CHUTES DE LA PERSONNE AGEE. «Protection Escaliers motorisée»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHUTES DE LA PERSONNE AGEE. «Protection Escaliers motorisée»"

Transcription

1 CHUTES DE LA PERSONNE AGEE «Protection Escaliers motorisée» Ehpad «Les Magnans» St Martin de Valgagues Dr Sylvie Andre Allheilig Médecin coordonnateur

2 La Chute n est pas une «Fatalité» L âge, la poly morbidité et le fait de vivre en institution sont des facteurs qui augmentent le risque de chuter.

3 Les conséquences des chutes sont multiples, traumatiques et psychologiques (pour les résidents, les familles mais aussi pour les soignants) On peut repérer la peur de chuter et une aggravation de la perte d autonomie qui en découle.

4 Extrait «Guides de bonnes pratiques de soins en EHPAD 2007» Les périodes les plus à risque de chutes sont: Les changements de lieu de vie (ex : retour à domicile après hospitalisation, période suivant l admission du résident). L apparition d une maladie aiguë (ex. : fièvre avec déshydratation). L exacerbation d une maladie chronique (ex : déclin moteur dans une maladie de Parkinson). On retrouve un caractère poly factoriel dans 60% des cas: Médicaments, troubles sensoriels, environnement.

5 Complications liées aux chutes (estimations nationales) Fractures: 5% des cas Hospitalisations: recours aux services de soins dans 10% des cas Syndrome post chute par désadaptation psychomotrice (peur de retomber, posture non adaptée...) Décès: En France en moyenne 9000 personnes de plus de 65 ans décèderaient chaque année d une chute accidentelle

6 Le caractère répétitif des chutes est considéré à partir du moment où la personne a fait au moins deux chutes sur une période de 12 mois. Plus les facteurs de risque sont nombreux, plus le risque de récidive de chute est élevé.

7 Estimation des chutes Chiffres nationaux moyens: 0.6 à 3.6 chutes par an / résident pour les plus de 75 ans vivant en institution (Soit en théorie entre 45 et 270 chutes par an pour un établissement de 75 résidents) La moyenne de 1.7 chutes / personne / an est retenue par l HAS

8 Évaluations Interne / Externe L évaluation des établissements EHPAD intègre le critère «CHUTE» dans les recommandations ANESM Elle fait partie de la prévention des risques liés à la santé inhérents à la vulnérabilité des résidents

9 ANESM LES OBJECTIFS: Prévenir les chutes. Prévenir les conséquences des chutes. Prendre en charge les conséquences des chutes. L incidence des chutes (nombre de chutes survenant en un an) doit être connu LES MOYENS: Outils de recueil d information Que faisons nous effectivement???

10 En EHPAD Toute chute doit être signalée et déclarée L analyse des circonstances et des conséquences des chutes est plus ou moins facile selon le logiciel de soins de l EHPAD Elle dépend des moyens que l on se donne pour avoir une vision globale des chutes(temps prévu, régularité d analyse, réunions d équipe, document de synthèse...) Cette analyse doit conduire à des dispositions individuelles et collectives

11 EHPAD LES MAGNANS DECLARATION DE CHUTE d UN RESIDENT NOM : PRENOM : DATE : HEURE : SOIGNANT ayant constate la chute ; Nom et Fonction : TEMOINS : ENTOURER LES INFORMATIONS CONSTATEES/BARRER INUTILES LIEU : Dans sa chambre N : Dans la salle de bain Chambre N : Dans le couloir étage N : Dans la salle à manger : Dans la cage d escalier A l extérieur de l établissement: Autre lieu : CIRCONSTANCES : Action en cours - En se levant :du lit/ de son fauteuil/ de sa chaise - En se déplaçant : seul /avec un soignant :./avec autre personne :. - Lors d une animation - En se rendant ou allant aux toilettes - Au cours de l habillage ou déshabillage -Autre circonstance :. LE RESIDENT - Portait-il des chaussures /des chaussons / Etait-il pieds nus - Etait il avec un déambulateur ou une canne - A-t-il présenté un malaise provoquant la chute oui non - Le résident était il agité? oui non - Le résident était il somnolent oui non / confus oui non L ENVIRONNEMENT -Un obstacle peut-il avoir été responsable de la chute : - Si oui,décrire : -Le sol était-il glissant ; collant -Une tierce personne est responsable de la chute oui non - Si oui IDENTITE du responsable présumé :.. CONSEQUENCES -La chute a-t-elle causé des traumatismes physiques oui non Ne sait pas Si oui les décrire : ZONES corporelles douloureuses : Si oui les décrire : IMPOTENCES FONCTIONNELLES - Réaction psychologique -Un médecin a-t-il été appelé? oui non -Centre 15 prévenu oui non - Le patient a-t-il été transporté vers l hôpital? oui non - Famille prévenue : oui heure non Signature du déclarant de la chute :

12 Fiche Evaluation Timed Up & Go test Nom : Prénom : Age : Date : Evaluateur : Fait : 1 Ne fait pas : 0 Non réalisable Inviter la personne à : Se lever d un fauteuil avec accoudoirs : 0 / 1 Traverser la pièce - distance de 3 mètres : 0 / 1 Faire demi-tour : 0 / 1 Revenir s asseoir : 0/ 1 Temps nécessaire : secondes. Score : / 4 Interprétation : risque de chute si score 1 et temps de réalisation > 20 secondes. On note également les lenteurs d exécution, les hésitations, une marche trébuchante. Test Unipodal Demander à la personne de rester en appui sur 1 pied sans aide pendant au moins 5 secondes. Oui Non Non réalisable Pied droit : Pied gauche : Commentaires :

13 Liste des actions à mettre en œuvre Dossier médical et de soins à jour Repérage des médicaments potentiellement facteurs de chute (sensibilisation des praticiens libéraux) Transmissions orales et écrites avec désignation d un Référent chute dans l Ehpad Troubles sensoriels connus(port de lunettes, cécité...) Apprentissage à l utilisation du matériel (déambulateur, canne, fauteuil roulant) par kinésithérapeute Atelier marche avec professionnel formé

14 Apprentissage pour apprendre à se relever (difficile à l âge de nos résidents) Vérification et correction des défauts d environnement (Pas de tapis, lumière suffisante à déclenchement automatique, veilleuse éclairante la nuit, sol non glissant, )

15 Utilisation de lits Alzheimer en position basse Matelas au sol a coté du lit en position basse Cocoon Prescription de Barrières de lit Bracelet alarme individuel

16 Protocole de prévention et de prise en charge des chutes connu et discuté 1 ou 2 fois par an en équipe pluridisciplinaire Déclaration d événement indésirable Évaluation annuelle des fiches de chutes par le médecin coordonnateur (document d analyse des risques liés à la vulnérabilité) Réflexion en équipe pluridisciplinaire sur les observations constatées et les mesures à prendre (médecin traitant, ergothérapeute, kiné, AS, IDE, famille et résident...)

17 Les Magnans :76 résidents Moyenne d âge : 88 ans Chiffres déclarations 2011: 181chutes dont 3% d hospitalisation 2012 : 126 chutes dont 2% d hospitalisation 2013 : 118 chutes Constat d analyse des années précédentes: Chutes graves dans les escaliers et ascenseur

18 PROFIL DEPENDANCE

19 Résidents en fauteuil roulant 43 / 76 Majoration du % de résidents admis en fauteuil Résidents manipulant seuls leur fauteuil roulant:10/43 Augmentation de la dépendance entre 2011 et 2013 GMP octobre 2013: % sont B ou C en Transfert (52% en C et 7% en B)

20 90 % des gros chuteurs (plus de 6 chutes par an) ont des troubles cognitifs sévères La moitié des résidents du Cantou ayant une déambulation pathologique sont des chuteurs répétitifs 65% de chutes sont constatées par les équipes de nuit

21 Répartition chuteurs selon GIR GIR 1 : 10% GIR 2 : 65% GIR 3 : 15% GIR 4 : 5% GIR 5 : 2% GIR 6 : 3%

22 Circonstances retrouvées Magnans 2012 Rappel : la majorité des résidents sont retrouvés au sol sans que la chute ne soit observée en direct Dans salle de bain en se rendant aux toilettes: 40% Déplacement avec canes ou déambulateur: 20% Chute du fauteuil roulant sans contention : 9% Chute du fauteuil roulant avec contention: 1% Retrait de la chaise par un autre résident: 1% Lors des transferts avec soignant :3% Perte équilibre : 2% Chaussures mal adaptées :3% Lors des transferts sans aide 6% Autres circonstances :5%

23 Conséquences des chutes 2011 : 6 hospitalisations 1 fracture poignet 2 fractures cotes 2 traumatismes crâniens 1 fracture col fémoral 2 décès 2012 : 4 hospitalisations 1 plaie profonde 1 fracture poignet 1 fracture col fémoral 1 contrôle radiologique 0 décès

24 Oct :118 chutes 3 hospitalisations 2 pour plaies profondes 1 pour contrôle radiologique 0 décès

25 Analyse des évolutions annuelles Lésions cutanées fréquentes type scalp, hématomes, aggravation de l anxiété et des troubles du comportement suites à ces chutes Sensible diminution du nombre de chutes totales entre 2011 et 2013 Faible orientation au CHAC pour le motif «chute»

26 Les Chutes Graves

27 2009 Monsieur R. Né en 1921 troubles cognitifs, maladie de Parkinson, antécédent de chutes à répétition, prothèses de hanches bilatérales, déambulation en fauteuil. A 88 ans, chute dans les escaliers avec son fauteuil roulant traumatisme crânien pas de séquelles

28 2010 Madame Ra. née en 1916 troubles cognitifs, antécédent de chutes à répétition, fracture humérus, déplacements autonomes en fauteuil roulant 96 ans Chute dans les escaliers avec son fauteuil roulant. Hospitalisation : fracture de cotes avec épanchement pleural nécessitant transfusion Sortie du CHAC 8 jours après accident car évolution favorable. Infection urinaire et escarre sacrée accompagnés d une altération de l état général. Décès 3 semaines après la chute Plainte déposée par la famille à l encontre du médecin coordonnateur et de la direction

29 2011 Madame P. née en 1921, déplacement en déambulateur 90 ans Chute provoquée par fermeture de la porte d ascenseur (Cellule de barrage de la porte défectueuse.) Conséquence grave pour Mme P: Fracture col fémoral Décès en cours d hospitalisation Courrier de la famille à l ARS

30 2011 Madame Re. née en 1916 Maladie d Alzheimer, antécédents de chutes à répétition, déambulation en fauteuil. 90 ans chute dans les escaliers avec son fauteuil Traumatisme crânien avec hémorragie (anticoagulant) Hospitalisation, retour EHPAD le jour même; fracture de cotes. 2 semaines après constat d un INR pathologique et hyperkaliémie; 2ème hospitalisation puis retour EHPAD. Décès 5 jours après soit 3 semaines après la chute des escaliers

31 2011 Monsieur R 90 ans fauteuil roulant deuxième chute dans les escaliers pas de lésion traumatique physique!!!!!!

32 Mesures prises fin 2011 Sollicitation des services de pompiers, préfecture, A.R.S pour projet d un type de fermeture au regard des escaliers compatible avec la sécurité incendie Travail en partenariat avec les administrations concernées et la commission de sécurité incendie pour limiter le risque d un nouvel accident en tenant compte des contraintes contradictoires des différentes instances

33 2012 :Pas de chutes dans les escaliers ni dans les ascenseurs 2013 :Pas de chutes dans les escaliers ni dans les ascenseurs

34 Le travail de prévention se construit tous les jours! MERCI DE VOTRE ATTENTION

35

36 Références

37 Recommandations de bonnes pratiques professionnelles L évaluation interne : repères pour les établissements d hébergement pour personnes âgées dépendantes

38

39

40 Conséquences graves

41 DEMARCHES FAITES ASCENSEUR mise en conformité de la cellule dés 2011 ESCALIERS : Sollicitation des services de pompiers pour projet d un type de fermeture au regard des escaliers compatible avec la sécurité incendie

42 Les escaliers réglementation sécurité 1.Les marches ne doivent pas être glissantes. Les marches successives doivent se recouvrir de 0,05 mètre s'il n'y a pas de contre-marches. 2.Les escaliers d'une largeur égale à une unité de passage au moins doivent être munis d'une main courante. Ceux d'une largeur de deux unités de passage ou plus doivent comporter une main courante de chaque côté. Commentaire illustré 3

43 3.Afin d'éviter les accidents dus à l'engorgement au débouché des escaliers mécaniques et trottoirs roulants : - un dispositif doit être prévu pour obliger le public à parcourir 5 mètres au moins entre le débouché d'une volée et le départ de la volée suivante lorsque ces volées sont contrariées. Cette distance est réduite à 3 mètres pour les appareils comptant pour une seule unité de passage ; - le palier doit être aménagé (Arrêté du 10 novembre 1994) «de manière que» les circulations locales du niveau ne gênent pas l'utilisation du cheminement défini ci-dessus.

44 3. (Arrêté du 22 décembre 1981.) «Le débouché au niveau du rez-de-chaussée d'un escalier encloisonné doit s'effectuer : - soit directement sur l'extérieur ; - soit à proximité d'une sortie ou d'un dégagement protégé donnant sur l'extérieur et, en tout état de cause, à moins de 20 mètres d'une telle sortie ou dégagement.» Ce cheminement, dont la distance est mesurée suivant l'axe des circulations, doit être direct de même largeur que l'escalier et maintenu libre en permanence. Toutefois, une distance supérieure peut être admise après avis de la commission de sécurité lorsque les locaux du rez-de-chaussée présentent des risques réduits ou que le public dispose de facilités d'évacuation nettement supérieures à celles qui découlent de l'application des dispositions minimales prévues à l'article CO 38.

45

46

47

48

49

50

51

52

53

54

55 Types de chutes: Selon certaines études, pour les personnes institutionnalisées les chutes surviennent fréquemment lors des transferts d une chaise ou du lit à une position debout ou inversement Cependant en EHPAD,les soignants ne sont témoins du déroulement de la chute que dans 30% des cas

Les facteurs de risque : évaluer pour prévenir. Le repérage des résidents à risque. le caractère répétitif : 2 chutes ou plus sur 12 mois

Les facteurs de risque : évaluer pour prévenir. Le repérage des résidents à risque. le caractère répétitif : 2 chutes ou plus sur 12 mois Les facteurs de risque : évaluer pour prévenir Le repérage des résidents à risque le caractère répétitif : 2 chutes ou plus sur 12 mois Facteurs de risque : Facteurs prédisposants intrinsèques : poly-pathologies

Plus en détail

Dr Madani, Gériatre AM Carpentier, Cadre Supérieure de Santé DEMARCHE PROFESSIONNELLE DE PRISE EN CHARGE AU CH DENAIN

Dr Madani, Gériatre AM Carpentier, Cadre Supérieure de Santé DEMARCHE PROFESSIONNELLE DE PRISE EN CHARGE AU CH DENAIN Dr Madani, Gériatre AM Carpentier, Cadre Supérieure de Santé PREVENTION DES CHUTES CONDUITE A TENIR EN CAS DE CHUTE DEMARCHE PROFESSIONNELLE DE PRISE EN CHARGE AU CH DENAIN QUELQUES DONNÉES Les chutes

Plus en détail

Prévention des chutes des personnes âgée à Domicile

Prévention des chutes des personnes âgée à Domicile Prévention des chutes des personnes âgée à Domicile Dr D. Mengue Semaine bleue 2013 «CODERPA 89» États des lieux plan Quelques chiffres intéressants Les engagements publics pour prévenir la chute chez

Plus en détail

À partir d une chute Evaluation des pratiques professionnelles

À partir d une chute Evaluation des pratiques professionnelles À partir d une chute Evaluation des pratiques professionnelles Dr DELMAS Candida Médecin coordonnateur EHPAD USLD EHPAD Résidence Ronzier Joly Journée ARS 29 Novembre 2013 1 Définition EPP Analyse de la

Plus en détail

DU MOUVEMENT CONTRE LES CHUTES, QUELLE PRISE EN CHARGE EN EHPAD? Expérience chiffrée sur les ateliers équilibre, marche et gym douce

DU MOUVEMENT CONTRE LES CHUTES, QUELLE PRISE EN CHARGE EN EHPAD? Expérience chiffrée sur les ateliers équilibre, marche et gym douce DU MOUVEMENT CONTRE LES CHUTES, QUELLE PRISE EN CHARGE EN EHPAD? Expérience chiffrée sur les ateliers équilibre, marche et gym douce EPMS EBREUIL - VAL de SIOULE EHPAD - UPHV - FOYER de VIE 14, rue des

Plus en détail

FICHE DE PRE-ADMISSION EN SSR. Informations administratives et sociales

FICHE DE PRE-ADMISSION EN SSR. Informations administratives et sociales 3442 ANNEXE I FICHE DE PRE-ADMISSION EN SSR Informations administratives et sociales Date d admission souhaitée / / Date de la demande / / Date d admission prévue avec le SSR / / Date d admission réelle

Plus en détail

Perdre l équilibre = chuter

Perdre l équilibre = chuter Les chutes Perdre l équilibre = chuter Conséquences : - 2 millions de chutes par an - 1/3 des + de 65 ans concernés chaque année - 30% des chutes entrainent une hospitalisation - 40% entrainent une fracture

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère des solidarités et de la cohésion sociale DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES ARTICLE

Plus en détail

DOSSIER MEDICAL DE DEMANDE D ADMISSION

DOSSIER MEDICAL DE DEMANDE D ADMISSION ASSOCIATION LARNAY SAGESSE F.A.M. & Foyer de Vie DATE DE DEPOT : / / DOSSIER MEDICAL DE DEMANDE D ADMISSION A COMPLETER PAR LE MED ECIN TRAITANT Document médical à mettre sous pli confidentiel NOM : PRENOM

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D ACCUEIL DE JOUR. «La Rotonde» à LANNEMEZAN

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D ACCUEIL DE JOUR. «La Rotonde» à LANNEMEZAN DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D ACCUEIL DE JOUR «La Rotonde» à LANNEMEZAN Article D.312-155-1 du code de l action sociale et des familles Réservé à l établissement Avis du Médecin pour

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère des solidarités et de la cohésion sociale DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES ARTICLE

Plus en détail

INFORMATIONS IMPORTANTES A LIRE ATTENTIVEMENT. La personne sollicitant une entrée en EHPAD doit adresser un dossier aux établissements de son choix.

INFORMATIONS IMPORTANTES A LIRE ATTENTIVEMENT. La personne sollicitant une entrée en EHPAD doit adresser un dossier aux établissements de son choix. Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère des solidarités et de la cohésion sociale DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES ARTICLE

Plus en détail

Chutes sujet âgé. Intervention Gestionnaires de cas 13 janvier 2015 Dr Catherine Coat/Couturier

Chutes sujet âgé. Intervention Gestionnaires de cas 13 janvier 2015 Dr Catherine Coat/Couturier Chutes sujet âgé Intervention Gestionnaires de cas 13 janvier 2015 Dr Catherine Coat/Couturier CHUTE -Définitions La chute est définie comme le fait de se retrouver involontairement sur le sol ou dans

Plus en détail

Malaises. Chutes du sujet âgé. Chutes. Malaise et chute? Attitude pratique. Evaluer les conséquences

Malaises. Chutes du sujet âgé. Chutes. Malaise et chute? Attitude pratique. Evaluer les conséquences Chutes du sujet âgé S. Moulias Unité de Court Séjour Gériatrique Hôpital Ambroise Paré Boulogne Billancourt Malaises indisposition ou incommodité générale vague et imprécise syncope lipothymie vertige

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES ARTICLE D. 32 55 DU CODE DE L ACTION SOCIALE ET DES FAMILLES

Plus en détail

EP1 TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES

EP1 TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES EP1 TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES Techniques de soins d hygiène et de confort et prévention sécurité Contrôle en Cours de Formation Evaluation en Centre de Formation Consignes générales : Après avoir

Plus en détail

MAISON DE RETRAITE - Villa Les Fleurs 5 RUE DU 11 NOVEMBRE 1918 41210 NEUNG SUR BEUVRON

MAISON DE RETRAITE - Villa Les Fleurs 5 RUE DU 11 NOVEMBRE 1918 41210 NEUNG SUR BEUVRON MAISON DE RETRAITE - Villa Les Fleurs 5 RUE DU 11 NOVEMBRE 1918 41210 NEUNG SUR BEUVRON Tél. : 02.54.95.65.50 Neung, le... Fax : 02.54.83.73.50 OBJET : Demande d admission Madame, Monsieur, Suite à votre

Plus en détail

PERSONNE AGEE AUX URGENCES. Dr O.DROUIN Court Séjour Gériatrique CH VERDUN

PERSONNE AGEE AUX URGENCES. Dr O.DROUIN Court Séjour Gériatrique CH VERDUN PERSONNE AGEE AUX URGENCES Dr O.DROUIN Court Séjour Gériatrique CH VERDUN ET NON PAS URGENCES DE LA PERSONNE AGEE QUELQUES BANALITES TOUJOURS BONNES A PRECISER L âge n est pas une pathologie L âge de l

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère des solidarités et de la cohésion sociale DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES ARTICLE

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère des solidarités et de la cohésion sociale DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES ARTICLE

Plus en détail

CHUTES ET PERSONNES AGEES EXPÉRIENCE du CH du MONT DORE Irène SANCHEZ Aurélie Mauranne Marie Laure BESSON

CHUTES ET PERSONNES AGEES EXPÉRIENCE du CH du MONT DORE Irène SANCHEZ Aurélie Mauranne Marie Laure BESSON CHUTES ET PERSONNES AGEES EXPÉRIENCE du CH du MONT DORE Irène SANCHEZ Aurélie Mauranne Marie Laure BESSON 31/08/2012 CH du MONT DORE 1 SGCA-1/6/2012 CH du MONTDORE n 20 lits court séjour orientation gériatrique,

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES Article D. 312-155-1 DU CODE DE L ACTION SOCIALE ET DES FAMILLES RESERVE A L ETABLISSEMENT INFORMATIONS IMPORTANTES

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION Ministère des affaires sociales et de la santé DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES ARTICLE D. 312-155-1 DU CODE DE L ACTION SOCIALE ET DES FAMILLES

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION Ministère des affaires sociales et de la santé DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES ARTICLE D. 312-155-1 DU CODE DE L ACTION SOCIALE ET DES FAMILLES

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère des solidarités et de la cohésion sociale DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES ARTICLE

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES ARTICLE D.312-155-1 DU CODE DE L ACTION SOCIALE ET DES FAMILLES RESERVE A L ETABLISSEMENT INFORMATIONS IMPORTANTES

Plus en détail

Pôle Santé Sarthe et Loir DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES

Pôle Santé Sarthe et Loir DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère des solidarités et de la cohésion sociale Pôle Santé Sarthe et Loir 1 DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN EHPAD ET USLD

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN EHPAD ET USLD Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère des solidarités et de la cohésion sociale DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN EHPAD ET USLD ARTICLE D.312-155-1 DU CODE DE L ACTION SOCIALE ET DES

Plus en détail

Madame, Monsieur, Dossier ADMINISTRATIF

Madame, Monsieur, Dossier ADMINISTRATIF EHPAD «Val Marie» 210, route de l Église 38210 Vourey www.valmarie.fr Tél. 04 76 07 05 07 Fax. 04 76 07 32 93 Madame, Monsieur, Veuillez trouver ci joint le dossier de demande d admission d hébergement

Plus en détail

DOCUMENTATION CLINIQUE D UNE CHUTE D UN PATIENT

DOCUMENTATION CLINIQUE D UNE CHUTE D UN PATIENT Jacques Butel - Nadiat Donnat - Jeanne Forestier - Céliane Héliot - Anne Claire Rae Forum prévention des chutes 2010 DOCUMENTATION CLINIQUE D UNE CHUTE D UN PATIENT 1 Recueil données Formulaire de signalement

Plus en détail

LA CHUTE DE LA PERSONNE AGEE. Vinciane PARDESSUS Hôpital gériatrique les Bateliers Service de médecine physique et de réadaptation CHRU Lille

LA CHUTE DE LA PERSONNE AGEE. Vinciane PARDESSUS Hôpital gériatrique les Bateliers Service de médecine physique et de réadaptation CHRU Lille LA CHUTE DE LA PERSONNE AGEE Vinciane PARDESSUS Hôpital gériatrique les Bateliers Service de médecine physique et de réadaptation CHRU Lille Signal d alarme : un événement à ne pas négliger Indicateur

Plus en détail

LA CONTENTION PHYSIQUE PASSIVE DU SUJET AGE. Le 21/11/2013 Mme Etienne, AS Dr Delarue

LA CONTENTION PHYSIQUE PASSIVE DU SUJET AGE. Le 21/11/2013 Mme Etienne, AS Dr Delarue LA CONTENTION PHYSIQUE PASSIVE DU SUJET AGE Le 21/11/2013 Mme Etienne, AS Dr Delarue EPIDEMIOLOGIE DES CHUTES Prévalence des chutes chez le SA 25 % des plus de 65 ans ont déjà chuté 50 % des plus de 80

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère des solidarités et de la cohésion sociale DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES ARTICLE

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère des solidarités et de la cohésion sociale DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES ARTICLE

Plus en détail

Les chutes des personnes âgées : un enjeu majeur de santé publique

Les chutes des personnes âgées : un enjeu majeur de santé publique Accidents de la vie quotidienne : surveillance et prévention Les chutes des personnes âgées : un enjeu majeur de santé publique Gaëlle PÉDRONO Chargée d études scientifiques Julie BODARD, Laure CARCAILLON,

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION N 14732*01 Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère des solidarités et de la cohésion sociale DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES

Plus en détail

Mutuelle Nationale des Artistes

Mutuelle Nationale des Artistes Mutuelle Nationale des Artistes Pont-Aux Aux-Dames Maison des Artistes 30 avenue Constant Coquelin 77860 CLLY-PONT-AUX-DAMES Tél : 01.60.04.00.02 Fax : 01.60.04.14.96 Mail : secretariat2@mutuellenationaledesartistes.fr

Plus en détail

«BIENTRAITANCE DES PERSONNES AGEES ACCUEILLIES EN EHPAD» QUESTIONNAIRE EHPAD 2015

«BIENTRAITANCE DES PERSONNES AGEES ACCUEILLIES EN EHPAD» QUESTIONNAIRE EHPAD 2015 «BIENTRAITANCE DES PERSONNES AGEES ACCUEILLIES EN EHPAD» QUESTIONNAIRE EHPAD 2015 A- Données sur le profil de l établissement 1. Nombre de places installées au 31/12/2014 (inombre total de lits ou de logements

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère des solidarités et de la cohésion sociale DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES ARTICLE

Plus en détail

Yasmina GIEROK-BAHI Kinésithérapeute CHRU Lille Hôpital Gériatrique Les Bateliers

Yasmina GIEROK-BAHI Kinésithérapeute CHRU Lille Hôpital Gériatrique Les Bateliers Kinésithérapie en Gériatrie Yasmina GIEROK-BAHI Kinésithérapeute CHRU Lille Hôpital Gériatrique Les Bateliers Pathologies fréquentes en rééducation Chutes ( traumatismes,fractures,régression psychomotrice)

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION E.H.P.A.D. du CENTRE HOSPITALIER 230, rue du Général Leclerc 27160 Breteuil-sur-Iton Tél : 02.32.29.16.00 Fax médical : 02.32.29.16.13 DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR

Plus en détail

Dans ce prix sont compris l entretien du linge courant et les protections si nécessaires.

Dans ce prix sont compris l entretien du linge courant et les protections si nécessaires. RESIDENCE LA ROSELIERE Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes C.C.A.S. Rue des Lavoirs - BP 17 34350 VENDRES Tél. : 04.67.32.68.90 Fax : 04.67.32.68.91 laroseliere4@wanadoo.fr Etablissement

Plus en détail

PREVENTION DES CHUTES: L'approche des Equipes Infirmières et Aides Soignantes

PREVENTION DES CHUTES: L'approche des Equipes Infirmières et Aides Soignantes PREVENTION DES CHUTES: L'approche des Equipes Infirmières et Aides Soignantes I Ingrid VICENTE, Aide Soignante, Christine COLAS,IRUS Unité de Réadaptation Orthopédique 2EK Mars 2015 Forum :Prévention des

Plus en détail

L assistante sociale* de l établissement, se tient à votre disposition pour tous renseignements complémentaires que vous souhaiteriez obtenir.

L assistante sociale* de l établissement, se tient à votre disposition pour tous renseignements complémentaires que vous souhaiteriez obtenir. U.S.L.D. «LES ARBOUSIERS» 33260 LA TESTE DE BUCH Administration : 05.57.52.96.00 Assistante Sociale : 05.57.52.96.04 Fax : 05.57.52.96.02 Madame, Monsieur, Vous avez manifesté le souhait d être admis(e)

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère des solidarités et de la cohésion sociale DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES ARTICLE

Plus en détail

Lutter contre les chutes

Lutter contre les chutes Lutter contre les chutes Réduire le risque des chutes à domicile et à l'extérieur Enjeu Personne n'est à l'abri des chutes, mais le risque augmente avec l'âge. Voici quelques mesures simples que vous pouvez

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION EN RESIDENCE PERSONNES AGEES (RPA)

DEMANDE D ADMISSION EN RESIDENCE PERSONNES AGEES (RPA) TAMPON ETABLISSEMENT DEMANDE D ADMISSION EN RESIDENCE PERSONNES AGEES (RPA) DOSSIER ADMINISTRATIF ET SOCIAL SITUATION ADMINISTRATIVE DU RESIDENT Nom---------------------------------------------- Nom de

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE EN VUE D UNE ADMISSION

DOSSIER DE DEMANDE EN VUE D UNE ADMISSION Ministère des affaires sociales et de la santé DOSSIER DE DEMANDE EN VUE D UNE ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES ARTICLE D. 312-155-1 DU CODE DE L ACTION SOCIALE

Plus en détail

- Prévention des chutes accidentelles chez la personne âgée (novembre 2005, éditée par l HAS)

- Prévention des chutes accidentelles chez la personne âgée (novembre 2005, éditée par l HAS) Evaluation des Pratiques Professionnelles : Evaluation de la prise en charge du risque apriori de chute des patients admis en service de soins de suite et de réadaptation. Introduction La chute n est jamais

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES

DEMANDE D ADMISSION ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DEMANDE D ADMISSION ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES Ce dossier doit être rempli par le demandeur ou la personne référente désignée par lui Date réception dossier (réservé administration)

Plus en détail

DOSSIER DE PRE ADMISSION

DOSSIER DE PRE ADMISSION DOSSIER DE PRE ADMISSION Sous réserve d acceptation par l (les) établissement(s) RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS ET SOCIAUX En vue d une admission en établissement d accueil pour personnes âgées ETAT CIVIL

Plus en détail

DOSSIER D ADMISSION 2015 - LES PIVOINES

DOSSIER D ADMISSION 2015 - LES PIVOINES DOSSIER D ADMISSION 2015 EN ACCUEIL DE JOUR - LES PIVOINES A NEUILLY-SUR-SEINE Accueil de jour les Pivoines - 16, rue des Graviers. 92200 Neuilly sur Seine 01 78 99 72 74 01 78 99 72 75 accueil-de-jour@ehpadneuilly.com

Plus en détail

Etablissement d Hébergement de Personnes Agées Dépendantes Laurent ANTOINE AGDE

Etablissement d Hébergement de Personnes Agées Dépendantes Laurent ANTOINE AGDE Etablissement d Hébergement de Personnes Agées Dépendantes Laurent ANTOINE AGDE Dossier de Pré-admission Dossier Administratif À remplir par le futur résident, son représentant, ou les services sociaux

Plus en détail

établissement d'hébergement pour personnes agées

établissement d'hébergement pour personnes agées Dossier unique de pré-inscription établissement d'hébergement pour personnes agées hébergement temporaire ou hébergement permanent Établissement d hébergement pour personnes âgées (ehpa) Petites unités

Plus en détail

LA DOULEUR : PRISE EN CHARGE NON- MÉDICAMENTEUSE

LA DOULEUR : PRISE EN CHARGE NON- MÉDICAMENTEUSE LA DOULEUR : PRISE EN CHARGE NON- MÉDICAMENTEUSE REMALDO Equipe de rééducation-hlsom Octobre 2011 ETUDE DE CAS: MONSIEUR F DESCRIPTION M F est âgé de 80 ans, il est entouré par sa famille, diagnostic posé

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère des solidarités et de la cohésion sociale DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES ARTICLE

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES ARTICLE D.312-155-1 DU CODE DE L ACTION SOCIALE ET DES FAMILLES RESERVE A L ETABLISSEMENT INFORMATIONS IMPORTANTES

Plus en détail

FORUM EHPAD PREVENTION DES CHUTES 2013. Définition de la chute

FORUM EHPAD PREVENTION DES CHUTES 2013. Définition de la chute FORUM EHPAD PREVENTION DES CHUTES 2013 Définition de la chute 1 Plan Une chuteuse.. 1 ère partie: PEC initiale du chuteur: Place du soignant Place du gériatre Place de kinésithérapeute 2ème partie : Prévention

Plus en détail

Fiche de pré-inscription en établissement d accueil pour personnes âgées

Fiche de pré-inscription en établissement d accueil pour personnes âgées Fiche de pré-inscription en établissement d accueil pour personnes âgées LA MAYENNE C O N S E I L G É N É R A L Original à conserver et photocopie(s) à retourner à un ou plusieurs établissements de votre

Plus en détail

Évaluation et prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées

Évaluation et prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES Évaluation et prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées OUTIL D ÉVALUATION DES PRATIQUES Avril 2009 Avec le partenariat méthodologique et le concours

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère des solidarités et de la cohésion sociale DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES ARTICLE

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D'ADMISSION EN ETABLISSEMENT D'HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES

DOSSIER DE DEMANDE D'ADMISSION EN ETABLISSEMENT D'HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES N 14732*01 DOSSIER DE DEMANDE D'ADMISSION EN ETABLISSEMENT D'HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES ARTICLE D.312-155-1 DU CODE DE L'ACTION SOCIALE ET DES FAMILLES RESERVE A L'ETABLISSEMENT Dossier

Plus en détail

Plusieurs termes utilisés. La perte d indépendance fonctionnelle en gériatrie. Les gestes de la vie quotidienne 15/02/2013.

Plusieurs termes utilisés. La perte d indépendance fonctionnelle en gériatrie. Les gestes de la vie quotidienne 15/02/2013. Plusieurs termes utilisés La perte d indépendance fonctionnelle en gériatrie Pr Joël Belmin Hôpital Charles Foix et Université UPMC Ivry sur Seine et Paris Perte d autonomie Autonomie : faculté d agir

Plus en détail

La contention. et la liberté d aller et venir

La contention. et la liberté d aller et venir et la liberté d aller et venir 1 Définition Le terme «contention» recouvre tous les moyens mis en œuvre pour limiter les capacités de mobilisation de tout ou une partie du corps ou pour limiter la libre

Plus en détail

Compte rendu formation 02 04 2014 «Projet d accompagnement» Présenter le projet de vie dans les services (Lycée Marie Curie VILLEURBANNE)

Compte rendu formation 02 04 2014 «Projet d accompagnement» Présenter le projet de vie dans les services (Lycée Marie Curie VILLEURBANNE) Compte rendu formation 02 04 2014 «Projet d accompagnement» Présenter le projet de vie dans les services (Lycée Marie Curie VILLEURBANNE) PERSONNES PRESENTES : - Professionnelle animatrice de la formation

Plus en détail

PROCEDURE: MESURES DE PRÉVENTION DE LÉSIONS CORPORELLES MOYEN DE CONTENTION PT 5.-B1 n

PROCEDURE: MESURES DE PRÉVENTION DE LÉSIONS CORPORELLES MOYEN DE CONTENTION PT 5.-B1 n PROCEDURE: MESURES DE PRÉVENTION DE LÉSIONS CORPORELLES MOYEN DE CONTENTION PT 5.-B1 n a) Préambule La prestation technique de soins infirmiers B1 "mesures de prévention de lésions corporelles: moyens

Plus en détail

7LES MONTE-ESCALIERS. Comment choisit-on un monte-escalier?

7LES MONTE-ESCALIERS. Comment choisit-on un monte-escalier? d utiliser l escalier est souvent l élément déclenchant, celui L impossibilité qui place l aidant dans une impasse physique et le conduit à demander un placement pour la personne dépendante. De fait, les

Plus en détail

NOM : PRENOM : DATE DE NAISSANCE : AGE : ADRESSE : MEDECIN TRAITANT : MEDECIN SPECIALISTE : nom nom

NOM : PRENOM : DATE DE NAISSANCE : AGE : ADRESSE : MEDECIN TRAITANT : MEDECIN SPECIALISTE : nom nom NOM : PRENOM : DATE DE NAISSANCE : AGE : ADRESSE : MEDECIN TRAITANT : MEDECIN SPECIALISTE : nom nom MOTIF DE LA CONSULTATION HISTOIRE DU CANCER type histologique :... classification TNM :... protocole

Plus en détail

Grille individuelle d évaluation du niveau de fragilité

Grille individuelle d évaluation du niveau de fragilité Grille individuelle d évaluation du niveau de fragilité Cet outil est destiné à l évaluation rapide du profil de fragilité des personnes âgées. L évaluation est faite par tout acteur du champ gérontologique

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION. 3. Médecin traitant :...

DEMANDE D ADMISSION. 3. Médecin traitant :... Date: DEMANDE D ADMISSION Mme M-J Servais Tél. : 085/519289 1 Fax : 085/410315 Email : mj.servais@cnrf.be Mise à jour doc : 01/12/2013 Données administratives 1. Identification du patient : Nom :... Prénom

Plus en détail

Le patient chuteur consultant aux urgences

Le patient chuteur consultant aux urgences JOURNEES LILLOISES D'ANESTHESIE REANIMATION ET MEDECINE D'URGENCE Le patient chuteur consultant aux urgences Pr. François PUISIEUX Hôpital gériatrique les Bateliers CHRU de LILLE Conflit d intérêt Aucun

Plus en détail

IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015. M. BLOT Ergothérapeute. CHU de NIMES

IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015. M. BLOT Ergothérapeute. CHU de NIMES IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015 M. BLOT Ergothérapeute CHU de NIMES Introduction Définition de l hémiplégie Causes Evolution Conséquences Description Prise en charge du patient en fonction de l activité

Plus en détail

Les chutes chez la personne âgée à domicile. Quelles prises en charge possibles?

Les chutes chez la personne âgée à domicile. Quelles prises en charge possibles? Les chutes chez la personne âgée à domicile. Quelles prises en charge possibles? Carmad : 6 chemin des Vignes 78340 les Clayes-sous-Bois. Téléphone : 01 30 55 77 50 Portable : 06 71 82 12 27 mail : contact@carmad.fr

Plus en détail

DISPOSITIF DE SURVEILLANCE ET DE PROTECTION DE PERSONNE Brevet d invention n 9205453

DISPOSITIF DE SURVEILLANCE ET DE PROTECTION DE PERSONNE Brevet d invention n 9205453 Life Assistance DISPOSITIF DE SURVEILLANCE ET DE PROTECTION DE PERSONNE Brevet d invention n 9205453 NOUVEAU - Sans aucune action de la personne surveillée - Aucun dispositif d Appel sur la personne Ce

Plus en détail

Du concept de fragilité à l évaluation gériatrique médico-psycho-sociale

Du concept de fragilité à l évaluation gériatrique médico-psycho-sociale Du concept de fragilité à l évaluation gériatrique médico-psycho-sociale EQUIPE MOBILE GERIATRIQUE ETRE-INDRE @FMC 36 Jeudi 12 juin 2014 «La Gourmandine» Villedieu-sur-Indre Mme Christine MOREAUX, infirmière

Plus en détail

MEDICAMENTS ET CHUTES. 1. Chutes. 2. Médicaments. 3. Prévention. 4. Alternatives thérapeutiques.

MEDICAMENTS ET CHUTES. 1. Chutes. 2. Médicaments. 3. Prévention. 4. Alternatives thérapeutiques. MEDICAMENTS ET CHUTES 1. Chutes. 2. Médicaments. 3. Prévention. 4. Alternatives thérapeutiques. 1 MEDICAMENTS ET CHUTES 1. Chutes. 2 Définition. Définition OMS: Action de tomber ou de glisser au sol indépendamment

Plus en détail

REGLEMENT SECURITE INCENDIE ERP. DISPOSITIONS ARCHITECTURALES LES DEGAGEMENTS : couloirs,escaliers,sorties,portes

REGLEMENT SECURITE INCENDIE ERP. DISPOSITIONS ARCHITECTURALES LES DEGAGEMENTS : couloirs,escaliers,sorties,portes REGLEMENT SECURITE INCENDIE ERP DISPOSITIONS ARCHITECTURALES LES DEGAGEMENTS : couloirs,escaliers,sorties,portes REG 4-21 Vous trouverez l'ensemble des textes et réglementation ici : http://www.sitesecurite.com/portail/

Plus en détail

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée»

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» «SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» intéresser, l entendre, et transformer en soins de vie ce qu elle veut nous dire qu elle soit atteinte

Plus en détail

DISPOSITIF DE SURVEILLANCE ET DE PROTECTION DE PERSONNE Brevet d.invention n 9205453

DISPOSITIF DE SURVEILLANCE ET DE PROTECTION DE PERSONNE Brevet d.invention n 9205453 DISPOSITIF DE SURVEILLANCE ET DE PROTECTION DE PERSONNE Brevet d.invention n 9205453 - Sans aucune action de la personne surveillée - Aucun dispositif d.appel sur la personne Ce système de surveillance

Plus en détail

Certificat médical Destiné à être joint à une demande auprès de la MDPH

Certificat médical Destiné à être joint à une demande auprès de la MDPH Certificat médical Destiné à être joint à une demande auprès de la MDPH A COMPLETER UNIQUEMENT EN NOIR Nom de naissance..... Nom d'épouse.. Prénom. Date de naissance.../ /.. Adresse.. N d'immatriculation

Plus en détail

LE PROJET DE SOINS EN EHPAD LES OUTILS

LE PROJET DE SOINS EN EHPAD LES OUTILS LE PROJET DE SOINS EN EHPAD LES OUTILS SES BUTS : LE DOSSIER D ADMISSION - Apprécier l adéquation de l état de santé, de l autonomie du futur résident avec les possibilités d accueil de l EHPAD à un moment

Plus en détail

Date de la demande : Attente Abandon Date de la réponse : Date d'admission : DEMANDE D'ADMISSION (à remplir par la Personnes Agée ou sa famille)

Date de la demande : Attente Abandon Date de la réponse : Date d'admission : DEMANDE D'ADMISSION (à remplir par la Personnes Agée ou sa famille) Réservé à l'établissement : Date de la demande : Attente Abandon Date de la réponse : Date d'admission : Le Afin de vous faciliter la tâche, ce dossier standard est utilisable auprés de l'ensemble des

Plus en détail

Prévention des accidents de la vie courante chez la personne âgée

Prévention des accidents de la vie courante chez la personne âgée Prévention des accidents de la vie courante chez la personne âgée aménagements, conseils, aides-techniques Fanny DOURTHE Gestionnaire de cas Ergothérapeute Conseil Général de l'yonne Sommaire Accidents

Plus en détail

Prévention des chutes. Un guide à l intention des patients et leur famille

Prévention des chutes. Un guide à l intention des patients et leur famille Prévention des chutes Un guide à l intention des patients et leur famille 1 Qu est-ce qu une chute? Une chute survient lorsque vous tombez soudainement sur le plancher ou par terre. Une blessure peut ou

Plus en détail

Inscription en établissements et services pour personnes adultes handicapées

Inscription en établissements et services pour personnes adultes handicapées Date de la demande : ae ae azze Inscription en établissements et services pour personnes adultes handicapées Accueil de jour Foyer de vie Foyer d accueil médicalisé Maison d accueil spécialisée Unité pour

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION AU SERVICE DE TRANSPORT ADAPTE Réservé aux habitants de Mulhouse Alsace Agglomération

DEMANDE D ADMISSION AU SERVICE DE TRANSPORT ADAPTE Réservé aux habitants de Mulhouse Alsace Agglomération DEMANDE D ADMISSION AU SERVICE DE TRANSPORT ADAPTE Réservé aux habitants de Mulhouse Alsace Agglomération Peuvent être admises au service Domibus les personnes ne pouvant utiliser les transports en commun

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE DE DEMANDE D'ADMISSION EN EHPAD

DOSSIER UNIQUE DE DEMANDE D'ADMISSION EN EHPAD DOSSIER UNIQUE DE DEMANDE D'ADMISSION EN EHPAD PRESENTATION GENERALE CE DOSSIER EST EVALUE DANS 4 REGIONS (Alsace, Centre, Nord-Pas-de-Calais et Pays-de-la-Loire) JUSQU'A FIN JANVIER 2012 Si vous êtes

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN EHPAD

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN EHPAD EHPAD CADOUIN EHPAD FONTFREDE EYMET DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EN EHPAD Ehpad Résidence le Périgord EHPAD de la Bastide BP 3 24440 BEAUMONT du PERIGORD Tel : 05 53 22 30 36 Fax : 05 53 27 33 86 EHPAD

Plus en détail

Dermohypodermite non nécrosante (érysipèle) chez un patient de plus de 70 ans

Dermohypodermite non nécrosante (érysipèle) chez un patient de plus de 70 ans SITUATION 10 Dermohypodermite non nécrosante (érysipèle) chez un patient de plus de 70 ans Centre hospitalier universitaire d Angers, service de maladies infectieuses Objectifs institutionnels Uniformiser

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION MAISON DE RETRAITE DU PARC SERVICES ADMINISTRATIFS Tél. : 01.41.13.09.70 - Fax : 01.43.50.96.87 DOSSIER D INSCRIPTION Hébergement à durée indéterminée Hébergement temporaire Tarifs journaliers 2013 : Hébergement

Plus en détail

DEMANDE D'ADMISSION (à remplir par la Personne Agée ou sa famille)

DEMANDE D'ADMISSION (à remplir par la Personne Agée ou sa famille) Réservé à l'établissement : Date de la demande : Attente Abandon Date de la réponse : Date d'admission : Le DEMANDE D'ADMISSION (à remplir par la Personne Agée ou sa famille) Afin de vous faciliter la

Plus en détail

Date de la demande : I I I I I I I I I I I

Date de la demande : I I I I I I I I I I I Date de la demande : I I I I I I I I I I I Inscription en établissements et services pour personnes adultes handicapées Accueil de jour / Foyer de vie / Foyer d accueil médicalisé / Maison d accueil spécialisée

Plus en détail

Prévenir les chutes pour retrouver et maintenir l autonomie

Prévenir les chutes pour retrouver et maintenir l autonomie Prévenir les chutes pour retrouver et maintenir l autonomie Asbl Educasanté Fédération Wallonie- Bruxelles martine.bantuelle @educasante.org Luxembourg, 23 novembre 2012 1 Priorité santé sur fond démographique

Plus en détail

Isabelle MAURIN (Cadre de santé au Centre Léon Bérard, Lyon)

Isabelle MAURIN (Cadre de santé au Centre Léon Bérard, Lyon) Isabelle MAURIN (Cadre de santé au Centre Léon Bérard, Lyon) Le cancer du sein Risque estimé de développer un cancer du sein selon l âge Age 30 ans 40 ans 50 ans 60 ans 70 ans 80 ans Risque estimé 1/2212

Plus en détail

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés Examen de l habitat à des fins de prévention des chutes Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés 1. Aspects d ordre général Ces points sont à examiner pour chaque pièce du logement utilisée

Plus en détail

La prothese de la hanche

La prothese de la hanche La prothese de la hanche Cotyle Tête Tige fémorale Bienvenue au Centre Hospitalier Emile Mayrisch. Vous avez décidé avec votre chirurgien de faire un remplacement de votre hanche par une prothèse total

Plus en détail

DEMANDE D ALLOCATION DÉPARTEMENTALE PERSONNALISÉE D AUTONOMIE (ADPA)

DEMANDE D ALLOCATION DÉPARTEMENTALE PERSONNALISÉE D AUTONOMIE (ADPA) NOM : Prénom : Commune : DEMANDE D ALLOCATION DÉPARTEMENTALE PERSONNALISÉE D AUTONOMIE (ADPA) DOSSIER ADMINISTRATIF DOSSIER À COMPLÉTER PAR VOS SOINS ET À RETOURNER À VOTRE MAISON DU RHÔNE VOTRE MAISON

Plus en détail

M A D A M E Z. C R E T E N E T, D I R E C T R I C E D E S S O I N S H A D S O I N S E T S A N T É M A D A M E I

M A D A M E Z. C R E T E N E T, D I R E C T R I C E D E S S O I N S H A D S O I N S E T S A N T É M A D A M E I LE CHEMIN CLINIQUE 1 M A D A M E Z. C R E T E N E T, D I R E C T R I C E D E S S O I N S H A D S O I N S E T S A N T É M A D A M E I. I M B E R T, C A D R E D E S A N T É H A D S A N T É A D O M I C I

Plus en détail