Prévention des chutes. Un guide à l intention des patients et leur famille

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prévention des chutes. Un guide à l intention des patients et leur famille"

Transcription

1 Prévention des chutes Un guide à l intention des patients et leur famille 1

2 Qu est-ce qu une chute? Une chute survient lorsque vous tombez soudainement sur le plancher ou par terre. Une blessure peut ou non se produire. Les glissements et les trébuchements sont également des chutes. Pourquoi les gens tombent-ils? Une chute se produit lorsqu une personne perd son équilibre ou est incapable de trouver son équilibre. Les chutes peuvent se produire partout. Les gens tombent pour plusieurs raisons. Ces raisons s appellent des facteurs de risque. Les facteurs de risque sont : votre état de santé, les choses qui vous entourent et les choix que vous faites. La bonne nouvelle La plupart des chutes sont évitables. En gardant votre forme physique, vous réduirez vos risques de chutes. Il est possible de rester actif. À l hôpital Où les chutes se produisent-elles habituellement? À l hôpital, les chutes se produisent le plus souvent dans votre chambre ou dans la salle de bain. Quand les chutes se produisent-elles habituellement? Souvent, les chutes se produisent lorsque : vous montez dans votre lit ou sortez de celui-ci; vous vous assoyez sur la toilette ou vous vous relevez de celle-ci. Ces chutes se produisent souvent en raison de faiblesses, d étourdissements, de trébuchements ou de glissements. 2

3 Les chutes peuvent se produire lorsque vous : étendez votre bras pour saisir un objet trop loin; penchez votre corps pour ramasser quelque chose et perdez votre équilibre; tenez un objet mobile, par exemple une table de chevet; glissez sur un plancher mouillé; portez des chaussures qui ne sont pas sécuritaires ou qui ne vous conviennent pas. Que puis-je faire pour prévenir les chutes à l hôpital? Avant de vous lever, utilisez votre bouton d appel Demandez de l aide si vous vous sentez faible, étourdi ou instable, ou si vous vous levez la nuit. Demandez à l infirmière de mettre les objets suivants à votre disposition : Téléphone Lunettes Table Bouton d appel Aides auditives Marchette, canne ou appareil ambulatoire Ouvrez les lumières avant de sortir du lit. Si vous ne voulez pas réveiller les autres personnes, demandez à votre infirmière de vous prêter une veilleuse. Médicaments - parlez à votre infirmière, pharmacien ou médecin concernant les effets secondaires possibles. Dites-leur si vous vous sentez faible ou étourdi après avoir pris vos médicaments. Avisez le personnel si vous renversez ou échappez quelque chose par terre. Assurez-vous que vos chaussures vous conviennent. Elles devraient : soutenir votre talon; être munies de lacets ou de Velcro; avoir une semelle antidérapante; avoir un talon large d un pouce ou moins. Portez des vêtements (p.ex. pantalon, robe de chambre) qui ne traînent pas sur le plancher ou qui ne s accrochent pas aux 3

4 meubles ou à l équipement (p.ex. chaises, fauteuil roulant, marchette). Que puis-je faire pour prévenir les chutes? Redressez-vous tranquillement lorsque vous êtes couché. Restez assis jusqu à ce que vous ne soyez plus étourdi. Appuyez-vous sur vos deux mains pour vous lever debout. Utilisez une marchette ou une table munie de roulettes qui se verrouillent pour vous aider à vous lever debout. Assurez-vous que les freins et l appui-pieds du fauteuil roulant sont tournés vers l extérieur avant de vous y asseoir ou de vous lever de celui-ci. Lorsque vous vous assoyez, reculez-vous jusqu à ce que vos jambes touchent le siège. Appuyez vos mains sur l appui-bras pour vous asseoir. Si vous utilisez une canne, une marchette ou des béquilles pour marcher dans la maison, vous en aurez également besoin à l hôpital. L exercice aide vos muscles à rester forts, à prévenir les nouvelles faiblesses et à maintenir votre équilibre. Conseils aux familles Avisez l infirmière si votre proche semble confus, étourdi ou faible. Aidez-le en mettant à sa disposition la table de chevet, le téléphone et le bouton d appel. 4

5 Demandez à l infirmière si vous pouvez emmener votre proche faire une promenade. Cela pourrait être plus agréable pour lui que de rester assis. Retour à la maison Soyez prudent Protégez-vous À la maison, la plupart des chutes se produisent dans la salle de bain et les escaliers. Il est possible de prévenir les chutes en faisant des changements dans votre maison et à votre style de vie. Assurez-vous de bien manger, de rester en bonne forme physique et de suivre les conseils recommandés pour vous aider à rester en toute sécurité. Cela vous permettra de rester autonome et en sécurité. Remettez les embouts en caoutchouc sur votre canne, vos béquilles ou votre marchette s ils sont usés (craqués ou brisés). En hiver, munissez votre canne, vos béquilles ou votre marchette de crampons à glace. Les escaliers Installez les rampes des deux côtés de l escalier. Prenez votre temps. Évitez de vous précipiter dans les escaliers. Gardez les escaliers bien éclairés et sans encombrement. Assurez-vous que le tapis n est pas décollé ni déchiré. couvre-lit afin d éviter de trébucher sur ceux-ci. Rentrez bien les coins du Éliminez les encombrements et les petits tapis. Faites attention à vos animaux de compagnie; vous pourriez trébucher sur ceux-ci ou sur leur laisse. Ne montez pas sur les tabourets, les chaises et les escabeaux. Ne transportez pas trop d objets à la fois. Demandez à votre famille et à vos amis de vous donner suffisamment de temps pour répondre au téléphone. Ne vous 5

6 pressez pas. Il pourrait être utile de vous procurer un répondeur ou un téléphone sans fil. Affichez en gros les numéros de téléphone urgents près de chaque téléphone. Soyez actif socialement; joignez-vous à un groupe ou rassemblez-vous avec vos amis. 6

7 Retour à la maison Soyez prudent Protégez-vous Faites de l'exercice chaque jour. Il est plus facile de demeurer actif que d apprendre à bouger à nouveau. Les exercices qui vous aident à équilibrer votre corps et qui vous donnent de la force sont préférables pour prévenir les chutes. Lorsque vous marchez à l extérieur : Marchez sur les trottoirs propres et les rues bien éclairées. Essayez de vous trouver un compagnon de marche. Durant les mois d hiver : Évitez de marcher sur les surfaces glacées ou les terrains inégaux. Portez des chaussures d extérieur antidérapantes. Apportez avec vous un petit sac de sable que vous verserez sur les surfaces glacées. Essayez de marcher dans les centres commerciaux ou sur une piste d athlétisme intérieure. 7

Prévention des chutes

Prévention des chutes Notre mission Dispensateur de services de première ligne et de services spécialisés, le CSSS du Suroît a la responsabilité de maintenir et d améliorer la santé et le bien-être de la population de son territoire

Plus en détail

Lutter contre les chutes

Lutter contre les chutes Lutter contre les chutes Réduire le risque des chutes à domicile et à l'extérieur Enjeu Personne n'est à l'abri des chutes, mais le risque augmente avec l'âge. Voici quelques mesures simples que vous pouvez

Plus en détail

Garder son indépendance

Garder son indépendance Pour de plus amples renseignements, appelez : Avancez de pied ferme Nipissing. (705) 474-1400 Avancez de pied ferme Parry Sound. (705) 746-5801 1-800-563-2808 Soyez actif, soyez indépendant et avancez

Plus en détail

Il est recommandé d organiser une formation de 2 à 3 heures avec les bénévoles afin de les aider à s approprier le guide du bénévole, de leur

Il est recommandé d organiser une formation de 2 à 3 heures avec les bénévoles afin de les aider à s approprier le guide du bénévole, de leur Il est recommandé d organiser une formation de 2 à 3 heures avec les bénévoles afin de les aider à s approprier le guide du bénévole, de leur rappeler les limites de leur mandat et de leur permettre de

Plus en détail

Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle!

Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle! Prévenir les chutes à votre domicile Une affaire personnelle! TABLE DES MATIÈRES Introduction....1 Escaliers extérieurs......2 Escaliers intérieurs......4 Salle de bain.....6 Cuisine......8 Salon.. 10

Plus en détail

CONFORT. à domicile. Votre

CONFORT. à domicile. Votre Cachet du pharmacien ACCOMPAGNEMENT Les anticoagulants oraux - Votre confort à domicile Le désir de grossesse - Le diabète - La pharmacie @ domicile Votre santé en tête-à-tête - Le suivi de votre traitement

Plus en détail

Conseils de sécurité. Pour les bénévoles qui accompagnent des personnes avec mobilité réduite

Conseils de sécurité. Pour les bénévoles qui accompagnent des personnes avec mobilité réduite Conseils de sécurité Pour les bénévoles qui accompagnent des personnes avec mobilité réduite Conseils de sécurité Pour les bénévoles qui accompagnent des personnes à mobilité réduite Auteures Vanessa Fedida,

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION

PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION Service Orthopédie www.cliniquesdeleurope.be Site St-Michel 2 COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES? AVEC 2 BÉQUILLES Pendant

Plus en détail

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche...

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Prothèse de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Afin de limiter les risques de luxation de prothèse, vous devez éviter certains gestes, pendant une durée minimum de trois mois.

Plus en détail

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients Information destinée aux patients Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur Sommaire Introduction... 3 Préparation musculaire...

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir de l opération. Et surtout Ce qu il faut faire ou ne pas faire après l opération

Tout ce qu il faut savoir de l opération. Et surtout Ce qu il faut faire ou ne pas faire après l opération Tout ce qu il faut savoir de l opération Et surtout Ce qu il faut faire ou ne pas faire après l opération Prothèse Radio après l opération Voir l opération Clic ici Conseils pratiques après l opération

Plus en détail

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques Vivre avec une prothèse du genou Conseils pratiques Introduction Pourquoi cette brochure? Avant la pose de votre prothèse de genou, vous avez bénéficié d un cours. L objectif de ce document est de résumer

Plus en détail

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche...

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Prothèse de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Afin de limiter les risques de luxation de prothèse, vous devez éviter certains gestes, pendant une durée minimum de trois mois.

Plus en détail

Prévention des chutes à domicile. Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien

Prévention des chutes à domicile. Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien Prévention des chutes à domicile Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien Présentation rapide du métier d ergothérapeute et du Petit Pien. Les conséquences qu on peut observer parmi les personnes

Plus en détail

Pas à pas pour éviter les chutes

Pas à pas pour éviter les chutes PATIENT St. Nikolaus-Hospital Hufengasse 4-8 4700 Eupen TEL. 087/599 599 Pas à pas pour éviter les chutes Conseils et aides pour la prévention des chutes TABLE DES MATIERES Introduction... 3 Situation

Plus en détail

S ickness Impact Profile (SIP)

S ickness Impact Profile (SIP) Nom : Prénom : Date de naissance : Service : Hôpital/Centre MPR : Examinateur : Date du jour : Étiquettes du patient S ickness Impact Profile (SIP) Il présente le même problème de droit d auteur (pour

Plus en détail

Échelles et autres aides à monter

Échelles et autres aides à monter Échelles et autres aides à monter Utiliser des aides à grimper et des échelles inadaptées est une des causes les plus fréquentes des chutes d une certaine hauteur. Par commodité, économie mal placée ou

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DU GENOU - RÉÉDUCATION

PROTHÈSE TOTALE DU GENOU - RÉÉDUCATION PROTHÈSE TOTALE DU GENOU - RÉÉDUCATION Service Orthopédie www.cliniquesdeleurope.be Site St-Michel 2 COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES? AVEC 2 BÉQUILLES Après l opération

Plus en détail

La hernie discale Votre dos au jour le jour...

La hernie discale Votre dos au jour le jour... La hernie discale Votre dos au jour le jour... Votre dos est fragile. Ce document va vous aider à le préserver au jour le jour. Si vous venez de vous faire opérer, certaines activités vous sont déconseillées

Plus en détail

La paralysie cérébrale. 4 - La motricité et les déplacements. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents

La paralysie cérébrale. 4 - La motricité et les déplacements. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents La paralysie cérébrale 4 - La motricité et les déplacements livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents Centre de réadaptation Estrie, 2008 En général Les enfants bougent

Plus en détail

Assister un proche dans ses déplacements

Assister un proche dans ses déplacements 2012 Assister un proche dans ses déplacements Remerciements : Merci au Ministère de la famille et des aînés du Québec pour le soutien financier ayant permis la réalisation de ce document. Merci à Josée

Plus en détail

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés Examen de l habitat à des fins de prévention des chutes Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés 1. Aspects d ordre général Ces points sont à examiner pour chaque pièce du logement utilisée

Plus en détail

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES Équilibre et prévention des chutes Les effets des chutes : un cercle vicieux pour les seniors La peur de la chute entraîne : Un refus de sortir, qui altère les «relations

Plus en détail

Mon autonomie, j y tiens dans ma maison. CICAT des Pays de la Loire - 2013

Mon autonomie, j y tiens dans ma maison. CICAT des Pays de la Loire - 2013 Mon autonomie, j y tiens dans ma maison 1 Sommaire 2 Vieillir chez soi dans une maison fonctionnelle Les activités quotidiennes concernées Les précautions et mesures à prendre Les aménagements et équipements

Plus en détail

La reprise de la vie active

La reprise de la vie active Prothèse de hanche Les conseils de votre chirurgien La reprise de la vie active Vous êtes aujourd hui porteur d une prothèse de hanche ; elle va vous permettre de reprendre vos activités sans gène ni douleur.

Plus en détail

école maternelle porte clé serrure sonnette salle de jeux escalier ÉCOLE MATERNELLE PORTE CLÉ SERRURE SONNETTE SALLE DE JEUX ESCALIER

école maternelle porte clé serrure sonnette salle de jeux escalier ÉCOLE MATERNELLE PORTE CLÉ SERRURE SONNETTE SALLE DE JEUX ESCALIER école ÉCOLE maternelle MATERNELLE porte PORTE clé CLÉ serrure SERRURE sonnette SONNETTE salle de jeux SALLE DE JEUX escalier ESCALIER marche MARCHE rampe RAMPE couloir COULOIR portemanteau PORTEMANTEAU

Plus en détail

Une fracture de la hanche Aller de l avant

Une fracture de la hanche Aller de l avant Une fracture de la hanche Aller de l avant RLISS Brant Community Healthcare System, Hamilton Health Sciences, Hôpital Joseph Brant Memorial, Système de santé de Niagara et St. Joseph s Healthcare Hamilton,

Plus en détail

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté 1. Dire NON Tournez lentement la tête vers la gauche, de façon à regarder par dessus votre épaule gauche. Ramenez votre tête au centre.

Plus en détail

Des aides pour se relever

Des aides pour se relever Des aides pour se relever du fauteuil, des toilettes, du lit, de la baignoire Des aides pour se relever - Solival / 1 Des aides pour se relever... L âge qui avance, un affaiblissement temporaire, une maladie,

Plus en détail

RESPONSABILITÉ CIVILE DE L OCCUPANT LES GLISSEMENTS, TRÉBUCHEMENTS ET CHUTES

RESPONSABILITÉ CIVILE DE L OCCUPANT LES GLISSEMENTS, TRÉBUCHEMENTS ET CHUTES RESPONSABILITÉ CIVILE DE L OCCUPANT LES GLISSEMENTS, TRÉBUCHEMENTS ET CHUTES ASSURANCE ENTREPRISE PARCOUREZ IBC.CA LES GLISSEMENTS, TRÉBUCHEMENTS, ET CHUTES donnent lieu à certaines des réclamations en

Plus en détail

Les blessures avec la tondeuse à gazon

Les blessures avec la tondeuse à gazon Les blessures avec la tondeuse à gazon En cas de problème avec sa tondeuse, il faut : Arrêter le moteur Débrancher le courant Attendre la fin complète de la rotation En cas de blessures légères : Nettoyer

Plus en détail

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ Ce livret est offert par la Carsat Nord-Picardie à : Nom, prénom :... Adresse :......... Pour bien vieillir chez moi, mon domicile en toute

Plus en détail

PRÉVENIR DOMICILE QUELQUES CONSEILS UTILES PROJET CONJOINT

PRÉVENIR DOMICILE QUELQUES CONSEILS UTILES PROJET CONJOINT 245, Curé-Majeau, Joliette, Qc J6E 3Z1 PRÉVENIR LES CHUTES À DOMICILE QUELQUES CONSEILS UTILES PROJET CONJOINT CLSC JOLIETTE ET DIRECTION DE LA SANTÉ PUBLIQUE RÉGIE RÉGIONALE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES

Plus en détail

Accidents de la vie courante. Comment aménager sa maison pour éviter les chutes?

Accidents de la vie courante. Comment aménager sa maison pour éviter les chutes? Accidents de la vie courante Comment aménager sa maison pour éviter les chutes? À chaque âge ses problèmes et les moyens de les prévenir. Chaque année, environ une personne de plus de 65 ans sur trois

Plus en détail

Assurance de soins de longue durée

Assurance de soins de longue durée Assurance de soins de longue durée Feuille de renseignements à l intention du conseiller ne pas remettre au demandeur Ce que vous devez faire avant de remettre un formulaire de demande de règlement au

Plus en détail

Prise en charge des fractures du fémur par enclouage intra-médullaire

Prise en charge des fractures du fémur par enclouage intra-médullaire Prise en charge des fractures du fémur par enclouage intra-médullaire GUIDE POUR LES PARENTS 514-412-4400, poste 23310 hopitalpourenfants.com/trauma Le fémur est l os le plus long du corps humain : il

Plus en détail

Accidents de la vie courante Aménagez votre maison pour éviter les chutes

Accidents de la vie courante Aménagez votre maison pour éviter les chutes Les numéros d urgence Pour ne pas être pris au dépourvu le jour où vous en aurez besoin, notez les numéros de téléphone utiles Samu : 15 (numéro d appel unique pour les urgences) Accidents de la vie courante

Plus en détail

Vous accueille et vous informe. Service de Rééducation Médico-technique Plateau technique de Salies du Salat

Vous accueille et vous informe. Service de Rééducation Médico-technique Plateau technique de Salies du Salat L équipe de soins Vous accueille et vous informe Service de Rééducation Médico-technique Plateau technique de Salies du Salat Professeur Philippe MARQUE, Chef de Service La Fontaine Salée 15 bis avenue

Plus en détail

DOCUMENTATION CLINIQUE D UNE CHUTE D UN PATIENT

DOCUMENTATION CLINIQUE D UNE CHUTE D UN PATIENT Jacques Butel - Nadiat Donnat - Jeanne Forestier - Céliane Héliot - Anne Claire Rae Forum prévention des chutes 2010 DOCUMENTATION CLINIQUE D UNE CHUTE D UN PATIENT 1 Recueil données Formulaire de signalement

Plus en détail

Comment utiliser vos béquilles

Comment utiliser vos béquilles Comment utiliser vos béquilles Votre équipe de soins vous recommande des béquilles pour vous aider dans vos déplacements. Cette fiche vous explique comment bien les utiliser. Pourquoi est-il important

Plus en détail

Planification des soins de longue durée Lorsqu il n est plus possible de recevoir des soins à domicile

Planification des soins de longue durée Lorsqu il n est plus possible de recevoir des soins à domicile Planification des soins de longue durée Lorsqu il n est plus possible de recevoir des soins à domicile COMMENT NOUS POUVONS AIDER Le Centre d accès aux soins communautaires (CASC) de Champlain vous procure

Plus en détail

MAISON J Y SUIS, J Y RESTE WWW.ADAPTATION-DU-LOGEMENT.BE

MAISON J Y SUIS, J Y RESTE WWW.ADAPTATION-DU-LOGEMENT.BE Centre d Adaptation du Logement Bruxelles MA MAISON J Y SUIS, J Y RESTE WWW.ADAPTATION-DU-LOGEMENT.BE EN LIGNE Cette publication peut être consultée en ligne sur www.adaptation-du-logement.be Editeur responsable

Plus en détail

E V A SCORE AOFAS AVANT-PIED

E V A SCORE AOFAS AVANT-PIED Bilan pré-opératoire Questionnaire à remplir par le patient Dr. Aloïs ESPIÉ Nom : Prénom : Date de naissance : / / 19 Date de l examen : / / 201 A propos de votre pied : droit gauche Opéré le : / / 201

Plus en détail

adapté à vos besoins?

adapté à vos besoins? www.woningaanpassing.be 02 240 80 81 Version française Votre logement est-il adapté à vos besoins? En ligne Cette publication peut être consultée en ligne sur www.woningaanpassing.be Editeur responsable

Plus en détail

Votre logement est-il adapté à vos besoins?

Votre logement est-il adapté à vos besoins? Version française Votre logement est-il adapté à vos besoins? Vivez chez vous le plus longtemps possible de manière confortable et sûre Introduction : adaptez maintenant votre logement pour plus tard Conseils

Plus en détail

Directives pour l utilisation de l échelle d évaluation

Directives pour l utilisation de l échelle d évaluation INSTITUT NATIONAL D'ASSURANCE MALADIE-INVALIDITE Etablissement public institué par la loi du 9 août 1963 AVENUE DE TERVUREN 211-1150 BRUXELLES Service des soins de santé Directives pour l utilisation de

Plus en détail

Ce livret a été élaboré par le département d ergothérapie de L Hôpital d Ottawa, Campus Général.

Ce livret a été élaboré par le département d ergothérapie de L Hôpital d Ottawa, Campus Général. GÉRER VOTRE FATIGUE Gérer votre fatigue Guide pratique destiné aux personnes atteintes de cancer et à leur famille Cette brochure contient des renseignements généraux qui ne sont pas spécifiques à vous.

Plus en détail

3.3. Techniques d installation. 3.3 Installation à bord du VSL. Quand Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger.

3.3. Techniques d installation. 3.3 Installation à bord du VSL. Quand Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger. L auxiliaire ambulancier 3e édition 3.3. Techniques d installation 3.3 Installation à bord du VSL Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger. A Malgré que le transport en VSL soit destiné

Plus en détail

LA REEDUCATION APRES UNE PROTHESE DE HANCHE. Consultation d Orthopédie 02 477 60 21

LA REEDUCATION APRES UNE PROTHESE DE HANCHE. Consultation d Orthopédie 02 477 60 21 Information pour les patients LA REEDUCATION APRES UNE PROTHESE DE HANCHE Prof. dr. Thierry Scheerlinck Service d Orthopédie et de Traumatologie Consultation d Orthopédie 02 477 60 21 Madame, Monsieur,

Plus en détail

Vie Autonome Péninsule Acadienne inc. Voir au-delà du handicap. L accessibilité Une responsabilité sociale

Vie Autonome Péninsule Acadienne inc. Voir au-delà du handicap. L accessibilité Une responsabilité sociale Vie Autonome Péninsule Acadienne inc. Voir au-delà du handicap L accessibilité Une responsabilité sociale Présentation aux familles du CMA 2009 Table des matières 1. Introduction...1 2. CRVA-PA...1 3.

Plus en détail

Foire aux questions : Quelle sera la période d attente avant d obtenir une place?

Foire aux questions : Quelle sera la période d attente avant d obtenir une place? Renseignements de préadmission pour le sites Web de MDB octobre 2015 Maimonides Donald Berman dates de visites organizationelles Les visites prend place le premier jeudi de chaque mois à 14h. Les participants

Plus en détail

Entorse de la cheville

Entorse de la cheville 514-412-4400, poste 23310 2300, rue Tupper, C-831, Montréal (QC) H3H 1P3 Entorse de la cheville Information et réadaptation Une entorse de la cheville est une élongation ou une déchirure des ligaments

Plus en détail

premières 48h Date Date

premières 48h Date Date L HDQ HSFA CHU L Système de mesure de l autonomie fonctionnelle SMAF Évaluation Réévaluation Réévaluation 7 premières 48h e à 9 e jour ~ 22 e jour d hospitalisation d hospitalisation Activités de la vie

Plus en détail

EN HARMONIE. L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique

EN HARMONIE. L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique EN HARMONIE L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique Le développement moteur de l enfant Dans les deux premières années

Plus en détail

IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015. M. BLOT Ergothérapeute. CHU de NIMES

IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015. M. BLOT Ergothérapeute. CHU de NIMES IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015 M. BLOT Ergothérapeute CHU de NIMES Introduction Définition de l hémiplégie Causes Evolution Conséquences Description Prise en charge du patient en fonction de l activité

Plus en détail

S il vous plait, pas d accidents professionnels!

S il vous plait, pas d accidents professionnels! 22 fa chwis sen Prévention d accidents et protection de la santé S il vous plait, pas d accidents professionnels! De nombreux accidents surviennent lors de simples activités: en marchant, en montant les

Plus en détail

La mobilité en toute sécurité.

La mobilité en toute sécurité. La mobilité en toute sécurité. Mobilité, rapidité, confort et sécurité. Les CFF transportent environ un million de passagers, jour après jour. Car le train est fiable. Car voyager en train, c est pratique

Plus en détail

Résultats des 3 focus groups réalisés en 2007 avec 38 personnes âgées de 65 ans et + vivant à domicile dans la région de Charleroi Educa - Santé

Résultats des 3 focus groups réalisés en 2007 avec 38 personnes âgées de 65 ans et + vivant à domicile dans la région de Charleroi Educa - Santé Résultats des 3 focus groups réalisés en 2007 avec 38 personnes âgées de 65 ans et + vivant à domicile dans la région de Charleroi Educa - Santé PARTIE 1 : GRILLES D ENTRETIEN POUR LE RECUEIL DE DONNEES

Plus en détail

Étape par étape. Un manuel sur la façon de guider les personnes aveugles ou ayant une vision partielle. 1 800 563-2642 inca.ca

Étape par étape. Un manuel sur la façon de guider les personnes aveugles ou ayant une vision partielle. 1 800 563-2642 inca.ca Étape par étape Un manuel sur la façon de guider les personnes aveugles ou ayant une vision partielle 1 800 563-2642 inca.ca Aide-mémoire pratique pour guider les personnes aveugles ou vivant avec une

Plus en détail

GUIDE RÉVA POUR LA SÉCURITÉ DES AÎNÉS À DOMICILE. Étudiants Doctorat de pharmacie Faculté de pharmacie Université de Montréal

GUIDE RÉVA POUR LA SÉCURITÉ DES AÎNÉS À DOMICILE. Étudiants Doctorat de pharmacie Faculté de pharmacie Université de Montréal GUIDE RÉVA POUR LA SÉCURITÉ DES AÎNÉS À DOMICILE Étudiants Doctorat de pharmacie Faculté de pharmacie Université de Montréal Qui sommes-nous? Ce guide a été développé dans le cadre du cours Service à

Plus en détail

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES REÇUES TORDEZ LE COU À 6 IDÉES pour bien vieillir chez vous Bien vieillir chez soi, c est possible! Adapter son logement à ses nouveaux besoins ne nécessite pas forcément beaucoup de moyens et d investissements.

Plus en détail

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Le «blues du post-partum» est FRÉQUENT chez les nouvelles mères. Quatre mères sur cinq auront le blues du post-partum. LE «BLUES DU POST-PARTUM» La

Plus en détail

Vivre bien avec l ostéoporose

Vivre bien avec l ostéoporose Vivre bien avec l ostéoporose Apprendre à gérer l ostéoporose pour une vie pleine et active ` Vous n etes ` pas seul Cette brochure s adresse à ceux qui viennent d apprendre qu ils sont aux prises avec

Plus en détail

-'" o~ ",en -,=0. t-:%:

-' o~ ,en -,=0. t-:%: '" ~- -'" o~ ",en -,=0 t-:%: Gette brochure renferme des renseignements generaux qui ne doivent pas servir d'information precise concernant un patient particulier. Tous les enonces dans cette brochure

Plus en détail

LES AIDES TECHNIQUES / SE DÉPLACER

LES AIDES TECHNIQUES / SE DÉPLACER LES AIDES TECHNIQUES / SE DÉPLACER Une personne qui ne peut se déplacer seule n est plus autonome. Pour éviter des chutes incessantes ou d appeler en permanence une tierce personne, il existe des aides

Plus en détail

GUIDE DU PATIENT LE REMPLACEMENT TOTAL DE LA HANCHE

GUIDE DU PATIENT LE REMPLACEMENT TOTAL DE LA HANCHE NORTH EAST JOINT ASSESSMENT CENTRE CENTRE D ÉVALUATION DES ARTICULATIONS DU NORD-EST GUIDE DU PATIENT LE REMPLACEMENT TOTAL DE LA HANCHE Available in English 50 College Drive, P.O. Box/C.P. 2500, North

Plus en détail

MIEUX VIVRE AVEC SON HEMIPLEGIE

MIEUX VIVRE AVEC SON HEMIPLEGIE Comment aider un hémiplégique COMMENT AIDER UNE PERSONNE HÉMIPLÉGIQUE... - La sortie du lit - Le transfert - Au fauteuil - La marche en deux temps Chaque personne a gardé des capacités et des possibilités

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

6.1 ORGANISATION D ACTIVITÉS

6.1 ORGANISATION D ACTIVITÉS L LL 6.1 ORGANISATION D ACTIVITÉS Comme la Ville de Cowansville s est dotée d une politique d accessibilité universelle en janvier 2011, il va de soi qu une de ses préoccupations majeures était d offrir

Plus en détail

CHUTES DE LA PERSONNE AGEE. «Protection Escaliers motorisée»

CHUTES DE LA PERSONNE AGEE. «Protection Escaliers motorisée» CHUTES DE LA PERSONNE AGEE «Protection Escaliers motorisée» Ehpad «Les Magnans» St Martin de Valgagues Dr Sylvie Andre Allheilig Médecin coordonnateur La Chute n est pas une «Fatalité» L âge, la poly morbidité

Plus en détail

Conseils pour les personnes âgées qui achètent un véhicule

Conseils pour les personnes âgées qui achètent un véhicule Types de véhicules La taille du véhicule relève d un choix personnel. Certains aînés se sentent plus en sécurité dans un véhicule plus lourd, alors que d autres considèrent que les petites voitures sont

Plus en détail

la chirurgie de remplacement de la hanche

la chirurgie de remplacement de la hanche Guide pour la chirurgie de remplacement de la hanche! Un livret destiné au patient : Ce livret sert à vous aider à bien comprendre votre chirurgie et à vous préparer pour l intervention. Veuillez réviser

Plus en détail

Livret personnalisé de suivi rééducatif et d entretien physique

Livret personnalisé de suivi rééducatif et d entretien physique Les numéros d urgence : Entourage : Voisin : Votre médecin : Samu : 15 Pompiers : 18 Police : 17 Les numéros de votre suivi rééducatif : Livret personnalisé de suivi rééducatif et d entretien physique

Plus en détail

Assistance-voyage mondiale et service de conseils-santé

Assistance-voyage mondiale et service de conseils-santé Assistance-voyage mondiale et service de conseils-santé ManuAssistance Assistance-voyage mondiale Votre couverture collective vous suit partout Lorsque vous voyagez au Canada ou dans un autre pays, vous

Plus en détail

Compréhension de lecture

Compréhension de lecture o Coche pour indiquer si les phrases sont es ou o Paul et Virginie sont assis sur des fauteuils très confortables. o Virginie a une robe à pois. o Paul boit un café fumant dans une tasse rouge. o Virginie

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail.

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. Introduction Chers lectrices et chers lecteurs, Adopter toujours les mêmes positions, notamment

Plus en détail

Siège élévateur de bain Minivator Rien de tel qu un bon bain!

Siège élévateur de bain Minivator Rien de tel qu un bon bain! Siège élévateur de bain Minivator Rien de tel qu un bon bain! Bliss Bonheur parfait, grand plaisir Dictionnaire Anglais Oxford Beaucoup de personnes rencontrent des difficultés en utilisant leur baignoire

Plus en détail

> Exercices d'étirement au travail

> Exercices d'étirement au travail Page 1 sur 7 Accueil > Réponses SST > Ergonomie > Ergonomie au bureau - Le bureau moderne > Exercices d'étirement au travail Pourquoi est-il important de s'étirer? Que peut-on faire pour minimiser les

Plus en détail

1- LES CHUTES DE PERSONNES...

1- LES CHUTES DE PERSONNES... 7 1-1- LES CHUTES DE PERSONNES... sont la cause de plusieurs accidents de travail Les chutes n ont pas de cible. Qui n est pas tombé dans un stationnement, en sortant de sa voiture, en se rendant à sa

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

FORMULAIRE D AUTO-EVALUATION POUR PATIENTS SLA

FORMULAIRE D AUTO-EVALUATION POUR PATIENTS SLA 1 FORMULAIRE D AUTO-EVALUATION POUR PATIENTS SLA Afin de donner un bon aperçu de mes possibilités et mes limitations à la DG Personnes handicapés, je coche ce que je peux faire ou ne plus faire. Ci-dessous

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Fiche pratique Personnes âgées Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Accéder à son logement - utiliser les escaliers - prendre l ascenseur - accéder aux équipements Profiter de son

Plus en détail

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN La fatigue visuelle figure souvent au premier plan parmi les manifestations physiques ressenties par les utilisatrices

Plus en détail

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin Pour mieux connaître l état de votre cœur, votre médecin vous a demandé de passer une scintigraphie myocardique au Persantin. Cette fiche explique

Plus en détail

Se préparer à une angiographie artérielle

Se préparer à une angiographie artérielle Se préparer à une angiographie artérielle Table des matières Sujet Page Qu est-ce que l athérosclérose?... 1 Durcissement graduel des artères (athérosclérose)... 2 Pourquoi dois-je subir une angiographie

Plus en détail

Prothèse Totale de Genou

Prothèse Totale de Genou Hôpital de Martigny Prothèse Totale de Genou Informations patients 2 Impressum Editeur: Hôpital du Valais (RSV), Direction générale, Communication, 1950 Sion Auteur: Hôpital de Martigny, Service d orthopédie

Plus en détail

C est votre santé Impliquez-vous

C est votre santé Impliquez-vous C est votre santé Impliquez-vous Le financement de ce projet a été fourni par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l Ontario www.oha.com 1. Impliquez-vous dans vos soins de santé. Dites-nous

Plus en détail

AHAVA Accompagnement Personnalisé Adapté

AHAVA Accompagnement Personnalisé Adapté Photo Obligatoire AHAVA Accompagnement Personnalisé Adapté FICHE DE RENSEIGNEMENTS ET D'ADHESION - 2015 Exemplaire à retourner à l'association Nom... Prénom...... Adresse... Tel... Date de naissance...

Plus en détail

Assurance de soins de longue durée Sun Life

Assurance de soins de longue durée Sun Life Assurance de soins de longue durée Sun Life CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT L ASSURANCE DE SOINS DE LONGUE DURÉE Sun Life fournit une prestation de type revenu si vous ne pouvez plus prendre soin de vous-même

Plus en détail

questions à vous poser pour rendre votre logement

questions à vous poser pour rendre votre logement 30 questions à vous poser pour rendre votre logement plus sûr «Jambe cassée! Je me suis pris les pieds dans le tapis en allant répondre au téléphone - Oh, c est bête!» Oui, c est toujours bête, un accident

Plus en détail

Maintenant, c est à votre tour de vous présenter. Chaque classe va nous informer du nom de son école et de son degré.

Maintenant, c est à votre tour de vous présenter. Chaque classe va nous informer du nom de son école et de son degré. 1. Pour débuter notre beau projet scientifique en ligne, nous allons nous présenter. Nous sommes Maryse et Guylaine, les deux assistantes du prof Albert. Nous essayons d expliquer certains phénomènes scientifiques.

Plus en détail

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Faire des étirements pour améliorer la flexibilité Aperçu de la trousse Les exercices d étirement font partie intégrante

Plus en détail

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements Un guide pour les aînés 43 SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Les violences

Plus en détail

DIRECTIVE POUR LE TRAVAIL EN HAUTEUR

DIRECTIVE POUR LE TRAVAIL EN HAUTEUR DIRECTIVE POUR LE TRAVAIL EN HAUTEUR Direction des ressources matérielles Adopté en comité de direction Novembre 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. Objectif... 1 2. Types de chute... 1 3. Les types de risque

Plus en détail

II.3 - AIDES TECHNIQUES (Fiche 3)

II.3 - AIDES TECHNIQUES (Fiche 3) II.3 - AIDES TECHNIQUES () SITES DE VIE AUTONOME (SIVA) Les sites de vie autonome sont des lieux uniques d accueil et de traitement des demandes de personnes handicapées portant sur les aides techniques

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

Plusieurs termes utilisés. La perte d indépendance fonctionnelle en gériatrie. Les gestes de la vie quotidienne 15/02/2013.

Plusieurs termes utilisés. La perte d indépendance fonctionnelle en gériatrie. Les gestes de la vie quotidienne 15/02/2013. Plusieurs termes utilisés La perte d indépendance fonctionnelle en gériatrie Pr Joël Belmin Hôpital Charles Foix et Université UPMC Ivry sur Seine et Paris Perte d autonomie Autonomie : faculté d agir

Plus en détail

L inventaire de Chedoke des activités de la main et du bras

L inventaire de Chedoke des activités de la main et du bras L inventaire de Chedoke des activités de la main et du bras French version of The Chedoke Arm and Hand Activity Inventory Lignes directrices pour l administration Traduction : version du 4 juin 2007 LICENCE

Plus en détail