisément. Un bon escabeau assure un accès en toute sécurité à vos placards les plus hauts. Un chariot de service mobile vous permet de déplacer plusieurs objets simultanément, sans avoir à les porter. 15

9 QU EN EST-IL DE... MES TOILETTES? Les toilettes doivent être facilement accessibles, surtout depuis le salon, la chambre à coucher et la salle de bains. De plus, cet espace doit être suffisamment large pour permettre l accès d un éventuel aidant. Comment puis-je sécuriser mes toilettes? Il est plus facile de s asseoir et de se redresser avec une lunette de WC surélevée. Il est facile d installer cet accessoire soi-même. L installation de poignées de soutien facilite les stations debout et assise, et les rendent plus sûres. Vous ne souhaitez ou ne pouvez forer de trous? Aucun problème : on trouve sur le marché des poignées de soutien qui se fixent sans vis. Si vos toilettes sont difficilement accessibles depuis la chambre à Henri, 92 ans : «mes toilettes sont au rez-de-chaussée, à côté de la cuisine, tandis que ma chambre est au premier étage. Comme je suis locataire, je ne peux pas installer de toilettes à l étage. C est pourquoi j utilise une chaise percée pendant la nuit, pour ne pas avoir à descendre les escaliers.» coucher, prévoyez une chaise percée. 16

10 QU EN EST-IL DE MA SALLE DE BAINS? Portez suffisamment d attention à votre salle de bains. Il s agit d un espace très important qui, trop souvent, n est malheureusement pas adapté. Herman, 77 ans : «j ai 77 ans, mais je tiens encore parfaitement sur mes deux jambes, même pour prendre un bain! J ai acheté des soutiens et un marchepied en passant par ma mutuelle. Ils m ont indiqué un service de petit entretien du logement, lequel est venu fixer ces soutiens chez moi. Prendre un bain me coûte à présent beaucoup moins d efforts.» Comment créer une salle de bains sûre et confortable? Une chaise solide ou un tabouret est indiqué pour se laver confortablement et en toute sécurité. Il existe de nombreuses solutions pour accéder facilement à sa baignoire, du simple marchepied au soutien d un siège élévateur de bain. Prenez conseil selon la situation, car certains accessoires nécessitent de forer des trous de fixation. De l antidérapant sur le sol, dans la douche et dans la baignoire permettent d éviter les glissades. Aérez la salle de bains après le bain ou la douche : le sol séchera plus vite, ce qui réduit les risques de glissade. 19

11 20 QU EN EST-IL DE... MA CHAMBRE À COUCHER? Votre chambre à coucher doit être facilement accessible depuis le salon et les toilettes. Prévoyez aussi suffisamment d espace de déplacement dans votre chambre. Comment faire de ma chambre à coucher l endroit idéal pour le sommeil? Veillez à pouvoir atteindre l interrupteur depuis votre lit. Les rehausseurs de lit mettent votre matelas à bonne hauteur, pour vous permettre d entrer et de sortir du lit plus facilement. Les barres d appui vous aident à vous redresser : il est alors plus facile de passer de la position couchée à la position assise pour sortir du lit. Un grand nombre de ces barres d appui se fixent sans forer de trous. rehausseurs de lit Meyrem, 64 ans : «Yusef, mon partenaire, et moi-même venons d acheter un duplex au quatrième étage d un immeuble au centre de Bruxelles. Il n a pas été facile de trouver un appartement où ma sœur aînée puisse se déplacer en chaise roulante. Heureusement, l ascenseur est assez large et elle peut venir nous rendre visite. Lorsque je ferai construire, je prévoirai un espace au rez-de-chaussée qui puisse contenir un lit.»

12 COMMENT LE STEUNPUNT WONINGAANPASSING BRUSSEL PEUT-IL M AIDER? Nous offrons notre aide à toute personne qui souhaite rendre son habitation plus sûre, confortable et accessible. Cela signifie concrètement que : Nous vous conseillons concernant les adaptations et aides, selon votre propre situation (vous êtes locataire ou propriétaire, vous vivez dans une maison ou un appartement ). Nous recherchons des entrepreneurs ou des services de dépannage pour exécuter certains travaux. Nous voyons si vous pouvez bénéficier d une aide financière. Pour ce qui est des accessoires, nous cherchons la solution la moins chère. Le conseil est gratuit. 22

13 QUI SOMMES-NOUS? Pour le Steunpunt Woningaanpassing Brussel, nous avons pu rassembler les forces des organisations ci-dessous. L objectif est que les mutualités et les services de petit entretien du logement intéressés puissent s affilier au Steunpunt, afin de créer un réseau dans toute la Région de Bruxelles-Capitale. En regroupant ces organisations sous un même nom et dénominateur, nous facilitons grandement la vie des Bruxellois. D un seul coup de téléphone, nous aidons effectivement les Bruxellois à parcourir l ensemble de la procédure, depuis la constatation du problème ou la demande d adaptation jusqu à la réalisation finale des changements. Bien entendu, le Steunpunt Woningaanpassing Brussel entend également réunir les connaissances nécessaires des problèmes locaux, et répondre ainsi aux besoins et attentes spécifiques des Bruxellois. Le Steunpunt Woningaanpassing Brussel fournit des conseils personnalisés, mais organise aussi des séances d information sur l adaptation des habitations pour les personnes âgées et les organisations qui s engagent pour celles-ci. Avec les remerciements et le soutien de : 24

adapté à vos besoins?

adapté à vos besoins? www.woningaanpassing.be 02 240 80 81 Version française Votre logement est-il adapté à vos besoins? En ligne Cette publication peut être consultée en ligne sur www.woningaanpassing.be Editeur responsable

Plus en détail

MAISON J Y SUIS, J Y RESTE WWW.ADAPTATION-DU-LOGEMENT.BE

MAISON J Y SUIS, J Y RESTE WWW.ADAPTATION-DU-LOGEMENT.BE Centre d Adaptation du Logement Bruxelles MA MAISON J Y SUIS, J Y RESTE WWW.ADAPTATION-DU-LOGEMENT.BE EN LIGNE Cette publication peut être consultée en ligne sur www.adaptation-du-logement.be Editeur responsable

Plus en détail

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ Ce livret est offert par la Carsat Nord-Picardie à : Nom, prénom :... Adresse :......... Pour bien vieillir chez moi, mon domicile en toute

Plus en détail

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés Examen de l habitat à des fins de prévention des chutes Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés 1. Aspects d ordre général Ces points sont à examiner pour chaque pièce du logement utilisée

Plus en détail

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES REÇUES TORDEZ LE COU À 6 IDÉES pour bien vieillir chez vous Bien vieillir chez soi, c est possible! Adapter son logement à ses nouveaux besoins ne nécessite pas forcément beaucoup de moyens et d investissements.

Plus en détail

Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle!

Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle! Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle! TABLE DES MATIÈRES Introduction....1 Escaliers extérieurs......2 Escaliers intérieurs......4 Salle de bain.....6 Cuisine......8 Salon.. 10

Plus en détail

Des aides pour se relever

Des aides pour se relever Des aides pour se relever du fauteuil, des toilettes, du lit, de la baignoire Des aides pour se relever - Solival / 1 Des aides pour se relever... L âge qui avance, un affaiblissement temporaire, une maladie,

Plus en détail

Mon autonomie, j y tiens dans ma maison. CICAT des Pays de la Loire - 2013

Mon autonomie, j y tiens dans ma maison. CICAT des Pays de la Loire - 2013 Mon autonomie, j y tiens dans ma maison 1 Sommaire 2 Vieillir chez soi dans une maison fonctionnelle Les activités quotidiennes concernées Les précautions et mesures à prendre Les aménagements et équipements

Plus en détail

CONFORT. à domicile. Votre

CONFORT. à domicile. Votre Cachet du pharmacien ACCOMPAGNEMENT Les anticoagulants oraux - Votre confort à domicile Le désir de grossesse - Le diabète - La pharmacie @ domicile Votre santé en tête-à-tête - Le suivi de votre traitement

Plus en détail

Prévention des chutes à domicile. Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien

Prévention des chutes à domicile. Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien Prévention des chutes à domicile Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien Présentation rapide du métier d ergothérapeute et du Petit Pien. Les conséquences qu on peut observer parmi les personnes

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Fiche pratique Personnes âgées Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Accéder à son logement - utiliser les escaliers - prendre l ascenseur - accéder aux équipements Profiter de son

Plus en détail

Lutter contre les chutes

Lutter contre les chutes Lutter contre les chutes Réduire le risque des chutes à domicile et à l'extérieur Enjeu Personne n'est à l'abri des chutes, mais le risque augmente avec l'âge. Voici quelques mesures simples que vous pouvez

Plus en détail

Échelles et autres aides à monter

Échelles et autres aides à monter Échelles et autres aides à monter Utiliser des aides à grimper et des échelles inadaptées est une des causes les plus fréquentes des chutes d une certaine hauteur. Par commodité, économie mal placée ou

Plus en détail

accessibilité des maisons individuelles neuves

accessibilité des maisons individuelles neuves accessibilité des maisons individuelles neuves Conseil d Architecture, d urbanisme et de l environnement du Gard 2012 Depuis la loi de Février 2005, toutes les constructions neuves de type logement individuel

Plus en détail

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT)

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) Portes avec ouverture vers l'extérieur Portes : pose de poignées droites recourbées vers l'intérieur (en forme de "bec de canard") Éviter

Plus en détail

Conception de bâtiments d habitation adaptés aux personnes âgées Aide-mémoire

Conception de bâtiments d habitation adaptés aux personnes âgées Aide-mémoire Octobre 2009 Conception de bâtiments d habitation adaptés aux personnes âgées Aide-mémoire L intégration de personnes âgées ou souffrant d un handicap est une tâche importante de notre société. Les personnes

Plus en détail

Chez soi, bien et longtemps. Adapter sa maison aux contraintes de l âge

Chez soi, bien et longtemps. Adapter sa maison aux contraintes de l âge Chez soi, bien et longtemps Adapter sa maison aux contraintes de l âge Pour vivre longtemps chez soi et dans de bonnes conditions, des adaptations de son logement sont souvent nécessaires. Pour vous aider

Plus en détail

école maternelle porte clé serrure sonnette salle de jeux escalier ÉCOLE MATERNELLE PORTE CLÉ SERRURE SONNETTE SALLE DE JEUX ESCALIER

école maternelle porte clé serrure sonnette salle de jeux escalier ÉCOLE MATERNELLE PORTE CLÉ SERRURE SONNETTE SALLE DE JEUX ESCALIER école ÉCOLE maternelle MATERNELLE porte PORTE clé CLÉ serrure SERRURE sonnette SONNETTE salle de jeux SALLE DE JEUX escalier ESCALIER marche MARCHE rampe RAMPE couloir COULOIR portemanteau PORTEMANTEAU

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS Mon logement étudiant

FOIRE AUX QUESTIONS Mon logement étudiant FOIRE AUX QUESTIONS Mon logement étudiant Juillet 2015 SOMMAIRE VISITER LA RÉSIDENCE... 2 LE CONTRAT DE LOCATION (LE BAIL) ET LE RÈGLEMENT INTÉRIEUR... 2 LE DÉPÔT DE GARANTIE... 3 L ASSURANCE HABITATION...

Plus en détail

VIEILLIR ET BIEN VIVRE CHEZ SOI GUIDE POUR LA RÉALISATION DE TRAVAUX D AMÉLIORATION ET D ADAPTATION DU LOGEMENT

VIEILLIR ET BIEN VIVRE CHEZ SOI GUIDE POUR LA RÉALISATION DE TRAVAUX D AMÉLIORATION ET D ADAPTATION DU LOGEMENT VIEILLIR ET BIEN VIVRE CHEZ SOI GUIDE POUR LA RÉALISATION DE TRAVAUX D AMÉLIORATION ET D ADAPTATION DU LOGEMENT 4 005 Sommaire Secrétariat d Etat aux personnes âgées Direction générale de l Action Sociale

Plus en détail

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES Textes de référence : Champ d application : Code de la Construction et de

Plus en détail

La hernie discale Votre dos au jour le jour...

La hernie discale Votre dos au jour le jour... La hernie discale Votre dos au jour le jour... Votre dos est fragile. Ce document va vous aider à le préserver au jour le jour. Si vous venez de vous faire opérer, certaines activités vous sont déconseillées

Plus en détail

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf 2 e seuil de bonification page 1/5 identification du/des logement(s) concerné(s) Nom du bailleur Nom de l opération Logement individuel neuf Adresse de l opération Référence du/des logement(s) concerné(s)

Plus en détail

Marque d Etat TOURISME & HANDICAP CAHIER DES CHARGES SPECIFIQUE «HÉBERGEMENT»

Marque d Etat TOURISME & HANDICAP CAHIER DES CHARGES SPECIFIQUE «HÉBERGEMENT» Marque d Etat TOURISME & HANDICAP CAHIER DES CHARGES SPECIFIQUE «HÉBERGEMENT» Le présent cahier des charges annule et remplace la version «septembre 2013». Il est applicable au 1 er janvier 2016 avec la

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION

PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION Service Orthopédie www.cliniquesdeleurope.be Site St-Michel 2 COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES? AVEC 2 BÉQUILLES Pendant

Plus en détail

Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf

Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf Points examinés R = 1. Généralités L opération de construction entre dans la définition des bâtiments d habitation collectifs ("oui" aux 2 critères

Plus en détail

questions à vous poser pour rendre votre logement

questions à vous poser pour rendre votre logement 30 questions à vous poser pour rendre votre logement plus sûr «Jambe cassée! Je me suis pris les pieds dans le tapis en allant répondre au téléphone - Oh, c est bête!» Oui, c est toujours bête, un accident

Plus en détail

QUELS OUTILS SONT UTILISES POUR LES ACTIVITES DE REHABILITATION EN ESAD

QUELS OUTILS SONT UTILISES POUR LES ACTIVITES DE REHABILITATION EN ESAD QUELS OUTILS SONT UTILISES POUR LES ACTIVITES DE REHABILITATION EN ESAD UN TRAVAIL D ÉQUIPE 14.04.14 E. Orer, ergothérapeute M.Delhaye, ASG C.Germonprez, ASG M.Ladeiro, ASG POURQUOI CRÉER, ADAPTER OU PERSONNALISER

Plus en détail

FICHE D ETAT DES LIEUX

FICHE D ETAT DES LIEUX FICHE D ETAT DES LIEUX Chambres I 1 I 2 I 3 - I 4 I 5 I 7 Logement N : Nom du locataire : Nom du vérificateur lors du départ : Date : NATURE DU MOBILIER TBE = Très Bon Etat BE = Bon Etat EU = Etat d Usage

Plus en détail

Garder son indépendance

Garder son indépendance Pour de plus amples renseignements, appelez : Avancez de pied ferme Nipissing. (705) 474-1400 Avancez de pied ferme Parry Sound. (705) 746-5801 1-800-563-2808 Soyez actif, soyez indépendant et avancez

Plus en détail

Prévention des chutes

Prévention des chutes Notre mission Dispensateur de services de première ligne et de services spécialisés, le CSSS du Suroît a la responsabilité de maintenir et d améliorer la santé et le bien-être de la population de son territoire

Plus en détail

Conseils pour les personnes âgées qui achètent un véhicule

Conseils pour les personnes âgées qui achètent un véhicule Types de véhicules La taille du véhicule relève d un choix personnel. Certains aînés se sentent plus en sécurité dans un véhicule plus lourd, alors que d autres considèrent que les petites voitures sont

Plus en détail

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée.

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée. Parking Si vous avez un parking privé, 2% des places devront être accessibles : largeur minimum 3,30 m, place et devers de pente maxi 2%, signalétique horizontale et verticale. Les places accessibles devront

Plus en détail

Prévention des chutes. Un guide à l intention des patients et leur famille

Prévention des chutes. Un guide à l intention des patients et leur famille Prévention des chutes Un guide à l intention des patients et leur famille 1 Qu est-ce qu une chute? Une chute survient lorsque vous tombez soudainement sur le plancher ou par terre. Une blessure peut ou

Plus en détail

Nouveau règlement Accessibilité Handicapés

Nouveau règlement Accessibilité Handicapés Nouveau règlement Accessibilité Handicapés 1 Les principaux points à retenir en synthèse Prise en compte de tous les handicaps notamment physique, cognitif, mental ou psychique Exigences de performance

Plus en détail

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche...

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Prothèse de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Afin de limiter les risques de luxation de prothèse, vous devez éviter certains gestes, pendant une durée minimum de trois mois.

Plus en détail

Les blessures avec la tondeuse à gazon

Les blessures avec la tondeuse à gazon Les blessures avec la tondeuse à gazon En cas de problème avec sa tondeuse, il faut : Arrêter le moteur Débrancher le courant Attendre la fin complète de la rotation En cas de blessures légères : Nettoyer

Plus en détail

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche...

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Prothèse de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Afin de limiter les risques de luxation de prothèse, vous devez éviter certains gestes, pendant une durée minimum de trois mois.

Plus en détail

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public NOM équipement Notice accessibilité pour les établissements recevant du public Textes de référence : Loi n 2005-102 du 11 février 2005 Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1er Règles en vigueur considérées

Plus en détail

Accidents de la vie courante. Comment aménager sa maison pour éviter les chutes?

Accidents de la vie courante. Comment aménager sa maison pour éviter les chutes? Accidents de la vie courante Comment aménager sa maison pour éviter les chutes? À chaque âge ses problèmes et les moyens de les prévenir. Chaque année, environ une personne de plus de 65 ans sur trois

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DU GENOU - RÉÉDUCATION

PROTHÈSE TOTALE DU GENOU - RÉÉDUCATION PROTHÈSE TOTALE DU GENOU - RÉÉDUCATION Service Orthopédie www.cliniquesdeleurope.be Site St-Michel 2 COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES? AVEC 2 BÉQUILLES Après l opération

Plus en détail

COMMUNE DE DE SAINT-DENIS-D AUTHOU 1, rue Principale 28480 Saint-Denis-d Authou

COMMUNE DE DE SAINT-DENIS-D AUTHOU 1, rue Principale 28480 Saint-Denis-d Authou COMMUNE DE DE SAINT-DENIS-D AUTHOU 1, rue Principale 28480 Saint-Denis-d Authou AMENAGEMENT D UN GITE RURAL Rue des Tilleuls 28480 Saint-Denis-d Authou DOSSIER DE DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE MAÎTRISE

Plus en détail

FORMULAIRE D AUTO-EVALUATION POUR PATIENTS SLA

FORMULAIRE D AUTO-EVALUATION POUR PATIENTS SLA 1 FORMULAIRE D AUTO-EVALUATION POUR PATIENTS SLA Afin de donner un bon aperçu de mes possibilités et mes limitations à la DG Personnes handicapés, je coche ce que je peux faire ou ne plus faire. Ci-dessous

Plus en détail

PROCES VERBAL D ÉTAT DES LIEUX DÉTAILLÉ D ENTRÉE / DE SORTIE* relatif à un bail de résidence

PROCES VERBAL D ÉTAT DES LIEUX DÉTAILLÉ D ENTRÉE / DE SORTIE* relatif à un bail de résidence PROCES VERBAL D ÉTAT DES LIEUX DÉTAILLÉ D ENTRÉE / DE SORTIE* * Cocher la case adéquate relatif à un bail de résidence Éditeur responsable : L atelier des droits sociaux Asbl Rue de la Rouge, 4 1000 Bruxelles

Plus en détail

Accidents de la vie courante Aménagez votre maison pour éviter les chutes

Accidents de la vie courante Aménagez votre maison pour éviter les chutes Les numéros d urgence Pour ne pas être pris au dépourvu le jour où vous en aurez besoin, notez les numéros de téléphone utiles Samu : 15 (numéro d appel unique pour les urgences) Accidents de la vie courante

Plus en détail

Les critères du label «Tourisme et Handicap»

Les critères du label «Tourisme et Handicap» Les critères du label «Tourisme et Handicap» Aide à la lecture du document En gras et rouge apparaissent les critères obligatoires. En non gras apparaissent les critères de confort qui ne sont pas obligatoires

Plus en détail

L'accessibilité des bâtiments d'habitations collectifs neufs

L'accessibilité des bâtiments d'habitations collectifs neufs L'accessibilité des bâtiments d'habitations collectifs neufs (Arrêté du 1 août 2006 modifié par l'arrêté du 30 novembre 2007) Direction Départementale de l'équipement des Hautes-Alpes - SAUL/HG - 05/11/09

Plus en détail

II.3 - AIDES TECHNIQUES (Fiche 3)

II.3 - AIDES TECHNIQUES (Fiche 3) II.3 - AIDES TECHNIQUES () SITES DE VIE AUTONOME (SIVA) Les sites de vie autonome sont des lieux uniques d accueil et de traitement des demandes de personnes handicapées portant sur les aides techniques

Plus en détail

évaluez votre accessibilité

évaluez votre accessibilité évaluez votre accessibilité Auto-évaluation pour les ERP de 5 e catégorie de type commerce, artisanat ou service Entrée du magasin L enseigne est lisible L entrée unique présente un marquage au sol repérable

Plus en détail

Résultats des 3 focus groups réalisés en 2007 avec 38 personnes âgées de 65 ans et + vivant à domicile dans la région de Charleroi Educa - Santé

Résultats des 3 focus groups réalisés en 2007 avec 38 personnes âgées de 65 ans et + vivant à domicile dans la région de Charleroi Educa - Santé Résultats des 3 focus groups réalisés en 2007 avec 38 personnes âgées de 65 ans et + vivant à domicile dans la région de Charleroi Educa - Santé PARTIE 1 : GRILLES D ENTRETIEN POUR LE RECUEIL DE DONNEES

Plus en détail

Retraités JUILLET 2012. Bien vivre chez soi. le plus longtemps possible

Retraités JUILLET 2012. Bien vivre chez soi. le plus longtemps possible Retraités JUILLET 2012 Bien vivre chez soi le plus longtemps possible Sommaire LES SERVICES PRÉVENTION DE L ASSURANCE RETRAITE p. 2 BIEN ENTOURÉ AU QUOTIDIEN p. 8 POUR ADAPTER VOTRE DOMICILE À VOS BESOINS

Plus en détail

FAIRE FACE À LA DÉPENDANCE

FAIRE FACE À LA DÉPENDANCE FAIRE FACE À LA DÉPENDANCE AMÉNAGER SON DOMICILE Les solutions techniques 8 Des aménagements intérieurs peuvent permettre à la personne âgée en perte d autonomie de mieux vivre dans un environnement sécurisé

Plus en détail

HUMAIN SIMPLE LYON. ACCeSSIBLE FACILE. aménager A TOUS ACCUEILLANT. www.lyon.fr. Janvier 2009. Les clés de la réglementation

HUMAIN SIMPLE LYON. ACCeSSIBLE FACILE. aménager A TOUS ACCUEILLANT. www.lyon.fr. Janvier 2009. Les clés de la réglementation Janvier 2009 SIMPLE HUMAIN aménager ACCUEILLANT LYON FACILE A TOUS ACCeSSIBLE DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL ACCESSIBILITE LOGEMENT COLLECTIF Les clés de la réglementation www.lyon.fr Nos enjeux

Plus en détail

aintenir l autonomie des aînés par l adaptation des logements Guide d évaluation par les aînés

aintenir l autonomie des aînés par l adaptation des logements Guide d évaluation par les aînés m aintenir l autonomie des aînés par l adaptation des logements Guide d évaluation par les aînés La SCHL : Au cœur de l habitation La Société canadienne d hypothèques et de logement (SCHL) est l'organisme

Plus en détail

Guide de l Accessibilité des ERP

Guide de l Accessibilité des ERP Guide de l Accessibilité des ERP Comment rendre votre établissement accessible aux handicapés et assurer la continuité de votre accueil du public pendant les travaux de mise aux normes. Sommaire 1. Introduction

Plus en détail

S ickness Impact Profile (SIP)

S ickness Impact Profile (SIP) Nom : Prénom : Date de naissance : Service : Hôpital/Centre MPR : Examinateur : Date du jour : Étiquettes du patient S ickness Impact Profile (SIP) Il présente le même problème de droit d auteur (pour

Plus en détail

Les aires de stationnement mises à disposition du public par les ERP et IOP

Les aires de stationnement mises à disposition du public par les ERP et IOP FICHE TECHNIQUE N 1 Le Stationnement Les aires de stationnement mises à disposition du public par les ERP et IOP Doivent comporter une ou plusieurs places de stationnement adaptées aux personnes en situation

Plus en détail

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients Information destinée aux patients Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur Sommaire Introduction... 3 Préparation musculaire...

Plus en détail

Ton enfant est né Apprends à le protéger

Ton enfant est né Apprends à le protéger Ton enfant est né Apprends à le protéger Plan régional pour la prévention des accidents de la route et des accidents domestiques But de cette brochure Cette brochure est un bref guide pour connaître les

Plus en détail

GUIDE D ACHAT PATRULL. Produits sécurité enfant et maison

GUIDE D ACHAT PATRULL. Produits sécurité enfant et maison GUIDE D ACHAT PATRULL Produits sécurité enfant et maison Une vie plus sûre à la maison À la maison plus que n importe où ailleurs, sécurité rime avec tranquillité. C est pourquoi nous avons développé la

Plus en détail

Retraités NOVembre 2011

Retraités NOVembre 2011 Retraités NOVembre 2011 www.lassuranceretraite.fr pour accéder aux informations et services en ligne sur votre retraite et votre dossier Réf. 10058 - Conception / Réalisation : - Crédits photo : Yann Le

Plus en détail

Handicap visuel. Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes. Fiche pratique

Handicap visuel. Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes. Fiche pratique Fiche pratique Handicap visuel Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes Accéder aux parties communes - sécuriser le cheminement - choisir les équipements - bien

Plus en détail

L escalier extérieur, le jardin et le balcon

L escalier extérieur, le jardin et le balcon L escalier extérieur, le jardin et le balcon Les marches Glissantes, irrégulières ou en pierres disjointes, les marches de l escalier extérieur représentent un risque important de chute. Entretenez l escalier

Plus en détail

Guide d élaboration d un projet. Créer une Maison d Assistants. Maternels

Guide d élaboration d un projet. Créer une Maison d Assistants. Maternels Guide d élaboration d un projet Créer une Maison d Assistants Maternels 2 Créer une Maison d Assistants Maternels - Guide d élaboration d un projet Sommaire Les principales dispositions de la loi......................................

Plus en détail

Bâti-Flex MC : Liste de contrôle

Bâti-Flex MC : Liste de contrôle Bâti-Flex MC : Liste de contrôle Un chez-soi adaptable AU CŒUR DE L HABITATION LA SCHL AU CŒUR DE L HABITATION La (SCHL) est l autorité en matière d habitation au Canada depuis plus de 65 ans. La SCHL

Plus en détail

Normes techniques d'accessibilité

Normes techniques d'accessibilité Normes techniques d'accessibilité Informations tirées du site de la CRIPH (Cellule de Recrutement et d Insertion des Personnes Handicapées) La notion d accessibilité intègre plusieurs composantes : l accès

Plus en détail

Guide. Aides techniques. Version novembre 2012

Guide. Aides techniques. Version novembre 2012 Guide Aides techniques Version novembre 2012 Table des matières Table des matières... 2 Lit médicalisé... 3 Sommier électrique... 5 Matelas alternating... 7 Chaise percée... 9 Siège et surélévateur de

Plus en détail

Pas à pas pour éviter les chutes

Pas à pas pour éviter les chutes PATIENT St. Nikolaus-Hospital Hufengasse 4-8 4700 Eupen TEL. 087/599 599 Pas à pas pour éviter les chutes Conseils et aides pour la prévention des chutes TABLE DES MATIERES Introduction... 3 Situation

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Arrêté du 14 mars 2014 fixant les dispositions relatives à l accessibilité des logements destinés à l

Plus en détail

6. LOGEMENT ADAPTÉ. Le logement adapté doit permettre à une. PMR en fauteuil roulant d accéder à son. logement, d y circuler et d en utiliser

6. LOGEMENT ADAPTÉ. Le logement adapté doit permettre à une. PMR en fauteuil roulant d accéder à son. logement, d y circuler et d en utiliser 6. LOGEMENT ADAPTÉ Le logement adapté doit permettre à une PMR en fauteuil roulant d accéder à son logement, d y circuler et d en utiliser toutes les fonctions, de manière autonome. Le présent chapitre

Plus en détail

ETAT DESCRIPTIF ET CONDITIONS DE LOCATION

ETAT DESCRIPTIF ET CONDITIONS DE LOCATION ETAT DESCRIPTIF ET CONDITIONS DE LOCATION Conformément à l arrêté du 16 mai 1967, vous trouverez ci-après un état descriptif type et les conditions de location de nos appartements classés en catégorie

Plus en détail

Vivre seul SUJETS DÉLICATS CONTEXTE

Vivre seul SUJETS DÉLICATS CONTEXTE Vivre seul CONTEXTE Un nombre croissant de personnes âgées vivent seules. Si elles sont atteintes de la maladie d Alzheimer ou de maladies apparentées, elles sont plus susceptibles d être diagnostiquées

Plus en détail

Aménagement de l habitat

Aménagement de l habitat Aménagement de l habitat & vieillissement de la population La prévention des risques et des chutes Pour le particulier Pourquoi penser «aménagement de son habitat»? Pour le professionnel pourquoi se positionner

Plus en détail

Vers un monde accessible GAMME PARTICULIERS PROFESSIONNELS DE SANTÉ

Vers un monde accessible GAMME PARTICULIERS PROFESSIONNELS DE SANTÉ Vers un monde accessible GAMME PARTICULIERS PROFESSIONNELS DE SANTÉ AXSOL importe et distribue des solutions alternatives d accessibilité et de sécurité et intervient auprès des commerces, collectivités,

Plus en détail

Commerce et Services. L A.B.C. de l accessibilité des commerces

Commerce et Services. L A.B.C. de l accessibilité des commerces www.loir-et-cher.cci.fr Commerce et Services L A.B.C. de l accessibilité des commerces Au 1 er janvier 2015, tout commerce devra être accessible à toute personne souffrant de tout handicap (Loi du 11 février

Plus en détail

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Février 2015 FICHE N 2A RENDRE MON HÔTEL ACCESSIBLE

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Février 2015 FICHE N 2A RENDRE MON HÔTEL ACCESSIBLE KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Février 2015 FICHE N 2A RENDRE MON HÔTEL ACCESSIBLE RAPPEL : Pour les ERP classés 1, 2, 3, 4e catégorie : Ces

Plus en détail

Le SQUARE DES AGES, un nouveau concept d habitat sénior

Le SQUARE DES AGES, un nouveau concept d habitat sénior Un habitat adapté, évolutif et intégrant les technologies de l information et de la communication pour l autonomie tout au long de la vie. Espace d accueil, d information et de conseils en aides techniques

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir de l opération. Et surtout Ce qu il faut faire ou ne pas faire après l opération

Tout ce qu il faut savoir de l opération. Et surtout Ce qu il faut faire ou ne pas faire après l opération Tout ce qu il faut savoir de l opération Et surtout Ce qu il faut faire ou ne pas faire après l opération Prothèse Radio après l opération Voir l opération Clic ici Conseils pratiques après l opération

Plus en détail

L accessibilité des bâtiments d habitation collectifs neufs

L accessibilité des bâtiments d habitation collectifs neufs L accessibilité des bâtiments d habitation collectifs neufs GUIDE TECHNIQUE POUR L APPLICATION DES TEXTES RÉGLEMENTAIRES Juin 2004 Loi n 75-534 du 30 juin 1975 (JO du 1er juillet 1975) Loi n 91-663 du

Plus en détail

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé.

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. L association plaisirs de l eau vous présente le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. http://plaisir-de-leau.wifeo.com 27/09/14 Plaisirs de l eau livret bébé nageur 1 BIENVENUE à l association

Plus en détail

Des moyens auxiliaires pour simplifier le quotidien

Des moyens auxiliaires pour simplifier le quotidien Août IB 1632012 F 29 Des moyens auxiliaires pour simplifier le quotidien Les personnes atteintes d Alzheimer peuvent rester actives et indépendantes plus longtemps grâce à certains moyens auxiliaires,

Plus en détail

CADRE BATI : ERP NEUFS ET EXISTANTS

CADRE BATI : ERP NEUFS ET EXISTANTS 3ème RENCONTRE TECHNIQUE DE L'ACCESSIBILITE CADRE BATI : ERP NEUFS ET EXISTANTS Patricia QUOY et Carole ROUGEOLLÉ DDT 91 - STANE 29/06/12 CADRE REGLEMENTAIRE Définition d'un ERP (R.123-2 du CCH) = lieu

Plus en détail

La reprise de la vie active

La reprise de la vie active Prothèse de hanche Les conseils de votre chirurgien La reprise de la vie active Vous êtes aujourd hui porteur d une prothèse de hanche ; elle va vous permettre de reprendre vos activités sans gène ni douleur.

Plus en détail

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Référence: SIB10 CCLB 110 Date : 22/10/2010 Page 1/9 Table des matières 1 PRELIMINAIRES... 3 2 ABREVIATIONS... 3 3 ACCESSIBILITE

Plus en détail

- Grille d'autodiagnostic Restaurant

- Grille d'autodiagnostic Restaurant - Grille d'autodiagnostic Restaurant L objectif de ce document est de permettre aux exploitants de se forger un aperçu du niveau d accessibilité de leur établissement face aux obligations de mise en conformité

Plus en détail

GL5 GLS5. Lève-personnes mobiles

GL5 GLS5. Lève-personnes mobiles GL5 GLS5 Lève-personnes mobiles Lève-personnes mobile GL5 Les lève-personnes mobiles GL5 sont les alternatives au sol des appareils de levage fixés au plafond de la gamme de produits Guldmann. Depuis plus

Plus en détail

Outil d autodiagnostic du niveau d accessibilité - Les cabinets médicaux -

Outil d autodiagnostic du niveau d accessibilité - Les cabinets médicaux - Outil d autodiagnostic du niveau d accessibilité - Les cabinets médicaux - 17 septembre 2014 (mis à jour le 31 octobre 2014) Afin d avoir une idée du niveau d accessibilité de son cabinet et des principales

Plus en détail

Réussir son déménagement tout seul.

Réussir son déménagement tout seul. Réussir son déménagement tout seul. Retrouvez nos conseils mais aussi nos fiches pratiques pour réussir à organiser votre déménagement dans les meilleures conditions. SOMMAIRE Déménager seul à la manière

Plus en détail

Demande de prestation de compensation du handicap. Évaluation de mes besoins Par Philaminte

Demande de prestation de compensation du handicap. Évaluation de mes besoins Par Philaminte Demande de prestation de compensation du handicap Évaluation de mes besoins Par Philaminte Sommaire Préparation...2 Éléments de réflexion, de description...2 Préquantification...4 Documents donnés lors

Plus en détail

3.3. Techniques d installation. 3.3 Installation à bord du VSL. Quand Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger.

3.3. Techniques d installation. 3.3 Installation à bord du VSL. Quand Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger. L auxiliaire ambulancier 3e édition 3.3. Techniques d installation 3.3 Installation à bord du VSL Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger. A Malgré que le transport en VSL soit destiné

Plus en détail

Consulter le Modèle d Accessibilité de référence. Le modèle a considéré quatre types de diversité fonctionnelle :

Consulter le Modèle d Accessibilité de référence. Le modèle a considéré quatre types de diversité fonctionnelle : Consulter le Modèle d Accessibilité de référence. Le modèle a considéré quatre types de diversité fonctionnelle : Personnes ayant une diversité fonctionnelle physique Personnes ayant une diversité fonctionnelle

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES SPECIFIQUES

CAHIER DES CHARGES SPECIFIQUES CAHIER DES CHARGES SPECIFIQUES (En complément du cahier des charges Caractéristiques générales) HEBERGEMENTS INSOLITES (Cabanes ou nid ou bulles dans les arbres, cabanes flottantes, lodges, tipis, yourtes,

Plus en détail

Ce livret a été élaboré par le département d ergothérapie de L Hôpital d Ottawa, Campus Général.

Ce livret a été élaboré par le département d ergothérapie de L Hôpital d Ottawa, Campus Général. GÉRER VOTRE FATIGUE Gérer votre fatigue Guide pratique destiné aux personnes atteintes de cancer et à leur famille Cette brochure contient des renseignements généraux qui ne sont pas spécifiques à vous.

Plus en détail

IHP AGENCY. Agence New Yorkaise de location d appartements dédiés aux étudiants 5 ANNEES D EXPERIENCE

IHP AGENCY. Agence New Yorkaise de location d appartements dédiés aux étudiants 5 ANNEES D EXPERIENCE IHP AGENCY Agence New Yorkaise de location d appartements dédiés aux étudiants 5 ANNEES D EXPERIENCE Qui sommes nous? IHP Agency Vous êtes étudiants à la recherche d un logement à New York et vous souhaitez

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DETAILLEE DE L ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DETAILLEE DE L ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DETAILLEE DE L ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Code de la Construction de l Habitation : articles L 111-7-1 à L 111-26, L 125-2-4, L 151-1, R 111-19, R 111-19-1 à

Plus en détail

Etat des lieux de l'héliotrope d'orliénas

Etat des lieux de l'héliotrope d'orliénas Coursive accueil clé n C Responsable : - Date 1 : - Date 2 : 11 11 1 1 Cendrier 1 1 Coursive Espace scénique 3 3 Accueil 2 2 Tapis parapluie 2 Panneaux info Héliotrope 4 4 Billetterie Vestaire 1 1 saloon

Plus en détail

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques Vivre avec une prothèse du genou Conseils pratiques Introduction Pourquoi cette brochure? Avant la pose de votre prothèse de genou, vous avez bénéficié d un cours. L objectif de ce document est de résumer

Plus en détail

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public Guide de l Accessibilité des Etablissements Recevant du Public Direction du Développement Commerce Tourisme Réaliser un projet qui garantit l égalité d accès : S assurer que les entrées principales soient

Plus en détail